Le mythe du TGV, des aéroports, des autoroutes et du tramway

Message
Auteur
Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France

Le mythe du TGV, des aéroports, des autoroutes et du tramway

#1 Message par jmpoure » 26 mai 2005, 16:13

[Sociologie]

Selon la croyance populaire, la hausse des prix de l'immobilier, dans certains quartier ou dans certaines villes, s'explique par la présence de moyens de communication.

:arrow: Les aéroports attirent les étrangers. Des compagnies low-cost leur permettent de nous envahir. Avant, pour venir en France, on prenait le bateau, puis le train ou l'auto. Désormais, on utilise l'avion.

:arrow: La présence du TGV attire des parisiens, qui vivent à proximité des gares et travaillent dans la capitale. Avant, se déplacer en train était plus lent.

:arrow: A Paris, les boulevards maréchaux montent en raison de l'arrivée du Tramway. Les Tramways remplacent une solution ancienne et plus polluante, celle des bus.

Ces mythes n'ont qu'une faible justifcation économique : un tram n'améliore pas la qualité de vie des riverains. Le TGV n'est pas la solution quand on travaille à Paris. Les touristes arrivant par avion vont à l'hôtel, au camping ou louent une résidence.

De toute évidence, ces mythes sont apparentés. On peut même suggérer qu'il n'existe qu'un seul mythe central, celui du moyen de communication.

Quel est le point commun entre ces mythes ? A notre avis, le point commun est la victoire de la modernité, qui remplace une solution ancienne. Dans une société vieillissante, le changement fait peur. La peur du changement facilite la transmission d'un tel mythe.

Merci de faire un témoignage si vous pouvez attester de ce mythe. Vous pouvez également citer dans cette rubrique les articles de presse faisant référence à ces mythes. Nous ne tenons pas ici à discuter de ces thèses, mais uniquement à identifier les rumeurs qui circulent, pour les analyser de manière sociologique. Toute rumeur a un (petit et très lointain) fond de vérité. Pour discuter de la véracité des rumeurs, utilisez le forum de discussion principal.

Par recoupement, nous pourrons tracer le mythe et établir sa parenté. Votre expérience nous permettra de mettre à jour le chapitre suivant : http://www.bulle-immobiliere.org/fr/ch0 ... -etrangers

Le débat est ouvert !
Modifié en dernier par jmpoure le 30 mai 2005, 12:01, modifié 15 fois.

jkassad2002

Le TGV....

#2 Message par jkassad2002 » 27 mai 2005, 16:03

"Le TGV n'est pas la solution quand on travaille à Paris."

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Ce n'est peut être pas l'unique solution, mais c'en est certainement une. Pour avoir travaillé à Velizy, et m'être tappé 1h15 de bus + metro tout les jours depuis le 13eme; habiter Le Mans, pour peu qu'on travaille près de la gare ne me paraît pas beaucoup plus idiot.
Je ne dis pas que c'est ce que font des zillions de parisiens, mais une petite stat. sur les abonnements TGV peut suffire à clore le débat (des privilégis ont il accés à ce genre d'infos ?
Quant au tram, tout dépend: j'ai connu Strasbourg avant et après, et certaines rues s'en sont trouvées plus calme (niveau sonore et pollution en baisse), et je préfère infiniment le tram au bus (lumineux, infiniment plus confortable). Une fois encore cela justifie-t-il une augmentation des prix de l'immo ? Probablement non, ou de maniere marginale....

dimitri

Chiffres :

#3 Message par dimitri » 28 mai 2005, 20:13

Là :
http://management.journaldunet.com/impr ... /tgv.shtml

Ca existe, mais c'est pas une déferlante.
Y a des Reimois dans la salle pour savoir si les Parisiens arrivent déjà avant le TGV-Est ?

Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France

#4 Message par jmpoure » 30 mai 2005, 12:10

Y a des Reimois dans la salle pour savoir si les Parisiens arrivent déjà avant le TGV-Est ?
Le but de cette file n'est pas de discuter de la véracité du mythe. Le mythe est toujours une fable !!!! Si vous souhaitez défendre l'idée qu'il existe des Français vivant à 300 km de leur lieu de travail, utilisez la file de discussion principale.

Dans les faits, personne ou presque ne vit à 300 km de son domicile, à moins de posséder ou de louer un deuxième logement. Quand des Parisiens vont vivre à Marseille, c'est pour y travailler 6 mois plus tard.

Merci de poster uniquement des anecdotes et des raisonnements tenus par vos proches, amis et connaissances. J'ai besoin de connaître la grande variété des idées diffusées sur ce thème.

Un exemple de propos rapportés :
"Les Parisiens achètent dans le quartier de la gare TGV de Grenoble, car ils peuvent continuer à travailler sur Paris"

:arrow: La personne exprimant cette idée avait été mutée à Grenoble. Vivre dans le quartier de la gare, c'était entretenir un lien mythique avec Paris. Elle ne souhaitait pas rester à Grenoble et s'y établir durablement. Quelques années plus tard, elle est retournée vivre à Paris.

En recoupant ces fables, on pourra mieux comprendre la nature du mythe de l'immobilier. Merci

Bernouilly

#5 Message par Bernouilly » 20 juin 2005, 14:03

Un petit témoingnage d'un collègue de bureau:

"les prix augmentent à Nancy à cause du TGV (prévu pour 2007)"

Je n'ai pu m'empécher de sourire...

Si il y a un endroit ou la bulle a des apparences de bulle, c'est bien Nancy et son "incroyable attractivité".
Et pourtant ça construit, ça construit...

kakod

#6 Message par kakod » 21 juin 2005, 16:05

Une anectode ? Rien de plus facile : je suis actuellement à la recherche d'un bien (primo) sur Marseille et alentour, et l'argument du TGV-qui-met-plus-que-trois-heures pour justifier les prix m'est donné au moins 1 fois sur 3 lors des visites au moment où j'engage la conversation sur le prix...
Mais bon j'y habite à Marseille et je ne vois pas tant de parisien que cela, où alors ils se cachent bien, ou bien tout simplement ils passent la plupart de leur temps libre dans le TGV :lol:.

badaboum

#7 Message par badaboum » 22 août 2005, 10:17

Les gens travaillant à Paris vont habiter Marseille / Nantes / Reims / Rennes / Nancy / Knoque Le Zout grace au TGV.

Admettons.....
.... mais dans ce cas l'immobilier devrait baisser à Paris non ?

nooss1

#8 Message par nooss1 » 22 août 2005, 12:00

badaboum a écrit :Les gens travaillant à Paris vont habiter Marseille / Nantes / Reims / Rennes / Nancy / Knoque Le Zout grace au TGV.

Admettons.....
.... mais dans ce cas l'immobilier devrait baisser à Paris non ?
Sauf si les gens travaillant à de Marseille / Nantes / Reims / Rennes / Nancy / Knoque Le Zout viennent habiter à Paris :)

badaboum

#9 Message par badaboum » 22 août 2005, 12:08

... ca se tient puisqu'avec le TGV Paris est maintenant moins cher que Marseille / Nantes / Reims / Rennes / Nancy / Knoque Le Zout

Cracotte

Dans le meme genre de mythe...

#10 Message par Cracotte » 26 sept. 2005, 15:28

Autour d'Aix Marseille, on parle moins du TGV ces derniers temps je trouve, le mythe se décale plutôt dans le VAR et les Alpes Maritimes avec le projet d'extension de la ligne sud-est jusqu'à Nice.

Un autre mythe qui commence à devenir très populaire dans les Bouches-du-Rhone en ce moment (surtout autour d'Aix) : le mythe d'ITER:
"A Cadarache (13) ITER, le nouveau réacteur expérimental nucléaire, va attirer plein d'ingénieurs et chercheurs à fort salaires, dont beaucoup d'étrangers".

Aymard

Re: Dans le meme genre de mythe...

#11 Message par Aymard » 26 sept. 2005, 20:06

Cracotte a écrit :Autour d'Aix Marseille, on parle moins du TGV ces derniers temps je trouve, le mythe se décale plutôt dans le VAR et les Alpes Maritimes avec le projet d'extension de la ligne sud-est jusqu'à Nice.

Un autre mythe qui commence à devenir très populaire dans les Bouches-du-Rhone en ce moment (surtout autour d'Aix) : le mythe d'ITER:
"A Cadarache (13) ITER, le nouveau réacteur expérimental nucléaire, va attirer plein d'ingénieurs et chercheurs à fort salaires, dont beaucoup d'étrangers".
Oui le mythe du gros investissement. Sur Grenoble on a eut le cas de Crolles avec un gros investissement sur les nano-technologie.
A la limite Iter et les nano-technologie ne sont pas un vrai mythe dans le sens ou de l'activité économique est toujours favorable à l'économie locale et qu'une économie locale prospère à plus de chance de soutenir le marché de l'immobilier que de le couler.

Par contre dans notre période de bulle l'effet imputé à ces grands investissement est totalement disproportionnés par rapport à leur impact réel. Dans le cas de Crolles les propagateurs de la rumeurs ont oublier de préciser que les nano-technologie c'est aussi beaucoup d'ouvriers et de techniciens en salle blanche qui ne se logeront pas en achetant des vieux apparts à 2500 euros du m2.

Plouf

#12 Message par Plouf » 02 oct. 2005, 10:22

Désolé de n'intervenir que maintenant dans cette file, parce que j'ai la chance de vivre en plein coeur des myhtes, sur la Côte d'Azur.
Tout cela a été pas mal développé dans la file dédiée à la région, mais tout ç pour dire qu'ici ça ne peut pas baisser à cause (en vrac):

- du soleil et de la mer (tout le monde aime ça, non)
- des hordes de retraités nord-européens qui rêvent de chaleur pour soulager leurs rhumatismes (il y a surtout des Français et en général ils vivent dans des petits apparts qui n'intéressent que les vacanciers)
- du TGV et surtout des compagnies low cost qui font de Nice la grande banlieue des métropoles européennes (c'est sûr que quand on se paie un baraque à 1 M¤, c'est très important d'économiser un peu sur les billets d'avion).
- des Russes, qui rachètent "tout" (enfin sauf les 95% du parc qui intéresse les locaux)
- de la rareté: tout le monde veut venir et rien ne se construit, pas assez e place. Pourtant les programmes neufs poussent comme de champignons et l'emploi n'est pas au plus fort dans le coin.

Voilà un petit aperçu (j'en ai sûrement oublié un ou deux)
En tous les cas, en ce moment, les mythes ont de plus en plus de mal à faire tenir cette sacrée bulle. Ca commence à fuir de partout.

Invité

#13 Message par Invité » 12 oct. 2005, 09:09

Un article du Monde du 11/10/2005 qui illustre bien le mythe, avec en plus un schéma classique de conte de fées "Il était une fois une princesse avec des grands mamheurs... Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 845,0.html

Merci de modérer si les extraits sont trop longs.

C'est dur :
Le 15 juin 2007, la première rame du TGV est-européen entrera en gare de Reims (Marne).
[...]
La crainte de voir se transformer la cité historique [...] en cité-dortoir du Bassin parisien était fréquemment évoquée par les élus locaux.
[...] avec ses 210 000 habitants, la communauté d'agglomération est la seule zone urbaine de cette taille dans une région où la démographie enregistre une baisse constante.
Mais en fait tout va bien :
[...] un projet de 70 000 m2 de bureaux a été lancé, dont 30 000 sont déjà occupés. Il est également prévu l'installation de 900 logements.
[...]
D'ici à vingt ans, ce sont près de 800 hectares à l'intérieur de la commune de Reims qui doivent connaître une mutation foncière
[...]
Selon certaines études, la création du TGV devrait attirer près de 200 nouvelles familles par an. Dans vingt ans, l'agglomération de Reims devrait compter un peu plus de 300 000 habitants.
[...]
Aujourd'hui, Reims devient un véritable carrefour de communications avec l'ensemble des autoroutes et, bien sûr, le TGV.
[...]
"Notre objectif est d'attirer des sociétés qui sont aujourd'hui installées à la Défense à Paris, ou à Marne- la-Vallée"

bzoum

#14 Message par bzoum » 25 oct. 2005, 17:43

Bonjour,
Je voudrais nuancer votre propos des mythes par une expérience personnelle :

concernant le TGV :

Je travaillais et vivais à Toulon. Or ma boite m'a demandé un jour de venir travailler à Paris un certain temps.
Deux possibilités se sont alors offertes à moi :
- vendre ma maison et déménager sur Paris avec ma petite famille et avec tous les inconvénients de la vie parisienne (pour moi, Paris c'est bien en touriste, pour le reste...).
- partir à Paris en célibataire géographique, donc louer une chambre de bonne pour la semaine et revenir chaque WE, dans ma belle maison, au soleil et près de la mer...
Le TGV m'a permis de choisir la deuxième.
Et je connais de nombreuses personnes qui font la même chose (notamment les autre habitués du TGV avec qui je discutais chaque vendredi soir et chaque lundi matin). Et dans ce TGV, il n'y avait pas que des "sudistes" contraints de venir travailler à Paris mais il y avait beaucoup de parisiens qui en avaient marre, ou dont la famille en avait marre, de la vie parisienne. Qu'est ce qu'on recherche dans le sud, eh bien oui le soleil (ce n'est oas un mythe cela non plus), la mer et la qualité de la vie qu'on n'a pas à Paris... et qu'on n'est pas près d'avoir.

Ce n'est pas que je ne sois pas "baissier", mais ce n'est pas parce que les hausiers sont bornés et voient tout en rose que les baissiers doivent aussi être bornés et voir tout en noir.

Cordialement,

_MARIE_

#15 Message par _MARIE_ » 26 oct. 2005, 18:22

bzoum a écrit :Ce n'est pas que je ne sois pas "baissier", mais ce n'est pas parce que les hausiers sont bornés et voient tout en rose que les baissiers doivent aussi être bornés et voir tout en noir.
oui, je suis de votre avis. je pense que le fait qqs personnes prennent le TGV n'a pas d'effet psycholgique sur l'immobilier, mais si qqs dizaines ou centaines de parisiens s'installent dans le Sud, dans un quartier de Marseille par ex et s'ils partent travailler dans le froid nord parisien, cela se sait rapidement, et ce quartier précis peut voir une hausse du prix du m², grâce aux récits des agents immo, voisins... : "il y a plus que les parigots qui achètent". ) => La naissance d'un mythe a besoin d'un minimum de fondement. On me l'a raconté à propos d'un quartier à Marseille. Je cherche le nom de ce quartier, où on a contruit bcp de neuf. Si qq'un le connait ?

je viens de me relire, il manquait un bout du copier/coller, scuzes

Avatar du membre
epluchure
Messages : 1339
Enregistré le : 24 mai 2005, 09:41
Localisation : Massilia

#16 Message par epluchure » 07 déc. 2005, 16:24

Tout ce que vous avez voulu savoir sur le mythe du TGV résumé dans ce papier du Monde qui parle de l'arrivée du TGV a St Malo:

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 124,0.html
Dans ces conditions, et avec l'arrivée du TGV (a St Malo), les Franciliens se bousculent : ils ont acheté 17,3 % des appartements vendus en 2004, contre 13 % quatre ans plus tôt. Selon la chambre des notaires, ils payent en moyenne 2 600 euros le mètre carré, soit 25 % de plus que les Malouins, qui se trouvent repoussés vers la périphérie de la ville.
L'effet TGV fait beaucoup jaser. "Il a déjà eu lieu dans l'immobilier, il y a deux ans, au moment de l'annonce", rappelle Robert Carré, à l'Agence de la gare..... Gérard Aebi, un autre agent immobilier, observe que "les vendeurs tiennent compte de l'effet TGV quand ils fixent leur prix".
Du côté des notaires, Me Pierre-Luc Vogel souligne que "les vendeurs retardent la mise sur le marché pour bénéficier de l'effet TGV, tandis que les acheteurs accélèrent la prise de décision, ce qui accentue le décalage entre l'offre et la demande". Pourtant, à en croire Brigitte Grouazel, de l'agence Cézembre Immobilier, ce fameux effet TGV ne serait qu'un prétexte : "C'est une manière pour les vendeurs de justifier la hauteur du marché."

aaaaa

Désolée de vous contredire mais

#17 Message par aaaaa » 23 déc. 2005, 16:17

Je suis tourangelle. Dans ma ville ce n'est pas nécessairement les parisiens qui viennent habiter à Tours, mais plutôt les tourangeaux qui travaillent à Paris (parce que le marché du travail en Touraine, hein...)
J'ai pas mal d'exemples parmi mes amis/anciens collègues.
D'ailleurs le matin avant 8 h le TGV est bourré de gens avec les abonnements grands voyageurs.
Ce phénomène n'est pas nouveau ici, mais il n'est pas marginal, et contribut à un décrochement salaire locaux/prix demandé pour les logements...

Jean Dupont

Re: Désolée de vous contredire mais

#18 Message par Jean Dupont » 23 déc. 2005, 16:19

caramelle37 a écrit :et contribut à un décrochement salaire locaux/prix demandé pour les logements...
Pardon, je crains d'avvoir, mal compris. Tu peux expliquer ce qui baisse et ce qui monte ?

aaaaa

ben...

#19 Message par aaaaa » 04 janv. 2006, 13:43

les prix de la ville ressemblent plus à ce que peuvent payer des salariés "parisiens" (= qui travaillent à Paris), qu'à ce que peuvent payer les salariés des boîtes d'ici (sans parler du chomage qui est plutôt au dessus de la moyenne nationale actuellement)

Mirjab

#20 Message par Mirjab » 04 janv. 2006, 15:51

Cette histoire du tramway à Paris me fait bien rigoler, c'est une façon de vendre les logements donnant sur les boulevards des Maréchaux et dont personne ne voulait :roll: ... La belle affaire, le tramway va aller du 13e au 15e, mais le bus PC faisait la même chose (en plus, il faisait tout le tour, lui). C'est vraiment de la poudre aux yeux.

ph75

#21 Message par ph75 » 19 juil. 2006, 14:51

Si même les AI reconnaissent que l'effet TGV est un mythe ...

Littoral du Pays malouin : une offre encore trop rare
« Après une augmentation de 10 à 15 % par an depuis cinq ans, on souffle un peu », annonce Christophe Bizeul, directeur de l’agence Bizeul à Saint-Malo. Mais le Pays malouin séduit encore les acquéreurs en quête d’air pur. Toujours plus de Parisiens, et de Rennais. Et ce n’est pas dû à l’effet TGV, car trois heures entre Saint-Malo et la capitale, cela reste trop long. Pour Jérôme Fraikin, directeur de l’agence des Abers à Saint-Briac-sur-Mer, « l’engouement s’explique par une offre si limitée qu’elle booste la demande. Il n’y a plus de maisons à vendre », en particulier sur ce front de mer que tous viennent chercher… sans grand succès. De plus, « la clientèle parisienne était déjà là, confirme Yves de Sagazan, directeur de l’agence Patrimoine Famille Immobilier à Dinard. L’effet TGV a tellement été anticipé qu’il s’est dilué dans la hausse des prix de l’immobilier ».

2chevrien

#22 Message par 2chevrien » 20 juil. 2006, 13:05

quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi Monaco est plus cher que Nice ?
à Nice il ya un aéroport, un nouveau tramway, l'autoroute, la mer ....
les ceusses qui bossent à Paris et rentrent en avion le soir chez eux à Monaco doivent descendre à Nice, non ? :mrgreen:

immobilier-2

#23 Message par immobilier-2 » 31 juil. 2006, 17:39

Voici un article avec un concentré de mythes TGV aéroport autoroutes :
lien
La cerise sur le gateau c'est le mythe "parc du vexin" la ou il n'y a aucun transport/servives ou commerces et ou ils commencent a fermer les écoles fautes de gosses. J'ai une paire d'amis qui ont demenagés la bas sur un coup de coeur d'été et bien apres un hiver et les factures d'essence récurrentes le charme du parc du vexin semble avoir pris une claque. Quand on bosse a Paris le vexin c'est bien ..en résidence secondaire. Pour ceux qui bossent a Pontoise c'est jouable

Avatar du membre
BULLE_MAN
Messages : 486
Enregistré le : 11 juin 2006, 17:33
Localisation : Marseille

#24 Message par BULLE_MAN » 16 oct. 2006, 06:36

:roll: Un peu de mesure SVP.

Je veux bien qu'une personne fasse 1h voire 1h30 de TGV, puis encore 1 heure de transports en commun pour faire son trajet Boulot Dodo, mais tout de même... Marseille Paris. 3 Heuers de TGV + 1 Heure de transports en commun, et une fois a Marseille a St Charles? Il fait quoi le Parigot?

Il va pas habiter dans le quartier de la Garre, c'est immonde.
Il prends sa voiture, qu'il aura garé dans un parking payant puis il traverse Marseille en direction quartiers sud.
Je pense que l'effet TGV se compense de lui même.. Certains vont bosser a la capitale pendant que d'autres vont bosser en province...
"Dans un monde de mensonge universel, dire la vérité est un acte révolutionnaire" George Orwell

F2A

#25 Message par F2A » 16 oct. 2006, 21:00

Le temps n'est pas tout, plus on s'éloigne et plus on paie le trajet !!!

Mais les riches hommes d'affaires ont les moyens... d'habiter près de leur lieu de travail et de pas se taper 3-4 heures de trajet par jour.

Avatar du membre
ReG_
~~+
~~+
Messages : 6378
Enregistré le : 21 juil. 2005, 18:02
Localisation : Savoie

#26 Message par ReG_ » 16 oct. 2006, 21:03

F2A a écrit :Le temps n'est pas tout, plus on s'éloigne et plus on paie le trajet !!!

Mais les riches hommes d'affaires ont les moyens... d'habiter près de leur lieu de travail et de pas se taper 3-4 heures de trajet par jour.
Parce que les pauvres ont les moyens ?
Ma belle soeur a presque décidé de laisser tomber son mi-temps payé au smic...trop de trajet, trop de frais, calcul fait le solde est de ... 120 €/mois !!!
Ca donne envie !
Ex-moderateur. La pluralité des opinions est le fondement de la démocratie.

F2A

#27 Message par F2A » 18 oct. 2006, 11:09

ReG_ a écrit :
F2A a écrit :Le temps n'est pas tout, plus on s'éloigne et plus on paie le trajet !!!

Mais les riches hommes d'affaires ont les moyens... d'habiter près de leur lieu de travail et de pas se taper 3-4 heures de trajet par jour.
Parce que les pauvres ont les moyens ?
Ma belle soeur a presque décidé de laisser tomber son mi-temps payé au smic...trop de trajet, trop de frais, calcul fait le solde est de ... 120 €/mois !!!
Ca donne envie !
C'est ce que je voulais dire. Pour les "pauvres", même "rapide", le trajet est trop cher. Pour les autres, ils ont les moyens d'habiter près de leur lieu de travail.

Le solde de 120 euros, c'est précis, mais c'est presque la marge d'erreur.

Il faudra bientôt prendre un crédit pour pouvoir travailler. :cry:

masurel

#28 Message par masurel » 18 oct. 2006, 22:15

Le TGV Barcelone-Perpignan: atout ou handicap pour les Pyrénées-Orientales?


http://www.journaldunet.com/actualite/d ... ales.shtml

"la forte attractivité de la métropole barcelonaise risque de favoriser un effet aspirant" vers la Catalogne espagnole aux dépens des Pyrénées-Orientales."

"Les Barcelonais ne descendront du train que s'ils ont quelque chose à trouver ici"

taf

#29 Message par taf » 05 nov. 2006, 18:13

Sur Toulouse quand on regardait les annonces immo on avait la référence à:
Airbus, mais ça se calme depuis quelque temps!
Le métro, encore un peu.
Le tramway Blagnac-Toulouse en plein boom.
Le cancéropole bullesque, les annonces du quartier proche qui ont subi l'accident azf en pleine face affichent des prix du centre historique, pourtant c'était peu apprécié avec la proximité des quartiers sensibles!
Par contre jamais mention du futur casino( pas le supermarché, les salles de jeu comme à Cannes mon cher!), peut etre que ça fait un peu mafioso...

Avatar du membre
kronkounet
-+
-+
Messages : 2242
Enregistré le : 27 nov. 2006, 08:49

#30 Message par kronkounet » 04 déc. 2006, 08:02

Les aéroports attirent les étrangers. D ... l'avion.

Monsieur Pourre, je respecte enormément vos travaux, mais concernant les aéroports, je vais vous livrer une ou deux informations purement factuelles.

Cela concerne les prix de l'immobilier evidement.

Je suis né a Toulouse et j'habitait la commune de blagnac, j'ai demenagé a trois ans vers une commune voisine contigüe a l'aéroport de Toulouse-Blagnac.
Le quartier ou résode mes parents est un quartier qui a été crée pour les personnes delocalisée par la première expansion airbus, et les terrains qui leur ont été attribués l'ont été a un tarif préférentiel, a l'époque les taux était de 16%, et que vous le vouliez ou non, beaucoup d'étrangers sont venu s'installer dans ce quartier ( a l'époque les salaires des ingénieurs anglais et allemands était trés supérieurs, merci le Mark merci la Sterling)

Ensuite pendant 15 ans, pas grand chose, jusqu'au Krach des années 1990, et a partir de la tout change, les prix sont bas, et le traffic de Toulouse-Blagnac a explosé, le coin parait moins attractif, une autre population s'installe, bien Française celle la, et plus populaire.
Mais au dur et a mesure que le programme Airbus se develloppe et que le traffic augemente les prix montent, alors qu'un aéroport c'est pas super, mais cela rend les prix moins chers.

Si j'ai le temps, je vous parlerais d'un autre aéroport, celui de d'Orly-Paris-Sud ( et oui l'aviation civile c'est un métier ;))

ph75

#31 Message par ph75 » 04 déc. 2006, 11:35

kronkounet a écrit :Mais au dur et a mesure que le programme Airbus se develloppe et que le traffic augemente les prix montent, alors qu'un aéroport c'est pas super, mais cela rend les prix moins chers.
J'habite à Paris qui n'a pas grand rapport avec Airbus, et on peut probablement situer le début de la hausse des prix au même moment que ce que vous citez pour Toulouse.
Donc, non, la hausse des prix ne dépend pas de tel ou tel activité ou infrastructure, dans la mesure où la hausse est générale. C'est en ce sens qu'on parle de mythe.

Avatar du membre
kronkounet
-+
-+
Messages : 2242
Enregistré le : 27 nov. 2006, 08:49

#32 Message par kronkounet » 04 déc. 2006, 13:00

Excusez moi ph75 si je n'ai pas été clair, la première partie de mon post illustre l'achat de terrain par des etrangers, d'une façon non marginale.

la deuxième partie confirme le mythe de la hausse, ou des terrains qui ne valaient pas grand chose se sont vu valorisé d'une façon excessive quand on sait que l'aéroport est a coté, ce qui degrade pas mal la qualité de vie.

C'est un peu comme les terres autour de Roissy-CDG, malgré l'intensité du traffic les prix dans le secteur ont flambé....

excusez mon manque de clarté

Avatar du membre
mister_do
-++
-++
Messages : 3815
Enregistré le : 29 mai 2006, 10:07
Localisation : Metz (57)

#33 Message par mister_do » 26 janv. 2007, 22:15

Et encore une fois, le même collègue (je ne discute plus, il parle même du crédit sur 50 ans) qui me dit qu'avec le TGV ca va grimper parce que tous les parisiens vont vouloir s'acheter une maison à la campagne...

Hérisson
-+
-+
Messages : 1761
Enregistré le : 16 nov. 2006, 09:56
Localisation : 75013

#34 Message par Hérisson » 07 févr. 2007, 14:10

Effectivement, les prix TGV sont beaucoup plus cher que les prix non TGV.
Exemple pour un aller simple Paris-Metz en 2nde classe sans réduction :
Aujourd'hui : 38.80 € en corail et 42.70 € en téoz (corail rénové)
Demain en TGV : 50 € en période normale (+ 29 % par rapport au bon vieux corail) et 62 € en période de pointe (+60 %).
Certes, le temps de trajet est réduit de moitié.

Mais c'était prévisible, on a eu la même inflation avec le TGV Med.

bouyg

#35 Message par bouyg » 07 févr. 2007, 15:41

mister_do a écrit :Et encore une fois, le même collègue (je ne discute plus, il parle même du crédit sur 50 ans) qui me dit qu'avec le TGV ca va grimper parce que tous les parisiens vont vouloir s'acheter une maison à la campagne...
Oui, ton collègue a peut-être raison, le TGv arrivant, les vendeurs sûrement vont revoir leurs prix à la hausse.
Reste à savoir s'ils vont trouver des acheteurs qui s'accomoderont de leur prix...

je parle pour chez moi, à Tours, beaucoup de gens nous parlent de l'effet TGV, des parisiens qui viennent s'installer à tours, alors que je n'en ai pas encore vu un... Et puis il n'y a que 4 TGV qui arrivent à Paris avant 9h...

Dans ma rue, il y a bien 2 personnes dont leur boîte est à Paris, mais... ils passent la semaine dans les avions à traverser l'europe, ils ne sont au boulot que le lundi matin et le vendredi, alors, c'est effectivement jouable pour eux, à leur place, j'aruais fait pareil... ca entretient la confusion.

Même le patron de la FNAIM de Tours a admis sur Télé-Tours que le marché des parisiens était un marché confidentiel.

Alors si même la FNAIM l'admet à la télé...

Franck-59
Messages : 58
Enregistré le : 26 oct. 2006, 10:05

#36 Message par Franck-59 » 07 févr. 2007, 15:57

Vous oubliez quelque chose quand vous parlez de l'effet TGV, ou plutôt vous ne parlez que d'un de ses effets, à savoir la facilité d'habiter a 100 bornes ou plus de Paris pour y aller travailler.
Maintenant l'effet TGV c'est aussi la delocalisation facile des entreprises parisienne qui du coup peuvent s'eloigner de Paris et profiter du TGV pour maintenir des contacts aisés avec leurs clients/fournisseurs parisiens (exemple de la Mondiale qui delocalise beaucoup de ses ressources de PAris XIII a Lille). En délocalisant, toutes ses entreprises créent souvent des emplois (parfois mieux rémunérés que les entreprises locales) et donc augmente le potentiel d'achat immo. C'est aussi cela l'effet TGV, pour y revenir, regarder Lille, le quartier de la Gare et de l'ancienne banlieue de St Maurice (collée a la gare) qui a profité d'un boom economique avec le TGV.

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

#37 Message par Jack Palmer » 18 mars 2007, 18:50

Bonjour,

du mythe à la réalité : une étude sur les effets du TGV EST sur la ville de Reims. Qui rejoint largement les points évoqués par JMP... mais en direct.

1
http://www.le-blog-immobilier.com/2007/ ... .html#more

2
http://www.le-blog-immobilier.com/2007/ ... .html#more
3
http://www.le-blog-immobilier.com/2007/ ... gv__2.html

Jack

brijou

#38 Message par brijou » 24 mars 2007, 17:52

Autre article sur le tgv est, ou quand Capital déftruit le mythe :

Est : "l'effet TGV" aura-t-il lieu ?

"Inaugurée jeudi, la ligne à grande vitesse va-t-elle donner un coup de fouet au marché immobilier du grand Est ? Pas si sûr..."

Polvadot

L'effet TGV n'a pas eu lieu

#39 Message par Polvadot » 08 juin 2007, 09:13

A l'Est, la flambée de l'immobilier n'a pas eu lieu
Le long de la nouvelle ligne du TGV, les prix du mètre carré sont restés très sages.

vendredi 8 juin 2007

Le TGV Est bat des records de vitesse, mais la desserte de la Lorraine, à partir de dimanche, ne propulse pas à la hausse les prix de l'immobilier à Nancy ou à Metz. «Depuis le début de l'année, nous sommes plutôt entrés dans une phase de stabilisation. On a moins d'investisseurs qui achètent dans le neuf pour louer, observe Gérard Abraham, président du réseau Orpi en Lorraine. Lorsqu'on rentre un mandat, on met parfois deux à trois mois pour vendre un logement, contre un mois auparavant.» Les raisons de ce tassement tiennent à des causes profondes. Au cours des dix dernières années, les prix de l'immobilier ont doublé à Metz et à Nancy, à l'identique des autres grandes villes de l'Hexagone. Les acheteurs ont du mal à suivre cette hausse effrénée, «d'autant que les taux d'intérêts remontent», pointe Gérard Abraham. Dans le centre de Nancy, il faut compter jusqu'à 300 000 euros pour l'achat d'un appartement de 100 m2 dans le neuf. Face à ces fondamentaux du marché, l'ouverture de la ligne TGV n'est d'aucun secours. En Lorraine, les professionnels de l'immobilier n'ont observé aucun afflux de Parisiens venant faire des emplettes immobilière à Metz ou à Nancy au motif que les deux villes sont désormais à une heure trente de la capitale. Constat analogue pour Reims, à quarante-cinq minutes de Paris-Est. «Mon agence se situe à 500 mètres de la gare. Jusqu'à présent, aucun Parisien n'est venu me voir en me disant qu'il souhaitait s'installer à Reims et faire la navette en TGV pour continuer à travailler à Paris», témoigne Fabrice Malvy, de l'agence Reims-Immo groupe. Certes, la capitale champenoise compte deux cent cinquante abonnés SNCF travaillant à Paris. «Mais ce sont des Rémois d'origine, qui ont eu des opportunités de carrière dans la capitale et ont choisi de continuer à vivre ici», décrypte Olivier Renard de l'agence Pérou-Immobilier. Comme en Lorraine, les prix se stabilisent. Les maisons se négocient de 250 000 à 350 000 euros et les appartements bien situés se vendent 2 000 euros le m2. «Il y aura certainement, dans les années à venir, un afflux de population et donc une demande de logements. Mais cela se fera par l'afflux d'entreprises», estime Olivier Renard. La municipalité de Reims parie sur le TGV pour développer l'activité. 120 000 m2 de bureaux sont en construction dans le quartier du Clairmarais, qui jouxte la gare TGV Reims-Centre, et un parc d'affaires de 172 hectares est prévu autour de la gare TGV Reims-Bezannes. «Les entreprises peuvent faire des choix d'implantation pertinents. Le TGV nous met à quarante-cinq minutes de Paris. Nous sommes une vraie alternative au pôle de Marne-la-Vallée», souligne Eric Citerne, directeur de l'urbanisme. Il y a quelques mois, plusieurs entreprises se sont implantées à Reims, dont la banque néerlandaise ING Direct, créant sur place deux cents emplois.
bruno le m2 pres du tgv
c'est plus Tres Grosse Valeur mais tre grosse arnaque!...

http://www.liberation.fr/actualite/soci ... 862.FR.php

Avatar du membre
mat 72
Presse
Presse
Messages : 3250
Enregistré le : 09 déc. 2005, 01:56
Localisation : sarthe

#40 Message par mat 72 » 08 juin 2007, 09:18

j'adore l'agence Pérou-Immobilier.
ça ne s'invente pas !
Ces AI et ces notaires, quelle engeance !

azertya

#41 Message par azertya » 26 août 2007, 17:34

Faites un tour au marché de l'Isle sur la Sorgue le dimanche matin en hiver... Vous verrez que le mythe du TGV n'en est vraiment pas un...

bouyg

#42 Message par bouyg » 27 août 2007, 09:19

azertya a écrit :Faites un tour au marché de l'Isle sur la Sorgue le dimanche matin en hiver... Vous verrez que le mythe du TGV n'en est vraiment pas un...
Quitte à mettre 1H-1H30 de plus en TGV, autant aller à Avignon ou Nîmes...
Il fait beau, il fait chaud, la mer est à 1h... cf. "a year in Provence"...
Alors qu'à Reims ou Verdun...

gontlag

#43 Message par gontlag » 05 oct. 2007, 09:10

Pour les Picards :

Vous connaissez Ablaincourt-Pressoir ?
Officiellement Gare TGV Haute Picardie.
Officieusement la gare aux betteraves.

Le foncier ne doit pas être trop cher là-bas. Pourtant, ça ne se développe pas beaucoup...

SoulMan
Messages : 514
Enregistré le : 27 sept. 2007, 16:50

#44 Message par SoulMan » 16 oct. 2007, 13:34

La nouvelle ligne de métro à Toulouse a bien fait augmenter les prix sur les quartiers desservis. Ca rebaisse un peu maintenant, mais globalement, ces quartiers ont pris de la valeur.

Avatar du membre
mat 72
Presse
Presse
Messages : 3250
Enregistré le : 09 déc. 2005, 01:56
Localisation : sarthe

Re: Le mythe du TGV, des aéroports, des autoroutes et du tramway

#45 Message par mat 72 » 16 mai 2008, 09:17

« Les gens passent mais ne descendent pas »

Actualité Le Mans Le Mansmaville
mercredi 14 mai 2008

http://www.lemans.maville.com/-Les-gens ... _actu.html
Six mois après, le tram n'a pas encore accompli toutes ses promesses. Le long de l'avenue Leclerc, les rames sont pleines mais les flâneurs pas si nombreux. « On ne peut pas tout attendre du tram », estime Philippe Pottier, gérant du Marché Plus.
« Regardez ça ! Quand il passe devant chez nous, le tram est plein ! Les gens le prennent pour aller d'un endroit à un autre. Ils passent, mais ne descendent pas forcément. » Annaïck Dieumegard soupire. Des dizaines de fois par jour, le passage du tram fait s'agiter les liserés des parasols que son mari a installés sur la terrasse de leur brasserie Chez Laurent, située avenue du Général-Leclerc. Mais la foule tant attendue n'est pas au rendez-vous. « Les piétons ne viennent pas flâner par ici. Les boutiques sont rares, il y a surtout des agences immobilières et des banques. Sans parler du manque de places de parking : on a perdu toute notre clientèle en voiture. »
Le constat est cinglant. Six mois après l'inauguration du tramway et le relooking de l'avenue Leclerc, la plupart des commerçants affirme être bien loin de leur chiffre d'affaires de 2004, celui d'avant les travaux du tramway. « Leurs attentes sont bien souvent déçues, confirme Michel Chaligné, président de l'union des commerçants de la rue des Minimes. La fréquentation augmente certes, mais la clientèle n'est pas forcément dotée d'un fort pouvoir d'achat. »

Avatar du membre
demobilier
+
+
Messages : 2867
Enregistré le : 05 mai 2007, 14:17
Localisation : Vaucluse

Re: Le mythe du TGV, des aéroports, des autoroutes et du tramway

#46 Message par demobilier » 16 mai 2008, 11:25

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs
Ca n'engage que ceux qui y croient
Ah, j'adore ces maximes si intemporelles :)

confo
Messages : 648
Enregistré le : 29 févr. 2008, 16:42

Re: Le mythe du TGV, des aéroports, des autoroutes et du tramway

#47 Message par confo » 20 mai 2008, 17:52

Je ne compte plus le nombre d'annonces pour des apparts à Nice "proximité tramway". Ben c'est pas ça qui me fera habiter à Nice Nord !!

Avatar du membre
immoglobine
+
+
Messages : 2697
Enregistré le : 17 oct. 2007, 19:06
Localisation : Lyon (69)

Re: Le mythe du TGV, des aéroports, des autoroutes et du tramway

#48 Message par immoglobine » 29 mai 2008, 19:08

confo a écrit :Je ne compte plus le nombre d'annonces pour des apparts à Nice "proximité tramway". Ben c'est pas ça qui me fera habiter à Nice Nord !!
Pourtant ce petit grincement dans les courbes est si doux à l'oreille.

Moi je fabrique des tramways et sur les chantiers les gars disent "Grace au tramways l'immobilier va monter dans le coin".
Ca me fait marrer c'est pas parce que le tramway dessert le Neuhof que les gens vont se ruer las bas. A Ostwald il y avait un panneau pour un programme neuf à plus de 3500 € le m².

Il faut dire que la majorité des tramways moderne ont vraiment commencé à se développer à partir de 1998 donc ça à monté comme tout le reste coté.

Bon sang, 3500 le m² à Ostwald j'en reviens toujours pas.

Avatar du membre
immoglobine
+
+
Messages : 2697
Enregistré le : 17 oct. 2007, 19:06
Localisation : Lyon (69)

Re: Le mythe du TGV, des aéroports, des autoroutes et du tramway

#49 Message par immoglobine » 21 mai 2009, 05:37

Je pense qu'ici, tout le monde à entendu parlé du projet de Sarkosy de métro automatique de plus de 100 km autour de Paris.

Le projet coutera au minimum 21 milliards et les caisses sont plutôt vide dixit un certain premier ministre.

La solution miracle proposée pour le financement :
- Taxé les plus value immobilière et foncière sur les communes traversées. Plus value réalisées par l'augmentation du prix du au super métro.

Avec une baisse de l'immobilier importante, je ne sais pas si la somme récupéré sera à la hauteur des espérance.

En lisant ça (Dans Ville et Transport) je me suis demandé si les politique avec une moindre idée de la situation immobilière en France.

Sojiro
Messages : 57
Enregistré le : 11 janv. 2009, 10:41

Re: Le mythe du TGV, des aéroports, des autoroutes et du tramway

#50 Message par Sojiro » 21 mai 2009, 17:14

immoglobine a écrit : Avec une baisse de l'immobilier importante, je ne sais pas si la somme récupéré sera à la hauteur des espérance.

En lisant ça (Dans Ville et Transport) je me suis demandé si les politique avec une moindre idée de la situation immobilière en France.
J'ai lu le même article et comme toi j'ai souris d'autant plus que les projets de tramway/métro ne font pas spécialement augmenter les prix. Ce sont, au mieux, des accélérateurs de tendance (cf la fuite des étudiants du quartier du Mirail au profit du centre ville à Toulouse avec l'arrivée du métro).
Alors qui plus est dans un contexte où les prix vont baisser...