L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

Message
Auteur
Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#1 Message par fluctuat et mergitur » 29 oct. 2012, 16:13

Si la bulle immobilière venait à éclater dans un grand krach (10% de baisse par an minimum), je commence à redouter un nouveau phénomène de déni lié au retournement général d'opinion.

Je pense qu'ici tout le monde est d'accord pour dire qu'évoquer en société la possibilité d'une baisse - des prix de l'immobilier - dans les années 2003 à 2012 pouvait provoquer de vives réactions de déni, risée, etc. comme il s'agissait d'un sujet quasiment tabou.

Maintenant, j'ai bien peur qu'avec le temps on finisse par entendre fréquemment :
- "Personne n'avait envisagé une telle baisse."

Ou nettement pire :
- "Il était évident que cela ne puisse pas durer. Après des années de spéculation, un krach était inévitable."

En gros, si un krach survient, une fois que la baisse sera admise par une majorité de gens, il oublieront et nieront avoir eu ce comportement antérieur haussier de déni, risée, pression sociale, etc.
Et nous n'aurons aucune preuve qu'une majorité de gens se comportait comme cela pendant une décennie, car personne n'admettra avoir eu un comportement aussi moutonnier.

Il aurait été sympa d'avoir un sondage d'opinion et/ou un micro trottoir pour mesurer la réaction moyenne face à une personne évoquant simplement la possibilité d'une baisse.

Les haussiers les plus prosélytes que j'ai connu sont déjà en train de crier à l'évidence d'une baisse.
Ce qui ferait de ce forum un lieu d'excités, puisque finalement tout le monde avait tout compris depuis le début.

M'voyez ?
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

Avatar du membre
ddb
+
+
Messages : 3235
Enregistré le : 24 juin 2009, 13:31
Localisation : Ain

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#2 Message par ddb » 29 oct. 2012, 16:23

fluctuat et mergitur a écrit :Si la bulle immobilière venait à éclater dans un grand krach (10% de baisse par an minimum), je commence à redouter un nouveau phénomène de déni lié au retournement général d'opinion.

Je pense qu'ici tout le monde est d'accord pour dire qu'évoquer en société la possibilité d'une baisse - des prix de l'immobilier - dans les années 2003 à 2012 pouvait provoquer de vives réactions de déni, risée, etc. comme il s'agissait d'un sujet quasiment tabou.

Maintenant, j'ai bien peur qu'avec le temps on finisse par entendre fréquemment :
- "Personne n'avait envisagé une telle baisse."

Ou nettement pire :
- "Il était évident que cela ne puisse pas durer. Après des années de spéculation, un krach était inévitable."

En gros, si un krach survient, une fois que la baisse sera admise par une majorité de gens, il oublieront et nieront avoir eu ce comportement antérieur haussier de déni, risée, pression sociale, etc.
Et nous n'aurons aucune preuve qu'une majorité de gens se comportait comme cela pendant une décennie, car personne n'admettra avoir eu un comportement aussi moutonnier.

Il aurait été sympa d'avoir un sondage d'opinion et/ou un micro trottoir pour mesurer la réaction moyenne face à une personne évoquant simplement la possibilité d'une baisse.

Les haussiers les plus prosélytes que j'ai connu sont déjà en train de crier à l'évidence d'une baisse.
Ce qui ferait de ce forum un lieu d'excités, puisque finalement tout le monde avait tout compris depuis le début.

M'voyez ?
2 réactions actuellement :
- ceux qui n'ayant jamais tenté de comprendre maintienne dur comme fer que y'a pas de baisse normal ils construisent ou viennent d'achever la maison...
- ceux qui disait ça peut PASSSSS baisser et qui effectivement disent l'inverse aujourd'hui
Mes interventions n'auront jamais la prétention d'être utiles...

axel
-+
-+
Messages : 2057
Enregistré le : 27 oct. 2009, 22:52
Localisation : Paris

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#3 Message par axel » 29 oct. 2012, 16:25

fluctuat et mergitur a écrit :Si la bulle immobilière venait à éclater dans un grand krach (10% de baisse par an minimum), je commence à redouter un nouveau phénomène de déni lié au retournement général d'opinion.

Je pense qu'ici tout le monde est d'accord pour dire qu'évoquer en société la possibilité d'une baisse - des prix de l'immobilier - dans les années 2003 à 2012 pouvait provoquer de vives réactions de déni, risée, etc. comme il s'agissait d'un sujet quasiment tabou.

Maintenant, j'ai bien peur qu'avec le temps on finisse par entendre fréquemment :
- "Personne n'avait envisagé une telle baisse."

Ou nettement pire :
- "Il était évident que cela ne puisse pas durer. Après des années de spéculation, un krach était inévitable."

En gros, si un krach survient, une fois que la baisse sera admise par une majorité de gens, il oublieront et nieront avoir eu ce comportement antérieur haussier de déni, risée, pression sociale, etc.
Et nous n'aurons aucune preuve qu'une majorité de gens se comportait comme cela pendant une décennie, car personne n'admettra avoir eu un comportement aussi moutonnier.

Il aurait été sympa d'avoir un sondage d'opinion et/ou un micro trottoir pour mesurer la réaction moyenne face à une personne évoquant simplement la possibilité d'une baisse.

Les haussiers les plus prosélytes que j'ai connu sont déjà en train de crier à l'évidence d'une baisse.
Ce qui ferait de ce forum un lieu d'excités, puisque finalement tout le monde avait tout compris depuis le début.

M'voyez ?
Je pense surtout que dans beaucoup d'endroits le discours sera : "ça n'a pas monté tant que ça" et "ça na pas baissé tant que ça". Il n'y a que dans les grands agglomérations que l'éclatement sera vraiment visible. Et encore si la baisse n'est que de 10%/an hors inflation, les gens auront le temps de s'y faire.
Je ne pense pas que les gens admettront que nous ayons eu raison un jour, malheureusement.

Puyin
Messages : 786
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#4 Message par Puyin » 29 oct. 2012, 16:33

Est ce vraiment si important d'avoir raison face à des c*** ?

defrance69

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#5 Message par defrance69 » 29 oct. 2012, 16:51

Moi ce que j'attend avec impatience c'est le jour où j'annoncerai que je suis en train d'acheter et que tous le monde me dira que ce n'est pas le moment
Ce sera sans doute un moyen d'être certains que c'est précisément le cas...
Au regard de ma dernière annonce sur le sujet, je pense qu'il encore un peu trop tot....

Avatar du membre
primo_exclu
Messages : 210
Enregistré le : 12 août 2011, 16:49
Localisation : Hauts de Seine

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#6 Message par primo_exclu » 29 oct. 2012, 17:18

Si le krach a lieu, ceux qui ont acheté au sommet de la bulle avec un crédit > 20 ans pourront difficilement dire "je le savais" :mrgreen:
Même s'ils continueront à prétendre qu'ils auront perdu moins d'argent que s'ils avaient loué pendant cette période...

defrance69

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#7 Message par defrance69 » 29 oct. 2012, 17:23

primo_exclu a écrit :Si le krach a lieu, ceux qui ont acheté au sommet de la bulle avec un crédit > 20 ans pourront difficilement dire "je le savais" :mrgreen:
Même s'ils continueront à prétendre qu'ils auront perdu moins d'argent que s'ils avaient loué pendant cette période...
Il faudra que je développe un 'baisomêtre', un peu sur le principe du comparateur achat location :roll:
on indique le prix d'achat, l'année, le montant d'apport, les frais ...
et je détermine le prix actuel, combien ils ont perdu et pire encore combien ils devront à la banque si il vendait aujourd'hui...

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7932
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#8 Message par Romario » 29 oct. 2012, 17:31

Puyin a écrit :Est ce vraiment si important d'avoir raison face à des c*** ?
+1

Sinon, à mon avis, l'opinion de gens sera proche du "c'était obligé que ça allait se casser la figure, c'était devenu néimporte quoi"
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 1190
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : charentes

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#9 Message par maud lepage 75 » 29 oct. 2012, 17:32

ce week end ,j'ai parlée avec un couple de jeunes ,environ 25 ans,primo accedant,qui étaieent persuadés que l'immobilier parisien ne pouvait pas baisser :lol: .Je leur ai raconté les années 90 à 96,et il m'ont presque pris pour une dingue ,surtout avec des examples en FRANCS !!!! :oops:
We can be heroes just for One day 8) 8) 8)

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 7283
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#10 Message par davivd » 29 oct. 2012, 17:34

maud lepage 75 a écrit :ce week end ,j'ai parlée avec un couple de jeunes ,environ 25 ans,primo accedant,qui étaieent persuadés que l'immobilier parisien ne pouvait pas baisser :lol: .Je leur ai raconté les années 90 à 96,et il m'ont presque pris pour une dingue ,surtout avec des examples en FRANCS !!!! :oops:
C'est quoi le Franc? :P
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 1190
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : charentes

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#11 Message par maud lepage 75 » 29 oct. 2012, 17:42

le FRANC n'a jamais existé ,et quand je leur ai dit que j'avais payé mon appart 3 pieces à VINCENNES ?800 000 FF ,tout compris en 1996 ,j'ai tout de suite vu que la conversion en € avait du mal à integrer leur cortex ;à l'epoque ,c'était quand meme une somme et le taux d'interet était à 8,50% soit tres cher mais aujourd'hui je ne pourrais pas l'acheter :wink:
We can be heroes just for One day 8) 8) 8)

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 14007
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#12 Message par cashisking » 29 oct. 2012, 17:43

defrance69 a écrit :Moi ce que j'attend avec impatience c'est le jour où j'annoncerai que je suis en train d'acheter et que tous le monde me dira que ce n'est pas le moment
Ce sera sans doute un moyen d'être certains que c'est précisément le cas...
Au regard de ma dernière annonce sur le sujet, je pense qu'il encore un peu trop tot....
Si tu veux parler de ton file ici, non, au contraire c'est le bon moment selon ta théorie :mrgreen:

Avatar du membre
xion
Messages : 1125
Enregistré le : 18 déc. 2006, 19:18

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#13 Message par xion » 29 oct. 2012, 17:50

fluctuat et mergitur a écrit :Si la bulle immobilière venait à éclater dans un grand krach (10% de baisse par an minimum), je commence à redouter un nouveau phénomène de déni lié au retournement général d'opinion.

M'voyez ?
T'imagines même pas de quelle force j'ignore l'opinion général ... Alors après la bulle, je continuerais à cultiver mon jardin.
M'voyez. :wink:
Article 28.
"Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution.
Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures."

defrance69

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#14 Message par defrance69 » 29 oct. 2012, 17:50

cashisking a écrit :
defrance69 a écrit :Moi ce que j'attend avec impatience c'est le jour où j'annoncerai que je suis en train d'acheter et que tous le monde me dira que ce n'est pas le moment
Ce sera sans doute un moyen d'être certains que c'est précisément le cas...
Au regard de ma dernière annonce sur le sujet, je pense qu'il encore un peu trop tot....
Si tu veux parler de ton file ici, non, au contraire c'est le bon moment selon fenote ta théorie :mrgreen:
:mrgreen:
Si j'avais pu l'avoir à 240k€, on aurait pu croire que je m'étais converti à l'islam et joyeusement fêter l'aïd en égorgeant un mouton...

Coltrane
Messages : 1099
Enregistré le : 17 mai 2008, 22:44

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#15 Message par Coltrane » 29 oct. 2012, 19:03

defrance69 a écrit :Moi ce que j'attend avec impatience c'est le jour où j'annoncerai que je suis en train d'acheter et que tous le monde me dira que ce n'est pas le moment
Ce sera sans doute un moyen d'être certains que c'est précisément le cas...
Au regard de ma dernière annonce sur le sujet, je pense qu'il encore un peu trop tot....
Pourtant, on t'a tous dit que ce n'était pas le moment d'acheter... :mrgreen:

defrance69

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#16 Message par defrance69 » 29 oct. 2012, 19:20

Coltrane a écrit :
defrance69 a écrit :Moi ce que j'attend avec impatience c'est le jour où j'annoncerai que je suis en train d'acheter et que tous le monde me dira que ce n'est pas le moment
Ce sera sans doute un moyen d'être certains que c'est précisément le cas...
Au regard de ma dernière annonce sur le sujet, je pense qu'il encore un peu trop tot....
Pourtant, on t'a tous dit que ce n'était pas le moment d'acheter... :mrgreen:
pas tous, pas tous ... :mrgreen:

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 16703
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#17 Message par Suricate » 29 oct. 2012, 19:33

Moi je lui ai dit de foncer.

Je suis une pourriture de la pire espèce.

Sceptique
Messages : 585
Enregistré le : 02 mai 2011, 23:26

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#18 Message par Sceptique » 29 oct. 2012, 19:46

fluctuat et mergitur a écrit :Si la bulle immobilière venait à éclater dans un grand krach (10% de baisse par an minimum), je commence à redouter un nouveau phénomène de déni lié au retournement général d'opinion.

Je pense qu'ici tout le monde est d'accord pour dire qu'évoquer en société la possibilité d'une baisse - des prix de l'immobilier - dans les années 2003 à 2012 pouvait provoquer de vives réactions de déni, risée, etc. comme il s'agissait d'un sujet quasiment tabou.

Maintenant, j'ai bien peur qu'avec le temps on finisse par entendre fréquemment :
- "Personne n'avait envisagé une telle baisse."

Ou nettement pire :
- "Il était évident que cela ne puisse pas durer. Après des années de spéculation, un krach était inévitable."

En gros, si un krach survient, une fois que la baisse sera admise par une majorité de gens, il oublieront et nieront avoir eu ce comportement antérieur haussier de déni, risée, pression sociale, etc.
Et nous n'aurons aucune preuve qu'une majorité de gens se comportait comme cela pendant une décennie, car personne n'admettra avoir eu un comportement aussi moutonnier.

Il aurait été sympa d'avoir un sondage d'opinion et/ou un micro trottoir pour mesurer la réaction moyenne face à une personne évoquant simplement la possibilité d'une baisse.

Les haussiers les plus prosélytes que j'ai connu sont déjà en train de crier à l'évidence d'une baisse.
Ce qui ferait de ce forum un lieu d'excités, puisque finalement tout le monde avait tout compris depuis le début.

M'voyez ?
On va tout de même pas jouer les Picrocoles.

1 - On n'a pas encore eu raison (même si personne aujourd'hui ne croit à une nouvelle hausse, on n'en est pas encore à une baisse franche).
2- Si ça se vautre, je veux bien céder gratos nos droits d'auteurs sur la baisse à tous ceux qui en voudront. Le plaisir ne sera pas d'avoir eu raison, crois-moi !

Puyin
Messages : 786
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#19 Message par Puyin » 29 oct. 2012, 20:19

Tout pareil que sceptique...
Par contre, si quelqu'un peut m'expliquer le rapport entre le sujet de la file et l'aïd ( cf. Post de defrance)...

crap
Messages : 113
Enregistré le : 14 févr. 2011, 14:05

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#20 Message par crap » 29 oct. 2012, 20:39

A ce propos, je cherche un topic avec tous les arguments possibles pour décourager sa femme d'acheter en ce moment. Je me tape une pression d'enfer... Helppp

toto78
~~+
~~+
Messages : 12791
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#21 Message par toto78 » 29 oct. 2012, 21:28

Bof la plupart des gens répètent ce que la télé a dit la veille. Et ça fait un moment que ça dure.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#22 Message par eaudevian » 29 oct. 2012, 21:41

fluctuat et mergitur a écrit :Maintenant, j'ai bien peur qu'avec le temps on finisse par entendre fréquemment :
- "Personne n'avait envisagé une telle baisse."

Ou nettement pire :
- "Il était évident que cela ne puisse pas durer. Après des années de spéculation, un krach était inévitable."
Le pire, ce serait encore qu'il n'y ait pas de krach.
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 12228
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#23 Message par WolfgangK » 29 oct. 2012, 22:39

crap a écrit :A ce propos, je cherche un topic avec tous les arguments possibles pour décourager sa femme d'acheter en ce moment. Je me tape une pression d'enfer... Helppp
Il y a déjà des files sur le sujet (et il semble que la fonction "Recherche" fonctionne, même si au ralenti).
En gros, ama :
1. faire les calculs en expliquant bien que l'alternative n'est pas "acheter maintenant ou jamais", mais "acheter maintenant ou plus tard" avec des perspective d'évolution deprix à court terme, moyen terme inspirées par les courbes de Friggit.
2. trouver une autre réponse à la demande sous-jascente d'investissement (pas financier) dans votre nid d'amour :mrgreen:
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

ben94
Messages : 295
Enregistré le : 31 déc. 2009, 00:01

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#24 Message par ben94 » 30 oct. 2012, 09:21

Je suis tout à fait d'accord. Il ne faut pas s'attendre à ce que ce forum ait son moment de gloire.

Dans quelques années, quand ça aura bien baissé, les gens diront simplement que la hausse des années 2000 était évidemment trop importante pour être normale.

A mon avis, le seul enseignement qui restera c'est que "Paris peut baisser". C'est déjà pas si mal.
Les arbres ne poussent pas jusqu'au ciel...mais ils essayent quand même!

Tassin
Messages : 1045
Enregistré le : 16 déc. 2011, 16:24

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#25 Message par Tassin » 30 oct. 2012, 09:51

defrance69 a écrit :
primo_exclu a écrit :Si le krach a lieu, ceux qui ont acheté au sommet de la bulle avec un crédit > 20 ans pourront difficilement dire "je le savais" :mrgreen:
Même s'ils continueront à prétendre qu'ils auront perdu moins d'argent que s'ils avaient loué pendant cette période...
Il faudra que je développe un 'baisomêtre', un peu sur le principe du comparateur achat location :roll:
on indique le prix d'achat, l'année, le montant d'apport, les frais ...
et je détermine le prix actuel, combien ils ont perdu et pire encore combien ils devront à la banque si il vendait aujourd'hui...
Excellente idée! :mrgreen: :lol:

Ellipse79

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#26 Message par Ellipse79 » 30 oct. 2012, 09:58

ben94 a écrit :Je suis tout à fait d'accord. Il ne faut pas s'attendre à ce que ce forum ait son moment de gloire.

Dans quelques années, quand ça aura bien baissé, les gens diront simplement que la hausse des années 2000 était évidemment trop importante pour être normale.

A mon avis, le seul enseignement qui restera c'est que "Paris peut baisser". C'est déjà pas si mal.
Et ce sera vite oublier.

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#27 Message par fluctuat et mergitur » 30 oct. 2012, 10:30

Le but n'est pas d'avoir raison ou de rechercher une forme de gloire ... même si j'aime bien avoir raison parfois ... souvent ... et aussi qu'on me cire les pompes en s'autoflagellant.
Cela fait de nous des "saumons", condamnés à nager à contrecourant.

En fait, cela me fait juste un peu mal de constater à quel point les comportement moutonniers sont ancrés voire encouragés dans notre société.
Même avec des proches, cela rend parfois difficile la déconstruction de certains raisonnements.

Ce n'est pas nouveau, mais j'ai aussi l'impression qu'avec l'âge les gens se forgent une sorte de carapace d'idées reçues pour se protéger, mais cela concerne aussi l'autocritique sur nos comportements, la religion, la politique, le sexe, l'argent, la maladie, ... bref, tout ce qui peut se loger sous l'appelation tabou.

Même si je pense faire tout pour y échapper, je suis peut être finalement le pire mouton qui soit.
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

Ellipse79

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#28 Message par Ellipse79 » 30 oct. 2012, 10:34

fluctuat et mergitur a écrit :Le but n'est pas d'avoir raison ou de rechercher une forme de gloire ...
Les baissiers ce sont quand même bien plantés... donc il ne faut pas s'attendre à une quelconque reconnaissance.

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#29 Message par fluctuat et mergitur » 30 oct. 2012, 16:13

En fait, je me dis que c'est peut être le moment idéal pour faire un sondage d'opinion et un microtrottoir.
Il y a peut être suffisamment de gens qui pensent que ça finira par remonter ad vitam eternam et que la baisse est taboue.
Ellipse79 a écrit :
fluctuat et mergitur a écrit :Le but n'est pas d'avoir raison ou de rechercher une forme de gloire ...
Les baissiers ce sont quand même bien plantés... donc il ne faut pas s'attendre à une quelconque reconnaissance.
Lapin compris :?: :?:
En quoi me suis-je planté ? Nb : je ne suis pas toutafé baissier, mais plutôt un agnostique du type "c'est un marché, donc ça fluctue, option krach possible puisque bulle"
Et quelle reconnaissance attendrais-je ?
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

Ellipse79

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#30 Message par Ellipse79 » 30 oct. 2012, 16:21

fluctuat et mergitur a écrit :En quoi me suis-je planté ? Nb : je ne suis pas toutafé baissier, mais plutôt un agnostique du type "c'est un marché, donc ça fluctue, option krach possible puisque bulle"
Et quelle reconnaissance attendrais-je ?
Ma remarque était plus généraliste que ça.

Un forum qui annonce une baisse depuis 2005 (de mémoire) alors celle ci ne survient que 7 ans plus tard... il n'y a pas trop à la ramener.

Autant les analyses du pourquoi et du comment sont très intéressantes de même que les échanges autour du business de l'immobilier... autant le "on vous l'avait bien dit" est assez malvenu.
Modifié en dernier par Ellipse79 le 30 oct. 2012, 16:32, modifié 1 fois.

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#31 Message par YoppY » 30 oct. 2012, 16:24

fluctuat et mergitur a écrit :En fait, je me dis que c'est peut être le moment idéal pour faire un sondage d'opinion et un microtrottoir.
La fnaim a demandé à Ifop de le faire pour toi : http://www.fnaim.fr/medias/communiques/ ... -10-16.pdf :wink:
3 - Un moral dégradé

La méfiance des ménages à l’égard de la conjoncture immobilière est persistante. Le moral ne parvient pas à se relever de son point bas observé l’an dernier.
Seuls 20% des Français considèrent que la conjoncture est favorable à l’achat (deux fois moins que fin 2011).
Parallèlement, 14% seulement, estiment que la conjoncture est favorable à la vente (contre 33% en juin 2011).
La désaffection porte sur l’investissement locatif et sur l’achat de résidences secondaires.

Toutefois, un gros tiers (35%) estime toujours que le moment est bon pour accéder à la primo accession (mais ils étaient près de 50% début 2011).
Si les particuliers jugent les taux attractifs, ils n’en perçoivent pas les bienfaits au niveau de l’obtention des prêts.

Près de la moitié des personnes interrogées (44%) tablent sur une stabilité des prix au cours des six prochains mois.
Comme l’an dernier, 41% jugent que les opportunités sont plus nombreuses aujourd’hui qu’hier et que les conditions sont réunies pour réaliser de bonnes
affaires immobilières.

Ellipse79

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#32 Message par Ellipse79 » 30 oct. 2012, 16:33

YoppY a écrit :La fnaim a demandé à Ifop de le faire pour toi : http://www.fnaim.fr/medias/communiques/ ... -10-16.pdf :wink:
Voilà. A chacun son taf.

ben94
Messages : 295
Enregistré le : 31 déc. 2009, 00:01

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#33 Message par ben94 » 30 oct. 2012, 17:16

Les gens sont peut-être tout simplement des inlassables optimistes.

Quand tu regardes les gens qui perdent au poker ou autre, ils te disent: "je peux encore me refaire". Ils oublient la perte et se reconcentre rapidement sur le gain potentiel.
Les arbres ne poussent pas jusqu'au ciel...mais ils essayent quand même!

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#34 Message par fluctuat et mergitur » 31 oct. 2012, 00:54

Ellipse79 a écrit :Un forum qui annonce une baisse depuis 2005 (de mémoire) alors celle ci ne survient que 7 ans plus tard... il n'y a pas trop à la ramener.
Mouais, justement, je trouve quand même que ça sonne un peu "je secoue un shaker avec tous les avis baissiers du forum et je le sers dans un grand seau de 5 litres".
Des annonces d'un krach éclair pour dans deux jours en 2005 sont aussi ridicules que les haussiers perpétuels.
Une analyse à peine poussée de l'historique montre que les cycles de l'immobilier sont quand même assez longs (ils s'étalent sur 10 à 15 ans), mais cela ne veut pas dire qu'un accident est imminent ou qu'il ne peut pas se produire.
Notons que si Internet a probablement été un catalyseur de la hausse, des baisses violentes ne sont pas à exclure.
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#35 Message par fluctuat et mergitur » 31 oct. 2012, 00:56

YoppY a écrit :
fluctuat et mergitur a écrit :En fait, je me dis que c'est peut être le moment idéal pour faire un sondage d'opinion et un microtrottoir.
La fnaim a demandé à Ifop de le faire pour toi : http://www.fnaim.fr/medias/communiques/ ... -10-16.pdf :wink:
Merci, je pensais plutôt à une mesure directe du déni et de la violence de la réaction associée à ce déni.
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

vilvalo
Messages : 91
Enregistré le : 14 oct. 2011, 18:19

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#36 Message par vilvalo » 05 avr. 2013, 13:40

Déterrage!!!
Si la bulle immobilière venait à éclater dans un grand krach (10% de baisse par an minimum), je commence à redouter un nouveau phénomène de déni lié au retournement général d'opinion.

Je pense qu'ici tout le monde est d'accord pour dire qu'évoquer en société la possibilité d'une baisse - des prix de l'immobilier - dans les années 2003 à 2012 pouvait provoquer de vives réactions de déni, risée, etc. comme il s'agissait d'un sujet quasiment tabou.

Maintenant, j'ai bien peur qu'avec le temps on finisse par entendre fréquemment :
- "Personne n'avait envisagé une telle baisse."

Ou nettement pire :
- "Il était évident que cela ne puisse pas durer. Après des années de spéculation, un krach était inévitable."

En gros, si un krach survient, une fois que la baisse sera admise par une majorité de gens, il oublieront et nieront avoir eu ce comportement antérieur haussier de déni, risée, pression sociale, etc.
Et nous n'aurons aucune preuve qu'une majorité de gens se comportait comme cela pendant une décennie, car personne n'admettra avoir eu un comportement aussi moutonnier.

Il aurait été sympa d'avoir un sondage d'opinion et/ou un micro trottoir pour mesurer la réaction moyenne face à une personne évoquant simplement la possibilité d'une baisse.

Les haussiers les plus prosélytes que j'ai connu sont déjà en train de crier à l'évidence d'une baisse.
Ce qui ferait de ce forum un lieu d'excités, puisque finalement tout le monde avait tout compris depuis le début.

M'voyez ?

On est à 7,5%! Brrrr! j'en ai des frissons!

Avatar du membre
mikachu
~~+
~~+
Messages : 5089
Enregistré le : 14 mai 2009, 14:54

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#37 Message par mikachu » 05 avr. 2013, 14:06

Ellipse79 a écrit :
fluctuat et mergitur a écrit :En quoi me suis-je planté ? Nb : je ne suis pas toutafé baissier, mais plutôt un agnostique du type "c'est un marché, donc ça fluctue, option krach possible puisque bulle"
Et quelle reconnaissance attendrais-je ?
Ma remarque était plus généraliste que ça.

Un forum qui annonce une baisse depuis 2005 (de mémoire) alors celle ci ne survient que 7 ans plus tard... il n'y a pas trop à la ramener.

Autant les analyses du pourquoi et du comment sont très intéressantes de même que les échanges autour du business de l'immobilier... autant le "on vous l'avait bien dit" est assez malvenu.
c'est pas faux :mrgreen:

mais ça fait bien au moins depuis 2005 que c'est vraiment trop cher :evil:

Avatar du membre
mister_do
-++
-++
Messages : 3817
Enregistré le : 29 mai 2006, 10:07
Localisation : Metz (57)

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#38 Message par mister_do » 05 avr. 2013, 14:23

mikachu a écrit :
Ellipse79 a écrit :
fluctuat et mergitur a écrit :En quoi me suis-je planté ? Nb : je ne suis pas toutafé baissier, mais plutôt un agnostique du type "c'est un marché, donc ça fluctue, option krach possible puisque bulle"
Et quelle reconnaissance attendrais-je ?
Ma remarque était plus généraliste que ça.

Un forum qui annonce une baisse depuis 2005 (de mémoire) alors celle ci ne survient que 7 ans plus tard... il n'y a pas trop à la ramener.

Autant les analyses du pourquoi et du comment sont très intéressantes de même que les échanges autour du business de l'immobilier... autant le "on vous l'avait bien dit" est assez malvenu.
c'est pas faux :mrgreen:

mais ça fait bien au moins depuis 2005 que c'est vraiment trop cher :evil:
C'est la différence entre celui qui dit qu'il est impossible qu'il fasse beau en Bretagne et celui qui se trompe sur la date de la journée ensoleillée.

Nous on dit "après la pluie le beau temps", et on nous répond "impossible !"
LCD Philips 42PFL9632D | Lecteur PS3 40->320Go |Ampli Yamaha RXV-457 Enceintes NSP116 |Consoles Wii PS3| Source TV NeufTVHD | 107 Blu-ray dont 77 vus euh mince c'est pas le bon forum

jayce
+
+
Messages : 2786
Enregistré le : 07 août 2009, 10:36

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#39 Message par jayce » 05 avr. 2013, 14:44

crap a écrit :A ce propos, je cherche un topic avec tous les arguments possibles pour décourager sa femme d'acheter en ce moment. Je me tape une pression d'enfer... Helppp
J'ai fait une file quand il m'arrivait la même chose, de mémoire, cherche avec "au secours" "ma femme"...

finalement ça a été simple a gérer : elle a pas un rond, moi si.

(et bien sur, on est primo à Paris, et madame pense qu'un appart avec terrasse plein sud au dernier étage, c'est mieux)

Sa derniere marotte a été l'investissement locatif. Elle a été ridicule a un diner (elle veut en faire, soit. Mais n'a aucune notion de prix d'achat, de loyer, de charges, de coût d'emprunt...) et maintenant, elle me soule plus.

J'ai peur qu'elle devienne férocement anti-achat... au creux de la bulle...

aaah les femmes...
radin économe & anti-consumériste

vilvalo
Messages : 91
Enregistré le : 14 oct. 2011, 18:19

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#40 Message par vilvalo » 05 avr. 2013, 18:15

J'ai peur qu'elle devienne férocement anti-achat... au creux de la bulle...
aaah les femmes...
lol. elle sera ptêt un bon indicateur de baisse qui c'est? et ça va causer à la machine à café!

daguix
Messages : 847
Enregistré le : 01 oct. 2008, 09:16
Localisation : Paris

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#41 Message par daguix » 05 avr. 2013, 18:17

C'est la faute à la crise, à l'Europe et au gouvernement socialiste.
jayce a écrit :Sa derniere marotte a été l'investissement locatif. Elle a été ridicule a un diner (elle veut en faire, soit. Mais n'a aucune notion de prix d'achat, de loyer, de charges, de coût d'emprunt...) et maintenant, elle me soule plus.

J'ai peur qu'elle devienne férocement anti-achat... au creux de la bulle...

aaah les femmes...
Change de femme.
J'achèterai à Paris quand ce sera moins cher qu'à Munich...

franckyfranck
+
+
Messages : 2739
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#42 Message par franckyfranck » 05 avr. 2013, 18:53

"Il n'y a que dans les grands agglomérations que l'éclatement sera vraiment visible."
Pas nécéssairement. En période de dégonflement de bulle tu as ce que les financiers appellent le "flight to quality". En gros les gens n'achétent plus que ce qu'ils jugent être le moins risqué. A l'inverse, tout ce qui est borderline devient intouchable. Lorsque le centre de Nice, Lyon, Paris ou whatever va baisser de 10% tu va resolvabiliser des gens qui jusqu'à présent ne les envisageait plus. Exemple : J'ai des tas d'amis qui ont choisi Issy Les Moulineaux ou Boulogne parce qu'ils cherchaient un coin bien et que paname était devenu trop cher. Si Paname baisse ces mêmes gens vont choisir Paname plutôt qu'Issy. Et donc 1000 € de baisse à Paris vont se traduire par ... plus à Issy. Et inversement des gens qui allaient à Ivry ou Gentilly parce que tous les coins de banlieue proche désirables sont trop cher vont se dire ... Tiens Issy ou Boulogne c'est un bon plan. Et une baisse de 1500 € à Issy se traduit par... En bout de chaîne, on trouvera le périurbain lointain. Qui n'est monté qu'à cause de la bulle. Et qui va redescendre très vite.

Voir l'article du Figaro sur les biens loins des villes. Ca se casse la geule méchamment en ce moment. Au final, les grosses agglos vont baisser c'est une certitude. Et on pourra dire que 10% de baisse à Paris ca fait 850 € du m2 et donc 85 000 € sur un 100m2. Soit une sacré somme.

Au final, il restera surtout tous ceux qui n'auront pas besoin de vendre et se diront que ca remontera un jour.

Et puis, je me souviens que lors de mon premier achat en 2008 je me suis dit en 2009 : "putain quel *** !". Courant 2009 j'ai su que j'allais en paritr et je me suis encore plus dit que j'avais été vraiment débile car je savais que ca allait baisser. Je l'ai transformé en investissement locatif en 2010 par dépit. Et au final c'est un bon investissement. Les loyers sont montés et le locataire paie la totalité de mon crédit. Je viens de renégocier mon crédit pour le passer sur une durée plus courte donc cela ne sera bientôt plus le cas. Bref on ne sait le jour ou on vend si on a fait une bonne ou une mauvaise affaire. Et parfois il faut un peu de chance.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32578
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#43 Message par Gpzzzz » 05 avr. 2013, 19:19

franckyfranck a écrit :
"Il n'y a que dans les grands agglomérations que l'éclatement sera vraiment visible."
Pas nécéssairement. En période de dégonflement de bulle tu as ce que les financiers appellent le "flight to quality". En gros les gens n'achétent plus que ce qu'ils jugent être le moins risqué. A l'inverse, tout ce qui est borderline devient intouchable. Lorsque le centre de Nice, Lyon, Paris ou whatever va baisser de 10% tu va resolvabiliser des gens qui jusqu'à présent ne les envisageait plus. Exemple : J'ai des tas d'amis qui ont choisi Issy Les Moulineaux ou Boulogne parce qu'ils cherchaient un coin bien et que paname était devenu trop cher. Si Paname baisse ces mêmes gens vont choisir Paname plutôt qu'Issy. Et donc 1000 € de baisse à Paris vont se traduire par ... plus à Issy. Et inversement des gens qui allaient à Ivry ou Gentilly parce que tous les coins de banlieue proche désirables sont trop cher vont se dire ... Tiens Issy ou Boulogne c'est un bon plan. Et une baisse de 1500 € à Issy se traduit par... En bout de chaîne, on trouvera le périurbain lointain. Qui n'est monté qu'à cause de la bulle. Et qui va redescendre très vite.

Voir l'article du Figaro sur les biens loins des villes. Ca se casse la geule méchamment en ce moment. Au final, les grosses agglos vont baisser c'est une certitude. Et on pourra dire que 10% de baisse à Paris ca fait 850 € du m2 et donc 85 000 € sur un 100m2. Soit une sacré somme.

Au final, il restera surtout tous ceux qui n'auront pas besoin de vendre et se diront que ca remontera un jour.

Et puis, je me souviens que lors de mon premier achat en 2008 je me suis dit en 2009 : "putain quel *** !". Courant 2009 j'ai su que j'allais en paritr et je me suis encore plus dit que j'avais été vraiment débile car je savais que ca allait baisser. Je l'ai transformé en investissement locatif en 2010 par dépit. Et au final c'est un bon investissement. Les loyers sont montés et le locataire paie la totalité de mon crédit. Je viens de renégocier mon crédit pour le passer sur une durée plus courte donc cela ne sera bientôt plus le cas. Bref on ne sait le jour ou on vend si on a fait une bonne ou une mauvaise affaire. Et parfois il faut un peu de chance.
j'adepte au premier niveaux quand les prix chutent dans le centre recherché, ca veut dire qu'ils se ramassent à coté ^^
le pire c'est dans les coins ou ca n'a meme pas monté depuis 6ans (cf le fin fond du 77 avec caro par exemple), les prix vont perdre 5% par an alors qu'ils n'avaient pas augmenté récemment ^^ :lol:
la campagne sera dans le tunnel fin 2014 à tout casser :mrgreen: et ils vont vite gouter a la limite basse du tunnel dans 5/6ans :roll:

pierre/gibran
Messages : 608
Enregistré le : 10 août 2011, 23:53

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#44 Message par pierre/gibran » 05 avr. 2013, 19:27

defrance69 a écrit :Moi ce que j'attend avec impatience c'est le jour où j'annoncerai que je suis en train d'acheter et que tous le monde me dira que ce n'est pas le moment
Ce sera sans doute un moyen d'être certains que c'est précisément le cas...
Au regard de ma dernière annonce sur le sujet, je pense qu'il encore un peu trop tot....
je pense pareil, et hésite entre 1 à 3 ans pour le bon moment pour l'achat, et vous?

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#45 Message par fluctuat et mergitur » 05 avr. 2013, 23:18

franckyfranck a écrit :Les loyers sont montés et le locataire paie la totalité de mon crédit.
Tu voulais dire la totalité des mensualités.
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24479
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#46 Message par lecriminel » 06 avr. 2013, 16:43

Ellipse79 a écrit : Un forum qui annonce une baisse depuis 2005 (de mémoire) alors celle ci ne survient que 7 ans plus tard...
ca depend ce que tu appelles baisse.
Si c'est le prix du m2 de ce qui se vend a l'instant t, avec des coefficients par zone et des echantillons choisis, c-a-d stats de notaires, on a effectivement des prix actuels environ egaux a ceux de 2005 plus inflation.
Si c'est le prix d'un bien particulier constant en qualité et emplacement, c-a-d stats de petits cailloux, la baisse c'est 2007.

Peut-etre aussi que ceux qui annoncaient une baisse rapide, se sont trompé en ecoutant les membres de leur famille evaluer a un million d'euros en 2005 toutes les maisons familiales (ce qui n'etait pas si incongru, au vu du prix des poubelles qui se vendaient a l'epoque) alors que les maisons en bon etat ne se vendaient pas donc n'entraient pas dans le stats. Le fait que ces maisons-la se vendraient aujourd'hui a 400.000 ne veut pas forcement dire qu'il y a eu baisse comme tu le fais remarquer, cf chiffres des notaires
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#47 Message par Gei » 06 avr. 2013, 17:03

Ellipse79 a écrit :Ma remarque était plus généraliste que ça.

Un forum qui annonce une baisse depuis 2005 (de mémoire) alors celle ci ne survient que 7 ans plus tard... il n'y a pas trop à la ramener.
Avec tout les gens qui déblatèrent dans la vie sans avoir rien à dire, je pense qu'il ne faut pas du tout se gêner pour la ramener.

Sur le fond, ton affirmation, factuellement juste, veut dire quoi :
- avoir raison dans l'absolu, et être minoritaire dans l'opinion publique, c'est avoir tort.
- d'un point de vue politique, la bulle a été un levier politique (de droite) si fort que les responsables durant cette période ont considéré comme parfaitement justifié de l'entretenir aux frais des finances publiques.

Avatar du membre
ludox
Messages : 829
Enregistré le : 24 juin 2010, 23:42
Localisation : Lesquin (59)

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#48 Message par ludox » 06 avr. 2013, 17:38

franckyfranck a écrit : Voir l'article du Figaro sur les biens loins des villes. Ca se casse la geule méchamment en ce moment. Au final, les grosses agglos vont baisser c'est une certitude. Et on pourra dire que 10% de baisse à Paris ca fait 850 € du m2 et donc 85 000 € sur un 100m2. Soit une sacré somme.

En fait cette donnée me sort toujours de la tête et au hasard d'un post parlant de Paris, ca me revient.

Il devrait y avoir 2 forums distincts pour :

- les parisiens
- les provinciaux


Il y a quand même un monde (une galaxie?) entre les deux et les 2 marchés immo.
Un peu comme parler de baisses de prix sur les voitures en generalisant sur les rolls et les twingo alors qu'elles ne s'adressent pas du tout au même marché.

Voilà pourquoi chacun a un peu raison et un peu tort (plus ou moins selon la zone dont on parle).

Il y a un tas de post valables pour Paris et proche et pas pour le reste de la France.
Et inversement.

Avatar du membre
ludox
Messages : 829
Enregistré le : 24 juin 2010, 23:42
Localisation : Lesquin (59)

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#49 Message par ludox » 06 avr. 2013, 18:05

Gpzzzz a écrit : la campagne sera dans le tunnel fin 2014 à tout casser :mrgreen: et ils vont vite gouter a la limite basse du tunnel dans 5/6ans :roll:
Sauf revelations sur les taux de cancer et autres provoqués par les gaz d'echappement en ville ou epidemie de H1N1... :mrgreen:

pierre/gibran a écrit :
defrance69 a écrit :Moi ce que j'attend avec impatience c'est le jour où j'annoncerai que je suis en train d'acheter et que tous le monde me dira que ce n'est pas le moment
Ce sera sans doute un moyen d'être certains que c'est précisément le cas...
Au regard de ma dernière annonce sur le sujet, je pense qu'il encore un peu trop tot....
je pense pareil, et hésite entre 1 à 3 ans pour le bon moment pour l'achat, et vous?


Ca baisse apparemment si ca continue dans la même ligne, ca fera du 20% sur 3 ans. Mais bon en moyenne, donc dans ton patelin ca depend.
Et si les taux remontent de 1%, sur 15 ans, ca doit bien te faire une hausse de 10% du cout (mais bon la tu paies pas de FN dessus).
Bref ce que je crois c'est que ca peut être un peu plus interessant mais incroyablement interessant, j'y crois pas trop sauf zone particuliere particulierement touchée.




Encore une trouvaille aleatoire amusante...

http://www.cafedelabourse.com/archive/a ... mmobilier#


Du coup j'ai cherché xerfi et

http://tempsreel.nouvelobs.com/immobili ... -2015.html

Je les connais pas donc je ne peux juger du serieux de leur etude.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24479
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: L'après-bulle ... non, nous ne somme pas fous !

#50 Message par lecriminel » 06 avr. 2013, 18:23

ludox a écrit :
Il devrait y avoir 2 forums distincts pour :

- les parisiens
- les provinciaux
Paris= 3% des transactions nationales.
Ca n'a que peu d'interet d'avoir un forum "Paris".

C'est le lobby qui en parle beaucoup, tu penses c'est le village Gaulois qui resiste a la baisse, meme Gugus qui n'y a jamais mis les pieds n'a que Paris a la bouche (bouche cousue sur le seul marché qu'il connait bien, Nancy, par contre, devine pourquoi)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?