Le dirigeable : come back ou pas...

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 8131
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Le dirigeable : come back ou pas...

#1 Message par crispus » 30 nov. 2020, 12:52

PACA a écrit :
30 nov. 2020, 10:54
Flying Whales réinvente les ballons dirigeables
C'est le retour des ballons dirigeables. Ils avaient disparu à la fin des années 30 après un terrible accident. Comment les ingénieurs s'assureront-ils de leur fiabilité cette fois ?
Ce dirigeable du futur a la taille gigantesque de trois avions. Sa capacité de chargement constitue son principal atout. Il pourra emporter dix fois plus qu'un avion gros porteur et six fois plus qu'un hélicoptère. Certes, il est moins rapide que l'avion, à 100km/h seulement. Mais, il est dix fois moins cher, car consomme trente fois moins en carburant. Désormais, c'est l'hélium qui sera utilisé. En 2021, une usine de la taille du grand palais va être construite en Aquitaine par la société française Flying Whales. Et la première livraison est prévue pour 2023.
https://www.lci.fr/societe/video-demain ... 71499.html

En fait c'est le moyen le plus économique pour le transport de matériaux lourds.
C'est un marronnier volant. :mrgreen:
Ex de 2013 : :lol:
https://www.science-et-vie.com/archives ... tour-36287

Je me souviens de dessins dans les années 1970 présentant le dirigeable comme le transport cargo de l'an 2000, hybridé avec des pales d'hélico. Sans parler des voitures volantes. :mrgreen:

J'ai l'impression que ce genre de projet ressort périodiquement des cartons le temps de trouver des financeurs naïfs, mais le projet n'aboutit jamais. Rien que la prise au vent est rédhibitoire... :roll:

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3733
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Krach du transport aérien commercial

#2 Message par roi.de.trefle » 30 nov. 2020, 13:59

crispus a écrit :
30 nov. 2020, 12:52
C'est un marronnier volant. :mrgreen:
C'est vrai, on en parle et ca ne fonctionne jamais, pas expert mais je me demande pourquoi ?!? (peut être le problème des terrains pour se poser ?)
Ignorés : Pimono - Pazuzu

PACA
+
+
Messages : 2602
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Krach du transport aérien commercial

#3 Message par PACA » 30 nov. 2020, 14:48

roi.de.trefle a écrit :
30 nov. 2020, 13:59
(peut être le problème des terrains pour se poser ?)
C'est au contraire un de ses avantage, il peut rester en stationnaire pour les opérations de chargement/déchargement.
Un des usages serait le transport de pales d'éoliennes ?
.... je ne connais pas du tout le sujet, j'ai lu !

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14726
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#4 Message par Suricate » 30 nov. 2020, 15:02

crispus a écrit :
30 nov. 2020, 12:52
J'ai l'impression que ce genre de projet ressort périodiquement des cartons le temps de trouver des financeurs naïfs, mais le projet n'aboutit jamais. Rien que la prise au vent est rédhibitoire... :roll:

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 8131
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#5 Message par crispus » 30 nov. 2020, 15:42

Où est la "rupture" tant annoncée ? Les Goodyear ont gardé le profil Zeppelin depuis les origines. :roll:
https://www.airships.net/goodyear-blimp/
Image

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13976
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#6 Message par Goldorak2 » 30 nov. 2020, 15:46

Low tech, sobre, susceptible d'être maitrisé de A à Z sur une base locale.
Ca peut être dans l'air du temps.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 3456
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#7 Message par m.enfin » 30 nov. 2020, 15:58

avec des contraintes de temps où la 1/2 journée de retard te flingue un chantier, s'en remettre à la météo risque de ne pas attirer les foules
n'avez vous pas constaté les conséquences de la covid19 sur le juste à temps ?
faire des prévisions de livraison à partir de prévisions météorologiques voir climatologiques :shock:

livraison garantie en 5 jours*
*s'il fait beau
*s'il y pas de vent
*si la pluie est faible
*si la température n'est pas en dessous de xxx
*si le soleil n'est pas trop fort
*si pas d'orage pendant un temps x

et sinon, le produit viendra lui même, à pied
:mrgreen:

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 8131
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#8 Message par crispus » 30 nov. 2020, 16:10

Goldorak2 a écrit :
30 nov. 2020, 15:46
Low tech, sobre, susceptible d'être maitrisé de A à Z sur une base locale.
Ca peut être dans l'air du temps.
Même dans l'air du temps ça manque cruellement d'hélium. :cry:
https://www.enerzine.com/gaz-rare-les-s ... 81-2012-06

Par contre si on réussit à développer la fusion "propre", la filière hélium a de l'avenir. :D
Image

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13976
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#9 Message par Goldorak2 » 30 nov. 2020, 16:28

m.enfin a écrit :
30 nov. 2020, 15:58
avec des contraintes de temps où la 1/2 journée de retard te flingue un chantier, s'en remettre à la météo risque de ne pas attirer les foules
n'avez vous pas constaté les conséquences de la covid19 sur le juste à temps ?
faire des prévisions de livraison à partir de prévisions météorologiques voir climatologiques :shock:

livraison garantie en 5 jours*
*s'il fait beau
*s'il y pas de vent
*si la pluie est faible
*si la température n'est pas en dessous de xxx
*si le soleil n'est pas trop fort
*si pas d'orage pendant un temps x

et sinon, le produit viendra lui même, à pied
:mrgreen:
L'air porte les dirigeables comme il porte les montgolfières, mais les dirigeables ont des moteurs et décident de leurs directions malgré le vent.
Comme les bateaux du reste... c'est l'eau qui porte le bateau mais un moteur permet au bateau de déterminer la direction et la vitesse, sans être obligé de suivre le courant.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 30 nov. 2020, 16:35, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10964
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#10 Message par optimus maximus » 30 nov. 2020, 16:29

Pour des voyageurs en manque d'avion ayant du temps à perdre pour des événements particuliers : déjeuner d'affaires qui sort un peu du commun, amoureux à la recherche d'une occupation originale, organisation d'une fête.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8390
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#11 Message par Bidibulle » 30 nov. 2020, 16:34

crispus a écrit :
30 nov. 2020, 16:10
Goldorak2 a écrit :
30 nov. 2020, 15:46
Low tech, sobre, susceptible d'être maitrisé de A à Z sur une base locale.
Ca peut être dans l'air du temps.
Même dans l'air du temps ça manque cruellement d'hélium. :cry:
https://www.enerzine.com/gaz-rare-les-s ... 81-2012-06

Par contre si on réussit à développer la fusion "propre", la filière hélium a de l'avenir. :D
Image
Ah, Anselme Lanturlu ....
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34379
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#12 Message par Pi-r2 » 30 nov. 2020, 17:25

C'est sur qu'en ce moment on s'entraine dur à confiner.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 8131
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#13 Message par crispus » 30 nov. 2020, 17:26

https://www.maddyness.com/2019/12/11/fl ... ons-euros/
Née à Suresnes en 2012, la société Flying Whales accueille de nouveaux investisseurs à son capital. Les français Groupe ADP, Bouygues, Air Liquide et la région Nouvelle-Aquitaine apporteront 15 millions d’euros, et le gouvernement du Québec autant. « Ce soutien majeur apporté par des acteurs publics et privés de premier rang démontre la solidité et le potentiel de ce grand projet industriel » , s’est félicité Flying Whales dans un communiqué.
Le soutien des acteurs, surtout publics ou zinzins n'est pas un gage de solidité du produit. :lol:
Flying Whales avait déjà obtenu l’annonce d’un financement de 25 millions d’euros en mars 2018 de la banque publique d’investissement bpifrance. Le projet, baptisé LCA60T, vise à développer un dirigeable rigide, d’une longueur de 154 m et d’une vitesse de croisière de 100 km/h, pour le transport de charges lourdes, destiné au marché du débardage du bois, du fret et du transport exceptionnel.

L’ensemble du programme devrait coûter « environ 300 millions d’euros, dont environ 100 millions sur le développement de l’aéronef et 61 millions de recherche-développement »
Il n'est pas impossible qu'une partie de ces 300 millions finisse dans un paradis fiscal. Rendez-vous dans 4 ans. :roll:

olmostoline
~~+
~~+
Messages : 5960
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#14 Message par olmostoline » 30 nov. 2020, 17:33

m.enfin a écrit :
30 nov. 2020, 15:58
avec des contraintes de temps où la 1/2 journée de retard te flingue un chantier, s'en remettre à la météo risque de ne pas attirer les foules
Par contre, ca dérange personne quand il s'agit d'installer des éoliennes ou des panneaux solaires.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4503
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#15 Message par Praséodyme » 30 nov. 2020, 17:43

Pour du transport de matériel volumineux, cette solution peut être intéressante : aucun obstacle à franchir.
Pales d'éoliennes, tronçons ou ailes d'avions, cuves. Mais il faut convaincre les industriels de confier leur précieux chargement à un engin dont la fiabilité laisse dubitatif.

Pour transporter du lourd, ce n'est probablement pas la solution idéale. il faut comparer les 50 tonnes de charge utile du Airlander avec les 300 tonnes d'une petite péniche.

seb-seb
+
+
Messages : 2891
Enregistré le : 25 avr. 2008, 08:50

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#16 Message par seb-seb » 30 nov. 2020, 17:51

Attacher votre dirigeable à un TGV, vous allez gagner du temps et on s'en fout du vent :wink: :lol:

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10472
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Le dirigeable : come back ou pas...

#17 Message par neron » 30 nov. 2020, 18:07

crispus a écrit :
30 nov. 2020, 12:52
PACA a écrit :
30 nov. 2020, 10:54
.

Mais, il est dix fois moins cher, car consomme trente fois moins en carburant ...
En fait c'est le moyen le plus économique pour le transport de matériaux lourds.
C'est un marronnier volant. :mrgreen:Ex de 2013 : :lol:

J'ai l'impression que ce genre de projet ressort périodiquement des cartons le temps de trouver des financeurs naïfs,
Pire ce.ne sont que boniments, comme tt les trucs écolo. suggèrant du faux et taisant la réalité dérangeante afin d'obtenir des aides gouvernementales qui y trouvent là les jeux, du pains des jeux,.nécessaire à l'avilissement et l'asservissement des masses.

Hormis cet objet, son seul intérêt serait de transporter des charges en zone inaccessible.C'est donc un truc anti-ecologique OR
- Il est en compétition avec l'hélicoptère dont certains levent aussi 56 t. voir +,
- Il est très inutile car c'est très rare de devoir y amener des charges aussi lourdes alors que du montage et soudage sur place suffit,
- Le moyen de transport le plus économique est par l'eau, la route et non le transport en 🎈
- Il coûte 5*+ qu'un hélico hors installation (ancrage, garage, ..)
- Ça mesure 50*50*150 m (un bâtiment de 23 étage, 3 stade foot), donc exige un hangars pour le protéger du vent > 25 nd, je doute donc de sa conso. réelle,
- Sa faible polivalence et ses limites opérationnelle versus hélico + camoin
.....
- Qd au coût d'exploitation, ilsfont comme si le coût chambre d'hôtel se résumait au savon et blanchissage des draps.

Ils taisent, le coût des infrastructures (hangars, ancrages, ...), du ballon et son amortissement plus faible qu'un helico car faisant moins de rotations, les coûts d'exploitations (hélium, entretiens, ...), les surcoûts opérationnels (déplacement à vide du hangars vers le site, le personnel au sol qu'il ne peut déposer, ..),, la conso. en cas de vents ..

PS: Tt. ces trucs utopiques et logique moyenageuse actuels dèniant la réalité, sont le fait de gens irrationnels.et narcissiques en recherche de toute puissance. Voilà pourquoi, ils ont l'oreille des politiques par la proximité psychique et leur besoin de solutions magiques. :mrgreen:
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez