Débat Inflation / Déflation

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
leroi
Messages : 127
Enregistré le : 22 mai 2008, 15:33

Débat Inflation / Déflation

#1 Message par leroi » 26 mai 2008, 09:09

Les économistes relativisent la menace inflationniste

http://www.lesechos.fr/info/inter/4731284.htm
L'inflation devrait rester mesurée aux Etats-Unis, estiment les économistes. Le risque de déflation est même considéré comme une menace plus réaliste.
Chez Merrill Lynch, on prévoit que l'inflation et l'inflation de base vont converger sous le seuil des 2 %. Plusieurs facteurs devraient y contribuer. La dépression continue du marché immobilier et le fait que les employeurs réduisent le nombre d'heures travaillées. Cela a évidemment un impact sur les salaires et la confiance des ménages. L'économie américaine est plus que fragile alors que la consommation, son principal moteur, va se ralentir.
« On a tendance aujourd'hui à sous-estimer l'ampleur de la menace déflationniste, laquelle est en partie masquée par l'envolée des prix des matières premières », soulignent dans une note Isabelle Job et Olivier Bizima, économistes au Crédit Agricole.
Les avis sont bien partagés surtout que l'impact du credit crunch aux US est très mal mesuré à la date d'aujourd'hui

Avatar du membre
farfounet
-+
-+
Messages : 1835
Enregistré le : 25 janv. 2006, 16:12
Localisation : ici mais bientôt ailleurs

Re: Débat Inflation / Déflation

#2 Message par farfounet » 26 mai 2008, 12:08

Le risque de déflation est même considéré comme une menace plus réaliste
Ce qui m'interpelle, c'est que je lis ça pour la première fois dans un journal.
pour 100 briques t'as plus rien

leroi
Messages : 127
Enregistré le : 22 mai 2008, 15:33

Re: Débat Inflation / Déflation

#3 Message par leroi » 26 mai 2008, 12:55

La déflation serat-elle une thèse plus crédible aujourd'hui dans le grand public ?

phev

Re: Débat Inflation / Déflation

#4 Message par phev » 26 mai 2008, 13:00

8) Ca déflate à fond les ballons.

http://globaleconomicanalysis.blogspot. ... ofits.html

Je vous conseille de lire tous les jours l'excellent blog de Mish.

aquafiestas

Re: Débat Inflation / Déflation

#5 Message par aquafiestas » 26 mai 2008, 13:06

Olé !

taf

Re: Débat Inflation / Déflation

#6 Message par taf » 26 mai 2008, 14:58

Ils prédisent quoi depuis longtemps sur LEAP2020?

jgdtbis

Re: Débat Inflation / Déflation

#7 Message par jgdtbis » 26 mai 2008, 18:05

taf a écrit :Ils prédisent quoi depuis longtemps sur LEAP2020?
La fin du monde tout simplement, comme tous les déclinologues depuis que le monde existe :mrgreen:

Duareg
-++
-++
Messages : 4691
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: Débat Inflation / Déflation

#8 Message par Duareg » 27 mai 2008, 09:42

jgdtbis a écrit :
taf a écrit :Ils prédisent quoi depuis longtemps sur LEAP2020?
La fin du monde tout simplement, comme tous les déclinologues depuis que le monde existe :mrgreen:
Quand on lit leurs études, il faut reconnaitre qu'ils ne se sont pas beaucoup trompés...
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Avatar du membre
xeuzuex
Messages : 179
Enregistré le : 02 nov. 2006, 10:03
Localisation : Africa

Re: Débat Inflation / Déflation

#9 Message par xeuzuex » 27 mai 2008, 15:07

Ma petite contribution :

La FED et la BCE ont arrose de liquidite apres la crise internet et pendant un long moment !
Cette liquidite on va devoir la digirer.
Pendant un moment elle a ete absorbe par l'Immo. Mais elle ne l'est plus !
Donc je pense que malheureusement l'inflation nous guette !

Avatar du membre
FightClub
Messages : 431
Enregistré le : 30 juin 2006, 22:40
Localisation : Paris

Re: Débat Inflation / Déflation

#10 Message par FightClub » 27 mai 2008, 19:19

Je vote pour la déflation !
"Les choses que tu possèdes ... finissent pas te posséder" - Tyler Durden (FightClub)

FreeBambou
Messages : 264
Enregistré le : 23 avr. 2008, 22:57

Re: Débat Inflation / Déflation

#11 Message par FreeBambou » 27 mai 2008, 20:25

Deflation également.

J'explique mon point de vue :

A force de creer de plus grosse bulles pour sauver l'economie de l'éclatement des précédentes bulles, ça va bien finir par craquer à un moment.

La bulle actuel sur les matieres premieres risque bien d'etre la derniere, puisqu'elle touche absoument tout le monde.

Cependant avant la deflation final, il y aura certainement une acceleration de l'inflation (comme nous commencons a vivre en ce moment)

phev

Re: Débat Inflation / Déflation

#12 Message par phev » 27 mai 2008, 20:35

Je prévois une bonne inflation sur le Prozac bientôt...
Ce sera la dernière bulle...
Celle là elle ne sera pas spéculative... :D

Avatar du membre
Goose92
+
+
Messages : 2879
Enregistré le : 02 sept. 2006, 18:43
Localisation : 69

Re: Débat Inflation / Déflation

#13 Message par Goose92 » 27 mai 2008, 23:50

On attendant, on lit de plus en plus souvent dans la presse et dans les "articles" des analystes la possibilité de hausse 'massive' des taux pour éviter l'inflation.
Ca approche ... on nous prépare le terrain en douceur.

Aujourd'hui, un membre de la BCE a dit "il n'y aura pas de baisse des taux et il est probable qu'il y ait une hausse"
Quelle surprise ! alors là les bras m'en tombent... (copyright inside)

FreeBambou
Messages : 264
Enregistré le : 23 avr. 2008, 22:57

Re: Débat Inflation / Déflation

#14 Message par FreeBambou » 28 mai 2008, 00:34

la possibilité de hausse 'massive' des taux pour éviter l'inflation.
C'est ce qui me parait le plus probable, mais a mon avis ce ne sera le cas qu'après une forte accélération de l'inflation actuel. (qui rendra la situation intenable et obligera donc la hausse des taux)

leroi
Messages : 127
Enregistré le : 22 mai 2008, 15:33

Re: Débat Inflation / Déflation

#15 Message par leroi » 28 mai 2008, 09:42

L'inflation est l'anti chambre de la déflation.

Mais aujourd'hui je pense que nous sommes dans un cas unique : Inflation des prix (MP, Pétroles, Gold, ...) sans indexation des salaires avec une déflation sur la masse monétaire et les actifs (Credit crunch, Immobilier, Equity).

Alors quelle est le remède dans cette situation ? Pas simples pour les banques centrales, car l'arme des taux quel soit manié dans un sens ou dans l'autre aura un effet catastrophique sur les prix ou les actifs.

Mais je reste convaincu que pour démarrer un nouveau cycle sain, il n'y a pas de secret, il faut d'abord étouffer l'inflation.

Je pense donc qu'on se dirige tranquillement vers un scenario de stagflation a CT qui aura pour les banques centrales comme conséquence de :
1 - réduire l'inflation en premier lieu : Hausse des taux (Méthode Volcker des années 80)
2 - Cela devrait conduire donc à une recession voire depression a CT/MT : Déflation sur les actifs et les prix.

Donc a terme CASH is KING et surtout pas d'endettement

Avatar du membre
xeuzuex
Messages : 179
Enregistré le : 02 nov. 2006, 10:03
Localisation : Africa

Re: Débat Inflation / Déflation

#16 Message par xeuzuex » 28 mai 2008, 10:07

N'oublions pas l'intervention humaine ds le sens intervention des hommes politiques !

Les banques allaient droit ds le mur, les gouvernants les ont sauves (BBernanke, BoE)

Les etats sont surendette (US, France, ... ). Ca ne m'etonnerait pas qu'ils fassent tt pour laisser filer l'inflation a court terme. Simplement parce que ca arrangerait bcp bcp d'Etats.

leroi
Messages : 127
Enregistré le : 22 mai 2008, 15:33

Re: Débat Inflation / Déflation

#17 Message par leroi » 28 mai 2008, 10:12

Les etats sont surendette (US, France, ... ). Ca ne m'etonnerait pas qu'ils fassent tt pour laisser filer l'inflation a court terme. Simplement parce que ca arrangerait bcp bcp d'Etats.
Oui, mais bon, laisser filer l'inflation sans indexation des salaires serait une catastrophe aussi pour les états à terme, et je ne vois pas de marge de manoeuvre sur les salaires. Pour rappel nous sommes plutôt dans un contexte de stagflation que d'inflation dans une économie mondialisé.

Pas de Giscard à l'horizon avec une BdF et des tonnes de FF à distribuer au peuple dans une économie fermé.

opcvm1234

Re: Débat Inflation / Déflation

#18 Message par opcvm1234 » 28 mai 2008, 10:16

leroi a écrit :L'inflation est l'anti chambre de la déflation.

Mais aujourd'hui je pense que nous sommes dans un cas unique : Inflation des prix (MP, Pétroles, Gold, ...) sans indexation des salaires avec une déflation sur la masse monétaire et les actifs (Credit crunch, Immobilier, Equity).

Alors quelle est le remède dans cette situation ? Pas simples pour les banques centrales, car l'arme des taux quel soit manié dans un sens ou dans l'autre aura un effet catastrophique sur les prix ou les actifs.

Mais je reste convaincu que pour démarrer un nouveau cycle sain, il n'y a pas de secret, il faut d'abord étouffer l'inflation.

Je pense donc qu'on se dirige tranquillement vers un scenario de stagflation a CT qui aura pour les banques centrales comme conséquence de :
1 - réduire l'inflation en premier lieu : Hausse des taux (Méthode Volcker des années 80)
2 - Cela devrait conduire donc à une recession voire depression a CT/MT : Déflation sur les actifs et les prix.

Donc a terme CASH is KING et surtout pas d'endettement
c'est effectivement un raisonnement que je partage même si on n'est jamais certain de rien dans ces périodes aussi mouvementées. le propre des politiques monétaires c'est de réagir en fonction de cas passés étudiés ex-post et pour lesquels on déterminer ce qui aurait marché pour éviter ce qui s'est finalement passé. par conséquent on applique aujourd'hui des théories qui ont soit fonctionné soit qui auraient été supposées fonctionner dans le passé. or l'économie est mouvante et les méthodes d'hier peuvent parfois avoir des effets imprévus. tout cela pour dire que les temps qu'on va vivre vont être passionnants, incertains et mouvementés mais passionnants (d'un point de vue économique).

sinon je vois que vous êtes un nouvel inscrit. si cela n'est pas déjà fait il existe une file présentations: http://forum.bulle-immobiliere.org/view ... =3&t=12857

n'hésitez pas à vous y présenter si le coeur vous en dit.

Avatar du membre
Goose92
+
+
Messages : 2879
Enregistré le : 02 sept. 2006, 18:43
Localisation : 69

Re: Débat Inflation / Déflation

#19 Message par Goose92 » 28 mai 2008, 11:04

On est nombreux à espérer que "Cash is king" sera le bon choix.
J'espère simplement que l'on ne sera pas sacrifié sur l'autel du nombre ( les politiques pourraient être tentés de ne pas noyer trop de gens).
Par contre, s'ils ont le courage de laisser faire ainsi, cela servira de leçon économique à de nombreuses personnes. Cela aura au moins l'intérêt d'avoir été pédagogique ;)
Quelle surprise ! alors là les bras m'en tombent... (copyright inside)

phev

Re: Débat Inflation / Déflation

#20 Message par phev » 28 mai 2008, 11:19

Quand tu vois le paquet d'endettés qu'il y a...
Une seule chose me vient à l'esprit : CASH IS KING

Avatar du membre
Goose92
+
+
Messages : 2879
Enregistré le : 02 sept. 2006, 18:43
Localisation : 69

Re: Débat Inflation / Déflation

#21 Message par Goose92 » 28 mai 2008, 11:45

Oui, mais j'ai peur qu'ils n'aient pas le courage d'appliquer pourtant la meilleure de solution.
Ruiner (ou affaiblir) des centaines de milliers de familles, ce n'est pas si évident.
Quelle surprise ! alors là les bras m'en tombent... (copyright inside)

opcvm1234

Re: Débat Inflation / Déflation

#22 Message par opcvm1234 » 28 mai 2008, 13:39

quand je vous dis qu'on nous lit...

Titre "L’équilibre économique qui est devant nous : une stagflation sans inflation salariale et avec des profits des entreprises en hausse"
URL aucun (étude en version électronique)
Date 28/05/2008
Source Natixis
Auteur Patrick Artus
Extraits
L’équilibre économique dans lequel devront vivre désormais les États-Unis et la zone euro est très particulier et très nouveau : une stagflation (croissance modeste, inflation un peu excessive), mais où l’inflation ne vient que des prix des matières premières et pas de causes domestiques (salariales). De plus, cet équilibre, à la différence des stagflations du passé, sera caractérisé par une profitabilité qui continue à monter. Ceci est dû à la faiblesse des salaires et à leur absence d’indexation aux prix, qui implique que le coût de la croissance faible et des prix élevés des matières premières est supporté par les salariés et pas par les entreprises, comme dans les années 1970-80.

Dans cet équilibre :
- la réaction ou non des banques centrales à une inflation seulement due aux matières premières joue un rôle important ; elle est plus difficile à prévoir que dans le cas d’une stagflation « normale » ;
- on peut continuer à investir en actif d’entreprise malgré la situation de stagflation ;
- les salariés sont en situation difficile et supportent l’essentiel du poids de la croissance faible et de la hausse des prix des matières premières.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15754
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Débat Inflation / Déflation

#23 Message par pangloss » 28 mai 2008, 13:46

Oui, je me suis toujours demandé si certain intervenant n'était pas un économiste beaucoup plus réputé et plus parisien qu'il n'avait déclaré dans son profil...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
xeuzuex
Messages : 179
Enregistré le : 02 nov. 2006, 10:03
Localisation : Africa

Re: Débat Inflation / Déflation

#24 Message par xeuzuex » 28 mai 2008, 15:42

phev a écrit :Quand tu vois le paquet d'endettés qu'il y a...
Une seule chose me vient à l'esprit : CASH IS KING
J'espere que tu as raison. mais ...
J'ai peur qu'on sauve "le paquets d'endettes". Simplement parce qu'ils sont trop nombreux et que les politiques feront ce qu'il faut pour leur popularite !

Avatar du membre
Mulet
+
+
Messages : 2829
Enregistré le : 08 janv. 2008, 18:49

Re: Débat Inflation / Déflation

#25 Message par Mulet » 28 mai 2008, 16:01

Artus a écrit :De plus, cet équilibre, à la différence des stagflations du passé, sera caractérisé par une profitabilité qui continue à monter. Ceci est dû à la faiblesse des salaires et à leur absence d’indexation aux prix, qui implique que le coût de la croissance faible et des prix élevés des matières premières est supporté par les salariés et pas par les entreprises, comme dans les années 1970-80.
C'est moi, ou l'idée de la stagflation qui augmenterait la profitabilité des entreprises est complètement débile. Surtout en parlant des "entreprises" au sens large, sans distinguer leur activité. Les "entreprises", comme il dit, ont accru leurs profits grâce à des coûts de production (matières premières peu chères) qui augmentaient moins que les prix au consommateur. Ce sont donc les consommateurs qui "payaient" les profits de entreprises.
Or maintenant, le consommateur est rincé, les salaires augmentent moins que l'inflation est l'endettement est moins facile. En même temps, les entreprises doivent faire face à une hausse des coûts de productions qu'elles ne vont donc pas pouvoir répercuter en totalité au consommateur.

Donc les profits vont baisser.

Image

Image
"We don't perceive that there is a national bubble" A. Greenspan, 20/05/05
"We do not expect significant spillovers from the subprime market to the rest of the economy or to the financial system" B. Bernanke, 17/05/07

FreeBambou
Messages : 264
Enregistré le : 23 avr. 2008, 22:57

Re: Débat Inflation / Déflation

#26 Message par FreeBambou » 28 mai 2008, 16:13

xeuzuex a écrit : La FED et la BCE ont arrose de liquidite apres la crise internet et pendant un long moment !
Cette liquidite on va devoir la digirer.
Pendant un moment elle a ete absorbe par l'Immo. Mais elle ne l'est plus !
Donc je pense que malheureusement l'inflation nous guette !
Cet exces de liquidité vient de l'emprunt.
A un moment donné il faut bien rembourser (ou emprunter encore plus mais a un moment donné on ne peut plus le faire)

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15754
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Débat Inflation / Déflation

#27 Message par pangloss » 28 mai 2008, 16:16

Une grosse partie des 30 000 milliards de dollars de valeur immobilière fictive apparue ces dernières années est en train de s'évaporer...Ca a quelques effets dépressifs, mais c'est inévitable si on veut pouvoir se loger raisonnablement.

Il ne s'agit pas de la crise des subprimes (quasi épiphénomène), il s'agit du dégonflement de la plus importante bulle spéculative de l'histoire de l'humanité.
In come the waves
Jun 16th 2005
From The Economist print edition

The worldwide rise in house prices is the biggest bubble in history. Prepare for the economic pain when it pops
Image
NEVER before have real house prices risen so fast, for so long, in so many countries. Property markets have been frothing from America, Britain and Australia to France, Spain and China. Rising property prices helped to prop up the world economy after the stockmarket bubble burst in 2000. What if the housing boom now turns to bust?

According to estimates by The Economist, the total value of residential property in developed economies rose by more than $30 trillion over the past five years, to over $70 trillion, an increase equivalent to 100% of those countries' combined GDPs. Not only does this dwarf any previous house-price boom, it is larger than the global stockmarket bubble in the late 1990s (an increase over five years of 80% of GDP) or America's stockmarket bubble in the late 1920s (55% of GDP). In other words, it looks like the biggest bubble in history.
Image
But even if prices in America do dip, insist the optimists, they will quickly resume their rising trend, because real house prices always rise strongly in the long term. Robert Shiller, a Yale economist, who has just updated his book “Irrational Exuberance” (first published on the eve of the stockmarket collapse in 2000), disagrees. He estimates that house prices in America rose by an annual average of only 0.4% in real terms between 1890 and 2004. And if the current boom is stripped out of the figures, along with the period after the second world war when the government offered subsidies for returning soldiers, artificially inflating prices, real house prices have been flat or falling most of the time.
Even a modest weakening of house prices in America would hurt consumer spending, because homeowners have been cashing out their capital gains at a record pace. Goldman Sachs estimates that total housing-equity withdrawal rose to 7.4% of personal disposable income in 2004. If prices stop rising, this “income” from capital gains will vanish.
And after the gold rush?
The housing market has played such a big role in propping up America's economy that a sharp slowdown in house prices is likely to have severe consequences. Over the past four years, consumer spending and residential construction have together accounted for 90% of the total growth in GDP. And over two-fifths of all private-sector jobs created since 2001 have been in housing-related sectors, such as construction, real estate and mortgage broking
.
Japan provides a nasty warning of what can happen when boom turns to bust. Japanese property prices have dropped for 14 years in a row, by 40% from their peak in 1991. Yet the rise in prices in Japan during the decade before 1991 was less than the increase over the past ten years in most of the countries that have experienced housing booms (see chart 3). And it is surely no coincidence that Japan and Germany, the two countries where house prices have fallen for most of the past decade, have had the weakest growth in consumer spending of all developed economies over that period. Americans who believe that house prices can only go up and pose no risk to their economy would be well advised to look overseas.
http://www.economist.com/opinion/displa ... id=4079027 pour les abonnés

Un site gratuit reprend l'intégralité de cet article fondamental:
http://www.markzwick.com/real_estate/_upload/57355.html

PS: notons que les prix ayant encore augmenté après 2005, c'est probablement plus de 40 000 milliards de plus-value immobiliere (largement fictive) qu'il faut aujourd'hui apurer. Ca va prendre quelque temps...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
Groquik
Messages : 1125
Enregistré le : 10 juin 2006, 23:57

Re: Débat Inflation / Déflation

#28 Message par Groquik » 29 mai 2008, 00:07

pangloss a écrit :Une grosse partie des 30 000 milliards de dollars de valeur immobilière fictive apparue ces dernières années est en train de s'évaporer...

Image
Ce chiffre est impressionnant. Surtout qu'une bonne partie de cet argent virtuel a changé de main contre de l'argent bien réel entre temps.

Je n'avais pas prêté assez d'attention à l'avatar de Cédric... Qu'est ce que j'ai pu pester contre la marée montante quand j'étais gamin!
Avant, les mecs qui mettaient de l'argent de côté, on disait : "C'est des avares!". Maintenant, c'est des phénomènes! - Coluche

plusky1

Re: Débat Inflation / Déflation

#29 Message par plusky1 » 29 mai 2008, 01:23

:arrow: La hausse du yen sur le $ va sans doute creer si la fed ne remonte pas ses taux une marée de l'equinox :mrgreen: un effet pervers bien plus pervers que les 30 000 milliards de $ artificiellement créé entrainant les us dans un scenario à la japonaise avec deflation et monté en puissance du yuan hi hi hi

Avatar du membre
Groumf
Messages : 1532
Enregistré le : 20 sept. 2007, 12:16
Localisation : Diffuse

Re: Débat Inflation / Déflation

#30 Message par Groumf » 02 juin 2008, 15:28

Trouvé au détour d'un article de la depeche du 2 juin.
A Strasbourg, une centaine de chefs d'entreprise de transport alsaciens et franc-comtois ont manifesté. "On a une hausse de 15% de toutes les charges, péages d'autoroutes et carburant, et on nous parle de répercussions, mais à qui peut-on répercuter 15% de hausse", s'est interrogé le président de la FNTR Alsace/URTA (Union régionale des transporteurs alsaciens) Gérard Klinzig.
Leurs couts explosent mais ils n'arrivent pas vendre plus cher.
Conséquence ?
Au detour d'un autre article de la depeche je tombe sur ca.
Le transporteur de Lorp ne cache pas son inquiétude : « J'ai une vingtaine de chauffeurs, mais aujourd'hui certains de mes véhicules sont arrêtés par manque de travail. La France est en pleine récession économique

Inflation des couts, impossibilité de monter le prix car la demande ne suit pas, contraction de l'activité et au final... déflation ? Qu'en pensent nos grosses têtes économiques.

aquafiestas

Re: Débat Inflation / Déflation

#31 Message par aquafiestas » 02 juin 2008, 15:34

:arrow: Ferroutage :arrow:

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15754
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Débat Inflation / Déflation

#32 Message par pangloss » 02 juin 2008, 16:11

Imagegetting out of the bull trap...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

phev

Re: Débat Inflation / Déflation

#33 Message par phev » 02 juin 2008, 16:14

On est dans la descente de l'aubisque, merci Pangloss...

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Débat Inflation / Déflation

#34 Message par DiscoTonio » 02 juin 2008, 16:26

c'est peut être encore un peu tôt, non, pour dire que l'on sort du bull-trap pour continuer la descente.

jgdtbis

Re: Débat Inflation / Déflation

#35 Message par jgdtbis » 02 juin 2008, 18:10

A tous mes amis déflationistes :mrgreen:
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit ... s_lue.html
C'est sur y'a déflation vu que les écrans plasma ont baissé de 20% cette année :lol:

Avatar du membre
Goose92
+
+
Messages : 2879
Enregistré le : 02 sept. 2006, 18:43
Localisation : 69

Re: Débat Inflation / Déflation

#36 Message par Goose92 » 02 juin 2008, 22:39

Groumf a écrit :Trouvé au détour d'un article de la depeche du 2 juin.
A Strasbourg, une centaine de chefs d'entreprise de transport alsaciens et franc-comtois ont manifesté. "On a une hausse de 15% de toutes les charges, péages d'autoroutes et carburant, et on nous parle de répercussions, mais à qui peut-on répercuter 15% de hausse", s'est interrogé le président de la FNTR Alsace/URTA (Union régionale des transporteurs alsaciens) Gérard Klinzig.
Leurs couts explosent mais ils n'arrivent pas vendre plus cher.
Conséquence ?
Au detour d'un autre article de la depeche je tombe sur ca.
Le transporteur de Lorp ne cache pas son inquiétude : « J'ai une vingtaine de chauffeurs, mais aujourd'hui certains de mes véhicules sont arrêtés par manque de travail. La France est en pleine récession économique

Inflation des couts, impossibilité de monter le prix car la demande ne suit pas, contraction de l'activité et au final... déflation ? Qu'en pensent nos grosses têtes économiques.
C'est clair, on va vers des 10% d'augmentation pour tous ... Les salaires vont s'envoler, on va rembourser les prêts en monnaie de singe !
Ok, je blague ... :mrgreen:
Quelle surprise ! alors là les bras m'en tombent... (copyright inside)

Avatar du membre
Sapu
Messages : 148
Enregistré le : 29 déc. 2006, 23:34

Re: Débat Inflation / Déflation

#37 Message par Sapu » 03 juin 2008, 00:30

je vote recessflation :

avec inflation réelle (pas l'IPC bidon) supérieure à la hausse des salaires --> effet d'appauvrissement.
cette inflation d'une partie des actifs (les fameuses MP y compris l'eau la bouffe) n'empêchera pas, au contraire, une baisse de valeur d'autres classes d'actifs (effet déflationniste comme sur l'immo actuellement)

je ne crois pas une seconde en une déflation au sens strict (tous les prix baissent, hausse de la valeur des devises) Mais plutot en un glissement plus ou moins "contrôlé" de leur valeur. Dollar et Euro sur un même bateau..

par comparaison comptable, le besoin en trésorerie augmente sans cesse au détriment des actifs immobilisés... la course au cash CT

la prochaine bulle : les métaux précieux ? seule vraie monnaie de réserve mondiale à l'abris des politiques et des banques (pas encore pour ces dernières..)

le nap' à 100euros, on en rira -jaune- dans 10ans..
«Il y a une lutte des classes, tout à fait. Mais c'est ma classe, la classe des riches, qui mène la guerre et nous la gagnons.»
Warren Buffet, 2006

phev

Re: Débat Inflation / Déflation

#38 Message par phev » 03 juin 2008, 01:49

jgdtbis a écrit :A tous mes amis déflationistes :mrgreen:
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit ... s_lue.html
C'est sur y'a déflation vu que les écrans plasma ont baissé de 20% cette année :lol:
C'est sur y'a inflation vu que le litre de lait a augmenté de 10 centimes cette année. :D
Comme j'en bois trois litres par an...

On est en déflation que vous le vouliez ou pas... par contre les prix de l'alimentaire augmentent, il faudrait être sot pour prétendre le contraire. mais si vous sommez tous les prix on est en déflation... Et si on n'est pas encore en déflation du moins l'inflation a bien baissé le pic d'inflation a été en 2005... Là les prix c'était du n'importe quoi... Normal les taux ont augmenté depuis 2005 donc les prix baissent... Rien de bien nouveau...

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15754
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Débat Inflation / Déflation

#39 Message par pangloss » 03 juin 2008, 08:34

Et n'oublions pas que l'immobilier a commencé à baisser...
Mais comme la baisse est en partie dissimulée et que de toute façon le logement est sous-pondéré dans l'indice des prix...
Il y a parfois des ruses qui se retournent contre leurs auteurs...8)
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Débat Inflation / Déflation

#40 Message par immopaul » 03 juin 2008, 14:18

phev a écrit :On est en déflation que vous le vouliez ou pas... par contre les prix de l'alimentaire augmentent, il faudrait être sot pour prétendre le contraire. mais si vous sommez tous les prix on est en déflation...
Pourriez-vous nous indiquer des produits qui baissent, a part les plasmas et l'immobilier ?
Parce qu'a part eux, tous les produits que j'achete augmentent.

Et il faudrait distinguer l'inflation/deflation du point de vue de plusieurs profils de consommateurs.

Du point de vue d'un milliardaire, on est en déflation, car il achete 1 plasma par jour, et les dépenses de nouriture et d'énergie sont de l'ordre de l'epsilon, vu ses revenus.

Du point de vue de la classe moyenne, on est en inflation, car l'achat du plasma est reporté a dans 4 ans, vu que l'augmentation de tout le reste donne un "reste a vivre" minuscule.

Et pour les "pauvres" je ne détaille meme pas, pour eux c'est l'inflation maxi.


PS: il est possible que l'inflation actuelle se termine en déflation, mais c'est tres difficile de soutenir qu'on y est déja.
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
farfounet
-+
-+
Messages : 1835
Enregistré le : 25 janv. 2006, 16:12
Localisation : ici mais bientôt ailleurs

Re: Débat Inflation / Déflation

#41 Message par farfounet » 03 juin 2008, 14:29

Question timing, ça devrait être stagflation à court terme, et déflation à moyen terme : ce sont je crois les scénarios les plus plausibles.
Un ralentissement important ou une récession est un poison mortel pour toute inflation, non ?
pour 100 briques t'as plus rien

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Débat Inflation / Déflation

#42 Message par immopaul » 03 juin 2008, 16:27

alain2908 a écrit :Un prédicateur inflationniste
http://www.boursorama.com/opcvm/detail- ... ws=5518718
C'est Vincent Strauss, il n'est pas du genre optimiste :
(Newsmanagers.com) - Le verdict est brutal : « L’inflation va ruiner les classes moyennes dans les deux ou trois ans à venir. Et parmi elles, les classes moyennes supérieures, c’est-à-dire les clients des CGPI ». Celui qui le prononce n’est pas un prophète illuminé ou un économiste perdu dans la poussière des bibliothèques universitaires. Vincent Strauss, 52 ans, est le directeur général de Comgest, une société de gestion indépendante, comptant 8,3 milliards d’euros d’actifs sous gestion.
Vincent Strauss constate une « fuite en avant de la monnaie », estimant que « la création monétaire a complètement échappé aux banquiers centraux ». Il relève qu’à la fin des années 1990, la dette représentait environ 83% du PIB des Etats. Actuellement, elle représente 836% de leurs PIB, selon les données recueillies par la Banque des règlements internationaux (BRI). « L’inflation est déjà là : nous allons connaître rapidement un rythme annuel d’inflation de 6% à 7% mesuré par l’indice INSEE des prix à la consommation », prévoit-il.
Avec une croissance des agrégats mondiaux de 20% par an, avant même la crise du subprime, et avec une croissance mondiale de 5% par an, nous subissions déjà une croissance de la masse monétaire mondiale de 15% par an.
Aujourd’hui en Chine, l’inflation est de l’ordre de 20% à 25% en rythme annuel.
On assiste donc à une pression inverse. La Chine et l’Inde vont exporter massivement de l’inflation
L’inflation des actifs mène toujours à l’inflation réelle.
Boursorama, 20/05/2008, Jean-Philippe von Gastrow.
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Débat Inflation / Déflation

#43 Message par immopaul » 03 juin 2008, 16:31

farfounet a écrit :Question timing, ça devrait être stagflation à court terme, et déflation à moyen terme
Attention avec le terme stagflation.
Comme quelqu'un l'a tres justement fait remarqué ailleurs sur ce forum, "stagflation" signifie inflation des prix mais aussi des salaires (comme dans les années 70).
Or beaucoup de gens sur ce forum pensent qu'on aura une stagflation sans augmentation des salaires.
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15754
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Débat Inflation / Déflation

#44 Message par pangloss » 03 juin 2008, 16:43

Si je ne me contente pas de mes 2 à 3% cette année, je peux partir à la pêche à l'Unedic...
Et pourtant ma société fait plus de 20% de marge...
alors les autres....

Je peux en revanche exercer une douce mais insistante pression sur les prix "en faisant attention" (je sais, c'est des trucs, on n'a même pas idée de nos jours...). J'ai vu cette attitude à l'oeuvre au Japon dans la seconde moitié des années 90 et au début des années 2000: c'est doux, mais ça fait des ravages.

Vous connaissez l'expérience du crève-tonneau de Pascal: il ne faut pas tellement de liquide pour faire exploser un tonneau...

(dans les années 70, l'occident était jeune...)
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Débat Inflation / Déflation

#45 Message par immopaul » 03 juin 2008, 16:54

pangloss a écrit :Si je ne me contente pas de mes 2 à 3% cette année, je peux partir à la pêche à l'Unedic...
Et pourtant ma société fait plus de 20% de marge...

alors les autres....
Mon exemple est presque l'inverse :

Ma boite a fait une marge de 2% (ouai, c'était pas une bonne année)
J'ai obtenu tres recemment une augmentation égale a un multiple de ce 2%.

Comment j'ai fait ?
Tres simple, c'était ca ou alors j'allais obtenir cette meme augmentation en allant voir ailleurs.
(je suis dans l'informatique, vu le nombre de concurrents qui tentent de me débaucher je pense que ce secteur n'est pas en crise)

Ni votre exemple ni le mien n'ont valeur de statistique.

Y a-t-il un endroit ou on peux connaitre ces chiffres pour toute la France ?
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15754
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Débat Inflation / Déflation

#46 Message par pangloss » 03 juin 2008, 17:00

C'est quoi la proportion de jeunes gens agiles qui font du "job hopping ascensionnel"?

Leur progression, d'ailleurs, se fait dans des entreprises ayant des masses salariales globales augmentant de 3-4%...

Qui est l'exception? Qui est la généralité?... 3-4% peut-être (dans les boîtes qui marchent...)
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Débat Inflation / Déflation

#47 Message par immopaul » 03 juin 2008, 17:21

Je ne conteste pas vos chiffres, mais ne trouvant aucune source qui va dans le meme sens (ni d'ailleurs dans le sens contraire), je m'interroge.
Il y a bien une administration quelque part qui connait les salaires des gens, et peuvent donc les suivre d'année en année.
Par exemple les impots connaissent vos revenus.

Ca serait intéressant qu'ils fournissent l'augmentation de masse salariale dans le pays.
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

foldedol

Re: Débat Inflation / Déflation

#48 Message par foldedol » 03 juin 2008, 17:43

pendant des années, à cause de la création monétaire on aurait dû avoir une inflation (officielle) plus importante mais la pression à la baisse sur les prix de l'émergence de la chine et de l'Inde ont provoqué une inflation du prix des actifs.

Aujourd'hui phénomène inverse à mon avis. Les actifs vont se dégonfler (immo en 1ER) mais les prix des biens de consommations vont augmenter terriblement.

Finalement le pouvoir d'achat aura d'abord été raboté par l'immo et puis une deuxième couche avec la bouffe, l'énergie et le reste va suivre :shock: :shock:

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15754
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Débat Inflation / Déflation

#49 Message par pangloss » 03 juin 2008, 17:58

immopaul a écrit :Je ne conteste pas vos chiffres, mais ne trouvant aucune source qui va dans le meme sens (ni d'ailleurs dans le sens contraire), je m'interroge.
Il y a bien une administration quelque part qui connait les salaires des gens, et peuvent donc les suivre d'année en année.
Par exemple les impots connaissent vos revenus.

Ca serait intéressant qu'ils fournissent l'augmentation de masse salariale dans le pays.
Exemple:
- Renault 2008: 3.9% d'augmentation de masse salariale
http://www.fo-renault.com/documents/pdf ... 2008v1.pdf
et Renault va bien...
- Peugeot 2007: 2.35% hors ancienneté ( http://www.indicerh.net/social/article.php?sid=28 )

Ca doit nous faire déjà un échantillon de plus de 200 000 salariés dans un secteur plutôt porteur (on n'est pas chez leurs sous-traitants, ni dans l'hôtelerie-restauration...)
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
farfounet
-+
-+
Messages : 1835
Enregistré le : 25 janv. 2006, 16:12
Localisation : ici mais bientôt ailleurs

Re: Débat Inflation / Déflation

#50 Message par farfounet » 03 juin 2008, 18:08

immopaul a écrit :
farfounet a écrit :Question timing, ça devrait être stagflation à court terme, et déflation à moyen terme
Attention avec le terme stagflation.
Comme quelqu'un l'a tres justement fait remarqué ailleurs sur ce forum, "stagflation" signifie inflation des prix mais aussi des salaires (comme dans les années 70).
Or beaucoup de gens sur ce forum pensent qu'on aura une stagflation sans augmentation des salaires.
Une stagflation c'est un contexte d'inflation et de croissance tendant vers 0 (donc avec montée du chômage et blocage des salaires)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Stagflation
pour 100 briques t'as plus rien

Répondre