Krach du transport aérien commercial

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42682
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Krach du transport aérien commercial

#751 Message par slash33 » 03 août 2020, 17:57

Air France: baisse de la rémunération des pilotes face au Covid-19
AFP, le 03/08/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 642d028f1e
"Les pilotes de ligne d'Air France et de Transavia France connaissent depuis le mois d'avril 2020 une baisse de leur rémunération de 25% à 40%, comparée à leur salaire d'avant crise", affirme le SNPL Air France-Transavia (AF-TO) dans un communiqué.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5985
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Krach du transport aérien commercial

#752 Message par goinfrimmo » 04 août 2020, 08:03

Sérieusement ? J'en tombe de ma chaise. Jusqu'à maintenant, les pilotes d'Air France préféraient couler la compagnie plutôt que de laisser 1 € de rémunération.

Image

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5492
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Krach du transport aérien commercial

#753 Message par Ave » 04 août 2020, 08:11

goinfrimmo a écrit :
04 août 2020, 08:03
Sérieusement ? J'en tombe de ma chaise. Jusqu'à maintenant, les pilotes d'Air France préféraient couler la compagnie plutôt que de laisser 1 € de rémunération.

Image
C’est juste qu’ils font moins de vols donc une partie de leur rémunération n’est pas perçue , la partie variable et primes liés aux déplacements. Cela peut représenter une grosse partie de la rémunération.
Fluctuat Nec Mergitur

ab86
Messages : 695
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Krach du transport aérien commercial

#754 Message par ab86 » 04 août 2020, 08:37

goinfrimmo a écrit :
04 août 2020, 08:03
Sérieusement ? J'en tombe de ma chaise. Jusqu'à maintenant, les pilotes d'Air France préféraient couler la compagnie plutôt que de laisser 1 € de rémunération.
Si on parlait de la rémunération du PDG actuel ? Il n'a pas fait plus que les pilotes, il a simplement abandonné son bonus, et seulement sous la contrainte (sinon l'état néérlandais refusait de garantir les prêts d'AF/KLM)...

J'en ai marre de ces PDG dont les rémunérations augmentent de manière indécente année après année et qui trouvent que les salariés sont trop payés. Pour info, la rémunération du PDG actuel, est plus du triple du précédent, pas mal non ? Est-ce que le personnel d'AF a eu 250% d'augmentation en 2016 ?

Mais c'est bon de cracher sur les pilotes.
14.11.17.32.44. vivement une grange

PicGreen
Messages : 272
Enregistré le : 22 juil. 2015, 12:43

Re: Krach du transport aérien commercial

#755 Message par PicGreen » 10 août 2020, 20:55

Avec l'arrêt de l'A380 chez AF la masse salariale a pas mal baissée car le salaire est fonction de la masse et de la vitesse de l'appareil.
A part certains salaires, le job de pilote a un côté assez précaire : horaires variables, plusieurs jours sans rentrer chez toi, vieillissement prématuré dû à l'absence de rythme régulier et aux pressions/dépressions ... Il y a quelques années même AF avait même du mal à recruter.

Starway366
Messages : 208
Enregistré le : 13 nov. 2011, 15:38

Re: Krach du transport aérien commercial

#756 Message par Starway366 » 11 août 2020, 08:20

PicGreen a écrit :
10 août 2020, 20:55
Il y a quelques années même AF avait même du mal à recruter.
c’est combien « quelques » ?

PicGreen
Messages : 272
Enregistré le : 22 juil. 2015, 12:43

Re: Krach du transport aérien commercial

#757 Message par PicGreen » 11 août 2020, 08:43

Starway366 a écrit :
11 août 2020, 08:20
PicGreen a écrit :
10 août 2020, 20:55
Il y a quelques années même AF avait même du mal à recruter.
c’est combien « quelques » ?
Je pense qu'ils ont beaucoup surestimé le besoin de pilotes pour les années à venir, et ce, il y a 3 ou 4 ans je dirais, et ouvert le programme "cadets" pour avoir de nouveaux arrivants (sans doute moins bien payés)

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15698
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Krach du transport aérien commercial

#758 Message par pangloss » 11 août 2020, 09:15

Image débouché futur...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12166
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Krach du transport aérien commercial

#759 Message par moinsdewatt » 22 août 2020, 13:56

450 avions de ligne mis à la retraite dès cette année à cause de la crise

Emilie Drab 28 JUIL. 2020

La prédiction avancée très tôt par des groupes comme Lufthansa et Delta Air Lines qu'ils sortiraient de la crise plus petits mais plus efficaces va se généraliser. Selon une analyse du cabinet de consultants britannique IBA, 800 appareils devraient quitter la flotte dans laquelle ils se trouvent cette année. Parmi eux, 450 appareils devraient être définitivement retirés du service. « Au début de l'année 2021, les flottes seront très différentes en taille et en diversité », juge Phil Seymour, le président d'IBA.

Sans surprise, les avions les plus touchés seront les plus anciens, notamment ceux en service depuis plus de vingt ans, qui représenteront plus de la moitié des appareils retirés.
https://www.journal-aviation.com/actual ... ette-annee

ventadour
-+
-+
Messages : 2314
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Krach du transport aérien commercial

#760 Message par ventadour » 22 août 2020, 22:21

Et voilà une photo récente des 11 A380 à Châteauroux-Déols ! :)

Image

On pourrait les convertir en boîte de nuit géante... oups c'est interdit...

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10492
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Krach du transport aérien commercial

#761 Message par optimus maximus » 22 août 2020, 22:50

ventadour a écrit :
22 août 2020, 22:21
Et voilà une photo récente des 11 A380 à Châteauroux-Déols ! :)

Image

On pourrait les convertir en boîte de nuit géante... oups c'est interdit...
Hébergement d'urgence

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12166
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Krach du transport aérien commercial

#762 Message par moinsdewatt » 13 sept. 2020, 09:53

Lufthansa envisagerait de sabrer dans sa flotte de gros porteurs

11 sept 2020

Selon l'agence de presse Bloomberg, la compagnie allemande pourrait se séparer très rapidement d'une centaine d'appareils, en réaction à l'impact de la crise mondiale du transport aérien.

Selon des sources proches du dossier citées par l'agence de presse Bloomberg, la compagnie Lufthansa envisagerait de se séparer rapidement de plus d'une centaine d'appareils gros porteurs (Airbus A380, Airbus A340 et Boeing 747). Des avions de plus petite taille, qui alimentent les lignes long courrier pourraient aussi être concernées par ces réductions de flotte. Aucune décision n'est encore prise, mais ces réductions pourraient entraîner des suppressions d'effectifs à hauteurs de 22 000 postes.
https://www.air-cosmos.com/article/luft ... eurs-23584

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12166
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Krach du transport aérien commercial

#763 Message par moinsdewatt » 26 sept. 2020, 09:54

Le 272ème et dernier A380 sort d’assemblage

L’A380 portant le numéro de série 272 est sorti, le 23 septembre 2020, de la chaine d’assemblage de Toulouse-Blagnac. C’est le tout dernier exemplaire produit par Airbus.

24.09.2020

Image

Cela sent la fin ! Il y a d’abord eu les habitants des villages traversés pour la dernière fois par le convoi A380 qui étaient au bord de la route pour applaudir les six camions transportant des sous-ensembles du MSN272. C’était mi-juin 2020. Le 23 septembre 2020, ce fut au tour des équipes Airbus de l’usine Lagardère à Toulouse-Blagnac, de saluer la sortie de la chaine d’assemblage final (FAL) du MSN2727. Guillaume Faury, le PDG d’Airbus, et Philippe Mhun, directeur des programmes, étaient présents, sur le Poste 40 appelé à fermer.

L’avion va maintenant est équipé en vue de son premier vol, puis de son convoyage vers Hambourg-Finkenwerder, où les équipes allemandes d’Airbus vont équiper la cabine de cet ultime A380 destiné à Emirates. Le MSN272 fait partie des neufs derniers A380 qui doivent être livrés à Emirates (8 exemplaires) et All Nippon Airways (1). Ces deux clients ne sont apparemment pas pressés de prendre livraison de leurs nouveaux quadriréacteurs. Ils ont négocié avec Airbus des reports.
https://www.aerobuzz.fr/breves-industri ... ssemblage/

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#764 Message par Ystava » 09 oct. 2020, 20:13

Hippopotameuuu a écrit :
18 juin 2020, 17:04
Mais mon pauvre ami, l'aviation commerciale de masse est mourante. Elle est condamnée de toutes façons, par les crises : sanitaire, commerciale, économique, sociale, écologie et pétrolière.
Balivernes d'écologistes pensant que leur grand soir est arrivé, grâce à la crise du corona. Mais ce n'est pas ainsi que cela va se jouer : l'humanité a découvert les vertus de l'aviation et ne reviendra pas dessus.

Les gens ne vont pas soudainement se mettre à l'« éco-tourisme local responsable, éthique et durable » alors qu'ils préfèrent se dépayser au loin, régulièrement et pour pas cher. Sans parler des gouvernements qui cherchent à attirer des étrangers venus du monde entier, parce que sans eux, peu de débouchés.

Le problème fondamental c'est le virus, pas les avions. Une fois que le virus sera maté, les vols de masse reprendront.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#765 Message par Ystava » 09 oct. 2020, 20:19

itrane2000 a écrit :
18 mai 2020, 08:31
la rentabilité des compagnies aériennes est très faible, cette crise va paradoxalement permettre à Air France de sortir par le haut dans 2 a 3 ans.
Perso, je mise sur ce scénario et je me suis gavé d'actions AIR France, achetées 3,8€ objectif de revente : 8 € dans 2 ans.
Je mise aussi sur un rétablissement d'AF, mais qui va se faire dans la douleur, et plutôt dans 4 à 5 ans.

Par contre je ne rentrerai sur la valeur qu'après la méga AK qui se prépare :lol:
Il va leur falloir trouver une dizaine de milliards pour éponger les pertes de 2020 et 2021 :lol: :lol:
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30812
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Krach du transport aérien commercial

#766 Message par Gpzzzz » 09 oct. 2020, 22:33

Avec un traffic en baisse de 80% post deconfinement ça va coûter des sous !
Aucun intérêt de rentrer aujourd'hui sur ces valeurs !
Nous ne sommes qu'au début de la crise de l aérien.. effectivement la dilution suite à l' AK risque d être énorme.. on se dirige tout droit vers un Eurotunnel bis !

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42682
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Krach du transport aérien commercial

#767 Message par slash33 » 09 oct. 2020, 22:35

Les livraisons d'Airbus en baisse de 40% sur les neuf premiers mois de 2020
Reuters, le 09/10/2020
https://fr.reuters.com/article/airbus-c ... RKBN26U1ZY

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30812
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Krach du transport aérien commercial

#768 Message par Gpzzzz » 09 oct. 2020, 22:37

slash33 a écrit :
09 oct. 2020, 22:35
Les livraisons d'Airbus en baisse de 40% sur les neuf premiers mois de 2020
Reuters, le 09/10/2020
https://fr.reuters.com/article/airbus-c ... RKBN26U1ZY
Ils vont limiter la casse cette année, les contrats signés en cours de livraison sont en partie honoré....
mais des l année prochaine ça risque de faire très mal !

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#769 Message par Ystava » 09 oct. 2020, 23:45

Gpzzzz a écrit :
09 oct. 2020, 22:33
on se dirige tout droit vers un Eurotunnel bis !
Analogie fort à propos ! Air France, l'Eurotunnel de l'aérien :mrgreen:

Ceci dit, les PP (très) patients s'en sont tout de même bien sortis en fin de compte :wink:
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

supermascotte
Messages : 406
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Krach du transport aérien commercial

#770 Message par supermascotte » 10 oct. 2020, 09:42

Ystava a écrit :
09 oct. 2020, 20:13
Hippopotameuuu a écrit :
18 juin 2020, 17:04
Mais mon pauvre ami, l'aviation commerciale de masse est mourante. Elle est condamnée de toutes façons, par les crises : sanitaire, commerciale, économique, sociale, écologie et pétrolière.
Balivernes d'écologistes pensant que leur grand soir est arrivé, grâce à la crise du corona. Mais ce n'est pas ainsi que cela va se jouer : l'humanité a découvert les vertus de l'aviation et ne reviendra pas dessus.

Les gens ne vont pas soudainement se mettre à l'« éco-tourisme local responsable, éthique et durable » alors qu'ils préfèrent se dépayser au loin, régulièrement et pour pas cher. Sans parler des gouvernements qui cherchent à attirer des étrangers venus du monde entier, parce que sans eux, peu de débouchés.

Le problème fondamental c'est le virus, pas les avions. Une fois que le virus sera maté, les vols de masse reprendront.
J'en suis pas si sûr.

Pour information, le secteur aérien était peu rentable avant la crise. Et franchement, les compagnies aériennes s'en foutent de savoir si le tourisme de masse sera au rdv après la crise parce que ce n'est pas les places économiques vendues à perte sur lesquelles elles faisaient leur business mais les places en 1ere classe et en business class. Les places économiques n'existent que pour remplir des avions qui seraient autrement remplis à 20-30%.

Donc la question qui se pose pour les compagnies aériennes c'est de savoir si après la crise les voyages d'affaires seront au rdv à nouveau.

Or le problème c'est que le monde traverse une crise d'anthologie et les voyages d'affaire sont le premier poste de dépenses dans lesquelles elles font des coupes. Ensuite, la crise a ouvert ma voie à la digitalisation et au teletravail de masse. Inutile de dire que beaucoup d'entreprises vont limiter au max les voyages d'affaires qui leur coûtent une fortune et dont l'utilité a largement été remise en question.

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11767
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Krach du transport aérien commercial

#771 Message par clairette2 » 10 oct. 2020, 10:02

https://www.contrepoints.org/?p=381800

Delphine Batho veut interdire les voyages en avion de moins de 15 jours !! :lol:
. D’ailleurs, Delphine Batho et les Français savent-ils que l’aérien mondial ne représente que 3 % des émissions de CO2 et que 25 % de ces émissions émanent de vols en partance des seuls États-Unis ? Savent-ils qu’en comparaison, les activités liées à internet sont de 4 % et celles du textile et de l’habillement de 9 % ?

Delphine Batho va-t-elle bientôt demander à ce que chacun soit privé d’internet deux semaines par an ? Ou bien, puisque le textile pollue trois fois plus que l’aérien, va-t-elle bientôt demander à ce que chacun soit contraint de se balader tout nu six semaines par an ?
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5985
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Krach du transport aérien commercial

#772 Message par goinfrimmo » 10 oct. 2020, 11:04

Moi aussi je suis fort en sophisme d'exagération: "Puisque 100% des émissions de CO2 sont dues aux activités humaines, interdisons aux humains de vivre, par exemple en les exterminant avec un virus pandémique.". :lol:

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#773 Message par Ystava » 10 oct. 2020, 11:15

supermascotte a écrit :
10 oct. 2020, 09:42
J'en suis pas si sûr.

Pour information, le secteur aérien était peu rentable avant la crise. Et franchement, les compagnies aériennes s'en foutent de savoir si le tourisme de masse sera au rdv après la crise parce que ce n'est pas les places économiques vendues à perte sur lesquelles elles faisaient leur business mais les places en 1ere classe et en business class. Les places économiques n'existent que pour remplir des avions qui seraient autrement remplis à 20-30%.

Donc la question qui se pose pour les compagnies aériennes c'est de savoir si après la crise les voyages d'affaires seront au rdv à nouveau.

Or le problème c'est que le monde traverse une crise d'anthologie et les voyages d'affaire sont le premier poste de dépenses dans lesquelles elles font des coupes. Ensuite, la crise a ouvert ma voie à la digitalisation et au teletravail de masse. Inutile de dire que beaucoup d'entreprises vont limiter au max les voyages d'affaires qui leur coûtent une fortune et dont l'utilité a largement été remise en question.
Il y a tout un tas de compagnies qui ont fait leur beurre en vendant des billets à pas cher ; ce sont d'ailleurs elles qui ont fait chuter la rentabilité des acteurs historiques.

Ce qu'il va se passer, après la crise sanitaire et suite aux pressions des khmers verts, c'est qu'on va juste leur intimer de relever les prix des billets, et éventuellement d'abandonner les lignes intérieures les moins intéressantes. Mais cela ne devrait pas fondamentalement remettre en cause le mode opératoire aérien actuel. Les habitudes culturelles et les impératifs politico-économiques sont trop forts. (D'ailleurs, attention au retour de bâton en provenance de giletjaunie si on leur enlève trop d'infrastructures aéroportuaires et de billets à prix cassés).

En ce qui concerne les grosses compagnies généralistes et les voyages d'affaires, il est vrai que la crise a mis en avant le télétravail et la numérisation des collaborations, mais elle a également souligné l'importance du face-à-face. C'est un besoin humain fondamental.Donc les déplacements professionnels continueront d'exister, probablement à un volume moindre, mais qui restera important et pourra être compensé par un relèvement des tarifs.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21565
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Krach du transport aérien commercial

#774 Message par kamoulox » 10 oct. 2020, 11:28

Je me souviens de mon lille-Porto aller retour pour 42 euros

Si mon porte feuille était content c’est quand même ahurissant d’aller au Portugal pour moins cher qu’un aller retour à paris en train pour moi

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5028
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Krach du transport aérien commercial

#775 Message par alpha2 » 10 oct. 2020, 11:38

Batho réclame l'interdiction de la pub pour les voyages en avion de moins de 15 jours ; pas l'interdiction des voyages eux-mêmes.
Et ça ne me semble pas du tout absurde de demander aux compagnies low-cost d'arrêter les pubs pour les weekends à Barcelone ou Porto à prix cassé.

clairette2 a écrit :
10 oct. 2020, 10:02
. D’ailleurs, Delphine Batho et les Français savent-ils que l’aérien mondial ne représente que 3 % des émissions de CO2 et que 25 % de ces émissions émanent de vols en partance des seuls États-Unis ? Savent-ils qu’en comparaison, les activités liées à internet sont de 4 % et celles du textile et de l’habillement de 9 % ?

Ce raisonnement qu'on voit de plus en plus (lobby aérien ?) est un peu absurde.

Il doit y avoir 90% de l'humanité qui utilise internet tous les jours pour 4% d'émissions. Et 100% de l'humanité qui se vêtit tous les jours pour 9% d'émissions.

Par contre, il doit y avoir moins de 20% de l'humanité qui prend l'avion en moyenne une fois par an, pour 3% d'émissions...

achillemo
~~+
~~+
Messages : 12160
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Krach du transport aérien commercial

#776 Message par achillemo » 10 oct. 2020, 11:53

20% en France ca parait déjà beaucoup.

A mon avis ont dépasse pas 3% de la population mondiale.

Edit: 5% de la population mondiale aurait déjà pris l avion dans sa vie....

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#777 Message par Ystava » 10 oct. 2020, 13:04

kamoulox a écrit :
10 oct. 2020, 11:28
Je me souviens de mon lille-Porto aller retour pour 42 euros

Si mon porte feuille était content c’est quand même ahurissant d’aller au Portugal pour moins cher qu’un aller retour à paris en train pour moi
Si tu as pu voyager par avion à ce prix-là, c'est que c'est économiquement viable. Et c'est viable en partie grâce à la concurrence.

Dès lors, si tu cherches des réponses quant à cette différence de prix avec le train, il faudrait surtout que ton regard se tourne vers les privilégiés de la SNCF :roll:
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#778 Message par Ystava » 10 oct. 2020, 13:04

alpha2 a écrit :
10 oct. 2020, 11:38

Ce raisonnement qu'on voit de plus en plus (lobby aérien ?) est un peu absurde.

Il doit y avoir 90% de l'humanité qui utilise internet tous les jours pour 4% d'émissions. Et 100% de l'humanité qui se vêtit tous les jours pour 9% d'émissions.

Par contre, il doit y avoir moins de 20% de l'humanité qui prend l'avion en moyenne une fois par an, pour 3% d'émissions...
Et combien de % de l'humanité qui bénéficie des externalités du transport aérien (courrier, fret, médecins qui vont faire de l'humanitaire chez ceux qui ne peuvent se payer un billet) ?
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11767
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Krach du transport aérien commercial

#779 Message par clairette2 » 10 oct. 2020, 14:02

alpha2 a écrit :
10 oct. 2020, 11:38
Batho réclame l'interdiction de la pub pour les voyages en avion de moins de 15 jours ; pas l'interdiction des voyages eux-mêmes.
Et ça ne me semble pas du tout absurde de demander aux compagnies low-cost d'arrêter les pubs pour les weekends à Barcelone ou Porto à prix cassé.

clairette2 a écrit :
10 oct. 2020, 10:02
. D’ailleurs, Delphine Batho et les Français savent-ils que l’aérien mondial ne représente que 3 % des émissions de CO2 et que 25 % de ces émissions émanent de vols en partance des seuls États-Unis ? Savent-ils qu’en comparaison, les activités liées à internet sont de 4 % et celles du textile et de l’habillement de 9 % ?

Ce raisonnement qu'on voit de plus en plus (lobby aérien ?) est un peu absurde.

Il doit y avoir 90% de l'humanité qui utilise internet tous les jours pour 4% d'émissions. Et 100% de l'humanité qui se vêtit tous les jours pour 9% d'émissions.

Par contre, il doit y avoir moins de 20% de l'humanité qui prend l'avion en moyenne une fois par an, pour 3% d'émissions...
Mea culpa !
Effectivement, je n'ai pas vérifié et je ne trouve pas cette affirmation sur la durée des voyages.

Quant aux quantités de co2 par secteur, votre remarque est pertinente !
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

sanglier78
Messages : 502
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Krach du transport aérien commercial

#780 Message par sanglier78 » 10 oct. 2020, 15:41

Ystava a écrit :
10 oct. 2020, 13:04
kamoulox a écrit :
10 oct. 2020, 11:28
Je me souviens de mon lille-Porto aller retour pour 42 euros

Si mon porte feuille était content c’est quand même ahurissant d’aller au Portugal pour moins cher qu’un aller retour à paris en train pour moi
Si tu as pu voyager par avion à ce prix-là, c'est que c'est économiquement viable. Et c'est viable en partie grâce à la concurrence.

Dès lors, si tu cherches des réponses quant à cette différence de prix avec le train, il faudrait surtout que ton regard se tourne vers les privilégiés de la SNCF :roll:
grâce aux subventions publiques que versent les collectivités locales, exemple caricatural, Paris Vatry, le département de la Marne dépense sans compter dans sa danseuse, mais si on parle d'argent pour rénover l'axe ferré Fismes Reims (UIC 7 donc non prioritaire pour la SNCF), train du quotidien, peut pas, pas ma compétence, comme si subventionner un aéroport, des vols low cost (il y a eu Ryannair à Vatry), cela faisait partie de ses compétences ... En plus cela n'attire aucun tourisme vers Reims, car il n'y a pas de vol vers Londres.

DIGOU
Messages : 591
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Krach du transport aérien commercial

#781 Message par DIGOU » 10 oct. 2020, 22:26

Pourtant ce train est blindé le matin, le personnel souvent en grève ( à tord ou à raison) et ou avec des soucis techniques.
Et la route 31 qui mène à Reims, saturée aux heures de pointe.
Mais rien ne bouge, à part un petit ajustement des horaires de temps en temps.

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#782 Message par Ystava » 10 oct. 2020, 22:43

sanglier78 a écrit :
10 oct. 2020, 15:41
grâce aux subventions publiques que versent les collectivités locales, exemple caricatural, Paris Vatry, le département de la Marne dépense sans compter dans sa danseuse, mais si on parle d'argent pour rénover l'axe ferré Fismes Reims (UIC 7 donc non prioritaire pour la SNCF), train du quotidien, peut pas, pas ma compétence, comme si subventionner un aéroport, des vols low cost (il y a eu Ryannair à Vatry), cela faisait partie de ses compétences ... En plus cela n'attire aucun tourisme vers Reims, car il n'y a pas de vol vers Londres.
Il se trouve que la SNCF est également subventionnée par la puissance publique : 15 milliards en 2019, une bagatelle.

Par contre, à la différence des compagnies aériennes, celle-ci se trouve en situation de quasi-monopole dans son créneau.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5028
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Krach du transport aérien commercial

#783 Message par alpha2 » 11 oct. 2020, 07:39

Il y a une grosse différence entre rémunérer un transport ferroviaire de proximité déficitaire (les rémunérations à la SNCF concernent principalement les RER / TER) pour que les gens aillent bosser, et subventionner des aéroports pour que les compagnies low-cost puissent emmener les gens en weekend à Barcelone.

Ou alors il faut mettre sur le même plan la RATP et Easyjet...

Avatar du membre
dudu91
Messages : 1043
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Re: Krach du transport aérien commercial

#784 Message par dudu91 » 11 oct. 2020, 08:14

Aller à Porto pour moins cher qu'un tgv Paris Lille n'est pas illogique. Le train coûte vraiment très cher en installations fixes. Peu de gens ont conscience de la maintenance nécessaire pour l'entretien des voies, de la signalisation, de la caténaire...Surtout nos politiques.
L'avion qui a quitté le sol ne coûte lui plus grand chose (même en suivi de parcours je pense que le train est plus cher).

A mon avis l'avion n'est pas mort. Il a sa raison d'être sur plein de destinations. En ce moment c'est la peur du covid qui fait chuter le trafic.
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

sanglier78
Messages : 502
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Krach du transport aérien commercial

#785 Message par sanglier78 » 11 oct. 2020, 09:10

dudu91 a écrit :
11 oct. 2020, 08:14
Aller à Porto pour moins cher qu'un tgv Paris Lille n'est pas illogique. Le train coûte vraiment très cher en installations fixes. Peu de gens ont conscience de la maintenance nécessaire pour l'entretien des voies, de la signalisation, de la caténaire...Surtout nos politiques.
L'avion qui a quitté le sol ne coûte lui plus grand chose (même en suivi de parcours je pense que le train est plus cher).

A mon avis l'avion n'est pas mort. Il a sa raison d'être sur plein de destinations. En ce moment c'est la peur du covid qui fait chuter le trafic.
Bon, la maintenance d'un avion, c'est tout autre chose qu'un train, un aéroport, c'est un gouffre financier, le contrôle aérien, c'est pas vraiment gratuit, l'obligation d'avoir des bases militaires en alerte pour intercepter un avion (le fameux bang de Paris), c'est pas gratuit.
Pour la maintenance du réseau ferré, il est admis que la maintenance est 60% plus cher que chez nos voisins européens (temps SNCF+RFF), par méthode de travail moyennageuse, en effet, au lieu de faire un vrai RVB (Renouvellement Voie Ballast), bloquer le traffic 1 mois pour renouveller une traverse sur 5, le tout totalement à la mano, avec quelques sacs de balast par ci par là ....

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#786 Message par Ystava » 11 oct. 2020, 10:28

alpha2 a écrit :
11 oct. 2020, 07:39
Il y a une grosse différence entre rémunérer un transport ferroviaire de proximité déficitaire (les rémunérations à la SNCF concernent principalement les RER / TER) pour que les gens aillent bosser, et subventionner des aéroports pour que les compagnies low-cost puissent emmener les gens en weekend à Barcelone.

Ou alors il faut mettre sur le même plan la RATP et Easyjet...
Les subventions aéroportuaires sont également à considérer comme une mission de service public : le désenclavement aérien renforce l'attractivité d'un territoire. Il viabilise l'établissement des entreprises et favorise le tourisme.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10492
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Krach du transport aérien commercial

#787 Message par optimus maximus » 11 oct. 2020, 10:39

Ystava a écrit :
11 oct. 2020, 10:28
alpha2 a écrit :
11 oct. 2020, 07:39
Il y a une grosse différence entre rémunérer un transport ferroviaire de proximité déficitaire (les rémunérations à la SNCF concernent principalement les RER / TER) pour que les gens aillent bosser, et subventionner des aéroports pour que les compagnies low-cost puissent emmener les gens en weekend à Barcelone.

Ou alors il faut mettre sur le même plan la RATP et Easyjet...
Les subventions aéroportuaires sont également à considérer comme une mission de service public : le désenclavement aérien renforce l'attractivité d'un territoire. Il viabilise l'établissement des entreprises et favorise le tourisme.
Quand cet aéroport ne transporte que quelques dizaines de milliers de passagers (quelques milliers depuis 2018) comme celui de Saint-Étienne, il ne sert à rien.

Ystava
Messages : 1046
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Krach du transport aérien commercial

#788 Message par Ystava » 11 oct. 2020, 10:57

optimus maximus a écrit :
11 oct. 2020, 10:39
Quand cet aéroport ne transporte que quelques dizaines de milliers de passagers (quelques milliers depuis 2018) comme celui de Saint-Étienne, il ne sert à rien.
Le nombre de passagers n'est pas suffisant pour juger de la pertinence d'un aéroport, il faut le conjuguer à d'autres indicateurs tels que la valeur ajoutée apportée par ces passagers, le nombre d'emplois créés, le montant des taxes perçues, etc.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
roi.de.trefle
+
+
Messages : 2998
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Krach du transport aérien commercial

#789 Message par roi.de.trefle » 11 oct. 2020, 20:07

dudu91 a écrit :
11 oct. 2020, 08:14
Aller à Porto pour moins cher qu'un tgv Paris Lille n'est pas illogique.
Billet de train pour aller voir ma famille Paris>sète période de Noël : 2 adulte + 1 enfant : j'ai trouvé 500€ aller-retour, magnifique, quand on pense qu'à ce prix là je dois pouvoir avoir un vol pour Rome, Berlin, voir Moscou à la même période...
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10009
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Krach du transport aérien commercial

#790 Message par neron » 11 oct. 2020, 21:25

Avec 500 €. vous allez à Nazareth A/R avec la belle mère ,et ca finance l'aéroport, l'avioneur, l'énergie, le constructeur,..
En TGV c'est un Paris/Lyon avec le 🐕 mais ss son fils, mais ca ne finance ni la ligne ni le train. (50 mds de trou

Qd AF recevra 20 mds, combien recevra easyJet pour éviter la distorsion de concurrence ?
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 9954
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Krach du transport aérien commercial

#791 Message par Hippopotameuuu » 27 oct. 2020, 14:37

Crise du Covid : EasyJet vend neuf avions pour 300 millions de livres, pour ensuite les louer.
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/easyj ... s-20201027
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30812
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Krach du transport aérien commercial

#792 Message par Gpzzzz » 27 oct. 2020, 20:35

Hippopotameuuu a écrit :
27 oct. 2020, 14:37
Crise du Covid : EasyJet vend neuf avions pour 300 millions de livres, pour ensuite les louer.
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/easyj ... s-20201027
Pourquoi jeter l'argent par le hublot :lol:

Répondre