Effondrement : Le Venezuela.

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
Mouna
Presse
Presse
Messages : 4356
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:25

Effondrement : Le Venezuela.

#1 Message par Mouna » 17 mai 2006, 06:31

Reuters le 17/05/06


http://www.boursorama.com/pratique/actu ... ws=3442746

titre :Le Venezuela envisage de libeller son pétrole en euros /Chavez


Le Venezuela pourrait envisager de libeller les prix de son pétrole en euros, à l'image de l'Iran qui a déclaré songer à adopter la devise européenne à la place du dollar américain pour ses exportations de brut, (...)
"C'est une proposition intéressante qu'a faite le président de l'Iran", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision britannique Channel 4, à Londres, avant de s'envoler pour l'Algérie.

"Nous sommes libres nous aussi de choisir entre le dollar et l'euro (...) Le Venezuela pourrait aussi envisager cela - nous sommes libres de le faire", a-t-il ajouté./GG

Mouna
Presse
Presse
Messages : 4356
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:25

#2 Message par Mouna » 17 mai 2006, 06:34

et aussi AP

http://www.boursorama.com/international ... ws=3442786


Les experts estiment que si le marché pétrolier iranien en euros fonctionnait, ou si Téhéran exigeait simplement un paiement en euros pour ses barils, cela pourrait pousser certaines banques centrales à convertir une partie de leurs réserves de devises américaines en euros, ce qui pourrait provoquer une baisse de la valeur du dollar.

Les parlementaires iraniens avaient exhorté leur gouvernement cette année de mettre sur pieds un marché en euros pour réduire l'influence des Etats-Unis sur l'économie de l'Iran. AP

Jean Dupont

#3 Message par Jean Dupont » 17 mai 2006, 07:29

... ça me rapelle quelque chose :lol:

[coluche ON]
jeee meee maaaarre !
[coluche OFF]

jeffoman
Messages : 501
Enregistré le : 16 févr. 2006, 10:23
Localisation : Paris 11

#4 Message par jeffoman » 17 mai 2006, 10:22

Ils vont peut être le faire avec tous les pays producteurs de pétrole ? :lol:
En tout cas j'avais un peu beaucoup marché (courru même) avec l'Iran :oops:

Avatar du membre
GOLD
~~+
~~+
Messages : 5710
Enregistré le : 24 mai 2005, 16:25
Localisation : Est de la France, Luxembourg

#5 Message par GOLD » 17 mai 2006, 10:24

Et pourquoi ils reclame pas leur payement en euros tout simplement ??

De toute facon, le petrole en euros ou en dollar c'est bonnet blanc et blanc bonnet

Avatar du membre
GOLD
~~+
~~+
Messages : 5710
Enregistré le : 24 mai 2005, 16:25
Localisation : Est de la France, Luxembourg

#6 Message par GOLD » 17 mai 2006, 10:29

JD pourquoi tu as censuré mon commentaire sur ton dernier article ??

Avatar du membre
gut1bert
-+
-+
Messages : 2179
Enregistré le : 01 mai 2006, 14:12
Localisation : paris ouest
Contact :

#7 Message par gut1bert » 17 mai 2006, 12:44

ca veut dire que l'euro pourra (a terme) faire la meme astuce que les states avec leur monnaie ?
cool, on va avoir de la croissance et pleins de soussous.

Mouna
Presse
Presse
Messages : 4356
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:25

#8 Message par Mouna » 17 mai 2006, 12:48

ca veut dire que l'euro pourra (a terme) faire la meme astuce que les states avec leur monnaie ?
cool, on va avoir de la croissance et pleins de soussous.
Mais non, ça veut dire qu'on délocalisera aux US :D

Avatar du membre
David75
~~+
~~+
Messages : 7784
Enregistré le : 07 févr. 2006, 14:51

#9 Message par David75 » 17 mai 2006, 12:59

Mouna a écrit :
Mais non, ça veut dire qu'on délocalisera aux US :D
Faut bien faire travailler les pays sous developpés :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Passez au golf, l'immobilier c'est hasbeen :D

Jean Dupont

#10 Message par Jean Dupont » 17 mai 2006, 19:44

GOLD a écrit :JD pourquoi tu as censuré mon commentaire sur ton dernier article ??
Laisse moi arriver.... des fois je bosse :wink:

Avatar du membre
Droopy_man
Presse
Presse
Messages : 847
Enregistré le : 01 déc. 2005, 22:06
Localisation : (92)

US: Le Vénézuela soutient la vente du pétrole en euro

#11 Message par Droopy_man » 02 juin 2006, 16:14

Lien : Venezuela supports proposal to sell oil in euros
Editeur : Xinhua
Date de parution : June 02, 2006

Venezuela has backed a proposal to sell oil in euros instead of U.S. dollars, Energy and Mines Minister Rafael Ramirez said on Thursday.

In an interview with state television, Ramirez said "Iran has an initiative that we support. They are going to start to do oil transactions in euros."
You know what ?...

Pajala

#12 Message par Pajala » 02 juin 2006, 19:48

Sauf que ça fait des années, voire des décénnies, qu'on en parle de ce truc : ne plus facturer le pétrole en Dollars, enfin plus exclusivement.
Autrefois on parlait du Deutschmark (ancien nom de l'Euro)...
C'est toujours pas réalisé, posez vous la question du pourquoi, vous trouverez peut être la (les) réponse(s).

Bien cordialement,
Pajala

Darak

Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#13 Message par Darak » 17 mars 2008, 08:32

On s'y attendait depuis un certain temps déjà et c'est désormais fait.

Source : L'Echo
Auteur : afp

http://www.lecho.be/article/Le_Venezuel ... os.6512231
Le Venezuela, premier producteur latino-américain, a décidé de signer les contrats en euros, pour faire face à la baisse du dollar. Il avait déjà proposé en vain aux côtés de l'Iran d'abandonner le dollar comme monnaie de référence, lors du dernier congrès de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Le Venezuela, sixième exportateur mondial, produit 3,3 millions de barils par jour selon les chiffres officiels, mais 2,4 millions selon l'Agence internationale de l'Energie (AIE). La moitié de la production est vendue aux Etats-Unis.
Les américains vont commencer à sentir leur dollar faible.
Modifié en dernier par Darak le 17 mars 2008, 13:45, modifié 1 fois.

eskapad

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#14 Message par eskapad » 17 mars 2008, 11:10

Ca s'est une sacré nouvelle.
Il y a quelques temps, je me souviens de certaines files où les déclinologues ou adeptes du site 2020, prédisaient l'effondrement US ou tout simplement une nouvelle guerre en Iran si ces derniers vendaient leur pétrole en Euro.
Je suis étonné du peu de réaction à cette info. Sans allez jusqu'à des extremes, comme le dit Darak, il s'agit d'une mauvaise nouvelle de plus pour les ricains.

gégé dulac
Messages : 248
Enregistré le : 17 juil. 2007, 18:47
Localisation : kornog

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#15 Message par gégé dulac » 17 mars 2008, 12:24

RIP American Empire
1945-2008
"Qu'ils chantent, pourvu qu'ils paient"

Lali

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#16 Message par Lali » 17 mars 2008, 12:33

ça sent le sapin. pendant un moment on pouvait croire que la baisse du dollard était choisie mais là c'est plus le cas. Mauvais coup pour eux.

rack
Messages : 176
Enregistré le : 21 sept. 2005, 10:29
Localisation : toulouse

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#17 Message par rack » 17 mars 2008, 15:46

Le Venezuela ... a décidé de signer les contrats en euros
Casus belli ?

evidence

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#18 Message par evidence » 17 mars 2008, 15:50

rack a écrit :
Le Venezuela ... a décidé de signer les contrats en euros
Casus belli ?
Evidemment, puisqu'ils se servent des ces € pour financer les terroristes de Farquaida responsables des armes de destructions massives que Saddam a utilisées lors des attentats du 11 Septembre !

rack
Messages : 176
Enregistré le : 21 sept. 2005, 10:29
Localisation : toulouse

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#19 Message par rack » 17 mars 2008, 15:54

evidence a écrit :
rack a écrit :
Le Venezuela ... a décidé de signer les contrats en euros
Casus belli ?
Evidemment, puisqu'ils se servent des ces € pour financer les terroristes de Farquaida responsables des armes de destructions massives que Saddam a utilisées lors des attentats du 11 Septembre !
J'avais pas vu les choses comme ca, mais du coup tout s'explique :lol:

Candide
Messages : 878
Enregistré le : 11 sept. 2006, 20:04

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#20 Message par Candide » 17 mars 2008, 16:32

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_%C3 ... trodollars

c'est quand le débarquement des marines à Caracas ??

Figolu
Messages : 243
Enregistré le : 18 juil. 2007, 15:33
Localisation : Allier

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#21 Message par Figolu » 17 mars 2008, 16:49

On peut faire confiance aux Américains pour saisir l'occasion de développer massivement les énergies renouvelables. Quitte à affamer le reste du monde.

Avatar du membre
Incubus
-+
-+
Messages : 2296
Enregistré le : 02 juil. 2006, 13:09
Localisation : Montréal, Québec

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#22 Message par Incubus » 17 mars 2008, 17:01

Figolu a écrit :On peut faire confiance aux Américains pour saisir l'occasion de développer massivement les énergies renouvelables. Quitte à affamer le reste du monde.
Tu as compris. 8)

Entre un bagette de pain et faire le plein d'essence!

http://europe.theoildrum.com/node/3629
"Those who cannot remember the past are condemned to repeat it."
"If the wind blows hard enough, even turkeys fly."
Warren Buffett: "Ce que le sage fait au début, l'idiot le fait à la fin"

Avatar du membre
immoglobine
+
+
Messages : 2578
Enregistré le : 17 oct. 2007, 19:06
Localisation : Lyon (69)

Re: Le Venezuela signe des contrats petroliers en Euros - L'Echo

#23 Message par immoglobine » 17 mars 2008, 18:27

Si on regarde le tableau en dessous les français sont pas les plus à plaindre vu qu'on est deuxième.
Puis avec les température plus élevées ces dernières années, les norvégiens ont explosé leur production de blé.
La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu'un objet n'est nôtre que lorsque nous le possédons.
K. Marx [Manuscrits de 1844]

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34091
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#24 Message par Pi-r2 » 23 août 2009, 15:27

dépèche AFP boursorama:

Venezuela : du fromage à 200 euros le kilo ou la folie des prix

http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 03617de249
A l'origine de cette folie des prix, le système monétaire particulier en vigueur dans le pays, dirigé par le chef de file de la gauche antilibérale en Amérique latine, Hugo Chavez.

Le gouvernement fixe le taux de change et contrôle la distribution des dollars aux particuliers et aux entreprises.
quand on veut trop contrôler, on manque de flexibilité dans le système et on arrive à des singularités au sens mathématique du terme.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
lottà
~~+
~~+
Messages : 5003
Enregistré le : 08 nov. 2007, 05:05
Localisation : Ardèche / Savoie / Corse
Contact :

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#25 Message par lottà » 23 août 2009, 15:52

dommage qu'ils ne se contentent pas d'expliquer sérieusement le système actuel afin de préciser les points forts et les points faibles améliorables

faire un catalogue des denrées de consommation touchées par un problème autrement plus intéressant que les difficultés de la señora Michuga pour remplir son caddie n'a pas vraiment grand intérêt
un autre article sans réflexion ni perspective se rajoutant à la malheureuse amateurisation du journalisme français
Le travail use la force nerveuse dans des proportions extraordinaires, et la soustrait à la réflexion, à la méditation, aux rêves, aux soucis, à l'amour et à la haine.

"Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin"

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34091
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#26 Message par Pi-r2 » 23 août 2009, 16:00

bien sur. Évidemment, c'est aussi l'illustration que le pétrole ne fait pas le bonheur, et que lorsque l'on a la chance d'avoir une ressource comme cela, on doit s'en servir pour développer son pays et le rendre autonome. ça parait aberrant que le Vénézuela importe autant...
Mais Chavez n'a pas l'air bien malin non plus...
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
lottà
~~+
~~+
Messages : 5003
Enregistré le : 08 nov. 2007, 05:05
Localisation : Ardèche / Savoie / Corse
Contact :

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#27 Message par lottà » 23 août 2009, 16:41

on est bien d'accord sur la nécessité d'utiliser le pétrole comme un levier de développement et pas comme une fin en soit

un peu comme il est stupide d'utiliser les impôts des français pour faire plaisir au lobby immo, au détriment d'une vraie politique de formation et de recherche scientifique, même si elle nous est promise depuis bientôt 10 ans par la droite, qui ne s'est pas montrée plus maline que d'autres
Modifié en dernier par lottà le 23 août 2009, 17:02, modifié 1 fois.
Le travail use la force nerveuse dans des proportions extraordinaires, et la soustrait à la réflexion, à la méditation, aux rêves, aux soucis, à l'amour et à la haine.

"Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin"

Avatar du membre
Campion
Messages : 580
Enregistré le : 21 mai 2009, 21:51

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#28 Message par Campion » 23 août 2009, 17:01

Dans un pays où la classe la plus riche est en guerre contre le gouvernement élu (ils ont été jusqu'au putsch), le contrôle des changes est indispensable pour éviter la fuite des capitaux, l'évasion fiscale et les tentatives de déstabilisation de la devise nationale par certaines grandes puissances.
La contrepartie, le renchérissement de certains produits importés ne me choque pas. Faciliter la construction d'un appareil productif digne de ce nom est une tâche de longue haleine que jusqu'ici les gouvernements conservateurs au pouvoir s'étaient empressés de ne pas entreprendre, préférant laisser la place libre aux multinationales européennes et nord-américaines.
Il me parait notamment important qu'un pays puisse essayer de répondre localement à ses besoins alimentaires sans recourir à l'importation extra-continentale.

Avatar du membre
scooter
Messages : 112
Enregistré le : 09 juil. 2009, 13:15

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#29 Message par scooter » 23 août 2009, 17:18

Campion a écrit :Dans un pays où la classe la plus riche est en guerre contre le gouvernement élu (ils ont été jusqu'au putsch)
C'est Chavez le putschiste :

Les coups d'État manqués (1992)
Le 4 février 1992, le MBR-200, dirigé par Hugo Chávez, tente un coup d'État contre le président Carlos Andrés Pérez. Le putsch prend pour nom « opération Ezequiel Zamora ». Cette tentative échoue, et Chávez est emprisonné pendant deux ans. Lors de son séjour carcéral, il enregistre une vidéocassette dans laquelle il appelle à l'insurrection. Elle est diffusée vers 4 heures du matin dans la nuit du 26 au 27 novembre 1992, lors d'un deuxième coup d'État préparé par le MBR-200. La deuxième tentative avorte également, bien que les membres du MBR-200 aient tout de même pris le contrôle du pays pendant quelques minutes[réf. nécessaire].
En 1994, Rafael Caldera est élu pour la deuxième fois au Venezuela. Réalisant une de ses promesses politiques faites avant d'être élu, il ordonne la libération de Chávez
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugo_Ch%C3%A1vez

Le putsch de Chavez en 1992 a fait 18 morts.
"Un enfant de quatre ans comprendrait ça ... Allez me chercher un enfant de quatre ans !"
Groucho Marx

Avatar du membre
scooter
Messages : 112
Enregistré le : 09 juil. 2009, 13:15

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#30 Message par scooter » 23 août 2009, 17:20

lottà a écrit :dommage qu'ils ne se contentent pas d'expliquer sérieusement le système actuel afin de préciser les points forts et les points faibles améliorables

faire un catalogue des denrées de consommation touchées par un problème autrement plus intéressant que les difficultés de la señora Michuga pour remplir son caddie n'a pas vraiment grand intérêt
un autre article sans réflexion ni perspective se rajoutant à la malheureuse amateurisation du journalisme français
Même les courses de base sont devenues hors de prix dans un pays qui, malgré la richesse de ses ressources pétrolières, importe la grande majorité de ses marchandises.
Pour une famille de quatre personnes, il faut compter au minimum 1.000 bolivars (325 dollars) pour un ravitaillement hebdomadaire dans un supermarché, soit plus que le salaire mensuel minimum (959 bolivars).
"Quand je vais au supermarché et que je vois l'addition, j'ai l'impression qu'il y a une erreur. Les produits d'entretien ménager, ceux d'hygiène personnelle, les légumes... Tout a trop augmenté," affirme Maria de Sousa, qui travaille comme concierge.
"Un enfant de quatre ans comprendrait ça ... Allez me chercher un enfant de quatre ans !"
Groucho Marx

Avatar du membre
Campion
Messages : 580
Enregistré le : 21 mai 2009, 21:51

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#31 Message par Campion » 23 août 2009, 17:24

Je suggère la lecture de cet ouvrage tout récent :
Le Venezuela au-delà du mythe. Chávez, la démocratie, le changement social
par Olivier Compagnon et Julien Rebotier

Commentaire sur le site du Monde diplomatique :
Ni enthousiasme béat ni entreprise de démolition systématique, ce livre collectif est animé par une idée : s’agissant du Venezuela, « il est capital d’aller au-delà des clichés et de mesurer précisément ce qui a été accompli et ce qui a été laissé en plan, ce qui semble durable et ce qui reste fragile, ce qui est déjà engagé et ce qui n’est au mieux qu’un lointain potentiel ».
Exercice réussi. Pétrodollars, mouvement indien, participation des femmes, inclusion sociale, aménagement régional, conseils communaux sont tour à tour examinés, et il n’est pas indispensable d’approuver la totalité des analyses pour reconnaître à ce travail une grande honnêteté. On se méprendrait totalement, y explique-t-on en substance, si l’on réduisait les événements à la manipulation cynique ou intéressée des masses populaires par une direction aux visées douteuses. « Que nous apprend la démocratie participative vénézuélienne ? Que les citoyens s’engagent et prennent confiance en eux. Qu’ils acquièrent des compétences nouvelles, forment des solidarités de groupe et sont convaincus d’être les mieux placés pour résoudre leurs problèmes. »

Avatar du membre
Campion
Messages : 580
Enregistré le : 21 mai 2009, 21:51

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#32 Message par Campion » 23 août 2009, 17:52

scooter a écrit :
Campion a écrit :Dans un pays où la classe la plus riche est en guerre contre le gouvernement élu (ils ont été jusqu'au putsch)
C'est Chavez le putschiste
Ai-je nié que Chavez avait cherché à renverser le gouvernement corrompu de Carlos Perez (destitué et condamné en 1993 pour malversation de fonds publics, afin de calmer la pression populaire) ?
Tel que tu rédiges ton post, tu sembles vouloir réfuter le putsch entrepris contre Chavez en 2002 par le patronat venézuelien, soit-disant défenseur de la démocratie.
Quant à la libération de Chavez en 1994, c'était une promesse électorale de Rafael Caldera.

Avatar du membre
Campion
Messages : 580
Enregistré le : 21 mai 2009, 21:51

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#33 Message par Campion » 23 août 2009, 18:09

scooter a écrit :
Même les courses de base sont devenues hors de prix dans un pays qui, malgré la richesse de ses ressources pétrolières, importe la grande majorité de ses marchandises.
Pour une famille de quatre personnes, il faut compter au minimum 1.000 bolivars (325 dollars) pour un ravitaillement hebdomadaire dans un supermarché, soit plus que le salaire mensuel minimum (959 bolivars).
"Quand je vais au supermarché et que je vois l'addition, j'ai l'impression qu'il y a une erreur. Les produits d'entretien ménager, ceux d'hygiène personnelle, les légumes... Tout a trop augmenté," affirme Maria de Sousa, qui travaille comme concierge.
Les chiffres de boursorama sur l'économie au Venezuela, ça me fait à peu près le même effet que les chiffres de la F-naim sur l'immobilier en France

Avatar du membre
vortex
Messages : 597
Enregistré le : 20 avr. 2009, 23:15
Localisation : Rennes

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#34 Message par vortex » 23 août 2009, 18:52

Trouvé ca sur wiki, a verifier au fmi:
Le PIB par habitant en PPA est passé entre 2003 et 2008( est.) de 5 033$ à 8 500$ selon les chiffres du FMI, et de 5 500$ à 8 500$ entre 1999 et 2008 (est.).

Impressionnant les ravage de l'anti libéralisme n'est il pas :)
Quand je nourris un pauvre, on dit que je suis un saint. Mais quand je demande pourquoi il est pauvre, on me traite de communiste.Hélder Câmara

evidence

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#35 Message par evidence » 23 août 2009, 18:58

La situation actuelle au Vénézuela, elle est pas plut^ot d^ue, in fine, à la volatilité des cours du pétrole et donc aux ravages du libéralisme ? ;)

Avatar du membre
Bsoub
Messages : 1674
Enregistré le : 26 févr. 2007, 21:31

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#36 Message par Bsoub » 23 août 2009, 19:14

vortex a écrit :Trouvé ca sur wiki, a verifier au fmi:
Le PIB par habitant en PPA est passé entre 2003 et 2008( est.) de 5 033$ à 8 500$ selon les chiffres du FMI, et de 5 500$ à 8 500$ entre 1999 et 2008 (est.).

Impressionnant les ravage de l'anti libéralisme n'est il pas :)
Sauf que le prix du pétrole brut est passé dans la même période (de 1999 à 2008) de 12 $ le baril à à 132,5 £ en juillet 2008, soit un prix de vente multiplié par 11.
ici

Impressionnant la désinformation des gauchos du forum :mrgreen:
"First they ignore you, then they ridicule you, then they fight you, then you win"
- Mahatma Gandhi

Avatar du membre
scooter
Messages : 112
Enregistré le : 09 juil. 2009, 13:15

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#37 Message par scooter » 23 août 2009, 19:44

Oui, le PIB du Venézuela s'est envolé grâce aux cours du pétrole, comme j'imagine pour le Nigéria ou le Gabon.

Ce qui compte, c'est la répartition de la richesse. Le PIB par habitant ne signifie rien du tout.

Impressionnant les ravages de l'inculture économique, n'est il pas.
"Un enfant de quatre ans comprendrait ça ... Allez me chercher un enfant de quatre ans !"
Groucho Marx

Avatar du membre
scooter
Messages : 112
Enregistré le : 09 juil. 2009, 13:15

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#38 Message par scooter » 23 août 2009, 19:50

evidence a écrit :La situation actuelle au Vénézuela, elle est pas plut^ot d^ue, in fine, à la volatilité des cours du pétrole et donc aux ravages du libéralisme ? ;)
A moins que le financement des guérillas terroristes en Colombie (FARC), l'achat massif d'armements russes, l'aventurisme militaire (menaces répétées d'intervention en Colombie ou au Costa Rica), le clientelisme et le népotisme, n'aient vidé les caisses...
Modifié en dernier par scooter le 23 août 2009, 19:51, modifié 1 fois.
"Un enfant de quatre ans comprendrait ça ... Allez me chercher un enfant de quatre ans !"
Groucho Marx

Shermann
~~+
~~+
Messages : 22237
Enregistré le : 26 avr. 2007, 20:32

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#39 Message par Shermann » 23 août 2009, 19:51

scooter a écrit :Oui, le PIB du Venézuela s'est envolé grâce aux cours du pétrole, comme j'imagine pour le Nigéria ou le Gabon.

Ce qui compte, c'est la répartition de la richesse. Le PIB par habitant ne signifie rien du tout.

Impressionnant les ravages de l'inculture économique, n'est il pas.
Impressionnante, la mauvaise foi chez les tenants de l'ordre immuable quasidivin hérité des conquistadors et perpétué par les américains et leur alliés locaux. Chavez n'est pas tombé du ciel. Il est la réponse à quelquechose: la domination des blancs riches.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22472
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#40 Message par lecriminel » 23 août 2009, 20:00

scooter a écrit : l'aventurisme militaire (menaces répétées d'intervention ....ou au Costa Rica) ...
tu as un lien ou tu ecris n'importe quoi ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Bsoub
Messages : 1674
Enregistré le : 26 févr. 2007, 21:31

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#41 Message par Bsoub » 23 août 2009, 20:28

Shermann a écrit :
scooter a écrit :Oui, le PIB du Venézuela s'est envolé grâce aux cours du pétrole, comme j'imagine pour le Nigéria ou le Gabon.

Ce qui compte, c'est la répartition de la richesse. Le PIB par habitant ne signifie rien du tout.

Impressionnant les ravages de l'inculture économique, n'est il pas.
Impressionnante, la mauvaise foi chez les tenants de l'ordre immuable quasidivin hérité des conquistadors et perpétué par les américains et leur alliés locaux. Chavez n'est pas tombé du ciel. Il est la réponse à quelquechose: la domination des blancs riches.
remplacée maintenant par la domination des métis déjà enrichis et des militaires.
Quel progrès !! :evil: et le vénézulien de base regarde passer les richesses d'un camp à l'autre et se touche toujours la p..re :mrgreen:
"First they ignore you, then they ridicule you, then they fight you, then you win"
- Mahatma Gandhi

Shermann
~~+
~~+
Messages : 22237
Enregistré le : 26 avr. 2007, 20:32

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#42 Message par Shermann » 23 août 2009, 20:42

Bsoub a écrit :
Shermann a écrit :
scooter a écrit :Oui, le PIB du Venézuela s'est envolé grâce aux cours du pétrole, comme j'imagine pour le Nigéria ou le Gabon.

Ce qui compte, c'est la répartition de la richesse. Le PIB par habitant ne signifie rien du tout.

Impressionnant les ravages de l'inculture économique, n'est il pas.
Impressionnante, la mauvaise foi chez les tenants de l'ordre immuable quasidivin hérité des conquistadors et perpétué par les américains et leur alliés locaux. Chavez n'est pas tombé du ciel. Il est la réponse à quelquechose: la domination des blancs riches.
remplacée maintenant par la domination des métis déjà enrichis et des militaires.
Quel progrès !! :evil: et le vénézulien de base regarde passer les richesses d'un camp à l'autre et se touche toujours la p..re :mrgreen:
Prends cambert sous le bras et va envahir le Vénézuela, je vous regarde.

Avatar du membre
Campion
Messages : 580
Enregistré le : 21 mai 2009, 21:51

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#43 Message par Campion » 23 août 2009, 22:21

Peu de gouvernants au monde font l’objet de campagnes de démolition aussi haineuses que M. Hugo Chávez, président du Venezuela. Ses ennemis n’ont hésité devant rien : coup d’Etat, grève pétrolière, exode de capitaux, tentatives d’attentat... On n’avait pas vu un tel acharnement en Amérique latine depuis les attaques de Washington contre M. Fidel Castro. Les calomnies les plus misérables sont colportées contre M. Chávez, conçues par les nouvelles officines de propagande – National Endowment for Democracy (NED), Freedom House, etc. – financées par l’administration du président des Etats-Unis George W. Bush. Dotée de moyens financiers illimités, cette machine à diffamer manipule des relais médiatiques (dont des journaux de référence) et des organisations de défense des droits humains, enrôlés à leur tour au service de ténébreux desseins. Il arrive aussi, ruine du socialisme, qu’une partie de la gauche sociale-démocrate ajoute sa voix à cette chorale de diffamateurs.

Pourquoi tant de haine ? Parce que, à l’heure où la social-démocratie connaît une crise d’identité en Europe, les circonstances historiques semblent avoir confié à M. Chávez la responsabilité de prendre la tête, à l’échelle internationale, de la réinvention de la gauche. Alors que, sur le Vieux continent, la construction européenne a eu pour effet de rendre pratiquement impossible toute alternative au néolibéralisme (lire, dans ce numéro, les articles de Jean Bricmont et Denis Duclos), au Brésil, en Argentine, en Bolivie et en Equateur, inspirées par l’exemple vénézuélien, les expériences se succèdent qui maintiennent vivant l’espoir de réaliser l’émancipation des plus humbles.

A cet égard, le bilan de M. Chávez est spectaculaire. On comprend que, dans des dizaines de pays pauvres, il soit devenu une référence obligée. Dans le respect scrupuleux de la démocratie et de toutes les libertés (1), n’a-t-il pas refondé la nation vénézuélienne sur une base neuve, légitimée par une nouvelle Constitution qui garantit l’implication populaire dans le changement social ? N’a-t-il pas rendu leur dignité de citoyens à quelque cinq millions de marginalisés (dont les indigènes) dépourvus de documents d’identité ? N’a-t-il pas repris en main la compagnie publique Petróleos de Venezuela SA (PDVSA) ? N’a-t-il pas déprivatisé et rendu au service public la principale entreprise de télécommunication du pays ainsi que la compagnie d’électricité de Caracas ? N’a-t-il pas nationalisé les champs pétrolifères de l’Orénoque ? Enfin, n’a-t-il pas consacré une part de la rente pétrolière à acquérir une autonomie effective face aux institutions financières internationales, et une autre au financement de programmes sociaux ?

Trois millions d’hectares de terre ont été distribués aux paysans. Des millions d’adultes et d’enfants ont été alphabétisés. Des milliers de dispensaires médicaux ont été installés dans les quartiers populaires. Des dizaines de milliers de personnes sans ressources, atteintes d’affections oculaires, ont été gratuitement opérées. Les produits alimentaires de base sont subventionnés et proposés aux plus démunis à des prix inférieurs de 42 % à ceux du marché. La durée de travail hebdomadaire est passée de 44 heures à 36 heures, tandis que le salaire minimum montait à 204 euros par mois (le plus élevé d’Amérique latine après le Costa Rica).

Résultats de toutes ces mesures : entre 1999 et 2005, la pauvreté a baissé de 42,8 % à 37,9 % (2), tandis que la population vivant de l’économie informelle chutait de 53 % à 40 %. Ces reculs de la pauvreté ont permis de soutenir fortement la croissance, qui, au cours des trois dernières années, a été en moyenne de 12 %, parmi les plus élevées du monde, stimulée aussi par une consommation qui a progressé de 18 % par an (3).

Devant de tels succès, sans parler de ceux obtenus en politique internationale, faut-il s’étonner que le président Chávez soit devenu, pour les maîtres du monde et leurs affidés, un homme à abattre ?

Ignacio Ramonet. Le Monde diplomatique. Août 2007.
(1) Les mensonges à propos de Radio Caracas Televisión viennent d’être démentis, cette chaîne ayant repris, depuis le 16 juillet dernier, ses émissions sur le câble et par satellite.
(2) Mark Weisbrot, Luis Sandoval et David Rosnick. Poverty Rates in Venezuela : Getting the Numbers Right, Center for Economic and Policy Research, Washington, DC, mai 2006.
(3) Lire le dossier « Chávez, not so bad for business », Business Week, New York, 21 juin 2007.

Avatar du membre
rhialto
Messages : 838
Enregistré le : 09 sept. 2008, 20:49
Localisation : en haut à droite

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#44 Message par rhialto » 23 août 2009, 22:26

Eh ben, la situation s'est drôlement amélioré au Venezuela ! Avant, le lambda ne mangeait pas à sa faim et maintenant il est difficile de trouver du brie bon marché!
Devant de tels succès, sans parler de ceux obtenus en politique internationale, faut-il s’étonner que le président Chávez soit devenu, pour les maîtres du monde et leurs affidés, un homme à abattre ?
Ouf, heureusement que tout ne change pas.
Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais. - Oscar Wilde

Shermann
~~+
~~+
Messages : 22237
Enregistré le : 26 avr. 2007, 20:32

Re: Ravage de l'anti libéralisme: le Vénézuela

#45 Message par Shermann » 24 août 2009, 07:52

rhialto a écrit :Eh ben, la situation s'est drôlement amélioré au Venezuela ! Avant, le lambda ne mangeait pas à sa faim et maintenant il est difficile de trouver du brie bon marché!
Devant de tels succès, sans parler de ceux obtenus en politique internationale, faut-il s’étonner que le président Chávez soit devenu, pour les maîtres du monde et leurs affidés, un homme à abattre ?
Ouf, heureusement que tout ne change pas.
Mais ils ont essayé, plein de fois...
Tous ceux qui critiquent Chavez en récitant le catéchisme libéral et les mensonges, ne savaient même pas placer le Venezuela sur une carte, avant Chavez. Tartuffes.

Avatar du membre
tigermatt
Messages : 930
Enregistré le : 08 juil. 2009, 08:44

Venezuela : hausse du budget présidentiel de 638%

#46 Message par tigermatt » 26 oct. 2009, 15:35

Pendant ce temps là au vénézuela...

Tout le monde ne connait pas la crise...

http://www.lemonde.fr/ameriques/article ... _3222.html
Image

Avatar du membre
waitandsee
Messages : 246
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:40

Re: Venezuela : hausse du budget présidentiel de 638%

#47 Message par waitandsee » 26 oct. 2009, 20:01

ce serait bien que le Monde nous ponde un article aussi bien détaillé sur nos finances et nos dérives en France...
La récession, c'est quand votre voisin perd son job, la dépression c'est quand vous perdez le vôtre

defrance69

Re: Venezuela : hausse du budget présidentiel de 638%

#48 Message par defrance69 » 26 oct. 2009, 20:16

http://www.francaisdumonde.com/infos-ex ... 97.asp?1=1
Ce sont les salariés vénézuéliens qui arrivent en tête du classement mondial avec des augmentations de salaires de l'ordre de 24 % (contre 22 % l'an passé),

Avatar du membre
Incubus
-+
-+
Messages : 2296
Enregistré le : 02 juil. 2006, 13:09
Localisation : Montréal, Québec

Venezuela, prochain Dubai?

#49 Message par Incubus » 08 déc. 2009, 23:09

Venezuela, prochain Dubai?
Bernard Mooney . les affaires.com . 08-12-2009
http://www.lesaffaires.com/blogues/bern ... bai/507389
Selon l’éditeur, le règne de 10 ans de Hugo Chavez au Venezuela est un sous-produit de la bulle qui a éclaté l’an dernier. Le dictateur a profité entre autres des revenus provenant de l’explosion du prix du pétrole.

Aujourd’hui toutefois, ses banques ont des problèmes, l’inflation est galopante et la production pétrolière nationale est en baisse, incapable d’atteindre les quotas de l’OPEP.

M. Chavez a dit qu’il ne se gênerait pas pour nationaliser des banques, ce qui a évidemment fait chuter les prix des obligations du Venezuela.

Une dévaluation de sa devise est possible, le ministre des finances ayant lui-même admis le 11 novembre que le gouvernement étudiait cette possibilité.

La devise du pays a deux taux de change, le taux officiel, soit basé sur le dollar US (le 3 décembre, ce taux était de 2,1476 bolivar par dollar américain) alors que le taux parallèle était de 6,3 bolivars.

Une dévaluation pourrait être le prélude au défaut de paiement du pays sur sa dette. C’est cela qui pourrait créer au moins une mini crise.
"Those who cannot remember the past are condemned to repeat it."
"If the wind blows hard enough, even turkeys fly."
Warren Buffett: "Ce que le sage fait au début, l'idiot le fait à la fin"

Avatar du membre
Chlamy50
Messages : 188
Enregistré le : 04 août 2009, 01:10

Re: Venezuela, prochain Dubai?

#50 Message par Chlamy50 » 09 déc. 2009, 01:28

au hazard, Japon, Pays baltes (Lettonie en tete)

Répondre