Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8701
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1301 Message par Hippopotameuuu » 02 avr. 2018, 20:45

La capitalisation boursière des 20 plus importantes singo-monnaies ont dérouillées de 272 milliards de dollars, soit de -53% depuis le 1er Janvier 2018.

Image
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
coolfonzi
+
+
Messages : 2761
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1302 Message par coolfonzi » 02 avr. 2018, 21:06

Hippopotameuuu a écrit :La capitalisation boursière des 20 plus importantes singo-monnaies ont dérouillées de 272 milliards de dollars, soit de -53% depuis le 1er Janvier 2018.
Ben tu vois qu'il y en a de la décroissance !
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8701
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1303 Message par Hippopotameuuu » 02 avr. 2018, 21:16

Je n'en ai jamais douté, c'est le sens de l'histoire ET de la physique.
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
sim_v
Messages : 1084
Enregistré le : 22 oct. 2012, 13:59
Localisation : Bretagne

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1304 Message par sim_v » 03 avr. 2018, 09:03

Ces choses ont résisté plus longtemps que je ne le pensais.
Ignoré : immo-2015

PACA
Messages : 1090
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1305 Message par PACA » 03 avr. 2018, 09:25

Je ne connais pas le sujet mais par curiosité et par jeu j’ai suivi Nano(XRB) qui est toujours au moins x10 par rapport à 2017.
Je me suis intéressé à cette valeur en grande partie pour l'aspect technologique et sa très faible valeur d'achat, donc à très faible risque. Je n'aurais jamais mis le moindre centime sur le bitcoin en 2017.
Je n’ai pas une vue d’ensemble du marché pour en déduire une tendance générale pour les nouvelles cryptos.
Logiquement leurs valeurs auraient du tendre plus rapidement vers 0, ce qui n'est pas à exclure, la chute n'est pas terminée ?
Modifié en dernier par PACA le 03 avr. 2018, 09:33, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1306 Message par Lo2 » 03 avr. 2018, 09:32

Relire la file. On a déjà connu ce genre de phénomène voire en plus violent.
Beaucoup ont cru que les crypto-monnaies étaient mortes comme ici par exemple.

Effectivement, ceux qui pensent que ces technos n'ont rien à voir avec la monnaie devraient la ramener quand ça vaudra 0 ou presque.
Pour l'instant, ils ont tort. Et ça fait plusieurs années que ça dure.

Sur ce graphe dynamique, cliquez sur "ALL" puis mettre le curseur:
- à fin 2011
- mi-2013
- début 2014
- aujourd'hui

Tant qu'on est pas à moins de 1$ le bitcoin, j'écoute pas les commentaires du genre "j'avais raison, les crypto, ce ne sont pas des monnaies"
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25437
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1307 Message par Gpzzzz » 04 avr. 2018, 13:44

Nouvelle attaque baissière en cours ?
On pourrait assister en cas de nouvelle vague au dégonflement des bulles sur plusieurs monnaies qui ont deja séverement corrigé depuis leur pic de fin 2017 :
ETH > 385$ (-75% sur son plus haut)
Ripple > 0.5$ (-85% sur son plus haut)
Bitcoin Cash > 665$ (-85% sur son plus haut)
Et on voit bien que le BTC est la valeur refuge de ce marché, 7000$ (seulement -65% sur son Pic !)

Prono fin de mois :
ETH > 250$
Ripple > 0.35$
BTC > 5k$

squamata
Messages : 1329
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1308 Message par squamata » 05 avr. 2018, 01:38

En regardant bien le BTC, je suis obligé de dire qu'elle a une utilité réelle pour les transactions financières.
Sur n'importe quelle BlackMarket, on trade en BTC, l'Ethereum commence tout juste a s'introduire, le Monero a du mal a s'implanter.
La base des échanges en cyptomonnaie est le BTC actuellement. Je ne trouve pas cela logique, un peu comme le dollar US actuellement mais il n'y a que cela actuellement.
Il y a le Tether (USDT) qui n'est que l’équivalent dollar comme valeur refuge, encore faut il avoir le brooker qui va bien si on veut sortir l'argent.
Je trouve que tout le monde peut avoir un intérêt a utiliser un peu d'argent de poche avec le BTC ( malgré moi car la monnaie est nul en soit sauf si on est vendeur )

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39972
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1309 Message par slash33 » 05 avr. 2018, 19:29

Parles en à NVidia. :mrgreen:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1310 Message par moinsdewatt » 05 avr. 2018, 20:57

L'Islande, ses volcans, ses geysers... et ses bitcoins

Romandie AFP / 25 mars 2018

Au coeur des champs de lave islandais, se dresse une fabrique de bitcoins parmi les plus grandes au monde. Atelier hightech qui produit de l'or virtuel, le site est ultra-sécurisé et sa localisation précise est tenue secrète pour éviter les convoitises.

Grâce à ses sous-sols gorgés d'eau chaude qui fournissent de l'électricité en abondance et à bon prix, l'Islande est devenue un paradis pour les "mineurs" de cryptomonnaies comme le bitcoin, émis par des serveurs aussi puissants qu'énergivores.

Contrairement au dollar ou à l'euro, le bitcoin n'est pas émis par des banques centrales mais "miné", ou créé dans des "fermes" informatiques.

Dans le désert volcanique islandais, un hangar en tôle argentée d'apparence anodine abrite des machines, près de quatre autres bâtiments auxquels s'ajouteront bientôt deux entrepôts flambant neufs. Cette "ferme" de la compagnie Genesis Mining porte le nom douteux de la première machine de chiffrement, Enigma, utilisée par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

À l'intérieur du hangar, des dizaines de milliers de "mining rigs" (stations de minage) s'alignent sur 400 m2, créant un bourdonnement étourdissant proche de celui d'un gros porteur au décollage.

Une "mining rig" est une sorte d'unité centrale dotée d'une carte mère, d'une mémoire RAM, d'un disque dur, d'un processeur et de six cartes graphiques.

Son rôle? Exécuter des algorithmes complexes permettant d'enregistrer une succession de transactions authentifiées et cryptées. Cette technologie appelée la "blockchain" est souvent décrite comme l'équivalent numérique d'un livre de comptes qui serait inviolable et infalsifiable. Au total, 12,5 bitcoins sont ainsi créés toutes les 10 minutes dans les fermes de minage.

Image
Des unités centrales d'ordinateur exécutant des algorithmes complexes permettant d'enregistrer une succession de transactions authentifiées et cryptées dans une fabrique de bitcoins, près de Reykjavik le 16 mars 2018 / © AFP/Archives / Halldor KOLBEINS

- Vent polaire -

"N'importe qui peut faire cela chez lui, sans entrave (légale) ni limite technique", explique Philip Salter, représentant de Genesis Mining en Islande. N'étaient l'investissement colossal, les coûts de production et de maintenance à une échelle industrielle - la seule à même de créer une économie du bitcoin digne de ce nom -, précise le jeune ingénieur allemand de 25 ans.

Car les machines, branchées sur le secteur, tournent 7 jours sur 7 et 24h/24.

Sur les quelque 17 millions de bitcoins en circulation dans le monde, une partie encore modeste est "made in Iceland" mais la petite île de l'Atlantique nord entend monter en puissance et récupérer les bénéfices de la guerre lancée par les autorités chinoises contre cette monnaie viruelle.

L'Islande offre en effet des conditions uniques au monde pour la production de cryptomonnaies, en raison de son énergie géothermique bon marché et 100% renouvelable.

Le kWh hors taxes (0,065 euro) y est en moyenne deux fois moins cher que dans l'Union européenne (0,114 euro), selon les données d'Eurostat pour 2016, ce qui fait de l'Islande l'une des nations les plus compétitives d'Europe derrière la Serbie, la Macédoine et la Bosnie.

Et la température moyenne annuelle sur l'île est d'environ 5°C. Ce qui est idéal pour éviter la surchauffe, et parfait pour limiter mécaniquement le besoin de consommation énergétique.

Le vent polaire est aspiré par une batterie de ventilateurs, puis filtré et mélangé avec la chaleur que dégagent les ordinateurs - jusqu'à 80°C - et permet de maintenir la température des stations de minage entre 5°C et 25°C.

- L'Islande affiche complet -

Auparavant Genesis Mining, créée fin 2013, était installée en Bosnie, ses concurrents majeurs étant en Chine ou aux États-Unis.

Comme elle, de nombreuses sociétés de "fermes" informatiques convoitent une place en Islande.

"La demande a augmenté de façon exponentielle, particulièrement ces trois derniers mois", se félicite Johann Snorri Sigurbergsson, responsable du développement chez l'électricien HS Orka.

Et ce malgré la volatilité du bitcoin, qui évolue actuellement autour des 10.000 dollars après avoir approché les 20.000 dollars en décembre puis chuté sous les 6.000 dollars début février.

"Le prix du bitcoin n'est pas un très bon indicateur de la performance de l'industrie de minage", analyse Philip Salter, qui dit craindre plutôt la concurrence dans une filière en plein essor.

Selon les estimations de HS Orka, les trois plus grosses compagnies propriétaires de data centers et "fermes" de cryptomonnaies devraient consommer en 2018 plus d'électricité que les 350.000 habitants de l'île.

La demande est aujourd'hui supérieure à l'offre d'énergie.

Victime de leur succès, les "fermes" de bitcoins islandaises sont la cible de voleurs bien organisés. Entre décembre et janvier, 600 "stations de minage" se sont volatilisées pour un butin estimé à 200 millions de couronnes (1,6 million d'euros).
https://www.romandie.com/news/ZOOM-/902581.rom

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1311 Message par Lo2 » 20 avr. 2018, 16:12

Régulation du Bitcoin : le cataclysme qui attend la plupart des cryptomonnaies
source: capital.fr
date: 20/04/2018
La fin de la récré est proche pour les centaines de cryptomonnaies en circulation (cryptoactifs, selon la définition privilégiée par la Banque de France).
Il semble acquis, selon la presse américaine, que la plupart des cryptomonnaies seront prochainement définies comme des titres financiers classiques. Ce changement est considérable.
Une reconnaissance serait néfaste?
Premièrement, les start-up à l'origine de ces cryptomonnaies devront fournir une documentation complète à la SEC. Si celle-ci est jugée favorablement (ce qui est loin d'être acquis pour bon de nombre de projets), elles devront être échangées sur des places de marché transparentes et encadrées, comme le Nasdaq par exemple. Pour l'instant aucune bourse traditionnelle n'autorise le trading de cryptomonnaies, à l'exception des deux places de Chicago sur lesquelles s'échangent des contrats à terme sur le Bitcoin. Une telle décision freinerait très fortement leur liquidité (et donc leur valeur).
Impossible car une cryptomonnaie, une fois lancée, n'est plus modifiable.
Le Bitcoin, cependant, a de bonnes chances de ne pas être concerné par cette réglementation. Plusieurs firmes de capital-risque influentes, Andreessen Horowitz et Union Square notamment, suggéreraient d'exempter les cryptomonnaies totalement décentralisées, c'est-à-dire celles sur lesquelles les créateurs n'ont pas le contrôle du réseau et ne peuvent en modifier les caractéristiques unilatéralement. Le Bitcoin répond à cette définition, tout comme Bitcoin Cash, Litecoin, Monero, Zcash ou encore Dash.
L.O.L.
Aveu d'impuissance sur la blockchain.
Et comment on transforme une cryptomonnaie pour se conformer aux desiderata de certains humains? Casser la blockchain. Good luck.

"transparentes et encadrées, comme le Nasdaq par exemple"
:lol: Ils doutent de rien les gars.

Les cryptomonnaies sont bien mieux encadrées et transparentes. Le code source est libre et les règles prédéfinies sont valables pour tous et pour toujours.
En revanche, la quasi totalité du secteur et plusieurs stars comme Ethereum, Ripple, Cardano ou Iota subiraient de plein fouet le dispositif. Globalement, tous les actifs créés à la suite d'ICO (Inital Coin Offering, une nouvelle technique de levée de fonds via des cryptomonnaies) seraient concernés.
Mouais... et donc? on part à la chasse de tous les programmeurs qui lanceront des cryptomonnaies en échanges de rémunération?
Au pire, seuls ceux capables de les lancer gratuitement pourront le faire. Super...
Et vu l'activité du monde libre (qui est entrain de faire plier convertir Windows par exemple), dans quelques années, la plupart des gens pourront le faire avec un double-clic ou presque.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1312 Message par moinsdewatt » 07 mai 2018, 18:48

Buffett fustige le bitcoin et les "charlatans" du marché


REUTERS | Le 07/05/18

Le multimilliardaire américain Warren Buffett s'en est de nouveau pris au bitcoin lundi, estimant que les acheteurs de la plus connue des cryptomonnaies spéculaient sur le seul espoir de trouver quelqu'un d'autre prêt à payer plus cher qu'eux.

Comparant l'engouement récent pour le bitcoin à la bulle des bulbes de tulipe en Hollande au XVIIe siècle, le PDG du conglomérat Berkshire Hathaway a dit que le bitcoin était "de la mort-au-rat au carré" et que la hausse de la cryptomonnaie reposait avant tout sur des phantasmes.

"Cela alimente la hausse du cours, cela attire de nouveaux acheteurs", a-t-il dit à la chaîne de télévision CNBC. "Si vous n'y comprenez rien, vous êtes d'autant plus enthousiastes. Les gens aiment spéculer, ils aiment parier."

De son côté, Charlie Munger, associé de Buffett depuis plusieurs décennies et vice-président de Berkshire Hathaway, a décrit le bitcoin comme "un or artificiel sans valeur".

Warren Buffett a ajouté que les investisseurs avaient plus intérêt à miser sur les actions américaines que le bitcoin, jugeant que les cours à Wall Street étaient certes élevés mais qu'ils n'avaient rien d'une bulle.

Samedi, lors de l'assemblée générale annuelle de Berkshire Hathaway, qui attire des dizaines de milliers de personnes, Warren Buffett avait déjà critiqué le marché des cryptomonnaies, estimant qu'il attirait "beaucoup de charlatans".

Le bitcoin perdait 3,66% à 9.271,01 dollars lundi. Son cours avait été multiplié par près de 20 en moins d'un an avant de chuter ces derniers mois, repassant en quelques semaines de plus de 19.000 à moins de 6.000 dollars. Il est toutefois reparti à la hausse depuis un mois.
https://investir.lesechos.fr/actions/ac ... 763196.php

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1137
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1313 Message par Raoul Duke » 09 mai 2018, 09:22

moinsdewatt a écrit :
Buffett fustige le bitcoin et les "charlatans" du marché


REUTERS | Le 07/05/18

Warren Buffett a ajouté que les investisseurs avaient plus intérêt à miser sur les actions américaines que le bitcoin, jugeant que les cours à Wall Street étaient certes élevés mais qu'ils n'avaient rien d'une bulle.
:lol:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1314 Message par moinsdewatt » 11 mai 2018, 14:12

La consolidation tourne au massacre pour les cryptomonnaies

Jean-Noël Legalland, publié le 11/05/2018

(Boursier.com) — Les principales cryptomonnaies s'effondrent complètement depuis 24 heures, accélérant leur consolidation de début de semaine, qui tourne désormais au massacre. Le Bitcoin cède 9% sur 24 heures selon Coinmarketcap, à 8.548$. L'Ethereum plonge de 12% à 674$. Le Ripple dévisse de 17% à 0,66$, tandis que le Bitcoin Cash décroche de 19% à 1.345$. Le Litecoin corrige de 12% à 139$. Enfin, Stellar, Cardano, IOTA, TRON et EOS s'effondrent de 19% à 20% sur une journée...
https://www.boursier.com/crypto-monnaie ... 64880.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1315 Message par moinsdewatt » 19 mai 2018, 12:22

Le bitcoin consomme autant d’énergie qu’un pays comme l’Irlande

18/05/2018

D’après les calculs d’un économiste, le réseau global de minage consomme au moins une puissance de 2,55 GW. D’ici à la fin de l’année, il pourrait même atteindre 7,77 GW.

Après le rêve, voici la réalité. Vu au départ comme un outil anarchique pour couper l’herbe sous le pied des banques centrales, le bitcoin se révèle de plus en plus comme un énorme boulet écologique au service d’une bande de spéculateurs forcenés.

D’après les récents calculs de l’analyste économique Alex de Vries, le réseau de minage de cette monnaie virtuelle consomme au moins une puissance de 2,55 gigawatts. Ce qui serait comparable à la consommation énergétique d’un pays comme l’Irlande (3,1 GW). Et encore, ce chiffre suppose que tous les appareils de minage utilisés sont des Antminer S9, une machine spécialisée qui est produite par le fournisseur Bitmain et qui affiche la meilleure efficacité énergétique sur le marché.

A cela, il faut également rajouter l’énergie consommée pour le refroidissement. Les appareils de minage sont généralement regroupés au sein d’un datacenter qu’il faut climatiser. La réelle consommation du réseau de minage est donc nécessairement supérieure à 2,55 GW, mais le chiffre exact est impossible à calculer car on ne sait dans quelles conditions réelles sont exploitées toutes ces machines.

Le bitcoin a « un gros problème »
Toutefois, l’économiste pense que l’on peut estimer la consommation énergétique potentielle maximale en analysant la rentabilité et les coûts de production du minage. En supposant que le prix moyen de l’électricité est de 5 cents par kWh et que le coût de l’électricité représente 60 % du coût total du minage, Alex de Vries obtient finalement une puissance maximale de 7,77 GW. Ce qui est comparable à la consommation énergétique d’un pays comme l’Autriche. Compte tenu du prix actuel du bitcoin et des capacités de production des fournisseurs de machines de minage, il pense que ce chiffre pourrait être atteint d’ici à la fin de l’année. Youpi.

Dans l’état actuel des choses, le bitcoin a un donc « un gros problème », et pourtant « il est en forte croissance », souligne Alex de Vries. Cette perspective est d’autant plus déprimante que le bitcoin n’a, pour l’instant, que peu d’intérêt économique et sociale. Cette monnaie virtuelle n’est pratiquement pas utilisée pour l’achat de biens et de services. Son principal cas d’usage aujourd’hui est la spéculation.
https://www.01net.com/actualites/le-bit ... 48314.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1316 Message par moinsdewatt » 21 mai 2018, 10:57

Bitcoin : Ce Qui Détermine Son Prix

Forbes 20 mai 2018
.................


................
Cela signifie qu’il ne faut pas considérer le Bitcoin comme une marchandise. Les mineurs fournissent un service, la confirmation de transactions, dont dépendent entièrement les utilisateurs de Bitcoin. Sans ce service, le Bitcoin s’éteindrait. Mais les profits de mineurs dépendent des transactions de utilisateurs. Si les frais augmentent trop, les utilisateurs cesseront d’utiliser le Bitcoin pour effectuer des transactions, et le Bitcoin s’éteindra. L’équilibre parfait entre les transactions et les frais est atteint lorsqu’il y a assez d’utilisateurs pour fournir un nombre raisonnable de transactions à confirmer et assez de mineurs pour procéder à ces vérifications.

Et pour finir, ce qui détermine la valeur du Bitcoin, c’est la volonté des gens de s’en servir pour réaliser des transactions, notamment acheter et vendre des Bitcoins, bien sûr, étant donné que les échanges sont des transactions. Mais le prix du Bitcoin continuera-t-il d’augmenter assez pour que les utilisateurs acceptent de s’acquitter de frais toujours plus importants ? Ou seront nous témoins d’une débâcle, provoquée par la chute des prix alors que les utilisateurs quittent le système en masse, suivis par les mineurs, si l’effondrement du volume de transactions engendre la chute des frais ?
https://www.forbes.fr/finance/bitcoin-c ... -son-prix/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1317 Message par moinsdewatt » 11 juin 2018, 20:54

Les monnaies virtuelles dégringolent après une cyberattaque en Corée du Sud

AFP11/06/2018

Les cours des cryptomonnnaies ont plongé lundi en Asie après un piratage informatique sur la plateforme d'échanges sud-coréenne qui n'a pas dévoilé le montant détourné.

La plateforme Coinrail, qui propose plus de 50 cryptomonnaies, a indiqué avoir gelé toutes les monnaies virtuelles, dont le Fundus X, l'Aston, l'Enper, et autres unités dans un portefeuille dit "hors ligne" pour les protéger de cette intrusion malveillante.

Elle assure aussi travailler avec les autorités sud-coréennes et les développeurs de monnaies virtuelles pour trouver les responsables de cette cyberattaque survenue dimanche. Mais, les utilisateurs s'inquiétant de la sécurité de leurs investissements, le cours du bitcoin a perdu 13%, l'ethereum a lâché 12%, le ripple a plongé de presque 20% par rapport aux derniers cours.
..................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... f5a1d2350b

squamata
Messages : 1329
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1318 Message par squamata » 12 juin 2018, 00:39

Je crois qu'il n'y a pas que cela. Il y a eu un dénouement dans l'affaire Mt Gox qui a provoqué la vente massive de BTC ( genre les fonds bloqués par l'affaire en attente de jugement) et une sorte de petite faille sur l'etherum mais rien d'inquiétant.
Il y a 2 façon de voir le bitcoin ( ou autre ) :
- un actif que l'on peut trader
- une monnaie d’échange
Normalement, on doit la considérer comme une monnaie d’échange mais a cause des plateformes, il y a 3% de frais d'entrée, donc il y a un arbitrage entre le stock et la liquidité à faire.
Globalement, si tu veux rendre de l'argent anonyme, tu dois payer entre 5 et 10% de frais de plateforme pour etre capable de le sortir en liquide. Perso, je teste Kraken, Cex.io et TransferWise
TransferWise permet d'avoir une CB MasterCard que l'on peut recharger avec Cex.io ou Kraken ( en cours de test )

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1319 Message par moinsdewatt » 06 juil. 2018, 19:08

Un rapport de l’OPCEST alerte sur la consommation énergétique des blockchains actuelles

Marine Protais Usine Nouvelle le 06/07/2018

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques a rendu public jeudi 5 juillet un rapport sur le fonctionnement des blockchains. L’Office alerte sur l’importante consommation énergétique de certaines blockchains et incite la recherche européenne à se saisir du sujet. Pour les acteurs de la blockchain, la consommation énergétique est trop souvent mise en avant, au détriment d'autres enjeux de la technologie.

Image
Une ferme de minage en Chine où sont validées les transactions de Bitcoin.

"La question énergétique pourrait potentiellement faire échouer la technologie blockchain", a avancé le sénateur Ronan Le Gleut, auteur d’un rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) publié jeudi 5 juillet sur cette technologie de stockage de données popularisée avec les crypto-monnaies.

Dans son rapport, l’Office parlementaire rappelle que la consommation du Bitcoin, dont les transactions sont réalisées via une technologie blockchain, est d’au moins 24 TWh/an, soit la production totale annuelle de 3 réacteurs nucléaires de 8 TWh. Celle des blockchains publiques (dont fait partie le Bitcoin) serait comprise 46,5 TWh/an et 200TWh/an selon les estimations. "La consommation énergétique annuelle de la France est de 530 TWh/an", compare Valéria Faure-Muntian, députée La République en marche, et auteure du rapport.

Sur certaines technologies blockchain, notamment celle du Bitcoin, une équation informatique (appelée "minage") doit être résolue pour valider un bloc (et donc des transactions dans le cas des crypto-monnaies). C’est ce qu’on appelle le protocole "preuve de travail". Un processus lent et gourmand en moyens de calcul. C’est précisément ce protocole qui est énergivore. La résolution des "preuves de travail" est effectuée par des fermes de minage. Des usines où sont installés des serveurs informatiques. "60 % des fermes de minages sont situées en Chine. Or, la Chine dépend majoritairement du charbon", note Ronan Le Gleut, sénateur Les Républicains.

Prix de l’électricité

"Outre l’impact environnemental, les technologies qui s’appuient sur les preuves de travail pourraient avoir un fort impact sur le prix de l’électricité mondiale", explique le sénateur. Le rapport rappelle qu’en février dernier, la ville de Platssburg dans l’Etat de New-York a interdit pendant 18 mois l’installation de nouvelles usines de minage, car leur présence avait augmenté le prix de l’électricité pour les usagers.

La preuve de travail n’est pas la seule manière de valider un bloc d’une blockchain. Il existe d’autres protocoles. Dans son rapport, l’Office parlementaire a comparé la preuve de travail à la preuve d’enjeu, une méthode qui consiste à attribuer la validation d’un bloc à un utilisateur aléatoire. Ce protocole est bien moins gourmand en énergie, mais sa sécurité est "contestée" selon le rapport.

Un autre rapport rendu public jeudi 5 juillet sur le sujet (ou plus précisément la réglementation des crypto-monnaies) commandé par Bercy et mené par l’ancien sous-gouverneur de la Banque de France Jean-Pierre Landau revient également sur l’importante consommation énergétique des blockchains. "Les crypto-monnaies sont lentes et grandes consommatrices de ressources énergétiques : avec une consommation d’électricité égale à celle de la Hongrie, Bitcoin opère aujourd’hui environ 80 transactions par minute, quand Visa et Mastercard en exécutent respectivement près de 100 000", avance le rapport. Jean-Pierre Landau souligne un autre point important : l’énergie consommée par les crypto-monnaies, l’est parfois à perte. Plusieurs mineurs travaillent en même temps sur l’équation afin de valider le bloc. Seul le plus rapide est récompensé en bitcoins. "Les ressources dépensées sur les blocs non validés (les plus nombreux) le sont finalement en pure perte. En outre, le protocole neutralise les gains d’efficacité et de rapidité qui auraient pu résulter d’une forte puissance de calcul sur le réseau", explique le rapport.

Une consommation énergétique difficilement estimable selon les acteurs de la blockchain

Les estimations de la consommation énergétique sont toutefois contestées par les acteurs de la blockchain. "Donner un chiffre précis est farfelu. Il est difficile d’estimer la consommation énergétique des blockchains car les mineurs changent de matériel régulièrement et ne communiquent pas leur consommation. Les fourchettes de consommation énergétique des blockchains sont très larges, pour le Bitcoin elle va de 2 TWh/an à 40 TerraWh/an", explique Alexandre, créateur, cofondateur de la start-up Blockchain Partner et président de La Chaintech, association des acteurs francophones de la blockchain.

Il regrette également la corrélation trop rapide entre le charbon chinois et la consommation énergétique des blockchains. "En Chine, la plupart des fermes de minage sont installées au pied de barrages inutilisés", argue-t-il. Ce point est d’ailleurs évoqué dans le rapport de l’OPECST. Troisième argument avancé par le président de la Chaintech : "Pour que les estimations soient pertinentes, il faudrait les comparer à la consommation des systèmes bancaires."

La consommation énergétique, un argument "trop souvent mis en avant"

Pour le fondateur, revenir sans cesse sur la problématique de la consommation énergétique des blockchains occulte d’autres sujets majeurs relatifs à la blockchain. "Je ne nie pas le fait que certaines blockchains consomment beaucoup de puissance de calcul et donc d’énergie. Mais cet argument est trop souvent mis en avant pour mettre à mal les blockchains, comme l’était l’illégalité auparavant. Alors que d’autres sujets comme la souveraineté devrait être pris en considération", s’agace-t-il. Le fondateur de Blockchain Partner estime notamment qu’il faudrait permettre l’installation de fermes de minage en France et en Europe pour éviter une domination culturelle chinoise ou américaine sur le sujet.

Souveraineté

La souveraineté n’est pas occultée du rapport de l’OPECST. "Il faut que la France et l’Europe se saisissent de la technologie", a affirmé à plusieurs reprises Ronan Le Gleut lors de la remise du rapport. Les rapporteurs plaident pour le développement de blockchains européennes qui, sans être souveraines, seraient conçues sur le sol européen, dans le respect de nos principes politiques, philosophiques et moraux. "Il est impératif que la recherche et le monde économique investissent dans une technologie qui puisse porter les valeurs européennes, en particulier en termes de développement durable et de protection des données personnelles et du consommateur", préconise le rapport.

Le sujet de la souveraineté n’est pas très éloigné de celui de la consommation énergétique. Pour l’OPECST, le développement de blockchains permettrait notamment de travailler sur des protocoles de minage moins gourmands en énergie.
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... es.N716774

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1137
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1320 Message par Raoul Duke » 24 juil. 2018, 12:23

Le bitcoin qui gagne 2000 $ en 10 jours...
Spéculation sur un ETF bitcoin (décision de la SEC le 10 août).

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1321 Message par Lo2 » 06 août 2018, 11:32

La Bourse de New York va lancer un écosystème global dédié au Bitcoin
source: businessinsider.fr
date: 06/08/2018
C'était un secret de polichinelle, mais son officialisation pourrait donner un coup de fouet aux cours du Bitcoin.

Vendredi, Intercontinental Exchange (ICE), maison-mère du New York Stock Exchange (NYSE) et considéré comme le principal opérateur boursier au monde, a annoncé le lancement en novembre d'une plateforme globale autour du Bitcoin. Celle-ci est baptisée Bakkt et permettra d’acheter et de vendre des cryptomonnaies (outre le Bitcoin on ne connaît pas encore le nom de celles qui seront retenues). Les consommateurs pourront également y stocker leurs unités et se servir d’une application pour les dépenser (une fois convertis en dollars) chez Starbucks par exemple.
"En associant l'infrastructure réglementée et connectée aux applications institutionnelles et grand public pour les actifs numériques, nous visons à renforcer la confiance dans la classe d'actifs à l'échelle mondiale, conformément à notre réputation de transparence et de confiance sur des marchés auparavant non réglementés", a déclaré dans un communiqué Jeffrey Sprecher, le PDG d'Intercontinental Exchange. Cette notion de confiance est renforcée par le fait que des sociétés comme Starbucks et Microsoft sont partenaires de Bakkt.
[Mode Complotiste ON]
Je vais commencer à penser que Satoshi, qui détient 10% des bitcoins, est Américain.
Les US ont p'tre créer cette techno comme porte de sortie et éviter le retour de l'or. Ou à minima, gagner du temps pour absorber le choc de la mort du privilège international de leur monnaie nationale avant le retour du vrai roi.
Troublant cette fixette sur le bitcoin.
[Mode Complotiste OFF]
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25437
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1322 Message par Gpzzzz » 08 août 2018, 14:51

La chute continue pour certaines cryptos qui enfoncent leur plus bas d'Avril 2018.
Notamment Ripple qui passe sous les 0.35$ ou Litecoin sous les 65$..
ETH et BTC revenu sur le niveau d'Avril 350 et 6500$

Avatar du membre
krachboom
-+
-+
Messages : 1744
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1323 Message par krachboom » 08 août 2018, 15:08

vu le prix du Ripple c'est intéressant d'en acheter ? (Pour spéculer hein !)

Si oui facile à revendre ensuite pour revenir vers des vrais Euros sans trop de frais ?

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1324 Message par Lo2 » 08 août 2018, 15:40

La décision pour un ETF BTC est reporté au 30 sept.
Ce n'est pas la première fois que la SEC doit rendre un avis sur la création d'un tel ETF. Elle a jusqu'à présent rejeté toutes les demandes formulées en ce sens. Mais cette fois-ci, le fonds en question, baptisé SolidX Bitcoin, bénéficie du soutien de la puissante CBOE, la Bourse de Chicago spécialisée dans les contrats d'options.
Il y a des chances que ce fond soit capable de fournir la paperasse correctement faite.

La raison du précédent refus pour un autre fond:
Pour motiver sa décision, la SEC a indiqué que BZX, un marché d'actions géré par le Chicago board options exchange (Cboe), avait échoué à démontrer que ses propositions visant à modifier les règles en vigueur pour lancer cet ETF n'entraîneraient pas de risque de fraude où "d'actes de manipulation". Après cette annonce, le cours du bitcoin a chuté de 2,2%, à 8.086 dollars, selon des chiffres compilés par Bloomberg. La SEC a par ailleurs affirmé jeudi lors d'une conférence téléphonique qu'elle examinait actuellement plusieurs autres demandes de création de fonds indiciels liés aux monnaies virtuelles. Elle a également précisé que ce refus concernant la demande des frères Winklevoss ne reflétait pas un jugement sur la valeur intrinsèque du bitcoin, ni de la blockchain, la technologie à l'origine de la cryptomonnaie.
Si on les croit sur paroles, ce n'est donc qu'une question de temps pour qu'un fond arrive à les convaincre.
Ce refus de la Securities and Exchange Commission (SEC) a été décidé par trois votes contre un, a affirmé l'organisation.
4 personnes à convaincre? Oh les vedettes !
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25437
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1325 Message par Gpzzzz » 14 août 2018, 06:26

Gpzzzz a écrit :
08 août 2018, 14:51
La chute continue pour certaines cryptos qui enfoncent leur plus bas d'Avril 2018.
Notamment Ripple qui passe sous les 0.35$ ou Litecoin sous les 65$..
ETH et BTC revenu sur le niveau d'Avril 350 et 6500$
ça continue de.kracher en tout cas..
ETH a 260$
Ripple a 0.25$
litecoin a 50$
le BTC résiste mieux mais est quand meme passe sous les 6k$

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1326 Message par moinsdewatt » 23 août 2018, 01:47

le bitcoin fête ses 10 ans


19 août 2018 RFI

Le 19 août 2008, le nom de domaine bitcoin.org est réservé sur Internet. Dix ans plus tard, le bitcoin est devenue la plus puissante des crypto-monnaies du monde avec 13 millions d’utilisateurs et des flux estimés à 5 milliards de dollars par jour. Cette devise contrôlée par un algorithme échappe à l’autorité des Etats et des Banques centrales, et fait de plus en plus d’adeptes.
.....
http://m.rfi.fr/economie/20180816-le-bi ... ete-10-ans

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25437
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1327 Message par Gpzzzz » 12 sept. 2018, 10:39

Gpzzzz a écrit :
14 août 2018, 06:26
Gpzzzz a écrit :
08 août 2018, 14:51
La chute continue pour certaines cryptos qui enfoncent leur plus bas d'Avril 2018.
Notamment Ripple qui passe sous les 0.35$ ou Litecoin sous les 65$..
ETH et BTC revenu sur le niveau d'Avril 350 et 6500$
ça continue de.kracher en tout cas..
ETH a 260$
Ripple a 0.25$
litecoin a 50$
le BTC résiste mieux mais est quand meme passe sous les 6k$
Les principales monnaies retournent sur le plus bas touchés mi-Aout mais poru l'ETHEREUM c'est la débandade.. PLus bas d'un an largement enfoncé a 170$

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 12543
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1328 Message par Suricate » 12 sept. 2018, 11:57

Je suis tenté de dire que c'est le moment de charger...

alpha2
+
+
Messages : 3273
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1329 Message par alpha2 » 01 oct. 2018, 12:56

Ce gouvernement va-t-il réussir à faire du Bitcoin la nouvelle assurance-vie des Français ? :roll:

FISCALITÉ DES CRYPTOMONNAIES : BRUNO LE MAIRE ANNONCE UN RÉGIME “PARTICULIÈREMENT FAVORABLE”
https://www.capital.fr/votre-argent/fis ... le-1309117

gabuzo-meu
Messages : 155
Enregistré le : 19 sept. 2017, 06:58

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1330 Message par gabuzo-meu » 01 oct. 2018, 13:23

L'Allemagne taxe à 25%, le Royaume Uni à 28, mais si on taxe à 30% on va être un paradis fiscal des cryptos ???
Ceci dit, ce discours officiel favorable ressemblera à quoi si tout ça part en fumée ? On peut communiquer sur la généralisation de la flat tax sans en rajouter...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1331 Message par moinsdewatt » 07 oct. 2018, 13:10

Selon l'Autorité des marchés financiers, quelque 700 épargnants auraient été victimes d'arnaques aux bitcoins depuis le début de l'année 2018.

6 oct 2018 capital.fr

La tendance des cryptomonnaies semble propice aux arnaques. Du genre de celles qui peuvent véritablement chambouler une vie. Selon les informations du Parisien, l'Autorité des Marchés financiers (AMF) estime qu'environ 31 millions d'euros ont été subtilisés à plus de 700 épargnants. Le schéma de l'arnaque n'est pas compliqué, rapporte le quotidien : un site Internet, à qui l'on peut en apparence faire confiance, propose un placement bénéfique dans des cryptomonnaies comme le bitcoin.

Est seulement demandé le numéro de téléphone du futur épargnant. Un opérateur prend par la suite contact avec lui et l'amène à placer son argent sur sa plateforme. Sauf que les bitcoins promis n'existent pas en réalité, raconte Le Parisien.

Selon l'AMF, les techniques des escrocs sont bien rodées et "encore plus sophistiquées" que les techniques qui avaient été utilisées dans les arnaques liées aux sites illégaux de trading en ligne. En six années, entre 2010 et 2016, des milliers d'épargnants français avaient perdu au total quelque quatre milliards d'euros, selon le bilan de l'autorité. Les publicités pour ces sites avaient été interdites à la suite de cette vague d'escroqueries

L'AMF a aujourd'hui peur que les arnaques aux bitcoins connaissent le même essor et aient des conséquences tout aussi désastreuses pour les épargnants. Et ses craintes sont justifiées à en croire les paroles d'experts du secteur. "C'est un fléau, nous avons repéré plus de 200 sites Internet frauduleux", indique ainsi au Parisien Brian O'Hagan, le directeur marketing de Coinhouse, une agence de change de véritables cryptomonnaies. Selon l'expert, citant des données du gouvernement, en Belgique l'arnaque aux faux bitcoins se chiffre déjà à plus de 100 millions d'euros...
https://www.google.fr/amp/s/www.capital ... 9984%3famp

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25437
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1332 Message par Gpzzzz » 09 oct. 2018, 16:27

moinsdewatt a écrit :
07 oct. 2018, 13:10
Selon l'Autorité des marchés financiers, quelque 700 épargnants auraient été victimes d'arnaques aux bitcoins depuis le début de l'année 2018.

6 oct 2018 capital.fr

La tendance des cryptomonnaies semble propice aux arnaques. Du genre de celles qui peuvent véritablement chambouler une vie. Selon les informations du Parisien, l'Autorité des Marchés financiers (AMF) estime qu'environ 31 millions d'euros ont été subtilisés à plus de 700 épargnants. Le schéma de l'arnaque n'est pas compliqué, rapporte le quotidien : un site Internet, à qui l'on peut en apparence faire confiance, propose un placement bénéfique dans des cryptomonnaies comme le bitcoin.

Est seulement demandé le numéro de téléphone du futur épargnant. Un opérateur prend par la suite contact avec lui et l'amène à placer son argent sur sa plateforme. Sauf que les bitcoins promis n'existent pas en réalité, raconte Le Parisien.

Selon l'AMF, les techniques des escrocs sont bien rodées et "encore plus sophistiquées" que les techniques qui avaient été utilisées dans les arnaques liées aux sites illégaux de trading en ligne. En six années, entre 2010 et 2016, des milliers d'épargnants français avaient perdu au total quelque quatre milliards d'euros, selon le bilan de l'autorité. Les publicités pour ces sites avaient été interdites à la suite de cette vague d'escroqueries

L'AMF a aujourd'hui peur que les arnaques aux bitcoins connaissent le même essor et aient des conséquences tout aussi désastreuses pour les épargnants. Et ses craintes sont justifiées à en croire les paroles d'experts du secteur. "C'est un fléau, nous avons repéré plus de 200 sites Internet frauduleux", indique ainsi au Parisien Brian O'Hagan, le directeur marketing de Coinhouse, une agence de change de véritables cryptomonnaies. Selon l'expert, citant des données du gouvernement, en Belgique l'arnaque aux faux bitcoins se chiffre déjà à plus de 100 millions d'euros...
https://www.google.fr/amp/s/www.capital ... 9984%3famp

31M / 700 > Presque 50k€ par personne !! c'est pas du pigeonneau ca, c'est du pigeon de compet :D

gabuzo-meu
Messages : 155
Enregistré le : 19 sept. 2017, 06:58

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1333 Message par gabuzo-meu » 09 oct. 2018, 17:00

C'est pas beaucoup je trouve pour des rendements sans doute promis de plusieurs dizaines de %.
Perso, j'aurais été "éligible", je vendais ma baraque pour racheter un château 6 mois plus tard !

Le plus drôle c'est qu'ils ont du se dire "bon, ça je peux le perdre, je n'y mets pas tous mes sous", tout en pensant forcément gagner...

alpha2
+
+
Messages : 3273
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1334 Message par alpha2 » 25 oct. 2018, 10:52

Cela me parait énorme, quand on sait que seuls 5% des Français détiennent des actions...


CRYPTOMONNAIES : 6,7% DES FRANÇAIS EN DÉTIENDRAIENT
Selon un sondage réalisé par l’institut Kantar TNS pour le compte de l’application d’achat/vente de cryptomonnaies Luno, 6,7% des Français déclarent avoir déjà investi dans une monnaie numérique. Cette donnée doit être mise en perspective avec un sondage YouGov publié en novembre 2017 dans lequel 3% des Français déclaraient en posséder. Dans la version 2018, 15,6% des personnes interrogées disent également être très intéressées pour investir.
https://www.capital.fr/entreprises-marc ... nt-1312677

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1335 Message par moinsdewatt » 16 nov. 2018, 18:27

crispus a écrit :
16 nov. 2018, 17:14
Je n'ai rien trouvé à ce sujet sur le forum ?
Le cours du Bitcoin est au plus bas depuis 1 an
Ce mercredi 14 novembre dans l'après-midi, le Bitcoin comptabilisait une baisse de 13% sur la journée, se retrouvant ainsi sous la barre des 5500$. C'est son taux le plus faible enregistré depuis octobre 2017. Les autres cryptomonnaies telles que le XRP, l'Ethereum, le Litecoin ou encore le Bitcoin Cash baissent d'environ 16%.
En 2017, le Bitcoin avait débuté l'année à seulement 1000$ avant d'exploser de plus de 2000% pour pointer à 19 511$. Ces jours heureux doivent sembler bien loin pour les investisseurs.

Si Si, le bitcoin c'est ici.

Image

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 5722
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le BitCoin, nouvelle monnaie virtuelle

#1336 Message par crispus » 17 nov. 2018, 14:21

C'est bien ce que je voulais dire, personne n'avait encore relayé cet article, ce qui est assez rare. :lol:

Répondre