[Espagne] les dettes et la vie quotidienne des Espagnols

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
sgreg
-+
-+
Messages : 2229
Enregistré le : 07 sept. 2009, 14:50

Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#1 Message par sgreg » 07 juin 2010, 09:15

Le poids de la dette privée menace l'Espagne
Source: lefigaro.fr
Date: 07/06/10
Lien: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010 ... spagne.php
Les Espagnols paient les folles années de boom immobilier, de spéculation à tout-va, où les promoteurs ont bâti des millions de m² dans des projets pharaoniques, où les banques ont ouvert tout grand les vannes du crédit, porté par des taux d'intérêt attractifs. Comme plus de 80% des Espagnols, José Maria Molina a investi son salaire dans la pierre. «J'ai décidé d'acheter un appartement parce que le remboursement du crédit ne me coûtait pas plus qu'un loyer», explique-t-il. Tout l'y encourageait: les avantages fiscaux, l'offre abondante et la fameuse «cultura de la propriedad», culture de la propriété. En Espagne, un loyer était considéré comme une dépense et l'achat d'une propriété comme un investissement rentable… enfin jusqu'à la crise. José Maria en a fait la cruelle expérience. Employé d'une compagnie d'alarmes de sécurité, il a toujours honoré sa dette consciencieusement, payant chaque mois «entre 400 et 500 euros». Une somme fluctuante, puisqu'en Espagne l'immense majorité des crédits immobiliers sont négociés à taux variable. Ils sont indexés sur l'Euribor, le taux de prêt interbancaire de la zone euro… la montagne russe assurée. En 2008, José Maria a perdu son emploi. «Quand j'ai été licencié, j'ai eu droit à huit mois de prestations chômage. Ensuite, je n'ai plus reçu aucune aide.» Il a cessé de payer la banque pendant neuf mois, puis son logement a été saisi. Aujourd'hui, José Maria est revenu vivre chez sa mère. À 42 ans. Même scénario pour José Coy, qui avait créé une petite entreprise dans le textile dans la région de Murcie. Sa propriété, achetée à crédit, servait de garantie à d'autres prêts qui finançaient son activité. Mais en avril 2009, il a dû fermer boutique, victime de la mondialisation. D'un coup, il s'est retrouvé sans entreprise, sans emploi et bientôt sans contrôle de son appartement. José, qui remboursait chaque mois 720 euros, a tenté de renégocier ses crédits. Mais prise dans la tourmente financière, la banque qui lui avait accordé ses prêts si facilement ne veut désormais plus rien entendre. Dans un an, sa propriété sera mise aux enchères, sur le marché, morose, de l'immobilier espagnol. En attendant, José Coy a décidé de se battre: il a pris la tête de la Plateforme des victimes du crédit de Murcie et revendique de pouvoir céder son bien en dation à la banque en échange de l'effacement de sa dette.
Vive la croissance à l'espagnole, tant vantée par nos politiques il y a peu...
Vive la France de propriétaires à tout prix
pimono a écrit : C'est surement en France qu'il y a le plus de mal logés de la planète

Polvadot

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#2 Message par Polvadot » 07 juin 2010, 09:17

Il y a deux ans on avait décidé de regrouper l'Espagne sur :

viewtopic.php?f=3&t=35470&start=200

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13168
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#3 Message par fabriceb » 07 juin 2010, 09:22

J'ai quand même une question : il faut payer les années de folie immobilière, d'accord.
Des gens se sont endettés, surendettés pour des tas de cailloux ... OK

Mais qui a récupéré l'argent ?
Car, on parle toujours des endettés, mais ils ont donné le grisbi à qui, concrètement ?
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
tonton
Messages : 930
Enregistré le : 27 mai 2005, 07:50
Localisation : Toulouse

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#4 Message par tonton » 07 juin 2010, 09:24

fabriceb a écrit :J'ai quand même une question : il faut payer les années de folie immobilière, d'accord.
Des gens se sont endettés, surendettés pour des tas de cailloux ... OK

Mais qui a récupéré l'argent ?
Car, on parle toujours des endettés, mais ils ont donné le grisbi à qui, concrètement ?
début de réponse dans l'article :
L'Espagne ne pourra pas injecter des milliards comme l'ont fait les États-Unis pour juguler la crise des subprime. Sachant aussi qu'une grande partie de la dette - 71% en 2008 selon le McKinsey Institute - se trouve aux mains de créanciers étrangers, des prêteurs potentiellement échaudés par les craintes des marchés, d'autant plus s'ils sont en dehors de la zone euro.
et les banques françaises détiennent une bonne partie de cette dette...plusieurs milliards ! :evil:

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13168
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#5 Message par fabriceb » 07 juin 2010, 09:27

Non ... ce n'est pas de cela que je parle.
Lorsque les Espagnols s'endettaient, c'était pour acheter des appart'; ils s'endettaient auprès des banques francaises (en autres), mais ils versaient cet argent à quelqu'un.

A qui ?
Et qu'en ont ils fait ?
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
lacata
Messages : 1189
Enregistré le : 21 janv. 2007, 19:08

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#6 Message par lacata » 07 juin 2010, 09:30

Il y a des gens qui se sont vraiment enrichis, mais aussi beaucoup qui se sont pincés les doigts dans l'engrenage, en rachetant toujours plus de terrains urbanisables, espérant les vendre plus cher. Et ceux-là, c'eux qui n'ont pas venu venir la vague, se retrouvent avec des tas de terrains qui ne valent plus rien, AMHA, pour le foncier urbanisable, il n'y a même plus de prix du marché.

Les promoteurs sont visiblement prêts à lâcher le morceau à n'importe quel prix, pourvu qu'ils vendent, par contre les particuliers qui n'ont pas forcément besoin de vendre en restent à des prix bullesques, déconnectés de la réalité. Pour les promoteurs, c'est une source de liquidité, même s'ils vendent à prix coûtant, surtout que les banques ne leur font plus crédit.
Modifié en dernier par lacata le 07 juin 2010, 09:31, modifié 1 fois.
Ni conformisme, ni résignation. J. Saramago.

Avatar du membre
GeekArlier
Messages : 1386
Enregistré le : 14 mai 2009, 12:07

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#7 Message par GeekArlier » 07 juin 2010, 09:32

fabriceb a écrit :Non ... ce n'est pas de cela que je parle.
Lorsque les Espagnols s'endettaient, c'était pour acheter des appart'; ils s'endettaient auprès des banques francaises (en autres), mais ils versaient cet argent à quelqu'un.

A qui ?
Et qu'en ont ils fait ?

Bin à des promoteurs , AI et autres consommateurs de Porsche Cayenne. C'est eux qui ce sont engraissés.

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13168
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#8 Message par fabriceb » 07 juin 2010, 09:36

Bref, pour résumer, ils l'ont bouffé dans 10 ans de consommation à crédit.
Bah, ca se tient.
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
lacata
Messages : 1189
Enregistré le : 21 janv. 2007, 19:08

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#9 Message par lacata » 07 juin 2010, 09:39

Tout-à-fait,
Les gens qui se sont enrichis (disons tous les éléments de la chaîne qui participent à la construction): AIs, courtiers, promoteurs, constructeurs, architectes et architectes techniques, mais aussi spécialistes des installations, spécialistes des stuctures, VRD, bureaux d'études environnementales, puis les artisans, les fabricants de matériaux de constructions, fabricants de meubles, etc...
Tout ce petit monde a élevé son niveau de vie, souvent extérieurement visible au type de voiture (très méditerranéen, je dois dire) que l'on se permet à crédit. Je ne compte plus le nombre 4x4 qui circulent (en ville, au moins 3 ou 4 sur dix par chez moi), de véhicules haute gamme que l'on voit circuler (BMW, Audi, Prius, Lexus, Porsche Cayenne pour n'en citer que quelques unes)...

Et maintenant que les recettes ne suivent plus les dépenses, on licencie, on rend la voiture, on vend la maison ou on la loue pour aller se loger dans une moins cher, etc...
Ni conformisme, ni résignation. J. Saramago.

bulle-killer
Messages : 617
Enregistré le : 22 juin 2009, 11:11

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#10 Message par bulle-killer » 07 juin 2010, 09:42

bah voilà, on a trouvé un nom : le syndrôme José :mrgreen:

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 7106
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#11 Message par davivd » 07 juin 2010, 10:02

Avec toutes ses porsches cayennes bradées qui vont se retrouver sur le marché de l'occasion, je vais peut-être pouvoir m'en offrir une, moi pauvre locataire :mrgreen:
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Charlie
Messages : 429
Enregistré le : 26 déc. 2005, 15:03

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#12 Message par Charlie » 07 juin 2010, 10:50

Ca fait 1 moment que l'on parle de l'Espagne, ca ne pete pas encore?!?
Vivement que ca pete 1 fois pour toute pourqu'on puisse repartir rapidement sur une base (saine), plutot que de trainer des incertitudes pendant longtemps longtemps longtemps... (ca empeche de faire des projets d'avenir)

Pourquoipas
Messages : 27
Enregistré le : 03 juin 2010, 06:43

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#13 Message par Pourquoipas » 07 juin 2010, 10:57

Ca fait 1 moment que l'on parle de l'Espagne, ca ne pete pas encore?!?
« Les crédits alloués aux promoteurs totalisent 325 milliards d’euros. C’est 31 % du produit intérieur brut de l’Espagne »
Source

Si ça a pas pété, ça va pas tarder en tout cas...

Avatar du membre
GeekArlier
Messages : 1386
Enregistré le : 14 mai 2009, 12:07

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#14 Message par GeekArlier » 07 juin 2010, 12:00

Pourquoipas a écrit :
Ca fait 1 moment que l'on parle de l'Espagne, ca ne pete pas encore?!?
« Les crédits alloués aux promoteurs totalisent 325 milliards d’euros. C’est 31 % du produit intérieur brut de l’Espagne »
Source

Si ça a pas pété, ça va pas tarder en tout cas...
Bof moi je dirais que ça a déjà bien éclaté, mais qu'il va y avoir encore quelques effets kisscool en plus.

Avatar du membre
mat49
~~+
~~+
Messages : 12345
Enregistré le : 07 juil. 2005, 09:43

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#15 Message par mat49 » 07 juin 2010, 12:58

GeekArlier a écrit :
Pourquoipas a écrit :
Ca fait 1 moment que l'on parle de l'Espagne, ca ne pete pas encore?!?
« Les crédits alloués aux promoteurs totalisent 325 milliards d’euros. C’est 31 % du produit intérieur brut de l’Espagne »
Source

Si ça a pas pété, ça va pas tarder en tout cas...
Bof moi je dirais que ça a déjà bien éclaté, mais qu'il va y avoir encore quelques effets kisscool en plus.
La BCE ne s'est pas gênée pour racheter au pair les dettes des agents privés. Trichet, ex du débit lyonnais, ou Axel Weber n'ont pas moufté :)
On commence la guerre quand on veut, on la termine quand on peut ;) (Machiavel)
Là ou le balai ne passe pas, la poussière ne s'en va pas d'elle même (Mao)
ABCDEFUCK

Avatar du membre
oilcrasch59
+
+
Messages : 2805
Enregistré le : 25 févr. 2008, 12:40
Localisation : Bourbonnais au milieu de nulle part

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#16 Message par oilcrasch59 » 07 juin 2010, 15:47

davivd a écrit :Avec toutes ses porsches cayennes bradées qui vont se retrouver sur le marché de l'occasion, je vais peut-être pouvoir m'en offrir une, moi pauvre locataire :mrgreen:
Gare à l'assurance et au prix des pièces détachées :shock:
Le monde est fait d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 7106
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#17 Message par davivd » 07 juin 2010, 15:56

oilcrasch59 a écrit :
davivd a écrit :Avec toutes ses porsches cayennes bradées qui vont se retrouver sur le marché de l'occasion, je vais peut-être pouvoir m'en offrir une, moi pauvre locataire :mrgreen:
Gare à l'assurance et au prix des pièces détachées :shock:
Non mais même, c'est encore trop cher à l'achat pour s'amuser à jouer au beauf....
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

3dsman
Messages : 1202
Enregistré le : 04 oct. 2008, 20:21

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#18 Message par 3dsman » 07 juin 2010, 16:13

oilcrasch59 a écrit :
davivd a écrit :Avec toutes ses porsches cayennes bradées qui vont se retrouver sur le marché de l'occasion, je vais peut-être pouvoir m'en offrir une, moi pauvre locataire :mrgreen:
Gare ... au prix des pièces détachées :shock:
pas grave t'en achette deux pour avoir des pieces de rechange :mrgreen:
---------------------------------------
2013: Accrochez vos ceintures
La gravitation est le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction réciproque des corps massifs entre eux, sous l'effet de leur masse. Wikipedia

chr$yoko

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#19 Message par chr$yoko » 07 juin 2010, 16:15

Pas besoin d'attendre, les Cayennes d'occaz sont déjà pléthore et pas chers...
Le top ce sont ceux de couleur Noires et vitres fumées 8)

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 7106
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#20 Message par davivd » 07 juin 2010, 16:17

chr$yoko a écrit :Pas besoin d'attendre, les Cayennes d'occaz sont déjà pléthore et pas chers...
Le top ce sont ceux de couleur Noires et vitres fumées 8)
Pas cher, dans les 30k€ quand même.
Après nous n'avons pas les mêmes valeurs (surtout le même salaire) :mrgreen:
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Pourquoipas
Messages : 27
Enregistré le : 03 juin 2010, 06:43

Re: Figaro: Le poids de la dette privée menace l'Espagne

#21 Message par Pourquoipas » 07 juin 2010, 16:47

Enfin... quand tu vois les prix des petites voitures... J'préfère économiser un peu plus et m'acheter une Cayenne ^^

Avatar du membre
mat49
~~+
~~+
Messages : 12345
Enregistré le : 07 juil. 2005, 09:43

Crise de la dette-Espagne en vue?

#22 Message par mat49 » 24 nov. 2010, 22:44

On envisage d' augmenter la taille du caveau du fond d'aide européen afin d'y faire rentrer "un gros".
Axel Weber affirme qu'il faut prévoir probablement plus gros que 750 milliards d'euros pour le dit fond...
Or:
-environ 110 milliards pour la Grèce
-environ 90 milliards pour l'Irlande.
-Environ 100 milliards pour le portugal...
Reste donc un bon paquet.
Question, à votre avis, la place supplémentaire dans le caveau, c'est pour quel cadavre? :mrgreen:
Sources Boursorama/AFP.
Autres hypothèse (vicieuse) certains jouent contre l'Euro (!) en se servant astucieusement des marges de l'empire européen afin de contrer le QE2 américain... 8)
A explorer....
On commence la guerre quand on veut, on la termine quand on peut ;) (Machiavel)
Là ou le balai ne passe pas, la poussière ne s'en va pas d'elle même (Mao)
ABCDEFUCK

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32114
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#23 Message par ignatius » 24 nov. 2010, 23:30

j'ai lu un article il y a 2 jours, comme quoi 250 à 270 Miyards seraient suffisants pour sauver l'Espagne.

J'aime beaucoup le mot suffisant accolé à 250 miyards d'€ (soit à peine 1/5 de leur PIB ).
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
taz
+
+
Messages : 3005
Enregistré le : 12 nov. 2009, 15:32

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#24 Message par taz » 24 nov. 2010, 23:35

quand vous dites "sauver", c'est de manière pérenne ?
il est souvent montré que les politiques de rigueur et les prêts supplémentaires rendent le pays toujours plus insolvable à terme, la charge de la dette augmentant avec effet boule de neige: toujours plus d'intérets à rembourser et une population qui épargne, des entreprises qui se barrent, etc.

arriveront-ils ne seraît-ce qu'à stabiliser ces niveaux de dette, en déflatant ?

beaucoup parlent déjà d'explosion programmée...
Il faut arrêter de juger l'Autre en se basant sur ses vêtements, sur sa religion ou sur sa kalachnikov

yaume

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#25 Message par yaume » 25 nov. 2010, 02:03

en lisant le titre du topic, je me suis demandé si on ne pourrait pas remplacer "Espagne" par "France", car quand je vois qu'on a commencé par la Grece, puis l'Irlande, le Portugal, on parle maintenant de l'Espagne....bientôt il y aura + de pays à aider, que de pays pour aider !!!

Avatar du membre
FoX
~~+
~~+
Messages : 5664
Enregistré le : 15 oct. 2009, 09:46

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#26 Message par FoX » 25 nov. 2010, 10:14

A priori, ce n'est pas pérenne... Pour preuve la Grèce qui demande un rabais supplémentaire alors qu'on vient tout juste de lui donner une ventrée à se repaitre...
Liste d'ignorés : "Ahsoka Tano", "Shermann", "Nuwanda", "Manudesol", "maxihome", "12°5".

Avatar du membre
mat49
~~+
~~+
Messages : 12345
Enregistré le : 07 juil. 2005, 09:43

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#27 Message par mat49 » 26 nov. 2010, 12:05

Up:
Ça sent le sapin pour l'Espagne!
Sources Boursorama/AFP de ce jour.
Le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a déclaré vendredi sur la radio catalane RAC1 qu'il écartait "absolument" l'éventualité d'un plan de sauvetage financier de l'Espagne, comme cela a été le cas pour l'Irlande.
Va falloir encore agrandir le caveau...pour la Belgique ou pour l'Italie? :oops:
On commence la guerre quand on veut, on la termine quand on peut ;) (Machiavel)
Là ou le balai ne passe pas, la poussière ne s'en va pas d'elle même (Mao)
ABCDEFUCK

wiz79
~~+
~~+
Messages : 5595
Enregistré le : 30 juil. 2009, 10:59

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#28 Message par wiz79 » 26 nov. 2010, 12:33

taz a écrit :Arriveront-ils ne seraît-ce qu'à stabiliser ces niveaux de dette, en déflatant ?
Non.
Les gouvernements européens se font Marché dessus.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34087
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#29 Message par Pi-r2 » 26 nov. 2010, 12:52

Mais on s'en fout ! Il suffit de vendre quelque m² parisiens pour solder toutes ces dettes...
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

aquafiestas

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#30 Message par aquafiestas » 26 nov. 2010, 13:07

Pi-r2 a écrit :Mais on s'en fout ! Il suffit de vendre quelque m² parisiens pour solder toutes ces dettes...
C'est vrai. :mrgreen:
De même pour résoudre la faim dans le monde..

Avatar du membre
BasicRabbit
Messages : 1449
Enregistré le : 06 oct. 2009, 18:20
Localisation : Bretagne

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#31 Message par BasicRabbit » 16 déc. 2010, 14:39

Le Fiorentino du jour sur BFM: lien
Les hommes, c'est comme les lapins : ça s'attrape par les oreilles ! (Mirabeau)

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#32 Message par Jack Palmer » 20 déc. 2010, 14:43

Espagne : l'OCDE redoute une croissance molle
LES ECHOS ce jour (SOURCE AFP)
L'organisation rassemblant les pays riches table sur une hausse du PIB espagnol de 0,9% l'an prochain, après un recul de 0,2% cette année, et sur un taux de chômage à 19,1%.

L'Espagne va mieux, mais ses fondamentaux sont toujours insuffisants pour sortir rapidement de la crise et lever tous les doutes des marchés, estime en substance l'OCDE.
Dans ses dernières prévisions, l'organisation, qui réunit les pays riches, tablait sur une hausse du produit intérieur brut (PIB) espagnol de 0,9% l'an prochain, après un recul de 0,2% cette année et sur un taux de chômage à 19,1% après 19,8% en 2010. «La croissance semble devoir rester peu soutenue étant donné que l'économie doit encore corriger une partie des déséquilibres apparus dans le secteur privé avant la crise», estime l'OCDE. Pour rééquilibrer son économie, l'Espagne devra en conséquent «engager de véritables réformes», prône l'organisation.
Ainsi, «le marché du logement se traduit toujours par une offre largement excédentaire», note-t-elle, invitant le gouvernement à «reconsidérer les subventions publiques à la construction de logements sociaux» et l'incitant à privilégier «des allocations soumises à conditions de ressources».
«Les investisseurs considèrent encore que les risques entourant les emprunts des banques et la dette publique sont beaucoup plus élevés qu'avant la crise», juge l'organisation pour qui «le gouvernement doit être prêt à prendre d'autres mesures si nécessaire».
:mrgreen:
Pour l'OCDE, l'Espagne pourrait notamment envisager des «relèvements d'impôts» pour compléter les baisses de dépenses. «L'application du taux maximum de la TVA à un plus grand nombre de biens et services serait un moyen d'accroître les recettes», propose-t-elle
c'est une bonne idée elle est appliquée en Irlande est marche ... pas...
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
mat49
~~+
~~+
Messages : 12345
Enregistré le : 07 juil. 2005, 09:43

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#33 Message par mat49 » 01 janv. 2011, 21:08

Up:
Un économiste du FMI demande à ce que le fond d'aide serve pour d'autres pays que la Grèce et l'Irlande.
Article du Figaro du 30/12/2010, sources AFP, pas d'auteur identifié.
L'économiste en chef du Fonds monétaire international, Olivier Blanchard, a affirmé jeudi que d'autres pays européens que la Grèce ou l'Irlande auraient intérêt à se faire aider par le FMI et l'Union européenne dans leur combat contre la montée de la dette publique.
Premièrement, en fixant un plafond au taux d'intérêt auquel les Etats peuvent emprunter, les programmes éliminent le risque (...) que les investisseurs, qu'ils aient tort ou raison, demandent des taux d'intérêt élevés, rendant impossible le remboursement pour les pays, et permettant aux peurs des investisseurs de se matérialiser par elles-mêmes
On commence la guerre quand on veut, on la termine quand on peut ;) (Machiavel)
Là ou le balai ne passe pas, la poussière ne s'en va pas d'elle même (Mao)
ABCDEFUCK

Avatar du membre
demobilier
+
+
Messages : 2867
Enregistré le : 05 mai 2007, 14:17
Localisation : Vaucluse

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#34 Message par demobilier » 02 janv. 2011, 17:39

L'objectif du fond est de faire rouler la dette.
Juste gagner du temps, en espérant que ça ira mieux demain.
Bref, on est mal barré parce que les dettes ne vont pas disparaitre comme ça.

Seule solution : le défaut généralisé (de façon ordonné de préférence).

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42653
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#35 Message par slash33 » 02 janv. 2011, 17:53

demobilier a écrit :Seule solution : le défaut généralisé (de façon ordonné de préférence).
Oui enfin le problème est que les autres États détiennent aussi des bons de cet État. Mauvais calcul au final car vous affaiblissez tous les créditeurs avec un risque systémique accru à la clé.

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13972
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#36 Message par domcat74 » 02 janv. 2011, 18:21

exacte... le mieux serait bien sûr que tous les pays concernés repartent avec une croissance de plus 5 % pendant au moins 5 ans pour calmer les risques... mais là, c'est vraiment pas gagné... :?

stuart
-++
-++
Messages : 3966
Enregistré le : 22 janv. 2010, 18:32
Contact :

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#37 Message par stuart » 02 janv. 2011, 18:45

slash33 a écrit :
demobilier a écrit :Seule solution : le défaut généralisé (de façon ordonné de préférence).
Oui enfin le problème est que les autres États détiennent aussi des bons de cet État. Mauvais calcul au final car vous affaiblissez tous les créditeurs avec un risque systémique accru à la clé.
Non, ce sont les banques qui détiennent ça.
Je me demande bien pourquoi, mais depuis le début, nos gouvernants épargnent les actionnaires...
On laisse couler les banques et les investisseurs n'ont qu'à aller se faire foutre.
In finé, c'est ce qui va se passer de toute façon.
Nos dirigeants nous proposent de mourir pour sauver les banques et les rentiers, je pense qu'il est préférable de faire creuver tout ce beau monde.
La solution du défaut est séduisante.
je répêterais 20 fois : je ne sais pas gérer ma testostéronne

Avatar du membre
demobilier
+
+
Messages : 2867
Enregistré le : 05 mai 2007, 14:17
Localisation : Vaucluse

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#38 Message par demobilier » 02 janv. 2011, 19:36

domcat74 a écrit :exacte... le mieux serait bien sûr que tous les pays concernés repartent avec une croissance de plus 5 % pendant au moins 5 ans pour calmer les risques... mais là, c'est vraiment pas gagné... :?
Faux, du moins tant que les bénéfices de la croissance sont confisqués par une caste et que le reste de la population vit à crédit.
De toute façon, inutile d'espérer dans nos pays une croissance élevée. Cela ne s'est jamais produit ou alors de façon très ponctuelle. Et même dans ces rares périodes, les dettes n'ont fait que croitre.

stuart
-++
-++
Messages : 3966
Enregistré le : 22 janv. 2010, 18:32
Contact :

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#39 Message par stuart » 02 janv. 2011, 19:55

manucosto a écrit : Oui, on annule les dettes des pays riches, puis celle des pays pauvres (ya pas de raison) puis celle des enbtreprises, puis celle des pauvres (dans les pays riches et les pays pauvres) et comme les riches ont plus de sous on annule leur dette à venir.

En fait, il y a qu'à supprimer l'argent, et interdire le chomage et les chagrins d'amour, et le monde ira bien mieux.
<fabriceb : on ecourte un peu>
Tu regardes historiquement ce que font les états lorsqu'ils n'y arrivent plus et après on discute.
Tu peux commencer par regarder la petite affaire des templiers.

Viens pas me (re)parler avant d'avoir ouvert un bouquin d'histoire.
je répêterais 20 fois : je ne sais pas gérer ma testostéronne

lechtimi

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#40 Message par lechtimi » 02 janv. 2011, 19:58

stuart a écrit :
manucosto a écrit : Oui, on annule les dettes des pays riches, puis celle des pays pauvres (ya pas de raison) puis celle des enbtreprises, puis celle des pauvres (dans les pays riches et les pays pauvres) et comme les riches ont plus de sous on annule leur dette à venir.

En fait, il y a qu'à supprimer l'argent, et interdire le chomage et les chagrins d'amour, et le monde ira bien mieux.
gloups
Tu regardes historiquement ce que font les états lorsqu'ils n'y arrivent plus et après on discute.
Tu peux commencer par regarder la petite affaire des templiers.

Viens pas me (re)parler avant d'avoir ouvert un bouquin d'histoire.
Stuart a raison, et vu que la France est totalement auto-suffisante et peut se permettre de vivre en autarcie, on peut très bien annuler les dettes et envoyer chier les autres pays.

Ah, on me dit que la France n'est pas auto-suffisante, zut alors.
Modifié en dernier par alain2908 le 03 janv. 2011, 09:59, modifié 1 fois.
Raison : stuart, faut te calmer

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15684
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#41 Message par pangloss » 02 janv. 2011, 20:14

A un moment ou un autre (par exemple après un début de défaut d'un "périphérique" ayant entrainé une réaction cataclysmique, genre Lehman II le retour du fils de la vengeance...), on décidera 1) que la BCE imprimera ce qu'il faut pour rembourser les prêteurs au fur et à mesure des échéances sur la dette passée au cas où le pays débiteur ne peut pas (fin du risque de défaut) et 2) que tous les budgets européens doivent être équilibrés (la garantie de la BCE ne couvrira pas les nouveaux emprunts excédant ce qui est nécessaire pour faire "rouler" la dette existante)...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Lorenz
-+
-+
Messages : 2427
Enregistré le : 21 août 2005, 21:23

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#42 Message par Lorenz » 02 janv. 2011, 20:57

pangloss a écrit :A un moment ou un autre (par exemple après un début de défaut d'un "périphérique" ayant entrainé une réaction cataclysmique, genre Lehman II le retour du fils de la vengeance...), on décidera 1) que la BCE imprimera ce qu'il faut pour rembourser les prêteurs au fur et à mesure des échéances sur la dette passée au cas où le pays débiteur ne peut pas (fin du risque de défaut) et 2) que tous les budgets européens doivent être équilibrés (la garantie de la BCE ne couvrira pas les nouveaux emprunts excédant ce qui est nécessaire pour faire "rouler" la dette existante)...
et en route pour l'inflation, alors...
"Je ne prétends pas. Je suis." (Louis XX, duc d'Anjou et de Bourbon, de jure roi de France et de Navarre)
"Je n'ai jamais été assez riche pour pouvoir me permettre de payer trop cher." (François Pinault)

stuart
-++
-++
Messages : 3966
Enregistré le : 22 janv. 2010, 18:32
Contact :

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#43 Message par stuart » 02 janv. 2011, 21:19

Lorenz a écrit :
pangloss a écrit :A un moment ou un autre (par exemple après un début de défaut d'un "périphérique" ayant entrainé une réaction cataclysmique, genre Lehman II le retour du fils de la vengeance...), on décidera 1) que la BCE imprimera ce qu'il faut pour rembourser les prêteurs au fur et à mesure des échéances sur la dette passée au cas où le pays débiteur ne peut pas (fin du risque de défaut) et 2) que tous les budgets européens doivent être équilibrés (la garantie de la BCE ne couvrira pas les nouveaux emprunts excédant ce qui est nécessaire pour faire "rouler" la dette existante)...
et en route pour l'inflation, alors...
Bah oui, comme à chque fois qu'on traverse une crise de solvabilité.
A l'impossible nul n'est tenu.
Si on peut pas payer, on paye pas et point.
je répêterais 20 fois : je ne sais pas gérer ma testostéronne

stuart
-++
-++
Messages : 3966
Enregistré le : 22 janv. 2010, 18:32
Contact :

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#44 Message par stuart » 02 janv. 2011, 21:48

manucosto a écrit : Voila, <fabriceb : certains> font de l'histoire et de la prospective.
J'ai lu des livres (et en plus je les ai compris, moi), et les défauts de la France (ou des autres pays comparables) ne s'est jamais faite dans de telles circonstances.
Après une guerre (ou plusieurs) c'est arrivé.
En temps de paix et d'abondance, ça n'est jamais arrivé, et ça n'arrivera pas. Les dettes tu les rembourseras avec les intérêt par tes impots, même si ça te plait pas.
T'es arraché mon gros.
Exemple de la Grèce.
Pour stabiliser la dette au niveau actuel, il faut un budget positif au niveau de 15% du PIB du pays et une croissance de 2% en 2011.
Exemple de la France.
Pour stabiliser la dette de la France, il faut un budget en déficit max de 1.1% du PIB avec une croissance de 2% en 2011.
Il y a trop de dettes, on payera pas et point.

Image
C'est de Jacques Sapir.
http://www.marianne2.fr/L-euro-peut-il- ... 01114.html
je répêterais 20 fois : je ne sais pas gérer ma testostéronne

Invité

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#45 Message par Invité » 02 janv. 2011, 22:05

<fabriceb : j'écourte un peu>

Tiens j'ai lu dans une autre file que tu as placé tes avoirs dans des produits assurant une protection contre l'inflation, pourrais-tu nous dire de quoi il s'agit ?

manucosto a écrit :
stuart a écrit : Tu regardes historiquement ce que font les états lorsqu'ils n'y arrivent plus et après on discute.
Tu peux commencer par regarder la petite affaire des templiers.

Viens pas me (re)parler avant d'avoir ouvert un bouquin d'histoire.
Voila, <fabriceb : certains> font de l'histoire et de la prospective.
J'ai lu des livres (et en plus je les ai compris, moi), et les défauts de la France (ou des autres pays comparables) ne s'est jamais faite dans de telles circonstances.
Après une guerre (ou plusieurs) c'est arrivé.
En temps de paix et d'abondance, ça n'est jamais arrivé, et ça n'arrivera pas. Les dettes tu les rembourseras avec les intérêt par tes impots, même si ça te plait pas.

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13168
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#46 Message par fabriceb » 02 janv. 2011, 22:07

On se calme ... siouplait - siouplait ...

Et pas d'attaque personnelle, merci. Z'allez pas me dire que la dette publique Espagnole est un sujet d'engueulade, quand même ?
Si ? :shock:
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15684
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#47 Message par pangloss » 02 janv. 2011, 23:38

Lorenz a écrit :
pangloss a écrit :A un moment ou un autre (par exemple après un début de défaut d'un "périphérique" ayant entrainé une réaction cataclysmique, genre Lehman II le retour du fils de la vengeance...), on décidera 1) que la BCE imprimera ce qu'il faut pour rembourser les prêteurs au fur et à mesure des échéances sur la dette passée au cas où le pays débiteur ne peut pas (fin du risque de défaut) et 2) que tous les budgets européens doivent être équilibrés (la garantie de la BCE ne couvrira pas les nouveaux emprunts excédant ce qui est nécessaire pour faire "rouler" la dette existante)...
et en route pour l'inflation, alors...
Non justement, parce qu'il n'y a pas(/plus) de quoi...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13972
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#48 Message par domcat74 » 03 janv. 2011, 07:50

fabriceb a écrit :On se calme ... siouplait - siouplait ...

Et pas d'attaque personnelle, merci. Z'allez pas me dire que la dette publique Espagnole est un sujet d'engueulade, quand même ?
Si ? :shock:
bein non, y a les Chinois qui arrivent...
La Chine prête à aider l'Espagne à s'extraire de la crise économique :
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... e7b68fb0b8

Lorenz
-+
-+
Messages : 2427
Enregistré le : 21 août 2005, 21:23

Re: Crise de la dette-Espagne en vue?

#49 Message par Lorenz » 04 janv. 2011, 13:54

Récemment, la Chine, devenue la 2e économie mondiale et assise sur le plus gros matelas de réserves au monde, s'est dite prête à aider les économies européennes les plus explosées à une crise de la dette, après le sauvetage international de la Grèce puis de l'Irlande.
Remarquez le lapsus :mrgreen:
"Je ne prétends pas. Je suis." (Louis XX, duc d'Anjou et de Bourbon, de jure roi de France et de Navarre)
"Je n'ai jamais été assez riche pour pouvoir me permettre de payer trop cher." (François Pinault)

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13972
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

[Espagne] les dettes et la vie quotidienne des Espagnols

#50 Message par domcat74 » 21 sept. 2011, 14:10

Espagne: une ville ne paie plus ses factures, l'électricité coupée


MADRID - Plusieurs installations de la ville d'Albacete, dans le centre de l'Espagne, se sont retrouvées plongées dans le noir après une coupure d'électricité du fournisseur pour des factures impayées, ont indiqué mercredi la mairie et la compagnie d'électricité Iberdrola.

L'électricité a été coupée mardi dans une piscine où de nombreux nageurs se trouvaient dans les bassins, dans une bibliotèque et dans un gymnase, a expliqué la directrice de cabinet de la mairie, Irene Soriano.

Albacete, une ville de 175.000 habitants, cumule une dette de plus d'un million d'euros vis-à-vis d'Iberdrola, le géant espagnol de l'électricité, pour des factures qui remontent jusqu'à 2009.
http://www.romandie.com/news/n/_Espagne ... 111409.asp
Voir aussi http://www.elconfidencial.com/espana/20 ... ete-84561/
Modifié en dernier par domcat74 le 14 déc. 2011, 12:46, modifié 1 fois.

Répondre