Chine: actualités économiques

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#851 Message par moinsdewatt » 10 nov. 2017, 19:04

La Chine élargit l’accès des entreprises étrangères à son secteur financier

Par RFI Publié le 10-11-2017

A l’issue de la visite de Donald Trump à Pékin, la Chine a annoncé qu’elle allait ouvrir un peu plus son secteur financier aux entreprises étrangères. Ces dernières pourront devenir majoritaires dans les sociétés financières locales. Washington et Bruxelles ont toujours critiqué les restrictions qui encadrent le secteur financier chinois.

C’est un tournant historique. Les entreprises étrangères auront le droit de posséder jusqu’à 51% du capital des sociétés de courtage, d’assurance vie ou de gestion d'actifs en Chine. Jusqu’à maintenant, la participation maximale était fixée à 49%.

La mesure va entrer en vigueur progressivement, d’ici trois ans. Le secteur bancaire sera également libéralisé. Les investisseurs étrangers pourront devenir majoritaires des banques chinoises, mais les autorités n’ont pas encore donné un calendrier précis.

Ces mesures sont annoncées au terme de la visite de Donald Trump à Pékin. Les autorités chinoises font ainsi un cadeau de départ au président américain. Ce dernier, dès son arrivée à la Maison Blanche, a critiqué le protectionnisme chinois et promis des mesures de représailles. Les restrictions du marché financier en Chine sont également critiquées par l’Union européenne. Bruxelles accuse la Chine de relations déséquilibrées dans ce secteur. Car à l’inverse, les sociétés chinoises multiplient à l'international les acquisitions dans la finance et l'assurance, notamment en Europe.
http://www.rfi.fr/economie/20171110-chi ... -financier

Avatar du membre
Paf La Bulle !
+
+
Messages : 3443
Enregistré le : 09 janv. 2006, 16:51
Localisation : France, malheureusement :/

Re: Chine: actualités économiques

#852 Message par Paf La Bulle ! » 13 nov. 2017, 07:33

La chasse aux pigeons est ouverte ?
"Quant aux biens de standing, ils n'ont rien perdu de leur valeur puisqu'ils ne se vendent pas." Alain Le Bloas, Le Télégramme 18/09/2009

achillemo
~~+
~~+
Messages : 12301
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Chine: actualités économiques

#853 Message par achillemo » 13 nov. 2017, 07:54

Paf La Bulle ! a écrit :La chasse aux pigeons est ouverte ?
C'est clair c'est comme lehman brothers qui ouvrirait son capital en aout 2008.

A noter qu'ils ne font pas ça avec leur industrie.

franckyfranck
+
+
Messages : 2675
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Chine: actualités économiques

#854 Message par franckyfranck » 13 nov. 2017, 20:01

Les banques chinoises sont en majorité insolvables et c'est un secret de polichinelle. Donc effectivement ils les ouvrent aux capitaux étrangers mais pas sur que cela morde à l'hameçon. La Chine a un énorme problème de crédit et surtout d'entreprises zombies. Les entreprises zombies ce sont des ex boites d'état qui sont très déficitaires mais que l'état soutient en demandant aux banques locales de préter de l'argent.

Je connais un paquet de jeunes chinois dont les parents bossent dans ce genre de boites ou ont leur retraite payée par ce genre de boites. En général Papa / Maman ont un bon train de vie et font partie de la bonne société. Couler ce genre de boites est à la fois politiquement difficile et de plus en plus financièrement difficile car cela veut dire que la banque locale va perdre son pognon.

Le grand secret de la finance chinoise c'est que les provinces qui ne sont pas riches mais qui sont soumises à des exigences de résultat (tu dois faire 10% de croissance cette année) ont toute crée leur banques (et les villes aussi). Tu as donc des "Bank of Jiangsu", "Bank of Ningbo", etc, etc, ... Chaque ville et chaque province a sa banque. En gros la province dépose son fonds de roulement dans SA banque et peut préter du fric à l'économie "réele". Les projets sont choisis bien sur par rapport à ce qui va aider le politicien à décrocher les bonnes statistiques à court terme. Ce sont ces banques la qui sont dans la 'Mot2Cambronne' aujourd'hui. Et ce sont ces banques la qui ont le plus prété à ces entreprises zombies car le maire doit défendre un employeur important de sa ville. Souvent les banques locales sont associés à un "Mammouth" type Bank of China, ou ICBC.

Actuellement, la RPDC a peu de dette publique, mais les provinces sont très endettées et les ménages aussi. La dette totale (ménages + province + etat + entreprises) est à 304% du PIB aujourd'hui. Cela ne serait pas inquiétant (la France avoisine les 400%) si l'on ne considérait pas la vitesse d'accumulation de cette dette.

https://www.cnbc.com/2017/06/28/chinas- ... marks.html
https://www.forbes.com/sites/stevekeen/ ... 0f5db1ce5a

Le chiffre donné est une estimation en fin d'année, le FMI parle de 256%. Le problème est la vitesse d'acroissement de cette dette qui à ce rythme aura bientôt rattrappé celle des principaux pays développés. Sauf que cette "dette" achète de moins en moins de croissance. Le jour ou pour une raison ou une autre, il va y avoir une crise financière en chine, l'impact sur la croissance va être monstrueux. A chaque fois que j'y passe, et que je vois le train de vie de mes interlocuteurs, je sais qu'il y a un gros bug. Il ne matche pas leur salaire. Et ce n'est pas que de la corruption, il y a beaucoup de crédit derrière tout cela. Les 5 périphs de Beijing sont remplis de bagnoles allemandes (et c'est pas des Golf hein !). Mêmes dans des villes secondaires du Jiangsu tu vois les routes remplies de bagnoles qui, quand tu les rapportes au salaire moyen de la ville te font comprendre qu'il y a un problème. Le problème les gens ne le voeint pas quand tu leur en parle. Mais aujourd'hui dans certains quartiers de Shanghai tu sais que tu es dans un monde parallèle. Un monde ou l'immobillier est à 15 000 USD du m2 malgrès des salaires pas si ouf. Ou la moindre bagnole coute 60 000 Eur. Tout cela c'est un superbe mirage construit par le crédit.

Le problème, il va être à la fois économique, mais aussi social car les chinois sont majoritairement extrémement matérialistes. La bagnole qu'ils achètent à crédit, l'appartement dans le bon "projet" de Shanghai c'est du statut social. Et ils y sont attachés. Le jour ou on va expliquer au mec qu'il va perdre sa BMW ou qu'il ne pourra pas en racheter une nouvelle ca va être vécu comme un déclassement terrible. Et des troubles politiques sont surs de suivre. Je ne parles même pas du fait que chaque ville a construit son centre d'exposition "state of the art" (comme celui ci : http://www.suzhouexpo.com/eng/ situé à 80 bornes de Shanghai qui a déjà un centre superbe, et une heure de route de celui de Nankin qui est superbe aussi. On parles ici d'infrastructures au top même si les photos sont moisies qui ne sont que peu utilisées (de l'avis d'un des responsables qui déplorait d'avoir un si bel équipement et de devoir subventionner ce qui s'y déroule)).

Quand à l'industrie chinoise, elle est en voie de destruction avançée mais personne n'en parle. Entre les entreprises zombies et l'inflation, la situation à Guangzhou est assez dramatique. Le textile est en train d'être rayé de la carte. Beaucoup d'industries de main d'oeuvre ne survivent que grâce aux crédits.

C'est dommage, jusqu'en 2008 ils avaient fait un super boulot pour leur économies. Mais la crainte du mécontentement du peuple pendant la crise de 2008 les a fait s'engager dans un programme d'endettement dont ils n'osent plus sortir.

Espérons pour eux en tout cas que l'aterissage ne soit pas trop brutal et qu'ils repartent rapidement sur leur lançée. Mais les risques sont gigantesques.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#855 Message par moinsdewatt » 18 nov. 2017, 21:17

La Chine, leader mondial des super-ordinateurs

RFI le le 17-11-2017

Que ce soit en termes de nombre ou de puissance, la Chine est la championne incontestée des super-ordinateurs, ces puissantes machines capables de calculer les algorithmes les plus compliqués en un temps record. Les supercalculateurs servent notamment dans la recherche sur le changement climatique, la prospection de nouveaux champs pétroliers ou encore dans le développement des armes nucléaires. Les Etats-Unis ne font que pâle figure à côté des Chinois, désormais numéro 1 en puissance de calcul cumulée.

De notre correspondante à Pékin,
......................
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/201711 ... echnologie

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 10018
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Chine: actualités économiques

#856 Message par Hippopotameuuu » 30 nov. 2017, 16:25

La dette chinoise publique et privée vient de dépasser 250 % du PIB à 25 000 milliards de Dollars, et continue de monter.
En même temps la Chine dispose de réserves en devises étrangères a atteint 3.109,2 milliards de Dollars
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

itrane2000
Messages : 439
Enregistré le : 26 nov. 2011, 16:49

Re: Chine: actualités économiques

#857 Message par itrane2000 » 30 nov. 2017, 21:05

Hippopotameuuu a écrit :La dette chinoise publique et privée vient de dépasser 250 % du PIB à 25 000 milliards de Dollars, et continue de monter.
En même temps la Chine dispose de réserves en devises étrangères a atteint 3.109,2 milliards de Dollars
la dette n'est pas un problème quand elle est détenue par les ressortissants chinois, vis a vis de l'extérieur la Chine a l'une des dettes les plus faibles au monde par habitant.

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 10018
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Chine: actualités économiques

#858 Message par Hippopotameuuu » 30 nov. 2017, 21:29

La dette n'est jamais un problème quand il y a de la croissance.
Quand il y a de la croissance !!
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#859 Message par moinsdewatt » 01 déc. 2017, 19:58

Les USA refusent le statut d'économie de marché à la Chine

Publié le 01/12/2017
Infos Reuters WASHINGTON

Les Etats-Unis ont officiellement informé l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) qu'ils s'opposaient à l'octroi à la Chine du statut d'économie de marché, ce qui devrait leur permettre de maintenir des barrières douanières élevées sur certains produits chinois.

Cette déclaration a été transmise par les services du représentant américain au Commerce et a été rendue publique jeudi. Elle fait suite à un avis rendu en octobre par le département du Commerce selon lequel la Chine n'a pas répondu aux critères d'une économie de marché dans le cadre de l'étude d'un dossier antidumping sur les feuilles d'aluminium.

Les Etats-Unis et l'Union européenne s'opposent à ce que la Chine bénéficie du statut d'économie de marché, 16 ans après son adhésion à l'OMC, en raison du rôle jugé prépondérant de l'Etat dans l'économie chinoise, notamment via une politique de subventions.

"Nous sommes préoccupés par le fait que la libéralisation économique de la Chine semble avoir ralenti ou s'être inversée, avec un rôle de l'Etat qui va croissant", a déclaré jeudi David Malpass, sous-secrétaire au Trésor pour les affaires internationales.

"Les entreprises publiques ne sont pas soumises à de fortes contraintes budgétaires et la politique industrielle de la Chine est devenue de plus en plus problématique pour les entreprises étrangères. D'immenses crédits à l'exportation affluent de manière non-économique et faussent le marché", a-t-il ajouté.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ne.N621648

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#860 Message par moinsdewatt » 07 déc. 2017, 19:28

Chine: Hausse un peu moins forte que prévu des réserves de change

Publié le 07/12/2017

Ces réserves ont augmenté de 10 milliards de dollars à 3.119 milliards de dollars (2.643 milliards d'euros) après une hausse de 700 millions en octobre, suivant des données de la Banque populaire de Chine publiées jeudi.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 11 milliards à 3.120 milliards d'euros.

Les réserves de change de la Chine, les plus élevées au monde, sont au plus haut depuis octobre 2016.

La fuite des capitaux était considérée comme un risque majeur pour la Chine en début d'année mais un renforcement du contrôle des changes et un dollar tremblotant ont permis au yuan de se redresser et de gagner 5% environ face au billet vert depuis le début de l'année.

Pékin avait puisé près de 320 milliards de dollars dans ses réserves de change pour protéger l'économie des sorties de capitaux en 2016 mais le yuan n'en avait pas moins perdu 6,5% contre le dollar, son recul le plus vif depuis 1994.

Les réserves d'or de la Chine étaient quant à elles valorisées 75,833 milliards de dollars fin novembre contre 75,238 milliards fin octobre.
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... ge.N624398

ventadour
-+
-+
Messages : 2351
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Chine: actualités économiques

#861 Message par ventadour » 08 déc. 2017, 13:25

Au Japon la remontée des taux à partir d'avril 1989 a sifflé la fin de la récréation et plus de 20 ans de crise :
http://www2.cepii.fr/IE/PDF/EI_67-1.pdf

...voir graphiques 4 et 5...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#862 Message par moinsdewatt » 18 déc. 2017, 19:26

Chine: la lutte contre les cheminées fait tousser l'économie


Par AFP le 18.12.2017

A coup de fermetures d'usines, la Chine intensifie sa vaste campagne antipollution, notamment dans la sidérurgie, au point de susciter des inquiétudes pour le rythme de croissance du géant asiatique.

Nouveau coup de froid sur la production industrielle chinoise: après son vif essoufflement d'octobre, elle a encore ralenti en novembre, à l'heure où s'accélèrent, à l'orée de l'hiver, les arrêts d'usines polluantes dans le nord-est du pays.

Jadis objet de voeux pieux, l'environnement a été érigé par le président Xi Jinping en objectif prioritaire: la puissante et redoutée commission disciplinaire du Parti communiste chinois (PCC) s'associe désormais aux inspections du ministère de l'Environnement, une administration jusqu'alors sans grand pouvoir. De quoi s'assurer la coopération des industriels...

Résultat: un bond des amendes sanctionnant des violations (+130% au premier semestre) et surtout des arrêts de production qui viennent s'ajouter aux coupes déjà drastiques de capacités excédentaires dans l'industrie lourde.

Dans la seule province du Shandong (est), plus de 550 usines chimiques ont été fermées ou arrêtées depuis juillet, selon l'agence Chine nouvelle. Le géant de l'aluminium Hongqiao a dû y sabrer sa production, tout comme l'aciériste Jinan Steel qui a éteint cet été des hauts fourneaux employant 20.000 personnes.

Dans 28 grandes villes du nord-est, les producteurs d'aluminium ont été sommés de réduire de 30% leur offre durant l'hiver.

La campagne vise au premier chef la région réunissant Pékin, Tianjin et la province environnante du Hebei, pour laquelle les autorités ont fixé pour mars 2018 d'ambitieux objectifs de réduction de la pollution atmosphérique. Y sont associées les provinces voisines (Shandong, Hubei et Shanxi), cibles de dizaines d'équipes d'inspection.

"Cela a des ramifications nationales, en raison du poids économique combiné de cette zone qui génère un quart du PIB chinois et joue un rôle prédominant dans les industries lourdes", d'où les perturbations entraînées, observe Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.

"L'énergique campagne anti-pollution cet hiver devrait ralentir la croissance de la production industrielle d'un point de pourcentage entre octobre et mars", estime l'analyste.

Avec pour conséquence, selon Capital Economics, de retirer près d'un demi-point de croissance au PIB chinois au quatrième trimestre et sur les trois premiers mois de 2018.

- Impact sur la santé -

Le réglage politique entre défense de l'environnement et croissance économique devrait figurer en bonne place des discussions à la conférence économique annuelle du PCC, réunie à huis-clos de lundi à mercredi autour de Xi Jinping, qui surveille comme le lait sur le feu les risques de contestation sociale.

Mais certains experts sont plutôt sereins: "Etant donné que la campagne est concentrée géographiquement, l'impact sur la perspective économique devrait rester limité", indique à l'AFP Betty Wang, analyste d'ANZ, tout en pointant un effet inflationniste: les tensions sur l'offre de métaux et matériaux industriels contribuent à en renchérir le coût.

Les réductions de capacités sidérugiques "contribueront également à améliorer, dans une certaine mesure, les profits des industriels", insiste-t-elle. Certains, comme la maison-mère de Jinan Steel --il s'agit de Shandong Steel--, s'orientent déjà vers une montée en gamme de leur appareil de production.

Grâce à l'envolée des prix de l'acier, devenu plus rare, les bénéfices du secteur métallurgique ont bondi de 118,5% sur la période janvier-septembre, selon des chiffres gouvernementaux.

Enfin, l'impact des restrictions antipollution est tempéré par l'industrie technologique, une demande internationale robuste --dont témoigne l'accélération spectaculaire des exportations en novembre-, ainsi que par la montée en puissance des services --plus de la moitié du PIB. Ils "contribueront à maintenir une croissance stable", prévoit Mme Wang.

A terme, réduire la pollution peut diminuer les coûts de santé publique et encourager la productivité des employés, musclant donc à la marge le PIB, plaide dans une étude récente Brian Viard, professeur à l'institut CKGSB à Pékin.

Les fermetures d'usines peuvent donc avoir "un impact positif" indirect, avait-il indiqué en novembre en marge d'une conférence.

Zhang Yong, vice-président de la puissante agence de planification chinoise (NDRC) avait déjà minimisé mi-octobre les effets délétères pour la croissance de la campagne antipollution, "nécessaire" pour "avoir davantage de ciel bleu".

Certes, cela "pénalise la performance des entreprises visées", avait-il déclaré. "Mais à terme, la construction d'une +civilisation écologique+ dopera notre développement économique".
l'article original avec les photos (de pollution) https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... mie_119257

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#863 Message par moinsdewatt » 04 janv. 2018, 16:50

La Chine visera encore une croissance d'environ 6,5% en 2018

Reuters le 04/01/2018

La Chine maintiendra cette année son objectif d'une croissance économique d'"environ 6,5%", cherchant à stabiliser son économie tout en réduisant les risques liés à la dette, a appris Reuters auprès de sources politiques.

L'objectif a été entériné par les dirigeants chinois lors de la Conférence centrale de travail économique qui s'est tenue du 18 au 20 décembre et il devrait être dévoilé au Parlement lors de sa session annuelle en mars, ont dit quatre sources.

Pékin a mis en oeuvre ces dernières années des politiques de soutien pour atteindre ses objectifs de croissance, ce qui a eu pour corollaire un endettement massif des entreprises d'Etat et des administrations locales.

L'endettement total du pays représentait au deuxième trimestre 2017 255,9% du produit intérieur brut, selon une estimation de la Banque des règlements internationaux (BRI).

"L'objectif de croissance économique restera autour de 6,5% car ils privilégient la stabilité", a dit une source au fait des débats de la Conférence centrale sur le travail économique, qui réunit chaque fin d'année à huis clos les dirigeants du pays pour faire le point sur les perspectives économiques.
...........
http://www.boursorama.com/actualites/la ... a25a489987

sequoia
Messages : 256
Enregistré le : 09 févr. 2014, 09:40

Re: Chine: actualités économiques

#864 Message par sequoia » 26 janv. 2018, 14:53

La Chine ferme sa poubelle, panique des pays riches

Mise en décharge ou incinération? En bloquant l'importation de certains déchets, la Chine, première destination mondiale du recyclage, fait peser le risque d'un "scénario-catastrophe" pour l'environnement dans les pays riches... et met dans la panade sa propre industrie de la récupération.
Depuis le 1er janvier, la porte du géant asiatique est fermée à 24 catégories de déchets solides, dont certains plastiques, papiers et textiles, une mesure annoncée seulement six mois plus tôt par Pékin, qui avance des motifs écologiques.
...
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/0 ... riches.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#865 Message par moinsdewatt » 28 janv. 2018, 13:41

Chine: Un millier d'entreprises fermées à Pékin d'ici 2020

Reuters le 27/01/2018

Un millier d'entreprises du secteur manufacturier auront fermé d'ici 2020 à Pékin, dans le cadre d'un plan de restructuration économique de la capitale, annonce samedi l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Ces fermetures s'inscrivent dans un plan d'intégration des économies des villes de Pékin et de Tianjin et de la province du Hebei.

D'ici la fin de la décennie, 300 marchés et centres logistiques seront également fermés à Pékin, précise Chine nouvelle, qui s'appuie sur la conférence de presse donnée par le directeur adjoint du bureau de Pékin chargé de superviser l'intégration de la région Pékin-Tianjin-Hebei.

Pékin, qui compte 22 millions d'habitants, s'efforce de juguler sa croissance démographique et de transférer les entreprises et certaines "fonctions non capitales" dans le Hebei pour réduire la pollution.

Cette année, 500 entreprises manufacturières seront fermées dans la capitale, ainsi que 176 marchés et centres logistiques. Plusieurs universités et hôpitaux seront transférés dans des zones péri-urbaines, a précisé Liu Bozheng.
http://www.boursorama.com/actualites/ch ... ade854f539

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Chine: actualités économiques

#866 Message par Lo2 » 31 janv. 2018, 13:02

Les smartphones chinois voient les portes du marché américain se fermer
date: 10/01/2018
source: bfmtv
AT&T a annoncé qu'il ne distribuerait finalement pas les smartphones du groupe chinois Huawei, et d'autres opérateurs pourraient suivre. Le leader des télécoms aux États-Unis aurait été dissuadé de finaliser les accords après des pressions des autorités américaines.
Cette stratégie protectionniste n’est pas propre aux Américains. Pour vendre leurs produits en Chine, les grands groupes américains sont soumis à des règles drastiques. L'année dernière, les services de Facebook, Instagram et WhatsApp ont été bloqués par les autorités chinoises qui ne parviennent pas à les soumettre à la censure gouvernementale, mais aussi pour laisser les services numériques locaux, comme WeChat du groupe Tencent, se développer.
Dans l’automobile, Tesla a pu vendre ses voitures électriques seulement en installant une usine à Shanghai, tout en payant une taxe d’importation de 25%. Pour sa part, Amazon a été contraint de vendre ses serveurs à Beijing Sinnet Technology pour se soumettre "aux lois et aux règlementations chinoises".
Idem pour Apple.
L'Oncle Sam a croqué l'Europe mais n'arrive pas à croquer la Chine qui arrive à protéger son marché pour qu'il se développe et ainsi ne pas avoir comme centre de coût les services US. Sans parler des problèmes de pouvoirs une fois ces sociétés monopolisant un marché national.
Chez nous, on a l'UE qui est leur paillasson.

----------------------

La Chine renforce sa "grande muraille électronique" pour entraver l'accès à l'internet mondial
source: bfmtv
date: 31/01/2018

Pareil pour l'internet. Les Chinois ont compris que c'est un réseau US.
Les US avaient vendu à l'Europe qu'il sera la propriété de tous mais dernièrement, certains commencent à comprendre que c'était du pipo. Enfin.
Ça avait commencé en 2015 avec le PDG d'Orange, Stéphane Richard:
Le patron d’Orange a été l’un des premiers à réagir à l'occasion de la présentation des résultats annuels du groupe, le 17 février. Il a rappelé que si le Web a été créé par les Américains, c’est grâce aux infrastructures européennes qu’il est accessible aux citoyens. Pour Stéphane Richard, les déclarations du président Obama marquent un retour au "colonialisme numérique".
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#867 Message par moinsdewatt » 19 févr. 2018, 21:06

Les dessous du grand bond de la Chine vers le nucléaire

Par Challenges.fr le 18.02.2018

La fusion annoncée de CNNC et CNEC donne naissance à un géant du nucléaire. La validation du très ambitieux programme lancé par Pékin dans les années 2000.

Image
Site nucléaire de Taishan, au sud de Canton. L’EPR, livré par le français EDF en 2009, est toujours en attente d’une mise en service. Et la Chine, désormais, sait construire ses propres centrales.
Factwire/Newscom/Sipa


En fusionnant début février, la CNNC (China National Nuclear Corp) et la CNEC (China Nuclear Engineering & Construction) ont accouché d'un géant. Un mastodonte du nucléaire de 150.000 salariés, pesant en Bourse plus de 100 milliards de dollars. Vertigineux ! Cette opération - en discussion depuis près d'un an - vise avant tout à " mutualiser les activités de ces deux groupes ", applaudit la presse locale. Et ce, dans un contexte de forte concentration des entreprises publiques chinoises : ces conglomérats-pieuvres que le régime de Xi Jinping veut à tout prix rationaliser.

Cette fusion donne également corps à un nouvel ensemble capable - aux côtés de la CGN (China General Nuclear Power) - de rivaliser à l'international. Et ainsi de mieux vendre sur des pays tiers le nucléaire made in China. Cette fusion rappelle d'ailleurs celle, en 2015, des deux poids lourds du rail chinois en une seule entité : la CRRC. Laquelle se positionne depuis " sur tous les appels d'offres de projets TGV de la planète ", note Fan Dong, de l'institut technologique de Pékin. En conjuguant leurs forces, la CNNC et la CNEC apparaissent donc désormais comme des acteurs plus crédibles et mieux structurés sur la scène mondiale du nucléaire civil.

Au point de faire de l'ombre aux champions du marché, français, russes et sud-coréens en tête ? " Nous n'en sommes pas là. En vérité, cette opération ne change pas beaucoup le tableau général ", nuance François Morin, directeur Chine de la World Nuclear Association. Et de rappeler que " seul un “produit” chinois, le réacteur de troisième génération Hualong One, est actuellement exportable. "

Décidé au plus haut niveau du régime, ce mariage n'en marque pas moins une validation du très ambitieux programme nucléaire du dragon d'Asie. Programme dessiné dans les années 2000 et qui vise à en faire le premier producteur d'énergie nucléaire au monde. Ce " grand bond " vers l'atome se concrétise, sur l'ensemble du territoire chinois, par une frénésie de projets. Une vingtaine de réacteurs nucléaires - dont les constructions ont été décidées pour la plupart avant l'accident de Fukushima au Japon en 2011 - sont ainsi en cours d'achèvement. Tandis que 24 autres sont à l'étude ou en attente de validation.

10 réacteurs par an sur dix ans

Mais le plus gros est sans doute à venir. " Les grandes manoeuvres autour de la CNNC et CNEC laissent présager une accélération de ce programme nucléaire chinois ", reconnaît Hervé Machenaud, ancien directeur de la branche Asie-Pacifique d'EDF. Pékin pourrait alors décider de mettre en charge 10 à 12 nouveaux réacteurs chaque année. Soit l'équivalent d'un par mois. Et ce, sur près d'une décennie. Du jamais vu ! " Si la Chine veut tourner le dos au charbon et diversifier son mix énergétique, elle n'a pas le choix, assure Fan Dong. Elle ne peut se passer ni des énergies renouvelables, ni du nucléaire civil. " L'empire du Milieu nouvel eldorado de l'atome. Selon plusieurs projections, la Chine pourrait concentrer jusqu'à 80 % des chantiers nucléaires en 2030.

Une bonne nouvelle pour l'offre française ? Pas si sûr. Car les options tricolores sur place semblent limitées. New Areva vient certes de signer avec CNNC pour une usine de retraitement de déchets nucléaires à 10 milliards d'euros, mais il s'agit d'un contrat exceptionnel. Quant à l'EPR de Taishan - dont la construction par EDF remonte à 2009 -, il est toujours en attente d'une mise en service. Imminente, dit-on. Et, rien ne dit que la Chine - qui désormais sait construire ses propres centrales - en commande d'autres…

Par Pierre Tiessen
https://www.challenges.fr/monde/asie-pa ... ire_568073

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#868 Message par moinsdewatt » 25 févr. 2018, 15:10

La Chine va créer sa Bourse du pétrole

ISABELLE COUET Le 20/02/2018

Des contrats à terme sur le brut cotés en yuan verront le jour en mars. Un moyen pour Pékin d'influencer les prix et d'étendre son influence économique.

La Chine face à l'hégémonie du billet vert. Le deuxième plus gros consommateur de pétrole au monde a annoncé qu'il allait lancer ses propres contrats à terme sur le brut le 26 mars prochain. Ces instruments, qui rivaliseront avec les références du marché libellées en dollars - le Brent et le West Texas Intermediate (WTI) -seront cotés en yuans. Cette cotation marquera l'aboutissement d'un projet vieux d'un quart de siècle. Pékin s'était jusqu'ici heurté à de nombreux obstacles internes, au point de reporter l'inauguration de son marché de l'or noir prévue il y a six ans.

Des contrats à termes accessibles aux étrangers

Les contrats à terme, qui permettent de se protéger des fluctuations des cours, s'échangeront à la Bourse internationale de l'énergie de Shanghai (Shanghai International Energy Exchange) et seront accessibles aux investisseurs étrangers. L'opérateur de marché a indiqué que 149 sociétés de courtage négocieront avec les traders. En revanche, il n'a pas dévoilé le nombre d'investisseurs qui ont fait une demande d'enregistrement, souligne le « South China Morning Post ». Certains analystes jugent que l'activité devrait être soutenue, grâce au spectre très large d'industries et d'entreprises potentiellement interessées.

Beaucoup doutent toutefois que le contrat chinois puisse s'imposer dans le marché du pétrole au niveau mondial. « C'est une première et une petite étape pour la Chine, qui veut davantage influencer les cours de l'or noir. Mais il faudra des années avant que Shanghai puisse se hisser au niveau des indices de références internationaux », juge un analyste de Energy Aspects, interrogé par Bloomberg. « Cette initiative va donner une nouvelle impulsion à la libéralisation du yuan, mais il reste des freins importants, tels que la volatilité et les sorties de capitaux », poursuit le spécialiste.

Premier importateur de pétrole

La stratégie des autorités chinoises est double. En tant que premier importateur net de pétrole brut au monde - ses achats ont encore bondi de 10% en 2017 - le pays veut jouer un rôle plus important dans la fixation du prix. D'une manière générale, Pékin cherche à s'assurer les conditions d'approvisionnement en matières premières les plus favorables possibles, souvent en négociant directement avec les pays producteurs, comme le montre l'exemple du Venezuela . D'autre part, la Chine fait tout pour étendre son influence économique. L'intégration progressive du yuan dans les réserves de changes de plusieurs grandes banques centrales , au détriment du dollar, montre que Pékin marque des points, même si, à l'inverse, Washington cherche à lui barrer la route .
https://www.lesechos.fr/finance-marches ... 155157.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#869 Message par moinsdewatt » 02 avr. 2018, 13:17

Face à Trump, la Chine impose des taxes sur 128 produits américains

Par latribune.fr | 02/04/2018,

Pékin avait prévenu le mois dernier qu'il envisageait l'imposition de ces taxes, faisant craindre le déclenchement d'une guerre commerciale entre les deux géants économiques mondiaux.

128 produits taxés

Les nouvelles taxes chinoises, imposées par la commission chargée des tarifs douaniers au sein du Conseil d'Etat (gouvernement), portent sur des produits divers allant des fruits à la viande de porc. Donald Trump avait annoncé le 22 mars que les Etats-Unis imposeraient de nouvelles taxes sur quelque 60 milliards de dollars d'importations chinoises, une nouvelle qui avait secoué les marchés financiers.

Dès le lendemain, la Chine avait répliqué en dévoilant une liste de 128 produits sur lesquels elle affirmait vouloir appliquer des droits des douanes de 15% à 25% en cas d'échec des négociations entre les deux pays.
...................
https://www.latribune.fr/economie/inter ... 73877.html

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 1887
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Chine: actualités économiques

#870 Message par sawaï » 02 avr. 2018, 21:38

Avec un excédent de 220 myards par an, la Chine a beaucoup plus a perdre dans l'échange. Ils ne veulent pas perdre la face, c'est tout.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4403
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Chine: actualités économiques

#871 Message par coolfonzi » 02 avr. 2018, 21:55

sawaï a écrit :Avec un excédent de 220 myards par an, la Chine a beaucoup plus a perdre dans l'échange. Ils ne veulent pas perdre la face, c'est tout.
Pareil pour Trump, il cherche plus à rééquilibrer les échanges dans le sens des US plutot qu'a casser le bouzin.

Et les chinois le savent. Aucune des deux parties n'a intérêt au clash.
Bonjour chez vous ! :D

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#872 Message par moinsdewatt » 15 avr. 2018, 12:12

La consommation électrique de la Chine en Q1 s'est accrue de 9.8 % par rapport à Q1 2017 !
China’s power use rises 9.8 pct in Q1

April 13, 2018 evwind

China’s electricity consumption, a key barometer of economic activity, rose 9.8 percent to 1.6 trillion kilowatt hours in Q1.

In March alone, power use stood at 532 billion kilowatt hours, up 3.6 percent year on year, according to data released by the National Energy Administration(NEA).

Electricity used by the service sector rose 16.7 percent in January-March, followed by a 10.3 percent increase for the agricultural sector and 6.7 percent for the industrial sector. Residential power use was up 17.2 percent, the NEA said.

Earlier data from the National Development and Reform Commission (NDRC) showed electricity from clean energy sources expanded at a rapid pace.

In the January-March period, power production rose 10 percent year on year to 1.6 trillion kilowatt hours, with solar and wind energy increasing by 58.7 percent and 37.9 percent, respectively.

The growth comes as the economy began 2018 on a strong note with better than expected data.

Industrial output expanded at 7.2 percent year on year in the first two months, while the fixed asset investment rose 7.9 percent, according to the NDRC.
https://www.evwind.es/2018/04/13/chinas ... n-q1/63116

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#873 Message par moinsdewatt » 17 avr. 2018, 18:48

Le PIB chinois à +6,8% au 1er trimestre, au-dessus des attentes

Publié le 17/04/2018 Infos Reuters PEKIN

L'économie chinoise a progressé au premier trimestre sur un rythme annuel de 6,8%, d'après les statistiques officielles publiées mardi.


La croissance du PIB chinois, inchangée par rapport au quatrième trimestre 2017, est légèrement supérieure aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient sur un chiffre de 6,7%.

Elle reste au-dessus des prévisions de l'exécutif chinois, qui prévoit une croissance de l'ordre de 6,5% sur l'ensemble de l'année 2018.

Pour l'Office chinois des statistiques (NSB), la tendance d'un développement stable et modéré va se poursuivre, et ces chiffres montrent que les frictions qui opposent la Chine et les Etats-Unis sur leurs échanges commerciaux ne la modifieront pas.

"La consommation est vraiment forte, il y a une forte croissance des salaires dans les zones urbaines", analyse l'économiste Iris Pang, spécialiste de la Chine chez ING à Hong Kong. "Nous avons sous-estimé la puissance de la consommation en Chine", ajoute-t-elle.

Elle fait également observer que les investissements immobiliers progressent alors que les analystes estiment que le secteur commence à ralentir sous l'effet de la hausse des taux et des mesures prises pour contenir l'inflation.

La progression des investissements immobiliers, un des facteurs clefs du dynamisme de l'économie chinois, a accéléré à 10,4% contre 9,9% sur janvier-février et 9,1% sur la même période de l'année dernière.

Les ventes au détail pour le mois de mars se sont accrues de 10,1% par rapport à mars 2017.

Sur une base trimestrielle, le PIB a gagné 1,4% entre janvier et mars contre 1,6% sur la période octobre-décembre.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... es.N681294

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#874 Message par moinsdewatt » 01 mai 2018, 11:28

La Chine retourne la République Dominicaine :
La République dominicaine se rapproche de Pékin, et rompt avec Taïwan
L’île des Caraïbes a accepté de reconnaître « qu’il n’y a qu’une seule Chine », isolant un peu plus Taïwan. Taipei accuse Pékin d’utiliser « la diplomatie du dollar ».


Le Monde | 01.05.2018

La République dominicaine a décidé de mettre fin à ses relations diplomatiques avec Taïwan et d’en établir avec la Chine, a annoncé lundi 30 avril au soir le gouvernement de l’île des Caraïbes. Dans un communiqué, l’exécutif se dit convaincu « que cette décision sera extraordinairement positive pour l’avenir de [la République dominicaine] ».
« La République dominicaine reconnaît qu’il n’y a qu’une seule Chine dans le monde et que Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois. »

L’accord « apportera beaucoup pour le développement de la République dominicaine », a assuré le ministre chinois Wang Yi lors d’une cérémonie pendant laquelle ont retenti les hymnes des deux pays. « Cela donnera un nouvel élan aux relations entre la Chine et l’Amérique latine. » L’accord se concrétisera notamment par le remplacement des ambassadeurs « dans un avenir très proche ».

L’accord a été formalisé à Pékin, où le ministre des affaires étrangères dominicain, Miguel Vargas, était en visite lundi. Après la signature de cet accord, le gouvernement du président Danilo Medina a informé Taïwan de « la rupture des relations diplomatiques maintenues jusqu’à présent ».

Un « changement de cap »

La République dominicaine a remercié Taipei pour sa coopération au fil des ans, qui a permis la réalisation de nombreux programmes. Mais « l’histoire et la réalité socio-économique nous obligent maintenant à changer de cap. Notre gouvernement est confiant que la nouvelle situation résultant de cette décision sera gérée de la manière la plus constructive et la plus harmonieuse possible », ajoute le communiqué.

A Taipei, le ministre des affaires étrangères, Joseph Wu, a déclaré que le gouvernement taïwanais regrettait « profondément » la décision de la République dominicaine et qu’il coupait ses relations diplomatiques avec elle et mettait fin à tous les programmes d’aide et de coopération.

M. Wu a dénoncé la décision de Pékin de recourir à « la diplomatie du dollar pour attirer des alliés diplomatiques de Taïwan », après soixante-dix-sept années d’alliance entre la République dominicaine et son gouvernement (issu de ce qui était la République de Chine en 1941). Or, « la Chine offre des montants énormes que Taïwan ne peut pas égaler », a-t-il fustigé lors d’une conférence de presse, accusant le régime communiste de ne pas tenir ses promesses de développement une fois établies les nouvelles relations.

Taipei ne compte plus désormais que dix-neuf Etats le reconnaissant, parmi lesquels le Vatican, des pays du Pacifique, en Amérique latine (Honduras, Guatemala, Nicaragua…) ou en Afrique (Burkina Faso). Haïti, qui partage l’île d’Hispaniola avec la République dominicaine, reste fidèle à Taïwan. Après Sao Tomé et Principe en 2016, le Panama avait été le dernier pays en date, l’an dernier, à changer de partenaire diplomatique en faveur de la Chine communiste.
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/ar ... _3216.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#875 Message par moinsdewatt » 13 mai 2018, 13:14

Début des essais en mer du premier porte-avions de conception entièrement chinoise

French.china.org.cn | Mis à jour le 13. 05. 2018

Image
http://french.china.org.cn/china/txt/20 ... 270637.htm

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#876 Message par moinsdewatt » 11 juin 2018, 20:10

La Chine ne fait pas que lancer des portes avions.
Beaucoup plus efficace, le lancement du Yuan en Afrique :

Le yuan poursuit son implantation en Afrique

11 juin 2018 RFI Par Aabla Jounaïdi

On sait la place que prend la Chine désormais dans les échanges commerciaux avec les pays africains. Un pas de plus a été franchi la semaine dernière. Désormais, le yuan, la monnaie chinoise, figure dans les réserves de devises de la Banque centrale du Nigeria aux côtés du dollar, de la livre sterling et de l’euro. On rappelle que c’est déjà le cas pour le Ghana et l’Afrique du Sud qui utilisent le yuan comme devise commerciale. Mais que la première économie d’Afrique franchisse ce pas, c’est l’illustration d’une montée en puissance financière de l’Empire du Milieu sur le Continent, face au dollar.

On le souligne chaque jour, l’importance des échanges commerciaux entre les Etats africains et la Chine est une réalité depuis de longues années. La Chine est le deuxième partenaire commercial du Nigeria, derrière les Etats-Unis, avec plus de 9 milliards de dollars échangés l’an dernier. Dans les rues nigérianes, les échanges en yuan sont devenus monnaie courante et du point des vues des autorités nigérianes, il s’agit d’adapter les structures financières du pays à cette réalité.

Désormais, la banque centrale de la première économie d’Afrique libelle 10 % de ses devises dans la monnaie chinoise. Cela devrait faciliter la vie de beaucoup d’entreprises nigérianes, en particulier les entreprises importatrices, et les PME qui travaillent entre le Nigeria et la Chine. Et bénéfice non négligeable pour un pays pétrolier comme le Nigeria qui a souffert de la chute des prix du brut ces dernières années, il fait baisser la pression sur ses devises en dollars. C’est d’ailleurs ce qui a motivé les négociations avec Pékin il y a deux ans lorsque les dollars issus de la vente du pétrole étaient au plus bas.

Le yuan pour remplacer le dollar

Au niveau africain, il y a une tendance grandissante à introduire le Yuan dans les réserves de change des banques centrales, c’est déjà le cas pour Ghana et l’Afrique du Sud et en début de mois, une quinzaine d’autres Etats africains se sont dits intéressés de le faire. De nombreux pays se sont vus octroyer des prêts par la Chine, pour répondre à des besoins croissants de financements de gros travaux d’infrastructures. Gros travaux qui entrent souvent dans le cadre de l’ambitieux projet chinois de « nouvelle route de la soie » voulu par Pékin. L’option de réaliser ces opérations en yuans tentent beaucoup de pays africains qui s’inquiètent de la volatilité du dollar américain.

De fait, le mouvement d’« internationalisation du yuan » comme on dit est enclenché depuis plus de deux ans.

Le FMI en 2016 a placé la monnaie chinoise dans son panier des « droits de tirage spéciaux », ces fameux DTS utilisés dans le cadre des prêts octroyés par l’institution internationale.

Le yuan est accepté par plusieurs institutions financières, la Banque centrale européenne l’an dernier, et plusieurs banques centrales de pays européens, y compris la France dans la foulée. Mais c’est un phénomène trop récent et si on regarde les chiffres, le yuan a une présence encore très timide dans les réserves face au dollar. Mais il est certain que l’ambition chinoise est d’imposer peu à peu dans ses échanges commerciaux avec le reste du monde, le yuan, « la monnaie du peuple » en français.
http://www.rfi.fr/emission/20180611-le- ... on-afrique

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#877 Message par moinsdewatt » 29 juin 2018, 20:22

La Chine ouvre un peu plus son économie aux investissements étrangers

Par RFI Publié le 29-06-2018

Alors que les risques de guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis n'ont jamais été aussi élevés, Pékin fait un geste de bonne volonté en ouvrant davantage son économie aux investissements étrangers. Le nombre de secteurs d'activités protégés est en diminution.

Pour les investisseurs étrangers, s'implanter en Chine relevait jusqu'à récemment du parcours du combattant. Mais depuis le début de l'année, la Chine assouplit les restrictions qui leur étaient imposées.

Ainsi, à partir du 28 juillet, la liste des secteurs où les étrangers ne peuvent librement investir passe de 63 à 48. Plus de limites en ce qui concerne les stations-service, le commerce des céréales, les infrastructures électriques, et assouplissement des contraintes dans l'automobile, l'aéronautique et la construction navale.

Déjà depuis avril dernier, des firmes étrangères peuvent détenir jusqu'à 51% des co-entreprises créées avec des Chinois dans certains domaines financiers et de l'assurance. Ce geste de bonne volonté contraste fortement avec les menaces américaines de limiter les investissements chinois aux États-Unis.

Et cela au moment où les taxes douanières sur des milliards de dollars d'exportations chinoises vers les États-Unis pourraient entrer en vigueur la semaine prochaine, déclenchant une riposte équivalente de la Chine sur les produits américains.
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/201806 ... -etrangers

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#878 Message par moinsdewatt » 21 juil. 2018, 14:22

Le yuan faible, "meilleure arme protectionniste" de la Chine face à Trump

Par Gabrielle Thin | 20/07/2018

La devise chinoise s'est beaucoup dépréciée jusqu'à atteindre son plus bas niveau depuis un an face au dollar. Une baisse alimentée par les autorités chinoises qui s'appuient sur le taux de change pour répliquer face aux Etats-Unis dans le contexte de tensions commerciales accrues.
Pékin a choisi ses armes dans la bataille commerciale que les Etats-Unis ont déclenché contre la puissance chinoise. Le yuan a atteint son plus bas niveau depuis plus d'un an ce vendredi en séance : la monnaie chinoise a baissé de 0,28% par rapport à la veille, à 6,7943 yuans pour un dollar. En tout, elle s'est dépréciée de 7,6% face à la devise américaine depuis la fin mars.
......
https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 85787.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#879 Message par moinsdewatt » 03 août 2018, 07:00


La Chine perd sa place de 2e marché boursier mondial, une première depuis 2014


3 août 2018 Shanghai (awp/afp)

La Chine a perdu vendredi sa place de deuxième marché boursier mondial - en termes de valorisation totale de ses places boursières - au profit du Japon, pour la première fois depuis 2014, sur fond de conflit commercial avec les Etats-Unis et d'essoufflement économique marqué.

Les chiffres de Bloomberg montraient que la valeur cumulée des places boursières chinoises a glissé vendredi, au cours des échanges matinaux, à environ 6.090 milliards de dollars, tandis que celle des Bourses japonaises s'établissait à 6.170 milliards de dollars.

Un dépassement inédit en quatre ans: la Chine avait pris fin 2014, pour la première fois, le titre de numéro deux des marchés boursiers du globe en valeur cumulée, juste derrière les Etats-Unis.

La valeur des Bourses américaines totalise actuellement environ 31.000 milliards de dollars.

Certes, l'ensemble des Bourses mondiales ont été ébranlées par l'escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et leurs partenaires, mais à l'heure où l'escalade du conflit douanier entre Washington et Pékin s'intensifie, les places chinoises ont particulièrement souffert.

L'indice composite de la Bourse de Shanghai a dégringolé de plus de 16% depuis début janvier, signant l'une des pire performances de l'année parmi les grandes Bourses mondiales.
.......
https://m.zonebourse.com/actualite-bour ... -27049835/

franckyfranck
+
+
Messages : 2675
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Chine: actualités économiques

#880 Message par franckyfranck » 14 août 2018, 15:51

On parles de Trump mais ceci est beaucoup plus sérieux :
https://money.cnn.com/2018/08/08/news/e ... index.html

Confirmé par des contacts sur place : Vols et Trains annulés pour empécher les gens de se rendre à la manif de Beijing depuis Shanghai. Des "petis" fonds ont été touchés mais il existe des milliers de fonds de ce genre, dont la plupart ressemblent à du schéma de ponzi. (Rendements mirobolants promis). Jusqu'à il y a peu si en tant qu'occidental tu les mettais en garde, ils te répondaient que tu n'avais rien compris... Les sommes en jeu sont probablement très importantes.

Pïre beaucoup d'entreprises de petites tailles étaient de l'autre coté de la barrière se faisant financer par ce type d'entreprises douteuses. L'effondrement du P2P risque de faire beaucoup plus de mal que Trump à moins que l'on demande à Bank Of China d'absorber les pertes de l'intégralité du secteur. (Seul un petit nombre de fonds à fait faillite pour l'instant).

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#881 Message par moinsdewatt » 01 sept. 2018, 08:22

"ROUTES DE LA SOIE": LE PIÈGE DE LA DETTE GUETTE LES AMIS DE LA CHINE

Le 01/09/2018

Inondés de prêts chinois, les pays bénéficiaires des chantiers d'infrastructures des "Routes de la soie" lancées par Pékin voient leur endettement s'envoler, au point d'alarmer le FMI et de pousser certains Etats à se rebiffer.

A l'été 2013, le président chinois Xi Jinping lançait son initiative titanesque d'édification de ports, routes et liaisons ferroviaires à travers l'Asie, l'Afrique et l'Europe, à coups de dizaines de milliards de dollars.

Cinq ans plus tard, ces "nouvelles Routes de la soie" concentrent critiques et inquiétudes, Pékin étant accusé d'utiliser sa force de frappe financière pour étendre son influence.

"Ce n'est pas un club chinois", s'est défendu lundi Xi Jinping, célébrant des "coopérations mutuellement bénéfiques".

Mais si le projet associe en théorie quelque 70 pays censés investir de concert, beaucoup des chantiers sont en réalité financés par des institutions chinoises.

En cinq ans, les investissements directs cumulés du géant asiatique dans les pays concernés dépassent 60 milliards de dollars et la valeur des projets signés par des entreprises chinoises atteint plus de 500 milliards, selon Pékin.

Quitte à faire dérailler les pays financièrement vulnérables.

La Malaisie vient d'annuler trois projets, dont une ligne ferroviaire à 20 milliards de dollars, arguant que le pays, perclus d'un endettement de 250 milliards, ne pouvait pas les financer. "Nous ne pourrions pas rembourser", a lancé le Premier ministre Mahathir Mohamad.

C'est le sort du Sri Lanka: après avoir emprunté 1,4 milliard de dollars auprès de Pékin pour aménager un port en eau profonde, l'île s'est vue contrainte fin 2017 de céder le contrôle complet de l'infrastructure... à la Chine pour 99 ans.

- Fardeau financier -

Le Fonds monétaire international (FMI) a tiré la sonnette d'alarme: ces partenariats "peuvent conduire à un accroissement problématique de l'endettement, limitant les autres dépenses quand les frais liés à la dette augmentent (...) Ce n'est pas un repas gratuit", a tancé en avril sa directrice générale Christine Lagarde.

"Mais ces pays empruntaient déjà massivement auparavant auprès d'autres nations", a répliqué lundi Ning Jizhe, vice-président de la puissante agence de planification chinoise (NDRC), vantant les critères d'évaluation "rigoureux" des projets.

Pourtant, le phénomène est endémique: selon le centre de réflexion Center for Global Development, les Routes de la Soie accroissent "significativement" les risques de dévissage de huit pays très endettés: Mongolie, Laos, Maldives, Monténégro, Pakistan, Djibouti, Tadjikistan et Kirghizistan.

Le Pakistan, qui accueille un projet de liaison titanesque de 54 milliards de dollars entre la Chine et le port de Gwadar, est au bord de l'insolvabilité, renforçant l'éventualité d'une aide imminente du FMI.

Le nouveau Premier ministre, Imran Khan, réclame la "transparence" sur des contrats opaques déjà signés qui impliquent habituellement le recours à des matériaux ou employés chinois et des conditions de remboursement léonines.

Engrenage pire encore: la Chine accorde ses prêts en dollars, obligeant le Pakistan à rechercher un excédent commercial élevé pour les rembourser, tandis que ses réserves de changes s'épuisent.

"Souvent, les prêts chinois sont en nature - tracteurs, livraisons de charbon, services d’ingénierie - mais doivent être remboursés en dollars", explique à l'AFP Anne Stevenson-Yang, chercheuse à J Research Capital.
........
https://www.google.fr/amp/s/www.capital ... 5177%3famp

Avatar du membre
Pepelsky
+
+
Messages : 2539
Enregistré le : 23 août 2012, 14:46
Localisation : Blois

Re: Chine: actualités économiques

#882 Message par Pepelsky » 01 sept. 2018, 08:34

Le plan Marshall chinois!!!
C'est fantastique...
Les dirigeants des pays concernés ont signé (pots de vin?), et le FMI va pomper encore plus les occidentaux pour le bénéfice des chinois....et du tiers-monde????
Si tu n'as pas encore traversé la rivière, ne te moque pas de celui qui se noie.

Avatar du membre
Gandalf_barbones
gold member
Messages : 3620
Enregistré le : 20 mai 2005, 19:35
Contact :

Re: Chine: actualités économiques

#883 Message par Gandalf_barbones » 02 sept. 2018, 08:16

Cet article ne me surprend pas. Pour suivre de près ce qui se passe au Laos, voisin de la Chine, je peux vous assurer que après avoir été une colonie française, puis avoir repris son indépendance, le Laos est en cours de recolonisation.... Par les Chinois cette fois et en utilisant des armes non militaires mais tout autant redoutables: l économies, les prêts bancaires et probablement la corruption

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#884 Message par moinsdewatt » 21 sept. 2018, 21:49

Face au conflit commercial, Pékin veut doper la demande interne

Publié le 21/09/2018 PEKIN Reuters

Le gouvernement chinois a ordonné une mobilisation des ressources publiques en vue de stimuler la consommation des ménages dans des secteurs tels que le tourisme, les loisirs et le sport alors que le conflit commercial entre Pékin et Washington menace de freiner la croissance.

Les Bourses chinoises ont monté vendredi, dans le sillage des valeurs de consommation, en réaction à la publication d'un document du Conseil d'Etat, le principal organe gouvernemental de la République populaire.

L'indice sectoriel des valeurs de consommation a bondi de 3,63% et le SSE Composite de Shanghai a fini en hausse de 2,5%.

Le gouvernement chinois dit aussi dans ce document qu'il encouragera le développement du crédit à la consommation.

Il prévoit également un aménagement de la fiscalité en favorisant les dispositifs de déductions d'impôts, et évoque un soutien au développement de "l'économie du partage".

Le document a été publié à quelques jours de la fête nationale, le 1er octobre, marquée par une semaine de vacances durant laquelle des millions de Chinois voyagent à l'intérieur du pays.

Il a ainsi été demandé au Monastère shaolin, situé dans la province du Henan, et à d'autres hauts lieux touristiques de réduire fortement les prix des billets, parfois jusqu'à 30%.

"La croissance de la demande externe étant entravée, développer la demande intérieure est sans nul doute la bonne stratégie", écrit vendredi le Study Times, un quotidien influent en matière de diffusion des directives du Parti communiste.

La volonté affichée des autorités de soutenir la consommation risque cependant de se heurter à quelques réalités déplaisantes comme la hausse des loyers ou le niveau élevé d'endettement des ménages.

La croissance du revenu disponible par habitant a ralenti au premier semestre, à 6,6% contre 7% un an auparavant, selon les statistiques officielles.

Autre point négatif, l'activité manufacturière dans la province de Guangdong, la plus peuplée et la plus exportatrice de Chine, s'est contractée en août pour la première fois depuis mars 2016, selon des données publiées par la province elle-même.
https://www.usinenouvelle.com/article/f ... ne.N744634

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#885 Message par moinsdewatt » 19 oct. 2018, 11:38

Chine: la croissance économique tombe au plus bas depuis 9 ans


AFP 19 oct 2018

La croissance économique chinoise a ralenti au 3e trimestre à son plus faible rythme en neuf ans, à l'heure où s'intensifie la guerre commerciale avec les États-Unis et où les investissements stagnent, ce qui pourrait pousser Pékin à muscler son soutien à l'activité.

Témoin d'une conjoncture assombrie, le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième économie mondiale a progressé de 6,5% pour la période juillet-septembre, a annoncé vendredi le Bureau national des statistiques (BNS).

Un chiffre conforme à la prévision médiane de 12 analystes sondés par l'AFP, et qui marque un net décrochage de la croissance après sa résistance au premier (+6,8%) comme au deuxième trimestre (+6,7%), même s'il reste dans les clous de l'objectif gouvernemental "d'environ 6,5%" sur l'année.

Il s'agit du plus faible rythme de croissance trimestriel pour le géant asiatique depuis le premier trimestre 2009, lorsque la crise financière avait frappé les marchés mondiaux.

Le pays "est confronté à un environnement extrêmement complexe à l'étranger et à des efforts drastiques de réformes", a reconnu le porte-parole du BNS, Mao Shengyong.

L'activité pâtit du conflit commercial exacerbé que se livrent Pékin et Washington: l'administration Trump impose depuis l'été des droits de douane punitifs visant des marchandises chinoises à hauteur de 250 milliards de dollars d'importations par an, notamment des voitures, des machines ou de l'électroménager. Or les exportations restent un moteur économique du pays.

Surtout, cette guerre douanière ne fait qu'assombrir une conjoncture chinoise déjà très délicate, éprouvée par les efforts de désendettement du régime.
.......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b375356024

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34139
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Chine: actualités économiques

#886 Message par Pi-r2 » 19 oct. 2018, 15:21

t'imagines 6% de croissance pour la France ?
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Chine: actualités économiques

#887 Message par domcat74 » 19 oct. 2018, 18:04

Le prochain krach financier est imminent, et il pourrait avoir pour déclencheur la crise des ressources en Chine. Par Nafeez Ahmed
Le ralentissement économique de la Chine pourrait être l’un des principaux déclencheurs de la crise financière mondiale à venir. Cependant, l’un de ses principaux facteurs – la diminution de la production intérieure chinoise d’énergie peu coûteuse – est mal compris des économistes orthodoxes.
https://www.les-crises.fr/le-prochain-k ... eez-ahmed/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#888 Message par moinsdewatt » 19 oct. 2018, 20:27

Chine. « Le pont maritime le plus long du monde » prêt à ouvrir à la circulation

19 octobre 2018

Le pont géant, de 55 km de long, reliant Hong Kong à la Chine continentale ouvrira le mercredi 24 octobre.

Un gigantesque pont reliant Hong Kong, Macao et la Chine continentale, ouvrira à la circulation mercredi 24 octobre, a annoncé ce vendredi le ministre des Transports de Hong Kong, Frank Chan

Image

L’inauguration de cet ouvrage présenté par Pékin comme « le pont maritime le plus long du monde » aura lieu la veille, le 23 octobre, dans la ville portuaire de Zhuhai, en Chine continentale, en présence selon des médias du président chinois Xi Jinping.

L’ouvrage de 55 km de long, qui comprend aussi un tunnel sous-marin et a nécessité la création d’îles artificielles, permet de franchir l’estuaire de la Rivière des Perles et de relier les anciennes colonies britannique et portugaise, via la ville de Zhuhai.

Le chantier pharaonique, qui a commencé en 2009, a été marqué par de nombreux retards, des dépassements de coûts, des poursuites pour corruption, mais aussi le décès d’ouvriers.

Pour les autorités, cette liaison terrestre va doper les échanges commerciaux en rapprochant de façon spectaculaire les deux rives du détroit. Mais pour les adversaires hongkongais du projet, il n’est qu’une tentative de plus de Pékin d’accroître son emprise sur l’ancienne colonie britannique.
https://www.ouest-france.fr/monde/chine ... on-6026893
Les chiffres fous du projet

Longueur totale de l’ouvrage: 55 kilomètres.

Budget total: plus de 120 milliards de yuans, soit à peu près 20 milliards de dollars.

Masse de la structure: 420 000 tonnes d’acier

Type de voies: deux fois trois voies de circulation routières

Infrastructures secondaires: 4 tunnels et 4 îles artificielles.

Trafic estimé: 40 000 véhicules par jour.

L’infrastructure et prévue pour résister aux contraintes naturelles extrêmes: typhon de niveau 16 et tremblement de terre de niveau 8.
https://www.lavenir.net/cnt/dmf20181019 ... kilometres

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#889 Message par moinsdewatt » 08 nov. 2018, 00:41

Chine : Les réserves de change à un plus bas d'un an et demi

REUTERS | LE 07/11 2018

Les réserves de change de la Chine ont baissé plus fortement qu'attendu au mois d'octobre, ce qui laisse penser que Pékin a accentué ses interventions pour prévenir une dépréciation de sa monnaie qui s'est rapprochée du seuil critique de 7 yuans pour un dollar sur fond d'escalade dans les tensions commerciales avec les Etats-Unis.


Les réserves de change chinoises ont baissé de 33,93 milliards de dollars le mois dernier
à 3.053 milliards de dollars,
montrent des données publiées mercredi par la banque centrale chinoise. Il s'agit de leur plus fort recul mensuel depuis décembre 2016.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une baisse de 27 milliards de dollars des réserves de change à 3.060 milliards de dollars. Elles avaient baissé de 22,69 milliards de dollars en septembre.

La devise chinoise s'est rapprochée du seuil de 7 yuans pour un dollar à la fin du mois dernier mais elle s'est reprise depuis avec l'espoir d'une atténuation des tensions commerciales entre Pékin et Washington.
.......
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 03586.html

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30958
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Chine: actualités économiques

#890 Message par Gpzzzz » 09 nov. 2018, 11:55

moinsdewatt a écrit :
19 oct. 2018, 20:27
Chine. « Le pont maritime le plus long du monde » prêt à ouvrir à la circulation

19 octobre 2018

Le pont géant, de 55 km de long, reliant Hong Kong à la Chine continentale ouvrira le mercredi 24 octobre.

Un gigantesque pont reliant Hong Kong, Macao et la Chine continentale, ouvrira à la circulation mercredi 24 octobre, a annoncé ce vendredi le ministre des Transports de Hong Kong, Frank Chan

Image

L’inauguration de cet ouvrage présenté par Pékin comme « le pont maritime le plus long du monde » aura lieu la veille, le 23 octobre, dans la ville portuaire de Zhuhai, en Chine continentale, en présence selon des médias du président chinois Xi Jinping.

L’ouvrage de 55 km de long, qui comprend aussi un tunnel sous-marin et a nécessité la création d’îles artificielles, permet de franchir l’estuaire de la Rivière des Perles et de relier les anciennes colonies britannique et portugaise, via la ville de Zhuhai.

Le chantier pharaonique, qui a commencé en 2009, a été marqué par de nombreux retards, des dépassements de coûts, des poursuites pour corruption, mais aussi le décès d’ouvriers.

Pour les autorités, cette liaison terrestre va doper les échanges commerciaux en rapprochant de façon spectaculaire les deux rives du détroit. Mais pour les adversaires hongkongais du projet, il n’est qu’une tentative de plus de Pékin d’accroître son emprise sur l’ancienne colonie britannique.
https://www.ouest-france.fr/monde/chine ... on-6026893
Les chiffres fous du projet

Longueur totale de l’ouvrage: 55 kilomètres.

Budget total: plus de 120 milliards de yuans, soit à peu près 20 milliards de dollars.

Masse de la structure: 420 000 tonnes d’acier

Type de voies: deux fois trois voies de circulation routières

Infrastructures secondaires: 4 tunnels et 4 îles artificielles.

Trafic estimé: 40 000 véhicules par jour.

L’infrastructure et prévue pour résister aux contraintes naturelles extrêmes: typhon de niveau 16 et tremblement de terre de niveau 8.
https://www.lavenir.net/cnt/dmf20181019 ... kilometres
20 milliards pour 40k vehicule jour ! c'est enorme !
Le duplex A86 un des ouvrages les plus chers selon ce ratio en France c'etait je crois 2Milliards pour 30k vehicule jour

Avatar du membre
Gandalf_barbones
gold member
Messages : 3620
Enregistré le : 20 mai 2005, 19:35
Contact :

Re: Chine: actualités économiques

#891 Message par Gandalf_barbones » 09 nov. 2018, 12:19

Gpzzzz a écrit :
09 nov. 2018, 11:55


20 milliards pour 40k vehicule jour ! c'est enorme !
Le duplex A86 un des ouvrages les plus chers selon ce ratio en France c'etait je crois 2Milliards pour 30k vehicule jour
c'est la différence entre un pays riche (la chine) et un pays pauvre (la France)
Cela dit, il faudrait vérifier les chiffres pour le tunnel de l'A86! Le péage est tellement cher qu'il n'y a quasiment personne dessus. 30000/jour ça me parait énorme!

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42897
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Chine: actualités économiques

#892 Message par slash33 » 03 janv. 2019, 20:49

ça fait longtemps que l'INED l'avait anticipé.

Avatar du membre
Bernard minet
-+
-+
Messages : 1720
Enregistré le : 16 mars 2015, 23:42

Re: Chine: actualités économiques

#893 Message par Bernard minet » 03 janv. 2019, 21:49

alain2908 a écrit :
03 janv. 2019, 17:44
...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Chine: actualités économiques

#894 Message par moinsdewatt » 14 janv. 2019, 20:45

La Chine accuse la plus forte baisse de ses exportations en 2 ans

Publié le 14/01/2019

Les exportations chinoises ont connu leur plus net recul en deux ans en décembre et les importations ont baissé aussi, laissant présager une poursuite du ralentissement de l'économie de la Chine en 2019 et une dégradation de la demande mondiale.
...............
Mais sur 2018 il ont quand méme :
L'excédent commercial avec les Etats-Unis, à l'origine de la guerre commerciale entre les deux pays, s'est réduit en décembre, à 29,87 milliards de dollars contre 35,54 milliards en novembre, mais il a augmenté de 17,2% sur l'ensemble de l'année 2018, à 323,32 milliards de dollars, son plus haut niveau depuis 2006, selon les calculs de Reuters.

Cet excédent est à comparer avec 275,81 milliards en 2017.
..............
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ns.N791644

achillemo
~~+
~~+
Messages : 12301
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Chine: actualités économiques

#895 Message par achillemo » 14 janv. 2019, 21:45

Les effets d anticipation sont maintenant terminés, ça va devenir très intéressant.

xavophonic
Messages : 857
Enregistré le : 24 oct. 2008, 15:03

Re: Chine: actualités économiques

#896 Message par xavophonic » 21 janv. 2019, 10:16

Lien : La crise en Chine est comparable à celle de 1929
Editeur : Le Monde
Date : 21/01/2019
L’économie chinoise est-elle en crise ?

L’économie chinoise est en crise. Il y a de nombreux indicateurs. La baisse des marchés financiers, les faillites d’entreprises, les emprunts non remboursés, le fort ralentissement des investissements. La consommation est en légère baisse. Les ventes d’automobiles, les achats dans les shopping malls [centres commerciaux] et la téléphonie mobile diminuent.

Peut-on comparer cette situation à la crise de 1929 ?

Si vous regardez les performances des marchés boursiers, c’est comparable. Dans les dix ans qui ont suivi 1929, Wall Street a baissé des deux-tiers. Ces dix dernières années, les actions chinoises ont aussi baissé de 70 % en moyenne, voire plus. La baisse a même atteint 30 % en 2018.

olmostoline
~~+
~~+
Messages : 5779
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Chine: actualités économiques

#897 Message par olmostoline » 21 janv. 2019, 10:20

Est-ce que je rachète du CG Nouvelle Asie ou pas ?
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 12301
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Chine: actualités économiques

#898 Message par achillemo » 21 janv. 2019, 10:23

xavophonic a écrit :
21 janv. 2019, 10:16
Lien : La crise en Chine est comparable à celle de 1929
Editeur : Le Monde
Date : 21/01/2019
L’économie chinoise est-elle en crise ?

L’économie chinoise est en crise. Il y a de nombreux indicateurs. La baisse des marchés financiers, les faillites d’entreprises, les emprunts non remboursés, le fort ralentissement des investissements. La consommation est en légère baisse. Les ventes d’automobiles, les achats dans les shopping malls [centres commerciaux] et la téléphonie mobile diminuent.

Peut-on comparer cette situation à la crise de 1929 ?

Si vous regardez les performances des marchés boursiers, c’est comparable. Dans les dix ans qui ont suivi 1929, Wall Street a baissé des deux-tiers. Ces dix dernières années, les actions chinoises ont aussi baissé de 70 % en moyenne, voire plus. La baisse a même atteint 30 % en 2018.
Si ça fait 10 ans que ça baisse alors on est pas en 1929 mais en 1939, bel article racoleur.

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5108
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Chine: actualités économiques

#899 Message par alpha2 » 21 janv. 2019, 12:33

Le nombre de naissances a baissé de 13% en un an. :shock:
L'autorisation de faire 2 enfants n'aura pas fait long feu...

Chine: plus faible taux de natalité depuis 1949
Le taux de natalité s'est situé à 10,94 pour mille, en retrait par rapport aux 12,43 pour mille de 2017. Le nombre de nouveau-nés a reculé en 2018 de deux millions, à 15,23 millions.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/ ... s-1949.php

olmostoline
~~+
~~+
Messages : 5779
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Chine: actualités économiques

#900 Message par olmostoline » 21 janv. 2019, 19:13

Vu comme leur environnement est pollué, je pense que ca à des répercussions sur la qualité des gamètes. Attention, ceci n'est qu'une hypothèse personnelle.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Répondre