[USA] économie (file unique)

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
irmonium
~~+
~~+
Messages : 13120
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

[USA] économie (file unique)

#1 Message par irmonium » 30 mai 2012, 14:40

Dette : le taux des obligations à 10 ans des Etats-Unis au plus bas historique
AFP 30/05/12
http://www.boursorama.com/actualites/de ... 85ce1e8936
Le taux des obligations à 10 ans des Etats-Unis a atteint un nouveau plus bas historique mercredi à la mi-journée, signe que les investisseurs se ruent vers les actifs jugés les moins risqués, tant les tensions sont vives en zone euro.

Vers 14H30 (12H30 GMT), le taux, qui évolue en sens inverse de la demande, est tombé à 1,6713%.
Le marché des obligations américaines est l'un des plus liquides au monde, c'est-à-dire qu'il est très facile pour un investisseur d'acheter ou de vendre des titres de dette du pays.
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

irmonium
~~+
~~+
Messages : 13120
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#2 Message par irmonium » 07 juin 2012, 08:23

Etats-Unis : la Fed pourrait envisager de soutenir davantage l'économie
http://www.boursorama.com/actualites/et ... ad274ad6d9
AFP 07/06/12
La banque centrale des Etats-Unis (Fed) pourrait envisager de soutenir l'économie plus qu'elle le fait déjà en cas de dégradation marquée de la conjoncture, ont déclaré mercredi trois de ses dirigeants.

"De mon point de vue, le maintien d'une politique monétaire hautement accommodante restera approprié pour un certain temps encore", a déclaré la vice-présidente de la Fed, Janet Yellen, selon le texte d'un discours qu'elle a tenu à Boston, dans le Massachusetts (Nord-Est des Etats-Unis).
Apres l'annonce hier de la BCE de la poursuite de l'open bar europeen jusqu'en janvier, c'est aux tour de la FED... C'est la course à l’échalote là.. :roll:
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42648
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#3 Message par slash33 » 11 juin 2012, 19:46

Etats-Unis : la baisse du niveau de vie plus forte qu'estimé
AFP le 11/06/2012
http://www.boursorama.com/actualites/et ... 8756eba8a6

PS: changer le titre pour un plus générique puisque cette file a été citée dans les files génériques.
Selon l'enquête triennale de la Fed sur les finances des consommateurs, le revenu médian des ménages a chuté à 45.800 dollars en 2010, contre 49.600 en 2007 (en dollars de 2010).
Sprotch. Nota: c'est très en deçà des estimations officielles de l'époque...
Les actifs nets médians (le patrimoine moins les dettes) ont reculé sur cette période de 39%, à 77.300 dollars. Cette chute s'explique par celle de la valeur du patrimoine immobilier, les prix des logements ayant baissé de 22% sur ces trois années.
Double effet kiss-kool.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34079
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#4 Message par Pi-r2 » 11 juin 2012, 19:49

Plus bas historique des taux, donc on peut s'endetter plus :roll: Au secours, ça va vraiment finir en krach obligataire (mais est-ce évitable ? )
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42648
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#5 Message par slash33 » 22 août 2012, 09:22

Etats-Unis : les risques de récession ont "augmenté" mais restent modérés
AFP le 21/08/2012
http://www.boursorama.com/actualites/et ... 2f322138b1
Les risques d'une nouvelle récession ont "augmenté" aux Etats-Unis, notamment en raison d'un tassement de l'activité économique du pays et d'une "possible contagion" de la crise de la zone euro, mais restent modérés, selon un rapport publié mardi par Standard and Poor's.

"Les risques d'une nouvelle récession ont augmenté", a indiqué l'agence de notation dans ce rapport, évaluant désormais cette probabilité à 25% contre 20% en février.

irmonium
~~+
~~+
Messages : 13120
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#6 Message par irmonium » 11 sept. 2012, 17:24

Selon Moody's, les Etats-Unis pourraient perdre de leur "Aaa" en 2013
http://www.boursorama.com/actualites/se ... e32ffccf01
AFP 11/09/12
Démocrates et républicains sont prévenus: quel que soit le résultat des élections de novembre, Moody's privera les Etats-Unis de leur note "Aaa" si le Congrès ne trouve pas en 2013 un moyen de réduire à moyen terme le ratio de la dette publique au PIB du pays.

"Les négociations budgétaires au cours de la session parlementaire 2013 détermineront probablement la trajectoire de la note" de solvabilité financière de l'Etat fédéral américain, a averti mardi l'agence de notation financière américaine.

"Si ces négociations débouchent sur des mesures politiques spécifiques entraînant une stabilisation puis la mise sur une pente descendante, à moyen terme, du ratio de la dette fédérale au PIB, la note (du pays) sera probablement confirmée et sa perspective redeviendra stable", écrit-elle dans un communiqué.

"Cependant, si ces négociations ne parvenaient pas à l'adoption de telles mesures, Moody's prévoirait alors d'abaisser la note, probablement à Aa1", soit un cran au-dessous du "Aaa", qui est la meilleure note possible, ajoute l'agence.
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42648
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#7 Message par slash33 » 11 sept. 2012, 22:20

USA : le déficit commercial se creuse avec la Chine mais aussi avec l'Europe
AFP le 11/09/2012
http://www.boursorama.com/actualites/us ... 4e76a828ff
Globalement, le déficit commercial s'est stabilisé en juillet, à 42,0 milliards de dollars, marquant une très légère hausse (+0,2%) par rapport au mois précédent où il avait atteint son plus bas niveau depuis décembre 2010, selon les données publiées mardi par le département du Commerce.

irmonium
~~+
~~+
Messages : 13120
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#8 Message par irmonium » 27 sept. 2012, 17:25

Revision à la baisse, en 3e estimation, de la croissance US au T2 : 1.3% annualisée au lieu de 1.7% .. La conso maintient à bout de bras la croissance americaine..

http://www.romandie.com/news/n/USA_croi ... 121501.asp
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

irmonium
~~+
~~+
Messages : 13120
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#9 Message par irmonium » 21 oct. 2012, 19:22

reportage à l'instant dans le JT de france 2 sur les subprimes...

un gars a perdu sa baraque, sa femme, son salaire a été divisé par 4...il est en loc, sa baraqe a été vendue par sa banque 250k$, elle été estimée à 800k$ avant la crise (-69%)

autre exemple d'un couple qui rembourse un credit de 250k$ pour une maison qui en vaut... 50k$ (-80%)
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30688
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#10 Message par Gpzzzz » 21 oct. 2012, 19:23

irmonium a écrit :reportage à l'instant dans le JT de france 2 sur les subprimes...

un gars a perdu sa baraque, sa femme, son salaire a été divisé par 4...il est en loc, sa baraqe a été vendue par sa banque 250k$, elle été estimée à 800k$ avant la crise (-69%)

autre exemple d'un couple qui rembourse un credit de 250k$ pour une maison qui en vaut... 50k$ (-80%)
La dernière ca ressemble à l'histoire de la maison d'Argentan.. Bon le frenchy c'est un BB donc pas de problème de dette, mais l'ampleur est un peu la meme :D

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42648
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#11 Message par slash33 » 20 nov. 2012, 21:17

Etats-Unis : Bernanke appelle les élus à relever le plafond de la dette publique
AFP le 20/11/2012
http://www.boursorama.com/actualites/et ... e890ee56f6
Le président de la banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, a exhorté mardi les élus des Etats-Unis à éviter le "mur budgétaire" et à relever sans attendre le plafond de la dette publique du pays.
"Le Congrès et le gouvernement vont devoir protéger l'économie en l'empêchant de subir tout le poids du violent assainissement des finances publiques prévu pour le début de l'année prochaine en l'état actuel de la législation, le +mur budgétaire+, ainsi qu'on l'appelle", a déclaré M. Bernanke à New York dans un discours retransmis à la télévision.
Le retour du mur, déjà. 8)

achillemo
~~+
~~+
Messages : 12079
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#12 Message par achillemo » 20 nov. 2012, 21:23

Ah un peu de story telling pour justifier un petit crack boursier parce que là ca fait un petit moment qu'il se passe rien. Une chute vers 3000 du cac jusqu'au dernier jour, puis un superbe rebond quand le mur de la dette sera remonté.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42648
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#13 Message par slash33 » 05 déc. 2012, 20:44

USA le gouvernement propose une hausse automatique du plafond de la dette
AFP le 05/12/2012
http://www.boursorama.com/actualites/us ... 67547ddf3b
Le gouvernement américain a proposé mercredi de prolonger un amendement qui permettrait un relèvement automatique du plafond de la dette publique américaine, une question que le président Barack Obama refuse de lier aux négociations sur le budget, qui piétinent.
Cet "amendement McConnell", du nom de Mitch McConnell, chef du groupe républicain (minoritaire) au Sénat, rend "possible le relèvement de [la limite légale de la dette] lorsque cela est nécessaire", écrit le département du Trésor dans un communiqué.
Bientôt, la programmation du robot. :arrow: :shock:

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#14 Message par Lo2 » 06 déc. 2012, 00:01

Le communiqué fait référence au psychodrame de 2011, où, après plusieurs mois de blocage, démocrates et républicains n'étaient parvenus qu'à la dernière minute, début août, à un compromis permettant un relèvement de ce plafond, juste à temps pour éviter au Trésor de se retrouver en situation de défaut de paiement partiel.

Cette crise avaient provoqué de graves tensions sur les marchés financiers et avait valu aux Etats-Unis de perdre leur "triple A"
, la meilleure note de solvabilité possible, auprès de l'agence d'évaluation financière Standard & Poor's.
Ben oui, pas de plafond de dette, pas de projecteur sur la dette, pas de problème, pas de mauvaise note :lol:
C'est quoi ce journaleu qui a écrit ce torchon?
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

wiz79
~~+
~~+
Messages : 5595
Enregistré le : 30 juil. 2009, 10:59

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#15 Message par wiz79 » 07 déc. 2012, 10:20

Dans une économie de marché, ce ne sont pas des lois arbitraires qui servent d'indicateurs mais des prix fixés par un marché.

En l’occurrence, des taux.

Les US seraient bien bêtes de ne pas changer la loi d'un côté, alors qu'ils tiennent le marché via leur banque centrale de l'autre.
On est typiquement dans un faux problème, avec cette histoire de plafond de la dette, fixé arbitrairement.

Gniark. :mrgreen:
Les gouvernements européens se font Marché dessus.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15674
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#16 Message par pangloss » 07 déc. 2012, 10:33

Tout (ce qui sera fait -et qui est inévitable) est expliqué là: http://welling.weedenco.com/files/NLPP00001/803.pdf
Japan is the only country that has managed to keep growing and emerge from a balance sheet recession without fighting a war.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42648
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#17 Message par slash33 » 15 déc. 2012, 09:27

Etats-Unis règles bientôt durcies pour les grandes banques étrangères
AFP le 14/12/2012
http://www.boursorama.com/actualites/et ... d76306c79f
Découlant de Bâle III, cette obligation serait assortie, pour ces filiales de droit américain, de l'obligation de prouver leur capacité à pouvoir faire face à ces difficultés pendant les quatorze premiers jours par elles-mêmes, sans l'aide de leur maison mère.
Le texte devrait s'appliquer à 107 banques, et environ 25 établissements financiers non-bancaires, qui doivent encore faire l'objet d'une classification spéciale reconnaissant leur importance systémique.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34079
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#18 Message par Pi-r2 » 15 déc. 2012, 10:30

pangloss a écrit :Tout (ce qui sera fait -et qui est inévitable) est expliqué là: http://welling.weedenco.com/files/NLPP00001/803.pdf
Japan is the only country that has managed to keep growing and emerge from a balance sheet recession without fighting a war.
Oui et en plus, le Japon est un pays qui en dépit d'une démographie défavorable continue à innover,et conserve un niveau de vie très élevé !
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

irmonium
~~+
~~+
Messages : 13120
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#19 Message par irmonium » 15 janv. 2013, 13:08

Fitch menace de dégrader les Etats-Unis si le plafond de la dette n'était pas relevé
latribune.fr | 15/01/2013, 11:55

http://www.latribune.fr/actualites/econ ... eleve.html
"Un échec à relever le plafond de la dette en temps et en heure entraînera un examen formel des notes souveraines des Etats-Unis." Toutefois, elle assure dans la même missive que la probabilité d'un défaut de la première économie mondiale sur ses engagements apparaît "extrêmement faible".
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42648
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#20 Message par slash33 » 10 mars 2013, 15:22

Une hausse de 24% pour le salaire minimum? les Etats-Unis osent le débat
AFP le 10/03/2013
http://www.boursorama.com/actualites/un ... 9be626f64e
Contrairement à la France où le Smic est revalorisé tous les 1er janvier, le salaire minimum aux Etats-Unis n'est pas indexé sur l'inflation et peut stagner pendant de longues années. Sa dernière augmentation au niveau fédéral, de 10,6%, remonte à juillet 2009.
Etouffé par les querelles budgétaires, le débat commence à se frayer une place dans la première économie mondiale où le salaire minimum fait pâle figure: son niveau actuel ne représente que 38% de la rémunération médiane aux Etats-Unis, contre 60% en France ou 46,1% au Royaume-Uni, selon l'Organisation internationale du travail.
On dirait que c'est presque un non-événement en fait.

irmonium
~~+
~~+
Messages : 13120
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#21 Message par irmonium » 27 avr. 2013, 10:33

Pourquoi le rebond de la croissance américaine est fragile
L'Expansion.com avec AFP - publié le 26/04/2013 à 19:23
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/ ... 82650.html
Le PIB des Etats-Unis a progressé de 2,5% en rythme annualisé au premier trimestre contre 0,4% au trimestre précédent. Mais ce rebond vigoureux repose en grande partie sur la consommation des Américains. L'austérité budgétaire menace l'avenir.
Mais pas sûr que l'Europe puissent vraiment compter sur les Américains pour la sortir du marasme. car ce rebond est fragile.
Selon le ministère, l'amélioration de la croissance a résulté d'une hausse des stocks des entreprises, "d'une accélération de la consommation des ménages, d'un redressement des exportations et d'une baisse de la dépense publique moins forte (qu'au trimestre précédent), dont les effets ont été gommés en partie par un redressement des importations et un ralentissement de l'investissement privé hors logement".
Le ministère précise que la consommation des ménages a connu pendant les trois premiers mois de l'année sa progression la plus forte en plus de deux ans (3,2%), et qu'elle a fourni à elle seule plus de 2,2 points de croissance au pays, alors même que le revenu disponible réel des Américains chutait de 5,3% sous l'effet de la hausse des cotisations sociales salariales.
Donc soit les ricains ont de l'epargne, soit ils consomment à fond à credit :roll:
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42648
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#22 Message par slash33 » 20 juin 2013, 07:12

Etats-Unis: vers un retrait progressif de l'aide de la Fed
AFP le 20/06/2013
http://www.boursorama.com/actualites/et ... d27dfcdde7
Le président de la Banque centrale américaine a averti mercredi que le soutien massif apporté par son institution à l'économie ralentirait dès cette année, tout en dressant une feuille de route pour une sortie en douceur de cette politique monétaire ultra-accommodante.

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13935
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#23 Message par domcat74 » 20 juin 2013, 07:14

du coup les bourses font la gueule...

La chronique d'Investir.ch ce matin

On s’autorise à penser dans les milieux autorisés qu’éventuellement peut-être c’est même pas sûr…
http://investir.ch/2013/06/20/on-sautor ... e-pas-sur/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

USA (file unik) économie

#24 Message par moinsdewatt » 01 août 2013, 18:39

USA (file unik) économie

Je vois pas de file générale sur l' économie US sur les 12 mois écoulés .....

Parlons ici d' économie, de reprise ou pas, de dettes , de PIB etc ....

Wall Street : le S&P 500 bat son record historique

LeMonde 01 Aout 2013

Saluant de bonnes nouvelles sur le front national et rassuré par le maintien du soutien de la Réserve fédérale américaine (Fed) à l'économie, le Dow Jones gagnait 0,85 % et le Nasdaq 0,99 % jeudi 31 juillet, à l'ouverture (17h35, heure française).
De son côté, l'indice élargi Standard & Poor's 500, basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses américaines, s'adjugeait près de 1 % et a dépassé 1 704 points, évoluant au-dessus du seuil symbolique de 1 700 points pour la première fois de son histoire.

La Bourse de New York avait terminé la veille sur une note contrastée : le Dow Jones avait cédé 0,14 % à 15 499,54 points, tandis que le Nasdaq avait gagné 0,27 % à 3 626,37 points, un nouveau plus haut depuis septembre 2000.


..................
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html
Modifié en dernier par slash33 le 01 août 2013, 19:06, modifié 1 fois.
Raison : fusion avec le sujet indexé

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13935
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#25 Message par domcat74 » 02 août 2013, 18:16

Une récession qui ne dit pas son nom : les indicateurs économiques des Etats-Unis sont manipulés (et c’est un institut américain qui le dit) Si les chiffres officiels font état d'une croissance de 1% aux Etats-Unis, selon l'Economic Cycle Research Institute (ECRI) le pays serait en réalité en pleine récession. Explications.


http://leblogalupus.com/2013/08/01/les- ... no-bertez/
Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#26 Message par moinsdewatt » 06 août 2013, 11:56

Pour Barack Obama, l'immigration sauvera l'immobilier aux Etats-Unis

L'Expansion.com avec AFP - publié le 06/08/2013 0

Barack Obama va présenter ce mardi une série de mesures visant à relancer le marché de l'immobilier américain. Parmi elles, encourager l'immigration dans certains Etats frontaliers du Mexique.

....................
la suite : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/ ... 97585.html

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13935
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#27 Message par domcat74 » 06 août 2013, 17:03

On aurait pu le mettre sur une autre file... lu sur la page FB de François Asselineau - Union Populaire Républicaine
=== "L’AMÉRIQUE DISCRÉDITÉE" ===
UN ARTICLE D'UNE RARE VIRULENCE DE PAUL CRAIG ROBERTS, ANCIEN SECRÉTAIRE ADJOINT AU TRÉSOR DE RONALD REAGAN


J’attire l’attention de mes lecteurs sur l’article très intéressant et d'une extrême virulence publié il y a quelques jours par Paul Craig Roberts.
...
Il dénonce maintenant, et depuis plus de dix ans :

- d'une part la politique économique contemporaine des dirigeants de Washington et des pays occidentaux à leur suite : son dernier livre s'intitule ainsi "L'échec du capitalisme du laissez-faire et la dissolution économique de l'Occident" (The Failure of Laissez Faire Capitalism and Economic Dissolution of the West )

- d'autre part les dérives de plus en plus inquiétantes en matière de droits civiques et de libertés publiques aux États-Unis. Il a publiquement émis de sérieux doutes sur la version officielle des attentats du 11 septembre 2011 et s'est fait récemment remarquer pour prendre la défense de Bradley Manning et d'Edward Snowden.

Image


Lire plus : http://avicennesy.wordpress.com/2013/08 ... g-roberts/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#28 Message par moinsdewatt » 08 août 2013, 14:41

PRISM : les géants américains du cloud pourraient perdre jusqu'à 35 milliards de dollars (ZD Net)
...estime que les Etats-Unis perdraient environ 10% du marché (du Cloud) à l'étranger, au bénéfice de la concurrence européenne et asiatique.....
Bien fait. :P

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15674
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [USA] économie (file unique)

#29 Message par pangloss » 08 août 2013, 14:43

A la NSA, ils sont un peu dans les nuages...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#30 Message par moinsdewatt » 09 août 2013, 11:34

Les subprimes rattrapent les banques au pénal

08 Aout 2013 LeFigaro

Bank of America et JPMorgan sont sous le coup d'enquêtes concernant leurs pratiques jusqu'en 2007.

Plus de cinq ans après l'éclatement de la crise des subprimes, les plus grandes banques américaines sont aux prises avec des poursuites pénales pour leur rôle dans cette débâcle. JPMorgan Chase et Bank of America, respectivement numéro un et deux de la banque de dépôts aux États-Unis, sont en première ligne. L'offensive des autorités fédérales, soutenue par la Maison-Blanche qui veut faire payer «les respon­sables de la crise», est censée rattraper le temps perdu depuis 2008.
JPMorgan Chase a confirmé qu'une enquête du département de la Justice étudiait ses éventuels délits commis lors de la vente d'obligations gagées sur des crédits immobiliers à hauts risques de 2005 à 2007. La plus grande banque des États-Unis est soupçonnée d'avoir délibérément ignoré ses propres normes en vue d'adosser des émissions obligataires à des prêts de mauvaise qualité, sans en avertir les investisseurs.

Assez de preuves pour lancer une procédure civile contre JPMorgan Chase

Le procureur fédéral de l'est de la Californie, région qui couvre notamment Stockton, ville ravagée par la crise immobilière et les défauts de paiement par des foyers surendettés, est chargé du dossier. Il aurait déjà conclu qu'il dispose d'assez de preuves pour lancer une procédure civile contre JPMorgan Chase. La charge de la preuve est moins lourde dans des procès civils. Un procureur de l'État du Connecticut, mais aussi un procureur fédéral à Philadelphie, ainsi que des enquêteurs de l'autorité fédérale des marchés financiers (Securities & Exchange Commission, SEC) ont également déclenché leurs propres enquêtes.
JPMorgan Chase, tout juste épinglé dans une affaire de fraude sur les marchés de l'électricité, vient, du reste, d'augmenter de 678 millions de dollars ses provisions pour paiement éventuel de dommages dans le cadre de procédures judiciaires.

Émissions en chaîne d'obligations adossées à ces actifs douteux

Les autorités fédérales sont plus avancées dans leurs poursuites de Bank of America. En début de semaine, cette dernière a été accusée de fraude par le département de la Justice à propos d'obligations adossées à des prêts consentis par des courtiers indépendants, mais rachetés ensuite par Bank of America en 2008 pour être incorporés dans des opérations de titrisation d'un montant de 850 millions de dollars.
La SEC a lancé parallèlement sa propre procédure civile dans cette affaire. Les agents fédéraux s'appuient sur des témoi­gnages et messages électroniques d'employés de Bank of America. Ils illustrent l'insistance de certains d'entre eux pour écarter du pool des prêts à titriser ceux qui portaient sur des emprunteurs douteux dont les revenus n'avaient pas été correctement vérifiés.
Une employée affirme avoir reçu pour instruction de ses supérieurs de ne pas poser de questions et d'approuver systématiquement les prêts douteux qui lui étaient proposés. Bank of America est soupçonnée d'avoir, comme d'autres, privilégié non pas l'analyse des risques représentés par ces prêts, mais les émissions en chaîne d'obligations adossées à ces actifs douteux: cette activité rapportait beaucoup de commissions à court terme et dégageait la banque des risques de défaut de paiement.
http://www.lefigaro.fr/societes/2013/08 ... -penal.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#31 Message par moinsdewatt » 17 août 2013, 13:16

Les indicateurs US plaident pour une baisse du soutien de la Fed

Publié le 15 août 2013 Usine Nouvelle
WASHINGTON (Reuters)

La batterie de statistiques publiées ce jeudi aux Etats-Unis, avec un plus bas de près de six ans des inscriptions hebdomadaires et la hausse la plus marquée de l'inflation depuis février, semble plaider pour un dénouement imminent des mesures de soutien de la Réserve fédérale à l'économie américaine.
C'est en tout ce que semblent penser les intervenants des marchés financiers puisque, vers la mi-séance à Wall Street, les principaux indices de la place new-yorkaise perdaient plus de 1% tandis que, sur le marché obligataire, le rendement des emprunts du Trésor à 10 ans, évoluait à un pic de deux ans.
...............

"Les données continuent de s'améliorer (...) et je pense que cela va encore continuer. La question n'est donc plus de savoir si la Fed va réduire son 'QE3' en septembre, mais de combien", a déclaré Charles Comiskey, chargé du trading obligataire chez Bank of Novia Scotia.
................
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ed.N202907

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#32 Message par moinsdewatt » 19 août 2013, 11:25

Succession à la tête de la Fed : le match des prétendants

Le Monde | 19.08.2013

Après deux mandats, Ben Shalom Bernanke, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed, banque centrale américaine), devrait quitter la prestigieuse institution monétaire le 1er janvier. Il revient à Barack Obama de nommer son successeur.

Les candidats sont nombreux et le président consulte. Telle est l'équation apparente. Mais il y a une autre façon de la poser : M. Obama a fait son choix. La question est alors de savoir s'il parviendra à imposer sa solution, ce qui n'a rien d'évident. Quoi qu'il en soit, l'Amérique politique et financière se passionne pour ce feuilleton.

Au départ, Janet Yellen semble bien placée. Le fait qu'aucune femme n'ait occupé le poste et qu'elle soit par ailleurs déjà vice-présidente de la Fed lui donne deux points d'avance. Avec son cursus en béton, elle paraît aussi avoir la faveur de M. Bernanke.

En septembre 2012, le magazine Bloomberg Markets annonce sans l'ombre d'un doute que si M. Obama est réélu, elle héritera de la présidence. Mais, il y a six mois, un autre nom émerge. Il ne surprend personne : Lawrence (Larry) Summers. Ce dernier fut le premier conseiller économique de M. Obama. Question curriculum, personne ne fait mieux : origines académiques nobiliaires (deux oncles Prix Nobel d'économie), ministre, président d'Harvard, conseiller des plus puissants financiers. Il est considéré comme le Kissinger (ex-secrétaire d'Etat sous les présidences de Richard Nixon et Gerald Ford dans les années 1970) de l'économie financiarisée. Ajoutez à tout cela une ambition d'ogre, une confiance en lui qui frise la fatuité et une arrogance qui confine à la muflerie.

Peu à peu, la rumeur devient trop insistante pour ne pas avoir de fondement : c'est lui que M. Obama veut nommer.


LES ATTAQUES FUSENT

C'est alors le début des polémiques, qui virent vite à l'aigre. Des camps se forment, les attaques fusent.

..................
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#33 Message par moinsdewatt » 21 août 2013, 09:42

L'industrie manufacturière américaine de plus en plus compétitive

Le Monde | 21.08.2013

L'industrie manufacturière américaine est en passe de devenir l'une des plus compétitives parmi les pays riches et pourrait ravir d'ici à 2020 jusqu'à 5 % des exportations des principales puissances économiques, selon une étude publiée mardi 20 août par le Boston Consulting Group, une société de conseil aux entreprises. Cette percée s'explique par le faible niveau des salaires et des coûts d'approvisionnement en énergie, notamment en gaz.

D'ici à 2015, les coûts moyens de l'industrie manufacturière en Grande-Bretagne, Allemagne, Japon, Italie et France devraient ainsi être de 8 à 18 % supérieurs à ceux qui ont cours aux Etats-Unis, estime l'enquête. Paris et Berlin se situeraient dans le haut de la fourchette avec des coûts 16 % plus élevés qu'outre-Atlantique.

MICHELIN VISE LA CAROLINE DU SUD

En conséquence, les experts du Boston Consulting Group estiment que les Etats-Unis pourraient, d'ici "à la fin de la décennie", récupérer sur leur territoire "jusqu'à 5 %" des exportations actuellement produites dans ces cinq pays. En guise d'illustration, l'étude souligne que le groupe français de pneumatiques Michelin va investir 750 millions de dollars aux Etats-Unis pour y construire une usine en Caroline du Sud. Le motoriste britannique Rolls-Royce a, lui, commencé en 2011 à fabriquer certaines pièces détachées en Virginie, dans l'est des Etats-Unis.

Malgré des gains de compétitivité, l'étude souligne que l'industrie manufacturière américaine restera toutefois moins attractive que sa rivale chinoise en 2015, avec des coûts supérieurs en moyenne de 5 %.
http://www.lemonde.fr/ameriques/article ... _3222.html

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34079
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: [USA] économie (file unique)

#34 Message par Pi-r2 » 21 août 2013, 10:30

mais ça n'a rien à voir avec les gaz de pshitt , bien sur, c'est bien connu, c'est un fiasco toussa
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#35 Message par moinsdewatt » 28 août 2013, 09:31

Subprimes : les Etats-Unis réclameraient 6 milliards de dollars à JPMorgan

Le Monde | 28.08.2013

Les autorités américaines réclament à la banque JPMorgan Chase près de 6 milliards de dollars pour régler les accusations de "fraude" dont celle-ci fait l'objet depuis la crise des subprimes, affirme le Financial Times mercredi 28 août. Elle est poursuivie depuis 2011 aux côtés d'autres établissements pour avoir vendu entre 2005 et 2007 des subprimes aux géants américains du refinancement immobilier Fannie Mae et Freddie Mac.
Dans sa plainte déposée contre l'établissement, l'Agence fédérale du financement du logement (FHFA) affirmait que JPMorgan, première banque américaine en termes d'actifs, avait vendu pour 33 milliards de crédits subprimes à Fannie et Freddie en dissimulant le fait que ces produits financiers reposaient, in fine, sur des emprunteurs insolvables.

Pour sauver Fannie Mae et Freddie Mac de la faillite après la crise de 2008, l'Etat américain avait dû débourser 187,5 milliards de dollars avant de venir au secours de plusieurs banques (Citigroup...) et compagnies d'assurance (AIG).

Dans un document boursier rendu public en mai, JPMorgan Chase affirmait avoir "reçu une notification de la part des bureaux d'enquête au civil indiquant qu'ils étaient parvenus à la conclusion préliminaire selon laquelle l'entreprise avait enfreint certaines lois boursières en relation avec des offres d'obligations adossées à des titres immobiliers risqués entre 2005 et 2007".

La banque fait aussi l'objet de nombreuses plaintes liées à ses pratiques de saisies immobilières, notamment de la part des Etats de New York et du Massachusetts.

Les subprimes sont l'autre nom pour les produits obligataires dérivés de prêts immobiliers à l'origine de la crise financière. L'effondrement de la valeur des innombrables dérivés hypothécaires immobiliers qui avaient été vendus à travers le monde avait secoué les marchés internationaux et s'est traduite par une profonde crise économique dans de nombreux pays entre 2007 et 2009. Six ans après, les grandes banques américaines sont visiblement loin d'en avoir fini avec les poursuites liées à leurs pratiques d'avant la crise.
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15674
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [USA] Plus bas historique du taux à 10 ans

#36 Message par pangloss » 28 août 2013, 10:09

libertycom a écrit :Maintenant on va rigoler.
Car le dilemme pour les US est grand...
Si ils continuent les QE, se sont les emergenats qui en profitent, s'enrichissent et se mettent à consommer..., au détriment des US car il n'y a pas suffisamment de richesse pour tous, avec hyperinflation à la clé.
Si ils réduisent les QE, on va voir si c'est le gaz de schiste ou les QE qui maintiennent l'économie US à la surface. Et beaucoup ne parient pas sur le gaz de schiste.
C'est déjà la panique chez les émergeants. Plus de QE chute des exportations vers les US, et là, ça va s'agiter et tanguer dure chez les émergeants.
Sans parler des US qui commencent à rapatrier leurs capitaux investie chez les enrageants (avec au passage le pillage de l'épargne des emergeants -il y en a qui vont apprécier-) en prévision de la baisse des QE.

Ca commence déjà a merder dur partout, chute des monnaies, des bourses, etc...
Il n'y a pas à dire, les US ont foutue un sacré bordel, aux conséquences imprévisibles, mais dans tout les cas, calamiteuses et dangereuses.
Ils seront, en tout cas, totalement responsable des conséquences de cette politique complétement débile et destructrice.
Sans parler, qu'ils vont faire un pas en avant et deux pas en arrière dès que ça remerdera pour eux, jusqu'au boutisme...
Certes, mais que proposez-vous qu'ils fassent?
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15674
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [USA] économie (file unique)

#37 Message par pangloss » 28 août 2013, 10:50

libertycom a écrit :Qu'ils reconstruisent une économie, une vrai, plutôt que de piller le monde avec de la fausse monnaie.
Pouvez-vous développer la partie 'reconstruction d'économie'?
Pour la monnaie, il me semble que tout le monde est bien content d'avoir un 'acheteur en dernier ressort' (s'il fallait attendre les japonais ou les allemands...). Libre à ceux qui n'aiment pas le dollar de Monopoly de trouver de nouveaux marchés (sur la lune...).
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15674
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [USA] économie (file unique)

#38 Message par pangloss » 28 août 2013, 14:50

J'ai plutôt l'impression que la planche à billets achète la paix (un peu comme l'aspirine fait baisser la fièvre, sans vraiment soigner les symptômes).
Hitler est arrivé au pouvoir sur fond de déflation profonde...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34079
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: [USA] économie (file unique)

#39 Message par Pi-r2 » 28 août 2013, 15:20

libertycom a écrit : D'après ce qui se dit, la prochaine guerre, c'est pour demain 0600.
ou pas
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: [USA] économie (file unique)

#40 Message par Lo2 » 28 août 2013, 15:44

pangloss a écrit :J'ai plutôt l'impression que la planche à billets achète la paix (un peu comme l'aspirine fait baisser la fièvre, sans vraiment soigner les symptômes).
La planche à billet permet de refuser de payer l'addition de politiques qui tournent mal. En admettant que des politiques ont été mises en place avec la meilleure intention du monde, aucune politique n'est parfaite. On se doit d’accepter cet état de fait et ne pas se défausser avec le coussin moelleux monétaire.

Mais bon, là on est à un tout autre niveau. Désormais l'addition est très très salée donc on repousse l'échéance pour rester en paix. Superbe programme...
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#41 Message par moinsdewatt » 07 sept. 2013, 20:32

La baisse des rachats d'actifs une nouvelle fois évoquée par la FED

latribune.fr | 07/09/2013

Une représentante de la Réserve fédérale américaine (FED) s'est prononcée, vendredi, pour la baisse des rachats d'actifs procédés à grande échelle depuis le début de l'année par la banque centrale américaine. Une proposition récurrente, qui devrait être de nouveau évoquée lors de la prochaine réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) de l'institution.

.............
Diminuer les rachats au fur et à mesure

"La prochaine étape qu'il serait approprié de franchir pour une normalisation de la politique monétaire serait, par exemple, de réduire le rythme des achats d'actifs de 85 milliards à 70 milliards par mois, en partageant pour moitié entre bons du Trésor et titres hypothécaires", a-t-elle suggéré.
...................
http://www.latribune.fr/actualites/econ ... a-fed.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#42 Message par moinsdewatt » 12 sept. 2013, 19:48

Verizon réalise le plus important emprunt de l’histoire

Par LéliaUsine Nouvelle le mercredi 11 septembre 2013

Pour financer l’acquisition de la partie de Verizon Wireless, détenue aujourd’hui par Vodafone, Verizon a réalisé le plus important emprunt obligataire de l’histoire : le groupe a mis en vente, le 11 septembre 2013, 49 milliards de dollars d’obligations sur le marché américain.

Le 11 septembre 2013, Verizon a battu le record du plus gros emprunt de tous les temps. L’opérateur américain a levé dans la journée 49 milliards de dollars sur le marché obligataire. Il a pris la place de la firme à la pomme, qui avait émis 17 milliards de dollars d’obligations au mois d’avril 2013.

Verizon avait annoncé le 2 septembre 2013 qu’il allait racheter la part de 45% détenue aujourd’hui par Vodafone dans leur coentreprise Verizon Wireless, pour 130 milliards de dollars. C’est pour financer cette fusion acquisition – la troisième plus grosse opération de ce type jamais réalisée (après Vodafone, qui avait racheté Mannesmann pour près de 203 milliards de dollars et AOL qui a racheté Time Warner pour 181 milliards de dollars) – que Verizon a effectué cet emprunt.

Les investisseurs très intéressés

Dans le cadre de ce rachat, l’opérateur américain va payer à Vodafone 58,9 milliards de dollars en numéraire, financés grâce à des prêts relais contractés auprès de plusieurs banques américaines (Barclays Capital, JP Morgan Chase, Bank of America-Merrill Lynch, Morgan Stanley). Mais bien noté par les agences de notation et poussé par des conditions de marché favorables, le groupe a voulu échanger au plus vite ces prêts relais contre des obligations.

Les investisseurs ont été vivement intéressés par cette émission obligataire : selon le Wall Street Journal, Verizon aurait reçu plus de 90 milliards d’euros de commandes pour ces obligations. Il aurait donc pu émettre plus de 49 milliards d’euros de dette.

Cette dette est levée exclusivement sur le marché américain, mais le groupe pourrait également émettre des obligations à l’étranger. D’après les Echos, une tournée auprès des investisseurs américains est déjà prévue.
http://www.usine-digitale.fr/article/ve ... re.N204634

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#43 Message par moinsdewatt » 12 sept. 2013, 20:19

Douze ans après le 11 Septembre, la renaissance du World Trade Center

Le Point.fr - le 11/09/2013

Les travaux entrepris à Ground Zero, où se dressaient les tours jumelles de New York, sont quasiment achevés et la tour de 1776 pieds presque terminée.

Image

Rudolph Giuliani, le maire de New York, l'avait promis quelques heures à peine après les attentats du 11 septembre 2001 : "Nous reconstruirons. (...) La Skyline sera complète à nouveau." Douze ans après la tragédie qui a fait près de 3 000 morts, la promesse semble sur le point d'être tenue. Le World Trade Center, où les travaux de reconstruction ont débuté en avril 2006, a quasiment fait peau neuve.

La construction du One World Trade Center, l'élément central du nouveau siège de la finance américaine, devrait en effet être achevée début 2014. Avec une hauteur symbolique de 1 776 pieds [541 mètres], rappelant l'année où les États-Unis ont obtenu leur indépendance, cette tour est la plus haute du monde occidental. Elle est aussi l'une des plus sûres, étant conçue pour résister aux vents, aux séismes, ainsi qu'aux attaques terroristes. Les ingénieurs et constructeurs ont ainsi élaboré une charpente en acier censée tenir, même en cas d'explosion. Au centre du One World Trade Center, des murs en béton armé de plus d'un mètre d'épaisseur abriteront par ailleurs les ascenseurs ainsi que les escaliers de secours. Le gratte-ciel de 104 étages, qui a coûté 4 milliards de dollars, accueillera ses premiers locataires au printemps prochain. Un an plus tard, le One World Observatory, un observatoire sur trois niveaux offrant une vue panoramique de Manhattan, ouvrira ses portes.

Trois autres tours, plus petites, vont être construites autour de Ground Zero. L'autorité portuaire de New York, propriétaire du site, devrait prendre ses quartiers dans le "4 World Trade Center" en novembre. La construction du dernier gratte-ciel, haut de 88 étages, ne débutera en revanche que lorsque le promoteur immobilier aura trouvé des locataires pour occuper les bureaux.


Un lieu de commémoration
Mais le nouveau World Trade Center ne sera pas uniquement une place financière. Le musée du 11 Septembre, situé au pied de la tour principale, devrait accueillir ses premiers visiteurs au printemps prochain. Ils pourront y découvrir plusieurs centaines d'objets retrouvés dans les débris du World Trade Center, chacun accompagné de son "histoire". Un camion de pompier écrasé lors de la chute des Twin Towers ainsi qu'un enchevêtrement de poutres en acier, la "Ground Zero Cross" [croix de Ground Zero, ndlr], ont déjà été installés dans le musée. Une partie de "l'escalier des survivants", seule structure à ne pas avoir été complètement détruite lors des attentats, y sera aussi exposée.

Le musée vient compléter le gigantesque mémorial ouvert à Ground Zero le 11 septembre 2011, à l'occasion des dix ans de l'attentat le plus meurtrier de l'histoire américaine. Plus de 10 millions de visiteurs sont déjà venus se recueillir autour des deux fontaines situées à l'endroit exact où les tours jumelles se dressaient autrefois.

Reste encore à construire l'immense station de métro du Trade Center, dont l'ouverture est prévue pour 2015 et où plus de 250 000 personnes transiteront chaque jour. Au total, la reconstruction du site du World Trade Center devrait coûter près de 15 milliards de dollars.
http://www.lepoint.fr/monde/douze-ans-a ... 212_24.php

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15674
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [USA] économie (file unique)

#44 Message par pangloss » 13 sept. 2013, 10:09

Modifié en dernier par pangloss le 17 sept. 2013, 15:47, modifié 2 fois.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: [USA] économie (file unique)

#45 Message par Lo2 » 13 sept. 2013, 10:23

Un graphe à faire suivre à Delamarche.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

frenchfred
+
+
Messages : 3168
Enregistré le : 30 mai 2008, 13:50

Re: [USA] économie (file unique)

#46 Message par frenchfred » 14 sept. 2013, 09:55

pangloss a écrit :Tout va bien, le chômage baisse: les chômeurs disparaissent...
Image
Avec ce graphe on montre que les meilleures années en terme de création d'emplois étaient sous Reagan; les républicains vont s'en donner à coeur joie :mrgreen:

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15674
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [USA] économie (file unique)

#47 Message par pangloss » 14 sept. 2013, 17:02

Image[/url]
frenchfred a écrit :Avec ce graphe on montre que les meilleures années en terme de création d'emplois étaient sous Reagan; les républicains vont s'en donner à coeur joie :mrgreen:
Tout le sommet est sous Clinton.
et peut-être que cela n'a rien à voir.

Demography is destiny
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#48 Message par moinsdewatt » 16 sept. 2013, 19:52

Bill Gates: l'homme le plus riche des USA et de la planéte

Par Lefigaro.fr avec AFP 16 Sept 2013

Le co-fondateur de Microsoft Bill Gates reste en 2013 l'Américain le plus riche, avec une fortune estimée à 72 milliards de dollars, six de plus que l'an dernier, selon le nouveau classement annuel du magazine Forbes publié lundi. C'est la 20e année consécutive que Bill Gates est l'homme le plus riche des Etats-Unis.
Bill Gates, 57 ans, est redevenu en mai l'homme le plus riche au monde, devant le magnat mexicain des télécommunications Carlos Slim, précise le magazine.

Les 400 Américains les plus riches cumulent désormais une fortune de 2.000 milliards de dollars, contre 1.700 l'an dernier, un record absolu, qui s'explique par la force de la bourse et du marché immobilier selon le magazine.
Comme l'an dernier, le 2e du classement est Warren Buffett, à la tête du conglomérat de presse Berwshire Hathaway. Avec 58,5 milliards de dollars, soit 12,5 milliards de plus qu'en 2012, c'est celui qui s'est le plus enrichi. Vient ensuite Larry Ellison, le co-fondateur du géant des logiciels Oracle, 3e avec 41 milliards (sans changement). C'est le seul, dans les 10 premiers, qui n'a pas vu sa fortune augmenter.

Les frères Koch, Charles et David, sont à la 4e place ex aequo, avec une fortune de 36 milliards chacun. Le maire de New York Michael Bloomberg est 10e (31 milliards, +6). Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg 29 ans, est cette année le 2e de ceux dont la fortune a le plus augmenté (19 milliards, +9,6). L'an dernier, l'entrée mitigée de sa société en bourse lui avait à l'inverse fait perdre 8,1 milliards.

Au total, 314 milliardaires ont vu leurs revenus augmenter. Trente seulement sont moins riches que l'an dernier, et 22 ont une fortune inchangée. La valeur nette moyenne de ces super riches est de 5 milliards de dollars, et il fallait cette année une fortune de 1,3 milliard de dollars pour entrer dans cette liste très fermée.
Les femmes y sont 48, dont la première transsexuelle milliardaire, Jennifer Pritzker, héritière des hotels Hyatt, anciennement connue comme le lieutenant colonel James Pritzker (n°327).

Dix pour cent de ces milliardaires sont nés en dehors des Etats-Unis, 273 sont des self-made milliardaires, 71 ont hérité de leur fortune et 56 en ont hérité au moins partiellement et continuent à la faire prospérer.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/0 ... es-usa.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#49 Message par moinsdewatt » 17 sept. 2013, 09:19

Qui est Janet Yellen, seule candidate en lice pour la présidence de la FED

17/09/2013, La Tribune

Diplômée de Yale, Janet Yellen est une économiste reconnue à la réputation de "colombe", capable de consensus et surtout favorite des investisseurs de Wall Street. Après l'abandon surprise de Lawrence Summers dimanche, elle a toutes les chances d'accéder à la présidence de la Fed en 2014.

Un coup de fil aura suffi à la laisser seule en lice dans la course à la Présidence de la réserve fédérale américaine (Fed). Dimanche, lorsque l'économiste Lawrence Summers a appelé Barack Obama pour lui annoncer le retrait de sa candidature, Janet L. Yellen a vu le vent tourner en sa faveur.

Désormais, cette économiste née à New York en 1946 a toutes les chances de succéder à Ben Bernanke à la tête de l'institution américaine. Mais au fait, qui êtes-vous Madame Yellen ?

Diplômée de la Brown University, de Yale et prof à Harvard

Actuellement vice-présidente de la Fed, cette économiste américaine a plongé dans l'économie dès le début de ses études supérieures à la Brown University, dont elle sort diplômée en 1967, à l'âge de 21 ans. Elle poursuit son cursus universitaire dans la prestigieuse université de Yale et en obtient un diplôme en 1971. Son mentor de l'époque? James Tobin, prix Nobel de l'économie en 1981 et connu pour son idée de taxe sur les transactions internationales, rien que ça !

Doctorante, elle devient professeur assistante à l'Université d'Harvard de 1971 à 1976 puis offre ses services d'économiste au Conseil des gouverneurs de la réserve fédérale américaine en 1977 et 1978. Elle deviendra par la suite professeur émérite d'économie à l'Université de Californie, dont elle est membre depuis 1980.

Mariée à un économiste, elle a un fils et a déjà travaillé sur un vaste éventail de questions macro-économiques. Sa spécialité ? Le chômage : ses causes, ses mécanismes et ses conséquences.

Présidente de la Fed San Francisco

Loin de se contenter d'enseignements et de recherches universitaires, elle occupe depuis le milieu des années 1990 des fonctions au sein de divers organismes économiques. Elle a par exemple été membre du Conseil des gouverneurs de la réserve fédérale entre août 1994 et février 1997, après avoir été choisie par Bill Clinton en personne. En 1997, elle prend la tête du Cercle des conseillers économiques de la Maison Blanche à la demande du président américain et y occupe ce poste jusqu'en 1999. Cette année là, la voilà qui devient présidente du "Council of Economics Advisers".

Cette dame aux cheveux d'argent poursuit son parcours, et deviendra présidente de l'unité de San Francisco de la Fed le 14 juin 2004. Une poste qu'elle occupera jusqu'en 2010. En plus d'assurer la vice-présidence de la Fed, Janet Yellen est actuellement membre du conseil des relations internationales de l'Académie américaine d'Arts et Sciences.

La chouchou de Wall Street

Si le Président des États-Unis la choisit à la fin du mois pour succéder à Ben Bernanke, cela pourrait rassurer les marchés financiers et en premier lieu Wall Street. En effet, Janet Yellen est favorable à une poursuite de la politique accommodante de la réserve fédérale (Fed), une ligne jusque là définie par Ben Bernanke et dont les investisseurs américains ont déjà largement bénéficié. "Réduire le chômage doit être au centre de l'action", a-t-elle coutume de marteler. Elle pourrait donc faire traîner encore longtemps la réduction du rachat d'obligations...

La candidate préférée de Wall Street bénéficie non seulement du soutien des investisseurs américains, mais également de celui du soutien du Prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz et de plusieurs anciens conseillers de Barack Obama dont Laura Tyson et Christina Romer. En quelques jours, une lettre ouverte de soutien à la candidate - adressée au président américain - a déjà recueilli 480 signatures d'économistes professionnels. Ses signataires soulignent notamment qu'elle avait "été l'une des premières à avertir que les difficultés du secteur financier en 2007 risquaient de causer une récession majeure, et qu'elle a cherché à ouvrir les yeux de ses collègues sur les problèmes du secteur du logement". Ils font remarquer qu'elle est "à l'écoute des différents points de vue". Consensuelle? Janet L. Yellen pourrait en tous cas devenir la première femme présidente de la Fed.
http://www.latribune.fr/actualites/econ ... -fed-.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#50 Message par moinsdewatt » 17 sept. 2013, 16:53

Comment les inégalités sont en train de briser le rêve américain

17 Sept 2013 La Tribune

Les États-Unis ont longtemps été considérés comme une « terre d'opportunités, » où ceux qui travaillaient dur pouvaient aller de l'avant. La croyance dans cette caractéristique fondamentale de l'identité nationale américaine n'a cessé de persister, bien que les inégalités se soient progressivement creusées au fil des décennies.

Ces dernières années, en revanche, la tendance en direction d'écarts extrêmes en termes de revenus et de richesse s'est considérablement accélérée, en raison des évolutions démographiques, de la polarisation des compétences au sein de l'économie, ainsi que des politiques budgétaires. Faut-il alors considérer que le rêve américain serait sur le point de s'effondrer ?

Un report de 1.100 milliards de dollars

Entre 1997 et 2007, la part des revenus s'inscrivant dans le top 1% des ménages américains a augmenté de 13,5%. Ceci équivaut à un report de 1.100 milliards de dollars des revenus annuels américains en faveur de ces familles - soit plus que le total des revenus des 40% de ménages américains les moins favorisés.

L'impact précis de ces inégalités sur le bien-être des individus demeure controversé, notamment en raison de la nature complexe des mesures nécessaires pour jauger cette donnée avec exactitude. Mais si les indicateurs objectifs ne peuvent aboutir à une image complète de la relation existant entre inégalités et bien-être humain, la manière de les interpréter fournit aux individus un certain nombre de signaux importants au sein des sociétés, ainsi que d'une société à l'autre.

La conséquence d'un système injuste ?
............
............
Long article à lire ici :
http://www.latribune.fr/opinions/tribun ... icain.html

Répondre