Questions sur les comptes en devise

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
gmt
Messages : 32
Enregistré le : 26 mai 2011, 16:23

Questions sur les comptes en devise

#1 Message par gmt » 22 juin 2012, 12:21

Bonjour, à tous

Il y a pas mal de membres qui ont des avis très intéressants sur les questions financières et j'ai du mal à trouver des infos sur les comptes en devises. Donc je pose ma question ici.

Que pensez-vous du fait de convertir une partie de son épargne sur un compte en devise dans une banque française?

Quels sont les avantages et les inconvénients par rapport à un compte à l'étranger.
Pensez vous que le gouvernement pourrait faire un coup tordu sur ce genre de compte?

Je ne suis pas intéressé par l'or ou la possession de billets sous le matelas: ma question se pose sur le compte en lui même et pas sur le fait d'investir sur une devise.
Le but de la manoeuvre est de se prémunir de "troubles" sur l'euro ou carrément la sortie de l'euro (ce n'est pas une manoeuvre spéculative)

L'epargne en question est de l'ordre de 1,2 ans de salaire que je dépenserai le jour ou j'acheterai un bien immobilier.

Avatar du membre
LukeLaBulle
-+
-+
Messages : 2434
Enregistré le : 31 janv. 2012, 09:03

Re: Questions sur les comptes en devise

#2 Message par LukeLaBulle » 22 juin 2012, 15:42

Je ne vois pas tellement l'intérêt. Tu t'expose au risque de change (qui est énorme, rappelons-le), et tu n'obtiens pas grand chose en échange. C'est à mon avis une manœuvre très spéculative, et qui n'a pas bcp de sens dans une optique de sécurisation du patrimoine.

Avatar du membre
Primobil
Messages : 246
Enregistré le : 22 juil. 2007, 07:38
Localisation : Moulins
Contact :

Re: Questions sur les comptes en devise

#3 Message par Primobil » 22 juin 2012, 16:43

gmt a écrit :Bonjour, à tous

Il y a pas mal de membres qui ont des avis très intéressants sur les questions financières et j'ai du mal à trouver des infos sur les comptes en devises. Donc je pose ma question ici.

Que pensez-vous du fait de convertir une partie de son épargne sur un compte en devise dans une banque française?
Petit rappel pour les lecteurs de passage : le compte en devise étrangère est une solution pour se prémunir d'une dégradation imminente de la valeur d'une monnaie. Donc dans notre cas, cela peut être une option si d'aventure nous nous retrouvions à la veille de sortir de l'euro. Cela permettrait à notre épargne de ne pas/moins subir le retour à une monnaie nationale.
La difficulté principale de ce genre de manœuvre restant le choix de la dite devise étrangère.
Pour ma part j'ai ouvert il y a six mois environ un compte en dollars australiens à la BNP (couplé avec un compte courant en euros pour recevoir les virements). Tant que les comptes restent vides cela ne me coûte rien, et ils le resteront tant que l'euro tiendra bon.
Quels sont les avantages et les inconvénients par rapport à un compte à l'étranger.
Pour les gros virements il faut généralement faire le déplacement. Donc c'est moyen niveau réactivité. Le risque de choisir une banque française est qu'elle pourrait se retrouver prise dans une crise systémique, et donc faire faillite, mais si cela devait se produire je pense personnellement que préserver notre épargne sera le cadet de nos soucis...
Pensez vous que le gouvernement pourrait faire un coup tordu sur ce genre de compte?
C'est peu probable tant que ce genre d'ouverture reste marginale. Pour ma part, j'ai fait une demande à la fois au CA et à la BNP et dans les deux cas la personne en face de moi n'avait jamais eu ce type de requête. Au CA (ma banque actuelle) ils ont même du pondre un contrat spécialement pour moi, que j'ai résilié un mois plus tard en voyant la différence avec la BNP. :twisted:
"L’Union Européenne, c'est ça : des Etats européens surendettés se surendettent encore plus pour aider des Etats en faillite, qui ne les rembourseront jamais." Pierre JOVANOVIC

gmt
Messages : 32
Enregistré le : 26 mai 2011, 16:23

Re: Questions sur les comptes en devise

#4 Message par gmt » 22 juin 2012, 17:42

Merci pour tes eclaircissements primobil.

Avoir des comptes en devise avec zero dessus est une bonne idée, cela permet quand même de gagner beaucoup de temps au cas où.
J'ai vu que la BNP est souvent plébiscitée.
Mon conseiller à la LCL a l'air de ne pas savoir ce qu'est un compte en devise et me dit que c'est réservé qu'aux expatriés :shock:
Je vais aussi voir avec la caisse d'epargne, ils proposent même un rendement de 0,3% mais leur formule de change a l'air assez penalisante.

Le choix de la devise est très dificile, je songe fortement au CHF

gmt
Messages : 32
Enregistré le : 26 mai 2011, 16:23

Re: Questions sur les comptes en devise

#5 Message par gmt » 22 juin 2012, 17:48

LukeLaBulle a écrit :Je ne vois pas tellement l'intérêt. Tu t'expose au risque de change (qui est énorme, rappelons-le), et tu n'obtiens pas grand chose en échange. C'est à mon avis une manœuvre très spéculative, et qui n'a pas bcp de sens dans une optique de sécurisation du patrimoine.

Transformer ses euros en or, pierre ou action est aussi une maneuvre speculative.
Garder ses comptes en euros aussi (si on croit dans la deflation)
Chacun pari sur ce qu'il croit maitriser.

Avatar du membre
RFK1
Messages : 144
Enregistré le : 07 nov. 2009, 22:13
Localisation : Paris

Re: Questions sur les comptes en devise

#6 Message par RFK1 » 22 juin 2012, 17:53

Pour les devises, je dirais :
  • dollar canadien
    dollar australien
    franc suisse
    couronne norvégienne
    couronne suédoise
C'est ce qui revient le plus souvent car ce sont des pays exportateurs politiquement stables. Par contre ce sont des pays exposés aux fluctuations des matières premières (forte volatilité sur fond de tendance globalement haussière dans les années à venir) et à la conjoncture commerciale mondiale.
Modifié en dernier par RFK1 le 22 juin 2012, 17:54, modifié 1 fois.
Fear not the path of truth for the lack of people walking on it.

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: Questions sur les comptes en devise

#7 Message par Gei » 22 juin 2012, 17:54

Il ne faut pas rêver, s'il y a des mesures "non conventionnelles" sur l'Euro (limitation des retraits, par exemple), il y aura des mesures conservatoires sur les dépôts en autres monnaies dans les banques européennes. Faut pas prendre les politiques pour des benêts non plus, surtout après ce qui a été constaté en Grèce.

La seule vraie mesure de cet ordre qui mérite d'être considérée, c'est l'ouverture dans une banque étrangère dans compte en devise étrangère. Mais évidemment, ce n'est plus la même manip, et il faut commencer à avoir thésorisé un peu pour que ça en vaille la peine.

Le sujet a déjà été abordé plusieurs fois sur le forum, c'est le moment d'utiliser la fonction recherche que tout ce qui compte de geeks dans l'univers nous envie.
Modifié en dernier par Gei le 22 juin 2012, 19:24, modifié 1 fois.

gmt
Messages : 32
Enregistré le : 26 mai 2011, 16:23

Re: Questions sur les comptes en devise

#8 Message par gmt » 22 juin 2012, 18:08

Gei a écrit :Il ne faut pas rêver, s'il y a des mesures "non conventionnelles" sur l'Euro (limitation des retraits, par exemple), il y aura des mesures conservatoires sur les dépôts en autres monnaies dans les banques européennes. Faut pas prendre les politiques pour des benêts non plus, surtout après ce qui a été constatés en Grèce.
A quels genres de mesures conservatoires fais-tu allusion?

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: Questions sur les comptes en devise

#9 Message par Gei » 22 juin 2012, 19:27

Je suis ni banquier ni politicien, mais il me semble que dans ces conditions là je viserais à limiter les "pertes en lignes" sur les comptes en devises détenus par des banques françaises, genre : interdiction d'ouvrir des comptes hors euros dans des banques européennes et plafonnement des comptes existants, voire conversion forcée des fonds déposés en monnaie étrangères en euro.

Dans tous les cas, les virements hors zone euro seraient fortement limités, voire interdits.

Maintenant, c'est de la science-fiction. Pour l'instant ?

Avatar du membre
Primobil
Messages : 246
Enregistré le : 22 juil. 2007, 07:38
Localisation : Moulins
Contact :

Re: Questions sur les comptes en devise

#10 Message par Primobil » 22 juin 2012, 20:50

Gei a écrit :Je suis ni banquier ni politicien, mais il me semble que dans ces conditions là je viserais à limiter les "pertes en lignes" sur les comptes en devises détenus par des banques françaises, genre : interdiction d'ouvrir des comptes hors euros dans des banques européennes et plafonnement des comptes existants, voire conversion forcée des fonds déposés en monnaie étrangères en euro.

Dans tous les cas, les virements hors zone euro seraient fortement limités, voire interdits.

Maintenant, c'est de la science-fiction. Pour l'instant ?
A mon avis, dès l'instant que l'argent restera dans une banque française, ils en auront rien à foutre. :D
Les politiques raisonnent en fonction de la masse. La limitation des retraits aux distributeurs de billets vas d'ailleurs dans ce sens. Si Mme Michu entend aux informations que la santé d'une banque s'est dégradée, alors elle risque d'aller y retirer son argent pour le cacher chez elle (c'est débile comme démarche mais ceci est un autre problème). Du coup les politiques et/ou banquiers, conscients du problème baissent le plafond des retraits pour limiter la casse.
Dans notre cas précis, les euros placés en banque française restent au même endroit. Ils sont juste libellés dans une autre monnaie. De plus, le phénomène est (et restera) très marginal. Je vois mal les politiques faire une loi pour contrer les actions d'une poignée de gens qui ne mettent pas le système en péril.
"L’Union Européenne, c'est ça : des Etats européens surendettés se surendettent encore plus pour aider des Etats en faillite, qui ne les rembourseront jamais." Pierre JOVANOVIC

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: Questions sur les comptes en devise

#11 Message par Gei » 22 juin 2012, 21:38

Primobil a écrit : Dans notre cas précis, les euros placés en banque française restent au même endroit. Ils sont juste libellés dans une autre monnaie. De plus, le phénomène est (et restera) très marginal. Je vois mal les politiques faire une loi pour contrer les actions d'une poignée de gens qui ne mettent pas le système en péril.
Sauf si c'est un peu plus qu'un poignée de gens.

C'est comme un bank run. Aujourd'hui personne ne sait ce que c'est et à quoi ça peut bien servir. Si d'aventure cela commençait à avoir un sens, l'idée se repandrait comme un feu de poudre.

Se rappeler qu'à contexte non conventionnel réflexes non conventionnels.

Se rappeler aussi que dans ce genre de situation seuls ceux qui ont anticipé s'en sortent à peu près.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8498
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Questions sur les comptes en devise

#12 Message par Indécis » 23 juin 2012, 09:36

Pour répondre à cette question, il est intéressant de faire un tour sur le sujet suivant :
viewtopic.php?f=204&t=63901
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Avatar du membre
Primobil
Messages : 246
Enregistré le : 22 juil. 2007, 07:38
Localisation : Moulins
Contact :

Re: Questions sur les comptes en devise

#13 Message par Primobil » 23 juin 2012, 11:08

Gei a écrit :Sauf si c'est un peu plus qu'un poignée de gens.
La plupart des membres du forum ont pu expérimenter à quel point les français n'y comprennent rien en économie. Il ont déjà du mal avec le système de l'offre et de la demande alors que c'est le B-a-ba de l’économie moderne. Je les sous estime peut-être, mais j'ai tellement été déçu par la médiocrité intellectuelle de nos concitoyens ces dernières années que je les vois mal être frappés d'un éclair de génie en matière de protection de leur épargne.
C'est comme un bank run. Aujourd'hui personne ne sait ce que c'est et à quoi ça peut bien servir. Si d'aventure cela commençait à avoir un sens, l'idée se répandrait comme un feu de poudre.
Ton raisonnement ne me semble pas cohérent. Quand les gens se retrouvent à agir sous le coup de la peur, par définition, ils ne réfléchissent que très peu et laissent des pulsions bassement primitives guider leur actions.
Ce qui colle tout à fait avec le principe du bank-run :
- moi avoir peur faillite de ma banque
- donc moi retirer tout argent
- comme ça si banque faire faillite moi pas avoir perdu argent
- moi futéééé :D
C'est caricatural, mais dans la réalité l'immense majorité des gens fonctionne comme ça : ils choisissent par réflexe la solution la plus rapide et la plus simple à mettre en œuvre.
Hors, pour se retrouver à aller demander à ouvrir un compte en devises, il faut :
- avoir compris ce qu'était la valeur d'une monnaie.
- avoir compris pour quelles raisons un retour à une monnaie nationale risquerait de nuire gravement à toute forme d'épargne liquide.
- avoir identifié une monnaie dont on anticipe qu'elle perdra moins de valeur que les autres en cas d'explosion de la zone euro.
- être capable d'expliquer tout ça à son conseiller bancaire qui, dans une majorité de cas, comprend la chose moins bien que nous.
Ce n'est clairement pas une solution simple et rapide à mettre en œuvre, ni même intelligible par le plus grand nombre... Pour moi, il est impossible qu'une personne inculte en économie et paniqué se lance dans une telle démarche.
Se rappeler qu'à contexte non conventionnel réflexes non conventionnels.
Oui et non. Des mesures non conventionnelles, et donc non prévisibles, seront peut-être prises par les dirigeants (mais là encore pour contrer les réactions de la masse), mais la réaction d'un peuple apeuré est tout à fait prévisible sur le plan collectif, surtout depuis que l'on a eu l'exemple de la Grèce.
Se rappeler aussi que dans ce genre de situation seuls ceux qui ont anticipé s'en sortent à peu près.
Je suis entièrement d'accord.
"L’Union Européenne, c'est ça : des Etats européens surendettés se surendettent encore plus pour aider des Etats en faillite, qui ne les rembourseront jamais." Pierre JOVANOVIC

Avatar du membre
caroline77
Modérateur
Modérateur
Messages : 7508
Enregistré le : 05 févr. 2012, 09:56
Localisation : Canada

Re: Questions sur les comptes en devise

#14 Message par caroline77 » 23 juin 2012, 12:02

Primobil a écrit :Ton raisonnement ne me semble pas cohérent. Quand les gens se retrouvent à agir sous le coup de la peur, par définition, ils ne réfléchissent que très peu et laissent des pulsions bassement primitives guider leur actions.
Ce qui colle tout à fait avec le principe du bank-run :
- moi avoir peur faillite de ma banque
- donc moi retirer tout argent
- comme ça si banque faire faillite moi pas avoir perdu argent
- moi futéééé :D
C'est caricatural, mais dans la réalité l'immense majorité des gens fonctionne comme ça : ils choisissent par réflexe la solution la plus rapide et la plus simple à mettre en œuvre.
Hors, pour se retrouver à aller demander à ouvrir un compte en devises, il faut :
- avoir compris ce qu'était la valeur d'une monnaie.
- avoir compris pour quelles raisons un retour à une monnaie nationale risquerait de nuire gravement à toute forme d'épargne liquide.
- avoir identifié une monnaie dont on anticipe qu'elle perdra moins de valeur que les autres en cas d'explosion de la zone euro.
- être capable d'expliquer tout ça à son conseiller bancaire qui, dans une majorité de cas, comprend la chose moins bien que nous.
Ce n'est clairement pas une solution simple et rapide à mettre en œuvre, ni même intelligible par le plus grand nombre... Pour moi, il est impossible qu'une personne inculte en économie et paniqué se lance dans une telle démarche.
.
Ne pas oublier que les gens sont des moutons, et qu'il suffirait qu'un JT de 20 h tienne un discours alarmiste en lançant une hypothèse de solution, pour que ce soit la ruée du troupeau devant les banques le lendemain à 9 h. Voir ce qui s'est produit en Argentine en au début des années 2000 quand le gouvernement a brutalement décidé de dévaluer le peso. Même si la situation économique de notre pays n'a rien à voir, cela constitue néanmoins un cas d'école riche en enseignement.

Je cite :

"L'ouverture des banques fut interdite plusieurs jours, afin d'enrayer la vague d'achat de dollars."

"Dans le détail le Corralón consistait à convertir tous les comptes courants, au-dessus d'un certain seuil, en comptes d'épargne à revenu fixe, dont la date de restitution avait été repoussée à 2010 (empêchant ainsi les retraits d'argents)".

"Ainsi, il fut décidé que les comptes en dollars seraient traités comme des comptes en pesos avec une valeur de 1,4 peso pour 1 dollar, et qu'ils ne pourraient être restitués que sous des délais de plusieurs mois, voire plusieurs années dans le cas des comptes disposant de sommes importantes."

Source :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_%C3% ... e_la_crise

On voit donc bien que le gouvernement d'un pays X peut faire absolument ce qu'il veut avec les comptes qui se trouvent sur son sol. En devises étrangères ou pas.

La seule solution sûre étant d'ouvrir un compte à l'étranger, si possible dans un pays en dehors de l'union européenne.

Avatar du membre
Primobil
Messages : 246
Enregistré le : 22 juil. 2007, 07:38
Localisation : Moulins
Contact :

Re: Questions sur les comptes en devise

#15 Message par Primobil » 23 juin 2012, 12:39

Effectivement ! :shock:
Dans un tel cas il n'y a pas grand chose à anticiper, à part quitter le pays concerné...
"L’Union Européenne, c'est ça : des Etats européens surendettés se surendettent encore plus pour aider des Etats en faillite, qui ne les rembourseront jamais." Pierre JOVANOVIC

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8498
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Questions sur les comptes en devise

#16 Message par Indécis » 23 juin 2012, 13:25

Primobil a écrit :Effectivement ! :shock:
Dans un tel cas il n'y a pas grand chose à anticiper, à part quitter le pays concerné...
Non, voir plus haut ...
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Répondre