Uberisation de l'économie.

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 9543
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Uberisation de l'économie.

#1 Message par Hippopotameuuu » 25 juin 2015, 23:23

La société thermo-industrielle qui ne veut pas mourir a trouvé un nouveau relais de productivité
Uberisation, je suis près a parié que le mot fera une entrée fracassante dans les prochaines éditions des dictionnaires.

Via des plateformes numériques capable d’établir un prix et un marché, toutes les professions de services sont consernées.

Les professions basées sur une rente vont morfler grave : Hotel, taxis, agence immo, loueur de voitures, et d'autres tout reste a inventer.

Le CDI aussi sera remis en cause au profits des intermittents du travail.

"- C'est une évolution ?
- Non sire, c'est une révolution !"
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13592
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Uberisation de l'économie.

#2 Message par Suricate » 25 juin 2015, 23:27

+1

La démocratisation de la fraude fiscale du pauvre.

Une vraie révolution.

fluxtendus
Messages : 443
Enregistré le : 03 août 2011, 01:12
Localisation : Paris

Re: Uberisation de l'économie.

#3 Message par fluxtendus » 25 juin 2015, 23:29

l'échangisme ?
:arrow:

defrance69

Re: Uberisation de l'économie.

#4 Message par defrance69 » 25 juin 2015, 23:45

Suricate a écrit :+1

La démocratisation de la fraude fiscale du pauvre.

Une vraie révolution.
que je sache, les révolutions ont toute commencée en refusant de payer toujours plus des taxes

Pour moi "l'ubérisation" n'est que la logique du logiciel libre appliquée à la vrai vie. Que tous le monde n'ai pas une vue consumériste du monde et puisse partager son travail et ses passions avec d'autres est l'annonce d'une nouvelle société bienveillante.

Il était grand temps...

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Uberisation de l'économie.

#5 Message par Praséodyme » 25 juin 2015, 23:51

Je tenterais bien la location entre particuliers. Vu ce que m'ont couté 24h de location d'un kärcher et d'un tuyau trop court chez Kiloupleindtrucs...

oléobulle
Messages : 1270
Enregistré le : 09 févr. 2008, 00:32
Localisation : Pontoise

Re: Uberisation de l'économie.

#6 Message par oléobulle » 26 juin 2015, 00:13

Les taxis viennent seulement de découvrir l'existence d'internet, rien de bien étonnant.

Cette profession est une relique d'un passé lointain, une époque où les clients, captifs, ne pouvaient passer que par eux, et où l'état était bien content de trouver une profession réglementée de plus qu'il pouvait taxer à loisir.

Avec l'avènement d'internet on est à présent dans une société décentralisée où les clients peuvent directement communiquer entre eux sans devoir passer par un intermédiaire. Le résultat inévitable est qu'ils en viennent à court-circuiter tous les intermédiaires. Si internet avait été inventé avant les voitures, les taxis sous leur forme actuelle (avec une plaque et en nombre limité) n'auraient sans doute jamais existé. Tout comme pas mal d'autres professions d'ailleurs.

Mais, en se battant contre internet, ils sont en retard non pas d'une guerre mais de deux. Leur pire cauchemar est encore à venir, et il ne s'agit pas d'internet mais des voitures autonomes qui commencent à voir le jour. Bientôt, non seulement les conducteurs pourront rouler en passager dans leur propres voitures, mais on peut imaginer, de façon logique, des flottes de taxis automatisées, et donc sans conducteur!

Enfin. Je me déplace presque exclusivement en transports en communs, je ne me sens donc pas vraiment concerné. Mais, d'après les quelques spécimens que j'ai pu apercevoir en tant que piéton, les taxis que j'ai croisés se comportent souvent comme si le bitume leur appartenait, leur respect du code de la route est quelque peu sujet à appréciation et, du point de vue médical, ils semblent souffrir, à Paris du moins, d'un taux particulièrement élevé de daltonisme qui les gêne visiblement pour évaluer la couleur des feux de circulation, et nécessiterait de mon point de vue un dépistage généralisé.

Autant dire que leur disparition éventuelle ne me chagrinerait pas outre-mesure...

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: Uberisation de l'économie.

#7 Message par fluctuat et mergitur » 26 juin 2015, 00:32

Ce système réglementé n'est ni bon pour le professionnel, ni pour le client, il est temps qu'il cesse.
En choisissant la profession de taxi, ces gens se sont heurtés à la fin d'un Ponzi : c'est le moment de passer à la caisse, et les derniers arrivés sont toujours les perdants.
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

defrance69

Re: Uberisation de l'économie.

#8 Message par defrance69 » 26 juin 2015, 00:37

+1
Personnellement je suis toujours étonné qu'ils gueulent contre uber et consort mais pas contre les autolib et autres velolib

Sinon les combats d'arrière gardes c'est limite culturelle de par chez nous, comme les manifs en septembre
Battre le pavé entre nation et république en comparaison avec le carré noir qui c'est rependue sur l'internet en janvier
https://fr.wikipedia.org/wiki/Je_suis_Charlie
Après seulement quelques minutes, le slogan se répand très rapidement sur les blogs et réseaux sociaux13, notamment via Twitter et Facebook ou dans les principaux journaux français comme Le Monde, Libération13. Twitter France annonce en fin de journée le 8 janvier 2015 que 3,4 millions de messages de solidarité #JeSuisCharlie ont été publiés dans le monde14.
Le site internet de Charlie Hebdo est mis hors-ligne à la suite de l'attentat avant d'être rouvert peu de temps après avec ce slogan « Je suis Charlie » sur fond noir. Devenue virale15, l'expression est reprise très rapidement dans toute la France puis dans les plus grandes villes du monde et traduite en de nombreuses langues, traductions disponibles sur le site de Charlie Hebdo1. Par hommage, l'image est utilisée par certains utilisateurs des réseaux sociaux comme avatar16.
Le slogan est également utilisé avec le hashtag #jesuischarlie sur Twitter (utilisé 619 000 fois entre 11 h et 20 h le 7 janvier1) ; c'est le hashtag le plus tweeté du monde pendant plusieurs heures sur les réseaux sociaux17. Il est aussi utilisé sous forme d'autocollants, pancartes, affiches, ou autres formats lors des rassemblements d'hommage, le soir-même dans de nombreux lieux publics de l’Hexagone et de métropoles d'autres pays. Il est rapidement présenté comme un « symbole de la liberté de la presse »18.
Le hashtag « #jesuischarlie » devient d'ailleurs l'un des hashtags plus populaires de l'histoire du réseau social Twitter avec pas moins de 5 044 740 tweets publiés lors des seuls trois jours d'attentats à Paris et en Île-de-France19 du 7 au 9 janvier 2015.
Le slogan est utilisé lors des manifestations de soutien au soir du 7 janvier, parfois traduit dans d'autres langues20.
Le slogan est utilisé pour défendre la liberté d'expression dans le monde entier21.
Je suis en calbut devant mon écran et je communique avec le monde

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15266
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Uberisation de l'économie.

#9 Message par pangloss » 26 juin 2015, 04:05

Oublions Uber.
Que coûtera(it) de lui développer un concurrent ?
Aujourd'hui ? Dans 10 ans ?
La valeur de la licence des taxis sera bientôt à zéro.
La capitalisation boursière d'Uber un peu plus tard.
Nous vivons une transition fulgurante.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

vstore
Messages : 543
Enregistré le : 24 juin 2014, 06:08

Re: Uberisation de l'économie.

#10 Message par vstore » 26 juin 2015, 06:44

Personne ne peut être pour un système de fraude fiscale systématique, organisé, dont la société qui en tire le plus les bénéfices ne participe pas ou sans aucune mesure avec ses résultats à l’impôt national


il y a un vrai danger, une vraie problématique

qu'on soit pour ou contre les taxis, ce n'est même pas la question aujourd'hui (je fuis les taxis, je suis absolument contre leurs arguments liés à leur licence ...)

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 6994
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: Uberisation de l'économie.

#11 Message par davivd » 26 juin 2015, 06:45

L'état fait n'importe quoi.
Pour régler le problème uberpop, il suffisait d'instaurer une taxe provisoire sur les services de transports de personne, et de rembourser forfaitairement les chauffeurs de taxi via une exonération de la taxe et/ou un crédit d'impôt sur plusieurs années dont le montant avoisinerait le coût d'une licence de taxi.
Au lieu de ça on veut interdire un nouveau service qui marche et qui est en accord avec son temps.
Les chaînes de télé et journalistes devraient demander l'interdiction d'internet sous prétexte que ça leur a coûté plus cher de diffuser que le blogueur du coin et qu'eux aussi ils perdent des revenus face à une concurrence déloyale. Saisissons les ordinateurs des utilisateurs d'internet......
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

lolio
+
+
Messages : 2935
Enregistré le : 14 avr. 2010, 17:42

Re: Uberisation de l'économie.

#12 Message par lolio » 26 juin 2015, 07:12

Si les taxis ne sont pas contents de leur sort, ils peuvent toujours faire du Uber.
Mais le problème, et la grosse différence, entre Uber et les taxis c'est la plaque.
cette autorisation est attribuée gratuitement mais les plaques sont le plus souvent vendues de gré à gré, sur les forums professionnels ou par l'intermédiaire des syndicats. Les prix ont baissé de plus de 25 % en un peu plus d'un an.
Effectivement c'est dure pour le taxi qui vient d'acheter sa plaque 200 000 euros ou le taxi qui compte revendre la sienne pour financer sa retraite.
Ben92 a écrit :et +0.2% dans le 92 aussi.
Vu les conditions de crédit exceptionnelles je me demande pourquoi ça n'augmente pas davantage...

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 6994
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: Uberisation de l'économie.

#13 Message par davivd » 26 juin 2015, 07:20

Oui c'est ça, et l'état aurait du aidé la transition par le remboursement des plaques d'une manière ou d'une autre.
Au lieu de ça, le gouvernement interdit un service qui en réalité existe déjà de manière légale (blabla car par exemple, autorisé car covoiturage).
Et maintenant que la situation est bien pourrie, tu as des mecs qui se font casser la tronche en tant que conducteur ou même passager de uber....Bravo!!!
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

defrance69

Re: Uberisation de l'économie.

#14 Message par defrance69 » 26 juin 2015, 07:26

Régler un problème en mettant en place une nouvelle taxe, il n'y a qu'en France que l'on peu lire/croire cela... :oops:
Si les taxis ne sont pas content de leur sort, qu'il change de métier : ils ont cru à un eldorado et on trouvé de la Pyrite, idem pour les scelliers et autres dufflot...

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Uberisation de l'économie.

#15 Message par cashisking » 26 juin 2015, 07:29

davivd a écrit :Oui c'est ça, et l'état aurait du aidé la transition par le remboursement des plaques d'une manière ou d'une autre.
JAMAIS.
Ces plaques sont gratuites, il est hors-de-question que mes impôts servent à rembourser ceux qui ont spéculé sur leur valeur.

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 6994
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: Uberisation de l'économie.

#16 Message par davivd » 26 juin 2015, 07:30

Mettre en place une taxe ou pas, l'autre solution c'est un crédit d'impôts et/ou de charges sur plusieurs années.
C'est l'état qui est à l'origine de l'inflation des plaques, pour une fois ça ne me choque pas qu'il rembourse en conséquence.
Pour moi ça n'a rien avoir un Duflot ou un Scellier ou l'objectif est de gagner de l'argent avec de l'argent, là c'est des mecs qui ont payer pour travailler parce qu'on ne leur laissait pas la possibilité de faire ce job autrement.
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Uberisation de l'économie.

#17 Message par cashisking » 26 juin 2015, 07:31

defrance69 a écrit :Régler un problème en mettant en place une nouvelle taxe, il n'y a qu'en France que l'on peu lire/croire cela... :oops:
Si les taxis ne sont pas content de leur sort, qu'il change de métier : ils ont cru à un eldorado et on trouvé de la Pyrite, idem pour les scelliers et autres dufflot...
Tweet sur BFM hier : "Je viens de me faire agresser par le facteur parce que j'avais envoyé un mail" :lol:

Comme pour la musique, la révolution numérique est en marche, soit tu fais avec, soit tu disparais.

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 6994
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: Uberisation de l'économie.

#18 Message par davivd » 26 juin 2015, 07:33

cashisking a écrit :
davivd a écrit :Oui c'est ça, et l'état aurait du aidé la transition par le remboursement des plaques d'une manière ou d'une autre.
JAMAIS.
Ces plaques sont gratuites, il est hors-de-question que mes impôts servent à rembourser ceux qui ont spéculé sur leur valeur.
Gratuites mais rares....Ce qui est rare est cher...etc... :wink:
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Uberisation de l'économie.

#19 Message par cashisking » 26 juin 2015, 07:37

davivd a écrit :
cashisking a écrit :
davivd a écrit :Oui c'est ça, et l'état aurait du aidé la transition par le remboursement des plaques d'une manière ou d'une autre.
JAMAIS.
Ces plaques sont gratuites, il est hors-de-question que mes impôts servent à rembourser ceux qui ont spéculé sur leur valeur.
Gratuites mais rares....Ce qui est rare est cher...etc... :wink:
L'état ne va pas rembourser 200k€ à un taxi ce qui coûte 0€, soyons sérieux.

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 6994
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: Uberisation de l'économie.

#20 Message par davivd » 26 juin 2015, 07:44

De manière indirecte, si.
Je comprends ta posture, mais l'état a limité le nombre de plaques et autorisé la revente, il est donc responsable de la situation aussi ubuesque que de valoriser 200K€ quelque chose qui vaut au départ 0.
Après on peut effectivement dire, "allez vous faire voir, c'est gratuit, vos 200K€ vous vous les carrez où je pense" ou encore mieux "on va interdire uerpop parce que vous vous avez payé pour bosser et pas eux".
Mais si on cherche une solution pragmatique qui permet d'une part de permettre l'utilisation de ce nouveau service et d'autre part de ne pas pénaliser ceux qui ont joué le jeu des plaques, il faut trouver un moyen de compensation.
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#21 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 08:02

pangloss a écrit :Oublions Uber.
Que coûtera(it) de lui développer un concurrent ?
Aujourd'hui ? Dans 10 ans ?
La valeur de la licence des taxis sera bientôt à zéro.
La capitalisation boursière d'Uber un peu plus tard.
Nous vivons une transition fulgurante.
Le cout technique pour recréer uber ne serait pas énorme. Il s'agit d'une application + un site, c'est bien le diable s'il faut 200 k€ pour récréer tout ça.

Par contre y'a :
* un effet de masse critique qui profite à Uber (plus y'a de chauffeurs, plus le service à de la valeur)
* un cout juridique qui est défavorable à Uber (ils essuient les platres, le second entrant n'aura qu'a s'y mettre)

A mon avis, ça pourrait avoir un sens de faire un clone "selectif" dans quelques mois. Par exemple "Entre femmes", "Taxi halal", etc...

Envie de te lancer dans l'aventure ?

defrance69

Re: Uberisation de l'économie.

#22 Message par defrance69 » 26 juin 2015, 08:07

Le premier essuie les plates mais il est dans la place

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 12663
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Uberisation de l'économie.

#23 Message par Goldorak2 » 26 juin 2015, 08:10

davivd a écrit :De manière indirecte, si.
Je comprends ta posture, mais l'état a limité le nombre de plaques et autorisé la revente, il est donc responsable de la situation aussi ubuesque que de valoriser 200K€ quelque chose qui vaut au départ 0.
Après on peut effectivement dire, "allez vous faire voir, c'est gratuit, vos 200K€ vous vous les carrez où je pense" ou encore mieux "on va interdire uerpop parce que vous vous avez payé pour bosser et pas eux".
Mais si on cherche une solution pragmatique qui permet d'une part de permettre l'utilisation de ce nouveau service et d'autre part de ne pas pénaliser ceux qui ont joué le jeu des plaques, il faut trouver un moyen de compensation.
Les plaques sont un peu comme le foncier. Tel ou tel emplacement vaut pas grand chose au départ (terre agricole) puis ça monte pour pour telle raison. Après il y a changement naturel (une inondation, un tremblement de terre), ou décidée (une route, une décharge doit être là) et qui assume la perte ?
Ce n'est pas forcément l'Etat le responsable de l'effondrement de la valeur des plaques de taxi (même s'il est en partie responsable de leur envolée passée en ayant trop céder aux intérêt corporatiste des taxis). L'Etat ne peut probablement pas empécher UBER, blablacar et consorts. Et il voulait améliorer les mobilités (et uber est une solution au coût trop élevé du transport).
L'Etat n'aura pas forcément les moyens de payer les licences. L'uberisation c'est quelque part la fin du travail stable et un retour aux journaliers... aux revenus plus faible et plus difficile à taxer.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 26 juin 2015, 08:19, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#24 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 08:16

defrance69 a écrit :Le premier essuie les plates mais il est dans la place
Oui, mais ce n'est pas forcément lui qui reste sur le long terme. (cf AltaVista, Myspace...).

lolio
+
+
Messages : 2935
Enregistré le : 14 avr. 2010, 17:42

Re: Uberisation de l'économie.

#25 Message par lolio » 26 juin 2015, 08:31

Le Préfet des Yvelines a pris un arrêté anti Uber Pop
http://www.yvelines.gouv.fr/Publication ... nistratifs

C'est le dernier en bas, dans le > RAA N°46 SPECIAL du 25 juin 2015


La principale motivation est "que la société Uber Pop via notamment son application incite des particuliers à exercer cette activité sur le département des Yvelines en s'affranchissant du cadre juridique"
Mooouais.

Obs : Uber pop n'est pas une société mais l'application d'Uber, il y a une erreur de rédaction dans le premier visa et une faute de français sur le second :lol:
Ben92 a écrit :et +0.2% dans le 92 aussi.
Vu les conditions de crédit exceptionnelles je me demande pourquoi ça n'augmente pas davantage...

Avatar du membre
dudu91
Messages : 1032
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Re: Uberisation de l'économie.

#26 Message par dudu91 » 26 juin 2015, 08:34

Quand tu investis, tu assumes les éventuelles pertes.
Les a-t'on entendu se plaindre quand les licences ont pris de la valeur ?
Évidemment non.

A là limite, on pourrait réclamer au sommet de la pyramide de Ponzi de rembourser les nouveaux entrants.
Mais comme tout se passe sous le manteau et que la plus-value sur la revente de la licence est "naturelle" pour les anciens...

L’état va encore faire semblant de défendre les taxis, mais ils vont disparaitre à petit feu.
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8049
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Uberisation de l'économie.

#27 Message par Bidibulle » 26 juin 2015, 08:39

Comme quoi il n'avait pas tord sur le sujet le vieil Attali. Voilà plus de 7 ans qu'il préconisait la libéralisation des taxis. On en serait pas là aujourd'hui.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Toine
Messages : 665
Enregistré le : 25 janv. 2010, 16:57

Re: Uberisation de l'économie.

#28 Message par Toine » 26 juin 2015, 08:56

Somhome : l'Uber de l'immobilier :mrgreen:

http://pro.clubic.com/actualite-e-busin ... e-axa.html
Le français Somhome tente de se démarquer depuis 2013 en y appliquant une logique de site de rencontre. En lieu et place d'un champ de recherche, le site invite le futur locataire à créer son profil, décrire ses critères, constituer son dossier de candidature et à en dire un peu plus sur lui. Si des annonces immobilières correspondent à tous ses choix, elles lui sont affichées.

Car de son côté, le propriétaire a lui aussi rempli ce genre de fiche, avec ses critères. L'intérêt du site est de faire se rencontrer l'offre et la demande sur la base du maximum de compatibilités. L'enjeu est d'éviter les déconvenues lors de la visite pour les deux parties et d'éliminer les déplacements inutiles. Un agenda partagé, fonctionnant un peu comme Doodle, est aussi proposé pour que les candidats planifient leur visite.
https://somhome.com/

Avatar du membre
saturne
-+
-+
Messages : 1808
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Uberisation de l'économie.

#29 Message par saturne » 26 juin 2015, 08:57

Yaka faire un QE de plaques. Pour tout le monde. Nan ?

Ponce Pilate va laisser la foule décider, puis s'en laver les mains.
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#30 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 09:04

saturne a écrit :Yaka faire un QE de plaques. Pour tout le monde. Nan ?

Ponce Pilate va laisser la foule décider, puis s'en laver les mains.
Si tu veux que la fête soit compléte, faudrait trouver un type à crucifier alors... :arrow:

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9616
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Uberisation de l'économie.

#31 Message par WolfgangK » 26 juin 2015, 09:05

zaz.1 a écrit :
pangloss a écrit :Oublions Uber.
Que coûtera(it) de lui développer un concurrent ?
Aujourd'hui ? Dans 10 ans ?
La valeur de la licence des taxis sera bientôt à zéro.
La capitalisation boursière d'Uber un peu plus tard.
Nous vivons une transition fulgurante.
Le cout technique pour recréer uber ne serait pas énorme. Il s'agit d'une application + un site, c'est bien le diable s'il faut 200 k€ pour récréer tout ça.

Par contre y'a :
* un effet de masse critique qui profite à Uber (plus y'a de chauffeurs, plus le service à de la valeur)
* un cout juridique qui est défavorable à Uber (ils essuient les platres, le second entrant n'aura qu'a s'y mettre)

A mon avis, ça pourrait avoir un sens de faire un clone "selectif" dans quelques mois. Par exemple "Entre femmes", "Taxi halal", etc...

Envie de te lancer dans l'aventure ?
Ce qu'il faudrait, c'est un clone d'Uber qui soit une coopérative entre chauffeurs. Le capital nécessaire est tellement faible en rapport à la valeur (cf. valorisation d'Uber) que je trouve ahurissant qu'il n'y ait pas de coopérative pour redistribuer la valeur à ceux/celles qui font vraiment le boulot.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9616
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Uberisation de l'économie.

#32 Message par WolfgangK » 26 juin 2015, 09:07

Hippopotameuuu a écrit :La société thermo-industrielle qui ne veut pas mourir a trouvé un nouveau relais de productivité
Uberisation, je suis près a parié que le mot fera une entrée fracassante dans les prochaines éditions des dictionnaires.

Via des plateformes numériques capable d’établir un prix et un marché, toutes les professions de services sont consernées.

Les professions basées sur une rente vont morfler grave : Hotel, taxis, agence immo, loueur de voitures, et d'autres tout reste a inventer.

Le CDI aussi sera remis en cause au profits des intermittents du travail.

"- C'est une évolution ?
- Non sire, c'est une révolution !"
https://news.ycombinator.com/item?id=9731963
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13592
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Uberisation de l'économie.

#33 Message par Suricate » 26 juin 2015, 09:13

saturne a écrit :Yaka faire un QE de plaques. Pour tout le monde. Nan ?
C'était une proposition de Attali...

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#34 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 09:14

WolfgangK a écrit : Ce qu'il faudrait, c'est un clone d'Uber qui soit une coopérative entre chauffeurs. Le capital nécessaire est tellement faible en rapport à la valeur (cf. valorisation d'Uber) que je trouve ahurissant qu'il n'y ait pas de coopérative pour redistribuer la valeur à ceux/celles qui font vraiment le boulot.
Pour être en train de monter une boite, je suis fasciné a quel point ce ne sont pas ceux "qui font le boulot" qui font rentrer l'argent.
Ceux qui font rentrer l'argent, c'est uber (au sens propre d'ailleurs, puisqu'ils gèrent le paiement), leur système de paiment, leur marque, leur infrastructure...

Et apparement ils ne prennent que 20% de commission, ce qui n'a rien de follement délirant. Difficile d'imaginer monter une cooperative qui sera forcément plus petite que le geant mondial, mais parviendra tout de même à avoir des comissions inférieures....

s_chlaf
Messages : 545
Enregistré le : 05 janv. 2011, 11:23

Re: Uberisation de l'économie.

#35 Message par s_chlaf » 26 juin 2015, 09:19

oléobulle a écrit : Avec l'avènement d'internet on est à présent dans une société décentralisée où les clients peuvent directement communiquer entre eux sans devoir passer par un intermédiaire. Le résultat inévitable est qu'ils en viennent à court-circuiter tous les intermédiaires. Si internet avait été inventé avant les voitures, les taxis sous leur forme actuelle (avec une plaque et en nombre limité) n'auraient sans doute jamais existé. Tout comme pas mal d'autres professions d'ailleurs.
complètement faux. là tu as bien un intermédiaire obligatoire, c'est la société Uber, qui ne "produit" presque rien, avec très peu de salariés, et bouffe une commission énorme sur le véritable travail, qui est effectué par des indépendants, lesquels assume de facto tous les risques (pas salariés, doit gérer soi-même son assurance, les mauvais clients, tous les aléas...)

comme l'a dit wolfgang, la seule solution viable, c'est celle de la coopérative.

si/quand uber atteint une position de marché suffisante pour écraser la concurrence, on n'aura rien gagné par rapport aux taxis d'aujourd'hui (de la même manière que G7 a monopolisé les plaques de taxi).

si on vise le fameux "coût marginal" sur ce genre de service (l'intermédiation entre particulier), c'est pas pour se faire gloutonner 20-30% de commission par un intermédiaire purement technique en position de force.

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#36 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 09:25

s_chlaf a écrit : complètement faux. là tu as bien un intermédiaire obligatoire, c'est la société Uber, qui ne "produit" presque rien, avec très peu de salariés,

c'est pas pour se faire gloutonner 20-30% de commission par un intermédiaire purement technique en position de force.
C'est marrant quand on y pense, uber "ne produit presque rien", mais pour autant, il est en position de force ?
Accessoirement, il y a aussi Lyft qui fait un peu la même chose qu'uber, mais avec moins de succès... est-ce lyft ne produit lui aussi presque rien, mais il le fait moins bien qu'uber ? :wink:

20 à 30% (j'avais lu 20%, mais mettons 30%) de comissions sur le produit, c'est une marge plutot inférieures aux boutiques par exemple. Et ça tombe bien, uber est une boutique...

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9616
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Uberisation de l'économie.

#37 Message par WolfgangK » 26 juin 2015, 09:31

zaz.1 a écrit :
WolfgangK a écrit : Ce qu'il faudrait, c'est un clone d'Uber qui soit une coopérative entre chauffeurs. Le capital nécessaire est tellement faible en rapport à la valeur (cf. valorisation d'Uber) que je trouve ahurissant qu'il n'y ait pas de coopérative pour redistribuer la valeur à ceux/celles qui font vraiment le boulot.
Pour être en train de monter une boite, je suis fasciné a quel point ce ne sont pas ceux "qui font le boulot" qui font rentrer l'argent.
Ceux qui font rentrer l'argent, c'est uber (au sens propre d'ailleurs, puisqu'ils gèrent le paiement), leur système de paiment, leur marque, leur infrastructure...

Et apparement ils ne prennent que 20% de commission, ce qui n'a rien de follement délirant. Difficile d'imaginer monter une cooperative qui sera forcément plus petite que le geant mondial, mais parviendra tout de même à avoir des comissions inférieures....
Mais un système de paiement, c'est rien (Stripe), une infrastructure non plus (OpenShift au début, OVH quand ça vaut le coup de gérer soi-même). Je devrais donner un clone d'uber à faire en projet à mes élèves.
20% c'est délirant : 5% devrait être le maximum !
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#38 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 09:32

Pinaise, entre uber et lyft, ça semble tendu tout de même :
http://simplifier-la-mobilite.tumblr.co ... t-declaree
Dans un article paru le 26 août, le site spécialiste des nouvelles technologies nous dévoile les dessous de l’opération SLOG (Supplying Long-term Operation Growth) lancée par Uber.

Des ambassadeurs Uber auraient été réunis en “street teams” dédiées au harcèlement des chauffeurs de Lyft. Elles effectueraient des trajets sur Lyft afin d’inciter les chauffeurs rencontrés à opter plutôt pour Uber. D’autre part, Lyft les accuse d’avoir commandé puis annulé plus de 5 000 trajets à ses chauffeurs afin de les rendre indisponibles pour de véritables clients.
C'est beau la concurence libre... (ou pas).

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#39 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 09:35

WolfgangK a écrit :
zaz.1 a écrit :
WolfgangK a écrit : Ce qu'il faudrait, c'est un clone d'Uber qui soit une coopérative entre chauffeurs. Le capital nécessaire est tellement faible en rapport à la valeur (cf. valorisation d'Uber) que je trouve ahurissant qu'il n'y ait pas de coopérative pour redistribuer la valeur à ceux/celles qui font vraiment le boulot.
Pour être en train de monter une boite, je suis fasciné a quel point ce ne sont pas ceux "qui font le boulot" qui font rentrer l'argent.
Ceux qui font rentrer l'argent, c'est uber (au sens propre d'ailleurs, puisqu'ils gèrent le paiement), leur système de paiment, leur marque, leur infrastructure...

Et apparement ils ne prennent que 20% de commission, ce qui n'a rien de follement délirant. Difficile d'imaginer monter une cooperative qui sera forcément plus petite que le geant mondial, mais parviendra tout de même à avoir des comissions inférieures....
Mais un système de paiement, c'est rien (Stripe), une infrastructure non plus (OpenShift au début, OVH quand ça vaut le coup de gérer soi-même). Je devrais donner un clone d'uber à faire en projet à mes élèves.
20% c'est délirant : 5% devrait être le maximum !
Arretes de penser comme un techos. Uber, ce n'est pas une application + un site web. Si ça n'était que ça, 1% de com ça serait le maximum acceptable.
Uber c'est aussi tout une entreprise, une équipe de communication, le recrutement des chauffeurs, etc... etc... et le juridique bien sur, qui doit leur couter une blinde.

Avatar du membre
saturne
-+
-+
Messages : 1808
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Uberisation de l'économie.

#40 Message par saturne » 26 juin 2015, 09:53

WolfgangK a écrit :
zaz.1 a écrit :
WolfgangK a écrit : Ce qu'il faudrait, c'est un clone d'Uber qui soit une coopérative entre chauffeurs. Le capital nécessaire est tellement faible en rapport à la valeur (cf. valorisation d'Uber) que je trouve ahurissant qu'il n'y ait pas de coopérative pour redistribuer la valeur à ceux/celles qui font vraiment le boulot.
Pour être en train de monter une boite, je suis fasciné a quel point ce ne sont pas ceux "qui font le boulot" qui font rentrer l'argent.
Ceux qui font rentrer l'argent, c'est uber (au sens propre d'ailleurs, puisqu'ils gèrent le paiement), leur système de paiment, leur marque, leur infrastructure...

Et apparement ils ne prennent que 20% de commission, ce qui n'a rien de follement délirant. Difficile d'imaginer monter une cooperative qui sera forcément plus petite que le geant mondial, mais parviendra tout de même à avoir des comissions inférieures....
Mais un système de paiement, c'est rien (Stripe), une infrastructure non plus (OpenShift au début, OVH quand ça vaut le coup de gérer soi-même). Je devrais donner un clone d'uber à faire en projet à mes élèves.
20% c'est délirant : 5% devrait être le maximum !

Vous confondez le coût de propriété et le coût du travail.
Droits intellectuels, de marque, de concept si vous voulez.

Les 20% c'est le concept.
Comme les Droits intellos ne sont pas assez assurés, il faut que la marge soit grande pour couvrir le risque de la concurrence.

Donc, si vous voulez 5% de marge, il faut en échange renforcer les Droits intellos .
Alors oui, UBER descendra au minimum

Evidemment, c'est un choix, qui nous dépasse, mais c'est le pari de UBER:
soit on garantit la sécurité d'un monopole légal, soit on s'expose à des pratiques de travail illégales.

Sur ce plan, les taxi-à-plaque et Uber ont drôlement l'air de faire cause commune, je trouve.

<irony on>
P.S.: faites attention avec vos Travaux pratiques. Vérifiez bien que ce que vous demandez d'imiter à vos elèves n'est PAS une imitation, justement. Vous ne devez pas inciter vos élèves à la contrefaçon, etc. D'ailleurs vous risquez gros d'en parler sur le net. Ils n'ont pas l'air de rigoler chez Uber, on dirait. Au niveau des lois françaises non plus, comme c'est curieux cette affinité, vous ne trouvez pas ?
Donc, révisez votre conception de l'enseignement. Par exemple, Demandez à Uber de vous autoriser à enseigner, c'est plus court que passer par l'Académie. Et tant qu'pn y est, demandez leur aussi une autorisation écrite de vous autoriser à penser par vous-même.
</irony off>
Modifié en dernier par saturne le 26 juin 2015, 10:10, modifié 1 fois.
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

Avatar du membre
Zoumana
+
+
Messages : 3475
Enregistré le : 02 sept. 2013, 11:53

Re: Uberisation de l'économie.

#41 Message par Zoumana » 26 juin 2015, 09:55

20% de commission, dans quasiment n'importe quel domaine commercial/service, c'est carrément exorbitant.

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3836
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Uberisation de l'économie.

#42 Message par al0 » 26 juin 2015, 09:56

on entend moins "disrupter" et "désintermédier" à moins que mon oreille se soit habituée :shock:

article intéressant d'Olivier Ezratty sur l'uberisation (et la nestification) :
http://www.oezratty.net/wordpress/2015/ ... eration-1/
En à peine deux décennies, le numérique a transformé tout un tas d’industries, parfois violemment. Il a entrainé de nombreuses migrations de valeur, souvent au profit de grandes sociétés américaines avec en tête les fameux “GAFA” (Google, Apple, Facebook, Amazon).

La plupart de ces migrations de valeur sont liées à des mécanismes d’intermédiation et à Internet, comme avec Amazon dans le commerce, Google dans la publicité, Netflix dans la vidéo et plus récemment Uber face aux taxis. On utilise maintenant le barbarisme de l’Uberisation pour décrire une migration de valeur liée à l’intermédiation de services, provoquée par un acteur transnational qui devient rapidement dominant sur son marché et a été généralement copieusement financé par le capital risque. S’y ajoute aussi la Nestification, décrivant une migration de valeur équivalente dans l’univers des objets, qui concerne par exemple l’électroménager, les portes-clés, les porte-monnaies, les montres et l’éclairage, et qui pourrait mettre en danger les acteurs traditionnels de ces marchés s’ils ne suivaient pas la mode des objets connectés.

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3836
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Uberisation de l'économie.

#43 Message par al0 » 26 juin 2015, 09:59

Zoumana a écrit :20% de commission, dans quasiment n'importe quel domaine commercial/service, c'est carrément exorbitant.
c'est toujours moins que les 30% d'Apple sur l'app store, même si c'est déjà énorme

Avatar du membre
Zoumana
+
+
Messages : 3475
Enregistré le : 02 sept. 2013, 11:53

Re: Uberisation de l'économie.

#44 Message par Zoumana » 26 juin 2015, 10:00

al0 a écrit :
Zoumana a écrit :20% de commission, dans quasiment n'importe quel domaine commercial/service, c'est carrément exorbitant.
c'est toujours moins que les 30% d'Apple sur l'app store, même si c'est déjà énorme
apple c'est particulier, ils sont en situation de monopole. sauf erreur de ma part, si tu veux une appli pour ton i-truc, tu es obligé de passer par eux. (j'ai pas d'apple)

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#45 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 10:06

Zoumana a écrit :20% de commission, dans quasiment n'importe quel domaine commercial/service, c'est carrément exorbitant.
Ca me choque pas plus que ça, surtout que ce sont des petits montants. Je pense qu'on a des chiffres bien plus élevés dans le commerce de détail (hors grandes surfaces, qui ont un modèle différent).

Franchement, ils passeraient à 5% de com, et en imaginant que le gain soit réparti 50/50 entre taxis et clients, sur une course à 50 €, ça ferait 3€25 en plus chacun.

Mais franchement, si vous pensez qu'il y à un p... de filons, allez-y ! (n'oubliez pas qu'a supposer que vous parveniez à gagner des parts de marché significative, Uber se ferait un plaisir de baisser sa marge à 1% sur votre secteur, juste pour vous défoncer la tronche... c'est le marché....).

Avatar du membre
Zoumana
+
+
Messages : 3475
Enregistré le : 02 sept. 2013, 11:53

Re: Uberisation de l'économie.

#46 Message par Zoumana » 26 juin 2015, 10:11

zaz.1 a écrit :
Zoumana a écrit :20% de commission, dans quasiment n'importe quel domaine commercial/service, c'est carrément exorbitant.
Ca me choque pas plus que ça, surtout que ce sont des petits montants. Je pense qu'on a des chiffres bien plus élevés dans le commerce de détail (hors grandes surfaces, qui ont un modèle différent).

Franchement, ils passeraient à 5% de com, et en imaginant que le gain soit réparti 50/50 entre taxis et clients, sur une course à 50 €, ça ferait 3€25 en plus chacun.

Mais franchement, si vous pensez qu'il y à un p... de filons, allez-y ! (n'oubliez pas qu'a supposer que vous parveniez à gagner des parts de marché significative, Uber se ferait un plaisir de baisser sa marge à 1% sur votre secteur, juste pour vous défoncer la tronche... c'est le marché....).
laisse moi deviner : tu n'as pas une profession en rapport avec le commerce.
quand au fait que ce sont des petits montants, je te dirais qu'au contraire ça aggrave encore les choses.
Modifié en dernier par Zoumana le 26 juin 2015, 10:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Uberisation de l'économie.

#47 Message par Praséodyme » 26 juin 2015, 10:12

saturne a écrit :Yaka faire un QE de plaques. Pour tout le monde. Nan ?
Une idée dans ce goût-là avait été avancée par je ne sais plus quel politicien. On redonne à tout titulaire d’une plaque de taxi une seconde plaque. Ainsi, au lieu de revendre sa plaque 200k le jour de sa retraite, il en revend une aujourd’hui à 100k (ou 30 suivant le nouvel équilibre offre / demande) et il revend la sienne en fin de carrière.
Ca permettrait d’augmenter le nombre de taxis dans les zones où il en manque et d’amortir l’effondrement du ponzi des plaques. Et ça ne coûterait pas un rond à l’état.

Personnellement je n’ai aucune sympathie pour la corporation des taxis. Elle a mis elle-même ses artisans dans la cagade en organisant ce marché des plaques et en le laissant dériver à ce point. Les chauffeurs n’ont aucun sens du service public. Il y en a plusieurs qui m’ont refusé des courses parce que ce n’était pas assez loin ou parce que ça ne les arrangeait pas de retourner vers la banlieue. Fais donc tes 4 km à pieds sous cette pluie glaciale, je suis là pour faire du blé, pas pour te rendre service, mec. Ce n'est pas un métier facile, ils ne volent pas ce qu'ils gagnent. Mais baser tout l'intérêt de ce métier sur la valeur spéculative d'une licence, ça me paraît pervers.

Avec leur capacité à bloquer des grandes villes, ils ont un pouvoir de nuisance conséquent, tout comme les cheminots, les chauffeurs routiers, les éboueurs ou les agriculteurs. Alors soit on envoie la cavalerie lourde pour dégager les voies et faudra pas s'étonner si ça saigne, soit on trouve une solution pour sortir de ce système archaïque sans les mettre dans le pétrin.

Je me pose une question quand même. Une partie significative des chauffeurs n'est pas propriétaire titulaire de sa plaque, ceux-là doivent la louer 100€ par jour. Est-ce qu'ils manifestent aussi pour protéger ce système pourri qui les exploite ?

lptidom
Messages : 653
Enregistré le : 11 août 2011, 11:05
Localisation : ici

Re: Uberisation de l'économie.

#48 Message par lptidom » 26 juin 2015, 10:17

lolio a écrit :Si les taxis ne sont pas contents de leur sort, ils peuvent toujours faire du Uber.
Mais le problème, et la grosse différence, entre Uber et les taxis c'est la plaque.
cette autorisation est attribuée gratuitement mais les plaques sont le plus souvent vendues de gré à gré, sur les forums professionnels ou par l'intermédiaire des syndicats. Les prix ont baissé de plus de 25 % en un peu plus d'un an.
Effectivement c'est dure pour le taxi qui vient d'acheter sa plaque 200 000 euros ou le taxi qui compte revendre la sienne pour financer sa retraite.
Et le commerçant de détail face à AMAZON, personne ne s'en émeut, pourtant lui aussi paye des impots contrairement à cette entreprise. :evil:

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Uberisation de l'économie.

#49 Message par zaz.1 » 26 juin 2015, 10:27

Zoumana a écrit : laisse moi deviner : tu n'as pas une profession en rapport avec le commerce.
Non, en effet. Je suis en train de monter une boite un peu techno, et je réalise à quel point la techno ne fait vraiment pas grand chose, et la partie marque/commercial fait quasiment tout. Accessoirement, je réalise aussi le besoin qu'il y a, sur un marché émergent, d'avoir des marges confortables pour essuyer les plâtres et grossir rapidement.

On est bien d'accord : uber, c'est pas un vendeur de merguez. C'est une boite qui change radicalement tout un secteur, avec tous les problèmes que ça pose, et les couts que ça engendre. Il est clair qu'une fois le secteur stabilisé les marges vont baisser, de gré (pour éviter l'emergence de concurrents) ou de force (parce qu'un concurrent aura pris le dessus).

----------
Soit dit en passant : je ne suis pas utilisateur d'uber ni de taxis en général. Je n'ai pas spécialement d'admiration pour l'un comme l'autre. Je dit juste qu'il ne faut pas tomber dans le "cédépourris, yaka créer un concurrent".

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33960
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Uberisation de l'économie.

#50 Message par Pi-r2 » 26 juin 2015, 10:31

Ce qui est marrant, c'est qu'en Californie, les taxis officiels utilisent une appli très proche d'uber dans le concept. En gros tu te localises sur ton i-phone, ton icône apparait en vert dès qu'un taxi t'a accepté, tu attends, il te prend (les autres sont informés automatiquement que tu n'es plus un client dispo dès qu'un taxi t'a accepté bien sur). Il te dépose là où tu lui dis (ou lui indique via le smartphone si tu parles pas la langue). Et en plus, si tu a configuré ta carte dans ton smartphone, tu sors sans payer, la facture est faite par l'appli, pas de fraude possible de la part du taxi.
Bon c'est aussi un pays où tu peux photographier ton chèque avec ton smartphone pour l'encaisser.
Nous sommes en retard, comme d'habitude.
(et je pense qu'il n'y avait bien sur pas ce stupide système de plaque en Californie, les taxis étaient bien moins chers)
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Répondre