taux américains sont déjà à 2,84 %

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3755
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

taux américains sont déjà à 2,84 %

#1 Message par licorne » 15 févr. 2018, 16:11

https://lesmoutonsenrages.fr/2018/02/15 ... es-sannat/


Comme vous le savez, les taux montent, enfin aux États-Unis, et nous sommes à plus de 2,8 % sur le 10 ans américain comme on dit sur les marchés, un seuil de couinement.

Le « 10 ans US », c’est le taux d’emprunt à 10 ans aux États-Unis. Voilà donc qui est dit simplement.

Comme je vous le dis depuis longtemps, il faut surveiller les taux car les taux sont la clef d’un nouvel épisode de crise ou pas !

On est plutôt semble-t-il parti pour une crise.

Entre 2,8 et 3 %, nous sommes au seuil de craquement, et quand cela craque, cela couine, car il y a des pertes importantes essuyées par certains et un retour des risques y compris systémiques. La raison est très facile à comprendre : nous sommes dans un état général de surendettement. Je ne reviendrai pas sur ce dernier point.

À 3 %, c’est le seuil d’insolvabilité pour de nombreux acteurs.

Au-delà, vous verrez aussi à travers les deux images que je vais vous communiquer ci-dessous que quand les taux montent aux États-Unis, les actions, elles, descendent.

Or les taux montent… Donc vous savez quoi ?

Je sors ma boule de cristal, et je peux déjà vous prévoir une baisse des Bourses.

Comme vous le voyez sur le premier graphique ci-dessous, les taux sont au plus haut depuis 2014 !

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7990
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#2 Message par crispus » 15 févr. 2018, 17:15

Merci pour l'info 8)
Les choses sont donc très simples à prévoir. Soit les taux continuent de monter, et les actions continueront de baisser, soit les taux ne montent plus et les actions pourraient se maintenir peu ou prou en lévitation.
Mais… les banques centrales veulent monter les taux. Vous avez donc votre réponse sur ce qu’il va se passer.
:lol:

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31010
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#3 Message par Gpzzzz » 15 févr. 2018, 17:34

2.9% meme aujourd'hui

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22762
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#4 Message par lecriminel » 15 févr. 2018, 18:21

1 EUR= 1.248 USD
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7990
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#5 Message par crispus » 15 févr. 2018, 19:25

Quel rapport entre cours et taux ? :shock:

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2559
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#6 Message par FunamBulle » 15 févr. 2018, 19:38

Pas de fautes d'orthographe signifie "quote" dans les posts de Licorne

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22762
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#7 Message par lecriminel » 15 févr. 2018, 19:41

crispus a écrit :Quel rapport entre cours et taux ? :shock:
si tu peux placer à 2.84% en dollars ou à 0.9% en euros, hors spéculation sur le futur taux de change EUR/USD, tu places (donc tu achètes) des dollars ou des euros ?
par contre c'est dans le sens inverse, il y a des facteurs favorisant le dollar faible/ euro fort encore plus forts que les taux
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ezetrol0
+
+
Messages : 2854
Enregistré le : 26 oct. 2005, 21:39
Localisation : marseille 13001
Contact :

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#8 Message par ezetrol0 » 15 févr. 2018, 19:46

FunamBulle a écrit :Pas de fautes d'orthographe signifie "quote" dans les posts de Licorne
C'est un HS, mais effectivement, au départ j'ai été bluffé par l'orthographe, avant de cliquer sur le lien et de voir qu'il s'agissait d'un copier/coller.

Fin HS

Avatar du membre
parpayou
~~+
~~+
Messages : 5893
Enregistré le : 10 mai 2008, 18:54

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#9 Message par parpayou » 15 févr. 2018, 20:26

A la bonne époque ce genre de fil faisait 20 pages et tous les supermarchés étaient dépouillés de toutes leurs bouteilles d'eau et conserves. Certes bulle-immo n'a plus l'audience du monde.fr de l'époque du dauphin mais quand même que c'est t'il passé?
La tâche à laquelle nous devons nous atteler, ce n'est pas de parvenir à la sécurité, c'est d'arriver à tolérer l'insécurité.

fluxtendus
Messages : 443
Enregistré le : 03 août 2011, 01:12
Localisation : Paris

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#10 Message par fluxtendus » 15 févr. 2018, 23:14

parpayou a écrit :A la bonne époque ce genre de fil faisait 20 pages et tous les supermarchés étaient dépouillés de toutes leurs bouteilles d'eau et conserves. Certes bulle-immo n'a plus l'audience du monde.fr de l'époque du dauphin mais quand même que c'est t'il passé?
Oxicotyn, fentanyl, etc...^^

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 2292
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#11 Message par squamata » 15 févr. 2018, 23:45

parpayou a écrit :A la bonne époque ce genre de fil faisait 20 pages et tous les supermarchés étaient dépouillés de toutes leurs bouteilles d'eau et conserves. Certes bulle-immo n'a plus l'audience du monde.fr de l'époque du dauphin mais quand même que c'est t'il passé?
Le topic Inflation/déflation m'a appris beaucoup de chose. On a vécu une période faiblement inflationniste ( on ne peut pas dire déflationniste ) depuis 2008, durant cette période j'ai préféré faire des remboursement anticipée car mon épargne sur le moyen terme avait trop de risque d’être moins rémunéré que mes dettes.
On arrive sur le point d'inflexion de cette tendance. Que faut il faire ? S'endetter ? Si la tendance dure, cela me parait une bonne idée si les revenus suivent.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10674
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#12 Message par optimus maximus » 15 févr. 2018, 23:53

https://frappermonnaie.wordpress.com/20 ... l-kalecki/
Il peut être montré, cependant, que la stimulation de la demande privée ne fournit pas une méthode adéquate pour empêcher le chômage de masse. Il y a deux alternatives à considérer ici. (i) Les taux de l’intérêt ou de l’impôt sur le revenu (ou des deux) est réduit drastiquement lors de la crise et accrus lors de la reprise. En ce cas, tant la période que l’amplitude du cycle économique seront réduites, mais l’emploi non seulement lors de la crise mais même lors de la reprise peut être loin du plein emploi, c’est-à-dire que le chômage moyen peut être considérable, bien que ses fluctuations seront moins marquées. (ii) Les taux d’intérêt et d’impôt sur le revenu sont réduits lors de la crise mais pas accrus lors de la reprise subséquente. En ce cas la reprise durera plus longtemps, mais elle doit finir en une nouvelle crise : une réduction des taux d’intérêt ou d’impôt sur le revenu n’élimine pas, bien sûr, les forces qui causent des fluctuations cycliques dans une économie capitaliste. Lors de la nouvelle crise il sera nécessaire de réduire encore les taux d’intérêt et d’imposition et ainsi de suite. Ainsi dans un futur pas si lointain, le taux d’intérêt devra être négatif et l’impôt sur le revenu devra être remplacé par une subvention au revenu. 

Envoyé de mon SM-T580 en utilisant Tapatalk

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22762
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#13 Message par lecriminel » 16 févr. 2018, 01:29

parpayou a écrit :A la bonne époque ce genre de fil faisait 20 pages et tous les supermarchés étaient dépouillés de toutes leurs bouteilles d'eau et conserves. Certes bulle-immo n'a plus l'audience du monde.fr de l'époque du dauphin mais quand même que c'est t'il passé?
la bulle s'est degonflée, la pression est retombée
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2229
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#14 Message par parisien » 16 févr. 2018, 09:42

Je peux répondre, en tant qu'inscrit sur ce forum en 2009.

A ce moment là, on pouvait encore croire à une purge du système économique et à un tournant dans le fonctionnement des échanges mondiaux (si, si, on en discutait). Mais la voie qui à été choisie est celle de la fuite en avant par l'endettement infini.

Résultat :
- Pas d'inflexion des émissions de carbone et augmentation de la consommation d'énergie fossile.
- Augmentation régulière des inégalités mondiales
- Accélération de la financiarisation de l'économie (et hausse aberrante des bourses)
- Destruction enragée de l'environnement

Pour reprendre l'analogie du Coyote qui à dépassé la falaise et continue de courir, on peut encore continuer un petit moment avant de regarder vers le bas...

On finira par le faire, mais pas cette fois-ci selon moi. Cette baisse ressemble trop à un piège à ours pour rincer quelques pessimistes en bourse.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13977
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#15 Message par cashisking » 16 févr. 2018, 09:44

Ils en sont où au Leap ? :lol:

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10674
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#16 Message par optimus maximus » 16 févr. 2018, 10:08

cashisking a écrit :Ils en sont où au Leap ? :lol:
Le nouveau GEAB est sorti hier et l'edito porte sur la réticence de Trump à ce que les taux directeurs remontent (trop) vite. Alors que la situation économique actuelle le justifie pour les plus orthodoxes. Peut-être que l'on va laisser l'inflation remonter à 4 ou 5% avant que les taux directeurs soient relevés.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31010
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#17 Message par Gpzzzz » 16 févr. 2018, 10:11

optimus maximus a écrit :
cashisking a écrit :Ils en sont où au Leap ? :lol:
Le nouveau GEAB est sorti hier et l'edito porte sur la réticence de Trump à ce que les taux directeurs remontent (trop) vite. Alors que la situation économique actuelle le justifie pour les plus orthodoxes. Peut-être que l'on va laisser l'inflation remonter à 4 ou 5% avant que les taux directeurs soient relevés.
Et ce serait pt etre pas une mauvaise idée.. ils sont en plein emploi record, les salaires vont augmenter !

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13977
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#18 Message par cashisking » 16 févr. 2018, 10:55

Gpzzzz a écrit :
optimus maximus a écrit :
cashisking a écrit :Ils en sont où au Leap ? :lol:
Le nouveau GEAB est sorti hier et l'edito porte sur la réticence de Trump à ce que les taux directeurs remontent (trop) vite. Alors que la situation économique actuelle le justifie pour les plus orthodoxes. Peut-être que l'on va laisser l'inflation remonter à 4 ou 5% avant que les taux directeurs soient relevés.
Et ce serait pt etre pas une mauvaise idée.. ils sont en plein emploi record, les salaires vont augmenter !
Rien de tel pour apurer les dettes.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15782
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#19 Message par pangloss » 16 févr. 2018, 11:16

optimus maximus a écrit :https://frappermonnaie.wordpress.com/20 ... l-kalecki/
Il peut être montré, cependant, que la stimulation de la demande privée ne fournit pas une méthode adéquate pour empêcher le chômage de masse. Il y a deux alternatives à considérer ici. (i) Les taux de l’intérêt ou de l’impôt sur le revenu (ou des deux) est réduit drastiquement lors de la crise et accrus lors de la reprise. En ce cas, tant la période que l’amplitude du cycle économique seront réduites, mais l’emploi non seulement lors de la crise mais même lors de la reprise peut être loin du plein emploi, c’est-à-dire que le chômage moyen peut être considérable, bien que ses fluctuations seront moins marquées. (ii) Les taux d’intérêt et d’impôt sur le revenu sont réduits lors de la crise mais pas accrus lors de la reprise subséquente. En ce cas la reprise durera plus longtemps, mais elle doit finir en une nouvelle crise : une réduction des taux d’intérêt ou d’impôt sur le revenu n’élimine pas, bien sûr, les forces qui causent des fluctuations cycliques dans une économie capitaliste. Lors de la nouvelle crise il sera nécessaire de réduire encore les taux d’intérêt et d’imposition et ainsi de suite. Ainsi dans un futur pas si lointain, le taux d’intérêt devra être négatif et l’impôt sur le revenu devra être remplacé par une subvention au revenu. 
Le revenu universel, effectivement.
Nous ne sommes pas dans un temps cyclique (ou bien disons que les cycles prennent place sur une courbe ascendante). Le progrès scientifique et technologique s'accélère.

Nous allons vers les beaux jours
(mais ça pourrait bien secouer sur le chemin...)
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31010
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#20 Message par Gpzzzz » 16 févr. 2018, 11:39

cashisking a écrit :
Gpzzzz a écrit :
optimus maximus a écrit :
cashisking a écrit :Ils en sont où au Leap ? :lol:
Le nouveau GEAB est sorti hier et l'edito porte sur la réticence de Trump à ce que les taux directeurs remontent (trop) vite. Alors que la situation économique actuelle le justifie pour les plus orthodoxes. Peut-être que l'on va laisser l'inflation remonter à 4 ou 5% avant que les taux directeurs soient relevés.
Et ce serait pt etre pas une mauvaise idée.. ils sont en plein emploi record, les salaires vont augmenter !
Rien de tel pour apurer les dettes.
Tout a fait, de plus les USA ont structurellement depuis une quinzain d'année un taux d'inflation plus important qu'en France.. Donc le 4% qui peut paraitre énorme pour un Francais n'est pas si elevé que ca pour ce pays.
Ca fait deja 2ans qu'ils sont au dessus de 2%, en 2011 ils etaient a 3% entre 2004 et 2007 ils tournaient entre 3 et 4% meme..

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7990
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#21 Message par crispus » 16 févr. 2018, 12:36

Les banques vont avoir un souci si les taux remontent, étant donné qu'elle ont emprunté sur 2 à 10 ans pour financer des crédits sur 20.
Elles n'auront pas d'autre choix que de répercuter leurs pertes sur les clients, et en particuliers les emprunteurs, pour engranger d'avantage d'intérêts. Ce qui laisse augurer une forte remontée des taux d'emprunt immo.

Ci-dessous l'impact de la hausse des taux sur le capital empruntable, et la baisse de pouvoir d'achat correspondante en fonction de l'apport.
J'ai pris l'hypothèse de taux plancher à 1%, ce qui était possible pour les meilleurs dossiers en 2017, tandis que les emprunts d'état se faisaient à 0%...

Code : Tout sélectionner

Pour 1000 € de mensualité sur 20 ans, hors assurance
'			                             Perte pouvoir d’achat suivant apport			
Taux	Prêt obtenu	0,00 €	10 000,00 €	20 000,00 €	50 000,00 €	100 000,00 €
1,00 %	217 441,00 €	0 %	0 %	0 %	0 %	0 %
1,50 %	207 234,00 €	5 %	4 %	4 %	4 %	3 %
2,00 %	197 674,00 €	9 %	9 %	8 %	7 %	6 %
2,50 %	188 714,00 €	13 %	13 %	12 %	11 %	9 %
3,00 %	180 311,00 €	17 %	16 %	16 %	14 %	12 %
3,50 %	172 426,00 €	21 %	20 %	19 %	17 %	14 %
4,00 %	165 022,00 €	24 %	23 %	22 %	20 %	17 %
5,00 %	151 525,00 €	30 %	29 %	28 %	25 %	21 %
6,00 %	139 581,00 €	36 %	34 %	33 %	29 %	25 %
Un retour rapide vers les 4% est envisageable, soit une baisse de 24% pour les transactions sans apport. Ce qui gomme près du tiers de la hausse passée !
Comme je pense acheter cette année, je pars sur cette hypothèse : acheter cash une maison avec travaux en zone non-tendue.
Le but est que je puisse à peu près récupérer mes billes en cas de revente après 5 ans, sachant que je compte faire moi-même une bonne partie des travaux. Sans quoi le bilan resterait négatif.

Je ne tablerai pas sur une inflation des salaires, censée augmenter le capital empruntable (et effacer les dettes). A moins d'une sortie de l'euro, mais on n'en prend pas le chemin... Et dans ce cas, mieux vaut avoir un toit à soi !

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#22 Message par Lo2 » 16 févr. 2018, 15:10

Le secteur bancaire est un vrai problème mais désormais ce n'est plus le seul. Par exemple, il serait intéressant de lire une étude sérieuse (voire un bon article) sur les conséquences concernant la dette des étudiants.
Si ça dépasse les 5% (j'ai même envie de dire 4%), ça taclera la croissance sans résoudre les problèmes.
Il faudrait un nouveau plan Volcker pour purger les dettes. Mais la violence serait inouïe. Quant on voit ce que le plan Volcker avait provoqué comme tollé à l'époque, je n'y crois pas.
J'ai bien peur que, si l'inflation pointe le bout de son nez alors la FED serait impuissante. Le dollar serait alors sous forte pression voire en danger.

Resterait à voir si la situation s'emballe. Si ça devient trop violent je me demande si ils vont oser la phase 3, voire la 5. La phase 4 a été tenté mais non réussie.

La phase 3, je n'y crois pas. Le risque de faire sauter tout les politiques en place serait trop forte.
Par contre la phase 5, j'y crois. C'est la pire mais les BC pourraient se la jouer beau gosse attitude et la populace y verrait que du feu comme avec les QE.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15782
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#23 Message par pangloss » 16 févr. 2018, 15:44

Ce n'est pas la pire. C'est l'avenir.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31010
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#24 Message par Gpzzzz » 16 févr. 2018, 15:45

Au niveau des banques c'est un peu plus complexe que ca..
les banques pretent LT et empruntent CT.
Si les taux long remontent rapidement (comme actuellement) mais que les taux court reste bas, c'est le jackpot pour les banques..
la banque elle sera en risque lorsque les taux courts (EONIA, EURIBOR) remonteront fortement.. Y a peu de risque dans les années qui viennent vu qu'il faut assurer la liquidité entre toutes les institutions financières, surtout en période de remontée des taux.

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#25 Message par Lo2 » 16 févr. 2018, 16:09

pangloss a écrit :Ce n'est pas la pire. C'est l'avenir.
Un shoot est toujours agréable. Et là, on parle du big one !
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12203
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#26 Message par moinsdewatt » 14 oct. 2018, 23:49

TAUX-Le seuil de 3,25% à surveiller sur le 10 ans américain

REUTERS | LE 08/10/2018

La remontée récente et soudaine des rendements des emprunts d'Etat américains a porté les taux longs à des niveaux clés, qui, s'ils étaient franchis, pourraient alimenter une nouvelle hausse.


Des indicateurs conjoncturels américains solides et les déclarations très optimistes de plusieurs responsables de la Réserve fédérale ont provoqué depuis mercredi une vive progression des rendements des Treasuries à 10 et 30 ans. Le taux américain à 10 ans a atteint à un pic de 3,248%, un plus haut depuis mai 2011 et celui à 30 ans a touché 3,424%, un plus haut depuis juillet 2014.
.......
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 96956.html?

franckyfranck
+
+
Messages : 2675
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: taux américains sont déjà à 2,84 %

#27 Message par franckyfranck » 15 oct. 2018, 18:11

Les taux remontent et ce n'est pas "mauvais" car cela permettra qu'ils rebaissent en cas de crise.

La situation ou on empruntait à 1.5% sur 25 ans à taux fixe n'était pas tenable. Cela dit les taux vont remonter c'est inévitable.

Cela va entrainer :
- Une baisse de prix des obligations qui va être problématique pour la liquidité des assurances vies dites "sans risque". En gros vous ne perdrez peut être pas de fric mais vous ne pourrez plus le sortir des contrats.
- Les états ET les entreprises vont voir leur cout de l'argent augmenter. Ce qui va baisser les résultats et donc faire baisser bourse et obligations en simultané ce qui est habituellement décorrélé.

Et cela crée une "jolie" crise.

A ce moment la on a deux voies de sortie :
- Les taux d'intérêts redescendent asap à des niveaux très bas. Stagnation longue mais reprise du jeu. Ce qui auront pu acheter cash des actifs pendant le crash se font des golden balls.
- L'inflation repart en même temps que la hausse des taux (pas impossible). Dans ce cas, vu les masses d'argent en circulation qui aujourd'hui se portent sur des projets non productifs, on va voir cet argent arriver en masse pour aider les entreprises viables à franchir le cap. Salaires et prix vont monter de concert ce qui va permettre un désendettement relatif des états, des entreprises et particuliers. Dans ce scénario par contre les détenteurs d'obligations se font "fister" avec le strict minimum de vaseline. La rentabilité des entreprises va également baisser donc un décrochage boursier risque de survenir mais ce décrochage sera avant tout compensé par l'inflation en valeur absolue. Disons que les actions ne seront pas le meilleur des placements mais que cela sera moins pire que les obligations.

Sur l'immo il restera stable sur les zones dynamiques et s'effondrera totalement ailleurs. Pourquoi ? Car finalement en cas de forte inflation, les grands emprunteurs de 2018 seront gagnants. Le cout de leur emprunt va devenir progressivement plus faible et si les salaires suivent ils vont finalement faire relativement plus de thune que le mec qui avait emprunté seulement 100 000 Euros. A l'inverse, le mec qui n'était pas du tout leveragé va prendre le verre pillé et les graviers. De plus la hausse des taux va peser sur les finances publiques et donc sur les zones les moins dynamiques.

En France on a un peu de retard pour combler le déficit et même si la nouvelle majorité a fait du beau travail au niveau "structurel" il faudrait idéalement que le temps reste au beau fixe pendant encore deux à trois ans afin que le déficit baisse suffisamment. Bien sur tout cela n'est pas sous notre contrôle. Mais dans ce type de situations être à l'équilibre primaire te permet de menacer tes créancier d'un doublefuck et c'est toujours bon.

Répondre