Les 1000 myards d'Amazon

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Les 1000 myards d'Amazon

#1 Message par moinsdewatt » 05 sept. 2018, 06:46

Amazon franchit les 1.000 milliards et Bezos les 167 milliards de dollars !


Jean-Noël Legalland, publié le 04/09/2018

Amazon grimpe encore de 1,3% à 2.039$ à Wall Street ce mardi, pour une capitalisation boursière de 996 milliards de dollars. Le titre a inscrit un pic 'intraday' de 2.050,5$ plus tôt ce jour, qui faisait ressortir une valorisation de... 1.001 milliards de dollars ! Le titre a plus que doublé sur 12 mois, et gagne 75% cette année. Le groupe de e-commerce de Jeff Bezos a donc réussi l'exploit d'atteindre une valorisation à 13 chiffres. A Wall Street, seul le colosse de Cupertino Apple avait déjà franchi ce cap il y a un mois.

Le titre du géant américain du commerce en ligne avait été récemment porté par une note positive de Morgan Stanley. Le broker avait alors dopé son objectif de cours à 12 mois à 2.500$, contre 1.850$ auparavant. Morgan exprimait une confiance accrue dans la capacité d'Amazon à faire progresser sa rentabilité, dans un contexte de rapide croissance tirée par la publicité, la division Web Services et les abonnements.

Riche comme Bezos

Le groupe de Seattle affiche une incroyable performance boursière à Wall Street, avec un cours de bourse multiplié par quatre en trois ans et par sept en cinq ans. Cette performance a fait de Jeff Bezos, patron et principal actionnaire d'Amazon, la plus grande fortune mondiale de tous les temps ! Bezos avait été le premier a dépasser les 150 milliards de dollars de fortune personnelle (en juillet, huit mois seulement après avoir franchi les 100 milliards). Selon la dernière mise à jour de l'estimation de Forbes en date du 4 septembre, la 'valeur nette' du dirigeant d'Amazon "en temps réel" se chiffre désormais à 167,6 milliards de dollars ! La fortune de Bezos est cependant constituée en quasi-totalité de sa participation de 16% au capital d'Amazon, qu'il avait fondé dans un garage de Seattle il y a 24 ans.

Bezos a également acquis le 'Washington Post' en 2013 pour 250 M$. Sa compagnie aérienne Blue Origin, quant à elle, développe une fusée réutilisable qui devra à terme transporter des passagers.
https://www.boursier.com/actions/actual ... 74025.html

.....
En 2017, l'entreprise de 560.000 salariés a réalisé un chiffre d'affaires de 177,87 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 6,15 dollars par action.
http://www.businessinsider.fr/amazon-10 ... boursiere/

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11298
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#2 Message par achillemo » 05 sept. 2018, 07:00

Combien font-il de chiffre chez nous les euroricains? J'ai encore jamais rien acheté chez eux je crois. Cdiscount marche très bien. Mais on ressent toujours le besoin de donner des sous au GAFA. C'est comme ca.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#3 Message par moinsdewatt » 05 sept. 2018, 07:04

Oui je suis sidéré, j'ai jamais rien acheté par eux.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#4 Message par moinsdewatt » 05 sept. 2018, 07:10

achillemo a écrit :
05 sept. 2018, 07:00
Combien font-il de chiffre chez nous les euro ricains ?
......
Voici
Le chiffre d’affaires d’Amazon France selon Kantar Worldpanel


27 mars 2018

Avec une part de marché estimée à 18.9% par Kantar Worldpanel, Amazon est le leader incontesté du e-commerce dans l’hexagone.

........


..........

5.6 Mds € en France

Selon Kantar Worldpanel,,Amazon a enregistré une activité totale de 5.6 Mds€ en France (+22%) soit une part de marché valeur de 18.9% (Pdm val 2017, bien physique, ensemble des « sites internet hors sites de GSA »). La société d’études estime à 19 millions le nombre d’individus qui ont passé commande sur Amazon en 2017 (+1M). La Pdm estimée (18.9%) de Amazon peut se décomposer en deux parties avec d’une part des ventes en propre représentant 10.8% du marché et, d’autre part, des ventes via ses market place qui sont estimées à 8.1% du marché (soit une Pdm totale égale à 18.9%).

Amazon est le premier site en Pdm sur la plupart des secteurs (mode, biens techniques, culture...) avec 10 millions le nombre de commandes faites sur Amazon sur le seul secteur de la mode en 2017.
..........
https://www.lsa-conso.fr/le-chiffre-d-a ... nel,284496
Modifié en dernier par moinsdewatt le 05 sept. 2018, 07:11, modifié 1 fois.

Avatar du membre
L2L
Messages : 1366
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#5 Message par L2L » 05 sept. 2018, 07:11

achillemo a écrit :
05 sept. 2018, 07:00
Combien font-il de chiffre chez nous les euroricains? J'ai encore jamais rien acheté chez eux je crois. Cdiscount marche très bien. Mais on ressent toujours le besoin de donner des sous au GAFA. C'est comme ca.
J'achète chez eux parce que ce sont les seuls qui acceptent un paiement provenant de Madagascar avec ma CB Francaise sans me demander aucune vérification (je me fais livrer chez ma mère et je récupère pendant mes vacances)

Ce qui en fait me fait douter sur la sécurité de ce site.
henryG a écrit :Il ne faut pas griller le robot, c est un infiltré , il a peu de pouvoir.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19930
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#6 Message par lecriminel » 05 sept. 2018, 07:31

Bel exemple de notre économie hyper concentrée, on peut comparer les revenus de Bezos avec la moitié pauvre de la population mondiale, ou avec ceux de ses employés, ou avec l'évasion fiscale qu'ils font, ou calculer le potentiel de chômage de ce genre d'entreprise (nombre d'emplois sur nombre d'actifs comparé au chiffre d'affaires sur le PIB) et si on est des imbéciles profonds, on peut continuer sans rien changer jusqu'à ce que ça craque violemment.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

vpl
~~+
~~+
Messages : 11453
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#7 Message par vpl » 05 sept. 2018, 07:51

J'entendais ce matin qu'une grosse partie de ses bénéfices provient du cloud.
Cet article parle de 55% sur 20% du CA...
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 5a8a185bda

alpha2
-++
-++
Messages : 3958
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#8 Message par alpha2 » 05 sept. 2018, 09:17

La population de ce forum n'est pas du tout représentative de la population française. Amazon fait un tabac auprès des consommateurs. Même ma mère, pourtant âgée, s'y est mise.

Et figurez-vous qu'Amazon est la troisième marque préférée des Français... La numéro 2, c'est Google. :roll:


http://www.leparisien.fr/economie/le-cl ... 876743.php

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11298
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#9 Message par achillemo » 05 sept. 2018, 09:45

alpha2 a écrit :
05 sept. 2018, 09:17
La population de ce forum n'est pas du tout représentative de la population française. Amazon fait un tabac auprès des consommateurs. Même ma mère, pourtant âgée, s'y est mise.

Et figurez-vous qu'Amazon est la troisième marque préférée des Français... La numéro 2, c'est Google. :roll:


http://www.leparisien.fr/economie/le-cl ... 876743.php
Alors qu'il y a pas plus remplaçable qu'Amazon en plus.

Déjà on est pas condamné à tout acheter en ligne. Je ne suis pas en fauteuil roulant, je n'achète en ligne que les choses introuvables en magasin, comme certains produits made in France (vêtements, chaussures). Mais fort heureusement il y a des sites internet spécialisés pas besoin d'Amazon.

Et un beau jour je me passerai de google pour Quant. Je ne suis pas sur fessesbook, au pire je préfère encore copains d'avant.
J'avoue utiliser youtube parce que Dailymotion est devenu très lent. Mais je vais réessayer à l'occasion. On dirait qu'il y a une vraie volonté en France de ne plus rien faire nous même.

alpha2
-++
-++
Messages : 3958
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#10 Message par alpha2 » 05 sept. 2018, 10:07

achillemo a écrit :
05 sept. 2018, 09:45
alpha2 a écrit :
05 sept. 2018, 09:17
La population de ce forum n'est pas du tout représentative de la population française. Amazon fait un tabac auprès des consommateurs. Même ma mère, pourtant âgée, s'y est mise.

Et figurez-vous qu'Amazon est la troisième marque préférée des Français... La numéro 2, c'est Google. :roll:


http://www.leparisien.fr/economie/le-cl ... 876743.php
Alors qu'il y a pas plus remplaçable qu'Amazon en plus.

Déjà on est pas condamné à tout acheter en ligne. Je ne suis pas en fauteuil roulant, je n'achète en ligne que les choses introuvables en magasin, comme certains produits made in France (vêtements, chaussures). Mais fort heureusement il y a des sites internet spécialisés pas besoin d'Amazon.

Et un beau jour je me passerai de google pour Quant. Je ne suis pas sur fessesbook, au pire je préfère encore copains d'avant.
J'avoue utiliser youtube parce que Dailymotion est devenu très lent. Mais je vais réessayer à l'occasion. On dirait qu'il y a une vraie volonté en France de ne plus rien faire nous même.
Oui, mais nous sommes des cas particuliers.

Dans mon entourage, je vois tout le monde commander sur Amazon, parce qu'on est livré en 24h pour tout. Peu de gens s'interrogent sur les conséquences de ce mode de consommation.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4221
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#11 Message par ddv » 05 sept. 2018, 10:17

alpha2 a écrit :
05 sept. 2018, 10:07
achillemo a écrit :
05 sept. 2018, 09:45
alpha2 a écrit :
05 sept. 2018, 09:17
La population de ce forum n'est pas du tout représentative de la population française. Amazon fait un tabac auprès des consommateurs. Même ma mère, pourtant âgée, s'y est mise.

Et figurez-vous qu'Amazon est la troisième marque préférée des Français... La numéro 2, c'est Google. :roll:


http://www.leparisien.fr/economie/le-cl ... 876743.php
Alors qu'il y a pas plus remplaçable qu'Amazon en plus.

Déjà on est pas condamné à tout acheter en ligne. Je ne suis pas en fauteuil roulant, je n'achète en ligne que les choses introuvables en magasin, comme certains produits made in France (vêtements, chaussures). Mais fort heureusement il y a des sites internet spécialisés pas besoin d'Amazon.

Et un beau jour je me passerai de google pour Quant. Je ne suis pas sur fessesbook, au pire je préfère encore copains d'avant.
J'avoue utiliser youtube parce que Dailymotion est devenu très lent. Mais je vais réessayer à l'occasion. On dirait qu'il y a une vraie volonté en France de ne plus rien faire nous même.
Oui, mais nous sommes des cas particuliers.

Dans mon entourage, je vois tout le monde commander sur Amazon, parce qu'on est livré en 24h pour tout. Peu de gens s'interrogent sur les conséquences de ce mode de consommation.
C'est sûr que prendre sa bagnole pour aller acheter ses chaussures made in China à la halle aux chaussures dans une ZAC moche qui a remplacé d'anciennes terres cultivables, chaussures vendues avec une énorme marge injustifiable, c'est beaucoup plus intelligent.
Sans compter l'absence de choix dans les magasins physiques : je ne trouve jamais rien dans les magasins de bricolage, qui sont pourtant gigantesques.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Manfred
~~+
~~+
Messages : 11724
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#12 Message par Manfred » 05 sept. 2018, 10:21

il est vrai aussi que amazon propose des prix et un service de qualité. Moi j'essaye de ne pas commander chez eux pour des raisons politico-économiques et je regarde systématiquement d'autres enseignes (françaises) avant eux, mais on ne peut pas nier qu'il est des cas où leur offre est la plus avantageuse. Si ce n'était pas le cas, ils n'auraient pas tant de succès.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27293
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#13 Message par Gpzzzz » 05 sept. 2018, 10:24

Je ne connais pas les investissements en R&D d'Amzon sur 2018, mais a peine 10 milliards de benefice annuel pour une capitalisation de 1000 milliards ca fait quand meme sacrément bullesque !! :roll:

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27293
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#14 Message par Gpzzzz » 05 sept. 2018, 10:27

Manfred a écrit :
05 sept. 2018, 10:21
il est vrai aussi que amazon propose des prix et un service de qualité. Moi j'essaye de ne pas commander chez eux pour des raisons politico-économiques et je regarde systématiquement d'autres enseignes (françaises) avant eux, mais on ne peut pas nier qu'il est des cas où leur offre est la plus avantageuse. Si ce n'était pas le cas, ils n'auraient pas tant de succès.
Sinon on peut aussi utiliser le service tout en le rendant un peu plus interessant pour la société Francaise.
Je suis abonné Prime, j'ai la livraison gratuite donc j'en profite pour multiplier les commandes.. Par exemple plutot que de commander 10 livres d'un coup je fais 10 commandes séparées a quelques jours d'intervalles. ca donne du boulot au préparateur et au livreur :wink:
J'ai regardé sur mon compte j'en suis deja a 78 commandes sur 2018, pour un prix moyen d'environ 10€ a vu d'oeil !

titmaison
Messages : 138
Enregistré le : 04 nov. 2007, 19:00

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#15 Message par titmaison » 05 sept. 2018, 10:32

Contre un abonnement léger on est livrés en 24h gratuitement ou en 3 jours pour -1€... J'étais client cdiscount pour les bonnes affaires mais amazon l'a progressivement puis totalement éclipsé à cause des prix. Je ne comprends pas ceux qui disent qu'ils préfèrent aller acheter plus cher dans les magasins qu'être livrés pour moins cher, sauf s'ils servent dans des circuits locaux ou en bio. Ici les drives ont remplacés nos visite dans les grandes surfaces, mais leur système n'est pas au point puisque pour l'instant ils envoient un employé dans les rayons pour préparer nos sacs... Quand amazon pantry arrivera il sera moins cher et plus rentable puisque automatisé et sans rayons à remplir et les GS perdront notre clientèle... Au niveau des flux je pense que de toutes façon les grandes familles qui possèdent les hyper organisent déjà leur évasion fiscale...

Manfred
~~+
~~+
Messages : 11724
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#16 Message par Manfred » 05 sept. 2018, 10:38

ddv a écrit :
05 sept. 2018, 10:17
Sans compter l'absence de choix dans les magasins physiques : je ne trouve jamais rien dans les magasins de bricolage, qui sont pourtant gigantesques.
perso, je ne suis pas bricoleur, j'ai eu il y a peu de temps une urgence "plomberie", j'ai démonté une pièce et j'étais bien content de la montrer à un vendeur qui m'a donné les bonnes pièces de rechange et expliqué comment réparer le souci. En une heure, mon problème était résolu. Le tout internet a ses limites. Et puis bon critiquer la personne qui va faire ses courses dans un magasin en comparant avec quelqu'un qui va se faire livrer un objet envoyé depuis l'autre bout de la France par un livreur qui s'arrête tous les 50m avec sa camionnette, je ne suis pas sur que ce soit pertinent.

Manfred
~~+
~~+
Messages : 11724
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#17 Message par Manfred » 05 sept. 2018, 10:44

titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 10:32
Je ne comprends pas ceux qui disent qu'ils préfèrent aller acheter plus cher dans les magasins qu'être livrés pour moins cher
voir les produits, les toucher, les choisir. Ma femme qui achète des pompes par correspondance se retrouve la moitié du temps à devoir aller à la poste pour les renvoyer parce que finalement elles ne vont pas, c'est un simple exemple.
titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 10:32
Ici les drives ont remplacés nos visite dans les grandes surfaces, mais leur système n'est pas au point puisque pour l'instant ils envoient un employé dans les rayons pour préparer nos sacs...
tu voudrais qu'ils fassent comment ?
titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 10:32
Quand amazon pantry arrivera il sera moins cher et plus rentable puisque automatisé et sans rayons à remplir et les GS perdront notre clientèle...
et l'employé de grande surface perdra son boulot, et toi tu paieras avec tes impôts ce chômage, du moins si tu gardes ton boulot vu que ce modèle de société aboutit à la paupérisation et donc à une chute de la consommation, de l'activité, etc. bref, un cercle vicieux.

Bon cela dit, moi ça me dépasse que pour des courses alimentaires, on n'aille pas choisir soi même les produits en rayon, mais je dois être bizarre. ça marche surement pour les gens qui n'aiment pas manger et qui achètent toujours les mêmes produits industriels chaque semaine.

alpha2
-++
-++
Messages : 3958
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#18 Message par alpha2 » 05 sept. 2018, 10:47

Gpzzzz a écrit :
05 sept. 2018, 10:27
Manfred a écrit :
05 sept. 2018, 10:21
il est vrai aussi que amazon propose des prix et un service de qualité. Moi j'essaye de ne pas commander chez eux pour des raisons politico-économiques et je regarde systématiquement d'autres enseignes (françaises) avant eux, mais on ne peut pas nier qu'il est des cas où leur offre est la plus avantageuse. Si ce n'était pas le cas, ils n'auraient pas tant de succès.
Sinon on peut aussi utiliser le service tout en le rendant un peu plus interessant pour la société Francaise.
Je suis abonné Prime, j'ai la livraison gratuite donc j'en profite pour multiplier les commandes.. Par exemple plutot que de commander 10 livres d'un coup je fais 10 commandes séparées a quelques jours d'intervalles. ca donne du boulot au préparateur et au livreur :wink:
J'ai regardé sur mon compte j'en suis deja a 78 commandes sur 2018, pour un prix moyen d'environ 10€ a vu d'oeil !
Ouais, c'est super sympa de faire bosser de nuit un esclave qui obéit à une machine dans un entrepôt Amazon. :shock:

Sinon, chez moi le libraire du coin est aussi livré en 24h, donc je peux récupérer mon bouquin en sortant du boulot le lendemain de ma commande. Pas si mal.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27293
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#19 Message par Gpzzzz » 05 sept. 2018, 10:57

alpha2 a écrit :
05 sept. 2018, 10:47
Gpzzzz a écrit :
05 sept. 2018, 10:27
Manfred a écrit :
05 sept. 2018, 10:21
il est vrai aussi que amazon propose des prix et un service de qualité. Moi j'essaye de ne pas commander chez eux pour des raisons politico-économiques et je regarde systématiquement d'autres enseignes (françaises) avant eux, mais on ne peut pas nier qu'il est des cas où leur offre est la plus avantageuse. Si ce n'était pas le cas, ils n'auraient pas tant de succès.
Sinon on peut aussi utiliser le service tout en le rendant un peu plus interessant pour la société Francaise.
Je suis abonné Prime, j'ai la livraison gratuite donc j'en profite pour multiplier les commandes.. Par exemple plutot que de commander 10 livres d'un coup je fais 10 commandes séparées a quelques jours d'intervalles. ca donne du boulot au préparateur et au livreur :wink:
J'ai regardé sur mon compte j'en suis deja a 78 commandes sur 2018, pour un prix moyen d'environ 10€ a vu d'oeil !
Ouais, c'est super sympa de faire bosser de nuit un esclave qui obéit à une machine dans un entrepôt Amazon. :shock:
Que je fasse 10 commandes ou 80 ne change rien a la pénébilité de leur métier.. Mais au moins Amazon devra pt etre payer 2 personnes plutot qu'une seule a cause de moi..

titmaison
Messages : 138
Enregistré le : 04 nov. 2007, 19:00

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#20 Message par titmaison » 05 sept. 2018, 11:26

Les produits livrés aux drives ne concernent que ceux pour lesquels on n'a pas à choisir ex: pommes en sachets raisins en barquette et ils vous les montrent au moment de retirer les sacs.
Après certes pour les chaussures ma femme préfère les essayer, moi mes pieds sont standards et tout se passe bien par correspondance.
Ils auraient dû investir pour que les produits des drives ne passent pas par la mise en rayon et du coup coûtent moins cher au client : pas de soucis de vols d'accès au public pas de longue mise en rayon pas de caissière moins de frais d'emplacement (premium)... Sur le prix d'un kilo de pomme vendu en GS ces frais représentent beaucoup, au moins 30% du prix !
Les conseils sont aléatoires et parfois poussent à la consommation dans tous les cas vous les payez.
Prétendre aider la france en multipliant les emplois peu utiles au smic et peu intéressant me paraît un non sens total. Dans ce cas jetez vos réveils et employez un réveilleur public !

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11298
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#21 Message par achillemo » 05 sept. 2018, 11:30

Comparer la pénibilité d'un vendeur en magasin qui en gros voit beaucoup de clients le samedi et beaucoup moins le reste de la semaine avec l’esclave d'Amazon qui a les mêmes conditions de travail que chez Foxcon toute la journée comment dire... Plus on demande d'aller vite plus les gens souffrent, chez Amazon comme partout ailleurs.

Vous ne pouvez pas prévoir vos besoins plus de 24h en avance? Vous êtes tous si impulsifs? D'ailleurs si quelque chose est vraiment urgent y a pas plus rapide que d'aller au magasin. Auquel cas ça n'est pas 24h de délai mais 1 heure.

Et puis mince, vous êtes tous agoraphobes? Sortir de chez vous et voir un peu de monde, ca vous fait chier tant que ca? Des magasin il y en a aussi au centre ville.

Quant aux centres commerciaux ils ne sont pas tous perdus dans la nature. Certains sont accessibles à pied ou en bus. La mobilité des gens c'est un autre sujet.

Je sens que dans 30 ans, la moitié des gens seront obèses comme aux USA.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11298
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#22 Message par achillemo » 05 sept. 2018, 11:32

titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 11:26
Les produits livrés aux drives ne concernent que ceux pour lesquels on n'a pas à choisir ex: pommes en sachets raisins en barquette et ils vous les montrent au moment de retirer les sacs.
Après certes pour les chaussures ma femme préfère les essayer, moi mes pieds sont standards et tout se passe bien par correspondance.
Ils auraient dû investir pour que les produits des drives ne passent pas par la mise en rayon et du coup coûtent moins cher au client : pas de soucis de vols d'accès au public pas de longue mise en rayon pas de caissière moins de frais d'emplacement (premium)... Sur le prix d'un kilo de pomme vendu en GS ces frais représentent beaucoup, au moins 30% du prix !
Les conseils sont aléatoires et parfois poussent à la consommation dans tous les cas vous les payez.
Prétendre aider la france en multipliant les emplois peu utiles au smic et peu intéressant me paraît un non sens total. Dans ce cas jetez vos réveils et employez un réveilleur public !
La caricature comme argument, tu serais pas un troll?

Manger des oeufs de poule élevées en plein air aussi est un non sens total, alors qu'on pourrait les élever en cage dans un hangar Amazon et les avoir en 24h chez soi. Trop cool comme société.

alpha2
-++
-++
Messages : 3958
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#23 Message par alpha2 » 05 sept. 2018, 11:37

titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 11:26
Ils auraient dû investir pour que les produits des drives ne passent pas par la mise en rayon et du coup coûtent moins cher au client : pas de soucis de vols d'accès au public pas de longue mise en rayon pas de caissière moins de frais d'emplacement (premium)... Sur le prix d'un kilo de pomme vendu en GS ces frais représentent beaucoup, au moins 30% du prix !
Je suis étonné par cette remarque : dans quel type de drive allez-vous ?
La plupart des hypermarchés ont investi dans des entrepôts drive séparés, où les espaces sont optimisés. D'ailleurs, dans mon Carrefour, beaucoup de produits sont moins chers au Drive que dans les rayons...

Manfred
~~+
~~+
Messages : 11724
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#24 Message par Manfred » 05 sept. 2018, 11:39

titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 11:26

Prétendre aider la france en multipliant les emplois peu utiles au smic et peu intéressant me paraît un non sens total. Dans ce cas jetez vos réveils et employez un réveilleur public !
Un beau jour, on se posera la question de savoir si ton emploi est réellement utile...
En ce qui me concerne, je pense qu'il vaut mieux un smicard même faisant un boulot à faible valeur ajoutée qu'un chômeur, tant en termes économiques que d'impact sur la société, mais je peux me tromper.
L'argent que tu dépenses pour payer les salaires de ces gens qui préparent tes sacs, tu préfères le payer à l'état via tes impôts et cotisations pour payer des RSA, du chômage et des flics ?

titmaison
Messages : 138
Enregistré le : 04 nov. 2007, 19:00

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#25 Message par titmaison » 05 sept. 2018, 11:54

Mais on ne vit pas pour faire travailler les gens on les fait travailler pour vivre et vivement qu'on ait plus besoin de les esclavagiser!

Manfred
~~+
~~+
Messages : 11724
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#26 Message par Manfred » 05 sept. 2018, 12:03

titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 11:54
Mais on ne vit pas pour faire travailler les gens on les fait travailler pour vivre et vivement qu'on ait plus besoin de les esclavagiser!
Va donc voir une caissière et explique lui "on va vous virer madame, mais c'est pour votre bien, vous vivez un esclavage moderne, nous vous libérons de cette souffrance".

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19930
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#27 Message par lecriminel » 05 sept. 2018, 12:10

titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 11:54
Mais on ne vit pas pour faire travailler les gens on les fait travailler pour vivre et vivement qu'on ait plus besoin de les esclavagiser!
comment veux tu faire travailler des gens si les 10 plus grandes entreprises raflent 80% du PIB en employant 5% des actifs, et en payant 5% du budget national en taxes diverses ? Des parasites pareils garantissent une vie relativement courte pour leur société victime, on fait tenir en créant toujours plus d'argent, mais on va dans le mur.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

titmaison
Messages : 138
Enregistré le : 04 nov. 2007, 19:00

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#28 Message par titmaison » 05 sept. 2018, 14:35

Je ne dis pas que les GAFA payent leur juste part et encore moins que le système ne va pas dans le mur. Mais ce n'est pas en évitant les drives ou tout ce qui réduit la nécessité de main d'oeuvre que cela changera quelque chose. Pourquoi pas alors interdire les véhicules électriques (puisque trop fiables) voire bientôt les transports autonomes. Au contraire la France sera alors encore plus vite dépassée par les peuples qui n'auront pas ce genre d'attitude. Imaginez que les français aient refusé d'acheter des voitures fabriquées par des robots pour se diriger massivement vers des petits fabricants indépendants fonctionnant à l'ancienne... Renault et Peugeot subventionnés par les français auxquels ils vendent plus chers leurs produits n'auraient peut-être pas survécus! Et surtout les français rouleraient lentement et péniblement dans des véhicules de la qualité de ceux des années 60.

Je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que le système français d'intermédiaires est plus un problème qu'une solution. Quand l'agri bio vend son abricot 30c le kilo et que l'on me le revend 3€ (voire plus) je n'ai pas l'impression de subventionner nos campagnes et d'oeuvrer pour notre pays juste celui d'enrichir en vain des déjà trop riches.
Rendre chacun de nous plus productif même si cela sonne comme limiter les emplois avec nos règles actuelles c'est ce qui a permis les congés payés, les 39h et permettra à tous de gagner autant en travaillant moins un jour... j'espère.
Vivement la livraison par drone en direct du producteur !

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11298
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#29 Message par achillemo » 05 sept. 2018, 15:40

titmaison a écrit :
05 sept. 2018, 14:35
Je ne dis pas que les GAFA payent leur juste part et encore moins que le système ne va pas dans le mur. Mais ce n'est pas en évitant les drives ou tout ce qui réduit la nécessité de main d'oeuvre que cela changera quelque chose. Pourquoi pas alors interdire les véhicules électriques (puisque trop fiables) voire bientôt les transports autonomes. Au contraire la France sera alors encore plus vite dépassée par les peuples qui n'auront pas ce genre d'attitude. Imaginez que les français aient refusé d'acheter des voitures fabriquées par des robots pour se diriger massivement vers des petits fabricants indépendants fonctionnant à l'ancienne... Renault et Peugeot subventionnés par les français auxquels ils vendent plus chers leurs produits n'auraient peut-être pas survécus! Et surtout les français rouleraient lentement et péniblement dans des véhicules de la qualité de ceux des années 60.

Je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que le système français d'intermédiaires est plus un problème qu'une solution. Quand l'agri bio vend son abricot 30c le kilo et que l'on me le revend 3€ (voire plus) je n'ai pas l'impression de subventionner nos campagnes et d'oeuvrer pour notre pays juste celui d'enrichir en vain des déjà trop riches.
Rendre chacun de nous plus productif même si cela sonne comme limiter les emplois avec nos règles actuelles c'est ce qui a permis les congés payés, les 39h et permettra à tous de gagner autant en travaillant moins un jour... j'espère.
Vivement la livraison par drone en direct du producteur !
Tu confonds service et industrie, déjà c'est un gros problème. L'automatisation de la production de biens n'a pas les mêmes buts ni les mêmes résultats que l'automatisation des services.

Tu confonds automatisation dans le but de produire mieux avec dégradation des conditions de travail dans le but d'aller plus vite. Chez Amazon y a pas que des robots, y a aussi des humains qui courent dans tous les sens toute la journée.
Et tu compares des poires et des bananes en comparant achat en ligne sans toucher le produit ni aucun conseil du vendeur avec achat en boutique disponible immédiatement et avec un interlocuteur humain.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 14398
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#30 Message par pangloss » 05 sept. 2018, 16:48

Pétition

des fabricants de chandelles, bougies, lampes, chandeliers, réverbères, mouchettes, éteignoirs, et des producteurs de suif, huile, résine, alcool, et généralement de tout ce qui concerne l’éclairage.


À MM. les Membres de la Chambre des Députés.
« Messieurs,

« Vous êtes dans la bonne voie. Vous repoussez les théories abstraites ; l’abondance, le bon marché vous touchent peu. Vous vous préoccupez surtout du sort du producteur. Vous le voulez affranchir de la concurrence extérieure, en un mot, vous voulez réserver le marché national au travail national.

« Nous venons vous offrir une admirable occasion d’appliquer votre… comment dirons-nous ? votre théorie ? non, rien n’est plus trompeur que la théorie ; votre doctrine ? votre système ? votre principe ? mais vous n’aimez pas les doctrines, vous avez horreur des systèmes, et, quant aux principes, vous déclarez qu’il n’y en a pas en économie sociale ; nous dirons donc votre pratique, votre pratique sans théorie et sans principe.

« Nous subissons l’intolérable concurrence d’un rival étranger placé, à ce qu’il paraît, dans des conditions tellement supérieures aux nôtres, pour la production de la lumière, qu’il en inonde notre marché national à un prix fabuleusement réduit ; car, aussitôt qu’il se montre, notre vente cesse, tous les consommateurs s’adressent à lui, et une branche d’industrie française, dont les ramifications sont innombrables, est tout à coup frappée de la stagnation la plus complète. Ce rival, qui n’est autre que le soleil, nous fait une guerre si acharnée, que nous soupçonnons qu’il nous est suscité par la perfide Albion (bonne diplomatie par le temps qui court !), d’autant qu’il a pour cette île orgueilleuse des ménagements dont il se dispense envers nous.

« Nous demandons qu’il vous plaise de faire une loi qui ordonne la fermeture de toutes fenêtres, lucarnes, abat-jour, contre-vents, volets, rideaux, vasistas, œils-de-bœuf, stores, en un mot, de toutes ouvertures, trous, fentes et fissures par lesquelles la lumière du soleil a coutume de pénétrer dans les maisons, au préjudice des belles industries dont nous nous flattons d’avoir doté le pays, qui ne saurait sans ingratitude nous abandonner aujourd’hui à une lutte si inégale.

« Veuillez, Messieurs les députés, ne pas prendre notre demande pour une satire, et ne la repoussez pas du moins sans écouter les raisons que nous avons à faire valoir à l’appui.

« Et d’abord, si vous fermez, autant que possible, tout accès à la lumière naturelle, si vous créez ainsi le besoin de lumière artificielle, quelle est en France l’industrie qui, de proche en proche, ne sera pas encouragée ?

« S’il se consomme plus de suif, il faudra plus de bœufs et de moutons, et, par suite, on verra se multiplier les prairies artificielles, la viande, la laine, le cuir, et surtout les engrais, cette base de toute richesse agricole.

« S’il se consomme plus d’huile, on verra s’étendre la culture du pavot, de l’olivier, du colza. Ces plantes riches et épuisantes viendront à propos mettre à profit cette fertilité que l’élève des bestiaux aura communiquée à notre territoire.

« Nos landes se couvriront d’arbres résineux. De nombreux essaims d’abeilles recueilleront sur nos montagnes des trésors parfumés qui s’évaporent aujourd’hui sans utilité, comme les fleurs d’où ils émanent. Il n’est donc pas une branche d’agriculture qui ne prenne un grand développement.

« Il en est de même de la navigation : des milliers de vaisseaux iront à la pêche de la baleine, et dans peu de temps nous aurons une marine capable de soutenir l’honneur de la France et de répondre à la patriotique susceptibilité des pétitionnaires soussignés, marchands de chandelles, etc.

« Mais que dirons-nous de l’article Paris ? Voyez d’ici les dorures, les bronzes, les cristaux en chandeliers, en lampes, en lustres, en candélabres, briller dans de spacieux magasins auprès desquels ceux d’aujourd’hui ne sont que des boutiques.

« Il n’est pas jusqu’au pauvre résinier, au sommet de sa dune, ou au triste mineur, au fond de sa noire galerie, qui ne voie augmenter son salaire et son bien-être.

« Veuillez y réfléchir, Messieurs ; et vous resterez convaincus qu’il n’est peut-être pas un Français, depuis l’opulent actionnaire d’Anzin jusqu’au plus humble débitant d’allumettes, dont le succès de notre demande n’améliore la condition.

« Nous prévoyons vos objections, Messieurs ; mais vous ne nous en opposerez pas une seule que vous n’alliez la ramasser dans les livres usés des partisans de la liberté commerciale. Nous osons vous mettre au défi de prononcer un mot contre nous qui ne se retourne à l’instant contre vous-mêmes et contre le principe qui dirige toute votre politique.

« Nous direz-vous que, si nous gagnons à cette protection, la France n’y gagnera point, parce que le consommateur en fera les frais ?

« Nous vous répondrons :

« Vous n’avez plus le droit d’invoquer les intérêts du consommateur. Quand il s’est trouvé aux prises avec le producteur, en toutes circonstances vous l’avez sacrifié. — Vous l’avez fait pour encourager le travail, pour accroître le domaine du travail. Par le même motif, vous devez le faire encore.

« Vous avez été vous-mêmes au-devant de l’objection. Lorsqu’on vous disait : le consommateur est intéressé à la libre introduction du fer, de la houille, du sésame, du froment, des tissus. — Oui, disiez-vous, mais le producteur est intéressé à leur exclusion. — Eh bien ! si les consommateurs sont intéressés à l’admission de la lumière naturelle, les producteurs le sont à son interdiction.

« Mais, disiez-vous encore, le producteur et le consommateur ne font qu’un. Si le fabricant gagne par la protection, il fera gagner l’agriculteur. Si l’agriculture prospère, elle ouvrira des débouchés aux fabriques. — Eh bien ! si vous nous conférez le monopole de l’éclairage pendant le jour, d’abord nous achèterons beaucoup de suifs, de charbons, d’huiles, de résines, de cire, d’alcool, d’argent, de fer, de bronzes, de cristaux, pour alimenter notre industrie, et, de plus, nous et nos nombreux fournisseurs, devenus riches, nous consommerons beaucoup et répandrons l’aisance dans toutes les branches du travail national.

« Direz-vous que la lumière du soleil est un don gratuit, et que repousser des dons gratuits, ce serait repousser la richesse même sous prétexte d’encourager les moyens de l’acquérir ?

« Mais prenez garde que vous portez la mort dans le cœur de votre politique ; prenez garde que jusqu’ici vous avez toujours repoussé le produit étranger parce qu’il se rapproche du don gratuit, et d’autant plus qu’il se rapproche du don gratuit. Pour obtempérer aux exigences des autres monopoleurs, vous n’aviez qu’un demi-motif ; pour accueillir notre demande, vous avez un motif complet, et nous repousser précisément en vous fondant sur ce que nous sommes plus fondés que les autres, ce serait poser l’équation : + × + = – ; en d’autres termes, ce serait entasser absurdité sur absurdité.

« Le travail et la nature concourent en proportions diverses, selon les pays et les climats, à la création d’un produit. La part qu’y met la nature est toujours gratuite ; c’est la part du travail qui en fait la valeur et se paie.

« Si une orange de Lisbonne se vend à moitié prix d’une orange de Paris, c’est qu’une chaleur naturelle et par conséquent gratuite fait pour l’une ce que l’autre doit à une chaleur artificielle et partant coûteuse.

« Donc, quand une orange nous arrive de Portugal, on peut dire qu’elle nous est donnée moitié gratuitement, moitié à titre onéreux, ou, en d’autres termes, à moitié prix relativement à celle de Paris.

« Or, c’est précisément de cette demi-gratuité (pardon du mot) que vous arguez pour l’exclure. Vous dites : Comment le travail national pourrait-il soutenir la concurrence du travail étranger quand celui-là a tout à faire, et que celui-ci n’a à accomplir que la moitié de la besogne, le soleil se chargeant du reste ? — Mais si la demi-gratuité vous détermine à repousser la concurrence, comment la gratuité entière vous porterait-elle à admettre la concurrence ? Ou vous n’êtes pas logiciens, ou vous devez, repoussant la demi-gratuité comme nuisible à notre travail national, repousser a fortiori et avec deux fois plus de zèle la gratuité entière.

« Encore une fois, quand un produit, houille, fer, froment ou tissu, nous vient du dehors et que nous pouvons l’acquérir avec moins de travail que si nous le faisions nous-mêmes, la différence est un don gratuit qui nous est conféré. Ce don est plus ou moins considérable, selon que la différence est plus ou moins grande. Il est du quart, de moitié, des trois quarts de la valeur du produit, si l’étranger ne nous demande que les trois quarts, la moitié, le quart du paiement. Il est aussi complet qu’il puisse l’être, quand le donateur, comme fait le soleil pour la lumière, ne nous demande rien. La question, et nous la posons formellement, est de savoir si vous voulez pour la France le bénéfice de la consommation gratuite ou les prétendus avantages de la production onéreuse. Choisissez, mais soyez logiques ; car, tant que vous repousserez, comme vous le faites, la houille, le fer, le froment, les tissus étrangers, en proportion de ce que leur prix se rapproche de zéro, quelle inconséquence ne serait-ce pas d’admettre la lumière du soleil, dont le prix est à zéro, pendant toute la journée ? »
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19930
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#31 Message par lecriminel » 05 sept. 2018, 17:04

Pangloss, Amazon n'est pas le soleil, loin s'en faut. C'est la réponse mafieuse (évasion fiscale avec la complicité des dirigeants) aux loyers tro élevés, au pollueur non payeur, aux politiques pro chômage, aux monnaies manipulées. Apport à l'humanité= zéro, si ce n'est, à terme, le traitement des problèmes mentionnés qui lui ont permis de croître
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Manfred
~~+
~~+
Messages : 11724
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#32 Message par Manfred » 05 sept. 2018, 17:05

Tiens, Pangloss qui caricature. Toujours aussi intéressant.

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#33 Message par Matthieu Brucher » 05 sept. 2018, 17:18

Gpzzzz a écrit :
05 sept. 2018, 10:24
Je ne connais pas les investissements en R&D d'Amzon sur 2018, mais a peine 10 milliards de benefice annuel pour une capitalisation de 1000 milliards ca fait quand meme sacrément bullesque !! :roll:
Amazon reinvestit quasiment tout en R&D. C'est comme ca qui le cloud est ne chez eux.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#34 Message par moinsdewatt » 20 sept. 2018, 06:25

Amazon de nouveau dans le collimateur de la commission européenne

Par Euronews 19 sept 2018

Amazon de nouveau dans le collimateur de la Commission européenne.

L'exécutif européen a ouvert une enquête préliminaire sur un éventuel abus de position dominante.

En jeu : l'utilisation des données de vente de ses concurrents que le géant américain du e-commerce collecte grâce aux détaillants présents sur sa plateforme. Un tel processus pourrait lui conférer un avantage commercial

L'exécutif européen se demande en effet si Amazon ne les exploite pas ensuite pour "faire ses propres calculs", "voir ce que les gens veulent comme offre, et ce qui les fait acheter tel ou tel produit".

Pour tenter d'avoir une vue d'ensemble et comprendre le problème, la commission a envoyé des questionnaires à des acteurs du marché.
https://fr.euronews.com/amp/2018/09/19/ ... europeenne

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#35 Message par moinsdewatt » 03 oct. 2018, 07:33

Amazon augmente le salaire minimum de ses employés à 15 dollars de l’heure

PAR YANNICK BALL LE 02/10/2018

Amazon décide d’augmenter le salaire minimum aux États-Unis à 15 dollars de l’heure. Cette mesure s’inscrit dans un contexte de plein emploi. La firme a été plusieurs fois montrée du doigt accusé de sous-payer ses salariés. C’est en quelque sorte une façon pour la firme de faire taire les critiques. Nous ignorons si cette mesure sera également appliquée dans d’autres pays.

Les employés d’Amazon aux États-Unis vont être heureux de constater une augmentation de leurs revenus. En effet, le salaire minimum va augmenter à 15 dollars de l’heure désormais. Ce qui représente une hausse de 3 à 5 dollars selon les États. Cela concerne « 250.000 salariés ainsi que 100.000 employés saisonniers qui seront embauchés à travers le pays pendant les vacances« . Cette augmentation s’applique dans un contexte de plein emploi aux États-Unis et permettra de faire taire les critiques accusant le géant de sous-payer les salariés.

Amazon : le salaire minimum passe à 15 dollars de l’heure aux États-Unis
Le dirigeant d’Amazon, Jeff Bezos dont la fortune est estimée à 151 milliards de dollars, déclare à travers un communiqué de presse : « Nous avons écouté les critiques, nous sommes heureux de ce changement et nous encourageons nos concurrents et les autres grands pourvoyeurs d’emplois à nous rejoindre ». Amazon s’implique aussi au niveau politique en militant pour que le salaire fédéral minimum de 7,25 dollars de l’heure soit augmenté.

Nous ignorons si cette mesure sera étendue à d’autres pays. Le cas des États-Unis est assez exceptionnel. Le pays renoue avec la croissance tandis que le chômage est passé sous la barre des 4%. Cette augmentation permettra à Amazon de mieux lutter dans le marché du travail pour attirer des employés plus qualifiés.
https://www.phonandroid.com/amazon-augm ... e.html/amp

Avatar du membre
coolfonzi
+
+
Messages : 3237
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#36 Message par coolfonzi » 03 oct. 2018, 12:17

moinsdewatt a écrit :
03 oct. 2018, 07:33
Amazon augmente le salaire minimum de ses employés à 15 dollars de l’heure

PAR YANNICK BALL LE 02/10/2018

Amazon décide d’augmenter le salaire minimum aux États-Unis à 15 dollars de l’heure. Cette mesure s’inscrit dans un contexte de plein emploi. La firme a été plusieurs fois montrée du doigt accusé de sous-payer ses salariés. C’est en quelque sorte une façon pour la firme de faire taire les critiques. Nous ignorons si cette mesure sera également appliquée dans d’autres pays.

En effet, le salaire minimum va augmenter à 15 dollars de l’heure désormais. Ce qui représente une hausse de 3 à 5 dollars selon les États. Cela concerne « 250.000 salariés ainsi que 100.000 employés saisonniers qui seront embauchés à travers le pays pendant les vacances« . Cette augmentation s’applique dans un contexte de plein emploi aux États-Unis et permettra de faire taire les critiques accusant le géant de sous-payer les salariés.

Amazon : le salaire minimum passe à 15 dollars de l’heure aux États-Unis Amazon s’implique aussi au niveau politique en militant pour que le salaire fédéral minimum de 7,25 dollars de l’heure soit augmenté.

Nous ignorons si cette mesure sera étendue à d’autres pays. Le cas des États-Unis est assez exceptionnel. Le pays renoue avec la croissance tandis que le chômage est passé sous la barre des 4%. Cette augmentation permettra à Amazon de mieux lutter dans le marché du travail pour attirer des employés plus qualifiés.
https://www.phonandroid.com/amazon-augm ... e.html/amp
Amazon ne fait pas ça par philanthropie, on est au plein emploi aux USA et Amazon a peur de voir partir ses salariés, ça signe de façon certaine le retour de l'inflation, hausse du baril, hausse des salaires même des moins qualifiés, cela ruissellera sur le reste de l’économie mondiale avec en corolaire des hausses de taux, d'ailleurs déjà prévues.
Bonjour chez vous ! :D

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27293
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#37 Message par Gpzzzz » 03 oct. 2018, 12:54

coolfonzi a écrit :
03 oct. 2018, 12:17
moinsdewatt a écrit :
03 oct. 2018, 07:33
Amazon augmente le salaire minimum de ses employés à 15 dollars de l’heure

PAR YANNICK BALL LE 02/10/2018

Amazon décide d’augmenter le salaire minimum aux États-Unis à 15 dollars de l’heure. Cette mesure s’inscrit dans un contexte de plein emploi. La firme a été plusieurs fois montrée du doigt accusé de sous-payer ses salariés. C’est en quelque sorte une façon pour la firme de faire taire les critiques. Nous ignorons si cette mesure sera également appliquée dans d’autres pays.

En effet, le salaire minimum va augmenter à 15 dollars de l’heure désormais. Ce qui représente une hausse de 3 à 5 dollars selon les États. Cela concerne « 250.000 salariés ainsi que 100.000 employés saisonniers qui seront embauchés à travers le pays pendant les vacances« . Cette augmentation s’applique dans un contexte de plein emploi aux États-Unis et permettra de faire taire les critiques accusant le géant de sous-payer les salariés.

Amazon : le salaire minimum passe à 15 dollars de l’heure aux États-Unis Amazon s’implique aussi au niveau politique en militant pour que le salaire fédéral minimum de 7,25 dollars de l’heure soit augmenté.

Nous ignorons si cette mesure sera étendue à d’autres pays. Le cas des États-Unis est assez exceptionnel. Le pays renoue avec la croissance tandis que le chômage est passé sous la barre des 4%. Cette augmentation permettra à Amazon de mieux lutter dans le marché du travail pour attirer des employés plus qualifiés.
https://www.phonandroid.com/amazon-augm ... e.html/amp
Amazon ne fait pas ça par philanthropie, on est au plein emploi aux USA et Amazon a peur de voir partir ses salariés, ça signe de façon certaine le retour de l'inflation, hausse du baril, hausse des salaires même des moins qualifiés, cela ruissellera sur le reste de l’économie mondiale avec en corolaire des hausses de taux, d'ailleurs déjà prévues.
C'est le principe des cycles économiques.. Ca va faire 10ans que les USA sont en croissance.. les taux vont remonter pour préparer le prochain ralentissement..

Avatar du membre
Luxbret
Messages : 7
Enregistré le : 26 sept. 2008, 15:44
Localisation : devant mon ordinateur

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#38 Message par Luxbret » 05 oct. 2018, 11:45

ca montre surtout que le meilleur moyen de redonner du pouvoir d'achat aux salaries c'est le plein emploi, ensuite la loi de l'offre et de la demande fait le reste.
La periode de noel arrive, la plus chargee pour Amazon, donc ils sont obliges de lacher du leste sur les salaires de peur de manquer de bras...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#39 Message par moinsdewatt » 20 oct. 2018, 15:33

Dans la peau d’un forçat d'Amazon

Par Gurvan Kristanadjaja — 5 octobre 2018

Le géant du e-commerce est plus que jamais présent dans la vie des consommateurs. Comment le vivent les milliers de chauffeurs-livreurs sous-traitants qui doivent acheminer jusqu’à 200 colis par jour ? Entre indifférence des clients, complications d’accès aux foyers et précarité de l’emploi, «Libération» s’est glissé parmi eux.

........
https://www.liberation.fr/france/2018/1 ... on_1683525

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#40 Message par moinsdewatt » 28 oct. 2018, 08:58


Record : Amazon multiplie par dix son bénéfice net sur un an


Par latribune.fr | 26/10/2018

L'ogre de l'e-commerce a enregistré un bénéfice net de 2,9 milliards de dollars au cours du troisième trimestre. C'est presque autant que son bénéfice dégagé sur l'ensemble de l'année 2017. Avec un chiffre d'affaires de 56,6 milliards de dollars, Amazon reste porté par le cloud et la publicité.


Amazon peut se frotter les mains... Le géant de l'e-commerce a multiplié par plus de dix (!) son bénéfice net au cours du troisième trimestre, selon les chiffres publiés jeudi 25 octobre. Celui-ci s'élève à 2,9 milliards de dollars - contre un bénéfice net de 256 millions de dollars sur la même période il y a un an. En trois mois, Amazon est donc parvenu a dégagé le même bénéfice net que celui obtenu pour l'ensemble de l'année 2017, un record. A 5,75 dollars l'action, le bénéfice ajusté a pulvérisé les attentes de Wall Street. En revanche, avec un chiffre d'affaires de 56,6 milliards de dollars (+29%), légèrement en-dessous du consensus à 57,1 milliards, la firme de Seattle a déçu les milieux financiers

Une fois n'est pas coutume, le groupe doit en grande partie sa bonne santé du troisième trimestre à Amazon Web Services (AWS), sa filiale spécialisée dans le "cloud" (informatique dématérialisée), devenue sa vache à lait. Le cloud a rapporté 6,7 milliards de dollars de revenus (+45%) conformément aux anticipations des marchés, pour un bénéfice opérationnel quasiment doublé, à 2,07 milliards de dollars. Autre activité méconnue du grand public mais en forte croissance, la publicité. La catégorie "autres" de son chiffre d'affaires, qui comprend essentiellement cette activité, a rapporté 2,5 milliards de dollars de revenus - plus de deux fois plus qu'au troisième trimestre de l'an dernier.

Baisse de 7,42% du titre
Et pourtant, la société a déçu les marchés en livrant ses prévisions pour les fêtes de fin d'année - période traditionnellement la plus importante pour Amazon. Le groupe de Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, prévoit en effet des recettes situées entre 66,5 et 72,5 milliards de dollars pour le dernier trimestre, alors que les analystes tablent sur 73,9 milliards. La croissance du chiffre d'affaires serait ainsi la plus faible depuis le début 2016 au moins, selon Reuters. Des perspectives qui tranchent avec un passé marqué par une progression régulière et notable du chiffre d'affaires année après année.

Quant au bénéfice opérationnel, il devrait se situer entre 2,1 et 3,6 milliards de dollars alors que Wall Street espérait 3,9 milliards. Pour autant, le directeur financier Brian Olsavsky a dit à la presse qu'Amazon anticipait une solide période des fêtes de fin d'année. Le titre a malgré tout reculé de 7,42% dans les échanges électroniques post-séance à Wall Street vers minuit GMT. Il avait fini en forte hausse, de plus de 7%, la séance officielle.

........
Amazon compte désormais 613.300 employés dans le monde (plein-temps et temps partiel), sans compter sous-traitants et intérimaires. Régulièrement critiqué pour les conditions de travail dans ses entrepôts, le groupe a récemment annoncé augmenter le 1er novembre le salaire minimum à 15 dollars de l'heure pour ses employés aux Etats-Unis.
https://www.latribune.fr/technos-medias ... 95487.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#41 Message par moinsdewatt » 06 nov. 2018, 08:20

Amazon qui a son siège social à Seattle veut faire un '' second'' siège sur la côte est, pour yettre pas moins de 25 000 personnes !

https://www.romandie.com/news/Le-futur- ... 968721.rom

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#42 Message par moinsdewatt » 14 nov. 2018, 19:52

Au terme d'une rude sélection, Amazon choisit New York et la Virginie pour ses nouveaux sites

Publié le 13/11/2018

Les villes nord-américaines se l'arrachaient à coup d'incitations économiques : le HQ2, futur deuxième siège d'Amazon. Le géant du numérique a annoncé non pas un mais deux nouveaux site, à New York et dans l'État de Virginie, près de la capitale des États-Unis. Chaque site devrait accueillir jusqu'à 25 000 personnes. Une campagne ambitieuse de recrutement pour tenter de prendre l'ascendant sur les autres géants du numérique de la Silicon Valley.
...............
lire : https://www.usinenouvelle.com/article/a ... es.N769064

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18257
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#43 Message par wasabi » 14 nov. 2018, 22:39

Une campagne ambitieuse de recrutement pour tenter de prendre l'ascendant sur les autres géants du numérique de la Silicon Valley.
Apparemment il y en a encore qui pensent que Seattle est dans la silicon valley.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#44 Message par moinsdewatt » 30 nov. 2018, 00:58

Amazon dans le viseur du gendarme anti-cartel allemand

AFP le 29/11/2018

L'office anti-cartel allemand a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête pour abus de position dominante contre Amazon, après "de nombreuses plaintes de distributeurs contre les pratiques" du géant américain du commerce en ligne

Dans le détail, le Bundeskartellamt se penchera sur les clauses imposées par Amazon aux autres commerçants, le recensement de leurs produits, les conditions d'annulation ou les modalités de paiement, précise-t-il.

........
https://www.lepoint.fr/economie/amazon- ... 373_28.php

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10128
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#45 Message par pimono » 30 nov. 2018, 04:36

J'ai jamais compris le succès de amazon, Le site parait d'une autre époque, même sur l'appli, c'est pas du tout agréable à consulter.J'ai juste acheté un livre chez eux il y a longtemps.
N'importe qui peut développer un lieu de vente en ligne avec un investissement de départ, puis jouer aux petites madames claudes du commerce en ligne en réinvestissant des graines sur les gains pour être toujours bien placé dans les moteurs de recherche. je vois pas où est l'innovation à exploiter la misère du monde.

Moi aussi comme d'autres plus haut je préfère cdiscount, les produits sont mieux mis en avant et ca donne envie d'acheter et en plus cdiscount est un des premiers à avoir proposé des facilités de paiement et à innover avec la formule coupdepouce qui permet d'avoir de l'argent frais immédiatement !

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10710
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#46 Message par moinsdewatt » 11 janv. 2019, 22:18

MacKenzie et Jeff Bezos divorcent, des conséquences pour Amazon ?

Dans un tweet, Jeff Bezos a annoncé que sa femme MacKenzie et lui allaient divorcer, une décision qui pourrait avoir un impact sur Amazon et qui inquiète déjà le secteur de la finance.

Le 9 janvier, le patron d’Amazon a annoncé son divorce par le biais d’un message partagé sur Twitter. Après avoir évoqué une séparation à l’amiable, il écrit « Nous avons décidé de divorcer et continuer à rester amis ». Au-delà de la vie privée de MacKenzie et Jeff Bezos, cette rupture pourrait avoir des conséquences sur Amazon, l’une des entreprises les plus valorisées au monde.
Jeff Bezos, patron d’Amazon et homme le plus riche du monde

En effet, Jeff Bezos est actuellement considéré comme l’homme le plus riche du monde, avec 136,8 milliards de dollars, selon Forbes. La majeure partie de cette fortune est due à la valeur des actions Amazon. Il a détrôné Bill Gates de sa place de numéro un en juillet 2017, avant de perdre le titre puis de le reprendre par la suite pour le conserver.

Après leur mariage, MacKenzie et Jeff Bezos décident tous deux de créer Amazon, entreprise dans laquelle l’ex-femme du PDG travaillera durant quelques années. C’est justement ce point qui est à prendre compte, puisqu’ils ont créé la compagnie américaine ensemble. Si l’on en croit la législation de l’État de Washington, les actifs doivent être séparés en deux lors d’une rupture, ce qui veut dire qu’une grande partie irait à MacKenzie tandis que l’autre resterait à Jeff. Par conséquent, il se pourrait qu’ils vendent des parts, ce qui pourrait faire perdre au fondateur une partie d’Amazon, mais aussi de sa fortune.

Néanmoins, ces hypothèses sont également à tempérer, car il est possible que MacKenzie et Jeff Bezos aient signé des accords de mariage qui se base sur une séparation des biens différente de celle de l’État de Washington. Cependant, il est certain que MacKenzie Bezos va devenir l’une des femmes les plus riches au monde, si bien qu’elle pourrait même détrôner la française Françoise Bettencourt, héritière de L’Oréal et fille de Liliane Bettencourt, qui est à la tête d’une fortune de plus de 40 milliards de dollars et femme la plus riche du monde.
https://www.presse-citron.net/mackenzie ... es-amazon/

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16800
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#47 Message par kamoulox » 12 janv. 2019, 00:03

Il est large même s’il divorce 20 fois

tataille
Messages : 1339
Enregistré le : 29 févr. 2008, 23:54

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#48 Message par tataille » 12 janv. 2019, 00:52

pimono a écrit :
30 nov. 2018, 04:36
J'ai jamais compris le succès de amazon, Le site parait d'une autre époque, même sur l'appli, c'est pas du tout agréable à consulter.J'ai juste acheté un livre chez eux il y a longtemps.
N'importe qui peut développer un lieu de vente en ligne avec un investissement de départ, puis jouer aux petites madames claudes du commerce en ligne en réinvestissant des graines sur les gains pour être toujours bien placé dans les moteurs de recherche. je vois pas où est l'innovation à exploiter la misère du monde.

Moi aussi comme d'autres plus haut je préfère cdiscount, les produits sont mieux mis en avant et ca donne envie d'acheter et en plus cdiscount est un des premiers à avoir proposé des facilités de paiement et à innover avec la formule coupdepouce qui permet d'avoir de l'argent frais immédiatement !
De nos jours Amazon ce n'est pas seulement la vente sur internet. Il y aussi les vidéos à la demande, les services Cloud AWS, etc...

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4221
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#49 Message par ddv » 12 janv. 2019, 12:02

Comparer le site pourrave de cdiscount avec celui d'amazon ... :shock: :lol: :lol:
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11298
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Les 1000 myards d'Amazon

#50 Message par achillemo » 12 janv. 2019, 14:19

ddv a écrit :
12 janv. 2019, 12:02
Comparer le site pourrave de cdiscount avec celui d'amazon ... :shock: :lol: :lol:
Grande analyse. Merci d être passé.

Répondre