Gilets jaunes

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20197
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gilets jaunes

#11601 Message par lecriminel » 20 avr. 2019, 16:39

ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 09:23
J'y peux rien si tu ne comprends pas les enjeux sous-jacents.
Yakafokon ce n'est effectivement pas technocratique.
Si tu veux répondre aux demandes, moins d'impôts, plus de services publics, il faut bien trouver des solutions.
La réduction forte du nombre de communes qui ne peuvent proposer de services adaptés est une des solutions.
le ressentiment n'est pas le seul aveu de sa propre faiblesse.
Si tu martèles quelque chose sans donner des explications quand on te les demande, et que tu accuses les autres de ne pas comprendre, ce n'est pas très convaincant.

Quelles sont les économies ? dans quelle proportion, dans quel secteur ? Quel service public sera plus efficace, pourquoi ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20197
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gilets jaunes

#11602 Message par lecriminel » 20 avr. 2019, 16:40

WolfgangK a écrit :
20 avr. 2019, 09:33
J'ai un ami qui se faire "exploiter" à 150k€.an¯¹ par exemple, donc ceux qui gagnent plus que lui, ce n'est pas parce qu'ils sont plus compétents que lui mais parce qu'ils ont le contrôle du robinet pognon. Mais il gagne quand même beaucoup plus que ceux qui sont moins compétent que lui, donc c'est quand même lié.
tu viens de dire que ceux qui gagnent plus que lui ne sont pas plus compétents !
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8828
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Gilets jaunes

#11603 Message par WolfgangK » 20 avr. 2019, 16:43

lecriminel a écrit :
20 avr. 2019, 16:40
WolfgangK a écrit :
20 avr. 2019, 09:33
J'ai un ami qui se faire "exploiter" à 150k€.an¯¹ par exemple, donc ceux qui gagnent plus que lui, ce n'est pas parce qu'ils sont plus compétents que lui mais parce qu'ils ont le contrôle du robinet pognon. Mais il gagne quand même beaucoup plus que ceux qui sont moins compétent que lui, donc c'est quand même lié.
tu viens de dire que ceux qui gagnent plus que lui ne sont pas plus compétents !
Oui. Mais j'ai aussi dit que ceux qui gagnent moins que lui sont moins compétents. C'est pour ça que c'est pas une question avec une réponse binaire "oui/non", "salaire lié à la compétence / salaire pas lié à la compétence".
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20197
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gilets jaunes

#11604 Message par lecriminel » 20 avr. 2019, 16:54

je comprends: il est faux de dire que
"tous ceux qui gagnent plus que d'autres sont plus compétents"
ainsi que
"tous ceux qui gagnent plus que d'autres sont moinss compétents"
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30224
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Gilets jaunes

#11605 Message par ignatius » 20 avr. 2019, 17:01

lecriminel a écrit :
20 avr. 2019, 16:39
ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 09:23
J'y peux rien si tu ne comprends pas les enjeux sous-jacents.
Yakafokon ce n'est effectivement pas technocratique.
Si tu veux répondre aux demandes, moins d'impôts, plus de services publics, il faut bien trouver des solutions.
La réduction forte du nombre de communes qui ne peuvent proposer de services adaptés est une des solutions.
le ressentiment n'est pas le seul aveu de sa propre faiblesse.
Si tu martèles quelque chose sans donner des explications quand on te les demande, et que tu accuses les autres de ne pas comprendre, ce n'est pas très convaincant.

Quelles sont les économies ? dans quelle proportion, dans quel secteur ? Quel service public sera plus efficace, pourquoi ?
J'ai déjà développé des dizaines de fois là dessus.
Les fusions permettent de mutualiser les fonctions supports et administratives, et de dégager ainsi du "temps/agent" pour occuper des fonctions d'accueil ou tenir des permanences à destination de la population.
Les mairies, auparavant ouvertes au public 2 h par semaine (c'est à peu près ce qui se fait dans les communes de 200 habitants ) peuvent l'être un peu plus si le bespin s'en fait sentir.
Le gain se fait également pour les services de l'Etat (1 comptabilité d'une commune de 1000 habitants prend 3 à 4 fois moins de temps que 5 comptabilités de 5 communes de 200 habitants ).
On supprime les SIVOS pour avoir une réelle école communale avec son transport scolaire etc...
Coût moindre, service meilleur car concentré sur le service et pas les tâches de gestion.

Mais bref, c'est de la technocratie :lol: :roll:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8992
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Gilets jaunes

#11606 Message par optimus maximus » 20 avr. 2019, 17:30

ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 17:01
lecriminel a écrit :
20 avr. 2019, 16:39
ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 09:23
J'y peux rien si tu ne comprends pas les enjeux sous-jacents.
Yakafokon ce n'est effectivement pas technocratique.
Si tu veux répondre aux demandes, moins d'impôts, plus de services publics, il faut bien trouver des solutions.
La réduction forte du nombre de communes qui ne peuvent proposer de services adaptés est une des solutions.
le ressentiment n'est pas le seul aveu de sa propre faiblesse.
Si tu martèles quelque chose sans donner des explications quand on te les demande, et que tu accuses les autres de ne pas comprendre, ce n'est pas très convaincant.

Quelles sont les économies ? dans quelle proportion, dans quel secteur ? Quel service public sera plus efficace, pourquoi ?
J'ai déjà développé des dizaines de fois là dessus.
Les fusions permettent de mutualiser les fonctions supports et administratives, et de dégager ainsi du "temps/agent" pour occuper des fonctions d'accueil ou tenir des permanences à destination de la population.
Les mairies, auparavant ouvertes au public 2 h par semaine (c'est à peu près ce qui se fait dans les communes de 200 habitants ) peuvent l'être un peu plus si le bespin s'en fait sentir.
Le gain se fait également pour les services de l'Etat (1 comptabilité d'une commune de 1000 habitants prend 3 à 4 fois moins de temps que 5 comptabilités de 5 communes de 200 habitants ).
On supprime les SIVOS pour avoir une réelle école communale avec son transport scolaire etc...
Coût moindre, service meilleur car concentré sur le service et pas les tâches de gestion.

Mais bref, c'est de la technocratie :lol: :roll:
C'est l'informatisation qui permet de mutualiser des fonctions supports et administratives. Et il n'y a pas besoin de fusionner les communes pour cela. Si tu as deux communes riches limitrophes qui veulent chacune une piscine, rien ne les empêchera de le faire si c'est leur volonté. Si l'une est riche et l'autre pauvre, la commune riche la construira et pas la pauvre.
Si deux communes riches fusionnent, elles construiront deux piscines. Dans le cas où l'une est riche et l'autre est pauvre, la piscine sera construite dans le quartier riche.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7274
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Gilets jaunes

#11607 Message par stchong » 20 avr. 2019, 17:32

ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 17:01
lecriminel a écrit :
20 avr. 2019, 16:39
ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 09:23
J'y peux rien si tu ne comprends pas les enjeux sous-jacents.
Yakafokon ce n'est effectivement pas technocratique.
Si tu veux répondre aux demandes, moins d'impôts, plus de services publics, il faut bien trouver des solutions.
La réduction forte du nombre de communes qui ne peuvent proposer de services adaptés est une des solutions.
le ressentiment n'est pas le seul aveu de sa propre faiblesse.
Si tu martèles quelque chose sans donner des explications quand on te les demande, et que tu accuses les autres de ne pas comprendre, ce n'est pas très convaincant.

Quelles sont les économies ? dans quelle proportion, dans quel secteur ? Quel service public sera plus efficace, pourquoi ?
J'ai déjà développé des dizaines de fois là dessus.
Les fusions permettent de mutualiser les fonctions supports et administratives, et de dégager ainsi du "temps/agent" pour occuper des fonctions d'accueil ou tenir des permanences à destination de la population.
Les mairies, auparavant ouvertes au public 2 h par semaine (c'est à peu près ce qui se fait dans les communes de 200 habitants ) peuvent l'être un peu plus si le bespin s'en fait sentir.
Le gain se fait également pour les services de l'Etat (1 comptabilité d'une commune de 1000 habitants prend 3 à 4 fois moins de temps que 5 comptabilités de 5 communes de 200 habitants ).
On supprime les SIVOS pour avoir une réelle école communale avec son transport scolaire etc...
Coût moindre, service meilleur car concentré sur le service et pas les tâches de gestion.

Mais bref, c'est de la technocratie :lol: :roll:
Oui, mais ce n'est pas se qui ressort du grand débat.
Peut être que c'est la façon dont fonctionne la gestion et la compta qui est à revoir.Mais là pas touche on fait la même chose en regroupant, y'a peut être une autre solution en simplifiant la compta et la gestion.
Le problème sera résolu dans 20 ans ou 30 ans quand les générations sans internet auront disparues.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Gilets jaunes

#11608 Message par muddyfox » 20 avr. 2019, 18:28

c'est pas qu'une histoire de compta, je vis dans une de ces petites communes. L'autre fois je vais renouveler mon passeport. Je prends une demi-journée pour aller à la mairie pendant son demi-jour d'ouverture. La secrétaire m'annonce : oulala on est pas équipés pour les passeports, il faut aller à la mairie de XX (bled un peu plus grand d'à côté). Je reprends une demi-journée qui colle avec les horaires de ladite mairie et je me pointe. Là on me dit "oulala, maintenant les passeports sont biologiques [sic] il faut les faire faire à la préfecture". Je reprends du temps sur mon travail pour aller à la mairie de la préfecture à 60 bornes, je prends un ticket et après une longue attente j'ai accès à une dame qui me dit "mais vous m'em***ez tous à venir ici, ils ont bien un appareil à empreintes digitales à YY (la sous pref de mon coin) vous n'avez qu'à y aller, ici on a assez à faire". Je mes suis donc organisé avec mes obligations professionnelles pour me rendre à la sous-pref en question où l'on me dit : vous ne dépendez pas de nous j'veux rien savoir, voyez avec votre mairie... Je m'y prenais trois mois à l'avance pour refaire mon passeport et je l'ai eu à 48h de la limite pour acheter mon billet (un voyage professionnel hein, destiné à exporter notre belle cellulose made in France) et seulement grâce à une espèce de procédure d'urgence pour passeports de dernière minute qui permet de contourner la bureaucratie locale. Et des histoires comme j'en ai toutes les semaines.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40901
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Gilets jaunes

#11609 Message par slash33 » 20 avr. 2019, 18:32


toto78
~~+
~~+
Messages : 12393
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Gilets jaunes

#11610 Message par toto78 » 20 avr. 2019, 19:47

ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 17:01
lecriminel a écrit :
20 avr. 2019, 16:39
ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 09:23
J'y peux rien si tu ne comprends pas les enjeux sous-jacents.
Yakafokon ce n'est effectivement pas technocratique.
Si tu veux répondre aux demandes, moins d'impôts, plus de services publics, il faut bien trouver des solutions.
La réduction forte du nombre de communes qui ne peuvent proposer de services adaptés est une des solutions.
le ressentiment n'est pas le seul aveu de sa propre faiblesse.
Si tu martèles quelque chose sans donner des explications quand on te les demande, et que tu accuses les autres de ne pas comprendre, ce n'est pas très convaincant.

Quelles sont les économies ? dans quelle proportion, dans quel secteur ? Quel service public sera plus efficace, pourquoi ?
J'ai déjà développé des dizaines de fois là dessus.
Les fusions permettent de mutualiser les fonctions supports et administratives, et de dégager ainsi du "temps/agent" pour occuper des fonctions d'accueil ou tenir des permanences à destination de la population.
Les mairies, auparavant ouvertes au public 2 h par semaine (c'est à peu près ce qui se fait dans les communes de 200 habitants ) peuvent l'être un peu plus si le bespin s'en fait sentir.
Le gain se fait également pour les services de l'Etat (1 comptabilité d'une commune de 1000 habitants prend 3 à 4 fois moins de temps que 5 comptabilités de 5 communes de 200 habitants ).
On supprime les SIVOS pour avoir une réelle école communale avec son transport scolaire etc...
Coût moindre, service meilleur car concentré sur le service et pas les tâches de gestion.

Mais bref, c'est de la technocratie :lol: :roll:
Tu es hors sujet mais tu ne le sais pas. C'est pour ça que ça tourne pas rond. L'orgueil des uns empêche d'avancer.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5756
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Gilets jaunes

#11611 Message par goinfrimmo » 20 avr. 2019, 20:02

Sur BFM ce midi, une caméra a filmé longuement un GJ arborant fièrement une pancarte arborant un portrait réaliste de Lénine et une mention dont je ne me rappelle plus les termes exacts, mais dont le sens était "Alors ça va ?". Voulait-il exprimer que l'Europe est devenu une copie moderne de l'Union Soviétique léniniste (d'avant le Goulag) ? Ou invoque-t'il un retour au communisme dans un idéal égalitariste (en gros, "Tous pauvres") ?

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 1710
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Gilets jaunes

#11612 Message par squamata » 20 avr. 2019, 21:38

muddyfox a écrit :
20 avr. 2019, 18:28
L'autre fois je vais renouveler mon passeport.....
Il y a une pré demande à faire en ligne et ensuite tu as un rendez vous.
https://passeport.ants.gouv.fr/Vos-dema ... -passeport Bon tu n'en a plus besoin :?
Il y a eu une campagne de "pub" pour cela dans ton bulletin municipal, il y a 2-3ans sans doute.

Pour continuer un peu le HS fusion commune. Il y a un petit problème de représentation démocratique avec les fusions de commune.
J'ai reçu un courrier du sénateur de ma circonscription, se désolant des abandons des mandats des élus locaux pour les communes fusionnées avec un petit sondage en ligne à la fin sur l'intercommunalité.
Au debut du mandat on etait 11, maintenant nos conseils municipaux se passent dans une salle de sports avec 140 personnes max. On était 175 au début mais en général on est 100-120.
C'est impossible de parler/poser des questions sur des délibérations pour des non pro de la politique surtout quand 90% d'entre elles ne concerne pas ton territoire sur lequel tu as été élu.

Voici le sondage :
https://participation.senat.fr/project/ ... ionnaire-2
On est passé d'une EPCI de 16k hab à 120 k hab avec la fusion et il n'y a que les maires 'historiques' qui sont aux commissions de l'EPCI

Le RIC me parait etre une bonne chose pour palier a ce genre de problème de démocratie représentative

Voici le mail du senat :
LE SÉNAT LANCE UNE CONSULTATION AUPRÈS DES ÉLUS LOCAUX SUR LA PLACE DES ÉLUS MUNICIPAUX DANS LA GOUVERNANCE DES INTERCOMMUNALITÉS

Dans les territoires, de plus en plus de voix s’élèvent pour s’inquiéter du fonctionnement actuel des intercommunalités. Depuis la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (Maptam) et la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), certains élus municipaux, pris dans de vastes ensembles, ne s’y reconnaissent plus et, parfois, « décrochent ».

Au cœur des critiques, se trouve la question de la gouvernance des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Les conseillers municipaux, qu’ils soient membres des conseils communautaires, ou, à plus forte raison, les autres qui ne font pas partie des instances de gouvernance de ces EPCI, ne se sentent pas suffisamment associés aux décisions.

C’est en partant de ce constat que la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales, présidée par Jean-Marie Bockel (UC - Haut-Rhin), a missionné Antoine Lefèvre (Les Républicains - Aisne) et Patricia Schillinger (LaREM -Bas-Rhin) pour identifier, dans les territoires, les bonnes pratiques mises en œuvre pour mieux associer les élus communaux au fonctionnement des intercommunalités.

Afin de recueillir le témoignage des élus concernés, la délégation lance une consultation sur la nouvelle plateforme interactive de consultation des élus locaux mise en place, à l’initiative du Président du Sénat, Gérard Larcher.

Le questionnaire mis en ligne vise à obtenir des informations sur les difficultés auxquelles les élus peuvent faire face dans la gouvernance des EPCI, et viendra nourrir les travaux de la délégation.

alexlyon
-+
-+
Messages : 2350
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Gilets jaunes

#11613 Message par alexlyon » 20 avr. 2019, 22:49

muddyfox a écrit :
20 avr. 2019, 18:28
c'est pas qu'une histoire de compta, je vis dans une de ces petites communes. L'autre fois je vais renouveler mon passeport. Je prends une demi-journée pour aller à la mairie pendant son demi-jour d'ouverture. La secrétaire m'annonce : oulala on est pas équipés pour les passeports, il faut aller à la mairie de XX (bled un peu plus grand d'à côté). Je reprends une demi-journée qui colle avec les horaires de ladite mairie et je me pointe. Là on me dit "oulala, maintenant les passeports sont biologiques [sic] il faut les faire faire à la préfecture". Je reprends du temps sur mon travail pour aller à la mairie de la préfecture à 60 bornes, je prends un ticket et après une longue attente j'ai accès à une dame qui me dit "mais vous m'em***ez tous à venir ici, ils ont bien un appareil à empreintes digitales à YY (la sous pref de mon coin) vous n'avez qu'à y aller, ici on a assez à faire". Je mes suis donc organisé avec mes obligations professionnelles pour me rendre à la sous-pref en question où l'on me dit : vous ne dépendez pas de nous j'veux rien savoir, voyez avec votre mairie... Je m'y prenais trois mois à l'avance pour refaire mon passeport et je l'ai eu à 48h de la limite pour acheter mon billet (un voyage professionnel hein, destiné à exporter notre belle cellulose made in France) et seulement grâce à une espèce de procédure d'urgence pour passeports de dernière minute qui permet de contourner la bureaucratie locale. Et des histoires comme j'en ai toutes les semaines.
"Dans tous les pays du monde, les fonctionnaires sont au service de la population.
En France, c'est le contraire".
Ted Stanger

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30224
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Gilets jaunes

#11614 Message par ignatius » 20 avr. 2019, 23:09

squamata a écrit :
20 avr. 2019, 21:38
muddyfox a écrit :
20 avr. 2019, 18:28
L'autre fois je vais renouveler mon passeport.....
Il y a une pré demande à faire en ligne et ensuite tu as un rendez vous.
https://passeport.ants.gouv.fr/Vos-dema ... -passeport Bon tu n'en a plus besoin :?
Il y a eu une campagne de "pub" pour cela dans ton bulletin municipal, il y a 2-3ans sans doute.

Pour continuer un peu le HS fusion commune. Il y a un petit problème de représentation démocratique avec les fusions de commune.
J'ai reçu un courrier du sénateur de ma circonscription, se désolant des abandons des mandats des élus locaux pour les communes fusionnées avec un petit sondage en ligne à la fin sur l'intercommunalité.
Au debut du mandat on etait 11, maintenant nos conseils municipaux se passent dans une salle de sports avec 140 personnes max. On était 175 au début mais en général on est 100-120.
C'est impossible de parler/poser des questions sur des délibérations pour des non pro de la politique surtout quand 90% d'entre elles ne concerne pas ton territoire sur lequel tu as été élu.

Voici le sondage :
https://participation.senat.fr/project/ ... ionnaire-2
On est passé d'une EPCI de 16k hab à 120 k hab avec la fusion et il n'y a que les maires 'historiques' qui sont aux commissions de l'EPCI

Le RIC me parait etre une bonne chose pour palier a ce genre de problème de démocratie représentative

Voici le mail du senat :
LE SÉNAT LANCE UNE CONSULTATION AUPRÈS DES ÉLUS LOCAUX SUR LA PLACE DES ÉLUS MUNICIPAUX DANS LA GOUVERNANCE DES INTERCOMMUNALITÉS

Dans les territoires, de plus en plus de voix s’élèvent pour s’inquiéter du fonctionnement actuel des intercommunalités. Depuis la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (Maptam) et la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), certains élus municipaux, pris dans de vastes ensembles, ne s’y reconnaissent plus et, parfois, « décrochent ».

Au cœur des critiques, se trouve la question de la gouvernance des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Les conseillers municipaux, qu’ils soient membres des conseils communautaires, ou, à plus forte raison, les autres qui ne font pas partie des instances de gouvernance de ces EPCI, ne se sentent pas suffisamment associés aux décisions.

C’est en partant de ce constat que la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales, présidée par Jean-Marie Bockel (UC - Haut-Rhin), a missionné Antoine Lefèvre (Les Républicains - Aisne) et Patricia Schillinger (LaREM -Bas-Rhin) pour identifier, dans les territoires, les bonnes pratiques mises en œuvre pour mieux associer les élus communaux au fonctionnement des intercommunalités.

Afin de recueillir le témoignage des élus concernés, la délégation lance une consultation sur la nouvelle plateforme interactive de consultation des élus locaux mise en place, à l’initiative du Président du Sénat, Gérard Larcher.

Le questionnaire mis en ligne vise à obtenir des informations sur les difficultés auxquelles les élus peuvent faire face dans la gouvernance des EPCI, et viendra nourrir les travaux de la délégation.
La fusion des epci pousse à la fusion des communes.
Une commune de 200 habitants n'a aucun poids au sein d'un epci, même de seulement 15000 habitants.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30224
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Gilets jaunes

#11615 Message par ignatius » 20 avr. 2019, 23:24

toto78 a écrit :
20 avr. 2019, 19:47
ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 17:01
lecriminel a écrit :
20 avr. 2019, 16:39
ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 09:23
J'y peux rien si tu ne comprends pas les enjeux sous-jacents.
Yakafokon ce n'est effectivement pas technocratique.
Si tu veux répondre aux demandes, moins d'impôts, plus de services publics, il faut bien trouver des solutions.
La réduction forte du nombre de communes qui ne peuvent proposer de services adaptés est une des solutions.
le ressentiment n'est pas le seul aveu de sa propre faiblesse.
Si tu martèles quelque chose sans donner des explications quand on te les demande, et que tu accuses les autres de ne pas comprendre, ce n'est pas très convaincant.

Quelles sont les économies ? dans quelle proportion, dans quel secteur ? Quel service public sera plus efficace, pourquoi ?
J'ai déjà développé des dizaines de fois là dessus.
Les fusions permettent de mutualiser les fonctions supports et administratives, et de dégager ainsi du "temps/agent" pour occuper des fonctions d'accueil ou tenir des permanences à destination de la population.
Les mairies, auparavant ouvertes au public 2 h par semaine (c'est à peu près ce qui se fait dans les communes de 200 habitants ) peuvent l'être un peu plus si le bespin s'en fait sentir.
Le gain se fait également pour les services de l'Etat (1 comptabilité d'une commune de 1000 habitants prend 3 à 4 fois moins de temps que 5 comptabilités de 5 communes de 200 habitants ).
On supprime les SIVOS pour avoir une réelle école communale avec son transport scolaire etc...
Coût moindre, service meilleur car concentré sur le service et pas les tâches de gestion.

Mais bref, c'est de la technocratie :lol: :roll:
Tu es hors sujet mais tu ne le sais pas. C'est pour ça que ça tourne pas rond. L'orgueil des uns empêche d'avancer.
Je ne m'intéresse qu'à une partie de la demande. Et sur cette partie je ne m'intéresse qu'à la partie administrative.
Cette demande est simple : plus de services publics dans les zones rurales (mais en payant moins d'impôts).
On est donc en théorie en pleine injonction contradictoire.
Cependant il faut repenser les services publics.
Remplacer la notion de proximité par celle d'accessibilité.
Favoriser l'inclusion numérique, en supprimant les zones blanches, en multipliant les espaces publics numériques.
Tout cela ne peut être financé et coordonné qu'en allégeant les fonctions supports pour libérer du temps et des effectifs pour l'accompagnement des usagers.
C'est ce que Macron a appelé "moins de fonctionnaires de circulaires et plus de fonctionnaires de guichet", mais appliqué à la FPT.
La réduction des communes est l'un des moyens (pour la partie administrative) d'y parvenir.

Voyez ce qui se prépare sur les services de la dgfip dans le limousin par exemple.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 1710
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Gilets jaunes

#11616 Message par squamata » 20 avr. 2019, 23:30

ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 23:09
La fusion des epci pousse à la fusion des communes.
Une commune de 200 habitants n'a aucun poids au sein d'un epci, même de seulement 15000 habitants.
C'est l'inverse, une mutualisation des services ( voirie,communication, TAP a l'époque,assainissement... ) encourage a fusionner les communes. Enfin c'est ce qu'il s'est passer cher nous.
Pour le poids des commune je suis d'accord en théorie mais en pratique, mon maire est conseillé régional, le seul de l'EPCI ca fait une sacrée différence pour les subventions. Les autres ne savaient pas qu'elles existaient. On a fait subventionner des assos a la *** grace a l'europe pour des conneries expérimentales mais ca fait de l'activité...

Avatar du membre
RoyBatty
-+
-+
Messages : 1781
Enregistré le : 30 sept. 2010, 20:01

Re: Gilets jaunes

#11617 Message par RoyBatty » 21 avr. 2019, 06:33

ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 23:09
squamata a écrit :
20 avr. 2019, 21:38
muddyfox a écrit :
20 avr. 2019, 18:28
L'autre fois je vais renouveler mon passeport.....
Il y a une pré demande à faire en ligne et ensuite tu as un rendez vous.
https://passeport.ants.gouv.fr/Vos-dema ... -passeport Bon tu n'en a plus besoin :?
Il y a eu une campagne de "pub" pour cela dans ton bulletin municipal, il y a 2-3ans sans doute.

Pour continuer un peu le HS fusion commune. Il y a un petit problème de représentation démocratique avec les fusions de commune.
J'ai reçu un courrier du sénateur de ma circonscription, se désolant des abandons des mandats des élus locaux pour les communes fusionnées avec un petit sondage en ligne à la fin sur l'intercommunalité.
Au debut du mandat on etait 11, maintenant nos conseils municipaux se passent dans une salle de sports avec 140 personnes max. On était 175 au début mais en général on est 100-120.
C'est impossible de parler/poser des questions sur des délibérations pour des non pro de la politique surtout quand 90% d'entre elles ne concerne pas ton territoire sur lequel tu as été élu.

Voici le sondage :
https://participation.senat.fr/project/ ... ionnaire-2
On est passé d'une EPCI de 16k hab à 120 k hab avec la fusion et il n'y a que les maires 'historiques' qui sont aux commissions de l'EPCI

Le RIC me parait etre une bonne chose pour palier a ce genre de problème de démocratie représentative

Voici le mail du senat :
LE SÉNAT LANCE UNE CONSULTATION AUPRÈS DES ÉLUS LOCAUX SUR LA PLACE DES ÉLUS MUNICIPAUX DANS LA GOUVERNANCE DES INTERCOMMUNALITÉS

Dans les territoires, de plus en plus de voix s’élèvent pour s’inquiéter du fonctionnement actuel des intercommunalités. Depuis la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (Maptam) et la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), certains élus municipaux, pris dans de vastes ensembles, ne s’y reconnaissent plus et, parfois, « décrochent ».

Au cœur des critiques, se trouve la question de la gouvernance des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Les conseillers municipaux, qu’ils soient membres des conseils communautaires, ou, à plus forte raison, les autres qui ne font pas partie des instances de gouvernance de ces EPCI, ne se sentent pas suffisamment associés aux décisions.

C’est en partant de ce constat que la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales, présidée par Jean-Marie Bockel (UC - Haut-Rhin), a missionné Antoine Lefèvre (Les Républicains - Aisne) et Patricia Schillinger (LaREM -Bas-Rhin) pour identifier, dans les territoires, les bonnes pratiques mises en œuvre pour mieux associer les élus communaux au fonctionnement des intercommunalités.

Afin de recueillir le témoignage des élus concernés, la délégation lance une consultation sur la nouvelle plateforme interactive de consultation des élus locaux mise en place, à l’initiative du Président du Sénat, Gérard Larcher.

Le questionnaire mis en ligne vise à obtenir des informations sur les difficultés auxquelles les élus peuvent faire face dans la gouvernance des EPCI, et viendra nourrir les travaux de la délégation.
La fusion des epci pousse à la fusion des communes.
Une commune de 200 habitants n'a aucun poids au sein d'un epci, même de seulement 15000 habitants.
Sauf si un de ses représentants à un poids politique important.
J'ai deux exemples de communes moyennes (plus ou moins 5000 habitants) dont le poids politique d'un ou plusieurs de ses élus compte dans une communauté urbaine de 500000 habitants.

On est avant tout en politique et on ne raisonne pas uniquement en terme comptable.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30224
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Gilets jaunes

#11618 Message par ignatius » 21 avr. 2019, 07:42

18 000 communes de moins de 500 habitants.
Toutes n'ont pas un élu influent à leur tête.
1200 epci.
6 à 10 000 communes seraient suffisantes.
Tous les pays d'Europe ont réduit drastiquement leur nombre.
On parle du montant de la dépense publique.
On devrait plutôt parler d'efficacité de la dépense publique.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33063
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Gilets jaunes

#11619 Message par Pi-r2 » 21 avr. 2019, 07:59

ignatius a écrit :
21 avr. 2019, 07:42
On devrait plutôt parler d'efficacité de la dépense publique.
+1
ce qui rend possible d'avoir à la fois plus de services et moins d'impôts.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30224
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Gilets jaunes

#11620 Message par ignatius » 21 avr. 2019, 08:23

Pi-r2 a écrit :
21 avr. 2019, 07:59
ignatius a écrit :
21 avr. 2019, 07:42
On devrait plutôt parler d'efficacité de la dépense publique.
+1
ce qui rend possible d'avoir à la fois plus de services et moins d'impôts.
Voilà.
Une mairie en dur ouverte 2 h par semaine aux usagers, ça ne sert à rien.
Mieux vaut une mairie regroupée où toutes les tâches de gestion sont exécutées pour le compte des 5 anciennes communes, et 4 mairies annexes qui ouvrent plusieurs fois ou qui accueillent sur rendez vous.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Manfred
~~+
~~+
Messages : 12029
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Gilets jaunes

#11621 Message par Manfred » 21 avr. 2019, 10:26

le problème est que cela peut entraîner la multiplication de petits potentats locaux (on va dire que je n'ai qu'une confiance limitée dans l'intégrité des gens qui se mettent à avoir un peu trop de pouvoir)

Avatar du membre
RoyBatty
-+
-+
Messages : 1781
Enregistré le : 30 sept. 2010, 20:01

Re: Gilets jaunes

#11622 Message par RoyBatty » 21 avr. 2019, 11:31

ignatius a écrit :
21 avr. 2019, 07:42
18 000 communes de moins de 500 habitants.
Toutes n'ont pas un élu influent à leur tête.
1200 epci.
6 à 10 000 communes seraient suffisantes.
Tous les pays d'Europe ont réduit drastiquement leur nombre.
On parle du montant de la dépense publique.
On devrait plutôt parler d'efficacité de la dépense publique.
Réponse à côté de la plaque.
Tu prétendais que le poids d'une commune dépend de sa taille. En politique ce n'est pas forcément exact.
Un autre exemple : une commune de 8000 habitants qui a son TGV avec train direct vers Paris...

Le problème c'est que tu penses qu'en réduisant le nombre de communes tu diminueras les dépenses : c'est sûrement vrai administrativement parlant si tour le monde joue le jeu. Ce que tu ne prends pas en compte c'est les baronnies qu'il y a un peu partout en France. Et tu n'empêcheras pas la construction d'une piscine olympique et l'embauche de 20 employés pour faire tourner le bousin dans un bled paumé si c'est la volonté du baron. Et c'est loin d'être anecdotique.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20197
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gilets jaunes

#11623 Message par lecriminel » 21 avr. 2019, 11:50

Remplacer la notion de proximité par celle d'accessibilité.
Ca veut dire que les gens ont plus de moyens (de se déplacer) que de temps.
est ce vraiment adapté à la population rurale ? je n'en suis pas sûr.
Qu'en est il du retraité qui ne peut plus conduire ? Du salarié à temps partiel qui prefererait ne pas mettre un litre d'essence pour aller à la mairie, etc...
Quant aux économies réalisées, si c'est retirer le mi-temps à la jeune locale parce qu'elle ferait doublon, c'est plus un changement d'intermediaire payeur (l'ANPE ou les minima sociaux à la place de la mairie).
Le bénéfice sur la compta, je te fais confiance, pour le reste, avec l'expérience qu'on a, c'est normal de douter de la capacité des décideurs à améliorer le quotidien de la population. Ces gens-là, moins ils en font, mieux on se porte.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8468
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Gilets jaunes

#11624 Message par Jeffrey » 21 avr. 2019, 12:55

ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 23:24

On est donc en théorie en pleine injonction contradictoire.
Cependant il faut repenser les services publics.
Remplacer la notion de proximité par celle d'accessibilité.
Favoriser l'inclusion numérique, en supprimant les zones blanches, en multipliant les espaces publics numériques.
Tout cela ne peut être financé et coordonné qu'en allégeant les fonctions supports pour libérer du temps et des effectifs pour l'accompagnement des usagers.
Foutaises, comme le reste. Point de vue de professionnel rétribué par une administration , d’un fonctionnaire quoi. Quand le maire d’un commune de 200 habitants parle avec ses administrés, il y a non seulement une permanence deux heures par semaine, mais aussi une proximité permanente, un lien fort où la disponibilité est associée à la notion de service gratuit et d’entraide. Le remplacement par un fonctionnaire pro et déjà centralisé amène à une logique de coût et de salaire à rétribuer. C’est l’insertion d’une logique de rentabilité et de calcul de rendement là où la logique antérieure était celle d’une gestion commune par agrégat de services pour la collectivité.
Vu ta fonction et ton métier, ça ne peut pas te parler.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11799
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Gilets jaunes

#11625 Message par Goldorak2 » 21 avr. 2019, 15:00

Jeffrey a écrit :
21 avr. 2019, 12:55
Foutaises, comme le reste. Point de vue de professionnel rétribué par une administration , d’un fonctionnaire quoi. Quand le maire d’un commune de 200 habitants parle avec ses administrés, il y a non seulement une permanence deux heures par semaine, mais aussi une proximité permanente, un lien fort où la disponibilité est associée à la notion de service gratuit et d’entraide. Le remplacement par un fonctionnaire pro et déjà centralisé amène à une logique de coût et de salaire à rétribuer. C’est l’insertion d’une logique de rentabilité et de calcul de rendement là où la logique antérieure était celle d’une gestion commune par agrégat de services pour la collectivité.
Vu ta fonction et ton métier, ça ne peut pas te parler.
+1.
Et c'est payé en Ricard (ne coute que dalle).
A condition que le maire ou/et le maire de la commune d'à côté aient le vrai pouvoir.
Sans une com com alakon et encore moins l'UE.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 3847
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Gilets jaunes

#11626 Message par Delambre » 21 avr. 2019, 15:20

La gauche: un boulet pour le peuple, une chance pour Macron

En tentant de récupérer le mouvement, la gauche a tué les gilets jaunes
par Denis Bachelot - 21 avril 2019

Image
Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon à l'Elysée, février 2019. ©NICOLAS MESSYASZ/SIPA / 00893902_000013

Alors qu’elle se bouchait le nez à la simple évocation du mouvement « populiste » des gilets jaunes, toute une partie de la gauche a réussi à imposer ses problématiques au mouvement, et ainsi à le marginaliser…

Alors que la gauche s’apprête à subir une défaite électorale historique qui amplifiera le nouveau cycle de la vie politique française ouvert en 2017, il est intéressant de noter que, faute de convaincre, elle détient encore un fort pouvoir de nuisance qui s’exerce principalement sur les classes populaires et moyennes.

Au fond du couloir à gauche

Elle a su, entre casse gauchiste et slogans gauchos, dévier, récupérer et stériliser, le premier grand mouvement de révolte populaire de la Ve République ; un mouvement spontané, parti de la base, hors de l’encadrement des partis, des syndicats et des institutions subventionnées. Elle a finement joué le « sparring partner » du pouvoir en place, lui décrochant ses coups pour mieux le renforcer. La gauche, comme nous l’avions écrit ici-même au début du mouvement, « joue bien son rôle de garde chiourme de la colère populaire ». « La gauche m’a tuer », pourraient déclarer, sans rire, les derniers gilets jaunes des ronds points, laissés pour compte des périphéries oubliées.

La gauche a enkysté le mouvement dans une contestation sociale centrée sur l’ISF et les cadeaux faits aux riches, oubliant au passage que la révolte des gilets jaunes exprimait d’abord un ras-le-bol du poids des prélèvements obligatoires et de l’appauvrissement général des revenus du travail, plutôt qu’un désir de punir et faire payer les « riches ». Un désir populaire de revalorisation du travail, qui peut, certes, viser les dérives d’un capitalisme prédateur, mais qui s’adresse tout aussi bien à ceux qui sont considérés comme des profiteurs du système sans que leur utilité sociale puisse le justifier ; politiques, syndicalistes, journalistes en vue, figures médiatiques, hauts-fonctionnaires, administrations impotentes ou répressives… En clair, une expression anti-système qui déborde largement une simple lecture sociale de lutte des classes que la récupération de gauche a fini par imposer, alors que le pouvoir de gauche, sous toutes ses formes, est un acteur majeur du système depuis bientôt quarante ans.

Un bon pauvre est un pauvre de gauche

Il y a quelque chose d’indécent à voir la CGT s’incruster, drapeaux rouges au vent, au sein des manifs de gilets jaunes, quand on se souvient, au début du mouvement, des propos très durs de son secrétaire général sur cette contestation « populiste ».

@franceinter
Philippe Martinez sur les Gilets jaunes : "Il est impossible d'imaginer la CGT défiler à côté du Front national" #le79Inter

465
10:00 - 16 nov. 2018
552 personnes parlent à ce sujet


Jean-Luc Mélenchon, à cet égard, s’est montré plus malin, prenant le train au départ pour mieux le manœuvrer de l’intérieur. Oubliés en chemin, le RIC, la démocratie directe et la crise identitaire.

Avec une naïveté déconcertante, Danielle Simonnet, représentante de la France insoumise (LFI), ne revendiquait-elle pas, sur les plateaux de télé, le fait glorieux d’avoir, grâce à l’action de LFI sur le terrain, empêché la montée en puissance de la question migratoire au sein des gilets jaunes. Merci pour l’aveu ; d’un côté le pouvoir cogne, de l’autre la gauche fixe les bornes. Pris en sandwich entre l’image d’une violence nihiliste portée par l’ultra gauche, et un discours de contestation sociale dénaturé, la flamme de la révolte populaire vacille sans pour autant totalement s’éteindre.

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures déconfitures

Appelée à disparaître politiquement pour cause de sénilité idéologique, la gauche, désespérément, faute de pouvoir se réinventer, s’accroche aux vieilles recettes concoctées sous l’air Mitterrand, ce cocktail pavlovien d’ « anti-racisme » médiatique, d’antifascisme fantasmé et de libertarisme sociétal, auxquels s’ajoute désormais le sacré environnemental. Oui, mais les temps ont changé, et le délitement social se confond aujourd’hui avec le délitement identitaire amplifié par la crise migratoire. Les études d’opinion sont claires sur ce constat, quoiqu’en disent les injonctions de la bien-pensance.

L’incendie de Notre-Dame de Paris, dans cette tension crépusculaire, rallume l’inconscient collectif des origines. La France, d’un coup, découvre qu’elle est submergée par l’émotion de voir brûler sa « dame », sa mère, sa matrice; celle qui vient de ce Moyen-Âge mystique que la doxa « progressiste » nous apprend à considérer comme une époque de violence, d’obscurantisme et de barbarie, depuis plus de deux siècles. Tout d’un coup, on parle de sa beauté lumineuse et de sa hauteur d’esprit ; le cœur de notre histoire, l’âme de notre identité. Décidément, on n’en a jamais fini avec le mystère de l’identité des peuples ! L’histoire n’a jamais dit son dernier mot.

La gauche, suite et fin ?

L’enfermement schizophrénique de la gauche face à la question identitaire la condamne à un processus de déclin irréversible ; l’exemple de l’effondrement du Parti communiste des années 90 est l’horizon balisé de la gauche française. Quand les arguments pour convaincre relèvent essentiellement du registre de la surenchère émotionnelle et normative – telle que les têtes de liste de gauche l’ont exprimé dans le premier débat télévisé des européennes – la fin n’est plus très loin.

Faut-il rappeler, sans cruauté excessive, que durant la campagne présidentielle de 2012, le candidat Mélenchon, avec l’emphase qu’on lui connait, annonçait, urbi et orbi, qu’il était absolument certain que son courant politique serait « au pouvoir avant 10 ans » ; son parti, aujourd’hui s’apprête à franchir la barre des 10%… à la baisse ! Toujours pour sourire et détendre l’atmosphère, Christophe Cambadélis, n’annonçait-il pas, en décembre 2016, juste avant la déroute de 2017, qu’il allait remettre le PS en marche pour en faire une grande force politique pour l’avenir, avec un objectif, dans l’année qui venait, de 500 000 militants. La gauche : un boulet pour le peuple, une chance pour Macron.

https://www.causeur.fr/gauche-gilets-ja ... hon-160832
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30224
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Gilets jaunes

#11627 Message par ignatius » 21 avr. 2019, 16:45

Jeffrey a écrit :
21 avr. 2019, 12:55
ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 23:24

On est donc en théorie en pleine injonction contradictoire.
Cependant il faut repenser les services publics.
Remplacer la notion de proximité par celle d'accessibilité.
Favoriser l'inclusion numérique, en supprimant les zones blanches, en multipliant les espaces publics numériques.
Tout cela ne peut être financé et coordonné qu'en allégeant les fonctions supports pour libérer du temps et des effectifs pour l'accompagnement des usagers.
Foutaises, comme le reste. Point de vue de professionnel rétribué par une administration , d’un fonctionnaire quoi. Quand le maire d’un commune de 200 habitants parle avec ses administrés, il y a non seulement une permanence deux heures par semaine, mais aussi une proximité permanente, un lien fort où la disponibilité est associée à la notion de service gratuit et d’entraide. Le remplacement par un fonctionnaire pro et déjà centralisé amène à une logique de coût et de salaire à rétribuer. C’est l’insertion d’une logique de rentabilité et de calcul de rendement là où la logique antérieure était celle d’une gestion commune par agrégat de services pour la collectivité.
Vu ta fonction et ton métier, ça ne peut pas te parler.
Et en quoi cela change t il si le maire devient maire délégué ?
Et qu'au lieu d'avoir 5 bouts de cantonniers, 5 bouts de secrétaires de mairie, on en a 2 de chaque à temps plein, dont un qui tourne dans les nouvelles mairies annexes et l'autre qui s'occupe de la gestion ?
Les maires des communes de 200 habitants font le lien, ils ne traitent en aucun cas les dossiers d'un point de vue administratif.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40901
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Gilets jaunes

#11628 Message par slash33 » 21 avr. 2019, 17:09

"Gilets jaunes": Enquête après des appels au suicide de policiers
Reuters, le 21/04/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... f94bb88102
PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a annoncé dimanche avoir ouvert une enquête après que des manifestants ont scandé samedi le slogan "Suicidez-vous!" à des membres des forces de l'ordre dans le cortège parisien lors de la 23e journée de mobilisation des "Gilets jaunes".
A croire que la justice n'est pas assez occupée comme ça.

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 3847
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Gilets jaunes

#11629 Message par Delambre » 21 avr. 2019, 19:24

slash33 a écrit :
21 avr. 2019, 17:09
A croire que la justice n'est pas assez occupée comme ça.
Il faudrait ne rien faire ?

Ces islamo-gôchiasses font maintenant dans l'abjection. Je leur souhaite de crever la bouche ouverte.

Soutien à la police et pensée pour les familles de tous les policiers qui se sont suicidés.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40901
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Gilets jaunes

#11630 Message par slash33 » 21 avr. 2019, 20:10

Le directeur général de la police nationale (DGPN), Eric Morvan, a quant à lui critiqué dimanche, également sur Twitter, "la bêtise crasse de certains slogans haineux (qui) ne mérite même pas notre indignation".
Voilà la réponse appropriée.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11799
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Gilets jaunes

#11631 Message par Goldorak2 » 21 avr. 2019, 20:15

ignatius a écrit :
21 avr. 2019, 16:45
Jeffrey a écrit :
21 avr. 2019, 12:55
Foutaises, comme le reste. Point de vue de professionnel rétribué par une administration , d’un fonctionnaire quoi. Quand le maire d’un commune de 200 habitants parle avec ses administrés, il y a non seulement une permanence deux heures par semaine, mais aussi une proximité permanente, un lien fort où la disponibilité est associée à la notion de service gratuit et d’entraide. Le remplacement par un fonctionnaire pro et déjà centralisé amène à une logique de coût et de salaire à rétribuer. C’est l’insertion d’une logique de rentabilité et de calcul de rendement là où la logique antérieure était celle d’une gestion commune par agrégat de services pour la collectivité.
Vu ta fonction et ton métier, ça ne peut pas te parler.
Et en quoi cela change t il si le maire devient maire délégué ?
Et qu'au lieu d'avoir 5 bouts de cantonniers, 5 bouts de secrétaires de mairie, on en a 2 de chaque à temps plein, dont un qui tourne dans les nouvelles mairies annexes et l'autre qui s'occupe de la gestion ?
Les maires des communes de 200 habitants font le lien, ils ne traitent en aucun cas les dossiers d'un point de vue administratif.
Si (quand) le maire a (avait) le pouvoir, il traitait la demande, il traitait le problème. Ou le maire expliquait à son administré pourquoi c'est pas possible et il était écouté.
Maintenant, si c'est l'administration qui a le pouvoir et non le maire, c'est différent.

Si le maire n'a pas le pouvoir et il n'est qu'un demandeur auprès de l'administration qui a le vrai pouvoir (technocratie, com com, machins,...), le maire n'est qu'un relais qui ne sert qu'à prendre des engueulades (pas beaucoup... après l'administré comprend que le maire ne sert à rien et ne gueule même plus...). Le maire comprend qu'il ne sert à rien, démissionne ou ne se représente pas. Et nôt' bon roi Micron (et pire l'UE ou le technocrate) se retrouve seul, sans courroie, sans relai, hors sol, sans consentement de la population et doit tout passer en force. Si et tant que les forces de l'ordre obéissent... Ou en payant des clients, des fonctionnaires si et tant qu'il y a de l'argent... ou en déclaration dans le vide (comme l'ONU) à défaut. Et un jour Micron découvre stupéfait une révolte de gilet jaune et il n'a ni les commandes, ni les relais. En attendant pire puisque rien ne s'arrange.

Bon, il faut faire les deux. Regrouper les communes et surtout -et c'est plus important-, redonner le pouvoir aux maires (sanctionnés par les urnes) sur les fonctionnaires et les machins intercommunaux.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 21 avr. 2019, 20:29, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8376
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Gilets jaunes

#11632 Message par neron » 21 avr. 2019, 20:27

ignatius a écrit :
21 avr. 2019, 16:45
Et en quoi cela change t il si le maire devient maire délégué ?
Et qu'au lieu d'avoir 5 bouts de cantonniers, 5 bouts de secrétaires de mairie, on en a 2 de chaque à temps plein ...
Et dans 10 ans, tu en aura 1 bout. Cela s’appelle la conduite du changements.

A cause de l'Europe qui compte un niveau de plus (L'état), le niveau village doit disparaitre pour être remplacé par le conté comme au US. Un état ne peut se gérer avec plus de 2/3 niveaux (Etat/département/commune+region ou Europe/région/conté+pays). Cela permettait à une commune de se faire entendre en haut lieu.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30224
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Gilets jaunes

#11633 Message par ignatius » 21 avr. 2019, 21:35

Savez vous quel est le budget annuel d'une commune de 200 habitants ? Moins de 100 000 €.

Je ne vous parle pas de fusionner 30 communes entre elles, mais de faire des entités d'environ 1000 habitants.

A 1000 habitants, l'élu reste suffisamment proche et accessible et l'équipe administrative et technique (2 à 3 personnes) commence à être étoffée pour répondre à des problématiques un peu plus complexes.

Les ressources sont suffisantes pour investir un peu et entretenir le patrimoine communal.

Les équipements (salle des fêtes, terrains de sport) peuvent être correctement dimensionnés.

Pour citer wikipedia :
En 2018, la population médiane des communes de France métropolitaine est de 450 habitants.

À titre de comparaison, la population médiane des communes belges est de 11 265 habitants, des communes italiennes de 2 343 habitants et d'Espagne de 5 505 habitants.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Commune_(France)

62,5 % des communes ont moins de 500 habitants.

3354 communes ont moins de 100 habitants.
Quel service public peut il y avoir pour ces communes ?

Dans le Maine-et-Loire, on est passé de 357 communes à 177 en 4 ans.
Dans le Calvados et la Manche, le nombre de communes a baissé de 25 % environ.
Comme quoi c'est possible, et sans heurts.

L'idée est d'avoir une taille suffisante dans chaque territoire pour fournir les services essentiels.

Combien existe t il de communes sans école ?
A peu près 14 000 (en 2015).
Déjà cela donne une indication.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17287
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Gilets jaunes

#11634 Message par kamoulox » 21 avr. 2019, 21:55

Sans école une commune est morte
Ignorés : pimono
Ne nourrissez plus le troll

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 14490
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Gilets jaunes

#11635 Message par pangloss » 21 avr. 2019, 22:57

Ne mélangeons pas : pas d'enfants, pas d'école.
Sans enfants, une commune est morte.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8468
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Gilets jaunes

#11636 Message par Jeffrey » 21 avr. 2019, 23:21

ignatius a écrit :
21 avr. 2019, 21:35


À titre de comparaison, la population médiane des communes belges est de 11 265 habitants, des communes italiennes de 2 343 habitants et d'Espagne de 5 505 habitants.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Commune_(France)

C’est vraiment un principe stupide que de lancer des comparaisons pour satisfaire un argument du moins disant. Ce qui est amusant d’ailleurs, c’est de citer pratiquement les trois seuls pays de l’union européenne qui ont un déficit public rapporté à leur PIB qui est supérieur à celui de la France. Avec la palme d’or pour l’italie qui avoisine les 130%. Alors à un moment, il faudrait peut être s’interroger sur la pertinence des modèles comparés quand on parle d’adopter une organisation qui maximise les économies. :twisted:
je préfère l'universalisme au différentialisme

Manfred
~~+
~~+
Messages : 12029
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Gilets jaunes

#11637 Message par Manfred » 21 avr. 2019, 23:22

il arrive qu'on ferme des écoles alors qu'il y a des enfants. Mais parce que ça coute moins cher de faire prendre le car scolaire à 25 gosses que d'avoir une école pour 25 gosses. Ensuite les familles de ces 25 gosses, et les familles qui comptent avoir des gosses, vont fuir le village en question.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20197
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gilets jaunes

#11638 Message par lecriminel » 21 avr. 2019, 23:24

Le parquet de Paris a annoncé dimanche avoir ouvert une enquête après que des manifestants ont scandé samedi le slogan "Suicidez-vous!" à des membres des forces de l'ordre dans le cortège parisien lors de la 23e journée de mobilisation des "Gilets jaunes".
c'est pas terrible d'estropier pour avoir la cote,
on voit quand même qu'on est encore au début de la dictature, il y a encore des gens qui s'expriment,
mais quand elle sera bien en place, plus personne ne pourra rien dire et on devra faire comme si tout allait bien. On en prend la direction avec cette enquête.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8468
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Gilets jaunes

#11639 Message par Jeffrey » 21 avr. 2019, 23:33

ignatius a écrit :
21 avr. 2019, 16:45
Jeffrey a écrit :
21 avr. 2019, 12:55
ignatius a écrit :
20 avr. 2019, 23:24

On est donc en théorie en pleine injonction contradictoire.
Cependant il faut repenser les services publics.
Remplacer la notion de proximité par celle d'accessibilité.
Favoriser l'inclusion numérique, en supprimant les zones blanches, en multipliant les espaces publics numériques.
Tout cela ne peut être financé et coordonné qu'en allégeant les fonctions supports pour libérer du temps et des effectifs pour l'accompagnement des usagers.
Foutaises, comme le reste. Point de vue de professionnel rétribué par une administration , d’un fonctionnaire quoi. Quand le maire d’un commune de 200 habitants parle avec ses administrés, il y a non seulement une permanence deux heures par semaine, mais aussi une proximité permanente, un lien fort où la disponibilité est associée à la notion de service gratuit et d’entraide. Le remplacement par un fonctionnaire pro et déjà centralisé amène à une logique de coût et de salaire à rétribuer. C’est l’insertion d’une logique de rentabilité et de calcul de rendement là où la logique antérieure était celle d’une gestion commune par agrégat de services pour la collectivité.
Vu ta fonction et ton métier, ça ne peut pas te parler.
Et en quoi cela change t il si le maire devient maire délégué ?
Et qu'au lieu d'avoir 5 bouts de cantonniers, 5 bouts de secrétaires de mairie, on en a 2 de chaque à temps plein, dont un qui tourne dans les nouvelles mairies annexes et l'autre qui s'occupe de la gestion ?
Cela change que cela oblige à avoir deux emplois à temps pleins déconcentrés, soumis à un fonctionnement spécifique et technique qui relève d’une logique hiérarchique purement administrative. Quatre fonctionnaires à temps plein qui sont sollicités uniquement par voie hiérarchique obscure. D’ailleurs, avant, les communes de 200 habitants n’avaient pas d’employé de voirie. La réfection et l’entretien des voiries étaient du ressort de la dde. Tiens comme c’est marrant, la dde a disparu il y a neuf ans, pour être remplacée par un substitut appelé ddt, mais dans lequel la gestion des voiries relève d’un échelon organisationnel qui n’est ni celui de l’état (il paraît que c’est pas bien un pouvoir centralisateur qui gère les routes au niveau national :mrgreen: ) ni celui de la commune (trop de proximité entre les usagers directs et les décideurs sans doute :mrgreen: )
ignatius a écrit :Les maires des communes de 200 habitants font le lien, ils ne traitent en aucun cas les dossiers d'un point de vue administratif.
c’est ça , une armée mexicaine ou quelque chose d’approchant, personne ne fait rien de À jusqu’à Z, parce que sans doute le formulaire A627bis n’était pas assez bien rempli par le maire de la commune de 200 habitants - qui n’avait jamais eu de secrétaire de sa vie et s’occupait de la paperasse le samedi matin en mairie - aux yeux du fonctionnaire chargé de réceptionner ledit formulaire A627bis.
Parfaitement logique comme approche.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 14490
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Gilets jaunes

#11640 Message par pangloss » 22 avr. 2019, 08:14

neron a écrit :
21 avr. 2019, 20:27
A cause de l'Europe qui compte un niveau de plus (L'état), le niveau village doit disparaitre pour être remplacé par le conté comme au US. Un état ne peut se gérer avec plus de 2/3 niveaux (Etat/département/commune+region ou Europe/région/conté+pays). Cela permettait à une commune de se faire entendre en haut lieu.
L'Europe n'a pas grand'chose à voir avec l'exode rural.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 10248
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Gilets jaunes

#11641 Message par clairette2 » 22 avr. 2019, 09:58

slash33 a écrit :
21 avr. 2019, 20:10
Le directeur général de la police nationale (DGPN), Eric Morvan, a quant à lui critiqué dimanche, également sur Twitter, "la bêtise crasse de certains slogans haineux (qui) ne mérite même pas notre indignation".
Voilà la réponse appropriée.
+1
Ils en font des tonnes parce qu'un groupe d'une dizaine de personne a crié une connerie, dans le feu de l'action.
Oui, c'etait *** et malvenu, mais faut arrêter de faire tout un plat pour des petits trucs comme ça.
La tribunaux débordent de boulot; laissons les faire leur travail au service des gens qui ont de vrais soucis.

Et que les médias cessent de relayer des broutilles pour en faire des monstres.
On voit bien ici la manipulation. D'un petit fait idiot et isolé, il font une montagne destinée à décrédibiliser un mouvement populaire.
Tout cela pue ! :x
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 14490
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Gilets jaunes

#11642 Message par pangloss » 22 avr. 2019, 10:08

Un peu comme si les propos de comptoir devenaient importants en devenant des propos de réseaux sociaux...

Dans une économie de (la captation de) l'attention les médias tendent à tout dramatiser.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 10248
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Gilets jaunes

#11643 Message par clairette2 » 22 avr. 2019, 10:28

pangloss a écrit :
22 avr. 2019, 10:08
Un peu comme si les propos de comptoir devenaient importants en devenant des propos de réseaux sociaux...

Dans une économie de (la captation de) l'attention les médias tendent à tout dramatiser.
Oui; il en parlent plus que des attentats au Sri Lanka.
Et pourtant, ils viennent de vivre là-bas ce que nous avons connu à Paris en 2015; En deux fois pire.... et sans les capacités économiques pour venir en aide correctement aux victimes (sans compter que les victimes des messes de Pâques appartiennent à une minorité).

Ce qu'il se passe au Sri Lanka montre que la menace persiste. Pour nous aussi donc. C'est très grave.
Mais qu'un groupe de provocateurs en gilets jaunes aient fait une provocation gratuite, ca semble plus grave ici... Quel manque de clairvoyance ! Quel manque d’honnêteté intellectuelle ! Quel manque de liberté de ton aussi je suppose, de la part de nos journalistes...
Un jour, notre tour reviendra peut être...mais nous avons un gouvernement incompétent qui n'arrive à rien, sauf à faire sortir les gens dans la rue, et du coup, perd le sens des priorités.
Ils avaient de bonnes volontés, de l'ambition, ils ont eu le pouvoir, ils n'arrivent à rien en faire... alors ils verrouillent ce qu'ils peuvent pour rester et s'inventer une légitimité... Et pendant ce temps, la menace sourde et les problèmes s'accumulent...
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40901
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Gilets jaunes

#11644 Message par slash33 » 22 avr. 2019, 10:39

pangloss a écrit :
22 avr. 2019, 10:08
Dans une économie de (la captation de) l'attention les médias tendent à tout dramatiser.
Parce que c'est un détournement de l'attention... et de la pensée. Notre police a le mal de vivre? Oui, sûrement. Mais qui les prend pour des faibles? Comment fait-on pour redorer le vivre ensemble citoyen-police? En tout cas pas en stigmatisant à tout va.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17287
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Gilets jaunes

#11645 Message par kamoulox » 22 avr. 2019, 10:42

pangloss a écrit :
22 avr. 2019, 10:08
Un peu comme si les propos de comptoir devenaient importants en devenant des propos de réseaux sociaux...

Dans une économie de (la captation de) l'attention les médias tendent à tout dramatiser.
En même temps c’est normal d’être plus touché chez toi que à l’autre bout du monde.
La famine en Afrique où un raz de marée en Asie t’empêches de dormir peut être?
Et cet enfant mort sur une plage migrant on en a parlé des mois c’est Pas dramatisé à mort peut être?
Ignorés : pimono
Ne nourrissez plus le troll

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30224
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Gilets jaunes

#11646 Message par ignatius » 22 avr. 2019, 10:49

Jeffrey a écrit :
21 avr. 2019, 23:21
ignatius a écrit :
21 avr. 2019, 21:35


À titre de comparaison, la population médiane des communes belges est de 11 265 habitants, des communes italiennes de 2 343 habitants et d'Espagne de 5 505 habitants.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Commune_(France)

C’est vraiment un principe stupide que de lancer des comparaisons pour satisfaire un argument du moins disant. Ce qui est amusant d’ailleurs, c’est de citer pratiquement les trois seuls pays de l’union européenne qui ont un déficit public rapporté à leur PIB qui est supérieur à celui de la France. Avec la palme d’or pour l’italie qui avoisine les 130%. Alors à un moment, il faudrait peut être s’interroger sur la pertinence des modèles comparés quand on parle d’adopter une organisation qui maximise les économies. :twisted:
On peut citer l'Allemagne qui est passé de 30000 communes dans les années 60 à 11700 aujourd'hui.
Ou la Suède qui est passé de 2500 communes à 290.
Au Pays-Bas, la taille minimale pour une commune est de 25000 habitants.
Voilà également des exemples de pays dont la gestion n'est pas erratique.

La France compte 40 % des communes de toute l'union européenne.
C'est aussi elle qui a les coûts de gestion les plus élevés.

Au Danemark, où la dépense publique dans le PIB est quasi équivalente à la France, la taille moyenne des communes est de ..... 55000 habitants.
Résultat, l'argent public au lieu d'être utilisé à la gestion quotidienne, est concentré sur le service à l'usager et à la population.
En France, l'argent public est utilisé pour faire tourner la machine publique, exactement ce que tu denonces.
Et le regroupement de communes réduira le nombre d'intervenants publics et leur coût, contrairement à ce qui est avancé.
La gestion de 35000 communes a un coût périphérique énorme, sans aucun apport pour l'usager (en matière de gestion, d'urbanisme, de voiries, d'investissement public...).
Ramener à 10 000 leur nombre comme en Allemagne par exemple, ne transformerait pas la France en pays de cocagne, mais permettrait d'avoir au moins une école par commune, et cela permettrait d'alléger la structure administrative (l'administration de papier, dont je fais partie) de toutes les collectivités (même le département ou la région ) et de tous les ministères en lien avec les territoires.
Bref c'est se dégager des marges de manoeuvre pour répondre aux demandes des gilets jaunes, à savoir remettre des services publics au contact des usagers au coeur des territoires (et pas des gratte-papiers enfermés dans des bureaux qui travaillent pour la technostructure).
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17287
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Gilets jaunes

#11647 Message par kamoulox » 22 avr. 2019, 10:57

Les villages éloignés d’une commune plus Importante pour les écoles sont donc bien voués à disparaître une fois que les vieux seront morts renforcera encore le prix immobilier dans ces dernières.

Qui veut vivre dans un petit village sans commerces et sans école en 2019?
Ignorés : pimono
Ne nourrissez plus le troll

PACA
-+
-+
Messages : 1789
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Gilets jaunes

#11648 Message par PACA » 22 avr. 2019, 10:59

clairette2 a écrit :
22 avr. 2019, 09:58
un groupe d'une dizaine de personne a crié une connerie, dans le feu de l'action.
Il faut dire la vérité, ce n'était pas une dizaine de personnes, pourquoi minorer ?
Ne pas se comporter comme les médias qui craignent les représailles.
Les médias qui au contraire ont tendance à mentir par omission et à minorer les faits, à les cacher, ils ne relatent pas tout ce qu'il savent et qu'ils ont constaté. Il faut attendre souvent des années pour qu'ils finissent par dire la vérité.
Les menaces de mort c'est assez fréquent.

Manfred
~~+
~~+
Messages : 12029
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Gilets jaunes

#11649 Message par Manfred » 22 avr. 2019, 11:05

PACA a écrit :
22 avr. 2019, 10:59
clairette2 a écrit :
22 avr. 2019, 09:58
un groupe d'une dizaine de personne a crié une connerie, dans le feu de l'action.
Les médias qui au contraire ont tendance à mentir par omission et à minorer les faits, à les cacher, ils ne relatent pas tout ce qu'il savent et qu'ils ont constaté. Il faut attendre souvent des années pour qu'ils finissent par dire la vérité.
c'est tout à fait vrai, sauf que les médias font ça pour complaire au pouvoir politique et à leurs actionnaires, pas parce qu'ils ont peur des gilets jaunes... Un boycott publicitaire de LVMH fait bien plus peur aux rédactions que des menaces de mort sur twitter.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40901
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Gilets jaunes

#11650 Message par slash33 » 22 avr. 2019, 11:11

ignatius, tu es entrain de comparer la France a des pays deux fois plus denses. Donc forcément tu vas trouver une différence. Sachant que le taux d'urbanisation est peu ou prou le même (80% pour la France, 76% pour l'Allemagne), la spécificité de la France c'est que sa ruralité est peu dense.

Répondre