Gilets jaunes

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
Avatar du membre
floflo
-++
-++
Messages : 3964
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Gilets jaunes

#10051 Message par floflo » 21 févr. 2019, 00:44

Dingue comme la file a dérivé..
Ça change un peu de la baston pour ou contre les gilets jaunes.. :)

Pour revenir au sujet, ce mouvement est malheureusement en train de mal tourner, il a été vampirisé.

Pour l’illustration de l’issue, pour moi ça sera plutôt ça :

Image

Mais sans le banquet à la fin..
Modifié en dernier par floflo le 21 févr. 2019, 00:52, modifié 1 fois.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9319
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Gilets jaunes

#10052 Message par stchong » 21 févr. 2019, 00:46

Merci pour cette tranche de rigolade sur les athées qui sont en manque.

Etre athée c'est penser par soi même, et mettre les philosophies et les religions dans le même sac, celui des bêtises fantasmagoriques et des mensonges à profusions.

Pas besoin de spirituel pour vivre, ni donner un sens à la vie, nous sommes des animaux on se reproduit.
Avec les progrès techniques de la reproduction, la case reproduction de la vie humaine sera obsolète.

Le seul sens vraiment de la vie c'est vers la vieillesse qui ne peut être contesté.
Comme disait ma fille à 8 ans: " Ce qu'il y a de plus *** dans la vie c'est la mort"

Moi ma grande phrase du moment est :

Qui regrette d'être mort ?
Je milite dans mon coin pour le" suicide assisté" D'après ma fille, ses cours de médecine de psychiatrie lui disent que 5% des suicides sont justifiés où du moins ont une raison objective, donc 95% pas de raison.Étonnant certains humains sont donc programmer (enfin on un truc pas comme les autres)

Je suis aussi GJ, malgré mon "statut" j'ai toujours trouvé que les politiques sont d'horribles personnes qui ne pensent qu'à eux, n'ont aucune adhésion au peuple pour la grande majorité. Leur statut devient une évidence de supériorité qu'il n'ont pas.
Je pensais que Cédric Villani aurait un peu de caractère, mais même pas, il dit tout devoir à Macron et compte s'installer à la mairie de Paris.
Stchong =Ardoise mais toujurs :arrow: Ignoré : Pimono

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 10937
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Gilets jaunes

#10053 Message par Jeffrey » 21 févr. 2019, 00:47

Bernard minet a écrit :
21 févr. 2019, 00:28
Jeffrey a écrit :
20 févr. 2019, 23:46
L’athée refuse de donner du sens à la vie. Plus précisément il ne veut pas aborder la question sous cet angle, soit par pur acte de volonté, soit parce qu’il n’en voit pas la nécessité.
Ce n’est pas pour autant une attitude raisonnable ni raisonnée.
Il n’y a pas de hiérarchie à attribuer à cette position relativement à celle du croyant.
Il ne faut pas escompter que choisir ou subir d’être athée met plus en face de ses responsabilités que choisir ou subir d’être croyant.
Être seul face à ses actes responsabilise en réalité.
Cela dépend totalement des gens.
Pour certains, c'est vrai - probablement toi d'ailleurs - pour d'autres, c'est exactement le contraire.
Bernard minet a écrit : La limite du croyant est qu'il y a en quelque sorte une hiérarchie dans son monde et qu'il n'est pas au sommet.

C'est "le boss" qui dirige la boîte, pas lui.
C'est marrant , cette façon de voir les choses me semble prégnante de la société actuelle. Je disais récemment à un ami que je n'arrive pas à me l'approprier.
Pour moi, il n'y a nulle nécessité de hiérarchie. Un peu comme quand on écoute un ensemble musical, il peut y avoir un chef d'orchestre, mais pas nécessairement, et il n'est pas supérieur aux musiciens, il donne un rythme, une dynamique, rien de plus. Je pense profondément que ce mode de pensée est fortement renforcé par le fait d'être dans une société où chacun doit être performant. Mais ce n'est pas pour autant un point de vue universel.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 10937
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Gilets jaunes

#10054 Message par Jeffrey » 21 févr. 2019, 00:58

floflo a écrit :
21 févr. 2019, 00:44
Dingue comme la file a dérivé..
Ça change un peu de la baston pour ou contre les gilets jaunes.. :)

Pour revenir au sujet, ce mouvement est malheureusement en train de mal tourner, il a été vampirisé.

Pour l’illustration de l’issue, pour moi ça sera plutôt ça :

Image

Mais sans le banquet à la fin..
Le mouvement des gilets jaunes ne porte rien en lui même qui perdure au delà d'un cri de souffrance. Il est illusoire de croire qu'il pouvait être entendu ou porteur de solutions mises en œuvre par les gouvernants.
Son seul résultat réel marquera un divorce encore plus prononcé entre des composantes distinctes de la société, et pour celles qui ont revendiqué plusieurs semaines d'affilée, probablement une prise de conscience ultime de la désillusion et du divorce prononcé avec le pouvoir républicain, et la disparition du respect qui leur a été inculqué par éducation.
Je pense qu'on verra le prochain effet kisscool aux élections.
Mais en même temps, on ne peut pas dire que les courants politiques extrêmes aient bien saisi la place à prendre. Problème de dirigeants incapables sans doute.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
Bernard minet
-+
-+
Messages : 1802
Enregistré le : 16 mars 2015, 23:42

Re: Gilets jaunes

#10055 Message par Bernard minet » 21 févr. 2019, 01:20

Jeffrey a écrit :
21 févr. 2019, 00:47
Bernard minet a écrit : La limite du croyant est qu'il y a en quelque sorte une hiérarchie dans son monde et qu'il n'est pas au sommet.

C'est "le boss" qui dirige la boîte, pas lui.
C'est marrant , cette façon de voir les choses me semble prégnante de la société actuelle. Je disais récemment à un ami que je n'arrive pas à me l'approprier.
Pour moi, il n'y a nulle nécessité de hiérarchie. Un peu comme quand on écoute un ensemble musical, il peut y avoir un chef d'orchestre, mais pas nécessairement, et il n'est pas supérieur aux musiciens, il donne un rythme, une dynamique, rien de plus. Je pense profondément que ce mode de pensée est fortement renforcé par le fait d'être dans une société où chacun doit être performant. Mais ce n'est pas pour autant un point de vue universel.
C'est bien la même critique que toi que je fais.

Mais en réalité il est fort probable que je ne sois pas l'athée béat ici critiqué comme tu n'es le croyant satisfait que j'ai caricaturé.

Mais une chose est constante : je refuse que la morale soit l'apanage des religions et je pense sincèrement qu'elle existe d'une très grande beauté chez des athées.

L'individualisme transcende les (non) croyances et renvoyer dans les cordes l'athée pour crime d'immortalité est injustifié.

Cela étant le terreau religieux facilite par sa structure l'abandon de responsabilités, la possibilité d'absolution est par exemple un moyen très clair d'y arriver.

Personnellement l'inconfort de l'athéisme de ce côté-là est très constructif.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35063
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Gilets jaunes

#10056 Message par Pi-r2 » 21 févr. 2019, 08:18

Gilles C a écrit :
20 févr. 2019, 22:35
Pi-r2 a écrit :
20 févr. 2019, 22:18
Gilles C a écrit :
20 févr. 2019, 16:23
Quel est le sens de la vie ?
Ben tu vois, pour un athée c'est cette question qui n'a aucun sens. Elle donne juste une information sur celui qui la pose. Il a besoin de donner un sens à la vie. Alors que la réalité est tout autre. La vie n'a pas besoin d'avoir de sens, elle est.
En général les gens à 32k messages sur des forums ont des certitudes sur le sens de la vie. C'est vrai. :D
Juste après toi, y a les gens qui font fleurir des citations sur les réseaux sociaux tout en restant incapable d’en appliquer une seule.
voilà, les choses sont claires. Attaque ad machina direct. Bon moi je ne disparaît pas pour me refaire une virginité hein.
Tu remarqueras que tu es toujours coincé dans ton carcan de pensée. Je dois absolument avoir une certitude sur le sens de la vie, alors que je viens d'exprimer clairement la non existence du sens de la vie, comme Ardoise l'a fait également à sa manière, et les autres, à leurs manières et chaque manière est un point de vue unique et différent.
Tu ne vois toujours pas ?
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35063
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Gilets jaunes

#10057 Message par Pi-r2 » 21 févr. 2019, 08:20

Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 00:09
Je ne pensais froisser les convictions des atheistes avec mon post.
Vraiment.
Dois je en déduire que l absence de croyance est une croyance ?
Mais tu ne peux rien en déduire d'autre, justement.
Tu ne froisse pas de conviction, vu que de conviction il n'y a point. Les athées savent qu'ils sont menacés en permanence par le danger que représentent les religions. Ils se défendent, c'est tout.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 15730
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Gilets jaunes

#10058 Message par Goldorak2 » 21 févr. 2019, 08:24

Jeffrey a écrit :
21 févr. 2019, 00:58
Le mouvement des gilets jaunes ne porte rien en lui même qui perdure au delà d'un cri de souffrance. Il est illusoire de croire qu'il pouvait être entendu ou porteur de solutions mises en œuvre par les gouvernants.
Son seul résultat réel marquera un divorce encore plus prononcé entre des composantes distinctes de la société, et pour celles qui ont revendiqué plusieurs semaines d'affilée, probablement une prise de conscience ultime de la désillusion et du divorce prononcé avec le pouvoir républicain, et la disparition du respect qui leur a été inculqué par éducation.
Je pense qu'on verra le prochain effet kisscool aux élections.
Mais en même temps, on ne peut pas dire que les courants politiques extrêmes aient bien saisi la place à prendre. Problème de dirigeants incapables sans doute.
Tu dis exactement ce que je pense.
Il y a des solutions à ce cri de souffrance... mais elles sont loin d'être faciles (cf obstacles dressés devant le Brexit, les politiques de Trump et de Salvini). Et ces solutions ne seront certainement pas tentées (et donc encore moins mises en oeuvre) par ce gouvernement Macron, parfaitement insensible à la souffrance du peuple français et promoteur extrémiste de la dilution de la France dans la mondialisation, l'union européenne et l'immigration de masse.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky, immodium, pazuzu

PACA
-++
-++
Messages : 3790
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Gilets jaunes

#10059 Message par PACA » 21 févr. 2019, 08:26

Bernard minet a écrit :
21 févr. 2019, 01:20
Cela étant le terreau religieux facilite par sa structure l'abandon de responsabilités, la possibilité d'absolution est par exemple un moyen très clair d'y arriver.
Surtout si le mode d'emploi pour l'absolution est fourni, c'est une incitation au crime et même une obligation. Tout devient permis. La fin justifie les moyens.
Bernard minet a écrit :
21 févr. 2019, 01:20
Personnellement l'inconfort de l'athéisme de ce côté-là est très constructif.
Par contre l'athée de première génération qui a vécu une enfance dans un contexte religieux bénéficie d'un confort sous estimé car il hérite de la culture de ses ancêtres qui a façonné les fondations de son éthique.
Il cumule les avantages des deux situations, d'autant plus si son athéisme n'est pas irréversible et dépend de son libre arbitre.
Modifié en dernier par PACA le 21 févr. 2019, 08:31, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35063
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Gilets jaunes

#10060 Message par Pi-r2 » 21 févr. 2019, 08:29

Jeffrey a écrit :
20 févr. 2019, 23:46
L’athée refuse de donner du sens à la vie. Plus précisément il ne veut pas aborder la question sous cet angle, soit par pur acte de volonté, soit parce qu’il n’en voit pas la nécessité.
En fait, il ne refuse pas, il n'en donne pas. Il constate juste ce qui est, ce n'est ni une volonté (moi j'aimerais bien qu'il y ait un sens à la vie, mais je n'y crois pas. J'aimerais bien que le Père Noël m'apporte les cadeaux dont je rêve à Noël aussi), ni une absence de nécessité.
Jeffrey a écrit :
20 févr. 2019, 23:46
Ce n’est pas pour autant une attitude raisonnable ni raisonnée.
C'est en effet purement rationnel.
Jeffrey a écrit :
20 févr. 2019, 23:46
Il n’y a pas de hiérarchie à attribuer à cette position relativement à celle du croyant.
Tu as là un avis bien rare parmi les croyants. La plupart veulent imposer leur croyance et méprisent ceux qui ne croient pas.
Il y a différentes manières d'imposer, par la force (Coran), par l'amour (nouveau testament), mais ça reste une tentative de contrainte mentale.
Jeffrey a écrit :
20 févr. 2019, 23:46
Il ne faut pas escompter que choisir ou subir d’être athée met plus en face de ses responsabilités que choisir ou subir d’être croyant.
On ne choisit pas. On ne subit pas (ce qui laisse une connotation négative). On est.

(pour les croyants qui veulent sincèrement comprendre l'athéisme et pas juste nous plaindre ou nous détruire tentez de comprendre que non croyant n'est pas croyant que non)
Un non voyant de naissance ne voit pas du noir. Un voyant ne peut pas imaginer ce que "voit" un non voyant: il ne voit pas.
Un non entendant n'entend pas le silence. Il n'entend pas.
Mais ces exemples on le défaut de montrer la négation comme un manque. Alors qu'on voit bien ici que le croyant est handicapé par son incapacité à se mettre à la place du non croyant alors que l'inverse est très facile, on a tous cru au père noël.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10061 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 08:47

Bernard minet a écrit :
21 févr. 2019, 00:32
Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 00:09
Bernard minet a écrit :
20 févr. 2019, 23:34
Gilles C a écrit :
20 févr. 2019, 22:35

En général les gens à 32k messages sur des forums ont des certitudes sur le sens de la vie. C'est vrai. :D
Juste après toi, y a les gens qui font fleurir des citations sur les réseaux sociaux tout en restant incapable d’en appliquer une seule.
Tu es ridicule.

Chercher du sens c'est chercher une conscience car le "pourquoi" veut une volonté.

Chercher le sens c'est déjà chercher Dieu.

Demander à un athée le sens de la vie c'est lui demander de te montrer Dieu.

Ça risque d'être compliqué non ?

Sauf si l'athée osé te dire éventuellement que la conscience en question c'est la tienne et que dieu c'est les hommes.

Alors si tu entrevois un peu ceci tu seras nu face à tes responsabilités, devant écrire ta morale, être juge et jugé, donnant du sens ou bien être condamné à errer.

Le beau existe dans l'athéisme à un degré inatteignable par les religieux. Croire c'est fuire ses responsabilités bien souvent.

Croire c'est consommer de la pensé, pas en produire.
Hè bé que c est bien écrit cela.
Je ne pensais froisser les convictions des atheistes avec mon post.
Vraiment.
Dois je en déduire que l absence de croyance est une croyance ?
Question rethorique bancale.

L'absence de croyance n'est pas la volonté de ne pas croire.

En gros croire qu'il ne faut pas croire serait un paradoxe bien ridicule, Dieu m'en préserve ! 8)
:lol: :lol: :lol:

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35063
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Gilets jaunes

#10062 Message par Pi-r2 » 21 févr. 2019, 08:53

et pour faire le lien avec les gilets jaunes, ce sont probablement des gens qui ont cru à une certain nombre de choses et qui voient leurs illusions détruites. ça met en colère.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10063 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 09:03

PACA a écrit :
20 févr. 2019, 23:26
Gilles C a écrit :
20 févr. 2019, 14:22
Je pense que la religion est bonne à l’échelle d’un peuple.
Oui, mais à condition qu'elle permette d'en sortir, tout comme l'athéisme doit permettre à tous moments d'être croyant. L'essentiel est d'éviter l’aliénation et la soumission irréversibles.

Oui mais quitte à faire un procès aux religions, vu que c’est un peu le procès d’une en particulier ces temps ci, soyons aussi honnête, je me fais l'avocat du diable :twisted: :
  • L’effet communauté, rituel, rassembleur.
  • Un curé dans chaque paroisse (bon, c’était avant, maintenant ils gèrent 4-5 paroisses), toujours à l’écoute des paroissiens, offrant gite et couvert, un peu d’aide, guide spirituel, confident et au courant de tous les petits secrets de tout le monde (et pouvant donc résoudre des choses avant qu’elles s’enveniment).
  • Des hommes et des femmes entièrement dévoués à la cause des autres. Demandant à peine un salaire. Des grands hommes et des grandes femmes. Des saints. Des abbés Pierre et Sœur théresa.
  • Des « retraites » spirituelles, abbays, couvent, …
  • Des organisations sociales : orphelinat, école, hopitaux, distribution alimentaire, collecte de vêtement …
Pendant que la religion catholique disparait sous nos yeux en 2-3 générations. N’oublions pas. Pas un hasard que je poste ça dans la file des GJ. :D

Oui les pauvres & les précaires ont le sentiment d’être abandonnés, non écoutés, laissés sur le bord de la route .... :roll:

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10064 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 09:13

Pi-r2 a écrit :
21 févr. 2019, 08:18
Gilles C a écrit :
20 févr. 2019, 22:35
Pi-r2 a écrit :
20 févr. 2019, 22:18
Gilles C a écrit :
20 févr. 2019, 16:23
Quel est le sens de la vie ?
Ben tu vois, pour un athée c'est cette question qui n'a aucun sens. Elle donne juste une information sur celui qui la pose. Il a besoin de donner un sens à la vie. Alors que la réalité est tout autre. La vie n'a pas besoin d'avoir de sens, elle est.
En général les gens à 32k messages sur des forums ont des certitudes sur le sens de la vie. C'est vrai. :D
Juste après toi, y a les gens qui font fleurir des citations sur les réseaux sociaux tout en restant incapable d’en appliquer une seule.
voilà, les choses sont claires. Attaque ad machina direct. Bon moi je ne disparaît pas pour me refaire une virginité hein.
Tu remarqueras que tu es toujours coincé dans ton carcan de pensée. Je dois absolument avoir une certitude sur le sens de la vie, alors que je viens d'exprimer clairement la non existence du sens de la vie, comme Ardoise l'a fait également à sa manière, et les autres, à leurs manières et chaque manière est un point de vue unique et différent.
Tu ne vois toujours pas ?
PIR2,
Je te propose de calibrer ton algrithme de réponse à
courtoisie 90%
punchline 10%
Plutôt que l'inverse et ça se passera mieux.
:lol:

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 10937
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Gilets jaunes

#10065 Message par Jeffrey » 21 févr. 2019, 09:23

Pi-r2 a écrit :
21 févr. 2019, 08:29
Jeffrey a écrit :
20 févr. 2019, 23:46
Il ne faut pas escompter que choisir ou subir d’être athée met plus en face de ses responsabilités que choisir ou subir d’être croyant.
On ne choisit pas. On ne subit pas (ce qui laisse une connotation négative). On est.
Ben si, certains choisissent, d’autres ne choisissent pas. Quand on ne choisit pas un état ou une attitude, elle s’impose à nous, on la subit. Il n’y a aucune connotation négative là dedans.
Pi-r2 a écrit : (pour les croyants qui veulent sincèrement comprendre l'athéisme et pas juste nous plaindre ou nous détruire tentez de comprendre que non croyant n'est pas croyant que non)
Je ne te plains pas ni ne tente de te détruire. Que tu ne croies pas m’est parfaitement égal.
Pi-r2 a écrit : Un non voyant de naissance ne voit pas du noir. Un voyant ne peut pas imaginer ce que "voit" un non voyant: il ne voit pas.
Un non entendant n'entend pas le silence. Il n'entend pas.
Mais ces exemples on le défaut de montrer la négation comme un manque. Alors qu'on voit bien ici que le croyant est handicapé par son incapacité à se mettre à la place du non croyant alors que l'inverse est très facile, on a tous cru au père noël.
c’est dommage de réduire une position qui n’est pas tienne en une opposition, et de tenter de la rendre ridicule. Cela révèle des failles et des faiblesses, que cela soit intentionnel ou pas, mais cela peut aussi te rendre inaudible.
Quis custodiet ipsos custodes?

PACA
-++
-++
Messages : 3790
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Gilets jaunes

#10066 Message par PACA » 21 févr. 2019, 09:27

Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 09:03
Oui les pauvres & les précaires ont le sentiment d’être abandonnés, non écoutés, laissés sur le bord de la route .... :roll:
Nous sommes au cœur du sujet. C'est du pain béni, le terrain de chasse idéal pour les prédicateurs dévoués qui ont la solution clé en main avec une assistance. C'est un classique dans l'histoire, les opprimés accueillent les bras ouverts des prédicateurs qui sont présentés comme des libérateurs.
Les GJ vont se faire piéger par ceux qui détiennent la vérité et qui détiennent les coupables, la rhétorique séculaire est bien rodée.
Modifié en dernier par PACA le 21 févr. 2019, 09:31, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10067 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 09:29

stchong a écrit :
21 févr. 2019, 00:46
Merci pour cette tranche de rigolade sur les athées qui sont en manque.

Etre athée c'est penser par soi même, et mettre les philosophies et les religions dans le même sac, celui des bêtises fantasmagoriques et des mensonges à profusions.

Pas besoin de spirituel pour vivre, ni donner un sens à la vie, nous sommes des animaux on se reproduit.
Avec les progrès techniques de la reproduction, la case reproduction de la vie humaine sera obsolète.

Le seul sens vraiment de la vie c'est vers la vieillesse qui ne peut être contesté.
Comme disait ma fille à 8 ans: " Ce qu'il y a de plus *** dans la vie c'est la mort"

Moi ma grande phrase du moment est :

Qui regrette d'être mort ?
Je milite dans mon coin pour le" suicide assisté" D'après ma fille, ses cours de médecine de psychiatrie lui disent que 5% des suicides sont justifiés où du moins ont une raison objective, donc 95% pas de raison.Étonnant certains humains sont donc programmer (enfin on un truc pas comme les autres)

Je suis aussi GJ, malgré mon "statut" j'ai toujours trouvé que les politiques sont d'horribles personnes qui ne pensent qu'à eux, n'ont aucune adhésion au peuple pour la grande majorité. Leur statut devient une évidence de supériorité qu'il n'ont pas.
Je pensais que Cédric Villani aurait un peu de caractère, mais même pas, il dit tout devoir à Macron et compte s'installer à la mairie de Paris.
C’est une réflexion intéressante.

La vieillesse m’interroge parfois. Pas forcément celle qui me fera perdre mon pouvoir de séduction ^^, mais celle qui me fera perdre ma force et ce qui me reste d’intelligence. En gros je ne voudrai pas finir ma vie en étant un poids pour mes enfants et pour la société, un légume dans un ephad. Le « suicide assisté » est une question sociétale importante.
Après le droit de vivre dignement, peut-on avoir le droit de mourir dignement ?
Modifié en dernier par Gilles C le 21 févr. 2019, 10:04, modifié 1 fois.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23987
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Gilets jaunes

#10068 Message par kamoulox » 21 févr. 2019, 09:32

Si on deviens un légume enfermé dans son corps suite à un accident je suis pour egalement.

Je suis contre l’acharnement thérapeutique

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35063
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Gilets jaunes

#10069 Message par Pi-r2 » 21 févr. 2019, 09:34

Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 09:03
  • L’effet communauté, rituel, rassembleur.
  • Un curé dans chaque paroisse (bon, c’était avant, maintenant ils gèrent 4-5 paroisses), toujours à l’écoute des paroissiens, offrant gite et couvert, un peu d’aide, guide spirituel, confident et au courant de tous les petits secrets de tout le monde (et pouvant donc résoudre des choses avant qu’elles s’enveniment).
  • Des hommes et des femmes entièrement dévoués à la cause des autres. Demandant à peine un salaire. Des grands hommes et des grandes femmes. Des saints. Des abbés Pierre et Sœur théresa.
  • Des « retraites » spirituelles, abbays, couvent, …
  • Des organisations sociales : orphelinat, école, hopitaux, distribution alimentaire, collecte de vêtement …
Pendant que la religion catholique disparait sous nos yeux en 2-3 générations. N’oublions pas. Pas un hasard que je poste ça dans la file des GJ. :D

Oui les pauvres & les précaires ont le sentiment d’être abandonnés, non écoutés, laissés sur le bord de la route .... :roll:
C'est tout à fait exact et je suis bien d'accord avec ça. Maintenant , on peut aussi se poser la question de pourquoi ça disparaît ?
Peut être que la rigidité des dogmes est aussi une cause de l'inadaptation au monde moderne et qu'il faudrait abandonner des pans entiers de la croyance pour faire face à la progressions de la connaissance des masses.
L'illustration est la remarque que tu fais sur le suicide assisté, STRICTEMENT interdit par les religions, mais qui heurte notre empathie profonde
(on achève bien les chevaux).
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23987
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Gilets jaunes

#10070 Message par kamoulox » 21 févr. 2019, 09:39

Je n’aime pas ce terme suicide.

Le suicide pour moi c’est la personne qui n’a pas le mental et le courage de faire face aux aléas de la vie.

Un suicide a 16 ans c’est une vie de gâchée.

En cas de maladie très lourde ou d’handicap très lourd suite à un accident ou arrivé à un âge avance où l’on souffre beaucoup je ne vois pas ça comme u nsuicide mais plutôt une preuve d’amour pour ses proches de partir et de ne plus être un fardeau psychologique comme physique.

On a tous eu dans notre famille un proche parti, et on se dit enfin, il ne souffre plus, il est là haut.

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10071 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 09:43

Manfred a écrit :
21 févr. 2019, 00:11
Gilles C a écrit :
20 févr. 2019, 23:54
Pour ta dernière phrase je me souviens d un curé de mon village, sur son lit de mort qui aurai déclaré " et maintenant je vais voir"
Sous entendant qu il avait consacré sa vie entière à un chose a laquelle il n était pas sur.
imo même les curés doutent ( pourtant ils sont plus tres nombreux) ...
bof.
même en étant d'une foi à toute épreuve, et peut être même surtout si on a la foi, le passage de l'autre coté est forcément une forme de révélation et de découverte concrète : enfin on va rencontrer Dieu, Saint Pierre, être jugé, et tout le toutim. Ces paroles de curé ne me semblent pas forcément signifier un doute, c'est un peu comme si tu avais lu tous les guides touristiques sur un endroit où tu n'as jamais mis les pieds, et que tu venais de recevoir ton billet d'avion pour y aller.
T'es devenu témoin de Jéhovah sinon ?
C'était pourtant l'interprétation du curé qui l'avait remplacé. A moins que ce soit une technique de prosélytisme (dire que même les curés doutent, à des paroissiens ... qui doutent encore plus, histoire de pas passer pour des extrémistes fanatiques).
Oui témoin de jéhovah macroniste. Ma binôme c'est Marie94, on peut venir chez toi ? :lol:

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10072 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 09:55

Pi-r2 a écrit :
21 févr. 2019, 09:34
Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 09:03
  • L’effet communauté, rituel, rassembleur.
  • Un curé dans chaque paroisse (bon, c’était avant, maintenant ils gèrent 4-5 paroisses), toujours à l’écoute des paroissiens, offrant gite et couvert, un peu d’aide, guide spirituel, confident et au courant de tous les petits secrets de tout le monde (et pouvant donc résoudre des choses avant qu’elles s’enveniment).
  • Des hommes et des femmes entièrement dévoués à la cause des autres. Demandant à peine un salaire. Des grands hommes et des grandes femmes. Des saints. Des abbés Pierre et Sœur théresa.
  • Des « retraites » spirituelles, abbays, couvent, …
  • Des organisations sociales : orphelinat, école, hopitaux, distribution alimentaire, collecte de vêtement …
Pendant que la religion catholique disparait sous nos yeux en 2-3 générations. N’oublions pas. Pas un hasard que je poste ça dans la file des GJ. :D

Oui les pauvres & les précaires ont le sentiment d’être abandonnés, non écoutés, laissés sur le bord de la route .... :roll:
C'est tout à fait exact et je suis bien d'accord avec ça. Maintenant , on peut aussi se poser la question de pourquoi ça disparaît ?
Peut être que la rigidité des dogmes est aussi une cause de l'inadaptation au monde moderne et qu'il faudrait abandonner des pans entiers de la croyance pour faire face à la progressions de la connaissance des masses.
L'illustration est la remarque que tu fais sur le suicide assisté, STRICTEMENT interdit par les religions, mais qui heurte notre empathie profonde
(on achève bien les chevaux).
Bonne question.
Peut être que la spiritualité à évoluée individuellement et nous n'avons plus besoin d'une spiritualité collective (ce qui contrecarrerait ma théorie que l'athéisme est un vide spirituel).
ça m'empêche pas de penser qu'au libéralisme spirituel de notre époque, nous en avons peut être laissés qquns sur le bord de la route.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 10937
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Gilets jaunes

#10073 Message par Jeffrey » 21 févr. 2019, 11:06

Pi-r2 a écrit :
21 févr. 2019, 09:34
[
Peut être que la rigidité des dogmes est aussi une cause de l'inadaptation au monde moderne et qu'il faudrait abandonner des pans entiers de la croyance pour faire face à la progressions de la connaissance des masses.
L'illustration est la remarque que tu fais sur le suicide assisté, STRICTEMENT interdit par les religions, mais qui heurte notre empathie profonde
(on achève bien les chevaux).
Ce qui me gêne plus, c’est l’absence réelle de connaissance de ce que disent les religions sur cette question de la part de ceux qui se réclament des incroyants soucieux de souligner l'inadéquation entre religion et société moderne (et tout le toutim). Par exemple, cette histoire de suicide strictement interdit, cela ne remonte qu’au sixième siecle après jésus christ, et ne concerne au départ que l’interdiction d’inhumer les suicidés en terre consacrée - ie en cimetière chrétien.
Le point de vue de l'église catholique s'appuie sur le commandement "tu ne tueras pas". Mais cette injonction remonte à l'ancien testament, dans lequel par exemple Samson se suicide, comme d'autres cas par ailleurs.
Enfin, c'est pas si simple, d'autant plus que la position de l'église catholique a été revue au début du 20 eme siècle, et à la fin du 20e siècle à propos de l'inhumation des suicidés.
Tout cela manque de finesse. L'église et ses choix, ce n'est pas exactement la même chose que la religion. Il y a la question de l'emprise séculaire, qui fausse le débat.
Et il y a une autre question sous jacente bien plus importante quand on invoque l'adaptation au monde moderne, c'est la capacité de la société à bien réfléchir par elle même à ses propres possibilités, et à les accompagner d'une réflexion qui prend son temps. On retrouve l'opposition entre conservatisme et action. Or, à ce que je vois, si je devais citer deux "philosophes modernes, je dirais Finkielkraut et BHL... Ben c'est pas gagné.
Quis custodiet ipsos custodes?

JiBéPé
Messages : 1642
Enregistré le : 21 mars 2014, 13:23

Re: Gilets jaunes

#10074 Message par JiBéPé » 21 févr. 2019, 12:55

immoglobine a écrit :
20 févr. 2019, 17:17
JiBéPé a écrit :
20 févr. 2019, 13:21
2016 était pourtant, il me semble, l'année où il y a eu le plus d'attaques au couteau en Israël, c'est-à-dire une année où il y a eu beaucoup d'actions sur le sol israëlien à l'encontre des juifs et également une année de très forte tension dans le conflit israëlo-palestinien.
Les attaques avaient commencées fin 2015 (j'étais sur place, la boite a hésité à nous évacuer).

Parmi les victimes des coup de poignards, il y avait un gars qui avait émigré en Israël car ils trouvait que la France était devenue trop antisémite.
Et moi j'y étais début 2009 au moment d'une autre recrudescence de violence. Par contre, ma boite n'en avait rien à foutre qu'il puisse y avoir un danger... :mrgreen:

JiBéPé
Messages : 1642
Enregistré le : 21 mars 2014, 13:23

Re: Gilets jaunes

#10075 Message par JiBéPé » 21 févr. 2019, 13:17

Pi-r2 a écrit :
21 févr. 2019, 08:20
Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 00:09
Je ne pensais froisser les convictions des atheistes avec mon post.
Vraiment.
Dois je en déduire que l absence de croyance est une croyance ?
Mais tu ne peux rien en déduire d'autre, justement.
Tu ne froisse pas de conviction, vu que de conviction il n'y a point. Les athées savent qu'ils sont menacés en permanence par le danger que représentent les religions. Ils se défendent, c'est tout.
Voilà.
Merci.

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10076 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 13:39

Un article de La croix (je préviens), une ITW d'un philosophe italien.
« Une forme d’individualisme extrémiste »
« Je partage une forme d’ambivalence à l’égard des gilets jaunes. J’ai d’abord eu de la sympathie pour ce mouvement spontané. Il manifestait la présence d’une population qui, sans structure politique, sans mots d’ordre venus des partis, prétendait prendre sa place dans la vie politique. Mais le point qui m’inquiète aujourd’hui est l’absence de structuration politique. Or, je suis partisan d’une politique institutionnalisée, avec des structures stables, des formes organisées et régulées.

Dans le mouvement des gilets jaunes, comme dans le Mouvement 5 étoiles en Italie, les individus se révoltent, font masse, mais ne s’organisent pas. Ils « n’appartiennent » pas. On est devant un phénomène d’individualisme collectif. Ces mouvements sont le miroir d’une sorte de fracturation totale de toute forme de sociabilité, d’organisation, de structuration. Ils peuvent être lus comme une forme d’individualisme extrémiste ou d’extrémisme individualiste.

L’émergence de ce phénomène est probablement liée à la réduction de l’individu à des formes de travail. Il n’y a plus ni classe, ni conscience de classe. Le travail a été fragmenté, pulvérisé. Chacun est mis tout seul en face du système de la production et de l’exploitation. Et l’individualisme croît…

Les gilets jaunes et le Mouvement 5 étoiles témoignent d’une fragmentation de l’idée de communauté, à laquelle rien ne s’est substitué. Le patriotisme n’existe plus aujourd’hui. Même l’idée de famille est devenue très faible. Cela pose une grave question d’éthique et de morale. Car sans appartenance, il n’y a pas d’éthique. Si on n’est pas responsable vis-à-vis d’une communauté, d’une altérité – pas une altérité vague, comme c’est trop souvent le cas aujourd’hui, mais une altérité concrète : celle de mes concitoyens, de mes amis, de ma famille… – s’il n’y a pas cette responsabilité, il n’y a plus d’éthique.

Il manque aussi à ces mouvements d’entrer dans la logique du compromis. Le compromis, c’est accepter une position commune qui ne correspond pas totalement à ce que l’on veut. Dans le refus du compromis, il y a encore une forme d’individualisme extrémisé. Ces individus refusent tout contrat, toute négociation, en disant : « Ce sera ce que je veux, sinon rien. »

Récemment, j’ai lu une étude sur le rapport aux médias qui allait dans le même sens. Elle montrait que, aujourd’hui, chacun a ses sources : on écoute une radio, un réseau d’information, et il n’y a aucune possibilité de conversion. Personne ne se convertit plus ! On ne change plus, on reste comme on est. Chacun prend une voie et se maintient sur cette voie, n’écoutant que ce qui est favorable à sa perspective et rien d’autre. Il n’y a pas de discussion. Seulement une multiplication des voix.

(...)

La religion catholique peut-elle être une ressource pour retrouver un sens de la communauté ? Je ne sais pas… C’est peut-être un vœu pieux… Mais je constate pour ma part que je suis redevenu plus religieux ces dernières années. Sans doute à cause du pape François. Peut-être aussi parce que je vieillis ! Mais ce regain d’intérêt personnel pour la religion est lié chez moi à la question de la communauté. J’en ai assez d’une religiosité purement individuelle, comme celle que j’ai longtemps vécue. Je vais désormais à la messe chaque dimanche. J’ai besoin de la communauté des croyants. C’est peut-être une réaction contre l’individualisme extrême au milieu duquel nous vivons. Nous devons retrouver un geste politique d’agencement des individus. C’est le tréfonds de toute politique démocratique possible. Pour cela, nous devons retrouver un sens de la communauté, d’abord au point de vue religieux, spirituel, personnel. »
https://www.la-croix.com/JournalV2/form ... rs=lacroix

Un article intéressants, j'y retiens :
  • Le mvt des gilets jaunes est un individualisme collectif, à l'image de ce qu'est devenu notre société.
  • Le refus du compromis collectif. On le constate déjà au niveau des couples (où deux personnes ont de plus en plus de mal à faire des compromis et tendent vers l'individualisme), parfois au niveau pro, punaise ça se tire plus dans les pattes qu'à jouer collectif.
  • Même au niveau médias, on est individualistes voire autistes dans notre bulle idéologique :lol:
  • Et finalement la spiritualité individuelle Vs une spiritualité collective.
Et je rajouterai qu'on s'est déshumanisé socialement. Que la parole nous a été ôté.
  • Plus de petits commerces et de petits bistrots pour échanger,
  • Des radars et contraventions qui ne sont plus négociables, plus de dialogue avec la gendarmerie pour négocier, s'il vous plait, j'ai pas fait gaffe je recommencerai plus.
  • Les services après vente téléphonique, assurance, internet, banque... où on est juste un numéro de client.
  • Comme dit Jeffrey même en management, cette image de chef d'orchestre et des musiciens est magnifique. plus de dialogue avec la direction, plus de considération (ça je l'ai souvent entendu), passer 5 minutes à papoter, prendre des nouvelles des kids, manger un morceau ensemble. Faire un apéro convivial avec alcool soyons pas hypocrites :mrgreen: :roll:
  • Dans les hôpitaux aussi, on demande au personnel un rendement, qui ne prend pas non plus en compte le fait de papoter 5 minutes avec un patient, le rassurer, lui expliquer les soins qu'on va faire, ...
  • Une extrême sécurisation de tout, de normes, de règles, de procédures, de contrôle, de surveillance, d'audits, de système qualité... . Oui c'est bien. Mais punaise des fois c'est pénible. Non négociable. infantilisant. Limite anxiogène niveau pro, dès qu'on commence à travailler on se demande ce qu'on a pu oublier
Tout le monde a certainement des exemples comme cela. Des petits détails mis bout à bout qui font que... les gens ont pris du plaisir à se rassembler autour d'un rond point. saucissonner, discuter, échanger sur les galères du quotidien... ça, ça a été un succès :D

Perso je verrai bien une réconciliation nationale, un apéro facebook géant, dans toutes les villes de France. Gj, pas GJ, salafistes, juif, vieux, riches, pauvres, journalistes et politiques.

J'ai fais un rêve, qu'on s'assoit tous à la table de la fraternité...
:D

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10077 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 13:54

Jeffrey a écrit :
21 févr. 2019, 11:06
Pi-r2 a écrit :
21 févr. 2019, 09:34
[
Peut être que la rigidité des dogmes est aussi une cause de l'inadaptation au monde moderne et qu'il faudrait abandonner des pans entiers de la croyance pour faire face à la progressions de la connaissance des masses.
L'illustration est la remarque que tu fais sur le suicide assisté, STRICTEMENT interdit par les religions, mais qui heurte notre empathie profonde
(on achève bien les chevaux).
Ce qui me gêne plus, c’est l’absence réelle de connaissance de ce que disent les religions sur cette question de la part de ceux qui se réclament des incroyants soucieux de souligner l'inadéquation entre religion et société moderne (et tout le toutim). Par exemple, cette histoire de suicide strictement interdit, cela ne remonte qu’au sixième siecle après jésus christ, et ne concerne au départ que l’interdiction d’inhumer les suicidés en terre consacrée - ie en cimetière chrétien.
Le point de vue de l'église catholique s'appuie sur le commandement "tu ne tueras pas". Mais cette injonction remonte à l'ancien testament, dans lequel par exemple Samson se suicide, comme d'autres cas par ailleurs.
Enfin, c'est pas si simple, d'autant plus que la position de l'église catholique a été revue au début du 20 eme siècle, et à la fin du 20e siècle à propos de l'inhumation des suicidés.
Tout cela manque de finesse. L'église et ses choix, ce n'est pas exactement la même chose que la religion. Il y a la question de l'emprise séculaire, qui fausse le débat.
Et il y a une autre question sous jacente bien plus importante quand on invoque l'adaptation au monde moderne, c'est la capacité de la société à bien réfléchir par elle même à ses propres possibilités, et à les accompagner d'une réflexion qui prend son temps. On retrouve l'opposition entre conservatisme et action. Or, à ce que je vois, si je devais citer deux "philosophes modernes, je dirais Finkielkraut et BHL... Ben c'est pas gagné.
+10 l'église a raté sa modernisation.
Déjà, interdire à un prêtre de se marier ... dans les années 70's Jean Paul II a raté qqchose (et a perdu pas mal de prêtre à ce moment là).

Avatar du membre
pangloss
~~+
~~+
Messages : 16564
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Gilets jaunes

#10078 Message par pangloss » 21 févr. 2019, 13:57

On attend une/des religion(s) pour les temps modernes...
“Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.” Chamfort

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 7686
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Gilets jaunes

#10079 Message par Sifar » 21 févr. 2019, 13:58

Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 13:39
J'ai fais un rêve, qu'on s'assoit tous à la table de la fraternité...
"les additions dans les restaurants parisiens tournent autour de 200 euros lorsque vous invitez quelqu'un et que vous ne prenez pas de vin".
Entièrement d'accord avec toi. Mais avant de s'asseoir, on va faire en sorte que les voleurs à 15 000€/mois rendent le fric, que ceux qui ont vendu les fleurons nationaux soient foutus en taule et les traîtres exilés.

C'est le rêve des criminels qui ont réussi un gros coup, la réconciliation.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44545
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Gilets jaunes

#10080 Message par slash33 » 21 févr. 2019, 14:08

Mon avis est que la plupart des prix en restauration sont dorénavant très au delà de la qualité offerte. J'en suis arrivé au point de déserter la majorité des restaurants, hier étant une expérience particulièrement désastreuse de plus.

Avatar du membre
Manfred
~~+
~~+
Messages : 17033
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Gilets jaunes

#10081 Message par Manfred » 21 févr. 2019, 14:09

recentrons le sujet, sur la dictature EN MARCHE.

http://lesaf.org/le-traitement-judiciai ... exception/
Le traitement judiciaire du mouvement des Gilets Jaunes : un droit d’exception ?

Au quatrième mois de mobilisation du mouvement des Gilets Jaunes, les avocats intervenant aux côtés des manifestants, en garde à vue ou dans les prétoires, peuvent légitimement se poser la question.

En effet, parallèlement aux violences policières, qui discréditent définitivement la doctrine française du « maintien de l’ordre », s’ajoutent désormais les violences judiciaires, commises dans le cénacle moins « engazé » mais finalement tout aussi anxiogène des tribunaux.

Ainsi les parquets requièrent-il, sur ordre de la garde des Sceaux – dont la circulaire du 22 novembre 2018 constituait déjà un appel à la répression pénale la plus sévère – de lourdes peines de prison à l’encontre de tout prévenu assimilable, de près ou de loin, à un « Gilet Jaune » : prison sans sursis pour des « primo-délinquants », mandats de dépôt, lourdes amendes, interdictions de manifester et interdiction des droits civiques privant opportunément du droit de vote aux prochaines élections.

Trop souvent les tribunaux leur donnent satisfaction !

Pourtant, nous constatons chaque jour que les dossiers sont très souvent vides et/ou approximatifs
– absence quasi systématique de procès-verbal d’interpellation, remplacé par une fiche de mise à disposition, sorte de QCM, dont bien souvent n’est versé au dossier que le recto !

– condamnations massives pour « participation à un groupement en vue de la préparation de violences et de destructions », infraction « tarte à la crème », permettant de condamner des manifestants pour leur simple participation à la manifestation, dès lors qu’ils ont été interpellés à un moment de tension avec les forces de l’ordre.

– peines complémentaires d’interdiction de manifester alors même que l’article L211-13 du code de la sécurité intérieure limite à des infractions très précises la possibilité de prononcer une telle peine. Pour mémoire, de 1995 à octobre 2018, seules 33 personnes ont été condamnées à une peine complémentaire d’interdiction de manifester. Depuis novembre 2018, plusieurs centaines de Gilets Jaunes ont été condamnés à cette peine complémentaire !

Menées en un temps record, ces procédures répondent à un double objectif : augmenter le nombre de déferrements / condamnations et « neutraliser » les Gilets Jaunes.

Le SAF dénonce le traitement judiciaire subi par les Gilets Jaunes, déjà soumis à des violences policières sans équivalent dans l’histoire récente des mouvements sociaux.

Cette violence judiciaire marque une nouvelle dérive dans la criminalisation d’un mouvement social, laquelle ne fera qu’abimer davantage la confiance des citoyens dans leur Justice.

Moins de justice sociale, plus d’in-justice pénale, est-ce l’Etat de droit que nous voulons ?
Image
sur ordre de la hiérarchie, un casseur d'extrême gauche, mêlé aux gilets jaunes, casse tout pendant des heures en toute impunité alors qu'il aurait pu être arrêté dès le début.

gabuzo-meu
Messages : 341
Enregistré le : 19 sept. 2017, 06:58

Re: Gilets jaunes

#10082 Message par gabuzo-meu » 21 févr. 2019, 14:19

Ça date de la semaine dernière ça. Par contre pas certain que ce soit si simple de chopper un type au milieu des gilets jaunes. On a plusieurs fois vu des types se planquer dans la masse des manifestants

Avatar du membre
Manfred
~~+
~~+
Messages : 17033
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Gilets jaunes

#10083 Message par Manfred » 21 févr. 2019, 14:41

gabuzo-meu a écrit :
21 févr. 2019, 14:19
Ça date de la semaine dernière ça. Par contre pas certain que ce soit si simple de chopper un type au milieu des gilets jaunes. On a plusieurs fois vu des types se planquer dans la masse des manifestants
C'est dans l'article. Il y a des détachements spéciaux pour ça. Mais ordre a été donné de ne pas intervenir, on peut penser que la casse en arrange certains. L'impunité des casseurs antifas n'a du reste rien d'un scoop.

gabuzo-meu
Messages : 341
Enregistré le : 19 sept. 2017, 06:58

Re: Gilets jaunes

#10084 Message par gabuzo-meu » 21 févr. 2019, 14:54

Les détachements spéciaux c'est pas des magiciens non plus. Ceci dit évidemment que c'est "Pas top" de le laisser casser des heures, et j'ai pas entendu qu'on en ait repéré et attrapé d'autres, et il en a eu un paquet de casseurs ce jour là.

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 683
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Gilets jaunes

#10085 Message par Gilles C » 21 févr. 2019, 17:33

Sifar a écrit :
21 févr. 2019, 13:58
Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 13:39
J'ai fais un rêve, qu'on s'assoit tous à la table de la fraternité...
"les additions dans les restaurants parisiens tournent autour de 200 euros lorsque vous invitez quelqu'un et que vous ne prenez pas de vin".
Entièrement d'accord avec toi. Mais avant de s'asseoir, on va faire en sorte que les voleurs à 15 000€/mois rendent le fric, que ceux qui ont vendu les fleurons nationaux soient foutus en taule et les traîtres exilés.

C'est le rêve des criminels qui ont réussi un gros coup, la réconciliation.
Je pensais plus à un truc participatif, genre chacun amène un truc genre salade, gâteau fait maison, saucisson, … 8)

Si on fait un resto ça va être le bordel au moment de l'addition. Y en qui voudront que les plus riches payent, d'autres à part égales, d'autres vont dire qu'ils ont pas bu de vin, machin aura oublié sa carte, bob que les taxes sont trop cher... :lol:

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 24106
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Gilets jaunes

#10086 Message par wasabi » 21 févr. 2019, 18:26

Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 17:33
Sifar a écrit :
21 févr. 2019, 13:58
Gilles C a écrit :
21 févr. 2019, 13:39
J'ai fais un rêve, qu'on s'assoit tous à la table de la fraternité...
"les additions dans les restaurants parisiens tournent autour de 200 euros lorsque vous invitez quelqu'un et que vous ne prenez pas de vin".
Entièrement d'accord avec toi. Mais avant de s'asseoir, on va faire en sorte que les voleurs à 15 000€/mois rendent le fric, que ceux qui ont vendu les fleurons nationaux soient foutus en taule et les traîtres exilés.

C'est le rêve des criminels qui ont réussi un gros coup, la réconciliation.
Je pensais plus à un truc participatif, genre chacun amène un truc genre salade, gâteau fait maison, saucisson, … 8)

Si on fait un resto ça va être le bordel au moment de l'addition. Y en qui voudront que les plus riches payent, d'autres à part égales, d'autres vont dire qu'ils ont pas bu de vin, machin aura oublié sa carte, bob que les taxes sont trop cher... :lol:
Vous êtes complètement à l'ouest. Vous voyez le détail "qui paye" et ne réalisez pas que le salafiste ne voudra pas manger avec le juif, le juif ne voudra pas que sa bouffe ait côtoyé de la bouffe non kasher au frigo, le GJ il emmènera du saucisson et subira la colère des deux premiers, le journaliste de gauche voudra son truc bio et vegan et s'inquiétera de la provenance et de la composition... Ca ne peut marcher que si chacun mange uniquement ce qu'il a apporté, donc niveau partage/fraternité c'est assez limité.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

irmonium
~~+
~~+
Messages : 15148
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: Gilets jaunes

#10087 Message par irmonium » 21 févr. 2019, 18:28

Dites, le sujet salafiste/juif/ religion n'a rien à faire dans cette file économique consacrée aux gilets jaunes. A la marge dire qu'il y a une dérive antisémiste ou des infiltration salafiste chez les GJ ok, pour le reste, ouvrez une file spécifique (en section politique ca serait mieux)

Un modo pour faire un peu de nettoyage??

Pour revenir au matracage economique sur les salariés et la classe moyenne :
Arrêts maladies. Vers un jour de carence obligatoire pour Tous ?
Cette idée, à laquelle les syndicats sont hostiles mais les employeurs favorables, risque de pénaliser une partie des salariés du privé rapporte Le Figaro. Concrètement, il s’agit d’une journée ne pouvant en aucun cas donner lieu à une indemnisation, les entreprises ayant interdiction de la compenser.
https://www.ouest-france.fr/sante/secur ... us-6231896

tu m’étonnes que les employeurs y sont favorables !! ca va permettre de casser tous les accords entreprises sur le sujet :lol: :lol: :lol:

heureusement qu'on a eu un mouvement se plaignant du pouvoir d'achat :lol: :lol:
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24347
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gilets jaunes

#10088 Message par lecriminel » 21 févr. 2019, 18:36

Arrêts maladies. Vers un jour de carence obligatoire pour Tous ?
c'est juste la 10-20-30eme façon de faire perdre du pouvoir d'achat sans le faire apparaitre dans les stats depuis 15 ans.

et après on s'étonne que les salariés soient mécontents
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

alexlyon
-++
-++
Messages : 4214
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Gilets jaunes

#10089 Message par alexlyon » 21 févr. 2019, 19:09

La pédophilie tolérée à échelle systémique par le clergé catho pour ses prélats, est-ce un individualisme extrémiste consécutif au dogme du célibat des prélats cathos ?
(Cf absence de ce crime sur enfants dans le clergé parpaillot)

Avatar du membre
Manfred
~~+
~~+
Messages : 17033
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Gilets jaunes

#10090 Message par Manfred » 21 févr. 2019, 20:12

alexlyon a écrit :
21 févr. 2019, 19:09
La pédophilie tolérée à échelle systémique par le clergé catho pour ses prélats, est-ce un individualisme extrémiste consécutif au dogme du célibat des prélats cathos ?
(Cf absence de ce crime sur enfants dans le clergé parpaillot)
et la pédophilie tolérée pour les milliardaires et responsables politiques français au Maroc, tu veux en parler aussi ? Sachant que la pédophilie dans l'église est un phénomène marginal mais systématiquement monté en épingle par les médias, un peu à la manière des actes "antisémites" qui ont un retentissement sans commune mesure avec la gravité des faits (j'attends encore qu'on m'explique en quoi l'altercation "Finkie et gilets jaunes" était antisémite par exemple, mais ça n'empêche pas médias et Gvt d'être en boucle sur le sujet depuis une semaine)

quand à l'absence de "crimes sur enfants" chez les protestants, je pouffe.
https://www.books.fr/leglise-baptiste-p ... edophiles/
https://www.lemonde.fr/europe/article/2 ... _3214.html

et sur les prètres cathos et les proportions :
Les protestants et les professeurs, pire que les prêtres
Alain-Gérard Slama défend le Pape dans Le Figaro Magazine. Extrait :

"Entre 1950 et 2002, le nombre de prêtres américains concernés était de 4 392 - sur environ 109 000. Le chiffre est certes considérable, mais il recense les plaintes. Seulement un peu plus d'une centaine de cas sont remontés à des tribunaux civils. Les organisations protestantes des Etats-Unis sont, semble-t-il, dans une situation pire, pour ne rien dire des 6 000 procès pour pédophilie intentés durant la même période à des professeurs de gymnastique et à des entraîneurs d'équipes sportives."
"Qui aime la vérité et la juste évaluation des problèmes trouvera facilement les moyens et les informations permettant une approche globale de la pédophilie, des abus sur mineurs et de la diffusion du phénomène. Ainsi verra-t-on que l'Eglise catholique n'est pas la seule touchée, même si ces crimes sont pour elle d'une extrême gravité, et s'ils nécessitent des interventions spécifiques. Ainsi verra-t-on également que ce qu'elle a entrepris peut être utile à d'autres institutions comme plus généralement à toute la société. Les media, surtout ceux des pays où l'Eglise est très présente, semblent ne pas avoir suffisamment approfondi la problématique, se laissant porter trop facilement à la critique. Des documents comme le Rapport national américain sur le mauvais traitement des enfants devraient être mieux connus afin de comprendre les dimensions du problème, où sont les points critiques et les interventions sociales d'urgence. En 2008 aux Etats-Unis ont été identifié 62.000 auteurs d'abus commis sur mineurs, le groupe des prêtres catholique étant tellement réduit qu'il n'a pu être proportionnellement quantifié". [...]
Modifié en dernier par Manfred le 21 févr. 2019, 20:17, modifié 1 fois.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23987
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Gilets jaunes

#10091 Message par kamoulox » 21 févr. 2019, 20:17

lecriminel a écrit :
21 févr. 2019, 18:36
Arrêts maladies. Vers un jour de carence obligatoire pour Tous ?
c'est juste la 10-20-30eme façon de faire perdre du pouvoir d'achat sans le faire apparaitre dans les stats depuis 15 ans.

et après on s'étonne que les salariés soient mécontents
Il suffit de ne pas être en arrêt.

Certains sont des habitués surtout les fonctionnaires.

On pourrait mettre en place 1 journée par an ou tu as le droit d’être malade ou absent et payé. J’en connais à la pelle ou dès qu’il y a une bricole c’est 1 semaine d’arrêt.
C’est insupportable pour les collègues aussi

Avatar du membre
Parsifal
-+
-+
Messages : 2066
Enregistré le : 09 févr. 2015, 10:22

Re: Gilets jaunes

#10092 Message par Parsifal » 21 févr. 2019, 20:19

Bon bin moi je vais plutôt prendre une table au Noma avec quelques potes :twisted:

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 7686
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Gilets jaunes

#10093 Message par Sifar » 21 févr. 2019, 20:21

kamoulox a écrit :
21 févr. 2019, 20:17
Il suffit de ne pas être en arrêt.

Certains sont des habitués surtout les fonctionnaires.
Prouve-le.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Avatar du membre
Parsifal
-+
-+
Messages : 2066
Enregistré le : 09 févr. 2015, 10:22

Re: Gilets jaunes

#10094 Message par Parsifal » 21 févr. 2019, 20:25

Le problème c'est qu'il n'a pas complètement tord sur les stats mesurées car quand les jours de carence ont été supprimés pour les fonks le nombre d'arrêts maladie a effectivement augmenté :/
Perso je suis davantage pour une évaluation a posteriori du travail accompli avec une fréquence variable en fonction du type de boulot et l'autorisation de travailler de la maison quand on est malade. C'est ce qui se fait aux US et évidement les jours on l'on travaille de la maison la productivité est très variable.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23987
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Gilets jaunes

#10095 Message par kamoulox » 21 févr. 2019, 20:39

Sifar a écrit :
21 févr. 2019, 20:21
kamoulox a écrit :
21 févr. 2019, 20:17
Il suffit de ne pas être en arrêt.

Certains sont des habitués surtout les fonctionnaires.
Prouve-le.




Près de 10 % des agents de la fonction publique territoriale étaient absents en 2017, c’est ce que révèle l’étude annuelle de Sofaxis, courtier en assurance auprès des collectivités territoriales.

Les maladies ordinaires constituent le premier motif d’arrêt de travail suivi des accidents du travail (AT).

Le coût moyen des absences se chiffre à plus de 2 000 €/mois par agent titulaire employé, sans compter les coûts indirects générés par l’arrêt.

Un taux s’absentéisme qui frôle les 10 %

En 2017, le taux d’absentéisme des agents de la fonction publique territoriale pour raison de santé, s’élevait à 9,8 %, soit une hausse de 0,3 point par rapport à l’année précédente, décomposé comme suit :

Maladie ordinaire : 48 %
Congé maternité : 6 %
Longue maladie/longue durée : 32 %
Accident du travail : 14 %
Près d’un agent sur 10 est donc absent toute l’année, un chiffre qui a bondi de 33 % depuis 2007.

En 10 ans, la durée moyenne d’arrêt de travail pour raison de santé chez les agents territoriaux a progressé de près de 15 % pour s’établir à 39 jours par arrêt en 2017. La durée de l’arrêt de travail dépend évidemment de la cause. Ainsi, en moyenne dans le cadre d’un arrêt de travail pour :

Maladie ordinaire : c’est 22 jours d’arrêt
Maternité : c’est 102 jours d’arrêt
Longue maladie/longue durée : c’est 261 jours d’arrêt
Accident du travail : c’est 64 jours d’arrêt
À titre de comparaison, le 10e baromètre Ayming de l’Absentéisme et de l’Engagement nous informe qu’en 2017, le taux d'absentéisme des salariés du privé s'est élevé à 4.72% et la durée moyenne d'arrêt avoisinait les 17 jours.

En outre, en termes de fréquence d’arrêts de travail, pour un effectif de 100 agents de la fonction publique territoriale, plus de 72 arrêts sont survenus dans les proportions suivantes :

Maladie ordinaire : 85 %
Maternité : 3 %
Longue maladie/longue durée : 4 %
Accident du travail : 8 %
Par ailleurs, les chiffres révèlent que 45 % des agents territoriaux ont présenté au moins un arrêt de travail pour raison de santé au minimum une fois au cours l’année. Les natures d’absences varient :

Maladie ordinaire : 76 %
Maternité : 4 %
Longue maladie/longue durée : 7 %
Accident du travail : 13 %
Un coût moyen de plus de 2 000 € par agent

Dans la fonction publique territoriale, le coût moyen des absences pour raison de santé s’élevait à 2 112 € par agent titulaire employé en 2017.

Certains facteurs peuvent faire varier le coût des arrêts :

La gravité : les arrêts les plus longs présentent le coût direct le plus important
L’avancement des agents (grades, échelons) impacte le coût moyen global d’un arrêt
Au-delà des coûts directs générés par l’arrêt de travail (paiement d’indemnités journalières, frais médicaux en cas d’accident du travail, etc.), l’étude souligne également les coûts indirects de ces arrêts, causés notamment par le « report de la charge de travail de l'agent absent sur le reste de l'équipe ». Cela peut entraîner une surcharge de travail, et donc « de la fatigue supplémentaire et de l'insatisfaction pour les agents présents, ce qui peut aboutir à plus ou moins long terme à de nouveaux arrêts ».



https://www.previssima.fr/actualite/des ... riaux.html

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 7686
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Gilets jaunes

#10096 Message par Sifar » 21 févr. 2019, 20:48

Il y a un adjectif important dans ton joli copié/collé.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Indécis
~~+
~~+
Messages : 9577
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Gilets jaunes

#10097 Message par Indécis » 21 févr. 2019, 20:49

Sifar a écrit :
21 févr. 2019, 20:21
kamoulox a écrit :
21 févr. 2019, 20:17
Il suffit de ne pas être en arrêt.

Certains sont des habitués surtout les fonctionnaires.
Prouve-le.
Et toi, prouve le contraire.
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit...

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 7686
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Gilets jaunes

#10098 Message par Sifar » 21 févr. 2019, 20:51

Indécis a écrit :
21 févr. 2019, 20:49
Sifar a écrit :
21 févr. 2019, 20:21
kamoulox a écrit :
21 févr. 2019, 20:17
Il suffit de ne pas être en arrêt.

Certains sont des habitués surtout les fonctionnaires.
Prouve-le.
Et toi, prouve le contraire.
:(
Quand Michel Drac parle d'effondrement anthropologique, il met dans le mille.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 5011
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Gilets jaunes

#10099 Message par titano » 21 févr. 2019, 20:53

ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Zemmour président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

Avatar du membre
Manfred
~~+
~~+
Messages : 17033
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Gilets jaunes

#10100 Message par Manfred » 21 févr. 2019, 20:59

Sifar a écrit :
21 févr. 2019, 20:21
kamoulox a écrit :
21 févr. 2019, 20:17
Il suffit de ne pas être en arrêt.

Certains sont des habitués surtout les fonctionnaires.
Prouve-le.
mouais, à un certain niveau il y a des évidences qui ne peuvent être niées.
La fonction publique, (pas forcément dans l'EN malgré ce que l'on pourrait croire) est remplie de gens qui sont des inadaptés au monde du travail, et qui se feraient virer très vite s'ils avaient la même attitude dans le privé.
J'ai pu constater dans l'APHP ainsi que dans diverses collectivités territoriales (employés municipaux) des choses qui rendraient dingue n'importe quelle personne normalement constituée.
Vols, dégradations volontaires, absentéisme, insubordination, absence totale de travail... Ce ne sont évidemment pas tous les fonctionnaires, et il ne faut pas généraliser. Mais factuellement il y a un grand nombre de cassos dans la FP qui sont de réels boulets, qui au delà d'être inutiles au service, lui sont nuisibles.
Dernier exemple en date 100% réel : agent municipal qui était en longue maladie (problèmes de dos) est revenu travailler pour ne pas passer à demi traitement. Elle est ensuite au bout de quelques jours de travail "tombée de sa chaise" (personne n'a rien vu) et s'est donc immédiatement mise en arrêt de travail (le truc bien avec les douleurs lombaires c'est qu'un médecin ne peut rien voir) en mode accident de travail. C'est bien l'accident du travail, car là, pas de demi traitement, pas de limitation dans la durée des indemnisations...