L'impôt pour tous ?

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
wizi
-++
-++
Messages : 3652
Enregistré le : 24 avr. 2008, 17:16

L'impôt pour tous ?

#1 Message par wizi » 07 janv. 2019, 17:32

http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... r-euro.php
la «whip» de la Commission des finances à l'Assemblée nationale, Bénédicte Peyrol, plaide pour que l'ensemble des Français soient soumis à l'impôt sur le revenu, et ce quel que soit le niveau de leur rémunération.

«Il faut mettre à plat tout le système fiscal, que tout le monde paye des impôts, dès le premier euro. C'est important, car l'impôt sur le revenu sert de lien avec l'État»
Actuellement, il n'y a plus que 43% des foyers fiscaux qui payent l'IR.

https://www.cbanque.com/actu/69055/impo ... 6-chiffres

Je trouve que faire payer des impôts à l'ensemble des gens en France serait une bonne idée (il me semble qu'il y a même un article de la DDHC sur le sujet, art 13...). Cela permettrait d’apporter de l’égalité et de la fraternité entre les Français.

Avec un chiffre de 43% des personnes concernées, le consentement à l'impôt devient de plus en plus ténu. Les derniers Mohicans à payer ont l'impression de passer pour des pigeons de compétition.

De plus, cela peut même avoir une influence négative sur ceux qui n'en payent pas, car ils ne comprennent pas le fonctionnement de la société, et en demande toujours plus sans s'inquiéter de la façon dont cela sera financé. Cela peut même changer la psychologie d'une personne.

Par ailleurs, cela serait un bon début pour que les immigrés comprennent le fonctionnement des sociétés européennes. Car pour beaucoup, surtout ceux venant de pays « en développement », l’Europe est juste un pays magique où l’on ne paye rien, et où de l’argent tombent du ciel. Ce qui est parfaitement vrai dans leurs situations, et cela permet donc de perpétrer cette légende
féerique en Afrique. Du coup, cela participe à l’afflux de migrants pauvres et sans compétences professionnelles qui veulent absolument venir ici.

Qui plus est, cela permettrait de rapporter un peu d’argent en plus
Ce n'est pas en améliorant la bougie que l'on a inventé l'ampoule électrique...

Vous connaissez le principe de l'Idiocratie ? Les c0ns gagnent toujours à la fin.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16175
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'impôt pour tous ?

#2 Message par kamoulox » 07 janv. 2019, 17:37

Retirer de l’argent de gens qui en ont peu finalement est ce une bonne chose?

Sur le principe je suis d’accord avec toi.

Le travail pour des millions de français ne paye plus. Tout le monde ne gère pas mal son budget, mais il reste des clous le 31.

Tu vas leur dire quoi? Mange moins de viande? Chauffe toi moins l’hiver? Garde ton pull troué ?

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 10027
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: L'impôt pour tous ?

#3 Message par clairette2 » 07 janv. 2019, 17:37

C'est pas ***, mais...... est-ce bien le moment pour ce type d'idée ?

Et dépenser moins, c'est possible ?
Parce qu'en vrai, tout le monde paie des impots. Certains sont juste moins visibles.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10243
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: L'impôt pour tous ?

#4 Message par moinsdewatt » 07 janv. 2019, 17:40

Les foyers pas imposés sur le revenu (57 % des foyers fiscaux) payent quand méme de l' impot via la TVA et la CSG !

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 6970
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: L'impôt pour tous ?

#5 Message par stchong » 07 janv. 2019, 17:47

Non mais, déjà passer à l'impôt à la source pour mieux faire passer la pilule et au bout d'un certain temps faire oublier l'impôt sur le revenu, ne va pas dans le sens de cette brave dame.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

alpha2
-++
-++
Messages : 3837
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: L'impôt pour tous ?

#6 Message par alpha2 » 07 janv. 2019, 19:27

kamoulox a écrit :
07 janv. 2019, 17:37
Retirer de l’argent de gens qui en ont peu finalement est ce une bonne chose?
Pour cela, on peut envisager une fusion IR / CSG.
Tout le monde paie déjà la CSG. Donc il suffirait de dire que la première tranche de l'IR est la CSG.

Bonus : pour les travailleurs les plus modestes, la CSG devenue IR pourrait même baisser avec une tranche plus basse, ce qui remplacerait la prime d'activité.

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1332
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'impôt pour tous ?

#7 Message par Fluctuat » 07 janv. 2019, 22:08

Le jour où tous les Français mettront la main à la poche de façon visible pour eux sur leur fiche de paye( et pas avec les mienne de la CDG et du RDS-, ils s'intéresseront peut-être un peu plus à l'utilisation faite de leur argent et réfléchiront peut-être avant de voter.
Il ne s'agit pas de faire les poches des SDF pendant que l'on laisse les plus riches ne pas payer d'impôts grâce aux niches, mais je trouve normal que chacun participe à son niveau: vous gagnez très peu, vous donnez un tout petit pourcentage. Mais laisser les gens penser qu'ils profitent gratuitement -alors que nous sommes d'accord ce n'est pas le cas- cela les déresponsabilise. Sans compter la mentalité à la noix de certains pour qui quand c'est gratuit on se gave/ cela n'a pas de valeur/ j'y ai droit sans avoir aucun devoir.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19700
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: L'impôt pour tous ?

#8 Message par lecriminel » 07 janv. 2019, 22:50

l'impôt pour tous ?
ils vont arreter les niches fiscales ??????
C'est pourtant la base de l'oligarchie.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16175
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'impôt pour tous ?

#9 Message par kamoulox » 07 janv. 2019, 22:53

Cool on fera payer les gitans :lol:

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12624
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: L'impôt pour tous ?

#10 Message par cashisking » 08 janv. 2019, 08:26

Fluctuat a écrit :
07 janv. 2019, 22:08
Le jour où tous les Français mettront la main à la poche de façon visible pour eux sur leur fiche de paye( et pas avec les mienne de la CDG et du RDS-, ils s'intéresseront peut-être un peu plus à l'utilisation faite de leur argent et réfléchiront peut-être avant de voter.
Ça s'appelle le salaire complet (le double de votre net en gros), c'est la liberté et la responsabilisation.
Autant dire qu'on ne verra jamais ça en France.

Avatar du membre
dudu91
Messages : 987
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Re: L'impôt pour tous ?

#11 Message par dudu91 » 08 janv. 2019, 09:30

Très bonne idée.
Et puis on en profiterait pour supprimer toutes les niches fiscales et on plafonerait les salaires de la haute fonction publique à 6000 euros.
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3206
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: L'impôt pour tous ?

#12 Message par Praséodyme » 08 janv. 2019, 14:37

alpha2 a écrit :
07 janv. 2019, 19:27
Pour cela, on peut envisager une fusion IR / CSG.
Tout le monde paie déjà la CSG. Donc il suffirait de dire que la première tranche de l'IR est la CSG.

Bonus : pour les travailleurs les plus modestes, la CSG devenue IR pourrait même baisser avec une tranche plus basse, ce qui remplacerait la prime d'activité.
Ça ferait une grosse réforme bien technique juste pour augmenter la visibilité des prélèvements. Ce ne sont pas les mêmes assiettes, ça ne va pas dans les mêmes caisses (la CSG sert à augmenter le budget de la Sécurité Sociale, pas de l'État), c'est prélevé par des organismes différents...

Or, je ne suis pas persuadé que nos gouvernants aient très envie que les ménages modestes s'intéressent plus que ça à la politique et à ce qu'on fait avec l'argent de leur CSG, TF, TVA, TIPP, etc.
Petroleum et circenses

wizi
-++
-++
Messages : 3652
Enregistré le : 24 avr. 2008, 17:16

Re: L'impôt pour tous ?

#13 Message par wizi » 08 janv. 2019, 14:52

clairette2 a écrit :
07 janv. 2019, 17:37
C'est pas ***, mais...... est-ce bien le moment pour ce type d'idée ?
C'est clair qu'avec les GJ, faire ça maintenant, cela serait le risque d'une révolution.

Après, c'est une membre du gouvernement, qui a eu cette idée.
Ce n'est pas en améliorant la bougie que l'on a inventé l'ampoule électrique...

Vous connaissez le principe de l'Idiocratie ? Les c0ns gagnent toujours à la fin.

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3206
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: L'impôt pour tous ?

#14 Message par Praséodyme » 09 janv. 2019, 10:36

Si seulement on connaissait un gabelou-chef pour donner un avis éclairé là dessus.
ignatius a écrit :
Petroleum et circenses

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29592
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: L'impôt pour tous ?

#15 Message par ignatius » 09 janv. 2019, 10:55

clairette2 a écrit :
07 janv. 2019, 17:37
C'est pas ***, mais...... est-ce bien le moment pour ce type d'idée ?

Et dépenser moins, c'est possible ?
Parce qu'en vrai, tout le monde paie des impots. Certains sont juste moins visibles.
Pour dépenser moins il faut s'attaquer à l'éducation nationale.
Administration pléthorique (plus d'administratifs qu'à la dgfip qui gère les impôts, la dépense de l'Etat, la tenue de la comptabilité nationale, la tenue des comptes des collectivités locales, la gestion du cadastre, la paie des fonctionnaires et retraités de la fonction publique etc etc...).
Résultats médiocres.

Autre sujet de dépenses structurelles énormes : le nombre de collectivités.
Tant qu'on n'aura pas réduit par 4 le nombre de communes (le Maine et Loire a déjà perdu plus de 50 % de ses communes en 4 ans), chaque service fonctionnera en doublon parfois sans avoir les compétences nécessaires.
Et cela impacte toutes les administrations d'Etat.

Une fois ces 2 réformes faites, une grosse partie des rigidités structurelles auront disparu.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16175
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'impôt pour tous ?

#16 Message par kamoulox » 09 janv. 2019, 10:58

Il faut mieux gérer mais ne pas baisser le budget de l’éducation.

Vous n’avez jamais fait un tour voir l’état de logements étudiants ou universités en province...

C’est affligeant pour un pays comme la France


Situation «très dégradée», avec un «risque d’insoutenabilité à court ou moyen terme». Voilà ce qu’écrivait en mai dernier la Cour des comptes au sujet des universités de Grenoble Alpes, Limoges, Orléans, Pau, Toulouse-III, l’université de technologie de Troyes et l’Ecole centrale de Nantes (ingénieurs). Outre ces six établissements, elle observait aussi des problèmes, bien que moins prononcés pour Paris-I et Rennes-II. «Cette situation n’est plus exceptionnelle, précise Khaled Bouabdallah, vice-président de la Conférence des présidents d’université (CPU). Depuis dix ans, entre 7 et 10 universités se retrouvent confrontées chaque année à de graves problèmes financiers.»

Le point de rupture, ça a été la loi sur l’autonomie des universités [LRU de 2007, ndlr]. Depuis, les dotations de l’Etat ne sont plus corrélées au nombre d’étudiants. C’est dérégulé. En gros, chaque président d’université négocie sa dotation et donc ça dépend du rapport de force. Les universités parisiennes prestigieuses négocient directement avec la ministre par exemple. Les petites universités n’ont aucune prise.»

On réduit la masse salariale, qui représente environ 80 % du budget d’une université», poursuit la CPU. Comment ? D’abord, en ne mettant pas au concours des emplois laissés vacants par les départs à la retraite. «On a fait les calculs et cela peut paraître difficile à croire mais, vu les effectifs, il devrait y avoir dans les universités françaises quasi deux fois plus d’enseignants-chercheurs !» assure le Snesup. Conséquences, dénonce le syndicat : des cours de travaux dirigés bondés, des labos de recherche aux budgets insuffisants pour bien tourner… Et un retour massif aux contractuels. Bouabdallah de la CPU résume : «Un emploi de contractuel coûte en moyenne 30 % moins cher qu’un titulaire.»


Après la solution, sélection à l’entrée...
Modifié en dernier par kamoulox le 09 janv. 2019, 11:04, modifié 2 fois.

Jumpingothello
Messages : 162
Enregistré le : 18 sept. 2014, 15:21

Re: L'impôt pour tous ?

#17 Message par Jumpingothello » 09 janv. 2019, 11:00

ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 10:55
clairette2 a écrit :
07 janv. 2019, 17:37
C'est pas ***, mais...... est-ce bien le moment pour ce type d'idée ?

Et dépenser moins, c'est possible ?
Parce qu'en vrai, tout le monde paie des impots. Certains sont juste moins visibles.
Pour dépenser moins il faut s'attaquer à l'éducation nationale.
Administration pléthorique (plus d'administratifs qu'à la dgfip qui gère les impôts, la dépense de l'Etat, la tenue de la comptabilité nationale, la tenue des comptes des collectivités locales, la gestion du cadastre, la paie des fonctionnaires et retraités de la fonction publique etc etc...).
Résultats médiocres.

Autre sujet de dépenses structurelles énormes : le nombre de collectivités.
Tant qu'on n'aura pas réduit par 4 le nombre de communes (le Maine et Loire a déjà perdu plus de 50 % de ses communes en 4 ans), chaque service fonctionnera en doublon parfois sans avoir les compétences nécessaires.
Et cela impacte toutes les administrations d'Etat.

Une fois ces 2 réformes faites, une grosse partie des rigidités structurelles auront disparu.

pour le 2eme point je ne suis pas d'accord, les petites communes ne coutent rien, les maires sont quasi bénévoles. les communautés de communes n'ont fait que creuser les déficits dans la plupart des cas. le doublon département région me semble bien plus préoccupant et couteux.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29592
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: L'impôt pour tous ?

#18 Message par ignatius » 09 janv. 2019, 11:21

Pour etre un des spécialistes de la question, le coût des petites communes est énorme, via ce qu'on pourrait appeler les externalités sur la sphère étatique .

Tout simplement parce que la réglementation est la même pour la quasi totalité des communes.

La tenue des comptes de 25 communes de 200 habitants coûte quasiment 10 fois plus cher que celle d'une commune de 5000.

Cela bride par ailleurs l'investissement utile et structurant (je ne parle pas des 25 salles des fêtes ni des 10 courts de tennis mal entretenus sur ces 25 communes).

Les communautés de communes étaient là pour cela, mais elles auraient dû se substituer aux communes et pas rajouter une couche.

La gestion de l'urbanisme : c'est complexe et ça ne peut être effectué au sein d'une mairie où la secrétaire polyvalente à mi-temps ne peut gérer de dossier complexe.

Sinon on peut laisser les 34979 communes en place, et créer des pôles administratifs qui travaillent pour 10 ou 20 communes.

Demande à la secrétaire d'un bled de 300 habitants de gérer un appel d'offre pour la commande publique pour refaire un bâtiment.
Résultat, on externalise vers un cabinet privé et ça coûte bien plus cher à la collectivité qu'un service urbanisme ou technique dans une commune de 10 000 habitants.

Conséquence : aucun service dans ces bleds, impôts élevés pour les services rendus , gilets jaunes.

Je pourrais développer mais cela prendrai 20 pages, et de plus c'est très technique, la plus value serait faible.

Retenez juste une chose :
Le coût des externalités est très supérieur aux faibles dépenses dans les petites collectivités :
sous-investissement, absence de services à la population, déport sur la sphère étatique ou les cabinets de conseils, frictions fortes dans l'exécution des opérations.

Pour info, la France qui a le plus de prélèvement et de fonctionnaires, compte à elle seule plus de 40 % des communes de l'union européenne.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Jumpingothello
Messages : 162
Enregistré le : 18 sept. 2014, 15:21

Re: L'impôt pour tous ?

#19 Message par Jumpingothello » 09 janv. 2019, 11:32

ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 11:21
Pour etre un des spécialistes de la question, le coût des petites communes est énorme, via ce qu'on pourrait appeler les externalités sur la sphère étatique .

Tout simplement parce que la réglementation est la même pour la quasi totalité des communes.

La tenue des comptes de 25 communes de 200 habitants coûte quasiment 10 fois plus cher que celle d'une commune de 5000.

Cela bride par ailleurs l'investissement utile et structurant (je ne parle pas des 25 salles des fêtes ni des 10 courts de tennis mal entretenus sur ces 25 communes).

Les communautés de communes étaient là pour cela, mais elles auraient dû se substituer aux communes et pas rajouter une couche.

La gestion de l'urbanisme : c'est complexe et ça ne peut être effectué au sein d'une mairie où la secrétaire polyvalente à mi-temps ne peut gérer de dossier complexe.

Sinon on peut laisser les 34979 communes en place, et créer des pôles administratifs qui travaillent pour 10 ou 20 communes.

Demande à la secrétaire d'un bled de 300 habitants de gérer un appel d'offre pour la commande publique pour refaire un bâtiment.
Résultat, on externalise vers un cabinet privé et ça coûte bien plus cher à la collectivité qu'un service urbanisme ou technique dans une commune de 10 000 habitants.

Conséquence : aucun service dans ces bleds, impôts élevés pour les services rendus , gilets jaunes.

Je pourrais développer mais cela prendrai 20 pages, et de plus c'est très technique, la plus value serait faible.

Retenez juste une chose :
Le coût des externalités est très supérieur aux faibles dépenses dans les petites collectivités :
sous-investissement, absence de services à la population, déport sur la sphère étatique ou les cabinets de conseils, frictions fortes dans l'exécution des opérations.

Pour info, la France qui a le plus de prélèvement et de fonctionnaires, compte à elle seule plus de 40 % des communes de l'union européenne.
Merci pour le développement, c'est vraiment très intéressant! effectivement le problème semble donc plus la superposition des couches. Le fameux millefeuille administratif.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11332
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: L'impôt pour tous ?

#20 Message par Goldorak2 » 09 janv. 2019, 11:40

ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 11:21
Les communautés de communes étaient là pour cela, mais elles auraient dû se substituer aux communes et pas rajouter une couche.
Précisémment. Une communauté de commune se substituant aux communes est une commune issue de communes fusionnées. Les communautés de communes sont donc un échelon administratif à supprimer.
Regrouper les communes oui. Inventer un nouvel échelon administratif, non. Tant pis si la fusion des communes prend du temps.
Et l'UE aussi doit aussi être supprimée. Commune (regroupées) département Etat. Et la France sera bien gérée. C'est ainsi qu'elle a été réinventée scientifiquement à la Révolution (ou 1er Empire ?) et bien gérée pendant un certain temps. Les inventions récentes (région, UE, intercommunalité) ont été néfastes en noyant les responsabilités, les tâches et en produisant 1000 complications (exemple de l'UE dont le travail quotidien est de produire des textes législatifs, du droit c'est à dire de la complexité administrative) (mille feuille).
La gestion de l'urbanisme : c'est complexe et ça ne peut être effectué au sein d'une mairie où la secrétaire polyvalente à mi-temps ne peut gérer de dossier complexe.
La gestion de l'urbansime est complexe et c'est dommage. C'est un choix de la complexité pour se préserver d'un faux problème (soit disant le manque de terre cultivable et de nourriture alors les agriculteurs, producteurs de nourriture, se suicident de misère). Résultat de cette magnifique politique : complexité frugalité immobilière et chereté de l'immobilier, complexité pour les acteurs (même dans les gdes communes).
Modifié en dernier par Goldorak2 le 09 janv. 2019, 12:05, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf et Matthieu Brucher

ocine
Messages : 86
Enregistré le : 30 oct. 2008, 15:39

Re: L'impôt pour tous ?

#21 Message par ocine » 09 janv. 2019, 11:54

ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 11:21

Retenez juste une chose :
Le coût des externalités est très supérieur aux faibles dépenses dans les petites collectivités :
sous-investissement, absence de services à la population, déport sur la sphère étatique ou les cabinets de conseils, frictions fortes dans l'exécution des opérations.

Pour info, la France qui a le plus de prélèvement et de fonctionnaires, compte à elle seule plus de 40 % des communes de l'union européenne.
Pleins de bonne idées mais on est en France :
Les communautés de communes ont doublés tous les services et en on créés d'autres qui n'existait pas( formation au compostage de 2 jours pour pouvoir acheter un composteur à la commune chez moi ;) )
La grosse commune profite du budget global augmenté pour lancer pleins de grands travaux.
Comme il faut faire bosser les boites (et les potes) et que c'est compliqué on externalise quand même.
La communauté de commune introduit une nouvelle couche de complexité qui oblige les petites communes a dépenser de l'énergie et de l'argent juste pour monter des dossiers pour la communauté de communes.
....

Jumpingothello
Messages : 162
Enregistré le : 18 sept. 2014, 15:21

Re: L'impôt pour tous ?

#22 Message par Jumpingothello » 09 janv. 2019, 12:02

ocine a écrit :
09 janv. 2019, 11:54
ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 11:21

Retenez juste une chose :
Le coût des externalités est très supérieur aux faibles dépenses dans les petites collectivités :
sous-investissement, absence de services à la population, déport sur la sphère étatique ou les cabinets de conseils, frictions fortes dans l'exécution des opérations.

Pour info, la France qui a le plus de prélèvement et de fonctionnaires, compte à elle seule plus de 40 % des communes de l'union européenne.
Pleins de bonne idées mais on est en France :
Les communautés de communes ont doublés tous les services et en on créés d'autres qui n'existait pas( formation au compostage de 2 jours pour pouvoir acheter un composteur à la commune chez moi ;) )
La grosse commune profite du budget global augmenté pour lancer pleins de grands travaux.
Comme il faut faire bosser les boites (et les potes) et que c'est compliqué on externalise quand même.
La communauté de commune introduit une nouvelle couche de complexité qui oblige les petites communes a dépenser de l'énergie et de l'argent juste pour monter des dossiers pour la communauté de communes.
....
Meme analyse et meme formation dans ma commune :D En fait, c'est tout ce qui touche à l'argent public devrait etre totalement transparent, mais il faut surtout tuer le mille feuille une fois pour toute.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29592
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: L'impôt pour tous ?

#23 Message par ignatius » 09 janv. 2019, 12:07

Le Maine et Loire a vu nombre de ses anciennes com com devenir des communes nouvelles.
Au 1/1/2019, 177 communes contre 357 au 1/1/2015.
Soit une baisse de 50.5 %.
Ce qui est possible dans le Maine et Loire doit être possible ailleurs.
Avec 810 934 habitants, on est à plus de 4580 habitants en moyenne par commune.

La moyenne en France est un peu supérieure à 1850 habitants.
La médiane est à 450 habitants.
Ca veut dire environ 18 000 communes à moins de 500 habitants dont plus de 3000 avec moins de 100 habitants.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19700
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: L'impôt pour tous ?

#24 Message par lecriminel » 09 janv. 2019, 12:16

ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 10:55
Pour dépenser moins il faut s'attaquer à l'éducation nationale.
...Autre sujet de dépenses structurelles énormes : le nombre de collectivités.
et les postes qui ressemblent à des emplois ficitfs comme C.Jouhanno, il y en a combien en France ?
et les postes avec des rémunerations complètement déconnectées comme Chantal, il y en a combien ? En 1989, le salaire de Calvet, patron de Peugeot, une des plus grandes entreprises françaises faisait scandale car il gagnait 30 fois plus que ses ouvriers. Aujourd'hui, bien des gens qui ne sont rien ou pas grand-chose gagnent comme Chantal 15 fois le smic. Il va falloir revenir à des fondamentaux plus sains, on n'a plus les moyens.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6169
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: L'impôt pour tous ?

#25 Message par Sifar » 09 janv. 2019, 12:33

ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 11:21
Pour etre un des spécialistes de la question, le coût des petites communes est énorme, via ce qu'on pourrait appeler les externalités sur la sphère étatique .

Tout simplement parce que la réglementation est la même pour la quasi totalité des communes.

La tenue des comptes de 25 communes de 200 habitants coûte quasiment 10 fois plus cher que celle d'une commune de 5000.
(...)
Sans esprit polémique: le problème vient soit de l'incapacité des petites communes à gérer la réglementation, soit de la complexité de cette réglementation. Ne peut-on imaginer une réglementation différente, simplifiée et donc applicable par tous à faible coût ?
Quand le bon fonctionnement de l'entité qui contrôle se fait au détriment de l'entité contrôlée ( ex: éducation nationale), on marche sur la tête
( Simple spéculation, je ne me fais aucune illusion. )
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29592
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: L'impôt pour tous ?

#26 Message par ignatius » 09 janv. 2019, 13:38

Il existe une taille critique.
On ne peut supposer que l'état civil soit tenu de manière différente selon l'endroit où l'on habite, de même que les règles de construction ou la gestion des comptes publics.

Certaines versions simplifiées (M14 qui est la nomenclature comptable des communes simplifiées pour les communes de moins de 500 habitants par exemple ) n'empêchent pas la difficulté de gestion (comptabilité en droits constatés, règles identiques en matière d'équilibre budgétaire ).

Le coût d'entrée de gestion d'une structure administrative fait qu'il faut un service d'une taille raisonnable (pôle administratif de 2 à 3 personnes).
Cela se trouve dans les communes à partir de 1500 à 2000 habitants.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11332
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: L'impôt pour tous ?

#27 Message par Goldorak2 » 09 janv. 2019, 14:38

ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 13:38
Il existe une taille critique.
On ne peut supposer que l'état civil soit tenu de manière différente selon l'endroit où l'on habite, de même que les règles de construction ou la gestion des comptes publics.
L'état civil ok. Il faut qu'il soit partout le même. Mais les règles de constructions peuvent (et doivent) s'adapter au contexte local. Et la gestion des comptes publics peuvent et doivent différer selon la dépense et donc la taille.
C'est pas pareil d'acheter 5 calendriers que d'entretenir le stade de France.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf et Matthieu Brucher

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29592
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: L'impôt pour tous ?

#28 Message par ignatius » 09 janv. 2019, 14:59

Goldorak2 a écrit :
09 janv. 2019, 14:38
ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 13:38
Il existe une taille critique.
On ne peut supposer que l'état civil soit tenu de manière différente selon l'endroit où l'on habite, de même que les règles de construction ou la gestion des comptes publics.
L'état civil ok. Il faut qu'il soit partout le même. Mais les règles de constructions peuvent (et doivent) s'adapter au contexte local. Et la gestion des comptes publics peuvent et doivent différer selon la dépense et donc la taille.
C'est pas pareil d'acheter 5 calendriers que d'entretenir le stade de France.
C'est déjà le cas (M14 simplifiée pour les communes de moins de 500 habitants abitants, règles d'amortissement pour les communes de moins de 3500 habitants ).
Mais les règles de la comptabilité : partie double, droits constatés d'avance, restent les mêmes.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3206
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: L'impôt pour tous ?

#29 Message par Praséodyme » 09 janv. 2019, 16:01

Jumpingothello a écrit :
09 janv. 2019, 11:00
Le doublon département région me semble bien plus préoccupant et couteux.
A chaque fois qu'on envisage de supprimer les départements, c'est une levée de bouclier de la part des politiciens de métier. Tu penses, ça représente 4000 postes.

Et depuis que Flamby a retaillé à la serpe la carte des régions, créant des collectivités territoriales qui font la taille du Portugal (tout en gardant nos 2000 conseiller régionaux), ça paraît d'autant plus difficile de supprimer l'échelon intermédiaire.

Tiens puisqu'on parle du Maine-et-Loire, la dernière grande réalisation du conseil général, c'était un parc d'attraction à Angers sur le thème de la botanique dont le seuil de rentabilité est de 4 millions de visiteurs par an. :shock:
Petroleum et circenses

wizi
-++
-++
Messages : 3652
Enregistré le : 24 avr. 2008, 17:16

Re: L'impôt pour tous ?

#30 Message par wizi » 09 janv. 2019, 17:01

moinsdewatt a écrit :
07 janv. 2019, 17:40
Les foyers pas imposés sur le revenu (57 % des foyers fiscaux) payent quand même de l' impôt via la TVA et la CSG !
Oui, c'est vrai, mais ce ne sont pas des impôts très "visibles", l'effet psychologique est très différent.

Par ailleurs, on peut noter que ce sont deux inventions françaises. Pour la première, cela a même été repris dans bcp de pays dans le monde, grâce à Maurice.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Laur%C3%A9

En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées !
Ce n'est pas en améliorant la bougie que l'on a inventé l'ampoule électrique...

Vous connaissez le principe de l'Idiocratie ? Les c0ns gagnent toujours à la fin.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8645
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: L'impôt pour tous ?

#31 Message par optimus maximus » 09 janv. 2019, 17:20

ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 10:55
clairette2 a écrit :
07 janv. 2019, 17:37
C'est pas ***, mais...... est-ce bien le moment pour ce type d'idée ?

Et dépenser moins, c'est possible ?
Parce qu'en vrai, tout le monde paie des impots. Certains sont juste moins visibles.
Pour dépenser moins il faut s'attaquer à l'éducation nationale.
Administration pléthorique (plus d'administratifs qu'à la dgfip qui gère les impôts, la dépense de l'Etat, la tenue de la comptabilité nationale, la tenue des comptes des collectivités locales, la gestion du cadastre, la paie des fonctionnaires et retraités de la fonction publique etc etc...).
Résultats médiocres.

Autre sujet de dépenses structurelles énormes : le nombre de collectivités.
Tant qu'on n'aura pas réduit par 4 le nombre de communes (le Maine et Loire a déjà perdu plus de 50 % de ses communes en 4 ans), chaque service fonctionnera en doublon parfois sans avoir les compétences nécessaires.
Et cela impacte toutes les administrations d'Etat.

Une fois ces 2 réformes faites, une grosse partie des rigidités structurelles auront disparu.
L'éducation nationale c'est très compliqué d'économiser car il y a beaucoup de contraintes que tu ne prends pas en compte... Pour faire des économies, il faudrait :
- supprimer les options ou des cours d'ordre secondaire au collège, alors que les parents les utilisent pour contourner la carte scolaire
- des établissements de plus grande taille, ce qui induit de construire des internats ou de faire des journées de travail plus courte
- faire travailler les professeurs du secondaire 20h ou 22h sans tenir compte du temps de préparation des cours ou sans construire des établissements où les profs auraient leurs propres espaces de travail...
Grosso modo pour faire des économies sur le long terme, il faut faire beaucoup d'investissement à court et moyen terme...

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8645
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: L'impôt pour tous ?

#32 Message par optimus maximus » 09 janv. 2019, 17:25

wizi a écrit :
09 janv. 2019, 17:01
moinsdewatt a écrit :
07 janv. 2019, 17:40
Les foyers pas imposés sur le revenu (57 % des foyers fiscaux) payent quand même de l' impôt via la TVA et la CSG !
Oui, c'est vrai, mais ce ne sont pas des impôts très "visibles", l'effet psychologique est très différent.

Par ailleurs, on peut noter que ce sont deux inventions françaises. Pour la première, cela a même été repris dans bcp de pays dans le monde, grâce à Maurice.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Laur%C3%A9

En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées !
Beaucoup sont à moins de 10 euros près chaque mois... Tu vas pas pouvoir faire payer l'IR à tout le monde sans réformer ou supprimer la CSG, la CRDS ainsi que revoir le plafonnement du quotient familial.

Avatar du membre
krachboom
-+
-+
Messages : 1811
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: L'impôt pour tous ?

#33 Message par krachboom » 09 janv. 2019, 18:11

[/quote]
Beaucoup sont à moins de 10 euros près chaque mois... Tu vas pas pouvoir faire payer l'IR à tout le monde sans réformer ou supprimer la CSG, la CRDS ainsi que revoir le plafonnement du quotient familial.
[/quote]

si tu ne te paies pas le dernier iPhone avec le forfait à 80 € qui va bien, tu n'es pas à 10 € près à la fin du mois.

Voir les différents commentaires d'ignatus quand il faisait du recouvrement, ou les gens étaient soi disant à la rue...
optimus maximus a écrit :
09 janv. 2019, 17:20
L'éducation nationale c'est très compliqué d'économiser car il y a beaucoup de contraintes que tu ne prends pas en compte... Pour faire des économies, il faudrait :
- supprimer les options ou des cours d'ordre secondaire au collège, alors que les parents les utilisent pour contourner la carte scolaire
- des établissements de plus grande taille, ce qui induit de construire des internats ou de faire des journées de travail plus courte
- faire travailler les professeurs du secondaire 20h ou 22h sans tenir compte du temps de préparation des cours ou sans construire des établissements où les profs auraient leurs propres espaces de travail...
Grosso modo pour faire des économies sur le long terme, il faut faire beaucoup d'investissement à court et moyen terme...
Comment faisait on avant ? on va dire assez récent années 80/90, le niveau était bon (bien meilleur que ce l'on a en ce moment :roll: ) et ça ne coutait pas le pognon de dingue que l'on dépense aujourd'hui non ?

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3206
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: L'impôt pour tous ?

#34 Message par Praséodyme » 09 janv. 2019, 18:16

optimus maximus a écrit :
09 janv. 2019, 17:20
L'éducation nationale c'est très compliqué d'économiser car il y a beaucoup de contraintes que tu ne prends pas en compte... Pour faire des économies, il faudrait :
- supprimer les options ou des cours d'ordre secondaire au collège, alors que les parents les utilisent pour contourner la carte scolaire
- des établissements de plus grande taille, ce qui induit de construire des internats ou de faire des journées de travail plus courte
- faire travailler les professeurs du secondaire 20h ou 22h sans tenir compte du temps de préparation des cours ou sans construire des établissements où les profs auraient leurs propres espaces de travail...
Grosso modo pour faire des économies sur le long terme, il faut faire beaucoup d'investissement à court et moyen terme...
Tu colles les mômes devant des podcasts et tu leur files un QCM pour voir s'ils ont bien suivi. On vire tous les profs et on les remplace par un pion bac-2 payé au smic pour 100 gamins.
Petroleum et circenses

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29592
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: L'impôt pour tous ?

#35 Message par ignatius » 09 janv. 2019, 19:31

optimus maximus a écrit :
09 janv. 2019, 17:20
ignatius a écrit :
09 janv. 2019, 10:55
clairette2 a écrit :
07 janv. 2019, 17:37
C'est pas ***, mais...... est-ce bien le moment pour ce type d'idée ?

Et dépenser moins, c'est possible ?
Parce qu'en vrai, tout le monde paie des impots. Certains sont juste moins visibles.
Pour dépenser moins il faut s'attaquer à l'éducation nationale.
Administration pléthorique (plus d'administratifs qu'à la dgfip qui gère les impôts, la dépense de l'Etat, la tenue de la comptabilité nationale, la tenue des comptes des collectivités locales, la gestion du cadastre, la paie des fonctionnaires et retraités de la fonction publique etc etc...).
Résultats médiocres.

Autre sujet de dépenses structurelles énormes : le nombre de collectivités.
Tant qu'on n'aura pas réduit par 4 le nombre de communes (le Maine et Loire a déjà perdu plus de 50 % de ses communes en 4 ans), chaque service fonctionnera en doublon parfois sans avoir les compétences nécessaires.
Et cela impacte toutes les administrations d'Etat.

Une fois ces 2 réformes faites, une grosse partie des rigidités structurelles auront disparu.
L'éducation nationale c'est très compliqué d'économiser car il y a beaucoup de contraintes que tu ne prends pas en compte... Pour faire des économies, il faudrait :
- supprimer les options ou des cours d'ordre secondaire au collège, alors que les parents les utilisent pour contourner la carte scolaire
- des établissements de plus grande taille, ce qui induit de construire des internats ou de faire des journées de travail plus courte
- faire travailler les professeurs du secondaire 20h ou 22h sans tenir compte du temps de préparation des cours ou sans construire des établissements où les profs auraient leurs propres espaces de travail...
Grosso modo pour faire des économies sur le long terme, il faut faire beaucoup d'investissement à court et moyen terme...
Je parlais de la partie administrative.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

olmostoline
-++
-++
Messages : 4210
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: L'impôt pour tous ?

#36 Message par olmostoline » 09 janv. 2019, 19:45

Il y a une différence topographique entre l'Est et l'Ouest : chez nous les villages sont très centrés : toutes les maisons ou presque sont concentrées proche du centre constitué par la mairie/l'église. Dans l'ouest, il y a beaucoup de hameau. De mémoire, dans le maine et loire on a en moyenne 30% de la population qui habite dans le "centre". Cette dispersion fait qu'il doit être facile pour les habitants de changer de commune, c'est juste remplacer une mairie par une autre. Dans notre secteur, la centralisation des village doit être responsable d'une identité forte qui fait que les gens doivent plus s'accrocher à leur vieille commune. Cette théorie met toute personnelle, bien entendu.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1332
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'impôt pour tous ?

#37 Message par Fluctuat » 09 janv. 2019, 21:23

krachboom a écrit :
09 janv. 2019, 18:11
Comment faisait on avant ? on va dire assez récent années 80/90, le niveau était bon (bien meilleur que ce l'on a en ce moment :roll: ) et ça ne coutait pas le pognon de dingue que l'on dépense aujourd'hui non ?
Ignatius parle de postes à supprimer dans la partie administrative -pas des profs. Dans les années 80 à 90, les programmes étaient bien différents, beaucoup moins de gens avaient le bac - qui du coup avait un niveau bien supérieur qu'il soit général, technologique ou professionnel ( crée en 85).
On mettait l'accent en primaire sur les bases - lire, écrire compter, le redoublement existait vraiment, on virait en 5e en voie pro les gamins les moins bons - en effet plutôt des gamins des classes populaires, donc reproduction sociale mais la voie pro n'était pas forcément une voie de garage parce que la France n'était pas aussi désindustrialisée- le nombre de lycéens étaient moins élevé -la massification je crois que c'est au cours des années 90 qu'elle s'est faite. L'élève n'était pas "au centre du système éducatif", il était prié de bosser et de se taire et j'imagine que l'on ne donnait pas à l'époque une prime aux chefs d'établissement en fonction du nombre peu élevé de conseils de discipline. Je dois continuer ?
Ah, oui, certains évoqueront aussi la fin de l'immigration de travail salarié (74) et l'augmentation progressive du regroupement familial: parce qu'apprendre le Français à une proportion toujours plus importante de la population quand on n'a plus les Hussards noirs de la République qui pouvaient gifler le petit Breton utilisant son baragouin, et que l'on ne prend pas la peine de former son personnel à cela - français pour francophone et français langue étranger, ce sont deux métiers différents- ben c'est quand même plus compliqué.
Ce n'est pas une question d'argent, mais de volonté et de courage politique: dire " votre gamin ne bosse pas: il ne passe pas en classe supérieure, à vous de vous en occuper avec le cned," cela ne coûte rien. Il met le boxon, au cned. Point barre. Mais on préfère mentir, jouer au bisounounours- tout le monde il est gentil, tout le monde il a son bac.Pendant ce temps, des gamins qui auraient pu faire des études exigeantes -ou des études tout court- se retrouvent à glandouiller 30h par semaine, à faire des choses en dessous de leur niveau, sans apprendre ce que c'est que de travailler et d'utiliser son cerveau. Ben, ouais, ce serait dangereux, des fois qu'ils voudraient s'en servir.

EU12
Messages : 157
Enregistré le : 08 juin 2014, 08:42

Re: L'impôt pour tous ?

#38 Message par EU12 » 09 janv. 2019, 21:32

Ce qui me fait sourire lorsqu'on parle des fonctionnaires, c'est qu'on parle toujours de "l'administratif".

Comme on se rend bien compte que les policiers, aide-soignants, infirmiers, enseignants etc sont loin d'être en nombre suffisant, on s'attaque à quelque chose de plus abstrait : l'administration... je trouve ça un peu "facile". De quelle administration parle-t-on ?

Dans le collège où je travaille (je suis enseignant), il y a une secrétaire à temps plein, une secrétaire présente deux jours par semaine, un agent comptable, un principal et un principal adjoint. Voilà de quoi se compose le personnel administratif (je ne compte pas l'infirmière et la conseillère d'orientation psychologue qui travaillent sur trois établissements !!). Cela pour un etb de 550 élèves. Pensez-vous réellement qu'il y a sureffectif ?

Pour avoir travaillé dans beaucoup d'établissements je peux vous dire que les moyens sont toujours calculés au plus juste :wink:

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32871
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: L'impôt pour tous ?

#39 Message par Pi-r2 » 09 janv. 2019, 21:34

mais à quoi sert le rectorat au fond ?
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

EU12
Messages : 157
Enregistré le : 08 juin 2014, 08:42

Re: L'impôt pour tous ?

#40 Message par EU12 » 09 janv. 2019, 21:42

il y a plein de services au Rectorat...

La Division des Personnels Enseignants par exemple va gérer le traitement administratif des enseignants : les affectations des TZR, les reclassements, les mutations, les frais de déplacements etc
Dans la discipline que j'enseigne il y a deux personnes pour gérer tous les professeurs de ma discipline dans mon académie. Je ne pense pas du tout qu'elles soient inoccupées.

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1332
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'impôt pour tous ?

#41 Message par Fluctuat » 09 janv. 2019, 21:45

EU12 a écrit :
09 janv. 2019, 21:32
Ce qui me fait sourire lorsqu'on parle des fonctionnaires, c'est qu'on parle toujours de "l'administratif".

Comme on se rend bien compte que les policiers, aide-soignants, infirmiers, enseignants etc sont loin d'être en nombre suffisant, on s'attaque à quelque chose de plus abstrait : l'administration... je trouve ça un peu "facile". De quelle administration parle-t-on ?

Dans le collège où je travaille (je suis enseignant), il y a une secrétaire à temps plein, une secrétaire présente deux jours par semaine, un agent comptable, un principal et un principal adjoint. Voilà de quoi se compose le personnel administratif (je ne compte pas l'infirmière et la conseillère d'orientation psychologue qui travaillent sur trois établissements !!). Cela pour un etb de 550 élèves. Pensez-vous réellement qu'il y a sureffectif ?

Pour avoir travaillé dans beaucoup d'établissements je peux vous dire que les moyens sont toujours calculés au plus juste :wink:
Faut-il vraiment un agent comptable par établissement ? Je pose vraiment la question - je ne suis pas comptable...
Et dans les rectorats, les moyens sont-ils également calculés au plus juste ? C'est une vraie question aussi. Parce que sur google on voit que le personnel non enseignant d'une académie comme Créteil c'est un peu plus d'une personne sur 8, ( 12,25, 1%)ce qui me paraît énorme. Evidemment, là dedans ils doivent compter les techniciens de surface ou les "cuisiniers" de la cantoche- mais cela paraît quand même beaucoup.

EU12
Messages : 157
Enregistré le : 08 juin 2014, 08:42

Re: L'impôt pour tous ?

#42 Message par EU12 » 09 janv. 2019, 21:48

Fluctuat a écrit :
09 janv. 2019, 21:45
EU12 a écrit :
09 janv. 2019, 21:32
Ce qui me fait sourire lorsqu'on parle des fonctionnaires, c'est qu'on parle toujours de "l'administratif".

Comme on se rend bien compte que les policiers, aide-soignants, infirmiers, enseignants etc sont loin d'être en nombre suffisant, on s'attaque à quelque chose de plus abstrait : l'administration... je trouve ça un peu "facile". De quelle administration parle-t-on ?

Dans le collège où je travaille (je suis enseignant), il y a une secrétaire à temps plein, une secrétaire présente deux jours par semaine, un agent comptable, un principal et un principal adjoint. Voilà de quoi se compose le personnel administratif (je ne compte pas l'infirmière et la conseillère d'orientation psychologue qui travaillent sur trois établissements !!). Cela pour un etb de 550 élèves. Pensez-vous réellement qu'il y a sureffectif ?

Pour avoir travaillé dans beaucoup d'établissements je peux vous dire que les moyens sont toujours calculés au plus juste :wink:
Faut-il vraiment un agent comptable par établissement ? Je pose vraiment la question - je ne suis pas comptable...
Et dans les rectorats, les moyens sont-ils également calculés au plus juste ? C'est une vraie question aussi. Parce que sur google on voit que le personnel non enseignant d'une académie comme Créteil c'est un peu plus d'une personne sur 8, ( 12,25, 1%)ce qui me paraît énorme. Evidemment, là dedans ils doivent compter les techniciens de surface ou les "cuisiniers" de la cantoche- mais cela paraît quand même beaucoup.
Je ne sais pas, je ne suis pas comptable moi-même. Mais entre les facturations, les relances, les dossiers de bourse... je pense qu'il a de l'occupation...

Là où je suis plus critique c'est sur la gestion des agents... des agents qui remettent des chaises en place en les alignant parfaitement alors qu'une classe de trente gamins arrive l'heure suivante je l'ai déjà vu plusieurs fois... Ou alors un sol serpillé tous les jours... :lol:

Mais globalement, je ne pense pas qu'il y ait de gros abus... par exemple, ma classe n'a pas eu cours de français depuis trois semaines car le Rectorat ne trouve aucun prof (ni au Pôle Emploi, ni sur le Bon Coin !!) :lol: il manque vraiment des enseignants par contre, c'est certain.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29592
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: L'impôt pour tous ?

#43 Message par ignatius » 09 janv. 2019, 23:59

La dématérialisation n'est même pas entamée à l'éducation nationale au niveau comptable.
Le paiement par internet ? Un doux rêve.
Le prélèvement ? Embryonnaire.
La maîtrise des concepts budgétaires et comptables ? Aléatoire.

Une agence comptable d'EPLE, c'est entre 3 et 5 millions d'euros pour 2 à 5 établissements, des fois ça monte à 10 millions.
Par comparaison, quand j'étais simple inspecteur, je gerais 45 millions d'euros avec 4 agents et j'avais la charge de 37 budgets (communes, syndicats d'eau, d'assainissement, communauté de communes, syndicat mixte, maison de retraite, sous 4 nomenclatures comptables differentes).

Pourquoi ne pas faire une seule agence comptable par département et tout moderniser ?

On laisserait un gestionnaire par établissement (et on eviterait la dualité gestionnaire/agent comptable).
Ca permettrait déjà d'economiser quelques milliers d'emplois et de professionnaliser la gestion, en gagnant quelques dizaines de millions d'euros au passage.

Je rappelle que dans les comptes d'un EPLE, il n'y a quasi pas d'investissement (c'est du ressort du conseil départemental ou regional), juste du fonctionnement, donc c'est vraiment pas très complexe, un cadre B de la dgfip ferait ça en sifflotant.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 6970
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: L'impôt pour tous ?

#44 Message par stchong » 10 janv. 2019, 02:13

Est ce que la vérification des comptes des communes est autres sert à quelque chose ? Une bande de citoyens bénévoles devraient suffire sous serment.
après si c'est pour laisser les communes s'endetter avec des emprunts en francs suisses ils servent à quoi réellement. Des comptes publiés détaillés et sincères devraient suffire.

Moi je vois une économie dans la fin de vie.
Suicide assisté au lieu de couter une fortune pour les gens qui le souhaitent, ainsi que les grabataires dans les maisons de la mort qui trouvent le temps long, en attendant la mort, sans parler du manque de dignité.
C'est à dire le droit de ne pas se faire souffrir, éviter des angoisses psychologiques à sa famille et économiser de l'argent.
Je viens de faire mes directives de fin de vie, je ne veux pas qu'on me fasse ce que je ne veux pas qu'on fasse aux autres.
père 12 mois d'agonie
mère Parkinson avec démence, si j'avais eu le droit je l'aurai tué moi même
belle mère 2 ans d’Alzheimer complet, finit par un cancer
2 soeurs myopathie, fin intubation, 8 jours de tortures pour rien
1 frère myopathie mort atroce seul.

Tout cela a coûté un "fric de dingue" pourquoi ? Tous avaient exprimé le choix de ne pas souffrir, de ne pas aller à l'hôpital etc.... simplement nous n'en avons pas encore le droit et mettre le pied dans un hôpital c'est perdre sa liberté, y compris de se jeter par la fenêtre.

Je ne retire rien à ceux qui souhaite une fin de vie dans les préceptes de la religion catholique.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32871
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: L'impôt pour tous ?

#45 Message par Pi-r2 » 10 janv. 2019, 08:52

+1
rien d'autre à ajouter.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11332
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: L'impôt pour tous ?

#46 Message par Goldorak2 » 10 janv. 2019, 09:09

stchong a écrit :
10 janv. 2019, 02:13
Est ce que la vérification des comptes des communes est autres sert à quelque chose ? Une bande de citoyens bénévoles devraient suffire sous serment.
après si c'est pour laisser les communes s'endetter avec des emprunts en francs suisses ils servent à quoi réellement. Des comptes publiés détaillés et sincères devraient suffire.
+1
Moi je vois une économie dans la fin de vie.
Suicide assisté au lieu de couter une fortune pour les gens qui le souhaitent, ainsi que les grabataires dans les maisons de la mort qui trouvent le temps long, en attendant la mort, sans parler du manque de dignité.
C'est à dire le droit de ne pas se faire souffrir, éviter des angoisses psychologiques à sa famille et économiser de l'argent.
[...]
Tout cela a coûté un "fric de dingue" pourquoi ? Tous avaient exprimé le choix de ne pas souffrir, de ne pas aller à l'hôpital etc.... simplement nous n'en avons pas encore le droit et mettre le pied dans un hôpital c'est perdre sa liberté, y compris de se jeter par la fenêtre.

Je ne retire rien à ceux qui souhaite une fin de vie dans les préceptes de la religion catholique.
+1
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf et Matthieu Brucher

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16175
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'impôt pour tous ?

#47 Message par kamoulox » 10 janv. 2019, 09:36

Mon dieu stchong vraiment pas de chance autour de toi :cry:

Et accord avec ton post au passage

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29592
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: L'impôt pour tous ?

#48 Message par ignatius » 10 janv. 2019, 09:57

Si l'on pouvait mourir facilement au sein de communes fusionnées, on ferait un grand pas :wink:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19700
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: L'impôt pour tous ?

#49 Message par lecriminel » 10 janv. 2019, 22:34

stchong a écrit :
10 janv. 2019, 02:13

Moi je vois une économie dans la fin de vie.
Suicide assisté au lieu de couter une fortune pour les gens qui le souhaitent, ainsi que les grabataires dans les maisons de la mort qui trouvent le temps long, en attendant la mort, sans parler du manque de dignité.
C'est à dire le droit de ne pas se faire souffrir, éviter des angoisses psychologiques à sa famille et économiser de l'argent.
Je viens de faire mes directives de fin de vie, je ne veux pas qu'on me fasse ce que je ne veux pas qu'on fasse aux autres.
père 12 mois d'agonie
mère Parkinson avec démence, si j'avais eu le droit je l'aurai tué moi même
belle mère 2 ans d’Alzheimer complet, finit par un cancer
2 soeurs myopathie, fin intubation, 8 jours de tortures pour rien
1 frère myopathie mort atroce seul.

Tout cela a coûté un "fric de dingue" pourquoi ?
il y a des gens qui ont peut-etre financé la campagne de Macron, je ne sais pas,
qui gagnent 2.000 euros/mois ou plus pour loger chaque personne dans une petite chambre
il faut penser à eux aussi
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19700
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: L'impôt pour tous ?

#50 Message par lecriminel » 08 juin 2019, 15:26

j'en appelle à Ignatius,
tu sais que les footeux sont plutôt des gens lourds, voire très lourdauds quand il s'agit du PSG,
et j'aimerais fermer le clapet à des gens qui veulent qu'on se prosterne devant le Qatar car il rapporte beaucoup d'impots à notre pays.
Or, quand je vois des Qataris, soit ils changent les lois (sur les PVs par exemple) et les respectent, soit ils bénéficient du soutien de la police pour être au-dessus des lois (privatisation de chemins publics), logiquement je me doute qu'ils ne paient pas les impôts qu'ils sont censés payer.
Comment peut-on vérifier ce genre de choses ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Répondre