Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
ProfGrincheux
Messages : 1434
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#1 Message par ProfGrincheux » 20 sept. 2019, 19:56

Ignatius et moi sommes en train de polluer une file avec une discussion sur ce sujet.

J'ouvre une file sur ce thème pour que la discussion soit plus intéressante, plus riche et avec des points de vue plus divers.

C'est une question profondément structurante pour la société.

Parmi ses nombreuses résultantes, un des mécanismes élémentaires de la hausse de l'immobilier: la transmission intergénérationnelle

A vous.
Ignorés: pimono.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#2 Message par ignatius » 20 sept. 2019, 20:12

Mon objectif :
transmettre tout ce que je peux à mes enfants :
- de l'argent, avant leurs 30 ans, pour qu'ils puissent choisir leur voie sans la contrainte financière
- une éducation financière, pour qu'ils soient le plus rapidement indépendants financièrement, et qu'ils puissent s'ils le souhaitent arrêter de courir après un salaire.

Pour moi c'est trop tard, ce qui ne m'empêche pas de réfléchir à arrêter d'ici une petite quinzaine d'années, le temps que tout se mette en place.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9267
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#3 Message par Jeffrey » 20 sept. 2019, 21:27

Mes objectifs : transmettre à mes enfants une connaissance riche et approfondie. leur inculquer une capacité de jugement qui se démarque de toute influence extérieure et qui sait les détecter et réagir en conséquence. Instruire en leur donnant tous les outils qui leur permettent de comprendre le monde dans sa complexité et leur faire cultiver en eux une capacité de travail et d'investissement personnel.
Leur donner amour et la volonté de privilégier des choix de vie qui les rendent humains, solidaires et proches de ceux qui les aiment. Les désensibiliser aux moteurs sociaux qui induisent des comportements narcissiques personnels qui les mettent systématiquement en comparaison et concurrence avec leurs semblables.
Quis custodiet ipsos custodes?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30167
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#4 Message par Gpzzzz » 20 sept. 2019, 21:48

ignatius a écrit :
20 sept. 2019, 20:12
Mon objectif :
transmettre tout ce que je peux à mes enfants :
- de l'argent, avant leurs 30 ans, pour qu'ils puissent choisir leur voie sans la contrainte financière
- une éducation financière, pour qu'ils soient le plus rapidement indépendants financièrement, et qu'ils puissent s'ils le souhaitent arrêter de courir après un salaire.

Pour moi c'est trop tard, ce qui ne m'empêche pas de réfléchir à arrêter d'ici une petite quinzaine d'années, le temps que tout se mette en place.
Même quand ça parle des enfants faut qu ignatius la ramène a lui :lol:

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2082
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#5 Message par clarine » 20 sept. 2019, 21:50

Je pense que tout le monde la ramène à lui quand il parle de ses enfants.

PACA
-+
-+
Messages : 2293
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#6 Message par PACA » 20 sept. 2019, 21:53

ignatius a écrit :
20 sept. 2019, 20:12
- une éducation financière, pour qu'ils soient le plus rapidement indépendants financièrement, et qu'ils puissent s'ils le souhaitent arrêter de courir après un salaire.
Ils peuvent aussi changer de modalités sans oublier leur métier de base.
La course n'est pas forcément une contrainte, si ils ont appris à courir correctement.
ça équivaut à un retour sur investissement de l'instruction ?
Un savoir faire est un des biens les plus sur, c'est immatériel et inaltérable jusqu'à un certain age ?
Un chanteur a dit à propos du fisc : "ils n'auront pas ma liberté de penser", l'intellect est un bien insaisissable.
ProfGrincheux a écrit :
20 sept. 2019, 19:56
Parmi ses nombreuses résultantes, un des mécanismes élémentaires de la hausse de l'immobilier: la transmission intergénérationnelle
La transmission est assez simple à comprendre et à réaliser, elle se fait naturellement, par contre Ignatus complique la situation en ajoutant un objectif qui consiste à pouvoir réduire la nécessité d'un salaire avec le bénéfice d'une transmission.
On peut essayer simplifier en estimant la valeur du savoir faire, le salaire, comme n'importe quel bien, il y a des salaires de l'ordre de 30 000 euros/mois, il faut une sacré transmission pour ne pas courir tranquillement derrière, surtout si on prend du plaisir dans cette activité. Indépendamment de l'aspect financier il reste l'aspect intérêt du travail, l'argent est bien loin de tout résoudre, quand il ne complique pas les situations.
Il est important que les enfants puissent s'assumer financièrement sans transmission qui doit être un complément, une sécurité.
Modifié en dernier par PACA le 20 sept. 2019, 22:20, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#7 Message par ignatius » 20 sept. 2019, 22:15

Tu peux exercer une activité pour laquelle tu éprouves de l'intérêt sans pour cela la monnayer.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

PACA
-+
-+
Messages : 2293
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#8 Message par PACA » 20 sept. 2019, 22:25

ignatius a écrit :
20 sept. 2019, 22:15
Tu peux exercer une activité pour laquelle tu éprouves de l'intérêt sans pour cela la monnayer.
Si tu ajoutes :
"sans avoir d'ordres à recevoir, la liberté" => tu te rapproches du discours de mon fils !
Tu aurais voulu être un artiste ou un chercheur libre ?
Léonard de Vinci faisait du marketing, il recherchait des contrats contre salaire.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#9 Message par ignatius » 20 sept. 2019, 22:31

PACA a écrit :
20 sept. 2019, 22:25
ignatius a écrit :
20 sept. 2019, 22:15
Tu peux exercer une activité pour laquelle tu éprouves de l'intérêt sans pour cela la monnayer.
Si tu ajoutes :
"sans avoir d'ordres à recevoir, la liberté" => tu te rapproches du discours de mon fils !
Tu aurais voulu être un artiste ou un chercheur libre ?
Ceux qui m'ont perdu de vue depuis le lycée ou mes premières années de fac, quand je les revois, s'imaginent effectivement que j'exerce une profession artistique.
C'était sans compter sur la victoire du principe de réalité sur le principe de plaisir.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8371
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#10 Message par stchong » 20 sept. 2019, 22:34

Pouf !!!!!!!!!!!!
L'argent en transmission, c'est pas ça qui compte vraiment et heureusement autrement il y aurait des tas de gens malheureux.
Autour de moi j'ai vu des fils de famille très riches finir très mal, des flemmes mort dans l'alcool à 40 ans.
Un autre qui a pris la suite de son père, l'agence immobilière et notariale (il n'as pas fait d'études notariales) qui ne se sentait rien avec beaucoup d'argent et de belles femmes. Il a fini par tout flamber.
Une amie qui a bouffer tout son héritage en moins de 10 ans 4 appartements.
J'avais une copine déléguée médicale, elle disait toujours qu'elle s'arrêterait de travailler à 50 ans, je ne comprenais pas comment elle allait faire. Elle l'a fait un héritage 1 millions d'euros (elle avait donc à 20 ans estimé la mort de ses parents.

Je trouve cela triste, moi je n'ai pas eu un gros héritage, j'ai refusé celui de mon père (non biologique).J'aurai préféré avoir des parents plus sympas et plus présents qu'un gros héritage. Je ne sais pas ce qui vous fait autant flipper avec le fric que vous allez laisser. Ce n'est pas une preuve d'amour.

@Ignatius, il n'est pas trop tard pour toi pour monter ta boîte, tu ne veux pas prendre de risques vu que tes investissement se basent aussi sur ton traitement de fonctionnaire et que tu pourrais dire adieux aux vacances.
Jeffrey a écrit :
20 sept. 2019, 21:27
Mes objectifs : transmettre à mes enfants une connaissance riche et approfondie. leur inculquer une capacité de jugement qui se démarque de toute influence extérieure et qui sait les détecter et réagir en conséquence. Instruire en leur donnant tous les outils qui leur permettent de comprendre le monde dans sa complexité et leur faire cultiver en eux une capacité de travail et d'investissement personnel.
Leur donner amour et la volonté de privilégier des choix de vie qui les rendent humains, solidaires et proches de ceux qui les aiment. Les désensibiliser aux moteurs sociaux qui induisent des comportements narcissiques personnels qui les mettent systématiquement en comparaison et concurrence avec leurs semblables.
+ 1 000 seul bémol c'est que la majorité des gens qui nous entourent sont égoïstes et trouvent que c'est une qualité, chose que je ne comprends pas. Comme le paraître, jouer un rôle en société, j'en suis incapable et je ne l'ai pas appris à mes enfants. On tombe souvent de haut.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

ProfGrincheux
Messages : 1434
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#11 Message par ProfGrincheux » 20 sept. 2019, 22:41

Mon objectif:

- lui financer ses etudes.

- si je le peux lui financer jusqu'à 40% de sa RP. Par RP j'entends un logement familial.

- le cas échéant, l'aider a acquerir des biens professionnels.

- L'éducation financière oui. Mais il est important de lui expliquer les rudiments du droit civil et de la mécanique économique.

Je ne parle pas de la transmission culturelle ou morale. Juste de la transmission de l'argent et des techniques de survie dans une société de marché.

Il faut faire gaffe. Si ton gamin (ou son conjoint...) est trop sur que le pognon viendra de Papa-Maman, il peut devenir fainéant. Et là, c'est la cata pour tes éventuels petits enfants. Ou ingrat. Et quand c'est la fin pour toi, tu peux courir pour qu'il t'aide. Ca existe dans les meilleures familles.

Ensuite, j'aimerais transmettre la maxime de Rousseau a ma fille: "Tout citoyen oisif est un fripon" et l'idée que le rentier doit être traité de façon keynésienne.
Ignorés: pimono.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#12 Message par ignatius » 20 sept. 2019, 22:54

Ce n'est pas parce que l'on est rentier que l'on est oisif.

Un exemple d'emploi du temps pour un néo rentier.

Sport : 3 fois par semaine
Cours de langue : au moins 1 fois par semaine
Formation sur la gestion financière et patrimoniale
Bénévolat ou vie associative : chaque semaine
Activité artistique

Alors aucune de ces activités n'est monnayable, mais toutes demandent des efforts et de la discipline.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

PACA
-+
-+
Messages : 2293
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#13 Message par PACA » 20 sept. 2019, 22:57

ProfGrincheux a écrit :
20 sept. 2019, 22:41
Mon objectif:

- lui financer ses etudes.
C'est le seul objectif précis que je(nous) m'étais fixé pour mes deux enfants, j'ai(nous) le même pour les petits enfants. On peut par exemple privilégier la proximité de la RP avec les collèges et lycées au détriment d'un investissement éloigné plus rentable.
Financer les études de ses enfants c'est une transmission qui n'est pas taxée.
Le reste s'est fait sans objectif précis, en fonction des besoins de chacun.

ProfGrincheux
Messages : 1434
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#14 Message par ProfGrincheux » 20 sept. 2019, 23:35

stchong a écrit :
20 sept. 2019, 22:34
Jeffrey a écrit :
20 sept. 2019, 21:27
Mes objectifs : transmettre à mes enfants une connaissance riche et approfondie. leur inculquer une capacité de jugement qui se démarque de toute influence extérieure et qui sait les détecter et réagir en conséquence. Instruire en leur donnant tous les outils qui leur permettent de comprendre le monde dans sa complexité et leur faire cultiver en eux une capacité de travail et d'investissement personnel.
Leur donner amour et la volonté de privilégier des choix de vie qui les rendent humains, solidaires et proches de ceux qui les aiment. Les désensibiliser aux moteurs sociaux qui induisent des comportements narcissiques personnels qui les mettent systématiquement en comparaison et concurrence avec leurs semblables.
+ 1 000 seul bémol c'est que la majorité des gens qui nous entourent sont égoïstes et trouvent que c'est une qualité, chose que je ne comprends pas. Comme le paraître, jouer un rôle en société, j'en suis incapable et je ne l'ai pas appris à mes enfants. On tombe souvent de haut.
Jeffrey parle de la transmission morale, culturelle et intellectuelle. Des valeurs. C'est effectivement essentiel mais il faut parfois suspendre le jugement moral si on veut pouvoir décrire objectivement les situations économiques ou politiques. Une description objective est un prérequis à toute action lucide.

La remarque sur l'égoïsme est très profonde.

L'égoïsme est un comportement inné chez l'homme. Il ne faut pas se demander pourquoi, il faut se demander comment. Toujours est il qu'il est sous-jacent au mécanisme fondamental qui est la propriété ou plutôt l'appropriation.

Il y a aussi de l'altruisme. Qui s'exerce souvent sur sa descendance mais pas seulement
Ignorés: pimono.

alexlyon
+
+
Messages : 3072
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#15 Message par alexlyon » 20 sept. 2019, 23:36

"Il ne faut donner que 2 choses à ses enfants : des racines, et des ailes."
Proverbe juif (qui correspond bien aussi aux aristos).

Injonction contradictoire en apparence, mais très pertinent et avéré (ça leur a plutôt réussi).
Le patrimoine immobilisé, l'argent ; et en même temps, la capacité d'adaptation, le mouvement.

Ce cumul, c'est l'ancrage à son groupe et la culture qui ouvre aux autres pour éviter la décadence déviante.

ProfGrincheux
Messages : 1434
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#16 Message par ProfGrincheux » 20 sept. 2019, 23:39

ignatius a écrit :
20 sept. 2019, 22:54
Ce n'est pas parce que l'on est rentier que l'on est oisif.

Un exemple d'emploi du temps pour un néo rentier.

Sport : 3 fois par semaine
Cours de langue : au moins 1 fois par semaine
Formation sur la gestion financière et patrimoniale
Bénévolat ou vie associative : chaque semaine
Activité artistique

Alors aucune de ces activités n'est monnayable, mais toutes demandent des efforts et de la discipline.
C'est du loisir ou des affaires privées. Sauf le bénévolat. Tu serais plus utile socialement à gérer les finances publiques jusqu a 67 ans.

La position du rentier est incompatible à l'impératif catégorique kantien. En effet si tout le monde veut devenir rentier, c'est à dire vivre du travail d'autrui, la société et l' économie s'effondrent. La maxime du rentier ne peut donc être universalisée. Donc elle immorale au sens de Kant.
Ignorés: pimono.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9932
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#17 Message par WolfgangK » 21 sept. 2019, 00:08

Mon père me répétait toujours que le plus important et la seule chose qui comptait vraiment et sur laquelle je devrais compter dans ce que m'auraient légué mes parents, c'était mon éducation et qu'ils étaient prêt à me payer n'importes quelles études. Il me disait aussi qu'on étaient "classe moyenne" ,admettant à la limite "moyenne supérieure". Dès que j'ai demandé à avoir le dernier truc cher à la mode à l'école, il m'a expliqué que c'était idiot et que si j'avais besoin de posséder un truc cher pour que quelqu'un soit mon ami, je ferais mieux de me trouver d'autres amis. Il était assez fier de sans doute être celui qui avait le plus faible salaire de sa promo d'HEC. Sans doute une petite revanche par rapport à son propre père qui l'avait "forcé" à faire HEC alors que mon père aurait voulu être prof. De fait, hériter de mon père m'a laissé avec une ardoise de plus d' ½ million d'€… au fisc donc c'est qu'il y avait pas mal à imposer, y compris dans la tranche à 45%.

Dès que j'i eu mon premier salaire de thèse, j'ai été viré de l'appartement et j'ai eu un loyer à payer. Ensuite j'ai eu une période de vaches très maigres à vivre à deux sur Paris (ma copine faisait une thèse non rémunérée) sur un salaire d'ATER (dans les 1500€.mois¯¹ de mémoire) : j'achetais la farine pour faire moi-même les pâtes et j'achetais du riz en paquet 10 ou 20 Kg (Tilda, très bon au demeurant).

Depuis j'ai alterné des emplois, dans l'informatique, dans la recherche publique, le privé et l'enseignement avec donc des rémunérations très variables. Mais j'ai toujours pris soin de ne pas augmenter mon niveau de vie quand j'avais un salaire du privé, pour me garder la liberté de changer à nouveau.
J'ai un revenu cible et j'essaie de me contraindre le moins possible pour l'atteindre.
Quand j'ai emménagé avec celle qui est devenue mon épouse, j'ai réduit mon salaire (temps de travail) puisque nous réduisions nos dépenses (loyer).
Comme il s'avère qu'elle ne va pas gagner beaucoup d'argent pendant un certain temps et que nos dépenses vont augmenter, j'augmente mon travail en coséquence (cf. file auto-entrepreneur).

Idéalement, je voudrais transmettre la conscience de la fonction d'utilité de l'argent, qui n'est pas linéaire. Il faut pouvoir se payer de quoi vivre, être en bonne santé et étudier. Le reste, c'est du "fuck you" money, qui permet d'envoyer chier les c0ns.
Je voudrais quand même aussi transmettre que s'il n'est pas forcément important de gagner beaucoup d'argent, c'est quand même important d'être capable de gagner pas mal d'argent, si besoin était (→ je ne bosse pas dans la finance, mais j'ai quelques compétences en informatique qui peuvent être mobilisées et vaorisées sur le marché du travail).
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9267
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#18 Message par Jeffrey » 21 sept. 2019, 00:27

ProfGrincheux a écrit :
20 sept. 2019, 23:35
stchong a écrit :
20 sept. 2019, 22:34
Jeffrey a écrit :
20 sept. 2019, 21:27
Mes objectifs : transmettre à mes enfants une connaissance riche et approfondie. leur inculquer une capacité de jugement qui se démarque de toute influence extérieure et qui sait les détecter et réagir en conséquence. Instruire en leur donnant tous les outils qui leur permettent de comprendre le monde dans sa complexité et leur faire cultiver en eux une capacité de travail et d'investissement personnel.
Leur donner amour et la volonté de privilégier des choix de vie qui les rendent humains, solidaires et proches de ceux qui les aiment. Les désensibiliser aux moteurs sociaux qui induisent des comportements narcissiques personnels qui les mettent systématiquement en comparaison et concurrence avec leurs semblables.
+ 1 000 seul bémol c'est que la majorité des gens qui nous entourent sont égoïstes et trouvent que c'est une qualité, chose que je ne comprends pas. Comme le paraître, jouer un rôle en société, j'en suis incapable et je ne l'ai pas appris à mes enfants. On tombe souvent de haut.
Jeffrey parle de la transmission morale, culturelle et intellectuelle. Des valeurs. C'est effectivement essentiel mais il faut parfois suspendre le jugement moral si on veut pouvoir décrire objectivement les situations économiques ou politiques. Une description objective est un prérequis à toute action lucide.
Salut, je ne comprends pas ton commentaire.
J'ai pris ton titre, et j'ai répondu. Je ne sais pas du tout ce que tu appelles éducation financière. J'ai appris à mes enfants à compter. Et je (ma femme en fait sur ce coup là) leur a appris à gérer leurs comptes (tenue d'un carnet, noter les dépenses). Le reste, c'est parfois des discussions sur l'immobilier, ou le fait de travailler dans une entreprise ou pour l'état, le temps qu'on accorde à son travail, mais déjà là, on sort du cadre "éducation financière". Pour moi, l'éducation financière c'est peut être quatre ou cinq conversations dans toute la transmission avec mes enfants.
Héritage ? C'est quand on est mort. Pas pressé.
En revanche, et je viens partiellement de l'aborder, une description objective des situations économiques et politiques est un axe fondamental de l'éducation que j'ai essayée de donner à mes enfants.
Ne pas s'abrutir dans le travail, ne pas devenir une feignasse, entreprendre, ne pas devenir obsessionnel, ne pas tout ramener à un seul référentiel, etc... On est typiquement dans l'éducation, je dirais plutôt dans la vraie éducation, pas dans celle qui ne fait que reproduire ce qu'on nous as transmis par culture de classe ou de milieu. Je pense que c'est cette axe majeur qui a nourri toute ma démarche éducative.
ProfGrincheux a écrit : La remarque sur l'égoïsme est très profonde.

L'égoïsme est un comportement inné chez l'homme. Il ne faut pas se demander pourquoi, il faut se demander comment. Toujours est il qu'il est sous-jacent au mécanisme fondamental qui est la propriété ou plutôt l'appropriation.

Il y a aussi de l'altruisme. Qui s'exerce souvent sur sa descendance mais pas seulement
ça je crois que ça se tempère très difficilement en fait, et je ne suis pas certain que ça soit un truc à éduquer. J'ai vu en plusieurs occasions que mes enfants avaient un comportement égoïste. A chaque fois, je leur en ai fait payer le prix, c'est à dire qu'ils assument les conséquences, pas dans l'idée de refonder leur altruisme, mais de réfléchir à la place qu'ils comptent occuper au sein d'un groupe. L'homme seul n'est pas égoïste, cela ne lui est pas nécessaire.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9932
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#19 Message par WolfgangK » 21 sept. 2019, 00:34

ProfGrincheux a écrit :
20 sept. 2019, 23:35

L'égoïsme est un comportement inné chez l'homme. Il ne faut pas se demander pourquoi, il faut se demander comment. Toujours est il qu'il est sous-jacent au mécanisme fondamental qui est la propriété ou plutôt l'appropriation.

Il y a aussi de l'altruisme. Qui s'exerce souvent sur sa descendance mais pas seulement
Je pense que la propriété ou plutôt l'appropriation résulte aussi tout simplement du besoin de prédictibilité du futur pour pouvoir s'y projeter et optimiser son comporement en conséquence. Pour cela, il faut pouvoir compter sur la permanence de la disponibilité des biens (et des personnes, la fidélité étant l'équivalent pour ces dernières).
Aussi, le côté positif de l'égoïsme, c'est l'autonomie.
Berf, je pense que les catégories "égoiste" / "altruistes" ne sont pas tellement pertinentes. C'est plutôt les pôles d'un spectre sur lequel il faut savoir se déplacer en fonction des circonstances (par exemple, pour promouvoir l'altruisme, il ne faut pas être trop altruiste envers ceux qui sont trop égoïstes !).
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

ProfGrincheux
Messages : 1434
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#20 Message par ProfGrincheux » 21 sept. 2019, 08:20

L'éducation financière revient à expliquer les techniques financières utiles pour un ménage dans une économie de marché moderne:

- gestion des comptes de dépôt et produits d' épargne divers. Notion de taux et d'intérêts composés.
- endettement.
- suivi du budget.
- rudiments sur l'immobilier et les valeurs mobilières.

Le plus important est de faire comprendre intuitivement que l'endettement est un outil très utile mais qu'il faut manier avec précaution.

C'est une partie du kit de survie dans une société occidentale moderne, qui nécessite de comprendre ses mécanismes fondamentaux juridiques, économiques, financier. Ce n'est pas la peine de leur expliquer l'échange économique et le rôle de la monnaie, ils en ont une intuition suffisante issue de la vie quotidienne. En revanche, il faut leur apprendre la notion de contrat et a reconnaitre ce qui est une transaction et ce qui est échangé dans une transaction.

Les sociétés occidentales modernes ont des mécanismes non-intuitifs qui peuvent dans certains cas se révéler profondément toxiques. La non-maîtrise des fondamentaux entraîne presque fatalement à la catastrophe individuelle. Quand tu tombes dans le filet de sécurité, tu te retrouves vite comme une mouche dans une toile d'araignée.

Le capitalisme nous mène peut être aussi à la catastrophe collective, mais c'est un plus vaste problème.
Ignorés: pimono.

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11432
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#21 Message par clairette2 » 21 sept. 2019, 08:29

Jeffrey a écrit :
20 sept. 2019, 21:27
Mes objectifs : transmettre à mes enfants une connaissance riche et approfondie. leur inculquer une capacité de jugement qui se démarque de toute influence extérieure et qui sait les détecter et réagir en conséquence. Instruire en leur donnant tous les outils qui leur permettent de comprendre le monde dans sa complexité et leur faire cultiver en eux une capacité de travail et d'investissement personnel.
Leur donner amour et la volonté de privilégier des choix de vie qui les rendent humains, solidaires et proches de ceux qui les aiment. Les désensibiliser aux moteurs sociaux qui induisent des comportements narcissiques personnels qui les mettent systématiquement en comparaison et concurrence avec leurs semblables.
+1
Tout a fait dans la même optique avec mes enfants.
Transmettre des biens ou de l'argent n'est pas une priorité.

Les biens matériels peuvent même être des boulets, en raison de l'affectif qui peut s'y raccrocher. Je pense que j'essayerai de me débarrasser du plus possible de trucs au fur et a mesure que je vieillirai...
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

PACA
-+
-+
Messages : 2293
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#22 Message par PACA » 21 sept. 2019, 09:03

ignatius a écrit :
20 sept. 2019, 22:54
Bénévolat ou vie associative : chaque semaine
Thésard ou jeune chercheur dans le public à Paris on est pas loin du bénévolat, la liberté en moins. Sans la contribution des parents difficile de se loger …
clairette2 a écrit :
21 sept. 2019, 08:29
Je pense que j'essayerai de me débarrasser du plus possible de trucs au fur et a mesure que je vieillirai...
C'est ce que j'ai(nous) fait, quasiment "tout" donné, mais en pratique j'ai(nous) gardé tous les tracas avec l'usufruit.
Il ne faut pas trop tarder la fiscalité s'accroit avec l'âge des donateurs.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9932
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#23 Message par WolfgangK » 21 sept. 2019, 09:56

ProfGrincheux a écrit :
21 sept. 2019, 08:20
L'éducation financière revient à expliquer les techniques financières utiles pour un ménage dans une économie de marché moderne:

- gestion des comptes de dépôt et produits d' épargne divers. Notion de taux et d'intérêts composés.
- endettement.
- suivi du budget.
- rudiments sur l'immobilier et les valeurs mobilières.

Le plus important est de faire comprendre intuitivement que l'endettement est un outil très utile mais qu'il faut manier avec précaution.
Effet levier dans un sens, effet rateau dans l'autre ☺.

ProfGrincheux a écrit :
21 sept. 2019, 08:20
C'est une partie du kit de survie dans une société occidentale moderne, qui nécessite de comprendre ses mécanismes fondamentaux juridiques, économiques, financier. Ce n'est pas la peine de leur expliquer l'échange économique et le rôle de la monnaie, ils en ont une intuition suffisante issue de la vie quotidienne. En revanche, il faut leur apprendre la notion de contrat et a reconnaitre ce qui est une transaction et ce qui est échangé dans une transaction.
Pour la notion de contrat, l'expérience qutidienne contredit malheureusement son importance : on est jamais supposé lire ce qu'on signe / accepte en cliquant !

Mais sinon, ce qui est fondemental pour moi n'est pas spécifiquement d'ordre économique. Par exemple la notion de gratification différée (cf. investissement), les non-linéarités (cf. intérêts composés), la distinction entre régime permanent et évênements transitoires (dépenses récurrentes / exceptionnelles), la notion d'aggrégation qui peut masquer des informations essentielles (marché global vs marchés locaux), la notion de distribution, de non linéarité/ non symétrie dans la fonction d'utilité (i.e. ruine).

ProfGrincheux a écrit :
21 sept. 2019, 08:20
Les sociétés occidentales modernes ont des mécanismes non-intuitifs qui peuvent dans certains cas se révéler profondément toxiques. La non-maîtrise des fondamentaux entraîne presque fatalement à la catastrophe individuelle. Quand tu tombes dans le filet de sécurité, tu te retrouves vite comme une mouche dans une toile d'araignée.
Je vois plus cela comme l'exploitation de biais cognitifs, donc la prise de conscience serait à rajouter à la liste des apprentissages essentiels.

ProfGrincheux a écrit :
21 sept. 2019, 08:20
Le capitalisme nous mène peut être aussi à la catastrophe collective, mais c'est un plus vaste problème.
C'est effectivement sans doute le moyen le plu efficace pour aller à la catastrophe collective, mais ama seulement parce que c'est le moyen le plus efficace d'aller où que ce soit (notamment de sortir de la situation mathusienne pré-capitaliste où les pauvres / leurs enfants n'avaient pas de quoi se nourrir).
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9267
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#24 Message par Jeffrey » 21 sept. 2019, 10:15

ProfGrincheux a écrit :
21 sept. 2019, 08:20
L'éducation financière revient à expliquer les techniques financières utiles pour un ménage dans une économie de marché moderne:

- gestion des comptes de dépôt et produits d' épargne divers. Notion de taux et d'intérêts composés.
Suites arithmético géométriques, niveau première je crois.
ProfGrincheux a écrit : - endettement.
apprendre à compter dans Z :wink:
ProfGrincheux a écrit : - suivi du budget.
Deux trois séances avec maman quand les gamins s'envolent du foyer et reviennent parler de leurs comptes ou remplir la première déclaration d'impôts (il faut peut être nuancer dans le cas où madame a une carte bleue qui chauffe)
ProfGrincheux a écrit :
- rudiments sur l'immobilier et les valeurs mobilières.
Si on enlève les mots cash flow et lbo, ça ne me parait pas très très compliqué. :roll:
ProfGrincheux a écrit :
Le plus important est de faire comprendre intuitivement que l'endettement est un outil très utile mais qu'il faut manier avec précaution.
C'est une question de public. Je te souhaite que ta fille percute assez vite pour que le nom de Cofinoga ne lui dise absolument rien. Mais on va dire qu'on est dans la reproduction des masses ou des élites. Ce qui amène à se poser la question des inégalités de capacité.
Bon, dans tout cela, je blague, mais le fond est présent. Sans doute que ce qu'on souhaite transmettre à nos enfants est avant tout ce qu'on estime qu'ils auront des difficultés à acquérir par eux mêmes.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#25 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 13:10

clairette2 a écrit :
21 sept. 2019, 08:29
Les biens matériels peuvent même être des boulets, en raison de l'affectif qui peut s'y raccrocher. Je pense que j'essayerai de me débarrasser du plus possible de trucs au fur et a mesure que je vieillirai...
Ce n'est pas très conseillé de donner des biens mobiliers ou immobiliers.
La charge affective est effectivement forte.
Sans compter la répartition entre enfants.

Une maison, tu la vends, et tu partages le fruit de la vente entre tes enfants.
Comme ça, pas d'histoire.
Tes enfants n'ont pas forcément à subir ton attachement à un endroit particulier, qu'ils peuvent ne pas partager.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#26 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 13:16

Sur l'éducation financière plusieurs domaines à évoquer :

- les revenus
- les dépenses
- l'épargne (qui découle théoriquement des deux précédents)
- l'investissement

Et si l'on a une appétence particulière, la fiscalité, qui entraîne souvent une distorsion de ces 4 éléments.

On pourrait détailler chaque domaine, cela peut être intéressant.
Je m'y collerai peut être, mais là c'est l'heure du café.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

ProfGrincheux
Messages : 1434
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#27 Message par ProfGrincheux » 21 sept. 2019, 13:38

Pour les suites arithmético-géométriques, hélas, Mademoiselle est littéraire. Personne n'est parfait.
Modifié en dernier par ProfGrincheux le 21 sept. 2019, 14:12, modifié 1 fois.
Ignorés: pimono.

PACA
-+
-+
Messages : 2293
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#28 Message par PACA » 21 sept. 2019, 13:50

ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 13:10
Ce n'est pas très conseillé de donner des biens mobiliers ou immobiliers.
L'immobilier ne m'a pas posé de problème, bien au contraire, pour la fiscalité il y a une sacré différence si tu gardes l'usufruit qui s'éteint au décès... je ne compte pas souvent, mais pour ce coup ça saute au yeux, c'est gros.
Pour la répartition entre enfants elle se fait en concertation avec d'éventuelles compensations.
Coté affectif, je me fiche royalement des pierres et du béton, on peut tout liquider, ça me gave, il y a toujours un truc à réparer, ce sont eux qui ont voulu tout garder.

Je ne t'apprends rien, à 60 ans tu es à 50% pour valeur fiscale de la nue-propriété
Simulateur : barème fiscal de l'usufruit et de la nue-propriété
https://www.service-public.fr/simulateu ... liers#main

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#29 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 14:30

J'ai regroupé quelques éléments vite fait, par grands thèmes.
Ce n'est pas exhaustif, il peut manquer pas mal de choses, et cela correspond à ma sensibilité personnelle.
Si certains d'entre vous veulent compléter cette liste et préciser ou développer certains points, ils sont les bienvenus, le forum est là pour cela.

J'ai déjà commencé à expliquer certains éléments à mes enfants, notamment l'influence de la fiscalité sur les choix financiers de chacun, et les mesures d'ordre général.

Mesures d'ordre général 

Savoir tenir ses comptes
Savoir faire un rapprochement bancaire
Faire un budget
Savoir ce qu'est un bilan
La notion d'actif / de passif (notion comptable, et celle utilisée en matière de finances personnelles – cf Kiyosaki)

Revenus

Les différentes sources de revenus
Qu'est ce qu'un revenu passif ?
Essayer de maximiser ses revenus
Savoir se situer sur une échelle de revenus
La fiscalité des revenus
Déclarer ses revenus de manière optimale

Dépenses

Les grands postes de dépenses
Qu'est ce qu'une dépense contrainte ?
Optimiser ses dépenses (avec un point spécifique sur chaque poste de dépense)
Maîtriser sa consommation / comprendre sa consommation

Epargne

Savoir comment épargner
Quel taux d'épargne selon son budget ?
Epargne forcée / épargne volontaire
La notion d'intérêts composés
La rémunération de l'épargne
Les différentes formes d'épargne
La fiscalité de l'épargne

Investissement

La résidence principale : acheter ou louer ? Etude de différents cas
L'investissement immobilier : notions de base
L'emprunt, l'effet levier
La fiscalité de l'investissement immobilier
L'investissement mobilier : notions de base
La fiscalité des valeurs mobilières

Succession / donation / protection des proches

Les différents régimes matrimoniaux, le PACS, le concubinage
Les différentes formes de succession
La transmission à ses descendants
La protection : notions de prévoyance
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9932
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#30 Message par WolfgangK » 21 sept. 2019, 14:39

Je pense que l'essentiel est assez simple : assurer la correspondance entre recettes et dépenses.
Pour la partie recettes, il faut les capacités cognitives, le goût de l'effort et la patience d'investir dans l'acquisitions de compétences valorisées sur le marché du travail.
Pour la partie dépenses, avoir la lucidité de savoir si l'on veut dépenser pour de "bonnes" ou "mauvaises" raisons (pulsion d'achat, signaler un statut social,…) en ayant conscience de l'accoutumance : à partir d'un certain niveau, on ne devient pas plus heureux en ayant augmenté son niveau de vie une fois qu'on s'y est habitué.

Aussi, l'unité économique étant normalement le couple, se mettre en couple avec quelqu'un ayant une approche compatible.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9267
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#31 Message par Jeffrey » 21 sept. 2019, 14:40

Si c'est ça éduquer ses gosses, je vais aller boire une bière.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#32 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 14:48

WolfgangK a écrit :
21 sept. 2019, 14:39
Pour la partie recettes, il faut les capacités cognitives, le goût de l'effort et la patience d'investir dans l'acquisitions de compétences valorisées sur le marché du travail.
Sur la partie recettes, comme beaucoup de monde, le raisonnement s'arrête uniquement en terme de salaire.
C'est justement là qu'intervient l'éducation financière, pour inculquer à ses enfants qu'il faut plusieurs sources de revenus.

Actuellement, j'ai 20 % de mes recettes qui ne dépendent pas de mon salaire (revenus passifs).
Mon ambition est de monter graduellement cette proportion à 50 %.

Voilà un exemple de réflexe à acquérir en terme d'éducation financière : revenus salaire
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#33 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 14:50

Jeffrey a écrit :
21 sept. 2019, 14:40
Si c'est ça éduquer ses gosses, je vais aller boire une bière.
Cela s'appelle l'éducation financière, c'est un complément à l'éducation plus globale.
Ce n'est enseigné nulle part. C'est vraiment quelque chose de très pratique.
C'est un peu le sujet du fil (voir le titre).
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11432
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#34 Message par clairette2 » 21 sept. 2019, 14:58

Ca doit être vachement emmerdant un repas de famille chez ignatius :?
Tes gamins sont bien jeunes, épargne leur le chapitre "succession"... Surtout que d'ici qu'ils y soient, les choses auront changé dix fois.... En plus, vu le réchauffement climatique qui se multiplie sensiblement avant chaque manif, ils ne voudront pas avoir d'enfants...
Modifié en dernier par clairette2 le 21 sept. 2019, 15:03, modifié 1 fois.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9932
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#35 Message par WolfgangK » 21 sept. 2019, 15:01

ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 14:48
WolfgangK a écrit :
21 sept. 2019, 14:39
Pour la partie recettes, il faut les capacités cognitives, le goût de l'effort et la patience d'investir dans l'acquisitions de compétences valorisées sur le marché du travail.
Sur la partie recettes, comme beaucoup de monde, le raisonnement s'arrête uniquement en terme de salaire.
C'est justement là qu'intervient l'éducation financière, pour inculquer à ses enfants qu'il faut plusieurs sources de revenus.

Actuellement, j'ai 20 % de mes recettes qui ne dépendent pas de mon salaire (revenus passifs).
Mon ambition est de monter graduellement cette proportion à 50 %.

Voilà un exemple de réflexe à acquérir en terme d'éducation financière : revenus salaire
Historiquement dans ma famille paternelle, les revenus du capital représentaient les ⅔ des revenus…
Mais je ne pense pas que ce soit nécessaire et ne suis pas convaincu que ce soit souhaitable cf. arbitrage déjà évoqués en terme de fonction d'utilité entre activité suffisament rémunératrice pour capitaliser à ce point et activité suffisament épanouissante pour qu'on ait pas frcément envie de réduire la voilure le plus tôt possible & le plus possible.

EDIT: Aussi, je ne suis pas convaincu que ce soit moral au sens généralisable : les sources de "Revenus passifs" (ça fait mieux que "rentes") sont des biens rivaux, donc généraliser leur accumulation n'a pas de sens sauf augmenter leur niveau de prix. C'est là que devrait intervenir l'éducation économique :wink:
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2711
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#36 Message par Marie 94 » 21 sept. 2019, 15:07

ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 14:50
Jeffrey a écrit :
21 sept. 2019, 14:40
Si c'est ça éduquer ses gosses, je vais aller boire une bière.
Cela s'appelle l'éducation financière, c'est un complément à l'éducation plus globale.
Ce n'est enseigné nulle part.
C'est vraiment quelque chose de très pratique.
C'est un peu le sujet du fil (voir le titre).
ça c'est ce que vend Kyosaki avec son bouquin "Père riche, père pauvre". Un type qui a construit son indépendance financière non pas avec ses préconisations mais avec... la vente de son bouquin.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#37 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 15:11

Marie 94 a écrit :
21 sept. 2019, 15:07
ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 14:50
Jeffrey a écrit :
21 sept. 2019, 14:40
Si c'est ça éduquer ses gosses, je vais aller boire une bière.
Cela s'appelle l'éducation financière, c'est un complément à l'éducation plus globale.
Ce n'est enseigné nulle part.
C'est vraiment quelque chose de très pratique.
C'est un peu le sujet du fil (voir le titre).
ça c'est ce que vend Kyosaki avec son bouquin "Père riche, père pauvre". Un type qui a construit son indépendance financière non pas avec ses préconisations mais avec... la vente de son bouquin.
Kiyosaki, je suis pas fan du tout.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2711
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#38 Message par Marie 94 » 21 sept. 2019, 15:13

ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 15:11
Marie 94 a écrit :
21 sept. 2019, 15:07
ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 14:50
Jeffrey a écrit :
21 sept. 2019, 14:40
Si c'est ça éduquer ses gosses, je vais aller boire une bière.
Cela s'appelle l'éducation financière, c'est un complément à l'éducation plus globale.
Ce n'est enseigné nulle part.
C'est vraiment quelque chose de très pratique.
C'est un peu le sujet du fil (voir le titre).
ça c'est ce que vend Kyosaki avec son bouquin "Père riche, père pauvre". Un type qui a construit son indépendance financière non pas avec ses préconisations mais avec... la vente de son bouquin.
Kiyosaki, je suis pas fan du tout.
Pourtant tout ce que t'écrit sur ce fil (voire sur ce forum) c'est un résumé de son bouquin :roll:
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#39 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 15:15

clairette2 a écrit :
21 sept. 2019, 14:58
Ca doit être vachement emmerdant un repas de famille chez ignatius :?
Alors contrairement aux profs, qui nous saoulent dans les repas de famille avec l'éducation nationale (j'ai tout un tas de profs dans ma famille et mes amis :mrgreen: ) et qui pensent que cela intéresse tout le monde, ce genre de truc, personne n'en parle, moi y compris. Justement parce que personne ne comprend, ou comprend différemment selon son niveau d'éducation financière.
Moi je l'enseigne, quand mes enfants veulent comprendre certaines choses.

Après c'est le sujet de la file.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#40 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 15:17

Marie 94 a écrit :
21 sept. 2019, 15:13
ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 15:11
Marie 94 a écrit :
21 sept. 2019, 15:07
ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 14:50

Cela s'appelle l'éducation financière, c'est un complément à l'éducation plus globale.
Ce n'est enseigné nulle part.
C'est vraiment quelque chose de très pratique.
C'est un peu le sujet du fil (voir le titre).
ça c'est ce que vend Kyosaki avec son bouquin "Père riche, père pauvre". Un type qui a construit son indépendance financière non pas avec ses préconisations mais avec... la vente de son bouquin.
Kiyosaki, je suis pas fan du tout.
Pourtant tout ce que t'écrit sur ce fil (voire sur ce forum) c'est un résumé de son bouquin :roll:
:?
Je demande à voir. Je suis en désaccord sur plein de points avec lui, notamment sur la résidence principale, la définition d'actif etc ...
A moins que tu aies lu le bouquin rapidement.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2711
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#41 Message par Marie 94 » 21 sept. 2019, 15:18

Un résumé de Père riche père pauvre fait par un certain Olivier Roland dont tu vantes l'ouvrage dans le fil des livres conseillés pour la lecture:
https://des-livres-pour-changer-de-vie. ... re-pauvre/
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10820
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#42 Message par Vincent92 » 21 sept. 2019, 15:27

Autant lire le livre original de Robert Kiyosaki qui est très facile d’accès.
Mais bon, amha, il y a des trucs plus importants que l’éducation financière à apprendre à son gamin. C’est juste un plus.
Modifié en dernier par Vincent92 le 21 sept. 2019, 15:29, modifié 2 fois.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#43 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 15:28

Marie 94 a écrit :
21 sept. 2019, 15:18
Un résumé de Père riche père pauvre fait par un certain Olivier Roland dont tu vantes l'ouvrage dans le fil des livres conseillés pour la lecture:
https://des-livres-pour-changer-de-vie. ... re-pauvre/
C'est vrai que je suis un entrepreneur éminemment reconnu :wink:
Kiyosaki base tout sur la création d'entreprise.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2711
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#44 Message par Marie 94 » 21 sept. 2019, 15:45

Vincent92 a écrit :
21 sept. 2019, 15:27
Autant lire le livre original de Robert Kiyosaki qui est très facile d’accès.
Mais bon, amha, il y a des trucs plus importants que l’éducation financière à apprendre à son gamin. C’est juste un plus.
Autant lire plutôt la fable de la cigale et de la fourmi. C'est encore plus facile d'accès même pour des jeunes enfants. Pas besoin de connaître le cash flow :P
Sinon, on peut aussi jouer à Destins ou Monopoly avec eux.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#45 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 15:47

Vincent92 a écrit :
21 sept. 2019, 15:27
amha, il y a des trucs plus importants que l’éducation financière à apprendre à son gamin. C’est juste un plus.
C'est tout à fait cela.
C'est un plus.
Mais pour avoir géré des milliers de cas où les gens n'avaient pas un rond pour payer leurs impôts alors qu'ils avaient théoriquement les moyens de les régler (quand on gagne 3000 € par mois, on doit pouvoir payer 700 € de TH), je peux te dire que ce plus n'est pas si fréquent que cela. Alors que dans la plupart des cas, c'est juste du bon sens. Mais même le bon sens s'apprend.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9267
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#46 Message par Jeffrey » 21 sept. 2019, 15:50

ignatius a écrit :
21 sept. 2019, 14:50
Jeffrey a écrit :
21 sept. 2019, 14:40
Si c'est ça éduquer ses gosses, je vais aller boire une bière.
Cela s'appelle l'éducation financière, c'est un complément à l'éducation plus globale.
Ce n'est enseigné nulle part. C'est vraiment quelque chose de très pratique.
C'est un peu le sujet du fil (voir le titre).
Non, je rectifie, c’est ce que tu appelles l’éducation financière. Moi j’appelle ça un ramassis de conneries plus ou moins hétéroclites au sens de l’éducation. Par exemple savoir ce qu’est un actif ou un passif = notion comptable. Ça donne des gens qui confondent les principes de comptabilité d’une entreprise avec les obligations légales afférentes et gérer ses dépenses personnelles et familiales. Savoir se situer sur une échelle de revenus ? Pour savoir kikalaplugrosse et faire des camemberts ou pour la ramener à son cas à tout bout de champ ? Acheter ou louer, les différents cas. Non mais sérieux, tu te vois en train d’éduquer un môme là dessus ? Ils sont pas câblés pour savoir compter tout seul ? Ou tu comptes leur faire le coup de papa te dit d’acheter ça ou ça maintenant.
Sinon, la plupart des trucs dont tu parles, c’est disponible un peu partout et c’est aussi enseigné à plusieurs niveaux. Tout dépend du parcours scolaire
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11432
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#47 Message par clairette2 » 21 sept. 2019, 15:54

Ah Ignatius !! je comprends mieux ta préoccupation !! C'est une déformation professionnelle..A force de voir des gens qui n'y comprennent rien, tu es devenu angoissé.

Relax ! au cours de discussions informelles, et quand le moment sera venu, tu expliquera tout ca à tes enfants..mais c'est quand même juste de l'ordre de la vie pratique, comme de leur apprendre à bricoler, manger sainement ou faire du vélo...
Modifié en dernier par clairette2 le 21 sept. 2019, 15:56, modifié 1 fois.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9267
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#48 Message par Jeffrey » 21 sept. 2019, 15:55

clairette2 a écrit :
21 sept. 2019, 15:54
Ah !! je comprends mieux ta préoccupation !! C'est une déformation professionnelle..A force de voir des gens qui n'y comprennent rien, tu es devenu angoissé.

Relax, au cours de discussions informelles, et quand le moment sera venu, tu expliquera tout ca à tes enfants..mais c'est quand même juste de l'ordre de la vie pratique, comme de leur apprendre à bricoler, manger sainement ou faire du vélo...
+1
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31915
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#49 Message par ignatius » 21 sept. 2019, 16:28

clairette2 a écrit :
21 sept. 2019, 15:54
Ah Ignatius !! je comprends mieux ta préoccupation !! C'est une déformation professionnelle..A force de voir des gens qui n'y comprennent rien, tu es devenu angoissé.

Relax ! au cours de discussions informelles, et quand le moment sera venu, tu expliquera tout ca à tes enfants..mais c'est quand même juste de l'ordre de la vie pratique, comme de leur apprendre à bricoler, manger sainement ou faire du vélo...
bien évidemment.
Je ne les fais pas asseoir autour d'une table avec des fiches de cours toutes prêtes.
Comme je l'ai dit, c'est quelque chose de très pratique.
Comme savoir jardiner, rempoter un rosier, planter un arbre.

Mais bon comme cela semble heurter beaucoup de monde ici, je vais aller en parler avec d'autres personnes, c'est pas bien grave.
C'est dommage pour un sujet qui s'appelle "Transmission, héritage et éducation financière des enfants".

Sans rancune, ciao.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

ProfGrincheux
Messages : 1434
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Transmission, héritage et éducation financière des enfants.

#50 Message par ProfGrincheux » 21 sept. 2019, 16:32

Il ne faut jamais négliger ce type de détails pratiques. Le diable aime à s'y tapir.
Ignorés: pimono.

Répondre