La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5657
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7051 Message par Ave » 15 nov. 2020, 16:10

henda a écrit :
15 nov. 2020, 12:54


J'ai terminé le bouquin.

Charles Prats fait la démonstration de l'ampleur de la fraude sociale (allocations, sécurité sociale, retraites, ..., le livre en décrit une bonne liste) qu'il évalue à ~50 milliards d'euros. À ce niveau, il est plus que temps d'agir pour la stopper plutôt que continuer de chercher le montant exact de la fraude (argument qui revient souvent mais qui finalement freine la lutte contre la fraude, puisqu'on va passer plus de temps à affiner du chiffre qu'à le réduire pour de vrai). On ne peut pas d'un côté demander à la population de faire des efforts (cotiser toujours plus pour avoir moins) et de l'autre, ne pas s'attaquer à la fraude vu les ordres de grandeur qui sont en jeu.

À l'origine de la plus grosse partie de cette fraude il y aurait plus de 5 millions d'individus fantômes qui bénéficieraient d'une ou plusieurs prestations sociales dont une grosse partie d'étrangers (ou en tous cas, à partir de NIR — n° de sécurité sociale — de personnes nées à l'étrangers, ce qui est plus facile à frauder qu'un NIR de personne née en France). Le NIR, c'est l'identifiant unique à la base de toutes les prestations sociales.

Charles Prats s'est aussi un peu intéressé à la fraude fiscale, mais il ne croit plus aux montants mis en avant de l'ordre de 80 voire 100 milliards d'euros. Il pense que le montant de la fraude fiscale caractérisée serait plutôt de l'ordre de 25 milliards d'euros. Ce qui n'enlève pas le fait que c'est un montant important et qu'il faut lutter contre aussi.

Il montre que l'Aide médicale de l'État (AME) fournit gratuitement aux étrangers illégaux (donc hors la loi) une meilleure protection santé qu'aux travailleurs pauvres qui payent leurs cotisations sociales et ne sont pas pris en charge à 100% sur tout. Rien d'illégal jusque là, mais socialement questionnable. D'autant que 80% des Français seraient favorables soit à l'instauration d'une contribution financière des étrangers, soit à sa suppression (à noter qu'avant l'AME, les étrangers illégaux étaient tout de même soignés, mais uniquement dans les hôpitaux). À cela s'ajoute un taux de fraude qui atteint quasiment 50% et qui sert notamment à alimenter fortement le trafic de stupéfiants (Subutex) à l'étranger. À tel point que les autres pays de l'UE demandent à la France de faire quelque chose... L'AME c'était 413 M€ en 2008, 935 M€ en 2019.

Une partie de la fraude sert à financer... le terrorisme :evil:

Il y a une forte résistance venant d'en haut (des politiques et haut-fonctionnaires) à accepter l'existence de cette fraude. Le livre en fait la démonstration (preuves à l'appui, consultables par tous) : des gens plein de mauvaise foi qui cherchent à minimiser la fraude ou à la cacher. C'est un des points les plus scandaleux. Charles Prats travaille sur le sujet depuis 2008, et les gouvernements se sont succédé, mais la fraude sociale reste ignorée. C'est pour ça qu'il a écrit ce livre, pour que tous les contribuables puissent découvrir cette affaire de fraude sociale massive et qui n'avance pas (pas dans le bon sens en tous cas).

Les raisons de cette résistance ne sont pas très développées dans le livre, pourtant ce point est important puisqu'il est à l'origine d'un blocage de la lutte contre la fraude sociale.
  • Concernant la résistance des politiques (des élus), il semblerait que la raison principale soit une peur que si ça se sait, ça fasse le jeu de Marine Le Pen (Charles Prats nous livre quelques preuves allant dans ce sens) au point de risquer de ne pas être réélu. Mais leur raisonnement stupide les mène à cacher la poussière sous le tapis (ce qui pousserait plutôt les gens à voter extrêmes) plutôt qu'à annoncer prendre le problème à bras le corps (c'est ce que veut la population). C'est assez dingue de voir jusqu'où cette configuration politique en France (un parti FN/RN qui sert d'épouvantail mais aussi de meilleur ennemi aux élections — s'il n'est pas trop fort non plus) peut nous polluer en profondeur.
  • Concernant les différentes caisses sociales, les raisons sont encore plus vagues. Peut-être que leurs directeurs ont peur de sauter si on découvre que c'est open bar et qu'ils n'ont rien fait pour lutter contre.
  • Il y aurait peut-être aussi une part de « culture d'entreprise » : dans les caisses sociales on redistribue de l'argent pour faire le bien (pour les pauvres), pas pour faire la police.
  • La bien-pensance : certains journalistes ne peuvent concevoir qu'on s'attaque aux nouveaux damnés de la Terre, les immigrés, des victimes pauvres mais gentils qu'il faut toujours plus aider. Donc il faut étouffer l'affaire et crier à la fake news (fact checking de Libération, etc.). Il y a des passages croustillants dans le livre. Charles Prats a même été contacté par des journalistes cherchant à s'attaquer à Zemmour sur les chiffres qu'il avait révélé à la télévision... (42% d'allocataires de la branche famille qui sont nés à l'étranger)
Il peut aussi avoir le peur que si la fraude est évoquée ouvertement l'acceptabilité de l'impôt devienne moindre.
Peur que les gens se soulèvent, d'attiser le feu ect...
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22257
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7052 Message par kamoulox » 15 nov. 2020, 16:57

Paris : avec la crise sanitaire, de plus en plus de monde à la rue
Depuis janvier 2020, le nombre d’allocataires du revenu de solidarité active (RSA) est passé de 60 000 à près de 70 000 dans la capitale.


Considérable, l'augmentation de 13 % du nombre d'allocataires du revenu de solidarité active (RSA) à Paris au cours de l'année 2020 est un indicateur qui en dit long sur l'impact de la crise sanitaire. Alors qu'en janvier, 60 000 Parisiens percevaient le RSA (564,79 euros par mois pour une personne seule), ils étaient 68 200 en septembre, selon le dernier chiffre disponible de la caisse d'allocations familiales. « Je pense qu'ils sont plus de 70 000 aujourd'hui. C'est du jamais-vu », annonce Léa Filoche (Génération. s), adjointe à la maire de Paris en charge de la solidarité et la lutte contre les inégalités et l'exclusion.

20 000 repas distribués chaque jour

Autre signal alarmant : la distribution d'aide alimentaire sous toutes ses formes (épiceries sociales, repas chauds servis aux sans-abri, paniers-repas), organisée par de nombreuses associations, a presque doublé en volume au cours des dix derniers mois. « De 11 000 repas attribués par jour en janvier 2020, nous sommes passés à 20 000 depuis septembre », constate l'élue.



« Non seulement la crise sanitaire a accentué les difficultés des personnes qui étaient déjà en situation précaire (NDLR : chômage, problèmes d'hébergement…) mais elle s'est aussi traduite par l'arrivée de nouveaux publics jusqu'alors inconnus des services sociaux », observe Léa Filoche. Majoritairement jeunes (moins de 35 ans) et sans charge de famille, ces « nouveaux pauvres » de 2020, dont beaucoup travaillaient comme indépendants (autoentrepreneurs…) dans les secteurs du tourisme ou de l'hôtellerie, se sont retrouvés sans emploi du jour au lendemain au printemps dernier et parfois dans l'incapacité de payer leur loyer.

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4055
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7053 Message par amalricu » 15 nov. 2020, 17:34

"On n'a pas encore de chiffres statistiques publics de l'Insee sur l'augmentation de la pauvreté, mais beaucoup d'indices sur le terrain montrent qu'il y a beaucoup plus de pauvres qu'auparavant et surtout, que c'est appelé à augmenter. Les distributions alimentaires sont un signe assez incontestable. Elles ont augmenté de 25% depuis le début de la crise, avec un pic pendant le confinement parce qu'il y avait une totale désorganisation des systèmes habituels."

"Et puis, on voit l'augmentation du chômage, les destructions d'emplois. D'après les chiffres publics, on sera à peu près à 900 000 destructions d'emplois en 2021 par rapport au début de la crise. Un chômage qui passe de 9% à 11%. Donc, ça veut dire plusieurs centaines de milliers de personnes qui vont perdre des revenus. Il y a donc ceux qui perdent leur emploi mais, au-delà des nouveaux chômeurs, des chômeurs supplémentaires, il y a des millions de Français qui vont perdre des revenus un peu, beaucoup ou pas du tout. Je pense à ceux qui étaient ou qui sont encore au chômage partiel. C’est quand même 15% de revenus en moins. "

Ceux qui sont le plus touchés, ce sont les indépendants, les petites PME, les auto entrepreneurs, les intérimaires, les saisonniers, les intermittents du spectacle.

"Au-delà de ça, ce qui est sans doute plus spectaculaire, ce sont les jeunes, ceux qui n'avaient rien parce qu’ils étaient étudiants, chez leurs parents et ils auraient dû, en temps normal, entrer sur le marché du travail, entrer sur le marché du logement et là, cette année, ça va être compliqué."

Manuel Domergue, directeur des études à la Fondation Abbé Pierre
https://www.franceculture.fr/emissions/ ... ux-pauvres

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 2290
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7054 Message par ProfGrincheux » 15 nov. 2020, 22:01

Les risques de fraude et autres aléas moraux ont été historiquement avancés par les opposants à la protection sociale.

Celle ci n'a pas été créée par l'opération du Saint-Esprit en 1945 il y a eu 70 ans d'essais variés auparavant et des oppositions violentes. D'autre part elle a remplacé les institutions caritatives religieuses qui semblent avoir existé des l'origine du christianisme et les institutions étatiques dédiées aux indigents.

La polémique contre la protection sociale n'a jamais cessé depuis. Entre 1945 et 1973, cette polemique a été impuissante mais petit à petit des réformes menées au nom de la liberté économique ont mis en place des circuits économiques qui a la longue sont susceptibles de rendre insoutenable la protection sociale.

En effet protection sociale et liberté économique sont difficilement compatibles.

La protection sociale était la première et la plus facile des réformes démocratiques amenant au socialisme (=l'Etat possède et contrôle les moyens de production) dans la perspective des sociaux-démocrates du début du 20e siècle. Les communistes s'y sont associés car ils ont bien vu que l'électorat ouvrier y était favorable. Ce qu'ils n'avaient pas prévu est que cet électorat a accepté de ne pas aller tellement plus loin dans la direction du socialisme et de se contenter de progrès sociaux négociés .
Il y a eu une brève tentative d'aller plus loin en France avec les nationalisations du Programme Commun de la gauche mis partiellement en application en 1981-83. Puis ça a vite battu en retraite et les sociaux-démocrates français se sont bornés à des réformes sociétales et à l'extension de la protection sociale. L'électorat français y est extrêmement attaché et ce n'est pas minoritaire du tout. Par exemple aux USA la sécurité sociale existe mais n'a pas l'ampleur qu'elle prend en France. Parce que l'électorat n'y tient pas vraiment.

Toujours est il que l'argument de la fraude a été rejeté en bloc par les partisans de la sécurité sociale. La distinction entre fraude et prestations légalement attribuées mais sujettes à caution est facile à brouiller (dans le discours electoral). Or toute prestation est sujette à caution des qu'on commence à utiliser des arguments d'alea moral.....

Or il est évident que la fraude est possible. Et si c'est possible ça se produit. Comme la fraude fiscale.

Les ordres de grandeur sont d'ailleurs les mêmes.

Pour beaucoup de raisons historiques, dont le paritarisme qui est une traduction de la méfiance à l'égard de l'Etat, l'Etat à beaucoup de mal à reformer structurellement les organismes en charge de la protection sociale. Jusqu'a une date récente les autorités françaises avaient peur de la CGT et dans les années 80 encore du PCF. Ces organisations avaient une relation avec le reste de la société sur le mode du "Circulez ya rien à voir" notamment dans les organismes sociaux qu'ils geraient. Structures qui sont toujours en place.

De plus la fraude sociale n'est pas mise à profit que par des non-résidents et irrigue probablement les quartiers défavorisés.

Les autorités craignent donc des conséquences sociales lourdes et des émeutes en banlieue. Bon maintenant il y a un prolétariat d'importation qui fonctionne un peu sur le même mode que la contre-societe communiste jadis et auquel l'Etat hésite a se confronter.

Le problème quand on prend le taureau par les cornes c'est que ses cornes sont pointues.

*****

Un autre discours est celui de l'urgence sociale. Il est ici tenu par des organisations caritatives et des politiciens de gauche.

On va voir ce qui se passe mais effectivement il y a lieu d'être inquiet. Les phénomènes décrits dans ces deux posts sont crédibles.

C'est dans ces moments que l'idée que les pauvres l'ont bien cherché prend du plomb dans l'aile.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Ystava
Messages : 1131
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7055 Message par Ystava » 15 nov. 2020, 23:40

sanglier78 a écrit :
11 nov. 2020, 15:07
Article L'union papier que les conséquences du Covid pour la jeunesse
Lorélie, master en ressources humaines, je pouvais espérer 1700 à 1900 € net par mois, j'ai du accepté 1350€ net par mois, mon frère caissier chez Leroy Merlin, il est autant payé que moi ...
La smicardisation en marche :lol:

Mais bon, ça va faire plaisir à Goldo : moins les locaux sont payés, moins les patrons sont tentés d'importer de la main d'oeuvre africaine :mrgreen:
henda a écrit :
11 nov. 2020, 15:49
Pas de sommaire, pas d'index, pas d'en-tête de page pour connaître le chapitre en cours
Sérieux ? :shock: Un sacré charlot cet éditeur.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 6964
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7056 Message par henda » 16 nov. 2020, 06:49

Ystava a écrit :
15 nov. 2020, 23:40
henda a écrit :
11 nov. 2020, 15:49
Pas de sommaire, pas d'index, pas d'en-tête de page pour connaître le chapitre en cours
Sérieux ? :shock: Un sacré charlot cet éditeur.
Y'a quand même le n° de page :mrgreen:

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13925
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7057 Message par Goldorak2 » 16 nov. 2020, 07:56

Ystava a écrit :
15 nov. 2020, 23:40
La smicardisation en marche :lol:

Mais bon, ça va faire plaisir à Goldo : moins les locaux sont payés, moins les patrons sont tentés d'importer de la main d'oeuvre africaine :mrgreen:
depuis le chômage de masse, on va dire depuis les années 1980, l'immigration n'est pas là pour travailler, mais pour profiter, se soigner, voler, islamiser...
Combien de travailleurs avec un contrat de travail parmi les 300 à 400 000 migrants annuels qui entrent chaque année ? Je crois me souvenir -je peux me tromper- que c'est de l'ordre de 30 000, soient moins d'une entrée sur 10.

120% de PIB en dette (sans compter le hors bilan des droits à retraites) malgré des impôts et cotisations records, ce n'est pas arrivé par l'opération du saint esprit.

L'immigration est une catastrophe. Une catastrophe en termes de paix civile, de droit humain, de droit des femmes, de liberté d'expression, de sécurité...mais aussi une catastrophe économique.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43265
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7058 Message par slash33 » 16 nov. 2020, 08:50

«France, dindon du plan de relance européen ?»
Le Cercle des économistes, le 16/11/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... d7b7f0d58a
L'Italie et l'Espagne, avec des enveloppes respectives de 65,5 et 59,2 milliards d'euros, tirent bien leur épingle du jeu. Ils devancent la France qui, avec 37,4 milliards, serait le troisième récipiendaire. Suivraient la Pologne et l'Allemagne, avec respectivement 23,1 et 22,7 milliards d'euros. Ainsi la France recevrait 10% des fonds plan de relance, alors qu'elle représente 17,6% du PIB Européen et qu'elle est beaucoup plus touchée que la moyenne des pays Européens.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13925
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7059 Message par Goldorak2 » 16 nov. 2020, 09:10

slash33 a écrit :
16 nov. 2020, 08:50
«France, dindon du plan de relance européen ?»
Le Cercle des économistes, le 16/11/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... d7b7f0d58a
L'Italie et l'Espagne, avec des enveloppes respectives de 65,5 et 59,2 milliards d'euros, tirent bien leur épingle du jeu. Ils devancent la France qui, avec 37,4 milliards, serait le troisième récipiendaire. Suivraient la Pologne et l'Allemagne, avec respectivement 23,1 et 22,7 milliards d'euros. Ainsi la France recevrait 10% des fonds plan de relance, alors qu'elle représente 17,6% du PIB Européen et qu'elle est beaucoup plus touchée que la moyenne des pays Européens.
la France n'est pas défendue par ses "élites" et encore moins par ses chefs. Normale qu'elle soit systématiquement le dindon de chaque farce. En particulier lors des farces européennes. Il faudra bien que macron rebondisse et trouve un point de chute après son excellent travail à la tête des fossoyeurs de la France.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

sanglier78
Messages : 719
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7060 Message par sanglier78 » 16 nov. 2020, 13:55

Reprise en V V V
quand vous lisez ce genre de chose, vous croyez quoi ?
La saison de ski est morte aussi au passage (vu la taille des studios de ski, manger midi un sandwich, et le soir des pates , cela fait réver)
https://www.lepoint.fr/gastronomie/info ... 232_82.php

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7061 Message par domcat74 » 16 nov. 2020, 15:46


sanglier78
Messages : 719
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7062 Message par sanglier78 » 17 nov. 2020, 11:30

reprise en V V V
11:20
Reconfinement : la SNCF supprime des trains régionaux

La SNCF a été amenée à supprimer jusqu'à 30 % de ses trains régionaux pour adapter son service à la baisse de la fréquentation engendrée par le confinement, tandis que la desserte des grandes lignes reste inchangée, a-t-elle annoncé dans un communiqué.
autre stratégie
1 train par heure Sedan/Charleville/Rethel/Reims/Champagne ARdenne TGV
aujourd'hui
1 train par heure qui fait soit Champagne Ardenne TGV Reims, soit Reims Charleville, soit Sedan Charleville, un beau bazar

sanglier78
Messages : 719
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7063 Message par sanglier78 » 17 nov. 2020, 17:36

reprise encore plus en V V V V
https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... te-1265698
et une autre, un marchand de viande à la peine
https://www.lesechos.fr/pme-regions/occ ... is-1265710
Modifié en dernier par sanglier78 le 17 nov. 2020, 17:53, modifié 1 fois.

Avatar du membre
krachboom
+
+
Messages : 3452
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7064 Message par krachboom » 17 nov. 2020, 17:48

les chinois auront revendus l'aéroport de Toulouse au bon moment :roll:

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7065 Message par domcat74 » 17 nov. 2020, 18:13

krachboom a écrit :
17 nov. 2020, 17:48
les chinois auront revendus l'aéroport de Toulouse au bon moment :roll:
Hasard ? Je ne crois pas ! :wink:

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4055
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7066 Message par amalricu » 17 nov. 2020, 20:19

Suicide à 24 ans d'une indépendante belge à Liège :
Le 3 août dernier, Alysson avait ouvert son salon de barbier rue Saint-Gilles à Liège, en Belgique, juste après le confinement. « Sa boutique », comme elle aimait l'appeler, était le rêve de toute une vie. Cette barbière de 24 ans y pensait depuis son enfance.

Mais, quelques semaines à peine après l’ouverture, Alysson a dû fermer son commerce car l'activité de barbier a été jugé comme “non essentiel” par le gouvernement belge. À cause des mesures sanitaires, elle faisait face à d’importantes difficultés financières. Les clients étaient devenus plus rares et sa comptable lui conseillait de fermer son salon, seulement quatre mois après l’avoir ouvert.

De plus, elle n'a pas pu bénéficier du droit passerelle parce que son commerce était trop récent. “Je suis inéligible aux aides proposées” avait témoigné la jeune femme. Dans un accès de désespoir, Alysson a mis fin à ses jours lundi.

« Ce qui est sûr, ce qui a mis l’étincelle à toute cette poudre, c’est d’être considérée comme non essentielle » a témoigné l'oncle de la victime. « Et de devoir fermer boutique sans aucune aide financière de la part de qui que ce soit. » a-t-il ajouté.
https://www.sudinfo.be/id281561/article ... le-feu-aux

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15207
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7067 Message par pimono » 17 nov. 2020, 21:02

amalricu a écrit :
17 nov. 2020, 20:19
Suicide à 24 ans d'une indépendante belge à Liège :
Le 3 août dernier, Alysson avait ouvert son salon de barbier rue Saint-Gilles à Liège, en Belgique, juste après le confinement. « Sa boutique », comme elle aimait l'appeler, était le rêve de toute une vie. Cette barbière de 24 ans y pensait depuis son enfance.

Mais, quelques semaines à peine après l’ouverture, Alysson a dû fermer son commerce car l'activité de barbier a été jugé comme “non essentiel” par le gouvernement belge. À cause des mesures sanitaires, elle faisait face à d’importantes difficultés financières. Les clients étaient devenus plus rares et sa comptable lui conseillait de fermer son salon, seulement quatre mois après l’avoir ouvert.

De plus, elle n'a pas pu bénéficier du droit passerelle parce que son commerce était trop récent. “Je suis inéligible aux aides proposées” avait témoigné la jeune femme. Dans un accès de désespoir, Alysson a mis fin à ses jours lundi.

« Ce qui est sûr, ce qui a mis l’étincelle à toute cette poudre, c’est d’être considérée comme non essentielle » a témoigné l'oncle de la victime. « Et de devoir fermer boutique sans aucune aide financière de la part de qui que ce soit. » a-t-il ajouté.
https://www.sudinfo.be/id281561/article ... le-feu-aux
L'argent ne doit pas justifier tout et n'importe quoi. De toutes évidence, cette pauvre victime, a été un peu trop loin...
Paix à son ame.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22257
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7068 Message par kamoulox » 17 nov. 2020, 21:32

Quelle tristesse pauvre fille :cry:

Le pire c’est que ça, ça va être journalier dans quelques semaines chez les restaurateurs ou autre...

ParisIDF92
Messages : 658
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7069 Message par ParisIDF92 » 17 nov. 2020, 22:22


Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22257
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7070 Message par kamoulox » 17 nov. 2020, 22:42

Terrible tout ses homos fuyant leurs pays :lol:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32561
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7071 Message par ignatius » 17 nov. 2020, 22:45

Goldorak2 a écrit :
16 nov. 2020, 09:10
slash33 a écrit :
16 nov. 2020, 08:50
«France, dindon du plan de relance européen ?»
Le Cercle des économistes, le 16/11/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... d7b7f0d58a
L'Italie et l'Espagne, avec des enveloppes respectives de 65,5 et 59,2 milliards d'euros, tirent bien leur épingle du jeu. Ils devancent la France qui, avec 37,4 milliards, serait le troisième récipiendaire. Suivraient la Pologne et l'Allemagne, avec respectivement 23,1 et 22,7 milliards d'euros. Ainsi la France recevrait 10% des fonds plan de relance, alors qu'elle représente 17,6% du PIB Européen et qu'elle est beaucoup plus touchée que la moyenne des pays Européens.
la France n'est pas défendue par ses "élites" et encore moins par ses chefs. Normale qu'elle soit systématiquement le dindon de chaque farce. En particulier lors des farces européennes. Il faudra bien que macron rebondisse et trouve un point de chute après son excellent travail à la tête des fossoyeurs de la France.
Forcément, les Français méprisent les institutions européennes.
Alors que les autres nations envoient leurs meilleurs fonctionnaires et verrouillent toutes les commissions, nous envoyons les seconds couteaux qui se distinguent par leur absence.
Le Haut-fonctionnaire français, imbu de lui même, pense que le pouvoir se situe comme sous conseiller d'un obscur cabinet d'un secrétariat d'état.
Les allemands, hollandais, danois, investissent et verrouillent les postes à Bruxelles.
Et ils ont raison.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43265
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7072 Message par slash33 » 17 nov. 2020, 22:47

Le gouvernement français ramène à 6% sa prévision de croissance pour 2021
Reuters, le 17/11/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... bd07cba2d3
Le gouvernement français a ramené de 8% à 6% sa prévision de croissance du PIB pour l'année prochaine, a annoncé mardi soir le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, imputant ce rebond moindre que prévu à l'impact des mesures de confinement face à la crise sanitaire

Avatar du membre
Manfred
~~+
~~+
Messages : 14879
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7073 Message par Manfred » 17 nov. 2020, 23:01

ignatius a écrit :
17 nov. 2020, 22:45
Goldorak2 a écrit :
16 nov. 2020, 09:10
slash33 a écrit :
16 nov. 2020, 08:50
«France, dindon du plan de relance européen ?»
Le Cercle des économistes, le 16/11/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... d7b7f0d58a
L'Italie et l'Espagne, avec des enveloppes respectives de 65,5 et 59,2 milliards d'euros, tirent bien leur épingle du jeu. Ils devancent la France qui, avec 37,4 milliards, serait le troisième récipiendaire. Suivraient la Pologne et l'Allemagne, avec respectivement 23,1 et 22,7 milliards d'euros. Ainsi la France recevrait 10% des fonds plan de relance, alors qu'elle représente 17,6% du PIB Européen et qu'elle est beaucoup plus touchée que la moyenne des pays Européens.
la France n'est pas défendue par ses "élites" et encore moins par ses chefs. Normale qu'elle soit systématiquement le dindon de chaque farce. En particulier lors des farces européennes. Il faudra bien que macron rebondisse et trouve un point de chute après son excellent travail à la tête des fossoyeurs de la France.
Forcément, les Français méprisent les institutions européennes.
Alors que les autres nations envoient leurs meilleurs fonctionnaires et verrouillent toutes les commissions, nous envoyons les seconds couteaux qui se distinguent par leur absence.
Le Haut-fonctionnaire français, imbu de lui même, pense que le pouvoir se situe comme sous conseiller d'un obscur cabinet d'un secrétariat d'état.
Les allemands, hollandais, danois, investissent et verrouillent les postes à Bruxelles.
Et ils ont raison.
+1
et c'est un argument supplémentaire pour sortir de ce machin, où notre intérêt national est sacrifié à celui des autres pays.

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 2340
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7074 Message par squamata » 18 nov. 2020, 01:02

slash33 a écrit :
16 nov. 2020, 08:50
«France, dindon du plan de relance européen ?»
Le Cercle des économistes, le 16/11/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... d7b7f0d58a
L'Italie et l'Espagne, avec des enveloppes respectives de 65,5 et 59,2 milliards d'euros, tirent bien leur épingle du jeu. Ils devancent la France qui, avec 37,4 milliards, serait le troisième récipiendaire. Suivraient la Pologne et l'Allemagne, avec respectivement 23,1 et 22,7 milliards d'euros. Ainsi la France recevrait 10% des fonds plan de relance, alors qu'elle représente 17,6% du PIB Européen et qu'elle est beaucoup plus touchée que la moyenne des pays Européens.
C'est 390 milliards a se partager sous forme de subvention. J'ai l'impression qu'il n'y a aucun état associé à cette dette. C'est toujours de l'euro cet argent ?
Ce sont les fameux euro bond ?

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13925
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7075 Message par Goldorak2 » 18 nov. 2020, 01:08

ignatius a écrit :
17 nov. 2020, 22:45
Forcément, les Français méprisent les institutions européennes.
Alors que les autres nations envoient leurs meilleurs fonctionnaires et verrouillent toutes les commissions, nous envoyons les seconds couteaux qui se distinguent par leur absence.
non ce n'est pas la principale raison. La principale raison est que les chefs français veulent un accord européen à tout prix, sauvegarder la fiction du couple franco allemand, décidé par les allemands et ne prennent pas le risque d'une rupture. Ou ne rompent pas. Meilleur exemple, Hollande qui devait renégocier je ne sai plus quel accord et qui se couche immédiatement sitôt élu (ce n'est pas renégociable ont dit les "partenaires".
En d'autre temps, la France a obtenu ce qu'elle voulait de l'Europe. Mais elle avait des dirigeants soucieux de l'intérêt de la France, prêts à mettre un véto, à pratiquer la politique de la chaise vide, à ne pas obtenir d'accord du tout si celui échafaudé devait être défavorable à nos intérêts.
Et comme on a l'habitude de se coucher, l'UE ne fait plus semblant de nous ménager. Voir combien nous empocherons et combien nous rembourserons si le prêt de la relance européenne spécial covid se concrétise... alors que le covid nous affecte économiquement plus que la moyenne, grace à l'excellente prestation de Micron.

Il faut quitter l'UE qui est un boulet... alors que nous coulons déjà.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13925
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7076 Message par Goldorak2 » 18 nov. 2020, 01:16

squamata a écrit :
18 nov. 2020, 01:02

C'est 390 milliards a se partager sous forme de subvention. J'ai l'impression qu'il n'y a aucun état associé à cette dette. C'est toujours de l'euro cet argent ?
Ce sont les fameux euro bond ?
Macron a dit que ce serait remboursé par de nouvelles taxes de niveau européens. Taxe sur les gafa ou taxe écologique sur des importations.
Bon, s'il n'y a pas d'accord européen (unanime...), ce sera comme d'hab les états qui paieront. La France paiera sa quote part habituelle, et même un peu plus (un peu plus lourde avec le brexit, les britanniques payaient plus qu'ils ne recevaient et les gentils français européistes compenseront).
J'ai retenu, -je peux me tromper- la France touche 10% du prêt fédéré, la France remboursera 20% fédéré. Macron est content, la fédéralisation européenne a fait un grand pas. Il a été élu pour l'Europe.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 2340
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7077 Message par squamata » 18 nov. 2020, 01:37

Goldorak2 a écrit :
18 nov. 2020, 01:16
squamata a écrit :
18 nov. 2020, 01:02

C'est 390 milliards a se partager sous forme de subvention. J'ai l'impression qu'il n'y a aucun état associé à cette dette. C'est toujours de l'euro cet argent ?
Ce sont les fameux euro bond ?
Macron a dit que ce serait remboursé par de nouvelles taxes de niveau européens. Taxe sur les gafa ou taxe écologique sur des importations.
Bon, s'il n'y a pas d'accord européen (unanime...), ce sera comme d'hab les états qui paieront. La France paiera sa quote part habituelle, et même un peu plus (un peu plus lourde avec le brexit, les britanniques payaient plus qu'ils ne recevaient et les gentils français européistes compenseront).
J'ai retenu, -je peux me tromper- la France touche 10% du prêt fédéré, la France remboursera 20% fédéré. Macron est content, la fédéralisation européenne a fait un grand pas. Il a été élu pour l'Europe.
Ok, je me doute bien que l'Europe ne veut pas garder cette dette, ils vont les faire passer sur des taxes écologiques européennes sans doute.
Il y a peut etre un concept a développer, par exemple se faire financer une pompe a chaleur par l’Europe et y greffer un brûleur de déchets "non recyclable" pour amélioré le COP de la pompe a chaleur en hiver. La France améliorerait ses stats sur les déchets "non recyclable" et consommerait moins d'électricité en hiver.

sanglier78
Messages : 719
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7078 Message par sanglier78 » 18 nov. 2020, 10:27

reprise en VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV
où quand les acteurs économiques ne croyent plus dans le gouvernement
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/blabl ... 1-20201118

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15207
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7079 Message par pimono » 18 nov. 2020, 12:14

"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8591
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7080 Message par Indécis » 19 nov. 2020, 09:44

101 maires alertent Emmanuel Macron sur la «bombe à retardement» des banlieues frappées par la crise
https://www.lefigaro.fr/politique/101-m ... e-20201113
INFO LE FIGARO - En association avec le collectif Territoires gagnants, les élus réclament 1% des 100 milliards du plan de relance pour sauver les zones sensibles en voie de paupérisation accélérée.

Tous les signaux sont au rouge dans les quartiers. Le collectif Territoires gagnants, qui rassemble des maires et des présidents d'associations, vient de mobiliser 101 élus locaux pour envoyer un message d'alerte au président de la République. Dans une lettre qui sera transmise à l'Élysée samedi, les signataires proposent de réserver 1% du plan de relance, soit 1 milliard d'euros, pour répondre aux urgences constatées dans des quartiers en grande souffrance. Avec la crise sanitaire et ses conséquences économiques, les associations caritatives avaient déjà signalé une explosion des demandes d'aides (hausse de 50%) et l'apparition de nouveaux profils sociologiques parmi les bénéficiaires de la solidarité. Cette fois, élus et professionnels estiment que ces difficultés sont décuplées dans les banlieues et qu'il est primordial d'apporter une réponse avant l'effondrement.

Taux de chômage en hausse accélérée, paupérisation des emplois, croissance de l'aide alimentaire, chute des inscriptions dans les salles de sport et les associations culturelles destinées aux jeunes, baisse du nombre de licenciés, triple baisse des revenus dans les foyers, du nombre de licenciés et des créations d'association ... «Nous constatons des baisses de 25% à 30%», s'inquiète Guillaume Villemot, ex-signataire de l'appel de Grigny lancé en 2017 dans le cadre des États généraux de la ville et membre du collectif Territoires gagnants.

Aujourd'hui, quand certains départements comme la Sarthe ou les Yvelines enregistrent une progression des demandes de RSA dépassant les 17%, les acteurs de terrains constatent un effet en cascade dans les quartiers où même les bénévoles de l'humanitaire, qui sont plus souvent des seniors, commencent à manquer à l'appel à cause du confinement et des difficultés économiques. «Les maires sont pleins de bonne volonté mais ils sont submergés par les urgences», insiste encore le président de l'agence des quartiers.

Parmi les 101 maires signataires du courrier adressé au chef de l'État trois ans après son discours de Tourcoing (Emmanuel Macron avait alors soutenu l'idée d'un nouveau pacte de confiance sur la politique de la ville), on retrouve le président des maires de France François Baroin (Troyes), Guillaume Delbar (Roubaix), Frédéric Leturque (Arras), Marie-Claude Jarrot (Montceau-les-Mines) ou encore Laurent Marcangeli (Ajaccio).

Pour tous ces élus, il est donc urgent de relancer le pacte de confiance. L'État s'est engagé dans la labellisation de 120 cités éducatives mais la France compte 1400 quartiers prioritaires et la baisse des aides personnalisées au logement (APL) a eu des conséquences sur les allocataires mais également sur les bailleurs. «La mesure de chômage partiel à hauteur de 80% du salaire est certainement une mesure extraordinaire mais les 20% de revenus manquants pèsent très lourd dans les foyers 10 euros en fin de mois sont hyper essentiels», insiste Villemot.

Tout en ayant «parfaitement conscience» des limites de l'État en ces temps difficiles, l'initiateur de la lettre à Emmanuel Macron estime que la création d'un conseil national des solutions permettrait de cibler avec précision les urgences. Ainsi, ce milliard que les élus demandent pour les banlieues serait réparti en priorité vers le monde associatif culturel à destination des jeunes (100 millions), les aides humanitaires d'urgence (200 millions), la création de centres médicaux et maisons de santé (200 millions), la mobilisation des acteurs de l'emploi (120 millions) et le reste consacré notamment aux médiateurs, à la lutte contre l'illettrisme et à la mobilité.

«Tout est sur la table du président de la République. Il ne faudra pas s'étonner si l'aggravation des fractures dans ces quartiers entraîne un recul républicain. Si les professionnels perdent la main sur ces sujets, d'autres la prendront. C'est une bombe à retardement et il n'y a pas de plan B», prévient Guillaume Villemot avant d'envoyer son courrier de la dernière chance à Emmanuel Macron.
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7081 Message par domcat74 » 19 nov. 2020, 10:53


Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7082 Message par domcat74 » 19 nov. 2020, 11:02

"C'est un engrenage, un cercle vicieux" : Genève débordé par une nouvelle vague de précarité

https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 96330.html

sanglier78
Messages : 719
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7083 Message par sanglier78 » 19 nov. 2020, 11:30

reprise en VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV
https://www.latribune.fr/depeches/reute ... crise.html

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4055
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7084 Message par amalricu » 19 nov. 2020, 11:34

domcat74 a écrit :
19 nov. 2020, 11:02
"C'est un engrenage, un cercle vicieux" : Genève débordé par une nouvelle vague de précarité

https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 96330.html
Après la crise sanitaire, la crise économique, la crise sociale....la crise politique. Ça va secouer. Manu si tu m'entends...

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 939
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : charentes

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7085 Message par maud lepage 75 » 19 nov. 2020, 11:37

bientôt des " kits de suicide " , en vente libre , dans les pharmacies !!!!!

les labos vont nous sortir ça pour l'année prochaine !!!!

"seulement , 39.90 € " dépêchez vous avant la pénurie :idea: :idea: :idea:

pensez vous , vraiment , que les maitres du monde vont supporter longtemps , tous ces futurs centenaires improductifs et couteux ???????? :oops: :oops:

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7086 Message par domcat74 » 19 nov. 2020, 11:38

sanglier78 a écrit :
19 nov. 2020, 11:30
reprise en VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV
https://www.latribune.fr/depeches/reute ... crise.html
Mimile nous manque parfois avec sa gripette, grisounette, reprise en V. Ca mettait du baume au coeur :mrgreen:

Qqun_de_Passage
Messages : 116
Enregistré le : 23 janv. 2020, 17:07

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7087 Message par Qqun_de_Passage » 19 nov. 2020, 11:40

On a privilégié durant cette décennies les « emplois » hors du système de protection sociale (auto-entrepreneurs dévoyés, free-lance) ou bien le parasitant (intérimaires, intermittents, contrats courts successifs, 3 formes « «d’emploi »  financés par le Pôle emploi). On c’est tout le monde, hein, depuis 2007. Tout ça pour baisser le coût du travail (cad économiser les cotisations) dans des secteurs meme pas soumis à la concurrence internationale (services, petits jobs etc)

Les syndicats avaient averti des risques à court terme :
On prive de leurs ressources les régimes d’assurance sociale (maladie, famille invalidité, retraite...) et on alourdit les cotisations de tous les salariés, y compris les producteurs soumis à la concurrence mondiale. Mais on a laissé passer car on s’est dit qu’ils étaient juste dég ne plus gérer l’argent et la vie des gens via les systèmes paritaires. Et aussi qu’à près tout c bien de toucher plus en économisant les cotisations à des régimes sociaux bancals.

A long terme : c’est ce qu’on voit actuellement. Tous ces jobeurs à la petite semaine se retrouvent sans rien au moindre incident, et collectivement, d’où le risque d’explosion sociale / insurrection de ces nouveaux travailleurs pauvres.
Si au moins leur précarité était compensée par un net plus élevé que le salarié, on aurait pu leur reprocher de ne pas avoir fait de réserves... mais non, à la fois précaires et rémunérés au minimum acceptable.
On se demande où est allé la différence 🤔
Ce Covid met le focus sur ces situations à la ***. Car d’habitude, chacun d’eux crève en silence en cas de perte de contrat, de maladie ou autre accident de la vie, avec retour direct aux minima sociaux.

alexlyon
-++
-++
Messages : 3581
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7088 Message par alexlyon » 19 nov. 2020, 11:42

Préférence nationale.

Korn
-+
-+
Messages : 1946
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7089 Message par Korn » 19 nov. 2020, 12:16

Le problème de tout ça, c'est qu'on déverse des quantités incroyables d'argent pour sauver le système et beaucoup de gens avec. C'est très bien (pas le choix de toute façon) mais dans le même temps, beaucoup d'autres n'auront rien du tout et basculeront dans une forte précarité ou n'en sortiront jamais.
C'est un système inégalitaire jamais vu.
Une fois la crise sanitaire passée, tout ceux qui se sont retrouvés sur le carreau (parmi eux, beaucoup de travailleurs), mais aussi ceux à qui ont a dit qu'il n'y avait pas d'argent, seront dans la rue. Objectivement, il n'y a plus de repère avec l'argent aujourd'hui. Il sera difficile de ne pas plier aux diverses revendications quand on sait qu'une partie des français a épargné des dizaines de milliards pendant ce confinement ou que certains sont payés au chaud chez eux pendant des mois, voire de années pour certains si j'ai bien compris.

olmostoline
~~+
~~+
Messages : 5933
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7090 Message par olmostoline » 19 nov. 2020, 12:32

J'ai vu passé un tweet qui disait que 22% des US $ en circulation ont été créés en 2020. En terme de masse monétaire et de création d'inflation, c'est pamal.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 6964
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7091 Message par henda » 19 nov. 2020, 16:58

amalricu a écrit :
19 nov. 2020, 11:34
domcat74 a écrit :
19 nov. 2020, 11:02
"C'est un engrenage, un cercle vicieux" : Genève débordé par une nouvelle vague de précarité

https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 96330.html
Après la crise sanitaire, la crise économique, la crise sociale....la crise politique. Ça va secouer. Manu si tu m'entends...
Manu est plus préoccupé par l'Afrique en fait.
viewtopic.php?f=205&t=94843&p=2477932#p2477925

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4055
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7092 Message par amalricu » 20 nov. 2020, 00:22

Une restauratrice de 36 ans met fin à ses jours en Bretagne. Elle tenait un petit routier dans le Morbihan. Ça se paiera. A côté les Gilets jaunes, ce sera peanuts. Pour 1 suicide, combien de ruines, de faillites ?

https://www.transportissimo.com/restaurant-routier/
Bien sûr, il y a des aides, mais comme le précise Brigitte Vitale, fondatrice de l’association Aide Entreprise, dans les colonnes de l’Est Républicain (16/11) « La bouffée d’air apportée par toutes ces aides donne une impression de sécurité illusoire. Une entreprise qui n’a pas de chiffre d’affaires pendant des mois n’est pas destinée à survivre » et elle craint une hécatombe de dépôts de bilan dans quelques mois. De nombreux experts craignent une recrudescence de suicides … comme cela s’est produit pour la patronne du restaurant Le Kenyah à Plougoumelen (Morbihan)
Modifié en dernier par amalricu le 20 nov. 2020, 07:05, modifié 1 fois.

Avatar du membre
L2L
+
+
Messages : 3225
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7093 Message par L2L » 20 nov. 2020, 05:54

amalricu a écrit :
20 nov. 2020, 00:22
Une restauratrice de 36 ans met fin à ses jours en Bretagne. Elle tenai un petit routier dans le Morbihan. Ça se paiera. A côté les Gilets jaunes, ce sera peanuts. Pour 1 suicide, combien de ruines, de faillites ?

https://www.transportissimo.com/restaurant-routier/
Bien sûr, il y a des aides, mais comme le précise Brigitte Vitale, fondatrice de l’association Aide Entreprise, dans les colonnes de l’Est Républicain (16/11) « La bouffée d’air apportée par toutes ces aides donne une impression de sécurité illusoire. Une entreprise qui n’a pas de chiffre d’affaires pendant des mois n’est pas destinée à survivre » et elle craint une hécatombe de dépôts de bilan dans quelques mois. De nombreux experts craignent une recrudescence de suicides … comme cela s’est produit pour la patronne du restaurant Le Kenyah à Plougoumelen (Morbihan)
[Mode Pazuzu on]

Oui, mais combien d’octogénaires cancéreux sauvés du COVID pour chaque suicide ?

Sinon, rien ne t'empêche de tirer une balle dans la tête de tes grands-parents si tu veux sauver un commerçant/restaurateur !

[mode Pazuzu off]
Pi-r2 le 10 mars 2020 a écrit :
10 mars 2020, 17:59
on tape les 8000 cas dans 8 jours, les 100 000 avant la fin du mois. A la fin au moins 200 000 morts en France directement dus à ce virus.

sanglier78
Messages : 719
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7094 Message par sanglier78 » 20 nov. 2020, 08:34


Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5444
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7095 Message par ddv » 20 nov. 2020, 09:19

L2L a écrit :
20 nov. 2020, 05:54
amalricu a écrit :
20 nov. 2020, 00:22
Une restauratrice de 36 ans met fin à ses jours en Bretagne. Elle tenai un petit routier dans le Morbihan. Ça se paiera. A côté les Gilets jaunes, ce sera peanuts. Pour 1 suicide, combien de ruines, de faillites ?

https://www.transportissimo.com/restaurant-routier/
Bien sûr, il y a des aides, mais comme le précise Brigitte Vitale, fondatrice de l’association Aide Entreprise, dans les colonnes de l’Est Républicain (16/11) « La bouffée d’air apportée par toutes ces aides donne une impression de sécurité illusoire. Une entreprise qui n’a pas de chiffre d’affaires pendant des mois n’est pas destinée à survivre » et elle craint une hécatombe de dépôts de bilan dans quelques mois. De nombreux experts craignent une recrudescence de suicides … comme cela s’est produit pour la patronne du restaurant Le Kenyah à Plougoumelen (Morbihan)
[Mode Pazuzu on]

Oui, mais combien d’octogénaires cancéreux sauvés du COVID pour chaque suicide ?

Sinon, rien ne t'empêche de tirer une balle dans la tête de tes grands-parents si tu veux sauver un commerçant/restaurateur !

[mode Pazuzu off]
Sans compter que les charlatans de la médecine Véran/Salomon avouent eux-mêmes qu'UN TIERS des étudiants sont en "détresse" psychologique. "On" tue les jeunes pour faire semblant de sauver des vieillards proches de la mort naturelle.
"La Bête de l'événement est là; et elle arrive." - "Cette règle des 6, qui est une règle de bon sens, que chacun peut avoir, il faut essayer de se l'appliquer à soi-même." - E. Macron, 2020

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14601
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7096 Message par Suricate » 20 nov. 2020, 09:40

amalricu a écrit :
20 nov. 2020, 00:22
Une restauratrice de 36 ans met fin à ses jours en Bretagne. Elle tenait un petit routier dans le Morbihan. Ça se paiera. A côté les Gilets jaunes, ce sera peanuts. Pour 1 suicide, combien de ruines, de faillites ?

https://www.transportissimo.com/restaurant-routier/
Bien sûr, il y a des aides, mais comme le précise Brigitte Vitale, fondatrice de l’association Aide Entreprise, dans les colonnes de l’Est Républicain (16/11) « La bouffée d’air apportée par toutes ces aides donne une impression de sécurité illusoire. Une entreprise qui n’a pas de chiffre d’affaires pendant des mois n’est pas destinée à survivre » et elle craint une hécatombe de dépôts de bilan dans quelques mois. De nombreux experts craignent une recrudescence de suicides … comme cela s’est produit pour la patronne du restaurant Le Kenyah à Plougoumelen (Morbihan)
Ce qui me choque le plus finalement c'est la passivité des instances représentatives des PME en France, CPME en tête. Au delà du hashtag #SauvonsNosCommerçants il ne se passe rien. Alors que les confinements sont en train de détruire tout un pan du tissu économique Français ils sont inaudibles quand, dans le même temps, le patron d'Amazon fait le tour des plateaux de télé / radio.

Rendez nous Pierre Poujade !

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13925
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7097 Message par Goldorak2 » 20 nov. 2020, 09:50

Suricate a écrit :
20 nov. 2020, 09:40
Ce qui me choque le plus finalement c'est la passivité des instances représentatives des PME en France, CPME en tête. Au delà du hashtag #SauvonsNosCommerçants il ne se passe rien. Alors que les confinements sont en train de détruire tout un pan du tissu économique Français ils sont inaudibles quand, dans le même temps, le patron d'Amazon fait le tour des plateaux de télé / radio.

Rendez nous Pierre Poujade !
Pas plus que le pape ne protège le catholicisme et les catholiques, le medef ne protège l'économie et les PME. Les élites sont tous sélectionnés pour être dans le moule mondialiste, européiste. La France d'avant doit périr pour permettre l’avènement des temps nouveaux.
Il faut notre Trump qui nettoiera de fond en comble les écuries d'Augias par le vide.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8331
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7098 Message par Bidibulle » 20 nov. 2020, 11:04

amalricu a écrit :
20 nov. 2020, 00:22
Une restauratrice de 36 ans met fin à ses jours en Bretagne. Elle tenait un petit routier dans le Morbihan. Ça se paiera. A côté les Gilets jaunes, ce sera peanuts. Pour 1 suicide, combien de ruines, de faillites ?

https://www.transportissimo.com/restaurant-routier/
Bien sûr, il y a des aides, mais comme le précise Brigitte Vitale, fondatrice de l’association Aide Entreprise, dans les colonnes de l’Est Républicain (16/11) « La bouffée d’air apportée par toutes ces aides donne une impression de sécurité illusoire. Une entreprise qui n’a pas de chiffre d’affaires pendant des mois n’est pas destinée à survivre » et elle craint une hécatombe de dépôts de bilan dans quelques mois. De nombreux experts craignent une recrudescence de suicides … comme cela s’est produit pour la patronne du restaurant Le Kenyah à Plougoumelen (Morbihan)
Comme pour les agriculteurs, ça passera.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14601
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7099 Message par Suricate » 20 nov. 2020, 11:09

Bidibulle a écrit :
20 nov. 2020, 11:04
Comme pour les agriculteurs, ça passera.
Non, ça ne passera pas, c'est juste que ça deviendra une habitude et que dans le flot quotidien ça ne fera plus les gros titres.

Des petits patrons de PME qui se terminent en même temps que leur entreprise c'est pas nouveau, par contre niveau volume ils risquent d'être de plus en plus nombreux dans les mois qui viennent.

Il n'y aura pas de statistiques là dessus: pas de statistiques, pas de problème.

sanglier78
Messages : 719
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: La crise économique de 2020 a commencé (covid 19)

#7100 Message par sanglier78 » 20 nov. 2020, 11:19

Suricate a écrit :
20 nov. 2020, 11:09
Bidibulle a écrit :
20 nov. 2020, 11:04
Comme pour les agriculteurs, ça passera.
Non, ça ne passera pas, c'est juste que ça deviendra une habitude et que dans le flot quotidien ça ne fera plus les gros titres.

Des petits patrons de PME qui se terminent en même temps que leur entreprise c'est pas nouveau, par contre niveau volume ils risquent d'être de plus en plus nombreux dans les mois qui viennent.

Il n'y aura pas de statistiques là dessus: pas de statistiques, pas de problème.
Le "meilleur" exemple, l'éducation national a le plus fort taux de suicide et de loin, suivi de l'agriculture, pendant ce temps là les journaleux ont monté en épingle les suicides chez France Telecom, oui il y avait un problème, mais le problème est bien plus grave dans le mammouth public, et celui de l'agriculture nécessiterait de remettre en question des dogmes, le pas cher, le consommation à outrance (on commence à voir des sac de chips format américain).