Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#101 Message par moinsdewatt » 27 mai 2017, 12:54

Iter et ses retombées

Usine Nouvelle le 18/05/2017

La construction du réacteur expérimental sur la fusion nucléaire débouche sur de nombreux contrats pour les entreprises régionales.

Emmanuel Macron est le quatrième président de la République depuis le lancement du projet Iter sur la fusion nucléaire. Jusqu’ici, aucun ne s’est rendu sur le chantier de Cadarache, à Saint-Paul-lès-Durance (Bouches-du-Rhône), pour juger de l’ampleur de ce défi technologique mondial dont la France bénéficie grandement. Le projet a pris du retard et son calendrier a été redéfini. Le premier plasma (« soupe » d’ions, d’électrons et de noyaux) ne sera pas obtenu en 2020, mais en 2025. Bernard Bigot, le directeur général d’Iter Organization depuis 2015, invite les industriels français à visiter le site pour prendre conscience des opportunités. « Nous sommes déterminés à respecter le nouveau calendrier validé, explique-t-il. Je conseille aux entreprises de nous présenter leurs solutions en amont des appels d’offres. Même des PME aux technologies très spécifiques peuvent fournir Iter ! »

Lors de l’Iter Business Forum, fin mars à Avignon (Vaucluse), plus de 1 000 participants ont entendu les besoins exprimés par l’organisation internationale, les agences domestiques des partenaires du projet (Europe, Suisse, États-Unis, Russie, Inde, Chine, Japon, Corée du Sud) et les industriels titulaires de marchés. « Depuis 2007, Fusion for Energy [F4E, l’agence domestique européenne] a conclu pour près de 4 milliards d’euros de contrats avec 440 compagnies et 65 organismes de R & D. En 2016, 570 contrats ont été signés, explique Johannes Schwemmer, le directeur de F4E. Entre 2017 et 2020, nous passerons pour 1,6 milliard d’euros de marchés. »

Des milliers d’emplois directs et indirects

Les outillages pour le pré-assemblage du cœur d’Iter commenceront à prendre place en juin 2017 dans le hall voué à ces opérations. Plus de 3 200 ouvriers, techniciens, ingénieurs et scientifiques travaillent déjà sur le site. Dans 35 pays, des milliers d’autres fabriquent les composants du tokamak, la chambre de confinement magnétique. Après le débarquement des pièces géantes à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), 16 convois exceptionnels ont déjà parcouru de nuit l’itinéraire aménagé par l’agence Iter France (AIF).
.....................

Image
long article http://www.usinenouvelle.com/article/it ... es.N540519

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#102 Message par moinsdewatt » 27 mai 2017, 13:46

Survol du chantier ITER par drone, 4 mn de vidéo : https://www.iter.org/fr/news/whatsnew

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#103 Message par moinsdewatt » 02 sept. 2018, 20:59

J'avais raté ça au mois de Juin

La plus grande tranche d’équipements russes pour l’ITER a été livrée en France


13.06.2018 Sputnik

La plus grande tranche d'équipements électrotechniques russes pour le réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER) a été livrée en France dans le cadre de la construction de ce réacteur de recherche civil, a annoncé le service de presse du Centre russe du projet ITER.

«L'actuelle livraison comprenait 22 km de câble coaxial. Le transport des 38 tourets, d'un poids total de plus de 225 tonnes, a été réalisé par 13 poids lourds spéciaux. Tous les véhicules sont arrivés sans problèmes à destination, non loin de Marseille», a indiqué le service de presse.
.........
https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201 ... uipements/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#104 Message par moinsdewatt » 02 sept. 2018, 21:06

Iter : les ponts géants du hall d’assemblage testés !

18 janvier 2018

1650 tonnes : c’est l’équivalent de cinq Boeings 747 qui ont été levés par les ponts roulants du hall d’assemblage sur le site d’Iter. Ces ponts devront en effet pouvoir lever les éléments gigantesques qui permettront de constituer le Tokamak! Des tests statiques ont même éprouvé la résistance des éléments structurels des doubles ponts jusqu’à 1850 tonnes, soit 25% de plus que leur capacité nominale. Les tests dynamiques ont quant à eux permis de tester jusqu’à 1650 tonnes tous les mouvements qui seront nécessaires pour la manipulation des composants de la machine. Dans moins d’un an auront lieu les premières manipulations des composants, des pièces de métal massives ou déjà pré-assemblées qui seront délicatement déplacées et déposées dans le « puits » avant assmeblage et intégration.

Le projet Iter (réacteur thermonucléaire expérimental international) , en construction dans les Bouches-du-Rhône, sera la plus installation expérimentale de fusion jamais construite.

Le projet vient de franchir la moitié de la distance qui le sépare de sa mise en service . Dix millions de pièces sont fabriquées sur les trois continents par chacun des sept membres d’Iter (Chine, Union européenne, Inde, Japon, Corée, Russie et Etats-Unis) avant d’être livrées et assemblées sur le site de Cadarache. Le « premier plasma » prévu pour le mois de décembre 2025 sera la première étape du programme opérationnel de la machine Iter.
https://jdlgroupe.com/2018/01/18/iter-l ... age-testes

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4302
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#105 Message par ddv » 02 sept. 2018, 23:27

Je suis effaré de lire qu'on s'inquiète du budget qui "explose". Et là, je lis, même pas 20 petits milliards d'euros :lol: C'est tout ? :lol:
Je rappelle quand même qu'on dépense, chaque année, en pure perte, plus de 50 milliards d'euros, rien qu'en "aides au logement", avec un résultat négatif (mais résultat positif pour le BTP). Le logement, petit problème mineur, comparé au problème majeur de l'énergie pour le futur. Car si on ne trouve pas une alternative au pétrole, pas d'alternative à la fission, on est un peu dans la merdre...
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

oléobulle
Messages : 1229
Enregistré le : 09 févr. 2008, 00:32
Localisation : Pontoise

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#106 Message par oléobulle » 03 sept. 2018, 01:03

C'est clair que le budget alloué à la fusion est absolument pathétique.

Si on regarde le budget par personne et par européen et sur le nombre d'années du projet (20 ans ? 30 ans ?) ça ne doit même pas faire un big mac par habitant et par an. On pourrait multiplier le budget par 100 et arriver à dissimuler la dépense par des jeux d'écriture si on le voulait vraiment.

Je rappelle, même si se n'est pas directement nous qui avons payé, que la guerre en Irak a coûté selon les sources entre 1600 et 6000 milliards de dollars. Que, rien qu'en France, le coût de la fraude fiscale c'est quelque chose entre 10 et 200 milliards, mais TOUS LES ANS.

N'importe quel pays du G7 aurait parfaitement les moyens de se payer à lui un projet nettement plus gros qu'ITER. Chaque année.

Chose intéressante, les progrès fait récemment dans les aimants supraconducteurs ont relancé la course en rendant envisageable la construction de machines plus petites, et donc moins chères, suffisamment "abordables" pour que des entreprises privées se lancent dans la course. Vu l'inertie du projet Iter, on pourrait imaginer que les premiers à réussir viennent du privé. Ce qui personnellement m'irait très bien, si les gouvernements sont assez débiles pour ne pas allouer plus de budget à la fusion, ils méritent bien de perdre la course et, dans ce genre de course, je me fiche bien de qui arrive le premier pourvu que quelqu’un la termine.

Enfin. Je suis à peu près sur que si la fusion était mise au point et qu'on disait au gouvernement en place "tout marche, mais maintenant il nous faudrait 50 milliards pour construire les centrales", les 50 milliards d'aides au logement auraient effectivement du souci à se faire :lol:

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18393
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#107 Message par wasabi » 03 sept. 2018, 09:45

oléobulle a écrit :
03 sept. 2018, 01:03
C'est clair que le budget alloué à la fusion est absolument pathétique.
c'est pas pathétique, c'est colossal, on ne sait pas si ça va marcher, on peut très bien être en train de pisser dans un violon.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

oléobulle
Messages : 1229
Enregistré le : 09 févr. 2008, 00:32
Localisation : Pontoise

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#108 Message par oléobulle » 03 sept. 2018, 12:02

wasabi a écrit :
03 sept. 2018, 09:45
oléobulle a écrit :
03 sept. 2018, 01:03
C'est clair que le budget alloué à la fusion est absolument pathétique.
c'est pas pathétique, c'est colossal
Tu prend le budget alloué à Iter
Tu divises par le nombre d'années
Tu divises par le nombre de pays participants
Tu divises par le nombre d'habitants
...
Et tu répètes dix fois cette phrase très vite en ajoutant le chiffre obtenu dans ta réponse sans éclater de rire. Si tu y arrives, bravo, parce que moi pas.
on ne sait pas si ça va marcher, on peut très bien être en train de pisser dans un violon.
Certes, mais d'une part la réussite d'un tel projet dépend en partie des moyens qu'on veut bien lui allouer. On sait bien qu'Iter c'est principalement un gros machin que l'on construit pour regarder les résultats avant de construire de vrais réacteurs. Seulement la phase "on construit un gros machin pour confiner un plasma et regarder les résultats" devrait être derrière nous depuis des années. A vrai dire, l'arrivée des nouveaux aimants supraconducteurs a rendu Iter quasiment "obsolète" puisque, sauf erreur de ma part, il ne les intègre pas dans sa conception.

Avec des moyens conséquentes, la phase "gros machin pour tester le concept" serait derrière nous, et on en serait au minimum à une version 2.0 plus compacte -et donc moins chère- qui intégrerai les nouveaux aimants.

Résultat des courses, Iter pourrait se faire doubler sur la ligne d'arrivée par les start-ups qui travaillent avec ces nouveaux aimants (et si ça arrive, tant mieux pour elles et tant pis pour Iter)

D'autre part, la perspective d’avoir une énergie abondante propre et quasi inépuisable devrait être suffisante pour investir massivement dans ce domaine. Toute réussite dans ce domaine serait récompensée au centuple et rendrait les investissements antérieurs dérisoires en comparaison. Même si ça ne devait jamais marcher, il me semble que dépenser l'équivalent de quelques big macs juste pour en être sur est somme toute raisonnable...

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6612
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#109 Message par crispus » 03 sept. 2018, 12:13

Le budget serait différent s'il y avait des retombées sur l'armement. Les centrales à fission n'ont pas été conçues en premier lieu pour produire de l'électricité, mais du plutonium. :evil:

Reste qu'ITER a très peu de chance pour déboucher sur quelque chose de viable. En revanche c'est une planque à vie assurée dans un endroit sympa (bien qu'en zone sismique) pour un paquet de chercheurs. L'un d'entre eux a dit que si cette expérimentation avait été menée aux Kerguelen, elle aurait curieusement eu beaucoup moins de soutiens. :mrgreen:

aleph-zero
Messages : 1277
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#110 Message par aleph-zero » 03 sept. 2018, 13:23

crispus a écrit :
03 sept. 2018, 12:13
Les centrales à fission n'ont pas été conçues en premier lieu pour produire de l'électricité, mais du plutonium. :evil:
Et ensuite la filière REP "civile" a été utilisée pour amortir le coût des brevets REP afin de diluer le coût des sous-marins nucléaires.

Les centrales nucléaires sont un non-sens. Elles ont une durée de vie très courte (de l'ordre de 50 ans), coûtent une fortune à construire, autant à démanteler, le cycle de son combustible est également un gouffre financier.

EPR Flamanville : En construction depuis 12 ans, pour 11 milliards et une puissance de 1600MW, et on n'a payé ni le combustible, ni son retraitement, ni le démantèlement.
Centrale hydroélectrique de Romanche Gavet : 10 ans de construction, durée de vie supérieure au siècle, coût 250 millions pour 97 MW.

Une centrale comme le Cusset à Lyon ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_ ... _de_Cusset ) est en service depuis 120 ans (!) et a une puissance de 63 MW ! Et en plus contrairement au nucléaire, ce ne sont pas des installations qui vous fourguent du MWh à gogo à 3h du mat quand personne n'en veut.

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#111 Message par Matthieu Brucher » 03 sept. 2018, 16:29

C'est bien l'hydroelectrique, mais on ne peut pas en avoir plus en France :/
Et niveau environnemental, c'est pas non plus top :/

aleph-zero
Messages : 1277
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#112 Message par aleph-zero » 03 sept. 2018, 19:41

Matthieu Brucher a écrit :
03 sept. 2018, 16:29
C'est bien l'hydroelectrique, mais on ne peut pas en avoir plus en France :/
Et niveau environnemental, c'est pas non plus top :/
On en a de plus en plus.

Et le problème environnemental c'est pour les gras machins à retenue. Il y a un potentiel énorme au fil de l'eau.

Mais le français est jacobin, il aime bien les grand projets fachisant-nazi avec des millions de tonnes de béton et dirigé par un grand mandarin issu de polytechnique, de préférence fils de ministre.

Donc forcément, foutre 10m2 de panneaux solaires sur le toit des 20 millions de logements individuels en France, c'est pas dans le trend. Surtout que tu comprends, il ne suffit pas de filer du pognon et de nommer un fils à papa pour que ça marche ? Non, faudrait au moins quelqu'un de compétent ! On ne va quand même pas filer un tel budget à quelqu'un de compétent qui sort de nulle part !

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#113 Message par moinsdewatt » 03 sept. 2018, 20:10

aleph-zero a écrit :
03 sept. 2018, 19:41
Matthieu Brucher a écrit :
03 sept. 2018, 16:29
C'est bien l'hydroelectrique, mais on ne peut pas en avoir plus en France :/
Et niveau environnemental, c'est pas non plus top :/
On en a de plus en plus.

Et le problème environnemental c'est pour les gras machins à retenue. Il y a un potentiel énorme au fil de l'eau.
Non, vous faites erreur, le potentiel est trés réduit en France. Le fil de l'eau ne produit pas grand chose puisqu'il y a peu de hauteur.

Personne ne veut de nouveaux barrages. A Sivens on a bien vu ce que ça a donné, et c'était méme pas hydroélectrique, c'était juste une reserve d'eau.
Centrale hydroélectrique de Romanche Gavet : 10 ans de construction, durée de vie supérieure au siècle, coût 250 millions pour 97 MW.
Oui c'est un beau projet, mais ce n' est pas un ''nouveau'' barrage. C'est une succession de petits ouvrages qui sont remplacés par un plus grand. En fait c'est une conduite forcée qui est creusé dans la montagne qui permet une plus grande hauteur de chute. Donc peu d'impact dans la vallé et quasiment personne n' a ralé sinon les désagréments des camions sur la route.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18393
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#114 Message par wasabi » 03 sept. 2018, 20:23

aleph-zero a écrit :
03 sept. 2018, 19:41
Mais le français est jacobin, il aime bien les grand projets fachisant-nazi avec des millions de tonnes de béton et dirigé par un grand mandarin issu de polytechnique, de préférence fils de ministre.
c'est pas le français mais l'état central qui veut se mêler de tout et impose des infrastructures et constructions staliniennes pour se rendre indispensable.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4302
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#115 Message par ddv » 03 sept. 2018, 23:48

aleph-zero a écrit :
03 sept. 2018, 19:41
Donc forcément, foutre 10m2 de panneaux solaires sur le toit des 20 millions de logements individuels en France, c'est pas dans le trend. Surtout que tu comprends, il ne suffit pas de filer du pognon et de nommer un fils à papa pour que ça marche ? Non, faudrait au moins quelqu'un de compétent ! On ne va quand même pas filer un tel budget à quelqu'un de compétent qui sort de nulle part !
Très efficaces, tes panneaux solaires, en période anticyclonique en hiver, sous une couche de nuages bas pendant 2 semaines d'affilée :roll: Tout aussi efficaces d'ailleurs que les éoliennes dans ce genre de situation.
A la limite, si on pouvait facilement stocker l'énergie, pourquoi pas...
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#116 Message par Matthieu Brucher » 04 sept. 2018, 14:54

Et si on pouvait les produire sans impact sur l'environnement...

Non, la seule solution, c'est utiliser moins, consommer moins.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18393
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#117 Message par wasabi » 04 sept. 2018, 17:37

Matthieu Brucher a écrit :
04 sept. 2018, 14:54

Non, la seule solution, c'est utiliser moins, consommer moins.
Non, ce n'est pas la seule solution, on peut aussi consommer mieux. Par exemple il n'est pas efficace de faire chauffer des atomes par fission pour produire de l'électricité qui ensuite servira à créer du chauffage dans des locaux. Il serait bien plus efficace de produire directement du chauffage par fission. Et bien plus sûr en plus. Des mini installations dans les villes à l'image des bassins de refroidissement des centrales, qui se chargeraient de créer de l'eau chaude pour la zone urbaine, et qui seraient dimensionnées de manière à ce qu'en cas de défaillance des échangeurs thermiques ça n'explose pas mais que ça s'équilibre tout seul vers une température plus haute. Reste bien sûr le risque terroriste que ça pourrait engendrer, mais si on arrête de faire des bisous aux islamistes et de les financer avec les aides sociales, c'est sûrement possible.

Les deux tiers de ce qui est produit dans les centrales nucléaires en France partent dans les tours aéroréfrigérantes et dans les cours d'eau plutôt que vers le réseau électrique.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

aleph-zero
Messages : 1277
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#118 Message par aleph-zero » 04 sept. 2018, 18:43

wasabi a écrit :
04 sept. 2018, 17:37
Matthieu Brucher a écrit :
04 sept. 2018, 14:54

Non, la seule solution, c'est utiliser moins, consommer moins.
Non, ce n'est pas la seule solution, on peut aussi consommer mieux. Par exemple il n'est pas efficace de faire chauffer des atomes par fission pour produire de l'électricité qui ensuite servira à créer du chauffage dans des locaux. Il serait bien plus efficace de produire directement du chauffage par fission. Et bien plus sûr en plus. Des mini installations dans les villes à l'image des bassins de refroidissement des centrales, qui se chargeraient de créer de l'eau chaude pour la zone urbaine, et qui seraient dimensionnées de manière à ce qu'en cas de défaillance des échangeurs thermiques ça n'explose pas mais que ça s'équilibre tout seul vers une température plus haute. Reste bien sûr le risque terroriste que ça pourrait engendrer, mais si on arrête de faire des bisous aux islamistes et de les financer avec les aides sociales, c'est sûrement possible.

Les deux tiers de ce qui est produit dans les centrales nucléaires en France partent dans les tours aéroréfrigérantes et dans les cours d'eau plutôt que vers le réseau électrique.

+1

Il ne faut pas oublier non plus que l'eau chaude peut très facilement se stocker pendant des mois, par exemple pour du chauffage urbain l'hiver.

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 1781
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#119 Message par sawaï » 05 sept. 2018, 08:35

"Il ne faut pas oublier non plus que l'eau chaude peut très facilement se stocker pendant des mois, par exemple pour du chauffage urbain l'hiver"
:shock: je t'invite à étudier les ordres de grandeur
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27624
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#120 Message par Gpzzzz » 05 sept. 2018, 08:59

oléobulle a écrit :
03 sept. 2018, 01:03
C'est clair que le budget alloué à la fusion est absolument pathétique.

Si on regarde le budget par personne et par européen et sur le nombre d'années du projet (20 ans ? 30 ans ?) ça ne doit même pas faire un big mac par habitant et par an. On pourrait multiplier le budget par 100 et arriver à dissimuler la dépense par des jeux d'écriture si on le voulait vraiment.

Je rappelle, même si se n'est pas directement nous qui avons payé, que la guerre en Irak a coûté selon les sources entre 1600 et 6000 milliards de dollars. Que, rien qu'en France, le coût de la fraude fiscale c'est quelque chose entre 10 et 200 milliards, mais TOUS LES ANS.
Ouahouh ca c'est de la fourchette !! En fait on en sait un peu rien du montant de la fraude fiscale ^^ :lol:

aleph-zero
Messages : 1277
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#121 Message par aleph-zero » 05 sept. 2018, 14:17

sawaï a écrit :
05 sept. 2018, 08:35
"Il ne faut pas oublier non plus que l'eau chaude peut très facilement se stocker pendant des mois, par exemple pour du chauffage urbain l'hiver"
:shock: je t'invite à étudier les ordres de grandeur

Je t'invite à étudier.

https://www.qwant.com/?q=Seasonal%20The ... rage&t=web

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#122 Message par Matthieu Brucher » 05 sept. 2018, 17:01

wasabi a écrit :
04 sept. 2018, 17:37
Non, ce n'est pas la seule solution, on peut aussi consommer mieux. Par exemple il n'est pas efficace de faire chauffer des atomes par fission pour produire de l'électricité qui ensuite servira à créer du chauffage dans des locaux. Il serait bien plus efficace de produire directement du chauffage par fission. Et bien plus sûr en plus. Des mini installations dans les villes à l'image des bassins de refroidissement des centrales, qui se chargeraient de créer de l'eau chaude pour la zone urbaine, et qui seraient dimensionnées de manière à ce qu'en cas de défaillance des échangeurs thermiques ça n'explose pas mais que ça s'équilibre tout seul vers une température plus haute. Reste bien sûr le risque terroriste que ça pourrait engendrer, mais si on arrête de faire des bisous aux islamistes et de les financer avec les aides sociales, c'est sûrement possible.

Les deux tiers de ce qui est produit dans les centrales nucléaires en France partent dans les tours aéroréfrigérantes et dans les cours d'eau plutôt que vers le réseau électrique.
De maniere renouvelable ? non. La fission, ce n'est pas l'energie qui permettra a l'humanite d'exister encore dans 1000 ans.

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 1781
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#123 Message par sawaï » 05 sept. 2018, 18:37

aleph-zero a écrit :
05 sept. 2018, 14:17
sawaï a écrit :
05 sept. 2018, 08:35
"Il ne faut pas oublier non plus que l'eau chaude peut très facilement se stocker pendant des mois, par exemple pour du chauffage urbain l'hiver"
:shock: je t'invite à étudier les ordres de grandeur

Je t'invite à étudier.

https://www.qwant.com/?q=Seasonal%20The ... rage&t=web
À Paris, la CPCU, opérateur du chauffage urbain, à étudié le truc et l'a abandonné faute d'un retour sur investissement intéressant. Et les quantités en jeu n'étaient pas phénoménales, ça joue à la marge, d'où la référence aux ordres de grandeur.

C'est pas la panacée quoi.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

oléobulle
Messages : 1229
Enregistré le : 09 févr. 2008, 00:32
Localisation : Pontoise

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#124 Message par oléobulle » 06 sept. 2018, 00:44

Gpzzzz a écrit :
05 sept. 2018, 08:59
Ouahouh ca c'est de la fourchette !! En fait on en sait un peu rien du montant de la fraude fiscale ^^ :lol:
Et Ouahouh, ça c'est de la répartie, tu as complètement anéanti mon argumentation. ça change quelque chose d'avoir le chiffre exact de la fraude fiscale :roll: ? Je me suis effectivement contenté de regarder les chiffres extrêmes que me fournissait Google, mais je persiste et signe, le budget alloué à la fusion est parfaitement ridicule. Les premiers chiffres que je trouve sur Google, c'est moins de 20 milliards pour Iter. Kerviel, c'est 5 milliards. Le sauvetage des banques Françaises en 2008 ? Le premier lien que je trouve me donne 30 milliards. Et on a pas attendu dix ans pour régler la note. La France aurait parfaitement pu se payer Iter à elle toute seule si elle l'avait voulue, alors me faire croire qu'il était homérique de réunir 20 milliards sur plusieurs dizaines d'années en rassemblant l'union Européenne, les Etats Unis, la Chine, l'inde, la Corée du sud et la Russie...

Ceci étant dit, pour en revenir au sujet, quelques nouvelles du front: la machine est tout de même à moitié construite à présent.
Comme le maître d'œuvre de l'immeuble, du pont ou du tronçon d'autoroute, ITER Organization, le « chef d'orchestre » de cette immense entreprise, a besoin de mesurer, en temps réel et avec le plus de précision possible, la distance qui le sépare de la « livraison » — en l'occurrence la mise en service de l'installation et la production d'un « premier plasma » à la fin de l'année 2025.

Cette distance ne se mesure pas en années ou en mois, mais au nombre de tâches (tasks) accomplies et restant à accomplir. Le planning général d'ITER en compte plus de 250 000 — depuis la finalisation du bobinage d'un aimant de 360 tonnes jusqu'au test d'un gyrotron ou au contrôle de fabrication d'un câble coaxial.
Au mois de novembre dernier, le verdict des algorithmes est tombé : ITER avait parcouru un peu plus de la moitié du chemin qui le sépare encore de son premier plasma. Depuis, le programme progresse au rythme de 0,6% par mois. À Saint-Paul-lez-Durance, la petite étoile devrait s'allumer à l'heure prévue.
Premier plasma (non nucléaire) prévu pour fin 2025.
Premier plasma nucléaire prévu pour 2035.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6612
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#125 Message par crispus » 06 sept. 2018, 12:34

oléobulle a écrit :
06 sept. 2018, 00:44
La France aurait parfaitement pu se payer Iter à elle toute seule si elle l'avait voulue, alors me faire croire qu'il était homérique de réunir 20 milliards sur plusieurs dizaines d'années en rassemblant l'union Européenne, les Etats Unis, la Chine, l'inde, la Corée du sud et la Russie...
En matière de nucléaire les budgets sont systématiquement dépassés, entre autres à cause de problèmes que personne bien sûr n'avait vu venir, c'est juste la faute à pas de chance.
Cf ce document de 2011, p 14-17
En toute logique il aurait été indiqué, avant de tracer les plans de l’installation ITER, de rechercher les matériaux pouvant résister à une irradiation par des neutrons ayant une énergie sept fois supérieure à celle des neutrons émis par la fission (2 MeV). Ceci n’a pas été fait. Mais Motojima, l’actuel directeur du projet, dit :
-Ca n’est pas parce qu’on ne dispose pas de ce matériau magique
qu’on ne va pas lancer le projet.
Et les prévisions se font en euros courants. Naturellement 20 ans plus tard il en faut encore et beaucoup plus que prévu au départ...
Ce genre de projet rappelle les "scoubidous" chers à Dmitri Orlov. Une façon de continuer la fuite en avant dans des projets de plus en plus coûteux et incertains. :roll:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#126 Message par moinsdewatt » 10 mars 2019, 21:07

ITER : le mandat de Bernard Bigot renouvelé

01 février 2019

Le Conseil ITER a renouvelé pour cinq ans le mandat du directeur général d’ITER Organization.

Prenant en considération les résultats obtenus sous sa mandature et anticipant les défis que présente la prochaine phase d’assemblage et d’installation, le Conseil estime que le succès du programme exige une continuité dans sa gouvernance, indique le communiqué diffusé par Iter Organization.

Au début du mois, le Conseil ITER a décidé à l’unanimité de proposer à Bernard Bigot un deuxième mandat de cinq ans à la tête d’ITER Organization. Depuis le mois de mars 2015, date à laquelle Bernard Bigot a pris ses fonctions de directeur général, le programme s’est rigoureusement conformé aux exigences du Plan d’Action visant à assurer le succès des travaux de construction et la fabrication des pièces de la machine et des systèmes de l’installation.

Confirmée par des audits externes, la performance globale du programme a enregistré des progrès spectaculaires tant en matière de coût que de respect du calendrier. ITER a aujourd’hui finalisé 60% des tâches indispensables à la production du Premier Plasma en 2025, une étape essentielle vers les opérations à pleine puissance dès 2035.

Dans un message adressé au personnel, Bernard Bigot a souligné l’importance des responsabilités et de la charge de travail associés à la fonction de directeur général : « J’ai pleinement conscience de l’ampleur des défis qui doivent être relevés et des responsabilités qui incombent au directeur général (…) Soyez assuré de mon engagement à tout mettre en œuvre pour assurer le succès d’ITER ».

De son côté, Arun Srivastava, le président du Conseil ITER, voit dans ce renouvellement un engagement fort, de part et d’autre, à assurer la continuité et la qualité de la gouvernance à l’heure où ITER aborde la phase d’assemblage et d’installation. « Bernard Bigot a démontré sa capacité à conjuguer approche visionnaire et gestion quotidienne d’un programme d’une complexité sans précédent. Le Conseil félicite Bernard Bigot pour son exceptionnelle performance et se félicite qu’il ait accepté un deuxième mandat à la tête d’ITER Organization. Le Conseil s’engage à le soutenir dans la poursuite de son action...».
http://www.hauteprovenceinfo.com/articl ... uvele.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#127 Message par moinsdewatt » 10 mars 2019, 21:22

Alpes - Industrie : Spie remporte le marché de la maintenance d'Iter

Par La Provence 28 fev 2019

Les filiales du groupe Spie (Spie Nucléaire et Spie Facilities) ont remporté le contrat de maintenance multitechniques du site d'Iter. La phase opérationnelle du contrat de quatre ans a débuté le 1er décembre dernier. L'ensemble du contrat porte sur la gestion technique centralisée des automates des bâtiments, les installations électriques, le chauffage, la climatisation, la ventilation, les réseaux fluides, les ascenseurs, les ponts roulants ou équipements de manutention, les équipements liés à la structure des bâtiments (menuiseries, moyens de lutte contre les incendies...) ainsi que la sécurité incendie.

Dès la première année du contrat, Spie aura à sa charge la gestion d'environ 20 bâtiments auxquels viendront s'ajouter une vingtaine de bâtiments d'ici 2022. Soit l'équivalent d'un doublement de la surface des zones d'intervention en quatre ans : 60 000 m² actuellement contre 115 000 m² en fin de contrat.
https://www.laprovence.com/actu/en-dire ... diter.html

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8376
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#128 Message par neron » 11 mars 2019, 14:48

Le budget dépasse 600M€. / ans. F4E, Iter,, un panier noyauté de sangsue beurrée de tous côtés dont j'ai refusé d'être du staff. Je paye 100 € celui qui me dira exactement le coût global.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#129 Message par moinsdewatt » 11 mars 2019, 15:52

neron a écrit :
11 mars 2019, 14:48
Le budget dépasse 600M€. / ans. F4E, Iter,, un panier noyauté de sangsue beurrée de tous côtés dont j'ai refusé d'être du staff. Je paye 100 € celui qui me dira exactement le coût global.
Si on savait le cout global, et bien c'est que ca ne serait pas de la recherche. :wink:

oléobulle
Messages : 1229
Enregistré le : 09 févr. 2008, 00:32
Localisation : Pontoise

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#130 Message par oléobulle » 11 mars 2019, 20:52

neron a écrit :
11 mars 2019, 14:48
Le budget dépasse 600M€. / ans

...et ?

Tu en parles comme s'il s'agissait d'une somme significative qui mériterait notre attention... réveilles-moi quand on parlera véritablement d'argent, pas pour compter les pièces jaunes de ta tirelire cochonou...

Il existe des entreprises et même des individus qui pourraient financer ce coût sur leurs fonds propres. Alors une dizaine de pays riches sur plusieurs dizaines d'années...

Le budget alloué à Iter est indigne, risible, pathétique et confine à l’indigence tant il est insignifiant, et ce quelque soit l'unité de comparaison choisie, que l'on compte en équivalent porte-avions ou en stades de France... Quand la Chine, l'Union européenne, l'Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les États-Unis tous réunis donnent si peu sur une période de plusieurs dizaines d'années, je n'appelle pas ça du financement, j'appelle ça de l'aumône.

Il n'est pas un seul pays de l'OCDE qui n'aurait pu financer Iter à lui seul. Lorsque des sommes aussi ridiculement faibles sont en jeu, la coopération internationale a des raisons politiques plutôt qu'économiques.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4302
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#131 Message par ddv » 12 mars 2019, 15:55

Surtout en pleine pseudo "transition écologique et énergétique", les sommes mises en jeu sont ridicules au vu des enjeux colossaux.
D'ailleurs, si on veut tout faire fonctionner à l'électrique, ce ne sont pas des panneaux solaires et des éoliennes qui vont faire rouler tous les futurs véhicules électriques.
Pour ma part, je m'inquiéterais plutôt du budget du Grand Paris Express, sans cesse réévalué (40 MILLIARDS actuellement) et dont le résultat sera une région encore plus dense et polluée qu'actuellement.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8376
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#132 Message par neron » 12 mars 2019, 19:49

oléobulle a écrit :
11 mars 2019, 20:52
neron a écrit :
11 mars 2019, 14:48
Le budget dépasse 600M€. / ans
...et ?...
Pour le faire court,le budget global dépasse toutes entités confondues le md.€. On disait qu'en rythme de croisière il sera de 5 md€ mais crois moi,les employés seront les premiers servis comme au CERN à l'époque. Ça sera capou pour eux (ceux en temps plein pas les contractés of course). C'est mieux que les statut de 1945
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#133 Message par moinsdewatt » 23 juil. 2019, 23:13

L'Inde livre un élément du poids d'une demi tour Eiffel :
Nouvelle étape vers la fusion nucléaire à Iter

REUTERS•23/07/2019

SAINT-PAUL-LEZ-DURANCE, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Iter, le projet de réacteur de recherche civil à fusion nucléaire, franchit une étape décisive avec la finalisation de deux des quatre sections du Cryostat, la plus grande enceinte à vide en acier inoxydable jamais construite.

Image

La fourniture de cette pièce exceptionnelle par sa taille - 30 mètres de haut et 30 mètres de diamètre pour un poids de 3.850 tonnes - et sa complexité est de la responsabilité de l'Agence indienne pour Iter qui en a confié la fabrication à l'industriel indien Larsen & Toubro Ltd.

Une délégation indienne était présente mardi sur le site de Saint-Paul-Lez-Durance (Bouches-du-Rhône) pour marquer cette nouvelle étape vers un test grandeur nature de la fusion nucléaire, prévu pour 2035.

"C'est une étape décisive, il y a maintenant plus de dix ans que nous travaillons pour que les premiers composants soient prêts à être installés, ces composants sont précisément ceux que nous positionnerons en mars-avril 2020", a déclaré à Reuters Bernard Bigot, directeur général d'Iter.

Iter est une agence internationale dont font partie l'Union Européenne, le Japon, la Chine, l'Inde, la Corée du Sud, la Russie et les Etats-Unis, qui contribuent au budget du projet estimé à 20 milliards d'euros en fournissant des pièces en nature. C'est le cas pour l'Inde avec le Cryostat.

"Cette pièce unique joue le rôle d'un thermos, isolant de l'environnement extérieur le milieu ultra-froid des aimants supraconducteurs du Tokamak, le bâtiment qui va abriter le plasma. L'hélium liquide qui circule est à une température de -270°", a expliqué à Reuters Robert Arnoux, membre du service de communication d'Iter.

"Le plasma constitué de gaz ionisés sera lui à une température de 150 millions de degrés, soit dix fois la température au cœur du soleil", a-t-il indiqué.

PREMIÈRE EXPÉRIENCE EN 2025

La première expérience de plasma non nucléaire devrait avoir lieu en 2025, puis, après dix ans de retour d'expérience, un plasma nucléaire avec du deutérium et du tritium, deux isotopes de l'hydrogène, devrait être testé dans le but de valider la production d'énergie.

"Iter est une expérience dont chacun des membres pourra bénéficier pour ensuite construire ses propres prototypes industriels dans le but de produire une énergie propre, non polluante, sûre et illimitée grâce à la fusion nucléaire dans le plasma", souligne Robert Arnoux.

"On a besoin de 50 mégawatts pour chauffer un plasma qui restituera 500 mégawatts, soit dix fois plus", note-t-il.

"Si nous réussissons, ce sera vraiment une rupture majeure dans l'histoire de l'Humanité : il y a assez de matière première sur Terre pour assurer l'approvisionnement énergétique de la population mondiale pendant plusieurs dizaines de millions d'années, voire des centaines de millions d'années", renchérit Bernard Bigot.

La France avait été choisie en 2005 pour ce projet d'envergure qui s'étend sur 180 hectares. Les travaux proprement dits ont débuté en 2010.

Deux mille personnes travaillent actuellement sur le chantier, qui compte 39 bâtiments. Les travaux de génie civil sont aux trois-quarts terminés selon l'agence Iter.

"Nous avons près de 65% des installations nécessaires pour un premier plasma en 2025", précise Bernard Bigot.

Le Cryostat fourni par l'Inde en quatre parties devrait être assemblé dans le bâtiment du Tokamak en mars 2020.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 764aed24ca

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11006
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#134 Message par moinsdewatt » 09 nov. 2019, 14:12

VINCI: FIN DE TRAVAUX DE GÉNIE CIVIL POUR LE TOKAMAK ITER

CERCLE FINANCE 08/11/2019

Vinci, mandataire du groupement en charge de la construction des principaux bâtiments, annonce la fin des travaux de génie civil du bâtiment qui abritera le tokamak ITER sur le site de Saint-Paul-lez-Durance/Cadarache (Bouches-du-Rhône).

'Le franchissement de cette étape majeure de la vie du chantier s'est traduit par le bétonnage, le 7 novembre 2019, du dernier plot de la partie supérieure du bâtiment, dans lequel le tokamak ITER sera prochainement assemblé', précise le groupe de BTP.

L'achèvement dans les délais des travaux de génie civil du bâtiment tokamak permet de mettre en place la charpente métallique du toit et de maintenir l'objectif de production du premier plasma en 2025.
https://bourse.fortuneo.fr/actualites/v ... er-3182282

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6343
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#135 Message par Sifar » 09 nov. 2019, 15:16

L'extrait cité supra pourrait amener le lecteur confiant à penser qu'il s'agit d'une affaire qui roule. La réalité d'Iter, c'est 9 ans de retard et un surcoût de 300%. Avant même toute expérience scientifique.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7274
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Georges Charpak veut l'arrêt du projet nucléaire Iter

#136 Message par stchong » 09 nov. 2019, 16:16

Sifar a écrit :
09 nov. 2019, 15:16
L'extrait cité supra pourrait amener le lecteur confiant à penser qu'il s'agit d'une affaire qui roule. La réalité d'Iter, c'est 9 ans de retard et un surcoût de 300%. Avant même toute expérience scientifique.
Lis le bouquin sur la face noire de la transition ecolo, et tu verras que c'est une pacotille le surcoût, en plus si ça marche c'est jackpot.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Répondre