Vous avez dit entrepreneur ?

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
ProfGrincheux
+
+
Messages : 2971
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#151 Message par ProfGrincheux » 04 avr. 2021, 21:52

WolfgangK a écrit :
04 avr. 2021, 21:20
ProfGrincheux a écrit :
04 avr. 2021, 19:04
WolfgangK a écrit :
04 avr. 2021, 13:20
ProfGrincheux a écrit :
04 avr. 2021, 09:41
Vous n’avez pas envie de vivre dans l’austérité vertueuse de la décroissance. Loin de moi l’idée de vous critiquer, d’ailleurs je n’en ai guère envie non plus.
Une austérité à 5000€/mois par personne :roll:
Je disais par 5000€/mois par famille. Ça n’est pas exactement austère à un couple plus deux enfants mais ça roule pas vraiment sur l’or.
Pourquoi disiez-vous ça ?
Les deux éléments de contexte sont :
1. Marie 94 qui nous explique que si elle ne s'est pas mis en micro-entreprise, c'est parce que le seuil est trop bas,or pour de la formation continue, donc sans TVA, ça correspond à 5000€/mois
2. Marie 94 qui plaint ses amies qui sont encore en micro-entreprise parce qu'elles n'ont pas dépassé le seuil.

Est-ce que quand quelqu'un parle d'une rémunération insuffisante, vous envisagez généralement un contexte où le conjoint ne travaille pas ? Remarquez que ça me rappelle la réponse d'un copain en école d'ing. à qui je demandais si la recherche le tentait :"Le problème, c'est qu'avec un salaire de chercheur, ta femme est obligée de travailler."

Si Marie 94 est seule support de famille et que c'est aussi le cas de ses copines, au temps pour moi.
Sinon, je maintiens que je ne comprends pas qu'on puisse vouloir bosser 50% plus juste pour dépasser la barre des 5000€/mois pour un seul revenu.
Je ne comprends pas tout le contexte de la discussion, bien des choses me passent au dessus. On n’apprend jamais ces choses qu’en les faisant.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9099
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#152 Message par stchong » 04 avr. 2021, 23:24

Indécis a écrit :
04 avr. 2021, 20:32
stchong a écrit :
04 avr. 2021, 19:27
Pas la peine d'avoir une loi ça tombe sous le sens
A mon avis, cela ne tombe pas sous le sens.
Et non, je ne crois pas qu'une loi est inutile ou plutôt qu'on peut condamner sans l'appui de texte juridique ou alors dans un Etat non démocratique...

Avez-vous une Loi, ou une Jurisprudence quelconque ou même un seul cas similaire parmi vos connaissances ou alors faut-il vous croire sur parole (sans vous connaître) ?
Punaise jai niveau DECF à l'époque et j'ai été prof de compta. Il est évident que Marie94 essaye d'avoir le beurre et l'argent du beurre, seulement elle n'y connait rien en société, en compta, en bilan et au fisc.

Alors si je dois expliquer toutes les lois, qui font que Marie 94 est hors la loi c'est un paquet de lois que je dois lui trouver
Code fiscal et comptable, et celui de pôle emploi. Mais ça peut se faire après 5 ans de formations.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9099
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#153 Message par stchong » 04 avr. 2021, 23:34

voilà un texte qui correspond à une Sasu , tout écrit en termes généraux. A votre avis combien de lois sont appliquées dans ce court texte.
Dans la SASU assujettie à l’impôt sur le revenu, ce qui est possible temporairement en début d’activité pour une durée maximale de cinq ans sous réserve de respecter certaines conditions prévues par la loi, aucune distribution de dividendes n’est possible.

En effet, le bénéfice réalisé par la SASU, pris en compte avec les autres revenus du foyer fiscal, est imposé directement entre les mains de l’actionnaire unique, au barème progressif de l’impôt sur le revenu. L’actionnaire unique déclare le bénéfice dans sa déclaration personnelle d'impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC) selon l'activité exercée.

Seule la SASU soumise à l’impôt sur les sociétés offre la possibilité de distribuer des dividendes à l’actionnaire unique. Le bénéfice réalisé par la SASU est imposé à l’impôt sur les sociétés au nom de la société, avant d’être réparti, éventuellement sous forme de dividendes. Les dividendes versés ne sont pas considérés comme de la rémunération, mais comme des revenus de capitaux mobiliers.
Fonctionnement de la distribution de dividendes



À la clôture de chaque exercice comptable, toute société doit procéder à l’affectation du résultat bénéficiaire ou déficitaire. Plus précisément, l’affectation du résultat est décidé par les associés ou actionnaires lors de l’approbation des comptes annuels. En SASU, c’est donc l’actionnaire unique qui décide de l’affectation du résultat.



En cas de bénéfice (après impôt sur les sociétés), l’actionnaire unique peut décider de :

le porter en réserve :
réserve légale, constituée obligatoirement chaque année de 5 % du bénéfice tant que la dotation n’a pas atteint 10 % du montant du capital (les statuts peuvent prévoir des seuils supérieurs)
réserve statutaire, dont les modalités de dotation sont prévues à la constitution de la société
réserve facultative, dont il définit librement les modalités.
le mettre en report en nouveau, c’est-à-dire le reporter sur l’exercice comptable suivant, ce qui figure comptablement au bilan dans la catégorie des fonds propres
le distribuer sous forme de dividendes, qui lui reviennent intégralement.



Le bénéfice distribuable, c’est-à-dire le bénéfice pouvant être réparti sous forme de dividendes, est constitué du bénéfice réalisé sur l’exercice clôturé, augmenté du report à nouveau bénéficiaire du ou des exercices comptables antérieurs, et diminué des pertes antérieures, ainsi que des sommes à porter en réserve.

Alors que les dividendes sont prioritairement prélevés sur le bénéfice distribuable de l’exercice, l’actionnaire unique peut aussi décider la mise en distribution de dividendes pris sur les réserves antérieures dont dispose la SASU, auquel cas, il précise les postes de réserve affectés.

Les dividendes sont versés dans un délai maximum de 9 mois suivant la clôture de l’exercice comptable. Toutefois, il est possible de verser un ou plusieurs acomptes à valoir sur les dividendes, si :

un bilan certifié par un commissaire aux comptes, est réalisé en cours ou à la fin de l’exercice comptable
le bilan permet de constater l’existence d’un bénéfice distribuable au mois égal à celui du ou des acomptes envisagés
la distribution du ou des acomptes, ainsi que le montant et la date de versement, est décidée et validée par le président de la SASU.

Imposition des dividendes aux prélèvements sociaux



Les dividendes perçus par l’actionnaire unique de SASU, personne physique, sont soumis aux prélèvements sociaux à hauteur de 15,5 %. Les prélèvements sociaux sont retenus à la source sur le montant brut des dividendes versés. La SASU reverse ces prélèvements sociaux à l’administration fiscale lors de la déclaration fiscale « Prélèvement et retenue à la source dus sur les revenus distribués » qu’elle doit réaliser dans les 15 jours suivant l’expiration du mois du versement des dividendes.



Les prélèvements sociaux correspondent à :

8,2 % de CSG, 5,1 % de la CSG acquittée étant imputable (déductible) sur le revenu global imposable de l’actionnaire unique
0,50 % de CRDS
4,5 % de prélèvement social
0,3 % de contribution additionnelle au prélèvement social
2 % de prélèvement de solidarité.

Comme en SAS, les dividendes perçus par l’actionnaire de SASU ne sont pas soumis à cotisations sociales, contrairement à ceux perçus par le gérant associé unique d’EURL (soumise à l’impôt sur les sociétés), pour la part des dividendes excédant 10 % du capital social, des primes d’émission et des sommes versées en compte courant d’actionnaire.
Imposition des dividendes à l’impôt sur le revenu



Les dividendes perçus par l’actionnaire unique de SASU, personne physique, sont soumis au au barème progressif de l’impôt sur le revenu, dans la catégorie des capitaux mobiliers. L’impôt sur le revenu s’applique sur le montant brut des dividendes après déduction d’un abattement de 40 %. L’abattement est applicable si la SASU, française ou étrangère, a son siège social dans un État de l’Union Européenne ou un État ayant conclu avec la France une convention d’assistance en vue de lutter contre la fraude et l’évasion fiscale.

Les dividendes sont imposés à la source : un prélèvement libératoire de 21 % est retenu à titre d’acompte sur le montant brut des dividendes versés. La SASU reverse l’acompte à l’administration fiscale lors de la déclaration fiscale « Prélèvement et retenue à la source dus sur les revenus distribués » qu’elle doit réaliser dans les 15 jours suivant l’expiration du mois du versement des dividendes.

Une régularisation est réalisée l’année suivant le paiement des dividendes sur la base de la déclaration personnelle d’impôt sur le revenu de l’actionnaire unique. L’acompte est déduit du montant de l’impôt sur le revenu du foyer fiscal de l’actionnaire. En cas d’excédent d’impôt payé, celui-ci est automatiquement restitué.

Une dispense du prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu reste envisageable si l’actionnaire unique a un revenu fiscal de référence de l’année N-2 inférieur à :

50 000 € s’il vit seul (célibataire, veuf ou divorcé)
75 000 € s’il vit en couple (marié ou pacsé), et relève d’une déclaration commune.

La dispense n’est pas automatique, elle doit être demandée au plus tard le 30 novembre de l’année précédant celle du paiement auprès de l’administration fiscale.

Si l’actionnaire unique est une personne morale, société soumise à l’impôt sur les société, les dividendes perçus sont imposés à l’impôt sur les sociétés comme les autres produits financiers perçus par la société. Toutefois, l’actionnaire unique peut bénéficier d’une exonération d’impôt sur les sociétés à hauteur de 95 % du montant des dividendes s’il est appliqué le régime fiscal mère-fille

Ignoré : Pimono

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9099
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#154 Message par stchong » 04 avr. 2021, 23:44

Encore un pavé pour bien vous faire comprendre que Marie fait un "abus de droit"

CreateurSASU Le 23-10-2020 à 13:01
Bonjour à tous,

Suite à un licenciement, je vais bientôt pouvoir obtenir mes ARE.
Aussi, je souhaite créer ma SASU pour travailler comme indépendant.
Je ne compte pas me verser de salaire mais seulement des dividendes.
Un ami m'a expliqué qu'un de ses collègues avaient opté pour ce dispositif, mais qu'il s'était vu coupé son ARE, pôle emploi pretextant un chiffre d'affaire lui permettant de se verser un salaire.
Je ne trouve rien à ce sujet sur internet. Je pensais que les ARE étaient de Droits, quelque soit le CA de la SASU à condition que le dirigeant ne se rémunère pas.
Avez-vous plus d'infos à ce sujet?

Merci d'avance




Zen Maritime Le 23-10-2020 à 13:51

+ 1000 messages

Bonjour,

Ce sujet revient de temps à autre sur le forum, et cela pose la question de ce que l'on appelle un "abus de droit". Je vais essayer de vous expliquer.

En créant une société par actions simplifiée vous pouvez parfaitement opter pour y exercer la fonction de président sans vous verser pour cela aucune rémunération. Mais dans la mesure où cette société va réaliser un chiffre d'affaires cela signifie forcément que cette société a une activité, et pour ce faire quelqu'un qui y travaille, ce travail effectif (fonction exécutive, opérationnelle) étant distinct de la fonction de président (fonction dirigeante).

Et si donc pour ce travail effectif, qui génère du chiffre d'affaires, ne sont versées aucunes cotisations et contributions sociales, c'est déjà l'URSSAF qui pourrait y trouver à redire et invoquer un abus de droit visant à soustraire un travail effectif aux prélèvements sociaux.

Ensuite, si l'on examine les choses du point de vue du Pôle Emploi, le versement de l'ARE de façon maintenue lors de création d'une entreprise est une forme d'aide - alternative à l'ARCE qui en est une autre - pour que l'allocataire (le chômeur indemnisé) puisse retrouver par un travail une situation rémunératrice.

Or si vous ne vous rémunérez pas alors que l'entreprise réalise un chiffre d'affaires qui pourrait le permettre, et que vous thésaurisez dans l'objectif à terme de vous servir en dividendes, là aussi l'administration pourrait invoquer un abus de droit.

Les services de contrôle du Pôle Emploi connaissent bien ce stratagème qui consiste à déclarer zéro revenu du travail (que ce soit salarié ou non salarié), de toucher ainsi pleinement l'allocation de chômage, et d'empocher au final des dividendes qui, en tant que revenu du capital et non du travail, ne sont pas déclarables au Pôle Emploi.

L'abus de droit vient de ce que l'allocation de chômage, si elle a certes pour vocation de soutenir le créateur d'entreprise, n'est pas une subvention où le Pôle Emploi ferait office de mécène ou sponsor pour qu'un entrepreneur se constitue de la trésorerie. Je force le trait mais cela permet de comprendre l'esprit du règlement de l'assurance chômage. Et la notion d'abus de droit.

Alors oui le Pôle Emploi (son service de contrôle) peut demander ultérieurement des documents justificatifs, il est en position de demander un bilan comptable, un avis d'imposition où figurera votre revenu mobilier. Et tout comme l'URSSAF, en droit de considérer qu'il y a eu un travail effectif mais dissimulé sous couverture d'un statut de dirigeant non rémunéré d'une SASU.

Mainteant c'est quoi un abus de droit
Abus de droit | Janvier 2021
Définition

L'abus de droit est le fait, pour une personne, de commettre une faute par le dépassement des limites d'exercice d'un droit qui lui est conféré, soit en le détournant de sa finalité, soit dans le but de nuire à autrui.

Textes :

C. civ., art. 384, 618, anc. art. 1382, art. 1240 s. nouv.
C. pr. civ., art. 32-1, 550, 559, 581 et 628
CJA, art. R. 741-12
Conv. EDH, art. 17

Décision fondamentale :

Cass., req., 3 août 1915, Coquerel c/ Clément-Bayard, n° 00-02.37
Ignoré : Pimono

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 11258
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#155 Message par WolfgangK » 05 avr. 2021, 00:23

Pour aller dans le sens d'Ardoise, je ne sais pas si c'est un abus de droit, mais aux USA, le fisc a le droit d'annuler tout montage dont le seul but est de diminuer l'imposition. Parce que s'il y a des mesures incitatives, mais qu'elles n'ont aucun effet à part réduire l'impôt, c'est considéré là-bas comme un abus de droit.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#156 Message par ignatius » 05 avr. 2021, 07:10

Je me délecte de ce fil.

La win, tu l'aimes ou tu la quittes. 8)
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

ProfGrincheux
+
+
Messages : 2971
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#157 Message par ProfGrincheux » 05 avr. 2021, 08:40

ignatius a écrit :
05 avr. 2021, 07:10
Je me délecte de ce fil.

La win, tu l'aimes ou tu la quittes. 8)
As tu un avis sur le match Marie-stchong? Il me semble que c’est soit le fisc soit pôle emploi qui peuvent interpréter la situation comme un abus de droit. Soit le mécanisme se déclenche entrainant probablement une marée d’emmerdements pour Marie, soit il ne se déclenche pas. Je n’arrive pas à voir ce qui pourrait faire qu’il se déclenche ou non.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#158 Message par ignatius » 05 avr. 2021, 08:51

Schtong est souvent de bon conseil.

Ce que je retiens, c'est qu'on ne sait rien de l'activité proposée mais on a tout un tas de détail des tentatives d'optimisation fiscalo-juridiques.

La win à l'état pur.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22708
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#159 Message par kamoulox » 05 avr. 2021, 09:01

Tout ce que je sais c’est qu’on m’a bien dit pour bénéficier de mon are 0 revenus sont possible sous quelle forme que ce soit.

C’est une aide pour permettre de lancer son entreprise et constituer une treso perso j’ai le droit jusque début 2022. Chaque virement que tu t’envoie dois être justifié. Par ex les 2 crédits à taux 0 sont à mon nom et prélevés sur mon compte perso. J’ai le droit de me virer tout les mois le montant du prêt => justifié

Par contre si j’ai envie de me verser un petit bonus > interdit sinon tu rembourses l’are.

N’étant pas dans le type d’entreprise de Marie j’ignore si elle est dans son bon droit ou pas. J’ai envie de dire que non mais je ne suis pas fiscaliste elle a beaucoup à perdre le cas échéant (tout son are)

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43692
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#160 Message par slash33 » 05 avr. 2021, 09:08

ignatius a écrit :
05 avr. 2021, 08:51
La win à l'état pur.
L'ultra-win ce serait si tu la conseillais sur l'optimisation fiscale.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#161 Message par ignatius » 05 avr. 2021, 09:50

slash33 a écrit :
05 avr. 2021, 09:08
ignatius a écrit :
05 avr. 2021, 08:51
La win à l'état pur.
L'ultra-win ce serait si tu la conseillais sur l'optimisation fiscale.
L'ultra win, c'est le graal de toute une vie.
Il faut parcourir un long chemin pour y arriver.
La win ce n'est pas d'atteindre le but, mais de parcourir ce chemin.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8786
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#162 Message par Bidibulle » 05 avr. 2021, 09:52

ignatius a écrit :
05 avr. 2021, 08:51
Ce que je retiens, c'est qu'on ne sait rien de l'activité proposée mais on a tout un tas de détail des tentatives d'optimisation fiscalo-juridiques.
Le produit/service proposé et les clients prêts à payer pour c'est secondaire par rapport à la structure fiscale et au papier à en tête. N'est ce pas ? :)
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10982
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#163 Message par neron » 05 avr. 2021, 11:39

Bon reprenons:dixit le web (partout) sans rémunération et dividende marie à le droit de toucher l'ARE. Si c'était faux ces site serait sucré / condamnés car il est interdit de promouvoir les delits

C'est même dans une circulaire de l'Unedic de 2019 page 194. Amah, Normal, que l'Unedic pour son contrôle annuel ne regarde les résultats d'une entreprise qu'elle ne connait. Etre actionnaire, ne prive pas de l'assurance chômage.

Oui ,ds l'absolu (et par expérience), eelle n'est pas à l'abris d'un excès de zèle (abus de droit) de l'Unedic (Cad d'une demande de remboursement) ou d'un cht. de paradigme de l'unedic mais l'Unedic n'est pas la loi et ça sera jamais un délis (volonté) puisque qu'elle ne pouvait connaître ces revenus. De plus l'ACRE c'est pour ceux qui ne recherche plus d'emploi. Donc c'est de plein droit (*) qu'elle a demandé l'ARE et rempli les cases.


------------------------------
- C'est pas un vol. : Mari24 a cotisé ces droits pour ces droits
-C'est pas à son avtg. : Le statut de SASU empêche Mari de bénéficier du chômage si son projet foir,
- C'est l'intérêt de l'état : les bulshiteurs lui coûte bien +cher
- C'est la philosophie de la base l'assurance chômage de compensée une perte de revenu ; ainsi savez aviez 2 activités, si vs en perdez une de vos deux activités, vs cumulé de droit chômage et activités) mais elle doit apporter les preuves d'être en mesure de reprendre un emploi et de recherche et si cht. de paradigme (la justice devient file en se moment avec Sarco condamné pour une intention sublimé) une justif pour faire ces réserve mais je vois mal un juge expliquer comment doit se gérer une entreprise ou la CA statuer qu'un président de SASU doit se verser x % des réserves mais le.monde devient fou..
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#164 Message par Marie 94 » 05 avr. 2021, 12:05

J’avais lu des échanges sur des forums sur le sujet mais vous remarquerez que les gens qui alertent sur l’abus de droit s’expriment toujours au conditionnel (l’URSSAF « pourrait ») sans citer de texte de loi, ni les condamnations effectives. Je soupçonne toujours une démarche commerciale de la part des intervenants sur ces forums (je ne parle pas de Stchong). J’ai vu un expert-comptable sur un autre forum qui parlait aussi d’abus de droit. Il mettait ses coordonnées pro dans sa signature et cassait du sucre sur les autres EC dans le genre « vous voyez moi je sais de quoi je parle ».

On ne parle pas d’un cabinet dentaire qui a une clientèle établie et un revenu régulier. La nature de l’activité de prestations de services est qu’il n’y a aucune visibilité sur la suite et que les revenus sont irréguliers. Ma société est jeune, dans un environnement où la concurrence fait rage et n’a que 2 pauv clients. Rien ne me dit qu’on n’aura pas une nième vague en 2022 ni une crise économique profonde qui touchera mes clients potentiels qui fera que j’aurai aucune mission pendant 1 an.
Se distribuer intégralement sous forme de dividendes le résultat d’un 1er exercice bénéficiaire ne me semble pas sain dans ce contexte. Il y a une réserve légale certes mais avec un montant obligatoire ridicule. L’affectation du résultat 2021 en Report à Nouveau me semble une sage décision en attendant la suite et éventuellement un exercice 2022 déficitaire. Il y a des hauts et des bas dans la vie d’une entreprise. Si elle coule au 1er bas, c’est qu’elle a été mal gérée.

Après, je comprends que ça choque des gens qu’une entreprise qui réussisse sa 1ère année touche des aides de Pôle Emploi. Mais que voulez-vous, il n’y a pas d’aides à la création d’entreprise lorsqu’on est salarié. Il faut attendre d’être au chômage pour pouvoir prétendre à une aide. Et lorsqu’on se lance, il y a un délai incompressible avant de trouver son 1er client, et un décalage de trésorerie avant de toucher ses 1ère factures. Les 1ers mois, on puise dans son épargne perso pour alimenter son compte courant d'associé.

Créer une entreprise, c’est prendre un risque. Si on suit la logique de Stchong, l’entrepreneur doit supporter tout le risque. S’il perd, tant pis pour lui. S’il gagne, l’Etat doit pouvoir se servir sa part (votre société est rentable sa 1ère année, rendez-nous l’ARE ou l’ARCE et merci d'avoir cotisé. N'oubliez pas de continuer à le faire plus tard). Les aides de Pôle Emploi, c’est le filet de sécurité qui permet aux gens de se lancer sereinement dans la création d’entreprise. Si ça foire, j’aurai au moins essayé. Je n’aurai pas laissé trop de plumes dans cette aventure. Quand elle parle de « nous » pour définir la solidarité nationale, elle oublie que j’y ai contribué aussi à ce « nous » pendant 17 ans et que je vais y contribuer aussi le restant de ma vie. Un système d’assurance qui vient en aide aux sinistrés pendant 2 ans ne me paraît pas déconnant. Pour une fois, je trouve que ces aides sont bien ciblées. Sans ça, vous découragez les gens de prendre ce risque de créer une entreprise.

Je note les remarques de Stchong et de Néron. Il faut peut-être que je me verse une rémunération minimale en 2021 (Ex : inférieure à 1 mois d’ARE) pour bénéficier ainsi d’un maintien partiel de mes allocations. Concrètement, pôle Emploi va me couper l’ARE pendant 1 mois mais ça va reporter mes droits à plus tard. Comme ça, plus de débats de pourquoi vous ne vous êtes versés ni salaires, ni dividendes alors que votre société fait du CA. Je me souviens que mon EC m’en avait parlé. Je ne voyais pas l’intérêt à l’époque car le système de maintien partiel de l’ARE me semblait plus chiant (il fallait leur fournir un bulletin de paie mensuel). Le maintien total me semblait plus simple à gérer (un PV d’AG de non rémunération et puis basta). Piste à creuser.
Sinon, je suis contactée sur LinkedIn pour des postes en CDI. Je vais conserver ces échanges et passer un ou 2 entretiens histoire de garder des preuves. J’avais bien indiqué à ma conseillère Pôle Emploi que je créé ma boîte faute de pouvoir trouver un CDI dans le contexte actuel (confinement toussa) mais que je préfère évidemment un CDI grassement payé. J’avais dit 100Ke en prétentions salariales. Je leur dirai ça aux chasseurs de tête de LinkedIn. En dessous de 100K, autant ne pas travailler. :mrgreen:
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 23582
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#165 Message par lecriminel » 05 avr. 2021, 12:14

Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
La nature de l’activité de prestations de services est qu’il n’y a aucune visibilité sur la suite et que les revenus sont irréguliers.
mais non, avant même de commencer, et en période de Covid, tu connaissais déja ton CA
Le statut d'auto-entrepreneur très en vogue n'était pas adapté non plus (plafond de CA trop bas).
bouffonne
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10982
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#166 Message par neron » 05 avr. 2021, 12:41

Par défaut, j'éviterais la bidouille perso. Donc je resterais à 100 % ou je demanderais (ou rechercherais sur le web) l'avis de l'Unedic ! Et je passerais 1 h/semaine en p'tite annonce (apec+pôle emploi) avec lettre standard et CV, +printout car c'est là dessus qu'ils attaquent habituellement (et qui sait, un poste de dir formation pour y placer vos formations, c'est pas ""interdit" et c'est un + pour avoir le poste :mrgreen: )

C'est fou qu'un gérant doive passer 90 % de son temps à faire du droit et de la finance :twisted: avant de faire son job de prospection commerciale (acc. d'animation d'équipe) mais ce n'est pas étonnant dans une société institutionalisée de bullshiteurs que la "compétitivité" de son entreprise passe par là :-(

@strong , avez-vs trouvee une quelconque jurisprudence (TASS, CE) ???
----------------------------.
(*) Amah, à cause de la convergence européenne ,y-a un total délitement de l'état : du législatif (les codes disent tt et son contraire) , de l'exécutif (qui n'a plus la souveraineté), de l'administration (judiciaires, CPAM, Caf, ..) et de ces agents (sous-qualif ,perte d'autonomie, de responsabilité, interprétation abusive par les chefs des multiples circulaires) - voir Zeemour ou nos files. L'administration devient folle car elle ne risque rien d'un abus de droit (Outreau, dills, ..). Ces agents font ds le standard car sans risque. En effet ils savent qu'ils gagneront tjrs car les procédures conflictuells peuvent durer une vie (Tapi, Ville, Sarco, ..) avant d'ateindre la juridiction de dernière instance (CDH) en passant par l'UE (et ses ""principes" axé sur des idéologies car incapable de trouver du liant dans les 23 législations qu'elle doit mixer) et donc des efforts incommensurables ce qui n'est pas le cas de migrants qui peuvent s'adresser directement avec une réponse en - de 4 ans (**)

(**) Ceci amah explique que les migrants ont plus de droit en France que des français car les admin. ont bien plus peur d'un conflit légal contre eux. :idea: :idea:
Modifié en dernier par neron le 05 avr. 2021, 13:01, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#167 Message par Marie 94 » 05 avr. 2021, 12:58

lecriminel a écrit :
05 avr. 2021, 12:14
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
La nature de l’activité de prestations de services est qu’il n’y a aucune visibilité sur la suite et que les revenus sont irréguliers.
mais non, avant même de commencer, et en période de Covid, tu connaissais déja ton CA
Le statut d'auto-entrepreneur très en vogue n'était pas adapté non plus (plafond de CA trop bas).
bouffonne
La suite ce sont les exercices suivants (2022 et au delà). Difficile de faire un CA previsionnel sur 3 ans par ex dans mon activité. Trop grande dépendance à un client. Seul le CA 2021 a pu être estimé et encore je ne suis pas à l'abri d'un arrêt de la prestation si les clients le décident pour cause de crise. L'an dernier, il y en a eu énormément pendant le confinement. Les indépendants ont souffert.

Je fais quoi si je me verse tout en dividendes en 2021 et que je n'ai pas de mission en 2022? Le résultat 2022 sera déficitaire. Les capitaux propres seront négatifs.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10982
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#168 Message par neron » 05 avr. 2021, 13:08

C'est pas trop bon un mini. client car ça empêche bien des référencement. Ds le hors sujet ; des societes de service use des CV+++ pour se faire référencer. D'où leur chasse au CV
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
Manfred
~~+
~~+
Messages : 15545
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#169 Message par Manfred » 05 avr. 2021, 13:11

Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
Sinon, je suis contactée sur LinkedIn pour des postes en CDI. Je vais conserver ces échanges et passer un ou 2 entretiens histoire de garder des preuves. J’avais bien indiqué à ma conseillère Pôle Emploi que je créé ma boîte faute de pouvoir trouver un CDI dans le contexte actuel (confinement toussa) mais que je préfère évidemment un CDI grassement payé. J’avais dit 100Ke en prétentions salariales. Je leur dirai ça aux chasseurs de tête de LinkedIn. En dessous de 100K, autant ne pas travailler. :mrgreen:
Je serais curieux de savoir quel genre de profil/cursus permet d'avoir 100 K€ en tant que salarié.
Même pour ceux qui ont fait les plus grandes écoles, c'est un niveau de revenu que tous n'atteignent pas, loin de là.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 11258
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#170 Message par WolfgangK » 05 avr. 2021, 13:13

Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05

Sinon, je suis contactée sur LinkedIn pour des postes en CDI. Je vais conserver ces échanges et passer un ou 2 entretiens histoire de garder des preuves. J’avais bien indiqué à ma conseillère Pôle Emploi que je créé ma boîte faute de pouvoir trouver un CDI dans le contexte actuel (confinement toussa) mais que je préfère évidemment un CDI grassement payé. J’avais dit 100Ke en prétentions salariales. Je leur dirai ça aux chasseurs de tête de LinkedIn. En dessous de 100K, autant ne pas travailler. :mrgreen:
Pour l'abus de droit, mon point de vue de béotien est que si vous laissez le fric dans la trésorerie de la boite par précaution, c'est légal, mais si vous laissez le fric pour éviter la réduction de vos allocations, c'est de l'abus de droit.
Pareil pour votre recherche d'emploi. Si vous créez votre boite «faute de pouvoir trouver un CDI», vous ne pouvez pas assumer votre hypocrisie et vous étonner qu'elle choque.
Quelle était votre rémunération précédente ?

Pour ma part, j'ai été viré d'un boulot où j'avais des conditions d'emploi du temps exceptionnelles (c'est pour ça qu'ils m'ont viré d'ailleurs : quand ils ont vu ce que mon contrat me permettait de faire / exiger !).
J'ai touché le chômage quelques mois pendant que je cherchais un nouveau poste avec un emploi du temps sympa (me laisse libre 6 mois de l'année ), même si pas aussi sympa que celui que j'avais.
J'ai vu que ce type de postes n'existait pour ainsi dire pas, donc j'ai arrêté de chercher et je me suis laissé rayer des listes de demandeurs d'emploi
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 11258
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#171 Message par WolfgangK » 05 avr. 2021, 13:15

Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:58
Je fais quoi si je me verse tout en dividendes en 2021 et que je n'ai pas de mission en 2022? Le résultat 2022 sera déficitaire. Les capitaux propres seront négatifs.
C'est pas tout ou rien. Prétendre que vous ne pouvez pas vous verser un centime parce que vous ne pouvez pas tout verser n'a aucun sens !
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9099
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#172 Message par stchong » 05 avr. 2021, 13:18

neron a écrit :
05 avr. 2021, 12:41
Par défaut, j'éviterai la bidouille perso. donc je resterais à 100 % ou je demanderais (ou rechercherait sur le web) l'avis de l'Unedic !! et je passerais 1 h/semaine en p'tite annonce (apec+pôle emploi) avec lettre standard et CV, +printout car c'est là dessus qu'ils attaquent habituellement (et qui sais un poste de dir formation pour y placer vos formations, c'est pas ""interdit" et c'est un + pour avoir le poste :mrgreen: )

C'est fou qu'un gérant doive passer 90 % de son temps à faire du droit et de la finance :twisted: avant de faire son job de prospection commerciale (acc. d'animation d'équipe) mais ce n'est pas étonnant dans une société institutionalisée de bulshiteurs que la "compétitivité" de son entreprise passe par là :-(

@strong , avez-vs trouvee une quelconque jurisprudence (TASS, CE) ???
----------------------------.
(*) Amah, à cause de la convergence européenne ,y-a un total délitement de l'état : du législatif (les codes disent tt et son contraire) , de l'exécutif (qui n'a plus la souveraineté), de l'administration (judiciaires, CPAM, Caf, ..) et de ces agents (sous-qualif ,perte d'autonomie, de responsabilité, interprétation abusive par les chefs des multiples circulaires) - voir Zeemour ou nos files. L'administration devient folle car elle ne risque rien d'un abus de droit (Outreau, dills, ..). Ces agents font ds le standard car sans risque. En effet ils savent qu'ils gagneront tjrs car les procédures conflictuells peuvent durer une vie (Tapi, Ville, Sarco, ..) avant d'ateindre la juridiction de dernière instance (CDH) en passant par l'UE (et ses ""principes" axé sur des idéologies car incapable de trouver du liant dans les 23 législations qu'elle doit mixer) et donc des efforts incommensurables ce qui n'est pas le cas de migrants qui peuvent s'adresser directement avec une réponse en - de 4 ans (**)

(**) Ceci amah explique que les migrants ont plus de droit en France que des français car les admin. ont bien plus peur d'un conflit légal contre eux. :idea: :idea:
Oui je les ai donné, "abus de droit". Autrement j'ai bien expliqué que beaucoup de lois rentraient en compte pour exercer en Sasu
Droit des sociétés
Droit fiscal
Droit commercial
Droit du travail
etc....

Mon but c'est de dire à marie94 que si elle essaie de jouer avec un nombre incalculable de lois pour assurer ses arrières, elle risque gros si elle garde trop de "résultat" sans se verser de salaire ou de dividende.

Après elle a vu les limites de son entreprise 1 ou 2 clients c'est casse gueule, mais pour toutes les entreprises.


Voici un lien avec le réglement de l'unedic

https://www.unedic.org/indemnisation/te ... nnexe-la-0 Y'a des liens pour "le code de travail" imbriqué dans la réglementation de l'unedic
Le paiement de l'allocation d'aide au retour à l'emploi cesse à la date à laquelle :

a) une déclaration inexacte ou une attestation mensongère ayant eu pour effet d'entraîner le versement d'allocations intégralement indues est détectée ;

b) l'allocataire est exclu du revenu de remplacement par le préfet dans les conditions prévues par les articles R. 5426-3 , R. 5426-6 à R. 5426-10 du code du travail.
Section 6 - (modifiée par l'avenant n° 2 du 8 juillet 2015) - conditions de poursuite
et reprise du paiement
Bon voilà j'ai donné les liens de lois, réglement etc.., ça doit bien prendre plus d'un mois pour bien comprendre le tout.
Modifié en dernier par stchong le 05 avr. 2021, 13:31, modifié 2 fois.
Ignoré : Pimono

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#173 Message par Marie 94 » 05 avr. 2021, 13:19

neron a écrit :
05 avr. 2021, 12:41
Par défaut, j'éviterai la bidouille perso. donc je resterais à 100 % ou je demanderais (ou rechercherait sur le web) l'avis de l'Unedic !! et je passerais 1 h/semaine en p'tite annonce (apec+pôle emploi) avec lettre standard et CV, +printout car c'est là dessus qu'ils attaquent habituellement (et qui sais un poste de dir formation pour y placer vos formations, c'est pas ""interdit" et c'est un + pour avoir le poste :mrgreen: )

C'est fou qu'un gérant doive passer 90 % de son temps à faire du droit et de la finance :twisted: avant de faire son job de prospection commerciale (acc. d'animation d'équipe) mais ce n'est pas étonnant dans une société institutionalisée de bulshiteurs que la "compétitivité" de son entreprise passe par là :-(
J'avais déjà cherché sur tous les sites (Pôle Emploi, Unedic, Service Public, CCI...). Je n'ai rien trouvé.

Cette annonce APEC m'a l'air pas mal du tout https://www.apec.fr/candidat/recherche- ... 166075621W

Sur Pôle Emploi, je reçois des annonces pour être agent immobilier. Je vais postuler aussi.

Je vous rejoins sur la charge de travail liée au droit et à la finance. Mais c'est la dessus que j'ai le plus appris ces derniers temps. Le jeu en vaut la chandelle. Un an de salaire brut, combien de temps vous aurez mis pour épargner ça avec votre ancien salaire ?
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9099
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#174 Message par stchong » 05 avr. 2021, 13:36

Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 13:19
neron a écrit :
05 avr. 2021, 12:41
Par défaut, j'éviterai la bidouille perso. donc je resterais à 100 % ou je demanderais (ou rechercherait sur le web) l'avis de l'Unedic !! et je passerais 1 h/semaine en p'tite annonce (apec+pôle emploi) avec lettre standard et CV, +printout car c'est là dessus qu'ils attaquent habituellement (et qui sais un poste de dir formation pour y placer vos formations, c'est pas ""interdit" et c'est un + pour avoir le poste :mrgreen: )

C'est fou qu'un gérant doive passer 90 % de son temps à faire du droit et de la finance :twisted: avant de faire son job de prospection commerciale (acc. d'animation d'équipe) mais ce n'est pas étonnant dans une société institutionalisée de bulshiteurs que la "compétitivité" de son entreprise passe par là :-(
J'avais déjà cherché sur tous les sites (Pôle Emploi, Unedic, Service Public, CCI...). Je n'ai rien trouvé.

Cette annonce APEC m'a l'air pas mal du tout https://www.apec.fr/candidat/recherche- ... 166075621W

Sur Pôle Emploi, je reçois des annonces pour être agent immobilier. Je vais postuler aussi.

Je vous rejoins sur la charge de travail liée au droit et à la finance. Mais c'est la dessus que j'ai le plus appris ces derniers temps. Le jeu en vaut la chandelle. Un an de salaire brut, combien de temps vous aurez mis pour épargner ça avec votre ancien salaire ?
Ah ben ceux sont aussi des métiers, l'expertise comptable, L'avocat en droit des sociétés, avocat fiscaliste etc.....
Modifié en dernier par guyomette le 05 avr. 2021, 13:55, modifié 1 fois.
Raison : Titre (harmonisation)
Ignoré : Pimono

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 11258
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#175 Message par WolfgangK » 05 avr. 2021, 14:02

Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 13:19
Un an de salaire brut, combien de temps vous aurez mis pour épargner ça avec votre ancien salaire ?
Faudrait savoir, je croyais que c'était pas pour faire de l'épargne mais pour provisionner les risques de l'année prochaine :roll:
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9099
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#176 Message par stchong » 05 avr. 2021, 14:02

Bon alors après avoir étudier de loin la Sasu de marie94 qui cartonne actuellement et lui donne de la trésorerie, je ne vois que 2 ou trois pistes légales

La Sasu peut s'acheter une voiture électrique de 30 000€ pour se déplacer pour les coachings , véhicule indispensable, un super ordi, un super téléphone, tout ce que doit avoir un bon coach. C'est légal et en cas de d'absence de clients en 2022 et de fermeture de l'entreprise, tu peux revendre la voiture mais bon ça sera de l'imposable, mais tu peux attendre la fin de ton Are pour fermer l'entreprise. Ca reste encore limite, moins qu'un an de salaire mais c'est toujours cela de pris.
Alors ca va faire baisser ta trésorerie, mais que la dotation aux amortissements pour le résultat, donc c'est moyen comme solution.
Comme quoi résultat et trésorerie ce n'est pas la même chose.

Franchement je serai toi, je serai salarié de ma sasu qui cartonne , et si elle se pète la gueule je retournerai au chômage à pôle emploi.
Ignoré : Pimono

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#177 Message par ignatius » 05 avr. 2021, 14:09

Manfred a écrit :
05 avr. 2021, 13:11
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
Sinon, je suis contactée sur LinkedIn pour des postes en CDI. Je vais conserver ces échanges et passer un ou 2 entretiens histoire de garder des preuves. J’avais bien indiqué à ma conseillère Pôle Emploi que je créé ma boîte faute de pouvoir trouver un CDI dans le contexte actuel (confinement toussa) mais que je préfère évidemment un CDI grassement payé. J’avais dit 100Ke en prétentions salariales. Je leur dirai ça aux chasseurs de tête de LinkedIn. En dessous de 100K, autant ne pas travailler. :mrgreen:
Je serais curieux de savoir quel genre de profil/cursus permet d'avoir 100 K€ en tant que salarié.
Même pour ceux qui ont fait les plus grandes écoles, c'est un niveau de revenu que tous n'atteignent pas, loin de là.
100 k€ ça fait entre 6000 et 6500 € net mensuel ?
Un poste de directeur dans une grosse boîte de plusieurs centaines voire milliers de salariés (directeur juridique, directeur commercial, directeur administratif et financier), ça doit bien taper dans ces eaux là non ?
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Manfred
~~+
~~+
Messages : 15545
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#178 Message par Manfred » 05 avr. 2021, 14:13

ignatius a écrit :
05 avr. 2021, 14:09
Manfred a écrit :
05 avr. 2021, 13:11
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
Sinon, je suis contactée sur LinkedIn pour des postes en CDI. Je vais conserver ces échanges et passer un ou 2 entretiens histoire de garder des preuves. J’avais bien indiqué à ma conseillère Pôle Emploi que je créé ma boîte faute de pouvoir trouver un CDI dans le contexte actuel (confinement toussa) mais que je préfère évidemment un CDI grassement payé. J’avais dit 100Ke en prétentions salariales. Je leur dirai ça aux chasseurs de tête de LinkedIn. En dessous de 100K, autant ne pas travailler. :mrgreen:
Je serais curieux de savoir quel genre de profil/cursus permet d'avoir 100 K€ en tant que salarié.
Même pour ceux qui ont fait les plus grandes écoles, c'est un niveau de revenu que tous n'atteignent pas, loin de là.
Un poste de direteur dans une grosse boîte de plusieurs centaines voire milliers de salariés (directeur juridique, directeur commercial, directeur administratif et financier), ça doit bien taper dans ces eaux là non ?
Possible, mais ce sont des postes rares, avec de très grosses charges de travail, peu compatibles avec l'idée que je me fais de l'intéressée et de son poste précédent à travers ce qu'elle a pu partager sur ce forum ces dernières années. Disons qu'en général, les cadres qui se font lourder sont généralement les seconds couteaux avant les directeurs quand il s'agit de dégraisser (hors cas de fautes ou de conflits manifestes avec la grande direction). Et le DRH va rarement se virer lui même :lol:

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10982
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#179 Message par neron » 05 avr. 2021, 14:15

stchong a écrit :
05 avr. 2021, 13:36
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 13:19
Je vous rejoins sur la charge de travail liée au droit et à la finance. Mais c'est la dessus que j'ai le plus appris ces derniers temps. Le jeu en vaut la chandelle. Un an de salaire brut, combien de temps vous aurez mis pour épargner ça avec votre ancien salaire ?
Ah ben ceux sont aussi des métiers, l'expertise comptable, L'avocat en droit des sociétés, avocat fiscaliste etc.....
Oui et vous le savez que eux aussi n'ont pas le temps de tt savoir ni la motivation a 100€. /h. de prendre des risques ou vs faire économisées 30.000 €.

--------------
(*).Prenez le cas du secteur éolien offshore à 5 mds le champ. La création des SA qui vont les dvl. et gérer n'a exigé que 50 % d'adm. et 50 % de finance. Ils n'y connaissaient et ne connaîtrons rien en tech. Ils n'ont fait que du papier et n'ont mis que 50.000 €. de capital social (voir moins). Vous croyez qu'il faut créer de la valeur mais d'autres qui vous concurenceront savent qu'il faut plutôt se mettre sous le robinet et sa protection. C'est ca l'institutionalisation ou collectivisation fagocitees par le progressisme ou la social-democratie de l'UE, p'etre à raison (crise de l'emploi) mais c'est pas la question
(**) Côté salaire 120 k€. net c'est pas bq. pour des gars sur le tart capable d'assumer et assurer de par eux seul, le succès de truc à l'étranger (genre total & ci) mais a 100 k€ t'est pas *** de payer 120 k€. d'urssaf, de chomdu et de retraite bidon du privé voir de faire le *** pour la gloire de la France et engraisser de mds. un syst. d'apparatchic de bureaux qui te snobe pour qques piecettes. A ces âges, si t'as assez de €€ , la vie est trop courte pour ne pas en jouir sauf si t'as pris un poste d'apparatchic amha. Donc compter +240 pour ce bouger et c'etait le prix y-a 10 ans + b enef société de service annexe (
ver 2. quelques erreurs
Modifié en dernier par neron le 05 avr. 2021, 15:19, modifié 2 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
Nounou
-+
-+
Messages : 1976
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#180 Message par Nounou » 05 avr. 2021, 14:45

Manfred a écrit :
05 avr. 2021, 13:11
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
Sinon, je suis contactée sur LinkedIn pour des postes en CDI. Je vais conserver ces échanges et passer un ou 2 entretiens histoire de garder des preuves. J’avais bien indiqué à ma conseillère Pôle Emploi que je créé ma boîte faute de pouvoir trouver un CDI dans le contexte actuel (confinement toussa) mais que je préfère évidemment un CDI grassement payé. J’avais dit 100Ke en prétentions salariales. Je leur dirai ça aux chasseurs de tête de LinkedIn. En dessous de 100K, autant ne pas travailler. :mrgreen:
Je serais curieux de savoir quel genre de profil/cursus permet d'avoir 100 K€ en tant que salarié.
Même pour ceux qui ont fait les plus grandes écoles, c'est un niveau de revenu que tous n'atteignent pas, loin de là.
Quelle est la mesure de 100k ?
Parce qu'entre un cout a l'employeur de 180k, et le reste apres impot de -80k de l'employé, la différence est de ... 100+k
Image

Avatar du membre
Manfred
~~+
~~+
Messages : 15545
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#181 Message par Manfred » 05 avr. 2021, 14:49

Nounou a écrit :
05 avr. 2021, 14:45
Manfred a écrit :
05 avr. 2021, 13:11
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
Sinon, je suis contactée sur LinkedIn pour des postes en CDI. Je vais conserver ces échanges et passer un ou 2 entretiens histoire de garder des preuves. J’avais bien indiqué à ma conseillère Pôle Emploi que je créé ma boîte faute de pouvoir trouver un CDI dans le contexte actuel (confinement toussa) mais que je préfère évidemment un CDI grassement payé. J’avais dit 100Ke en prétentions salariales. Je leur dirai ça aux chasseurs de tête de LinkedIn. En dessous de 100K, autant ne pas travailler. :mrgreen:
Je serais curieux de savoir quel genre de profil/cursus permet d'avoir 100 K€ en tant que salarié.
Même pour ceux qui ont fait les plus grandes écoles, c'est un niveau de revenu que tous n'atteignent pas, loin de là.
Quelle est la mesure de 100k ?
Parce qu'entre un cout a l'employeur de 180k, et le reste apres impot de -80k de l'employé, la différence est de ... 100+k
quand on parle d'un salaire de cette façon, on parle du brut salarié. C'est d'ailleurs comme ça que sont rédigées les annonces.
Modifié en dernier par Manfred le 05 avr. 2021, 14:56, modifié 1 fois.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8969
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#182 Message par Indécis » 05 avr. 2021, 14:50

Nounou a écrit :
05 avr. 2021, 14:45
Manfred a écrit :
05 avr. 2021, 13:11
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
Sinon, je suis contactée sur LinkedIn pour des postes en CDI. Je vais conserver ces échanges et passer un ou 2 entretiens histoire de garder des preuves. J’avais bien indiqué à ma conseillère Pôle Emploi que je créé ma boîte faute de pouvoir trouver un CDI dans le contexte actuel (confinement toussa) mais que je préfère évidemment un CDI grassement payé. J’avais dit 100Ke en prétentions salariales. Je leur dirai ça aux chasseurs de tête de LinkedIn. En dessous de 100K, autant ne pas travailler. :mrgreen:
Je serais curieux de savoir quel genre de profil/cursus permet d'avoir 100 K€ en tant que salarié.
Même pour ceux qui ont fait les plus grandes écoles, c'est un niveau de revenu que tous n'atteignent pas, loin de là.
Quelle est la mesure de 100k ?
Parce qu'entre un cout a l'employeur de 180k, et le reste apres impot de -80k de l'employé, la différence est de ... 100+k
C'est la mesure générale pour tout le monde.
Après, tout dépend dans quel monde vous vivez ?
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit...

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#183 Message par Marie 94 » 05 avr. 2021, 15:06

stchong a écrit :
05 avr. 2021, 14:02
Bon alors après avoir étudier de loin la Sasu de marie94 qui cartonne actuellement et lui donne de la trésorerie, je ne vois que 2 ou trois pistes légales

La Sasu peut s'acheter une voiture électrique de 30 000€ pour se déplacer pour les coachings , véhicule indispensable, un super ordi, un super téléphone, tout ce que doit avoir un bon coach. C'est légal et en cas de d'absence de clients en 2022 et de fermeture de l'entreprise, tu peux revendre la voiture mais bon ça sera de l'imposable, mais tu peux attendre la fin de ton Are pour fermer l'entreprise. Ca reste encore limite, moins qu'un an de salaire mais c'est toujours cela de pris.
Alors ca va faire baisser ta trésorerie, mais que la dotation aux amortissements pour le résultat, donc c'est moyen comme solution.
Comme quoi résultat et trésorerie ce n'est pas la même chose.

Franchement je serai toi, je serai salarié de ma sasu qui cartonne , et si elle se pète la gueule je retournerai au chômage à pôle emploi.
Merci pour tes conseils. Je vais y réfléchir. Je vais reprendre pour que ça soit plus clair pour nos lecteurs.

Pôle emploi demande qu’on déclare les rémunérations perçues (c-a-d soumises à cotisations sociales => salaire). Pas besoin de déclarer les dividendes. En gros, Pôle Emploi nous assiste pendant la phase de lancement de la société en nous accordant l’ARE. Le principe est que l’ARE diminue du montant de rémunération qu’on se verse.
  • 1er cas : Le dirigeant ne perçoit aucune rémunération => maintien total de l’ARE. Ex : 1000€
  • 2ème cas : le dirigeant se rémunère => maintien partiel de l’ARE. Ex : 500€ ARE + 500€ salaire (les 500€ d’ARE non versés sont reportés à plus tard), ce qui prolonge la période d’indemnisation mais le montant total de l'ARE perçu reste le même. Quand le dirigeant déclare qu’il a perçu une rémunération, il ne perçoit que 70% de l’ARE. Il aura le complément de 30% que quand il fournira le justificatif (un bulletin de salaire en l’occurrence). Précisions : le président de SASU n’a ni contrat de travail, ni congés, ni salaire minimum.

Au final, dans les 2 cas, on a le même revenu mensuel : 1 000€.

Mais si on se verse un dividende, le cumul ARE + Salaire + Dividendes devient supérieur à l’ARE seul. Officiellement, on n’a pas à déclarer à Pôle Emploi les dividendes versés dans une SASU (car non soumises à CS) mais on n’est pas à l’abri que Pôle Emploi fasse un rapprochement plus tard. J’exclus donc cette possibilité de me verser un dividende pendant la période d’indemnisation par Pôle Emploi.

J’en conclus qu’il faut se verser un minimum de salaire une année où les résultats sont bons pour éviter toute contestation possible. Reste à trouver le bon montant. Je ne vois pas ce qu’un contrôleur même zélé pourrait avoir à dire. Le « vous ne vous êtes pas rémunérée du tout chère madame» peut se défendre et encore. Mais alors le « vous ne vous êtes pas assez rémunérée chère madame» ne tient pas la route. En quoi un contrôleur peut définir le « assez », la rémunération que doit se verser un dirigeant ?
Cerise sur le gâteau : en se versant une rémunération, on peut prétendre à l’ACCRE (exo des CS pendant 12 mois jusqu’au PASS) et ça diminue aussi l’IS.

Je viens de relire le CR de la réunion d’informations de Pôle Emploi pour les créateurs d’emploi. Les demandeurs d’emploi en catégorie 5 (créateurs d’entreprise) n’ont pas besoin de rendre des comptes sur leur recherche d’emploi. Du coup, je m’interroge sur la nécessite de produire des preuves de la recherche d’emploi. Quand on lance une société, on a déjà assez de choses à faire et on ne recherche pas un emploi en parallèle. La case « je suis toujours à la recherche d’un emploi » de l’actualisation mensuelle est une condition pour ne pas être radié du système qui n'implique pas une recherche effective dans le cas d'un créateur d'entreprise.

Je vais appeler mon EC lundi. C’est vrai que me manque un petit bulletin de paie, un revenu qui tombe de la société tous les mois.
Une vidéo sur le sujet : https://youtu.be/3_pZTTjBCIU
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10982
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#184 Message par neron » 05 avr. 2021, 15:25

Je suis un peu parano à cause des effets de zèles de l'admin. contre lesquels y-a rien a faire sauf perdre son temps. Reste a savoir si 2. h/s. de recherche d'emploi (*) valent 50 % d'ARE.

(*) Quoique si l' on s'y prend bien, ca permet de faire de la promotion commerciale ou de l'IE, tout comme, inversement un recrutement bidon bien ciblé. Je sais on va me reprocher encore de faire dans le pervers mais certains ne se gênent pas et puis ça occupe le temps, dvl. et entretien ses capacités de tchatch et de confiance. Voir justifie les 72 k€ de réserves
Modifié en dernier par neron le 05 avr. 2021, 15:40, modifié 1 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#185 Message par Marie 94 » 05 avr. 2021, 15:40

neron a écrit :
05 avr. 2021, 15:25
Je suis un peu parano à cause des effets de zèles de l'admin. contre lesquels y-a rien a faire sauf perdre son temps. Reste a savoir si 2. h/s. de recherche d'emploi (*) valent les 50 % d'ARE.

(*) Quoique si l' on s'y prend bien, ca permet de faire de la promotion commerciale ou de l'IE, tout comme, inversement un recrutement bidon bien ciblé. Je sais encore un truc pervers mais certains se gênent pas.
Vous avez raison. On n'est jamais trop prudent. Je vais postuler auprès de cabinets référencés avec que je pourrai travailler comme sous traitante. Je les rencontre dans le cadre d'un entretien mais au lieu de parler de CDI, on va parler de partenariat de sous-traitance. On fait d'une pierre, deux coups (justif de recherche d'emploi assuré et développement commercial).

Je vais bien bétonner mon dossier pour le prochain contrôleur qui pointera son nez. Ceci étant, j'avais compris par le le biais de l'expert comptable que pour les société de ma taille, c'est généralement un contrôle à distance qui est réalisé avec demande du fichier d'écritures comptables. ça ne va pas aller chercher bien loin. Les cas de redressements dont j'ai eu écho concerne surtout les activités où il y a beaucoup d'argent liquide ou d'exagération sur les notes de frais et indemnités kilométriques.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10982
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#186 Message par neron » 05 avr. 2021, 15:50

J'aime bien la phrase d'Ignatius "la superwin Il faut parcourir un long chemin pour y arriver La win ce n'est pas d'atteindre le but, mais de parcourir ce chemin" ou " on apprend plus de ses échecs que de ses réussites" . Okay je fais ds le lyrique a 2 balles.

Oui ds le cas de l'Unedic c'est juste le remboursement car vs pouvez arguez que c'est de bonne foi, sans volonte de nuire et involontaire rien qu'en prenant des print-out des sites 8) Par contre avec le fisc ou l'URSSAF, c'est pas cotons avec les pénalités et intérêts (compter X2)

On s'amuse ici car à me répéter: les 3 priorités d'un patron de TPE sont; le commercial, le commercial et le commercial.


------------------.
Sinon Amah, l'objectif de tout entrevue.com, c'est de faire parler l'autre (de ses pb. environnement, attente, pour apprendre de lui) et non de parler de soi (sf au début par une short présentation factuelle plate pour le mettre en confiance et à la fin où l'ayant compris vs placez votre propal ou pas comme solution en les reformulants). Je l'ai vu faire (genre écoute active, réfléchie & co ) c'est destroye. Pour draguer aussi disent les experts :D
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10982
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#187 Message par neron » 05 avr. 2021, 18:45

stchong a écrit :
05 avr. 2021, 14:02
Franchement je serai toi, je serai salarié de ma sasu qui cartonne , et si elle se pète la gueule je retournerai au chômage à pôle emploi.
Oui elle a privilégié sa structure sans nécessité à elle. ACRE ou ARE à mon avis c'est kiff kiff tt compris L'état a fait tourner ces moulinettes.

Avec des dividendes, vs avez 70% et avec un salaire 50 % mais en y gagnant le chômage (1 mois / 1 mois), les arrêts de travail (COVID) et la retraite (ROI=1) si on débrouille bien.

Je rigole des patron qui se plaignent n'avoir que 950 à la retraite (soit quasi l'aspa) en disant avoir cotisé sur 3000 €. brut soit en fait 1500 €. net (""1 SMIC"").mais bourus ils ne comprennent pas.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#188 Message par Marie 94 » 06 avr. 2021, 09:42

neron a écrit :
05 avr. 2021, 18:45
stchong a écrit :
05 avr. 2021, 14:02
Franchement je serai toi, je serai salarié de ma sasu qui cartonne , et si elle se pète la gueule je retournerai au chômage à pôle emploi.
Oui elle a privilégié sa structure sans nécessité à elle. ACRE ou ARE à mon avis c'est kiff kiff tt compris L'état a fait tourner ces moulinettes.

Avec des dividendes, vs avez 70% et avec un salaire 50 % mais en y gagnant le chômage (1 mois / 1 mois), les arrêts de travail (COVID) et la retraite (ROI=1) si on débrouille bien.

Je rigole des patron qui se plaignent n'avoir que 950 à la retraite (soit quasi l'aspa) en disant avoir cotisé sur 3000 €. brut soit en fait 1500 €. net (""1 SMIC"").mais bourus ils ne comprennent pas.
En fait, les dividendes c'est même pire puisque vous payez l'IS à 26,5% avant la flat tax à 30% et ça ne donne comme vous le rappelez si bien aucun droit à la retraite, ni aux arrêts de travail. D'ailleurs, je ne comprends pas ceux qui restent en SASU après la fin de l'ARE et qui se rémunèrent surtout en dividendes :roll:

La bonne formule semble être de cumuler ARE + Salaire + ACRE la première année d'activité. Le salaire optimal est 75% du PASS (30 852€ annuel ou 2 512€ mensuel). ça permet de bénéficier de l'ACRE au maximum (exo de certaines cotisations sociales les 12 premiers mois d'activité). Vous avez donc un salaire peu chargé tout en conservant le maintien partiel de l'ARE. Et comme Pôle Emploi incite les gens à reprendre une activité, ils font un calcul pour que votre nouvelle rémunération + ARE ne dépasse pas votre ancienne rémunération de salarié. D'ailleurs, Pôle Emploi applique un abattement de 30% sur votre nouvelle rémunération pour calculer le maintien partiel de l'ARE. Je n'ai pas trouvé à quoi ça correspondait.

Se verser un salaire en bénéficiant de l'ACRE permet non seulement de maintenir ses droits au chômage (ARE) mais aussi de bénéficier des droits à la retraite sans trop cotiser (exo de CS de la retraite de base) et de réduire l'IS. En fait, en voulant éviter des emmerdements à venir avec des contrôleurs, j'ai trouvé une meilleure optimisation sociale. Si l'année prochaine, la boite coule, j'aurai toujours mes droits ARE préservés et je n'aurai pas de CS minimales à payer en tant que Présidente de SASU non rémunérée.

Rester indemnisé par Pôle Emploi permet également la portabilité de l'ancienne mutuelle d'entreprise (assurance santé + prévoyance payée à 100% par votre ancien employeur). Par contre, il faut penser à prendre une prévoyance assise non pas sur un salaire mais sur un capital une fois que la portabilité s'arrête. Les accidents ça n'arrive pas qu'aux autres.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#189 Message par Marie 94 » 06 avr. 2021, 15:44

WolfgangK a écrit :
05 avr. 2021, 14:02
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 13:19
Un an de salaire brut, combien de temps vous aurez mis pour épargner ça avec votre ancien salaire ?
Faudrait savoir, je croyais que c'était pas pour faire de l'épargne mais pour provisionner les risques de l'année prochaine :roll:
Les 2 mon capitaine.
Scénario pessimiste : c'est une provision pour absorber une perte l'année prochaine.
Scénario optimiste : pas de perte. Reprise de provision (façon de parler, en réalité c'est un RAN) qui ira alimenter l'épargne de l'associé qui a pris le risque d'investir dans cette société.

Vous savez la CCI, le service d'aide à la création d'entreprise de Pôle emploi, la région IDF, les EC (cf. Vidéo que j'ai posté) ...bref tout le monde conseille de bénéficier de L'ARE et L'ACRE. Ce n'est pas un crime de bénéficier de subventions de l'état parfaitement légales pour lancer son entreprise. Si ça cartonne, c' est tout bénéf. Mais au lancement, on n'a aucune certitude. Je pense qu'il faut sortir du discours moralisateur et culpabilisateur sur les assistés. Si vous considérez que des qu'on fait de l'optimisation sociale ou fiscale, c'est de la fraude ou de l'abus de droit, on ne va pas être d'accord.

On parle ici de montants marginaux comparés au CICE, CIR, chômage partiel donnés aux entreprises déjà rentables qui n'en ont pas besoin.

Je pense que mon erreur initiale a été de vouloir me rémunérer tout en dividendes en épuisant mon stock d'ARE. C'est ce qu'ont fait la plupart de mes amis que j'avais sollicité pour avis. Je n'arrive pas à bien comprendre pourquoi ils se sont passés de L'ACRE en ne se versant pas de salaire :roll:

Peut être voulaient-ils en finir au plus vite avec Pôle emploi :?:
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 16025
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#190 Message par pimono » 08 avr. 2021, 03:18

Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
J’avais lu des échanges sur des forums sur le sujet mais vous remarquerez que les gens qui alertent sur l’abus de droit s’expriment toujours au conditionnel (l’URSSAF « pourrait ») sans citer de texte de loi, ni les condamnations effectives.
Tu devrais faire gaffe aux nombreuses mises en garde d'ardoise depuis le début de ton histoire, elle a raison et ce n'est pas du conditionnel, ce qu'elle dit c'est du droit.
Ton montage à te verser des dividendes de ta création et pas de salaire c'est rien d'autre qu'une manœuvre margouline pour continuer à toucher une aide à tort ! Ce qui n'est pas la même chose si tu touchais des dividendes récurrentes de longue date depuis d'autres affaires. ( ça c'est légal )

Avec les fichiers croisés, tu seras vite repérée et rattrapée par la cellule fraude de PE qui te demandera de rembourser le trop perçu, tu peux en être quasi certaine.

Même avec ton histoire de loyer, c'est le fisc que tu vas exciter s'il te trouve dans la marge proche de l'abus, fais gaffe à ce que tu fais !
On rigole pas avec les règles financières de la république et dit toi que c'est pas parce que tu joues aux petites entrepreneuses que tu n'es plus esclave, au contraire, avec le numéro de siret qu'on t'a attribuée on te repère de loin maintenant !
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22708
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#191 Message par kamoulox » 08 avr. 2021, 08:00

Marie 94 a écrit :
06 avr. 2021, 15:44
WolfgangK a écrit :
05 avr. 2021, 14:02
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 13:19
Un an de salaire brut, combien de temps vous aurez mis pour épargner ça avec votre ancien salaire ?
Faudrait savoir, je croyais que c'était pas pour faire de l'épargne mais pour provisionner les risques de l'année prochaine :roll:
Les 2 mon capitaine.
Scénario pessimiste : c'est une provision pour absorber une perte l'année prochaine.
Scénario optimiste : pas de perte. Reprise de provision (façon de parler, en réalité c'est un RAN) qui ira alimenter l'épargne de l'associé qui a pris le risque d'investir dans cette société.

Vous savez la CCI, le service d'aide à la création d'entreprise de Pôle emploi, la région IDF, les EC (cf. Vidéo que j'ai posté) ...bref tout le monde conseille de bénéficier de L'ARE et L'ACRE. Ce n'est pas un crime de bénéficier de subventions de l'état parfaitement légales pour lancer son entreprise. Si ça cartonne, c' est tout bénéf. Mais au lancement, on n'a aucune certitude. Je pense qu'il faut sortir du discours moralisateur et culpabilisateur sur les assistés. Si vous considérez que des qu'on fait de l'optimisation sociale ou fiscale, c'est de la fraude ou de l'abus de droit, on ne va pas être d'accord.

On parle ici de montants marginaux comparés au CICE, CIR, chômage partiel donnés aux entreprises déjà rentables qui n'en ont pas besoin.

Je pense que mon erreur initiale a été de vouloir me rémunérer tout en dividendes en épuisant mon stock d'ARE. C'est ce qu'ont fait la plupart de mes amis que j'avais sollicité pour avis. Je n'arrive pas à bien comprendre pourquoi ils se sont passés de L'ACRE en ne se versant pas de salaire :roll:

Peut être voulaient-ils en finir au plus vite avec Pôle emploi :?:
Ça dépend tes revenus et ce que tu veux faire. Certains ont besoin d’un apport conséquent et immédiat et auront donc besoin du versement en 2 fois de leurs droit (amputés de 50 % de mémoire)

Avoir son are Sur la longueur c’est plus rentable ex tu as le droit à un an, et bien ça te laisse 1 an pour le démarrage, d’arriver à la renta et te dégager un bénéfice pour te faire un salaire

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10982
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#192 Message par neron » 08 avr. 2021, 09:32

Psychologiquement avec l'ACRE,+ ARCE leur situation est clair (ils sont ds le gd bain avec une fiche de paye), et saine ,(ils n'ont pas à faire de démarche de recherche d'emploi- d'après les règles y-a 15ans)

D'autres refusent toute aide soit par ideo ou pour pas perdre de temps car le cœur business d'un patron c'est etre à 150 % ds son boulot : le commercial, le commercial et le commercial.

L'optimisation fiscale et sociale est le boulot d'un comptable ou d'un conseillé en création pas d'un entrepreneur: Or 30.000 € de l' ARCE ' lavec l'ACRE sont exonérés de cotisation sociale (en sus si ils font du chiffre, ils.peuvent se verser le plafond auto-entrepreneur) évitant de perdre 5% de retraite soit si 30 ans d'expérance de vie a 65 ans, 1,5 année de retraite à 50 % de son dernier salaire (hors complémentaire ) nobostant les aides COVID (arrêt maladie). Ainsi peuvent-ils mettre l'Acre 'ARCE en capital en se le versant sans charge (faisant un déficit déductible de l'IR si techno voir combiner d'autres aides, subvention / bourse cice, ARAE à 50%, locale, zone franche ou mettre une part en compte d'associé se versant qu'un SMIC pour faire de l'optimisation sociale, etc....
-----------------
ver 2 ACRE, ARCE comme dit après
Modifié en dernier par neron le 08 avr. 2021, 12:11, modifié 1 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#193 Message par Marie 94 » 08 avr. 2021, 11:08

pimono a écrit :
08 avr. 2021, 03:18
Marie 94 a écrit :
05 avr. 2021, 12:05
J’avais lu des échanges sur des forums sur le sujet mais vous remarquerez que les gens qui alertent sur l’abus de droit s’expriment toujours au conditionnel (l’URSSAF « pourrait ») sans citer de texte de loi, ni les condamnations effectives.
Tu devrais faire gaffe aux nombreuses mises en garde d'ardoise depuis le début de ton histoire, elle a raison et ce n'est pas du conditionnel, ce qu'elle dit c'est du droit.
Ton montage à te verser des dividendes de ta création et pas de salaire c'est rien d'autre qu'une manœuvre margouline pour continuer à toucher une aide à tort ! Ce qui n'est pas la même chose si tu touchais des dividendes récurrentes de longue date depuis d'autres affaires. ( ça c'est légal )

Avec les fichiers croisés, tu seras vite repérée et rattrapée par la cellule fraude de PE qui te demandera de rembourser le trop perçu, tu peux en être quasi certaine.

Même avec ton histoire de loyer, c'est le fisc que tu vas exciter s'il te trouve dans la marge proche de l'abus, fais gaffe à ce que tu fais !
On rigole pas avec les règles financières de la république et dit toi que c'est pas parce que tu joues aux petites entrepreneuses que tu n'es plus esclave, au contraire, avec le numéro de siret qu'on t'a attribuée on te repère de loin maintenant !
Coucou Pimono. Je m'attendais à un peu plus solidarité de ta part. Entre assistés, on se soutient nan? :mrgreen:

Relis les derniers messages. Je compte me rémunérer pour bénéficier de l'ACRE (réduction des CS de 50% la 1ère année). Mon EC m'a même conseillé de faire un réescrit social à l'URSSAF pour avoir la paix.

Je vais écouter le conseil de Stchong et me méfier des EC, des notaires et...d'elle-même. Moi, je suis assez terre à terre. Qu'on me montre un texte de loi clair sur cette situation précise ou une jurisprudence. On parle ici d'interprétation. A ma connaissance, personne n'a été poursuivi pour le montage initial (pas de salaire, sortie full dividendes au bout de 2 ans d'ARE) et il y en a eu un paquet de SASU créés ces dernières années. Ce n'est pas pour autant que je vais privilégier ce montage mais je tiens à préciser qu'on parle d'un risque non avéré à ce jour. Ce montage initial ne me paraît pas le plus efficient. L'IS et Flat tax sont payés à fonds perdus.

Mon montage : cumul ARE + salaire + ACRE paraît plus sain (au moins tu cotises pour la retraite, la maladie...) pour une jeune entreprise qui démarre bien mais qui n'a pas de visibilité. Psychologiquement c'est dur de voir son bulletin de paie à 2 500€/mois :| C'est moins que ce que je gagnais pour mon 1er CDI. Mais bon c'est la crise.

Pour le loyer, il n'y a pas plus légal que ça si tu te blinde avec une convention réglementée. Il faut juste ne pas abuser sur le montant du loyer et déclarer évidemment les revenus fonciers l'IR.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#194 Message par Marie 94 » 08 avr. 2021, 11:31

kamoulox a écrit :
08 avr. 2021, 08:00
Ça dépend tes revenus et ce que tu veux faire. Certains ont besoin d’un apport conséquent et immédiat et auront donc besoin du versement en 2 fois de leurs droit (amputés de 50 % de mémoire)

Avoir son are Sur la longueur c’est plus rentable ex tu as le droit à un an, et bien ça te laisse 1 an pour le démarrage, d’arriver à la renta et te dégager un bénéfice pour te faire un salaire
Je pense qu'il y a une confusion sur les acronymes.
  • ARE = rente de 100% des droits au chômage
  • ARCE = capital de 45% des droits au chômage versés en 2 fois
  • ACRE = réduction de 50% des cotisations sociales la 1ere année pour les dirigeants qui se rémunèrent.
Tu peux cumuler ARE (rente) et ACRE (réduction de CS) ou ARCE (capital) et ACRE (réduction de CS). Bien évidemment, tu ne peux pas cumuler ARE (rente) et ARCE (capital).

Tu ne t'es pas rémunéré jusqu'à présent ?
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 16025
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#195 Message par pimono » 08 avr. 2021, 11:54

Marie 94 a écrit :
08 avr. 2021, 11:08

Coucou Pimono. Je m'attendais à un peu plus solidarité de ta part. Entre assistés, on se soutient nan? :mrgreen:
J'ai oublié de te souhaiter beaucoup de succès, je suis désolé. Évidemment que je te souhaite beaucoup de réussite au cas où tu en douterai.
Par contre, nous ne jouons pas dans la même catégorie car moi je suis pas assisté mais passons.

Tu as raison d'optimiser tous les points fiscaux et sociaux mais n'oublie pas que tu es là pour pomper des clients et que c'est le produit le plus important de ton histoire or tu donne l'impression de ne t'occuper que des formalités !

D'ailleurs c'est dans quoi tes missions de consulting ? Tu veux pas en dire plus ? je te vois bien vendre des séminaires et autres formations bidon sur le covoiturage par exemple,
j'imagine le tableau dans ton salon remplis de stagiaires avec un truc de ce genre :
" 1-comment gagner du temps en se faufilant entre les files.
2- Régles d'or pour un covoiturage réussi :
2-1-rouler avec la voiture toujours chargée.
2-2-Pourquoi il est mieux d'avoir toujours le réservoir à moitié vide. "etc... etc
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22708
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#196 Message par kamoulox » 08 avr. 2021, 12:46

Marie 94 a écrit :
08 avr. 2021, 11:31
kamoulox a écrit :
08 avr. 2021, 08:00
Ça dépend tes revenus et ce que tu veux faire. Certains ont besoin d’un apport conséquent et immédiat et auront donc besoin du versement en 2 fois de leurs droit (amputés de 50 % de mémoire)

Avoir son are Sur la longueur c’est plus rentable ex tu as le droit à un an, et bien ça te laisse 1 an pour le démarrage, d’arriver à la renta et te dégager un bénéfice pour te faire un salaire
Je pense qu'il y a une confusion sur les acronymes.
  • ARE = rente de 100% des droits au chômage
  • ARCE = capital de 45% des droits au chômage versés en 2 fois
  • ACRE = réduction de 50% des cotisations sociales la 1ere année pour les dirigeants qui se rémunèrent.
Tu peux cumuler ARE (rente) et ACRE (réduction de CS) ou ARCE (capital) et ACRE (réduction de CS). Bien évidemment, tu ne peux pas cumuler ARE (rente) et ARCE (capital).

Tu ne t'es pas rémunéré jusqu'à présent ?
Bon résumé. Non je touche jusque février 2022. Le but est d’avoir du pognon sur le compte de la société pour pouvoir me rémunérer d’ici là. C’est madame qui ramène le pognon :mrgreen:

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur?

#197 Message par Marie 94 » 08 avr. 2021, 13:05

pimono a écrit :
08 avr. 2021, 11:54
Marie 94 a écrit :
08 avr. 2021, 11:08

Coucou Pimono. Je m'attendais à un peu plus solidarité de ta part. Entre assistés, on se soutient nan? :mrgreen:
J'ai oublié de te souhaiter beaucoup de succès, je suis désolé. Évidemment que je te souhaite beaucoup de réussite au cas où tu en douterai.
Par contre, nous ne jouons pas dans la même catégorie car moi je suis pas assisté mais passons.

Tu as raison d'optimiser tous les points fiscaux et sociaux mais n'oublie pas que tu es là pour pomper des clients et que c'est le produit le plus important de ton histoire or tu donne l'impression de ne t'occuper que des formalités !

D'ailleurs c'est dans quoi tes missions de consulting ? Tu veux pas en dire plus ? je te vois bien vendre des séminaires et autres formations bidon sur le covoiturage par exemple,
j'imagine le tableau dans ton salon remplis de stagiaires avec un truc de ce genre :
" 1-comment gagner du temps en se faufilant entre les files.
2- Régles d'or pour un covoiturage réussi :
2-1-rouler avec la voiture toujours chargée.
2-2-Pourquoi il est mieux d'avoir toujours le réservoir à moitié vide. "etc... etc
Merci. Au début, j'ai passé tout mon temps sur le commercial mais là ça roule. Cette semaine avec les écoles fermées, ils me foutent la paix.
Je voudrai régler ces histoires d'ACRE pour passer à autre chose. Ce sont des formalités certes mais qui rapportent gros. L'ARE c'est 1 an de mon salaire brut! L'ACRE c'est 10K de réduction de charges.

Je ne souhaite pas détailler davantage mon activité. Je ne veux pas voir d'autres concurrents émerger dans mon domaine qui est déjà trop concurrentiel :mrgreen:
Je suis à la lettre le conseil de la CCI. N'en dites pas trop sur votre activité. Qqun pourrait piquer votre idée.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 11258
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#198 Message par WolfgangK » 08 avr. 2021, 13:35

Même si vous voulez rester discrète sur l'activité proprement dite, je suis intéressé par les points suivants :
- % de temps passé en prospection pour trouver de nouveaux client
- % de temps passé en préparation de formations et si vous en facturez une partie, combien
- % de temps passé en communication / synchro / "administratif" avec les clients et si vous en facturez une partie, combien
- TJM

et le nb de jours que vous comptez travailler dans l'année.

Pour ma part :
- 0% en prospection
- 200% mini en préparation la première fois que je donne une formation, je facture entre 30% et 10%
- difficile à estimer, mais peut-être 20%, j'en facture 20%
- TJM 600€
- nb de jours de travail ciblés sur une année, entre 100 et 150.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#199 Message par Marie 94 » 08 avr. 2021, 15:33

WolfgangK a écrit :
08 avr. 2021, 13:35
Même si vous voulez rester discrète sur l'activité proprement dite, je suis intéressé par les points suivants :
- % de temps passé en prospection pour trouver de nouveaux client
- % de temps passé en préparation de formations et si vous en facturez une partie, combien
- % de temps passé en communication / synchro / "administratif" avec les clients et si vous en facturez une partie, combien
- TJM

et le nb de jours que vous comptez travailler dans l'année.

Pour ma part :
- 0% en prospection
- 200% mini en préparation la première fois que je donne une formation, je facture entre 30% et 10%
- difficile à estimer, mais peut-être 20%, j'en facture 20%
- TJM 600€
- nb de jours de travail ciblés sur une année, entre 100 et 150.
Je n'ai pas assez de recul pour répondre à toutes ces questions mais voici quelques éléments de chiffrage (les chiffres sont à prendre avec des pincettes):

- % de temps passé en prospection pour trouver de nouveaux client : J'ai passé 3 mois en prospection pour trouver mes 1er clients (temps entre le début de mes recherches et le 1er jour de facturation). Mon objectif est de fidéliser mes clients pour poursuivre avec les mêmes peut-être sur d'autres sujets. En trouver de nouveaux demande beaucoup d'effort. L'idée est de faire la prospection en même temps que la prestation :wink:
- % de temps passé en préparation de formations : je dirai 20%. Je réutilise beaucoup de supports que j'avais déjà. Je ne facture pas de charge en plus. C'est inclus dans le prix initial pour plus de simplicité pour le client. Les horaires sont plus light en formation : 9h-17h avec 2h de pause pour le déj. Ce qui laisse le temps pour préparer les supports même les jours de formations.
- % de temps passé en communication / synchro / "administratif" avec les clients : difficile à évaluer mais je ne le facture pas. Les factures émises, acquittées, les relances => ça casse le rythme si trop de clients ou prestations différentes.
- TJM. J'ai 2 modes facturation: 1/ Forfait (1 semaine à xx€ => on va dire 900€/jour) 2/ Régie : 750€ (en-dessous ça fait trop cheap. Les clients peuvent se poser des questions sur la qualité de la prestation). J'ai préféré faire une grosse remise (16%) pour percer et m'assurer d'un CA correct la 1ère année. J'envisage d'abandonner le mode "Forfait" car il y a beaucoup de trop de temps non facturé au client (temps passé à contractualiser la prestation, 1 jour par ci par là non facturé en cas de report de la formation...). La régie me convient.
- nb de jours travail : 150-200.

J'avais lu que votre épouse ne travaillait pas. Il peut être intéressant (si elle est intéressée bien évidemment par le poste) de l'employer pour la partie préparation des supports, communication, administratif. Une entreprise familiale peut être très intéressante pour diversifier sa rémunération de dirigeant. Les couples de buralistes l'ont bien compris. J'en connais un couple comme ça. Des chinois comme de plus en plus dans cette profession. Le mari se verse une bonne rémunération, l'épouse est au SMIC pour optimiser les CS. Leur RFR est faible (et toutes les prestations qui en découlent aussi: cantine, centre de loisirs...) mais ils se reversent une bonne partie de la rémunération en épargne salariale (intéressement, participation, PEE, PERCO) et divers chèques (KDO, culture, vacances, CESU). En net après impôts, ils étaient à 10K/mois. Ils ne parlent même pas correctement français. ça c'est l'ultra-win :P
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Vous avez dit entrepreneur ?

#200 Message par DIGOU » 08 avr. 2021, 20:47

Marie 94 a écrit :
08 avr. 2021, 15:33
WolfgangK a écrit :
08 avr. 2021, 13:35
Même si vous voulez rester discrète sur l'activité proprement dite, je suis intéressé par les points suivants :
- % de temps passé en prospection pour trouver de nouveaux client
- % de temps passé en préparation de formations et si vous en facturez une partie, combien
- % de temps passé en communication / synchro / "administratif" avec les clients et si vous en facturez une partie, combien
- TJM

et le nb de jours que vous comptez travailler dans l'année.

Pour ma part :
- 0% en prospection
- 200% mini en préparation la première fois que je donne une formation, je facture entre 30% et 10%
- difficile à estimer, mais peut-être 20%, j'en facture 20%
- TJM 600€
- nb de jours de travail ciblés sur une année, entre 100 et 150.
Je n'ai pas assez de recul pour répondre à toutes ces questions mais voici quelques éléments de chiffrage (les chiffres sont à prendre avec des pincettes):

- % de temps passé en prospection pour trouver de nouveaux client : J'ai passé 3 mois en prospection pour trouver mes 1er clients (temps entre le début de mes recherches et le 1er jour de facturation). Mon objectif est de fidéliser mes clients pour poursuivre avec les mêmes peut-être sur d'autres sujets. En trouver de nouveaux demande beaucoup d'effort. L'idée est de faire la prospection en même temps que la prestation :wink:
- % de temps passé en préparation de formations : je dirai 20%. Je réutilise beaucoup de supports que j'avais déjà. Je ne facture pas de charge en plus. C'est inclus dans le prix initial pour plus de simplicité pour le client. Les horaires sont plus light en formation : 9h-17h avec 2h de pause pour le déj. Ce qui laisse le temps pour préparer les supports même les jours de formations.
- % de temps passé en communication / synchro / "administratif" avec les clients : difficile à évaluer mais je ne le facture pas. Les factures émises, acquittées, les relances => ça casse le rythme si trop de clients ou prestations différentes.
- TJM. J'ai 2 modes facturation: 1/ Forfait (1 semaine à xx€ => on va dire 900€/jour) 2/ Régie : 750€ (en-dessous ça fait trop cheap. Les clients peuvent se poser des questions sur la qualité de la prestation). J'ai préféré faire une grosse remise (16%) pour percer et m'assurer d'un CA correct la 1ère année. J'envisage d'abandonner le mode "Forfait" car il y a beaucoup de trop de temps non facturé au client (temps passé à contractualiser la prestation, 1 jour par ci par là non facturé en cas de report de la formation...). La régie me convient.
- nb de jours travail : 150-200.

J'avais lu que votre épouse ne travaillait pas. Il peut être intéressant (si elle est intéressée bien évidemment par le poste) de l'employer pour la partie préparation des supports, communication, administratif. Une entreprise familiale peut être très intéressante pour diversifier sa rémunération de dirigeant. Les couples de buralistes l'ont bien compris. J'en connais un couple comme ça. Des chinois comme de plus en plus dans cette profession. Le mari se verse une bonne rémunération, l'épouse est au SMIC pour optimiser les CS. Leur RFR est faible (et toutes les prestations qui en découlent aussi: cantine, centre de loisirs...) mais ils se reversent une bonne partie de la rémunération en épargne salariale (intéressement, participation, PEE, PERCO) et divers chèques (KDO, culture, vacances, CESU). En net après impôts, ils étaient à 10K/mois. Ils ne parlent même pas correctement français. ça c'est l'ultra-win :P
10k€/mois et RFR faible, ce n'est pas tellement compatible, non?