dérèglement climatique

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8051 Message par PACA » 18 mai 2023, 06:48

Gpzzzz a écrit :
18 mai 2023, 06:16
Météo France prévoit une semaine de pluie presque non stop dans le 1/4 sud est :lol:
Oui mais ça serait insuffisant pour être heureux !

https://meteofrance.com/actualites-et-d ... rraneennes

En marge de Minerva qui frappe l'Italie, il pleut cette semaine sur les régions méditerranéennes. Ces pluies sont toutefois hétérogènes et surviennent dans une situation de sécheresse qui reste préoccupante.

Le temps reste agité et pluvieux sur le sud-est cette fin de semaine. Suivez l'évolution de la situation en consultant nos prévisions et la vigilance météorologique.
Des pluies en marge de Minerva

La dépression présente sur l’Italie a apporté de fortes intempéries sur la région d’Émilie-Romagne ces dernières 48 heures, région qui avait été placée en vigilance rouge. Cette dépression baptisée Minerva est en train de se combler.
La France est restée en marge de cette dépression.Mardi, quelques averses ont pu circuler sur le sud et l’est de l’hexagone. Des orages ont éclaté entre les Alpes de Haute-Provence et le Var. Dans le sud-est, les cumuls de pluie sont restés modestes.
Des pluies inégales depuis le début du mois

Depuis le début du mois de mai, les pluies sont revenues sur les régions méditerranéennes mais le plus souvent sous forme d’averses. Les cumuls de pluie sont donc très hétérogènes sur PACA et le Languedoc-Roussillon. Depuis le 1er mai, le relief des Alpes maritimes et l’Aude ont parfois reçu plus de 100 mm de pluie (ce qui correspond à la normale pour un mois de mai entier): 110 mm à Isola 2000 (06), 105 mm (11) à Belcaire (11). En revanche, il est tombé moins de 5 mm de pluie dans la vallée du Têt dans les Pyrénées orientales ainsi qu’à l’aéroport de Marignane. La ville même de Marseille a quant à elle était un peu plus arrosée avec plus 22 mm enregistrés dans la station météo du 11ème arrondissement.

...
Mai 2023 - Rapport à la moyenne mensuelle de référence (1991-2020) du cumuls de précipitation
Amélioration pluvieuse en vue

Quelques averses sont encore au programme pour mercredi et demain jeudi sur le sud du pays. Vendredi, des pluies plus significatives pourront aborder le pourtour méditerranéen. Une goutte froide sur les Baléares apportera un flux de sud perturbé sur le littoral de la Grande Bleue.

Les quantités de pluie atteindront régulièrement les 10 à 20 mm, parfois 40 sur la côte varoise. Même si ces pluies seront bénéfiques, elles resteront néanmoins insuffisantes pour améliorer la situation sur le plan de la sécheresse.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36501
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: dérèglement climatique

#8052 Message par Gpzzzz » 18 mai 2023, 07:04

C est tjrs insuffisant, jusqu'au jour où ça devient problématique car il y en a trop !
Bref ça va jamais.. satané réchauffement climatique :mrgreen:

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 15094
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: dérèglement climatique

#8053 Message par henda » 18 mai 2023, 07:10

J'allais le dire...

PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8054 Message par PACA » 18 mai 2023, 07:35

Une impression : pour un mois de mai il fait assez frais ... on retarde les bains de mer.
Je vais quand même pas déclencher une alerte à la glaciation, disons un ralentissement du réchauffement => "tout le monde il est content !"

Duareg
~~+
~~+
Messages : 5184
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: dérèglement climatique

#8055 Message par Duareg » 18 mai 2023, 09:35

Gpzzzz a écrit :
18 mai 2023, 06:16
Météo France prévoit une semaine de pluie presque non stop dans le 1/4 sud est :lol:
En Émilie Romagne, il a plu en 2 semaines les précipitations de 7 mois.
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 6877
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Pays des droits du vacciné

Re: dérèglement climatique

#8056 Message par ddv » 18 mai 2023, 09:50

Après trois matinées avec trois petits degrés, j'ai remis un peu le chauffage central. Satané réchauffement climatique !
Par contre, pour les herbes que les services municipaux laissent pousser, c'est très bien. Il suffit de faire un test sur un carré de 1 M2 dans un jardin: vous laissez pousser l'herbe, et comme par magie, les sauterelles se multiplient rapidement.
De plus, nombre d'oiseaux consomment principalement les graines d'herbes sauvages.
Parce que tous les vaccins disponibles en France nous protègent solidement contre le variant Delta. Parce qu’ils divisent par 12 son pouvoir de contamination. Parce qu’ils évitent 95% des formes graves. - E. Macron, 12 juillet 2021

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12150
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: dérèglement climatique

#8057 Message par crispus » 18 mai 2023, 11:56

https://la-chronique-agora.com/penurie-eau-france/
Israël utilise donc, « sur le papier », 30% de l’eau tombée du ciel sur son territoire… soit un ratio 36 fois supérieur (ou plus optimal) à celui de la France. Oserions nous suggérer qu’en récupérant seulement 0,2% de plus de l’eau de pluie qui tombe en France, tout problème de pénurie d’eau serait éradiqué ? Et qu’en doublant, de 0,8% à 1,6%, la quantité d’eau captée, chaque ménage français pourrait remplir une piscine de loisir de 8 par 5 m et 1,5 m de profondeur ?
Les homo sapiens, apparus dans la région vers 40 000 avant notre ère, ont achevé de se sédentariser 6 000 ans avant notre ère au sud du Massif Central… et ils n’ont apparemment jamais connu de sécheresse catastrophique, et cela dure depuis 8 000 ans.

Jusqu’à ce premier trimestre 2023, où la France subirait une chute catastrophique du niveau de ses nappes phréatiques (lesquelles débordent tout de même en Ille-et-Vilaine)… car bien sûr, jamais on ne sera capable de capter plus de 0,8% des eaux du ciel : elles s’évaporent tellement vite sous nos latitudes, surtout l’hiver, c’est bien connu !

En ce qui concerne les eaux stockées en surface (barrages, méga-bassines), d’ici 2050 tout sera à sec d’après certaines projections.

Elles sont probablement aussi fiables que celles qui prévoyaient qu’à l’horizon 2020, le Vanuatu et le delta du Gange (et la moitié du Bangladesh) étaient censés avoir disparu sous les flots, submergés par la montée des océans.
L’ensemble de la population mondiale consomme au quotidien juste la moitié des eaux douces que déverse chaque jour l’Amazone dans l’Atlantique Sud (l’autre moitié de toute cette eau douce est donc perdue, et on ne parle que de l’Amazone).

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 9044
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: dérèglement climatique

#8058 Message par Praséodyme » 18 mai 2023, 20:26

crispus a écrit :
18 mai 2023, 11:56
https://la-chronique-agora.com/penurie-eau-france/
L’ensemble de la population mondiale consomme au quotidien juste la moitié des eaux douces que déverse chaque jour l’Amazone dans l’Atlantique Sud (l’autre moitié de toute cette eau douce est donc perdue, et on ne parle que de l’Amazone).
Les estuaires sont des biotopes essentiels. Il ne faut pas considérer l'eau douce qui rejoint la mer comme une perte.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12150
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: dérèglement climatique

#8059 Message par crispus » 18 mai 2023, 21:06

Cette deuxième partie de la citation est en effet incongrue. La première en revanche est essentielle. Quand on connait ces ordres de grandeur, on relativise cette notion subite de "pénurie d'eau". Pourquoi pas une pénurie de zones désertiques au Sahara ? :mrgreen:

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 14154
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: dérèglement climatique

#8060 Message par neron » 18 mai 2023, 23:27

crispus a écrit :
18 mai 2023, 11:56
https://la-chronique-agora.com/penurie-eau-france/
Et qu’en doublant, de 0,8% à 1,6%, la quantité d’eau captée chaque ménage français pourrait remplir une piscine de loisir de 8 par 5 m et 1,5 m de profondeur ?
.
:shock: Pas besoin des dieux Vivendi, Veolia ou Saur (*). En moins de 2 ans, Zeus remplira votre piscine (**) ... prévoir juste une bâche ou une pompe pour qu'elle ne déborde après.

-------
(*) Les 3 + gds des médias, ex-généale des eaux , ex lyonnaise des eaux et ex-bouygues, très mouillés dans notre démocratie. L'eau, les autoroutes, etc.. c'est l'impôt privé idéal pour des pots de vin, des transfert d'influence et passer sur leur média. C'est un package

(**) Ils vous font du Cinéma++ : (a) L'eau ne se perd pas (La France n'est pas une côte sableuse comme Israël (b) On paye cher pour la repurifier pour l'aval (c) 50 m2 de terrain suffisent à nos besoins (d) Depuis 1960, il pleut de + en + (e) A 0,2 € le m3 desaliné pourquoi doit-on se prendre la tête ? (f) Le moindre ruisseau de mon coin (1 m. de m3 /an mini). Une vrai fortune (multiplié par 20 , la largeur par la profondeur et ca donne le nb. de millions de m3 / an à 1€, divisez par 50 , le nb. d'hab. que ca peut desservir hors nappe si calcaire. Divisez par 2 pour avoir de la marge ;-) Pour la vitesse suffit de jeter un papier et marcher cool au bord (1,5 m/s). Ici j'ai pris 1 m/s qui est classique)

===> Il n'y a donc pénurie que si elle est utile à vos élus qui dirigent nos pouvoirs publiques.
La carte n'est pas le territoire - Le monde du Ā (1945) 1er axiome de sémantique générale.

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: dérèglement climatique

#8061 Message par clairette2 » 19 mai 2023, 06:23

Ne vendez pas vos skis trop vite
https://www.lefigaro.fr/sciences/2015/0 ... e-2030.php

Une mini période glaciaire pourrait toucher la terre d'ici 2030...
Cause solaire.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8062 Message par PACA » 19 mai 2023, 06:59

Merci. Il y a un bug sur ton lien :
https://www.lefigaro.fr/sciences/2015/0 ... e-2030.php

Heureusement, l'homme a commencé à réchauffer avec le CO2 !
Il faudra relancer le moteur thermique.
Le précédent «minimum de Maunder» remonte à la période de 1645 à 1715. A l'époque les hivers étaient tellement rudes que certains fleuves d'Europe, comme la Tamise ou bien la Seine, et d'Amériques avaient entièrement gelé. «Plusieurs peintures de l'époque montrent la Tamise gelée», raconte Etienne Parizot et ajoute: «Pendant plusieurs décennies les températures ont été plus froides que la moyenne». En France durant cette période, les températures pouvaient descendre jusqu'à -25°C.
On peut tenir :
Ötzi
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%96tzi

Saints de glace
https://fr.wikipedia.org/wiki/Saints_de_glace
Les saints de glace sont une période climatologique située, selon les observations populaires européennes du Haut Moyen Âge, autour des dates des fêtes de saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais, traditionnellement célébrées les 11, 12 et 13 mai de chaque année.

Ces saints étaient invoqués par les agriculteurs et jardiniers pour anticiper l'effet d'une baisse de la température sur les cultures, qui pouvait être observée en cette période et qui provoquait le gel (phénomène de la lune rousse). Une fois cette période passée, le gel ne devait plus être craint.

Statistiquement, le gel survient très rarement lors des saints de glace1, et les températures minimales lors de cette période sont contrastées d'une année sur l'autre. Par ailleurs, des gelées en plaine ne sont pas impossibles après les saints de glace2. Bien que rarement vérifiée, la tradition millénaire a pris le pas, et certains jardiniers actuels attendent généralement la mi-mai pour planter en extérieur les plantes gélives (tomates, courgettes, etc.).

Cependant, ces dernières remarques doivent être nuancées, car il faut tenir compte de l'évolution du climat en Europe, qui a peut-être influencé les observations et coutumes populaires. Des périodes de froid intense durant le VIe siècle ont été identifiées en Europe et constatées aussi dans le reste du monde, sans qu'il soit possible de relier ce phénomène à l'apparition des dictons autour des saints de glace.
Modifié en dernier par PACA le 19 mai 2023, 07:14, modifié 1 fois.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12150
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: dérèglement climatique

#8063 Message par crispus » 19 mai 2023, 07:14

Pour Etienne Parizot, professeur à l'université Paris Diderot et astrophysicien au laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC), cette découverte est à prendre avec des pincettes. «Ce nouveau modèle est intéressant puisque le groupe de scientifiques a manifestement identifié un niveau de complexité supérieur par rapport aux précédents modèles. Mais de là à prédire un petit âge glaciaire, restons prudents», commente-t-il. «L'étude du Soleil est une science complexe. L'activité magnétique a certes une incidence sur les rayons cosmiques, c'est certain. Mais est-ce que les rayons cosmiques ont une incidence sur le climat et les températures? C'est moins sûr, des expériences sont en cours à ce propos, et les résultats sont semi-concluants», explique l'astrophysicien.
En effet, la quantité d'énergie rayonnée par le Soleil n'a qu'une incidence marginale sur la température terrestre. La $cience a parlé, amen. :twisted:

En tous cas, puisqu'on connaît l'immense efficacité du CO2, il est grand temps de multiplier les centrales à charbon si on veut éviter un siècle d'hivers à -25°C. :mrgreen:

PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8064 Message par PACA » 19 mai 2023, 07:37

Le grand minimum solaire attendu pour la période 2020-2053 conduira à un refroidissement terrestre
https://www.climato-realistes.fr/un-gra ... terrestre/

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 9044
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: dérèglement climatique

#8065 Message par Praséodyme » 19 mai 2023, 08:13

À prendre avec des pincettes. Le cycle solaire actuel 2019-2030 devait être un peu plus faible que le précédent (2008-2019) d'après les prévisions. Or ce n'est pas ce qu'on observe sur ces premières années. De toute façon, ces prévisions allaient du simple au quadruple.

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Solar_cycle_25

Les prévisions météo solaires sur les prochains cycles ce n'est pas tout à fait de la science exacte.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: dérèglement climatique

#8066 Message par clairette2 » 19 mai 2023, 10:31

Il faut aussi considérer qu'on a observé que toutes les planètes du système solaire ont vu leurs températures augmenter ces dernières années.
Les neiges fondent au pôle sud de Mars.
https://wiki.crapaud-fou.org/blogpost10 ... -rechauffe
Pourquoi ?
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 15094
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: dérèglement climatique

#8067 Message par henda » 19 mai 2023, 11:28

la faute au patriarcat réchauffiste qui y a envoyé des sondes.

PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8068 Message par PACA » 19 mai 2023, 11:38

Praséodyme a écrit :
19 mai 2023, 08:13
Les prévisions météo solaires sur les prochains cycles ce n'est pas tout à fait de la science exacte.
Il n'a jamais été question de certitude, il me semble avoir compris que cette hypothèse est fondée en partie sur des analogies avec le précédent «minimum de Maunder» très récent et fugace qui remonte à la période de 1645 à 1715 ?
... pour les certitudes en matière de climat il faut être dans la confidence de Dieu( ou de Greta ?), comme pour beaucoup de phénomènes..... le doute toujours le doute dans l'état de notre civilisation il y a un demi siècle, l'état actuel a basculé dan l'irrationnel, le doute n'est plus permis.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 25081
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: dérèglement climatique

#8069 Message par pimono » 19 mai 2023, 12:07

clairette2 a écrit :
19 mai 2023, 10:31
Il faut aussi considérer qu'on a observé que toutes les planètes du système solaire ont vu leurs températures augmenter ces dernières années.
Les neiges fondent au pôle sud de Mars.
https://wiki.crapaud-fou.org/blogpost10 ... -rechauffe
Pourquoi ?
Je vois pas trop comment le système solaire pourrait se réchauffer dans son ensemble. Le soleil est une boule de feu radioactive, chaque jour, l'intensité baisse, même si à notre échelle c'est imperceptible.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12150
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: dérèglement climatique

#8070 Message par crispus » 19 mai 2023, 12:23

pimono a écrit :
19 mai 2023, 12:07
chaque jour, l'intensité baisse, même si à notre échelle c'est imperceptible.
Ben non. La quantité d'énergie produite fluctue, et est tantôt rayonnée tantôt conservée, principalement sous forme électromagnétique. Vu de la Terre ça varie constamment, à la hausse comme à la baisse.

A te lire le Soleil est un réservoir mis initialement sous pression, puis qui se vide en continu. :lol:

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 25081
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: dérèglement climatique

#8071 Message par pimono » 19 mai 2023, 12:40

crispus a écrit :
19 mai 2023, 12:23
Ben non.

A te lire le Soleil est un réservoir mis initialement sous pression, puis qui se vide en continu. :lol:
En gros, c'est ça, c'est une énergie en déclin, ça se réchauffe ou refroidit en fonction des mouvements, mais l'énergie solaire baisse toutes les secondes.
Si les scientifiques avaient tous les instruments nécessaires pour calculer cette perte, on aurait des ordres de grandeurs.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 9044
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: dérèglement climatique

#8072 Message par Praséodyme » 19 mai 2023, 12:44

À l'échelle des milliards d'années, le rayonnement d'une étoile comme le Soleil a plutôt tendance à augmenter.

Image

À notre échelle, l'activité suit un cycle d'environ onze ans. Le cycle actuel va culminer vers 2025. L'amplitude de ces cycles est modulée par des maxima comme au XXe siècle et des minima comme ceux de Maunder (1645-1715) et Dalton (1790-1830). Ces cycles séculaires sont encore mal connus.

Image
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10850
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: dérèglement climatique

#8073 Message par ProfGrincheux » 19 mai 2023, 12:55

On peut toutefois raisonnablement espérer que des certitudes émergent au cours du siècle qui vient. Je pense que dans 30 ans on en saura déjà beaucoup plus. Pour le moment, il n’y a que des petites boîtes de choses sûres. Tant qu’elles ne seront pas rangées dans les placards, la poussière ne retombera pas.

On ne peut pas valider ou invalider des modèles d’un phénomène sans l’observer pendant un nombre suffisamment grand de durées caractéristiques. Si ce phénomène peut être reproduit sans difficulté en laboratoire, ça peut certes aller très vite.

La dynamique climatique a à priori une durée caractéristique qui se mesure en siècles, peut-être en décennies (ce serait une immense surprise mais bon ces choses-là arrivent parfois), et on n’a aucun moyen de la reproduire en laboratoire.

En effet, par definition, l’objet scientifique de la science climatique ne fait sens que si on se fonde sur des données météorologiques collectées pendant 30 ans au moins de façon à écraser les ratio variance/espérance et l’effet de cycles de durée intermédiaire (inférieure à 3 ans) à la dynamique non comprise (je pense au cycle El Niño/La Niña mais aussi aux événements volcaniques). On ne sait pas non plus observer la dynamique climatique des exoplanètes à atmosphère, volcanisme et océans, ni celle des planètes distinctes de la Terre et sur lesquelles la vie existe. En effet il ne peut y avoir de science d’un objet dont ne connaît pas de façon scientifique l’existence.

Pour qu’on puisse interpréter correctement et avec certitude le petit âge glaciaire il aurait fallu que le 17e siècle ait eu les capacités scientifiques de la seconde partie du 20e.

Ensuite, en supposant le réchauffement par gaz à effet de serre établi, ce qui me semble être le cas, mais je n’ai pas vérifié moi même dans le cadre de mon activité scientifique, le méchant est il le CO2 ou le CH4?
Ignorés: Manfred, titano.

PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8074 Message par PACA » 19 mai 2023, 15:43

Une petite constatation qui m'avait étonné : en rentrant de vacances au mois d'aout à Versailles nous avions le chauffage central de copropriété en fonctionnement pour au moins un été entre 1976 et 1979. Il faisait effectivement froid.
Je ne pense pas que ce soit fréquent ?

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 32018
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: dérèglement climatique

#8075 Message par wasabi » 19 mai 2023, 15:57

crispus a écrit :
18 mai 2023, 21:06
Cette deuxième partie de la citation est en effet incongrue. La première en revanche est essentielle. Quand on connait ces ordres de grandeur, on relativise cette notion subite de "pénurie d'eau". Pourquoi pas une pénurie de zones désertiques au Sahara ? :mrgreen:
c'est bidon. Il faut considérer l'eau virtuelle et pas l'eau normale. En france l'eau virtuelle est dans les 2000 m3 par an par habitant, le quart environ de tout ce qui tombe sur le pays.
Comme le dit dans l'article cet israelo centré
Ou serait-ce plutôt une grave pénurie d’intelligence ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 32018
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: dérèglement climatique

#8076 Message par wasabi » 19 mai 2023, 16:01

henda a écrit :
19 mai 2023, 11:28
la faute au patriarcat réchauffiste qui y a envoyé des sondes.
au patriarcat ? Non à tous les hommes cis
Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12150
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: dérèglement climatique

#8077 Message par crispus » 19 mai 2023, 16:45

PACA a écrit :
19 mai 2023, 15:43
Une petite constatation qui m'avait étonné : en rentrant de vacances au mois d'aout à Versailles nous avions le chauffage central de copropriété en fonctionnement pour au moins un été entre 1976 et 1979. Il faisait effectivement froid.
Je ne pense pas que ce soit fréquent ?
L'été 1977 a donné tout le contraire de la sécheresse de 1976 : pluie et froid en continu. :mrgreen:

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 25081
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: dérèglement climatique

#8078 Message par pimono » 19 mai 2023, 20:01

Gpzzzz a écrit :
18 mai 2023, 06:16
Météo France prévoit une semaine de pluie presque non stop dans le 1/4 sud est :lol:
c'est des vitamines hydrauliques, ils en ont bien besoin.
Par contre, le reste de la France devrait connaitre un mini épisode de réchauffement climatique cette semaine avec des T° en hausse.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 15094
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: dérèglement climatique

#8079 Message par henda » 21 mai 2023, 06:24

Réchauffement climatique : le gouvernement lance la première étape de sa nouvelle stratégie d'adaptation
https://www.lefigaro.fr/sciences/rechau ... n-20230521
Le gouvernement va donner mardi 23 mai le coup d'envoi de la consultation devant définir une nouvelle stratégie pour adapter la France aux enjeux du réchauffement climatique qui, dans une «hypothèse pessimiste» pourrait aller jusqu'à 4°C d'ici 2100, a-t-il annoncé ce dimanche.
:roll:
«La réalité globale du réchauffement climatique s'impose (....) il faut donc se préparer concrètement à ses effets inévitables sur notre territoire et sur nos vies. C'est pourquoi nous voulons doter notre pays d'une trajectoire claire en termes d'adaptation (...) dont les implications seront déclinées dans tous les secteurs, à tous les niveaux dans tous les territoires», annonce le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, dans un communiqué.
Le précédent plan national, établi en 2011 et révisé en 2018, se fondait sur une augmentation de la température moyenne mondiale de 2°C par rapport à l'ère préindustrielle, ce qui pour la France, où le réchauffement est environ 50% plus élevé, correspondrait à une hausse d'environ 3°C d'ici 2100. Mais le gouvernement envisage désormais d'y ajouter un «scénario plus pessimiste» correspondant «à la tendance probable en l'absence de mesures additionnelles», dans lequel le réchauffement mondial serait de 3°C, et donc de 4°C en France métropolitaine.
L'une des questions soumise à la consultation est donc: «que pensez-vous d'une trajectoire de réchauffement de référence pour l'adaptation de la France (TRACC) dont les niveaux seraient de +1,5°C en 2030, +2°C en 2050 et +3°C en 2100 au niveau mondial, soit un niveau de réchauffement en France métropolitaine de +2°C en 2030, +2,7°C en 2050 et +4°C en 2100?». La France en est aujourd'hui à environ 1,7°C.

Dans ces scénarios, des risques accrus sont à prévoir pour la montée des eaux, la perte d'enneigement, les sécheresses ou encore les canicules. Face à cela, le gouvernement, outre les mesures déjà mises en œuvre (plan Eau, Fonds vert...) propose la mise en place de trois chantiers. Le premier visera à mettre à jour les différents référentiels (Drias, Drias Eau, Climadiag) sur lesquels s'appuient les autorités pour anticiper les effets du réchauffement climatique.
Ce gouvernement serait capable d'aménager des oasis en Normandie en prévision de l'avancée du Sahara.

Quand le gouvernement Macron se lance dans un plan d'envergure, moi ça me rassure pas. Ils sont tellement mauvais en tout... :?

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 15094
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: dérèglement climatique

#8080 Message par henda » 21 mai 2023, 06:32


PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8081 Message par PACA » 21 mai 2023, 07:18

Effectivement il pleut sans arrêt, et alors ? ça prouve pas plus la glaciation que les élucubrations sur la sécheresse en absence de pluies.
A l'échelle des siècles un mois de pluie occasionnel en plus ou en moins ce n'est même pas un pipi de chat, ça peut occuper des discussions de ministres sur les variations climatiques.

Pour la sécheresse Il y a peut être des évidences connues de tous mais je n'en connais pas de traces dans les documents officiels ?
Pour limiter les causes de la sécheresse il faudrait traiter en priorité celles qui sont les plus probables, au moins celles qui sont certaines et en partie les mêmes que les causes de crues dévastatrices.
Chacun peut observer autour de soi la réduction progressive des surfaces perméables qui permet d'alimenter les réserves naturelles, je ne connais aucune réglementation ou norme qui permette de compenser l'imperméabilisation des sols ?
Il n'est pas question de réduire l'urbanisation, il faudrait au moins instaurer un procéder permettant l'infiltration d'une partie des eaux de pluies qui aurait du s'infiltrer sans imperméabilisation, on pourrait au moins s'inspirer de ce qui se faisait dans l'antiquité avant JC et de ce qui s'est toujours fait pour les petits bassins des gouttières individuelles.

Pour les normes de constructions dans les PLU je ne connais que les bassins de rétention "inertes" obligatoires destinés à réduire les risques de crues en régulant les débits du ruissellement. A ma connaissance, rien n'est prévu pour la compensation de la réduction de perméabilité ?
Je suis intéressé par de la documentation sur le sujet.

Edit ajout :
Sécheresse : l’alimentation artificielle des nappes phréatiques comme solution
Publié le 22/05/2022
https://www.francetvinfo.fr/meteo/canic ... 53020.html
L'été s'annonce compliqué, notamment dans une vingtaine de départements où le niveau des nappes phréatiques est très bas. Il existe quelques solutions, comme utiliser l’eau des fleuves pour alimenter artificiellement les nappes phréatiques.

Dans les Yvelines, l’eau de la Seine est transformée en eau propre pour recharger artificiellement les nappes phréatiques. Première étape : les branchages et les détritus sont enlevés. Deuxième étape : l’eau est traitée puis filtrée. Les matières en suspension finissent au fond des bassins : c’est la décantation. L’eau est ensuite envoyée dans des cuves remplies d’une couche de charbon actif. "L’eau, on va quand même la filtrer et c’est là où le charbon va permettre de retirer les dernières petites particules de l’eau après l'étape de décantation", explique Gaston Luisin, technicien de traitement Suez.

Une traversée en deux jours seulement

Devenue pure, l’eau est ensuite déversée dans des grands bassins. C’est l’infiltration jusqu’aux nappes phréatiques. Elle traverse un sol perméable en deux jours seulement, alors qu’il faudrait plusieurs semaines en milieu naturel. Chaque année, 15 à 30 millions de mètres cube sont pompés dans la Seine, de quoi alimenter en eau potable 1 million de personnes. L’alimentation artificielle des nappes d’eau existe déjà dans une vingtaine de sites en France mais elle n’est pas possible partout.
La recharge artificielle de nappes phréatiques, un potentiel à exploiter Publié le 26/12/2019
https://www.lagazettedescommunes.com/65 ... exploiter/
L’eau est une ressource vulnérable. Pouvoir la stocker en sous-sol ou favoriser l’infiltration d’eaux en ville sont autant de pistes à explorer pour la préserver. Les collectivités, les agriculteurs et les industriels qui se partagent les usages de l’eau sur un territoire peuvent trouver un intérêt dans cette pratique. La nappe est réalimentée par injection directe ou par infiltration avec des eaux de surface, des eaux pluviales, d’orage ou des eaux usées traitées.

Précieux réservoirs d’eau, les nappes phréatiques sont rechargées naturellement par les pluies durant les quatre à cinq mois d’hiver. Mais le changement climatique devrait ralentir le niveau de recharge de 10 % à 30 % d’ici à 2070, selon le BRGM. « La gestion durable des eaux souterraines doit permettre de prélever au plus juste dans un contexte de stress hydrique et de pressions d’usages croissants », estime Nathalie Dörfliger, directrice du programme « eaux souterraines et changement global » au BRGM.

Pour mieux connaître ces nappes, il faut réaliser une surveillance élargie en suivant la qualité de l’eau et les débits prélevés et en modélisant leur sensibilité aux variations climatiques, en utilisant un modèle spatialisé ou local. Ces outils d’aide à la décision peuvent orienter les choix des collectivités dans la recharge artificielle de nappes. Déjà répandu dans les Etats soumis à de fortes sécheresses (Australie, Californie, Espagne), ce dispositif est rare en France. Le groupe Suez l’a mis en œuvre entre 1960 et 1980 pour quelques villes des Yvelines et pour le syndicat des eaux du Dunkerquois dans un objectif de sécurisation de l’alimentation en eau potable face à des nappes surexploitées et/ou polluées. Idem au Grand Lyon qui l’utilise sur un champ captant. La réinfiltration d’eaux superficielles en nappe est alors intégrée à la filière de potabilisation et permet de soutenir le niveau de la nappe.
Recharge par infiltration

L’avantage du stockage souterrain de l’eau est d’éviter l’évaporation et l’emprise foncière d’un stockage de surface. Il permet également de gérer des crues et de favoriser la biodiversité. Mais attention à ne pas trop miser sur cette technique au détriment des économies d’eau, au risque de modifier les équilibres du cycle de l’eau des bassins. « Il faut éviter une hausse des prélèvements du fait de ces déséquilibres, estime Laure Semblat, chargée de mission à la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies. Nous devons sensibiliser les utilisateurs à la sobriété. Pour les collectivités, par exemple, en reformulant les objectifs de leurs schémas directeurs d’alimentation en eau potable. »

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, qui achève cet automne avec le BRGM une cartographie des zones favorables à la recharge par infiltration sur son bassin, souhaite accompagner l’expérimentation de solutions. « La recharge hivernale par des eaux de surface est une alternative intéressante aux retenues. Elle peut sécuriser les usages estivaux sur des territoires en déficit quantitatif chronique en réduisant la pression sur les eaux de surface. Nous ne soutiendrons toute fois aucun projet qui vise au développement des usages [irrigation, tourisme] » précise Laurent Cadilhac, expert en eaux souterraines à l’agence, qui a accompagné le projet Aquarenova dans le Var (lire ci-dessous) et deux tests dans la Drôme et le Roussillon.

Quid du risque de contamination des aquifères par des polluants ? « Selon la qualité de l’eau brute, un minimum de traitement s’impose avant réalimentation. Mais l’infiltration par le sol a aussi des vertus épuratoires sur certains micro polluants », précise Nathalie Dörfliger, en référence au projet européen AquaNes (2016-2019) qui a testé l’infiltration des eaux usées traitées en sortie de station d’épuration. Et si ce type de recyclage est encore bloqué par la réglementation française, les industriels de l’eau croient en cette solution. Les eaux pluviales urbaines peuvent aussi être utilisées pour recharger les nappes. D’autant que les collectivités cherchent déjà à favoriser leur infiltration pour lutter contre les inondations et les débordements des réseaux d’assainissement. « C’est un argument nouveau en faveur de la gestion intégrée du pluvial qui prend tout son sens avec le réchauffement climatique », juge Alain Prenveille, chef de service à la direction des espaces publics de Rennes métropole (43 communes, 443 200 hab.). La métropole a demandé au BRGM une cartographie sur le potentiel d’infiltration de son territoire, afin de l’intégrer dans son plan local d’urbanisme intercommunal.

Entretien des canaux

La protection des nappes pose aussi des questions de gouvernance. Ainsi, le syndicat mixte de gestion de la nappe phréatique de la Crau (13 membres, dont 2 EPCI et 2 communes, 1,98 million d’hab.), qui profite d’un modèle de recharge par irrigation gravitaire datant du XVIe siècle, s’interroge sur sa pérennité. « Notre nappe constitue une ressource stratégique pour l’alimentation en eau potable. Les coûts d’entretien des canaux ne devraient-ils donc pas être soutenus par les collectivités par le biais d’une redevance pour service rendu aux agriculteurs ? » s’interroge Charlotte Alcazar, directrice du syndicat, qui pointe la fragilité juridique des collectivités agissant à l’échelle des aquifères dans le cadre de leur compétence « eau potable ». Ce flou, évoqué lors des assises de l’eau (novembre 2018-juin 2019), devrait d’ailleurs être levé par un ajout dans le code général des collectivités territoriales.

Mohammed Zaidi est l'auteur d'une thèse :
Aquifères Colmatage Eaux souterraines -- Alimentation artificielle Fissuration des sols Nappe de Berrechid Particules fines Recharge artificielle des nappes Régions arides et semi-arides Séchage-mouillage
https://www.theses.fr/25657538X
Processus de colmatage dans les installations de la recharge artificielle : application au système d'aquifères du bassin hydrogéologique de Berrechid (Maroc)
par Mohammed Zaidi sous la direction de Hua-Qing Wang et de Bouâbid El Mansouri . - Normandie

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 25081
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: dérèglement climatique

#8082 Message par pimono » 21 mai 2023, 12:19

henda a écrit :
21 mai 2023, 06:24
https://www.lefigaro.fr/sciences/rechau ... n-20230521
Le gouvernement va donner mardi 23 mai le coup d'envoi de la consultation devant définir une nouvelle stratégie pour adapter la France aux enjeux.
Ce gouvernement serait capable d'aménager des oasis en Normandie en prévision de l'avancée du Sahara.

Quand le gouvernement Macron se lance dans un plan d'envergure, moi ça me rassure pas. Ils sont tellement mauvais en tout... :?
Ils doutent de rien, les températures montent que maintenant, et ils vont propagander l'affaire pendant la période d'impacte psychologique la plus propice pour porter ses fruits.Les moutons, vont encore dévorer toute l'herbe car c'est des ruminants mais personne n'est dupe, depuis au moins les congés payés, l'économie tourne au ralenti pendant la période estivale, preuve que la stratégie d'adaptation est bien plus ancienne que l'ignorance de ce gouvernement.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 6877
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Pays des droits du vacciné

Re: dérèglement climatique

#8083 Message par ddv » 21 mai 2023, 16:59

PACA a écrit :
21 mai 2023, 07:18
Chacun peut observer autour de soi la réduction progressive des surfaces perméables qui permet d'alimenter les réserves naturelles, je ne connais aucune réglementation ou norme qui permette de compenser l'imperméabilisation des sols ?
La seule urbanisation notable que j'ai vue, ce sont les ZAC qui se sont multipliées ces dernières années. Quand je pense à Europacity qui heureusement a été annulé (retardé ?). Les lotissements avec leurs nano-jardins, c'est négligeable à côté (et en plus, la partie jardin a le mérite d'être du vert).
Il y a aussi la minéralisation systématique des villes, avec la coupe de très vieux et grands arbres pour les remplacer par du minéral et quelques arbustes en pot, sous prétexte de "modernisation" de la ville.
PACA a écrit :
21 mai 2023, 07:18
Il n'est pas question de réduire l'urbanisation, il faudrait au moins instaurer un procéder permettant l'infiltration d'une partie des eaux de pluies qui aurait du s'infiltrer sans imperméabilisation, on pourrait au moins s'inspirer de ce qui se faisait dans l'antiquité avant JC et de ce qui s'est toujours fait pour les petits bassins des gouttières individuelles.
Le procédé s'appelle les arbres et les haies (dans les champs), via leurs racines et aussi la vie du sol (vie qui n'existe plus à cause du labour profond).
Parce que tous les vaccins disponibles en France nous protègent solidement contre le variant Delta. Parce qu’ils divisent par 12 son pouvoir de contamination. Parce qu’ils évitent 95% des formes graves. - E. Macron, 12 juillet 2021

PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8084 Message par PACA » 22 mai 2023, 15:22

Je viens d'apprendre que nous serions victime du "syndrome du référentiel glissant"

Un temps "pourri" au mois d'avril ? Non, vous êtes juste victime du "syndrome du référentiel glissant"
https://www.tf1info.fr/environnement-ec ... 55866.html
Non, avril n'a pas été "pourri" dans l'Hexagone. Alors que certains estiment que le mois qui vient de se terminer a été particulièrement pluvieux et maussade, la réalité est tout autre. Pour la première fois depuis mai 2022, le mois d'avril a en réalité été très proche de la moyenne, Météo-France pointant "un mois [qui] n'aura pas laissé une belle impression" alors que les températures "ont été normales pour la saison".

Avril s'est donc terminé "avec une température moyenne d'environ 11,8°C à l'échelle de la France, comme le mois d'avril 2022". Il a été "très proche de la normale (+0,1°C)" avec des minimales et des maximales "qui ont oscillé autour de la normale, sans épisode de gelées tardives, contrairement à avril 2022 ou avril 2021" et avec une "pluviométrie proche de la normale", pointe l'organisme. Alors pourquoi cette mauvaise impression ? Les Français sont en réalité victimes du "syndrome du référentiel glissant".
Si j'ai bien compris : quand il fait plus frais c'est une simple impression mais quand il fait plus chaud c'est une réalité, dans tous les cas il fera plus chaud même si il fait plus froid .... il n'y aurait pas aussi un léger syndrome de la vérité glissante ?
Vite, vite allo Greta !
@pimono, à l'aide !

Le "syndrome du référentiel glissant" je le suspecte aussi pour les impôts et l'inflation avec des notion de baisse significative de la tendance à la hausse.

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: dérèglement climatique

#8085 Message par clairette2 » 23 mai 2023, 12:11

Et voilà, avec le retour des beaux jours ( et de la pluie) les nouvelles propositions pour baisser notre carbone raz les pâquerettes.
Avec de beaux impôts tout neufs et tout chauds à la clef !
https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html

Franchement, ce gouvernement n'a pas su s'occuper de notre sécurité, de notre école. Pour notre santé, à la première alerte, il n'a su que nous enfermer pendant des mois.

Et là, il prétend être en mesure de modifier le climat mondial (à treeeeees grand frais)???

Les bras m'en tombent.

Quand on aura mis tous nos moyens en éoliennes, tout en sapant profondément notre économie et l'enthousiasme des français qui n'en peuvent plus, comment croit-il qu'on vivra ??
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23572
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: dérèglement climatique

#8086 Message par Goldorak2 » 23 mai 2023, 12:21

clairette2 a écrit :
23 mai 2023, 12:11
Et voilà, avec le retour des beaux jours ( et de la pluie) les nouvelles propositions pour baisser notre carbone raz les pâquerettes.
Avec de beaux impôts tout neufs et tout chauds à la clef !

Franchement, ce gouvernement n'a pas su s'occuper de notre sécurité, de notre école. Pour notre santé, à la première alerte, il n'a su que nous enfermer pendant des mois.
Trop compliqué.
Et là, il prétend être en mesure de modifier le climat mondial (à treeeeees grand frais)???
C'est simple : le problème est inventé de toute pièce. Je parie ma tête qu'ils vont réussir... et que Bordeaux ne sera pas submergé dans 20 ans.

De la même façon, pharaon exigeait beaucoup de son peuple, mais grace à son zéle, le Nil donnait ses alluvions aux terres égyptiennes.
Les bras m'en tombent.

Quand on aura mis tous nos moyens en éoliennes, tout en sapant profondément notre économie et l'enthousiasme des français qui n'en peuvent plus, comment croit-il qu'on vivra ??
Ca aussi ils vont réussir... Ils vont couler ce qui reste d'industrie en France (l'automobile, le logement) et ils détruiront aussi l'agriculture pour être sur.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: dérèglement climatique

#8087 Message par clairette2 » 23 mai 2023, 12:34

On vient de comprendre des choses sur les émissions des volcans inactifs, qui jouent sur le climat.( Mais pas pris en compte dans les modèles)

On ne sait pas bien l'influence du soleil mais toutes les planètes du système solaire connaissent un réchauffement.

Et voilà l'Europe toute seule qui va se saborder en pourrissant au passage la vie de ses citoyens ?? Alors qu'on pourrait mettre nos énergies à trouver comment vivre avec les changements climatiques.

Au secours !! Je n'en veux plus de ces imposteurs !
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: dérèglement climatique

#8088 Message par clairette2 » 23 mai 2023, 12:36

Goldorak2 a écrit :
23 mai 2023, 12:21
.. Ils vont couler ce qui reste d'industrie en France (l'automobile, le logement) et ils détruiront aussi l'agriculture pour être sur.
Oui. Ils ont de beaux projets de fermeture pour nos fermes... Comme au Danemark.
Ce sont des fous ! 😱

Au pire, s'ils veulent vraiment dépenser beaucoup pour faire une transition, qu'ils économisent sur certains postes. Des suggestions : le nombre de conseillers, hauts fonctionnaires, comités Théodule, cese, et ...pour commencer. Le coût de ce gouvernement, avec notamment 570 conseillers - sans compter Mac Kinsey, les députés, les sénateurs et tutti quanti, est le plus cher de la 5e république.

Tout ça pour le résultat qu'on sait 😓
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 9044
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: dérèglement climatique

#8089 Message par Praséodyme » 23 mai 2023, 13:27

clairette2 a écrit :
23 mai 2023, 12:11
Et là, il prétend être en mesure de modifier le climat mondial (à treeeeees grand frais)???
Non, il ambitionne seulement de réduire de moitié le 1% d'émission de CO2 de l'hexagone.

Parce que c'est un engagement international. Parce que le respect des traités internationaux signés par nos dirigeants avec ou sans notre consentement, ces mêmes traités avec lesquels nos partenaires se torchent le fion, c'est ni plus ni moins que l'intérêt supérieur de la nation. C'est écrit dans la constitution de la 5ème répu, au même niveau que l'indépendance nationale et l'intégrité du territoire.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: dérèglement climatique

#8090 Message par sawaï » 23 mai 2023, 14:04

Je l'ai déjà dit ailleurs : la lutte contre le réchauffement climatique est très accès sur le CO2 est se confond de fait avec l’anticipation le constat de raréfaction des énergies fossiles.

La lutte contre le réchauffement climatique est un meilleur véhicule politiquement parlant que le serrage de ceinture vis-à-vis des énergies fossiles.
Dire que nos enfants (voire nous) connaitrons la fin des énergies fossiles abondantes (c'est à dire usage généralisé pour le chauffage, le transport, etc.), et c'est la panique ou le déni assurés ou les 2. La lutte contre le réchauffement climatique est plus facile à porter car il ne s'agit pas s'adapter à un déclin inéluctable mais d’empêcher que ça change trop en mal, ce qui est moins flippant, plus positif comme démarche.
On verra.

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 9044
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: dérèglement climatique

#8091 Message par Praséodyme » 23 mai 2023, 15:29

Moins flippant... tu ne vois pas l'éco-anxiété dans laquelle se trouvent les jeunes ?
Vu que l'horizon des prévisions climatiques est toujours communiqué à 2100, l'attitude de chaque génération peut se résumer à :

Sylvette Silencieuse : « Oui, il fait chaud. C'est comme ça. »
Bernard Boomer : « M'en fous j'ai la clim dans mon Q7. »
Xavier X. : « Mais alors on ne pourra plus skier en 2035 ? »
Emilie Millenial : « Oh 'Mot2Cambronne', les cours d'eau risquent d'être à sec trois mois par an en 2050 ? »
Zoé Zoomer : « C'est horrible on va littéralement tous mourir d'hyperthermie sur une planète désertique hostile ! »
Raphaël Alpha : « T'as vu mon nouveau Pokemon ? »
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

PACA
~~+
~~+
Messages : 8770
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: dérèglement climatique

#8092 Message par PACA » 23 mai 2023, 15:57

Les discussion interminables sur le danger climat ça permet d'éviter les sujets de la guerre et de la guerre civile. Ces guerres sont beaucoup plus certaines que les variations climatiques.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 6877
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Pays des droits du vacciné

Re: dérèglement climatique

#8093 Message par ddv » 23 mai 2023, 16:07

Pour sauver le climat, la Cour des comptes recommande de réduire le cheptel de vaches français:
https://fr.news.yahoo.com/cour-comptes- ... 00192.html
Le bilan de l'élevage est principalement plombé par les rejets de méthane : la production de ce gaz au pouvoir très réchauffant – issu de la digestion des ruminants et de leurs déjections – représente 45 % des émissions agricoles françaises.
Vivement que le crédit social et la monnaie numérique se mettent en place: l'Etat pourra nous punir quand on mangera trop de viande bovine, et on sera récompensé en mangeant des insectes :mrgreen:
Parce que tous les vaccins disponibles en France nous protègent solidement contre le variant Delta. Parce qu’ils divisent par 12 son pouvoir de contamination. Parce qu’ils évitent 95% des formes graves. - E. Macron, 12 juillet 2021

nanne02
-++
-++
Messages : 4972
Enregistré le : 27 oct. 2010, 15:39

Re: dérèglement climatique

#8094 Message par nanne02 » 23 mai 2023, 16:15

Praséodyme a écrit :
23 mai 2023, 15:29
Moins flippant... tu ne vois pas l'éco-anxiété dans laquelle se trouvent les jeunes ?
Vu que l'horizon des prévisions climatiques est toujours communiqué à 2100, l'attitude de chaque génération peut se résumer à :

Sylvette Silencieuse : « Oui, il fait chaud. C'est comme ça. »
Bernard Boomer : « M'en fous j'ai la clim dans mon Q7. »
Xavier X. : « Mais alors on ne pourra plus skier en 2035 ? »
Emilie Millenial : « Oh 'Mot2Cambronne', les cours d'eau risquent d'être à sec trois mois par an en 2050 ? »
Zoé Zoomer : « C'est horrible on va littéralement tous mourir d'hyperthermie sur une planète désertique hostile ! »
Raphaël Alpha : « T'as vu mon nouveau Pokemon ? »
:lol:
Et chatgpt il dit quoi ?

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 9044
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: dérèglement climatique

#8095 Message par Praséodyme » 23 mai 2023, 16:19

ddv a écrit :
23 mai 2023, 16:07
Pour sauver le climat, la Cour des comptes recommande de réduire le cheptel de vaches français:
https://fr.news.yahoo.com/cour-comptes- ... 00192.html
Le bilan de l'élevage est principalement plombé par les rejets de méthane : la production de ce gaz au pouvoir très réchauffant – issu de la digestion des ruminants et de leurs déjections – représente 45 % des émissions agricoles françaises.
Vivement que le crédit social et la monnaie numérique se mettent en place: l'Etat pourra nous punir quand on mangera trop de viande bovine, et on sera récompensé en mangeant des insectes :mrgreen:
Ou bien on pourrait inciter, subventionner la méthanisation des déjections bovines, rendre ça obligatoire à partir d'une certaine taille d'exploitation.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 15094
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: dérèglement climatique

#8096 Message par henda » 23 mai 2023, 16:20

ddv a écrit :
23 mai 2023, 16:07
Pour sauver le climat, la Cour des comptes recommande de réduire le cheptel de vaches français:
https://fr.news.yahoo.com/cour-comptes- ... 00192.html
Le bilan de l'élevage est principalement plombé par les rejets de méthane : la production de ce gaz au pouvoir très réchauffant – issu de la digestion des ruminants et de leurs déjections – représente 45 % des émissions agricoles françaises.
Vivement que le crédit social et la monnaie numérique se mettent en place: l'Etat pourra nous punir quand on mangera trop de viande bovine, et on sera récompensé en mangeant des insectes :mrgreen:
Quand on en arrive là... On n'est plus très loin de réduire le cheptel humain comme ultime étape.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 15094
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: dérèglement climatique

#8097 Message par henda » 23 mai 2023, 16:22

Question comme ça : si l'homme n'existait pas, on a une idée de combien de ces bovidés vivraient à l'état sauvage sur le territoire français par rapport aux nombre de vaches élevées aujourd'hui ?

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 9044
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: dérèglement climatique

#8098 Message par Praséodyme » 23 mai 2023, 16:30

nanne02 a écrit :
23 mai 2023, 16:15
:lol:
Et chatgpt il dit quoi ?
ChatGPT a écrit :Global warming refers to the long-term increase in Earth's average surface temperature, primarily caused by the buildup of greenhouse gases in the atmosphere. These gases, such as carbon dioxide (CO2) and methane (CH4), trap heat from the sun and prevent it from escaping back into space, leading to a warming effect on the planet.

The scientific consensus is that global warming is predominantly caused by human activities, particularly the burning of fossil fuels (coal, oil, and natural gas) and deforestation. These activities release large amounts of greenhouse gases into the atmosphere, intensifying the natural greenhouse effect.

The consequences of global warming are wide-ranging and include:


Rising temperatures: Average global temperatures have been increasing over the past century, with the warmest years on record occurring in recent decades. This leads to changes in weather patterns, increased heatwaves, and more frequent and intense extreme weather events like hurricanes, droughts, and floods.


Melting ice and rising sea levels: As temperatures rise, glaciers and polar ice caps melt, contributing to the rise in sea levels. This poses a significant threat to coastal areas, leading to increased coastal erosion, flooding, and the displacement of communities.


Ecosystem disruptions: Many ecosystems and species are vulnerable to the changing climate. Rising temperatures can disrupt ecosystems, affect biodiversity, and lead to habitat loss, impacting plant and animal populations. Some species may struggle to adapt or face increased extinction risks.


Ocean acidification: Increased CO2 emissions not only contribute to global warming but also lead to the acidification of oceans. Higher acidity levels can harm marine life, particularly organisms like corals and shellfish that rely on calcium carbonate for their shells and structures.


Addressing global warming requires global efforts to reduce greenhouse gas emissions and transition to cleaner and more sustainable energy sources. This involves adopting renewable energy technologies, improving energy efficiency, promoting sustainable land use practices, and implementing international agreements like the Paris Agreement, aimed at limiting global temperature rise and adapting to the changing climate.


It's important to note that while significant progress has been made in understanding and addressing global warming, continued efforts and collective action are necessary to mitigate its impacts and ensure a sustainable future for generations to come.
Could you explain it to a 5 year old?
ChatGPT a écrit :Of course! Global warming is like a big blanket around the Earth. This blanket is made up of gases that trap heat from the sun, just like when you wrap yourself in a cozy blanket to keep warm.

But when we use things like cars, factories, and power plants that burn fossil fuels (like coal, oil, and gas), they release more of these gases into the air. It's like adding extra layers to the blanket.

As a result, the Earth gets warmer, just like you would if you added too many layers to your blanket. This warming can cause a lot of problems.

For example, it can make the weather very strange. Some places may get really hot, and others may have too much rain or not enough. This can make it difficult for plants and animals to survive in their usual homes.

It also makes the ice in places like the North Pole and glaciers melt. When the ice melts, it can cause the sea level to rise and flood the land. This is not good for people who live near the coast.

So, we need to be careful and try to reduce the things that make global warming worse. We can use cleaner sources of energy like the Sun, wind, and water. We can also plant more trees because they help absorb some of the gases that cause global warming. By doing these things, we can help protect our planet and make sure it stays a nice place for everyone to live.
Could you explain it to a boomer?
ChatGPT a écrit :(à peu près la même réponse qu'au début)
What are the arguments developed by global warming deniers?
ChatGPT a écrit :Global warming deniers, also known as climate change skeptics or contrarians, present a variety of arguments to dispute the consensus view of anthropogenic (human-caused) global warming. It's important to note that these arguments are not supported by the majority of scientific evidence. Nevertheless, here are some common arguments put forth by global warming deniers:

Natural Climate Variability: Some skeptics argue that climate change is primarily driven by natural processes and that the Earth's climate has always undergone natural fluctuations throughout history. They suggest that the current warming trend is within the range of natural variability and not caused by human activities.

Lack of Consensus: Skeptics sometimes claim that there is no scientific consensus on global warming. They may highlight dissenting voices among scientists or emphasize scientific uncertainties to undermine the prevailing agreement among climate scientists.

Data Manipulation and Conspiracy: Skeptics occasionally assert that climate data has been manipulated or cherry-picked to support the idea of global warming. They may claim that scientists are engaged in a conspiracy to exaggerate or fabricate evidence to secure funding or advance certain political agendas.

Climate Models' Limitations: Skeptics often criticize climate models, which are used to simulate future climate scenarios. They argue that models are oversimplified and fail to accurately represent the complexity of the climate system, leading to unreliable predictions.

Natural Causes: Some skeptics argue that observed warming can be attributed to natural factors such as solar variations, volcanic activity, or cosmic rays. They assert that these natural influences outweigh the impact of human activities.

Economic Concerns: Certain skeptics focus on the potential economic costs of addressing climate change. They argue that measures to mitigate global warming, such as reducing greenhouse gas emissions, would impose significant economic burdens and hinder economic growth.

It's important to emphasize that the arguments presented by climate change skeptics are largely unsupported by scientific evidence and are inconsistent with the consensus view of the scientific community. The overwhelming majority of climate scientists agree that human activities are the primary drivers of the current warming trend, and urgent action is needed to mitigate the impacts of global warming.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: dérèglement climatique

#8099 Message par sawaï » 23 mai 2023, 17:57

Praséodyme a écrit :
23 mai 2023, 15:29
Moins flippant... tu ne vois pas l'éco-anxiété dans laquelle se trouvent les jeunes ?
Vu que l'horizon des prévisions climatiques est toujours communiqué à 2100, l'attitude de chaque génération peut se résumer à :

Sylvette Silencieuse : « Oui, il fait chaud. C'est comme ça. »
Bernard Boomer : « M'en fous j'ai la clim dans mon Q7. »
Xavier X. : « Mais alors on ne pourra plus skier en 2035 ? »
Emilie Millenial : « Oh 'Mot2Cambronne', les cours d'eau risquent d'être à sec trois mois par an en 2050 ? »
Zoé Zoomer : « C'est horrible on va littéralement tous mourir d'hyperthermie sur une planète désertique hostile ! »
Raphaël Alpha : « T'as vu mon nouveau Pokemon ? »
Oui, ça dépend des générations.

Pour ma part, bien que j'adhère à la thèse du réchauffement anthropologique, ce qui me fait le plus flipper c'est le mur énergétique car on arrive déjà dans le dur.

Mais mon propos vise surtout à pointer que réchauffement climatique et mur énergétique se recoupent sur certaines contre mesures majeures dont la réduction de la voilure énergétique fossile.
On verra.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 25081
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: dérèglement climatique

#8100 Message par pimono » 23 mai 2023, 19:01

henda a écrit :
23 mai 2023, 16:20
ddv a écrit :
23 mai 2023, 16:07
Pour sauver le climat, la Cour des comptes recommande de réduire le cheptel de vaches français:
...
Quand on en arrive là... On n'est plus très loin de réduire le cheptel humain comme ultime étape.
Avant qu'on en vienne à réduire le cheptel humain, ce dernier va souffrir à cohabiter avec la vraie nature...

Hier, j'ai du faire demi tour à cause d'animaux menaçants qui me barraient la route, je m'en fiche, j'étais en vélo, mais je sais que les piétons n'ont pas pu passer alors que c'est un raccourci stratégique qui mène d'une part à une autre.

C'était des canards sauvages qui protégeaient et surveillaient leurs petits comme le lait sur le feu, dès que je m'approchais, ils commençaient à ouvrir les ailes près à en découdre !
Image

et l'année dernière juste avant l'été alors que je prenais tranquillement mon gouté en bordure d'eau, des canards géants sont arrivés et m'ont viré !!! '(quand ils se sont mis debout et levé la tête, ça dépassait les 2 mètres de haut. ) j'ai du partir sinon on se seraient battus, je sais pas si certains ont déjà vu ces bêtes quand c'est en colère, j'ai pas insisté.
ImageImage

ça c'est que de la volaille, demain, ça sera des loups, des ours, des serpents (des anacondas ??? :mrgreen: ) etc...
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."