Consommation de pétrole à travers le monde

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Répondre
Message
Auteur
DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Consommation de pétrole à travers le monde

#1 Message par DiscoTonio » 11 juin 2010, 20:49

Ça aide bien à avoir une vision globale :

BP energy statistics: the world in oil consumption, reserves and energy production
Guardian via The Big Picture, 09/06/2010 (en Anglais Image )
http://www.guardian.co.uk/news/datablog ... ves-energy

Image

chr$yoko

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#2 Message par chr$yoko » 11 juin 2010, 21:05

Carlos Ghosn avant hier :
http://fr.news.yahoo.com/4/20100609/tbs ... 18940.html
Le nombre de voitures actuellement en circulation sur la planète est de l'ordre de 800 millions.
Il devrait atteindre 1,2 milliard à l'horizon 2020, puis trois milliards environ d'ici 2050,
à la croissance démographique venant s'ajouter un taux d'équipement en constante progression.


Bon, ça ,c'est son rêve avec 20% de voitures électriques etc, etc ...

chr$yoko

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#3 Message par chr$yoko » 11 juin 2010, 21:08

Heureusement, on aura toujours du rosé ... hips ....

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2229
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#4 Message par parisien » 11 juin 2010, 21:13

chr$yoko a écrit :Carlos Ghosn avant hier :
http://fr.news.yahoo.com/4/20100609/tbs ... 18940.html
Le nombre de voitures actuellement en circulation sur la planète est de l'ordre de 800 millions.
Il devrait atteindre 1,2 milliard à l'horizon 2020, puis trois milliards environ d'ici 2050,
à la croissance démographique venant s'ajouter un taux d'équipement en constante progression.


Bon, ça ,c'est son rêve avec 20% de voitures électriques etc, etc ...
Ou des voitures à pédales.
J'appelle ça une projection "tangentielle".
On prend l'évolution passée et on tire un grand trait jusqu'à la date désirée. Facile et efficace.

Très bien le tableau. Ils ont des bon graphistes chez BP.
Dommage qu'ils aient oublié de nommer quelqu'un à la sécurité des installations...

Avatar du membre
oilcrasch59
+
+
Messages : 2805
Enregistré le : 25 févr. 2008, 12:40
Localisation : Bourbonnais au milieu de nulle part

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#5 Message par oilcrasch59 » 14 juin 2010, 07:26

chr$yoko a écrit :Carlos Ghosn avant hier :
http://fr.news.yahoo.com/4/20100609/tbs ... 18940.html
Le nombre de voitures actuellement en circulation sur la planète est de l'ordre de 800 millions.
Il devrait atteindre 1,2 milliard à l'horizon 2020, puis trois milliards environ d'ici 2050,
à la croissance démographique venant s'ajouter un taux d'équipement en constante progression.


Bon, ça ,c'est son rêve avec 20% de voitures électriques etc, etc ...
Prédiction plausible si la voiture electrique se développe en masse d'ici là, à condition de relever des défis technologiques, le moins que l'on puisse dire est que cela n'est pas gagné :twisted:
Le monde est fait d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15675
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#6 Message par pangloss » 14 juin 2010, 08:22

Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#7 Message par DiscoTonio » 14 juin 2010, 08:25

Oui ben va dire ça à mes collègues qui ont une moto et deux voitures, ne vivent que pour ça et ne parlent que de ça, et demandent encore d'être augmentés :mrgreen:

nazon

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#8 Message par nazon » 14 juin 2010, 09:14

DiscoTonio a écrit :
Oui ben va dire ça à mes collègues qui ont une moto et deux voitures, ne vivent que pour ça et ne parlent que de ça, et demandent encore d'être augmentés :mrgreen:
Ah J'ai aussi quelques beaux spécimens; L'autre jour, un d'entre eux me demande le nombre de chevaux de ma voiture; je ne savais même pas (le moins possible j'éspère..)

Je crois qu'il était atterré qu'un type puisse conduire une voiture sans se soucier du nombre de chevaux sous le capot.

Il m'a considéré pour un débile profond, et moi , j'ai reconnu en lui, la suprématie du beauf !
8)

aquafiestas

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#9 Message par aquafiestas » 14 juin 2010, 09:50

C'est un puissant facteur d'intégration partout : bagnole et foot. :roll:

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13937
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#10 Message par domcat74 » 14 sept. 2011, 14:33

Vous êtes vous déjà demandé d’où les États-Unis, premier consommateur mondial, tiraient le plus de pétrole ? Si jusqu’à ce jour vous pensiez à l’Arabie Saoudite ou à l’Irak vous avez tort. Leur plus grand fournisseur est désormais le Canada qui exploite des pétroles dits non-conventionnels à partir des sables bitumineux. Docu engagé de 50 minutes, H2Oil est la description du combat mené par ceux qui tentent de sauver les eaux de l’Alberta...

A voir sur http://www.tagtele.com/videos/voir/64435/

Javi050
Messages : 1219
Enregistré le : 18 juil. 2009, 11:43

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#11 Message par Javi050 » 14 sept. 2011, 14:45

ça serait bien d'avoir le même graphe avec l'UE comme un seul bloc. Parce que là, ça fausse la perception (on croit que les USA sont très consommateurs, ce qui est vrai, mais pas tant que ça).

UE bloc + norvège:-- 14.416 Mb/j -------- 350Mhab
USA:------------------- 18.686 Mb/j ------- 300Mhab

Avatar du membre
Pimp'
Messages : 844
Enregistré le : 15 déc. 2005, 06:25

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#12 Message par Pimp' » 14 sept. 2011, 14:46

et sans google, qui est le premier producteur de pétrole ?

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#13 Message par Guins » 14 sept. 2011, 14:50

L'erreur au niveau de l'Afrique (Other Africa = Total Africa...) est assez parlante : chez BP les pauvres on s'en fout...

aquafiestas

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#14 Message par aquafiestas » 14 sept. 2011, 15:01

chr$yoko a écrit :Heureusement, on aura toujours du rosé ... hips ....
Du pinard dans le réservoir, ça c'est une vraie idée !

Avatar du membre
Toine
Messages : 666
Enregistré le : 25 janv. 2010, 16:57

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#15 Message par Toine » 14 sept. 2011, 15:03

Pimp' a écrit :et sans google, qui est le premier producteur de pétrole ?
Comme ca on pense tout de suite à l'Arabie Saoudite, mais il me semble que la Russie n'est pas loin...

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#16 Message par Guins » 14 sept. 2011, 15:11

Tiens, l'Espagne consomme significativement plus par habitant que la France, malgré un climat moins froid, un urbanisme plus compact, et une industrie pas réputée pour être "massive" ?

Beaucoup de centrales électriques à pétrole et/ou de chaudières au fioul?

Avatar du membre
Pimp'
Messages : 844
Enregistré le : 15 déc. 2005, 06:25

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#17 Message par Pimp' » 14 sept. 2011, 16:12

Toine a écrit :
Pimp' a écrit :et sans google, qui est le premier producteur de pétrole ?
Comme ca on pense tout de suite à l'Arabie Saoudite, mais il me semble que la Russie n'est pas loin...
C'est effectivement la Russie, d'une courte tête devant l'Arabie Saoudite. Peu de gens réalisent que la Russie pèse autant.
C'est également le 1er producteur mondial de gaz.

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#18 Message par guzy1971 » 21 sept. 2011, 09:45

DiscoTonio a écrit :Ça aide bien à avoir une vision globale :

BP energy statistics: the world in oil consumption, reserves and energy production
Guardian via The Big Picture, 09/06/2010 (en Anglais Image )
http://www.guardian.co.uk/news/datablog ... ves-energy

Image
Sont trop forts ces ricains, certes, mais si l'on rapporte au nombre d'habitant, le Canada enfonce tout les pays développés : avec une population de 34 millions d'hbts, ils consomment presque autant que l'Allemagne.

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#19 Message par Guins » 21 sept. 2011, 09:47

guzy1971 a écrit :si l'on rapporte au nombre d'habitant, le Canada enfonce tout les pays développés : avec une population de 34 millions d'hbts, ils consomment presque autant que l'Allemagne.
Et pourtant ils produisent beaucoup d'hydroélectricité, donc c'est encore moins "compréhensible"!

kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#20 Message par kesako » 21 sept. 2011, 10:04

guzy1971 a écrit :Sont trop forts ces ricains, certes, mais si l'on rapporte au nombre d'habitant, le Canada enfonce tout les pays développés : avec une population de 34 millions d'hbts, ils consomment presque autant que l'Allemagne.
oui mais d'autres font encore pire
Arabie Saoudite par exemple.
c'est general : si on a du petrole ou du gaz a domicile , on le gaspille.

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#21 Message par guzy1971 » 21 sept. 2011, 11:05

Certes, mais mon propos se limitait aux pays développés (même si cette catégorie a moins de sens aujourd'hui). Bien sûr, les pays du Golfe sont champions toutes catégories. Mais là on est ...au-delà du réel :roll: :roll: :roll:

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#22 Message par guzy1971 » 21 sept. 2011, 11:14

guzy1971 a écrit :Certes, mais mon propos se limitait aux pays développés (même si cette catégorie a moins de sens aujourd'hui). Bien sûr, les pays du Golfe sont champions toutes catégories. Mais là on est ...au-delà du réel :roll: :roll: :roll:
Plus sérieusement, on voit en tout cas que l'Europe, sans être un paragon de vertu, est bien mieux placé que la civilisation nord-américaine (US+Canada) dans l'adaptation à un monde moins carboné. Ça va être dur pour tout le monde, mais pour eux ça va être même très douloureux d'autant qu'ils ne font pas grand chose pour s'adapter pour le moment.

lambda

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#23 Message par lambda » 21 sept. 2011, 11:14

guzy1971 a écrit :Certes, mais mon propos se limitait aux pays développés (même si cette catégorie a moins de sens aujourd'hui). Bien sûr, les pays du Golfe sont champions toutes catégories. Mais là on est ...au-delà du réel :roll: :roll: :roll:


Observez qu'il y a des cas tout aussi déroutant que la Canada en Europe même :

Regardez les Pays Bas , la Belgique et Luxembourg, environ 26.7 millions d'habitants...petit pays, géographiquement parlant.

Consommations exactement égales, si on les additionne, à la France, pour moitié moins d'habitants, inexplicable géographiquement, région à très forte densité de population. Certes industrialisés...

Encore au delà du Canada...incroyable !

observez également la Grèce pour à peine 11 millions, pas au niveau du Benelux ou du Canada certes, mais avec pourtant un climat méditérannéen et une activité industrielle sans comparaison.

Et en Asie, y'a quelques perles aussi :

La Corée du Sud pour un territoire bien plus modeste, avec 48 millions d'habitant, 488h/km2, cela calme vraiment aussi... ( et Taiwan aussi 23 millions, mais représenté 2 fois sur la carte :shock: ...même Hong Kong pour 7 millions d'habitants sur un si petit territoire...Singapour ...), la technologie est très énergétivore...

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#24 Message par guzy1971 » 21 sept. 2011, 19:30

Et le DK (vous savez le petit peuple de surhommes blond vertueux) a une consommation par tête de pipe supérieure à la France. certes le nucléaire français réduit substantiellement notre consommation, mais le DK fait 20% de son conso en élolien et importe une partie de son énergie des centrales thermiques suédoises, Pas si vertueux que ça. Tout ça veut dire que passé un certain niveau de dévpt, on est dans des sociétés où réduire sa conso est très difficile, malgré les progrès technos. Pour en revenir à la France, imaginez si nous cessions aujourd'hui le nucléaire (je n'ouvre pas un débat sur le bien-fondé de cet énergie)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#25 Message par moinsdewatt » 21 avr. 2013, 20:06

Du bien lourd du mois dernier :

La Chine devient le plus gros importateur mondial de pétrole en passant juste devant les USA

USA : 5.98 millions de b/j importé en Dec 2012, pour 6.12 millions de b/j pour les Chinois.
China overtakes U.S. as world's top oil importer

(Financial Times) March 5, 2013

China has overtaken the US as the world's largest net importer of oil, in a generational shift that will shake up the geopolitics of natural resources.

US net oil imports dropped to 5.98m barrels a day in December, the lowest since February 1992, according to provisional figures from the US Energy Information Administration. In the same month, China's net oil imports surged to 6.12m b/d, according to Chinese customs.

The US has been the world's largest net importer of oil since the mid-1970s, shaping Washington's foreign policy towards energy-rich countries such as Saudi Arabia, Iraq and Venezuela.

As China overtakes the US as the world's leading net oil importer, Beijing is likely to face pressure to take a larger role in patrolling the world's key shipping lanes. China has already taken a more assertive foreign oil policy in countries such as Sudan, Angola and Iraq, where state-owned Chinese companies have invested billions of dollars.

"The US is taking strides towards energy independence," said Eric G Lee, a commodities analyst at Citigroup who first reported the shift.

Although December figures are often volatile due to end-of-the-year tax reasons, analysts and traders say the shift will continue, affecting global oil trade routers and the geopolitics of energy. The figures include crude and refined petroleum products such as diesel and kerosene.

This year the US Navy will reduce the number of aircraft carriers it operates in the the Strait of Hormuz, which connects the Gulf to international oil markets.

US domestic oil production is booming on the back of the shale revolution, reducing the need for crude oil imports. In addition, US super-majors and refiners such as ExxonMobil and Phillips 66 are exporting record quantities of oil products to meet soaring demand for gasoline, diesel and kerosene in Latin America and Africa, lowering the country's net oil imports.

US oil production surged last year by more than 800,000 b/d. The rise in domestic production has allowed the country to lessen its dependence on the Opec oil cartel. But the reduction has been uneven, with Saudi Arabia, Kuwait and other Middle East countries suffering relatively little from reduced US demand compared to African producers such as Angola and Nigeria.

The shift between China and the US comes as the International Energy Agency, the western countries' oil watchdog, forecast that emerging countries would for the first time consume more oil than industrialized nations . The Paris-based IEA forecast that non-OECD countries will consume 44.9m b/d next quarter, compared with 44.7m b/d for the OECD nations.

The US remains the world's largest net oil importer on an annual basis, but the margin over China has narrowed significantly over the last five years. The country's net foreign purchases of crude and refined products dropped to a 20-year low of 7.14m b/d in 2012, while Chinese net oil imports averaged 5.72m b/d.
http://edition.cnn.com/2013/03/04/busin ... hpt=ibu_c2


Image

franck777
Messages : 716
Enregistré le : 21 juil. 2009, 12:39

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#26 Message par franck777 » 22 avr. 2013, 01:38

Il y a 2 fois Taiwan. Probablement une erreur. Personne pour relire chez BP ?

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#27 Message par moinsdewatt » 08 sept. 2013, 13:02

Production de pétrole record en août en Arabie saoudite

KHOBAR, Arabie Saoudite, 6 septembre (Reuters)

La production de pétrole de l'Arabie saoudite a atteint en août un niveau sans précédent à 10,19 millions de barils par jour (bpj), a-t-on appris vendredi auprès d'une source du secteur.

La source a précisé que l'Arabie saoudite avait dans le même temps alimenté les marchés à hauteur de 10,07 millions de bpj.

La quantité élevée de pétrole produit en Arabie saoudite a compensé en partie la chute de la production libyenne, liée au blocage de terminaux par des groupes rebelles au gouvernement de Tripoli.

Une enquête de Reuters a montré la semaine dernière que la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avait diminué en août à 30,32 millions de bpj, contre 30,50 millions en juillet. (Reem Shamseddine; Julien Dury pour le service français)
http://bourse.lesechos.fr/infos-conseil ... 910440.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#28 Message par moinsdewatt » 08 sept. 2013, 13:03

Le Nigeria va enfin raffiner son propre pétrole

Un (trés riche) Nigérian a décidé de construire la plus grande raffinerie d'Afrique dans son pays. Son but : parvenir à l'indépendance énergétique.

COURRIER INTERNATIONAL 7 SEPTEMBRE 2013

Quelque 3,3 milliards de dollars [2,5 milliards d'euros], c'est le prix de l'indépendance énergétique. L'homme le plus riche du continent, Aliko Dangote, a fait un prêt historique à douze banques locales et internationales pour construire la plus grande raffinerie d'Afrique dans son pays natal. D'ici à 2016, le pays – 11e exportateur de barils de brut au monde – n'aura plus besoin de dépenser 30 milliards de dollars tous les ans pour "réimporter" du pétrole raffiné. Dangote ambitionne de "produire 20 millions de tonnes métriques d'essence par an [...], ce qui équivaut à la consommation locale", rappelle le quotidien Daily Times of Nigeria.

Et il était grand temps. En janvier 2012, des milliers de Nigérians étaient descendus dans la rue pour protester contre la hausse des taxes sur le prix de l'essence. Ils dénonçaient la politique du "tout pétrole" que le gouvernement nigérian mène depuis les années 1970, sans construire d'usines pour le raffiner sur place. Une absurdité économique que connaissent de nombreux pays africains, riches en minerais et en or noir, et qui n'arrivent pas à attirer les investisseurs. Dangote, avec sa fortune estimée à plus de 16 milliards de dollars [12 milliards d'euros], est aujourd'hui perçu comme un sauveur de l'économie nigériane.
http://www.courrierinternational.com/ar ... re-petrole

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#29 Message par moinsdewatt » 08 sept. 2013, 13:07

Le pétrole sud-soudanais pourra continuer à transiter par le Soudan (Béchir)

AFP | 03/09/2013

Le président du Soudan Omar el-Béchir a assuré mardi que le pétrole sud-soudanais pourrait continuer à transiter par les oléoducs soudanais afin d'être exporté, mettant fin à trois mois d'incertitude pour ces deux pays pauvres dépendants du pétrole.

A la clôture d'un sommet à Khartoum avec son homologue sud-soudanais Salva Kiir, M. Béchir s'est engagé à respecter tous les accords signés entre son pays et le Soudan du Sud, soulignant que cela comprenait "le transit de pétrole sud-soudanais par les infrastructures soudanaises".
http://www.lorientlejour.com/article/83 ... echir.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#30 Message par moinsdewatt » 13 sept. 2013, 19:33

(France) La consommation de carburants repart à la baisse en août

13 Sept 2013 PARIS

La consommation française de carburants est repartie à la baisse en août après un rebond en juillet, renouant ainsi avec la tendance globalement négative qui persiste depuis l'an dernier, a annoncé vendredi l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Selon les statistiques du secteur diffusées par l'Ufip, les livraisons de carburants sur le marché français sont ressorties à 4,18 millions de mètres cubes en août 2013, en baisse de 1,6% par rapport à un an plus tôt.

Cela reflète une baisse de 3,5% des livraisons d'essence et de 1,2% de celles de gazole.

Comme le souligne dans le communiqué le président de l'Ufip Jean-Louis Schilansky, après le net rebond (+5%) enregistré en juillet, la consommation hexagonale de carburants retrouve la tendance à la baisse observée depuis de nombreux mois.

De fait, la consommation française de carburants en cumul depuis le début de l'année ressort en baisse de 0,9% par rapport à la période comparable de 2012 tandis que sur les 12 derniers mois (septembre 2012 à août 2013), elle recule de 1% (-5% pour l'essence et stabilité pour le diesel).

La part du gazole dans la consommation de carburants s'est quant à elle élevée à 79,1%, restant ainsi proche du niveau record de 82,1% établi en janvier.

Le gazole est massivement privilégié par les automobilistes français en raison d'une fiscalité plus avantageuse que celle de l'essence.

La réduction de cet avantage fiscal, au nom des risques sanitaires liés aux particules fines issues de la combustion du diesel, fait l'objet d'un vif débat au sein du gouvernement.
http://www.romandie.com/news/n/_La_cons ... 131508.asp

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#31 Message par moinsdewatt » 15 sept. 2013, 12:38

Des tribus font sauter le principal oléoduc du Yémen

14/09/2013

Pour la quatrième fois en un mois, des membres d'une tribu ont fait sauter samedi le principal oléoduc du Yémen situé dans la province de Maarib, dans le centre du pays.
Selon le gouvernement de Sanaa, l'attentat commis à l'explosif a provoqué un incendie et endommagé l'oléoduc sur une longueur d'une quarantaine de km à partir de Maarib.
L'acheminement du brut entre les gisements de Maarib et le terminal pétrolier de Ras Isa a été interrompu.

Au début du mois, l'installation avait été incendiée à la suite de menaces proférées par une tribu yéménite protestant contre le siège de la résidence d'un de ses chefs par les forces de sécurité.
http://www.lesechos.fr/economie-politiq ... 605185.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#32 Message par moinsdewatt » 18 sept. 2013, 13:29

Champ de Kashagan : 300.000 barils de pétrole jour à 4 km de profondeur

18 Sept 2013 enerzine

La production du champ de Kashagan, situé dans les eaux kazakhs de la mer Caspienne et dont la production moyenne de la première phase doit s'établir en plateau à 300.000 barils par jour, a débuté le 11 septembre dernier.

Découvert en 2000, le champ géant de Kashagan est l'un des projets les plus complexes jamais menés par l'industrie pétrolière. Lancé en 2004, son développement auquel participe le groupe Total a nécessité le déploiement de moyens hors normes et la mise en œuvre de solutions innovantes à grande échelle.

En effet, de nombreux défis ont dû être relevés pour démarrer la production de la phase 1 du projet Kashagan.

Logistiques tout d'abord. La faible profondeur d'eau (3 à 4 mètres) et l'enclavement de la mer Caspienne, où est situé Kashagan, ne permettaient pas d'utiliser les techniques offshore classiques ni de faire passer des plateformes adaptées. Des îles artificielles ont donc dû être construites. De plus, les températures extrêmes en hiver (jusqu'à -40°C) rendent les conditions d'exploitation difficiles pendant la période d'octobre à mars où la mer est gelée. Pour protéger les installations des énormes plaques de glace dérivantes, des digues géantes ont été élevées.

Image

Techniques ensuite. Le réservoir d'huile de Kashagan est enfoui à - 4 200 mètres, en condition de hautes pressions (770 bars). Ces caractéristiques exigent une expertise de pointe en matière de forage et d'architecture de puits. La présence de sulfure d'hydrogène, gaz très acide, nécessite de recourir à des procédés d'adoucissement du gaz associé, à une métallurgie adaptée résistant à la corrosion ainsi que de mettre en place des mesures de sécurité drastiques. Pour finir, le gaz associé sera en grande partie réinjecté dans les couches géologiques d'origine, sous de fortes pressions : un véritable défi industriel.

Environnementaux enfin. Le nord de la mer Caspienne est une importante zone de migration et de développement d'oiseaux uniques à cette région et de poissons comme l'esturgeon. La préservation de l'environnement sur ce champ à l'écosystème fragile est une priorité pour la compagnie opératrice, qui établit des partenariats responsables avec les ONG.

* Le projet Kashagan est opéré par la société opératrice North Caspian Operating Company (NCOC) pour le compte du consortium du North Caspian Sea Production Sharing Agreement (Total : 16,81 %, Eni : 16,81 %, ExxonMobil : 16,81 % , KazMunaiGas : 16,81 %, Shell : 16,81 %, ConocoPhillips : 8,40 %, Inpex : 7,56 %).
http://www.enerzine.com/10/16249+champ- ... deur+.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#33 Message par moinsdewatt » 20 sept. 2013, 19:37

Venezuela/pétrole: accord avec la Chine pour un nouveau prêt de 5 mds USD

Romandie.com 18 Sept 2013

CARACAS - La Chine va accorder un nouveau prêt de cinq milliards de dollars pour le secteur pétrolier vénézuélien, a annoncé mercredi le ministre du Pétrole et président de la compagnie pétrolière publique du Venezuela (PDVSA), Rafael Ramirez.

Avec la Banque de développement (chinoise), nous nous sommes mis d'accord sur les termes de la tranche C du Fonds chinois, cinq milliards pour les projets de la patrie, pour le peuple !, a écrit depuis la Chine sur son compte Twitter le ministre vénézuélien.

M. Ramirez prépare actuellement la visite en Chine du président Nicolas Maduro, en fin de semaine.

En juillet, le ministre avait indiqué que ce prêt serait destiné à des projets de production et de développement économique.

Le Fonds sino-vénézuélien a été constitué en 2007 afin de financer des projets vénézuéliens via la Banque de développement chinoise et le Fonds de développement national (Fonden) du Venezuela.

Mardi, M. Ramirez avait annoncé un accord avec la Corporation nationale du pétrole en Chine (CNPC) pour le lancement d'un nouveau projet dans un bloc pétrolier de la ceinture de l'Orénoque (centre), prévoyant une production de 220.000 barils par jour et un investissement de 14 milliards de dollars.

La Chine a accordé plus de 36 milliards de prêts au Venezuela, que le plus gros détenteur de réserves de pétrole au monde rembourse en grande partie avec du brut.

En août, Rafael Ramirez avait indiqué que PDVSA avait versé 20 milliards de dollars à la Chine en paiement de cette dette.
http://www.romandie.com/news/n/_Venezue ... 132025.asp

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#34 Message par moinsdewatt » 24 sept. 2013, 17:38

Soudan : violente manifestation contre la hausse du prix du pétrole


Le Monde.fr | 24.09.2013

Des personnes manifestant contre la hausse des prix de pétrole au Soudan ont pillé et incendié, mardi 24 septembre, le siège du Parti du congrès national, au pouvoir, à Oumdurman, une ville voisine de Khartoum, ont rapporté des témoins.

Les manifestations ont commencé lundi à Wad Madani, chef-lieu de la province d'Al-Jazira, dans le centre du pays, pour s'étendre mardi à Omdurman et à Khartoum. Un manifestant a été abattu lundi soir par des hommes armés non identifiés durant un rassemblement dans le centre du pays pour protester contre l'augmentation des prix du pétrole, a indiqué mardi la police.

Le prix de l'essence à la pompe est passé à 20,8 livres (3,5 euros) le gallon contre 12,5 livres (2,1 euros) précédemment, a indiqué la Compagnie pétrolière du Soudan dans une circulaire remise aux stations-service.

INFLATION GALOPANTE

Le président Omar El-Béchir a déclaré dimanche que les subventions des produits pétroliers avaient atteint "un niveau dangereux pour l'économie, dont les indices sont une inflation à 40 % et une chute du cours de la monnaie nationale".

En 2012, des manifestations contre le régime de M. Béchir se sont multipliées dans le pays, après l'annonce de mesures d'austérité similaires, dont des hausses d'impôts et des prix du pétrole.

Khartoum a perdu des milliards de dollars de revenus pétroliers depuis l'indépendance il y a deux ans du Soudan du Sud, qui a récupéré près de 75 % de la production de brut du Soudan d'avant la sécession. Depuis, le Soudan est touché par une inflation galopante et connaît une grave pénurie de dollars pour financer ses importations.
http://abonnes.lemonde.fr/afrique/artic ... _3212.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#35 Message par moinsdewatt » 25 sept. 2013, 16:05

Sables bitumineux : les pétroliers de l’Alberta en guerre contre l’Europe

Usine Nouvelle le 25 septembre 2013
Ludovic Dupin, à Fort McMurray

Les pétroliers de l’Alberta s’estiment injustement menacés par le projet européen de surtaxe des importations de pétrole issu de sables bitumineux. L’industrie locale juge que ses efforts en efficacité énergétique rendent ses émissions de CO2 comparables à celles d’autres sources d’or noir.

Majors, unions professionnelles, ministres… Tous les acteurs pétroliers de l’Alberta font front commun contre l’Union européenne. Cette dernière est sur le point d’établir une surtaxe sur les importations d’hydrocarbures dont l’extraction est fortement émettrice de CO2. Premiers visés par la Commission européenne : les sables bitumineux, spécialité exclusive de la province canadienne. Le CAPP (Canadian Association of Petroleum Producers) remet en cause le jugement européen et avance en réponse une étude américaine de l’IHS/Cera. Elle montre que le pétrole issu des sables bitumineux n’est pas le plus émetteur de CO2. Il se place à la troisième position derrière les bruts lourds du Moyen-Orient et du Venezuela. Syncrude, le premier producteur de sable bitumineux d’Alberta, affirme même que son brut n’émet que 5 % de plus de CO2 en moyenne que le pétrole américain, grâce aux grands efforts faits en matière d‘efficacité énergétique.

"Il ne faut pas pénaliser la transparence", rage Greg Stringham, vice-président en charge des sables bitumineux au CAPP. Il ajoute : "L’Europe va se tourner vers la Russie et l’Algérie pour son approvisionnement en pétrole. Des pays qui ne rapporteront jamais la totalité de leurs émissions de gaz à effet de serre, notamment tout ce qui est torché." Du côté de la Province, le discours est exactement le même. Roger Ramchatira, directeur du développement durable des sables bitumineux pour l’Alberta, explique : "Nous sommes d’accord pour mettre en place des règles environnementales et être en compétition avec les producteurs mondiaux. Mais nous voulons des règles justes et équitables. L’Union Européenne a encore besoin d’études complémentaires pour analyser correctement les émissions de CO2 des sables bitumineux."

L’enjeu du marché européen

Si les pétroliers luttent, c’est parce que l’accès au marché européen est un enjeu économique majeur. Jusqu’alors, le principal débouché du pétrole canadien se situait aux Etats-Unis. Mais cette voie se ferme peu à peu avec le développement des pétroles de schiste et la remise en cause des grands pipelines entre le Canada et la côte du Golfe du Mexique. Pour compenser, le pays à la feuille d’érable vise aujourd’hui à exporter son or noir vers l’Asie (ce qui ne posera pas de problème vu le nombre d’investisseurs asiatiques en Alberta)… et vers l’Europe. Des pipelines aboutiront sur la côte est du Canada d’ici à 2018, dernière étape avant la traversée vers le Vieux Continent.

7 % des émissions canadiennes

Le Canada détient la troisième réserve mondiale de pétrole, derrière le Venezuela et l’Arabie saoudite, avec 173 milliards de barils. Sur ce total, 169 milliards sont des sables bitumineux.
En 2013, 61 milliards d’euros ont été investis dans le pétrole et le gaz canadiens, dont 23 milliards pour les seuls sables bitumineux. En termes de rejet de CO2, les sables bitumineux représentent 7 % des émissions du Canada. Une part qui croît avec l’augmentation globale de la production (doublement prévu d’ici à 2050), malgré l’obligation légale de réduire chaque année de 12 % les émissions par baril. Globalement, le Canada et ses 35 millions d’habitants comptent pour 2 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. A titre de comparaison, l’Europe et ses 500 millions d’habitants ne représentent que 12 % des émissions mondiales.
http://www.usinenouvelle.com/article/sa ... pe.N205848

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#36 Message par moinsdewatt » 26 sept. 2013, 17:21

Le chinois CNOOC va dépenser 2 milliards de $ en Ouganda pour développer le champs de Kingfisher sur 4 ans. 196 millions de barils seraient récupérables.
China's CNOOC to Spend $2B on Uganda Oil Field, Says Officialby

RIgzone September 25, 2013

KAMPALA, Sept 25 (Reuters) - China's CNOOC has been awarded a final production licence for Uganda's Kingfisher oil field and will spend $2 billion over four years to develop it, a senior Ugandan official said on Thursday.

The field, with an estimated 635 million barrels of reserves of which 196 million are recoverable, would produce between 30,000 to 40,000 barrels of crude per day, Uganda's junior energy minister, Peter Lokeris, said.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... s_Official

Avatar du membre
lumierecendree
Messages : 1130
Enregistré le : 26 nov. 2008, 09:33
Localisation : .....

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#37 Message par lumierecendree » 26 sept. 2013, 18:27

moinsdewatt a écrit :Le chinois CNOOC va dépenser 2 milliards de $ en Ouganda pour développer le champs de Kingfisher sur 4 ans. 196 millions de barils seraient récupérables.
China's CNOOC to Spend $2B on Uganda Oil Field, Says Officialby

RIgzone September 25, 2013

KAMPALA, Sept 25 (Reuters) - China's CNOOC has been awarded a final production licence for Uganda's Kingfisher oil field and will spend $2 billion over four years to develop it, a senior Ugandan official said on Thursday.

The field, with an estimated 635 million barrels of reserves of which 196 million are recoverable, would produce between 30,000 to 40,000 barrels of crude per day, Uganda's junior energy minister, Peter Lokeris, said.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... s_Official

Cool: 2 jours et quelques minutes de consommation de gagné
" Un journal a écrit que ce qui manque aux jeunes, c’est une bonne guerre ; ce qui ne nous apprend rien sur les jeunes, mais en dit long sur les vieux. " (Romain Gary)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#38 Message par moinsdewatt » 26 sept. 2013, 19:21

lumierecendree a écrit : ....

Cool: 2 jours et quelques minutes de consommation de gagné
Ah, et bien encore entre 3.3 et 6.7 jours de plus. :P

Entre 300 et 600 millions de barils récupérables trouvés en offshore Canadien par STATOIL.
C 'est au large de Terre-Neuve.
Statoil Confirms Significant Oil Find Offshore Canada

Rigzone September 26, 2013

Statoil and its partner Husky Energy have made a significant oil discovery offshore Canada, the Norwegian oil major confirmed Thursday. Statoil said its first Bay du Nord exploration well has found is between 300 and 600 million barrels of recoverable oil.

Although Bay du Nord was originally discovered in August a sidetrack well was completed this week, confirming a high-impact discovery. The oil is light, with API gravity at 34 degrees, and exists in "excellent" Jurassic reservoirs with high porosity and high permeability, Statoil said. Additional prospective resources have also been identified.

The Bay du Nord discovery – located approximately 300 miles northeast of St John's, Newfoundland and Labrador – is Statoil’s third discovery in the Flemish Pass Basin. The Mizzen discovery (announced in 2010) is estimated to hold between 100 and 200 barrels of oil, while the Harpoon discovery (announced in June) is still under evaluation.

Statoil Exploration Executive Vice President Tim Dodson commented in a company statement:

"It is exciting that Statoil is opening a new basin offshore Newfoundland. This brings us one step closer to becoming a producing operator in the area.

"With only a few wells drilled in a large licensed area, totalling about 8,500 square kilometres [3,250 square miles], more work is required. This will involve new seismic as well as additional exploration and appraisal drilling to confirm these estimates before the partnership can decide on an optimal development solution in this frontier basin."

Statoil is the operator of Mizzen, Harpoon and Bay du Nord with a 65-percent interest. Husky has a 35-percent stake.

Statoil is also involved in the Canadian Arctic with Chevron as its partner.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... ore_Canada

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#39 Message par moinsdewatt » 09 oct. 2013, 16:30

La Chine, premier importateur de pétrole du monde

Le Monde | 09.10.2013

La Chine est devenue, au cours du mois de septembre, le premier importateur mondial de pétrole, devant les Etats-Unis. Si cette information, annoncée mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Énergie (EIA), était attendue, elle n'en est pas moins symbolique du basculement en cours dans le monde de l'énergie.
Les importations nettes chinoises (la différence entre la consommation et la production intérieures) ont ainsi représenté 6,3 millions de barils par jour (mbj) en septembre, contre 6,24 mbj pour les États-Unis, selon les données de cette agence dépendant du ministère américain de l'énergie.

CROISEMENT DES COURBES

Ce croisement des courbes s'explique notamment par la "solide croissance" de la deuxième économie mondiale. Mais aussi par l'augmentation de la production américaine. Outre-Atlantique, elle ne cesse d'augmenter avec le fort développement des pétroles non-conventionnels (oil shale) présents en grande quantité dans les Rocheuses et le Dakota du Nord, provoquant une nouvelle ruée vers l'or noir.

Avec les puits traditionnels (Texas, etc) et l'exploitation offshore du golfe du Mexique, la production pétrolière des États-Unis devrait augmenter de 28% entre 2011 à 2014 pour atteindre 13 millions de barils par jour. Dans le même temps, la consommation américaine a tendance à stagner sous la barre des 19 millions de barils, loin de son pic historique de 2005 (20,8 millions de barils).

Rien de tel en Chine. Le pays est devenu importateur net de brut en 1993, alors qu'il était encore exportateur net en 1985. Sa dépendance énergétique globale (pétrole, gaz, charbon) s'accroît à mesure que ses besoins augmentent, notamment pour ses transports et sa production d'électricité. En 2002, ses importations quotidiennes n'étaient encore que de 1,4 million de barils de pétrole par jour, elles atteignent aujourd'hui 6,3 millions de barils (contre 6,2 pour les Etats-Unis), alors que certains experts, il y a dix ans, ne pensaient pas que Pékin atteindrait ce niveau avant 2020.

CONSÉQUENCES GÉOPOLITIQUES

L'EIA prévoit que "cette tendance continuera en 2014". Poussée par la forte progression de son parc automobile, la demande quotidienne en carburants liquides de la Chine devrait augmenter de 13% entre 2011 et 2014, pour atteindre plus de 11 millions de barils par jour.

La Chine est déjà le premier consommateur d'énergie au monde (depuis 2010), même si, par habitant, elle reste loin derrière les Etats-Unis (quatre fois plus) ou certains Etats du Golfe arabo-persique. Les Chinois sont aussi, depuis 2008, les premiers émetteurs de CO2 de la planète, suivis par les Américains et les Indiens. En revanche, les États-Unis restent le premier consommateur de pétrole (19,8%), loin devant la Chine (11,7%), selon le rapport annuel sur l'énergie de BP (BP statistical review of world energy).

Cette nouvelle donne n'est pas sans conséquences géopolitiques. Pékin est de plus en plus dépendant, notamment des monarchies pétrolières et gazières du Golfe et des pays d'Afrique de l'Ouest (Nigéria, Angola...).

Outre la sécurisation de ses approvisionnements, qui passe notamment par l'achat d'actifs pétroliers partout où ils se présentent et le renforcement de ses compagnies (CNPC, Cnooc, Sinopec...), la Chine veille aussi sur ses routes pétrolières : elle renforce sa marine de guerre et investit dans les ports jalonnant les routes maritimes qui relient le continent africain et le golfe à la Chine (le fameux "collier de perles").
A l'inverse, les Etats-Unis sentent l'étau se désserrer depuis quelques années, en particulier vis-à-vis de leur allié historique, l'Arabie saoudite, qui ne lui fournit plus qu'une petite partie de son pétrole. En mars 2012, quelques mois avant sa réélection, le président Barak Obama avait annoncé sa volonté d'atteindre, à terme, l'indépendance énergétique, notamment grâce au fort développement du gaz et du pétrole de schiste.

Mais la prudence s'impose : n'avait-on pas prédit que les énormes ressources au large du Texas et de la Louisiane offrirait cette indépendance aux Etats-Unis ?
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#40 Message par moinsdewatt » 12 oct. 2013, 11:40

L’OPEP et l’AIE relèvent une légère hausse

le 12.10.13 ElWatan

Le prix du panier de référence de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole a augmenté en septembre, pour le quatrième mois consécutif, a indiqué l’OPEP dans son rapport mensuel du mois d’octobre rendu public jeudi.

L’augmentation a été de 1,21 dollar portant le prix du panier à 108,73 dollars en moyenne. Les tensions géopolitiques et des coupures d’approvisionnement ont soutenu les prix du pétrole durant le mois de septembre. Ainsi, si le pétrole brut américain (WTI) a reculé de 30 cents avec une moyenne de 106,24 dollars le baril, le brent a par contre gagné 0,63 dollar par baril en moyenne en passant de 111,27 dollars le baril au mois d’août à 111,90 dollars en septembre. Le Sahara Blend a pris 1,08 dollar, passant de 111,87 dollars le baril en août à 112,95 dollars en septembre.

L’OPEP a maintenu ses prévisions de croissance mondiale avec un taux de 2,9% pour l’année 2013 et 3,5% pour 2014. Si la croissance de l’économie américaine a été révisée à la baisse à 1,6% contre 1,7% pour l’année 2013, les prévisions de croissance pour l’année 2014 sont restées stables à 2,5%.Pour la zone euro, la prévision de croissance a été révisée à la hausse, pour 2013, à -0,3% contre -0,5% et pour 2014 à 0,7% contre 0,6%.

Les prévisions de croissance au Japon ont aussi été révisées à la hausse à 1,9% en 2013 contre 1,7% le mois dernier.
Pour 2014, les prévisions indiquent une croissance de 1,9% contre 1,7% précédemment. Selon le rapport, les prévisions de croissance de l’économie chinoise restent inchangées à 7,96% pour 2013 à 7,7% pour 2014. L’OPEP estime de ce fait la demande mondiale de pétrole en 2013 à 89,7 millions de barils par jour, soit une croissance de 0,8%.

Pour l’année 2014, l’OPEP a révisé légèrement à la hausse les prévisions de la demande à 90,78 millions de barils par jour contre 90,77 millions de barils par jour par rapport au mois de septembre.
Cette révision est due à certains signes de reprise aux Etats-Unis, même si une inquiétude persiste avec la crise budgétaire actuelle. Pour la zone euro, le rythme de la baisse de la demande en pétrole a faibli, selon le rapport de l’OPEP qui qualifie la consommation de pétrole de «positive» au mois d’août dans les 4 principaux pays de l’Europe (Allemagne, France, Italie et Royaume-Uni).

Mais en 2014, la demande restera soutenue par la Chine et les pays du Golfe. Concernant la production des pays membres de l’OPEP, le rapport indique une légère baisse de 30,36 millions de barils par jour à 30,23 millions de barils et ce pour les statistiques de secondes sources. L’Agence internationale de l’énergie a, elle aussi, rendu public son rapport mensuel du mois d’octobre hier. L’AIE a relevé ses prévisions de la demande mondiale de pétrole aussi bien pour 2013 que pour 2014.

Pour l’année 2013, l’AIE prévoit une consommation de 91 millions de barils par jour contre une estimation de 90,9 millions de barils au mois de septembre. L’Agence explique ses prévisions par les signes d’une amélioration de l’économie européenne avec des indications d’une sortie de récession et une utilisation plus importante de pétrole dans la production d’électricité dans certaines régions du monde, suite à des problèmes d’approvisionnement en gaz naturel.

Pour 2014, l’AIE table sur une demande mondiale de 92,1 millions de barils par jour contre 92 précédemment. Sur un autre plan, le rapport relève la hausse de la production américaine de pétrole, qui est passée à 7,56 millions de barils par jour, soit 1,2 million de plus que l’année passée. Selon l’AIE, les Etats-Unis deviendront le premier producteur d’hydrocarbures liquides (pétrole brut et GNL) au monde durant le deuxième trimestre 2014. Hier, en milieu d’après-midi, le baril de WTI était à 101,46 dollars, tandis que le brent était à 110,46 dollars le baril.
http://www.elwatan.com/economie/l-opep- ... 45_111.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#41 Message par moinsdewatt » 14 oct. 2013, 16:16

OPEP : la production de pétrole brut passe en dessous des 30 mb/j

14 Oct 2013 enerzine

L'Agence Internationale à l'Energie (AIE) a déclaré la semaine dernière que la production de pétrole des pays membres de l'OPEP avait fortement chuté en septembre alors que la croissance de l'offre des pays hors OPEP devrait atteindre un nouveau record en 2014.
Le dernier Rapport sur le marché du pétrole de l'AIE montre que les approvisionnements mondiaux en pétrole ont diminué de 625.000 barils par jour en septembre pour s'établir à 91,12 millions de barils par jour (mb/j), sur fond de forte chute de production des pays de l'OPEP.

Pour la première fois depuis près de deux ans, l'approvisionnement en brut des pays producteurs de pétrole (OPEP) s'est positionné en dessous des 30 mb/j, à cause notamment des fortes baisses en Libye et en Irak. La production a chuté de 645 kb/j à 29,99 mb/j, en dépit d'une production de l'Arabie Saoudite supérieure à 10 mb/j, pour un troisième mois consécutif.

La progression de l'offre pour 2013 devrait s'établir les pays non membres de l'OPEP en moyenne à 1,1 mb/j, à 54,7 mb/j, pour atteindre un quasi-record à 1,7 mb/j l'année prochaine.

Les pays non membres de l'OPEP devraient voir une croissance de la demande de 1 million de barils par jour en 2013, puis augmenter de 100.000 barils par jour en 2014 par rapport à l'estimation précédente. Toutefois, l'AIE met en garde contre les risques liés à l'impasse politique aux Etats-Unis et à la forte dépréciation de la monnaie de nombreux pays émergents.

Par ailleurs, les Etats-Unis devraient devenir le premier producteur mondial de pétrole à cause du boom de l'exploitation du pétrole de schiste. Selon l'AIE, les USA pourraient bien doubler la Russie puis l'Arabie saoudite, et ce dès le deuxième trimestre 2014.
http://www.enerzine.com/10/16372+opep-- ... -mbj+.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#42 Message par moinsdewatt » 15 oct. 2013, 14:38

"La consommation de carburants de septembre marque une petite reprise"

15 Oct 2013 enerzine

Selon les derniers chiffres du Comité Professionnel du Pétrole (CPDP), les livraisons de carburants sur le marché français se sont élevées à 4,14 millions de mètres cubes en septembre 2013, en hausse de 2 % par rapport à septembre 2012.

Cette évolution résulte d'une hausse de 0,3 % des livraisons de supercarburants sans plomb et d'une hausse de 2,4 % des livraisons de gazole. La part du gazole dans la consommation française de carburants a été de 81,2 % en septembre 2013.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2013, la consommation française de carburants routiers a baissé de 0,6 % par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2012.

En année mobile, entre octobre 2012 et septembre 2013, la consommation française de carburants a été de 49,83 millions de mètres cube, en baisse de 0,3 %. Durant cette période, la consommation de supercarburants a baissé de 4 % et celle de gazole s'est accrue de 0,7 %.

"La consommation française de carburants de septembre 2013 marque une petite reprise. Les données de la consommation de carburants en année mobile, en baisse de 0,3 %, maintiennent toutefois la tendance d'une légère baisse de la consommation de carburants en France observée en 2012" a indiqué Jean-Louis Schilansky, Président de l'UFIP.
http://www.enerzine.com/10/16390+la-*** ... rise+.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#43 Message par moinsdewatt » 31 oct. 2013, 19:29

La production de l'Opep à un plus bas de deux ans

Usine Nouvelle le 31 octobre 2013, à

LONDRES (Reuters)

La production de pétrole de l'Opep est tombée en octobre sous les 30 millions de barils par jour (bpj) pour la première fois depuis deux ans, montre une enquête Reuters auprès de professionnels du secteur, l'augmentation des extractions de l'Arabie saoudite ne suffisant pas à compenser leur baisse en Libye, en Iran et au Nigeria.

Les livraisons de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole se sont établies en moyenne à 29,90 millions de barils par jour, contre 30,01 millions (révisé) en septembre, précise l'enquête, qui s'appuie sur les données des expéditions et des informations de sources multiples dans les compagnies, au sein de l'Opep et dans des cabinets de conseil.

Cette enquête souligne l'impact sur la production globale du cartel des problèmes rencontrés par les producteurs africains d'une part et des sanctions frappant l'Iran d'autre part.

L'augmentation de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis a toutefois largement atténué l'impact de ces deux facteurs sur les cours du brut: à moins de 109 dollars jeudi, le prix du baril de Brent est inférieur de plus de huit dollars à son plus haut niveau de l'année.

"S'il n'y avait pas l'augmentation de l'offre des Etats-Unis, la baisse de la production de l'Opep aurait eu un impact plus important", souligne Olivier Jakob, analyste de Petromatrix.

En octobre, des troubles sociaux dans le secteur pétrolier en Libye, des perturbations au Nigeria et une baisse des exportations iraniennes ont occulté la reprise partielle de la production dans le sud de l'Irak et une production saoudienne tournant autour des 10 millions de barils par jour pour le troisième mois consécutif.

La production de l'Opep est ainsi tombée à son plus bas niveau depuis octobre 2011, revenant sous l'objectif de l'organisation fixé à 30 millions de bpj pour la première fois depuis son entrée en vigueur en janvier 2012.

En Libye, la production est tombée certains jours sous 300.000 bpj et ressort à 410.000 bpj en moyenne sur l'ensemble du mois. Elle atteignait 1,4 million au début de l'année.

En Iran, l'offre a reculé de 90.000 bpj par rapport à septembre, à 2,61 millions.
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... ns.N214276

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30690
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#44 Message par Gpzzzz » 31 oct. 2013, 19:44

moinsdewatt a écrit :
"La consommation de carburants de septembre marque une petite reprise"

15 Oct 2013 enerzine

Selon les derniers chiffres du Comité Professionnel du Pétrole (CPDP), les livraisons de carburants sur le marché français se sont élevées à 4,14 millions de mètres cubes en septembre 2013, en hausse de 2 % par rapport à septembre 2012.

Cette évolution résulte d'une hausse de 0,3 % des livraisons de supercarburants sans plomb et d'une hausse de 2,4 % des livraisons de gazole. La part du gazole dans la consommation française de carburants a été de 81,2 % en septembre 2013.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2013, la consommation française de carburants routiers a baissé de 0,6 % par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2012.

En année mobile, entre octobre 2012 et septembre 2013, la consommation française de carburants a été de 49,83 millions de mètres cube, en baisse de 0,3 %. Durant cette période, la consommation de supercarburants a baissé de 4 % et celle de gazole s'est accrue de 0,7 %.

"La consommation française de carburants de septembre 2013 marque une petite reprise. Les données de la consommation de carburants en année mobile, en baisse de 0,3 %, maintiennent toutefois la tendance d'une légère baisse de la consommation de carburants en France observée en 2012" a indiqué Jean-Louis Schilansky, Président de l'UFIP.
http://www.enerzine.com/10/16390+la-*** ... rise+.html
la conso d'essence devrait stagner voir reprendre un peu en raison de la chute exceptionnel des ventes de véhicules neufs ces derniers mois..
il y a de + en + d'habitants donc le nombre de voiture en circulation devrait augmenter sans être compensé par une diminution de la conso au km (car on ne renouvelle pas les véhicules anciens par des plus performants)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#45 Message par moinsdewatt » 15 déc. 2013, 13:42

Pétrole : l’AIE plus optimiste pour 2013 et 2014

Par Les Echos | 11/12/2013

L’agence internationale de l’énergie qui dépend de l’OCDE relève ses prévisions de demande pour 2013 et 2014. Une décision notamment liée à l’accélération des besoins exprimés par les Etats-unis où la demande est revenue au niveau d’avant la crise de 2008.

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a relevé mercredi ses estimations pour la demande pétrolière mondiale en 2013 et 2014, en raison d’une hausse de la consommation des pays développés. Désormais, l’agence table sur une consommation pétrolière mondiale de 91,2 millions de barils par jour (mbj) cette année, soit une croissance d’environ 1,2 mbj ou 1,3% par rapport à 2012. Jusqu’à maintenant elle anticipait 91 mbj en novembre.

En 2014, la hausse devrait se poursuivre avec une demande estimée à 92,4 millions de barils par jour, contre 92,1 mbj en novembre, ce qui correspond à une demande supplémentaire de 1,2 mbj sur un an (+1,3%).

Selon l’Agence en effet, après huit trimestre consécutifs de baisse , la demande de pétrole dans les pays les plus industrialisés a renoué avec la croissance au deuxième trimestre. Et elle n’a pas depuis, cessé d’accélérer. C’est notamment le cas aux Etats-Unis, plus gros consommateur de pétrole au monde. «Le mois dernier la demande américaine a ainsi de nouveau dépassé les 20 millions de barils par jour, pour la première fois depuis la crise financière de 2008.

Pour autant, prévient l’AIE, « cette progression sera probablement de courte durée, car le rebond de l’après-récession ralentit et la région d’Asie-Océanie renoue avec une tendance structurelle de décroissance de la demande ». Ainsi, au final, « ce sont les économies hors OCDE qui continueront à tirer la demande mondiale en 2013 et après ».

L’offre tirée par les non-membres de l’OPEP

En ce qui concerne l’offre pétrolière mondiale, elle a atteint 92,3 millions de barils par jour en novembre, soit 310.000 barils de plus par jour, tirée par la hausse de la production des pays non membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

La production hors Opep a grimpé de 470.000 barils par jour le mois dernier, à 56,16 mbj, grâce aux hydrocarbures de schiste en Amérique du Nord et à l’extraction en mer du Nord. Elle devrait bondir de 1,4 mbj cette année, et de 1,7 mbj en 2014, selon l’AIE.

En revanche, la production des pays de l’Opep, qui pompent environ un tiers du pétrole mondial, a reculé pour le quatrième mois consécutif en novembre, de 160.000 barils par jour à 29,73 mbj. La hausse en Iran, en Irak et en Angola n’a pas permis de compenser le repli de la Libye et, dans une moindre mesure, du Nigeria, du Koweït, des Emirats arabes unis et du Venezuela.
http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 636356.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#46 Message par moinsdewatt » 31 déc. 2013, 11:30

et pour terminer l' année 2013

WTI en dollars : 98.5 $
Brent en dollars : 110.5 $

(le baril)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#47 Message par moinsdewatt » 10 janv. 2014, 20:27

Image

Usine Nouvelle du 09 Janv 2014

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#48 Message par moinsdewatt » 15 janv. 2014, 19:51

Total "rêve" de payer plus d'impôts en France selon son PDG

AFP le 15/01/2014

Le géant pétrolier français Total "rêve" de payer plus d'impôts en France, a déclaré mercredi son PDG, Christophe de Margerie, se défendant de toute optimisation fiscale au détriment du pays.

"Total est une société qui paie énormément d'impôts", a assuré le dirigeant lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, qui s'est déroulée dans un climat tendu.

"Nous ne cherchons pas à optimiser dans un sens négatif", a-t-il ajouté.

Le groupe pétrolier est régulièrement accusé de ne pas payer suffisamment d'impôts en France alors qu'il réalise des bénéfices colossaux.

"Nous payons aujourd'hui à peu près 14 milliards d'impôts, ce qui représente 56% de nos résultats avant impôts. On est bien au-dessus de l'impôt de droit commun français", a expliqué M. de Margerie.

Mais ces impôts sont dans une très grande proportion acquittés à l'étranger, "là où on fait des bénéfices", alors que l'activité de raffinage-pétrochimie en France a par exemple perdu environ 500 millions d'euros en 2013.

"Notre activité française est en perte. (...) Nous ne pouvons pas payer d'impôts sur des pertes", a insisté Christophe de Margerie.

"Mon rêve, ce serait de payer plus d'impôts en France", a-t-il poursuivi, soulignant qu'en 2012, son groupe y avait quand même payé "1,2 milliard de taxes".

"Si jamais nos activités (...) s'améliorent en France, nous paierons plus d'impôts", a-t-il encore dit.

L'audition de M. de Margerie a donné lieu à de vives passes d'armes avec les députés, certains se disant "scandalisés" par le ton abrupt du PDG, d'autres quittant même la salle de réunion, qui abrite généralement des échanges plus feutrés.

Le dirigeant lui-même s'est à plusieurs reprises offusqué de l'hostilité de certaines questions à son encontre. "Pourquoi tant de haine?", s'est-il même interrogé lors de son intervention sur les carburants en outre-mer.

Pour 2013, Christophe de Margerie a estimé que le résultat de Total "ne sera pas forcément en hausse".

Les nouvelles découvertes de réserves d'hydrocarbures, notamment, ne sont pas à la hauteur des espérances, a-t-il expliqué.

"On a décidé de renforcer notre effort d'exploration de manière significative, puisqu'on a rajouté 1 milliard de dollars de dépenses supplémentaires. (...) A ce stade, on ne peut pas dire que les efforts soient à la hauteur des découvertes", a déploré M. de Margerie.

"Aujourd'hui, on n'a pas énormément mis en valeur de nouvelles réserves. On espère que ça va s'améliorer", a-t-il ajouté, s'engageant à faire le point sur le sujet fin 2014.
http://www.boursorama.com/actualites/to ... 44dd9e9f00

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#49 Message par moinsdewatt » 25 janv. 2014, 20:41

Pétrole : vers un record de consommation en 2014

Le Monde.fr avec AFP | 21.01.2014

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a relevé mardi 21 janvier sa prévision de demande de pétrole pour 2014 du fait d'une accélération de la croissance économique mondiale jugée de plus en plus probable, avec un rebond des pays développés.

Cette année, l'AIE s'attend désormais à une consommation mondiale record de 92,5 millions de barils par jour (mbj), contre 92,1 mbj prévus en décembre, souligne-t-elle dans son rapport mensuel de janvier. Soit une progression de 1,3 mbj par rapport à 2013, après une croissance de 1,2 mbj l'an dernier.

Alors que la croissance de la consommation pétrolière n'affichait que 0,6 mbj au troisième trimestre 2012, elle a grimpé un an plus tard à un niveau élevé de 1,5 mbj, observe l'AIE. « La clé de ce changement a été une inversion de tendance de la demande des pays de l'OCDE », explique l'agence.

LES ÉCONOMIES DE L'OCDE « SORTIES DE LA RÉCESSION »

Alors que les pays développés (Etats-Unis, Europe, Japon, etc.) affichaient une demande en net recul sur un an de près de 1 mbj au troisième trimestre 2012, celle-ci progressait en effet de quelque 340 000 barils par jour un an plus tard, tirée par les Etats-Unis et l'Europe.

« La plupart des économies de l'OCDE sont désormais largement sorties de la récession, avec des hausses importantes dans certains pays dans les secteurs manufacturiers et pétrochimiques fortement consommateurs d'énergie », précise l'AIE. La demande de pétrole dans l'OCDE aurait au final augmenté (+ 0,2 %) en 2013, pour la première fois depuis 2010, après un recul de 1,1 % en 2012.

Côté émergents, « même si les économies hors OCDE représentent toujours l'essentiel de la croissance mondiale pour 2013 et au-delà », l'AIE a légèrement révisé à la baisse sa prévision, notamment pour la Chine. Elle prévoit désormais une consommation chinoise de 10,1 et 10,5 mbj en 2013 et 2014, contre 10,2 et 10,6 le mois dernier. La demande indienne a également été revue légèrement à la baisse.

La semaine dernière, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avait également légèrement relevé sa prévision de demande mondiale de brut pour 2013 et 2014, là aussi du fait d'une amélioration du contexte économique en Amérique du Nord et en Europe.
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Consommation de pétrole à travers le monde

#50 Message par moinsdewatt » 02 févr. 2014, 20:46

La Chine va passer le cap des 10 millions de b/j consommés en 2014.
Pétrole-CNPC voit la demande chinoise augmenter de 4% en 2014

15/01/14

PEKIN, 15 janvier (Reuters) - La demande de pétrole de la Chine devrait augmenter d'environ 4% cette année à la faveur de mise en service de nouvelles raffineries, a estimé mercredi la compagnie pétrolière CNPC (China National Petroleum Corporation).

La Chine, deuxième consommateur mondial de pétrole, a été le principal moteur de la hausse de la demande mondiale ces dernières années mais sa croissance a ralenti l'an dernier.

Selon l'institut de recherche de la CNPC, la demande devrait atteindre 10,36 millions de barils par jour (bpj) cette année soit une augmentation de quelque 400.000 bpj.

Les importations nettes de brut augmenteraient de leur côté de 7,1% à 298 millions de tonnes, soit 5,96 millions de bpj, ce qui se traduirait par des importations intrinsèques de 370.000 bpj.

La dépendance de la Chine aux importations de brut étranger atteindrait ainsi 58% cette année, sur la base d'une production des raffineries estimée par la CNPC à 509 millions de tonnes (10,2 millions de bpj), en hausse de 5,1%.

Ces prévisions sont plus élevées que celles de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui en décembre a dit anticiper une croissance de 382.000 bpj, soit de 3,7%, de la demande chinoise de pétrole cette année.

"Les capacités de raffinage vont augmenter rapidement en Chine, soutenant la demande de brut (..) alors que la production intérieure de brut n'augmentera que de 2,2%", prévoit CNPC.

Reuters calcule la demande implicite en additionnant la production des raffineries et les importations nettes de pétrole raffiné, variations de stocks exclues. La Chine ne publiant pas ses stocks, il est difficile d'estimer la demande réelle.

La Chine est devenue en septembre le premier importateur mondial de brut devant les Etats-Unis, selon l'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Sur les 11 premiers mois de 2013, la demande chinoise implicite a augmenté de 2,3% à 9,76 millions de bpj selon les calculs de Reuters à partir de données officielles, soit son niveau de croissance le plus faible depuis au moins 2009, après une hausse de 4,5% en 2012.
http://bourse.lesechos.fr/infos-conseil ... 943147.php

Une demande implicite ? Première fois que je vois ce terme. Image

Répondre