Le vélo : L'arme anti-crise !

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1201 Message par wasabi » 21 août 2019, 08:37

Praséodyme a écrit :
21 août 2019, 08:12
pimono a écrit :
21 août 2019, 01:09
je viens d'installer ton appli sur mon tel, je me suis allongé sur mon lit et je vois que je perds des calories en continu même à l'arrêt, ça l'air très fiable comme appli, les grosses devraient apprécier ! :mrgreen:
Oui, sachant que l'activité cérébrale représente environ 20% du métabolisme de base d'un humain moyen, l'appli surestime sans doute un peu dans ton cas.
l'organe qui consomme le plus d'énergie c'est le foie. Moralité, pour maigrir faut picoler.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1202 Message par Praséodyme » 21 août 2019, 09:27

pimono a écrit :
21 août 2019, 00:58
Le problème n'est pas les cartes, mais les pistes cyclables, on est très en retard sur ce sujet, il n'y a pratiquement nulle part des itinéraires cohérents et suffisants, c'est ça le problème. A chaque fois, c'est des petits tronçons ridicules.
Une politique volontariste serait de construire une piste cyclable à côté de chaque route partout où c'est techniquement faisable, mais ça suppose de réquisitionner des terres agricoles.
Autre piste, limiter la vitesse à 50 partout où il n'y a pas de piste cyclable séparée. Le politicien qui osera prendre ce type de décision sera pendu haut et court par une foule de gilets jaunes, mais pour parvenir à une transition ça vaut le coup. Sinon, ça se fera tout seul quand l'essence passera à 5€ le litre.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1203 Message par olmostoline » 21 août 2019, 10:06

Praséodyme a écrit :
21 août 2019, 09:27
pimono a écrit :
21 août 2019, 00:58
Le problème n'est pas les cartes, mais les pistes cyclables, on est très en retard sur ce sujet, il n'y a pratiquement nulle part des itinéraires cohérents et suffisants, c'est ça le problème. A chaque fois, c'est des petits tronçons ridicules.
Une politique volontariste serait de construire une piste cyclable à côté de chaque route partout où c'est techniquement faisable, mais ça suppose de réquisitionner des terres agricoles.
Autre piste, limiter la vitesse à 50 partout où il n'y a pas de piste cyclable séparée. Le politicien qui osera prendre ce type de décision sera pendu haut et court par une foule de gilets jaunes, mais pour parvenir à une transition ça vaut le coup. Sinon, ça se fera tout seul quand l'essence passera à 5€ le litre.
On peut faire mieux et plus intelligent. PAr exemple, pour les grands itinéraires, généraliser les voies vertes le long des canaux permet d'avoir des itinéraires cyclables de qualité pour relier des grandes villes. (ex : l'Eurovélo 5 entre luxembourg et strasbourg : à partir de la frontière allemande avant sarreguemines, jusque strasbourg, tu es quasiment uniquement sur du plat et en site protégé). Pour d'autres routes, on peut carrosser et protéger des chemins agricoles pour que les villes soient accessibles, sans toucher forcément aux routes. Sur d'autres routes, réduire la largeur de la chaussée permettrait de trouver la place pour les vélos. Sur une route nationale large, il est possible de faire rouler 3 voitures de front, on doit donc pouvoir trouver de la largeur pour créer une bande cyclable.
J'ajoute qu'à partir du moment ou il y a un site cyclable protégé, il doit être nettoyé-balayé régulièrement, sinon il devient plein d'éclat de verre et de pièces métalliques venues de je-ne-sais-ou qui crèvent les pneus (je sais de quoi je parle).
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11455
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1204 Message par achillemo » 21 août 2019, 10:16

Piste cyclable sur les trottoirs, avec limitation de la vitesse, là où les routes sont trop étroites.

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1205 Message par olmostoline » 21 août 2019, 10:27

Les trottoirs sont trop étroits, et les pistes seraient colonisées par les piétons. Le cycliste, c'est le *** de la route : la piste sert pour les piétons, ou comme parking. Par contre, si il y a une piste et que tu ne t'en sers pas, tout le monde te tombe dessus.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11455
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1206 Message par achillemo » 21 août 2019, 10:44

Vitesse limitée, education et civisme. On a pas le choix.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1207 Message par wasabi » 21 août 2019, 11:39

achillemo a écrit :
21 août 2019, 10:44
Vitesse limitée, education et civisme. On a pas le choix.
Lol.
L'autre jour j'ai roulé dans une zone "islamisée", déjà qu'en temps normal c'est pas glorieux avec les vieux qui vont sur les pistes cyclables avec leurs clébards qu'ils ne tiennent même pas court, ou les adolescents qui font les cake avec leur sono portable, là c'était grandiose, une voie marquée cycle, l'autre avec le piéton à côté, toutes les belphégors marchaient sur le vélo avec poussette et n'hésitaient pas à déborder aussi par moment sur le piéton sans même jeter un coup d'oeil alors qu'elles ont un fichu qui leur réduit la visibilité. Je me suis dit que si j'en touchais une ce serait le lynchage assuré -sans exagérer il y avait des tours pas loin-, du coup j'ai du rouler au pas le temps d'éviter la zone. En général les crétins qui font n'importe quoi avec les cyclistes en plus ils ouvrent leur gueule alors qu'ils sont en tort. Quand en plus ils ont la culture de la victime dans le sang et tout plein de badauds prêts à mentir pour eux...

Il y a quelques mois (fin janvier / février) il y a une vieille -une blanche histoire d'éviter toute polémique- début soixantaine environ qui a fait le même coup, là c'était encore pire je roulais sur la chaussée normale ouverte à tout type de circulation -mais dans le cadre d'un itinéraire cyclable d'une traversée de village- et cette débile est descendue du trottoir où elle marchait sans même regarder en gardant la tête dans le sens de la marche du trottoir. Bien sûr pile au moment où j'arrivais. Résultat j'ai freiné fort, ça a fait du bruit, elle a sursauté et est tombée sans même que je la touche. Tombée sur la route comme une 'Mot2Cambronne', comme un footballeur qui cherche le carton en sa faveur.
Je n'avais même pas vu qu'elle était tombée, vu que je ne l'ai pas touchée et avait continué ma route, mais quelques secondes ensuite je l'ai entendue gémir et je suis revenu sur mes pas. Je lui ai demandé si ça allait et qu'il fallait lui appeler le SAMU ou autre, elle a commencé à prétendre que c'était parce que j'étais passé qu'elle était tombée et qu'en plus elle avait mal au dos parce qu'elle sortait d'une opération quelques jours plus tôt. Bref jouer la victime et prétendre que c'était ma faute.
Je lui ai dit, sans exagérer c'est réellement ce que je lui ai dit, que je ne l'avais pas touché et qu'elle était descendue de son trottoir sans même regarder. Qu'elle m'a mis en danger car j'aurais pu percuter une voiture par sa faute à cause de l'écart, ou tomber avec elle et me faire écraser. Que les enfants ont leur apprend à ne pas faire ce genre de choses, mais qu'elle apparemment était au dessus de ça, que si elle choisissait un mode de vie dangereux sans autre but que de faire ce qui lui passe par la tête, il fallait être prêt à en assumer les conséquences. Et que quand on est en convalescence on fait d'autant plus attention à ne pas prendre de risque stupide, surtout quand la température est négative dehors, mais qu'après tout si c'était son choix de mode de vie qui suis je pour la juger ? Et que finalement elle avait eu beaucoup de moule car à la place d'un vélo elle aurait pu rentrer dans une voiture et elle serait écrasée là tout le long en lui faisant un signe sur la chaussée.
Je suis resté ferme et poli, mais cynique pour lui faire comprendre que la victime c'était moi, pas elle. Et je suis parti 5 minutes après. Bien sûr elle avait réussi à arrêter des badauds. Mais si ça avait été dans l'autre quartier, je ne pense pas que ça se serait arrêté là.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11455
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1208 Message par achillemo » 21 août 2019, 11:52

Tu as réussi à mettre les weshs dans une discussion sur le cyclisme :lol:

Sérieusement moi aussi il m arrive de marcher maladroitement sur la voie cycliste, tout simplement parce que cest nouveau, pas encore l habitude!
Il n y a pas encore bcp de vélos sur les trottoirs.

Donc faut rester calme, prudent et courtois jusqu'à ce que ca devienne une habitude, comme le port de la ceinture de sécurité qui a mis plus de 20 ans être ancré dans les moeurs....

De même, les trottinettes devraient aller sur les trottoirs et être bridées, et les voitures sans permis etre limitées à 50 voire 55 et aller sur les départementales.

Il faut faciliter le remplacement des grosses voitures thermiques pour les déplacements quotidiens.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1209 Message par wasabi » 21 août 2019, 12:02

achillemo a écrit :
21 août 2019, 11:52

Sérieusement moi aussi il m arrive de marcher maladroitement sur la voie cycliste, tout simplement parce que cest nouveau, pas encore l habitude!
Il n y a pas encore bcp de vélos sur les trottoirs.

Donc faut rester calme, prudent et courtois jusqu'à ce que ca devienne une habitude, comme le port de la ceinture de sécurité qui a mis plus de 20 ans être ancré dans les moeurs....

De même, les trottinettes devraient aller sur les trottoirs et être bridées, et les voitures sans permis etre limitées à 50 voire 55 et aller sur les départementales.

Il faut faciliter le remplacement des grosses voitures thermiques pour les déplacements quotidiens.
Je ne parle pas d'un marquage stupide sur le trottoir, je trouve ça complètement abusé d'ailleurs ces pseudo voies cyclables qui mettent tout le monde en danger. Non je parle d'une voie voiture, un petit terre plein en béton, puis une voie vélo, puis une bordure en granite de trottoir et ensuite le trottoir. Ce genre de chose https://www.google.fr/maps/@48.5486301, ... 384!8i8192
Et dans une agglomération où des vélos il y en a depuis des décennies. Donc il n'y a plus rien à espérer.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1210 Message par olmostoline » 21 août 2019, 13:02

Il y a un tel aménagement pret de chez mes parents : de gauche à droite : trottoir puis chaussée puis piste cyclable protégée par une bordurette. Je suis passé tout à l'heure, et des piétons marchaient sur la bande cyclable (complétement pas du bon coté de la route....), obligeant un cycliste à se déporter sur la route. J'ajoute que les piétons n'étaient en rien des belphégors islamisés chance pour la France, mais plutot des bons gaulois retraités ayant cotisé à plein au fonctionnement de l'état providence français à destination des immigrants et de la finance apatride.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1211 Message par wasabi » 21 août 2019, 13:05

olmostoline a écrit :
21 août 2019, 13:02
J'ajoute que les piétons n'étaient en rien des belphégors islamisés chance pour la France, mais plutot des bons gaulois retraités ayant cotisé à plein au fonctionnement de l'état providence français à destination des immigrants et de la finance apatride.
la vieillesse est un naufrage. Et l'islam des naufragés.
Comme quoi ça se rejoint :mrgreen:
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1212 Message par wasabi » 21 août 2019, 13:22

olmostoline a écrit :
21 août 2019, 10:06
On peut faire mieux et plus intelligent. PAr exemple, pour les grands itinéraires, généraliser les voies vertes le long des canaux permet d'avoir des itinéraires cyclables de qualité pour relier des grandes villes. (ex : l'Eurovélo 5 entre luxembourg et strasbourg : à partir de la frontière allemande avant sarreguemines, jusque strasbourg, tu es quasiment uniquement sur du plat et en site protégé).
C'est ce que je dénonçais dans un post précédent, ce genre de voie cyclable ne sert à rien si ce n'est au tourisme. Les axes ne sont pas les bons pour du vélotaf, et pour le vélo sport il y a souvent des vitesses limites (30 voire parfois 20) avec la présence de touriste du cyclisme qui ne tiennent pas leur droite. D'ailleurs en règle générale les sportifs en vélo route n'empruntent que rarement les voies cyclables.
L"eurovélo 5 en particulier, ce n'est pas uniquement de Luxembourg à Strasbourg qu'il va, c'est de Londres à Rome !!! Officiellement, car en réalité il descend jusque dans les Pouilles !
http://fr.eurovelo.com/ev5

ça tient plus du chemin de pélerinage pour ayatollah du vélo, avec la caution de l'UE pour un projet symbolique à l'échelon global mais sans intérêt local particulier.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1213 Message par olmostoline » 21 août 2019, 13:31

Oui je sais, je prenais ce segment en exemple car je le connais un peu.
Pour le vélotaf, je pense que cela concerne surtout des urbains, car je ne pense pas que tu puisses être viable en vélotaf en faisant plus de 20km (c'est déjà pas mal, 20km à 25km/h, c'est 48 minutes, et faut turbiner). Je pense que le vélotaf, ca concerne surtout des urbains et ca demandes des infrastructures dans les villes qui sont comme celle présentée plus haut. Pour les liaisons grande distances entre métropoles, ca correspond effectivement beaucoup plus à une demande touristique.
Si je prends l'exemple de Nancy, que je connais bien. Il y a un aménagement le long du canal qui permet de traverser la métropole du nord au sud qui fait parti de la véloroute "Charles le Téméraire". Dans les grandes distances ce parcours est utilisé par des touristes, mais dans la ville ils croisent également des velotafeurs. Quand aux sportifs, ils n'utilisent pas ou très peu ce chemin. Etant cycliste sportif, je ne le prend que pour entrer et sortir de la ville en sécurité. Les vélotafeurs nanceiens se plaignent surtout de l'absence d'infrastructure digne de ce nom dès que l'on sort de cet axe.

Pour les parcours que je me suis amusé à faire sur l'eurovelo 5, ils y a effectivement une limite théorique à 20km/h, mais à l'usage je roulais un peu plus vite, et je ralentissais en cas de croisement et de dépassement.

Edith et complément : il y a un vrai intérêt local à ce projet d'eurovélo 5 : il y avait tout une infrastructure le long du canal pour les bateliers qui se dirige aujourd'hui vers les cyclistes (hotels, restaurants) et ca à l'air de fonctionner. Peut être et sans doute pas uniquement grace aux cyclistes.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1214 Message par wasabi » 21 août 2019, 13:47

olmostoline a écrit :
21 août 2019, 13:31
Etant cycliste sportif, [...] ils y a effectivement une limite théorique à 20km/h, mais à l'usage je roulais un peu plus vite,
:mrgreen:
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1215 Message par olmostoline » 21 août 2019, 14:22

wasabi a écrit :
21 août 2019, 13:47
olmostoline a écrit :
21 août 2019, 13:31
Etant cycliste sportif, [...] ils y a effectivement une limite théorique à 20km/h, mais à l'usage je roulais un peu plus vite,
:mrgreen:
Record perso : 100km en 3h16 !
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1216 Message par Praséodyme » 21 août 2019, 15:18

olmostoline a écrit :
21 août 2019, 10:06
Praséodyme a écrit :
21 août 2019, 09:27
pimono a écrit :
21 août 2019, 00:58
Le problème n'est pas les cartes, mais les pistes cyclables, on est très en retard sur ce sujet, il n'y a pratiquement nulle part des itinéraires cohérents et suffisants, c'est ça le problème. A chaque fois, c'est des petits tronçons ridicules.
Une politique volontariste serait de construire une piste cyclable à côté de chaque route partout où c'est techniquement faisable, mais ça suppose de réquisitionner des terres agricoles.
Autre piste, limiter la vitesse à 50 partout où il n'y a pas de piste cyclable séparée. Le politicien qui osera prendre ce type de décision sera pendu haut et court par une foule de gilets jaunes, mais pour parvenir à une transition ça vaut le coup. Sinon, ça se fera tout seul quand l'essence passera à 5€ le litre.
On peut faire mieux et plus intelligent. PAr exemple, pour les grands itinéraires, généraliser les voies vertes le long des canaux permet d'avoir des itinéraires cyclables de qualité pour relier des grandes villes. (ex : l'Eurovélo 5 entre luxembourg et strasbourg : à partir de la frontière allemande avant sarreguemines, jusque strasbourg, tu es quasiment uniquement sur du plat et en site protégé). Pour d'autres routes, on peut carrosser et protéger des chemins agricoles pour que les villes soient accessibles, sans toucher forcément aux routes. Sur d'autres routes, réduire la largeur de la chaussée permettrait de trouver la place pour les vélos. Sur une route nationale large, il est possible de faire rouler 3 voitures de front, on doit donc pouvoir trouver de la largeur pour créer une bande cyclable.
J'ajoute qu'à partir du moment ou il y a un site cyclable protégé, il doit être nettoyé-balayé régulièrement, sinon il devient plein d'éclat de verre et de pièces métalliques venues de je-ne-sais-ou qui crèvent les pneus (je sais de quoi je parle).
Il y a déjà des chemins de halage le long de quasiment tous les canaux, mais ce n’est pas suffisant.

Si l’on veut que le vélo devienne une alternative sérieuse à la voiture, il faut qu’on puisse circuler en ville en toute sécurité et que les agglomérations distantes de quelques km puissent être reliées entre elles par des voies cyclables.

Pour la ville, on commence à avoir des caméras qui permettent de verbaliser les comportements dangereux, comme dépasser un cycliste à moins d’un mètre ou circuler en scooter sur les voies cyclables. On verra peut être bientôt une détection automatisées de ces infractions. Mais pour que ce genre de truc soit efficace avec notre mentalité latine « pas vu pas pris », c’est tout un système big brother à la chinoise qu’il faudrait déployer.

En milieu rural, pour relier les agglomérations entre elles, il faudrait interconnecter les voies communales aux chemins agricoles. Ces chemins sans revêtement sont accessibles aux VTT. La difficulté consiste à les rendre accessibles aux VTC, voire aux vélos de route, tout en continuant d’accueillir des engins agricoles et des troupeaux, donc être lisses, résistants et pas trop sensible aux salissures. Il faut aussi interdire aux voitures d’y pénétrer. Les enrobés imperméables ne sont pas idéaux, car ils perturbent l’écoulement naturel de l’eau et rendent le sol irrémédiablement artificiel, il faut ajouter un fossé, ce qui ajoute un mètre de largeur d’emprise. Les solutions à base de gravier stabilisé perméables doivent être désherbés régulièrement et risquent de se dégrader rapidement sous la charge des tracteurs.

La France compte 15 000 km d’itinéraires aménagés. Si on veut convertir disons 100 000 km de chemins de terre en voies vertes (équivalent à un dixième du réseau routier français) x5m de largeur en comptant entre 10 et 20€ par m², ça nous fait 5 à 10 myards d’investissement et autant pour l’entretien décennal. À comparer avec les 70 myards de budget annuel des départements. C’est jouable à financer sur une dizaine d’année si on table sur une économie en assurance maladie grâce au vélo.

Le soucis c’est que les chemins ruraux appartiennent souvent au propriétaire de la parcelle adjacente. Il faut donc au moins obtenir l’accord du fermier pour les travaux.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1217 Message par Praséodyme » 21 août 2019, 15:48

olmostoline a écrit :
21 août 2019, 13:31
Oui je sais, je prenais ce segment en exemple car je le connais un peu.
Pour le vélotaf, je pense que cela concerne surtout des urbains, car je ne pense pas que tu puisses être viable en vélotaf en faisant plus de 20km (c'est déjà pas mal, 20km à 25km/h, c'est 48 minutes, et faut turbiner). Je pense que le vélotaf, ca concerne surtout des urbains et ca demandes des infrastructures dans les villes qui sont comme celle présentée plus haut. Pour les liaisons grande distances entre métropoles, ca correspond effectivement beaucoup plus à une demande touristique.
Si je prends l'exemple de Nancy, que je connais bien. Il y a un aménagement le long du canal qui permet de traverser la métropole du nord au sud qui fait parti de la véloroute "Charles le Téméraire". Dans les grandes distances ce parcours est utilisé par des touristes, mais dans la ville ils croisent également des velotafeurs.
Pour la commutation domicile-travail, un aspect important est l'intermodalité entre train et vélo. Les TER modernes permettent d'embarquer un vélo, mais parfois ce type d'aménagement est victime de son succès, quand on se retrouve à plus de 20 vélos par rame. Autrement, le parking à vélo sécurisé devrait être un équipement standard de toute gare, notamment pour les gares RER et Transilien, vu qu'on ne peut pas acheminer son vélo aux heures de pointe.

Une autre piste pourrait être de prévoir en bordure d'agglomérations des parkings voiture + station vélib et des pistes cyclables qui permettent de regagner le centre-ville. Les solutions gratuites de navette parking - centre-ville ça fonctionne bien ?
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11455
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1218 Message par achillemo » 21 août 2019, 17:29

C'est tout l intérêt de la trottinette, bien plus compacte quun vélo. Par chez moi, en Savoie les trains sont remplis de vélos, les trottinettes ont du succès mais faut mettre un cadre légal pour diminuer les accidents.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1219 Message par Praséodyme » 22 août 2019, 09:55

La trottinette, oui, ça peut être une solution intermédiaire entre le vélo et la marche. Mais dès que ça grimpe un peu, il faut une électrique. Sur mon trajet à Sèvres, j'ai du 10 à 25% de dénivelé, il faudrait de bons freins en descente et une assistance à la montée. Et un casque. Et un gros cadenas parce qu'un joujou à 1000 balles, ça attise les convoitises.

D'ailleurs une trottinette, c'est difficile à attacher de manière fiable au mobilier urbain, donc si tu vas quelque part avec, tu gardes ta bécane de 12kg avec toi partout. Autant dire que si tu fais un after work ou si tu as une course à faire en chemin, il vaut mieux la laisser au bureau.

Quand on y pense, c'est une plaie de devoir tout protéger contre le vol. Ça fait rêver d'un pays comme le Japon où paraît-il, on ne trouve pas de petits voleurs minables pour te chaparder des trucs à 500 balles dans le but de les revendre 50 balles sur leboncoin.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1220 Message par olmostoline » 22 août 2019, 13:07

Sur mon vieux VTT pourri, jeme suis fait piqué ma selle et ma tige de selle, remplacés par un modèle cassé.... Ca s'achète 10€ chez décathlon. Ce qui m'a vraiment embêté c'est que le voleur est parti avec le support de mon éclairage, depuis inutilisable.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1221 Message par wasabi » 22 août 2019, 13:12

Praséodyme a écrit :
22 août 2019, 09:55

Quand on y pense, c'est une plaie de devoir tout protéger contre le vol. Ça fait rêver d'un pays comme le Japon où paraît-il, on ne trouve pas de petits voleurs minables pour te chaparder des trucs à 500 balles dans le but de les revendre 50 balles sur leboncoin.
c'est grâce à ça que la trottinette électrique marche, sinon objectivement ça n'a aucun intérêt par rapport au vélo électrique.
Tout le fondement du business de la trottinette électrique et des compagnies de flottes, repose sur le vol qui dissuade la possession.
Tout une économie prospère indirectement sur le vol (sécurité, alarmes, portes blindées...) et fait du lobbying, en plus les politiques ne veulent pas s'attaquer fermement au problème car ils préfèrent que les cités fassent du recel et du trafic de cannabis et drogues douces, plutôt que de se lancer dans les kidnappings, trafic de drogues dures, traite humaine et autre.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1222 Message par Praséodyme » 22 août 2019, 13:27

On dira ce qu'on veut de la sharia, mais n'empêche, une fois qu'on t'a coupé une main tu es moins enclin à dérober des trottinettes et des selles de vélo.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11455
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1223 Message par achillemo » 22 août 2019, 13:38

Le Japon étant un archipel ca doit etre aussi plus difficile de voler en vue d exporter, en particulier les voitures.
Même entre les îles du Japon.

Alors qu'un gros pourcentage de ce qui est volé en France doit partir en Europe de l est.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1224 Message par wasabi » 22 août 2019, 14:01

achillemo a écrit :
22 août 2019, 13:38
Alors qu'un gros pourcentage de ce qui est volé en France doit partir en Europe de l est.
c'est vrai, on oubliait qu'avant 1989 il n'y avait pas de vols en France.

ah bah non en fait, le graphique 2 il dit pas ça...
https://www.insee.fr/fr/statistiques/fi ... soc02d.pdf
ça a l'air de démarrer vers le début des années 70. L'effet Mai 68 à n'en pas douter, qu'est ce que ça pourrait être d'autre ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1225 Message par olmostoline » 22 août 2019, 14:08

JE crois que la courbe du vol et la courbe du vote socialiste sont parfaitement parallèles !
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1226 Message par wasabi » 22 août 2019, 14:18

olmostoline a écrit :
22 août 2019, 14:08
JE crois que la courbe du vol et la courbe du vote socialiste sont parfaitement parallèles !
ce que tout le monde qui a roulé sur une piste cyclable sait :
Ceux qui ne savent pas tenir leur droite foutent la 'Mot2Cambronne' et provoquent des accidents. Les pires étant ceux qui hésitent droite / gauche : Les macronistes, souvent les gens perdent les yeux.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13268
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1227 Message par cashisking » 22 août 2019, 14:29

wasabi a écrit :
22 août 2019, 14:01
ça a l'air de démarrer vers le début des années 70. L'effet Mai 68 à n'en pas douter, qu'est ce que ça pourrait être d'autre ?
Le premier homme sur la Lune peut-être ?

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1228 Message par Praséodyme » 22 août 2019, 16:05

wasabi a écrit :
22 août 2019, 14:01
c'est vrai, on oubliait qu'avant 1989 il n'y avait pas de vols en France.

ah bah non en fait, le graphique 2 il dit pas ça...
https://www.insee.fr/fr/statistiques/fi ... soc02d.pdf
ça a l'air de démarrer vers le début des années 70. L'effet Mai 68 à n'en pas douter, qu'est ce que ça pourrait être d'autre ?
C'est balèze de voir ça sur un tracé couvrant la période 1974 - 2002.

Dans les années 60, il n'y avait pas encore de cailleras mais des blousons-noirs. On était en plein boutonneux-boom.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

ab86
Messages : 499
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1229 Message par ab86 » 22 août 2019, 22:58

Praséodyme a écrit :
22 août 2019, 16:05
wasabi a écrit :
22 août 2019, 14:01
c'est vrai, on oubliait qu'avant 1989 il n'y avait pas de vols en France.

ah bah non en fait, le graphique 2 il dit pas ça...
https://www.insee.fr/fr/statistiques/fi ... soc02d.pdf
ça a l'air de démarrer vers le début des années 70. L'effet Mai 68 à n'en pas douter, qu'est ce que ça pourrait être d'autre ?
C'est balèze de voir ça sur un tracé couvrant la période 1974 - 2002.

Dans les années 60, il n'y avait pas encore de cailleras mais des blousons-noirs. On était en plein boutonneux-boom.

Je ne sais pas d'où sortent leurs statistiques. Mais il faut prendre en compte un truc. Depuis sarkozy, il est devenu hyper difficile de déposer une plainte.

Deux fois je me suis fais cambrioler (une fois la cave, une fois mon vélo) ,deux fois ils ont refusé le dépôt det ma plainte en disant qu'il suffisait que je contacte directement l'assurance.
Pour le vélo j'en avais vraiment besoin, il a fallu que je me déplace 3 fois pour que fin je tombe sur un gars qui accepte de la prendre.
La deuxième fois que ma cave a été cambriolée, je ne me suis même pas déplacé (seule la porte avait été fracassée).

Il y a deux ans, j'ai retrouvé ma voiture defoncée le matin, pareil. Impossible de déposer plainte.

Et, si tu les appelles et que ce n'est pas pour un meurtre, ils ne se déplacent plus. Je dois caricaturer à peine.

Il y a 20 ans ce n'était pas comme cela.
Je soupconne fortement les chiffres actuels d'être -comme ceux du chômage--totalement bidonnés.
à Poitiers, je suis sur qu'il faudrait au moins multiplier par deux les chiffres des vols.
14.11.17.32.44. vivement une grange

Madi94
Messages : 1510
Enregistré le : 13 oct. 2009, 10:25

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1230 Message par Madi94 » 22 août 2019, 23:35

olmostoline a écrit :
22 août 2019, 13:07
Sur mon vieux VTT pourri, jeme suis fait piqué ma selle et ma tige de selle, remplacés par un modèle cassé.... Ca s'achète 10€ chez décathlon. Ce qui m'a vraiment embêté c'est que le voleur est parti avec le support de mon éclairage, depuis inutilisable.
Pareil.... Moi qui me moquait des gens dans le métro avec une selle à la main. J ai compris pourquoi ils la prenaient. Maintenant, ma selle est attachée au porte bagage par un anti vol souple très basique. Ça a l air d un ridicule :|
Modifié en dernier par Madi94 le 23 août 2019, 04:57, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8675
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1231 Message par Jeffrey » 22 août 2019, 23:45

Praséodyme a écrit :
21 août 2019, 15:18
[

Si l’on veut que le vélo devienne une alternative sérieuse à la voiture,
Le vélo n’est pas une alternative sérieuse à la voiture.
- il est plus lent
- il nécessite une condition physique qui n’est pas à la portée de tous (je ne parle pas d’un déplacement de l’ordre du km).
- il est individuel.
- il ne permet le transport de quasiment rien.
- il a un rayon d’action très limité en pratique.
- il est fortement accidentogène, même sans la présence d’autres véhicules.
- rapporté au kilométrage moyen avant remplacement, il n’est pas particulièrement économique.
Etc etc
je préfère l'universalisme au différentialisme

Madi94
Messages : 1510
Enregistré le : 13 oct. 2009, 10:25

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1232 Message par Madi94 » 23 août 2019, 05:12

wasabi a écrit :
21 août 2019, 08:30
Praséodyme a écrit :
20 août 2019, 16:28
wasabi a écrit :
20 août 2019, 13:54
Bon je sais pas pour vous mais je trouve qu'obtenir des cartes de pistes cyclables c'est souvent galère
Sur www.geovelo.fr, tu ne trouves pas ton bonheur ?

Ça me semble relativement à jour. Ça vaut ce que ça vaut, mais la piste cyclable inaugurée en juin dans mon bled est déjà indiquée.
Les usagers du site peuvent signaler des modifications ou des erreurs cartographiques. Les mairies dépensent du POGNON pour construire ces pistes cyclables, elles auraient tort de ne pas le faire savoir.
c'est complémentaire, je viens de regarder par rapport à mon lien et il y a des aménagements qui sont indiqués sur ce site et pas sur mon lien, et inversement.
Je viens de regarder sur un trajet habituel : autour de nation à Paris. Ce qui manque : les lignes sont continues sur la carte mais en réel faut couper une 8 voies / intersection pour rejoindre la piste de l autre côté. Les feux rouges aident mais 0 protection pour les cyclistes dans le carrefour. Il devrait y avoir un moyen d indiquer ces dangers.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1233 Message par wasabi » 23 août 2019, 08:31

ab86 a écrit :
22 août 2019, 22:58

Je ne sais pas d'où sortent leurs statistiques. Mais il faut prendre en compte un truc. Depuis sarkozy, il est devenu hyper difficile de déposer une plainte.

Deux fois je me suis fais cambrioler (une fois la cave, une fois mon vélo) ,deux fois ils ont refusé le dépôt det ma plainte en disant qu'il suffisait que je contacte directement l'assurance.
Pour le vélo j'en avais vraiment besoin, il a fallu que je me déplace 3 fois pour que fin je tombe sur un gars qui accepte de la prendre.
La deuxième fois que ma cave a été cambriolée, je ne me suis même pas déplacé (seule la porte avait été fracassée).

Il y a deux ans, j'ai retrouvé ma voiture defoncée le matin, pareil. Impossible de déposer plainte.

Et, si tu les appelles et que ce n'est pas pour un meurtre, ils ne se déplacent plus. Je dois caricaturer à peine.

Il y a 20 ans ce n'était pas comme cela.
Je soupconne fortement les chiffres actuels d'être -comme ceux du chômage--totalement bidonnés.
à Poitiers, je suis sur qu'il faudrait au moins multiplier par deux les chiffres des vols.
Ce n'est pas depuis Sarkozy, c'est au moins depuis Pasqua ministre de l'intérieur que les statistiques sont bidonnées en refusant de les enregistrer. 30 ans donc.
Faites attention parce que dans les endroits où il y a beaucoup de problèmes, et où donc ils refusent beaucoup les plaintes, ils ont aussi la sale manie d'abuser de l'outrage et de la rébellion, donc si vous insistez pour qu'on enregistre votre plainte, vous pouvez vous retrouver en cellule. D'autant plus que certains policiers arrondissent leurs fins de mois avec cette technique car les frais de justice sont entièrement pris en charge -à cause de leur métier-, qu'ils sont assermentés et leur parole vaut plus que la votre, et qu'au final vous devez les dédommager.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1234 Message par olmostoline » 23 août 2019, 08:47

Jeffrey a écrit :
22 août 2019, 23:45
Praséodyme a écrit :
21 août 2019, 15:18
[

Si l’on veut que le vélo devienne une alternative sérieuse à la voiture,
Le vélo n’est pas une alternative sérieuse à la voiture.
- il est plus lent
- il nécessite une condition physique qui n’est pas à la portée de tous (je ne parle pas d’un déplacement de l’ordre du km).
- il est individuel.
- il ne permet le transport de quasiment rien.
- il a un rayon d’action très limité en pratique.
- il est fortement accidentogène, même sans la présence d’autres véhicules.
- rapporté au kilométrage moyen avant remplacement, il n’est pas particulièrement économique.
Etc etc
Je crois que le trajet moyen des français pour aller travailler est de l'ordre de 3km. Alors la condition physique pour faire 3km de vélo 4 fois par jour.... Et quand tu vas bosser, tu emporte plus que ton sac à dos peut transporter ? Quant au prix, je te trouve un vélo neuf pour 260€ (triban 100), 350€ avec quelques accessoires. Soit le prix d'un an d'assurance de voiture. Concernant la vitesse, en ville une voiture doit parcourir 20km/h, si le vélo roule à 10km/h, la différence de prix justifie largement la différence de temps d'arriver. Bref, aucun de tes arguments n'a de sens.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

fano
Messages : 793
Enregistré le : 18 janv. 2007, 17:04

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1235 Message par fano » 23 août 2019, 08:55

olmostoline a écrit :
23 août 2019, 08:47
Jeffrey a écrit :
22 août 2019, 23:45
Praséodyme a écrit :
21 août 2019, 15:18
[

Si l’on veut que le vélo devienne une alternative sérieuse à la voiture,
Le vélo n’est pas une alternative sérieuse à la voiture.
- il est plus lent
- il nécessite une condition physique qui n’est pas à la portée de tous (je ne parle pas d’un déplacement de l’ordre du km).
- il est individuel.
- il ne permet le transport de quasiment rien.
- il a un rayon d’action très limité en pratique.
- il est fortement accidentogène, même sans la présence d’autres véhicules.
- rapporté au kilométrage moyen avant remplacement, il n’est pas particulièrement économique.
Etc etc
Je crois que le trajet moyen des français pour aller travailler est de l'ordre de 3km. Alors la condition physique pour faire 3km de vélo 4 fois par jour.... Et quand tu vas bosser, tu emporte plus que ton sac à dos peut transporter ? Quant au prix, je te trouve un vélo neuf pour 260€ (triban 100), 350€ avec quelques accessoires. Soit le prix d'un an d'assurance de voiture. Concernant la vitesse, en ville une voiture doit parcourir 20km/h, si le vélo roule à 10km/h, la différence de prix justifie largement la différence de temps d'arriver. Bref, aucun de tes arguments n'a de sens.
Tu as une source pour le trajet moyen français de 3 km pour se rendre à son travail ? Ca me semble farfelu comme distance !

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1236 Message par Praséodyme » 23 août 2019, 09:04

Jeffrey a écrit :
22 août 2019, 23:45
Praséodyme a écrit :
21 août 2019, 15:18
[

Si l’on veut que le vélo devienne une alternative sérieuse à la voiture,
Le vélo n’est pas une alternative sérieuse à la voiture.
- il est plus lent
- il nécessite une condition physique qui n’est pas à la portée de tous (je ne parle pas d’un déplacement de l’ordre du km).
- il est individuel.
- il ne permet le transport de quasiment rien.
- il a un rayon d’action très limité en pratique.
- il est fortement accidentogène, même sans la présence d’autres véhicules.
- rapporté au kilométrage moyen avant remplacement, il n’est pas particulièrement économique.
Etc etc
Et quand il pleut on est tout mouillé, et quand il fait chaud on transpire...

Evidemment, le vélo ne va pas remplacer tous les usages de la voiture, seulement certain déplacements qu'on fait seul et peu chargé sur une dizaine de km voire 20km en vélo électrique.
Avec un simple vélo on peut
- aller travailler ou se rendre à la gare la plus proche
- sortir en ville
- ramener un petit panier de courses

Dans le paradigme actuel d'abondance d'énergie, la voiture a profondément transformé nos modes de vie et notre environnement. Mais un jour, Dieu sait quand, la disponibilité du carburant doit logiquement baisser et son prix exploser. Dès lors, on dépendra de l'électricité (beaucoup plus chère qu'actuellement), des énergies animales, du bois, du charbon et surtout une baisse forcée de notre consommation énergétique qui imposera une récession économique et la fin de l'individualisme à l'occidentale. Je prédis du sang, des larmes et de la débrouille.

Le vélo aura toute sa place dans ce nouveau paradigme. Pour augmenter leurs capacités, ils devront être électrifiés et équipés de paniers, sacoches, porte-bébé, remorques, décliné en triporteur, etc. Ils devront cohabiter avec des véhicules moins nombreux, moins rapide et moins autonomes, électriques ou équipés de gazogènes comme en 40. Sale temps pour ceux qui ne pourront plus pédaler. Ceci dit, la pratique régulière (et non compétitive) du vélo est un bon moyen de rester en forme longtemps.

Les prochains chocs pétroliers seront rudes. Il faut s'y préparer en continuant de rendre notre économie moins dépendante (vaste programme), mais aussi en donnant de la place au vélo. Et peut être aussi aux chevaux, mais ça on n'est pas encore mûrs.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

ab86
Messages : 499
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1237 Message par ab86 » 23 août 2019, 09:06

olmostoline a écrit :
23 août 2019, 08:47
Jeffrey a écrit :
22 août 2019, 23:45
Praséodyme a écrit :
21 août 2019, 15:18
[

Si l’on veut que le vélo devienne une alternative sérieuse à la voiture,
Le vélo n’est pas une alternative sérieuse à la voiture.
- il est plus lent
- il nécessite une condition physique qui n’est pas à la portée de tous (je ne parle pas d’un déplacement de l’ordre du km).
- il est individuel.
- il ne permet le transport de quasiment rien.
- il a un rayon d’action très limité en pratique.
- il est fortement accidentogène, même sans la présence d’autres véhicules.
- rapporté au kilométrage moyen avant remplacement, il n’est pas particulièrement économique.
Etc etc
Je crois que le trajet moyen des français pour aller travailler est de l'ordre de 3km. Alors la condition physique pour faire 3km de vélo 4 fois par jour.... Et quand tu vas bosser, tu emporte plus que ton sac à dos peut transporter ? Quant au prix, je te trouve un vélo neuf pour 260€ (triban 100), 350€ avec quelques accessoires. Soit le prix d'un an d'assurance de voiture. Concernant la vitesse, en ville une voiture doit parcourir 20km/h, si le vélo roule à 10km/h, la différence de prix justifie largement la différence de temps d'arriver. Bref, aucun de tes arguments n'a de sens.

Ton trajet moyen domicile travail de 3 km m'étonne beaucoup.

Parmi mes amis salariés tous font beaucoup plus.
Moi c'est 15-25 km aller. Suivant l'endroit où je dois aller. Parfois avec changement de site en milieu de journée.
Alors les 2h de vélo avant d'aller donner cours, moyen...

Edit : j'ai vérifié la moyenne des trajets domicile travail donnée par l'insère est un peu plus de 23 km. Je ne sais où tu as sorti tes 3 km.. Tu as des sources.
14.11.17.32.44. vivement une grange

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1238 Message par Praséodyme » 23 août 2019, 09:23

ab86 a écrit :
23 août 2019, 09:06
Edit : j'ai vérifié la moyenne des trajets domicile travail donnée par l'insère est un peu plus de 23 km. Je ne sais où tu as sorti tes 3 km.. Tu as des sources.
Si tu prends en compte les retraités, les chômeurs, les enfants, les télétravailleurs et les animaux de compagnie, moyenné sur 365 jours, y a peut être moyen d'arriver à 3km.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1239 Message par wasabi » 23 août 2019, 09:30

ab86 a écrit :
23 août 2019, 09:06

Edit : j'ai vérifié la moyenne des trajets domicile travail donnée par l'insère est un peu plus de 23 km. Je ne sais où tu as sorti tes 3 km.. Tu as des sources.
3km ça peut correspondre à la distance moyenne domicile travail des vrais urbains vivant dans la commune centrale de leur communauté urbaine / métropole.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18583
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1240 Message par wasabi » 23 août 2019, 09:37

olmostoline a écrit :
23 août 2019, 08:47
Quant au prix, je te trouve un vélo neuf pour 260€ (triban 100), 350€ avec quelques accessoires.
C'est vraiment pas le genre de vélo qui fera l'affaire.
Il faut quelque chose de robuste, fiable, pratique, non salissant, n'attirant pas les convoitises.
Ce truc là va être voilé en moins de deux, volé en moins de deux, il n'y a pas de garde boue ou de porte bagage ni d'éclairage intégré, le passage de vitesse et les freins sont sûrement pourris et les pneus vont sûrement crever rapidement.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28087
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1241 Message par Gpzzzz » 23 août 2019, 09:37

wasabi a écrit :
23 août 2019, 09:30
ab86 a écrit :
23 août 2019, 09:06

Edit : j'ai vérifié la moyenne des trajets domicile travail donnée par l'insère est un peu plus de 23 km. Je ne sais où tu as sorti tes 3 km.. Tu as des sources.
3km ça peut correspondre à la distance moyenne domicile travail des vrais urbains vivant dans la commune centrale de leur communauté urbaine / métropole.
Meme pour les habitants de Paris IM qui bossent sur Paris IM ca m'éttonerait que le trajet moyen soit de 3km.. 3km c'est rien du tout !!

Nation > Place d'italie c'est 4.5km
Courcelles > Chatelet c'est 5km
Convention > Etoile c'est 5.5km
Opera > Denfert c'est 5.5km

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1242 Message par olmostoline » 23 août 2019, 09:58

Je vais vérifier la distance trajet-travail, et surtout trouver d'ou j'ai 3km en tête.
wasabi a écrit :
23 août 2019, 09:37
olmostoline a écrit :
23 août 2019, 08:47
Quant au prix, je te trouve un vélo neuf pour 260€ (triban 100), 350€ avec quelques accessoires.
C'est vraiment pas le genre de vélo qui fera l'affaire.
Il faut quelque chose de robuste, fiable, pratique, non salissant, n'attirant pas les convoitises.
Ce truc là va être voilé en moins de deux, volé en moins de deux, il n'y a pas de garde boue ou de porte bagage ni d'éclairage intégré, le passage de vitesse et les freins sont sûrement pourris et les pneus vont sûrement crever rapidement.
J'ai compté 100€ d'accessoire pour ajouter les garde boue et porte bagage. L'éclairage se rajoute également. Je ne suis pas un fan de btwin, mais pour en avoir eu je peux te dire que le groupe est assez robuste pour une utilisation quotidienne. Quant aux pneux, un hutchinson acrobat te coutera 20€ et te donnera satisfaction pendant 2000km sur la roue arrière.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1243 Message par olmostoline » 23 août 2019, 10:02

Pour les distances, afin d'avoir des données objectives et plus pertinentes que mon "3km" qui sortait effectivement un peu de nulle part, l'étude de l'INSEE dont je devais avoir un mauvais souvenir (désolé :oops: )
https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280781
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8675
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1244 Message par Jeffrey » 23 août 2019, 10:37

olmostoline a écrit :
23 août 2019, 08:47


Je crois que le trajet moyen des français pour aller travailler est de l'ordre de 3km. Alors la condition physique pour faire 3km de vélo 4 fois par jour....
insee a écrit : En incluant les personnes qui résident et travaillent dans la même commune (27 % des salariés), pour lesquels la distance domicile-travail et le temps de trajet (encadré) sont conventionnellement considérés comme nuls, la distance domicile-travail moyenne est de 25,9 km
olmostoline a écrit :Bref, aucun de tes arguments n'a de sens.
:roll:

Sinon :
olmostoline a écrit : Et quand tu vas bosser, tu emporte plus que ton sac à dos peut transporter ?
Oui
olmostoline a écrit :
Quant au prix, je te trouve un vélo neuf pour 260€ (triban 100), 350€ avec quelques accessoires. Soit le prix d'un an d'assurance de voiture. Concernant la vitesse, en ville une voiture doit parcourir 20km/h, si le vélo roule à 10km/h, la différence de prix justifie largement la différence de temps d'arriver.
C’est sorti de la même étude que celle qui annonce 3 km pour aller travailler ?
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8675
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1245 Message par Jeffrey » 23 août 2019, 10:39

Praséodyme a écrit :
23 août 2019, 09:23
ab86 a écrit :
23 août 2019, 09:06
Edit : j'ai vérifié la moyenne des trajets domicile travail donnée par l'insère est un peu plus de 23 km. Je ne sais où tu as sorti tes 3 km.. Tu as des sources.
Si tu prends en compte les retraités, les chômeurs, les enfants, les télétravailleurs et les animaux de compagnie, moyenné sur 365 jours, y a peut être moyen d'arriver à 3km.
Donc en prenant en compte les gens qui ne travaillent pas on doit pouvoir faire rentrer les chiffres dans ce qu’on veut :| :mrgreen:
je préfère l'universalisme au différentialisme

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1246 Message par olmostoline » 23 août 2019, 10:44

Jeffrey a écrit :
23 août 2019, 10:37
olmostoline a écrit :
23 août 2019, 08:47


Je crois que le trajet moyen des français pour aller travailler est de l'ordre de 3km. Alors la condition physique pour faire 3km de vélo 4 fois par jour....
insee a écrit : En incluant les personnes qui résident et travaillent dans la même commune (27 % des salariés), pour lesquels la distance domicile-travail et le temps de trajet (encadré) sont conventionnellement considérés comme nuls, la distance domicile-travail moyenne est de 25,9 km
olmostoline a écrit :Bref, aucun de tes arguments n'a de sens.
:roll:

Sinon :
olmostoline a écrit : Et quand tu vas bosser, tu emporte plus que ton sac à dos peut transporter ?
Oui
olmostoline a écrit :
Quant au prix, je te trouve un vélo neuf pour 260€ (triban 100), 350€ avec quelques accessoires. Soit le prix d'un an d'assurance de voiture. Concernant la vitesse, en ville une voiture doit parcourir 20km/h, si le vélo roule à 10km/h, la différence de prix justifie largement la différence de temps d'arriver.
C’est sorti de la même étude que celle qui annonce 3 km pour aller travailler ?
Tu as raison, pour éviter les discussions type café du commerce, je vais essayer de sourcer mes arguments. Donc, pour commencer :
http://autosphere.canalblog.com/archive ... 28682.html

16km/h, la vitesse moyenne d'une voiture à Paris. Vitesse oscillant entre 30km/h quand c'est fluide à 10 km/h dans les bouchons. C'est un argument sourcé, auquel tu pourras objecter que Paris n'est pas la France, qu'une moyenne ne veut rien dire, blablabla. En attendant, on peut raisonnablement dire qu'en général, une voiture roule à 20km/h en ville. Ce qui donne une base de comparaison. La même étude donne 15km/h pour le vélo, moyen de transport qui est beaucoup moins impacté par la circulation, tu en conviendras.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1247 Message par olmostoline » 23 août 2019, 10:52

Jeffrey a écrit :
23 août 2019, 10:37

C’est sorti de la même étude que celle qui annonce 3 km pour aller travailler ?
Pour continuer, concernant le prix du vélo :
Triban 100 flat bar : 209€
porte bagage 900 : 26€
set antivol U900 (un U + cablette pour les accessoires ) : 30€
eclairage FL500 : 16€
eclairage arriere dynamo burgundy 12€
set garde boue zefal 16€

Total 309€

A comparer avec l'assurance moyenne annoncée par les Furets : 620€. Pareil, tu peux me dire que c'est une moyenne, que ca ne veut rien dire, blablabla. Une petite voiture type C1, assurée au tiers par un conducteur lambda, je ne suis pas sur que ca coute moins que 309€/an.

Concernant la qualité du matériel, si tu prends du matos plus qualitatif, notamment l'éclairage, ca te coutera peut etre 100€ de plus. On reste toujours dans du matos raisonnable.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8675
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1248 Message par Jeffrey » 23 août 2019, 10:55

Praséodyme a écrit :
23 août 2019, 09:04

Et quand il pleut on est tout mouillé, et quand il fait chaud on transpire...
Oui.
Praséodyme a écrit : Evidemment, le vélo ne va pas remplacer tous les usages de la voiture, seulement certain déplacements qu'on fait seul et peu chargé sur une dizaine de km voire 20km en vélo électrique.
Quel pourcentage des trajets ? Quelle fraction des situations ?
Le moindre vélo électrique sérieux coûte déjà 1000 €...
Praséodyme a écrit : Avec un simple vélo on peut
- aller travailler ou se rendre à la gare la plus proche
Pour en faire quoi ? L’attacher à la station ? Le retrouver ou pas ? Ou le monter dans le train ? Un vélo électrique ça pèse 20 kg plus ses propres affaires à trimballer...
Praséodyme a écrit : - sortir en ville
Tout seul ? Ou en famille avec la gamine de sept ans qui vient d’apprendre à faire du vélo sans stabilisateurs et qui roule en zigzag au bout de 20 m ? :|
Praséodyme a écrit : - ramener un petit panier de courses
Ah le petit panier de bouffe tous les soirs quand on a une famille de 4 ou 5 avec au moins un ado :mrgreen: . En plus ce n’est pas chronophage, quand on rentre à 19h après les 3km 20 km du boulot qu’on s’est cogné en vélo. :roll:
Praséodyme a écrit : Dans le paradigme actuel d'abondance d'énergie, la voiture a profondément transformé nos modes de vie et notre environnement. Mais un jour, Dieu sait quand, la disponibilité du carburant doit logiquement baisser et son prix exploser. Dès lors, on dépendra de l'électricité (beaucoup plus chère qu'actuellement), des énergies animales, du bois, du charbon et surtout une baisse forcée de notre consommation énergétique qui imposera une récession économique et la fin de l'individualisme à l'occidentale. Je prédis du sang, des larmes et de la débrouille.
Ah la fin du monde. Greta nous a prévenu :|
Bah, ce jour là où la semaine d’avant, j’irai l’acheter mon vélo électrique. 8)
Praséodyme a écrit : Le vélo aura toute sa place dans ce nouveau paradigme. Pour augmenter leurs capacités, ils devront être électrifiés et équipés de paniers, sacoches, porte-bébé, remorques, décliné en triporteur, etc. Ils devront cohabiter avec des véhicules moins nombreux, moins rapide et moins autonomes, électriques ou équipés de gazogènes comme en 40. Sale temps pour ceux qui ne pourront plus pédaler. Ceci dit, la pratique régulière (et non compétitive) du vélo est un bon moyen de rester en forme longtemps.
Renseigne toi sur l’incidence des problèmes prostatiques chez les pratiquants réguliers de vélo, et sur la fréquence des traumatismes par chute :|
Praséodyme a écrit : Les prochains chocs pétroliers seront rudes. Il faut s'y préparer en continuant de rendre notre économie moins dépendante (vaste programme), mais aussi en donnant de la place au vélo. Et peut être aussi aux chevaux, mais ça on n'est pas encore mûrs.
Amen
je préfère l'universalisme au différentialisme

olmostoline
-++
-++
Messages : 4778
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1249 Message par olmostoline » 23 août 2019, 11:08

Tu sais Jeffrey, j'ai des potes qui vont chercher leurs courses au drive avec un vélo cargo. Mais bon, si tu dis que sans voiture c'est impossible, c'est que ca doit être vrai...
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8675
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le vélo : L'arme anti-crise !

#1250 Message par Jeffrey » 23 août 2019, 11:11

olmostoline a écrit :
23 août 2019, 10:44


Tu as raison, pour éviter les discussions type café du commerce, je vais essayer de sourcer mes arguments. Donc, pour commencer :
http://autosphere.canalblog.com/archive ... 28682.html

16km/h, la vitesse moyenne d'une voiture à Paris. Vitesse oscillant entre 30km/h quand c'est fluide à 10 km/h dans les bouchons. C'est un argument sourcé, auquel tu pourras objecter que Paris n'est pas la France,
Voilà, Paris n’est pas la France. C’est aussi simple que cela. D’ailleurs Hidalgo, ce ne sont pas les parisiens qu’elle fait chier avec sa politique des transports, ce sont les franciliens qui sont obligés de passer par Paris, et pas pour « sortir en ville », ou « ramener un petit panier de courses », mais ceux qui n’ont pas le choix de leur lieu de travail. Mais ceux là, elle s’en fout, parce ce ne sont pas ses électeurs.
Tout ça pour dire que quand on veut noyer son chien, on l’accuse de la rage, et maintenant il n’y a qu’à ajouter que la girafe est un animal de compagnie qui s’y substitue aisément.
olmostoline a écrit : qu'une moyenne ne veut rien dire, blablabla.
Oh, moi je n’ai rien dit de tel, d’ailleurs je suis juste intervenu pour énoncer une liste d’objections assez générales, sur lesquelles tu as mis en exergue deux points particuliers seulement, mais en avançant des moyennes fantaisistes.
a écrit : En attendant, on peut raisonnablement dire qu'en général, une voiture roule à 20km/h en ville. Ce qui donne une base de comparaison.
Ah...
Comme dans l’étude de l’insee plus haut qui écrit noir sur blanc que pour les gens résidant dans la commune où ils travaillent, le temps de trajet est conventionnellement considéré comme nul ? :roll:
C’est beau la force de persuasion. 8)
olmostoline a écrit : La même étude donne 15km/h pour le vélo, moyen de transport qui est beaucoup moins impacté par la circulation, tu en conviendras.
non, je n’en conviens pas.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Répondre