Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#301 Message par moinsdewatt » 11 déc. 2022, 10:32

pimono a écrit :
11 déc. 2022, 00:04
moinsdewatt a écrit :
10 déc. 2022, 23:59

Et puis j'emmerde les zécolos, il faut construire ces 6 EPR comme le dit E.Macron.
Ca me rassure de lire le reste, mais ça, c'est qu'une promesse pour qui veut le croire.
Macron n'a rien fait, et ces EPR ne sont que des projets-blabla, sans le financement signé, c'est du pipot surtout que Macron dégagera au plus tard en 2027.
C'est demain.

Au départ d'un projet c'est TOUJOURS du discours qui donne les orientations et volonté politiques.
Jusqu'au point ou ca doit commencer à se concrétiser. A ce point c'est pas le travail du président du pays mais le travail du tout nouveau pdg de EDF, à savoir Luc Remont.
Voyons voir son calendrier.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#302 Message par moinsdewatt » 11 déc. 2022, 13:45

France: La production nucléaire dépasse 40 GW pour la 1ère fois depuis mars

REUTERS•11/12/2022

La production nucléaire française a dépassé les 40 gigawatts (GW) ce week-end pour la première fois en neuf mois alors que le pays enregistre une vague de froid, montrent dimanche les données de RTE, le gestionnaire des lignes à haute tension en France.

Elle s'établissait dimanche à 40,6 GW à 11h00 GMT après être passée au-dessus de 40 GW samedi pour la première fois depuis le 11 mars, a précisé RTE.

La production nucléaire de la France a été affectée ces derniers mois par l'indisponibilité de réacteurs pour des opérations de maintenance, de contrôles ou de réparations mais EDF a annoncé vendredi le redémarrage de trois réacteurs nucléaires à l'arrêt.

......................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 084eb3617e

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7895
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#303 Message par m.enfin » 12 déc. 2022, 13:56

à noter que 3 malheureux réacteurs nucléaires en Allemagne (4 gw max) produisent autant que les 60 + 60 gw crête d'éoliennes et de panneaux photovoltaïques

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#304 Message par moinsdewatt » 14 déc. 2022, 23:18

Pénurie d’électricité : EDF annonce le redémarrage de 3 réacteurs d’ici Noël

Le Huffington Post 14 dec 2022

Alors que le réseau électrique est toujours soumis à de forts risques de délestages cet hiver, le patron d’EDF, Luc Rémont, a annoncé mercredi 14 décembre lors d’une audition au Sénat le redémarrage de trois réacteurs nucléaires « d’ici Noël ». Ces derniers étaient arrêtés pour cause de traitement de problèmes de « corrosion sous contrainte » ou de visite de contrôle décennale.

« À ce jour », 41 réacteurs sont raccordés au réseau, a précisé le PDG, qui a débuté son mandat il y a trois semaines, dans un contexte particulièrement anxiogène pour les Français. Trois réacteurs supplémentaires ont déjà été rebranchés il y a cinq jours, dans la nuit précédant la visite très médiatisée du ministre de l’Économie Bruno Le Maire à la centrale de Penly. Au total, le parc nucléaire français dispose de 56 réacteurs nucléaires.

La puissance maximale installée des réacteurs en service s’élève à présent à 41,3 gigawatts (GW), « ce qui nous a permis – avec le soutien des Français, qui font preuve de sobriété, auquel je rends hommage – de passer cette première phase de froid sans difficultés sur le réseau », a salué Luc Rémont.
..................
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra ... 1efe4d368f

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 6275
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#305 Message par Osef » 15 déc. 2022, 00:13

On dira que les bullistes sont jamais contents, mais ces redémarrages en chaîne ressemblent sacrément à un pilotage par les indicateurs, ça ne rassure qu'à moitié :|
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7895
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#306 Message par m.enfin » 15 déc. 2022, 13:55

les annonces sont faites par rte, régulièrement actualisées
un visuel ici : https://energygraph.info/d/cM9gMNZ4k/av ... o=now%2B2M

il n'est pas impossible qu'ils aient mis plus d'équipes (sous traitant) pour faire le boulot, peut etre même en h24 7/7, la facture des importations doit peser bien lourd dans la balance
l'autre phénomène étant également la résilience du réseau européen, en temps normal la france soutient le réseau, là, au mieux on reste autonome, au pire on aggrave une situation tendue

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 24889
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#307 Message par pimono » 17 déc. 2022, 11:19

"Nucléaire : six mois de retard supplémentaire pour l'EPR de Flamanville"

"EDF repousse le lancement de son EPR de Flamanville, ce qui implique un nouveau surcoût. L'énergéticien annonce désormais une date de démarrage commercial de son réacteur mi-2024"

https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... le-1890161
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#308 Message par moinsdewatt » 26 janv. 2023, 00:57

Nucléaire: le réacteur n°1 de Civaux reconnecté au réseau

AFP le 25 janv. 2023

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne), a été reconnecté mercredi soir au réseau électrique, après quelque 17 mois d'arrêt, a-t-on appris auprès d'EDF.

Ce réacteur était arrêté depuis août 2021, en raison du lancement de sa visite de contrôle décennale puis de la découverte, quelques mois plus tard, en octobre 2021, d'un problème de corrosion sur des conduites servant à refroidir le réacteur en cas d'urgence.

A la suite de cette découverte, des problèmes similaires avaient été détectés sur d'autres sites, conduisant EDF à contrôler l'ensemble de ses réacteurs, avec pour conséquence pour cet hiver, un niveau de production nucléaire à son plus bas depuis que le parc actuel existe.

A Civaux, après découpes de tuyaux et analyses en laboratoire, quelque 44 mètres de conduites ont été remplacés à Civaux 1, et 32 mètres sur le deuxième réacteur, Civaux 2.

Les deux réacteurs ont aussi dû mener à bien leurs visites décennales, ce qui est donc chose faite pour le premier, et devrait l'être le 19 février pour le second.

Avec le retour de Civaux 1 sur le réseau national, 44 réacteurs sont à ce jour en fonctionnement en France, sur un total de 56, contribuant à l'approvisionnement électrique du pays, qui était encore très tendu jusqu'à récemment.
https://www.connaissancedesenergies.org ... eau-230125

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7895
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#309 Message par m.enfin » 26 janv. 2023, 10:07

Blayais 3 est à sa puissance nominal depuis ce matin (~900 MW), Civeaux 1 est en palier à presque 600 MW sur les 1500.
https://www.services-rte.com/fr/visuali ... roupe.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#310 Message par moinsdewatt » 14 mars 2023, 00:32

Ouf, exit la stupidité de l'objectif politique de passer à moins de 50% de nucléaire:
Nucléaire: l'Assemblée vote la suppression du plafond de production

AFP le 13 mars 2023 -

Dans le sillage du Sénat, l'Assemblée nationale a supprimé lundi soir l'objectif de réduction à 50% de la part de l'énergie nucléaire dans le mix électrique français d'ici à 2035, lors de l'examen du projet de loi d'accélération du nucléaire.

Introduit par le Sénat, l'article adopté en première lecture fait sauter un "verrou" introduit dans la loi en 2015 sous la présidence de François Hollande pour réduire la part du nucléaire, que l'exécutif souhaite désormais relancer.

Il a été voté par 97 voix contre 36 à l'Assemblée, LR et RN soutenant le camp présidentiel.

L'écologiste Julie Laernoes a dénoncé une mesure qui "change la nature du texte" en remettant en cause des objectifs "débattus démocratiquement", après la "catastrophe de Fukushima" de 2011.

L'ancienne ministre Barbara Pompili (Renaissance) s'est jointe à la gauche pour critiquer la "forme" de cet article, qui prend de vitesse la future loi de programmation pluriannuelle de l'énergie, attendue au mieux cet été.

"J'étais très heureuse d'avoir contribué au discours de Belfort" d'Emmanuel Macron, consacré notamment à la relance du nucléaire en février 2022, mais la loi en cours d'examen "est supposée être une loi technique" d'accélération, pas une loi de programmation sur le mix énergétique, a-t-elle argumenté.

A droite, le chef de file des députés LR Olivier Marleix s'est réjoui à l'inverse de mettre fin à un accord sur les 50% écrit à ses yeux sur un "coin de table" entre socialistes et Verts fin 2011, avant la présidentielle et les législatives de 2012.

La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a expliqué qu'elle ne veut "ni plafond ni plancher" sur le sujet, alors que l'énergie nucléaire représente environ 70% de la production d'électricité habituellement, mais seulement 63% en 2022 en raison des arrêts de plusieurs réacteurs pour corrosion.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ion-230313

antoine_sg
Messages : 1292
Enregistré le : 05 juil. 2005, 14:39

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#311 Message par antoine_sg » 14 mars 2023, 05:39

moinsdewatt a écrit :
14 mars 2023, 00:32
L'écologiste Julie Laernoes a dénoncé une mesure qui "change la nature du texte" en remettant en cause des objectifs "débattus démocratiquement", après la "catastrophe de Fukushima" de 2011.
Bizarre, je ne me souviens plus de ce débat démocratique. Peut-être que les "écologistes" ont une conception inhabituelle de la démocratie.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3291
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#312 Message par sawaï » 14 mars 2023, 06:44

Toute le montage de la filière nucleaire francaise s'est fait sans consultation démocratique. Il faut la voir comme une extension du nucléaire militaire, avec ce que cela suppose de "democratie".
On verra.

Avatar du membre
dioubiban
Messages : 1657
Enregistré le : 18 sept. 2018, 13:05

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#313 Message par dioubiban » 14 mars 2023, 08:41

Sinon macron qui veut construire ses 6 EPR alors qu'on est pas fichu de terminer le premier et que ça nous a déjà couté des dizaines de myiards, il justifie comment l'arret d'ASTRID qui a couté 1,2 miyard "seulement" si j'ai bonne mémoire et qui semblait bien parti pour fonctionner avec la "mine de la Hague" si j'ai bien compris?
Trop de vrai indépendance énergétique serait néfaste pour nous?
Sérieusement est ce qu'on peut encore reprendre le projet ou on a perdu les connaissances et protos accumulés jusque là?
Les seules justifications que j'ai pu trouver pour l'arret étaient financieres et non techniques.
Pour l'EPR les raisons des difficultés me semble et financieres et techniques (et dans l'appro de ces peut etre futures centrales...)
Me goure je?
Modifié en dernier par dioubiban le 14 mars 2023, 08:56, modifié 1 fois.
Volem rien foutre al pais.

sanglier78
+
+
Messages : 2715
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#314 Message par sanglier78 » 14 mars 2023, 08:44

dioubiban a écrit :
14 mars 2023, 08:41
Sinon macron qui veut construire ses 6 EPR alors qu'on est pas fichu de terminer le premier et que ça nous a déjà couté des dizaines de myiards, il justifie comment l'arret d'ASTRID qui a couté 1,2 miyard "seulement" si j'ai bonne mémoire et qui semblait bien parti pour fonctionner avec la "mine de la Hague" si j'ai bien compris?
Trop de vrai indépendance énergétique serait néfaste pour nous?
Sérieusement est ce qu'on peut encore reprendre le projet ou on a perdu les connaissances et protos accumulés jusque là?
Les seules justifications que j'ai pu trouver pour l'arret était financieres et non techniques.
Pour l'EPR les raisons des difficultés me semble et financieres et techniques (et dans l'appro de ces peut etre futures centrales...)
Me goure je?
meprizant, critiquez notre epidemiologiste, ingénieur nucléaire, télécom, artiste, mais espèce de gilet jaune inculte faciste :)

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 8038
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#315 Message par krachboom » 14 mars 2023, 09:02

Je n'y connais rien mais les nouveaux epr ne seront pas plus simple à construire ?

C'est la même génération que celui en cours ?
Ignoré : pimono

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23357
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#316 Message par Goldorak2 » 14 mars 2023, 09:13

sawaï a écrit :
14 mars 2023, 06:44
Toute le montage de la filière nucleaire francaise s'est fait sans consultation démocratique. Il faut la voir comme une extension du nucléaire militaire, avec ce que cela suppose de "democratie".
Certes.

On ne demande pas de compte au vainqueur lorsqu'il a pris une initiative couronnée de succès.
On demande des comptes en revanche au(x) responsable(s) d'une initiative hasardeuse qui mène à l'échec.

Les décisions pro-nucléaire non démocratique des 60's-70's nous ont donné 50 ans d'approvisionnement électrique indépendant, à bas cout, certain et même -cerise sur le gâteau- décarbonnée. Que le monde nous a envié. Gloire à De Gaulle, Pompidou, Giscard et à leurs ingénieurs et techniciens.

Les décisions anti-nucléaires non démocratiques des 90's et 2010's nous ont privé d'approvisionnement électrique (risque de black out, importation d'élec), à cout élevé, dépendance envers des pays qui ne nous veulent pas du bien (Russie... mais aussi Algérie (surtout), Qatar, Azerbaïdjan, et même USA). Et on n'a pas fini de payer la facture. 2022 n'était qu'une avant bouche de la catastrophe en cours. Honte à Voynet, Jospin, Hollande, Duflop, Hulot, Borne et Macron.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23357
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#317 Message par Goldorak2 » 14 mars 2023, 09:31

dioubiban a écrit :
14 mars 2023, 08:41
Pour l'EPR les raisons des difficultés me semble et financieres et techniques (et dans l'appro de ces peut etre futures centrales...)
Me goure je?
Je pense que c'est l'exigence 0 risque / principe de précaution qui cause les déboires des nouveaux réacteurs.

Si on veut un risque absolument nul, des centrales absolument parfaites et capables de résister à tout (par exemple à la chute d'un météorite qui a un risque non nul de survenir...) alors la construction de telles centrales est impossible.

Il faut donc accepter un certain risque, même minime. En mettant ce risque en balance avec le risque s'il ne la centrale ne se construit pas.

Par exemple mettre en balance les risques nucléaires si on construit les centrales avec les risques de morts de froids et de misères, de black out (combien de morts et de blessés si les appels aux urgence ne fonctionnent pas, si les rues ne sont plus éclairées et les criminels sont en roue libre), combien de morts provoqué par le gaz, le pétrole le charbon, l'éolien, quid des risques de dépendance envers la Russie, le Qatar et surtout l'Algérie et qu'exigeront ces pays de nous en retour (combien de chances supplémentaires accueillies et de criminels d'origine algérienne non renvoyés puisque l'Algérie nous tord le bras avec son gaz) si on reste dépendant au gaz.

Il faudra des dirigeants courageux qui assument. Comme nous en avons eu dans les 60's-70's. Nous n'en avons pas pour le moment.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 14 mars 2023, 14:55, modifié 3 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23357
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#318 Message par Goldorak2 » 14 mars 2023, 09:34

Enfin une bonne décision sous Macron 2

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/nuc ... 0-20230313
Nucléaire : l'Assemblée nationale vote la suppression du plafond de production à 50%

L'article en question, adopté en première lecture, fait sauter un «verrou» introduit dans la loi en 2015 sous la présidence de François Hollande.

Dans le sillage du Sénat, l'Assemblée nationale a supprimé lundi soir l'objectif de réduction à 50% de la part de l'énergie nucléaire dans le mix électrique français d'ici à 2035, lors de l'examen du projet de loi d'accélération du nucléaire. Introduit par le Sénat, l'article adopté en première lecture fait sauter un «verrou» introduit dans la loi en 2015 sous la présidence de François Hollande pour réduire la part du nucléaire, que l'exécutif souhaite désormais relancer.

Il a été voté par 97 voix contre 36 à l'Assemblée, LR et RN soutenant le camp présidentiel.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23357
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#319 Message par Goldorak2 » 14 mars 2023, 09:49

Goldorak2 a écrit :
14 mars 2023, 09:31
Par exemple mettre en balance les risques nucléaires si on construit les centrales avec les risques de morts de froids et de misères,
https://atlantico.fr/article/decryptage ... ew-neidell
Une étude americano-japonaise révèle que la fermeture des centrales nucléaires après Fukushima a causé plus de morts que l’accident lui-même

L’accident de la centrale nucléaire de Fukushima a conduit le Japon à arrêter son parc nucléaire. Cette décision a entraîné une hausse du prix de l'électricité dans le pays. Des milliers de Japonais précaires sont morts de froid.
par exemple.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7895
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#320 Message par m.enfin » 14 mars 2023, 10:06

dioubiban a écrit :
14 mars 2023, 08:41
Pour l'EPR les raisons des difficultés me semble et financieres et techniques (et dans l'appro de ces peut etre futures centrales...)
Me goure je?
il y a de ca, mais pas que
le contexte n'est pas le même, à l'époque, une poignée de main suffisait à remporter un contrat et la confiance faisait qu'au final le cout estimé ressemblait à celui sur facture.
aujourd'hui mise en concurrence débridée avec des acteurs aux couts salariaux et un accès au MP pas forcement identique au notre.
les commerciaux ont du travestir (et pas qu'un peu) le devis afin de remporter le marché tout en faisant preuve d'optimisme sur l'état de la filière (enfin doit bien y'en avoir pour savoir qu'aucun réacteur n'était sorti d'un BE depuis des lustres).
les chinois entre temps ont construit et mise en service leurs EPR (avec le même souci que sur le notre) mais ils avancent (à marche forcée comme à leur habitude)
pas un projet n'est dans les clous, surtout sur appel d'offre de l'état, à force de choisir (ou de s'aligner) sur le moins disant, il faut respecter les règles européennes de mise en concurrence, à la fin on en a pour s'en argent, mais c'est bien, les emm.rdes et le surcout ne feront pas les gros titres.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23357
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#321 Message par Goldorak2 » 14 mars 2023, 11:18

m.enfin a écrit :
14 mars 2023, 10:06
dioubiban a écrit :
14 mars 2023, 08:41
Pour l'EPR les raisons des difficultés me semble et financieres et techniques (et dans l'appro de ces peut etre futures centrales...)
Me goure je?
il y a de ca, mais pas que
le contexte n'est pas le même, à l'époque, une poignée de main suffisait à remporter un contrat et la confiance faisait qu'au final le cout estimé ressemblait à celui sur facture.
aujourd'hui mise en concurrence débridée avec des acteurs aux couts salariaux et un accès au MP pas forcement identique au notre.
les commerciaux ont du travestir (et pas qu'un peu) le devis afin de remporter le marché tout en faisant preuve d'optimisme sur l'état de la filière (enfin doit bien y'en avoir pour savoir qu'aucun réacteur n'était sorti d'un BE depuis des lustres).
les chinois entre temps ont construit et mise en service leurs EPR (avec le même souci que sur le notre) mais ils avancent (à marche forcée comme à leur habitude)
pas un projet n'est dans les clous, surtout sur appel d'offre de l'état, à force de choisir (ou de s'aligner) sur le moins disant, il faut respecter les règles européennes de mise en concurrence, à la fin on en a pour s'en argent, mais c'est bien, les emm.rdes et le surcout ne feront pas les gros titres.
Oui aussi.
Il faut payer les contraintes administratives, légales et judiciaires. En temps et en argent.
Nous vivons dans un monde de droit...

J'imagine qu'il y a plein d'industries intermédiaires fournisseurs du nucléaire qui étaient présentes en France dans les 60's 70's et qui le sont moins (Bêton, acier, électronique...). Il faut aujourd'hui importer. Le travail à façon est également certainement plus difficile si on parle en étranger. Il faut plus se garder du sabotage et de l'espionnage lorsqu'on demande à des chinois que lorsqu'on demandait à des français standards.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 14048
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#322 Message par neron » 16 mars 2023, 00:29

krachboom a écrit :
14 mars 2023, 09:02
Je n'y connais rien mais les nouveaux epr ne seront pas plus simple à construire ? C'est la même génération que celui en cours ?
Ca devrait etre les mêmes bases avec des adaptations locales pour les systèmes non-critiques et des ameliorations qui ont été percues et validités lors de la construc. des 3 modeles de pre-serie.

Plus facile ? En principe oui, cela s'appelle la courbe d'apprentisssage (wiki et c'est même quantifié ) sauf que personnes (salariés, management, entreprise, syndicats, sous-traitants, politiques, media, institutions etc..) n'est intéressé à cela et que pour en faire 6, il faudra trouver des ressources (dixit iso90000) :
a) Compétentes alors que ceux de pre-serie ont ete des fiasco injustifiables puisque le.celui des chinois c'est fait dans les coûts et les delais alors qu'on avait en 2005 les ressources mais elles n'ont pas ete utilisés
b) Motivées alors que le nuke est sale, qu'on a perdu la fibre industrielle, la logique de l'honneur, le travail bien fait,
c) Qualifiées , alors qu'on a perdu le sens de l'industrie, de la meritocratie, de la juste récompense pour l'egalitarisme,qu'EDF est plus une bureaucratie quune entreprise comme Bouygues

NB: L'echec des EPR des français, etait prévisible ( relire mes.post de 2005, ..) . Il en faudrait 12 pas 6 donc Macron est dans l'optique de -50 % de nuke, 20 de barrage et 30 de chimérique EN, c'est à dire un rationnement des kwh malgré une "volonte affichée mais antinomique, de relancer l'industrie.
La carte n'est pas le territoire - Le monde du Ā (1945) 1er axiome de sémantique générale.

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 8038
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#323 Message par krachboom » 16 mars 2023, 18:39

Ok je te remercie pour ta réponse
Ignoré : pimono

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#324 Message par moinsdewatt » 16 mai 2023, 22:24

:)
Le Parlement adopte largement la loi de relance du nucléaire

AFP•16/05/2023

Pour faciliter la construction de nouveaux réacteurs, le Parlement a définitivement adopté mardi le projet de loi de relance du nucléaire, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, où la cause de l'atome gagne du terrain.

Une semaine après un large soutien du Sénat, les députés ont voté le texte par 399 voix contre 100, avec une coalition de voix du camp présidentiel, de LR, du RN et de communistes.

Seuls les groupes écologiste et LFI ont voté contre. Le PS, qui s'était opposé au texte en première lecture, s'est cette fois abstenu, après avoir décrit le nucléaire comme une "énergie de transition" vers les renouvelables.

La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher vante un "texte majeur" pour "produire une énergie indépendante, compétitive et décarbonée", et appelle de ses voeux un "consensus politique" en matière énergétique.

Dans la matinée, elle avait réuni à Paris une quinzaine de représentants de pays européens pro-nucléaires, afin de peser dans la "stratégie énergétique" de l'Union européenne.

Technique, le projet de loi français simplifie les démarches afin de concrétiser l'ambition d'Emmanuel Macron de bâtir six nouveaux réacteurs EPR à l'horizon 2035, et de lancer des études pour huit autres.

Il concerne les nouvelles installations situées dans des sites nucléaires existants ou à proximité, comme à Penly (Seine-Maritime), Gravelines (Nord)...

Dans le sillage du Sénat, les parlementaires ont levé un verrou introduit en 2015 sous François Hollande, et déjà modifié sous Emmanuel Macron. Le texte supprime ainsi l'objectif d'une réduction à 50% de la part de l'énergie nucléaire dans le mix électrique français d'ici à 2035 (initialement 2025), tout comme le plafond de 63,2 gigawatts de capacité totale de production nucléaire autorisée.

Au grand dam des opposants au nucléaire, il prend de vitesse la future loi de programmation pluriannuelle de l'énergie, attendue au mieux cet été.

"Tout a été fait dans le désordre. (...) Seule cette loi de programmation pourrait décider de la relance ou non du nucléaire", s'est indigné l'Insoumis Maxime Laisney.

L'ONG Greenpeace et le réseau Sortir du nucléaire n'ont pas manqué de protester: "le gouvernement met donc la charrue avant les bœufs et acte une relance à marche forcée", dénoncent-ils.

- "Bataille culturelle" -

Autre point sensible, le texte durcit les sanctions en cas d'intrusion dans les centrales, avec une peine portée d'un à deux ans de prison et de 15.000 à 30.000 euros d'amende.

A l'Assemblée, écologistes et LFI ont ferraillé contre le projet de loi, en insistant sur les "tonnes de déchets" du nucléaire, et sur la fissure importante sur un circuit de secours d'un réacteur de Penly, annoncée début mars.

Julie Laernoes (EELV) a dénoncé le "matraquage effréné pour faire oublier à la population les dangers du nucléaire et ses déboires technologiques et financiers"

Insoumis et Verts promettent un recours devant le Conseil constitutionnel. Les deux partis militent pour une sortie de l'atome et le passage à 100% d'énergies renouvelables à partir de 2045.

Mais douze ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon, les écolos reconnaissent avoir perdu du terrain dans leur "bataille culturelle" contre l'atome, à l'image des sondages qui montrent une adhésion grandissante au nucléaire.

A l'Assemblée, une commission d'enquête parlementaire menée par le LR Raphaël Schellenberger et le macroniste Antoine Armand, ouvertement pro-nucléaires, a pointé du doigt une "divagation politique" depuis trente ans sur les questions énergétiques.

Face à l'urgence climatique, et après les craintes de coupures de courant cet hiver sur fond de guerre en Ukraine, "il ne faut plus avoir le nucléaire honteux", plaide la députée Renaissance Maud Bregeon, ancienne d'EDF et rapporteure du projet de loi.

A droite, les LR soutiennent le texte tout en critiquant "le tête-à-queue spectaculaire" d'Emmanuel Macron sur la question.

Comme prévu, les parlementaires n'ont pas réintroduit la réforme controversée de la sûreté nucléaire voulue par le gouvernement.

Mais l'exécutif juge toujours nécessaire de fondre l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), expert technique, au sein de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le gendarme des centrales, malgré les protestations des syndicats.

Et en commission mixte paritaire, députés et sénateurs ont enlevé un amendement voté à l'Assemblée qui visait à empêcher toute fusion en garantissant une organisation duale entre IRSN et ASN.

Ce texte sur le nucléaire fait suite à une loi d'accélération des énergies renouvelables, adoptée en février.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 8242f14ee2

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#325 Message par moinsdewatt » 01 nov. 2023, 11:37

MARCOULE Le premier petit réacteur nucléaire modulaire de France devrait être gardois

31 oct 2023

Le site de 40 hectares initialement fléché pour accueillir le projet de réacteur expérimental ASTRID, doit accueillir ce SMR. D’après nos informations, il fait l’objet de discussions avancées, et bien parties, entre le CEA et EDF. Toujours selon nos informations, Marcoule accueillera bel et bien ce SMR, et l’annonce devrait être faite à la World Nuclear Exhibition (WNE), le salon mondial du nucléaire, qui se tient à Paris fin novembre, comme annoncé par nos confrères de TVSud Magazine, une information que nous sommes en mesure de confirmer. Il se dit que le président de la République Emmanuel Macron pourrait l’annoncer lui-même.

Le SMR, baptisé NUWARD (contraction de Nuclear Forward), est porté par un consortium composé d’EDF, TechnicAtome, Naval Group, Framatome, Tractebel et le CEA. Conçu pour remplacer les centrales à charbon, il utilise la technologie des réacteurs à eau pressurisée, et fera une puissance de 340 MWe. D’après nos informations, le début des travaux est espéré pour 2027, et entre un et deux milliards d’euros seraient investis.

Ce type de nouveau réacteur est destiné plutôt à l’exportation. Le SMR de Marcoule serait donc un démonstrateur, conçu pour vendre cette solution, même s’il serait fonctionnel et apporterait des emplois pérennes sur le territoire. Un territoire qui avait fortement milité au cours des derniers mois pour l’implantation d’une paire de réacteurs de type EPR2 sur le site voisin de Tricastin (Drôme/Vaucluse), sans succès pour l’instant, puisque l’EPR2, qui fait partie de la première salve de 6 installations décidée par le gouvernement, sera finalement bâti à Bugey (Ain). Mais Tricastin pourrait bien accueillir son EPR2 sur une deuxième salve, que les acteurs locaux espèrent proche, d’ici trois à quatre ans.
https://www.msn.com/fr-fr/finance/other ... 8872&ei=41

la page Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/NUWARD_(r%C3%A9acteur)

achillemo
~~+
~~+
Messages : 18094
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#326 Message par achillemo » 01 nov. 2023, 13:50

Enfin des bonnes nouvelles.

Il manque plus qu'à relancer la filière thorium.
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 8813
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#327 Message par titano » 01 nov. 2023, 13:54

J'ai lu un truc qui disait que le kWh produit par ces machins serait 2 fois plus cher que celui d'une centrale normal.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Pooteen président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 14048
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#328 Message par neron » 23 nov. 2023, 02:45

Je passe.par là :.L'EPR de flamenville tjrs pas en route,.aura coûté 15 mds €, le prix de 5 en Chine. Soit un coût de 0,120./ kwh livré alors qu'il etait prévu pour 0,03 €(cout du kwh livré chez vous de nos Centrales)

Pourquoi 0,120 et non 0,03 comme.prevu? C'est escrologisme. Tout le monde y trouve son compte comme avec Eurotunnel et en sus ca resolvabilise l'éolien.

Donc vous attendez pas à de la competitivite. Produire Européen ne sera possible que par une baisse en volume par 5 de nos consommations de tout sauf en baratins. C'est normal, retour en 1970
La carte n'est pas le territoire - Le monde du Ā (1945) 1er axiome de sémantique générale.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#329 Message par moinsdewatt » 07 mai 2024, 19:54

ah, enfin :
L'Autorité de sûreté du nucléaire donne son feu vert à la mise en service de l'EPR de Flamanville

La décision était attendue par EDF : l'Autorité de sûreté nucléaire autorise ce 7 mai la mise en service de l'EPR de Flamanville. Le chargement du combustible va prochainement débuter.

Sylvain Arnulf 07 mai 2024

EDF peut pousser un "ouf" de soulagement. Ce 7 mai, l'énergéticien français a obtenu l'autorisation de mettre en service l'EPR de Flamanville par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Un feu vert qui intervient 17 ans après le démarrage du chantier, dans lequel EDF a englouti plus de 13 milliards d'euros. La mise en service du réacteur nucléaire de nouvelle génération devrait avoir lieu à l'été 2024, 12 ans après la date initiale.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... e.N2212766

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#330 Message par moinsdewatt » 07 mai 2024, 20:45

7 mai 2024
.......................
Le raccordement au réseau électrique (le "couplage") n'interviendra que dans plusieurs mois, une fois que le réacteur aura atteint 25% de sa puissance. Ce n'est qu'en "fin d'année" que le réacteur devrait livrer ses électrons à 100% de sa puissance, selon EDF.

D'ici là, EDF devra encore solliciter trois avis de l'ASN: "avant de démarrer la réaction nucléaire" (une étape qui peut prendre plusieurs semaines), au palier de puissance de 25%, puis au palier de 80%, a précisé M. Collet.

A Flamanville, EDF attendait un feu vert au premier trimestre. Mais l'instruction de l'autorisation s'est prolongée jusque "fin avril", selon l'ASN, en raison d'ultimes vérifications de conformité sur la chaudière, une pièce maîtresse.
...............
https://www.connaissancedesenergies.org ... lle-240507

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#331 Message par moinsdewatt » 08 mai 2024, 19:22

L'EPR de Flamanville commence son chargement d'uranium avec 12 ans de retard

AFP le 08 mai 2024

Avec 12 ans de retard, le chargement d'uranium a débuté mercredi dans les cuves de l'EPR de Flamanville, nouvelle étape cruciale du démarrage progressif du plus puissant réacteur nucléaire français, qu'EDF entend voir produire de l'électricité à partir de l'été.

A l'heure où le gouvernement veut construire jusqu'à 14 réacteurs en France, ce chargement est une étape majeure pour EDF et toute une filière qui veut tourner la page d'un chantier laborieux de 17 ans, émaillé de multiples problèmes et de surcoûts colossaux.

Après le feu vert mardi de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), "les équipes d'EDF ont débuté le chargement des assemblages du combustible dans la cuve du réacteur le 8 mai 2024 à 14H", a annoncé le groupe mercredi dans un communiqué.

Le chargement des 241 assemblages d'uranium "durera plusieurs jours", a-t-il ajouté.

"EDF poursuivra les opérations de démarrage, contrôle et essais, sur plusieurs mois, en lien étroit avec et sous le contrôle de l'ASN", avec pour objectif d'injecter les premiers électrons dans le réseau au cours de l'été.

..........................
https://www.connaissancedesenergies.org ... ard-240508

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#332 Message par moinsdewatt » 16 mai 2024, 15:16

yes !
Nucléaire : le chargement du combustible dans l'EPR de Flamanville est terminé, annonce l'ASN

Par Le Figaro avec AFP 16 mai 2024

Les opérations de chargement du combustible d'uranium dans le nouveau réacteur nucléaire EPR de la centrale de Flamanville (Manche) se sont achevées mercredi, étape préalable au démarrage progressif du site. «Le chargement du combustible s'est terminé hier (mercredi) aux alentours de 12h», a indiqué le directeur général adjoint de l'ASN, Julien Collet, à une journaliste de l'AFP.

La manœuvre avait commencé le 8 mai dans la piscine du bâtiment réacteur. EDF en avait obtenu la veille l'autorisation de l'ASN, au terme d'un long et difficile chantier. L'EPR, 57ème réacteur français et le plus puissant du parc, devait recevoir dans sa cuve quelque 60.000 «crayons», fins tubes longs de 5 mètres contenant des pastilles d'uranium.

«Après, on ferme la cuve. Puis des essais sont réalisés cuve fermée, et après il y aura des étapes de montée en pression et en température qui permettront de tester d'autres dispositifs de sûreté», a décrit le responsable du gendarme du nucléaire, en marge de la présentation du rapport annuel de l'ASN sur l'état de la sûreté nucléaire en France. «Les opérations de démarrage se poursuivent conformément au planning», a pour sa part indiqué EDF jeudi.

La production électrique à pleine puissance attendue d’ici la fin de l’année

Plusieurs étapes sont en effet encore attendues avant que le réacteur puisse livrer ses premiers électrons, attendus au cours de l'été. Dans la montée en pression et en température de la chaudière, un premier jalon est attendu à 110 degrés. Cette étape ne nécessitera pas un avis formel de l'ASN, mais celle-ci aura cependant trois jours pour émettre un éventuel veto.

Le gendarme du nucléaire devra en revanche délivrer son accord avant le lancement de la «divergence», la première réaction de fission nucléaire.

Puis quand le réacteur sera près d'atteindre le palier de 25% de puissance, il pourra être raccordé au réseau électrique (le «couplage»). La production électrique à pleine puissance est attendue d'ici la fin de l'année.
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/nuc ... n-20240516

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#333 Message par moinsdewatt » 25 mai 2024, 10:24

Good news :
Après un an de travaux, le réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Chinon de nouveau en activité
Après plus d’un an de travaux de grande envergure, le réacteur B1 de la centrale nucléaire de Chinon (Indre-et-Loire) a été reconnecté au réseau national, le 19 mai 2024.

Le Courrier de l'Ouest le 23/05/2024

Image
En cette fin mai 2024, trois des quatre réacteurs de la centrale de Chinon sont connectés au réseau national. | EDF


Dimanche 19 mai 2024, l’unité de production n° 1 de la centrale nucléaire EDF de Chinon a été reconnectée en toute sûreté au réseau électrique national, communique EDF ce jeudi 23 mai. La conclusion d’une grande phase de tests et de chantiers de mise à niveau qui avait débuté par son arrêt programmé le 7 février 2023, dans le cadre de sa « visite décennale ». Au total, elle a nécessité près de 3 500 intervenants supplémentaires sur le site, et mobilisé près de 250 entreprises, pour 26 000 activités de maintenance et de contrôle.
https://www.ouest-france.fr/environneme ... mai%202024.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#334 Message par moinsdewatt » 31 mai 2024, 08:49

Nucléaire: les turbines Arabelle reviennent finalement dans le giron français

AFP le 30 mai 2024

Les turbines Arabelle, pièces essentielles des centrales nucléaires, vont finalement repasser sous pavillon français et être officiellement reprises par EDF, a indiqué Emmanuel Macron, qui entend poursuivre la relance de l'atome tricolore avec de nouvelles annonces en fin d'année.


"Ce 31 mai, EDF reprend officiellement les activités nucléaires de General Electric et notamment les activités de maintenance et de fabrication des turbines Arabelle", a dit le président français dans un entretien aux quotidiens régionaux du groupe EBRA, concrétisant une opération dont le principe avait été annoncé en 2022.

"Les accords conclus assurent la pérennité de cette activité qui est une véritable fierté française", assure-t-il.

EDF et GE avaient annoncé en février 2022 "un accord d'exclusivité" pour discuter du rachat par l'énergéticien français de GE Steam Power, branche nucléaire du conglomérat américain. Emmanuel Macron annonçait alors, depuis Belfort, la relance d'un vaste programme nucléaire français.

Mais l'opération avait tardé à se concrétiser, butant notamment sur des questions géopolitiques et suscitant l'inquiétude des salariés.

Interrogé sur la présence du russe Rosatom parmi les clients de cette activité nucléaire et donc sur l'opposition des Etats-Unis, Emmanuel Macron "confirme que tous ces problèmes étaient sur la table et qu'ils ont été réglés".

"Je ne vais pas trahir le secret des affaires entre ces entreprises, mais nous avons sécurisé l'octroi des licences américaines nécessaires à l'opération", précise-t-il.

Le chef de l'Etat n'a pas non plus dévoilé le montant de l'accord, "qui relève d'une discussion entre EDF et GE".

- "Plus ambitieuse" -

Les turbines Arabelle, fabriquées à Belfort, sont un équipement essentiel des centrales nucléaires. L'une d'entre elles - le modèle le plus puissant du monde - équipe ainsi l'EPR de Flamanville (Manche), qui a récemment commencé ses opérations de démarrage.

La France est actuellement en pleine relance du nucléaire et prévoit jusqu'à 14 nouveaux réacteurs de type EPR2.

"Cette transaction va nous permettre de reprendre en main la production des turbines, et elle pourra être rentabilisée car nous produirons pour nous-mêmes et pour les autres", fait valoir le président.

Jeudi soir, la nouvelle a été accueillie positivement par les salariés à Belfort mais a aussi soulevé des interrogations.

"C'est un soulagement de sortir de la période d'incertitudes. Cela ouvre d'autres questions: quel projet industriel pour notre entité ?", s'interroge Laurent Santoire, de la CGT.

"C'est un grand soulagement, mais on ne peut pas s'en contenter", abonde Laurent Humbert, de la CFE-CGC. "On a plein de questions sans réponses. On attend impatiemment de rencontrer notre direction et notre repreneur pour discuter des sujets de stratégie, d'investissements".

En 2015, la branche énergie d'Alstom avait été acquise par GE, au terme d'une longue polémique politico-économique engagée au printemps 2014. Emmanuel Macron était ministre de l'Economie lors de la finalisation de l'opération.

L'Etat a "subi la décision, puis il l'a améliorée", assure-t-il aujourd'hui.

"Toutes les bêtises ont été écrites à l'époque sur la vente de notre souveraineté ! Mais ce que nous réalisons aujourd'hui est bien la démonstration que nous avions créé à l'époque les conditions pour récupérer les activités vendues", se défend-il.

Emmanuel Macron en profite pour signaler que de nouvelles annonces sont en préparation sur le programme nucléaire français.

"Grâce au programme nucléaire que j'ai présenté en février 2022 à Belfort, et des choix que j'annoncerai en fin d'année, nous développons des dizaines de milliers d'emplois dans la filière nucléaire", affirme-t-il.

"Nous irons au-delà du programme de Belfort, et j'aurai en fin d'année à préciser notre stratégie pour la rendre plus ambitieuse", conclut le président.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ais-240530

vive la France atomique. :-)

seb-seb
-++
-++
Messages : 4729
Enregistré le : 25 avr. 2008, 08:50

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#335 Message par seb-seb » 31 mai 2024, 08:54

Combien ca a couté cette opération foireuse du mozart de la finance ?
En € et en autre chose parce que je soupçonne fortement qu'EDF ne récupère pas toute la technologie, ou pas tous les droits, et qu'on n'a pas fini d'être emmerdé par cette histoire.

Et ce n'est pas un coup de malchance, c'était dénoncé par beaucoup. Lui même savait que c'était contre les intérêts de la France. Traitre à la Nation ce pauvre type.

nanne02
-++
-++
Messages : 4847
Enregistré le : 27 oct. 2010, 15:39

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#336 Message par nanne02 » 31 mai 2024, 09:38

France atomique atomisée...

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48119
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#337 Message par slash33 » 31 mai 2024, 09:42

C'est marrant que les actionnaires d'EDF n'aient pas l'info du montant de la transaction. Ce sont pourtant les premiers concernés.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#338 Message par moinsdewatt » 31 mai 2024, 10:01

slash33 a écrit :
31 mai 2024, 09:42
C'est marrant que les actionnaires d'EDF n'aient pas l'info du montant de la transaction. Ce sont pourtant les premiers concernés.
:lol:
EDF n'est plus en bourse depuis presque un an

https://www.usinenouvelle.com/article/e ... e.N2140812

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48119
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#339 Message par slash33 » 31 mai 2024, 10:37

Dommage. Pas prêt d'avoir la réponse alors.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23357
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#340 Message par Goldorak2 » 31 mai 2024, 10:42

seb-seb a écrit :
31 mai 2024, 08:54
Combien ca a couté cette opération foireuse du mozart de la finance ?
En € et en autre chose parce que je soupçonne fortement qu'EDF ne récupère pas toute la technologie, ou pas tous les droits, et qu'on n'a pas fini d'être emmerdé par cette histoire.

Et ce n'est pas un coup de malchance, c'était dénoncé par beaucoup. Lui même savait que c'était contre les intérêts de la France. Traitre à la Nation ce pauvre type.
en même temps, il a été élu non ? Donc le jeu en valait la chandelle. Pour lui.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12108
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#341 Message par crispus » 31 mai 2024, 10:55

seb-seb a écrit :
31 mai 2024, 08:54
En € et en autre chose parce que je soupçonne fortement qu'EDF ne récupère pas toute la technologie, ou pas tous les droits
En effet :
"Ce 31 mai, EDF reprend officiellement les activités nucléaires de General Electric et notamment les activités de maintenance et de fabrication des turbines Arabelle"
...
"Je ne vais pas trahir le secret des affaires entre ces entreprises, mais nous avons sécurisé l'octroi des licences américaines nécessaires à l'opération", précise-t-il.
Seuls les brevets intéressaient les ricains. Ils gardent ainsi la main sur ce qui était NOTRE technologie. :evil:

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 14048
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#342 Message par neron » 31 mai 2024, 11:44

moinsdewatt a écrit :
31 mai 2024, 08:49
Nucléaire : les turbines Arabelle reviennent finalement dans le giron français. :-)
Tres mauvaise nouvelle pour la souveraineté de.la France

Avant 2000, la politique industrielle etait orchestré depuis EDF, Total, ... Une sorte d'impôt (*) pour soutenir une miriade de secteurs industriels et de pyramide d'entreprises.

----------
Aujourd'hui cette politique nationale (1) se rabougri côté Total (taxe co2) et (2) se concentre DANS EDF. C'est une fragilité : ca entache la compétitivité d'EDF mais surtout il suffira d'une loi de l'UE interdisant aux opérateurs électriques d'être des industriel pour tour faire sauter

(*) Aujourd'hui, ce pouvoir est remonté à l'UE qui taxe le kwh à 22 ct. au lieu des 4,5 permettant de dégager des €€€ pour sa politique.

(**) les turbines arabelles n'ont aucun avenir industriel. C'est le cri du cygne d'une industrie comme Bull à son époque.Vous parlerez de l'indépendance : On n'en maîtrise ni les aciers ni les machines, ... Tient aussi sur Belfort
La carte n'est pas le territoire - Le monde du Ā (1945) 1er axiome de sémantique générale.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48119
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#343 Message par slash33 » 31 mai 2024, 13:58

la référence aux licences a disparu dans nombre d'articles de presse relayés ce jour. Malinx mais un peu tardif.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#344 Message par moinsdewatt » 31 mai 2024, 17:20

nanne02 a écrit :
31 mai 2024, 09:38
France atomique atomisée...
votre logement ou ville présente une radioactivité plus élevée que la moyenne ? Vous êtes peut être contaminé au radon (naturel) ?

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3537
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#345 Message par Nounou » 02 juin 2024, 10:13

seb-seb a écrit :
31 mai 2024, 08:54
Combien ca a couté cette opération foireuse du mozart de la finance ?
Un element de reponse.
Il y a quelques mois, le Canard Enchaine, toujours ironique et bien informe,se faisait echo de la nego’ en cours.
Le rachat d’Arabelle coutait Une fraction significative du montant de la vente precipitee de tout Alsthom.
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3537
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#346 Message par Nounou » 02 juin 2024, 10:15

Le montant du rachat finira par se savoir. Impossible de cacher l’info a un parlementaire ou une commission.
Image

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 14847
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#347 Message par henda » 02 juin 2024, 10:24

Peut-être pour ça qu'ils veulent lancer un grand emprunt de 1000 milliards d'euros : pour diluer la douloureuse dedans et espérer que ça ne se voit pas trop.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14467
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#348 Message par moinsdewatt » 08 juin 2024, 12:40

[Série EPR Flamanville 3] Découvrez la vidéo sur le chargement du combustible

Publié le 7 juin 2024 sfen

Image

Plongez au cœur de l’EPR de Flamanville avec une vidéo exclusive sur le chargement en combustible. Cette opération de précision marque la mise en exploitation officielle du 57e réacteur du parc nucléaire français.

Pour la première fois depuis plus de vingt ans, le chargement initial du cœur d’un réacteur de puissance a été réalisé en France. En mai dernier, l’EPR de Flamanville (Manche) a franchi cette étape cruciale. Une telle opération ne se répétera pas avant environ une décennie, avec le lancement du premier EPR2 à Penly (Seine-Maritime). EDF retrace ce travail minutieux dans la vidéo ci-dessous :

Image

La vidéo révèle que les 241 assemblages de combustible, placés avec une précision millimétrique dans la cuve de l’EPR, ont été manipulés par une équipe spécialisée. Chaque mouvement devait être parfait, car « une fois lancée, l’opération de chargement ne peut être interrompue », selon EDF.

Chaque assemblage de combustible a été soigneusement déplacé, contrôlé et placé à l’horizontale pour son transfert vers le bâtiment réacteur. Chacun ayant un taux d’enrichissement spécifique, ils ont dû être installé dans une alvéole dédiée du cœur. Au terme de cette opération, EDF a déclaré : « L’EPR de Flamanville est désormais le 57e réacteur français en exploitation ».

Quant à la suite des opérations, le 28 mai dernier, la Sfen a organisé un webinaire avec Alain Morvan, directeur du projet Flamanville 3, et Christophe Quintin, inspecteur en chef de l’ASN. Ils ont détaillé les étapes suivantes après le chargement : le passage à 110°C, la première divergence, la montée en puissance et même le premier arrêt de tranche prévu pour fin 2025. ■
https://www.sfen.org/rgn/serie-epr-flam ... mbustible/


je découvre que les 241 assemblages ne sont pas tous identiques en enrichissement. Il y a un schéma de mise en place avec 5 ou 6 types à respecter.

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3537
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Nucléaire: rapport de la Cours des Comptes

#349 Message par Nounou » 08 juin 2024, 17:18

Oui, ca fait parti de l’homogeneite du reacteur du point de vue de la densite de neutrons.
Memoire de la source et du truc defaillante, mais avec du bon sens: milieu d’assemblages au centre du reacteur moins enrichis. Barres peripheriques plus enrichies, surtout en haut en en bas.
Sans doute en vue d'une temperature homogene du reacteur, car la repartition de la circulation d'eau est surement homogene.

Par la-dessus, peut-etre une autre contrainte d’homogeneite: en terme de longevite du combustible.
EDIT: ou pas. Si rechargement partiel en assemblages lorsque le reacteur est arrete.

Wikip: Les assemblages sont made in Romans sur Isere.
Au batiment-combustible de chaque centrale, il' s'agit de ne pas s'emmêler les pinceaux. (La video ci-dessus)
Image