Que ferons-nous des humains quand les robots feront le trava

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34139
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#101 Message par Pi-r2 » 03 mai 2014, 20:25

il ne tient qu'à nous de changer cet état de fait. Par la force s'il le faut.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
RFK1
Messages : 144
Enregistré le : 07 nov. 2009, 22:13
Localisation : Paris

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#102 Message par RFK1 » 05 mai 2014, 12:23

Pi-r2 a écrit :il ne tient qu'à nous de changer cet état de fait. Par la force s'il le faut.
C'est facile pour toi, les drones ne t'atteignent pas facilement.
Fear not the path of truth for the lack of people walking on it.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#103 Message par moinsdewatt » 24 mai 2014, 11:55

Des nouvelles des robots de Foxconn :

Foxconn commence à remplacer ses robots humains par de vrais robots

En retard sur son planning, mais mettant ses annonces à exécution, Foxconn a commencé à équiper ses usines de robots pour remplacer ses ouvriers dans les tâches les plus simples et les plus répétitives. Le géant asiatique, qui compte 1,2 millions de salariés dont 400 000 dédiés aux produits Apple, prévoit d'installer 1 million de robots dans ses usines d'ici deux ans.
Tweet
41

L'an dernier, Foxconn avait annoncé son intention d'équiper ses usines d'un million de robots, pour suppléer une partie de ses salariés dans les tâches de soudure, assemblage, et autres pulvérisations. L'annonce avait suscité une envolée de critiques sur fond de responsabilité sociale de l'entreprise, mais nous avions au contraire défendu l'idée que c'était une excellente nouvelle. En effet, l'histoire montre que même lorsqu'elle crée temporairement du chômage, la mécanisation permet aux hommes (et en l'espèce, surtout aux femmes) de ne plus réaliser des tâches excessivement pénibles et répétitives, et améliore la qualité de vie des ouvriers.

Il ne sert à rien de s'opposer à la robotisation dans les usines Foxconn si le résultat est que les robots mécaniques restent remplacés par une armée de robots humains, qui passent leur journée à réaliser toujours les mêmes gestes, dans des conditions physiques et surtout psychologiques insupportables. Si les robots permettent à des métiers pénibles de disparaître, il faut s'en féliciter, même si cela s'accompagne d'une crise sociale passagère. Parmi ceux qui pleurent la mise au chômage des ouvrières de Foxconn, combien seraient prêts à prendre leur place ?

Selon Everything Robotic, les 10 000 premiers robots de Foxconn sont arrivés dans l'usine de Jincheng, dans la province chinoise de Shanxi. Chacun d'entre eux coûterait entre 20 000 et 25 000 dollars pièce, soit environ 6 ans de salaire net (en moyenne, un ouvrier de Foxconn est payé entre 215 et 300 euros par mois). Mais si l'on considère que chaque robot a une cadence de travail très supérieure à celle d'un ouvrier, qu'il ne fait pas ou peu d'erreur et ne dort jamais, qu'il ne génère aucun paiement de cotisations sociales,... on peut imaginer que l'investissement est rentabilisé beaucoup plus vite.

Toutefois, Foxconn va beaucoup moins vite que ce qu'il avait prévu. Alors qu'il avait annoncé 300 000 robots installés dès la fin de l'année 2012, seulement 30 000 seront mis en place cette année. Soit 10 fois moins.

Officiellement, et les mouvements de grève récents l'aurait convaincu de s'y tenir, l'objectif de Foxconn reste toujours de déployer 1 000 000 de robots d'ici la fin de l'année 2014. Ce qui représente un investissement d'environ 20 milliards de dollars, équivalent à deux ou trois années de bénéfices.
http://www.numerama.com/magazine/24263- ... obots.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#104 Message par moinsdewatt » 25 mai 2014, 10:56

Amazon veut faire "travailler" 10.000 robots dans ses entrepôts

23 Mai 2014 LaTribune

L'entreprise américaine de vente en ligne a annoncé qu'elle allait multiplier par 10 le nombre de robots dans ses entrepôts de réapprovisionnement.

Le jour où des humains cesseront de travailler dans les entrepôts d'Amazon est-il déjà venu? Peut-être pas pour tout de suite, mais il semble se rapprocher à grands pas...Le PDG du site de vente en ligne, Jeff Bezos, a annoncé mercredi matin lors de l'assemblée générale des actionnaires qu'il s'attendait à ce que 10.000 robots soient actifs d'ici la fin de l'année dans les entrepôts d'Amazon.

Fabriqués par l'entreprise Kiva Sytems, qui fournissait déjà des robots à Amazon avant d'être rachetée en mars 2012 pour 585 millions d'euros par le service de vente en ligne, 1.382 "travailleurs" automatisés de ce type sont déjà déployés dans trois entrepôts, rapporte le Seattle Time.

Pas de suppressions de postes

Pas d'inquiétude à avoir toutefois pour les employés bien vivants, prévient un porte-parole d'Amazon. Cette augmentation ne changera pas le nombre d'employés dans les entrepôts (désormais au nombre de 96 à travers le monde selon des chiffres publiés par Amazon), ni leur taux d'embauche.

Les conditions de travail des employés d'Amazon, qui vend de plus en plus et recrute donc en conséquence, sont très régulièrement critiquées. Un journaliste de la BBC qui s'était fait embaucher par Amazon dans un de ses entrepôts commentait ainsi en novembre 2013 :

"Nous sommes des machines, nous sommes des robots, nous branchons notre scanner, nous le tenons, mais nous pourrions tout aussi bien le brancher sur nous-mêmes."

>> Une fois encore, Amazon s'évite la création d'un syndicat aux États-Unis

À défaut de pouvoir observer en direct ces robots et leur fonctionnement, le magazine américain spécialisé dans les nouvelles technologies Wired a filmé une journée dans leur "vie", dans cette partie de l'entrepôt baptisée "zone d'exclusion humaine" (interdite aux hommes, donc), par l'entreprise.
http://www.latribune.fr/technos-medias/ ... epots.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#105 Message par moinsdewatt » 06 juil. 2014, 13:19

À l'aéroport de Dusseldorf, Ray le robot gare les voitures

Google prépare ses véhicules sans conducteur mais à l'aéroport de Düsseldorf, il existe déjà des robots qui permettent de garer automatiquement sa voiture. Ils se présentent comme des sortes de chariots élévateurs.

L'aéroport allemand de Düsseldorf a dévoilé ce qu'il présente comme le tout premier service de voiturier robotisé, qui permet aux voyageurs d'éviter de perdre du temps dans les méandres du parking à la recherche d'une place.

Ce système baptisé Ray vient d'être mis en service et fonctionne comme un chariot élévateur, soulevant les voitures et les positionnant dans l'une des 249 places réservées à ces voituriers automatisés, comme le rapporte Airport World. Ce robot peut soulever des voitures pouvant peser jusqu'à 3,31 tonnes.

Pour utiliser ce service, les conducteurs doivent laisser leur véhicule dans la zone réservée à cet effet puis confirmer sur un écran tactile que la voiture est vide de passagers et prête à être garée. Le système connecté emmène ensuite la voiture à une place vacante. Autre point positif, Ray a aussi accès au système de données aéroportuaires, ce qui lui permet de préparer la voiture et de la rendre accessible aux voyageurs dès qu'ils posent le pied sur le sol de l'aéroport. Le tarif de ce service est actuellement de 29 euros par jour.

Image
http://www.futura-sciences.com/magazine ... res-54353/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#106 Message par moinsdewatt » 07 juil. 2014, 17:47

Foxconn s'équipe de 10 000 robots pour assembler l'iPhone 6

07 Juillet 2014 Usine Nouvelle

A l'issue d'une réunion des actionnaires de Foxconn, Terry Gou, le PDG du sous-traitant d'Apple, aurait confié que ce sont 10 000 robots supplémentaires qui viendront prochainement renforcer ses chaînes d'assemblage. Ces "FoxBots" pourraient, notamment, contribuer à accélérer la production de l'iPhone 6.

D'après les informations d'Apple Insider, Foxconn, la société de sous-traitance électronique taïwanaise, devrait prochainement s'équiper de 10 000 robots. C'est Terry Gou, le PDG de Foxconn, himself, qui l'aurait annoncé à l'occasion d'une réunion d'actionnaires.

Baptisés les "Foxbots", ces machines vont servir à assembler les smartphones des partenaires de l'usine (Samsung, Apple...). Chaque machine représente un coût compris entre 20 000 et 25 000 dollars, souligne Apple Insider, indiquant que cet investissement permettra à Foxconn d'améliorer ses performances en réduisant notamment sa masse salariale. Actuellement, le groupe taïwanis emploierait quelque 1,2 million de travailleurs dans ses usines chinoises.

Apple, premier bénéficiaire des Foxbots

Apple, qui avait investi près de 10,5 milliards de dollars pour moderniser les chaînes d’approvisionnement de Foxconn, sera la première entreprise partenaire à bénéficier de cette nouvelle technologie sur l'un de ses produits. En effet, la production de l'iPhone 6 a déjà débuté et le futur smartphone devrait être commercialisé au mois de septembre 2014, en se déclinant, vraisemblablement, sous deux modèles.
http://www.usine-digitale.fr/article/fo ... -6.N273098

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#107 Message par moinsdewatt » 12 juil. 2014, 11:24

Hitchbot, le robot autostoppeur qui va traverser le Canada

12 Juillet 2014 Usine Nouvelle

Traverser le Canada en faisant du stop, c'est ce que va faire le robot HitchBot. Un roadtrip qui permettra de tester l'empathie des humains pour ces objets animés. Un voyage à suivre tout l'été sur twitter et instagram notamment car ce robot grand comme un enfant de six ans racontera ses aventures sur les réseaux sociaux.

Image

Grand comme un enfant de six ans, chaussé de bottes rouges, HitchBot, le robot auto-stoppeur va démarrer son périple le 27 juillet prochain depuis Halifax, en Nouvelle-Ecosse sur la rive Atlantique, pour se rendre à Victoria sur la rive opposée du Canada, dans la presqu'ile de Vancouver. Un voyage de plus de 6000 km en tout dont le succès reposera entièrement sur l'aide apportée par les personnes qui croiseront ce robot. Les automobilistes qui lui feront faire un peu de chemin devront le transporter mais aussi le recharger sur leur allume-cigare !

SAUREZ-VOUS LUI FAIRE CONFIANCE ?

Ce projet a été imaginé par deux professeurs canadients en 2013, les professeurs David Harris Smith (McMaster University) and Dr. Frauke Zeller (Ryerson University). Ils ont conçu HitchBot dans le cadre d'un projet collaboratif visant à "tester" la générosité et l'empathie des êtres humains vis à vis des robots. L'idée est évidemment de voir quel degré de confiance nous pouvons accorder à ces objets plus ou moins animés et, surtout, quelle confiance les robots peuvent nous accorder. Dans un entretien au Daily Mail, un des deux professeurs affirmait ainsi : "En temps normal, on se demande si l'on peut faire confiance aux robots… mais ce projet inverse la question : les robots peuvent-ils faire confiance aux êtres humains ?"
http://www.usinenouvelle.com/article/hi ... da.N274313

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#108 Message par moinsdewatt » 15 août 2014, 14:34

CALIFORNIE
Un robot majordome à votre service


14 AOÛT 2014,

Une chaîne d'hôtels aux États-Unis teste l'usage de robots pour le service aux chambres.

«Botlr» mesure 91 cm, pèse 100 livres, roule à une vitesse de six km/h et peut livrer n’importe quel objet à votre chambre en moins de trois minutes. Un nœud papillon peint au collet lui donne des airs de majordome du futur.

La chaîne Aloft, qui compte près de 100 hôtels dans 14 pays, dont un à l’aéroport Montréal-Trudeau, teste l’utilisation d’un robot de service pour livrer des items aux chambres, aussi vite qu’un humain.

Ils ont choisi pour le projet pilote leur succursale de Cupertino en Californie, juste en face du campus d’Apple.

Comment ça fonctionne

Un employé de la réception range dans le compartiment du robot un objet comme un chargeur de téléphone, une brosse à dents ou un journal. Il entre ensuite le numéro de la chambre sur le tableau de commande.

Le robot se met à rouler et quand il atteint l'ascenseur, il envoie un signal sans fil pour que la porte s'ouvre. Il prend aussi soin de rester à l'écart des autres voyageurs.

Lorsque le robot atteint la porte de la chambre désignée, le client est averti de sa présence par un coup de téléphone.

Le robot, qui dispose d'une caméra et d'autres capteurs, peut reconnaître quand la porte de la chambre est ouverte et ouvre son compartiment contenant la livraison.

Un écran tactile, qui sert en quelque sorte de tête au robot, demande ensuite au client de confirmer qu’il a bien reçu la commande et de donner une cote pour le service.

Comme R2-D2

En échange d'une critique positive, le robot fait une petite danse et émet des sons qui font penser à R2-D2.

Quand il retourne dans le lobby de l’hôtel, le robot peut aller se brancher à une station de recharge en attendant sa prochaine course.
..............
http://www.journaldequebec.com/2014/08/ ... -dun-hotel

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#109 Message par YoppY » 16 août 2014, 09:16

zaz.1 a écrit :
slash33 a écrit :C'est un classement basé sur la facilité par sur l'intérêt de l'opportunité. Si tu prends l'agent immobilier, d'une manière ou d'une autre il te faudra toujours un responsable d'agence humain vu que c'est une activité fondamentalement humaine à titre privatif. Or la moitié des agences sont unipersonnelles.
Pas clair. On pourrait imaginer développer a mort les visites virtuelles, par exemple le client de l'agence se contente de passer prendre un genre de robot qui va cartographier tout l'appartement, puis effectuer un montage complet et publier tout ça sur le site.
Avant le robot il va y avoir le particulier. Un pote m'a demandé cette semaine s'il existait un site d'annonces immo où l'on pouvait mettre en ligne les photos "sphère" que propose la dernière version d'android. Il a photographié tout son appart en 360° avec son smartphone : c'est largement aussi bien que les visites virtuelles des AI, le même résultat que pour google street mais à la portée de n'importe qui. Encore un domaine où les AI vont se faire dézinguer par la techno.



Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#111 Message par YoppY » 16 août 2014, 10:17

boisse a écrit :http://www.alalucarne.com/
Ils ont encore l'avantage de proposer le 3D. Mais pour ce qui est de la visite virtuelle, le photo sphere va rendre leur service accessible à tous.
Pour l'instant, si j'ai bien compris, on ne peut les poster "actives" que sur son google+. Ca donne ce genre de photos : https://plus.google.com/photos/+HugoBar ... 8734372865
C'est donc déjà possible de tout mettre en ligne, sans plugin java ou autre, et de mettre l'adresse dans son annonce boncoin.
Mais dans quelques temps, quand ce format sera devenu un standard, qu'il sera dispo sur tous les smartphones des particuliers, et que les gros sites permettront de les diffuser dans les annonces, les AI auront intérêt à trouver mieux que leurs sales photo fixes et floues pour cacher les tâches de moisissures au plafond, ou la ligne haute tension qui passe au dessus du toit ^^

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#112 Message par moinsdewatt » 25 août 2014, 13:57

L'e-vigilante : premier robot de surveillance dédié aux entrepôts et aux sites industriels

Juillet 28, 2014

Entièrement développé par EOS Innovation entreprise française spécialisée dans la robotique mobile de surveillance, l'e-vigilante est un robot de surveillance mobile, intelligent et autonome, idéal pour les entrepôts et sites industriels couverts.

Image

Cette solution de sécurité permet d'optimiser les affectations de vigiles et d'améliorer la réactivité sur le terrain. Pour David Lemaitre, fondateur et PDG d'EOS Innovation, " ce robot dispose d'un potentiel énorme dans le marché de la sécurité. e-vigilante est une solution de surveillance unique qui permet de réduire de manière significative les coûts et les aléas liés à la sécurité traditionnelle. "

L'e-vigilant vient en complément de la surveillance humaine. Il agit en tandem avec un opérateur de télésurveillance qui garde la main sur les prises de décision lorsque le robot détecte une situation inhabituelle. L'e-vigilante patrouille au hasard ou effectue une ronde préprogrammée par l'exploitant du site concerné. Equipé d'une caméra de vidéosurveillance haute résolution rotative à 360°, l’e-vigilante transmet et enregistre les données audio et vidéo en temps réel, dès qu’un incident survient. Si tel est le cas, l’opérateur de télésurveillance prend le contrôle du robot à distance via une interface très simple d’utilisation. Il dispose de nombreux moyens de dissuasion tels qu’une alarme stridente et des haut-parleurs, qui peuvent être utilisés à distance par l’opérateur pour prévenir ou empêcher un vol.
http://www.electronique-eci.com/fr/l-e- ... 232&vID=35

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#113 Message par zaz.1 » 25 août 2014, 14:24

moinsdewatt a écrit :
L'e-vigilante : premier robot de surveillance dédié aux entrepôts et aux sites industriels
Sympa.
Je suis curieux de savoir quand sera réalisé le premier vol de grande envergure opéré par robot (l'étape suivant étant des robots capables de se défendre).

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#114 Message par moinsdewatt » 28 août 2014, 12:50

Robo Brain : un cerveau connecté pour tous les robots

28 Aout 2014 Industrie & Technologie

Une équipe de chercheurs amériacine travaille sur la conception de Robo Brain, une immense base de données connectée et partagée sur Internet par plusieurs robots. Robo Brain s'inscrit parmi les projets de "cloud robotic", un modèle encore naissant d'intelligence artificielle délocalisée sur Internet pour les robots.

Bienvenue dans l’ère de la « cloud robotic » ! A l’Université de Stanford, une équipe composée de chercheurs de plusieurs universités américaines travaille sur la conception d’une immense base de donnée, Robo Brain, destinée à alimenter l’intelligence des robots. Le projet s’inscrit dans la même ligne que le consortium européen Robot Earth qui rassemble des chercheurs espagnols, hollandais, allemands et suisses. Mécéné par la National Science Foundation, l’Office de Recherche Navale, Google, Microsoft et Qualcomm, Robo Brain inaugure avec Robot Earth le domaine du « cloud Robotic ». Il repose sur une idée simple : de même que le cloud computing et Internet ont permis de mettre à la disposition de chacun en accès libre un nombre toujours plus important d’informations, il doit être possible de créer un réseau similaire, mais uniquement destiné aux robots et accessible par connexion sans fil.

Un « internet » pour les robots

Cet énorme « cerveau » en ligne pourrait permettre aux robots d’apprendre en continu, à partir des algorithmes et données rajoutées sur la base. En retour, ils pourront eux-mêmes alimenter la base à partir de ce qu’ils ont appris sur leur terrain propre et en faire profiter l’ensemble de la « communauté » des robots. Faire profiter un seul robot d’un nouveau programme, c’est bien mais un peu cloisonné à l’heure d’Internet. En faire profiter l’ensemble des robots d’un seul coup, c’est plus impressionnant.

..............
en entier http://www.industrie-techno.com/robo-br ... bots.31907

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#115 Message par moinsdewatt » 03 sept. 2014, 18:57

Un robot bipède bat des records de vitesse

02 Sept 2014

La course du petit robot bipède développé par l'Université de Tokyo semble plus vraie que nature. Pour permettre cela, une caméra enregistre en temps réel la position du robot, et indique au moteur comment rétablir constamment son équilibre en fonction de sa position.

Une équipe de recherche de l’université de Tokyo a dévoilé un robot qui court à 4,2 km/h, ce qui en fait l’un des robots bipèdes les plus rapides au monde. Pour atteindre une telle vitesse, soit environ six pas par seconde, le robot ne se balance plus autour de son point de gravité mais utilise un moteur couplé à une caméra. L’équipement lui permet de se pencher en avant sans pour autant basculer. Le robot peut même faire un salto avant !
.............
http://www.industrie-techno.com/un-robo ... esse.31973

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#116 Message par moinsdewatt » 08 sept. 2014, 19:10

Nao, le robot d'Aldebaran, devient chroniqueur chez Ardisson

Publié le 08 septembre 2014,

Nao, le robot d'Aldebaran, devient chroniqueur chez Ardisson © HBO Nao, le petit robot d'Aldebaran Robotics, va pour un temps devenir "Jean-Mi" dans l'émission "Salut les Terriens !" animée par Thierry Ardisson sur Canal +. Il y tiendra sa propre chronique, posant une question et sera apparemment afflûblé d'un caractère bien à lui.

Le petit robot NAO a décroché un poste de chroniqueur chez Thierry Ardisson sur le plateau de l'émission Salut les Terriens ! de Canal +. Une première pour l’humanoïde français, baptisé Jean-Mi pour l’occasion, qui tiendra une chronique intitulée La question de Jean-Mi.

L’humanoïde français sera programmé à chaque émission par une équipe de programmeurs d’Aldebaran. Il posera des questions aux invités et pourra réagir à leurs réponses. Pour sa chronique, l’animateur télé a souhaité que son nouveau collègue ait un caractère bien trempé, à la limite de l’impertinence. "Je l’imagine comme Ted, l’ours en peluche du film, un jouet adulte qui matera les filles dans le public, réagira et pourra m’envoyer paître par moment" a-t-il confié au Parisien.

Lire l'intégralité de l'article sur Industrie & Technologies
http://www.industrie-techno.com/le-robo ... anal.32267

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#117 Message par domcat74 » 11 sept. 2014, 07:44

Les barmans aussi s’imaginaient irremplaçables…




Avatar du membre
henryG
-++
-++
Messages : 4804
Enregistré le : 07 nov. 2011, 11:46
Localisation : SUPER SOLEM EST
Contact :

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#118 Message par henryG » 11 sept. 2014, 08:07

Moi j'ai un lave-linge, un lave vaisselle, un robot-aspirateur et un robot menager.
Et bien j'ai quand même gardé ma femme.
L2L a écrit :Niquer leur nièce de 13 ans, battre leur femme pour ensuite tuer leur voisin d'un coup de machette parce qu'il est soupçonné de sorcellerie....C'est la tout le charme de l'Afrique.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#119 Message par moinsdewatt » 14 sept. 2014, 12:43

Un robot pour fertiliser les cultures de maïs

Aux États-Unis, une entreprise propose les services d’un robot fermier pour fertiliser les champs de maïs. Le Rowbot est en effet capable de circuler entre les rangées de plantations sans les endommager afin de pulvériser des engrais. Cette agriculture de précision permettrait de mieux répartir le traitement sur la saison et de réduire les risques de pollution des cours d’eau en cas d’intempéries.


Le 12/09/2014 Par Marc Zaffagni, Futura-Sciences

Image

..........
http://www.futura-sciences.com/magazine ... ais-55189/

BS92_SAF
-+
-+
Messages : 1872
Enregistré le : 13 déc. 2011, 12:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#120 Message par BS92_SAF » 26 sept. 2014, 09:56

Quand on sera au coût marginal 0, sur une grande part du marché, alors il faudra des humains pour assurer la maintenance, la veille technologique et la recherche.
Le reste s'occupera du social, de l'environnement.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42897
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#121 Message par slash33 » 26 sept. 2014, 10:00

BS92_SAF a écrit :Quand on sera au coût marginal 0, sur une grande part du marché, alors il faudra des humains pour assurer la maintenance, la veille technologique et la recherche.
Le reste s'occupera du social, de l'environnement.
C'est parce que tu oublies que les machines peuvent effectuer la maintenance des machines. La veille et la recherche, ça viendra en son temps aussi.

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#122 Message par zaz.1 » 26 sept. 2014, 10:08

slash33 a écrit :
BS92_SAF a écrit :Quand on sera au coût marginal 0, sur une grande part du marché, alors il faudra des humains pour assurer la maintenance, la veille technologique et la recherche.
Le reste s'occupera du social, de l'environnement.
C'est parce que tu oublies que les machines peuvent effectuer la maintenance des machines. La veille et la recherche, ça viendra en son temps aussi.
Soit dit en passant, pourquoi "chercher", puisque l'on aura des esclaves pour bosser ?
Les grecs eux en profitaient pour philosopher. Ce devait être pas mal, puisqu'on en parle encore.

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 4459
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#123 Message par titano » 26 sept. 2014, 10:14

henryG a écrit :Moi j'ai un lave-linge, un lave vaisselle, un robot-aspirateur et un robot menager.
Et bien j'ai quand même gardé ma femme.
Il suffit d'acheter une Doll story et hop dehors.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Zemmour président !

BS92_SAF
-+
-+
Messages : 1872
Enregistré le : 13 déc. 2011, 12:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#124 Message par BS92_SAF » 26 sept. 2014, 12:39

slash33 a écrit :
BS92_SAF a écrit :Quand on sera au coût marginal 0, sur une grande part du marché, alors il faudra des humains pour assurer la maintenance, la veille technologique et la recherche.
Le reste s'occupera du social, de l'environnement.
C'est parce que tu oublies que les machines peuvent effectuer la maintenance des machines. La veille et la recherche, ça viendra en son temps aussi.
Je ne pense pas.
La maintenance faite par des machines, qui elles aussi seront à maintenir etc... Avec un panel de problématiques potentielles très large, nous en sommes trèèèèèèèès loin.
La veille et la recherche c'est impossible en l'état. Et ce n'est pas là de bouger.

En revanche le prérequis pour un coût marginal 0 c'est déjà l'autonomie/autarcie énergétique, qui passe par pas mal d'aménagements (install + infra) qui feront momentanément une hausse du travail humain.

Exemple sympa de premier pas vers l'autonomie energetique: http://www.franceinfo.fr/emission/modes ... 2014-16-17
Comme précisé, courant en Allemagne.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 6755
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#125 Message par henda » 26 sept. 2014, 17:18

BS92_SAF a écrit :Quand on sera au coût marginal 0, sur une grande part du marché, alors il faudra des humains pour assurer la maintenance, la veille technologique et la recherche.
Le reste s'occupera du social, de l'environnement.
Oui, mais ça ce sont des emplois déjà assez qualifiés, et il n'y aura pas assez de travail pour occuper des milliards d'humains à plein temps. Tout le monde ne pourra pas le faire.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#126 Message par moinsdewatt » 30 sept. 2014, 20:02

Total veut faire appel à des robots sur ses sites d'exploitation

29 sept 2014 enerzie

Elles s'appellent ARGONAUTS, FOXIRIS, VIKINGS, AIR-K, LIO et sont originaires d'Autriche, d'Espagne, de France, du Japon et de Suisse ; elles ont moins de 3 ans pour concevoir le premier robot autonome destiné aux sites de production d’hydrocarbures.
« Elles », ce sont les équipes que nous avons sélectionnées en partenariat avec l'Agence Nationale de la Recherche, dans le cadre du challenge Argos.

A la différence des appels traditionnels lancés par l'agence, Total finance à la fois les partenaires français et étrangers. Ces équipes vont recevoir jusqu’à 600.000 euros de financement de la part de Total. A partir de l’été 2015, trois compétitions successives vont être organisées afin de tester les différents modes de fonctionnement des robots avec les équipes.

Celles-ci seront ainsi soumises à différents types d’évaluation : présentation orale, soumission d’un dossier technique et épreuves sur un site industriel. Les évaluations seront dynamiques et les critères évolueront tout au long du challenge, en spécificité et en difficulté.

Trois stratégies de mobilité pour les solutions robotiques seront représentées : roues, chenilles et jambes. Le haut-degré d’autonomie visée pour les robots permettra une utilisation dans de nombreuses configurations de site et d’usage.

L'industrie pétrolière se trouve exposée à des situations potentiellement à risques. En conséquence, total a lancé en décembre 2013 un appel à projets international. L'objectif est de concevoir un robot capable de se déplacer sur ses sites d'exploitation, d'effectuer des tâches d'inspection, de détecter des anomalies et d'intervenir en situation d'urgence. Et globalement de renforcer la sécurité de nos équipes.

Après une compétition en plusieurs étapes, le gagnant sera désigné en décembre 2016.
voir les photos dans le lien :
http://www.enerzine.com/10/17659+total- ... tion+.html

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#127 Message par domcat74 » 02 oct. 2014, 09:35

Survie de l’espèce : le Grand Tournant selon Paul Jorion

Parce qu’enfin, dans notre incommensurable folie, nous nous sommes mis en tête de nous remplacer nous-mêmes par des machines, précipitant notre fin comme nous avons précipité la disparition de la moitié des animaux sauvages en 40 ans.
http://www.politis.fr/Survie-de-l-espec ... 28369.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#128 Message par moinsdewatt » 18 oct. 2014, 12:17

Les robots prendront-ils aussi le job des cadres ?

Par Elodie Buzaud 15 octobre 2014

Alors que le remplacement de l’homme par la machine inquiète, un cabinet d’études vient de révéler ses estimations sur l’avenir du travail. Et devinez quoi ? Les ouvriers ne seront pas les seuls à y laisser leurs jobs.

Watson, le programme d’intelligence artificielle, remplace déjà en partie les médecins. Quill, le logiciel de rédaction, les journalistes. Le robot Matilda pique leur place aux recruteurs en entretien d’embauche. Quant à l’algorithme Vital, il aide les grands patrons à prendre les bonnes décisions. Et ce n’est pas fini. « Un emploi sur trois sera remplacé par un logiciel, des robots ou des machines intelligentes, d’ici à 2025 ». C’est l’annonce faite par Peter Sondergaard, vice-président du cabinet de conseil américain Gartner lors de sa conférence Symposium/ITxpo (début octobre 2014 à Orlando, en Floride). C’est clair : les cadres aussi vont perdre leur job au profit du progrès technologique.

Plus personne ne travaillera sans robot

Plus rapides, infatigables, automatiques, les logiciels et robots aideront de plus en plus l’homme sur le plan opérationnel et technique. « Plus personne ne travaillera sans robot ni algorithme », estime Laurent Alexandre, chirurgien urologue adepte du mouvement transhumaniste et auteur de "La mort de la mort, Comment la techno médecine va bouleverser l’humanité" (éd. JC Lattès, 2011). Mais cela ne signifie pas qu’il n’y aura plus de job pour les cadres. Au contraire. « Les hommes deviendront des généralistes, à qui reviennent la décision politique », anticipe Laurent Alexandre.

Plus l’homme créé de robots, plus il créé d’emplois

Les jobs intellectuels vont évoluer grâce aux robots. Certaines personnes travailleront à développer encore d’autres robots, logiciels ou machines intelligentes. D’autres s’occuperont de gérer les conséquences de la vie avec les robots (règlementation, éthique, etc.). C’est pourquoi, « dans 3 ans, les compétences les plus recherchées concerneront : les machines intelligentes (et notamment les objets connectés), la robotique, le jugement automatisé et l’éthique, prévoit Peter Sondergaard de Gartner. Dans les 7 ans à venir, les métiers qui auront la cote seront : les spécialistes de l’intégration, les architectes numériques, les analystes règlementaires, les professionnels du risque. » L’économie numérique – drones, robots, logiciels, etc. – devrait créer une augmentation d’emplois de 500 % d’ici 2018 ! Car plus l’homme créé de robots, plus il créé d’emplois.

2 à 3 millions d’emplois déjà dus aux robots

Le cabinet Gartner n’est pas le premier à le signaler. Le spécialiste des études de marché anglais, Metra Martech, le prouvait déjà en 2011 dans une étude réalisée pour la Fédération internationale de la robotique. « En 2008, les robots avaient déjà créé 2 à 3 millions d’emplois », rappelle Raja Chatila, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de la robotique. Les États industrialisés ont bien pris conscience du phénomène. Corée du Sud, Japon, Royaume-Uni et France, notamment. La France a d’ailleurs doté son objectif de développement de la filière robotique d’un budget de 100 millions d’euros.
http://www.cadremploi.fr/editorial/actu ... adres.html

joesixpack
-+
-+
Messages : 2212
Enregistré le : 16 oct. 2009, 01:25

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#129 Message par joesixpack » 18 oct. 2014, 14:00

moinsdewatt a écrit : Plus l’homme créé de robots, plus il créé d’emplois
Ca n'est pas en répétant le même mensonge depuis 20 ans que ça changera la réalité de destructions d'emplois bien plus importantes que de créations.

guinioul
Messages : 888
Enregistré le : 13 avr. 2011, 14:10

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#130 Message par guinioul » 18 oct. 2014, 17:38

d'autant que bientôt les robots se programmerons eux mêmes et donc les robots produiront d'autres robots (enfin tant qu'ils auront de l’énergie) sans avoir besoin de l'homme . Que ferons alors les ingénieurs ?

ça peut paraitre fou mais si en 1900 (donc pas si loin) on avait dit à l'homme de cette époque qu'en 2014 on aurai des téléphones mobiles auxquels on pourrait parler pour leur donner des choses à faire comme transcrire des paroles en texte pour ajouter des rendez vous à un agenda ou envoyer des messages (google now, siri, toussa) il nous aurait clairement prit pour un taré et ne nous aurait probablement pas cru ...

À ce propos la série "real humans" n'est pas de la science fiction pour moi, c'est simplement de l'anticipation . Je ne pense pas qu'aucun homme politique ai prit conscience de la réalité qui sera la notre d'ici quelques décennies (enfin si tout ne s'est pas écroulé avant bien sûr :mrgreen: ), de ce fait il anticipent encore moins comment répartir la richesse entre les hommes vu que le travail humain ne pourra plus vraiment être source de revenu (et c'est déjà partiellement le cas) .

Ça n'est qu'une question de temps avant que les premières Intelligences Artificielles à fonctions cognitives apparaissent, une fois qu'elles seront là tout ira très vite pour elles . Il a fallu des millions de générations d'humains (et donc des milliers de milliers d'années) avant qu'on en arrive là ou on en est, ça ne sera pas le cas pour les IA de mon point de vue .

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#131 Message par moinsdewatt » 19 oct. 2014, 11:35

joesixpack a écrit :
moinsdewatt a écrit : Plus l’homme créé de robots, plus il créé d’emplois
Ca n'est pas en répétant le même mensonge depuis 20 ans que ça changera la réalité de destructions d'emplois bien plus importantes que de créations.
Verra t' on bientôt un mouvement ''luddite'' casser du robot comme il y a deux cents ans les opposant aux métiers à tisser mécanisés cassèrent des machines ?

Luddisme : http://fr.wikipedia.org/wiki/Luddisme

Image

joesixpack
-+
-+
Messages : 2212
Enregistré le : 16 oct. 2009, 01:25

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#132 Message par joesixpack » 19 oct. 2014, 12:05

Il y aura surement ce genre de mouvement mais hélas le combat est perdu d'avance pour eux, d'autant plus que cela précipitera la création de mini drones tueurs et autres robots zigouilleurs (pour protéger la population de la caillera ça n'arrivera jamais, par contre pour protéger des intérêts de la caste dominante là c'est sur que ça se concrétisera).

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#133 Message par moinsdewatt » 19 oct. 2014, 13:09

Un peu de prospective dans Les Echos :
Quel statut légal pour les robots ?

14 oct 2014

A mesure que les robots envahiront nos vies se posera la question de leur responsabilité juridique. Faudra-t-il les considérer comme de simples machines ou leur créer un statut à part ?

A défaut d’une âme, les robots pourraient bientôt avoir une éthique et même une responsabilité juridique. La question est relativement récente. Jadis, enfermés dans leurs usines, à l’abri dans des cages, les robots étaient des machines presque comme les autres. Ils débarquent désormais dans notre vie quotidienne. « L’émergence des robots de service change tout. Nous allons les croiser partout, que ce soit à la maison, dans l’entreprise ou au musée. C’est donc une source d’accident qui posera rapidement le problème de la responsabilité. Que se passe-t-il si un robot percute une personne âgée ? », s’interroge Jean-Pierre Merlet, chercheur à l’Inria impliqué dans des projets d’assistance aux personnes à mobilité réduite.

Mais le statut du robot est encore bien flou. Pour certains, ce n’est ni plus ni moins qu’une machine, certes très sophistiquée, mais dont l’autonomie est celle conférée par son concepteur. Dès lors, parler d’éthique peut sembler incongru. « Il faut d’abord parler de l’éthique des chercheurs », résume Raja Chatila, directeur de l’Institut des systèmes intelligents, qui a participé à deux projets européens sur l’éthique en robotique.

A l’autre extrémité, certains envisagent les robots comme une espèce en devenir, à terme proche des humains sur le plan intellectuel et même moral. C’est le cas de l’Américain Josh Storrs Hall, spécialiste des nanotechnologies et ancien président du Foresight Institute, qui imagine un avenir dans lequel nous serons entourés de nanomachines et de robots mus par de l’intelligence artificielle. Entre les deux, beaucoup pensent que les robots entrent dans une catégorie nouvelle, avec des devoirs, mais aussi des droits. Sera-t-il permis, par exemple, qu’un humain frappe un robot humanoïde ? « Un robot est une plate-forme autonome qui échappe à son propriétaire et n’est plus sous sa domination directe », plaide Alain Bensoussan, avocat spécialiste des technologies de l’information.

La façon de voir l’éthique en découle. En France, la Cerna, une commission de réflexion sur l’éthique dans les sciences du numérique, planche déjà sur le sujet. Son rôle sera de donner des avis sur les recherches menées dans les différents domaines d’applications (défense, santé, robots domestiques…), mais aussi sur les produits eux-mêmes. « Il faudra que ces robots évitent les défauts basiques », estime Raja Chatila. La machine devra éviter de tromper son utilisateur, savoir l’informer de ses actions en son absence, mais aussi les expliciter. Un aspect primordial dès lors qu’il s’agit d’aider les personnes en difficulté. « Un déambulateur intelligent imposant une trajectoire est par exemple très mal ressenti par l’utilisateur », estime Jean-Pierre Merlet.

Objet juridique non identifié

L’éthique est évidemment au centre du débat sur l’utilisation par l’armée de robots tueurs. Un logiciel, mis au point par l’Américain Ronald Arkin, permettrait par exemple de garantir que le robot respecte les ­conventions de Genève, le droit de la guerre et les règles d’engagement. Se rappelant de la tragédie du navire « Vincennes », dont le système automatique de tir Aegis avait ­confondu un Airbus iranien avec un chasseur, causant la mort de 290 personnes, Raja Chatila n’y croit pas pour des raisons techniques : « Ces textes sont sujets à interprétation, même pour les humains. Il y a ensuite le problème de la perception de la situation. » L’Onu s’est d’ailleurs inquiétée l’an dernier de l’émergence de ces « robots léthaux autonomes » (RLA), soulignant que « le fait d’autoriser des RLA à tuer des personnes risque de saper la valeur de la vie elle-même ».
...........
...........
la suite : http://www.lesechos.fr/idees-debats/sci ... 053208.php

lelien
Messages : 388
Enregistré le : 07 déc. 2012, 11:45

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#134 Message par lelien » 20 oct. 2014, 16:21

Vidéo un brin alarmiste, mais pertinente à long terme :



edit : zut, je pensais que les sous titre étaient en français... regardez sur leur site peut être?

joesixpack
-+
-+
Messages : 2212
Enregistré le : 16 oct. 2009, 01:25

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#135 Message par joesixpack » 20 oct. 2014, 17:49

Très bien cette vidéo ! Mais pour beaucoup de gens ça va être violent à assimiler et ils vont dénigrer et rejeter comme c'est d'ailleurs mentionné dans la vidéo elle même :mrgreen:

Et la réalité sera même pire que ce que décrit la vidéo car il y a les destructions collatérales: exemple si les véhicules sans chauffeur se généralisent, énormément de gens ne verront plus l'intérêt d'avoir leur propre véhicule , un nombre très limité et partagé de véhicules sera donc produit ... entrainant un gros plouf de l'industrie des véhicules dans son ensemble.

La seule chose qui fait vraiment peur c'est la vitesse à laquelle tout ça risque de nous arriver en pleine poire ... il y a 20 ans je me disais que tout cela était inévitable mais que j'aurai le temps de devenir un vieux croulant avant que ça se généralise ... maintenant je sais que je ne passerai pas à travers les gouttes ... :evil:

Avatar du membre
David75
~~+
~~+
Messages : 7785
Enregistré le : 07 févr. 2006, 14:51

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#136 Message par David75 » 20 oct. 2014, 20:57

Suffira de créer un plug anal géant et vert à mettre place Vendome pour gagner sa vie... Ah, ça a déjà été fait? 'Mot2Cambronne' ... :arrow:
Passez au golf, l'immobilier c'est hasbeen :D

guinioul
Messages : 888
Enregistré le : 13 avr. 2011, 14:10

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#137 Message par guinioul » 20 oct. 2014, 22:54

En fait le seul domaine ou les robots et les IA ne pourront jamais nous égaler c'est : la bêtise :mrgreen:

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#138 Message par ET46 » 21 oct. 2014, 13:02

joesixpack a écrit :Il y aura surement ce genre de mouvement mais hélas le combat est perdu d'avance pour eux, d'autant plus que cela précipitera la création de mini drones tueurs et autres robots zigouilleurs (pour protéger la population de la caillera ça n'arrivera jamais, par contre pour protéger des intérêts de la caste dominante là c'est sur que ça se concrétisera).
Le combat est perdu d'avance car il y a un endoctrinement permanent qui veut que la Science et la Technique soient toujours "bonnes" pour l'être humain. Ce point est éminemment discutable tant le "Progrès Technique" si vénéré a généré comme désagréments sur notre espèce et notre environnement.
On décrit souvent les ludittes comme des primates qui voulaient empêcher le Progrès Technique (forcément "vertueux") de s'imposer alors qu'il y avait une vraie critique de la nature de la production imposée par les machines, de la dégradation du sens du travail (passer de l'artisan soucieux du travail bien fait à l'esclave devant produire à la chaîne), et du mode de production en lui même amenant forcément le chômage et mettant les plus pauvres (n'ayant que leur force de travail à vendre) dans une situation de dominés car ils perdaient alors la maitrise sur l'outil de production.
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

lelien
Messages : 388
Enregistré le : 07 déc. 2012, 11:45

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#139 Message par lelien » 21 oct. 2014, 14:00

Ceci dit j'imagine volontiers un monde où le seul travail des humains sera artistique, politique ou scientifique. Un monde hédoniste, un monde que seule la jet set connait de nos jours. Mais aussi un monde dans lequel les hommes auront le temps de se poser des questions essentielles, de s'enrichir culturellement et humainement.

Mais mon intuition me dit que le changement ne se passera pas aussi pacifiquement et idéalement que cela. :?

nanne02
-+
-+
Messages : 1857
Enregistré le : 27 oct. 2010, 15:39

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#140 Message par nanne02 » 21 oct. 2014, 14:26

Ca sera d'autant moins marrant qu'humains et machines ne seront pas en concurrence uniquement sur le travail, mais aussi sur l'énergie...

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#141 Message par domcat74 » 22 oct. 2014, 14:22

L'homme contre la machine ! Ce grand robot construit par la société japonaise Omron a pour vocation de jouer au ping-pong. Selon un rédacteur du site Engagdjet (en anglais) qui s'est frotté à la bête, le robot possède d'excellents réflexes, mais son jeu comporte une faille : il ne peut atteindre les balles jouées près du filet. On peut le découvrir au salon de l'électronique CEATEC qui se déroule jusqu'au 11 octobre à Chiba, au Japon.


Image

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7971
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#142 Message par crispus » 22 oct. 2014, 14:52

guinioul a écrit :En fait le seul domaine ou les robots et les IA ne pourront jamais nous égaler c'est : la bêtise :mrgreen:
Pas sûr, si on leur en donne les moyens :twisted:
Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#143 Message par moinsdewatt » 22 oct. 2014, 20:36

Les pilotes de Formule I coutent trop cher.
Le constructeur automobile Audi travaille sur des voitures sans pilote particulièrement sportives. Pour en prouver les performances, il a fait faire à une RS 7 un tour sur le circuit d'Hockenheim, la laissant rouler en toute autonomie à 240 km/h.
http://www.usine-digitale.fr/article/au ... se.N292641

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12193
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#144 Message par moinsdewatt » 26 oct. 2014, 11:58

France : d'ici à 2025, les robots pourraient tuer trois millions d'emplois

Le Point - Publié le 26/10/2014

Une étude Roland Berger révèle que tous les secteurs, excepté l'éducation, la santé et la culture, seront touchés par l'automatisation des tâches.

L'ère des robots approche. Une étude exclusive du cabinet Roland Berger, relayée par Le Journal du dimanche, révèle que les automates pourraient supprimer trois millions d'emplois en France d'ici les dix prochaines années. Près de 20 % des tâches seraient en effet automatisées d'ici à 2025. Si quelques secteurs seraient épargnés - l'éducation, la santé et la culture -, l'étude révèle que l'agriculture, le bâtiment, l'industrie, l'hôtellerie, l'administration publique, mais aussi l'armée, la police, ou encore l'hôtellerie, les services aux entreprises et aux particuliers seraient touchés par l'automatisation des tâches.

Alors que les chiffres des demandeurs d'emploi ont enregistré un nouveau record au mois de septembre, l'étude du cabinet Roland Berger a de quoi inquiéter. D'autant plus qu'elle précise qu'en pertes brutes, le taux de chômage s'élèverait à 18 %.

Si l'arrivée de robots à divers postes va supprimer de nombreux emplois, certains seront toutefois créés, notamment dans le domaine des nouvelles technologies ou encore de la relation clients. Problème : cela ne représenterait au total que 500 000 postes. Comme le précise le JDD, "les tâches restantes seraient très polarisées : d'une part de la maintenance de robots, à faible valeur ajoutée. D'autre part, des métiers très pointus, avec une forte compétition au niveau mondial."

Les classes moyennes supérieures touchées

L'automatisation aura certains effets positifs sur l'économie de l'Hexagone. L'étude affirme notamment que la France engrangera près de 30 milliards d'euros de recettes fiscales et d'économies budgétaires. Plusieurs milliards d'euros de pouvoir d'achat, notamment sous forme de baisse des prix, seront par ailleurs libérés.

Associé au cabinet Roland Berger, Hakim El Karoui, cité par le journal, assure que "la robotisation pourrait être aux cols blancs ce que la mondialisation fut aux cols bleus", précisant qu'"elle va toucher les classes moyennes, y compris les classes moyennes supérieures". Et l'expert de conclure : "La machine saura faire sans l'homme à très court terme".
http://www.lepoint.fr/economie/france-d ... 730_28.php

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34139
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#145 Message par Pi-r2 » 26 oct. 2014, 12:02

oui, le chemin est clair, et si, comme le fait remarquer WolfgangK, les dirigeants avaient une meilleure connaissance de ce que l'informatique peut réellement apporter, on y serait déjà en fait. Il y a de nombreux domaines où l'on peut encore fortement réduire l'appel aux être humains, et ça touche clairement également les postes d'encadrement (un robot, lui, n'a pas besoin de garde chiourme pour faire le boulot).
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42897
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#146 Message par slash33 » 27 oct. 2014, 21:08

France : d'ici à 2025, les robots pourraient tuer trois millions d'emplois
C'est le compte-rendu gentillet. L'interview est beaucoup plus violente:

Pourquoi la robotisation peut faire disparaître près de la moitié des emplois d'ici 2035
Le Figaro Vox, le 27/10/2014
http://www.lefigaro.fr/vox/economie/201 ... i-2035.php
Comme je l'ai déjà écrit, ce qu'on appelle à tort robotisation et qui est en fait la poursuite d'un mouvement multiséculaire d'automatisation, est tout à fait capable de conduire à la disparition d'un tiers à la moitié des emplois d'ici 2035. Voitures sans chauffeur, drones effectuant des livraisons, travail dans la restauration, robots-infirmiers devraient fortement se développer, même s'il y a souvent un fossé entre le laboratoire et la vie réelle du fait des résistances sociales.

Mais ce chiffre aussi impressionnant soit-il reste proche du mouvement de tertiarisation qui a eu lieu entre 1970 et 2000. C'est là que cette étude est pernicieuse, le nombre d'emplois ou le niveau global d'activité ne sont pas figés. Un emploi peut disparaître mais d'autres apparaissent. Une perte nette de 2,5 millions d'emplois en dix ans et un taux de chômage à 18 % sont totalement faux! Comme nous avons surmonté la tertiarisation, nous surmonterons l'automatisation des services, à condition d'ajuster la formation. Ne tombons pas dans le piège tendu par les «déclonomistes», ces économistes du déclin qui veulent nous faire détester le progrès technologique.
Sur BFM TV, ils ont montré d'un ton cynique les futurs remplaçants de leurs présentateurs TV: des robots d'apparence humaine conçus au Japon. L'info est en fait de juin (article et vidéo ici: http://www.huffingtonpost.fr/2014/06/25 ... 28380.html ). Bon ok ils sont encore loin d'être parfaits mais l'esthétique a fait de sacrés progrès. Néanmoins, je pense que l'algorithme Delamarche va être difficile à mettre au point. :mrgreen:

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#147 Message par ET46 » 27 oct. 2014, 22:14

Croire que tous les besoins humains ne soient étanchés et qu'il n'y aura pas de nouveaux emplois, c'est oublier d'une part que les 4/5ème des êtres humains sur Terre aspirent à rejoindre ce niveau de vie et d'autre part nier l'infinité des besoins de l'être humain. Une plus forte productivité signifie des biens et services moins chers et donc un niveau de vie par tête plus important. Nos besoins n'ont jamais cessé de croître et l'offre nouvelle trouvera toujours preneurs.
Dans un monde qui voit ses ressources se rétrécir comme peau de chagrin, et dont la disponibilité devient critique dès à présent, ce discours fait beaucoup rire.
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

joesixpack
-+
-+
Messages : 2212
Enregistré le : 16 oct. 2009, 01:25

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#148 Message par joesixpack » 28 oct. 2014, 09:10

Toujours les mêmes recettes éculées:
étape 1 : la sombre réalité "on va vous le mettre bien profond et vous serez tous sdf"
étape 2: l'écran de fumée "la croissance est infinie et les emplois apparaissent par magie, donc dormez en paix braves gens"

En dehors des problèmes de ressources, il va falloir nous expliquer comment on forme l'idiocratie montante à des métiers ultra qualifiés. :mrgreen:

kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#149 Message par kesako » 28 oct. 2014, 09:14

joesixpack a écrit :En dehors des problèmes de ressources, il va falloir nous expliquer comment on forme l'idiocratie montante à des métiers ultra qualifiés. :mrgreen:
En encourageant les csp++ a faire des enfants :mrgreen:

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Que ferons-nous des humains quand les robots feront le t

#150 Message par ET46 » 28 oct. 2014, 09:27

joesixpack a écrit :Toujours les mêmes recettes éculées:
étape 1 : la sombre réalité "on va vous le mettre bien profond et vous serez tous sdf"
étape 2: l'écran de fumée "la croissance est infinie et les emplois apparaissent par magie, donc dormez en paix braves gens"

En dehors des problèmes de ressources, il va falloir nous expliquer comment on forme l'idiocratie montante à des métiers ultra qualifiés. :mrgreen:
Il me parait évident que la robotisation est la cause numéro 1 du sous emploi des gens peu qualifiés. Dans une société où le travail est la valeur cardinale, comment peut on préférer mettre des robots pour par exermple encaisser les péages autoroutiers, et en parallèle verser des revenus de subsistance type RSA aux personnes qui ont été éjectées de ces postes de travail?
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

Répondre