Les drones - UAV

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Répondre
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#201 Message par moinsdewatt » 25 juil. 2014, 18:09

L' avion Air Algérie qui s' est crashé hier à été retrouvé grace au Reaper de la defense et qui est stationné en Afrique.

http://www.leparisien.fr/international/ ... 027403.php

Image
Si deux Mirage 2000, basés à N'Djamena et Niamey ont participé aux recherches de l'épave du vol AH 5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le Nord Mali, c'est un drone de l'armée française qui a retrouvé l'appareil ce vendredi matin.

L'accident s'est produit dans la zone de Gossi à environ 100 km au sud-ouest de Gao, la plus grande ville du nord du Mali.

Achetés à l'américain General Atomics en 2013, deux drones MQ-9 Reaper (faucheuse en français) sont entrés en action depuis mi-janvier. Installés sur la base aérienne 101 au Niger. Une position stratégique qui permet à ces avions télécommandés de 4 700 kg, 20 m d'envergure avec une autonomie de vol de 24 heures d'effectuer des missions d'observation au Mali. Grâce à un turbopropulseur Honeywell de 900 chevaux, il est capable de voler en vitesse de croisière à 350 km/h. Sous la responsabilité de l'escadron 1-33 Belfort, six pilotes français ont été formés aux Etats-Unis.

..........
A terme, l'armée française devrait disposer de 5 à 7 Reaper pour environ 300 millions d'euros.
............

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#202 Message par eaudevian » 25 juil. 2014, 22:05

BAE’s ‘invisible’ jet makes second successful test flight

Image

[...]

During the latest tests, it flew in a fully ‘stealthy’ configuration, making it virtually invisible to radar.

The team changed all antennas on the aircraft to signature control variants and the air data boom on the nose was removed for the tests.

It used a specially designed system that allowed the aircraft to generate a full set of flight data, without the use of an external probe or boom.
http://www.blackburncitizen.co.uk/news/ ... st_flight/
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#203 Message par moinsdewatt » 26 juil. 2014, 12:01

sur Wikipedia BAE Systems Taranis

8 tonnes max au décollage. 10 m d'envergure
Mach 1.
1er vol en Aout 2013

defrance69

Re: Les drones - UAV

#204 Message par defrance69 » 26 juil. 2014, 12:12

c'est moi où il ne fait des mouvements latéraux qu'avec le train d’atterrissage sortie (et les capot de trains à 90° )?

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 7114
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Les drones - UAV

#205 Message par pimono » 26 juil. 2014, 12:46

defrance69 a écrit :c'est moi où il ne fait des mouvements latéraux qu'avec le train d’atterrissage sortie (et les capot de trains à 90° )?

Regardes bien, il y a un zizi entre les ailes.

defrance69

Re: Les drones - UAV

#206 Message par defrance69 » 26 juil. 2014, 13:04

pimono a écrit :
defrance69 a écrit :c'est moi où il ne fait des mouvements latéraux qu'avec le train d’atterrissage sortie (et les capot de trains à 90° )?
Regardes bien, il y a un zizi entre les ailes.
on parle pas du même
Image
ou alors si c'est le petit truc jaune, mon grand ami le rabbin goldberg il c'est raté

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#207 Message par eaudevian » 26 juil. 2014, 13:05

defrance69 a écrit :c'est moi où il ne fait des mouvements latéraux qu'avec le train d’atterrissage sortie (et les capot de trains à 90° )?
Qu'appelez-vous mouvements latéraux ? Si vous parlez de l'absence de gouvernes de lacet (surfaces mobiles permettant le contrôle du dérapage, autrement dit stabiliser et amortir les mouvements de dérapage), il y a de quoi être dubitatif effectivement. En tout cas ce ne sont pas les trappes de trains qui peuvent servir à cela, en effet celles-ci sont bien évidemment fermées en phase de croisière (sans compter que, des trappes de train, ça se voit certainement comme le nez au milieu de la figure au radar).

On peut émettre l'hypothèse que les surface mobiles chargées du contrôle du lacet sont les 4 spoilers ("plaques" mobiles situées en dessus et en dessous de chaque aile, servant habituellement d'aérofreins, en générant de la trainée, mais pourquoi pas, pouvant servir aussi à générer du lacet). Hélas ! se servir des spoilers doit certainement avoir une signature radar significative (ondes EM piégés dans l'ouverture offerte par les spoilers, puis renvoyées), aussi je doute que cela soit le cas, à moins d'admettre que l'avion ne soit en réalité pas totalement furtif.
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#208 Message par eaudevian » 26 juil. 2014, 13:15

moinsdewatt a écrit :1er vol en Aout 2013
Bien entendu la nouveauté citée dans l'article est le premier vol en configuration "furtive" (wikipedia n'est pas à jour sur ce point).
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#209 Message par moinsdewatt » 26 juil. 2014, 13:22

suite de ce post du 03 Oct 2013. viewtopic.php?p=1800622#p1800622

Chez les Tazus le programme X-47B se poursuit avec une phase II.
US Navy funds additional X-47B development

Northrop Grumman has received an additional $63 million from the US Navy to carry out “post-demonstration” development of its X-47B carrier-based unmanned air vehicle.

Announced on 26 June, the contract – dubbed Phase II – will see continued development of the test vehicle created under the navy’s unmanned combat air system – demonstration (UCAS-D) programme. The newly-contracted work is expected to continue until March 2015.

“These activities include continued X-47B aircraft systems, testbed and flight test support at both shore-based locations and associated carrier detachments,” the navy says.

Image

............
............
http://www.flightglobal.com/news/articl ... nt-400840/

en AVril 2014 il a fait ses premiers vols de nuit :

Image

source : http://www.gizmodo.com.au/2014/07/appar ... paceships/

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#210 Message par eaudevian » 26 juil. 2014, 15:17

moinsdewatt a écrit :en AVril 2014 il a fait ses premiers vols de nuit :
Pour un drone autonome,

on se demande bien ce que ça change. :|
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 3696
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Les drones - UAV

#211 Message par titano » 26 juil. 2014, 16:28

Ce qu'il peut observer peut-être ?
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#212 Message par eaudevian » 26 juil. 2014, 18:08

titano a écrit :Ce qu'il peut observer peut-être ?
Vous êtes malcomprenant ?

Je dit que faire voler un drone autonome la nuit plutôt que le jour ne requiert aucune technologie supplémentaire.
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

defrance69

Re: Les drones - UAV

#213 Message par defrance69 » 26 juil. 2014, 18:11

titano a écrit :Ce qu'il peut observer peut-être ?
non c'est encore mieux la nuit, rapport au infra-rouge en zone désertique...

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 3696
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Les drones - UAV

#214 Message par titano » 27 juil. 2014, 07:50

eaudevian a écrit :
titano a écrit :Ce qu'il peut observer peut-être ?
Vous êtes malcomprenant ?

Je dit que faire voler un drone autonome la nuit plutôt que le jour ne requiert aucune technologie supplémentaire.
Quand sait-tu ? Tu en est le constructeur ? Le personnel de mise en œuvre ? Commence par comprendre ma remaqure.
defrance69 a écrit :
titano a écrit :Ce qu'il peut observer peut-être ?
non c'est encore mieux la nuit, rapport au infra-rouge en zone désertique...
Encore faut-il la tester pour la valider, sens de ma remarque :roll:
Et la différence en le jour et la nuit ça peut être une cam normale le jour et l'IL la nuit.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#215 Message par eaudevian » 27 juil. 2014, 18:35

titano a écrit :
eaudevian a écrit :
titano a écrit :Ce qu'il peut observer peut-être ?
Vous êtes malcomprenant ?

Je dit que faire voler un drone autonome la nuit plutôt que le jour ne requiert aucune technologie supplémentaire.
Quand sait-tu ? Tu en est le constructeur ? Le personnel de mise en œuvre ? Commence par comprendre ma remaqure.
J'ai bien compris le sens de votre remarque,

je ne sais pas si vous avez saisi la mienne (= pas de prouesse à faire un vol de nuit).

Pour en revenir à la cam IR du X-47B, par construction elle fonctionne aussi bien la nuit que le jour, mais là on enfonce des portes ouvertes,

j'espère qu'ils ne vont pas dépenser trop de millions en essais en vol pour vérifier cette banalité. :|
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 3696
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Les drones - UAV

#216 Message par titano » 28 juil. 2014, 13:17

eaudevian a écrit :
titano a écrit :
eaudevian a écrit :
titano a écrit :Ce qu'il peut observer peut-être ?
Vous êtes malcomprenant ?

Je dit que faire voler un drone autonome la nuit plutôt que le jour ne requiert aucune technologie supplémentaire.
Quand sait-tu ? Tu en est le constructeur ? Le personnel de mise en œuvre ? Commence par comprendre ma remaqure.
J'ai bien compris le sens de votre remarque,

je ne sais pas si vous avez saisi la mienne (= pas de prouesse à faire un vol de nuit).

Pour en revenir à la cam IR du X-47B, par construction elle fonctionne aussi bien la nuit que le jour, mais là on enfonce des portes ouvertes,

j'espère qu'ils ne vont pas dépenser trop de millions en essais en vol pour vérifier cette banalité. :|
J'ai bien compris ta remarque d'où la mienne sur un autre point, vu qu'un drone on lui demande de voler dans un certain but. Ce n'est pas parce qu'une cam fonctionne bien de jour en vol, que la nuit c'est pareil. De plus, je ne connais pas les gammes de fréquences de l'appareil, mais le jour et la nuit, il y a des propagations différentes selon les fréquences. De plus avant et après le vol, il se passe des choses. Et les essais, c'est justement fait pour tout tester, même les banalités.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#217 Message par eaudevian » 28 juil. 2014, 17:00

titano a écrit :Et les essais, c'est justement fait pour tout tester, même les banalités.
Justement, non, il n'est pas intéressant de tout tester sur un X-47B.

Le X-47B est un démonstrateur de technologies, qui finira sous peu dans un hangar et/ou un musée de l'air (3 exemplaires en tout), par conséquent tous les aspects de ces engins n'ont pas vocation a être testés, seulement ceux qui apportent des connaissances ou des savoir-faire réutilisables pour les engins futurs.
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 3696
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Les drones - UAV

#218 Message par titano » 28 juil. 2014, 19:18

Bon ben envois leur un e-mail pour leur expliquer leur bêtise alors :lol:
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#219 Message par eaudevian » 28 juil. 2014, 21:03

titano a écrit :Bon ben envois leur un e-mail pour leur expliquer leur bêtise alors :lol:
Certainement pas.

Je n'ai rien contre les vols de nuit, peut-être tout simplement pour une raison X ou Y le seul créneau de d'essai disponible était la nuit,

ou bien peut-être ils voulaient faire des jolies photos ?

Qu'est-ce que j'en sais.
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#220 Message par moinsdewatt » 22 août 2014, 20:24

Frustré par le cadre réglementaire américain, Amazon lancerait ses drones de livraison en Inde

22 Aout 2014 Usine Nouvelle

Amazon pourrait étrenner ses drones de livraison en Inde, le cadre réglementaire lui étant plus favorable qu'aux Etats-Unis.

Amazon s'impatiente. Ce n'est qu'à l'automne 2015 que la FAA, l'autorité de l'aviation civile américaine, devrait éclaircir les règles d'utilisation des drones civils aux Etats-Unis. Mais rien n'indique qu'elles seront assouplies. En attendant, les prototypes du géant du e-commerce sont cloués au sol. Au début de l'été, Amazon a réitéré sa demande pour mener des tests en extérieur, au sein de son centre de R&D de Seattle. En vain.

Premiers tests en inde cet automne ?

Face à ce nouveau refus, Amazon serait tenté de mener ses tests hors des Etats-Unis. L'Inde aurait ses faveurs, selon le journal The Economic Times, qui indique que le groupe pourrait lancer une expérimentation prochainement à Bombay et Bangalore, où il est déjà installé. Amazon veut aller le plus rapidement possible et les tests pourraient débuter avant Divali, la fête des lumières en Inde, soit le 22 octobre, explique le journal.

Pour Amazon, qui doit encore lever de nombreux freins technologiques, l'envol de ses drones "Prime Air" en Inde serait une belle opération marketing, lui permettant de marquer des points face au leader du e-commerce dans le pays, l'indien Flipkart. Amazon n'a pas souhaité commenter les informations de The Economic Times of India.
http://www.usine-digitale.fr/article/fr ... de.N279589

Avatar du membre
henda
-++
-++
Messages : 4590
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Les drones - UAV

#221 Message par henda » 23 août 2014, 08:13

Ça va vite devenir le bordel au-dessus de nos têtes si tout plein de services se mettent à utiliser des drones :)

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 3696
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Les drones - UAV

#222 Message par titano » 23 août 2014, 09:55

Couplé à un logiciel de reconnaissance facial, ce sera top moumoute.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#223 Message par moinsdewatt » 29 août 2014, 17:27

Technologie : Google teste la livraison à domicile grâce à des drones

Boursier.com 229 Aout 2014

Après Amazon, c'est au tour de Google d'expérimenter son projet de livraisons de colis par drones, baptisé 'Project Wing'. La firme de Mountain View prévoit toutefois plusieurs années avant que le service ne soit véritablement opérationnel.

Vol sur commande
L'agence de presse Reuters rapporte que l'engin est capable de voler seul, une fois le trajet préenregistré. Il est ainsi parvenu à livrer un paquet de tablettes de chocolat à un agriculteur dans le Queensland, en Australie... Grâce à ces drones, Google cherche à offrir un service de livraison de marchandises plus rapide et moins polluant. Afin de mettre toutes les chances de son côté, le groupe a d'ailleurs acquis en avril dernier Titan Aerospace, un fabricant de drones basé à Moriarty, dans l'Etat du Nouveau Mexique.

Réglementation stricteGoogle devra toutefois faire face à plusieurs obstacles. Il lui faudra d'abord affronter Amazon qui a dévoilé en décembre dernier un projet similaire. Cela nécessitera aussi de faire évoluer la réglementation aérienne dans de nombreux pays. En France par exemple, le vol des drones civils fait l'objet d'une réglementation très stricte de la part de la DGAC. Aux Etats-Unis, la Federal Aviation administration assouplit petit à petit les règles de survol.
http://www.boursier.com/actualites/econ ... 25115.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#224 Message par moinsdewatt » 30 août 2014, 11:14

En vidéo : survolez les éruptions du Stromboli en drone

Cent ans après la naissance du célèbre volcanologue Haroun Tazieff, le Stromboli reste le pèlerinage obligatoire des passionnés de volcans. En activité permanente depuis au moins 2.000 ans, il permet de faire son « baptême du feu ». Son accès s’est largement démocratisé et l’on peut donc y marcher dans les pas des expéditions mythiques d’Haroun Tazieff et en rapporter des vidéos extraordinaires.


Le 29/08/2014 à 09:22 - Par Laurent Sacco, Futura-Sciences
.....................
visionnez la vidéo de 3'44". Vue depuis un drone.

http://www.futura-sciences.com/magazine ... one-54990/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#225 Message par moinsdewatt » 31 août 2014, 13:27

Atterrissage réussi d'un drone sur un véhicule en mouvement

Une équipe de spécialistes en robotique de l’Université canadienne de Waterloo a développé un système de contrôle et de synchronisation qui permet à un drone de se poser sur un véhicule autonome terrestre en mouvement. Cette technologie pourrait avoir des applications militaires, mais pas uniquement...

Le 31/08/2014 Par Marc Zaffagni, Futura-Sciences

Image
..............
http://www.futura-sciences.com/magazine ... ent-55025/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#226 Message par moinsdewatt » 01 sept. 2014, 19:04

Le robot faucon, véritable épouvantail pour aéroports

01 Sept 2014 Usine Nouvelle

Un jeune Néerlandais a créé une gamme de robots, répliques réussies de différents oiseaux de proie. Ces machines terrorisent les volatiles, qui fuient de peur de finir dévorés. Elles pourraient être utilisées dans les aéroports où les moineaux et autres animaux ailés provoquent des accidents en se coinçant dans les réacteurs des avions.

Le gazouillis des oiseaux est un son sympathique, sauf pour les pilotes d'avions lorsqu'ils décollent et atterrissent. Dans les aéroports, ces innocents volatiles peuvent devenir de redoutables tueurs, capables de provoquer un crash aérien en se coinçant dans les réacteurs d'un appareil. Fusées crépitantes, détonantes ou sifflantes, lasers… Des méthodes plus ou moins efficaces ont été développées pour les chasser. Dernière en date, les robots oiseaux de proie, développés par la start-up néerlandaise Clear Flight Solutions, présentés dans la vidéo ci-dessous.

Image

Nico Nijenhuis a créé une série d'appareils, les Robirds. Ils sont déclinés en plusieurs modèles : faucons, aigles... Le corps de ces machines ailées, imprimé en 3D, est fabriqué dans un matériau composite fait de nylon et de fibre de verre. Les ailes sont en mousse ultra résistante. Dans les zones où ils volent, ces robots effrayent les vrais oiseaux. Ils fuient de peur de finir en casse-croûte.

Difficile d'imiter le mouvement des ailes

Le jeune entrepreneur de 27 ans veut vendre ses appareils aux agriculteurs, pour que les volatiles cessent de venir piller les récoltes, mais également aux sociétés aéroportuaires. Les Robirds sont guidés actuellement en direct, avec une télécommande. Ils devraient devenir 100% autonomes, dans une zone définie à l'avance par leur propriétaire, d'ici la fin de l'année 2014.

Pour que les Robirds fassent bien leur travail, il fallait qu'ils ressemblent le plus possible à de vrais oiseaux de proie. Les animaux nuisibles identifient ces prédateurs en fonction de leur silhouette et du battement de leurs ailes. Reproduire ce mouvement complexe a été un défi pour Nico Nijenhuis, car les scientifiques ne savent pas encore exactement comment ce membre très particulier fonctionne. Les ailes de ses machines peuvent battre de haut en bas. Ce mouvement axial de base est complété par une oscillation de la pointe des ailes.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ts.N280435

voir la vidéo dans le lien ci dessus

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3651
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Les drones - UAV

#227 Message par al0 » 01 sept. 2014, 21:34

Syrie : l'EI conquiert une base grâce à un drone à 450 euros
lepoint.fr
31/08/2014
http://www.lepoint.fr/high-tech-interne ... 674_47.php
Ainsi, les combattants islamistes ont posté sur YouTube le 23 août dernier une vidéo de 14 minutes (aujourd'hui supprimée) montrant comment ils avaient conquis la dernière place forte des forces gouvernementales dans la région de Tabqa, en Syrie. Le plus surprenant, et inquiétant, dans cette vidéo : l'utilisation d'un simple drone grand public made in China, le DJI Phantom FC40, pour réaliser un repérage aérien de la base à attaquer.

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3651
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Les drones - UAV

#228 Message par al0 » 01 sept. 2014, 21:54

moinsdewatt a écrit :
Le robot faucon, véritable épouvantail pour aéroports

01 Sept 2014 Usine Nouvelle

Un jeune Néerlandais a créé une gamme de robots, répliques réussies de différents oiseaux de proie. Ces machines terrorisent les volatiles, qui fuient de peur de finir dévorés. Elles pourraient être utilisées dans les aéroports où les moineaux et autres animaux ailés provoquent des accidents en se coinçant dans les réacteurs des avions.

Le gazouillis des oiseaux est un son sympathique, sauf pour les pilotes d'avions lorsqu'ils décollent et atterrissent. Dans les aéroports, ces innocents volatiles peuvent devenir de redoutables tueurs, capables de provoquer un crash aérien en se coinçant dans les réacteurs d'un appareil. Fusées crépitantes, détonantes ou sifflantes, lasers… Des méthodes plus ou moins efficaces ont été développées pour les chasser. Dernière en date, les robots oiseaux de proie, développés par la start-up néerlandaise Clear Flight Solutions, présentés dans la vidéo ci-dessous.

Image

Nico Nijenhuis a créé une série d'appareils, les Robirds. Ils sont déclinés en plusieurs modèles : faucons, aigles... Le corps de ces machines ailées, imprimé en 3D, est fabriqué dans un matériau composite fait de nylon et de fibre de verre. Les ailes sont en mousse ultra résistante. Dans les zones où ils volent, ces robots effrayent les vrais oiseaux. Ils fuient de peur de finir en casse-croûte.

Difficile d'imiter le mouvement des ailes

Le jeune entrepreneur de 27 ans veut vendre ses appareils aux agriculteurs, pour que les volatiles cessent de venir piller les récoltes, mais également aux sociétés aéroportuaires. Les Robirds sont guidés actuellement en direct, avec une télécommande. Ils devraient devenir 100% autonomes, dans une zone définie à l'avance par leur propriétaire, d'ici la fin de l'année 2014.

Pour que les Robirds fassent bien leur travail, il fallait qu'ils ressemblent le plus possible à de vrais oiseaux de proie. Les animaux nuisibles identifient ces prédateurs en fonction de leur silhouette et du battement de leurs ailes. Reproduire ce mouvement complexe a été un défi pour Nico Nijenhuis, car les scientifiques ne savent pas encore exactement comment ce membre très particulier fonctionne. Les ailes de ses machines peuvent battre de haut en bas. Ce mouvement axial de base est complété par une oscillation de la pointe des ailes.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ts.N280435

voir la vidéo dans le lien ci dessus
merci, très intéressant
se pose toujours la question de l'autonomie,
pour être 100% autonomes ils faudrait qu'ils rejoignent après leur vol pré-programmé un point de rechargement des batteries (par induction ?), car j'imagine que l'autonomie ne doit pas être énorme.
et la question de l'utilisation par temps de pluie ou fort vent (je pense aux aéroports) ?

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#229 Message par eaudevian » 01 sept. 2014, 22:43

al0 a écrit :
moinsdewatt a écrit :
Le robot faucon, véritable épouvantail pour aéroports

01 Sept 2014 Usine Nouvelle

Un jeune Néerlandais a créé une gamme de robots, répliques réussies de différents oiseaux de proie. Ces machines terrorisent les volatiles, qui fuient de peur de finir dévorés. Elles pourraient être utilisées dans les aéroports où les moineaux et autres animaux ailés provoquent des accidents en se coinçant dans les réacteurs des avions.

Le gazouillis des oiseaux est un son sympathique, sauf pour les pilotes d'avions lorsqu'ils décollent et atterrissent. Dans les aéroports, ces innocents volatiles peuvent devenir de redoutables tueurs, capables de provoquer un crash aérien en se coinçant dans les réacteurs d'un appareil. Fusées crépitantes, détonantes ou sifflantes, lasers… Des méthodes plus ou moins efficaces ont été développées pour les chasser. Dernière en date, les robots oiseaux de proie, développés par la start-up néerlandaise Clear Flight Solutions, présentés dans la vidéo ci-dessous.

Image

Nico Nijenhuis a créé une série d'appareils, les Robirds. Ils sont déclinés en plusieurs modèles : faucons, aigles... Le corps de ces machines ailées, imprimé en 3D, est fabriqué dans un matériau composite fait de nylon et de fibre de verre. Les ailes sont en mousse ultra résistante. Dans les zones où ils volent, ces robots effrayent les vrais oiseaux. Ils fuient de peur de finir en casse-croûte.

Difficile d'imiter le mouvement des ailes

Le jeune entrepreneur de 27 ans veut vendre ses appareils aux agriculteurs, pour que les volatiles cessent de venir piller les récoltes, mais également aux sociétés aéroportuaires. Les Robirds sont guidés actuellement en direct, avec une télécommande. Ils devraient devenir 100% autonomes, dans une zone définie à l'avance par leur propriétaire, d'ici la fin de l'année 2014.

Pour que les Robirds fassent bien leur travail, il fallait qu'ils ressemblent le plus possible à de vrais oiseaux de proie. Les animaux nuisibles identifient ces prédateurs en fonction de leur silhouette et du battement de leurs ailes. Reproduire ce mouvement complexe a été un défi pour Nico Nijenhuis, car les scientifiques ne savent pas encore exactement comment ce membre très particulier fonctionne. Les ailes de ses machines peuvent battre de haut en bas. Ce mouvement axial de base est complété par une oscillation de la pointe des ailes.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ts.N280435

voir la vidéo dans le lien ci dessus
merci, très intéressant
se pose toujours la question de l'autonomie,
pour être 100% autonomes ils faudrait qu'ils rejoignent après leur vol pré-programmé un point de rechargement des batteries (par induction ?), car j'imagine que l'autonomie ne doit pas être énorme.
et la question de l'utilisation par temps de pluie ou fort vent (je pense aux aéroports) ?
Sans compter que,

le remède pourrait être pire que le mal ? (le drône-oiseau mal programmé qui fonce et fait exploser un moteur au décollage, qu'il était sensé protéger :| )
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3651
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Les drones - UAV

#230 Message par al0 » 02 sept. 2014, 10:10

eaudevian a écrit :
al0 a écrit :
moinsdewatt a écrit :
Le robot faucon, véritable épouvantail pour aéroports

01 Sept 2014 Usine Nouvelle

Un jeune Néerlandais a créé une gamme de robots, répliques réussies de différents oiseaux de proie. Ces machines terrorisent les volatiles, qui fuient de peur de finir dévorés. Elles pourraient être utilisées dans les aéroports où les moineaux et autres animaux ailés provoquent des accidents en se coinçant dans les réacteurs des avions.

Le gazouillis des oiseaux est un son sympathique, sauf pour les pilotes d'avions lorsqu'ils décollent et atterrissent. Dans les aéroports, ces innocents volatiles peuvent devenir de redoutables tueurs, capables de provoquer un crash aérien en se coinçant dans les réacteurs d'un appareil. Fusées crépitantes, détonantes ou sifflantes, lasers… Des méthodes plus ou moins efficaces ont été développées pour les chasser. Dernière en date, les robots oiseaux de proie, développés par la start-up néerlandaise Clear Flight Solutions, présentés dans la vidéo ci-dessous.

Image

Nico Nijenhuis a créé une série d'appareils, les Robirds. Ils sont déclinés en plusieurs modèles : faucons, aigles... Le corps de ces machines ailées, imprimé en 3D, est fabriqué dans un matériau composite fait de nylon et de fibre de verre. Les ailes sont en mousse ultra résistante. Dans les zones où ils volent, ces robots effrayent les vrais oiseaux. Ils fuient de peur de finir en casse-croûte.

Difficile d'imiter le mouvement des ailes

Le jeune entrepreneur de 27 ans veut vendre ses appareils aux agriculteurs, pour que les volatiles cessent de venir piller les récoltes, mais également aux sociétés aéroportuaires. Les Robirds sont guidés actuellement en direct, avec une télécommande. Ils devraient devenir 100% autonomes, dans une zone définie à l'avance par leur propriétaire, d'ici la fin de l'année 2014.

Pour que les Robirds fassent bien leur travail, il fallait qu'ils ressemblent le plus possible à de vrais oiseaux de proie. Les animaux nuisibles identifient ces prédateurs en fonction de leur silhouette et du battement de leurs ailes. Reproduire ce mouvement complexe a été un défi pour Nico Nijenhuis, car les scientifiques ne savent pas encore exactement comment ce membre très particulier fonctionne. Les ailes de ses machines peuvent battre de haut en bas. Ce mouvement axial de base est complété par une oscillation de la pointe des ailes.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ts.N280435

voir la vidéo dans le lien ci dessus
merci, très intéressant
se pose toujours la question de l'autonomie,
pour être 100% autonomes ils faudrait qu'ils rejoignent après leur vol pré-programmé un point de rechargement des batteries (par induction ?), car j'imagine que l'autonomie ne doit pas être énorme.
et la question de l'utilisation par temps de pluie ou fort vent (je pense aux aéroports) ?
Sans compter que,

le remède pourrait être pire que le mal ? (le drône-oiseau mal programmé qui fonce et fait exploser un moteur au décollage, qu'il était sensé protéger :| )
ahah oui, non, ne chasse pas ces gros oiseaux de métal, non qu'on te dit ! Mais qui m'a programmé ce piaf !
En revanche, ça me semble plus pertinent pour l'agriculture

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#231 Message par moinsdewatt » 12 oct. 2014, 12:53

Quand un faucon attaque et casse un drone - en vidéo

le 12 octobre 2014

Le résultat d’un combat entre un drone et un faucon est connu. C’est l’oiseau qui en sort vainqueur. Tout du moins d’après l’expérience vécue par Christopher Schmitt, un Anglais qui faisait voler son drone dans le ciel de Cambridge avant qu’il ne soit attaqué par un faucon.

Quand la nature s’attaque à la technologie, le combat est souvent inégal. Une preuve de plus a été apportée à cette maxime, inventée sur le tas, par un faucon le 8 octobre dernier en Angleterre. A Cambridge, jusqu’alors fameuse pour ses universités, moins pour ses rapaces de la famille des Falconidae, Christopher Schmitt a eu la douloureuse expérience de voir que son drone ne supportait pas les serres d’un faucon arrivé à toute vitesse.

Le faucon indemne, le drone touché

Alors que le drone survolait tranquillement le Magazine Beach Park de la cité anglaise, il a subi l’attaque rapide, non déclarée, d’un faucon qui n’a que très peu goûté de voir son espace aérien envahi par une machine quelque peu singulière : un drone, bijou de technologie, qui sert à Amazon pour des livraisons express, par exemple. Le résultat n’est on ne peut plus parlant. Une chute droite et vertigineuse qui aurait fait palir la pomme de Newton.

Bon prince, Christopher Schmitt, qui a mis la vidéo en ligne, a déclaré que les fonds générés par les annonces YouTube sur cette vidéo seraient reversés à la Massachusetts Audubon Society.
Image
video ici : http://www.terrafemina.com/societe/buzz ... video.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#232 Message par moinsdewatt » 20 oct. 2014, 20:21

Les drones allemands chargés de surveiller le cessez-le-feu en Ukraine cloués au sol par le froid

Une mission de la plus haute importance leur avait été confiée : les drones de reconnaissance Luna de l'armée allemande étaient chargés de vérifier que le cessez-le-feu est bien appliqué à l'est de l'Ukraine. Problème cependant… en raison du froid, ces engins restent cloués au sol. D'après un spécialiste, lorsque le thermomètre descend sous les -19 degrés, ces appareils à la pointe de la technologie tombent en effet comme des mouches.

.........
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... id.N291975

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#233 Message par moinsdewatt » 20 oct. 2014, 20:24

Retour sur Terre pour le drone spatial X37-B après 22 mois dans l'espace

20 oct 2014

Le véhicule spatial X37-B, version autonome et miniature de la Navette spatiale américaine, vient de revenir sur Terre après avoir passé presque deux ans en orbite. Sa mission reste confidentielle, mais l'armée américaine le décrit comme un programme expérimental visant à développer des véhicules spatiaux réutilisables, plus agiles et moins coûteux.

Le drone spatial X37-B, fabriqué par Boeing et opéré par l'US Air Force, s'est désorbité et a atterri le 17 octobre sur la base aérienne de Vandenberg. Il a ainsi mis fin à une épopée de 674 jours en orbite, son lancement ayant eu lieu le 11 décembre 2012 depuis la base de l'armée de l'air de Cap Canaveral.

Ce projet de véhicule spatial autonome avait été initié à l'origine par la Nasa avec Boeing en 1999 avant d'être repris par la Darpa en 2004 (date à laquelle il est devenu classifié), et enfin par l'armée de l'air des Etats-Unis en 2006. Il reprend un certain nombre de technologies développées pour la Navette spatiale américaine (Space Transportation System), dont sa forme caractéristique (en version miniature). Il est envoyé en orbite par un lanceur traditionnel. Une fois en orbite, il déploie des panneaux solaires pour s'alimenter en énergie. [...]

Lire l'intégralité de l'article sur Industrie & Technologies

Image
http://www.usinenouvelle.com/article/re ... ce.N292134

Image
http://www.industrie-techno.com/le-myst ... bite.33598

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Les drones - UAV

#234 Message par eaudevian » 20 oct. 2014, 20:43

moinsdewatt a écrit :
Retour sur Terre pour le drone spatial X37-B après 22 mois dans l'espace

20 oct 2014

Le véhicule spatial X37-B, version autonome et miniature de la Navette spatiale américaine, vient de revenir sur Terre après avoir passé presque deux ans en orbite. Sa mission reste confidentielle, mais l'armée américaine le décrit comme un programme expérimental visant à développer des véhicules spatiaux réutilisables, plus agiles et moins coûteux.

Le drone spatial X37-B, fabriqué par Boeing et opéré par l'US Air Force, s'est désorbité et a atterri le 17 octobre sur la base aérienne de Vandenberg. Il a ainsi mis fin à une épopée de 674 jours en orbite, son lancement ayant eu lieu le 11 décembre 2012 depuis la base de l'armée de l'air de Cap Canaveral.

Ce projet de véhicule spatial autonome avait été initié à l'origine par la Nasa avec Boeing en 1999 avant d'être repris par la Darpa en 2004 (date à laquelle il est devenu classifié), et enfin par l'armée de l'air des Etats-Unis en 2006. Il reprend un certain nombre de technologies développées pour la Navette spatiale américaine (Space Transportation System), dont sa forme caractéristique (en version miniature). Il est envoyé en orbite par un lanceur traditionnel. Une fois en orbite, il déploie des panneaux solaires pour s'alimenter en énergie. [...]

Lire l'intégralité de l'article sur Industrie & Technologies

Image
Il a attrapé Ébola ?
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#235 Message par moinsdewatt » 20 oct. 2014, 20:53

eaudevian a écrit : .....Il a attrapé Ébola ?
:lol:

Vous faites allusion à la tenue du personnel sur la photo.

En fait ce genre d' engin utilise certainement de l' hydrazine, qui est extrémement toxique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrazine

Ils doivent procéder à la vidange de l' hydrazine , ou simplement controler qu' il n' y a pas de fuite de ce produit.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#236 Message par moinsdewatt » 03 nov. 2014, 21:04

Pour abattre des drones trop envahissants, la Chine a la solution : un rayon laser

03 Nov 2014 Usine Nouvelle

Selon les médias officiels chinois, des ingénieurs du pays ont mis au point un rayon laser capable de neutraliser des drones légers à basse altitude. Une annonce intervenant à quelques jours de l'Apec, le Forum de coopération économique Asie-Pacifique, pour lequel Pékin a renforcé ses mesures de sécurité.

Alors qu'en France, les gendarmes chargés de surveiller les abords des centrales nucléaires sont autorisés à faire usage de leur arme en cas d'approche d'un drone, en Chine, on imagine des solutions plus sophistiquées.

Des ingénieurs chinois annoncent avoir mis au point un rayon laser capable de neutraliser des drones volant à moins de 500 mètres d'altitude, dans un rayon de 2 kilomètres, rapporte l'AFP.

China develops anti-#drone laser, targeting small aircraft at low attitude http://t.co/OMiTZI7Y7a (File pic) pic.twitter.com/SadVZXY8Fg

— China Xinhua News (@XHNews) 2 Novembre 2014
Le dispositif, fixe ou mobile, sorte de cube surmonté d'un canon, le tout en motif camouflage, serait capable de détruire sa cible cinq secondes après l'avoir repérée, indique l'académie chinoise d'ingénierie physique, l'un des protagonistes du projet avec la China Jiuyuan Hi-Tech Equipment Corp. Les médias officiels chinois publient des photos d'engins volants prétendument détruits par le système et annoncent un taux de succès de 100%, sur 30 essais.

Cette démonstration intervient à quelques jours de l'ouverture du forum de coopération Asie-Pacifique à Pékin. Un événement pour lequel les autorités ont renforcé les mesures de sécurité. Le système anti-drone est d'ailleurs appelé à jouer "un rôle majeur dans l'organisation d'événements urbains à l'avenir", précise Pékin.
http://www.usinenouvelle.com/article/po ... er.N294945

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3651
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Les drones - UAV

#237 Message par al0 » 03 nov. 2014, 21:38


defrance69

Re: Les drones - UAV

#238 Message par defrance69 » 03 nov. 2014, 21:54

pas vu passé l'info

et pour ceux qui ne savent pas ce que peu faire 400g de C4

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#239 Message par moinsdewatt » 09 nov. 2014, 12:26

Un drone pour lutter contre les frelons

Comment détruire sans risque un nid de Frelon haut perché ? Une société vient d'inventer un drone pour détruire les nids sans risque. Nos caméras sont montées à trente mètres de hauteur pour assister à la destruction d'un nid.

Efficace et sans risque. Ce drone anti-frelon peut monter à plusieurs dizaines de mètres de hauteur.
Télécommandé, il peut pulvériser l'insecticide à distance à l'aide d'une lance attachée au bout de l'appareil. Il y a de plus en plus de frelons asiatiques en France et il faut savoir qu un nid, cette année, va donner 200 nids l'année prochaine.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 88482.html

dans le lien , courte vidéo sur la destruction d' un nid de frelon à 30 m de hauteur dans un cyprès.

defrance69

Re: Les drones - UAV

#240 Message par defrance69 » 09 nov. 2014, 14:20


:oops:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#241 Message par moinsdewatt » 17 nov. 2014, 20:53

Comment policiers et gendarmes pourraient bientôt utiliser des drones

08 Oct 2014 Le Figaro

Le ministère de l'Intérieur envisage de pouvoir équiper les forces de sécurité de drones. Si quelques expérimentations ont déjà eu lieu, le cadre juridique reste entièrement à définir

Policiers et gendarmes pourront-ils bientôt surveiller une manifestation ou mener des enquêtes à l'aide de drones? C'est en tout cas le souhait du ministère de l'Intérieur qui réfléchit sérieusement à cette possibilité. Les forces de sécurité pourraient les utiliser «dès lors qu'ils ne portent pas atteinte aux libertés», a déclaré lundi le ministre Bernard Cazeneuve. Mais quels usages concrets pourraient-elles en faire? Comment respecter vie privée et utilisation des drones? Éléments de réponses.

Policiers et gendarmes utilisent-ils déjà des drones?

Oui, mais cette utilisation reste encore au stade de l'expérimentation. C'est notamment le cas à Saint-Astier en Dordogne, où le ministre de l'Intérieur s'est rendu lundi. Ce centre national d'entraînement des forces de gendarmerie expérimente depuis plusieurs mois trois drones. À l'occasion de cette visite, le ministre a assisté à une démonstration, utilisant l'un de ces engins volants dans le cadre d'une opération de maintien de l'ordre. Ces drones, qui peuvent voler jusqu'à 3000 mètres d'altitude et qui ont une capacité de vol pouvant aller jusqu'à deux heures, peuvent être utilisés lors d'émeutes ou de grandes manifestations pour repérer les mouvements de foule et éviter les débordements. Dans cette perspective, un test grandeur nature a été réalisé le mois dernier lors d'un match de ligue 2 à Créteil, en vue de l'Euro 2016 qui se déroulera en France. Mais pour l'instant, il n'y a aucun prototype techniquement opérationnel, précise-t-on au ministère de l'Intérieur.

Quelles utilisations possibles par les forces de sécurité?

Pour les policiers et les gendarmes, les drones amélioreraient considérablement leurs conditions de travail. «On pourrait être beaucoup plus efficaces au sol en ayant un œil téléporté dans les airs, pense Christophe Crepin de l'Unsa-police. On pourrait s'en servir contre la criminalité organisée (trafic de stupéfiants, par exemple), dans les violences urbaines ou encore lors de prise d'otages», suggère le policier joint par Le Figaro. Les drones ont aussi cet avantage de se faufiler dans des endroits difficiles d'accès. «Dans le cadre d'investigations, cet outil nous permettrait d'enquêter plus facilement dans des quartiers sensibles», explique à son tour Stanislas Goudon du syndicat de police Alliance. «Mais attention, prévient Christophe Crepin, il ne s'agit pas de mettre un drone derrière chaque citoyen. Il faut que les gens comprennent que c'est juste un support technique pour les équipes au sol».

Quelle sécurité pour ces drones?

De manière générale, l'utilisation des drones n'est pas sans risque. Mal contrôlé, l'appareil volant peut interférer avec d'autres types d'engins volants (ULM, hélicoptères, les avions en phase de décollage ou d'atterrissage). S'il survole une zone peuplée, l'appareil télécommandé peut potentiellement tomber sur la foule. C'est pourquoi le ministre de l'Intérieur tient à ce que ces drones soient utilisés «dans un cadre technologiquement maîtrisé». «Il faut que nous ayons toutes les garanties réglementaires», a-t-il ajouté. Pour l'heure, la réglementation des drones reste très mince et ne concerne que les engins civils. Seuls deux arrêtés (très complexes) datant d'avril 2012 encadrent la conception, l'utilisation de ces engins et de l'espace aérien, pour garantir la sécurité publique. Une réglementation spécifique aux drones de sécurité publique est donc à inventer.

Comment concilier vie privée et drones policiers?

Dès lors qu'il est équipé d'un appareil photo, d'une caméra mobile, d'un capteur sonore ou encore d'un dispositif de géolocalisation, un drone peut potentiellement porter atteinte à la vie privée, en captant et diffusant des données personnelles. «Mais actuellement, il n'existe aucune réglementation spécifique concernant les drones (y compris civils) et la vie privée, explique au Figaro Me Betty Sfez, spécialisée en droit des nouvelles technologies. Il faut se reporter à l'article 9 du Code civil pour garantir le droit à l'image et à la loi liberté et informatique pour la collecte des données personnelles», précise l'avocate.

Faut-il aller plus loin, surtout s'agissant de «drones policiers»? «Le législateur devra sûrement affiner le cadre réglementaire existant», pense Me Sfez. «Cette réglementation pourrait s'inspirer du régime de vidéoprotection», suppose de son côté Édouard Geffray, secrétaire général de la Cnil, qui travaille sur ces questions depuis 2012. Cette réglementation, qui exige que le public soit informé et interdit de filmer l'intérieur des habitations, risque d'être toutefois insuffisante. «Dans le cas de drones mobiles, il faudra probablement informer la personne filmée», relève le responsable de la Cnil. «Mais comment?», demande-t-il. Tout reste à faire.

Combien ça va coûter?

Au cours des trois prochaines années, quelque 108 millions vont être investis dans la modernisation de l'équipement de la police et la gendarmerie, sans préciser la part consacrée aux drones. «Il ne faudrait pas que le budget alloué aux drones empiète sur celui des unités de terrain», prévient Stanislas Goudon. Une crainte partagée par Christophe Crepin de l'Unsa-police, qui rappelle que les drones ne pourront jamais remplacer le travail d'un policier au sol.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... gination=4

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3651
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Les drones - UAV

#242 Message par al0 » 17 nov. 2014, 22:04

moinsdewatt a écrit :
Un drone pour lutter contre les frelons

Comment détruire sans risque un nid de Frelon haut perché ? Une société vient d'inventer un drone pour détruire les nids sans risque. Nos caméras sont montées à trente mètres de hauteur pour assister à la destruction d'un nid.

Efficace et sans risque. Ce drone anti-frelon peut monter à plusieurs dizaines de mètres de hauteur.
Télécommandé, il peut pulvériser l'insecticide à distance à l'aide d'une lance attachée au bout de l'appareil. Il y a de plus en plus de frelons asiatiques en France et il faut savoir qu un nid, cette année, va donner 200 nids l'année prochaine.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 88482.html

dans le lien , courte vidéo sur la destruction d' un nid de frelon à 30 m de hauteur dans un cyprès.
bizarre qu'ils disent qu'une société "vient d'inventer" ce type de drone, il y avait déjà un lien vers une vidéo en page 2 du topic, décembre 2013, un peu moins moderne, certes
viewtopic.php?p=1825896
Ca m'a l'air au point comme méthode, faut pas que le nid soit trop entouré de branches longues non plus

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3651
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Les drones - UAV

#243 Message par al0 » 21 nov. 2014, 18:10

Ambulance Drones Could Change The Future For Cardiac Arrest Patients
makezine.com
21/11/2014
http://makezine.com/2014/11/21/ambulanc ... -patients/
Within the next five years, the chance of survival from cardiac arrest could rise from an 8 percent survival rate to 80 percent due to drones. Graduate student Alec Momont of Delft University of Technology in the Netherlands designed an unmanned, autonomously navigating hexacopter that can deliver a defibrillator to a scene in less than half the time it takes an ambulance to arrive.
le drone défibrillateur, 100 km/h

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#244 Message par moinsdewatt » 22 nov. 2014, 21:21

Y aura-t-il des drones iraniens à Noël ?

Ou il est question du drone US qui avait été capturé en Iran en décembre 2011...........

Avatar du membre
parpayou
~~+
~~+
Messages : 5349
Enregistré le : 10 mai 2008, 18:54

Re: Les drones - UAV

#245 Message par parpayou » 22 nov. 2014, 22:01

Bah depuis Octobre, 36 drones ont survolé nos centrales nucléaires. Des gamins qui jouent aux billes...
La tâche à laquelle nous devons nous atteler, ce n'est pas de parvenir à la sécurité, c'est d'arriver à tolérer l'insécurité.

Avatar du membre
al0
-++
-++
Messages : 3651
Enregistré le : 31 mars 2009, 22:36
Localisation : 44

Re: Les drones - UAV

#246 Message par al0 » 22 nov. 2014, 22:34

d'ailleurs je me demande ce qu'un petit drone civil pourrait causer comme dommage à une centrale, pas possible d'installer des brouilleurs RF ? (comme on voit dans une vidéo à Berlin du Team BlackSheep)


moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#247 Message par moinsdewatt » 24 nov. 2014, 20:38

Des neurones dans un drone

23 Nov 2014 Usine Nouvelle

Equipé d’une puce électronique constituée de neurones en silicium, un drone pourrait faire son propre apprentissage en assimilant les caractéristiques d’un lieu ou d’un paysage lors d’un premier survol. C’est ce que tente de faire des chercheurs des laboratoires HRL (détenus par GM et Boeing), financés par la Darpa.

Les puces électroniques neuromorphiques sont des circuits intégrés qui miment la structure et le fonctionnement du cerveau : les connexions entre les unités de base - les neurones - s’établissent en réponse aux stimuli reçus via des canaux visuels, auditifs ou autres. Les réseaux de neurones, biologiques ou artificiels, sont en particulier doués pour reconnaître et identifier des formes ou des signaux, après un apprentissage sur le terrain.

Une équipe des laboratoires HRL, un centre de recherche conjoint de GM et Boeing, a décidé de tester cette technologie au profit des drones. Ils ont donc embarqué une puce de 576 neurones sur un drone spécialement conçu par le fabricant californien Aerovironment. Un engin ultra léger : 93 grammes, batterie comprise. La puce, elle, ne pèse que 18 grammes. Et surtout, elle fonctionne avec seulement 50 milliwatts de puissance. Car c’est un autre avantage des puces neuromorphiques de savoir réaliser des tâches complexes en consommant peu d’énergie. La puce embarquée reçoit et traite des données fournies par des capteurs optiques, infra-rouge ou à ultrasons.

Les premiers essais, assurent les chercheurs de HRL, ont confirmé qu’un tel système était capable d’apprentissage en vol. Les tests ont été financés par l’agence de la défense américaine, la Darpa, dans le cadre du projet Synapse sur les circuits électroniques neuromorphiques, auquel participe notamment IBM.
http://www.usine-digitale.fr/article/de ... ne.N298266

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#248 Message par moinsdewatt » 25 nov. 2014, 21:29

Vers une réglementation très restrictive pour les drones commerciaux aux Etats-Unis

25 Nov 2014 Usine Nouvelle

Selon le Wall Street Journal, la FAA, le gendarme des airs aux Etats-Unis, s'apprête à dévoiler un projet de réglementation très restrictif. Il encadre les vols de drones commerciaux aux Etats-Unis.

Six ans que les opérateurs de drones aux Etats-Unis attendent qu'une réglementation soit établie pour permettre le vol d'appareils à but commercial. Leur patience ne devrait être qu'à moitié récompensée dans les prochains mois : le vol de drones pour un usage non récréatif devrait être bientôt autorisé, mais strictement encadré par la FAA, la Federal Aviation Administration.

une réglementation défavorable aux drones de livraison

D'après le projet de réglementation que s'est procuré le Wall Street Journal, les vols de drones commerciaux ne seront autorisés qu'en journée. Ils ne pourront être pilotés que par des personnels ayant passé un permis spécifique. Ils auront l'obligation de garder l'appareil dans leur champ de vision : impossible, donc, d'effectuer des livraisons par drones, comme envisagé par Amazon. Les appareils ne seront pas autorisés à évoluer au-dessus d'une altitude de 400 pieds (120 mètres).

Cette réglementation concernerait tout type de drones de moins de 25 kilos. La FAA n'envisagerait pas de définir une réglementation spécifique pour les mini-drones, au grand dam des fabricants.

La FAA devrait officiellement présenter ses propositions d'ici la fin de l'année. Elles seront ensuite soumises au débat public. Il faudra encore de longs mois pour finaliser ces règles, et autoriser le vol de drones commerciaux dans le ciel des Etats-Unis.
http://www.usinenouvelle.com/article/ve ... is.N299490

Avatar du membre
Groumf
Messages : 1524
Enregistré le : 20 sept. 2007, 12:16
Localisation : Diffuse

Re: Les drones - UAV

#249 Message par Groumf » 26 nov. 2014, 11:29

La FAA va se faire reprimander en coulisse. Le gouvernement ( Executif et Legislatif pour une fois) leur demandait depuis des années de faire quelque chose de peu restrictif et ils sortent le contraire.
Ca va valser.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8936
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les drones - UAV

#250 Message par moinsdewatt » 02 déc. 2014, 21:52

Un hélicoptère de l'armée prend en chasse un drone près d'un site nucléaire

Le Point - Publié le 02/12/2014

"La Dépêche" affirme qu'une Gazelle de l'armée a suivi un appareil téléguidé près de la centrale nucléaire de Golfech.

C'est ce qu'on appelle employer les gros moyens. Selon La Dépêche, un hélicoptère Gazelle de l'armée a pris en chasse lundi 1er décembre vers 9 heures un drone qui survolait la zone interdite autour de la centrale nucléaire de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne. L'appareil militaire appartiendrait au 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau, et aurait été affecté à la surveillance aérienne du site sensible, survolé deux fois par des drones le 31 octobre et le 12 novembre derniers. L'information n'a pas été confirmée officiellement.

...........
http://www.lepoint.fr/societe/un-helico ... 281_23.php

Répondre