Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#201 Message par toto78 » 22 oct. 2012, 12:00

Hourvari a écrit :Le Haut conseil des biotechnologies réfute les conclusions de l'étude du Pr Séralini sur les OGM

Le HCB a réfuté, lundi 22 octobre, les conclusions de l'étude du Pr Séralini sur la toxicité d'un maïs génétiquement modifié, estimant qu'il n'y avait "pas de causalité entre les événements observés et la consommation de maïs NK603, traité ou non avec l'herbicide Roundup".
La corruption?
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#202 Message par toto78 » 22 oct. 2012, 12:00

Hourvari a écrit :http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

OGM : le Haut conseil des biotechnologies réfute les conclusions de Séralini

Le Monde.fr avec AFP | 22.10.2012 à 10h34
Le dispositif expérimental mis en œuvre est inadapté aux objectifs de l'étude", juge également le HCB. Et de relever "un nombre de rats par groupe insuffisant (...) pour pouvoir conclure à des effets statistiquement significatifs".
Ce qui n'a jamais gêné personne pour les essais de Monsanto...
Vendredi, fait rare, six académies nationales (agriculture, médecine, pharmacie, sciences, technologies et vétérinaire) ont publié un texte commun dans lequel elles se montrent très sévères avec l'étude en question : "un non-événement scientifique" dont "les nombreuses insuffisances" ne permettent "aucune conclusion fiable".
Il y en a une dans le tas qui avait dit que l’amiante, ce n’était pas dangereux. :twisted:
Plusieurs aspects de son étude sont visés : la taille des échantillons, le type de rats utilisés pour l'expérience (connu pour développer des tumeurs), le manque de précisions sur la composition des menus administrés aux rats, la faiblesse des modèles statistiques.
Taille des échantillons et rats: pas mieux côté Monsanto...
La corruption?
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#203 Message par toto78 » 22 oct. 2012, 12:01

Hourvari a écrit :Compléments depuis tout à l'heure:
Le HCB recommande toutefois qu'une "étude de long terme, indépendante et contradictoire soit entreprise sous l'égide des pouvoirs publics quant à la sécurité sanitaire du maïs NK603". Tout en jugeant que l'article du Pr Séralini "n'est pas conclusif", le Haut conseil veut néanmoins "répondre aux interrogations de la société" sur l'innocuité de ce maïs OGM.
Gilles-Eric Séralini avait estimé, la semaine dernière, avoir été "extrêmement mal reçu" au HCB. "Je ne comprends pas cette agressivité de la part d'agences, si ce n'est que mon travail démontre leur laxisme", a-t-il déclaré. Le Pr Séralini a reconnu que son étude avait "des limites statistiques, comme toutes les études faites avec dix rats" par groupe étudié. "Mais l'EFSA [l'agence européenne] a autorisé des maïs transgéniques sur la foi d'études avec 5 ou 6 rats, des travaux produits par l'industriel lui-même qui ne communique pas les données brutes de l'étude", déplore le biologiste.
Forcément, on n'arrive dans ces institutions qu'à un âge avancé, qui a appris à bien naviguer en respectant pouvoir politique et économique...
L'agence sanitaire française (Anses) doit rendre son avis cet après-midi. Le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll attend pour prendre position sur le dossier, mais il a indiqué que, "quoi qu'il arrive", il souhaite "poser la question globale des protocoles d'autorisation sur les OGM". La France, comme d'autres pays (Autriche, Hongrie, Grèce, Luxembourg, Roumanie, Bulgarie), a déjà pris ses distances avec certaines décisions européennes sur les OGM, comme sur le maïs MON810 de Monsanto, dont elle interdit la culture.
La corruption?
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
Franck14
Messages : 1367
Enregistré le : 24 août 2009, 14:07
Localisation : Calvados

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#204 Message par Franck14 » 22 oct. 2012, 12:21

toto78 a écrit :...
La corruption ?
La corruption ?
La corruption?
Les 3 ? Image

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#205 Message par toto78 » 22 oct. 2012, 12:25

Pas que. Il y a aussi tout simplement comme il le dit : des institutions doivent noter le travail qui pointe du doigt leur non-travail. En général dans ces cas-là, la note est mauvaise, vu que précisément ce ne sont pas gens sérieux.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#206 Message par ET46 » 22 oct. 2012, 13:01

Un parallèle parfait:
l'UCI obligée de déchoir Amstrong, alors que cette même UCI a failli (volontairement ou involontairement) pour l'attraper.
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

Avatar du membre
Franck14
Messages : 1367
Enregistré le : 24 août 2009, 14:07
Localisation : Calvados

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#207 Message par Franck14 » 22 oct. 2012, 13:14

ET46 a écrit :Un parallèle parfait:
l'UCI obligée de déchoir Amstrong, alors que cette même UCI a failli (volontairement ou involontairement) pour l'attraper.
:lol:
Voyons voir :?:
:idea:
:mrgreen:

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#208 Message par Hourvari » 22 oct. 2012, 13:44

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Ayé, l'agence de sécurité sanitaire française (Anses) aussi couvre les pires mais ouvre également la porte à la nécessité d'autres études, on se couvre au carré:

OGM : Les autorités scientifiques françaises critiquent les travaux de M. Séralini

LE MONDE | 22.10.2012 à 14h10 • Mis à jour le 22.10.2012 à 14h32

Par Stéphane Foucart
A la suite de ses homologues européenne, allemande, danoise et néerlandaise, l'agence de sécurité sanitaire française (Anses) a rendu publique, lundi 22 octobre, son opinion scientifique sur les résultats du biologiste français. Et ce, quelques heures à peine après que le Haut Conseil des biotechnologies (HCB) en a fait de même.
L'Anses est allée plus loin. "Nous avons obtenu de Gilles-Eric Séralini et son équipe qu'ils nous fournissent des données supplémentaires sur les vitesses d'apparition des pathologies et sur la mortalité des individus", explique Dominique Gombert, directeur de l'évaluation des risques de l'Anses. "Après avoir soumis ces données à des tests statistiques, il apparaît que les différences relevées entre les groupes traités et le groupe témoin ne sont plus significatives."

Cependant, l'agence ne se limite pas à une critique de l'étude du chercheur français. Les experts réunis par l'agence française ont entrepris une revue de la littérature scientifique, pour la situer par rapport aux travaux déjà publiés sur le maïs NK603 et l'herbicide RoundUp. Conclusion : la tentative de M. Séralini est "ambitieuse", "conduite en mobilisant de larges moyens" et elle se distingue par "l'originalité des questions qu'elle soulève".
Devant ces lacunes de connaissances, que n'ont pas comblées les travaux de M. Séralini, l'Anses et le HCB appellent à ce que des travaux soient financés par les pouvoirs publics pour répondre aux questions ouvertes sur la toxicité du NK603 et du RoundUp.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 41924
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#209 Message par slash33 » 22 oct. 2012, 16:14

"l'originalité des questions qu'elle soulève"
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire quand même. :lol:

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#210 Message par Hourvari » 22 oct. 2012, 16:23

2 liens utiles:
Mise à jour 14h37, AFP
Paris veut une remise à plat du dispositif européen d'évaluation des OGM. Déclaration du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.


http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/22 ... ref=france

http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/22 ... ref=france

Étude sur les OGM, comment Gilles-Eric Séralini a gagné la partie

Publication: 22/10/2012

Il a gagné car les études devront désormais être revues.


Stanislas Kraland

un utilisateur

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#211 Message par un utilisateur » 23 oct. 2012, 10:11

Hourvari a écrit :
Il a gagné car les études devront désormais être revues.
Exacte. Et si ca se trouve, c'était son but premier. Je n'ai rien à redire à ca. Il est temps de faire de vrai études qui ne souffriront aucun reproche.

Quoi qu'il en soit, son étude était bien pourrave quand même ^^.

Beuaaah

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#212 Message par Beuaaah » 23 oct. 2012, 10:14

pere collateur a écrit :
Hourvari a écrit :
Il a gagné car les études devront désormais être revues.
Exacte. Et si ca se trouve, c'était son but premier. Je n'ai rien à redire à ca. Il est temps de faire de vrai études qui ne souffriront aucun reproche.

Quoi qu'il en soit, son étude était bien pourrave quand même ^^.
Ben si c'est vrai que, comme il l'a dit, la patate OGM BASF a été autorisée avec une étude sur 5 rats, ça reste difficile de faire moins sérieux que ce qui s'est fait jusqu'à présent.

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#213 Message par Hourvari » 23 oct. 2012, 10:32

Son étude devait être démolie car sinon tout le système des validations antérieures explosait, et avec lui les scientifiques amis des 'experts', plus l'industrie.

Donc on ouvre un double parapluie:

- procédures à revoir, donc Gilles-Eric Séralini a gagné,
- mais on invalide ses conclusions pour couvrir le passé...et le présent.

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#214 Message par toto78 » 23 oct. 2012, 17:52

Beuaaah a écrit :
pere collateur a écrit :
Hourvari a écrit :
Il a gagné car les études devront désormais être revues.
Exacte. Et si ca se trouve, c'était son but premier. Je n'ai rien à redire à ca. Il est temps de faire de vrai études qui ne souffriront aucun reproche.

Quoi qu'il en soit, son étude était bien pourrave quand même ^^.
Ben si c'est vrai que, comme il l'a dit, la patate OGM BASF a été autorisée avec une étude sur 5 rats, ça reste difficile de faire moins sérieux que ce qui s'est fait jusqu'à présent.
Oui donc relativement tout sauf pourrave...
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#215 Message par Hourvari » 23 oct. 2012, 18:03

Tout ceci est quand même parfaitement scandaleux.

Mais le quidam de base n’en retiendra que la "faute" attribuée à Séralini...

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#216 Message par Pi-r2 » 23 oct. 2012, 18:32

à rapprocher du procès en sorcellerie fait en italie aux sismologues...
La seule réponse scientifique valide consiste à refaire une étude, avec un protocole décrit précisément par ces agences qui ont l'air de savoir ce qu'il faut faire ( :mrgreen: ) et fait dans deux laboratoires indépendants (au moins) dans deux pays différents du globe (et en même temps)
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

supercastor
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 02 juin 2008, 10:02

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#217 Message par supercastor » 23 oct. 2012, 19:14

Sauf qu'il ne faut pas oublier une dimension du problème :
L'étude de Séralini a coûté 3.6 millions d'euros et une étude avec plus de rats coûterait nettement plus. On va dire dans les 5 millions. Si on en fait deux, cela donne 10 millions à sortir.

Qui paye ?

Normalement c'est à Monsanto.

S'il doit sortir dix millions (voir plus, puisqu'il faut faire les tests à court et moyen terme) pour tous ses produits transgéniques anciens et à venir, cela risque du lui pourrir son rendement...

Si c'est la collectivité, on se fait clairement pigeonner.

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#218 Message par toto78 » 23 oct. 2012, 19:19

supercastor a écrit :Sauf qu'il ne faut pas oublier une dimension du problème :
L'étude de Séralini a coûté 3.6 millions d'euros et une étude avec plus de rats coûterait nettement plus. On va dire dans les 5 millions. Si on en fait deux, cela donne 10 millions à sortir.

Qui paye ?

Normalement c'est à Monsanto.

S'il doit sortir dix millions (voir plus, puisqu'il faut faire les tests à court et moyen terme) pour tous ses produits transgéniques anciens et à venir, cela risque du lui pourrir son rendement...

Si c'est la collectivité, on se fait clairement pigeonner.
Snif snif. Comme dit plus haut dans la file, la seule question à la fin, à laquelle on a trop tardé à répondre est : qui a besoin des ogm?
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

supercastor
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 02 juin 2008, 10:02

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#219 Message par supercastor » 23 oct. 2012, 19:29

Ben Monsanto pour faire des profits.

Et des personnes malades pour produire des médicaments. (Mais ceux-là, ne posent pas de problème visiblement).

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#220 Message par toto78 » 23 oct. 2012, 19:30

Oui je voulais dire des ogm en plein champs.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#221 Message par Hourvari » 26 oct. 2012, 13:32

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
L'équipe Séralini accuse l'EFSA de "mauvaise foi"

Le Monde.fr avec AFP | 26.10.2012 à 13h09 • Mis à jour le 26.10.2012 à 14h32
"Nous déplorons la mauvaise de foi de l'EFSA", écrivent dans un communiqué les membres du Criigen, qui a géré le financement de l'étude controversée du professeur sur le maïs OGM NK603 et le Roundup, publiée en septembre. L'équipe du Pr Séralini demande la publication des données sur la base desquelles l'EFSA a autorisé le NK603 et le Roundup, herbicide du groupe Monsanto le plus utilisé au monde, avant de transmettre ses propres données.
Lundi, tout en critiquant le manque de coopération du Criigen, l'autorité européenne a affirmé avoir décidé de mettre à disposition du chercheur tous les éléments l'ayant conduit à délivrer cette autorisation. Mais "quand on épluche les dossiers à notre portée depuis lundi seulement, il n'y a pas les données biologiques (analyses de sang, des tissus) sur lesquelles on peut travailler. C'est vraiment un jeu de dupe", a souligné vendredi le Dr Joël Spiroux, président du Criigen et coauteur de l'étude.

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#222 Message par toto78 » 26 oct. 2012, 18:44

Le problème c'est d'appeler ce genre d'institution "l'autorité".
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#223 Message par Hourvari » 29 oct. 2012, 13:20

http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... _3232.html

Comment un OGM, un pesticide et un système peuvent être toxiques

LE MONDE | 26.10.2012 à 14h09 • Mis à jour le 26.10.2012 à 14h51

Par Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen, Criigen
Dans le domaine de la toxicologie alimentaire, Food and Chemical Toxicology est sans aucun doute la revue la plus réputée au monde. Son comité de lecture a étudié quatre mois durant notre étude et pris soin de nous demander des analyses complémentaires avant d'accepter de la publier (Tous cobayes, Flammarion, 256 p., 19,90 euros).
A ce jour, plus de 160 scientifiques du monde entier nous ont apporté leur soutien ou souligné l'originalité de notre travail, dont l'unique statisticien de l'Académie des sciences.
Néanmoins, il y a un premier pas : l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) et le Haut Conseil des biotechnologies (HCB) appellent à tester dorénavant à long terme ces substances. Ce que quelques autres et moi-même n'avons cessé de réclamer depuis quinze ans. Les citoyens savent désormais que la science "digne" et "bonne", les autorités garantes de leur santé, n'ont jusqu'à présent pas cru bon de devoir l'exiger.
En 2003, ces mêmes comités ont accepté la mise sur le marché par Monsanto dudit maïs NK603 à partir de tests réalisés sur une durée huit fois inférieure à celle de notre étude, sur la même souche de rats (le Sprague Dawley, qui est le mammifère utilisé dans les expériences de ce type) et des groupes d'animaux analysés n'excédant pas dix individus (comme dans notre étude). Que le nombre de paramètres biologiques et d'organes analysés ait été très largement inférieur aux nôtres ne les a nullement empêchés de donner leur feu vert (je siégeais à l'époque à la commission du génie biomoléculaire). C'est du Dr Jekyll et Mr Hyde !

Ces agences reprochent à notre étude une faiblesse statistique, elles qui n'ont jamais exigé des industriels le dixième de ce qu'elles nous intiment de fournir aujourd'hui, elles qui ont même accepté, sans sourciller, des tests sanitaires de quatre-vingt-dix jours ou moins, menés sur des groupes de quatre ou cinq rats, par exemple pour la mise sur le marché de la pomme de terre Amflora (EFSA, 2006) !
Elles ont même parfois donné leur accord sans qu'il y ait eu tests sur des animaux. Elles nous réclament des détails encyclopédiques sans lesquels il leur "serait impossible de conclure à la validité de nos résultats", mais n'ont jamais exigé des industriels la simple transmission publique des analyses de sang dont elles ont pourtant confirmé qu'elles ne révélaient rien. Ce sont elles qui ont entretenu l'omerta des industriels sur les données sanitaires de leurs tests. "Secret industriel oblige", rétorquent-elles.
Surtout lorsqu'on est juge et partie et qu'aucune loi n'empêche les scientifiques ayant des conflits d'intérêt de siéger dans des commissions d'intérêt national ou international...
1. "Il serait particulièrement dangereux d'évoquer une nécessité éventuelle d'expériences à long terme à l'occasion de cet article...".

On croit cauchemarder en boucle. Ces académiciens qui, en leur temps, ont minimisé les dangers de l'amiante, etc., ne sont même pas capables de préconiser le minimum du minimum, des tests obligatoires de trois petits mois pour la mise sur le marché d'un OGM ; ni d'imposer qu'un pesticide soit testé dans sa formulation commerciale, tel que l'agriculteur ou le jardinier l'utilise (ce que nous avons fait dans notre étude).

Car l'industriel n'a l'obligation de tester à long terme que la molécule active (le glyphosate dans le cas du Roundup). Des adjuvants sont intégrés pour potentialiser l'effet d'un produit chimique ou d'un vaccin, mais cette synergie n'a aucune conséquence sur les organismes vivants... C'est bien connu puisque ce n'est pas testé.
Ces adjuvants sont dans bien des cas à l'origine d'effets secondaires non liés à la molécule active.
2. Contrairement à ce qu'ils me reprochent, je n'ai pas employé indifféremment les mots "tumeur" et "cancer" dans notre étude : le Roundup s'avère un perturbateur endocrinien, et nous avons constaté qu'il provoquait plus de cancers chez les femelles que chez les mâles.
3. "La mobilisation médiatique savamment orchestrée autour de travaux sans conclusion solide pose un problème éthique majeur." Vraiment ?

Mais minimiser les effets sanitaires, fermer les yeux sur les lacunes du système d'évaluation et les conflits d'intérêts, soutenir l'omerta industrielle, est-ce éthique et responsable ?
L'explosion des maladies chroniques depuis une soixantaine d'années devrait inciter nos responsables politiques à prendre en compte les alertes en matière de santé et d'environnement, et à ne pas cautionner la réfutation précipitée, la mise au pilori organisée.
Les scientifiques ont le droit de se tromper. Mais ils ont le devoir d'éviter ce qui peut être évitable : la plupart des grands scandales de santé publique le sont. La science que je pratique n'est pas faite pour nourrir l'ogre insatiable de la finance mais pour protéger les êtres humains d'aujourd'hui et de demain.
Science avec conscience serait la ruine de l'industrie. 8)

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#224 Message par Suricate » 29 oct. 2012, 13:52

A quand les produits dérivés ?

Je suis sûr qu'il y a un créneau pour une peluche de rat avec une tumeur amovible. Pour Noël ça ferait fureur.

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#225 Message par Hourvari » 29 oct. 2012, 14:35

Suricate baisse.
Oui, il le pouvait encore.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#226 Message par Pi-r2 » 29 oct. 2012, 15:25

supercastor a écrit :Sauf qu'il ne faut pas oublier une dimension du problème :
L'étude de Séralini a coûté 3.6 millions d'euros et une étude avec plus de rats coûterait nettement plus. On va dire dans les 5 millions. Si on en fait deux, cela donne 10 millions à sortir.

Qui paye ?.
Protection de la population donc l'état.
Si ça révèle un gros soucis, les amendes payées par Monsanto couvriront
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
SuperCarotte
Messages : 1596
Enregistré le : 26 mai 2005, 12:51
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#227 Message par SuperCarotte » 30 oct. 2012, 13:42

Une surprise (pour moi du moins), les pseudos études toxicologiques ne sont en fait même pas nécessaire pour autoriser une plante GM : http://www.infogm.org/spip.php?article5249
Ainsi, le dossier du coton GHB614 de Bayer Cropscience, modifié pour résister aux herbicides à base de glyphosate, destiné à l’importation, la transformation, l’alimentation humaine et l’alimentation animale et autorisé depuis le 17 juin 2011, ne comportait, comme le souligne l’Anses, dans son avis rendu le 8 juillet 2008, « aucune étude de toxicité sub-chronique de 90 jours chez le rat avec l’aliment ». Cette absence n’a pas gêné l’AESA qui, dans son avis du 5 mars 2009, écrit que « sur la base des analyses de comparaison, le panel OGM de l’AESA a conclu que le coton GHB614 est équivalent en composition et agronomiquement à son comparateur non GM et aux autres variétés de coton conventionnel à l’exception du transgène introduit.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#228 Message par Suricate » 30 oct. 2012, 13:48

Hourvari a écrit :Suricate baisse.
Oui, il le pouvait encore.
J'ai attaqué le plancher et je me lance dans la géothermie. Le potentiel est énorme parait-il.

Javi050
Messages : 1219
Enregistré le : 18 juil. 2009, 11:43

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#229 Message par Javi050 » 15 nov. 2012, 14:13

Réaction d'un groupe de scientifiques à la critique de l'étude de Séralini.

Je suis en complet accord avec ce qui est dit ici, à la fois sur les critiques d'ordre scientifiques que l'on peut faire sur l'étude de Séralini, et sur la critique des réactions à cette étude. :wink:
Devant l’incroyable levée de boucliers suscitée par la publication de Gilles-Éric Séralini et de son équipe dans le journal Food and Chemical Toxicology, nous, membres de la communauté scientifique, tenons à affirmer les points suivants.

- D’une part, les scientifiques qui se sont exprimés sur ce sujet l’ont fait en leur nom propre et ne peuvent prétendre représenter la communauté scientifique dans son ensemble [NDR: allusion à la condamnation de Séralini par "six académies" qui est en fait une condamnation par certains membres de ces académies, sans débat contradictoire en leur sein]. Le fait qu’un groupe d’une douzaine de personnes prétendant représenter six académies ait décidé d’un communiqué commun sans débat est contraire au fonctionnement normal de ces institutions et interroge sur la vision de la science et de la technologie (et de leur utilité sociale) ayant présidé à une telle décision (au contraire, par exemple, du débat organisé par l'Académie des Sciences dans le cadre de la polémique sur le changement climatique, à l'issue duquel la responsabilité de l'homme a été avérée). Nous saluons sur ce point la réaction salutaire du seul statisticien de l’Académie des Sciences, Paul Deheuvels.

- D’autre part, le protocole suivi dans cette étude présente des défauts qui font débat au sein de la communauté scientifique. Mais en tout état de cause, disqualifier le protocole suivi dans le cadre de cette étude revient à disqualifier du même coup les données ayant fondé les décisions d’acceptation des OGM par les experts. Il est remarquable de voir ces mêmes experts accepter (même s’ils le critiquent parfois) un protocole expérimental quand il donne des résultats qui vont dans le sens de l’acceptation d’une technique et le démolir aussi ardemment quand les résultats vont dans le sens opposé. Ceci est à notre avis totalement contraire à toute déontologie scientifique. Nous affirmons donc que, si les observations en débat méritent d’être confirmées par des expériences de plus grande ampleur, cela s’applique également aux tests qui ont servi à autoriser toutes les plantes transgéniques actuellement sur le marché. Si toute cette histoire aboutit au moins à ce résultat, elle aura été utile.

Nous sommes profondément choqués de l’image de notre communauté que cette polémique donne aux citoyens. L'expertise des risques pour la santé humaine ou l'environnement est une activité difficile qui doit faire face à de nombreuses incertitudes. Beaucoup des menaces qui pèsent sur notre planète ont été révélées par des scientifiques isolés puis confirmées par des études nombreuses venues de la communauté scientifique. En l’occurrence, il serait bien plus efficace de mettre en œuvre des recherches sur les risques sanitaires et environnementaux des OGM et des pesticides, d'améliorer les protocoles toxicologiques utilisés pour leur mise sur le marché et de financer une diversité de chercheurs dans ce domaine que de créer des affrontements entre deux camps nourris de préjugés et d'idéologies. Nous pensons que notre communauté doit garder le souvenir d’erreurs passées, concernant l’amiante par exemple.

Enfin, nous tenons à assurer à nos concitoyens qu’il existe également, dans la communauté scientifique, un nombre important de chercheurs qui sont convaincus qu’il faut prendre au sérieux les risques associés aux technologies et qui estiment que, si les chercheurs d’une part, et les applications sociales de la science d’autre part, sont par construction liés à des idéologies, des croyances et/ou des intérêts, la démarche scientifique doit, elle, s’efforcer de rester aussi indépendante que possible pour jouer pleinement son rôle dans la société.

Liste des signataires.

Andalo Christophe MC UPS Toulouse Arnaud-Haond Sophie Chercheuse IFREMER Atlan Anne CR CNRS Auclair Daniel DR INRA Austerlitz Frédéric DR CNRS Barot Sébastien DR IRD Bancal Marie-Odile MC AgroParisTech Becker Nathalie MC MNHN Bellé Robert Pr UPMC Bérard Sèverine MC U Montpellier 2 Blondel Jacques DR CNRS Boëte Christophe CR IRD Boistard Pierre DR INRA Bonhomme François DR CNRS Bonhomme Vincent Institut Français de Pondichéry Bonnet Timothée Doctorant U Zurich Bonneuil Christophe CR CNRS Bonnin Isabelle CR INRA Bosc Pierre-Marie Chercheur CIRAD Boudouresque Charles Pr U Aix-Marseille Bourdineaud Jean-Paul Pr U Bordeaux Boyen Catherine DR CNRS Brèthes Daniel DR CNRS Casas Jérôme Pr U Tours Cézilly Franck Pr U Bourgogne Chabert Michèle MC EPHE Champagnon Jocelyn Post Doc Charpentier Anne MC U Montpellier 2 Charmantier Anne CR CNRS Chikhi Lounès DR CNRS Cochard Hervé DR INRA, Correspondant de l'Académie d'Agriculture Colas Bruno MC U Paris Diderot Combes Claude Pr U. Perpignan, Membre de l'Académie des Sciences Da Lage Jean-Luc DR CNRS David-Benz Hélène Chercheuse CIRAD Darlu Pierre DR CNRS De Decker Sophie Post-Doctorante, NOAA, US de Foresta Hubert CR IRD de Reviers Bruno Prof MNHN Dedeine Franck MC U François Rabelais Tours Delesalle Bruno MC EPHE Destombe Christophe Prof UPMC Devaux Céline MC U. Montpellier2 Djikeussi Eléonore CH Niort Dorin Bruno Chercheur CIRAD Dufumier Marc Pr AgroParisTech Dugue Patrick Chercheur CIRAD Dulcire Michel Chercheur CIRAD Dutech Cyril CR INRA Elias Marianne CR CNRS Enjalbert Jérôme CR INRA Fabre Pierre Chercheur CIRAD Fady Bruno DR INRA Ferdy Jean-Baptiste Pr U Toulouse 3 Ferrière Régis Pr ENS Ulm Figuié Muriel Chercheuse CIRAD Frascaria Nathalie Pr AgroParisTech Fort Philippe DR CNRS Gautier Christian Pr U Lyon Gavotte Laurent MC U Montpellier 2 Gerber Sophie CR INRA Grandcolas Philippe Prof MNHN Goldringer Isabelle DR INRA Gouyon Pierre-Henri Pr MNHN Hautekeete Nina MC U Lille 1 Heams Thomas MC AgroParisTech Herbette Stéphane MC U Clermont-Ferrand Henry Claude Pr Columbia University Heyer Evelyne Pr MNHN Hospital Frédéric DR INRA Huet Sylvie DR INRA Humbert Jean-François DR INRA Jeandel Catherine DR CNRS Jarne Philippe DR CNRS Joron Mathieu CR CNRS Juffé Michel Pr PontsParisTech Kjellberg Finn DR CNRS Lachièze Rey Marc DR CNRS Lançon Frédéric Chercheur CIRAD Laurans Marilyne Chercheuse CIRAD Laurenti Patrick MC U Diderot Lavigne Claire DR INRA Lemeilleur Sylvaine Chercheuse CIRAD Le Gall Line MC MNHN Le Moguédec Gilles Chercheur CIRAD Lévy-Leblond Jean-Marc Pr U Nice Lipinski Marc DR CNRS Loeuille Nicolas Pr UPMC Londe Sylvain Doctorant UPMC Lorand Isabelle Chirurgienne Louchart Antoine CR CNRS Machon Nathalie Pr MNHN Mallefet Jérôme Pr U Catholique de Louvain Mariojouls Catherine Pr AgroParistech Maris Virginie CR CNRS Mignot Agnès Pr Université Montpellier 2 Millier Claude Pr AgroParisTech Mirleau Pascal MC U Aix-Marseille Moulia Catherine Pr U Montpellier 2 Morin Edgar DR CNRS Nabholz Benoit MC U Montpellier 2 Nicolas Valérie IR INSERM Nieberding Caroline Pr U Catholique de Louvain Olivieri Isabelle Pr U Montpellier 2 Paillet Yoan IR IRSTEA Palka Laurent MC MNHN Pape Moller Anders DR CNRS Papy François DR INRA Pasqualini Vanina Pr U Corse Petit Éric MC U Rennes 1 Poirier Florence IR U Paris 13 Ponsard Sergine Pr U Toulouse Potin Philippe DR CNRS Quilichini Angélique MC détachée CNRS Raymond Michel DR CNRS Refrégier Guislaine MC UPS Orsay Reynaud - Yann Post-Doctorant, NOAA, US Rognon Xavier MC AgroParisTech Rousseau Denis-Didier DR CNRS Ulm Rousset François DR CNRS Saatkamp Arne MC U Aix-Marseille Saint-James Emmanuel MC UPMC Salmona Jordi Doctorant U Lisbonne Sartor Pierre CR CNRS Selosse Marc-André Pr U Montpellier 2 Sicard Mathieu MC U Poitiers Shykoff Jacqui DR CNRS Testart Jacques DR INSERM Thomas Mathieu PostDoc INRA Tully Thomas MC U Paris 4 (CNRS) Valero Myriam DR CNRS van Vliet Geert Chercheur CIRAD Vela Errol MC U Montpellier 2 Velot Christian MC U Psud Orsay Verlaque Marc CR CNRS Verrier Etienne Pr AgroParisTech Volovitch Michel Pr ENS Ulm Vriz Sophie Pr U Paris Diderot Warlop François CR GRAB Weill Mylène DR CNRS.

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#230 Message par toto78 » 15 nov. 2012, 19:28

Voila qui rassure un brin quant à la relativité du délitement des élites où la corruption semble avoir gangréné toute la société.... Personnellement j'aurais aussi grassé :
Ceci est à notre avis totalement contraire à toute déontologie scientifique.
D'ailleurs Hollande ou Ayrault seraient bien inspirés de faire quelques purges.
Modifié en dernier par toto78 le 20 nov. 2012, 18:59, modifié 1 fois.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#231 Message par Hourvari » 20 nov. 2012, 18:48

http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... onale.html

Affaire Séralini: une audition à l'Assemblée Nationale

Nombreux liens,y compris vers les autres interventions.

Seule est reproduite celle de Sylvestre Huet (Journaliste à Libération, c'est son blog).

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#232 Message par toto78 » 20 nov. 2012, 19:02

Excellent ! Je vais de suite écouter le brillant Villani.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#233 Message par toto78 » 20 nov. 2012, 22:29

Bon en fait le gars qui a écrit l'article en lien c'est le même qui est insupportable sur la vidéo.
Villani est brillant bien entendu mais Séralini le recadre quand-même sur la non possibilité de faire de la science correctement dans ces conditions.
Pour ceux que ça intéresse, attention l'assemblée retire les vidéos au bout d'un certain temps.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
tim05
-+
-+
Messages : 2273
Enregistré le : 30 sept. 2008, 22:27

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#234 Message par tim05 » 21 nov. 2012, 12:07

Hourvari a écrit :http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... onale.html

Affaire Séralini: une audition à l'Assemblée Nationale

Nombreux liens,y compris vers les autres interventions.

Seule est reproduite celle de Sylvestre Huet (Journaliste à Libération, c'est son blog).
Le texte de Villani ici :http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... ale-2.html
Ça a quand même un peu plus de gueule que nos bavardages. :mrgreen:
C'est moi le mec qui mange les simili-gaufres au chocolat des distributeurs.

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#235 Message par Hourvari » 28 nov. 2012, 17:33

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

L'étude Séralini sur la toxicité des OGM "enterrée" par les experts européens
Le Monde.fr avec AFP | 28.11.2012 à 16h49 • Mis à jour le 28.11.2012 à 17h19 Par Pierre Le Hir
L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a défintivement rejeté, mercredi 28 novembre, l'étude controversée du biologiste français Gilles-Eric Séralini, publiée le 19 septembre dans la revue Food and Chemical Toxicology, sur la toxicité du maïs OGM NK 603 de Monsanto et de l'herbicide Roundup.

"Les lacunes importantes constatées dans la conception et la méthologie de l'article (...) impliquent que les normes scientifiques acceptables n'ont pas été respectées et, par conséquent, qu'un réexamen des évaluations précédentes de la sécurité du maïs génétiquement modifié NK 603 n'est pas justifié", écrit l'EFSA.
:arrow: moins de failles que les précédentes
:arrow: mais des failles
:arrow: on garde les résultats antérieurs. :mrgreen:

Beuaaah

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#236 Message par Beuaaah » 28 nov. 2012, 18:29

Pour une surprise, c'est une surprise !

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#237 Message par Hourvari » 28 nov. 2012, 18:48

Beuaaah a mauvais esprit. :P :wink:

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#238 Message par toto78 » 28 nov. 2012, 20:11

Au moment où le Pérou interdit les ogm pour 10 ans.
http://www.ecolodujour.com/article-le-p ... 07586.html
Cette interdiction concerne la culture de plantes génétiquements modifiées, l'élevage de bétail ou de poissons transgéniques. Par contre, est toujours autorisée la recherche en milieu confiné. De même, les produits contenant des OGM dans l'alimentation peuvent encore être importés au Pérou mais le gouvernement actuel cherche à renforcer les obligations d'étiquetage en cas de présence d'OGM.
Tout ce qu'il y a de plus normal, sage, sain.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

toto78
~~+
~~+
Messages : 12656
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#239 Message par toto78 » 28 nov. 2012, 20:14

Hourvari a écrit :http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

L'étude Séralini sur la toxicité des OGM "enterrée" par les experts européens
Le Monde.fr avec AFP | 28.11.2012 à 16h49 • Mis à jour le 28.11.2012 à 17h19 Par Pierre Le Hir
L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a défintivement rejeté, mercredi 28 novembre, l'étude controversée du biologiste français Gilles-Eric Séralini, publiée le 19 septembre dans la revue Food and Chemical Toxicology, sur la toxicité du maïs OGM NK 603 de Monsanto et de l'herbicide Roundup.

"Les lacunes importantes constatées dans la conception et la méthologie de l'article (...) impliquent que les normes scientifiques acceptables n'ont pas été respectées et, par conséquent, qu'un réexamen des évaluations précédentes de la sécurité du maïs génétiquement modifié NK 603 n'est pas justifié", écrit l'EFSA.
:arrow: moins de failles que les précédentes
:arrow: mais des failles
:arrow: on garde les résultats antérieurs. :mrgreen:
Je cite un commentaire de l'article.
Nicholas Maqiavel 28/11/2012 - 18h13

Il faut réaliser l'étude sur les dirigeants de l'entreprise qui fabrique les OGM, ainsi que sur les membres des académies qui contestent les résultats de Séralini. Il ne paraît pas très compliqué de nourrir tous ces gens, quotidiennement pendant 3 ans, avec au moins un aliment à base de maïs OGM : pain, polenta, desserts, viande d'animaux alimentés OGM...Au terme des 3 ans on verra leur état de santé et l'on avisera alors la suite à donner ! Au fait pourquoi ne l'ont ils pas fait spontanément ?
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
Black_Jack
-+
-+
Messages : 2071
Enregistré le : 27 août 2008, 09:03

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#240 Message par Black_Jack » 29 nov. 2012, 09:32

Bah, nourrissons les plutôt avec un régime équilibré mais tout OGM : légumes, viande, produits laitiers, fruits, noix, etc. en quantitée équilibrée, avec juste qualité OGM.
Si c'est un régime full maïs, même sans OGM je peux t'assurer que tu auras des problèmes :lol:
in memoriam jeanguimauve (28 Déc 2007/06 nov 2011)
Image

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#241 Message par ET46 » 29 nov. 2012, 14:01

Black_Jack a écrit :Bah, nourrissons les plutôt avec un régime équilibré mais tout OGM : légumes, viande, produits laitiers, fruits, noix, etc. en quantitée équilibrée, avec juste qualité OGM.
Si c'est un régime full maïs, même sans OGM je peux t'assurer que tu auras des problèmes :lol:
Ca pourrait faire un bon foie gras
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

fabinoo
~~+
~~+
Messages : 5345
Enregistré le : 31 août 2005, 12:37
Localisation : Haute Corse
Contact :

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#242 Message par fabinoo » 09 mai 2018, 18:18

Prof Mark Tester, Research Professor, Australian Centre for Plant Functional Genomics, University of Adelaide, said:

"The first thing that leaps to my mind is why has nothing emerged from epidemiological studies in the countries where so much GM has been in the food chain for so long? If the effects are as big as purported, and if the work really is relevant to humans, why aren’t the North Americans dropping like flies?! GM has been in the food chain for over a decade over there – and longevity continues to increase inexorably!
Tiens, c'est amusant, de reprendre cet argumentaire quelques années après au vu des dernières données sur l'espérance de vie américaine (américains plus anciens et plus gros consommateurs d'OGM).
Evidemment, ça ne prouve rien non plus, tant de facteurs sont en jeu, les US ont commencé leur décrochage avant les OGM, mais c'est amusant.

Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11863
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#243 Message par moinsdewatt » 09 mai 2018, 20:37

Il y a plein d'autres causes pour les USA.

Lire :
Aux Etats-Unis, baisse de l'espérance de vie : Overdoses… mais aussi obésité et inactivité

Par Dr Eric Du Perret

C’est une information qui était passée relativement inaperçue alors que c’était une véritable bombe pour les responsables de la santé de tous les Etats. L’espérance de vie avait pour la première fois arrêté de progresser il y a deux ans. La raison, obésité et inactivité était bien connue. Mais la tendance se poursuit en raison d’un nouveau fléau : 174 morts par jour par overdose… Le modèle santé Américain a du plomb dans l’aile.

Il n’est pas rare de dire que ce qu’il se passe aux Etats-Unis, comme mode de vie, préfigure ce qu’il va se passer en Europe, une vingtaine d’année plus tard. C’est d’ailleurs un système que scrutent avec attention tous les politiques, domaine par domaine. On ne peut plus dire un « modèle », car en santé, les informations qui nous viennent d’Outre Atlantique sont parfois glaçantes. Par exemple la médecine à deux vitesses qui est en train de s’installer là-bas et contre laquelle notre assurance maladie lutte pour le moment avec efficacité.
............
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... inactivite

fabinoo
~~+
~~+
Messages : 5345
Enregistré le : 31 août 2005, 12:37
Localisation : Haute Corse
Contact :

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#244 Message par fabinoo » 09 mai 2018, 21:13

moinsdewatt a écrit :Il y a plein d'autres causes pour les USA.
Oui, c'est ce que je dis, avec "tant de facteurs sont en jeu".

Avatar du membre
SuperCarotte
Messages : 1596
Enregistré le : 26 mai 2005, 12:51
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#245 Message par SuperCarotte » 15 août 2018, 13:06

Corn that acquires its own nitrogen identified, reducing need for fertilizer

Ce n'est pas un maïs OGM, mais un maïs nouvellement identifiée au Mexique et qui fixe l'azote atmosphérique grâce à ses racines aériennes qui produisent un gel sucré qui héberge des bactéries fixatrice d'azote.
Ce mécanisme fournit jusqu'a 80% des besoins de la plante.
Image

Hickson49
Messages : 293
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#246 Message par Hickson49 » 15 août 2018, 14:31

Field experiments in Sierra Mixe using 15N natural abundance or 15N-enrichment assessments over 5 years indicated that atmospheric nitrogen fixation contributed 29%–82% of the nitrogen nutrition of Sierra Mixe maize.
Je ne m'y connais pas trop en biologie, mais en supposant que les autres plantes fixent 0% de N2 atmospherique, ca semble etre une bonne nouvelle pour l'ecologie. Merci du partage
Hippopotameuuu a écrit :Pour un croûtard il n'y a pas de petite économie, il y a juste des économies, et toutes sont bonnes a prendre. La recherche d'économies ne s’arrête que quand commence la gratuité.

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#247 Message par muddyfox » 15 août 2018, 15:16

aucune plante ne fixe l'azote atmosphérique mais beaucoup, comme ici, vivent avec des bactéries symbiotes qui le font pour elles. Une bonne nouvelle pour l'écologie c'est pas sûr, c'est une culture qui nuit à l'environnement principalement du fait de ses besoins en eau et en pesticides et surtout parce qu'elle sert à produire du bétail industriel, du coup, améliorer le rendement du maïs ne va pas forcément engendrer un progrès environnemental.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

s_chlaf
Messages : 545
Enregistré le : 05 janv. 2011, 11:23

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#248 Message par s_chlaf » 15 août 2018, 19:09

muddyfox a écrit :
15 août 2018, 15:16
améliorer le rendement du maïs ne va pas forcément engendrer un progrès environnemental.
c'est pas tant pour améliorer les rendements, c'est pour diminuer le besoin en intrants azotés, qui sont aujourd'hui absolument nécessaires pour la plupart des cultures. et ces engrais, ils poussent pas dans les arbres, on les extraie ou on les fabrique à partir de gaz naturel.

bien sur, on peut utiliser des légumineuses pour reconstituer les stocks d'azote du sol, mais je crois pas que les gros céréaliers soient prêts à faire ça tant qu'ils auront de l'engrais dispo pour pourrir les sols et nappes phréatiques.

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Le mais OGM finalement (très) dangereux ?

#249 Message par muddyfox » 16 août 2018, 11:52

oui mais dans l'économie réelle c'est rarement comme ça que ça marche. Une baisse des coûts de production du maïs peut aussi entraîner une augmentation des surfaces en culture, du bétail en claustration qui est sa principale destination, lui-même producteur d'"engrais azotés" qui sont source de pollution de l'eau, ressource dont le maïs est gourmand par ailleurs etc. Pour rappel, le même argument écologique nous avait été servi concernant le maïs qui "produit tout seul son insecticide", après 20 ans on peut faire le bilan... Bref.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Répondre