pas la peine de me stresser pour l'école de mes enfants

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Répondre
Message
Auteur
immane75
Messages : 60
Enregistré le : 16 nov. 2014, 18:49

pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#1 Message par immane75 » 25 oct. 2015, 10:18

apparemment ca va être partout pareil , les écoles ne vont plus être mon critère de recherche :roll:


https://www.youtube.com/watch?v=OXMmNIpg4yw

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8914
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#2 Message par optimus maximus » 25 oct. 2015, 12:13

Bon point en faveur d'une baisse des prix 8-)
C'est toujours marrant de voir des gens vous parler de besoin de mixité sociale mais qui excellent dans l'optimisation de la carte scolaire.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#3 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 14:45

Si maintenant on nous oblige à fréquenter les gueux ... :roll:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

immane75
Messages : 60
Enregistré le : 16 nov. 2014, 18:49

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#4 Message par immane75 » 25 oct. 2015, 16:43

Franchement je n'ai jamais choisie d'habiter en fonction de l'origine des gens de leur religion ou de leur revenu , nous habitons evry pas tres loins des citées , c mes collègues qui mon stressé , faudra mettre tes gosses dans le privé , je suis la seule a vivre dans le coins tout mes collègues habitent PARIS ou Etiolles !!!!!! le CP et la maternelle ou sont mes deux premiers sont pas mal ....
mais depuis le TABAC que font les gens sur le fait que leur enfants vont devoir côtoyer des enfants issus de milieu défavorisé je me pose des questions ??????????

Catalan
Messages : 473
Enregistré le : 08 déc. 2012, 15:07

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#5 Message par Catalan » 25 oct. 2015, 17:01

optimus maximus a écrit :Bon point en faveur d'une baisse des prix 8-)
C'est toujours marrant de voir des gens vous parler de besoin de mixité sociale mais qui excellent dans l'optimisation de la carte scolaire.
Les plus forts dans "l'optmisation de la carte scolaire" pour leurs enfants sont les enseignants eux-mêmes.
Ils préfèrent sans doute ne pas appliquer à leurs gamins leur propre idéologie vivre-ensembliste.

Helo
Messages : 125
Enregistré le : 30 juil. 2014, 23:24

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#6 Message par Helo » 25 oct. 2015, 17:20

Après c'est un choix propre à chacun.
J'habite Vitry et mes enfants sont à l'école du coin, par choix, et tout se passe très bien.

De toute façon ceux qui veulent contourner la carte scolaire le font déjà très bien et continueront à le faire. (Et pour les autres, il y a toujours le privé)

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#7 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 17:34

Et on les détermine comment les origines sociales ?
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#8 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 17:37

Elargir la carte scolaire à 3 ou 4 établissements, pourquoi pas.
Mais se voir attribuer un collège spécifique en fonction de son origine sociale de façon arbitraire, sans tenir compte du souhait des familles, si le PS veut faire un score à un chiffre aux élections, c'est le meilleur chemin.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3353
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#9 Message par Praséodyme » 25 oct. 2015, 18:00

ignatius a écrit :Elargir la carte scolaire à 3 ou 4 établissements, pourquoi pas.
Mais se voir attribuer un collège spécifique en fonction de son origine sociale de façon arbitraire, sans tenir compte du souhait des familles, si le PS veut faire un score à un chiffre aux élections, c'est le meilleur chemin.
Surtout si ça implique d'envoyer les mioches à 10km dans un collège pourrave alors que le collège le plus proche est à portée de pieds.
Petroleum et circenses

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16771
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#10 Message par kamoulox » 25 oct. 2015, 18:02

ignatius a écrit :Elargir la carte scolaire à 3 ou 4 établissements, pourquoi pas.
Mais se voir attribuer un collège spécifique en fonction de son origine sociale de façon arbitraire, sans tenir compte du souhait des familles, si le PS veut faire un score à un chiffre aux élections, c'est le meilleur chemin.

Le ps est déjà parti pour faire un score a un chiffre même sans ca :mrgreen:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#11 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 18:09

Praséodyme a écrit :
ignatius a écrit :Elargir la carte scolaire à 3 ou 4 établissements, pourquoi pas.
Mais se voir attribuer un collège spécifique en fonction de son origine sociale de façon arbitraire, sans tenir compte du souhait des familles, si le PS veut faire un score à un chiffre aux élections, c'est le meilleur chemin.
Surtout si ça implique d'envoyer les mioches à 10km dans un collège pourrave alors que le collège le plus proche est à portée de pieds.
C'est tout à fait ça.
J'ai choisi un lieu d'habitation pour la commodité et l'autonomie que pourront avoir les enfants pour se rendre au collège. Donc près de la ligne de bus qui y va ( idem pour le lycée).
Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2526
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#12 Message par FunamBulle » 25 oct. 2015, 18:18

ignatius a écrit : Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
C'est un logiciel qui choisira, pas besoin d'arguments. Affelnet, qu'il s'appelle.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 7885
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#13 Message par Indécis » 25 oct. 2015, 18:23

ignatius a écrit :
Praséodyme a écrit :
ignatius a écrit :Elargir la carte scolaire à 3 ou 4 établissements, pourquoi pas.
Mais se voir attribuer un collège spécifique en fonction de son origine sociale de façon arbitraire, sans tenir compte du souhait des familles, si le PS veut faire un score à un chiffre aux élections, c'est le meilleur chemin.
Surtout si ça implique d'envoyer les mioches à 10km dans un collège pourrave alors que le collège le plus proche est à portée de pieds.
C'est tout à fait ça.
J'ai choisi un lieu d'habitation pour la commodité et l'autonomie que pourront avoir les enfants pour se rendre au collège. Donc près de la ligne de bus qui y va ( idem pour le lycée).
Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
Oui, mais tu n'auras pas le choix...
Bienvenue dans un monde socialiste bisounours (pour lequel tu as donné ta voix) !
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#14 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 18:28

FunamBulle a écrit :
ignatius a écrit : Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
C'est un logiciel qui choisira, pas besoin d'arguments. Affelnet, qu'il s'appelle.
J'espère qu'il tient compte des lieux d'habitation et de la carte des transports en commun.
Et tant qu'à aller dans un collège éloigné, autant les mettre dans le privé au moins on a l'impression d'avoir le choix.
Résultat : toujours pas de mixité...

Sinon le système est il cohérent ? 2 enfants = 2 fois le même collège ou bien 2 collèges différents?
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#15 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 18:30

Indécis a écrit :
ignatius a écrit :
Praséodyme a écrit :
ignatius a écrit :Elargir la carte scolaire à 3 ou 4 établissements, pourquoi pas.
Mais se voir attribuer un collège spécifique en fonction de son origine sociale de façon arbitraire, sans tenir compte du souhait des familles, si le PS veut faire un score à un chiffre aux élections, c'est le meilleur chemin.
Surtout si ça implique d'envoyer les mioches à 10km dans un collège pourrave alors que le collège le plus proche est à portée de pieds.
C'est tout à fait ça.
J'ai choisi un lieu d'habitation pour la commodité et l'autonomie que pourront avoir les enfants pour se rendre au collège. Donc près de la ligne de bus qui y va ( idem pour le lycée).
Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
Oui, mais tu n'auras pas le choix...
Bienvenue dans un monde socialiste bisounours (pour lequel tu as donné ta voix) !
On a toujours le choix : privé ou scolarité à domicile, prendre des options exotiques.
Ou sinon harceler jour et nuit le Rectorat, aller aux permanences des élus etc etc...
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2526
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#16 Message par FunamBulle » 25 oct. 2015, 18:34

ignatius a écrit :
FunamBulle a écrit :
ignatius a écrit : Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
C'est un logiciel qui choisira, pas besoin d'arguments. Affelnet, qu'il s'appelle.
J'espère qu'il tient compte des lieux d'habitation et de la carte des transports en commun.
Et tant qu'à aller dans un collège éloigné, autant les mettre dans le privé au moins on a l'impression d'avoir le choix.
Résultat : toujours pas de mixité...

Sinon le système est il cohérent ? 2 enfants = 2 fois le même collège ou bien 2 collèges différents?
Pour l'instant, ce logiciel n'existe que pour les Lycées. Il y a un système de points, avec les notes de troisième.
Mais un gros bonus pour les boursiers. Il y a cette année à Paris pas mal de cas de petits bourgeois avec d'excellentes notes qui ont été affectés dans un lycée à 3 km alors qu'il avaient demandé celui qui était au coin de la rue. Les parents sont ravis.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#17 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 18:36

Indécis a écrit : Bienvenue dans un monde socialiste bisounours (pour lequel tu as donné ta voix) !
Je sais pas pourquoi ils cherchent systématiquement à casser l'école alors qu'elle rassemble le gros des troupes de leurs électeurs.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

immane75
Messages : 60
Enregistré le : 16 nov. 2014, 18:49

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#18 Message par immane75 » 25 oct. 2015, 18:42

J'ai intérêt de vivre dans une ville pauvre on aura plus le choix car avec nos revenu on nous enverra sur Mars ailleurs ......

Manfred
~~+
~~+
Messages : 11709
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#19 Message par Manfred » 25 oct. 2015, 18:45

ignatius a écrit :
Indécis a écrit : Bienvenue dans un monde socialiste bisounours (pour lequel tu as donné ta voix) !
Je sais pas pourquoi ils cherchent systématiquement à casser l'école alors qu'elle rassemble le gros des troupes de leurs électeurs.
parce que si l'école fonctionnait bien, ça ferait moins d'électeurs socialistes :lol:

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8637
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#20 Message par WolfgangK » 25 oct. 2015, 18:46

Indécis a écrit :
ignatius a écrit :
Praséodyme a écrit :
ignatius a écrit :Elargir la carte scolaire à 3 ou 4 établissements, pourquoi pas.
Mais se voir attribuer un collège spécifique en fonction de son origine sociale de façon arbitraire, sans tenir compte du souhait des familles, si le PS veut faire un score à un chiffre aux élections, c'est le meilleur chemin.
Surtout si ça implique d'envoyer les mioches à 10km dans un collège pourrave alors que le collège le plus proche est à portée de pieds.
C'est tout à fait ça.
J'ai choisi un lieu d'habitation pour la commodité et l'autonomie que pourront avoir les enfants pour se rendre au collège. Donc près de la ligne de bus qui y va ( idem pour le lycée).
Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
Oui, mais tu n'auras pas le choix...
Bienvenue dans un monde socialiste bisounours (pour lequel tu as donné ta voix) !
C'est le système qui a été mais en place à Berkeley, qui n'est pas non plus un repaire Khmer rouge.
Le système marche très bien justement parce que les parents riches et éduqués ne veulent pas que leur gamins soient dans des écoles pourries, donc ils font le nécessaire pour que les écoles où leurs gamins sont obligés d'aller ne silent plus pourries.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#21 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 18:52

FunamBulle a écrit :
ignatius a écrit :
FunamBulle a écrit :
ignatius a écrit : Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
C'est un logiciel qui choisira, pas besoin d'arguments. Affelnet, qu'il s'appelle.
J'espère qu'il tient compte des lieux d'habitation et de la carte des transports en commun.
Et tant qu'à aller dans un collège éloigné, autant les mettre dans le privé au moins on a l'impression d'avoir le choix.
Résultat : toujours pas de mixité...

Sinon le système est il cohérent ? 2 enfants = 2 fois le même collège ou bien 2 collèges différents?
Pour l'instant, ce logiciel n'existe que pour les Lycées. Il y a un système de points, avec les notes de troisième.
Mais un gros bonus pour les boursiers. Il y a cette année à Paris pas mal de cas de petits bourgeois avec d'excellentes notes qui ont été affectés dans un lycée à 3 km alors qu'il avaient demandé celui qui était au coin de la rue. Les parents sont ravis.
Ca me rappelle les attributions de places en crèche où la moitié des places sont réservées à des parents inactifs pendant que ceux qui bossent doivent trouver un moyen de garde par leurs propres moyens (et financer par la fiscalité les crèches :lol: )
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#22 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 18:56

C'est le système qui a été mais en place à Berkeley, qui n'est pas non plus un repaire Khmer rouge.
Le système marche très bien justement parce que les parents riches et éduqués ne veulent pas que leur gamins soient dans des écoles pourries, donc ils font le nécessaire pour que les écoles où leurs gamins sont obligés d'aller ne silent plus pourries.
Sauf qu'en France les parents se tourneront vers le privé, car la différence de coût est très faible, contrairement aux US.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 1752
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#23 Message par clarine » 25 oct. 2015, 19:28

Quand je suis arrivée à Cholet, j'ai eu la surprise de trouver autant d'écoles privées que publiques (j'avais oublié la tendance catho de l'Ouest, le Sud-Ouest étant pour sa part moins touché). Quand je me suis renseignée sur l'école publique du coin de ma rue, j'ai eu un retour plutôt négatif et "on" m'a conseillé d'inscrire mes enfants dans le public.

En pur produit de la laïcité et ayant fait ma propre scolarité dans le public où je m'en suis très bien portée (il est vrai que c'était jadis :roll: ), je ne me suis pas laissée influencée par le "on dit" et j'ai inscrit mes enfants dans ladite école publique. Puis ensuite mon aînée dans le collège public.

Alors oui, effectivement, il y avait une certaine mixité mais franchement rien d'affolant. Oui, il y avait bien quelques enfants habitant une cité un peu plus loin mais ils n'étaient ni pires ni meilleurs dans leur comportement que les miens. Bon, en même temps ça reste Cholet, hein, ce n'est pas la banlieue des grandes agglo...

A travers cette expérience, j'ai pu constater qu'il y a beaucoup de fantasmes, même dans des villes moyennes comme Cholet et plutôt moins touchées par les problèmes d'intégration comme il peut y en avoir dans certaines régions de France (le vote FN est d'ailleurs plus faible à l'Ouest). Encore une fois, je ne parle pas des quartiers identifiés comme sensibles mais ces derniers ne représentent sans doute même pas le quart des établissements scolaires.

Avatar du membre
Adrien31
Messages : 1276
Enregistré le : 17 déc. 2009, 18:53

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#24 Message par Adrien31 » 25 oct. 2015, 19:33

Praséodyme a écrit :
ignatius a écrit :Elargir la carte scolaire à 3 ou 4 établissements, pourquoi pas.
Mais se voir attribuer un collège spécifique en fonction de son origine sociale de façon arbitraire, sans tenir compte du souhait des familles, si le PS veut faire un score à un chiffre aux élections, c'est le meilleur chemin.
Surtout si ça implique d'envoyer les mioches à 10km dans un collège pourrave alors que le collège le plus proche est à portée de pieds.
Y'a eu ce cas de figure à Toulouse... Une ville de banlieue aisée (Tournefeuille pour ne pas la nommer), 25 000 habitants, n'avait jusqu'à récemment pas de Lycée, du coup les gamins étaient envoyés au lycée du Mirail à 5km... Un lycée a été construit il y a 2-3 ans, les enseignants du Mirail ont gueulé car ils n'auront désormais que des élèves venant de milieu difficile.

Avatar du membre
Twinlover
Messages : 188
Enregistré le : 02 juil. 2014, 07:38

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#25 Message par Twinlover » 25 oct. 2015, 19:54

On a toujours envoye nos enfants aux colleges et lycees de notre carte scolaire. Au lycee (Berthelot, Toulouse) c'etait un peu chaud a cause de certains collegiens tres pertubateurs (c'est le college d'Empalot). Ca s'est ameliore au cours des annees. Ce qui nous a le plus gene c'est que le lycee fermait a 18h et que les enfants devaient prendre une navette au metro Empalot (craignos parfois) a 19h pour rentrer (donc 1 h d'attente dans un endroit sensible). On a du s'arranger entre parents pour faire les navettes.
Mais globalement ca s'est quand meme tres bien passe.

Avatar du membre
Parsifal
-+
-+
Messages : 1876
Enregistré le : 09 févr. 2015, 10:22

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#26 Message par Parsifal » 25 oct. 2015, 20:03

Tant que les prépas et les surtout les concours existeront et seront aussi sélectifs pour les écoles de rang A, une mesure de ce type est juste un moyen de favoriser le privé et/ou les "personnes qui savent". Bref, le contraire de l'ascenseur social.
Evidemment quelqu'un ayant connu ascenseur social du type "ticket gagnant de loto" ne peut pas comprendre cela.

Il en va de même pour les objectif du type "60% de diplômés du supérieur". Le diplôme se dégrade et les seuls dupes sont les étudiants et leurs familles si insuffisamment informés.

Avatar du membre
dudu91
Messages : 995
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#27 Message par dudu91 » 25 oct. 2015, 20:07

Un joli bilan écologique à la fin de l'histoire !

Bon pas de panique ça se fera jamais, pour la simple et bonne raison que les instits et profs, très vivrensemblistes, ne veulent pas de mixité pour leur gamin.
Ca sera peut-être le cas sur 2 ou 3 communes du 93 où tout le monde s'en fout et fin de l'histoire.

Par contre ça montre à quel point le PS est prêt à tout pour appliquer ses idéologies dont 80% des français ne veulent pas (ou plus).
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 5998
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#28 Message par davivd » 25 oct. 2015, 20:15

Mékilsonkons.......
Adieu mon vote pour le PS (bon j'avoue il s'était déjà envolé depuis 2012).
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#29 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 20:25

davivd a écrit :Mékilsonkons.......
Adieu mon vote pour le PS (bon j'avoue il s'était déjà envolé depuis 2012).
davivd a écrit :Mékilsonkons.......
Adieu mon vote pour le PS (bon j'avoue il s'était déjà envolé depuis 2012).
Moi depuis l'an dernier.
18 ans de vie commune pourtant :cry:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 5998
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#30 Message par davivd » 25 oct. 2015, 20:47

L'éducation nationale les adore aussi : changement de rythme scolaire, volonté de modifier les périodes vacances, modification de la carte scolaire.
Un bastion du PS qui va leur montrer comment il les aime aux prochaines élections régionales.
Et puis Najat, merci la discrimination positive.....(pourtant des beurettes, peut-être moins jolies, mais compétentes, il doit y en avoir au PS).
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

vpl
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#31 Message par vpl » 25 oct. 2015, 21:16

FunamBulle a écrit :
ignatius a écrit : Si on me dit que finalement mes enfants iront à 5 km dans un collège pour lequel il n'y a pas de transport en commun, je pense que celui qui m'annoncera cela a intérêt à avoir de sacrés arguments autre que "fovivrensemble".
C'est un logiciel qui choisira, pas besoin d'arguments. Affelnet, qu'il s'appelle.
Pour ce que j'en comprends, Affelnet ne sert pas à ventiler les élèves dans d'autres lycées que ceux de son secteur, mais à éviter que certaines options soient utilisées pour contourner la carte scolaire, non ?

Pour l’entrée en seconde générale et technologique
La règle qui prévaut est l’affectation dans le lycée de secteur. Elle intervient automatiquement quand la décision d’orientation pour la seconde générale et technologique
est prononcée et que la demande d’affectation a été formulée par la famille.


De toutes façon les collèges sont déjà assez éloignés les uns des autres et rarement parfaitement bien desservis depuis l'ensemble de la commune, donc je vois mal comment ballader des élèves ailleurs que dans le collège du secteur.
On notera aussi qu'un paquet de conditionnel est employé, sans parler du fait qu'il s'agirait d'une expérimentation, donc aps la peine de brandir l'épouvantail.

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 4002
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#32 Message par titano » 25 oct. 2015, 22:26

ignatius a écrit :Et on les détermine comment les origines sociales ?
On compte les dents.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

Avatar du membre
oïdium
-+
-+
Messages : 2057
Enregistré le : 27 oct. 2013, 09:57

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#33 Message par oïdium » 25 oct. 2015, 22:39

vpl a écrit : On notera aussi qu'un paquet de conditionnel est employé, sans parler du fait qu'il s'agirait d'une expérimentation, donc aps la peine de brandir l'épouvantail.
Ce qui est inquietant , c'est de comprendre que nos ministre ont passé plus de 10 secondes sur un dossier aussi stupide....
BS92_SAF a écrit:
"J’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source."
En parlant du 11 Nov (Armistice d'une guerre de 8 me de morts..)
"Appeles ca comme tu veux pour les actifs aujourd'hui est férié ."

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#34 Message par Ben92 » 25 oct. 2015, 22:40

Je n'ai jamais compris pourquoi on voulait faire de la mixité sociale à marche forcée à l'école. De mon point de vue ça me parait très bien qu'il y ait des établissement pour bons élèves et d'autres pour les mauvais. Quand le niveau est homogène, c'est beaucoup plus facile d'adapter l'enseignement aux besoins et aux capacités des élèves.
D'ailleurs, quels gâchis d'envoyer des profs BAC+5, de plus en plus difficiles à recruter, dans les établissements sensibles où les élèves peinent à aligner trois mots. Dans ces établissements, des "enseignants-éducateurs", recrutés à BAC+2 et spécialement formés pour faire face à des comportements violents seraient plus appropriés que de "vrais" profs, et ils seraient largement suffisants pour tenter d'inculquer un socle de base - lire écrire compter - à ces élèves.

Melendil
Messages : 532
Enregistré le : 16 nov. 2009, 21:01

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#35 Message par Melendil » 25 oct. 2015, 22:43

Excellent, les réactions sur le forum. Le petit bourgeois prend peur.

Avatar du membre
stef 76
Messages : 339
Enregistré le : 04 nov. 2005, 23:51

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#36 Message par stef 76 » 25 oct. 2015, 23:05

ignatius a écrit : Sinon le système est il cohérent ? 2 enfants = 2 fois le même collège ou bien 2 collèges différents?
Ce sera 2 collèges différents.

En effet, il est difficile de définir la mixité sociale.

Ce dont on est certain : 2 enfants de la même famille sont, par définition, issus du même milieu social.
Ils ne répondent donc pas à la mixité sociale.
Ils seront donc dans des collèges différents.
cqfd

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#37 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 23:06

Melendil a écrit :Excellent, les réactions sur le forum. Le petit bourgeois prend peur.
Non le petit bourgeois est embêté par les lignes de bus.
Une carte scolaire en fonction des transports me paraitrait plus intelligente.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29926
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#38 Message par ignatius » 25 oct. 2015, 23:07

stef 76 a écrit :
ignatius a écrit : Sinon le système est il cohérent ? 2 enfants = 2 fois le même collège ou bien 2 collèges différents?
Ce sera 2 collèges différents.

En effet, il est difficile de définir la mixité sociale.

Ce dont on est certain : 2 enfants de la même famille sont, par définition, issus du même milieu social.
Ils ne répondent donc pas à la mixité sociale.
Ils seront donc dans des collèges différents.
cqfd
:lol: :lol: :lol:
excellent et très cohérent.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 1752
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#39 Message par clarine » 25 oct. 2015, 23:28

Ben92 a écrit :Je n'ai jamais compris pourquoi on voulait faire de la mixité sociale à marche forcée à l'école. De mon point de vue ça me parait très bien qu'il y ait des établissement pour bons élèves et d'autres pour les mauvais. Quand le niveau est homogène, c'est beaucoup plus facile d'adapter l'enseignement aux besoins et aux capacités des élèves.
D'ailleurs, quels gâchis d'envoyer des profs BAC+5, de plus en plus difficiles à recruter, dans les établissements sensibles où les élèves peinent à aligner trois mots. Dans ces établissements, des "enseignants-éducateurs", recrutés à BAC+2 et spécialement formés pour faire face à des comportements violents seraient plus appropriés que de "vrais" profs, et ils seraient largement suffisants pour tenter d'inculquer un socle de base - lire écrire compter - à ces élèves.
Outre le fait que je trouve ton commentaire assez hallucinant, je voudrais bien savoir comment tu fais pour trier les bons les mauvais élèves. Test de QI à l'entrée au CP ?

ou

Ta mère est femme de ménage, ton père est ouvrier à la découpe ?
Ton père est noir, ta mère est illettrée, ta sœur porte le voile ?
Tu es un migrant de 1ère, 2ème, 3ème génération ?
Zou, direction l'école des nuls avec ses faux profs.

Tu es un bon petit WASP, tes parents ont du fric ? (ces deux critères n'ayant d'ailleurs rien à voir avec le niveau de l'élève en question... un certain nombre de cancres viennent de "bonnes familles")
Zou, l'école des bons élèves avec ses vrais profs bac + 5.

En aparté, la capacité à être un bon professeur ne dépend pas uniquement du nombre d'années post bac. Si seulement...

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6240
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#40 Message par Sifar » 26 oct. 2015, 02:24

Je ne vois pas de quoi vous vous plaignez. 20 ans qu'on crache sur les enseignants, un point d'indice bloqué, des programmes qui vident les disciplines de leur substance, des parents tous puissants : la France ne veut pas de sélection. En parole, oui, on revendique l'excellence, la qualité. Dans les faits, on s'en fout, on achètera un diplôme au gamin, c'est pas les formations bidons qui manquent. Les Français ne supportent pas qu'il y ait des meilleurs : pourquoi croyez-vous qu'un Sarkozy, qu'une Morano, que de telles nullités, à gauche comme à droite, puissent être ou avoir été si populaires ?

Les concours de recrutements dans les disciplines qui comptent échouent à récupérer assez de candidats à ce métier, malgré une très forte baisse des exigences des dits concours. L'effondrement du niveau, longtemps niée par les pédagogistes responsables de la débâcle, sert maintenant de prétexte à des 'réformes' qui n'ont que deux buts :
1/ diminuer les coûts tout en continuant à délivrer des diplômes bidons.
2/ ne pas mettre en évidence tout de suite l'échec de ceux qui sont au pouvoir à la DGESCO et autres depuis 20 ans.

Cette histoire de carte scolaire, outre qu'elle permet de passer à autre chose et de présenter la réforme du collège comme actée, permettra de moyenner les taux de réussite. Et je suis persuadé que pour certains, punir les bons élèves de réussir en les envoyant dans des collèges où ils vont en prendre plein la gueule, c'est une jouissance.

Quant aux orientations politiques... outre que le PS va prendre une branlée, je ne serai pas surpris si les enseignants votaient FN à une forte majorité en 2017.
La remarque de Catalan montre simplement qu'il ne connaît rien à rien.

C'est très drôle, parce qu'un enseignant qui intervenait ici pour défendre les méthodes nouvelles, se retrouve sur un autre forum de profs à organiser la révolte contre la réforme du collège. Il a fini par comprendre.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

vpl
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#41 Message par vpl » 26 oct. 2015, 07:54

Ça sort d'où ce "punir les bons élèves de réussir en les envoyant dans des collèges où ils vont en prendre plein la gueule" ?
T'as vraiment l'impression que c'est ce qui arrivera ? Pour moi c'est surtout éviter que les familles programment les options et donc le parcours de leurs gamins justement pour éviter tout risque de croiser autre chose que des clones.
Les classes bilangues au collège c'est justement ça, et c'est pour ça que je ne suis pas contre leur suppression ou limitation, c'est la martingale pour, dans un collège moyen, se démerder pour faire des classes de "bons" et laisser les autres se démerder.

Il faudrait déjà arrêter de voir l'éducation de ses enfants comme un truc à optimiser au quart de,poil pour l'avenir de ses enfants : on peut tout a fait réussir en étant passé par des collèges ou lycées à la population hétérogène, même sans se débrouiller pour y faire des classes homogènes.

Ma fille est au collège de son quartier, avec un peu de tout, et un peu plus de tout encore dans sa classe parce qu'elle n'était pas dans les classes bilangues à son arrivée en 6eme. Elle se débrouille très bien, est tout a fait lucide sur le niveau et l'envie de certains de ses camarades (parmi lesquels elle peut avoir de bons copains d'ailleurs) et à aucun moment je ne vois son parcours comme un handicap.

Par contre c'est valable justement parce que c'est son collège de secteur, qu'elle y a retrouvé un paquet de gamins qu'elle connais depuis la maternelle, et qu'on est à moins de 10mn à pied...

Avatar du membre
Parsifal
-+
-+
Messages : 1876
Enregistré le : 09 févr. 2015, 10:22

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#42 Message par Parsifal » 26 oct. 2015, 08:04

Un collègue avait le même discours que vpl pour sa fille qui d'après lui excellait dans le lycée du coin qui était loin d'être le plus craignos mais qui était loin de ne contenir que des enfants de l'élite. Il expliquait que c'était super, qu'elle avait ainsi l'esprit plus ouvert, bla bla bla...

Bon après le bac il l'a mis en prépa quand même (publique bien sur, mais de bon niveau). Ou elle s'est royalement plantée. Pas habitée à travailler, pas habituée à être comparée autant d'élèves de bon niveau. Curieusement ses copains "de la musique" dont elle se moquait car ils n'avaient "rien vu en dehors de leur petit monde doré" ont réussi la même prépa et sont maintenant majoritairement dans des écoles de rang A. Pour elle, c'est la fac et on n'entend plus Papa vanter la mixité.

Alors évidemment ce n'est que le début pour elle, mais au vu de l'organisation en France, elle vient de rater l'inclusion d'un atout maître dans son jeu. Papa l'aidera à rebondir, mais pour une enfant moins épaulée, c'est potentiellement l'ascenseur social dont les portes viennent de se fermer.

Edit : et il est contradictoire de dire viser l'excellence et de ne pas s'en donner les moyens. Et le moyen principal c'est la détection précoce pour sélectionner les meilleurs. Sinon au nom de la mixité et du droit à la différence je demande à faire partie de l'équipe nationale de football (ou au moins de la ligue 1).
Modifié en dernier par Parsifal le 26 oct. 2015, 09:06, modifié 1 fois.

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 5998
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#43 Message par davivd » 26 oct. 2015, 09:04

La sélection, l'excellence, on n'en veut pas. Ce serait admettre très/trop tôt que ses gosses n'ont pas le niveau. Hors aujourd'hui si ton gosse n'y arrive pas, c'est la faute de, au choix: mauvais prof, la société, la discrimination, mon enfant est hyper actif, le programme, etc...
Le plus drôle et c'est bien ce que souligne syphar, sous prétexte d'égalité (en fait d'égalitarisme), on supprime ces moyens de sélections qui pouvait permettre à des personnes issues de milieu défavorable d'integrer des structures "élitistes".
Au final on mélangera tout ce petit monde, on filera une licence à 70% d'une classe d'âge et maman papa seront fiers de leur rejetons et s'étonneront de les voir finir dans des boulots alimentaires (s'ils ont de la chance).
Pendant ce temps là, nos enfants d'aristocrates auront côtoyés des écoles privées ou semi-publiques et seront assurés que les classes dominantes le restent encore longtemps.
L'enfer est pavé de bonnes intentions qu'ils disaient.
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32972
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#44 Message par Pi-r2 » 26 oct. 2015, 09:35

Parsifal a écrit :Sinon au nom de la mixité et du droit à la différence je demande à faire partie de l'équipe nationale de football (ou au moins de la ligue 1).
Moi aussi, mais je veux faire goal parce qu'il n'y a pas besoin de courir.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32972
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#45 Message par Pi-r2 » 26 oct. 2015, 09:36

davivd a écrit :La sélection, l'excellence, on n'en veut pas. Ce serait admettre très/trop tôt que ses gosses n'ont pas le niveau. Hors aujourd'hui si ton gosse n'y arrive pas, c'est la faute de, au choix: mauvais prof, la société, la discrimination, mon enfant est hyper actif, le programme, etc...
Le plus drôle et c'est bien ce que souligne syphar, sous prétexte d'égalité (en fait d'égalitarisme), on supprime ces moyens de sélections qui pouvait permettre à des personnes issues de milieu défavorable d'integrer des structures "élitistes".
Au final on mélangera tout ce petit monde, on filera une licence à 70% d'une classe d'âge et maman papa seront fiers de leur rejetons et s'étonneront de les voir finir dans des boulots alimentaires (s'ils ont de la chance).
Pendant ce temps là, nos enfants d'aristocrates auront côtoyés des écoles privées ou semi-publiques et seront assurés que les classes dominantes le restent encore longtemps.
L'enfer est pavé de bonnes intentions qu'ils disaient.
Oui, c'est exactement ça. Eviter que des gueux puissent accéder aux bonnes écoles.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7534
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#46 Message par Bidibulle » 26 oct. 2015, 09:39

davivd a écrit :La sélection, l'excellence, on n'en veut pas. Ce serait admettre très/trop tôt que ses gosses n'ont pas le niveau. Hors aujourd'hui si ton gosse n'y arrive pas, c'est la faute de, au choix: mauvais prof, la société, la discrimination, mon enfant est hyper actif, le programme, etc...
Le plus drôle et c'est bien ce que souligne syphar, sous prétexte d'égalité (en fait d'égalitarisme), on supprime ces moyens de sélections qui pouvait permettre à des personnes issues de milieu défavorable d'integrer des structures "élitistes".
Au final on mélangera tout ce petit monde, on filera une licence à 70% d'une classe d'âge et maman papa seront fiers de leur rejetons et s'étonneront de les voir finir dans des boulots alimentaires (s'ils ont de la chance).
Pendant ce temps là, nos enfants d'aristocrates auront côtoyés des écoles privées ou semi-publiques et seront assurés que les classes dominantes le restent encore longtemps.
L'enfer est pavé de bonnes intentions qu'ils disaient.
Et puis si par hasard, un gueux passe à travers les mailles du filet, sans le réseau, sans les pistons, il n'ira pas bien loin.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8914
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#47 Message par optimus maximus » 26 oct. 2015, 09:39

Y a un problème que personne ne veut évoquer: ce sont ces professeurs qui restent 10, 15, 20 voire 30 ans dans le même établissement.
Si on obligeait les professeurs à muter tous les 3 à 5 ans, il n'y aurait pas tous ces problèmes de carte scolaire...

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 5998
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#48 Message par davivd » 26 oct. 2015, 09:48

Oui mute les tous les 3,4 ans et puis on s'étonnera d'avoir si peu de candidats de qualités au concours.
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32972
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#49 Message par Pi-r2 » 26 oct. 2015, 10:02

optimus maximus a écrit : Si on obligeait les professeurs à muter tous les 3 à 5 ans, il n'y aurait pas tous ces problèmes de carte scolaire...
et pour compenser les frais, on les augmente de combien ? muté==> pas d'achat immobilier ==> locavie
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8637
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: pas la peine de me stresser pour les écoles des enfants

#50 Message par WolfgangK » 26 oct. 2015, 10:13

optimus maximus a écrit :Si on obligeait les professeurs à muter tous les 3 à 5 ans, il n'y aurait pas tous ces problèmes de carte scolaire...
Non, ce sont les populations d'élèves qui font les différences de niveau, pas les profs.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Répondre