Coût des carburants

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
achillemo
~~+
~~+
Messages : 11293
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Coût des carburants

#1051 Message par achillemo » 18 nov. 2018, 11:53

kamoulox a écrit :
18 nov. 2018, 11:48
Encore faudra t’il qu’ils arrivent à vendre pour ceux situés en cambrousse et c’est pas gagné
Bcp sont en centre ville et dans les grands pavillons de proche banlieue. Logique car ce sont les plus jeunes qui se sont éloignés.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16794
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Coût des carburants

#1052 Message par kamoulox » 18 nov. 2018, 11:55

Il y a beaucoup en secteur rural aussi il ne faut pas croire.

Pour ceux que tu cites aucun problème, ils vendront sans grande difficultés et plein pot, pour les autres par contre...

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18254
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Coût des carburants

#1053 Message par wasabi » 18 nov. 2018, 12:02

kamoulox a écrit :
18 nov. 2018, 11:55

Pour ceux que tu cites aucun problème, ils vendront sans grande difficultés et plein pot, pour les autres par contre...
c'est pas dit du tout, ça peut être l'élément déclencheur d'un krach.
Dans la pampa le vieux sera content de trouver un acheteur quel que soit le prix. En zone tendue il donnera son prix ferme "parce qu'il le vaut bien", qu'il y aura une baisse de train de vie à compenser des frais de maison de retraite à provisionner... Bref le mec est riche et n'entend pas se faire plumer par une feignasse de branleur. Et une fois que l'offre explosera sans trouver de preneur, tout d'un coup la réaction en chaîne peut se déclencher... ou pas. C'est le problème d'une bulle, on ne sait jamais quand ça pète à l'avance.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8839
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Coût des carburants

#1054 Message par Hippopotameuuu » 18 nov. 2018, 12:07

achillemo a écrit :
18 nov. 2018, 11:53
kamoulox a écrit :
18 nov. 2018, 11:48
Encore faudra t’il qu’ils arrivent à vendre pour ceux situés en cambrousse et c’est pas gagné
Bcp sont en centre ville et dans les grands pavillons de proche banlieue. Logique car ce sont les plus jeunes qui se sont éloignés.
En cambrousse on n'a pas de problème de prix. On vend certes pas cher, mais on a acheté pas cher, et on rachètera éventuellement pas cher.
En cambrousse la bulle immobilière est juste un non-sujet. Il y a d'autres non-sujets en cambrousse :
- L'impôt sur le revenu par exemple, tout le monde est au smic.
- Le prix de la bouffe, grâce au potager.
- Les sorties branchées chères et les restos étoilés, y'en a pas.
- Une bagnole ici ça vaux que dalle, moins de 3000 € et l'heure de garagiste c'est 52 € ht.
- Les professions de services sont moitié moins chères qu'a Paris.
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16794
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Coût des carburants

#1055 Message par kamoulox » 18 nov. 2018, 12:21

espaces à dominante rurale (au sens de l’INSEE) comptent une part de population âgée de plus de 55 ans largement supérieure à la moyenne nationale (33,1% pour les communes rurales isolées, 30,6% pour les pôles ruraux, contre 25,4% pour la moyenne nationale). De plus, les récentes évolutions et les projections de population (Omphale 2010, outil de projection de l’INSEE) laissent présumer d’un accroissement du vieillissement des territoires ruraux par rapport au vieillissement des espaces urbains (INSEE 2010a ; Dumont, 2006).


Quand ça va arriver ça va piquer quand même

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40769
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Coût des carburants

#1056 Message par slash33 » 18 nov. 2018, 14:30

seb-seb a écrit :
17 nov. 2018, 11:39
Heureux d'apprendre que le SMIC a pris 50% en 6 ans
(cf le graph, 6.41 to 9.88)

6.41 => 9.41 en réalité
Les bons chiffres: 2012 = 9,22 ; 2018 = 9,88 , soit 7,2% d'augmentation sur la période (cf source)

Manipulation ou erreur tellement énorme, sous crédit de l'INSEE, alors que la faute est manifeste.

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2068
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: Coût des carburants

#1057 Message par parisien » 18 nov. 2018, 18:13

slash33 a écrit :
18 nov. 2018, 14:30
seb-seb a écrit :
17 nov. 2018, 11:39
Heureux d'apprendre que le SMIC a pris 50% en 6 ans
(cf le graph, 6.41 to 9.88)

6.41 => 9.41 en réalité
Les bons chiffres: 2012 = 9,22 ; 2018 = 9,88 , soit 7,2% d'augmentation sur la période (cf source)

Manipulation ou erreur tellement énorme, sous crédit de l'INSEE, alors que la faute est manifeste.
C'est juste une erreur dans la légende (6,41 est erroné). Le graphique semble correct. En faisant des calculs à la louche, j'obtient des chiffres similaires : pour le gasoil 6,59 litres en 2012 et 6,81 litres en 2018.


Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18390
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Coût des carburants

#1059 Message par EmileZola » 20 nov. 2018, 23:11

On le savait. Ca fait des mois que ça baisse.
"Bisexuality immediately doubles your chances for a date on Saturday night."
Woody Allen

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16794
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Coût des carburants

#1060 Message par kamoulox » 20 nov. 2018, 23:18

Ça gueule pour 1,50 le gazole chez les gilets jaunes mais là il n’y a plus personne :lol:

2,70 le litre les cocos!

https://www.auchandirect.fr/produits/41871

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27289
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Coût des carburants

#1061 Message par Gpzzzz » 21 nov. 2018, 11:03

Bon le BRENT est en fait allé chercher un support LT hier autour des 62$ !!

28$ Fin 2015 > 45$ Mi 2017 > 62$ Fin 2018. Une veritable horloge ! hate de voir la suite !! :lol:

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3872
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: Coût des carburants

#1062 Message par flipper le dauphin » 21 nov. 2018, 13:48

kamoulox a écrit :
20 nov. 2018, 23:18
Ça gueule pour 1,50 le gazole chez les gilets jaunes mais là il n’y a plus personne :lol:

2,70 le litre les cocos!

https://www.auchandirect.fr/produits/41871
C'est du E5.5 :mrgreen:

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8316
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Coût des carburants

#1063 Message par Jeffrey » 23 nov. 2018, 00:12

ab86 a écrit :
17 nov. 2018, 21:47
coolfonzi a écrit :
17 nov. 2018, 20:53
Et en etant moins laconique ?
J'imagine qu'Ignatius, aprés avoir adulé Hollande, puis Macron, puis le prochain ... propose de diminuer le traitement des enseignants pour augmenter celui des fonctionnaires du Minefi.

Pourquoi ne proposes-tu pas autre chose, par exemple de facturer au vrai prix les consomateurs de ce service public ? A la louche,
Collège : 8500 euros/an 3 300 000 éleves
Lycée : 11000 euros/an 2 300 000 elèves
Université : 11000 euros/an 1 700 000 étudiants
Je ne sais pas pourquoi, mais en plus de faire rentrer des sous (entre 30 et 60 milliards suivant l'évaporation des effectifs) je sens que les conditions de travail des enseignants s'amélioreraient soudain... Bon, il faudrait compter immédiatement sur quelques chomeurs de plus (ceux qui ne peuvent payer) ...
A propos, Ignatius, tu as combien d'enfants ?

Dans la réalité, dans mon université (et nous ne sommes pas les seuls), le nombre d'étudiants a très fortement augmenté (je parle en moyenne de +50 à +80% sur les effectifs) en quelques années mais cela doit se faire à coût baissant. Par exemple :
- les modules passent de 60 à 50 heures, pour enseigner officiellement la même chose, les cadres A++ - qui ne sont pas des enseignants - ont décidé que cela se faisait très bien sur une feuille excel, alors roule ma poule .
- les limites pour dédoubler un groupe de TD ou TP ont pris 20% (en gros un TD était limité à 35 étudiants, maintenant, c'est 42). En gros sur un TD de deux heures, on a 3 minutes à consacrer à chaque étudiant pour vérifier son travail.
- en sciences, nous avons des TD d'anglais avec UN enseignant devant 110 étudiants dans un amphi (toujours décidé par les cadres A++ des services centraux),
etc...

Et cela ne suffit pas, l'université a décidé début septembre de ne plus payer tout ou partie des heures supplémentaires.
Pour le second semestre, si la situation ne se débloque pas, des modules obligatoires de la licence et master d'informatique ne seront pas terminés ou enseignés, sauf si les enseignants effectuent des heures gratuitement (ce que je ne vais pas faire de mon coté), et d'autres universités sont dans le même cas.
Cela risque de faire bizarre au mois de mars si des cours s'arrêtent parce que l'université n'a plus de quoi payer les enseignants nécessaires. Comment cela va se passer pour la délivrance des diplomes alors qu'un ou plusieurs modules obligatoire n'a pas eu lieu ?
Non, cela ne fera pas bizarre, tout simplement parce que personne à la fac ne vérifie ce qui est enseigné, ni avec quelle rigueur. D'ailleurs, personne ne contrôle l'enseignement universitaire. Il n'existe aucun organisme de contrôle. Mieux, un enseignant chercheur est supposé consacrer la moitié de son temps à l'enseignement. Dans les faits, les enseignants chercheurs sont évalués sur leur publication. Les promotions ne sont attribuées que sur les valeurs de publication, les candidatures à tout poste ne se fait que sur l'examen des articles publiés et sur la qualité de ces derniers. Il n'existe aucun mécanisme universitaire qui évalue le travail d'enseignement des enseignants chercheurs, ni dans les textes, ni dans la pratique.
Alors... un travail qui n'est pas contrôlé, c'est comme un travail qui n'est pas fait. Un travail qui n'est pas évalué, c'est comme un travail pour rien.
Et concernant les modules obligatoires en master d'informatique, c'est une bonne blague. Quand on lit cela et qu'on n'y connait rien, on se dit qu'il y a un programme à respecter, avec un contenu fixé au niveau national et obligatoire, qui valide ou non l'obtention du master. Alors que pas du tout, le contenu de l'enseignement est décidé par les enseignants du master eux mêmes, tâche répartie en rotation sur plusieurs années.
Chacun fait ce qu'il veut, sans aucun contrôle, sauf le sacro saint principe d'autoévaluation, qui en réalité ne porte que sur la recherche.
Combien de fois ai-je vu un module de master bâclé, tant par le contenu, que par la pédagogie, que par le sérieux de suivi des étudiants ...
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8638
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Coût des carburants

#1064 Message par WolfgangK » 23 nov. 2018, 00:18

Je confirme, malheureusement.
Mais certains (certaines, surtout, dans mon expérience) ont leur enseignement à coeur et préfèrent sacrifier leur carrière de recherche plutôt que leurs étudiants.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7159
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Coût des carburants

#1065 Message par stchong » 23 nov. 2018, 01:37

Et wi, la fac est un refuge d'élites qui font ce qu'ils veulent, mais chutttttttttt et se cooptent bien évidement.
Donc comme je le disais plus haut il n'y a que le papier qui compte, pas ce qu'il contient. Pour preuve toutes les écoles de commerce qui donnent le papier contre de l'argent, mais sont très douées pour faire de la com et valoriser le bout de papier.

Ca va finir pareil pour le Bac , contrôle ne continue (jusqu'à preuve du contraire chaque prof note comme il veut) et 4 matières où là les programmes seront finis en temps et en heures.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10116
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Coût des carburants

#1066 Message par pimono » 23 nov. 2018, 02:31

c'est drôle ce que vous dites car je me suis toujours dis qu'il suffisait de faire bonne impression et d'être présent en suivant les cursus jusqu'à la fin pour obtenir les titres et le profil d'une profession en question dans laquelle les compétences restent à démontrer car c'est rarement le cas ! tous ces gens diplômés étant tout simplement incompétents les 3/4 des temps et le resteront tout au long de leurs carrières professionnelles, quel que soit le domaine !!
D'autre part, pour suivre des études longues je trouve qu'il faut être vide et "prêt à être rempli" de tout venant et ça m'étonne pas qu'on donne aux étudiants l'opportunité de devoir travailler pour payer leurs études pendant ce temps, ça les occupes et aide à tenir le coup !

Je veux pas critiquer des gens par l'exemple pour illustrer mon propos, mais je cherche justement les compétences concrètes d'un "avocat" bien diplômé qui a atterrit chez les LREM...
A part des jolies photos et postures de lui comme fait un peu Nabila sauf que lui il reste en costard, je ne sais toujours pas ce qu'il a réalisé, ce qu'il sait faire exactement, je ne trouve aucune trace de recommandation de son utilité nulle part non plus, pas de témoignage ni rien ! En consultant le site internet de son entreprise, c'est pareil, on tombe sur du contenu purement marketing de base comme quoi ils accompagnent les clients avec "ingénierie" partout dans la réussite, mais aucune entreprise bénéficiaire n'est citée et on ne voit de résultat concret nulle part ! En fait, tout n'est que chichi et illusions !

Macron au moins, on connait ses compétences concrètes = c'est lui qui a sorti le formulaire de l'imprimante du contrat de vente pour des acquisitions d'actions Nestlé chez les Rothschild et il a signé en tant qu'intermédiaire et est devenu millionnaire rien qu'avec ça et depuis, quand il parle de travail et de mérite et des gens qui ne sont rien, il est crédible ! Qu'elle supercherie tout ça...

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10116
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Coût des carburants

#1067 Message par pimono » 23 nov. 2018, 05:14

Pour revenir au cout du carburant, ça vient de me faire tilte... en fait le kérosène n'est pas taxé ni concerné par les restrictions en émissions de polluants, uniquement pour que les riches puissent voyager en jet ou avion privé et hélico car c'est leurs moyens de transports quotidien.
Les petites gens (dont regorge ce forum) se sentent privilégiés avec leurs 3 ou 4 voyages en avion par an dans les meilleurs des cas alors qu'en fait c'est qu'un avantage collatérale assez "minable" et que le but n'est pas du tout de favoriser l'aérien en soi, c'est juste pour privilégier les vrais riches toute l'année !

Et pour le carburant des yachts, apparemment c'est le même principe pour ne jamais payer les taxes = les riches enregistrent tout simplement leur palais flottant en navire de commerce et comme ça ils ne paient jamais de tva ni de TICPE même en France ! elle est pas belle la vie ? :lol:

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6445
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Coût des carburants

#1068 Message par crispus » 23 nov. 2018, 09:20

stchong a écrit :
23 nov. 2018, 01:37

Ca va finir pareil pour le Bac , contrôle ne continue (jusqu'à preuve du contraire chaque prof note comme il veut) et 4 matières où là les programmes seront finis en temps et en heures.
Pour le bac j'ai déjà vu des les notes "rectifiées" par des commissions d' "harmonisation", sous prétexte que les correcteurs ne notent pas tous pareil et qu'il faut compenser la sévérité de certains. On se demande à quoi servent les barèmes de notation d'ailleurs... :roll:

Ça permet de lisser les résultats, pour que le lycée où le niveau est au ras des pâquerettes ne se distingue pas trop du lot. :mrgreen:

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8839
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Coût des carburants

#1069 Message par Hippopotameuuu » 28 nov. 2018, 00:04

Image
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10116
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Coût des carburants

#1070 Message par pimono » 28 nov. 2018, 03:55

en 2012~, le sans plomb était en moyenne à 1,06e/L

Ils auront bien entubé le peuple avec ce qu'ils appellent "la géopolitique" car rien ne justifie cette hausse des prix hors de toute logique mécanique. (je ne polémiquerai pas sur ça, c'est mon avis et puis c'est tout).


Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8839
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Coût des carburants

#1071 Message par Hippopotameuuu » 28 nov. 2018, 07:23

pimono a écrit :
28 nov. 2018, 03:55
en 2012~, le sans plomb était en moyenne à 1,06e/L

Ils auront bien entubé le peuple avec ce qu'ils appellent "la géopolitique" car rien ne justifie cette hausse des prix hors de toute logique mécanique. (je ne polémiquerai pas sur ça, c'est mon avis et puis c'est tout).

Quote pour l'histoire. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Mortel le mec, la meilleure de l'année : "La moyenne nationale pour l'essence sans plomb est de un virgule six Euros"

Ça s'écrit 1,60 € :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


En 2018 "l'essence sans plomb" et donc 20 cts moins chère qu'en 2012, et c'est pour ça que les G-J manifestent avec le soutient éperdu et bruyant des Pimonos.
On est pas sortie le luc des ronces.
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
roi.de.trefle
Messages : 1197
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Coût des carburants

#1072 Message par roi.de.trefle » 28 nov. 2018, 08:38

e85 0.461€/l dans l’Hérault, hâte d'aller voir mes grand parents, j'en profiterai pour faire le plein :wink:
Sursum corda

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6445
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Coût des carburants

#1073 Message par crispus » 28 nov. 2018, 09:44

Mortel le mec, la meilleure de l'année
Bof, les journalistes nous bassinent régulièrement avec ce genre d'approximations : "le prix du litre augmentera de 0,08 centimes d'euro". :mrgreen:
Sans parler le la TVA sur les taxes, à croire qu'ils en sont exonérés. :evil:

Avatar du membre
pat43
-+
-+
Messages : 2436
Enregistré le : 22 juil. 2006, 22:18

Re: Coût des carburants

#1074 Message par pat43 » 28 nov. 2018, 16:43

crispus a écrit :
20 nov. 2018, 21:29
Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours dégringolent
C'est la pénurie tant annoncée. :mrgreen:
ça peut être du aussi à la récession. Pour le fioul et le gazole, c'est déjà le cas. Adaptation de l'offre à la demande ne se fait pas en claquant des doigts. :mrgreen:
ça vous chatouille ou ça vous gratouille ?

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7159
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Coût des carburants

#1075 Message par stchong » 28 nov. 2018, 16:47

pat43 a écrit :
28 nov. 2018, 16:43
crispus a écrit :
20 nov. 2018, 21:29
Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours dégringolent
C'est la pénurie tant annoncée. :mrgreen:
ça peut être du aussi à la récession. Pour le fioul et le gazole, c'est déjà le cas. Adaptation de l'offre à la demande ne se fait pas en claquant des doigts. :mrgreen:
Je croyais que s'était une menace de Trump sur l'Arabie Saoudite.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10116
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Coût des carburants

#1076 Message par pimono » 28 nov. 2018, 18:13

Hippopotameuuu a écrit :
28 nov. 2018, 07:23

Quote pour l'histoire. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Mortel le mec, la meilleure de l'année : "La moyenne nationale pour l'essence sans plomb est de un virgule six Euros"

Ça s'écrit 1,60 € :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
je suis désolé, il était très tard quand j'ai posté,
D'autant plus que j'ai été induit en erreur par la jaguar de présentation car elle datait bien des années où l'essence était effectivement dans les 1 euros, ça ne change donc pas grand chose à mon propos.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18254
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Coût des carburants

#1077 Message par wasabi » 28 nov. 2018, 19:22

Hippopotameuuu a écrit :
28 nov. 2018, 07:23
pimono a écrit :
28 nov. 2018, 03:55
en 2012~, le sans plomb était en moyenne à 1,06e/L

Ils auront bien entubé le peuple avec ce qu'ils appellent "la géopolitique" car rien ne justifie cette hausse des prix hors de toute logique mécanique. (je ne polémiquerai pas sur ça, c'est mon avis et puis c'est tout).

Quote pour l'histoire. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Mortel le mec, la meilleure de l'année : "La moyenne nationale pour l'essence sans plomb est de un virgule six Euros"

Ça s'écrit 1,60 € :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


En 2018 "l'essence sans plomb" et donc 20 cts moins chère qu'en 2012, et c'est pour ça que les G-J manifestent avec le soutient éperdu et bruyant des Pimonos.
On est pas sortie le luc des ronces.
1.06 c'est normal, vous avez vu la plaque de la jaguar ? Baisez les gilets jaunes. :mrgreen:
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
squamata
Messages : 1673
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Coût des carburants

#1078 Message par squamata » 29 nov. 2018, 00:08

Je suis retombé sur le cash investigation sur le climat : le grand bluff des multinationales :

Le premier 1/3 de la vidéo parle de Lafarge et des quotas carbone qu'il a touché quand il fermait les cimenteries françaises.
Depuis Lafarge à été mis en examen pour complicité de crimes contre l'humanité.
https://www.lesechos.fr/28/06/2018/lese ... manite.htm

Ensuite, on a eu les primes à la casse et les bonus/malus sur l'achat de véhicule "vert".
Avec les affaires de diesel gate de chez volkswagen et des autres constructeurs de véhicules, l’Europe se trouve encore a payer une n ieme fraude des industriels sous fanion vert.

Avec les hausses de la TICPE, en faite on finance qui ? On sait déjà que ce n'est pas pour la transition énergétique.

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 847
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Coût des carburants

#1079 Message par Ferrari » 29 nov. 2018, 10:26

Il paraît que Macron veut adapter le niveau des taxes en fonction du prix du baril de pétrole.
DANGER.

Car, ça veut dire que les taxes augmenteront quand le prix du baril baissera.
Quoiqu'il arrive, on payera cher.
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4216
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Coût des carburants

#1080 Message par ddv » 29 nov. 2018, 10:44

Ferrari a écrit :
29 nov. 2018, 10:26
Il paraît que Macron veut adapter le niveau des taxes en fonction du prix du baril de pétrole.
DANGER.

Car, ça veut dire que les taxes augmenteront quand le prix du baril baissera.
Quoiqu'il arrive, on payera cher.
C'est déjà le cas. Le pétrole a baissé, pourtant le fioul et l'essence coûtent presque toujours aussi cher (juste une légère baisse).
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 847
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Coût des carburants

#1081 Message par Ferrari » 29 nov. 2018, 12:26

ddv a écrit :
29 nov. 2018, 10:44
Ferrari a écrit :
29 nov. 2018, 10:26
Il paraît que Macron veut adapter le niveau des taxes en fonction du prix du baril de pétrole.
DANGER.

Car, ça veut dire que les taxes augmenteront quand le prix du baril baissera.
Quoiqu'il arrive, on payera cher.
C'est déjà le cas. Le pétrole a baissé, pourtant le fioul et l'essence coûtent presque toujours aussi cher (juste une légère baisse).
Nan, ça c'est les raffineurs et les distributeurs qui se gavent au passage en arguant des stocks...
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10116
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Coût des carburants

#1082 Message par pimono » 01 déc. 2018, 03:47

Ouais à ce jeux de la variation des cours, ils prennent ouvertement les gens pour des imbéciles.
Quand les cours augmentent, c'est tout de suite pris en compte, quand les cours baissent, c'est la semaine d'après.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18390
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Coût des carburants

#1083 Message par EmileZola » 01 déc. 2018, 10:18

pimono a écrit :
01 déc. 2018, 03:47
Ouais à ce jeux de la variation des cours, ils prennent ouvertement les gens pour des imbéciles.
Quand les cours augmentent, c'est tout de suite pris en compte, quand les cours baissent, c'est la semaine d'après.
Légende urbaine !

Dans les faits, les prix à la pompe sont pas chers là.
"Bisexuality immediately doubles your chances for a date on Saturday night."
Woody Allen

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4216
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Coût des carburants

#1084 Message par ddv » 01 déc. 2018, 19:27

Il y a des distributeurs qui se font clairement plaisir: j'ai prix du SP95-E10 à 1,30 à Intermarché. Le même jour, je suis passé devant des stations services d'autres enseignes de supermarché où le prix était à plus de 1,45 !
Quant au fioul domestique, il baisse bien. Il y avait même des opérations spéciales il y a quelques jours avec 20€ offerts pour chaque tranche de 1000 litres :mrgreen: Je regrette de ne pas avoir de seconde cuve pour moyenner à la baisse quand il y a des baisses surprises.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10116
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Coût des carburants

#1085 Message par pimono » 01 déc. 2018, 19:35

EmileZola a écrit :
01 déc. 2018, 10:18
Légende urbaine !
Mon père n'est pas une légende, je le vois tous les jours et lui, il fait attention au prix à la pompe au centime près et il voit bien que les prix grimpent plus vite que les baisses à réalités similaires.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8638
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Coût des carburants

#1086 Message par WolfgangK » 02 déc. 2018, 17:46

Jeffrey a écrit :
10 nov. 2018, 00:16
je viens de m'amuser à un petit calcul.

Sur ce site https://co2solidaire.org/calculateur-co2/
on trouve un calculateur de l'empreinte carbone.
Un aller retour pour 4 personnes Paris Ajaccio en classe éco, ça donne 1,8 Tonne de CO2
La distance équivalente (1950 kms) en voiture diesel, ça produit 400 kg de Co2.
Evidemment, on ne va pas en voiture en Corse sans passer par un bateau. Mais à kilométrage égal, la différence, c'est 1T400 de Co2.

D'ailleurs, prenons maintenant une voiture type citadine, la 208 1.0 68 ch. 102g de CO2 au km.
Et la voiture de Schtong, une XC60 de 160 ch , diesel disons 150 ch (pas trouvé 160), soit 117 g de Co2 au km
https://www.larevueautomobile.com/Fiche ... o_XC60.php
Donc ça fait... 15 g de Co2 de différence au km. Donc, pour écouler l'équivalent de 1T8 correspondant à un vol en avion en France, ça fait ... 120 000 kilomètres. cent ving mille kilomètres !

Et si on partait un jour en vacances aux antilles en famille ? ou à la Réunion ? ça fait ... 16T de CO2, soit 100 000 kilomètres équivalent d'une Porsche Cayenne :mrgreen:
https://www.larevueautomobile.com/Fiche ... 21549.2018

pour quelle raison on ferait chier les gens à rouler en mini voiture ? Pour le RC ? Il n'y a pas comme un problème là ?
Image
Image


http://www.statistiques.developpement-d ... 72bd5f.pdf
L’avion : des voyages toujours plus nombreux et
plus lointains
Parmi l’ensemble des modes de transport utilisés pour les déplacements à longue distance, l’avion détient encore une faible part : il assure 5,7 % des voyages à longue distance en 2008. En revanche, il est à l’origine de 29,9 % des kilomètres parcourus.
Avec une longueur moyenne de 2 400 kilomètres, stable dans le temps, mais encore plus élevée lorsqu’il s’agit de déplacements pour motifs privés, l’avion confirme son domaine de pertinence : les voyages à très longue distance. Rien d’étonnant dans ces conditions que 72 % de ces voyages soient à destination de l’étranger. En tout cas, les voyages aériens, facilités notamment par les opérateurs à bas coûts, progressent rapidement, deux fois plus vite que les voyages tous modes confondus.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8316
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Coût des carburants

#1087 Message par Jeffrey » 02 déc. 2018, 19:17

On notera en particulier dans ce lien que 75% des transports aériens sont effectués pour des motifs privés, dont plus de la moitié pour des raisons touristiques !
Ceci met singulièrement en perspective le "il faut arrêter de prendre sa voiture pour rien", alors que la croissance du transport aérien est "pour le plaisir et uniquement pour le plaisir".
:twisted:
je préfère l'universalisme au différentialisme

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10707
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Coût des carburants

#1088 Message par moinsdewatt » 02 déc. 2018, 20:24

PRIX DES CARBURANTS
- Gazole: 1.46 € - SP95: 1.45 €
Prix moyens hebdomadaires en France au 23/11/2018
https://france-inflation.com/prix-carburants.php

Avatar du membre
mister_do
-++
-++
Messages : 3792
Enregistré le : 29 mai 2006, 10:07
Localisation : Metz (57)

Re: Coût des carburants

#1089 Message par mister_do » 02 déc. 2018, 20:53

LCD Philips 42PFL9632D | Lecteur PS3 40->320Go |Ampli Yamaha RXV-457 Enceintes NSP116 |Consoles Wii PS3| Source TV NeufTVHD | 107 Blu-ray dont 77 vus euh mince c'est pas le bon forum

vpl
~~+
~~+
Messages : 11450
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Coût des carburants

#1090 Message par vpl » 02 déc. 2018, 22:27

ddv a écrit :
01 déc. 2018, 19:27
Il y a des distributeurs qui se font clairement plaisir: j'ai prix du SP95-E10 à 1,30 à Intermarché. Le même jour, je suis passé devant des stations services d'autres enseignes de supermarché où le prix était à plus de 1,45 !
...
Ça s'appelle le commerce : Intermarché a décidé d'être à prix coutant le week-end, les autres choisissent de continuer leur activité commerciale, c'est à dire de revendre plus cher que ce qu'ils achètent...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10707
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Coût des carburants

#1091 Message par moinsdewatt » 31 déc. 2018, 16:41

France: les prix des carburants ont continué de décroître la semaine dernière

AFP le 31 déc. 2018

Les prix moyens des carburants routiers à la pompe sont restés orientés à la baisse la semaine dernière en France, pour la troisième semaine d'affilée, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Le prix moyen TTC du litre de gazole dans les stations-service du pays s'est établi à 1,3873 euro, soit 2,6 centimes de moins que la semaine précédente, selon les données hebdomadaires publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Le prix du super sans plomb 95 (SP95) a également reculé à 1,4036 euro le litre (-1,96 centime sur une semaine).

Le prix moyen d'un litre de SP95-E10 (super contenant jusqu'à 10% d'éthanol) s'est quant à lui fixé à 1,3831 euro (-1,82 centime), tandis que celui du SP98 a baissé en moyenne de 1,49 centime, à 1,4724 euro le litre.

Depuis début octobre, les cours mondiaux du pétrole ont nettement reflué, de plus de 35% pour le baril de Brent et de 40% pour le baril de "light sweet crude" (WTI), sur fond de craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale, et donc de la demande d'or noir.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ere-181231

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10116
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Coût des carburants

#1092 Message par pimono » 31 déc. 2018, 17:38

C'est rigolo cet effondrement des cours pendant que les prix gonflaient à la pompe..., et biensur, pendant ce temps macron disait que c'était pas bibi... quel mauvais économiste et visionnaire ce président aux bras cassés. Je supporte vraiment plus ce type, c'est de l'incompétence à l'état pure.

Avatar du membre
Bullitt
+
+
Messages : 3188
Enregistré le : 07 sept. 2006, 21:01
Localisation : là où c'est cher

Re: Coût des carburants

#1093 Message par Bullitt » 31 déc. 2018, 20:42

Manu, il sent le mazout :roll:
Parrainages Fortuneo, Boursorama, LinXea, Altaprofits, ING, BforBank, Monabanq, Zesto, Bourse Direct, Assurancevie.com, c'est la crise...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10707
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Coût des carburants

#1094 Message par moinsdewatt » 16 janv. 2019, 22:03

Les ventes de carburants en France ont baissé en 2018 du fait des « gilets jaunes » et des taxes

AFP le 16 janv. 2019

La consommation de carburants routiers a baissé l'an dernier en France, pour la première fois depuis plusieurs années, les automobilistes et les transporteurs ayant notamment fortement réduit leurs achats en décembre du fait du mouvement des "gilets jaunes", selon des chiffres diffusés jeudi.

Sur l'ensemble de 2018, la consommation de carburants routiers a reculé de 1,7% (50,32 millions de mètres cubes) par rapport à 2017, mais elle a plongé de 9,1% sur le seul mois de décembre, selon ces données de l'Union française des industries pétrolières (Ufip). "Les événements sociaux du mois de décembre se sont traduits par une très forte baisse de la consommation", a expliqué le président de l'Ufip, François Duseux, cité dans le communiqué.

Autre cause de ce recul, la hausse de la taxe carbone au 1er janvier 2018 qui a conduit à une "érosion des ventes dans les zones frontalières", alors que certains consommateurs ont préféré s'approvisionner chez nos voisins européens où les prix sont moins chers. La taxe sur les produits pétroliers (TICPE) avait augmenté de 7,6 centimes sur le gazole et de 3,9% sur l'essence, en partie du fait de la hausse de la taxe carbone (contribution climat énergie).

Une nouvelle hausse prévue au 1er janvier 2019 a contribué à faire émerger le mouvement de protestation des "gilets jaunes", et le gouvernement a décidé d'annuler cette augmentation.

Dans le détail, en décembre, les livraisons des essences sans plomb ont baissé de 4,2% et celle de gazole de 10,3%. Sur l'année, elles sont en hausse de 3,9% pour les essences sans plomb et en baisse de 3,1% pour le gazole. Le gazole reste toutefois le carburant le plus vendu en France, représentant 79,1% des volumes. En parallèle, les ventes de fioul ont reculé de 9,1% en 2018 et de 24,8% sur le mois de décembre.
https://www.connaissancedesenergies.org ... xes-190116

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11567
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Coût des carburants

#1095 Message par Goldorak2 » 17 janv. 2019, 08:46

Goldorak2 a écrit :
16 oct. 2018, 18:17
https://www.huffingtonpost.fr/2013/03/0 ... 04743.html
Le diesel et la France: Une histoire d'amour qui dure depuis 30 ans


Nous sommes en 1980. L'industrie automobile française est en perte de vitesse, notamment par rapport aux voitures japonaises qui inondent le marché. Toyota est un roi en devenir et son modèle d'organisation du travail, le toyotisme, permet de réduire les coûts par rapport à ses concurrents. Il faut donc trouver un moyen pour que les constructeurs français ne perdent pas trop de plumes. Et voici que le diesel fait son entrée.

PSA était l'un des rares groupes (avec Mercedes) dotés d'un véritable savoir-faire dans les motorisations diesel. Sous l'impulsion de Jean Calvet, patron de Peugeot-Citroën, énarque influent et ancien chef de cabinet de Valéry Giscard d'Estaing, les avantages fiscaux sur le diesel sont accrus. Il est soutenu par Renault, qui prend la même direction stratégique. Argument de vente: ces véhicules sont certes plus coûteux à l'achat, mais ils consomment moins (entre 15 et 20%) et se revendent plus cher. La demande décolle à la fin des années 1990, avec l'invention de l'injection directe, qui permet de réduire la consommation sans sacrifier la puissance.

La motorisation diesel devient donc une technologie "made in France", soutenue par l'Etat qui favorise une compétence technologique nationale et l'emploi. Grâce à cette stratégie, des dizaines de milliers de postes sont sauvés, depuis l'ingénieur motoriste jusqu'au concessionnaire en passant par l'ouvrier de l'usine d'Aulnay-sous-Bois. Et on peut dire que ce pari à court-terme s'est transformé en long-terme: plus de 70% des véhicules vendus en 2011 ont une motorisation diesel (83,5% sur les premiers mois de 2012). Par comparaison, la part s'élève à 47% en Allemagne, l'autre pays champion du diesel

Chez PSA, on rappelle dans Le Figaro qu'une grande partie des 3300 salariés de l'usine de Tremery (Moselle), et une part des 3200 ouvriers de celle de Douvrins (Nord), produisent des moteurs diesel. Au total, 100% des moteurs diesel du groupe sont fabriqués en France. Le constructeur calcule par ailleurs que 700 personnes travaillent sur cette technologie en recherche et développement dans l'Hexagone. Côté Renault, l'usine de Cléon (Seine-Maritime), largement axée sur le diesel, emploie 3500 personnes.
achillemo a écrit :
16 oct. 2018, 16:04
T'es au courant que les constructeurs français ne représentent même pas 50% du marché français, soit moins d’un million de véhicules par an ? PSA vend 3 millions de véhicules, Renault sans Dacia et Nissan environ autant. Donc 6 millions de véhicules vendus dont un million en France. Tu trouves donc ça intelligent de négliger la gamme essence ultra majoritaire dans pratiquement le monde entier, et même en Europe ?
Oui. Il vaut mieux être champion dans une niche que mauvais ou même moyen ailleurs. Quand à la bérézina de l'industrie automobile française que tu évoques, elle doit tout à l'ouverture des frontières (délocalisations, importations) et à l'euro qui empêche les dévaluations compétitives d'antan. Bien entendu, les décisions anti-diesel d'Hollande et des grandes ville de bobo (Paris est anti diesel) n'ont fait qu'accentuer la dégringolade.
Un grand bravo à Hollande, Hidalgo initiateurs, et Macron digne héritier et continuateur de cette politique anti française. Ils ont torpillé une filière d'excellence, l'économie et les emplois en France. 35000 emplois industriels, c'est pas génant. Vive les voitures électriques chinoises alimentées par des centrales thermiques ! Et ce serait eux les "élites" les plus compétentes !
http://www.lefigaro.fr/societes/2019/01 ... en-jeu.php
Chute du diesel: en France, 35.000 emplois sont en jeu

[...]

Trente-cinq mille emplois pourraient être directement affectés par la baisse des ventes de véhicules diesels en France, selon une étude de l'Observatoire de la métallurgie. Il a été mis en avant fin décembre par Luc Chatel, président de la Plateforme automobile (PFA), qui regroupe l'ensemble de la filière en France. «L'accélération de la chute du diesel, a-t-il déploré, se traduit par des baisses brutales de commandes pour un nombre croissant de fournisseurs qui se retrouvent en situation difficile.»

Le diesel est un savoir-faire européen, et plus particulièrement français et allemand. En France, Renault et PSA disposent d'énormes usines où sont fabriqués ces moteurs Diesel: à Cléon, en Seine-Maritime, pour le premier ; Tremery, en Moselle, pour le second. Compte tenu de leur taille, les deux groupes sont capables de gérer le recul des ventes de véhicules diesels.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27289
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Coût des carburants

#1096 Message par Gpzzzz » 17 janv. 2019, 09:27

moinsdewatt a écrit :
16 janv. 2019, 22:03
Les ventes de carburants en France ont baissé en 2018 du fait des « gilets jaunes » et des taxes

AFP le 16 janv. 2019

La consommation de carburants routiers a baissé l'an dernier en France, pour la première fois depuis plusieurs années, les automobilistes et les transporteurs ayant notamment fortement réduit leurs achats en décembre du fait du mouvement des "gilets jaunes", selon des chiffres diffusés jeudi.

Sur l'ensemble de 2018, la consommation de carburants routiers a reculé de 1,7% (50,32 millions de mètres cubes) par rapport à 2017, mais elle a plongé de 9,1% sur le seul mois de décembre, selon ces données de l'Union française des industries pétrolières (Ufip). "Les événements sociaux du mois de décembre se sont traduits par une très forte baisse de la consommation", a expliqué le président de l'Ufip, François Duseux, cité dans le communiqué.

Autre cause de ce recul, la hausse de la taxe carbone au 1er janvier 2018 qui a conduit à une "érosion des ventes dans les zones frontalières", alors que certains consommateurs ont préféré s'approvisionner chez nos voisins européens où les prix sont moins chers. La taxe sur les produits pétroliers (TICPE) avait augmenté de 7,6 centimes sur le gazole et de 3,9% sur l'essence, en partie du fait de la hausse de la taxe carbone (contribution climat énergie).

Une nouvelle hausse prévue au 1er janvier 2019 a contribué à faire émerger le mouvement de protestation des "gilets jaunes", et le gouvernement a décidé d'annuler cette augmentation.

Dans le détail, en décembre, les livraisons des essences sans plomb ont baissé de 4,2% et celle de gazole de 10,3%. Sur l'année, elles sont en hausse de 3,9% pour les essences sans plomb et en baisse de 3,1% pour le gazole. Le gazole reste toutefois le carburant le plus vendu en France, représentant 79,1% des volumes. En parallèle, les ventes de fioul ont reculé de 9,1% en 2018 et de 24,8% sur le mois de décembre.
https://www.connaissancedesenergies.org ... xes-190116
ça fait des années que la conso baisse.. elle baissait déjà même avant l instauration ses taxes spéciale diesel sous Hollande et taxe carbone..

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4216
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Coût des carburants

#1097 Message par ddv » 17 janv. 2019, 09:31

Donc, au final, de bonnes nouvelles, non ? (Baisse de la pollution)
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10116
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Coût des carburants

#1098 Message par pimono » 17 janv. 2019, 17:26

la baisse des prix des carburants n'a rien à voir avec les gilets jaunes, les médias continuent de dire n'importe quoi puisque c'est le prix du baril qui baisse... Le gouvernement est passé pour un idiot et s'est définitivement décrédibilisé en voulant augmenter ces taxes.

Moi je roue à l'éthanol, le carburant n'a jamais couté aussi peu cher et pourtant, j'ai décidé de baisser à max ma conso car ca devient plus du tout agréable de rouler sur les routes de France, il y a des radars partout, c'est devenu trop stressant et l'autoroute n'en parlons pas, je n'ai jamais engraissé ces compagnies privées et je n'ai pas prévu de le faire... La conso en carburant qui baisse, alors qu'on est de plus en plus nombreux, ça montre un phénomène amorcé qui sera plus clair dans quelques années.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16794
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Coût des carburants

#1099 Message par kamoulox » 17 janv. 2019, 17:52

Il y a aussi un retour des gens à la ville ou à proximité immédiate. Le rural éloigné des villes baisse alors que la ville et périurbain proche se développe de + en +.
Donc TC ou faible distance de parcours en voiture. Il reste bien des gens qui bossent très loin de leur boulot en voiture, mais ils finiront par soit quitter leur taff soit se rapprocher, c’edt Pas tenable.

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 10100
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Coût des carburants

#1100 Message par clairette2 » 17 janv. 2019, 18:06

Quand ils ont appliqué la première hausse en octobre, j'ai encore plus que d'habitude limité l'utilisation de ma voiture. Repousser des choses à faire, etc... Mon petit boycott à moi. Mais aussi l'effet psychologique du litre à 1.50 euro...
Ca fera le même effet pour nos salaires en janvier :D
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Répondre