La 5G dans les starting blocks

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Répondre
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

La 5G dans les starting blocks

#1 Message par moinsdewatt » 14 oct. 2018, 13:24

Deutsche Telekom compte commercialiser des forfaits 5G en 2020

Par Reuters le 10.10.2018

Deutsche Telekom prévoit de commercialiser des forfaits 5G en Allemagne en 2020 si suffisamment d'appareils sont adaptés à cette nouvelle génération de téléphonie mobile, a déclaré mercredi Tim Höttges, le président du directoire de l'opérateur allemand, qui s'est aussi engagé à maintenir le rythme des investissements dans le réseau.

Tim Höttges a confirmé sa volonté d'investir 5,5 milliards d'euros par an dans le déploiement d'un réseau haut débit propre à Deutsche Telekom en Allemagne, est-il écrit dans un communiqué publié avant une réunion sectorielle sur les réseaux.

Le premier opérateur allemand, partiellement détenu par l'Etat, compte investir davantage que ses concurrents alors que Berlin se prépare à vendre les licences pour la téléphonie de cinquième génération (5G) début 2019.

Tim Höttges a toutefois lancé un appel à la coopération pour la construction du réseau allemand en fibre optique, essentiel à une offre à la fois de connexions internet à haut débit et de services 5G.

'' La 5G n'est pas seulement un nouveau réseau mais un élément important de valeur supplémentaire dans les produits à destination de nos clients", a dit Tim Höttges, ajoutant qu'il inviterait les opérateurs à participer au développement d'une plate-forme européenne aux normes 5G.

Deutsche Telekom organisera une conférence avec des utilisateurs pour évaluer leurs attentes en matière de réseau 5G, a-t-il ajouté.

L'Allemagne, comme la plupart des pays européens, est à la traîne du Japon, de la Corée du Sud ou des Etats-Unis, dans ses projets de déploiement de services 5G. Le manque de smartphones 5G disponibles est une préoccupation majeure pour la commercialisation de ces services.
https://www.sciencesetavenir.fr/high-te ... 020_128413

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#2 Message par moinsdewatt » 14 oct. 2018, 13:29

La 5G va rapporter 1 300 milliards de dollars sur 10 ans, selon Intel

Par Alexandre Boero Le 12 octobre 2018

Intel a rendu public un rapport commandé à Ovum, agence spécialisée dans l'industrie des réseaux et des télécommunications. Et celui-ci a livré des résultats impressionnants. En effet, le rapport indique qu'au cours de la prochaine décennie, les entreprises issues du secteur des médias et du divertissement devraient gagner aux alentours d'1,3 billion de dollars, soit 1 300 milliards de dollars ou 1 120 milliards d'euros, grâce à la 5G. Cela équivaut au PIB de pays comme l'Australie ou la Thaïlande et quasiment la moitié de celui de la France et du Royaume-Uni. Une bascule devrait véritablement s'effectuer en 2025, où les revenus liés à la 5G seront majoritaires.

La 5G va « bouleverser le paysage des médias et du divertissement »

Alors que nous vivons seulement les prémisses de la 5G, celle-ci fait déjà fantasmer les économistes et les spécialistes du marketing du monde entier. « La 5G va inévitablement bouleverser le paysage des médias et du divertissement. Ce sera un atout concurrentiel majeur si les entreprises s'adaptent ». Cette affirmation de l'un des dirigeants d'Intel, Jonathan Wood, prend tout ce sens lorsqu'on prend connaissance des résultats détaillés du rapport fourni par Ovum.

Dès 2022, la 5G représentera près de 20% du total des revenus mondiaux des médias sans fil, plus de 55% des revenus en 2025, une année charnière donc, et près de 80% des revenus en 2028.

Un trafic de données qui va exploser d'ici 10 ans
La faible latence liée à la 5G -vous lirez une vidéo sans qu'elle se bloque ni s'arrête- va naturellement accélérer la consommation de divers contenus et donner aussi son plein potentiel à des technologies comme la réalité augmentée ou la réalité virtuelle, qui n'attendent que ça.

En 2019, le trafic mensuel moyen par abonné 5G devrait être de 11,7 Go. En 2028, on estime celui-ci à 84,4 Go par mois.

La 4G aura permis à des sociétés comme Netflix, Uber, Airbnb et Spotify de devenir ce qu'elles sont aujourd'hui : des mastodontes dans leurs secteurs respectifs. Alors, imaginons ce que nous réserve la 5G...
https://www.clubic.com/reseau-informati ... intel.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#3 Message par moinsdewatt » 14 oct. 2018, 13:33

Les opérateurs francais ne veulent pas payer trop cher les fréquences 5G

Par Mathieu Grumiaux le 05 octobre 2018


Les 4 opérateurs français se regroupent afin d'éviter de payer des milliards d'euros pour obtenir des fréquences 5G.

La course à la 5G est pleinement lancée ! Si les premiers terminaux compatibles ne sont pas encore annoncés par les constructeurs, les opérateurs sont en pleine ébullition afin de préparer leur réseau à l'arrivée de cette nouvelle norme de télécommunications.

Néanmoins, ils ne sont pas prêts à dépenser n'importe quel montant pour obtenir auprès de l'État des fréquences 5G. La Fédération française des télécoms tire la sonnette d'alarme, après les enchères complètement folles ayant eu lieu récemment en Italie.

Le jackpot italien inquiète les opérateurs français
Les opérateurs transalpins ont dépensé sans compter afin de récupérer plusieurs fréquences 5G. Au total plus de 6,5 milliards d'euros ont été récupérés par l'État italien. Un vrai jackpot alors qu'il attendait 3 milliards au maximum de cette vente. Illiad, le groupe de Xavier Niel va par exemple dépenser 1,19 milliard d'€ et Vivendi, principal actionnaire de Telecom Italia, 2,4 milliards d'€.

Pourtant, ces montants ne serviront pas aux infrastructures réseau ni à la modernisation des infrastructures existantes. La patronne d'Orange France, Fabienne Dulac, expliquait récemment ses réserves à propos du réseau 5G : « Aujourd'hui nous n'avons pas de business modèle, pas de réseau, pas même de téléphones portables pour l'utilisation de la 5G ».

Un partenariat avec l'État afin de moderniser le réseau actuel
Pas question donc pour les opérateurs français de revivre la situation vécue en 2000. À l'époque, les entreprises de télécommunication avaient dû dépenser des milliards de francs pour acquérir leurs fréquences. Ces énormes montants ont réduit drastiquement les budgets alloués au déploiement des antennes 3G dans le pays.

Les opérateurs veulent conclure avec l'État français un « New Deal ». Cet accord demande aux opérateurs d'investir dans le réseau existant, de couvrir les zones blanches du territoire et d'améliorer la couverture 4G sur les trois prochaines années, pour un budget d'environ 3 milliards d'€ répartis entre les 4 opérateurs. En échange, le gouvernement leur autoriserait un renouvellement des fréquences automatiques et sans contrepartie financière, lors du lancement commercial de la 5G, prévu à l'horizon 2020.
https://www.clubic.com/telephone-portab ... es-5g.html

Avatar du membre
Pepelsky
-+
-+
Messages : 2453
Enregistré le : 23 août 2012, 14:46
Localisation : Blois

Re: La 5G dans les starting blocks

#4 Message par Pepelsky » 16 oct. 2018, 16:03

Plus de cancers en perspective.....
Si tu n'as pas encore traversé la rivière, ne te moque pas de celui qui se noie.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8537
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: La 5G dans les starting blocks

#5 Message par stchong » 17 oct. 2018, 00:28

C'est quoi le but de la 5G

Passer le streaming en accéléré :D
Ignoré : Pimono

Avatar du membre
parpayou
~~+
~~+
Messages : 5868
Enregistré le : 10 mai 2008, 18:54

Re: La 5G dans les starting blocks

#6 Message par parpayou » 17 oct. 2018, 11:55

Moi ce qui m'interroge, c'est l'investissement dans la fibre, alors que la 5g pourra amener des debits similaires, comme deja auj ou une box 4g fait mieux que l'adsl si on est a plus 3km du dslam
La tâche à laquelle nous devons nous atteler, ce n'est pas de parvenir à la sécurité, c'est d'arriver à tolérer l'insécurité.

s_chlaf
Messages : 545
Enregistré le : 05 janv. 2011, 11:23

Re: La 5G dans les starting blocks

#7 Message par s_chlaf » 17 oct. 2018, 13:35

La 5G va rapporter 1 300 milliards de dollars sur 10 ans, selon Intel

...

Un trafic de données qui va exploser d'ici 10 ans
La faible latence liée à la 5G -vous lirez une vidéo sans qu'elle se bloque ni s'arrête- va naturellement accélérer la consommation de divers contenus et donner aussi son plein potentiel à des technologies comme la réalité augmentée ou la réalité virtuelle, qui n'attendent que ça.

En 2019, le trafic mensuel moyen par abonné 5G devrait être de 11,7 Go. En 2028, on estime celui-ci à 84,4 Go par mois.
en fait, la question c'est d'où viendrait le pognon généré par la 5G ? car en 4G le prix du Go de data a déjà bien baissé, donc ça génère très peu de bénéfice pour les opérateurs, avec par contre un coût d'infra très élevé. car, même si ton antenne 5G te permet d'avoir un débit de folie entre le téléphone et l'antenne, il faut aussi assurer ce débit sur toute la chaîne (donc, fibrer l'antenne, les grosses fibres nationales et internationales, les accords de peering...)

pour la vidéo, les gens adorent passer leur temps de métro à regarder des vidéos de chaton ou faire du candy-crush, mais je vois pas bien à quel moment le mec décide de passer d'un forfait à 5-10€ / mois avec de la 4G qui marche déjà bien à un forfait bien plus cher juste pour regarder les chatons en 4k (lol) sur son téléphone. le souci c'est pas tant le débit qui est souvent déjà très bon, que la couverture (et quand t'as pas de couverture, t'en fous de faire de 1Gb/s théorique)

quand à la VR, c'est pas vraiment le débit qui nuit à son décollage, il n'y a juste pas d'usage pour le péquin moyen.

je pense que c'est tout ça qui conduit les opérateurs à faire de suite front commun pour ne pas se saigner pour avoir les fréquences : ils n'attendent pas des retours sur investissement miraculeux!

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#8 Message par aleph-zero » 17 oct. 2018, 13:52

parpayou a écrit :
17 oct. 2018, 11:55
Moi ce qui m'interroge, c'est l'investissement dans la fibre, alors que la 5g pourra amener des debits similaires, comme deja auj ou une box 4g fait mieux que l'adsl si on est a plus 3km du dslam
L'essentiel du spectre utilisé pour la 5G sera sur de fréquences très hautes ( un peu de spectre vers les 3,6 GHz et la majeure partie au-dessus de 20 GHz).

Et plus la fréquence est haute, moins elle passe les obstacles (l'exemple ultime étant la lumière qui est arrêtée par un simple rideau).

La 5G aura donc des performances très dégradées en intérieur. Cela fonctionnera surtout en extérieur. A titre indicatif les fréquences les plus élevées actuellement utilisées pour la 4G c'est 2,600 GHz.

Voici comment en Italie ils ont réparti le spectre pour la 5G (partagé entre tous les opérateurs évidemment) :

1000 MHz (soit 81%) dans la bande 26 GHz.
200 MHz (soit 16%) dans la bande 3,6 GHz.
30 MHz ( soit 3% ) dans la bande 700 MHz.

En intérieur, tu seras donc à peu près certain de capter les 3% du spectre. dans une zone très bien couverte tu arriveras péniblement à 20%

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#9 Message par aleph-zero » 17 oct. 2018, 13:54

s_chlaf a écrit :
17 oct. 2018, 13:35
en fait, la question c'est d'où viendrait le pognon généré par la 5G ?
Des nouveaux usages. La 5G est faite pour les voitures, les robots, les drones, caméras de surveillance etc.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5194
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: La 5G dans les starting blocks

#10 Message par ddv » 17 oct. 2018, 13:58

Visiblement, ici, personne n'a compris le but de la 5g. La 4g, c'est pour surfer, lire des vidéos, à (plus ou moins) haute vitesse, destiné au particulier comme aux entreprises. Idem pour la fibre.
Par contre, la 5g, ça n'a rien à voir, sauf si les acteurs du milieu détournent son usage prévu. Le but, c'est d'utiliser cette technologie dans les objets dits "connectés": automobiles, montres, etc., qui utilisent des petites quantités de données mais à très grande échelle, et régulièrement dans la journée.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#11 Message par aleph-zero » 17 oct. 2018, 14:41

ddv a écrit :
17 oct. 2018, 13:58
Par contre, la 5g, ça n'a rien à voir, sauf si les acteurs du milieu détournent son usage prévu.
Il a toujours été prévu que la 5G pallie également à la 4G là où elle perd les pédales à cause de la densité des utilisateurs (stades, centres commerciaux etc.) où à cause de la vitesse (la 5G est calibrée pour un terminal se déplaçant jusqu'à 500 kmh).

Mais effectivement, la 4G est là pour encore très longtemps. D'ailleurs la 2G est toujours là, même si on a commencé à en recycler une partie du spectre pour la 3G et la 4G.

Un autre gain majeur de la 5G c'est la faible latence, pour toutes les applications du genre télémanipulation.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#12 Message par moinsdewatt » 17 oct. 2018, 17:04

ddv a écrit :
17 oct. 2018, 13:58
.... Le but, c'est d'utiliser cette technologie dans les objets dits "connectés": automobiles, montres, etc., qui utilisent des petites quantités de données mais à très grande échelle, et régulièrement dans la journée.
Vous confondez avec l' IOT. Ils n' ont pas besoin de réseaux 5G mais de LORA ou Sigfox.

https://www.usinenouvelle.com/article/i ... ox.N702139

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#13 Message par aleph-zero » 17 oct. 2018, 17:19

moinsdewatt a écrit :
17 oct. 2018, 17:04
ddv a écrit :
17 oct. 2018, 13:58
.... Le but, c'est d'utiliser cette technologie dans les objets dits "connectés": automobiles, montres, etc., qui utilisent des petites quantités de données mais à très grande échelle, et régulièrement dans la journée.
Vous confondez avec l' IOT. Ils n' ont pas besoin de réseaux 5G mais de LORA ou Sigfox.

https://www.usinenouvelle.com/article/i ... ox.N702139
LoRa/Sigfox c'est pour l'IOT oui, mais les exemples donnés (automobiles, montres...) ce n'est absolument pas pour LoRa/Sigfox.

Ces réseaux sont conçus pour des objets autonomes qui fonctionnent sur batteries devant donc consommer très peu. Et les transmissions de données se font à quelques octets par seconde.

C'est bien pour des capteurs de températures, de débit d'eau dans un bâtiment ou ce genre de choses, mais certainement pas pour une voiture qui va mettre à jour la cartographie de son GPS.

Et je pense qu'il vaut mieux parier sur LoRa qui est un standard utilisé par de nombreux opérateurs, plutôt que Sigfox qui est un machin propriétaire. Surtout vu qui dirige la boîte, je flaire le désastre.

Utilisateur supprimé

Re: La 5G dans les starting blocks

#14 Message par Utilisateur supprimé » 17 oct. 2018, 18:13

....................................
Modifié en dernier par Utilisateur supprimé le 23 déc. 2018, 17:27, modifié 1 fois.

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#15 Message par aleph-zero » 17 oct. 2018, 18:34

sanglier_08-->78 a écrit :
17 oct. 2018, 18:13
La 5G permet l'utilisation de la bande au dessus de 20Ghz, devrait améliorer la latence, aurait un meilleur débit, permettrait (et là c'est pas pour demain) une qualité de service plus souple (en gros l'opposé de la neutralité du net), devrait améliorer le rendement énergétique (ce sont des antennes dynamiques permettant de diriger l'onde vers les terminaux de façon précise).
C'est beau le marketing :)
Je ne vois pas le rapport avec le marketing. C'est de la technologie.

Le marketing va consister à convaincre Kevin et Jade qu'avec un iPhone 18 offert à seulement 39,90€ et un abonnement mensuel à 69,99€ avec 2 ans d'engagement ça va être 'achement plus cool d'aller sur snapchat grâce à la 5G. Mais il faut se dépêcher parce que cette promo exceptionnelle est limitée au 10.000 premiers clients.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#16 Message par moinsdewatt » 17 oct. 2018, 21:28

Etude Ericsson : ce que les Français attendent de la 5G

15/10/2018

Ericsson ConsumerLab dévoile à l’occasion de l’Ericsson Day organisé à Paris sa nouvelle étude « Factors for 5G success with consumers » qui révèle les quatre facteurs de succès de la 5G en se basant sur les attentes des consommateurs : une connectivité plus performante que le Wi-Fi, la disponibilité des applications, des services et des terminaux et la nécessité de faire de la 5G une réalité pour les primo-adoptants alors que la consommation moyenne de données sur smartphone devrait être multipliée par six dans le monde d’ici 2023.

Même si la 5G ne sera pas déployée avant plusieurs années, les utilisateurs de smartphones français entre 15 et 65 ans ont déjà de fortes attentes. En effet, près d’un Français sur quatre (23%) estime que la 5G devrait être beaucoup plus rapide que la 3G ou la 4G. En outre, la plus forte attente pour 14% des personnes interrogées porte sur le fait que la 5G devra être plus rapide que les réseaux Wi-Fi et quatre Français sur dix prédisent que la 5G pourra être meilleure ou au moins aussi performante que le Wi-Fi au domicile, tout en insistant sur le fait que la 5G permettra d’améliorer la fiabilité, la sécurité ainsi que la durée de vie des batteries ou encore la vitesse de connexion.

A l’heure actuelle, un Français sur quatre se dit prêt à s’équiper d’un smartphone compatible 5G dans l’année suivant le déploiement de la 5G et près d’un Français sur deux (45%) se dit prêt à s’équiper dans les trois ans suivant le déploiement. Pour autant, près de trois Français sur quatre (73%) se déclarent intéressés par les services 5G et environ un Français sur deux se dit même prêt à payer pour bénéficier de ces services.

Par ailleurs, avec l’arrivée de la 5G, un utilisateur de smartphone sur deux prédit la fin de la tarification au gigaoctet consommé pour évoluer vers une tarification mensuelle unique pour un bouquet de services 5G comme la voiture connectée ou des applications de réalité augmentée par exemple.

L’arrivée de la 5G aura surtout un impact dans les zones très denses ou les zones blanches, lors des trajets quotidiens, à l’occasion d’évènements notamment sportifs qui favorisent les partages en direct, sur les campus universitaires ou dans les espaces de co-working, dans les lieux publics où les utilisateurs ont une importante consommation de vidéos ou encore pour les applications de réalité virtuelle.

« Les utilisateurs de smartphones français ont de fortes attentes vis-à-vis de la 5G et souhaitent qu’elle permette d’améliorer leur expérience tout en favorisant le développement de nouveaux services de réalité virtuelle tels que les expériences sportives immersives, les robots connectés, le shopping virtuel ou encore la livraison par drone », résume Jasmeet Sethi, directeur de l’Ericsson Consumer Lab.

Cette étude sur les attentes vis-à-vis de la 5G a été conduite début 2018 en interrogeant environ 68 000 internautes dans 52 pays, dont 3 000 en France. L’enquête représente l’opinion de 30 millions d’utilisateurs de smartphones en France, soit environ 70% des utilisateurs de smartphones.
http://www.vipress.net/etude-ericsson-c ... -de-la-5g/

Avatar du membre
RoyBatty
-+
-+
Messages : 1902
Enregistré le : 30 sept. 2010, 20:01

Re: La 5G dans les starting blocks

#17 Message par RoyBatty » 17 oct. 2018, 21:48

parpayou a écrit :
17 oct. 2018, 11:55
Moi ce qui m'interroge, c'est l'investissement dans la fibre, alors que la 5g pourra amener des debits similaires, comme deja auj ou une box 4g fait mieux que l'adsl si on est a plus 3km du dslam
Et il y a quoi au bout du relais 4/5g ?
Partagé par combien d'utilisateurs ?

Ramsès II
Messages : 197
Enregistré le : 05 févr. 2011, 23:17

Re: La 5G dans les starting blocks

#18 Message par Ramsès II » 18 oct. 2018, 07:50

RoyBatty a écrit :
17 oct. 2018, 21:48
parpayou a écrit :
17 oct. 2018, 11:55
Moi ce qui m'interroge, c'est l'investissement dans la fibre, alors que la 5g pourra amener des debits similaires, comme deja auj ou une box 4g fait mieux que l'adsl si on est a plus 3km du dslam
Et il y a quoi au bout du relais 4/5g ?
Partagé par combien d'utilisateurs ?
Réponse hors sujet !!!! FTTH
que ce soit pour les BTS ou les Box, la collecte représente la même difficulté.
--
ignorés : pimono, vpl, libertycom, Gaucho.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 12090
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: La 5G dans les starting blocks

#19 Message par achillemo » 18 oct. 2018, 07:56

Quid de l impact sur la santé de toutes ces très hautes fréquences?

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#20 Message par aleph-zero » 18 oct. 2018, 08:45

achillemo a écrit :
18 oct. 2018, 07:56
Quid de l impact sur la santé de toutes ces très hautes fréquences?
Très dangereux. Il y a un fort risque de mourir... de rire lorsque les "électrosensibles" se pointeront.

Lorsqu'une bande de fréquence est attribuée à la téléphonie mobile, il ne faut pas croire que c'est une génération spontanée de nouvelles ondes. Ce sont des fréquences qui étaient déjà utilisées, mais pour d'autres usages. L'intégralité des fréquences est utilisé. Et en général cela se traduit par une baisse d'exposition aux ondes électromagnétiques car les téléphones ne peuvent communiquer qu'à de faible puissances ( < 1 Watt) à cause de leurs batteries de faibles capacités.

Par exemple, le passage de la TV analogique à la TNT, sur Paris (Tour Eiffel), on est passé de l'émissions sur 8 canaux de 8 MHz avec une puissance d'émission de 35000 Watts pour chaque canal, à l'émission de 5 multiplexes de 8 MHz avec une puissance d'émission de 25000 Watts.

Les fréquences libérées ont été recyclées pour la 4G avec des émetteurs de quelques watts.

Actuellement, les fréquences 26 GHz sont utilisées par les militaires, et 3,6 GHz par la police.

L'extension des bandes WiFi 5GHz se fera lorsqu'un satellite scientifique sera arrivé en fin de vie (et il y a fort à parier que ces ondes qui n'ont pas posé le moindre problème tant qu'elle venaient du haut d'un émetteur invisible vont devenir un très grave problème lorsqu'on verra une box dans le salon qui émet à quelques miliwatts).

L'usage du spectre est consultable dans le TNRBF (tableau national de répartition des bandes de fréquences ) dont la dernière version est disponible ici : https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheq ... -06-07.pdf

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 20660
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: La 5G dans les starting blocks

#21 Message par wasabi » 18 oct. 2018, 09:16

aleph-zero a écrit :
17 oct. 2018, 18:34

Le marketing va consister à convaincre Kevin et Jade qu'avec un iPhone 18 offert à seulement 39,90€ et un abonnement mensuel à 69,99€ avec 2 ans d'engagement ça va être 'achement plus cool d'aller sur snapchat grâce à la 5G. Mais il faut se dépêcher parce que cette promo exceptionnelle est limitée au 10.000 premiers clients.
le streaming, le P2P / torrent / direct download , ça représente quelle proportion de l'utilisation de la bande passante internet ?
Et si on rajoute à ça les conneries "indispensables" de contenus photos et vidéos des réseaux sociaux sans double compte, il reste combien en pourcent qui correspond à autre chose que les usages anciens de TV et commérages qui se sont mis au 2.0 et qui finalement n'ont rien de nouveaux ?

C'est un peu comme la TV qui devait servir initialement de support éducatif et culturel et qui a la fin sert de relais de propagande pour le gouvernement (infos) et les entreprises (pub), entrecoupé d'émission de flux de jeux, téléfilms et téléréalité sans aucune valeur ajoutée pour vider le cerveau des gens afin qu'ils soient plus sensible à l'exposition aux contenus qu'ils doivent croire. On promettait un avenir de critiques gastronomiques éclairés, on a eu des drogués de junk foods.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30690
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: La 5G dans les starting blocks

#22 Message par Gpzzzz » 18 oct. 2018, 09:25

parpayou a écrit :
17 oct. 2018, 11:55
Moi ce qui m'interroge, c'est l'investissement dans la fibre, alors que la 5g pourra amener des debits similaires, comme deja auj ou une box 4g fait mieux que l'adsl si on est a plus 3km du dslam
Mille fois d'accord.

Avatar du membre
Twinlover
Messages : 251
Enregistré le : 02 juil. 2014, 07:38

Re: La 5G dans les starting blocks

#23 Message par Twinlover » 18 oct. 2018, 10:19

A 15 km de Toulouse, aujourd'hui :
test ADSL : ping: 43 ms 1 Mb/s descente 600 kb/s montant...
4G ( a l'interieur) : ping : 76 ms, 6.62 Mb/s descendant, 830 kb/s montant...
Misere...

Avatar du membre
parpayou
~~+
~~+
Messages : 5868
Enregistré le : 10 mai 2008, 18:54

Re: La 5G dans les starting blocks

#24 Message par parpayou » 18 oct. 2018, 11:33

RoyBatty a écrit :
17 oct. 2018, 21:48
parpayou a écrit :
17 oct. 2018, 11:55
Moi ce qui m'interroge, c'est l'investissement dans la fibre, alors que la 5g pourra amener des debits similaires, comme deja auj ou une box 4g fait mieux que l'adsl si on est a plus 3km du dslam
Et il y a quoi au bout du relais 4/5g ?
Partagé par combien d'utilisateurs ?
Certes mais je parle de la fibre jusqu'a l'habitant. Dans mon bled (7000Ha) 100% des logement individuel seront fibré jusqu'a la box en 2020 (et c'est pareil pour tout l'hérault). Ils en sont à 48% faut voir les travaux de voirie que ça induit.
La tâche à laquelle nous devons nous atteler, ce n'est pas de parvenir à la sécurité, c'est d'arriver à tolérer l'insécurité.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#25 Message par moinsdewatt » 18 oct. 2018, 19:48

La vraie 5G en France, pas avant 2025

Ridha Loukil Usine Nouvelle le 18/10/2018

Selon une étude de Xerfi, la 5G, qui sera déployée en France en 2020, ne serait qu’une version "édulcorée" destinée à désengorger les réseaux des opérateurs. La vraie 5G, censée ouvrir de nouveaux usages grand public et de nouvelles applications d’Internet des objets, ne verrait pas le jour avant 2025.

L’effervescence autour de la prochaine génération de mobiles 5G monte. Après le lancement outre-Atlantique par Verizon du premier service au monde, les déploiements commerciaux vont s’enchaîner aux Etats-Unis, en Australie, en Corée du Sud et en Europe. En France, 22 expérimentations sont recensées par Xerfi en juillet 2018. Les premières offres commerciales sont attendues au courant de 2020.

Priorité: désengorger les réseaux

Mais selon une étude de Xerfi, il ne s’agira, dans un premier temps, que d’une version "édulcorée" de la 5G, reposant sur un cœur de réseau 4G. La priorité pour les opérateurs mobiles est d’absorber l’explosion du trafic sans augmentation des coûts. Cette première version exploitera l’efficacité de la 5G, 10 fois supérieure à celle de la 4G selon Ericsson, pour désengorger les réseaux notamment dans les agglomérations où le trafic connait la plus forte croissance. Son intérêt ne sera pas du tout visible par le grand public.

Selon Xerfi, la vraie 5G, s’appuyant sur une infrastructure de cœur de réseau dédiée, ne devrait pas voir le jour avant 2025, et il faudrait patienter jusqu’en 2030 pour la voir offrir une couverture nationale du territoire. C’est cette version aboutie qui promet d’ouvrir des usages immersifs (jeux vidéo, réalité virtuelle et augmentée…) dans le grand public et des applications critiques d’Internet des objets dans le monde professionnel comme la voiture connectée, la télémédecine ou la télérobotique dans les usines.

Les obstacles sont d’abord financiers. Les opérateurs mobiles devront, non seulement revoir le cœur de leurs réseaux, mais aussi tripler le nombre d’antennes. Une tâche compliquée car les riverains s’opposent à l’installation d’antennes. D’autant que le passage à des fréquences à ondes millimétriques pourrait faire revenir sur le devant de la scène la question de nocivité des ondes émises par ces pylônes.

Modèle économique en question

La couverture à 100% de l’Europe nécessite un investissement de 500 milliards d’euros. Un fardeau trop lourd pour les opérateurs mobiles affaiblis par plusieurs années consécutives d’érosion des revenus. Et pas sûr que le retour soit au rendez-vous. Le modèle économique de la 5G reste à réinventer.

Les opérateurs mobiles sont d’autant moins pressés d’investir que la 5G risque de bouleverser le paysage des télécoms. Des industriels comme la RATP, la SNCF, Air France, Aéroports de Paris, Veolia, Engie, Vinci, Renault ou PSA pourraient de se transformer en opérateurs privés. Ainsi, ils n’auraient pas à passer par les opérateurs de réseaux publics pour leurs applications critiques d’Internet des objets. L’autre menace pourrait venir des géants d’Internet comme Google ou Facebook. Ils investissent déjà à tour de bras dans leurs propres réseaux sur terre, dans les océans et dans le ciel. Ils pourraient être tentés d’étendre leurs prétentions aux réseaux mobiles.

En France, le gouvernement a annoncé en juillet 2018 sa feuille de route sur la 5G. Mais l’Hexagone prend du retard par rapport aux voisins européens. Il devient urgent d’accélérer, estime Xerfi.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... 25.N757529

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#26 Message par moinsdewatt » 30 oct. 2018, 09:02

Pour bien préparer l'arrivée de la 5G en France, l'Arcep lance une consultation publique sur l'attribution et l'usage des fréquences supportant les futurs services mobiles : 3,5 GHz, 26 GHz et 1,4 GHz.

29 oct 2018

La 5G ne sera pas vraiment d'actualité en France avant 2020 au mieux mais les préparatifs de son arrivée ont déjà commencé. L'exemple du processus d'attribution des fréquences 5G en Italie, valorisé à 6,6 milliards d'euros (alors que le gouvernement en attendait 2,5 milliards d'euros) révèle la puissance de l'enjeu, au risque d'impacter les investissements futurs.

La France n'en est pas encore là et doit mettre en place l'an prochain son propre processus d'attribution. A cette fin, l'Arcep, régulateur français des télécommunications, lance une consultation publique en prévision d'un déploiement 5G commercial à partir de 2020.

Les nouvelles fréquences utilisables en 5G ayant été identifiées (3,4-3,8 GHz, 26 GHz et 1,4 GHz), l'Autorité souhaite désormais recueillir l'avis des acteurs du marché télécom français (opérateurs, équipementiers mais aussi aussi collectivités territoriales) à exprimer leur avis et leurs besoins en vue de préparer au mieux le cadre de l'attribution des fréquences.

Le sujet est particulièrement sensible dans la mesure où la 5G ouvrira plus que jamais, par ses débits élevés et ses temps de latence courts, des opportunités dans de nombreux secteurs (médical, industriel, agricole, villes intelligentes, voitures autonomes) au-delà des usages mobiles purs.

L'Arcep interroge donc les différentes parties concernées sur les usages à venir, les besoins anticipés, les attentes sur les obligations de couverture et les disponibilités de fréquences, bande par bande.

La consultation publique sera ouverte jusqu'au 19 décembre et permettra d'établir le cadre du processus d'enchères l'an prochain, avec un appel à candidatures lancé à partir de mi-2019.
https://www.generation-nt.com/arcep-5g- ... 58848.html

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10428
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: La 5G dans les starting blocks

#27 Message par optimus maximus » 30 oct. 2018, 10:02

wasabi a écrit :
18 oct. 2018, 09:16
aleph-zero a écrit :
17 oct. 2018, 18:34

Le marketing va consister à convaincre Kevin et Jade qu'avec un iPhone 18 offert à seulement 39,90€ et un abonnement mensuel à 69,99€ avec 2 ans d'engagement ça va être 'achement plus cool d'aller sur snapchat grâce à la 5G. Mais il faut se dépêcher parce que cette promo exceptionnelle est limitée au 10.000 premiers clients.
le streaming, le P2P / torrent / direct download , ça représente quelle proportion de l'utilisation de la bande passante internet ?
Et si on rajoute à ça les conneries "indispensables" de contenus photos et vidéos des réseaux sociaux sans double compte, il reste combien en pourcent qui correspond à autre chose que les usages anciens de TV et commérages qui se sont mis au 2.0 et qui finalement n'ont rien de nouveaux ?

C'est un peu comme la TV qui devait servir initialement de support éducatif et culturel et qui a la fin sert de relais de propagande pour le gouvernement (infos) et les entreprises (pub), entrecoupé d'émission de flux de jeux, téléfilms et téléréalité sans aucune valeur ajoutée pour vider le cerveau des gens afin qu'ils soient plus sensible à l'exposition aux contenus qu'ils doivent croire. On promettait un avenir de critiques gastronomiques éclairés, on a eu des drogués de junk foods.
Apparemment, un tiers de la bande passante est utilisée pour YouTube et Netflix.
Si la production d'électricité n'arrivait plus à suivre l'expansion d'internet, on saurait où trancher...

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 20660
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: La 5G dans les starting blocks

#28 Message par wasabi » 30 oct. 2018, 12:27

optimus maximus a écrit :
30 oct. 2018, 10:02

Apparemment, un tiers de la bande passante est utilisée pour YouTube et Netflix.
Si la production d'électricité n'arrivait plus à suivre l'expansion d'internet, on saurait où trancher...
bien sûr. D'abord les pays pauvres européens hors UE, puis les plus pauvres de l'UE, puis les zones rurales, puis les quartiers chauds.
Le streaming c'est plus important que le chauffage en Albanie ou la lumière dans la Creuse, quand même !
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#29 Message par aleph-zero » 30 oct. 2018, 13:35

wasabi a écrit :
30 oct. 2018, 12:27
optimus maximus a écrit :
30 oct. 2018, 10:02

Apparemment, un tiers de la bande passante est utilisée pour YouTube et Netflix.
Si la production d'électricité n'arrivait plus à suivre l'expansion d'internet, on saurait où trancher...
bien sûr. D'abord les pays pauvres européens hors UE, puis les plus pauvres de l'UE, puis les zones rurales, puis les quartiers chauds.
Le streaming c'est plus important que le chauffage en Albanie ou la lumière dans la Creuse, quand même !
Pour la consommation électrique, tout le monde pense à l'éclairage parce-que ça se voit. En on pense en premier à l'éclairage résidentiel ou l'éclairage public, toujours parce que psychologiquement c'est le plus visible. Mais comme je l'ai déjà dit, pour les particuliers, la consommation c'est le chauffage et l'eau chaude, le reste c'est pipo. Voici les chiffres concernant l'éclairage, et encore c'était il y a 5 ans, depuis la généralisation des LEDs a certainement fait gagner 10%.
Consommation globale d'électricité de l'éclairage en France : 56 TWh, soit 12 % de la consommation d'électricité française
Consommation globale de l'éclairage public en France : 5,6 TWh
Consommation globale de l'éclairage intérieur toute collectivité confondue : 7 TWh
Consommation globale de l'éclairage dans les bâtiments non résidentiels : 37 TWh
Répartition de la consommation d'éclairage intérieur en France pour les bâtiments non résidentiels :

- 9,5 TWh dans les commerces
- 6,6 TWh dans les bureaux
- 4 TWh dans les établissements de santé
- 4 TWh dans l'enseignement
Source : Opuslight - 2013
Pour info on estime que, chez les particuliers, les appareils en veille consomment à peu près autant que l'éclairage.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 20660
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: La 5G dans les starting blocks

#30 Message par wasabi » 30 oct. 2018, 13:53

si vous délestez la pampa du réseau, la pampa n'aura plus de lumière, c'est tout ce que je disais.
Les vidéos retour de course de youtube, ça n'a pas de prix.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#31 Message par aleph-zero » 30 oct. 2018, 14:19

wasabi a écrit :
30 oct. 2018, 13:53
si vous délestez la pampa du réseau, la pampa n'aura plus de lumière, c'est tout ce que je disais.
Les vidéos retour de course de youtube, ça n'a pas de prix.
C'est vrai, mais il faut aussi comprendre un truc en ce qui concerne la fourniture d'électricité, c'est que hors catastrophe majeure (type Fukushima) s'il y a besoin de délester une zone (et AMHA ce ne sera pas la Creuse ou la Lozère) c'est pour 2h max.

Et ces risques de problèmes liés aux "pics de consommation" vont tendre à se résorber avec la généralisation des Linky et la construction de nouveaux logements ou la rénovation électrique des anciens.

Si le thermostat de ton chauffage dit qu'il faut se déclencher, mais que ton Linky retarde l'alimentation du chauffage de 30 secondes, toi tu ne te rends compte de rien, mais si tu as un parc suffisant de clients ainsi équipés, tu peux très largement lisser les pics de consommation.

Actuellement, grosso-modo, tout ce qui existe c'est le HP/HC qui pilote le cumulus d'eau chaude (héritage historique du nucléaire).

Le Linky peut piloter indépendamment 7 types de consommation (chauffage, eau chaude, recharge de la voiture...) en prenant éventuellement en compte la production locale si tu as des panneaux solaires par exemple. Avec ça, la robustesse du réseau est démultipliée. Le problème ce n'est pas un problème de production électrique (on sait faire, il y a de la marge), c'est de produire quand il faut.

Et pour l'essentiel de la consommation, le moment précis n'est pas important. Si tu te lèves à 6h du mat et que tu pars au boulot à 7h, tout ce que tu veux c'est que ton apparte ait été chauffé pour 6h, que ta douche à 6h10 soit à l'eau chaude, et que ta voiture sera rechargée à 7h. Il y a même des expériences où le réseau absorbe le pic de 19h en pompant ce qui reste dans la batterie de la voiture qui a été branchée en rentrant du boulot. Peu importe, l'important étant que la voiture soit rechargée le lendemain.

Évidemment, ceux qui auront un réseau électrique compatible auront des contrats de fourniture électrique _BEAUCOUP_ moins cher. Ça commence déjà un peu timidement avec des HC tout le week-end pour ceux qui ont un Linky. C'est pas forcément très intéressant, mais c'est ce genre de contrats qui pointe le bout de son nez...

Avatar du membre
RoyBatty
-+
-+
Messages : 1902
Enregistré le : 30 sept. 2010, 20:01

Re: La 5G dans les starting blocks

#32 Message par RoyBatty » 30 oct. 2018, 18:35

Ramsès II a écrit :
18 oct. 2018, 07:50
RoyBatty a écrit :
17 oct. 2018, 21:48
parpayou a écrit :
17 oct. 2018, 11:55
Moi ce qui m'interroge, c'est l'investissement dans la fibre, alors que la 5g pourra amener des debits similaires, comme deja auj ou une box 4g fait mieux que l'adsl si on est a plus 3km du dslam
Et il y a quoi au bout du relais 4/5g ?
Partagé par combien d'utilisateurs ?
Réponse hors sujet !!!! FTTH
que ce soit pour les BTS ou les Box, la collecte représente la même difficulté.
Mouais,

Pendant mes congés j'étais dans la cambrousse avec une réception H+ parfaite... et des débits ridicules (grand max 512 kb mais souvent même pas la moitié pour un débit théorique de 150 mb soit 300 fois moins).

A moins que les relais ne soient tous fibrés avec des debits de plusieurs gb/s (pas trouvé l'info) j'ai un doute sur les débits en pleine campagne.

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#33 Message par aleph-zero » 30 oct. 2018, 19:23

RoyBatty a écrit :
30 oct. 2018, 18:35
Ramsès II a écrit :
18 oct. 2018, 07:50
RoyBatty a écrit :
17 oct. 2018, 21:48
parpayou a écrit :
17 oct. 2018, 11:55
Moi ce qui m'interroge, c'est l'investissement dans la fibre, alors que la 5g pourra amener des debits similaires, comme deja auj ou une box 4g fait mieux que l'adsl si on est a plus 3km du dslam
Et il y a quoi au bout du relais 4/5g ?
Partagé par combien d'utilisateurs ?
Réponse hors sujet !!!! FTTH
que ce soit pour les BTS ou les Box, la collecte représente la même difficulté.
Mouais,

Pendant mes congés j'étais dans la cambrousse avec une réception H+ parfaite... et des débits ridicules (grand max 512 kb mais souvent même pas la moitié pour un débit théorique de 150 mb soit 300 fois moins).

A moins que les relais ne soient tous fibrés avec des debits de plusieurs gb/s (pas trouvé l'info) j'ai un doute sur les débits en pleine campagne.
C'est un mythe cette histoire de relais fibre ou non. La fibre n'est pas un miracle. Un relais collecté avec un FH de 100 GHz de bande est évidemment plus que suffisant pour collecter 3*30 MHz de cellule 4G. (Surtout que les FH P2P2 peuvent utiliser la polarisation, ce qui multiplie par 2).

Le problème, c'est le spectre de couverture. Par exemple Bouygues annonce couvrir 98% de la population en 4G, c'est vrai, mais quand on regarde de près on se rend compte que l'essentiel de leur couverture est composée de seulement 10MHz de spectre sur d'immenses cellules partagées entre tous les utilisateurs.

Donc que tu sois en H+, 4G, 4G+ ou je ne sais quoi, ça ne veut rien dire.

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 2235
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: La 5G dans les starting blocks

#34 Message par squamata » 30 oct. 2018, 20:51

aleph-zero a écrit :
30 oct. 2018, 14:19
Évidemment, ceux qui auront un réseau électrique compatible auront des contrats de fourniture électrique _BEAUCOUP_ moins cher. Ça commence déjà un peu timidement avec des HC tout le week-end pour ceux qui ont un Linky. C'est pas forcément très intéressant, mais c'est ce genre de contrats qui pointe le bout de son nez...
C'est ce que fait les contrats Tempo et EJP au niveau d'une journée et a ma connaissance seul EDF a vendu ces contrats. Pourtant les index sur le compteur était disponible et le marché ouvert a la concurrence. EDF a arrêté les contrats EJP et les augmentations des tarifs rendaient le contrat Tempo assez peu valable.

Je pense qu'il y a un vœu pieux de libre concurrence sur le marché de l’énergie mais au final, on va avoir Total/EDF/Suez qui vont s'entendre sur les prix et géreront 85% du marché

Avatar du membre
RoyBatty
-+
-+
Messages : 1902
Enregistré le : 30 sept. 2010, 20:01

Re: La 5G dans les starting blocks

#35 Message par RoyBatty » 31 oct. 2018, 07:52

aleph-zero a écrit :
30 oct. 2018, 19:23
RoyBatty a écrit :
30 oct. 2018, 18:35
Ramsès II a écrit :
18 oct. 2018, 07:50
RoyBatty a écrit :
17 oct. 2018, 21:48

Et il y a quoi au bout du relais 4/5g ?
Partagé par combien d'utilisateurs ?
Réponse hors sujet !!!! FTTH
que ce soit pour les BTS ou les Box, la collecte représente la même difficulté.
Mouais,

Pendant mes congés j'étais dans la cambrousse avec une réception H+ parfaite... et des débits ridicules (grand max 512 kb mais souvent même pas la moitié pour un débit théorique de 150 mb soit 300 fois moins).

A moins que les relais ne soient tous fibrés avec des debits de plusieurs gb/s (pas trouvé l'info) j'ai un doute sur les débits en pleine campagne.
C'est un mythe cette histoire de relais fibre ou non. La fibre n'est pas un miracle. Un relais collecté avec un FH de 100 GHz de bande est évidemment plus que suffisant pour collecter 3*30 MHz de cellule 4G. (Surtout que les FH P2P2 peuvent utiliser la polarisation, ce qui multiplie par 2).

Le problème, c'est le spectre de couverture. Par exemple Bouygues annonce couvrir 98% de la population en 4G, c'est vrai, mais quand on regarde de près on se rend compte que l'essentiel de leur couverture est composée de seulement 10MHz de spectre sur d'immenses cellules partagées entre tous les utilisateurs.

Donc que tu sois en H+, 4G, 4G+ ou je ne sais quoi, ça ne veut rien dire.
Alors techniquement je n'ai pas compris tous les termes mais que va changer la 5g par rapport à ces cellules qui sont partagées par un (trop) grand nombre d'utilisateurs ?

PS : je suis preneur des définitions FH et P2P2.
Si j'ai bien compris ça correspond aux échanges de données utilisateurs-relais. Mais au delà comment est connecté le relais au réseau internet ?
J'avoue ne pas bien connaître tout cela.

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#36 Message par aleph-zero » 31 oct. 2018, 08:31

RoyBatty a écrit :
31 oct. 2018, 07:52
aleph-zero a écrit :
30 oct. 2018, 19:23
RoyBatty a écrit :
30 oct. 2018, 18:35
Ramsès II a écrit :
18 oct. 2018, 07:50


Réponse hors sujet !!!! FTTH
que ce soit pour les BTS ou les Box, la collecte représente la même difficulté.
Mouais,

Pendant mes congés j'étais dans la cambrousse avec une réception H+ parfaite... et des débits ridicules (grand max 512 kb mais souvent même pas la moitié pour un débit théorique de 150 mb soit 300 fois moins).

A moins que les relais ne soient tous fibrés avec des debits de plusieurs gb/s (pas trouvé l'info) j'ai un doute sur les débits en pleine campagne.
C'est un mythe cette histoire de relais fibre ou non. La fibre n'est pas un miracle. Un relais collecté avec un FH de 100 GHz de bande est évidemment plus que suffisant pour collecter 3*30 MHz de cellule 4G. (Surtout que les FH P2P2 peuvent utiliser la polarisation, ce qui multiplie par 2).

Le problème, c'est le spectre de couverture. Par exemple Bouygues annonce couvrir 98% de la population en 4G, c'est vrai, mais quand on regarde de près on se rend compte que l'essentiel de leur couverture est composée de seulement 10MHz de spectre sur d'immenses cellules partagées entre tous les utilisateurs.

Donc que tu sois en H+, 4G, 4G+ ou je ne sais quoi, ça ne veut rien dire.
Alors techniquement je n'ai pas compris tous les termes mais que va changer la 5g par rapport à ces cellules qui sont partagées par un (trop) grand nombre d'utilisateurs ?

PS : je suis preneur des définitions FH et P2P2.
Si j'ai bien compris ça correspond aux échanges de données utilisateurs-relais. Mais au delà comment est connecté le relais au réseau internet ?
J'avoue ne pas bien connaître tout cela.
FH = Faisceau Hertzien
P2P = Point à point.

Ça ne concerne pas les échanges utilisateurs-relais, mais la collecte relais<->Réseau.

Globalement, la 5G a une meilleure efficacité spectrale (on trimballe plus de bits par hertz de spectre utilisé). Donc ça augmente la capacité de la cellule. D'autres astuces permettent d'utiliser des protocoles radios différents pour communiquer avec chaque terminal de la cellule, afin d'avoir une meilleure communication avec le terminal selon sa situation (vitesse, qualité de réception...).

Mais ce que je disais, ce n'est pas le tout d'avoir une bonne éfficacité spectrale (la 4G est meilleure que la 3G), mais il faut couvrir avec du spectre.

On va dire grosso-modo qu'en 3G tu as 3 bits par hertz, et en 4G tu as 4 bits par hertz (c'est pas vrai, mais c'est les ordres de grandeur pratiques, ça dépend de la catégorie du terminal, de sa vitesse etc.).

C'est bien beau d'annoncer que la zone est couverte en 4G, mais si comme Bouygues tu couvres en utilisant seulement tes 10 MHz de fréquences basses (800 MHz) pour faire d'immenses cellules afin d'annoncer des bons chiffres de couverture, tu risques d'avoir une qualité de service comparable, voire inférieure, à quelqu'un qui couvre la même zone avec 10 MHz en 3G et quelques parties de la zone avec plusieurs petites cellules 4G avec 20 MHz.

Si tu as 10 MHz en 4G, tu vas avoir (grosso-modo, c'est plus compliqué que ça, dans la théorie ça peut monter bcp plus) 40 Mb/sec de capacité à partager entre tous les utilisateurs de la cellule.

FrenchRigolade
Messages : 374
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: La 5G dans les starting blocks

#37 Message par FrenchRigolade » 31 oct. 2018, 17:59

optimus maximus a écrit :
30 oct. 2018, 10:02
wasabi a écrit :
18 oct. 2018, 09:16
aleph-zero a écrit :
17 oct. 2018, 18:34

Le marketing va consister à convaincre Kevin et Jade qu'avec un iPhone 18 offert à seulement 39,90€ et un abonnement mensuel à 69,99€ avec 2 ans d'engagement ça va être 'achement plus cool d'aller sur snapchat grâce à la 5G. Mais il faut se dépêcher parce que cette promo exceptionnelle est limitée au 10.000 premiers clients.
le streaming, le P2P / torrent / direct download , ça représente quelle proportion de l'utilisation de la bande passante internet ?
Et si on rajoute à ça les conneries "indispensables" de contenus photos et vidéos des réseaux sociaux sans double compte, il reste combien en pourcent qui correspond à autre chose que les usages anciens de TV et commérages qui se sont mis au 2.0 et qui finalement n'ont rien de nouveaux ?

C'est un peu comme la TV qui devait servir initialement de support éducatif et culturel et qui a la fin sert de relais de propagande pour le gouvernement (infos) et les entreprises (pub), entrecoupé d'émission de flux de jeux, téléfilms et téléréalité sans aucune valeur ajoutée pour vider le cerveau des gens afin qu'ils soient plus sensible à l'exposition aux contenus qu'ils doivent croire. On promettait un avenir de critiques gastronomiques éclairés, on a eu des drogués de junk foods.
Apparemment, un tiers de la bande passante est utilisée pour YouTube et Netflix.
Si la production d'électricité n'arrivait plus à suivre l'expansion d'internet, on saurait où trancher...
Ah bon, je sais pas trancher entre youtube et netflix, moi :?
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#38 Message par moinsdewatt » 05 nov. 2018, 19:31

La 5G, un pactole de 300 milliards de dollars pour les opérateurs mobiles en 2025

Ridha Loukil Usine Nouvelle le 05/11/2018

La 5G s’annonce comme un grand pactole. Selon le cabinet Juniper Research, les revenus générés par les opérateurs télécoms de cette nouvelle génération de mobiles devraient passer de 894 millions de dollars en 2019 à 300 milliards de dollars en 2025, ce qui représente un bond de 163% en moyenne par an sur les six années à venir.

1,5 milliard d'abonnés à la 5G en 2025.

Le déploiement commercial a débuté avec la mise en service en octobre 2018, aux Etats-Unis, du premier réseau par l’opérateur Verizon. Le service se limite à l’accès fixe sans fil et large bande à internet. Mais les vrais services 5G mobiles avec des cas d’usages immersifs (jeux, réalité augmentée, etc.) sont attendus en 2019.

Selon Juniper Research, l’arrivée de la 5G sonne comme une bénédiction pour les opérateurs mobiles. Elle devrait mettre fin au cycle infernal d’érosion des revenus et de la rentabilité qui les frappait jusqu’ici. A l’horizon 2025, le monde compterait 1,5 milliard d’abonnés 5G , soit 14% de l’ensemble des connexions mobiles. Mais elle représenterait 38% du total des revenus des opérateurs télécoms.

La 5G, un investissement de 60 milliards de dollars en R&D

Le trafic de données par connexion 5G devrait atteindre 955 exaoctets par an, l’équivalent de 143 millions d’heures de vidéo à ultra haute définition. Les opérateurs télécoms utiliseront l’efficacité de la 5G pour absorber cette inflation du trafic sans augmenter les coûts.
Selon le cabinet, la 5G aura coûté un investissement cumulé en recherche et développement de 60 milliards de dollars, dont 30 milliards de dollars en test et expérimentation par les opérateurs télécoms en vue d’un déploiement commercial en 2019.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... 25.N764884

Utilisateur supprimé

Re: La 5G dans les starting blocks

#39 Message par Utilisateur supprimé » 05 nov. 2018, 19:47

.............
Modifié en dernier par Utilisateur supprimé le 23 déc. 2018, 17:10, modifié 1 fois.

s_chlaf
Messages : 545
Enregistré le : 05 janv. 2011, 11:23

Re: La 5G dans les starting blocks

#40 Message par s_chlaf » 06 nov. 2018, 09:44

c'est vraiment du bullshit tout ça..

le CA qui passerait de moins d'un milliard à 300 milliards en 5 ans... mais d'où viendrait le pognon? personne n'ira sur la 5G avec des forfait à 100€/ mois (et encore, à ce tarif on fait déjà pas x300, de loin), et quasi toute l'humanité solvable est déjà connectée donc pas de croissance à espérer de ce côté.

quant aux jeux et à la VR, je vois pas bien non plus comment ça générera du CA supplémentaire. à la limite en remplacement d'autres usages... mais pour la VR, je vois pas bien ce que la 5G amène, on est pas foutu d'avoir un casque léger et qui foute pas la gerbe, c'est pas une connexion plus rapide qui va améliorer ça.

on a déjà de la 4k sur téléphone, ça dépasse la résolution de l'écran, donc à quoi servirait l'ultra-HD ?

idem pour l'IoT, j'imagine bien des milliards de cafetières qui parlent au frigo et aux ampoules en 5G, mais je vois pas bien les gens payer pour des cartes SIM et des abonnements partout pour ça.

aleph-zero
Messages : 1537
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: La 5G dans les starting blocks

#41 Message par aleph-zero » 06 nov. 2018, 09:53

s_chlaf a écrit :
06 nov. 2018, 09:44
idem pour l'IoT, j'imagine bien des milliards de cafetières qui parlent au frigo et aux ampoules en 5G, mais je vois pas bien les gens payer pour des cartes SIM et des abonnements partout pour ça.
Pour moi, l'argent généré par la 5G viendra de nouveaux usages industriels. Par exemple des machines agricoles surveillées / pilotées à distance (couplées à un positionnement Galileo) ; des caméras de surveillance "intelligentes" ; des pilotages de drones civils etc.

Les cafetières, ampoules etc. utiliseront plus probablement du LoRa que de la 5G. Ou tout simplement le WiFi domestique.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#42 Message par moinsdewatt » 11 nov. 2018, 09:27

Processeurs 5 nm, batteries au graphène : comment Huawei se prépare à l’arrivée de la 5G

Par Geoffroy Husson 10 nov 2018

....... Dans un cas comme dans l’autre, ces innovations visent en fait à résoudre un même problème pour Huawei : la baisse d’autonomie des smartphones attendue avec l’arrivée de la 5G.

« La consommation d’énergie est l’un des plus gros défis pour l’arrivée de la 5G », nous a ainsi expliqué James Zou. En effet, d’après le responsable de Huawei, l’arrivée des puces 5G sur les smartphones devrait engranger non seulement une grosse chauffe des appareils en raison des plus hauts débits et des calculs demandés aux smartphones, mais également une consommation d’énergie accrue. Il faudra donc nécessairement que les constructeurs trouvent des palliatifs afin de rendre leurs smartphones plus autonomes et qu’ils évitent la surchauffe.
......

https://www.frandroid.com/produits-andr ... -la-5g/amp

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 20660
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: La 5G dans les starting blocks

#43 Message par wasabi » 11 nov. 2018, 12:13

s_chlaf a écrit :
06 nov. 2018, 09:44

quant aux jeux et à la VR, je vois pas bien non plus comment ça générera du CA supplémentaire. à la limite en remplacement d'autres usages... mais pour la VR, je vois pas bien ce que la 5G amène, on est pas foutu d'avoir un casque léger et qui foute pas la gerbe, c'est pas une connexion plus rapide qui va améliorer ça.
La direction que prennent les choses vont à l'encontre des besoins de la VR ou du jeu en ligne.
La direction c'est dématérialisation des données et du calcul avec de plus en plus de choses qui passent par le réseau. Le problème est que la vitesse de la lumière est finie et que ça va engendrer de la latence incompatible avec ces usages.

La VR émergera vraiment si et seulement si on renforce la puissance de calcul locale. La 5G sera une réussite financière à hauteur de espérances si et seulement si on continue le mouvement de virtualisation.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#44 Message par moinsdewatt » 04 déc. 2018, 17:25

5G : pourquoi ce futur standard va révolutionner la téléphonie mobile

04 dec 2018 01Net

La 5G ne sera pas qu'une simple amélioration de la 4G au bénéfice du grand public. Elle va permettre de connecter des milliards d'objets et faire éclore de nouveaux usages, comme la voiture autonome ou les opérations à distance.

.................
http://www.msn.com/fr-fr/actualite/tech ... ocid=ientp

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#45 Message par moinsdewatt » 09 janv. 2019, 18:08

5 millions de smartphones 5G seraient écoulés en 2019

Ridha Loukil Usine Nouvelle le 09/01/2019

Selon le cabinet TrendForce, 5 millions de smartphones 5G devraient trouver preneurs dans le monde en 2019, soit seulement 0,4% de l’ensemble des ventes de téléphones mobiles multifonctions. En cause : le coût élevé des terminaux et les limites de couverture des réseaux en service.

La 5G, qui a débuté sa carrière au quatrième trimestre 2018 avec des services d’accès sans fil à internet, va s’étendre cette année à des services sur smartphones aux Etats-Unis, en Corée du Sud, en Australie ou encore dans des pays scandinaves. Samsung Electronics, Huawei Technologies, Xiaomi, Oppo, Vivo, OnePlus… Tous prévoient le lancement de terminaux 5G au premier trimestre 2019. Mais la pénétration de cette nouvelle génération de mobiles risque de rester anecdotique.

Augmentation du coût des smartphones de 20 à 30%

Selon les prévisions du cabinet Trendforce, 5 millions de smartphones 5G devraient trouver preneurs en 2019, soit seulement 0,4% des 1,41 milliard de smartphones à écouler sur l’année. La raison principale réside dans la faible couverture des réseaux en service. La construction de l’infrastructure n’en est qu’à ses débuts. Selon Trendforce, il faudra attendre 2022 pour voir sa couverture s’approcher de celle de la 4G actuelle.

L’autre raison tient à la construction des terminaux. Le processeur d’application doit s’appairer avec un modem cellulaire 5G comme le X50 de Qualcomm, le XMM 8160 d’Intel, le Helio M70 de MediaTek, l'Exynos Modem 5100 de Samsung Electronics ou le Balong 5000 de Huawei Technologies. Pas de quoi avoir un grand impact technico-économique. Le grand changement vient des composants supplémentaires comme les filtres, amplificateurs de puissance ou antennes dans le frontal radiofréquence, la partie qui assure l’interface radio entre le réseau et le terminal. L'ajout de ces composants non seulement rendra les téléphones plus gros et plus épais, mais augmentera aussi considérablement le coût des smartphones, avertit TrendForce, qui estime l'augmentation entre 20 et 30%.

Apple houe la prudence

Ceci explique pourquoi Apple ne compte pas se précipiter. Le géant californien des mobiles ne devrait pas lancer d'iPhone 5G avant 2020. Le temps de voir la technologie gagner en maturité et les réseaux s'étendre en couverture.

L’année 2019 devra être aussi celle des smartphones pliables. Le chinois Royole en commercialise déjà un depuis fin 2018. Il devrait être rejoint au premier trimestre 2019 au moins par Samsung Electronics et Huawei Technologies. Celui du constructeur chinois sera un terminal 5G. Mais là encore, TrendForce reste pessimiste avec seulement 0,1% de l’ensemble des livraisons de smartphones en 2019 et 1,5% en 2021.
https://www.usinenouvelle.com/article/5 ... 19.N789804

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#46 Message par moinsdewatt » 04 févr. 2019, 10:02

Les enchères pour les fréquences 5G en France débuteront à l'automne 2019

Usine Nouvelle le 31/01/2019

Le 31 janvier, le gouvernement a annoncé le lancement à partir de l'automne 2019 des enchères pour les fréquences 5G en France. Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État chargée des télécoms, vise un déploiement des réseaux de nouvelle génération début 2020. La place du groupe chinois Huawei dans ces réseaux fait toujours l'objet de réflexions au niveau de la France et de l'Union Européenne.

Le gouvernement lancera à partir de l'automne 2019 les enchères pour les fréquences 5G en France en vue d'un déploiement début 2020, a annoncé Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État chargée des télécoms, dans une interview publiée jeudi 31 janvier par Le Figaro.

"Des attributions dès le début de 2020".

"Le gouvernement fixera le cadre politique au printemps. L'Arcep établira ensuite un cahier des charges, qui sera homologué à l'automne. Les enchères seront alors lancées pour des attributions dès le début de 2020", a-t-elle déclaré.

Elle ajoute que le rythme de déploiement peut être rapide sur certains usages en s'appuyant sur des antennes déjà installées et prêtes pour la téléphone mobile de nouvelle génération, que les discussions entre les opérateurs, les industriels et l'État sont en cours, tout comme les analyses économiques sur la question du prix de réserve.

"Nous devons nous doter d'une législation adaptée"

Interrogée sur l'impact sur le rythme du déploiement de la 5G de l'amendement à la loi Pacte imposant une autorisation avant la mise sur le marché des nouveaux équipements de réseau, Agnès Pannier-Runacher a répondu que la législation devait évoluer avec le nouveau standard.

"La 5G, qui est une technologie critique, va changer la structure de ces réseaux. Nous devons nous doter d'une législation adaptée à l'évolution technologique et des usages, dans le souci de garantir la souveraineté et la sécurité nationales", a-t-elle dit.

Elle a ajouté que l'amendement ne visait pas en particulier l'équipementier chinois Huawei Technologies, actuellement au centre d'accusations d'espionnage. "Il n'y a aucune arrière-pensée de ce type. Il faut à la fois comprendre la nécessaire vigilance face à des équipements critiques et reconnaître la qualité des équipements de Huawei", a déclaré la secrétaire d'État.

L'UE songe à exclure Huawei des réseaux 5G

En parallèle, l'Union européenne réfléchit à des propositions qui reviendraient à exclure les équipements du chinois Huawei des réseaux mobiles de prochaine génération, ont dit à Reuters quatre haut responsables européens.

Même si une telle démarche de l'exécutif européen en est encore à un stade très préliminaire et qu'elle pourrait être difficile à mettre en oeuvre, Bruxelles semble durcir ses positions en la matière, marchant ainsi dans les pas de l'administration américaine.

Avec un chiffre d'affaires de 93 milliards de dollars (81,7 milliards d'euros) en 2017, Huawei est le premier équipementier télécoms mondial, mais plusieurs pays occidentaux, États-Unis en tête, redoutent que Pékin n'utilise ses infrastructures à des fins d'espionnage. Aucune preuve n'a jusqu'à jusqu'à présent été apportée pour étayer ces soupçons et le groupe a réfuté à de nombreuses reprises ces accusations. La controverse a toutefois conduit les États-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande à restreindre l'accès à leurs marchés pour la téléphonie de cinquième génération (5G).

Modifier une loi de 2016 sur la cybersécurité ?

Selon les quatre responsables déjà cités, une option envisagée par la Commission européenne est de modifier une loi de 2016 sur la cybersécurité, qui oblige les entreprises impliquées dans des infrastructures jugées critiques de prendre des mesures de sécurité appropriées.

En faisant en sorte que la définition de ces infrastructures critiques inclut également les réseaux dits de cinquième génération (5G), la loi empêcherait les opérateurs européens d'utiliser des équipements fabriqués par une entreprise soupçonnée d'espionnage, ont ajouté les responsables.

D'autres modifications pourraient également intervenir pour barrer la route à des équipementiers chinois, comme une révision des règles de marchés publics, ont-ils encore dit.

Huawei déterminé à coopérer


Une porte-parole de Huawei a déclaré que l'entreprise était "déterminée à coopérer avec les institutions européennes pour développer des normes de cybersécurité pour l'Europe", notant que l'ouverture par le groupe d'un nouveau centre de cybersécurité à Bruxelles en mars était l'illustration de son engagement dans ce domaine.

La mission de la Chine auprès de l'Union européenne n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... 19.N800510

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12151
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: La 5G dans les starting blocks

#47 Message par moinsdewatt » 25 févr. 2019, 22:43

L'Allemagne choisit quatre opérateurs pour les enchères sur la 5G

Publié le 25/02/2019 BERLIN (Reuters)

L'Allemagne a annoncé lundi avoir sélectionné quatre opérateurs, Deutsche Telekom, Vodafone, Telefonica Deutschland et 1&1 Drillisch, filiale d'United Internet, pour participer aux enchères pour l'attribution des fréquences de téléphonie mobile de cinquième génération (5G).
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... 5g.N810460

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4120
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: La 5G dans les starting blocks

#48 Message par Praséodyme » 27 mars 2019, 13:57

Huawei : l’Europe résiste aux pressions américaines
Par Jean-Pierre Stroobants, Le Monde, 27/03/2019

La Commission européenne a décidé de ne pas exclure l’entreprise chinoise du marché de la 5G, tout en lançant un plan d’action pour sécuriser les futurs réseaux de téléphonie mobile.

Le gouvernement Trump a multiplié les pressions ces derniers mois, mettant en garde l’Allemagne, l’Italie et la France contre l’utilisation de la technologie sans fil de l’équipementier télécoms chinois dans la 5G. Les Etats-Unis, qui invoquent des risques d’espionnage et des menaces sur des secteurs stratégiques ont, eux, interdit Huawei et enjoint à leurs administrations de renoncer à ses produits et ses services. Ils souhaiteraient que les Européens fassent de même. Mais Londres a évoqué « un risque contrôlable » et Berlin a souligné que l’on ne pouvait exclure une entreprise en raison seulement de sa nationalité. Paris, de son côté, devrait « encadrer » le recours aux équipements chinois.

Avant d’apprendre la position officielle des Européens, Ellen Lord, sous-secrétaire américaine à la défense, avait évoqué sa « grande préoccupation » et déclaré : « Si nos alliés et partenaires recourent à Huawei, nous devrons reconsidérer le partage des renseignements cruciaux avec eux. » Washington affirme cependant vouloir poursuivre les discussions avec les pays de l’UE.
C'est tout de même cocasse quand les amerloques osent parler à l'Europe de respect de la vie privée et de risque d'espionnage industriel. Bientôt ils vont aussi évoquer une exigence de souveraineté et d'indépendance.
Plus c'est gros, plus ça passe.
Image

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11713
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: La 5G dans les starting blocks

#49 Message par clairette2 » 27 mars 2019, 14:48

Les américains ont peut être raison d'être prudents.
Nous, on a des avions à vendre...
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4120
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: La 5G dans les starting blocks

#50 Message par Praséodyme » 27 mars 2019, 15:34

Les américains ont tout à fait raison de dire que confier l'installation de nos infrastructure 5G à un industriel chinois présente un risque d'espionnage de nos communications. Seulement ils ont tort de sous-entendre que ce risque peut être amoindri en confiant cela à un industriel américain.

Sur un sujet aussi stratégique, l'Europe a une occasion de montrer qu'elle est en mesure de protéger ses propres intérêts
- à court terme en faisant travailler des industriels européens (Nokia, Thales...)
- à long terme en ne donnant pas la clé de la maison à une puissance étrangère

Apparemment, elle se s'occupe que du très court terme, puisque le seul enjeu qui semble la préoccuper est de ne pas être quelques mois à la traîne dans le déploiement de la 5G. Sinon, qu'est-ce qui va t'inciter à racheter un nouveau téléphone ? Il faut croire que les marchands de téléphones asiatiques font un meilleur lobbying que nos bonnes vieilles industries.

Répondre