le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#1 Message par pimono » 29 avr. 2019, 00:34

Je m'interroge si l'espérance de vie selon le statut social qui dit que les riches vivent plus longtemps que les pauvres n'est pas une supercherie infondée qui ne serait qu'une sorte de prétention d'orgueil des gens de plume qui colportent ces informations qui les arrangent, contre toute réalité sur le terrain.

En effet, il existe des cas de personnes qui ont toujours vécu dans la simplicité et qui ont passé leur vie modestement à vivre au milieu des pauvres loin des considérations d'argent et des notions d'enrichissement matériel et pourtant leur durée d’existence explose la moyenne ! Exemple :

sœur Emmanuelle : Née le 16 novembre 1908 à Bruxelles et morte le 20 octobre 2008 = presque 100ans
mère Thérésa : Née le 26 août 1910 , morte le 5 septembre 1997 à Calcutta = presque 90ans
l'Abbé Pierre : né le 5 août 1912 à Lyon et mort le 22 janvier 2007 = presque 100ans

Par ailleurs, je remarque que dans ma famille,ce sont les riches qui sont partis avant les autre que ce soit du coté de mon père ou de ma mère, et que la personne qui a vécu le plus longtemps ( presque 100ans ) c'était ma grand mère qui a toujours vécu dans une pauvreté moyen-ageuse et qui a eut plus d'une demie douzaine d'enfants alors qu'on prétend qu'une femme plus elle a d'enfant, moins elle vivrait longtemps soit disant !

Je me souviens d'une fille de ma classe quand j'étais petit, sa maman a claqué, alors que ça devait être les plus riches du collège; pareil avec le grand père de mon ex,qui était blindé, cela ne l'a pas empêché de partir prématurément...

De plus concernant le "travail" qui épuiserait, conformément aux arguments qui sont avancés pour justifier l'espérance de vie, la femme (sauf le modèle "cochonne" ) continue de faire le ménage et les taches domestiques jusqu'à la fin et ces taches sont épuisantes alors que les hommes une fois arrivés à la retraité ont tendance à ne rien faire du tout, or les femmes vivent plus longtemps que les hommes ! Ces vérités vont contre les informations statistiques et certitudes officielles.

Selon moi, la richesse et la collecte de biens matériels (qui sont illusoires) est une activité dangereuse, épuisante et stressante qui abrège la vie des gens qui s'y aventurent. Si vous faites le tour dans votre entourage proche et lointain, vous arriverez surement aux mêmes conclusions que moi.

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11831
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#2 Message par domcat74 » 29 avr. 2019, 08:44

Magnifique exemple de biais de représentativité, bravo !


http://www.toupie.org/Biais/Biais_representativite.htm
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11831
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#3 Message par domcat74 » 29 avr. 2019, 08:46

L’espérance de vie s’accroît, les inégalités sociales face à la mort demeurent

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280972
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30108
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#4 Message par ignatius » 29 avr. 2019, 09:10

Moi j'aime bien le monde vu par Pimono, cela me permet de m'interroger sur mes propres représentations. :wink:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

olmostoline
-++
-++
Messages : 4429
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#5 Message par olmostoline » 29 avr. 2019, 09:50

Les gauchers meurent 8 ans plus tot que les droitiers. Les gauchers gauchistes vivent-ils plus longtemps que les gauchers de droite ou que les gauchistes droitiers ? Pourquoi suis donc en train de perdre mon temps précieux à répondre à Pimono ?
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8775
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#6 Message par Vincent92 » 29 avr. 2019, 09:58

Pimono a écrit :En effet, il existe des cas de personnes qui ont toujours vécu dans la simplicité et qui ont passé leur vie modestement à vivre au milieu des pauvres loin des considérations d'argent et des notions d'enrichissement matériel et pourtant leur durée d’existence explose la moyenne ! Exemple :

sœur Emmanuelle : Née le 16 novembre 1908 à Bruxelles et morte le 20 octobre 2008 = presque 100ans
mère Thérésa : Née le 26 août 1910 , morte le 5 septembre 1997 à Calcutta = presque 90ans
l'Abbé Pierre : né le 5 août 1912 à Lyon et mort le 22 janvier 2007 = presque 100ans

Par ailleurs, je remarque que dans ma famille,ce sont les riches qui sont partis avant les autre que ce soit du coté de mon père ou de ma mère, et que la personne qui a vécu le plus longtemps ( presque 100ans ) c'était ma grand mère qui a toujours vécu dans une pauvreté moyen-ageuse et qui a eut plus d'une demie douzaine d'enfants alors qu'on prétend qu'une femme plus elle a d'enfant, moins elle vivrait longtemps soit disant !

Je me souviens d'une fille de ma classe quand j'étais petit, sa maman a claqué, alors que ça devait être les plus riches du collège; pareil avec le grand père de mon ex,qui était blindé, cela ne l'a pas empêché de partir prématurément...
Biais de représentativité. Avec ce genre de "raisonnement", on peut conclure tout et surtout n'importe quoi.
Pimono a écrit :De plus concernant le "travail" qui épuiserait, conformément aux arguments qui sont avancés pour justifier l'espérance de vie, la femme (sauf le modèle "cochonne" ) continue de faire le ménage et les taches domestiques jusqu'à la fin et ces taches sont épuisantes alors que les hommes une fois arrivés à la retraité ont tendance à ne rien faire du tout, or les femmes vivent plus longtemps que les hommes ! Ces vérités vont contre les informations statistiques et certitudes officielles.
J'adore tes corrélations. Je rajouterais que :
Quand on est malade, il ne faut surtout pas aller à l'hôpital : la probabilité de mourir dans un lit d'hôpital est 10 fois plus grande que dans son lit à la maison
Pimono a écrit :Selon moi, la richesse et la collecte de biens matériels (qui sont illusoires) est une activité dangereuse, épuisante et stressante qui abrège la vie des gens qui s'y aventurent. Si vous faites le tour dans votre entourage proche et lointain, vous arriverez surement aux mêmes conclusions que moi.
Non mais je n'irais pas en conclure une vérité générale pour autant.
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 avr. 2019, 10:12, modifié 2 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#7 Message par kamoulox » 29 avr. 2019, 10:10

Pimono l’exception ne fait pas raison. Je suis un portugais pas poilu, et il doit y avoir un petit % de chinois avec un plus gros zob que toi egalement :lol:

Les faits sont là :

Espérance de vie. Les riches vivent treize ans de plus que les pauvres. Les différences de longévité sont influencées par le niveau de vie, révèle une étude de l'Insee. Et c'est encore plus vrai pour les hommes que pour les femmes : les plus riches vivent jusqu'à 84,4 ans, contre 71,1 ans pour les plus modestes.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 14423
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#8 Message par pangloss » 29 avr. 2019, 10:14

Longue vie à Kimberley !
Image
Modifié en dernier par pangloss le 29 avr. 2019, 10:16, modifié 1 fois.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10915
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#9 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2019, 10:15

ignatius a écrit :
29 avr. 2019, 09:10
Moi j'aime bien le monde vu par Pimono, cela me permet de m'interroger sur mes propres représentations. :wink:
Pimono est en train de nous dire qu'il espère bien vivre jusqu'à 95 ans.

Au moins.
Et malgré qu'il soit au RSA.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8775
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#10 Message par Vincent92 » 29 avr. 2019, 10:21

moinsdewatt a écrit :
29 avr. 2019, 10:15
ignatius a écrit :
29 avr. 2019, 09:10
Moi j'aime bien le monde vu par Pimono, cela me permet de m'interroger sur mes propres représentations. :wink:
Pimono est en train de nous dire qu'il espère bien vivre jusqu'à 95 ans.

Au moins.
Et malgré qu'il soit au RSA.
Il ne vit pas vraiment avec un RSA. Il est entretenu par ces parents pour le moment, comme l'est un ado'.
Je pense plutôt que ce qui diminue son espérance de vie est l'alcool :mrgreen: .
Et si ces parents meurent (risque de baisse du niveau de vie et d'augmentation du niveau de stress).
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 avr. 2019, 10:34, modifié 2 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10915
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#11 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2019, 10:29

pangloss a écrit :
29 avr. 2019, 10:14

Image
Sauf inattention de ma part on ne sait toujours pas dans quel département est Pimono.
Quelqu'un sait ?

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 5185
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#12 Message par henda » 29 avr. 2019, 10:37

kamoulox a écrit :
29 avr. 2019, 10:10
Pimono l’exception ne fait pas raison. Je suis un portugais pas poilu
Et tu ne t'es jamais posé de question ? Tu ne t'es jamais demandé si t'étais vraiment Portugais, ou bien si y'avait pas un complot satanique derrière tout ça ?

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 5185
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#13 Message par henda » 29 avr. 2019, 10:39

moinsdewatt a écrit :
29 avr. 2019, 10:15
ignatius a écrit :
29 avr. 2019, 09:10
Moi j'aime bien le monde vu par Pimono, cela me permet de m'interroger sur mes propres représentations. :wink:
Pimono est en train de nous dire qu'il espère bien vivre jusqu'à 95 ans.

Au moins.
Et malgré qu'il soit au RSA.
Pimono cherche à se rassurer comme il peut sur son mode de vie. Quitte à lui inventer des vertus.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#14 Message par pimono » 29 avr. 2019, 10:55

domcat74 a écrit :
29 avr. 2019, 08:44
Magnifique exemple de biais de représentativité, bravo !


http://www.toupie.org/Biais/Biais_representativite.htm
Le biais de représentativité est justement parfaitement bien illustré sur ton lien INSEE que tu cites plus haut et dont tout le monde connait le contenu sans même avoir lu.

ils font une sorte de comparaison perpétuelle ouvriers / cadres avec un ramassis d'arguments biaisées en mettant dans le même sac les inactifs non retraités que ce soit les pauvres au rsa ou les rentiers pour conclure en ce qui concerne les inactifs par " Les tensions sur le marché du travail ont pu aggraver les difficultés d’emploi des personnes en mauvaise santé et donc leur part relative dans l’inactivité, ce qui pourrait expliquer que l’espérance de vie des hommes inactifs augmente moins vite que celle des hommes actifs ou retraités." :?

Pourquoi ces études statistiques parlent toujours des accidents des ouvriers et de leur exposition aux produits toxiques et ne disent jamais que les gens riches aussi s'exposent à des accidents et des substances toxiques qu'ils sont les seuls à avoir accès (genre la cocaine, se souvenir de witney houtson, delarue ) ?
D'autre part, quand les gens ont du pognon, ils pilotent des avions privés, des hélicos et pas besoin d'être milliardaire pour ça, il y a des kits amateurs pour construire son hélico, c'est les petits cadres qui jouent avec ça et chaque année il y a des morts prématurées, ils ont souvent des voitures surpuissantes ( se souvenir dans quoi est mort james deam, grace kelly, lady die etc), beaucoup de riches s'exposent bien plus à des risques mortels qu'un très grand nombre de pauvres, ils partent souvent en vacances, au ski et se petent les rotules , vont plus souvent au restau et s'exposent de ce fait aux nombreux risques d'intoxication alimentaire , en outre, ils peuvent être victime de jalousie, d'assassinats et de meurtres déguisés en suicide pour toucher plus rapidement l'héritage etc. tout ça, évidemment,ils n'en parle jamais comme également le stresse d'un bon nombre de cadre dont certains préfèrent se tuer ( se souvenir de ce qui s'est passé chez France Telecom, tout cela c'est silence radio total !

ils sont quand même rigolo à l'INSEE = les ouvrières, les femmes les moins favorisées en termes d’espérance de vie vivent en moyenne 1,5 année de plus que les hommes cadres, les plus favorisés à cet égard.
Pourtant, les ouvrières cumulent plusieurs facteurs défavorables pour la santé : leurs revenus sont inférieurs à ceux des hommes cadres et certaines de leurs conditions de travail sont plus pénibles (exposition à des produits toxiques, effort physique, …)."


et là l'explication est : "c'est biologique" !! Mon résumé reste le même, je ne crois pas à ses études statistiques.
Modifié en dernier par pimono le 29 avr. 2019, 12:03, modifié 1 fois.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10915
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#15 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2019, 10:58

pimono a écrit :
29 avr. 2019, 10:55
D'autre part, quand les gens ont du pognon, ils pilotent des avions privés, des hélicos et pas besoin d'être milliardaire pour ça, il y a des kits amateurs pour construire son hélico, c'est les petits cadres qui jouent avec ça et chaque année il y a des morts prématurées, ils ont souvent des voitures surpuissantes ( se souvenir dans quoi est mort james deam, grace kelly, lady die etc), beaucoup de riches s'exposent bien plus à des risques mortels qu'un très grand nombre de pauvres, ils partent souvent en vacances, au ski et se petent les rotules , vont plus souvent au restau et s'exposent de ce fait aux nombreux risques d'intoxication alimentaire , en outre, ils peuvent être victime de jalousie, d'assassinats et de meurtres déguisés en suicide pour toucher plus rapidement l'héritage etc. tout ça, évidemment,ils n'en parle jamais comme également le stresse d'un bon nombre de cadre donc certains préfèrent se tuer ( se souvenir de ce qui s'est passé chez France Telecom, tout cela c'est silence radio total !
La représentation des riches chez Pimono.
:lol:
Encore du joli biais de perception.

Chez les gens aisés dans ma famille il y a rien, mais vraiment rien de tout ça.
Modifié en dernier par moinsdewatt le 29 avr. 2019, 11:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#16 Message par kamoulox » 29 avr. 2019, 11:00

LOL partout dans le monde que ce soit pays riches ou pauvres les femmes vivent plus longtemps. Il n’y a pas u seul pays où c’est le cas inverse.

Si nous les hommes devions accoucher, ce serait une ecatombe

Voilà, fin du Game

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18361
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#17 Message par wasabi » 29 avr. 2019, 11:03

kamoulox a écrit :
29 avr. 2019, 10:10
Pimono l’exception ne fait pas raison. Je suis un portugais pas poilu,
vous avez fait un test ADN pour vérifier que vous n'avez pas été adopté ou échangé à la naissance par une infirmière rebelle, ou simplement que vous n'êtes pas le fils du facteur ?

:mrgreen:

Et ce soir devant le miroir en regardant son nez épaté, ses cheveux crépus et son torse imberbe et sa peau noire, Kamoulox comprendra que tous les indices étaient devant ses yeux tout ce temps. :twisted:
Modifié en dernier par wasabi le 29 avr. 2019, 11:06, modifié 1 fois.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10915
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#18 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2019, 11:04

kamoulox a écrit :
29 avr. 2019, 11:00

Si nous les hommes devions accoucher, ce serait une ecatombe
:shock:
Une hécatombe (en grec ancien ἑκατόμϐη / hekatómbê) désigne à l'origine, en Grèce antique un sacrifice religieux de cent bœufs. Il faut cependant nuancer ce fait, car les cités grecques qui n'étaient pas assez aisées pour se permettre le sacrifice de cent bœufs pouvaient en sacrifier moins.
Hekaton = 100 en vieux grec. AVEC UN H.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#19 Message par kamoulox » 29 avr. 2019, 11:06

Roooo oui j’ai oublié le h

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#20 Message par pimono » 29 avr. 2019, 11:23

moinsdewatt a écrit :
29 avr. 2019, 10:15
Et malgré qu'il soit au RSA.
Si tu crois que c'est une insulte de me répéter que je suis au RSA tu te trompe, d'ailleurs si l'Etat flèche la fin de ce régime et va tenter de couper la tête aux gens qui ont le rsa c'est pas pour rien !

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#21 Message par pimono » 29 avr. 2019, 11:30

kamoulox a écrit :
29 avr. 2019, 10:10

Les faits sont là :

Espérance de vie. Les riches vivent treize ans de plus que les pauvres. Les différences de longévité sont influencées par le niveau de vie, révèle une étude de l'Insee. Et c'est encore plus vrai pour les hommes que pour les femmes : les plus riches vivent jusqu'à 84,4 ans, contre 71,1 ans pour les plus modestes.


où ça ?

d'où tient tu la source de ces affirmations fantaisistes ?
et ta source, d'où tient elle ces affirmations ?une affirmation ne suffit pas d'être officielle pour qu'elle soit vraie, d'ailleurs même sur le lien INSEE plus haut, ils font l'erreur monumentale de parler des "ouvriers" et des "cadres", et les employés non cadres et non ouvriers, ils sont dans quel sac ?

Il faut réfléchir un peu.Moi ça ne m’étonne pas du tout que soyez pour la plupart d'entre vous coincés dans des vies douteuses rythmées par la contrainte et ce n'est ni une insulte personnelle ni collective, c'est un fait bien plus réel et concret que tout ce que raconte l'insee !!

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#22 Message par pimono » 29 avr. 2019, 11:35

Vincent92 a écrit :
29 avr. 2019, 10:21
Il ne vit pas vraiment avec un RSA. Il est entretenu par ces parents pour le moment, comme l'est un ado'.
Je pense plutôt que ce qui diminue son espérance de vie est l'alcool :mrgreen: .
Et si ces parents meurent (risque de baisse du niveau de vie et d'augmentation du niveau de stress).
Je ne picole pas même occasionnellement, et ne fume pas. (je me suis jamais drogué non plus ) et le jour où mes parents claqueront ça sera la délivrance car ce sont eux les boulets dans ma vie et non l'inverse !

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#23 Message par pimono » 29 avr. 2019, 11:36

wasabi a écrit :
29 avr. 2019, 11:03

Et ce soir devant le miroir en regardant son nez épaté, ses cheveux crépus et son torse imberbe et sa peau noire, Kamoulox comprendra que tous les indices étaient devant ses yeux tout ce temps. :twisted:
mdr

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18361
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#24 Message par wasabi » 29 avr. 2019, 11:36

kamoulox a écrit :
29 avr. 2019, 11:00
LOL partout dans le monde que ce soit pays riches ou pauvres les femmes vivent plus longtemps. Il n’y a pas u seul pays où c’est le cas inverse.
Partout, maintenant. Mais pendant longtemps c'était le contraire partout, les hommes vivaient plus longtemps car ils ne mourraient pas en couche et les femmes assuraient le job qui est désormais assuré par le lave linge, le lave vaisselle, le château d'eau, l'aspirateur, le livreur, l'ouvrier agroalimentaire... ou son homme domestique.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#25 Message par kamoulox » 29 avr. 2019, 11:38

Je pense que tu as raison. Il y a un complot mondial féministe pour exterminer l’homme et placer la femme en grand remplacement. Quelques hommes serviront de machine à sperme et d’esclave pour procréer par insémination

Regarde même les femmes jouent au foot et les clubs cèdent une équipe féminine :lol:

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18361
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#26 Message par wasabi » 29 avr. 2019, 11:45

kamoulox a écrit :
29 avr. 2019, 11:38
Je pense que tu as raison. Il y a un complot mondial féministe pour exterminer l’homme et placer la femme en grand remplacement. Quelques hommes serviront de machine à sperme et d’esclave pour procréer par insémination

Regarde même les femmes jouent au foot et les clubs cèdent une équipe féminine :lol:
depuis l'invention du moteur thermique, du vibromasseur, de la bombe lacrymo de défense, et de la fécondation in vitro, les hommes sont devenus obsolètes. Il suffit d'en garder quelques uns sur une trayeuse avec du XXX tant que le clonage du XX n'est pas complètement opérationnel. Et ensuite les lunettes de toilettes pourront être soudées à la faïence sans avoir besoin de pouvoir être levées, les économies en charnières créeront des possibilités inouïes de financement d'avenir.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 4025
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#27 Message par titano » 29 avr. 2019, 11:48

pimono a écrit :
29 avr. 2019, 11:35
Je ne picole pas même occasionnellement, et ne fume pas.
Même pas la pipe ?
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#28 Message par pimono » 29 avr. 2019, 11:56

henda a écrit :
29 avr. 2019, 10:39


Pimono cherche à se rassurer comme il peut sur son mode de vie. Quitte à lui inventer des vertus.
Pour les vertus, je n'ai pas besoin d'en inventer, ni de me rassurer, simplement quand je compare ces informations statistiques avec ma vie, je n'en comprends pas du tout la logique car dans mon cas, je n'ai jamais des poches sous les cernes, je ne stresse jamais, je ne perds pas mes cheveux et ils ne deviennent pas blancs par exemple contrairement à la majorité des gens de mon age qui ne peuvent avoir un statut social tel que définit par l'INSEE que supérieur pourtant ! Pour moi, le paramètre "argent" par le statut social est trop surreprésenté et accentué dans ces statistiques, mais il manque un argumentaire technique plus cohérent !

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10915
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#29 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2019, 12:04

pimono a écrit :
29 avr. 2019, 11:30

Il faut réfléchir un peu.Moi ça ne m’étonne pas du tout que soyez pour la plupart d'entre vous coincés dans des vies douteuses rythmées par la contrainte et ce n'est ni une insulte personnelle ni collective, c'est un fait bien plus réel et concret que tout ce que raconte l'insee !!
Et c'est Pimono qui dit ça, lui qui est coincé dans une vie douteuse au RSA chez ses parents dont il dit qu'ils sont des boulets dans sa vie. (post #22)

Bel esprit de contradiction.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#30 Message par pimono » 29 avr. 2019, 12:07

moinsdewatt a écrit :
29 avr. 2019, 12:04


Et c'est Pimono qui dit ça, lui qui est coincé dans une vie douteuse au RSA chez ses parents dont il dit qu'ils sont des boulets dans sa vie.

Bel esprit de contradiction.
je suis pas du tout coincé, roller footing, ou vélo je ne sais pas encore ce que je vais faire cet aprem, je ne vais pas resté enchainé à un écran moi, ça c'est certain ! :wink:

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40855
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#31 Message par slash33 » 29 avr. 2019, 12:26

Désolé de poser la question mais est-ce un sujet sérieux ou non?

olmostoline
-++
-++
Messages : 4429
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#32 Message par olmostoline » 29 avr. 2019, 12:41

C'est pimono qui l'a lancé, ca doit répondre à ta question.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10915
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#33 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2019, 12:43

olmostoline a écrit :
29 avr. 2019, 12:41
C'est pimono qui l'a lancé, ca doit répondre à ta question.
Excellent!

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#34 Message par pimono » 29 avr. 2019, 18:54

slash33 a écrit :
29 avr. 2019, 12:26
Désolé de poser la question mais est-ce un sujet sérieux ou non?
Non, ce n'est pas très sérieux, dans le sens où il n'y a pas de gravité, mais c'est exactement du même tonneau que tous les articles signés par l'express, le monde, le figaro et cie qui sont repris ou pas sur ce forum et qui mènent le monde dans le chaos avec des mensonges et omissions à gogo, sauf que là c'est moi qui écrit avec mes mots et en toute sincérité !

Sur mon message numéro 1, j'avoue que j'ai pondu ça comme un avis définitif ( ce sont les conclusions de mon constat) et que je me foutais bien de ce qu'on en dirait, je pense avoir bien argumenté et il n'y a que sur le terrain des arguments que la discution aurait pu m'intéresser.

Évidemment que ce message je l'ai posté en fonction de mon angle de vue et aussi selon mon cas qui est facile à analyser et qui montre l'absurdité des études de l'INSEE car je ne comprends pas quelles pourraient être les raisons qui font qu'en tant que pauvre et au RSA, je vivrais moins longtemps que des gens de mon age mais avec un statut social plus élevé alors qu'ils sont déjà bien fatigués et usés par la vie, eux !
Mon ex qui avait à peine quelques années de plus que moi, n'arrivait jamais à me suivre, quoi que nous faisions, et pour se mettre la tête dans le sable il me disait toujours, " ouais mais moi je travaille, je me lève tot" !!! :wink:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10915
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#35 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2019, 19:08

Pimono n'aime pas les statistiques.

Pimono ne comprend que ce qu' il voit. Une sorte de Saint Thomas.

Cependant, gaffe aux statistiques, et pour rigoler :

Les statistiques sont formelles : les Français sont sales. Une savonnette par Français et par an. Nous ne pouvons plus ignorer que nous sommes des porcs et nos femmes des truies. On ne nous dit pas combien de Suédois meurent chaque année pour avoir glissé sur la savonnette et s’être conséquemment éclaté la tête sur le rebord de la douche. Pourtant, c’est important. Je peux vous dire, moi, combien de Français connaissent ce sort horrible : aucun. Donc, le Français pue, mais il vit.
Les pensées de François Cavanna - François Cavanna

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40855
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#36 Message par slash33 » 29 avr. 2019, 19:48

Dommage, il y avait en fait de quoi faire un débat de fond car c'est en fait la conséquence indirecte de questions centrales qui gouvernent notre vie de tout les jours, fait l'objet d'une grande transformation ces dernières décennies et plus encore dans les années à venir. Car oui je pense qu'il y a bien matière à un sujet de fond sérieux s'appuyant sur cette remarque en apparence anodine. Le débat concerne principalement l'accès et la qualité à/de la nourriture, l'éloignement (vivre en ville ou en campagne: lequel a la meilleure influence sur notre longévité), l'accès aux soins (déserts médicaux notamment) et la pénibilité du travail (et donc du risque du travail à détériorer la santé physique et mentale du travailleur). Et par la même occasion, de se poser la question: aujourd'hui être (considéré) riche, et donc en général urbain, donne t-il l'assurance de vivre mieux (au sens vivre plus longtemps et en bonne santé)?
Modifié en dernier par slash33 le 29 avr. 2019, 20:07, modifié 2 fois.

Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 2623
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#37 Message par floflo » 29 avr. 2019, 20:02

pimono a écrit :
29 avr. 2019, 11:23
moinsdewatt a écrit :
29 avr. 2019, 10:15
Et malgré qu'il soit au RSA.
Si tu crois que c'est une insulte de me répéter que je suis au RSA tu te trompe, d'ailleurs si l'Etat flèche la fin de ce régime et va tenter de couper la tête aux gens qui ont le rsa c'est pas pour rien !
Finalement tu risques de mourir en aristocrate..

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#38 Message par pimono » 30 avr. 2019, 00:18

slash33 a écrit :
29 avr. 2019, 19:48
Le débat concerne principalement l'accès et la qualité à/de la nourriture, l'éloignement (vivre en ville ou en campagne: lequel a la meilleure influence sur notre longévité), l'accès aux soins (déserts médicaux notamment) et la pénibilité du travail (et donc du risque du travail à détériorer la santé physique et mentale du travailleur). Et par la même occasion, de se poser la question: aujourd'hui être (considéré) riche, et donc en général urbain, donne t-il l'assurance de vivre mieux (au sens vivre plus longtemps et en bonne santé)?
oui, mais attention aux biais de représentativité dont parlait domcat74.
Ce qui me dérange, c'est que ces études et statistiques et les gens qui les relaient ont toutes un point commun : les intervenants sont issus de la même catégorie sociale ! L'information ne peut jamais être neutre dans ces conditions.

Si ces études étaient fabriquées et relayées par des ouvriers bien manuels et illettrés, ils diraient que les patrons, cadres et représentants crèvent tôt car ils passent leurs journées à bouffer au restau pendant que les autres travaillent et pour preuve il n'y a qu'à voir leurs gros ventres et les doubles mentons des classes supérieures... on serait dans une tendance informative inverse.

Aujourd'hui, (en France) tout le monde a accès aux mêmes soins, à l'hygiène, à l'eau chaude, à la même nourriture, à l’électricité, nous buvons les mêmes eaux, nous respirons le même air et en ville, là où les richesses sont concentrées, l'air est beaucoup plus nocif qu'à la campagne, aujourd'hui, les gens se déplacent en voiture, même les pauvres peuvent, et il y a les transports en commun. Peut être qu'avant les années 40, les pauvres claquaient avant les riches, mais aujourd'hui, c'est difficile à croire. Les infos de 'lINSEE ne sont pas du tout crédibles en 2019.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#39 Message par pimono » 30 avr. 2019, 00:22

moinsdewatt a écrit :
29 avr. 2019, 19:08
... nous sommes des porcs et nos femmes des truies...
:lol:

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8425
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#40 Message par Jeffrey » 30 avr. 2019, 00:52

slash33 a écrit :
29 avr. 2019, 19:48
Dommage, il y avait en fait de quoi faire un débat de fond car c'est en fait la conséquence indirecte de questions centrales qui gouvernent notre vie de tout les jours, fait l'objet d'une grande transformation ces dernières décennies et plus encore dans les années à venir. Car oui je pense qu'il y a bien matière à un sujet de fond sérieux s'appuyant sur cette remarque en apparence anodine. Le débat concerne principalement l'accès et la qualité à/de la nourriture, l'éloignement (vivre en ville ou en campagne: lequel a la meilleure influence sur notre longévité), l'accès aux soins (déserts médicaux notamment) et la pénibilité du travail (et donc du risque du travail à détériorer la santé physique et mentale du travailleur). Et par la même occasion, de se poser la question: aujourd'hui être (considéré) riche, et donc en général urbain, donne t-il l'assurance de vivre mieux (au sens vivre plus longtemps et en bonne santé)?
Je pense qu'effectivement, il y a un sujet de fond, et Pimono n'a pas complètement tort.
Il est possible que les facteurs sociaux/économiques/géographiques qui contribuent à des différences de longévité et de qualité de vie soient en évolution au regard de leur prépondérance par rapport aux décennies passées.
D'une certaine manière, l'alimentation est plus standardisée selon les niveaux de vie qu'auparavant.
De même, les comportements sanitaires protecteurs sont plus inculqués généralement dans la quasi-totalité de la population. La capacité à avoir une attitude préventive sur le plan de la santé n'est plus un privilège des couches sociales instruites et fortunées.
Certes, la possibilité de se soigner correctement reste encore liée au niveau de richesse je pense.
Mais, certains comportements quasi addictifs des couches csp+ à l'égard du travail ne sont pas nécessairement des facteurs positifs pour l'espérance de vie.
Avoir une activité sportive, ne pas se surmener au travail, avoir une certaine distance à l'égard des contraintes professionnelles sont peut être des comportements plus appuyés au sein des couches sociales intermédiaires qu'elles ne sont présentes aux extrémités (vers le bas par obligation, vers le haut par conformisme à un modèle).
Je dirais qu'il est possible qu'on assiste à une réévaluation des facteurs qui préservent la qualité de vie et l'espérance de vie.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33048
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#41 Message par Pi-r2 » 30 avr. 2019, 06:53

Un point essentiel de l'espérance de vie est le couple tabac alcool. Statistiquement, les pauvres fument et boivent plus.
Je pense qu'il n'est pas nécessaire, scientifiquement, d'analyser plus loin la corrélation niveau de vie - espérance de vie. Bien sur, on pensera différemment si on veut en faire un agenda politique.
Mais les corrélations et les statistiques sont toutes très fragiles. Pendant longtemps on a cru que d'être un homme était un facteur de prédisposition au cancer bronchique...
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18361
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#42 Message par wasabi » 30 avr. 2019, 09:19

Pi-r2 a écrit :
30 avr. 2019, 06:53
Un point essentiel de l'espérance de vie est le couple tabac alcool. Statistiquement, les pauvres fument et boivent plus.
et le fait d'être trop gros, une "épidémie" d'obésité et de diabète comme ils disent maintenant.

comme dit l'humoriste déjà cité en haut sur ce fil,
La vie c'est comme une boîte de chocolats : Ça dure moins longtemps quand on est gros.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8988
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#43 Message par optimus maximus » 30 avr. 2019, 09:27

Pi-r2 a écrit :
30 avr. 2019, 06:53
Un point essentiel de l'espérance de vie est le couple tabac alcool. Statistiquement, les pauvres fument et boivent plus.
Pour un pays donné, avec un système de santé un tant soit peu correct, où la mortalité infantile est contenue à des niveaux raisonnables, où on ne meurt plus ou presque plus de maladies moyenâgeuses.

En ce qui concerne Pimono, il a pris trois exemples de personnes qui avaient un statut social très élevé. C'étaient ni plus ni moins des privilégiés qui à la moindre quinte de toux avaient des médecins à leur disposition.

Dans un pays développé, ce n'est pas tant les revenus qui vont jouer que la catégorie socioprofessionnelle. Un plombier ça doit bien gagner aussi bien qu'un professeur du secondaire ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#44 Message par kamoulox » 30 avr. 2019, 10:02

J’ai perdu mon pote il y a peu d’un arrêt cardiaque. Surmenage, stress intense, gros fumeur, Le Bras léger pour la bouteille allié à une tendance dépressive quand il était seul, combo entre bons resto le midi et malbouffe le soir.
Un joli cocktail de diminution de l’espérance de vie. Et il gagnait très très bien sa vie pour la province mais à quel prix...

Un pimono on peut se foutre de sa gueule mais il va sûrement en enterrer une paire de ce forum.

Lui le stress est inexistant, il profite de la nature chaque jour, a le temps de cuisiner à chaque repas, de dormir quand il veut le temps qu’il veut, glander Etc...de plus il ne vit pas dans la précarité son rsa lui servant quasi d’argent de poche, il vit mieux que beaucoup d’urbains en cdi une fois tout retiré

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18361
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#45 Message par wasabi » 30 avr. 2019, 10:39

Jeffrey a écrit :
30 avr. 2019, 00:52

Il est possible que les facteurs sociaux/économiques/géographiques qui contribuent à des différences de longévité et de qualité de vie soient en évolution au regard de leur prépondérance par rapport aux décennies passées.
amha on est dans le flou intégral, les classes d'âge sur lesquelles on a une visibilité de l'espérance de vie sont celles qui sont nées avant 45 ! Après finalement qu'est ce qu'on en sait ? On connaît juste la proportion de ceux qui sont déjà morts. Ca se trouve on va découvrir que les classes d'âges des années 60 -la votre par exemple- aura une espérance de vie bien supérieure à celles des années 80 -la mienne par exemple-. Ou l'inverse. Des causes ont déjà eu lieu dont on ne connaît pas encore des causes conséquences. Il y a eu des tonnes de changements sans qu'on se pose de questions. Les enfants qui ont grandit avec des téléphones portables -puis 3g / 4g, bluetooth, wifi...- et leur effet sur le cerveau en croissance que leur arrivera t'il par rapport aux autres qui ont eu une enfance indemne de ce point de vue ? Ceux qui ont reçu des tonnes de vaccins par rapport aux autres plus vieux qui en ont eu moins ? Ceux qui ont grandit avec l'alimentation actuelle qui contient moins de nutriments et plus de perturbateurs endocriniens ? Ceux qui dès leur petit enfance étaient derrière des écrans et n'ont donc pas "cavalé" avec les augmentations de tension que ça engendre et l'adaptation en conséquence de leur système cardiovasculaire pendant leur croissance, ne vont ils pas massivement avoir des problèmes cardiovasculaires adultes et vieux ? Enfin... vieux pour eux, ça se trouve ils vont crever à 50ans. Les mères insulino résistantes qui transmettent leur insulinorésistance pendant la grossesse, ce qui fait que chaque génération devient insulinorésistante plus tôt que la précédente... Mais au moins elles ne fument et ne boivent plus pendant la grossesse.

Et on n'a même pas encore parlé du changement de composition ethnique de la population et des nouveaux problèmes médicaux qu'elle engendre... carence en vitamine D, maladies différentes, maladies encore inconnues (ben oui, qui sait ce que des ethnies du mali qui atteignent massivement 70ans et + vont développer comme maladie ? )...

Et ensuite à l'intérieur des classe d'âges, c'est pareil. Le pauvre était usé, le riche mieux nourri, mieux soigné, plus instruit. L'homme fumait et picolait, la femme beaucoup moins. Maintenant c'est tout le contraire, l'homme a diminué sa consommation d'alcool et de tabac, la femme l'a augmenté -et on se rend compte que comme la femme n'est pas l'égale de l'homme, au moins pour le volume de ses poumons, à consommation identique de tabac elle développe des cancers plus tôt-. Le pauvre fait de l'activité physique dans son travail et est suivi par des professionnels sur la disposition de son poste de travail dès l'origine, le riche il est assis derrière un bureau et n'est suivi qu'une fois qu'il a les symptômes (canal carpien, prise de poids, bilan sanguin...), il décide alors d'entreprendre des sports "à fond". Est ce que c'est bon sur le long terme tous ces gens qui se mettent à courir sur du macadam à 80% d'effort cardiaque et plus avec le talon qui tape en premier le sol -parce qu'ils ne savent pas courir- ? Au delà du seuil de la douleur parce que "si ça fait pas mal c'est que c'est pas efficace" ? Problèmes de chevilles, genoux, hanches, dos... cardiaques... et apparemment maintenant on dit même cérébraux car il n'est pas fait pour vibrer ainsi de haut en bas. On trouve même désormais des articles qui osent dire que beaucoup de CAP c'est pire que pas d'activité physique du tout, alors que le sport est vu comme l'autel Dieu moderne, donc la vérité doit être terrible pour oser un tel discours hérétique.

Et c'est pas fini. Il y a la précarité. Avant le pauvre était précaire, pas le riche, ça générait beaucoup de stress. Maintenant on a d'un côté le pauvre qui a un emploi local dans son coin, qui cotise dès 16ans, qui aura un logement pas trop mal fourni par les dispositifs sociaux. Si il perd son emploi souvent il aura presqu'autant de revenu disponible. Le "riche" on va lui demander de faire des études jusqu'à 25ans et donc de travailler bien plus longtemps que le pauvre, il sera précarisé dans une ville loin de chez lui où il devra se loger dans un logement pourri -pire que le pauvre- pour un prix exorbitant. Il sera payé au lance pierre avec des stages à rallonge et multiples payés sous le salaire minimum -alors que le pauvre aura toujours au moins le salaire minimum, sauf quand il est apprenti où il touche de toutes manières plus qu'un lycéen du même âge qui a zéro-, et ensuite il aura un salaire indécent qui ne compense pas le temps perdu en étude et la différence du coût de la vie par rapport à là d'où il venait. Il n'aura plus la garantie comme avant de ne pas être au chômage. Et comme lui bénéficie pas des mêmes dispositifs de sécurités sociaux que le pauvre -car le pauvre ils sont non plafonnés dans la durée, les siens sont corrects mais transitoires, ensuite il a moins que le pauvre- il sera plus stressé. Le riche fera souvent un métier abstrait qui a perdu son sens, en étant le rouage d'un système sans queue ni tête, alors que le pauvre aura le sentiment du travail accompli car il produira quelque chose de concret. Le riche devra être plus mobile que le pauvre. Et il aura des enfants plus tard, d'où là aussi plus de problèmes de santé, alors qu'avant le pauvre étant handicapé par ses enfants parce qu'il en avait trop par rapport au riche, désormais le pauvre a accès à la contraception et ses enfants sont intégralement pris en charge par le système, alors que le riche lui voit le coût de ses enfants exploser à cause du désengagement de l'Etat -obligé de payer des écoles privées pour le supérieur mais aussi avant, de financer des stages...- et de ses décisions aberrantes -perte de valeur des diplômes, marché immobilier qui explose à cause des décisions de l'état...-
Modifié en dernier par wasabi le 30 avr. 2019, 11:45, modifié 1 fois.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18361
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#46 Message par wasabi » 30 avr. 2019, 10:53

optimus maximus a écrit :
30 avr. 2019, 09:27

Dans un pays développé, ce n'est pas tant les revenus qui vont jouer que la catégorie socioprofessionnelle. Un plombier ça doit bien gagner aussi bien qu'un professeur du secondaire ?
rapport au temps qu'il peut passer dans les salles d'attente chez le médecin chaque semaine aux heures d'ouverture, le prof du secondaire est entre le plombier et le mec au RSA.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8775
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#47 Message par Vincent92 » 30 avr. 2019, 10:54

pimono a écrit :
29 avr. 2019, 18:54
Évidemment que ce message je l'ai posté en fonction de mon angle de vue et aussi selon mon cas qui est facile à analyser et qui montre l'absurdité des études de l'INSEE car je ne comprends pas quelles pourraient être les raisons qui font qu'en tant que pauvre et au RSA, je vivrais moins longtemps que des gens de mon age mais avec un statut social plus élevé alors qu'ils sont déjà bien fatigués et usés par la vie, eux !
Tu ne vies pas au RSA. C'est principalement tes parents qui assument la plupart des coûts.
Et tu confonds corrélation et causalité. L'INSEE établit, comme toi avec tes exemples, des corrélations.
Bien plus que la richesse ou le sexe, c'est avant tout une question de génétique, d'habitudes (alcool, cigarettes, nourriture,...), d'exposition au danger (prendre sa voiture tous les jours, faire des activités à risques, ondes en tout genre comme les téléphones,...), de psychologie (très sujet et exposé au stress par exemple, heureux/malheureux),... qui fait qu'on vit plus ou moins longtemps.

Si les gens aux RSA vivent moins longtemps en moyenne que les personnes plus aisées, c'est probablement dû à l'éducation (ils sont moins tenté de faire des trucs stupides) à l'alcool, à la précarité ou aux habitudes alimentaires.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10915
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#48 Message par moinsdewatt » 30 avr. 2019, 11:02

kamoulox a écrit :
30 avr. 2019, 10:02
Un pimono on peut se foutre de sa gueule mais il va sûrement en enterrer une paire de ce forum.

Lui le stress est inexistant, il profite de la nature chaque jour, a le temps de cuisiner à chaque repas, de dormir quand il veut le temps qu’il veut, glander Etc...de plus il ne vit pas dans la précarité son rsa lui servant quasi d’argent de poche, il vit mieux que beaucoup d’urbains en cdi une fois tout retiré
Pimono fait juste le Tanguy chez ses parents.
L'envie n'est pas donnée à tout le monde.

Ce qu'il conclue de son propre cas est complètement singulier.

Bon, et puis le jour où ses parents vont disparaître je vois comme un chamboulement pour la vie de Pimono, et pas forcément en bien.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#49 Message par pimono » 30 avr. 2019, 11:35

Vincent92 a écrit :
30 avr. 2019, 10:54
Tu ne vies pas au RSA. C'est principalement tes parents qui assument la plupart des coûts.
Tes suppositions à longueur d'année à ce sujet sont fausses car la principale aide que j'ai de mes parents, c'est le logement, et tous les gens au RSA ont aussi un logement, ce qui coute davantage à la société via le panier logement qu'ils consomment lorsqu'ils sont locataires, donc mon cas n'a rien en dehors des clous.
Comme tout le monde, j'ai des factures aussi, et quand j'ai pas les sous, c'est la banque qui avance avec le jeu du découvert !
Modifié en dernier par pimono le 30 avr. 2019, 11:44, modifié 2 fois.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10406
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: le mythe de l'espérance de vie selon le statut social !

#50 Message par pimono » 30 avr. 2019, 11:43

moinsdewatt a écrit :
30 avr. 2019, 11:02


Ce qu'il conclue de son propre cas est complètement singulier.

Bon, et puis le jour où ses parents vont disparaître je vois comme un chamboulement pour la vie de Pimono, et pas forcément en bien.
Je pense pas que c'est singulier de dire qu'il y a des énormités au niveau de l'information de l'INSEE concernant l'espérance de vie.
Peut être qu'en comparant des gens du tiers monde avec des gens issus des pays plus favorisés on y trouve des différences significatives mais elles cela n'est pas lié au statut social ni à l'argent car le manque d'argent ou l'argent en abondance, n'abrège ou n'allonge la vie. Ca suffit pas.


En ce qui concerne le jour où mes parents disparaitront, ma vie sera surement plus agréable, mais c'est hors sujet.

Répondre