Retour des tazus sur la Lune en 2024

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Retour des tazus sur la Lune en 2024

#1 Message par moinsdewatt » 04 juin 2019, 01:13

Trump accélère le retour d'astronautes sur la Lune à 2024

AFP•27/03/2019

Agacé par la lenteur et l'"inertie bureaucratique" de la Nasa, le gouvernement de Donald Trump a annoncé mardi une accélération du retour d'astronautes américains sur la Lune, de 2028 à 2024.

Le vice-président Mike Pence l'a annoncé lors d'un discours très sévère envers l'agence spatiale américaine à "Rocket City", à Huntsville dans l'Alabama, où sont construites depuis les années 1960 les fusées américaines.

"Sur ordre du président, la politique officielle de cette administration et des Etats-Unis d'Amérique est de faire revenir des astronautes américains sur la Lune d'ici cinq ans", a déclaré Mike Pence, qui préside le Conseil national de l'espace, une instance de la Maison Blanche sortie des limbes par Donald Trump après son arrivée au pouvoir.

"La première femme et le prochain homme sur la Lune seront des astronautes américains, lancés par des fusées américaines depuis le sol américain", a ajouté Mike Pence, confirmant ce qu'avait dit l'administrateur de la Nasa: une femme devrait être la prochaine à fouler le sol lunaire, qu'aucun humain n'a touché depuis la fin des missions Apollo en 1972.

Donald Trump avait entrepris de sortir la Nasa de la torpeur dans laquelle elle était entrée avec la fin des navettes spatiales en 2011, et fixé en 2017 comme objectif un retour sur la Lune comme première étape avant l'exploration humaine de Mars.

La Nasa avait finalement établi un calendrier progressif d'envoi de robots et d'instruments, avant un atterrissage humain sur la Lune en 2028.

"Cela ne suffit pas. Nous valons mieux que cela. Cela nous a pris huit ans pour aller sur la Lune la première fois, il y a cinquante ans, alors que nous ne l'avions jamais fait. Cela ne devrait pas nous prendre 11 ans pour y retourner", a déclaré Mike Pence.

- Changer la Nasa -

Il a comparé Donald Trump à John F. Kennedy, tous deux "rêveurs". Et il a ravivé le langage de la Guerre froide, substituant la Chine à l'URSS comme grande rivale dans l'espace.

"Nous sommes engagés dans une course spatiale tout comme dans les années 1960, mais les enjeux sont plus importants", a affirmé le numéro deux américain. Il a rappelé que la Chine avait fait atterrir un robot sur la face cachée de la Lune, "révélant son ambition de saisir l'avantage lunaire".

Tranchant avec le ton feutré et les louanges habituellement réservés à la mythique agence spatiale, il a vertement critiqué les années de retard et les milliards de dollars de dépassement de budget de la puissante fusée SLS, en cours de construction par Boeing pour la Nasa, et dont le premier vol (non habité) était prévu en 2020 jusqu'à ce que la Nasa annonce récemment qu'elle ne serait pas prête à temps.

Et dans ce temple industriel de la Nasa, il a menacé directement Boeing.

"Si les sous-traitants actuels ne peuvent atteindre cet objectif, nous en trouverons d'autres qui y parviendront", a dit Mike Pence. "Si les fusées privées sont la seule façon de ramener des astronautes américains sur la Lune dans cinq ans, alors ce seront des fusées privées", a-t-il lâché.

Il n'a pas cité SpaceX ou d'autres sociétés, mais l'allusion était claire. SpaceX a actuellement des fusées capables de lancer des charges lourdes dans l'espace, et Mike Pence a sous-entendu que plutôt que d'attendre que la fusée gouvernementale SLS soit prête, l'administration était prête à louer les services de transporteurs privés moins chers.

"Nous allons demander à la Nasa non seulement de changer de politique, mais d'adopter un nouvel état d'esprit", a poursuivi le vice-président. "La Nasa doit se transformer pour devenir une organisation plus légère, plus agile et qui rend plus de comptes. Si la Nasa n'est pas capable d'envoyer des astronautes américains sur la Lune d'ici cinq ans, nous devons changer l'organisation, pas la mission".

"Message parfaitement reçu", a répondu quelques minutes plus tard le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, qui a assuré que SLS serait accélérée et finalement prête en 2020.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 5932796c01

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#2 Message par moinsdewatt » 04 juin 2019, 01:16

Des Américains sur la Lune en 2024? Pas simple

AFP•30/03/2019

Depuis quinze ans, les Américains veulent remarcher sur la Lune, mais la Nasa ne croyait pas possible d'y parvenir avant 2028. Mardi, l'administration Trump a tranché: ce sera 2024, un objectif très incertain qui obligera l'agence spatiale à bouleverser ses habitudes et à prendre des risques.
........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 5081dc3d83

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#3 Message par moinsdewatt » 04 juin 2019, 01:20

Jeff Bezos vole au secours du programme lunaire américain

10 mai 2019


Le milliardaire américain a dévoilé le 9 mai le module lunaire conçu par sa société spatiale Blue Origin. L’engin, imposant, pourrait permettre à la Nasa d’atteindre le but affiché récemment par le vice-président Mike Pence : déposer des humains sur la Lune avant la fin de 2024.
......
https://www.cieletespace.fr/actualites/ ... -americain

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 10922
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#4 Message par Sifar » 04 juin 2019, 07:28

Bridenstine was born in Ann Arbor, Michigan and is a Jenks High School graduate, a graduate of Rice University with majors in Economics, Psychology, and Business, and has an MBA from Cornell University.
( L'actuel chef de la Nasa. )
Bon, Von Braun était moins bon en Economics, Psychology et Business, donc ça devrait marcher.
Ce que dit Pimono est exact.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#5 Message par moinsdewatt » 04 juin 2019, 07:48

Sifar a écrit :
04 juin 2019, 07:28

( L'actuel chef de la Nasa. )
Bon, Von Braun était moins bon en Economics, Psychology et Business, donc ça devrait marcher.
Une Trumperie, assurément.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#6 Message par moinsdewatt » 04 juin 2019, 07:50

La Nasa a un nom pour sa mission lunaire, mais pas de budget

AFP•14/05/2019

La mission spatiale américaine vers la Lune en 2024 s'appelle dorénavant Artemis, a annoncé lundi la Nasa, qui a demandé une rallonge budgétaire au Congrès pour tenir le calendrier accéléré.

C'est l'administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine, qui a annoncé le nouveau nom lundi soir, lors d'une conférence téléphonique avec la presse pour décrire la rallonge budgétaire de 1,6 milliard de dollars dont la Nasa estime avoir besoin pour la prochaine année budgétaire, afin de financer la fusée et les véhicules spatiaux dont auront besoin les astronautes pour remarcher sur la Lune.

Artemis, fille de Zeus, est la soeur jumelle d'Apollon et "déesse de la Lune", a dit Jim Bridenstine. Apollon, en anglais, est Apollo, le nom du programme qui a envoyé douze astronautes américains sur la Lune de 1969 à 1972.

En mars, le gouvernement de Donald Trump a annoncé que le retour d'astronautes américains sur la Lune, dont la première femme, aurait lieu d'ici 2024 et non 2028, comme auparavant prévu.

Le budget annuel total de la Nasa est actuellement d'environ 21,5 milliards de dollars, dont environ 4,5 milliards consacrés dans l'année budgétaire 2019 (qui se termine en septembre) à la méga-fusée SLS, au véhicule Orion et au développement de la future station en orbite lunaire, trois éléments indispensables au retour américain sur la Lune.

"Cet investissement supplémentaire est une avance sur l'effort massif de la Nasa pour faire atterrir des humains sur la Lune d'ici 2024", a dit Jim Bridenstine.

Alors que le chiffre de huit milliards supplémentaires par an était évoqué, il a répondu que ce montant était "bien au-dessus de ce qui était envisagé au sein de l'agence".

Combien coûtera la mission au total? "J'aimerais beaucoup pouvoir vous répondre", a répondu le patron de l'agence spatiale, qui doit désormais convaincre le Congrès de signer le chèque demandé.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 1d00bdee25

Avatar du membre
pangloss
~~+
~~+
Messages : 18411
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#7 Message par pangloss » 04 juin 2019, 08:05

Changeons de nom et reportons. Je propose "Foodstamps"...
«C'est quand un moustique se pose sur vos testicules qu'on réalise que la violence ne résout rien."
Socrate

vpl
~~+
~~+
Messages : 13057
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#8 Message par vpl » 04 juin 2019, 08:14

Sifar a écrit :
04 juin 2019, 07:28
Bridenstine was born in Ann Arbor, Michigan and is a Jenks High School graduate, a graduate of Rice University with majors in Economics, Psychology, and Business, and has an MBA from Cornell University.
( L'actuel chef de la Nasa. )
Bon, Von Braun était moins bon en Economics, Psychology et Business, donc ça devrait marcher.
Ah ben 'Mot2Cambronne', si le mec est tout seul pour monter le programme c'est sûr que ça va déconner...
Von Braun qui n'a d'ailleurs pas dirigé la Nasa, un ancien nazi ça faisait mauvais genre.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#9 Message par moinsdewatt » 04 juin 2019, 08:22

pangloss a écrit :
04 juin 2019, 08:05
Changeons de nom et reportons. Je propose "Foodstamps"...
Non, non.

Le sujet c'est bien Moonstamps.

Image

Et, Pangloss, Tout est au mieux dans le meilleur des mondes, y compris la Lune. :lol:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#10 Message par moinsdewatt » 05 juin 2019, 19:31

La Nasa prépare l'envoi d'équipements sur la Lune en 2020

AFP•31/05/2019

Pour la première fois depuis les années 1970, les Etats-Unis vont renvoyer sur la Lune des équipements en 2020 et 2021, a annoncé la Nasa vendredi.

L'agence spatiale américaine a sélectionné trois alunisseurs, développés par les sociétés américaines Astrobotic, Intuitive Machines et Orbit Beyond, pour envoyer des instruments et équipements scientifiques sur la Lune, préalablement au retour d'astronautes désiré en 2024 dans le cadre du programme Artémis.
.......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 15e9a9370e

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#11 Message par moinsdewatt » 15 juin 2019, 13:28

Le retour des astronautes de la Nasa sur la Lune chiffré entre 20 et 30 milliards de dollars.
Bridenstine estimates Artemis cost at $20–30 billion

by Jeff Foust — June 14, 2019

WASHINGTON — NASA Administrator Jim Bridenstine said in a television interview June 13 that it will cost the agency an additional $20 billion to $30 billion to return humans to the moon, the first range of costs given by the agency for the program.

In an interview with CNN, Bridenstine said that estimate would be above earlier projections for costs of existing elements of what’s now called the Artemis program, such as the Space Launch System rocket and Orion spacecraft

“For the whole program, to get a sustainable presence on the moon, we’re looking at between 20 and 30 billion dollars,” he said. “When we talk about the 20 to 30 billion dollars, it would be 20 or 30 billion on top of the normal NASA budget but, of course, that would be spread over five years.”

........
https://spacenews.com/bridenstine-estim ... 0-billion/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#12 Message par moinsdewatt » 16 juin 2019, 08:42

Mission Artemis : quelle sera la première femme à marcher sur la Lune ?

Thomas Boisson 15 juin 2019

Le projet Artemis de la NASA a pour but de renvoyer des astronautes sur la Lune d’ici 2024. Ce retour signera également la première fois qu’une femme marchera sur la Lune. En effet, l’agence spatiale souhaite qu’une ou plusieurs femmes composent l’équipe d’Artemis. Si les profils ne sont pas encore connus avec exactitude, les candidates seront certainement choisies parmi l’équipe actuelle de 12 astronautes féminines en service actif.

......
https://trustmyscience.com/mission-arte ... r-la-lune/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#13 Message par moinsdewatt » 16 juin 2019, 09:07

Mission Artemis : voici les sites d’alunissage sélectionnés par la NASA et les entreprises privées

Thomas Boisson 11 juin 2019
.......
https://trustmyscience.com/mission-arte ... s-privees/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#14 Message par moinsdewatt » 23 juin 2019, 23:10

En liaison avec le projet tazu de retour sur la lune
Lunar Orbital Platform-Gateway

The Lunar Orbital Platform-Gateway (LOP-G) is an American-led international project led by NASA proposed to create a lunar-orbit space station. It is intended to serve as a solar-powered communications hub, science laboratory, short-term habitation module, and holding area for rovers and other robots.[1]

Image

.........
https://en.m.wikipedia.org/wiki/File:Lu ... ateway.jpg
LUNE : UN RETOUR SOUS LE SIGNE DES PARTENARIATS

le 13 mars 2019

La NASA a détaillé son plan de retour vers la Lune, articulé autour d’une station sur orbite lunaire, la LOP-G. Un programme qui repose sur des partenariats avec d’autres pays, mais aussi avec le secteur privé.
..........
https://www.cite-espace.com/actualites- ... r-gateway/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#15 Message par moinsdewatt » 24 juin 2019, 19:12

(Vidéo Interview) Fatoumata Kébé : " La lune est le lampadaire naturel de la terre, socle de mythes et légendes"

24 juin 2019

Astrophysicienne, auteure de "La lune est un roman" (éd. Slatkine Et Cie), Fatoumata Kébé a été désignée en 2018 par le magazine Vanity Fair comme l'une des françaises les plus influentes au monde. Originaire de Seine-Saint-Denis, elle intervient dans des lycées, milite pour la place des femmes dans la société, étudie Saturne et a monté deux startups, l'une consacrée aux déchets spatiaux, l'autre à l'irrigation en Afrique. Elle espère aussi devenir astronaute et fouler le sol lunaire.
voir : https://www.boursorama.com/videos/actua ... cf6ec58ff2

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 10922
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#16 Message par Sifar » 24 juin 2019, 19:31

On y croit très fort.
Ce que dit Pimono est exact.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 18027
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#17 Message par achillemo » 24 juin 2019, 20:48

Une des françaises les plus influentes du moooonde.

On dirait du Coluche.
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#18 Message par moinsdewatt » 26 juin 2019, 19:40

Des astronautes en immersion pour un nouvel outil de secours spatial

Usine Nouvelle 26/06/2019

IMAGES Pour tester le dernier prototype de secours des astronautes en exploration sur la Lune, le LESA, des membres de la mission NEEMO 23 de la NASA se sont entraînés... dans le bassin du Centre des astronautes européens (EAC) à Cologne.

..................
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... al.N859530

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7790
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#19 Message par m.enfin » 27 juin 2019, 13:17

[mode pimono]
C'est un complot,
on ne teste aucunement un prototype spatial dans de l'eau de cologne.
et pourquoi pas dans du canard WC !
[/mode pimono]
:mrgreen: :arrow:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#20 Message par moinsdewatt » 02 juil. 2019, 18:31

Test réussi par la Nasa de l'interruption d'urgence du lancement d'astronautes

AFP•02/07/2019

La Nasa a procédé mardi avec succès au test du système d'interruption d'urgence du lancement de sa prochaine capsule pour astronautes Orion, lors d'un essai à Cap Canaveral en Floride filmé et retransmis en direct.

Le test d'environ trois minutes a permis de tester en conditions quasi-réelles l'évacuation d'astronautes si jamais un problème ou une explosion se produisait peu après le lancement de la future fusée au sommet de laquelle ils se trouveront pour se rendre sur la Lune, pour les missions baptisées Artémis.
..............
vidéo https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 7641579e49

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#21 Message par moinsdewatt » 11 juil. 2019, 07:57

Mini-tempête à la Nasa, le chef des vols habités remplacé

AFP•11/07/2019

Le patron de l'agence spatiale américaine a annoncé mercredi le remplacement soudain du responsable des vols spatiaux habités, alors que la Nasa peine à accélérer son programme Artemis de retour sur la Lune pour 2024, la date ordonnée par le gouvernement de Donald Trump.

Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa, a envoyé un email aux salariés de l'agence leur annonçant que Bill Gerstenmaier, une figure de l'agence où il était entré en 1977, était démis de ses fonctions et deviendrait conseiller spécial du numéro deux de l'agence. Il sera remplacé dans l'intérim par Ken Bowersox, son numéro deux.

En mars dernier, le vice-président américain, Mike Pence, a demandé à la Nasa de renvoyer des astronautes, dont la première femme, sur la Lune en 2024, au lieu de 2028 comme initialement prévu, ce qui a plongé l'agence spatiale dans une frénésie d'activité, la forçant à accélérer ses appels d'offres et à tenter de raccourcir ses délais habituels de développement et de tests.

"Afin de réaliser ce défi, j'ai décidé de procéder à un changement de responsables au sein du directorat pour l'exploration humaine et les opérations", a écrit Jim Bridenstine dans son email, diffusé en premier par le Washington Post.

Le chantier du retour sur la Lune est engagé depuis des années mais la construction de la grande fusée Space Launch System, ou SLS, par le groupe Boeing, a pris du retard. SLS ne sera pas prête pour effectuer son premier vol d'essai non habité en juin 2020.

D'autres éléments-clés, comme le véhicule d'alunissage, n'en sont qu'à un stade embryonnaire de la conception.

Dans son discours en mars, Mike Pence n'avait pas caché l'agacement du gouvernement face à l'inertie de la Nasa.

"Nous allons demander à la Nasa non seulement de changer de politique, mais d'adopter un nouvel état d'esprit", avait déclaré le vice-président. "La Nasa doit se transformer pour devenir une organisation plus légère, plus agile et qui rend plus de comptes. Si la Nasa n'est pas capable d'envoyer des astronautes américains sur la Lune d'ici cinq ans, nous devons changer l'organisation, pas la mission".

"Message parfaitement reçu", avait alors répondu Jim Bridenstine.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 642afc06d8

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#22 Message par moinsdewatt » 23 juil. 2019, 23:11

La Nasa annonce l'étape d'intégration de la capsule Orion avec le module de service.
NASA announces Orion achievement on Apollo 11 anniversary

by Jeff Foust — July 20, 2019

NASA and the White House used the 50th anniversary of the Apollo 11 landing to mark the latest achievement in the development of the Orion spacecraft and reaffirm plans to use it to return humans to the moon by 2024.

In a speech at the Kennedy Space Center July 20, Vice President Mike Pence, flanked by the Orion spacecraft being built for the Artemis 1 uncrewed mission, said that assembly of the spacecraft was now “complete” and ready for final testing.

“Thanks to the hard work of the men of NASA — men and women of NASA — and of American industry, the Orion crew vehicle for the Artemis 1 mission is complete and ready to begin preparations for its historic first flight,” Pence announced in his speech at the KSC building where Orion is assembled and tested.

The completion he referred to was the long-awaited integration of the Orion crew module, built by Lockheed Martin, with the European-built service module. The combined spacecraft will now undergo testing at KSC before going to NASA’s Plum Brook Facility in Ohio in September for thermal vacuum tests. It’s scheduled to return to KSC in early 2020 for launch preparations.

In a statement, Lockheed Martin said the two modules were stacked together earlier in the week in a test cell once used to prepare Apollo spacecraft. Work is underway to complete the integration of the spacecraft, such as connecting bolts and umbilical lines between the modules.

That Orion will launch on the first flight of the Space Launch System on an uncrewed three-week flight around the moon intended to perform extensive testing of the spacecraft before it carries astronauts on the Artemis 2 mission, slated for launch in 2022.
.......
https://spacenews.com/nasa-announces-or ... niversary/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#23 Message par moinsdewatt » 20 août 2019, 17:01

En attendant l'avancement du programme Américain, les Indiens s’intéressent de prés à la Lune, en non habité.
La sonde indienne Chandrayaan-2 est parvenue mardi à se placer en orbite lunaire après avoir réalisé avec succès l'une des manœuvres les plus délicates de sa mission historique vers la Lune.
Quatre semaines après son lancement du pas de tir de Sriharikota, dans le sud-est de l'Inde, la sonde a réussi comme prévu son insertion sur orbite lunaire, a annoncé l'Organisation de recherche spatiale indienne (Isro) dans un communiqué.


L'insertion "a été achevée avec succès aujourd'hui à 09H02 (03H32 GMT) comme prévu, en utilisant le système de propulsion embarqué", a précisé l'agence spatiale.

L'expédition inhabitée partie le 22 juillet a pour but de poser autour du 7 septembre un atterrisseur et un robot mobile près du pôle sud de la Lune, à quelque 384.000 km de la Terre, ainsi que de placer une sonde en orbite lunaire.

Image

Si la mission était couronnée de succès, l'Inde deviendrait la quatrième nation à réussir à poser un appareil sur le sol sélénite, après l'Union soviétique, les États-Unis et la Chine. Une sonde israélienne a raté son alunissage en avril et s'est écrasée.
.................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e6ae52ebae

Pour Pimono est ce que quelqu'un peut demander au studios de Bollywood si il auraient pas des films en cours avec des sondes lunaires factices ? :mrgreen:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#24 Message par moinsdewatt » 24 août 2019, 14:03

Le 1er vol du lanceurs SLS reporté de fin 2020 à début 2021, sans équipage.
2022 avec équipage.
SLS contractors expect first launch in 2021

by Jeff Foust — August 20, 2019

WASHINGTON — While NASA has yet to update the schedule for the first flight of its Space Launch System, companies working on the heavy-lift rocket now expect the rocket to launch in early 2021 rather than 2020.

The first launch of the SLS, on a mission called Artemis 1, had been formally scheduled for the second half of 2020, a date that already represented two years’ worth of delays. That date is under review as NASA brings in new leadership for its exploration programs after reassigning former associate administrator Bill Gerstenmaier and his deputy, Bill Hill, in July.
.....
A slip to 2021 would not necessarily delay the first crewed SLS/Orion mission, Artemis 2, now scheduled for 2022. “
......
https://spacenews.com/sls-contractors-e ... h-in-2021/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#25 Message par moinsdewatt » 25 sept. 2019, 00:38

Pour retourner sur la Lune, la NASA signe un contrat de près de 3 milliards de dollars avec Lockheed Martin

RÉMI AMALVY Usine Nouvelle 24/09/2019

L'agence spatiale américaine (NASA) et Lockheed Martin ont annoncé la signature d'un contrat pour la production de plusieurs capsules Orion, afin d'envoyer les astronautes américains sur la Lune d'ici 2024. Trois premiers appareils doivent être livrés pour un montant de 2,7 milliards de dollars.

Image
La première capsule Orion, pour la mission Artemis I.

L’agence spatiale américaine (NASA) a annoncé le 24 septembre avoir commandé à Lockheed Martin six capsules Orion. Composés de quatre places, ces appareils doivent envoyer des astronautes américains sur la Lune d’ici 2024. Le contrat prévoit une première livraison de trois capsules destinées aux missions Artémis III à V, pour un total de 2,7 milliards de dollars.

Destinées aux missions VI à VIII, les trois suivantes seront commandées durant l’année fiscale 2022, pour un total de 1,9 milliard de dollars. Un montant inférieur au précédent : selon la NASA, le fait de commander groupé permettra de réduire le coût "avec le temps".

D'autres capsules pourront être livrées par la suite, pour atteindre le nombre maximum de douze, et pour une durée allant jusqu'au 30 septembre 2030. Le contrat "assure la production d'Orion pour la décennie à venir" et démontre "l'engagement de la NASA à établir une présence permanente sur la Lune, à collecter de nouveaux savoirs et à préparer l'envoi d'astronautes sur Mars", explique Jim Bridenstine, chef de la NASA, dans un communiqué.

L’agence américaine mise sur la baisse progressive du coût des technologies et des méthodes de production, et prévoit de réduire encore la facture lors de la commande de la deuxième demi-douzaine de capsules. Elle espère également réduire les coûts en réutilisant chaque capsule au moins une fois. La première phase de récupération débutera avec Artemis II. Les éléments intérieurs de l’engin, comme les ordinateurs de vol, les sièges, les tableaux de commande et les éléments électroniques de valeur devraient être conservés jusqu'à Artemis V.

En plus de la capsule, qui orbitera autour de la Lune, attachée à une mini-station baptisée "Gateway", la NASA prévoit le développement de véhicules de transport, pour acheminer deux astronautes, dont une femme, sur la surface de l’astre d’ici cinq ans.

Le 16 mai dernier, l’agence spatiale américaine avait désigné les 11 entreprises, toutes américaines, qui conduiront des études et/ou produiront des prototypes pour l’atterrisseur lunaire : Aerojet Rocketdyne, Blue Origin qui a déjà présenté un atterrisseur, Boeing, Dynetics, Lockheed Martin, Masten Space Systems, Maxar Technologies, Northrop Grumman Innovation Systems, OrbitBeyond, Sierra Nevada Corporation et SpaceX.

L'Europe partie prenante malgré tout

Les capsules Orion sont conçues pour emporter un équipage pendant trois semaines, et pour pouvoir rester amarrées au Gateway pendant six mois. La première mission Artemis I, qui ne sera pas habitée, est prévue pour 2020. Artemis II, qui transportera des astronautes, devrait partir en 2022.

Si la capsule est développée Lockheed Martin, c'est l'agence spatiale européenne (ESA) qui s'est chargée de concevoir le module de service, construit par l'industriel européen Airbus, pour la mission Artemis I, soit la propulsion, l'alimentation électrique, le contrôle thermique et les composants vitaux de l'engin américain. Un investissement de 450 millions d'euros, qui permet à l'ESA de "rembourser" à la NASA ce qu'elle lui doit pour son utilisation de la Station spatiale internationale (ISS). Dans le cadre d'un accord mis en place par les partenaires de l'ISS, chaque membre a la possibilité de fournir un service du même montant que sa contribution.
https://www.usinenouvelle.com/article/p ... in.N887534

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#26 Message par moinsdewatt » 26 oct. 2019, 14:07

La Nasa veut envoyer un nouveau rover pour « chasser les traces d’eau » sur la Lune

Marie Turcan - 26 oct 2019

La Nasa a présenté VIPER, son nouveau rover qui aura pour mission de trouver des traces d'eau glacée sur le pôle sud de la Lune. Ces découvertes pourraient améliorer considérablement l'évolution de la conquête spatiale.


La Nasa va envoyer un tout nouveau rover surnommé VIPER sur le pôle sud de la Lune, a annoncé l’organisation dans un communiqué le 25 octobre 2019. Son but est simple : « chasser les traces d’eau » sur notre satellite en explorant les cratères. L’objectif est de trouver des poches d’eau sous forme de glace et de pouvoir tracer une grande carte des endroits où se trouvent ces sources d’eau sur la Lune, pour les explorations futures.

VIPER (pour Volatiles Investigating Polar Exploration Rover) doit être envoyé d’ici décembre 2022 et resterait 100 jours sur place.
........
https://www.numerama.com/sciences/56441 ... -lune.html

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10299
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#27 Message par ProfGrincheux » 26 oct. 2019, 16:25

Une possibilité est que les USA ont à nouveau peur de la concurrence géostratégique. Non sans raison d'ailleurs.
Ignorés: Manfred, titano.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#28 Message par moinsdewatt » 06 nov. 2019, 20:39

Superbe vidéo des essais de déploiement des parachutes de retour des capsules de SpaceX.
https://www.usinenouvelle.com/article/v ... es.N901249

Le déploiement est progressif, c'est ce qui permet de ne pas faire subir trop de g d' un coup.
[Vidéo] Boeing et SpaceX testent les parachutes de leurs capsules spatiales

SIMON CHODORGE Usine Nouvelle 06/11/2019

VIDÉO Boeing a annoncé le 4 novembre la réussite d'un test important pour sa capsule spatiale CST-100 Starliner, malgré une anomalie de parachute. Dans la foulée, SpaceX a présenté en images les derniers tests de sa navette Crew Dragon, attendue de pied ferme par la NASA.
...............

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#29 Message par moinsdewatt » 14 déc. 2019, 14:49

Premier essais sans équipage de la capsule de Boeing censée être habitée dans les prochains vols.
Lancement avec une fusée Atlas5. Va rejoindre ISS.
NASA approves Dec. 20 Starliner test flight

by Jeff Foust — December 12, 2019

NASA gave its approval Dec. 12 to proceed with the launch later this month of Boeing’s CST-100 Starliner commercial crew spacecraft on an uncrewed test flight to the International Space Station.
.......
A successful OFT mission would allow Boeing and NASA to proceed with a crewed flight test with agency astronauts Mike Fincke and Nicole Mann, and Boeing test pilot Chris Ferguson, on board. That mission would be ready to launch in the “first part of 2020,” Mulholland said, but declined to be more specific about a potential launch date.
.......
https://spacenews.com/nasa-approves-dec ... st-flight/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#30 Message par moinsdewatt » 03 mai 2020, 10:58

Fleur Brosseau 1 mai 2020 trustmyscience

Dans l’objectif de ramener les astronautes américains sur la Lune dès 2024 – tel que souhaité vivement par le président des États-Unis –, la NASA vient de signer trois gros contrats avec des concepteurs de systèmes d’atterrissage lunaire. L’un d’entre eux n’est autre que SpaceX, la société d’Elon Musk, dont les capacités en termes de tests et de correction ont su convaincre l’Agence spatiale américaine.

Deux autres contrats ont été signés avec les sociétés Blue Origin, créée par Jeff Bezos, et Dynetics. La NASA se situe ainsi en bonne voie pour la toute première exploration humaine durable de la Lune, dans le cadre du programme Artemis. « Avec ces contrats, l’Amérique entame la dernière étape du voyage vers le sol lunaire, d’ici 2024, qui inclut le moment marquant où nous verrons la première femme poser le pied sur la Lune », a déclaré Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, dans un communiqué.
https://trustmyscience.com/spacex-signe ... -lunaires/

les contrats sont :
SpaceX 135 millions de dollars
Blue Origin 579 millions de dollars
Dynetics 253 millions de dollars

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#31 Message par moinsdewatt » 21 août 2020, 22:41

Blue Origin livre sa maquette d’atterrisseur à la Nasa pour retourner sur la Lune en 2024

SIMON CHODORGE PUBLIÉ LE 21/08/2020

VIDÉO Blue Origin a livré sa première maquette technique d’atterrisseur lunaire à la Nasa. Le projet pourrait être sélectionné par l’agence spatiale américaine pour transporter des astronautes sur la Lune en 2024.
......
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... 24.N995824

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#32 Message par moinsdewatt » 22 août 2020, 13:39

Les Chinois présentent un projet de base lunaire :
China is aiming to attract partners for an international lunar research station

by Andrew Jones — August 21, 2020

Image
Render of a conceptual Chinese lunar base. Credit: CAST

HELSINKI — China has developed a vision for an international lunar research station and is seeking international involvement in the project.

The project, named the International Lunar Research Station (ILRS), is to be situated in the lunar south pole region. It will be developed through a number of upcoming robotic Chang’e missions across the 2020s and expanded through the 2030s.

The ILRS envisions the Chang’e-,6, -7 and -8 missions and potential international missions as forming the basic setup. In the early 2030s an expanded ILRS will involve long-term robotic and potentially short-term crewed missions. A long-term human presence at the lunar south pole is the goal for 2036-2045.

Objectives include “construction and operation of human[ity]’s first sharing platform in the lunar south pole, supporting long-term, large-scale scientific exploration, technical experiments and development and utilization of lunar resources’, according to a presentation to the Scientific and Technical Subcommittee of the Committee on the Peaceful Uses of Outer Space (COPUOS) earlier this year.
........
https://spacenews.com/china-is-aiming-t ... h-station/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#33 Message par moinsdewatt » 03 déc. 2020, 08:53

Lune: la sonde chinoise a achevé son prélèvement d'échantillons

AFP•03/12/2020

La sonde chinoise envoyée sur une zone inexplorée de la Lune a achevé son prélèvement de sol lunaire, qu'elle se prépare à rapporter sur Terre, a annoncé jeudi l'agence spatiale nationale.
.......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... c63431e7ca

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#34 Message par moinsdewatt » 07 déc. 2020, 21:02

La mission des prochains astronautes sur la Lune: ramasser 85 kg d'échantillons

AFP•07/12/2020

La Nasa a publié lundi un épais rapport énumérant les multiples opérations scientifiques que les deux futurs astronautes américains qui marcheront sur la Lune devront réaliser, au plus tôt en 2024.
L'objectif idéal: rapporter sur Terre 85 kilogrammes d'échantillons de divers matériaux prélevés en surface et dans le sous-sol, soit plus que les 64 kg rapportés en moyenne par les missions Apollo entre 1969 et 1972.
...............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 01ab20f112

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#35 Message par moinsdewatt » 17 déc. 2020, 08:30

Bravo les Chinois :
La Chine rapporte des morceaux de Lune, une première en 44 ans

AFP•17/12/2020

C'est une "prouesse technologique" dans l'espace: la Chine a rapporté jeudi sans encombre des échantillons de Lune, première mission de ce type en plus de 40 ans.

Le module de retour de la sonde spatiale Chang'e 5 a atterri "avec succès" durant la nuit dans la région de Mongolie intérieure (nord), a indiqué dans un communiqué l'agence spatiale chinoise (CNSA).

Ces échantillons, après analyse, permettront de mieux comprendre l'histoire lunaire. La mission a également permis d'affiner les technologies nécessaires à l'envoi d'astronautes chinois sur la Lune -- un objectif de Pékin à l'horizon 2030.

La télévision publique CCTV a diffusé des images du module descendant du ciel nocturne à l'aide d'un parachute, avant de toucher le sol recouvert de neige.

Des camions et des scientifiques sont ensuite venus le récupérer et le drapeau rouge aux cinq étoiles jaunes a été planté à proximité de l'engin.

Avec cette opération, la Chine devient seulement le troisième pays au monde à rapporter des échantillons de Lune, après les Etats-Unis et l'ex-URSS dans les années 1960-1970.

Le président Xi Jinping a adressé ses "chaleureuses félicitations" aux équipes chargées de la mission, selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

"Votre brillant exploit restera toujours gravé dans la mémoire de notre patrie et de notre peuple", a souligné l'homme fort de Pékin.

- Une opération délicate -
C'était la première tentative de rapporter des échantillons lunaires depuis la mission soviétique Luna 24, menée avec succès en 1976.

Les Etats-Unis avaient également prélevé des roches lors de la mission habitée Apollo 17 (1972), mais celles-ci avaient été directement collectés par les astronautes, ce qui nécessitait moins de manipulations à distance.

"C'est une prouesse technologique" qui permettra à Pékin d'être "plus confiant dans sa technologie", déclare à l'AFP Chen Lan, analyste du site GoTaikonauts.com, spécialisé dans le programme spatial chinois.

"Une mission aussi complexe est sans aucun doute encore très difficile à réaliser aujourd'hui, même pour les États-Unis, la Russie et les autres puissances de l'espace", note-t-il.

La sonde Chang'e 5 (qui tire son nom de Chang'e, une déesse de la Lune dans la mythologie chinoise) avait été lancée le 24 novembre.

Elle s'était posée sur l'astre lunaire le 1er décembre près du Mons Rümker, dans une zone montagneuse encore jamais explorée. La mission consistait à collecter environ deux kilos de matière.

Après avoir récolté les échantillons, l'atterrisseur de la sonde avait dû remonter automatiquement en orbite lunaire, s'arrimer à l'orbiteur puis transférer sa cargaison au module de retour. Des opérations délicates car commandées à distance depuis la Terre.

- "Maturité" -
"Cela n'avait jamais été fait jusqu'à présent, par personne", souligne Jonathan McDowell, astronome au Centre Harvard-Smithsonian pour l'astrophysique, aux Etats-Unis.

"Le fait que tout se soit déroulé sans fausse note est un signe de la maturité du programme spatial chinois", déclare-t-il à l'AFP.

Les échantillons permettront aux scientifiques d'en apprendre davantage sur les origines de la Lune, sa formation et l'activité volcanique à sa surface.

.......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... dda01b4c20

Image

https://news.google.com/articles/CAIiEB ... id=FR%3Afr

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 14624
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#36 Message par henda » 17 déc. 2020, 08:58

Si ça trouve ils ont contaminé la lune avec le covid 19 :evil:
moinsdewatt a écrit :
17 déc. 2020, 08:30
Image
Kubrick faisait de meilleures images :mrgreen:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#37 Message par moinsdewatt » 06 févr. 2021, 21:09

Retour sur la Lune : Joe Biden affiche son soutien au programme Artemis

par Brice Louvet,5 février 2021

Jen Psaki, la secrétaire de presse de la Maison Blanche, a déclaré ce jeudi 4 février que le président Joe Biden poursuivrait le programme Artemis visant à faire atterrir à nouveau des humains sur la Lune. En revanche, l’échéance 2024 sera probablement repoussée.
................
https://sciencepost.fr/lune-biden-artemis/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#38 Message par moinsdewatt » 05 juin 2022, 14:38

Rocket Lab visera la Lune le 13 juin
La date de lancement de la mission Capstone, première charge utile lunaire confiée à la société d’origine néo-zélandaise Rocket Lab, vient de glisser d’une semaine.

01/06/2022 Pierre-François Mouriaux air-cosmos

On l’attendait en février dernier, puis finalement entre le 31 mai et le 22 juin.

Le 31 mai, la société d’origine néo-zélandaise Rocket Lab a annoncé le report d'une semaine le départ vers la Lune de la mission Capstone (Cislunar Autonomous Positioning System Technology Operations and Navigation Experiment) : le lancement doit désormais intervenir le 13 juin depuis la péninsule de Mahia, sur la côte-est de l'île du Nord, en Nouvelle-Zélande – et non plus depuis la base Mars de Wallops Island, en Virginie, les opérations de certification de la mise en œuvre d’Electron depuis le territoire américain n’étant pas terminées.

Le microlanceur effectuera pour l’occasion son 27e vol, un mois et demi après la mission « There And Back Again », qui devait au passage inaugurer la récupération du premier étage à l’aide d’un hélicoptère.

Electron sera cette fois équipé du nouvel étage propulsif Photon.

Préparer le retour des hommes sur la Lune
Capstone est un cubesat 12U de 25 kg et de la taille d’un four à micro-ondes, construit pour la Nasa par les sociétés américaines Advanced Space (Boulder, Colorado) et Tyvak Nano-Satellite Systems (Irvine, Californie).

Le démonstrateur doit vérifier la stabilité de l’orbite prévue pour la station cislunaire Gateway, actuellement en cours de construction par les partenaires de la Station spatiale internationale.

L’engin testera également un système de navigation qui mesurera sa position par rapport à la sonde LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) de la Nasa, sans dépendre de stations au sol.

Présentation en vidéo (en anglais sous-titré) disponible sur https://youtu.be/wSwJzy5LXb0
https://air-cosmos.com/article/rocket-l ... juin-37807

2 mn de video : https://www.youtube.com/watch?v=wSwJzy5LXb0

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#39 Message par moinsdewatt » 08 juin 2022, 07:12

La France rejoint le programme de la Nasa sur l'exploration de la Lune

AFP•08/06/2022

La France a rejoint mardi le programme de future exploration de la Lune impulsé par les États-Unis, en signant les "accords Artemis" qui envisagent notamment de créer des "zones de sécurité" pour protéger les ressources extraterrestres.

La France devient ainsi le 20e pays (après notamment le Canada, le Japon, le Royaume-Uni, l'Ukraine, Israël, les Émirats arabes unis, le Brésil...) à s'associer à cette nouvelle vague d'exploration spatiale pacifique, précise le Centre national d'études spatiales (CNES), l'agence spatiale française.

Son PDG Philippe Baptiste a signé à Washington, en présence de l'administrateur de la Nasa Bill Nelson, le texte de la déclaration dite "accords Artemis". Le programme américain du même nom vise à renvoyer des astronautes sur la Lune autour de 2025, plus de 50 ans après l'alunissage historique de la mission Apollo 11. Pour y établir à terme une présence humaine durable.

Il prévoit également la construction d'une station qui sera assemblée en orbite lunaire à partir de 2024, le Lunar Gateway, futur tremplin pour des vols habités plus lointains.

Les accords Artemis constituent un ensemble d'ententes bilatérales avec les États-Unis, qui s'appuient sur le traité international régissant l'espace extra-atmosphérique de 1967.

"A la fois pour notre communauté scientifique et notre industrie, ce nouveau cadre permettra de faire face à de nouveaux défis et de continuer à compter parmi les grandes puissances spatiales", s'est félicité Philippe Baptiste, cité dans un communiqué.

Les pays signataires adhèrent à une dizaine de principes s'appliquant à leurs futures activités sur la Lune, mais aussi sur Mars ou des astéroïdes: transparence des missions, interopérabilité des systèmes, assistance au personnel en cas de détresse, partage des données scientifiques, préservation des sites historiques...

Une mesure plus controversée prévoit la possibilité de délimiter des "zones de sécurité" pour éviter des "interférences nuisibles" par un tiers, afin notamment de protéger l'exploitation de ressources, comme l'eau lunaire. Et ce alors que le traité de 1967 interdit toute "appropriation nationale" de ces ressources.

"D'après notre analyse, les accords Artémis ne sont pas en contradiction avec le traité de 1967", a dit à l'AFP Pascale Ultré-Guérard, directrice-adjointe des programmes à la direction de la stratégie au CNES.

Le texte permet de "cimenter" l'engagement de la France dans l'exploration lunaire, a-t-elle ajouté. A titre d'exemple, le module Esprit de communication et de ravitaillement de la Lunar Gateway doit être conçu en France par Thales Alenia Space.

Le texte, dévoilé par les Etats-Unis en 2020, n'a été signé ni par la Chine ni par la Russie, qui projettent de construire ensemble leur propre station lunaire.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... eca33de3f7

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#40 Message par moinsdewatt » 25 juin 2022, 09:00

La NASA a attribué des contrats pour commencer à étudier un réacteur nucléaire de 40 kW sur la Lune !
Pour le moment ca en est au stade de concept.
Nuclear power on the Moon: NASA selects three proposals
22 June 2022

The US space agency NASA has selected three design concepts for a 40KW nuclear power system designed to last at least 10 years in the lunar environment to help "lay the groundwork for powering our long-term human presence on other worlds".
...................
https://www.world-nuclear-news.org/Arti ... hree-propo

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#41 Message par moinsdewatt » 17 juil. 2022, 14:11

Artemis : on va remarcher sur la Lune
Mardi 21 juin 2022

podcast france Culture 60 mn : https://www.radiofrance.fr/francecultur ... is-3465745

Résumé
Pourquoi la NASA cherche-t-elle à retourner sur la Lune ? Quels seront les objectifs de la mission Artemis ? De quelles innovations techniques aura besoin cette mission pour aboutir ? Quel est le calendrier pour le retour d’humains sur la Lune ?

avec :
Jean Blouvac (Responsable du programme exploration et vols habités au Centre national d’études spatiales), Lionel Suchet (Directeur général délégué du Centre national d'études spatiales (CNES)).

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#42 Message par moinsdewatt » 17 juil. 2022, 14:18

ARTEMIS I EN AOÛT ?

Publié le 5 juillet 2022

La NASA estime que son lanceur géant SLS (Space Launch System) pourrait décoller à partir du 23 août. Pour ce vol inaugural Artemis I, il enverra tourner autour de la Lune une capsule Orion inhabitée avec un module de service européen.


Après des années de retard et des dépassements de budget, l’agence américaine se prépare enfin à inaugurer le Space Launch System ou SLS, un lanceur conçu avec la Lune dans le viseur, même si d’autres missions restent possibles.

En avril dernier, la NASA avait essayé de procéder à un essai de compte à rebours. En raison de multiples problèmes, le SLS était revenu dans le hangar VAB du centre spatial Kennedy en Floride sans que les équipes aient pu complètement remplir les réservoirs d’hydrogène et d’oxygène liquides (respectivement 2 millions de litres à -253°C et 741.941 litres à -183°C !).
Le lanceur de 98 m de haut retourna sur son pas de tir LC-39B (construit pour Apollo et qui servit avant pour les navettes) en juin. Cette fois-ci, le remplissage fut complet, même si une fuite d’hydrogène causa un arrêt de la répétition du compte à rebours à H-29 secondes alors que H-10 secondes était visé. L’agence américaine estime que la différence n’est pas significative et a donné le feu vert à la prochaine étape… le décollage !

Artemis I est une mission inhabitée. Le SLS va envoyer vers la Lune une capsule Orion qui tournera autour de notre satellite naturel plusieurs jours avant de revenir amerrir sur Terre.

Il s’agit donc de répéter Artemis II qui suivra le même scénario avec cette fois-ci 4 astronautes à bord (l’année 2024 est envisagée). L’Agence Spatiale Européenne (ESA) est un partenaire de premier plan du programme Artemis et d’ailleurs elle fournit à la NASA le module de service ESM (European Service Module) de la capsule Orion. Construit par Airbus Defence and Space avec Thales Alenia Space en sous-traitant, ce module héberge la propulsion, fournit l’électricité ainsi que l’oxygène. Autrement dit, Orion ne peut pas tourner autour de notre voisine céleste sans l’ESA.

À l’heure actuelle, le SLS est revenu dans le VAB afin d’être préparé à son vol inaugural. Le premier créneau de lancement possible, si aucun problème technique ne se présente, commence le 23 août avec les dates suivantes (heure locale de Floride pour le décollage avec son équivalent en France métropolitaine).

.....................
https://www.cite-espace.com/actualites- ... aout-2022/

Avatar du membre
maud lepage 75
-+
-+
Messages : 2219
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : charentes

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#43 Message par maud lepage 75 » 17 juil. 2022, 17:07

"retour sur la lune " !!!! ptdr

faudrait déjà y être allé !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
We can be heroes just for One day 8) 8) 8)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29076
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#44 Message par kamoulox » 17 juil. 2022, 20:52

maud lepage 75 a écrit :
17 juil. 2022, 17:07
"retour sur la lune " !!!! ptdr

faudrait déjà y être allé !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Merci les studios Universal

:mrgreen:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#45 Message par moinsdewatt » 13 août 2022, 11:15

Quels seront les tests effectués lors de la mission lunaire Artemis I ?

par Brice LouvetBrice Louvet 11 août 2022

La NASA s’apprête à donner le coup d’envoi officiel de son ambitieux programme Artemis. La première de ces missions, Artemis I, sera probablement lancée fin août ou début septembre. Au cours de ce vol, la capsule Orion fera le tour de la Lune avant de revenir sur Terre. La NASA et ses partenaires en profiteront pour effectuer de nombreux tests.

........................
https://sciencepost.fr/quels-tests-lors ... artemis-i/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#46 Message par moinsdewatt » 20 août 2022, 08:38

Artémis : les humains retourneront sur la Lune à l’un de ces 13 endroits
Les astronautes marcheront sur l'un de ces sites

Nelly Lesage le 20 août 2022

Image
Les 13 sites possibles pour l’atterrissage lunaire de la mission Artémis III. // Source : Nasa

Le point commun entre toutes ces régions candidates est leur localisation très proche avec le pôle Sud de la Lune. Ce n’est pas un hasard. Cette zone est riche en zones plongées en permanence dans l’ombre, jamais explorées par l’humanité auparavant. À ces endroits, on trouve « certaines des parties les plus anciennes de la Lune », et des matériaux jamais étudiés par l’être humain. Il est prévu que l’équipage de la mission marche à la surface de la Lune, afin d’y collecter des échantillons et de réaliser des analyses. La Nasa veut notamment en savoir plus sur la glace d’eau qui existe au pôle Sud de la Lune.
......................
https://www.numerama.com/sciences/10838 ... roits.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#47 Message par moinsdewatt » 28 août 2022, 11:15

La mission spatiale Artémis 1 du début à la fin

AFP•24/08/2022

La mission Artémis 1 de la Nasa, dont le décollage est prévu lundi, doit durer 42 jours au total. Le voyage jusqu'à la Lune, sans astronaute à bord, est minutieusement chorégraphié, et doit permettre de récolter des images spectaculaires ainsi que de précieuses données scientifiques.

- Le décollage
La nouvelle fusée géante de la Nasa, SLS, fera son baptême de l'air depuis le complexe de lancement 39B du centre spatial Kennedy, en Floride.

Image

........................
en entier : https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 1365dcdad9

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14415
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#48 Message par moinsdewatt » 28 août 2022, 11:16

En Floride, les touristes affluent pour voir "en vrai" un décollage vers la Lune

AFP•28/08/2022
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b7f2e7145b

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 7932
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#49 Message par krachboom » 28 août 2022, 20:08

moinsdewatt a écrit :
25 juin 2022, 09:00
La NASA a attribué des contrats pour commencer à étudier un réacteur nucléaire de 40 kW sur la Lune !
Pour le moment ca en est au stade de concept.
Nuclear power on the Moon: NASA selects three proposals
22 June 2022

The US space agency NASA has selected three design concepts for a 40KW nuclear power system designed to last at least 10 years in the lunar environment to help "lay the groundwork for powering our long-term human presence on other worlds".
...................
https://www.world-nuclear-news.org/Arti ... hree-propo
J'y connais rien mais sans eau ils vont le refroidir comment ?
Ignoré : pimono

supermascotte
-+
-+
Messages : 1788
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

#50 Message par supermascotte » 28 août 2022, 22:56

krachboom a écrit :
28 août 2022, 20:08
moinsdewatt a écrit :
25 juin 2022, 09:00
La NASA a attribué des contrats pour commencer à étudier un réacteur nucléaire de 40 kW sur la Lune !
Pour le moment ca en est au stade de concept.
Nuclear power on the Moon: NASA selects three proposals
22 June 2022

The US space agency NASA has selected three design concepts for a 40KW nuclear power system designed to last at least 10 years in the lunar environment to help "lay the groundwork for powering our long-term human presence on other worlds".
...................
https://www.world-nuclear-news.org/Arti ... hree-propo
J'y connais rien mais sans eau ils vont le refroidir comment ?
Vu la taille de la centrale je pense pas que ce soit un gros problème de dissiper la chaleur voire de la réutiliser pour le chauffage de la station.