L'intelligence

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 6278
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: L'intelligence

#101 Message par Osef » 07 mars 2022, 23:08

wasabi a écrit :
07 mars 2022, 22:32
WolfgangK a écrit :
07 mars 2022, 18:27
la réalité était prévisible, plus que leurs préjugés, le seul petit détail troublant est que l'afro-américaine n'avait pas annoncé être dans le spectre autistique en public, et pour une afroaméricaine 131 de QI ça doit être de l'autisme de très haut niveau
Elle parle de troubles autistiques ? Je n'ai entendu mentionner que sa dyslexie.

(J'aurais aimé que l'a priori raciste concernant le geek d'origine chinoise soit démenti par les faits, mais la claque de réalisme infligée à l'auto-proclamée génie de la biotech covidiste m'a largement consolé :mrgreen: )
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 31916
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: L'intelligence

#102 Message par wasabi » 07 mars 2022, 23:31

Osef a écrit :
07 mars 2022, 23:08


Elle parle de troubles autistiques ? Je n'ai entendu mentionner que sa dyslexie.
5min36
dyslexique, trouble de l'attention et autiste
(J'aurais aimé que l'a priori raciste concernant le geek d'origine chinoise soit démenti par les faits, mais la claque de réalisme infligée à l'auto-proclamée génie de la biotech covidiste m'a largement consolé :mrgreen: )
C'est surtout parce qu'elle avait un Bac+8 alors que les autres avaient juste le niveau bac, ou bac+3 et étaient plus jeunes, qu'elle les a pris de haut, sauf l'asiat de harvard.

Mais sinon c'est truqué, ils ont exprès pris les quatre premiers avec le même QI quasiment. Et demandé de se classer alors qu'ils sont ex aequo.
Le plus choquant est qu'ils ont pour la plupart classé le militaire et la bimbo comme bêtes sur leurs a priori, gageons que si le test avait été fait il y a 30ans, ils auraient aussi mis la noire dans les bêtes.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#103 Message par WolfgangK » 15 mars 2022, 18:41

Une vidéo sur le sujet, d'un mec que j'aime bien :

À la minute 33, un écran avec des valeurs numériques pour la régression vers la moyenne.
Donc si on est à +1.5 SD, comme le mec social media director/digital marketing (soyons optimiste, même si j'ai fait une thèse :oops: ), ça fait une moyenne à 113 avec une SD de 13, donc 16% de chance pour chaque gamin d'avoir une intelligence inférieure à la moyenne.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#104 Message par WolfgangK » 12 avr. 2022, 17:39

https://doi.apa.org/doiLanding?doi=10.1037%2Fedu0000687
How much do students’ scores in PISA reflect general intelligence and how much do they reflect specific abilities?
International Large-Scale Assessments (LSA) allow comparisons of education systems’ effectiveness in promoting student learning in specific domains, such as reading, mathematics, and science. However, it has been argued that students’ scores in International LSAs mostly reflect general cognitive ability (g). This study examines the extent to which students’ scores in reading, mathematics, science, and a Raven’s Progressive Matrices test reflect general ability g and domain-specific abilities with data from 3,472 Polish students who participated in the OECD’s 2009 Programme for International Student Assessment (PISA) and who were retested with the same PISA instruments, but with a different item set, in 2010. Variance in students’ responses to test items is explained better by with a bifactor Item Response Theory (IRT) model than by the multidimensional IRT model routinely used to scale PISA and other LSAs. The bifactor IRT model assumes that non-g factors (reading, math, science, and Raven’s test) are uncorrelated with g and with each other. The bifactor model generates specific ability factors with more theoretically credible relationships with criterion variables than the multidimensional standard model. Further analyses of the bifactor model indicate that the domain-specific factors are not reliable enough to be interpreted meaningfully. They lie somewhere between unreliable measures of domain-specific abilities and nuisance factors reflecting measurement error. The finding that PISA achievement scores reflect mostly g, which may arise because PISA aims to test broad abilities in a variety of contexts or may be a general characteristic of LSAs and national achievement tests. Educational Impact and Implications Statement: This study analyzes Programme for International Student Assessment data from Poland to establish how much the achievement of secondary school students in reading, mathematics, science and in a Raven’s Progressive Matrices test reflects general ability and how much it reflects domain-specific abilities. Findings indicate that a scaling model that accounts for general ability, fit the data better than models typically employed in large scale assessments that ignore the influence of general ability on student achievement. The finding that students’ responses to PISA test items reflect general ability rather than domain-specific abilities, if replicated to other countries, could have important implications for the design of large-scale assessments and the interpretation of analyses of large-scale assessment data. (PsycInfo Database Record (c) 2021 APA, all rights reserved)
Image

Voir aussi
Five Reasons to Put the g Back Into Giftedness: An Argument for Applying the Cattell–Horn–Carroll Theory of Intelligence to Gifted Education Research and Practice
Russell T. Warne


Human intelligence (also called general intelligence, g, or Spearman’s g) is a highly useful psychological construct. Yet, since the middle of the 20th century, gifted education researchers have been reluctant to discuss human intelligence. The purpose of this article is to persuade gifted education researchers and practitioners to reincorporate modern human intelligence theory (as expressed in Cattell–Horn–Carroll, or CHC, theory) and research into their work on gifted children. There are five reasons to make intelligence part of gifted education research: (a) intelligence is one of the best studied constructs in psychology; (b) educators know more about how to adjust educational plans in response to intelligence than many other traits; (c) grounding research in CHC theory strengthens the links between gifted education and psychology, making gifted education more relevant to “outsiders”; (d) intelligence is an excellent predictor of long-term general life outcomes; and (e) many issues in gifted education (such as curriculum planning and underidentification) are best understood if considered in relation to intelligence and related cognitive abilities. The article ends with some caveats that gifted education researchers should keep in mind when integrating human intelligence research and CHC theory into their work.
Croisement avec la file sur l'Éducation Nationale ? (non, je rigoles !)


https://journals.sagepub.com/doi/10.117 ... 6215605360
ou https://scihub.unblockit.llc/10.1177/0016986215605360
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#105 Message par WolfgangK » 19 avr. 2022, 16:26

Jeffrey a écrit :
06 nov. 2021, 20:42
C’est l’allemand qui boit du café et fume des marlboro dans la maison verte.
Ça m’a pris 10 minutes, avec une feuille, j’ai découpé des vignettes et je les ai associées avec chaque info.
Mon fils m’énerve, il a mis deux minutes avec une feuille et un stylo. :evil:
J'essaie de résoudre un problème pour lequel stylo & feuille ne passent pas à l'échelle, et en cherchant de la doc, je tombe sur cet exemple :

Code : Tout sélectionner

"""
Lewis Carrol's classical puzzle with five houses and a zebra:
'''
Five men with different nationalities live in the first five houses
of a street.  They practise five distinct professions, and each of
them has a favourite animal and a favourite drink, all of them
different.  The five houses are painted in different colours.

The Englishman lives in a red house.
The Spaniard owns a dog.
The Japanese is a painter.
The Italian drinks tea.
The Norwegian lives in the first house on the left.
The owner of the green house drinks coffee.
The green house is on the right of the white one.
The sculptor breeds snails.
The diplomat lives in the yellow house.
Milk is drunk in the middle house.
The Norwegian's house is next to the blue one.
The violinist drinks fruit juice.
The fox is in a house next to that of the doctor.
The horse is in a house next to that of the diplomat.

Who owns a Zebra, and who drinks water?
'''
The solution:

The japanese owns the zebra
The norwegian drinks water


Model created by Hakan Kjellerstrand, hakank@hakank.com
See also my cpmpy page: http://www.hakank.org/cpmpy/

"""
import sys
import numpy as np
from cpmpy import *
from cpmpy.solvers import *
from cpmpy_hakank import *



def zebra():
  # There are five houses.
  n = 5
   
  color = intvar(1,n,shape=n,name="color")
  red,green,yellow,blue,ivory = color
  
  nationality = intvar(1,n,shape=n,name="nationality")
  englishman,spaniard,japanese,ukrainian,norwegian = nationality
  # This is used in the solution below.
  englishman.name="englishman"; spaniard.name="spaniard";
  japanese.name="japanese";ukrainian.name="ukrainan";
  norwegian.name="norwegian"
  
  animal = intvar(1,n,shape=n,name="animal")
  dog,snails,fox,zebra,horse = animal
  
  drink = intvar(1,n,shape=n,name="drink")
  tea,coffee,water,milk,fruit_juice = drink
  
  smoke = intvar(1,n,shape=n,name="smoke")        
  old_gold,kools,chesterfields,lucky_strike,parliaments = smoke

  model = Model([AllDifferent(color),
                 AllDifferent(nationality),
                 AllDifferent(animal),
                 AllDifferent(drink),
                 AllDifferent(smoke)]
                 )
  
  # The Englishman lives in the red house.
  model += [englishman == red]
  # The Spaniard owns the dog.
  model += [spaniard == dog]
  # Coffee is drunk in the green house.
  model += [coffee == green]
  # The Ukrainian drinks tea.
  model += [ukrainian == tea]
  # The green house is immediately to the right of the ivory house.
  model += [green == ivory + 1]
  # The Old Gold smoker owns snails.  
  model += [old_gold == snails]
  # Kools are smoked in the yellow house.
  model += [kools == yellow]
  # Milk is drunk in the middle house.
  model += [milk == 3]
  # The Norwegian lives in the first house.  
  model += [norwegian == 1]
  # The man who smokes Chesterfields lives in the house next to the man
  # with the fox.
  # model += [(1 == fox - chesterfields) | (1 == chesterfields - fox)]
  model += [1 == abs(fox - chesterfields) ] 
  # Kools are smoked in the house next to the house where the horse is kept.
  # model += [(1 == horse - kools) | (1 == kools - horse)]
  model += [abs(horse - kools) == 1]
  # The Lucky Strike smoker drinks orange juice.
  model += [lucky_strike == fruit_juice]
  # The Japanese smokes Parliaments.
  model += [japanese == parliaments]
  # The Norwegian lives next to the blue house.
  # model += [(1 == norwegian - blue) | (1 == blue- norwegian )]
  model += [1 == abs(norwegian - blue)]

  print(model)

  ss = CPM_ortools(model)
  while ss.solve():
      print("color      :",color.value())
      print("nationality:",nationality.value())
      print("animal     :",animal.value())
      print("drink      :",drink.value())
      print("smoke      :",smoke.value())
      people = [englishman, spaniard, japanese, ukrainian, norwegian]
      water_drinker = [
          p for p in people if p.value() == water.value()][0]
      print(f"The {water_drinker} drinks water")
      zebra_owner = [
          p for p in people if p.value() == zebra.value()][0]
      print(f"The {zebra_owner} owns a zebra")
      # Check for unique solution
      get_different_solution(ss,list(color)+list(nationality)+list(animal)+list(drink)+list(smoke))



zebra()
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 13774
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: L'intelligence

#106 Message par Jeffrey » 19 avr. 2022, 17:18

WolfgangK a écrit :
19 avr. 2022, 16:26
Jeffrey a écrit :
06 nov. 2021, 20:42
C’est l’allemand qui boit du café et fume des marlboro dans la maison verte.
Ça m’a pris 10 minutes, avec une feuille, j’ai découpé des vignettes et je les ai associées avec chaque info.
Mon fils m’énerve, il a mis deux minutes avec une feuille et un stylo. :evil:
J'essaie de résoudre un problème pour lequel stylo & feuille ne passent pas à l'échelle, et en cherchant de la doc, je tombe sur cet exemple :
Oui, c'est normal, c'est de la programmation par contrainte, donc une branche de la recherche opérationnelle.
il y a plusieurs aspects majeurs dans l'approche :
- modéliser un problème avec une interface assez souple pour que la formulation du problème reste naturelle
- utiliser un solveur adapté
- avoir une idée de la méthode qui produit un résultat cohérent/exploitable.
Le solveur adapté, il y a en a des dizaines en fait. La question est plutôt de savoir quel problème correspond à quel solveur. IL y a quelque temps, sifar voulait résoudre un problème d'emploi du temps, si on connait le solveur qui sait faire cela proprement, ce n'est qu'une question de mise en forme du modèle.
La méthode qui produit un résultat adapté, là, il faut faire des maths. Par exemple, on peut faire de l'exploration combinatoire. On a des variables décisionnelles qui valent 0 ou 1. On peut aussi faire du branch & cut ou branch & bound, dans ce cas, il faut une formulation avec des variables non entières. Le pire, ce sont les problèmes mixtes, variables décisionnelles binaires, et variables de best fit relaxées.
il y a des problèmes de satisfaction (une solution matche) ou des problèmes d'optimisation (la meilleure solution dans un espace de configurations).
Il y a des trucs super jolis parfois, par exemple, tu as un problème de contraintes binaires, un truc classique comme le problème du sac à dos, tu écris tes contraintes, qui peuvent être des contraintes de volume,poids, ou d'éviction (pas de briquet avec un carburant..), puis tu formalises chaque contrainte comme une inéquation sur les variables binaires, ensuite, tu remarques que x^2= x pour x = 0 ou 1 , donc tu transformes tes contraintes en des contraintes quadratiques, et tu relaxes les valeurs entre 0 et 1. Tu as transformé ton problème en une maximisation/minimisation d'une forme quadratique
un lien basique :
https://cpmpy.readthedocs.io/en/latest/ ... rogramming
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#107 Message par WolfgangK » 20 avr. 2022, 21:13

Jeffrey a écrit :
19 avr. 2022, 17:18
WolfgangK a écrit :
19 avr. 2022, 16:26
Jeffrey a écrit :
06 nov. 2021, 20:42
C’est l’allemand qui boit du café et fume des marlboro dans la maison verte.
Ça m’a pris 10 minutes, avec une feuille, j’ai découpé des vignettes et je les ai associées avec chaque info.
Mon fils m’énerve, il a mis deux minutes avec une feuille et un stylo. :evil:
J'essaie de résoudre un problème pour lequel stylo & feuille ne passent pas à l'échelle, et en cherchant de la doc, je tombe sur cet exemple :
Oui, c'est normal, c'est de la programmation par contrainte, donc une branche de la recherche opérationnelle.
il y a plusieurs aspects majeurs dans l'approche :
- modéliser un problème avec une interface assez souple pour que la formulation du problème reste naturelle
- utiliser un solveur adapté
- avoir une idée de la méthode qui produit un résultat cohérent/exploitable.
Le solveur adapté, il y a en a des dizaines en fait. La question est plutôt de savoir quel problème correspond à quel solveur. IL y a quelque temps, sifar voulait résoudre un problème d'emploi du temps, si on connait le solveur qui sait faire cela proprement, ce n'est qu'une question de mise en forme du modèle.
Oui, je connais un peu, mais ce n'est pas mon domaine d'expertise, de très loin. Donc je cherche ce qui serait adapté à la modélisation suivante :
  • J'ai des variables P[r][c][s] entières dans {-k, k}. Ordres de grandeur : r entre 0 et 5, c entre 0 et 5, s entre 0 et 3
  • J'ai des contraintes de la forme :
    • Pour chaque variable, soit elle est nulle (e.g. P[0][0][0]=0, soit elle est l'opposée d'une autre variable(e.g. P[0][0][1]= - P[0][1][3])
    • J'ai des ensembles de tuples de variables S_i= {T_i=(P_i_0, P_i_1,…, P_i_j)} e.g.

      S_0={(P[0][0][0], P[0][0][1], P[0][0][2],P[0][0][3])

      ,(P[1][0][0], P[1][0][1],P[1][0][2],P[1][0][3])

      ,…}

      Pour chacun de ces ensembles, les tuples doivent êtres tous différents.
      Les tuples ne comportent pas énormément de variables, mais il peut y avoir beaucoup de tuples dans un ensemble et énormément d'ensembles. Je ne les coderai pas à la main, il s'agit de cycles dans graphe des variables.
    Bien sûr, il est trivial d'obtenir une solution en prenant k= le nb de couples de variables opposées et en donnant à chaque couple une valeur distincte. Donc il y a une fonction objectif.
    La vraie fonction objective idéale serait de minimiser, sans annuler !, les distances de Hamming entre tuples d'un même ensemble ( plutôt que d'avoir un ensemble {(1,2,3,4),(5,6,7,8), (9,10,11,12)}, je préférerais {(1,1,1,1),(1,1,1,2),(2,1,1,2)}.). Mais je doute que ce soit optimisable efficacement. Donc je pensais avoir comme fonction objectif la minimisation de k.
Je vois trois pistes pour résoudre ça :
  • À la main, je vois bien comment faire un backtracking en énumérant les différentes valeurs possibles pour les variables non-nulles : 1, -1, 2, -2, 3,… et en backtrackant (revenant sur mes pas ?)pour essayer d'éviter d'augmenter k.
    Mais à l'étape qui demande un peu d'intelligence, décider dans quel ordre gérer les variables (i.e. celles qui sont dans le plus de tuples des ensembles ? Ça évoque évidemment de la coloration de graphe), je me disais qu'il vaudrait mieux sous-traiter ☺, d'où les autres pistes
  • Problème d'optimisation en nombres entiers sous contrainte en minimisant la valeur max des variables. Le problème est de trouver comment exprimer la contrainte sur l'unicité de tuples de variables. C'est là que je commençais à lire de la doc et des exemples et que je suis retombé sur le problème que j'ai déterré. Mais pour l'instant j'ai rien trouvé, donc j'en serais réduit à générer une nouvelle variable pour chaque tuple .
  • Problème de satisfiabilité booléenne . Mes variables booléennes sont les bits de représentation des valeurs de mes variables, avec un bit de signe, et je me tape à la main toutes les équations booléennes pour les unicités des tuples ☹ et je ne sais pas encore trop comment exprimer ma fonction objectif.
Je ferai sans doute un proto suivant la deuxième piste avec beaucoup de variables, si ça se trouve ça sera suffisant pour ce que je veux faire.

PS: Je suppose que tu as reconnu le sujet de ce problème, dont je t'ai déjà parlé en privé :wink:


EDIT: Pour ceux que le sujet des solvers intéresse, un peu d'histoire et liens vers des sites & benchmarks : https://news.ycombinator.com/item?id=31106862
Benchmarks : https://mattmilten.github.io/mittelmann-plots/
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 13774
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: L'intelligence

#108 Message par Jeffrey » 23 avr. 2022, 00:10

WolfgangK a écrit :
20 avr. 2022, 21:13


Oui, je connais un peu, mais ce n'est pas mon domaine d'expertise, de très loin. Donc je cherche ce qui serait adapté à la modélisation suivante :
  • J'ai des variables P[r][c][s] entières dans {-k, k}. Ordres de grandeur : r entre 0 et 5, c entre 0 et 5, s entre 0 et 3
  • J'ai des contraintes de la forme :
    • Pour chaque variable, soit elle est nulle (e.g. P[0][0][0]=0, soit elle est l'opposée d'une autre variable(e.g. P[0][0][1]= - P[0][1][3])
    • J'ai des ensembles de tuples de variables S_i= {T_i=(P_i_0, P_i_1,…, P_i_j)} e.g.

      S_0={(P[0][0][0], P[0][0][1], P[0][0][2],P[0][0][3])

      ,(P[1][0][0], P[1][0][1],P[1][0][2],P[1][0][3])

      ,…}

      Pour chacun de ces ensembles, les tuples doivent êtres tous différents.
Les tuples forment une partition des variables ?
Les tuples ne comportent pas énormément de variables, mais il peut y avoir beaucoup de tuples dans un ensemble et énormément d'ensembles. Je ne les coderai pas à la main, il s'agit de cycles dans graphe des variables.

[/list]

Bien sûr, il est trivial d'obtenir une solution en prenant k= le nb de couples de variables
Une solution de quoi ? Ton problème n’est pas posé.
opposées et en donnant à chaque couple une valeur distincte. Donc il y a une fonction objectif.
La vraie fonction objective idéale serait de minimiser, sans annuler !, les distances de Hamming entre tuples d'un même ensemble ( plutôt que d'avoir un ensemble {(1,2,3,4),(5,6,7,8), (9,10,11,12)}, je préférerais {(1,1,1,1),(1,1,1,2),(2,1,1,2)}.). Mais je doute que ce soit optimisable efficacement. Donc je pensais avoir comme fonction objectif la minimisation de k.
[/list]
Je pense avoir une idée de ton problème, mais je ne suis pas sûr de ce que tu as formulé.
Peux tu clarifier mes deux questions ci dessus avant d’aller plus loin ?
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#109 Message par WolfgangK » 23 avr. 2022, 00:31

Jeffrey a écrit :
23 avr. 2022, 00:10
Les tuples forment une partition des variables ?
Non. Une même variable peut appartenir à plusieurs tuples ou à aucun tuple d'un même ensemble.
Jeffrey a écrit :
23 avr. 2022, 00:10
Bien sûr, il est trivial d'obtenir une solution en prenant k= le nb de couples de variables
Une solution de quoi ? Ton problème n’est pas posé.
Une solution qui respecte les contraintes.
Un exemple avec r,c,s ∈{0,1}×{0,1}×{0,1,2,3} :
P[0][0][0]=0, P[0][0][3]=0, P[0][1][0]=0, P[0][1][1]=0, P[1][0][3]=0, P[1][0][2]=0, P[1][1][1]=0, P[1][1][2]=0,
P[0][0][1]= - P[0][1][3], P[0][1][2]= - P[1][1][0], P[1][1][3]= - P[1][0][1], P[1][0][0]= - P[0][0][2]

S_0 = {(P[0][0][0],P[0][0][1],P[0][0][2],P[0][0][3]), (P[1][0][0],P[1][0][1],P[1][0][2],P[1][0][3]), (P[0][1][0],P[0][1][1],P[0][1][2],P[0][1][3]),
(P[1][1][0],P[1][1][1],P[1][1][2],P[1][1][3])}
S_1 = {(P[0][0][0],P[0][1][0],P[0][1][1],P[0][1][2], P[0][0][2],P[0][0][3])
, (P[1][1][2],P[1][0][2],P[1][0][3],P[1][0][0], P[1][1][0],P[1][1][1])}

S_3 = …

Sachant que l'exemple avec r et c aussi petits n'est pas intéressant parce que le nb de variables ≠ 0 croit en r², c² alors que le nb de variables nulles croit linéairement.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#110 Message par WolfgangK » 28 avr. 2022, 00:05

Pour revenir au sujet
https://pandasthumb-org.translate.goog/ ... r_pto=wapp
Intelligence générale : ce que nous savons et comment nous le savons
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#111 Message par WolfgangK » 02 mai 2022, 20:16

https://cactus.substack.com/p/steve-hsu ... forgot?s=r
Steve Hsu: How We Learned, Then Forgot, About Human Intelligence

Croisement avec la file sur l'enseignement supérieur aux USA.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#112 Message par WolfgangK » 23 mai 2022, 18:07

https://www.science.org/doi/10.1126/sciadv.abm2923?
Human brain anatomy reflects separable genetic and environmental components of socioeconomic status
Socioeconomic status (SES) correlates with brain structure, a relation of interest given the long-observed relations of SES to cognitive abilities and health. Yet, major questions remain open, in particular, the pattern of causality that underlies this relation. In an unprecedently large study, here, we assess genetic and environmental contributions to SES differences in neuroanatomy. We first establish robust SES–gray matter relations across a number of brain regions, cortical and subcortical. These regional correlates are parsed into predominantly genetic factors and those potentially due to the environment. We show that genetic effects are stronger in some areas (prefrontal cortex, insula) than others. In areas showing less genetic effect (cerebellum, lateral temporal), environmental factors are likely to be influential. Our results imply a complex interplay of genetic and environmental factors that influence the SES-brain relation and may eventually provide insights relevant to policy.
[…]
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#113 Message par WolfgangK » 25 mai 2022, 15:17

https://www.sciencedirect.com/science/a ... via%3Dihub
Thirty years of research on general and specific abilities: Still not much more than g
Highlights

• This paper presents a review of the current state of research on general cognitive and specific cognitive abilities.
• It presents the results of a thirty-year research program based on studying the predictive efficiency of these two types of cognitive abilities in training and job performance for a wide array of jobs.
• Results consistently showed that general cognitive ability is more predictive than specific abilities.
Ce qui compte, c'est l'intelligence générale…

Même chose :
https://www.sciencedirect.com/science/a ... via%3Dihub
Meta-analysis of the relationship between academic achievement and broad abilities of the Cattell-horn-Carroll theory
Results of our analyses found that psychometric g and one or more broad cognitive abilities are substantially related to each area of academic achievement. Across all achievement domains and ages, g had by far the largest effect, with a mean effect size of r2 = 0.540. In fact, psychometric g explained more variance in academic outcomes than all broad abilities combined.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10645
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: L'intelligence

#114 Message par ProfGrincheux » 28 mai 2022, 07:45

WolfgangK a écrit :
02 mai 2022, 20:16
https://cactus.substack.com/p/steve-hsu ... forgot?s=r
Steve Hsu: How We Learned, Then Forgot, About Human Intelligence

Croisement avec la file sur l'enseignement supérieur aux USA.
En voilà un qui est plus près du goulag que moi!
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#115 Message par WolfgangK » 28 mai 2022, 08:58

ProfGrincheux a écrit :
28 mai 2022, 07:45
WolfgangK a écrit :
02 mai 2022, 20:16
https://cactus.substack.com/p/steve-hsu ... forgot?s=r
Steve Hsu: How We Learned, Then Forgot, About Human Intelligence

Croisement avec la file sur l'enseignement supérieur aux USA.
En voilà un qui est plus près du goulag que moi!
Il s'est déjà fait 'cancel' de son poste de VP de la Recherche dans son université :
The MSU Graduate Employees Union posted a Twitter thread June 10 calling for Hsu to be removed, denouncing scientific racism, sexism, eugenicist research and conflicts of interest, sparking concerns on social media.

The GEU's petition for his removal received more than 800 signatures.
https://statenews.com/article/2020/06/m ... su-resigns
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10645
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: L'intelligence

#116 Message par ProfGrincheux » 28 mai 2022, 15:48

Il est un peu dingue d'être devenu VPR dans une université d'Etat. J'en ai connu en France qui étaient des tanches, d'autres qui étaient très sérieux, mais tous étaient nettement plus prudents politiquement.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#117 Message par WolfgangK » 30 mai 2022, 14:47

https://scihub.unblockit.blue/https://d ... 019.101397

A scientometric analysis of controversies in the field of intelligence research
The field of intelligence research has witnessed more controversies than perhaps any other area of social science. Scholars working in this field, or those merely interested in its findings, have found themselves denounced, defamed, protested, petitioned, punched, kicked, stalked, spat on, censored, fired from their jobs and stripped of their honorary titles.

[…]
Characteristic Incidents Individuals
Denouncements 102 53
Lasted for a week 46 36
Lasted for a year 14 12
Petition 20 19
Protest 43 18
Threats 23 12
Physical attack 9 7
Formal investigation 19 15
Minor sanctions 60 35
Major sanctions 24 22


L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#118 Message par WolfgangK » 30 mai 2022, 16:31

L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Turlututu.be
Messages : 249
Enregistré le : 30 mars 2020, 14:05

Re: L'intelligence

#119 Message par Turlututu.be » 30 mai 2022, 23:08

WolfgangK a écrit :
20 avr. 2022, 21:13
Jeffrey a écrit :
19 avr. 2022, 17:18
WolfgangK a écrit :
19 avr. 2022, 16:26
Jeffrey a écrit :
06 nov. 2021, 20:42
C’est l’allemand qui boit du café et fume des marlboro dans la maison verte.
Ça m’a pris 10 minutes, avec une feuille, j’ai découpé des vignettes et je les ai associées avec chaque info.
Mon fils m’énerve, il a mis deux minutes avec une feuille et un stylo. :evil:
J'essaie de résoudre un problème pour lequel stylo & feuille ne passent pas à l'échelle, et en cherchant de la doc, je tombe sur cet exemple :
Merci pour les liens Wolfgang
Oui, c'est normal, c'est de la programmation par contrainte, donc une branche de la recherche opérationnelle.
il y a plusieurs aspects majeurs dans l'approche :
- modéliser un problème avec une interface assez souple pour que la formulation du problème reste naturelle
- utiliser un solveur adapté
- avoir une idée de la méthode qui produit un résultat cohérent/exploitable.
Le solveur adapté, il y a en a des dizaines en fait. La question est plutôt de savoir quel problème correspond à quel solveur. IL y a quelque temps, sifar voulait résoudre un problème d'emploi du temps, si on connait le solveur qui sait faire cela proprement, ce n'est qu'une question de mise en forme du modèle.
Oui, je connais un peu, mais ce n'est pas mon domaine d'expertise, de très loin. Donc je cherche ce qui serait adapté à la modélisation suivante :
  • J'ai des variables P[r][c][s] entières dans {-k, k}. Ordres de grandeur : r entre 0 et 5, c entre 0 et 5, s entre 0 et 3
  • J'ai des contraintes de la forme :
    • Pour chaque variable, soit elle est nulle (e.g. P[0][0][0]=0, soit elle est l'opposée d'une autre variable(e.g. P[0][0][1]= - P[0][1][3])
    • J'ai des ensembles de tuples de variables S_i= {T_i=(P_i_0, P_i_1,…, P_i_j)} e.g.

      S_0={(P[0][0][0], P[0][0][1], P[0][0][2],P[0][0][3])

      ,(P[1][0][0], P[1][0][1],P[1][0][2],P[1][0][3])

      ,…}

      Pour chacun de ces ensembles, les tuples doivent êtres tous différents.
      Les tuples ne comportent pas énormément de variables, mais il peut y avoir beaucoup de tuples dans un ensemble et énormément d'ensembles. Je ne les coderai pas à la main, il s'agit de cycles dans graphe des variables.
    Bien sûr, il est trivial d'obtenir une solution en prenant k= le nb de couples de variables opposées et en donnant à chaque couple une valeur distincte. Donc il y a une fonction objectif.
    La vraie fonction objective idéale serait de minimiser, sans annuler !, les distances de Hamming entre tuples d'un même ensemble ( plutôt que d'avoir un ensemble {(1,2,3,4),(5,6,7,8), (9,10,11,12)}, je préférerais {(1,1,1,1),(1,1,1,2),(2,1,1,2)}.). Mais je doute que ce soit optimisable efficacement. Donc je pensais avoir comme fonction objectif la minimisation de k.
Je vois trois pistes pour résoudre ça :
  • À la main, je vois bien comment faire un backtracking en énumérant les différentes valeurs possibles pour les variables non-nulles : 1, -1, 2, -2, 3,… et en backtrackant (revenant sur mes pas ?)pour essayer d'éviter d'augmenter k.
    Mais à l'étape qui demande un peu d'intelligence, décider dans quel ordre gérer les variables (i.e. celles qui sont dans le plus de tuples des ensembles ? Ça évoque évidemment de la coloration de graphe), je me disais qu'il vaudrait mieux sous-traiter ☺, d'où les autres pistes
  • Problème d'optimisation en nombres entiers sous contrainte en minimisant la valeur max des variables. Le problème est de trouver comment exprimer la contrainte sur l'unicité de tuples de variables. C'est là que je commençais à lire de la doc et des exemples et que je suis retombé sur le problème que j'ai déterré. Mais pour l'instant j'ai rien trouvé, donc j'en serais réduit à générer une nouvelle variable pour chaque tuple .
  • Problème de satisfiabilité booléenne . Mes variables booléennes sont les bits de représentation des valeurs de mes variables, avec un bit de signe, et je me tape à la main toutes les équations booléennes pour les unicités des tuples ☹ et je ne sais pas encore trop comment exprimer ma fonction objectif.
Je ferai sans doute un proto suivant la deuxième piste avec beaucoup de variables, si ça se trouve ça sera suffisant pour ce que je veux faire.

PS: Je suppose que tu as reconnu le sujet de ce problème, dont je t'ai déjà parlé en privé :wink:


EDIT: Pour ceux que le sujet des solvers intéresse, un peu d'histoire et liens vers des sites & benchmarks : https://news.ycombinator.com/item?id=31106862
Benchmarks : https://mattmilten.github.io/mittelmann-plots/
Merci pour les liens Wolfgang

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#120 Message par WolfgangK » 31 mai 2022, 09:35

ProfGrincheux a écrit :
28 mai 2022, 15:48
Il est un peu dingue d'être devenu VPR dans une université d'Etat. J'en ai connu en France qui étaient des tanches, d'autres qui étaient très sérieux, mais tous étaient nettement plus prudents politiquement.
Je pense que c'est quelqu'un d'assez libre dans sa tête et/car il a plusieurs casquettes.
C'était un chercheur en physique. Il y a 10 ans, il a lu dans le journal un truc sur l'évolution du coût de séquencement du génome humain.
Il a fait le rapport avec la loi de Moore, en se disant que la baisse du coût de séquencement provoquerait un afflux de données en conséquences et la loi de Moore continuerait à permettre de les analyser, donc il s'est mis, en // avec sa carrière de recherche en physique, à la recherche en génomique et a fondé une start-up sur le sujet.

Je crois qu'il est assez malin, et/mais a un peu de recul par rapport aux carrières universitaires. Je l'ai entendu dire qu'il avait un fils dont il pensait qu'il était assez intelligent et orienté maths pour devenir chercheur, mais qu'il avait été un peu soulagé quand celui-ci lui a dit qu'il préférerait une carrière dans la finance :?
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#121 Message par WolfgangK » 04 juin 2022, 21:20

https://www.nature.com/articles/s41539-022-00124-z
Genetics of cognitive performance, education and learning: from research to policy?

Genetic variation for ability and learning is ubiquitous in animals, including in humans for physical, cognitive and social abilities. Empirical evidence supporting the thesis that individual differences in humans for cognitive ability and socio-economic outcomes are in part due to genetic factors is overwhelming1. It is nicely summarised in Paige Harden’s book “The Genetic Lottery: Why DNA Matters for Social Equality”2. Genetic variation underlying human traits is the result of two genetic lotteries. Firstly, it is the lottery of who your biological parents are and secondly it is the lottery of which genetic variants you have inherited from your parents. The first explains a proportion of the differences between families whereas the latter explains a proportion of the differences between brothers and sisters. Nature is not fair, hence the title of Harden’s book.
[…]
this means that the correlation between outcome (the number of years of schooling or attaining college completion) and the PGS is approximately 0.4, using only a DNA sample as information. Another way of looking at these results is to consider the effect size: if the standard deviation (SD) of the number of years of education is 4 years, then the PGS has a SD of 0.4*4 = 1.6 years, which is much larger than the effects on educational attainment estimated from policy changes or randomised intervention studies2. Indeed, the difference in prevalence of college completion between individuals in the top decile versus bottom decile of the distribution of the PGS was 50% (60% versus 10%)3, which is huge.

Therefore, genes matter when it comes to educational performance and social outcomes (as they do for how tall you are and your risk of many diseases). There are multiple ways of dealing with this “inconvenient truth”, from ignorance or denial to embracing the knowledge and use it in research with the ultimate aim to inform better policy1.
[…]
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: L'intelligence

#122 Message par clairette2 » 05 juin 2022, 08:20

Ma fille me faisait remarquer la proportion importante de "lignées" de polytechniciens. Or l'entrée est sur concours, pas par copinage. Il y aurait donc une façon de réfléchir particulière aux membres de cette école, qui aurait donc une part d'inné ?
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

lisa
Messages : 1188
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: L'intelligence

#123 Message par lisa » 05 juin 2022, 08:39

clairette2 a écrit :
05 juin 2022, 08:20
Ma fille me faisait remarquer la proportion importante de "lignées" de polytechniciens. Or l'entrée est sur concours, pas par copinage. Il y aurait donc une façon de réfléchir particulière aux membres de cette école, qui aurait donc une part d'inné ?
La question n'est pas nouvelle. Article de 1994 :
https://www.lexpress.fr/informations/la ... 97521.html
La pionnière sabre au clair
En 1972, Anne Chopinet était la première major de l'X. Depuis, les femmes n'y ont guère progressé!

Aujourd'hui, Anne Duthilleul «milite» d'une autre façon en menant, avec le concours du CNRS, une grande enquête sur les 375 polytechniciennes, où sont analysées leur origine familiale, leur carrière et celle de leur conjoint... Vérifiera-t-on que le «chromosome X» obéit aux lois de la génétique? Pour Anne Duthilleul, cela semble flagrant: son grand-père est polytechnicien, comme ses deux frères, son père est centralien, sa mère a arrêté ses études en maths sup et ses trois soeurs sont ingénieurs diplômés.

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 10976
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: L'intelligence

#124 Message par Sifar » 05 juin 2022, 09:02

lisa a écrit :
05 juin 2022, 08:39
clairette2 a écrit :
05 juin 2022, 08:20
Ma fille me faisait remarquer la proportion importante de "lignées" de polytechniciens. Or l'entrée est sur concours, pas par copinage. Il y aurait donc une façon de réfléchir particulière aux membres de cette école, qui aurait donc une part d'inné ?
La question n'est pas nouvelle. Article de 1994 :
https://www.lexpress.fr/informations/la ... 97521.html
La pionnière sabre au clair
En 1972, Anne Chopinet était la première major de l'X. Depuis, les femmes n'y ont guère progressé!

Aujourd'hui, Anne Duthilleul «milite» d'une autre façon en menant, avec le concours du CNRS, une grande enquête sur les 375 polytechniciennes, où sont analysées leur origine familiale, leur carrière et celle de leur conjoint... Vérifiera-t-on que le «chromosome X» obéit aux lois de la génétique? Pour Anne Duthilleul, cela semble flagrant: son grand-père est polytechnicien, comme ses deux frères, son père est centralien, sa mère a arrêté ses études en maths sup et ses trois soeurs sont ingénieurs diplômés.
En 2020, l'agrégation de mathématiques s'obtenait sans épreuves orales, sur les seules résultats des épreuves écrites.
La part des filles s'est effondrée, à l'agrégation interne comme à l'externe.
Le responsable du concours de Polytechnique a déclaré que son école maintenait ses oraux, de façon à préserver la diversité, en particulier de genre.
Ce que dit Pimono est exact.

Boeuf1803
Messages : 1387
Enregistré le : 21 août 2015, 09:59

Re: L'intelligence

#125 Message par Boeuf1803 » 05 juin 2022, 09:13

Sifar a écrit :
05 juin 2022, 09:02

En 2020, l'agrégation de mathématiques s'obtenait sans épreuves orales, sur les seules résultats des épreuves écrites.
La part des filles s'est effondrée, à l'agrégation interne comme à l'externe.
Le responsable du concours de Polytechnique a déclaré que son école maintenait ses oraux, de façon à préserver la diversité, en particulier de genre.
Ça craint ça ! Du coup si tu es un homme blanc il faut être encore meilleur. Du coup à choisir je ne recrute que des hommes blancs pour être sûr d’avoir les meilleurs…

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#126 Message par WolfgangK » 05 juin 2022, 09:17

clairette2 a écrit :
05 juin 2022, 08:20
Ma fille me faisait remarquer la proportion importante de "lignées" de polytechniciens. Or l'entrée est sur concours, pas par copinage. Il y aurait donc une façon de réfléchir particulière aux membres de cette école, qui aurait donc une part d'inné ?
Non, c'est pas une façon particulière innée, c'est surtout un aspect quantitatif. C'est comme les enfants de basketteurs & basketteuses qui sont plus grand que la moyenne, sans avoir une "façon particulière" d'être grands. Mais c'est sûr qu'ils connaissent aussi les bonnes prépas et qu'ils peuvent en plus donner un coup de main pour les devoirs à la maison etc.

Quand mon épouse enseignait à LLG, elle avait (au moins) une élève dont les parents s'étaient rencontrés à LLG.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

lisa
Messages : 1188
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: L'intelligence

#127 Message par lisa » 05 juin 2022, 09:19

Sifar a écrit :
05 juin 2022, 09:02
En 2020, l'agrégation de mathématiques s'obtenait sans épreuves orales, sur les seules résultats des épreuves écrites.
La part des filles s'est effondrée, à l'agrégation interne comme à l'externe.
Le responsable du concours de Polytechnique a déclaré que son école maintenait ses oraux, de façon à préserver la diversité, en particulier de genre.
Oui mais...
https://www.letudiant.fr/etudes/annulat ... cours.html
Rentrée2020. Cette année, près de 7 admis sur 10 dans les filières littéraires de l'ENS sont des filles. Un changement qui coïncide avec l'annulation des épreuves orales à cause du coronavirus.
En raison de la crise sanitaire, tous les oraux ont été annulés pour les concours d'entrée à l'Ecole normale supérieure. Cette sélection uniquement sur l'écrit pour les promotions intégrant l'établissement en septembre 2020 a eu une incidence sur le profil des lauréats.

Parmi les admis aux concours littéraires de la voie CPGE (concours A/L et B/L), 67% sont des femmes contre 54% en moyenne les années précédentes (2015–2019), selon des chiffres publiés par l'ENS. L’écart avec les tendances habituellement observées en lettres concerne surtout le concours A/L.

Ces résultats coïncident davantage avec le profil des candidats, puisque les femmes représentaient 73% des inscrites en prépa littéraire en 2019–2020, selon des chiffres du ministère de l'Enseignement supérieur.

Pas de changement en sciences


Le jury pourrait aussi tendre à favoriser les garçons, moins nombreux dans les filières littéraires, au moment de l'oral. Mais aucun "lissage" de ce type n'est observé dans les filières scientifiques en faveur des filles. En sciences, les statistiques sont stables cette année, malgré l'annulation de l'oral. "On compte 18% de femmes admises à l’issue d’une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), un chiffre très proche des promotions antérieures (2015–2019)", rapporte l'ENS.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#128 Message par WolfgangK » 05 juin 2022, 09:22

Sifar a écrit :
05 juin 2022, 09:02
lisa a écrit :
05 juin 2022, 08:39
clairette2 a écrit :
05 juin 2022, 08:20
Ma fille me faisait remarquer la proportion importante de "lignées" de polytechniciens. Or l'entrée est sur concours, pas par copinage. Il y aurait donc une façon de réfléchir particulière aux membres de cette école, qui aurait donc une part d'inné ?
La question n'est pas nouvelle. Article de 1994 :
https://www.lexpress.fr/informations/la ... 97521.html
La pionnière sabre au clair
En 1972, Anne Chopinet était la première major de l'X. Depuis, les femmes n'y ont guère progressé!

Aujourd'hui, Anne Duthilleul «milite» d'une autre façon en menant, avec le concours du CNRS, une grande enquête sur les 375 polytechniciennes, où sont analysées leur origine familiale, leur carrière et celle de leur conjoint... Vérifiera-t-on que le «chromosome X» obéit aux lois de la génétique? Pour Anne Duthilleul, cela semble flagrant: son grand-père est polytechnicien, comme ses deux frères, son père est centralien, sa mère a arrêté ses études en maths sup et ses trois soeurs sont ingénieurs diplômés.
En 2020, l'agrégation de mathématiques s'obtenait sans épreuves orales, sur les seules résultats des épreuves écrites.
La part des filles s'est effondrée, à l'agrégation interne comme à l'externe.
Le responsable du concours de Polytechnique a déclaré que son école maintenait ses oraux, de façon à préserver la diversité, en particulier de genre.
Oui, dans les lois de la génétiques il y en a une qui concerne spécifiquement le chromosome X des femmes :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inactivat ... romosome_X

C'est ce qui fait que pour tout ce qui est influencé par le chromosome X, la population des femmes a moins de variance que celle des hommes (→ moins d'extrêmes dans les deux côtés de la distribution).
Je ne comprends pas que ce ne soit pas évident pour quiconque comprend que la moyenne de deux variables aléatoire gaussiennes a une moindre variance que celles-ci.
Mais je n'ai aucune idée du % de la population (générale ? des journalistes ? des "décideurs" ?) qui comprend ça.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29143
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'intelligence

#129 Message par kamoulox » 05 juin 2022, 09:23

clairette2 a écrit :
05 juin 2022, 08:20
Ma fille me faisait remarquer la proportion importante de "lignées" de polytechniciens. Or l'entrée est sur concours, pas par copinage. Il y aurait donc une façon de réfléchir particulière aux membres de cette école, qui aurait donc une part d'inné ?
Non. Regarde pour les enfants de profs c'est pareil. Juste que les gamins sont préformatés par les parents. Je ne dis pas ça dans le sens péjoratif du terme. Là ou un gosse lambda arrivera à des exams ou un concours un peu en freestyle le fils de prof aura au lui toutes les ficelles et aura un coup d’avance


une de ces professions intermédiaires a attiré notre attention et semble déjouer les statistiques : les enfants de professeurs. D'après les statistiques du ministère de l'Enseignement supérieur, les enfants de professeurs représentent, en 2019-2020, 7,8 % des étudiants inscrits en classe préparatoire aux grandes écoles, 10 % des élèves polytechniciens et 15 % des normaliens. Ce chiffre montre à 22 % sur les bancs de l'ENS de la rue d'Ulm, la plus réputée des écoles normales. A l'Ena, ils remplissent en moyenne 23,6% des promotions ! Des chiffres à mettre en balance de leur poids dans la population générale : les enfants de profs ne constituent que 5 % des effectifs étudiants.

https://start.lesechos.fr/amp/1288664

lisa
Messages : 1188
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: L'intelligence

#130 Message par lisa » 05 juin 2022, 09:26

kamoulox a écrit :
05 juin 2022, 09:23

une de ces professions intermédiaires a attiré notre attention et semble déjouer les statistiques : les enfants de professeurs. D'après les statistiques du ministère de l'Enseignement supérieur, les enfants de professeurs représentent, en 2019-2020, 7,8 % des étudiants inscrits en classe préparatoire aux grandes écoles, 10 % des élèves polytechniciens et 15 % des normaliens. Ce chiffre montre à 22 % sur les bancs de l'ENS de la rue d'Ulm, la plus réputée des écoles normales. A l'Ena, ils remplissent en moyenne 23,6% des promotions ! Des chiffres à mettre en balance de leur poids dans la population générale : les enfants de profs ne constituent que 5 % des effectifs étudiants.
On oublie de s'intéresser aux conjoints.
Dans ces statistiques mes enfants sont comptés comme enfants de profs, et pourtant leur père ( pas enseignant - pas fonctionnaire ) a fait quelques études :D
Modifié en dernier par lisa le 05 juin 2022, 09:27, modifié 1 fois.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 31916
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: L'intelligence

#131 Message par wasabi » 05 juin 2022, 09:27

clairette2 a écrit :
05 juin 2022, 08:20
Ma fille me faisait remarquer la proportion importante de "lignées" de polytechniciens. Or l'entrée est sur concours, pas par copinage. Il y aurait donc une façon de réfléchir particulière aux membres de cette école, qui aurait donc une part d'inné ?
vous êtes sûr, pas de copinage ?
J'en étais persuadé en CPGE, juste quelques rumeurs, beaucoup moins persuadé en école surtout avec ceux venant de Hoche et Ginette.
Modifié en dernier par wasabi le 05 juin 2022, 09:38, modifié 1 fois.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29143
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'intelligence

#132 Message par kamoulox » 05 juin 2022, 09:28

lisa a écrit :
05 juin 2022, 09:26
kamoulox a écrit :
05 juin 2022, 09:23

une de ces professions intermédiaires a attiré notre attention et semble déjouer les statistiques : les enfants de professeurs. D'après les statistiques du ministère de l'Enseignement supérieur, les enfants de professeurs représentent, en 2019-2020, 7,8 % des étudiants inscrits en classe préparatoire aux grandes écoles, 10 % des élèves polytechniciens et 15 % des normaliens. Ce chiffre montre à 22 % sur les bancs de l'ENS de la rue d'Ulm, la plus réputée des écoles normales. A l'Ena, ils remplissent en moyenne 23,6% des promotions ! Des chiffres à mettre en balance de leur poids dans la population générale : les enfants de profs ne constituent que 5 % des effectifs étudiants.
On oublie de s'intéresser aux conjoints.
Dans ces statistiques mes enfants sont comptés comme enfants de profs, et pourtant leur père ( pas enseignant - pas fonctionnaire ) a fait quelques études :D
ça parle de là situation des parents dans l’article qui permets aux enfants de se concentrer sur les études

lisa
Messages : 1188
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: L'intelligence

#133 Message par lisa » 05 juin 2022, 09:41

kamoulox a écrit :
05 juin 2022, 09:28
lisa a écrit :
05 juin 2022, 09:26
kamoulox a écrit :
05 juin 2022, 09:23

une de ces professions intermédiaires a attiré notre attention et semble déjouer les statistiques : les enfants de professeurs. D'après les statistiques du ministère de l'Enseignement supérieur, les enfants de professeurs représentent, en 2019-2020, 7,8 % des étudiants inscrits en classe préparatoire aux grandes écoles, 10 % des élèves polytechniciens et 15 % des normaliens. Ce chiffre montre à 22 % sur les bancs de l'ENS de la rue d'Ulm, la plus réputée des écoles normales. A l'Ena, ils remplissent en moyenne 23,6% des promotions ! Des chiffres à mettre en balance de leur poids dans la population générale : les enfants de profs ne constituent que 5 % des effectifs étudiants.
On oublie de s'intéresser aux conjoints.
Dans ces statistiques mes enfants sont comptés comme enfants de profs, et pourtant leur père ( pas enseignant - pas fonctionnaire ) a fait quelques études :D
ça parle de là situation des parents dans l’article qui permets aux enfants de se concentrer sur les études
Pas que
Fin de l'article
Mais pour François Keslair, économiste à l'OCDE qui a travaillé sur les questions d'éducation, les raisons sont ailleurs. L'avantage scolaire serait davantage relié au niveau éducatif des parents enseignants plutôt qu'à leur profession elle-même. Autrement dit : si les enfants d'enseignants réussissent mieux que la moyenne dans le système scolaire, cela tient plus au fait qu'ils ont des parents diplômés.
Bon, cela ne devrait pas durer :mrgreen:

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10645
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: L'intelligence

#134 Message par ProfGrincheux » 05 juin 2022, 10:13

Hypothese: il y a dans certaines familles une plus grande valorisation des études et de la réussite scolaire que dans d'autres.

Il est possible que ça soit corrélé avec d'autres facteurs héritables génétiquement.

L'inconvénient est qu'il faut admettre que la réussite scolaire dépend en partie de l'éducation que donnent les parents et plus généralement qu'il y a des inégalités non corrigeables.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29143
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'intelligence

#135 Message par kamoulox » 05 juin 2022, 11:06

C’est probablement lié et même certain.

De mes frères et sœurs seul le dernier (11 ans de moins que moi) a fait des études en informatique et à un bac +5.

Mon père m’a eu il était ouvrier et a fini sa carrière cadre consultant spécialiste SAP.

J’étais dans le top des meilleurs a l’école primaire et en 6eme, 5 eme aussi il me semble. Ceux autour de moi on fait l’école des mines ( moi non)
J’ai décroché de l’école à partir de là 4 eme, mais étant sur mes acquis personne n’a rien vu jusqu’au lycée. La moyenne baissait tout doucement et puis lycée quasi divisé par 3. (Meme pas 5 de moyenne générale)

Tous sans exeptions avaient au moins un parent fonctionnaire ou 2. Un pote mère prof père qui gérait un institut médical de jeune en difficultés, un autre père cadre à la poste mère prof des écoles, un autre mère qui bossait à la préfecture et père cadre chez Renault, pas des gens riches spécialement mais des gens sans le soucis en tout cas.

Et du fait que ces gens ont plus d’argent également les sorties et l’épanouissement de l’enfant est aussi plus élevé. (Bien que moi j’ai eu la chance de profiter d’être avec ces gens et d’avoir des parents très accès sur la culture)
Genre le mercredi aprem si mon pote sa mère l’emmenait à un musée à Lille et bien elle nous emmenait. D’où coup j’ai profité de Ces choses normalement qui ne sont pas du monde ouvrier j’ai envie de dire. Ça n’a pas empêché de me planter scolairement ensuite, mais mon père bossant beaucoup et rentrant tard ne pouvait pas tout faire. Et j’ai eu beaucoup de choses à côté qui ont fait que, malheureusement je n’étais pas un enfant facile, trop sensible et suicidaire. Ça a bien changé ma femme me dit que suis dur. Venant d’elle je prends ça comme un compliment :D

Ma femme ses parents sont tout 2 ingénieurs et se sont rencontrés dans une grande université d’ingénieurs réputés qui ont contribué à l’essorât de l’aviation soviétique (université Pavel Sukhoi ) . Ils parlent 3 langues mais la seule langue européenne c’est l’allemand. Cetzit comme ça de leur temps.
En plus beau papa c’est un ancien para qui est retourné au civil en 91. Leurs 2 enfants sont en France, les 2 parlaient français avant d’y aller, les 2 sont médaillés or dans des domaines différents, sport catégorie jeune pour sa sœur (elle aurait pu faire carrière en athlétisme ), et langue française pour madame meilleure linguiste française du pays svp ce qui lui a ouvert les portes de la grande université de minsk, et aussi de la France grâce à l’ambassadeur de l’époque elle a tenu plusieurs conférences sur Tchernobyl et ses effets auprès des universités françaises (merci à lui)
Les parents ont toujours poussé à l’excellence et ça ça viens clairement de leur passé universitaire/militaire.

Et ce truc en plus on ne le retrouve pas chez les classes inférieures dont je suis issu. Ou si peu. J’aurai pu, j’aurai dû pourtant, vu mon environnement privilégié avec le recul.. je n’était pas prêt à saisir cette chance. C'est ce que disent mes potes. Il y a beaucoup de psychologie là dedans aussi, pas uniquement des capacités intellectuelles. Parfois mieux être un peu *** mais très adaptable qu’être intelligent et être un peu en marge de la société… dur de trouver sa place, parfois.
Maintenant c’est bon, mais je susi pas encore arrivé. L’impression que ma vie c’est un chemin de cailloux et je suis pieds nus, et mes potes sont moins devant en vélo sur une route plate

Mais j’ai eu une vie plus fun quand même comme je marche à l’émotion et à l’impulsivité je suis sage maintenant
:mrgreen:

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#136 Message par WolfgangK » 05 juin 2022, 11:22

ProfGrincheux a écrit :
05 juin 2022, 10:13
Hypothese: il y a dans certaines familles une plus grande valorisation des études et de la réussite scolaire que dans d'autres.
Cf. ma copine Chinoise qui interdit à sa fille d'avoir un petit copain pour qu'elle se concentre sur ses études.
C'est aussi la seule raison pour laquelle elle n'a elle-même pas divorcé : pour ne pas perturber la scolarité de ses enfants.
Et aussi pourquoi elle reste à la maison le dimanche travailler plutôt que de sortir avec ses copines : pour donner le bon exemple à ses enfants qui bossent le dimanche.
EDIT: Mais j'ai aussi un oncle X, (dont la femme a fait polytechnique féminine à l'époque, je ne sais pas ce que ça valait) qui a mis une pression de malade à ses enfants adoptés. Ça ne leur a pas permis de faire de brillantes études, au contraire☹.
ProfGrincheux a écrit :
05 juin 2022, 10:13
Il est possible que ça soit corrélé avec d'autres facteurs héritables génétiquement.
Il est un peu évident que c'est difficile de valoriser les études et la réussite scolaire quand celle-ci est hors de portée ☹.
J'avais un apprenant qui était une "erreur de casting" qui ne comprenait rien à rien.
C'était aussi celui qui séchait quand il y avait des championnats de foot, mais j'avais du mal à lui en vouloir, vu que de toutes façons il perdait son temps…
Je me souviens d'une vidéo américaine qui prétendait que si les asiatiques avaient de meilleurs résultats que les blancs qui avaient de meilleurs résultats que les noirs, c'était parce que les parents asiatiques s'attendent à ce que leur gamin ait des 'A', les parents blancs s'attendent à ce que leur gamin ait des 'B' et les parents noirs s'attendent à ce que leurs gamin ait des 'C'.
Il m'a fallu du temps pour réaliser que la causalité n'était pas univoque ☹.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10645
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: L'intelligence

#137 Message par ProfGrincheux » 05 juin 2022, 12:30

Voila, kamou, si tu as des gamins, tu sauras qu'il faut surveiller de très près la scolarité au collège au moment de l'adolescence, que c'est le moment critique.

Et que certains traits psychologiques de l'enfant qui peuvent se développer à ce moment sont nuisibles pour la réussite scolaire.

Dans ton cas, si on en croit tes messages, il semble y avoir une tendance à se mettre en danger, peut-être liée à de l'impulsivité ou à un petit côté contestataire. Mais ça ne signifie pas que tes éventuels enfants auront les mêmes traits psychologiques.

Bien entendu, il faut aussi reconnaître que la réussite scolaire ne signifie pas la réussite sociale, quoique cette dernière notion recouvre.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29143
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'intelligence

#138 Message par kamoulox » 05 juin 2022, 12:36

Ça c’est clair. Je serai très vigilant là dessus. Encore plus de nos jours ou la concurrence est rude. Maintenant s’il me sort je veux être plombier ou électricien je ne fermerait rien pas la porte .

On a trop dénigré les métiers manuels donc si un jour le gamin me sort je veux faire ça alors il fera ça si c’est son envie.

Par contre si c’est pour aller en fac de sociologie il ou elle ira se faire foutre :mrgreen: c’est un coup à se les taper à la maison jusqu’à leurs 35 ans

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10645
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: L'intelligence

#139 Message par ProfGrincheux » 05 juin 2022, 13:39

Le point de vue n'est pas idiot. Ceci dit tout n'est pas à jeter dans la sociologie. Simplement il ne faudrait pas commencer avant d'être très bien formé intellectuellement.
Ignorés: Manfred, titano.

lisa
Messages : 1188
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: L'intelligence

#140 Message par lisa » 05 juin 2022, 14:38

ProfGrincheux a écrit :
05 juin 2022, 13:39
Le point de vue n'est pas idiot. Ceci dit tout n'est pas à jeter dans la sociologie. Simplement il ne faudrait pas commencer avant d'être très bien formé intellectuellement.
Oui bien sûr, mais il y a un vrai problème avec les études qui n'offrent pas à la sortie de réelles perspectives d'emploi.
Les jeunes qui n’étudient pas, ne travaillent pas et ne se forment pas n’ont jamais été aussi nombreux: ils constituent une armée invisible de plus de 14 millions en Europe dont 1,5 million en France.
https://www.huffingtonpost.fr/entry/que ... ee1c33b2e4

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29143
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: L'intelligence

#141 Message par kamoulox » 05 juin 2022, 15:38

Les gosses sont trop couvés.

Tu veux arrêter l’école? Et bien va bosser tu vas voir la vie.

Et bien mon père avait raison. Je suis vite redescendu sur terre et je cogitais des heures en faisant des gestes répétitifs 8h en bout de chaîne.

Avatar du membre
Ardoise
-+
-+
Messages : 2435
Enregistré le : 25 juin 2021, 22:09

Re: L'intelligence

#142 Message par Ardoise » 05 juin 2022, 17:58

clairette2 a écrit :
05 juin 2022, 08:20
Ma fille me faisait remarquer la proportion importante de "lignées" de polytechniciens. Or l'entrée est sur concours, pas par copinage. Il y aurait donc une façon de réfléchir particulière aux membres de cette école, qui aurait donc une part d'inné ?
Et envie de faire du sport :twisted:
Ardoise s'efface.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#143 Message par WolfgangK » 06 juil. 2022, 10:23

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3749787/

Relationships between Cerebral Blood Flow and IQ in Typically Developing Children and Adolescents
Image
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#144 Message par WolfgangK » 06 juil. 2022, 12:29

ProfGrincheux a écrit :
28 mai 2022, 07:45
WolfgangK a écrit :
02 mai 2022, 20:16
https://cactus.substack.com/p/steve-hsu ... forgot?s=r
Steve Hsu: How We Learned, Then Forgot, About Human Intelligence

Croisement avec la file sur l'enseignement supérieur aux USA.
En voilà un qui est plus près du goulag que moi!
Il a invité sur son podcast le chercheur qui m'a fait le pus de peine et m'a influencé le plus sur le plan politique, pour mon malheur :
https://www.manifold1.com/episodes/greg ... obility-14
Gregory Clark is Distinguished Professor of Economics at UC-Davis. He is an editor of the European Review of Economic History, chair of the steering committee of the All-UC Group in Economic History, and a Research Associate of the Center for Poverty Research at Davis. He was educated at Cambridge University and received a PhD from Harvard University.

His areas of research are long-term economic growth, the wealth of nations, economic history, and social mobility.

Steve and Greg discuss:

0:00 Introduction
2:31 Background in economics and genetics
10:25 The role of genetics in determining social outcomes
16:27 Measuring social status through marriage and occupation
36:15 Assortative mating and the industrial revolution
49:38 Criticisms of empirical data, engagement on genetics and economic history
1:12:12 Heckman and Landerso study of social mobility in US vs Denmark
1:24:32 Predicting cognitive traits
1:33:26 Assortative mating and increase in population variance


Links:
For Whom the Bell Curve Tolls: A Lineage of 400,000 English Individuals 1750-2020 shows Genetics Determines most Social Outcomes
http://faculty.econ.ucdavis.edu/faculty ... ow2021.pdf

Further discussion
https://infoproc.blogspot.com/2021/03/g ... comes.html

A Farewell to Alms: A Brief Economic History of the World
https://en.wikipedia.org/wiki/A_Farewell_to_Alms

The Son Also Rises
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Son_Also_Rises_(book)
Pour ceux qui préfèrent lire qu'écouter :
https://www.manifold1.com/episodes/greg ... transcript

Croisement avec la fle sur l'EN
And so, we had another paper where we were able to generate data where we could test what happened to people in England who got an extra year of education in specific years because of the extension of compulsory education. And so, I think it's 1973, 1946, 1919. These were all years when the government extended the amount of education people needed to have and where suddenly a cohort of people got an extra half a year of schooling.

And what we control is that that had zero effect in terms of life outcomes for those people, right. It didn't improve their health. It didn't improve their house value. They were observed in 1999. But when we were still attempting to publish that paper, it was notable that getting this kind of zero result, it's harder to publish in this area than if we had found a 10% gain in people from a year of extra education. I'm absolutely confident that the paper would have, quite happily, glided into very respectable journals immediately.

And then when we looked and said, well, what's the previous literature on this? What you could actually see is that there are very clear signs that there is a very strong kind of publication bias, here again, that there were papers that made mistakes earlier that got published, but no one caught the mistake, which exaggerated the effect of education, because it produced an effect that was in the range that people expected. Whereas if someone had come up with a negative effect of education, that paper would never get published. Right.
Yeah, on this last point, just before we started recording, I mentioned to you a recent paper by James Heckman, who for the audience is a Nobel Laureate in economics with a specialization in statistical techniques. His papers with a Danish researcher and they compare inequality in educational and cognitive outcomes, comparing the United States to Denmark.

And of course, Denmark has, according to the paper, free pre-K education, effectively free college, and all sorts of other massive transfer payments to low-income families. So, it's very different. I believe beyond what any progressive American could think that they could achieve politically in the near term in the United States.

You know, the dream of, you know, a very far-left progressive in the United States, wouldn't reach the level of social programs that Denmark already has in place. And yet in this Heckman paper, what they show is that if you look at, for example, cognitive test scores of, I think they have mandatory one year of military service. So, everyone is tested upon induction, at least all the men are when they are brought in for military service. So, they have cognitive test scores for everybody, or at least all the males. And if you ask, how does that vary according to parental income rank, and how is that inequality, how is it different from the United States? It's almost identical. So, your IQ conditional on parental income in Denmark is almost the same as in the United States.

And they have other statistics like the probability of college completion as a function of parental income rank. Also doesn't vary appreciably between Denmark and the United States.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#145 Message par WolfgangK » 19 juil. 2022, 13:30

Croisement avec les discussions sur le "progressisme" et sur la propagande : la désinformation à propos de l'intelligence sur wikipedia
https://quillette.com/2022/07/18/cognitive-distortions/
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 10976
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: L'intelligence

#146 Message par Sifar » 20 juil. 2022, 00:27

WolfgangK a écrit :
19 juil. 2022, 13:30
Croisement avec les discussions sur le "progressisme" et sur la propagande : la désinformation à propos de l'intelligence sur wikipedia
https://quillette.com/2022/07/18/cognitive-distortions/
Pour référence, j'aimerais creuser cela cet été.
Wokipédia.
Ce que dit Pimono est exact.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#147 Message par WolfgangK » 26 juil. 2022, 10:21

Sifar a écrit :
20 juil. 2022, 00:27
WolfgangK a écrit :
19 juil. 2022, 13:30
Croisement avec les discussions sur le "progressisme" et sur la propagande : la désinformation à propos de l'intelligence sur wikipedia
https://quillette.com/2022/07/18/cognitive-distortions/
Pour référence, j'aimerais creuser cela cet été.
Wokipédia.
Dans le genre capture idéologique de Wikipedia, l'idéologie transgender est pas mal aussi : https://en.wikipedia.org/wiki/Talk:Rapi ... 1)_article
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#148 Message par WolfgangK » 16 sept. 2022, 09:54

WolfgangK a écrit :
25 nov. 2021, 23:19
Sur les limites, voire les dangers de l'intelligence :
The Bias That Divides Us: The Science and Politics of Myside Thinking
https://dl08.zlibcdn.com/dtoken/7e8e4ae ... 7e44f09f49
If you are a person of high intelligence, if you are highly educated, and if you are strongly committed to an ideological viewpoint, you will be highly likely to think you have thought your way to your viewpoint. And you will be even less likely than the average person to realize that you have derived your beliefs from the social groups you belong to and because they fit with your temperament and your innate psychological propensities
Si vous êtes une personne d'une grande intelligence, si vous êtes très instruit, et si vous êtes fortement engagé dans un point de vue idéologique, vous serez fortement de penser que vous avez trouvé votre chemin vers votre point de vue. Et vous serez encore moins susceptible que la personne moyenne de réaliser que vous avez dérivé vos croyances à partir des groupes sociaux auxquels vous appartenez et parce qu'elles correspondent à votre tempérament et à votre psychologie innée

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#149 Message par WolfgangK » 24 sept. 2022, 21:02

L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16557
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: L'intelligence

#150 Message par WolfgangK » 11 oct. 2022, 21:01

Sifar a écrit :
20 juil. 2022, 00:27
WolfgangK a écrit :
19 juil. 2022, 13:30
Croisement avec les discussions sur le "progressisme" et sur la propagande : la désinformation à propos de l'intelligence sur wikipedia
https://quillette.com/2022/07/18/cognitive-distortions/
Pour référence, j'aimerais creuser cela cet été.
Wokipédia.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.