Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

Discussions entre membres de la communauté, sur des sujets qui ne concernent que la communauté
Message
Auteur
Korn
~~+
~~+
Messages : 6042
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1351 Message par Korn » 20 juin 2022, 11:30

Suricate a écrit :
20 juin 2022, 10:17
Lezard76 a écrit :
20 juin 2022, 09:44
Le dégel du point d'indice risque donc d'être bloqué... par la gauche
Bien fait pour la gueule des fonctionnaires. Ils n'avaient qu'à voter mieux.
Parce qu'ils s'attendaient à avoir +4 %, comme les vieux, avec une majorité absolue pour Macron?

Si le montant de la revalorisation n'a pas été annoncé avant les élections, c'est qu'il était prévu qu'il soit misérable. 1% voire 1,5% dans le meilleur des cas. Ca ne change rien, donc.

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1352 Message par berliner59 » 20 juin 2022, 11:52

Korn a écrit :
20 juin 2022, 11:30

Si le montant de la revalorisation n'a pas été annoncé avant les élections, c'est qu'il était prévu qu'il soit misérable. 1% voire 1,5% dans le meilleur des cas. Ca ne change rien, donc.
+1 il était prévu de donner le strict minimum une fois la majorité "renaissance" en place

ab86
Messages : 1561
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1353 Message par ab86 » 20 juin 2022, 12:16

berliner59 a écrit :
20 juin 2022, 11:52
Korn a écrit :
20 juin 2022, 11:30

Si le montant de la revalorisation n'a pas été annoncé avant les élections, c'est qu'il était prévu qu'il soit misérable. 1% voire 1,5% dans le meilleur des cas. Ca ne change rien, donc.
+1 il était prévu de donner le strict minimum une fois la majorité "renaissance" en place
Oui,je voyais bien annoncer en juin un +0,5% appliqué en decembre, et un +0,7 appliqué en juillet 2023.
Cela permettait de communiquer 3 fois de suite sur leffort immense que le +1,2% représentait. Et de dire qu'on augmentait ces salauds de fonctionnaires de 3,6% ( 3 fois 1,2%) tous les 6 mois
14.11.17.32.44. vivement une grange

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 486
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1354 Message par Lezard76 » 24 juin 2022, 13:31

https://acteurspublics.fr/articles/lann ... ce=Mailjet

Alors, combien l'hermine tachetée? :mrgreen:
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

Avatar du membre
Suricate
~~+
~~+
Messages : 18386
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1355 Message par Suricate » 24 juin 2022, 13:38

Disons que compte tenu :
- de la hausse de près de 6% du SMIC sur 1 an
- de la hausse de 5% des pensions de retraite sur 1 an

Toute hausse inférieure à 5% devrait créer de la frustration. Néanmoins, être fonctionnaire par les temps qui courent est une sécurité non négligeable qui vaut bien un petit effort sur la non hausse des rémunérations. Effort qu'on pourrait valoriser à 4%. Ils auront donc 1% (et ils diront merci :mrgreen: ).

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 486
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1356 Message par Lezard76 » 24 juin 2022, 14:54

Des efforts, j'en fais assez :mrgreen:

Je penche pour un 4% (1% de hausse, ça serait de la provocation), comme les retraites.
10% leur permettrait de se mettre le vote NUPES dans la poche (sur ce volet là), mais bonjour le gouffre de dépense publique.
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1357 Message par berliner59 » 24 juin 2022, 14:59

Lezard76 a écrit :
24 juin 2022, 14:54
Des efforts, j'en fais assez :mrgreen:

Je penche pour un 4% (1% de hausse, ça serait de la provocation), comme les retraites.
10% leur permettrait de se mettre le vote NUPES dans la poche (sur ce volet là), mais bonjour le gouffre de dépense publique.
et pourtant, dans un marché de l'emploi "compétitif", il faudrait revaloriser les rémunérations s'ils ne veulent pas tous les "rebuts" en rares candidats de la fonction publique.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7410
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1358 Message par alexlyon » 24 juin 2022, 16:53

Les rebus, cela permet de dépenser moins (ils restent quand même).

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1359 Message par clairette2 » 24 juin 2022, 17:33

Ils vont revaloriser mais ils vont gagner du temps. Ça sera 2% en septembre et 2% en janvier, un truc comme ça...
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 486
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1360 Message par Lezard76 » 24 juin 2022, 18:30

clairette2 a écrit :
24 juin 2022, 17:33
Ils vont revaloriser mais ils vont gagner du temps. Ça sera 2% en septembre et 2% en janvier, un truc comme ça...
Franchement je n'y crois pas. Ou alors là, c'est méga grève de la fonction publique en septembre.
Avec l'inflation galopante, je ne vois pas comment ils pourraient faire moins que la revolarisation des retraites (donc 4% mini dès cet été... ).
Je table sur 5% mais c'est pourtant insuffisant et ça coûte déjà très cher (10 milliards par an, pour augmenter les petites payes d'une façon modeste, disons peut-être 80€/mois).

Il faut néanmoins vraiment faire quelque chose, le gel du point d'indice couplé à la hausse du SMIC a fait doubler le nombre de fonctionnaires payés au SMIC en dix ans.
Mais on n'est jamais à l'abri d'une surprise avec ce gouvernement...
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

Avatar du membre
Ardoise
-+
-+
Messages : 2400
Enregistré le : 25 juin 2021, 22:09

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1361 Message par Ardoise » 24 juin 2022, 18:42

Lezard76 a écrit :
24 juin 2022, 18:30
clairette2 a écrit :
24 juin 2022, 17:33
Ils vont revaloriser mais ils vont gagner du temps. Ça sera 2% en septembre et 2% en janvier, un truc comme ça...
Franchement je n'y crois pas. Ou alors là, c'est méga grève de la fonction publique en septembre.
Avec l'inflation galopante, je ne vois pas comment ils pourraient faire moins que la revolarisation des retraites (donc 4% mini dès cet été... ).
Je table sur 5% mais c'est pourtant insuffisant et ça coûte déjà très cher (10 milliards par an, pour augmenter les petites payes d'une façon modeste, disons peut-être 80€/mois).

Il faut néanmoins vraiment faire quelque chose, le gel du point d'indice couplé à la hausse du SMIC a fait doubler le nombre de fonctionnaires payés au SMIC en dix ans.
Mais on n'est jamais à l'abri d'une surprise avec ce gouvernement...
J'irai plus loin, comme les fonctionnaires n'ont pas la prime Macron j'appuyerai aussi dessus.
Ardoise s'efface.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7410
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1362 Message par alexlyon » 24 juin 2022, 20:05

Si les gens ont les moyens de faire grève et ne démissionnent pas, raison de plus pour ne pas les augmenter.

A l'inverse en phase déflation / récession, les fonks sont les grands gagnants (on ne les vire pas).

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5703
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1363 Message par alpha2 » 24 juin 2022, 20:40

La collectivité où je travaille a budgété +3% à partir de l’été. Apparemment c’est le bruit qui court depuis le ministère…

Pas impossible qu’il y ait une seconde augmentation en janvier car +3% fera maigre face à l’inflation.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8520
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1364 Message par Ben92 » 24 juin 2022, 21:04

3%, 4%, 5%...
Je crois que vous rêvez. :lol:
Vois aurez 1%. Et vous ne démissionnerez pas. :wink:

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1365 Message par berliner59 » 24 juin 2022, 21:38

Oui je ne crois pas du tout au 3% et plus...

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7775
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1366 Message par m.enfin » 24 juin 2022, 21:43

Ce doit être la raison du mutisme d’ignatius
L’oracle normand est tombé dans l’abîme
- On peut discuter de tout sauf des chiffres -

Avatar du membre
Madi94
-++
-++
Messages : 4650
Enregistré le : 13 oct. 2009, 10:25

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1367 Message par Madi94 » 24 juin 2022, 22:24

Macron n'est pas du genre à faire du pérenne. Un chèque par ci, un chèque par la, une ristourne sur le prix de l'essence mais rien de permanent.
Il va faire une prime exceptionnelle en attendant de meilleurs temps.

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1368 Message par clairette2 » 24 juin 2022, 22:26

Vous croyez qu'il est allé chercher ses ordres auprès de ses supérieurs de l'UE cette semaine ?? :mrgreen:

Si c'est la mère Von der leyen qui décide, je crains que ça ne soit pas lourd... :cry: On n'est même pas ukrainiens...
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Ardoise
-+
-+
Messages : 2400
Enregistré le : 25 juin 2021, 22:09

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1369 Message par Ardoise » 25 juin 2022, 19:23

m.enfin a écrit :
24 juin 2022, 21:43
Ce doit être la raison du mutisme d’ignatius
L’oracle normand est tombé dans l’abîme
- On peut discuter de tout sauf des chiffres -
Non la raison c'est the claps.
Ardoise s'efface.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15354
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1370 Message par optimus maximus » 25 juin 2022, 21:30

berliner59 a écrit :
24 juin 2022, 21:38
Oui je ne crois pas du tout au 3% et plus...
Augmentation des loyers de 3,5% et augmenter le point d'indice de moins de 3%, c'est un message clair :lol:

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1371 Message par berliner59 » 25 juin 2022, 21:31

Ardoise a écrit :
25 juin 2022, 19:23
m.enfin a écrit :
24 juin 2022, 21:43
Ce doit être la raison du mutisme d’ignatius
L’oracle normand est tombé dans l’abîme
- On peut discuter de tout sauf des chiffres -
Non la raison c'est the claps.
?

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1372 Message par berliner59 » 25 juin 2022, 21:32

optimus maximus a écrit :
25 juin 2022, 21:30
berliner59 a écrit :
24 juin 2022, 21:38
Oui je ne crois pas du tout au 3% et plus...
Augmentation des loyers de 3,5% et augmenter le point d'indice de moins de 3%, c'est un message clair :lol:
En même temps ce n'est pas clair depuis 30 ans ?? si on a des enfants, pour leur avenir, un bon parent dit "tout, sauf fonctionnaire".

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10257
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1373 Message par ProfGrincheux » 26 juin 2022, 09:47

Le gel du point d'indice date de 2010. Certains métiers de la fonction publique étaient certes déjà à éviter en 1992 mais pas tous. Ignatius était par exemple assez content de son sort jusqu'au moment où l'inflation a démarré et c'est le cas de pas mal de cadre A ayant une progression de carrière et des primes.

Il y a eu une lente dégradation de l'attractivité des carrières compensée par des mesures indemnitaires ciblées sur certaines catégories.

Le gel a rendu pérenne cette degradation. Les 5 dernières années ont vu une accélération, un projet de reforme des retraites qui sacrifiait littéralement les fonctionnaires sans primes étant le coup de grâce.

De plus, la logique a l'œuvre depuis 5 ans semble devoir déboucher sur une substitution, hors régalien (donc dans la santé et l'education), de l'emploi de droit privé au statut. Je ne suis pas sûr que ce soit une mauvaise idée dans l'absolu(*) mais je suis certain que ça se passerait très très mal dans les services concernés, ce serait une nouvelle affaire France Télécom. En tous cas, à ce que je vois concrètement à la fac, signer un CDD dans un établissement public n'est pas du tout une bonne idée.

(*) Un autre élément de perte d'attractivité est la rigidité des affectations et des carrières, que les jeunes générations ne supportent plus. Le recrutement en CDI permettrait de contourner ce problème. Ensuite ça en créerait d'autres.....
Ignorés: Manfred, titano.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8520
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1374 Message par Ben92 » 26 juin 2022, 12:44

ProfGrincheux a écrit :
26 juin 2022, 09:47
De plus, la logique a l'œuvre depuis 5 ans semble devoir déboucher sur une substitution, hors régalien (donc dans la santé et l'education), de l'emploi de droit privé au statut. Je ne suis pas sûr que ce soit une mauvaise idée dans l'absolu(*) mais je suis certain que ça se passerait très très mal dans les services concernés, ce serait une nouvelle affaire France Télécom. En tous cas, à ce que je vois concrètement à la fac, signer un CDD dans un établissement public n'est pas du tout une bonne idée.
Justement, comme ça c'est mal passé avec France Telecom ils ne veulent pas reproduire la même méthode autoritaire. La "méthode douce" à l'œuvre dans l'éducation nationale fonctionne plutôt bien : sans faire de vague, il y aura bientôt plus de nouveaux enseignants contractuels que fonctionnaires. C'est déjà le cas pour les professeurs des écoles dans les académies de Versailles et Créteil : Ecoles primaires : les résultats des concours confirment la pénurie d’enseignants
Il manque 660 postes à Créteil (1 079 postes, 419 admis) et 1 006 à Versailles (1 430 postes, 424 admis), selon les calculs du SNUipp-FSU.

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1375 Message par berliner59 » 26 juin 2022, 13:30

Ben92 a écrit :
26 juin 2022, 12:44
ProfGrincheux a écrit :
26 juin 2022, 09:47
De plus, la logique a l'œuvre depuis 5 ans semble devoir déboucher sur une substitution, hors régalien (donc dans la santé et l'education), de l'emploi de droit privé au statut. Je ne suis pas sûr que ce soit une mauvaise idée dans l'absolu(*) mais je suis certain que ça se passerait très très mal dans les services concernés, ce serait une nouvelle affaire France Télécom. En tous cas, à ce que je vois concrètement à la fac, signer un CDD dans un établissement public n'est pas du tout une bonne idée.
Justement, comme ça c'est mal passé avec France Telecom ils ne veulent pas reproduire la même méthode autoritaire. La "méthode douce" à l'œuvre dans l'éducation nationale fonctionne plutôt bien : sans faire de vague, il y aura bientôt plus de nouveaux enseignants contractuels que fonctionnaires. C'est déjà le cas pour les professeurs des écoles dans les académies de Versailles et Créteil : Ecoles primaires : les résultats des concours confirment la pénurie d’enseignants
Il manque 660 postes à Créteil (1 079 postes, 419 admis) et 1 006 à Versailles (1 430 postes, 424 admis), selon les calculs du SNUipp-FSU.
c'est vrai que n'importe qui peut faire enseignant, on se demande pourquoi bac +5 et formation ensuite, alors qu'un maître kébabier peut faire le job

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1376 Message par clairette2 » 26 juin 2022, 13:35

Ben92 a écrit :
26 juin 2022, 12:44
il y aura bientôt plus de nouveaux enseignants contractuels que fonctionnaires. C'est déjà le cas pour les professeurs des écoles dans les académies de Versailles et Créteil : [url=
J'attends de lire les articles à la Toussaint à propos de tout ces contractuels qui auront démissionné en plantant là leur classe...

Quand tu t'es donné du mal pour réussir un concours, tu y réfléchi à deux fois avant de tout envoyer bouler. Eux n'auront rien à perdre. En cas de regrets, ils reviendront le mois suivant et seront accueillis à bras ouverts ..
Modifié en dernier par clairette2 le 26 juin 2022, 13:37, modifié 1 fois.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Delambre
~~+
~~+
Messages : 6140
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1377 Message par Delambre » 26 juin 2022, 13:36

berliner59 a écrit :
24 juin 2022, 21:38
Oui je ne crois pas du tout au 3% et plus...
D'après une indiscrétion que j'ai pu avoir il y a quelques jours (Association des Maires de France), l'augmentation du point d'indice serait de 4 %.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
clairette2
Modérateur
Modérateur
Messages : 16351
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1378 Message par clairette2 » 26 juin 2022, 13:38

Delambre a écrit :
26 juin 2022, 13:36
berliner59 a écrit :
24 juin 2022, 21:38
Oui je ne crois pas du tout au 3% et plus...
D'après une indiscrétion que j'ai pu avoir il y a quelques jours (Association des Maires de France), l'augmentation du point d'indice serait de 4 %.
C'est insuffisant.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10257
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1379 Message par ProfGrincheux » 26 juin 2022, 15:19

S'il est sans importance que les enseignants recrutés soient incompétents, c'est effectivement une bonne idée de prendre des contractuels en CDD payé au lance-pierres.
Ignorés: Manfred, titano.

Boeuf1803
Messages : 1387
Enregistré le : 21 août 2015, 09:59

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1380 Message par Boeuf1803 » 26 juin 2022, 17:00

ProfGrincheux a écrit :
26 juin 2022, 15:19
S'il est sans importance que les enseignants recrutés soient incompétents, c'est effectivement une bonne idée de prendre des contractuels en CDD payé au lance-pierres.
Encore faut il en trouver. On a pas eu de retour des opérations de « job-dating ». Si ça avait été un succès ils auraient sans doute communiqué dessus.
Versailles c’était 1300 profs qu’ils cherchaient. Il faut trouver des gens alphabétisés et pas trop déficients (j’imagine qu’il y a tout de même quelques recalés) prêts à prendre un contrat précaire pour un peu plus que le smic. 1300 c’est beaucoup…
Non je pense que pour recruter ils n’ont plus le choix que d’augmenter les salaires (des débutants :twisted:). D’où la communication du ministre sur les 2000€ nets minimum.

Sans compter que sur Versailles les 1300 postes ne couvrent même pas les besoins. Rien que sur les PE ils avaient ouverts 700 postes pour un déficit de 1000 suite au concours (400 admis pour 1400 postes disponibles). Non je pense que là c’est vraiment la dèche pour recruter. Réalisons tout de même qu’on parle d’augmenter les profs. C’est du jamais vu.

Edit : oups j’aurais dû poster ça dans la file sur l’EN. Si un modo passe dans le coin qu’il n’hésite pas à déplacer. Après ça reste valable pour les fonctionnaires en général, le recrutement problématique n’étant pas l’apanage de l’EN.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8520
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1381 Message par Ben92 » 26 juin 2022, 20:04

Moi je pense que dejà ça serait une bonne idée de ne pas envoyer les profs titulaires dans les collèges repoussoirs (sauf ceux qui le souhaitent bien sûr). Ca rendrait le métier plus attractif.
Du coup on aurait presque 100% de contractuels incompétents dans les collèges du 93, mais ça n'a aucune importance. De toute façon ces élèves n'en ont rien à foutre de l'école et tout ce qui les intéresse c'est le coran et/ou est devenir devenir dealer. Alors foutu pour foutu, pourqoui gâcher de la ressource...
Modifié en dernier par Ben92 le 26 juin 2022, 20:06, modifié 1 fois.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15354
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1382 Message par optimus maximus » 26 juin 2022, 20:25

Ben92 a écrit :
26 juin 2022, 20:04
Moi je pense que dejà ça serait une bonne idée de ne pas envoyer les profs titulaires dans les collèges repoussoirs (sauf ceux qui le souhaitent bien sûr). Ca rendrait le métier plus attractif.
Du coup on aurait presque 100% de contractuels incompétents dans les collèges du 93, mais ça n'a aucune importance. De toute façon ces élèves n'en ont rien à foutre de l'école et tout ce qui les intéresse c'est le coran et/ou est devenir devenir dealer. Alors foutu pour foutu, pourqoui gâcher de la ressource...


Tu peux faire d'une pierre deux coups et envoyer dans le 93 les bénéficiaires du RSA pour effectuer leurs 15/20h mensuelles de travail obligatoire.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15354
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1383 Message par optimus maximus » 26 juin 2022, 20:32

Boeuf1803 a écrit :
26 juin 2022, 17:00
ProfGrincheux a écrit :
26 juin 2022, 15:19
S'il est sans importance que les enseignants recrutés soient incompétents, c'est effectivement une bonne idée de prendre des contractuels en CDD payé au lance-pierres.
Encore faut il en trouver. On a pas eu de retour des opérations de « job-dating ». Si ça avait été un succès ils auraient sans doute communiqué dessus.
Versailles c’était 1300 profs qu’ils cherchaient. Il faut trouver des gens alphabétisés et pas trop déficients (j’imagine qu’il y a tout de même quelques recalés) prêts à prendre un contrat précaire pour un peu plus que le smic. 1300 c’est beaucoup…
Non je pense que pour recruter ils n’ont plus le choix que d’augmenter les salaires (des débutants :twisted:). D’où la communication du ministre sur les 2000€ nets minimum.

Sans compter que sur Versailles les 1300 postes ne couvrent même pas les besoins. Rien que sur les PE ils avaient ouverts 700 postes pour un déficit de 1000 suite au concours (400 admis pour 1400 postes disponibles). Non je pense que là c’est vraiment la dèche pour recruter. Réalisons tout de même qu’on parle d’augmenter les profs. C’est du jamais vu.

Edit : oups j’aurais dû poster ça dans la file sur l’EN. Si un modo passe dans le coin qu’il n’hésite pas à déplacer. Après ça reste valable pour les fonctionnaires en général, le recrutement problématique n’étant pas l’apanage de l’EN.
La réponse la plus immédiate face à la pénurie de personnel enseignant, c'est d'augmenter le volume d'heures supplémentaires.
Ensuite, c'est plus compliqué, on peut aussi augmenter le nombre d'élèves par classe.

Les CDD payés au lance-pierre est une mauvaise idée sur le long terme. Ça risque d'attirer que des personnes en reconversion qui cherche un boulot pas trop prenant et duquel ils peuvent démissionner rapidement pour avoir mieux. C'est probable que certains désertent sans rien dire du jour au lendemain. Si une académie ne veut pas passer son temps à recevoir des délégations de parents d'élèves fâchés de ne pas avoir de profs ou une succession de profs intermittents, il vaut mieux éviter ça. Pour certaines disciplines, ça peut encore passer. Mais personne ne souhaite que son enfant n'ait pas de cours de maths ou de français pendant une année entière.

ab86
Messages : 1561
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1384 Message par ab86 » 26 juin 2022, 21:03

optimus maximus a écrit :
26 juin 2022, 20:32
La réponse la plus immédiate face à la pénurie de personnel enseignant, c'est d'augmenter le volume d'heures supplémentaires.
Ensuite, c'est plus compliqué, on peut aussi augmenter le nombre d'élèves par classe.
Chez nous, les effectifs en informatique ont été multipliés par 4 en 7 ans.
Notez que nos étudiants de Master trouvent tous un boulot (et beaucoup mieux payé qu'un thésard ou maître de conf débutant) dès la fin du stage.

Le ministère n'a pas créé un seul poste supplémentaire pendant ces 7 ans. Augmenter le volume d'heures supp a ses limites, cela se fait au détriment de la qualité de l'enseignement, et de la recherche. Et de toute manière l'université n'a pas les moyens de financer le volume qu'il serait nécessaire aux conditions d'enseignement de 2014.
Alors l'université a décidé de :
- passer les horaires en présentiel de 60 à 50 h par U.E. (et le doyen a émis l'an dernier l'idée de passer à 25)
- passer les groupes de travaux pratiques de 17 à 42 (j'ai eu même 46 personnes dans un de mes groupes !) étudiants ; en deux heures, on a moins de 3 minutes à consacrer à chaque étudiant.
- supprimer des TP/TD et les remplacer par des Cours magistraux.
Il va sans dire que la qualité de l'enseignement n'est pas la même.

L'université nous accorde royalement quelques postes d'attachés temporaires, bien en dessous de ce qui serait nécessaire. Mais en avoir plus serait inutile, nous n'arrivons pas à les pouvoir tous, Il n'y a plus assez de bons candidats.

Il y a quelques années, beaucoup de bons étudiants voulaient continuer en thèse, c'est loin d'être le cas maintenant.
Pourquoi continuer, et se retrouver le bec dans l'eau 3 ans après, alors qu'on pourrait avoir immédiatement un salaire 50% supérieur à une bourse de thèse ?
14.11.17.32.44. vivement une grange

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15354
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1385 Message par optimus maximus » 26 juin 2022, 21:17

ab86 a écrit :
26 juin 2022, 21:03
optimus maximus a écrit :
26 juin 2022, 20:32
La réponse la plus immédiate face à la pénurie de personnel enseignant, c'est d'augmenter le volume d'heures supplémentaires.
Ensuite, c'est plus compliqué, on peut aussi augmenter le nombre d'élèves par classe.
Chez nous, les effectifs en informatique ont été multipliés par 4 en 7 ans.
Notez que nos étudiants de Master trouvent tous un boulot (et beaucoup mieux payé qu'un thésard ou maître de conf débutant) dès la fin du stage.

Le ministère n'a pas créé un seul poste supplémentaire pendant ces 7 ans. Augmenter le volume d'heures supp a ses limites, cela se fait au détriment de la qualité de l'enseignement, et de la recherche. Et de toute manière l'université n'a pas les moyens de financer le volume qu'il serait nécessaire aux conditions d'enseignement de 2014.
Alors l'université a décidé de :
- passer les horaires en présentiel de 60 à 50 h par U.E. (et le doyen a émis l'an dernier l'idée de passer à 25)
- passer les groupes de travaux pratiques de 17 à 42 (j'ai eu même 46 personnes dans un de mes groupes !) étudiants ; en deux heures, on a moins de 3 minutes à consacrer à chaque étudiant.
- supprimer des TP/TD et les remplacer par des Cours magistraux.
Il va sans dire que la qualité de l'enseignement n'est pas la même.

L'université nous accorde royalement quelques postes d'attachés temporaires, bien en dessous de ce qui serait nécessaire. Mais en avoir plus serait inutile, nous n'arrivons pas à les pouvoir tous, Il n'y a plus assez de bons candidats.

Il y a quelques années, beaucoup de bons étudiants voulaient continuer en thèse, c'est loin d'être le cas maintenant.
Pourquoi continuer, et se retrouver le bec dans l'eau 3 ans après, alors qu'on pourrait avoir immédiatement un salaire 50% supérieur à une bourse de thèse ?
Je n'incluais pas le supérieur dans ma reflexion. Pour le supérieur, on peut bêtement penser qu'une forme de sélection à l'entrée en master peut résoudre le problème.

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 10907
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1386 Message par Sifar » 26 juin 2022, 21:45

optimus maximus a écrit :
26 juin 2022, 20:32
La réponse la plus immédiate face à la pénurie de personnel enseignant, c'est d'augmenter le volume d'heures supplémentaires.
Ensuite, c'est plus compliqué, on peut aussi augmenter le nombre d'élèves par classe.
Il faudrait pour cela qu'il y ait une discipline de fer, surtout au collège.
Sinon, il y aura une explosion des arrêts maladie et des démissions.
Or, le retour à la discipline va à l'encontre de tout ce que la société française a voulu depuis 50 ans et du mode d'éducation ( ou d'absence d'éducation ) de la majorité des parents.
Mais je ne pense pas que le problème soit si grave, le président Macron a été réélu avec 58% des suffrages exprimés, il a une majorité relative au parlement, c'est donc que les choses vont bien.
Ce que dit Pimono est exact.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29073
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1387 Message par kamoulox » 26 juin 2022, 23:22

Ben92 a écrit :
26 juin 2022, 20:04
Moi je pense que dejà ça serait une bonne idée de ne pas envoyer les profs titulaires dans les collèges repoussoirs (sauf ceux qui le souhaitent bien sûr). Ca rendrait le métier plus attractif.
Du coup on aurait presque 100% de contractuels incompétents dans les collèges du 93, mais ça n'a aucune importance. De toute façon ces élèves n'en ont rien à foutre de l'école et tout ce qui les intéresse c'est le coran et/ou est devenir devenir dealer. Alors foutu pour foutu, pourqoui gâcher de la ressource...
En fait c’est presque le modèle bielorusse 🤣 les meilleurs profs sont mutés dans les écoles aux meilleurs résultats et ainsi de suite, ça concentre le top et le mauvais, et ca sépare naturellement. Par contre comme tout appartient à l’état, même en rase campagne tu as des profs, des médecins et un minimum de service d’état.

Édit : tu peux aussi être rétrogradé en poste et donc en salaire. Valable pour tout les fonctionnaires du pays c’est un peu comme si tu devais repasser tout les 2,3 ans le code pour être sûr que tu sois apte à conduire

C’est malin, personne n’ose critiquer le président en place, de peur de perdre son poste et son salaire.

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5703
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1388 Message par alpha2 » 28 juin 2022, 07:26

Officiel : 4%

Boeuf1803
Messages : 1387
Enregistré le : 21 août 2015, 09:59

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1389 Message par Boeuf1803 » 28 juin 2022, 07:36

alpha2 a écrit :
28 juin 2022, 07:26
Officiel : 4%
C’est le moins qu’ils puissent faire vu l’augmentation de 4% des pensions. Mais bon honnêtement je m’attendais à pire donc bon, c’est tout de même bon à prendre.

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 486
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1390 Message par Lezard76 » 28 juin 2022, 08:20

Moins de 3% c’était impossible. Macron est pas suicidaire…
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1391 Message par berliner59 » 28 juin 2022, 08:34

alpha2 a écrit :
28 juin 2022, 07:26
Officiel : 4%
source ?

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 486
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1392 Message par Lezard76 » 28 juin 2022, 09:15

Et finalement 3,5% :roll:

On a perdu 0.5% en deux heures, on pourrait encore perdre au cours de la journée qui sait :lol:

Cette communication est désastreuse, on touche le fond parfois.
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

lisa
Messages : 1188
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1393 Message par lisa » 28 juin 2022, 09:24

Sifar a écrit :
26 juin 2022, 21:45
optimus maximus a écrit :
26 juin 2022, 20:32
La réponse la plus immédiate face à la pénurie de personnel enseignant, c'est d'augmenter le volume d'heures supplémentaires.
Ensuite, c'est plus compliqué, on peut aussi augmenter le nombre d'élèves par classe.
Il faudrait pour cela qu'il y ait une discipline de fer, surtout au collège.
Sinon, il y aura une explosion des arrêts maladie et des démissions.
Il faut avant tout arrêter de faire passer dans la classe supérieure les élèves qui n'ont pas acquis les connaissances nécessaires leur permettant de suivre en cours. Mais cela veut dire redoublement, fin du collège unique...
Tant qu'on maintiendra sur les bancs de l'école des élèves qui s'y ennuient profondément, je ne vois pas comment on pourra mettre en place des conditions d'études sereines pour les autres.

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1394 Message par berliner59 » 28 juin 2022, 09:32

Lezard76 a écrit :
28 juin 2022, 09:15
Et finalement 3,5% :roll:

On a perdu 0.5% en deux heures, on pourrait encore perdre au cours de la journée qui sait :lol:

Cette communication est désastreuse, on touche le fond parfois.
Avec une inflation à plus de 5 il fallait oser... moins que les retraités..

Korn
~~+
~~+
Messages : 6042
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1395 Message par Korn » 28 juin 2022, 10:32

C'est déjà une surprise quand on connaît l'historique depuis plus de 10 ans.

Le point d'indice n'a pas évolué depuis 2010, hormis une augmentation de 0,6% en 2016 et une autre de 0,6% en 2017.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28796
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1396 Message par lecriminel » 28 juin 2022, 10:44

berliner59 a écrit :
28 juin 2022, 09:32
Avec une inflation à plus de 5 il fallait oser... moins que les retraités..
7% selon Que choisir https://www.quechoisir.org/actualite-po ... 20Choisir. avec un +8% sur l'électricité, je ne sais pas où ou comment ils trouvent leurs chiffres. En fait il n'y a que les loyers qui sont sous les 1%.
8.1% officiels en zone euro, heureusement que les fournisseurs accordent une réduction aux Français
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Boeuf1803
Messages : 1387
Enregistré le : 21 août 2015, 09:59

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1397 Message par Boeuf1803 » 28 juin 2022, 11:39

berliner59 a écrit :
28 juin 2022, 09:32
Lezard76 a écrit :
28 juin 2022, 09:15
Et finalement 3,5% :roll:

On a perdu 0.5% en deux heures, on pourrait encore perdre au cours de la journée qui sait :lol:

Cette communication est désastreuse, on touche le fond parfois.
Avec une inflation à plus de 5 il fallait oser... moins que les retraités..
Oui moins que les retraités et les minima sociaux...c'est vrai ce serait dommage de donner à ceux qui produisent la richesse...
Il faudrait une vraie grosse grève de toute la fonction publique pour les motiver à revaloriser (un peu) les salaires des fonctionnaires.
Une honte.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8520
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1398 Message par Ben92 » 28 juin 2022, 12:36

Boeuf1803 a écrit :
28 juin 2022, 11:39
Oui moins que les retraités et les minima sociaux...c'est vrai ce serait dommage de donner à ceux qui produisent la richesse...
Il faudrait une vraie grosse grève de toute la fonction publique pour les motiver à revaloriser (un peu) les salaires des fonctionnaires.
Une honte.
Jamais contents vous les fonctionnaires !
M. Borne a raison de rappeler que les fonctionnaires ont en moyenne 1,5% d'augmentation par an avec la progression d'indice à l'ancienneté.
Donc l'augmentation de la valeur de l'indice de 3,5%, ça correspond à une augmentation annuelle de ~5% si on veut comparer avec un cadre du privé où il n'y a pas d'e progression automatique à l'ancienneté.
Vous croyez sérieusement que tous les cadres du privé ont 5% d'augmentation annuelle ? :? Dans la plupart des boites, les cadres ont eu moins que 5% cette année et ce malgré l'inflation.

Boeuf1803
Messages : 1387
Enregistré le : 21 août 2015, 09:59

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1399 Message par Boeuf1803 » 28 juin 2022, 12:50

Ben92 a écrit :
28 juin 2022, 12:36
Boeuf1803 a écrit :
28 juin 2022, 11:39
Oui moins que les retraités et les minima sociaux...c'est vrai ce serait dommage de donner à ceux qui produisent la richesse...
Il faudrait une vraie grosse grève de toute la fonction publique pour les motiver à revaloriser (un peu) les salaires des fonctionnaires.
Une honte.
Jamais contents vous les fonctionnaires !
M. Borne a raison de rappeler que les fonctionnaires ont en moyenne 1,5% d'augmentation par an avec la progression d'indice à l'ancienneté.
Donc l'augmentation de la valeur de l'indice de 3,5%, ça correspond à une augmentation annuelle de ~5% si on veut comparer avec un cadre du privé où il n'y a pas d'e progression automatique à l'ancienneté.
Vous croyez sérieusement que tous les cadres du privé ont 5% d'augmentation annuelle ? :? Dans la plupart des boites, les cadres ont eu moins que 5% cette année et ce malgré l'inflation.
Je ne suis pas fonctionnaire. Cette année j'ai eu 4%. La progression de carrière c'est quelque chose de normal. On parle là de la totalité de la carrière qui n'est pas revalorisée avec le gel du point d'indice. De fait la masse salariale, toutes choses égales par ailleurs (même total de points), serait stable d'un an sur l'autre avec des entrées à bas salaire qui compensent les départs à meilleur salaire. Alors que cette masse salariale devrait augmenter avec le point d'indice -> Les fonctionnaires se paupérisent d'autant (ils obtiennent une moindre part du gâteau).
Ces 1.5% incluent de plus les fonctionnaires au SMIC (10% environ ?), qui ont été mécaniquement augmentés. Donc les 1.5% sont probablement surévalués pour un fonctionnaire qui n'est pas au SMIC.
5% annuels dans le privé pourquoi pas. Avec 5% par an tu doubles ton salaire en 15 ans, c'est pas choquant. De toute façon ce n'est pas ce qu'il faut regarder. Il faut regarder l'évolution du salaire moyen ETP dans le privé pour avoir une idée de la différence de traitement (modulo pyramide des âges, mais disons que ça n'a pas d'impact). Dans tous les cas ce sera plus que 0%.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6042
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Le fil de la fonction publique et des fonctionnaires

#1400 Message par Korn » 28 juin 2022, 13:14

Ben92 a écrit :
28 juin 2022, 12:36
M. Borne a raison de rappeler que les fonctionnaires ont en moyenne 1,5% d'augmentation par an avec la progression d'indice à l'ancienneté.
Elle devrait aussi rappeler le traitement de base dans ce cas. S'il n'y avait pas de progression de carrière, il n'y aurait pas d'emplois qualifiés, tout simplement.

Ingénieur territorial en début de carrière :

https://infos.emploipublic.fr/article/g ... l-eea-8230

"Point d’indice : l’indice majoré est le nombre de points d’indice qu’il faut multiplier par la valeur de l’indice (4,686 € depuis le 1er février 2017) pour obtenir le salaire brut. Exemple : si vous entrez dans la fonction publique à l’échelon 1 du grade d’ingénieur territorial, soit 390 points * 4.686 = une rémunération de 1 827.55 €."

Bon, bien entendu, il va négocier un max de primes et avoir une évolution de carrière rapide.

je suis surpris de ces 3,5%, mais, après réflexion, il y a tellement d'emplois en tension et de fuite vers le privé en ce moment que c'était inévitable. LR aurait laissé crever les écoles et les hopitaux par contre.
Modifié en dernier par Korn le 28 juin 2022, 13:20, modifié 1 fois.