CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

Compte rendus de visites et témoignages des membres du forum. Pas de revue de presse.
Répondre
Message
Auteur
Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#1 Message par Vincent92 » 07 juil. 2020, 14:34

Bonjour,

J'ai quasiment passé le délais de rétractation du compromis de vente. Elle n'est pas définitive ni même encore chez le notaire. Cela va également dépendre de la capacité de l'acquéreur à trouver son crédit. Mais cela donne tout de même l'état du marché aujourd'hui et je pense que c'est un retour d'expérience intéressant post confinement fin juin/début juillet 2020.

Date d'achat : Signature du compromis de vente en août 2015. Vente définitive en octobre 2015
Date de vente : Signature du compromis de vente en juillet 2020. Vente définitive prévue fin septembre/octobre 2020

Lieu d'achat : Asnières sur Seine, secteur de bécon les bruyères
Achat : 230 000€ net vendeur + 8 000€ de frais d'agence
Vente : 364 100€ net vendeur + 4 900€ de frais d'agence
Surface : 48m2
Frais de frottement en 2015 (frais de notaires, caution bancaire, etc...) : ~20 000€
Travaux dans l'appartement sur la période : ~2 000€
Charges courantes : ~120€/mois soit ~7 200€ sur 5 ans
Travaux de copropriété "exceptionnels" : 1 200€
Coût emprunt/capital mobilisé (258k€ à 1,5% net/an pendant 5 ans) : ~19 000€
Taxe foncière : 2 750€ en 5 ans
Coût de vente (état daté,etc...): ~700€ compensé par le reversé
Durée de détention : 5 ans.
Durée de vente : 2 semaines

Sommes des dépenses : 230 000 + 8000 + 20 000 + 2 000 + 1 200 + 7 200 + 19 000€ + 2 750€ = 278 100€
Capital récupéré : 364 100€
Différentiel : 364 100 - 278 100 = 87 000€

Ce qui veut dire que j'aurais 87 000€ de patrimoine en moins en étant hébergé gratuitement mais en payant l'ensemble des charges (électricité, abonnements, taxe d'habitation, etc...) et en plaçant mon argent sur des supports me rapportant 1,5% net/net sur la période.
Ou 106 000€ si j'avais eu un logement gratuit mais que je n'avais pas placé mon argent.

La situation est évidemment encore beaucoup plus défavorable si j'avais dû prendre un appartement en location à 1 100€/mois (c'est plus ou moins la valeur locative de mon appartement). Puisque cela aurait été un coût supplémentaire de 66 000€.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#2 Message par Ave » 07 juil. 2020, 15:41

Félicitations,
Et tu as commencé à chercher ? tu cherches dans le même secteur ? quel type de logement?
Fluctuat Nec Mergitur

tomtom
Messages : 566
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#3 Message par tomtom » 07 juil. 2020, 15:51

Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 14:34
Bonjour,

J'ai quasiment passé le délais de rétractation du compromis de vente. Elle n'est pas définitive ni même encore chez le notaire. Cela va également dépendre de la capacité de l'acquéreur à trouver son crédit. Mais cela donne tout de même l'état du marché aujourd'hui et je pense que c'est un retour d'expérience intéressant post confinement fin juin/début juillet 2020.

Date d'achat : Signature du compromis de vente en août 2015. Vente définitive en octobre 2015
Date de vente : Signature du compromis de vente en juillet 2020. Vente définitive prévue fin septembre/octobre 2020

Lieu d'achat : Asnières sur Seine, secteur de bécon les bruyères
Achat : 230 000€ net vendeur + 8 000€ de frais d'agence
Vente : 364 100€ net vendeur + 4 900€ de frais d'agence
Surface : 48m2
Frais de frottement en 2015 (frais de notaires, caution bancaire, etc...) : ~20 000€
Travaux dans l'appartement sur la période : ~2 000€
Charges courantes : ~120€/mois soit ~7 200€ sur 5 ans
Travaux de copropriété "exceptionnels" : 1 200€
Coût emprunt/capital mobilisé (258k€ à 1,5% net/an pendant 5 ans) : ~19 000€
Taxe foncière : 2 750€ en 5 ans
Coût de vente (état daté,etc...): ~700€ compensé par le reversé
Durée de détention : 5 ans.
Durée de vente : 2 semaines

Sommes des dépenses : 230 000 + 8000 + 20 000 + 2 000 + 1 200 + 7 200 + 19 000€ + 2 750€ = 278 100€
Capital récupéré : 364 100€
Différentiel : 364 100 - 278 100 = 87 000€

Ce qui veut dire que j'aurais 87 000€ de patrimoine en moins en étant hébergé gratuitement mais en payant l'ensemble des charges (électricité, abonnements, taxe d'habitation, etc...) et en plaçant mon argent sur des supports me rapportant 1,5% net/net sur la période.
Ou 106 000€ si j'avais eu un logement gratuit mais que je n'avais pas placé mon argent.

La situation est évidemment encore beaucoup plus défavorable si j'avais dû prendre un appartement en location à 1 100€/mois (c'est plus ou moins la valeur locative de mon appartement). Puisque cela aurait été un coût supplémentaire de 66 000€.
Si tu restes à Asnières, tu peux donc racheter 11m2 en plus après 5 ans?

ProfGrincheux
Messages : 1432
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#4 Message par ProfGrincheux » 07 juil. 2020, 15:53

Félicitations.

Bonne recherche!

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#5 Message par Vincent92 » 07 juil. 2020, 16:03

Ave a écrit :
07 juil. 2020, 15:41
Félicitations,
Et tu as commencé à chercher ? tu cherches dans le même secteur ? quel type de logement?
Merci. C'est vrai que je n'ai pas précisé pourquoi je vendais. Principalement :
- J'ai l'impression qu'il y a une tendance de fond au développement du télétravail et que je ne serais plus forcément obligé d'être 5 jours par semaine en présentiel. Ce qui me fait penser que je ne suis pas obligé d'être à 20-25 minutes porte à porte de mon travail. Je peux accepter 30 voir même 45 minutes porte à porte (grand maximum)
- Peur des lois énergétiques qui sont sorties et pourraient sortir ces prochaines années (mon logement est un logement ancien du début du siècle. Cela a du charme mais cela est énergivore)
- Achat réalisé seul et en couple depuis maintenant plusieurs années. Il s'agit aussi d'avoir un logement qui appartient au deux.
- Besoin de plus d'espace et de nature

Il me faut donc un logement récent dans une ville répondant idéalement à ces critères :

- Un grand appartement ou une petite maison. Ce n'est pas encore tout à fait clair dans mon esprit et cela dépendra probablement des visites et des prix
- Le transport en commun doit être relativement fiable et non bondé
- Le quartier proche du transport en commun doit être relativement bourgeois (cadres)
- Il doit y avoir des commerces de proximité
- La fibre ou le déploiement de la fibre en cours serait un gros plus. Le haut débit est obligatoire.
- Relativement verdoyante/pas trop bétonnée

J'ai fait ce fil pour en parler : http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 1#p2438214

Je n'ai pas encore débuté les recherches car j'attendais la fin du délais de rétractation de 10 jours qui ne va pas tarder. Pour le moment, nous sommes plutôt dans une phase prospective/énumérative des possibilités. Je vais sûrement aller visiter une de ces villes ce week-end.
Si aucune des villes prospectées ne retient notre attention, nous pourrons toujours acheter dans mon secteur actuel que nous aimons. Le reproche principal étant qu'il est un poil dense et pas assez vert au goût de Madame.
Modifié en dernier par Vincent92 le 07 juil. 2020, 16:45, modifié 7 fois.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#6 Message par Vincent92 » 07 juil. 2020, 16:07

tomtom a écrit :
07 juil. 2020, 15:51
Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 14:34
Bonjour,

J'ai quasiment passé le délais de rétractation du compromis de vente. Elle n'est pas définitive ni même encore chez le notaire. Cela va également dépendre de la capacité de l'acquéreur à trouver son crédit. Mais cela donne tout de même l'état du marché aujourd'hui et je pense que c'est un retour d'expérience intéressant post confinement fin juin/début juillet 2020.

Date d'achat : Signature du compromis de vente en août 2015. Vente définitive en octobre 2015
Date de vente : Signature du compromis de vente en juillet 2020. Vente définitive prévue fin septembre/octobre 2020

Lieu d'achat : Asnières sur Seine, secteur de bécon les bruyères
Achat : 230 000€ net vendeur + 8 000€ de frais d'agence
Vente : 364 100€ net vendeur + 4 900€ de frais d'agence
Surface : 48m2
Frais de frottement en 2015 (frais de notaires, caution bancaire, etc...) : ~20 000€
Travaux dans l'appartement sur la période : ~2 000€
Charges courantes : ~120€/mois soit ~7 200€ sur 5 ans
Travaux de copropriété "exceptionnels" : 1 200€
Coût emprunt/capital mobilisé (258k€ à 1,5% net/an pendant 5 ans) : ~19 000€
Taxe foncière : 2 750€ en 5 ans
Coût de vente (état daté,etc...): ~700€ compensé par le reversé
Durée de détention : 5 ans.
Durée de vente : 2 semaines

Sommes des dépenses : 230 000 + 8000 + 20 000 + 2 000 + 1 200 + 7 200 + 19 000€ + 2 750€ = 278 100€
Capital récupéré : 364 100€
Différentiel : 364 100 - 278 100 = 87 000€

Ce qui veut dire que j'aurais 87 000€ de patrimoine en moins en étant hébergé gratuitement mais en payant l'ensemble des charges (électricité, abonnements, taxe d'habitation, etc...) et en plaçant mon argent sur des supports me rapportant 1,5% net/net sur la période.
Ou 106 000€ si j'avais eu un logement gratuit mais que je n'avais pas placé mon argent.

La situation est évidemment encore beaucoup plus défavorable si j'avais dû prendre un appartement en location à 1 100€/mois (c'est plus ou moins la valeur locative de mon appartement). Puisque cela aurait été un coût supplémentaire de 66 000€.
Si tu restes à Asnières, tu peux donc racheter 11m2 en plus après 5 ans?
J'ai un doute sur le fait qu'il y ait un ton humoristique ou non dans cette phrase donc je réponds.
Non, c'est le contraire, une hausse de prix fait perdre du pouvoir d'achat quand on s'agrandit dans le même secteur.
Si je reste dans mon secteur, vu que les prix sont en forte progression sur la période, c'est surtout ma capacité d'épargne (amortissement du crédit + épargne sur la période) et d'emprunt qui vont faire que je peux acheter plus grand. Le fait d'avoir fait un achat intermédiaire et de revendre me permet simplement de "neutraliser" une bonne partie de la hausse sur les premiers m2.
Si je reste dans le secteur, ce n'est pas l'idée pour le moment mais c'est une possibilité, la cible serait probablement d'essayer d'acheter un 4 pièces de ~80m2.
ProfGrincheux a écrit :
07 juil. 2020, 15:53
Félicitations.

Bonne recherche!
Merci!
Modifié en dernier par Vincent92 le 08 juil. 2020, 09:35, modifié 1 fois.

Ben92
-++
-++
Messages : 3988
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#7 Message par Ben92 » 07 juil. 2020, 16:49

En gros c'est comme si tu avais eu un loyer de négatif de 1450€/mois pendant ces 5 ans, pour habiter un appartement d'une valeur locative de 1100€. Soit plus de 2500€/mois de différence avec celui qui est locataire. :shock:

Et dire qu'il y a en a qui se plaignent que l'immobilier est cher en IDF, alors qu'en réalité on gagne de l'argent en dormant dans son appartement... c'est à n'y rien comprendre. :?

Pazuzu
Messages : 1558
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#8 Message par Pazuzu » 08 juil. 2020, 15:30

Ca fait plus qu'un SMIC. Pourquoi bosser dans ce pays alors qu'il suffit d'acheter un studio à Asnière et de le laisser vide pour gagner sa vie ?

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2467
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#9 Message par roi.de.trefle » 08 juil. 2020, 16:24

Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 16:03

- Un grand appartement ou une petite maison. Ce n'est pas encore tout à fait clair dans mon esprit et cela dépendra probablement des visites et des prix
- Le transport en commun doit être relativement fiable et non bondé
- Le quartier proche du transport en commun doit être relativement bourgeois (cadres)
- Il doit y avoir des commerces de proximité
- La fibre ou le déploiement de la fibre en cours serait un gros plus. Le haut débit est obligatoire.
- Relativement verdoyante/pas trop bétonnée
Et pourquoi pas la banlieue Est ? fontenay, joinville, st maur des fossés : rapide pour Paris centre et plein de verdure en CSP +++
Sursum corda

Ben92
-++
-++
Messages : 3988
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#10 Message par Ben92 » 08 juil. 2020, 16:31

roi.de.trefle a écrit :
08 juil. 2020, 16:24
Et pourquoi pas la banlieue Est ? fontenay, joinville, st maur des fossés : rapide pour Paris centre et plein de verdure en CSP +++
Aucun intérêt, il aurait tout Paris à traverser.
Et la banlieue Est n'est absolument pas moins chère que la banlieue Ouest à environnement équivalent.
Suffit de voir les prix de Vincennes ou de Nogent, ou même Saint-Maur qui a beaucoup augmenté...

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13902
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#11 Message par Suricate » 08 juil. 2020, 16:45

Vendre avant d'avoir un autre logement pour y emménager ? C'est quoi l'idée ? De retourner en location le temps de trouver le nouveau logement ? D'être pressé par les délais voyant qu'on va se faire mettre à la porte par le nouveau proprio ?
Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 16:03
- Achat réalisé seul et en couple depuis maintenant plusieurs années. Il s'agit aussi d'avoir un logement qui appartient au deux.
Il y a d'autres solutions qui coûteraient moins cher que des droits de mutation.
Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 16:03
Le reproche principal étant qu'il est un poil dense et pas assez vert au goût de Madame.
Donc ça ne sera pas ce quartier vu que toi aussi tu as besoin de "plus d'espace et de nature".

Comme quoi dans la masse de parisiens confinés il y en a quand même qui vont finir par sauter le pas et s'éloigner de... 20 minutes :mrgreen:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#12 Message par Vincent92 » 08 juil. 2020, 17:06

roi.de.trefle a écrit :
08 juil. 2020, 16:24
Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 16:03

- Un grand appartement ou une petite maison. Ce n'est pas encore tout à fait clair dans mon esprit et cela dépendra probablement des visites et des prix
- Le transport en commun doit être relativement fiable et non bondé
- Le quartier proche du transport en commun doit être relativement bourgeois (cadres)
- Il doit y avoir des commerces de proximité
- La fibre ou le déploiement de la fibre en cours serait un gros plus. Le haut débit est obligatoire.
- Relativement verdoyante/pas trop bétonnée
Et pourquoi pas la banlieue Est ? fontenay, joinville, st maur des fossés : rapide pour Paris centre et plein de verdure en CSP +++
Nous travaillons à l'Ouest de Paris.
Suricate a écrit :
08 juil. 2020, 16:45
Vendre avant d'avoir un autre logement pour y emménager ? C'est quoi l'idée ? De retourner en location le temps de trouver le nouveau logement ? D'être pressé par les délais voyant qu'on va se faire mettre à la porte par le nouveau proprio ?
Il n'existe que deux possibilités et les deux ont leur inconvénient :
- Vendre avant d'acheter : L'inconvénient est qu'on ne sait pas exactement ce qu'on peut acheter ensuite
- Acheter avant de vendre via crédit relais : L'inconvénient est qu'on ne sait pas combien on va vendre donc qu'on ne connait pas vraiment son budget. Soit on est trop pessimiste et on se fait un budget plus faible pour rien soit on est trop optimiste et cela peut entraîner des problèmes financiers.
Suricate a écrit :
08 juil. 2020, 16:45
Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 16:03
- Achat réalisé seul et en couple depuis maintenant plusieurs années. Il s'agit aussi d'avoir un logement qui appartient au deux.
Il y a d'autres solutions qui coûteraient moins cher que des droits de mutation.
Il s'agit aussi et surtout d'acheter mieux car plus de budget.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#13 Message par Ave » 08 juil. 2020, 17:28

Vincent92 a écrit :
08 juil. 2020, 17:06
roi.de.trefle a écrit :
08 juil. 2020, 16:24
Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 16:03

- Un grand appartement ou une petite maison. Ce n'est pas encore tout à fait clair dans mon esprit et cela dépendra probablement des visites et des prix
- Le transport en commun doit être relativement fiable et non bondé
- Le quartier proche du transport en commun doit être relativement bourgeois (cadres)
- Il doit y avoir des commerces de proximité
- La fibre ou le déploiement de la fibre en cours serait un gros plus. Le haut débit est obligatoire.
- Relativement verdoyante/pas trop bétonnée
Et pourquoi pas la banlieue Est ? fontenay, joinville, st maur des fossés : rapide pour Paris centre et plein de verdure en CSP +++
Nous travaillons à l'Ouest de Paris.

;.
J'ai des amis qui ont acheté à Ville d'Avray. C'est direct La Défense. C'est très verdoyant, entouré de bois, très CSP++ mais bon, c'est la banlieue, ce n'est pas super animé...côté prix ça ne doit pas être donné.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22029
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#14 Message par lecriminel » 08 juil. 2020, 17:57

Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 14:34

Sommes des dépenses : 230 000 + 8000 + 20 000 + 2 000 + 1 200 + 7 200 + 19 000€ + 2 750€ = 278 100€
Capital récupéré : 364 100€
Différentiel : 364 100 - 278 100 = 87 000€

Ce qui veut dire que j'aurais 87 000€ de patrimoine en moins en étant hébergé gratuitement mais en payant l'ensemble des charges (électricité, abonnements, taxe d'habitation, etc...) et en plaçant mon argent sur des supports me rapportant 1,5% net/net sur la période.
Ou 106 000€ si j'avais eu un logement gratuit mais que je n'avais pas placé mon argent.

La situation est évidemment encore beaucoup plus défavorable si j'avais dû prendre un appartement en location à 1 100€/mois (c'est plus ou moins la valeur locative de mon appartement). Puisque cela aurait été un coût supplémentaire de 66 000€.
c'est bien de présenter les choses sous cet angle plutôt que le sempiternel "gain face au loser ultime", bravo.
je ne comprends pas comment tu as hésité à vendre....
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22029
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#15 Message par lecriminel » 08 juil. 2020, 17:59

Pazuzu a écrit :
08 juil. 2020, 15:30
Ca fait plus qu'un SMIC. Pourquoi bosser dans ce pays alors qu'il suffit d'acheter un studio à Asnière et de le laisser vide pour gagner sa vie ?
c'est un coût de 87k euros, pas un gain.
C'est sûr qu'avec le raisonnement tarabiscoté et trompeur habituel, on croit que c'est un gain.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22029
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#16 Message par lecriminel » 08 juil. 2020, 17:59

quels étaient les taux lors de l'achat et lors de la vente ? ça n'a pas du beaucoup changé.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22029
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#17 Message par lecriminel » 08 juil. 2020, 18:02

ah non, c'est un gain !!!!
effectivement pazuzu, tu as raison
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22029
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#18 Message par lecriminel » 08 juil. 2020, 18:04

Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 14:34
Ce qui veut dire que j'aurais 87 000€ de patrimoine en moins en étant hébergé gratuitement mais en payant l'ensemble des charges (électricité, abonnements, taxe d'habitation, etc...) et en plaçant mon argent sur des supports me rapportant 1,5% net/net sur la période.
Ou 106 000€ si j'avais eu un logement gratuit mais que je n'avais pas placé mon argent.

La situation est évidemment encore beaucoup plus défavorable si j'avais dû prendre un appartement en location à 1 100€/mois (c'est plus ou moins la valeur locative de mon appartement). Puisque cela aurait été un coût supplémentaire de 66 000€.
en fait le loyer, c'est juste la cerise sur le gateau. Ce QE est phénoménal. Je comprends mieux si il fait monter Paris et sa banlieue de 10%/an l'urgence de penser au great reset.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#19 Message par Vincent92 » 08 juil. 2020, 19:53

lecriminel a écrit :
08 juil. 2020, 17:59
quels étaient les taux lors de l'achat et lors de la vente ? ça n'a pas du beaucoup changé.
~2% sur 20 ans en 2015 renégocié ~1,3% sur 15 ans en 2016 pour ma part. J'imagine qu'ils n'ont pas beaucoup évolué depuis 2016 (les taux proposés sont moins intéressants lors d'un rachat en général)
Modifié en dernier par Vincent92 le 08 juil. 2020, 20:03, modifié 1 fois.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2467
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#20 Message par roi.de.trefle » 08 juil. 2020, 19:55

Vincent92 a écrit : Il n'existe que deux possibilités et les deux ont leur inconvénient :
- Vendre avant d'acheter : L'inconvénient est qu'on ne sait pas exactement ce qu'on peut acheter ensuite
- Acheter avant de vendre via crédit relais : L'inconvénient est qu'on ne sait pas combien on va vendre donc qu'on ne connait pas vraiment son budget. Soit on est trop pessimiste et on se fait un budget plus faible pour rien soit on est trop optimiste et cela peut entraîner des problèmes financiers.
+1000 horrible le crédit relais, et on a le droit de louer un peu en attendant (d'ailleurs si on change de commune ca permet de savoir ce qu'on va acheter - c'est ce que j'ai fait en arrivant à st maur des fossés!).
Sursum corda

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 597
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#21 Message par IMMOLOLO » 08 juil. 2020, 20:34

Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 16:07
tomtom a écrit :
07 juil. 2020, 15:51
Vincent92 a écrit :
07 juil. 2020, 14:34
Bonjour,

J'ai quasiment passé le délais de rétractation du compromis de vente. Elle n'est pas définitive ni même encore chez le notaire. Cela va également dépendre de la capacité de l'acquéreur à trouver son crédit. Mais cela donne tout de même l'état du marché aujourd'hui et je pense que c'est un retour d'expérience intéressant post confinement fin juin/début juillet 2020.

Date d'achat : Signature du compromis de vente en août 2015. Vente définitive en octobre 2015
Date de vente : Signature du compromis de vente en juillet 2020. Vente définitive prévue fin septembre/octobre 2020

Lieu d'achat : Asnières sur Seine, secteur de bécon les bruyères
Achat : 230 000€ net vendeur + 8 000€ de frais d'agence
Vente : 364 100€ net vendeur + 4 900€ de frais d'agence
Surface : 48m2
Frais de frottement en 2015 (frais de notaires, caution bancaire, etc...) : ~20 000€
Travaux dans l'appartement sur la période : ~2 000€
Charges courantes : ~120€/mois soit ~7 200€ sur 5 ans
Travaux de copropriété "exceptionnels" : 1 200€
Coût emprunt/capital mobilisé (258k€ à 1,5% net/an pendant 5 ans) : ~19 000€
Taxe foncière : 2 750€ en 5 ans
Coût de vente (état daté,etc...): ~700€ compensé par le reversé
Durée de détention : 5 ans.
Durée de vente : 2 semaines

Sommes des dépenses : 230 000 + 8000 + 20 000 + 2 000 + 1 200 + 7 200 + 19 000€ + 2 750€ = 278 100€
Capital récupéré : 364 100€
Différentiel : 364 100 - 278 100 = 87 000€

Ce qui veut dire que j'aurais 87 000€ de patrimoine en moins en étant hébergé gratuitement mais en payant l'ensemble des charges (électricité, abonnements, taxe d'habitation, etc...) et en plaçant mon argent sur des supports me rapportant 1,5% net/net sur la période.
Ou 106 000€ si j'avais eu un logement gratuit mais que je n'avais pas placé mon argent.

La situation est évidemment encore beaucoup plus défavorable si j'avais dû prendre un appartement en location à 1 100€/mois (c'est plus ou moins la valeur locative de mon appartement). Puisque cela aurait été un coût supplémentaire de 66 000€.

Un vrai conte de fée la vente de ton appartemnt :D A moins que cela soit un pute a cliques ? Ca serait bien quand meme de nous communiquer des documents pour pouvoir étayer ton récit. Comme tu ne te genes pas à en faire autant avec les autres cela ne devrait pas te poser de probleme. Avec toi on fini par devenir suspicieux :mrgreen:
Merci!

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 597
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#22 Message par IMMOLOLO » 08 juil. 2020, 20:35

Un vrai conte de fée la vente de ton appartement :D A moins que cela soit un pute a cliques ? Ca serait bien quand meme de nous communiquer des documents pour pouvoir étayer ton récit. Comme tu ne te genes pas à en faire autant avec les autres cela ne devrait pas te poser de probleme. Avec toi on fini par devenir suspicieux :mrgreen:

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13902
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#23 Message par Suricate » 28 juil. 2020, 16:23

Vincent92 a écrit :
08 juil. 2020, 17:06
- Acheter avant de vendre via crédit relais : L'inconvénient est qu'on ne sait pas combien on va vendre donc qu'on ne connait pas vraiment son budget.
Avec ta connaissance du marché, les estimations gratuites des AI etc... ça donne quand même une idée.

Du coup tu as trouvé une loc en attendant ?

jobserve75
Messages : 1001
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#24 Message par jobserve75 » 03 août 2020, 16:34

58% de hausse en 5 ans; c’est énorme.
Mon quartier de Paris n’a fait « que » 28%;
Sans doute qu’à l’époque, tu as bien acheté et actuellement, tu revends bien, ce qui explique une partie de cette hausse spectaculaire.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#25 Message par Vincent92 » 03 août 2020, 16:42

jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 16:34
58% de hausse en 5 ans; c’est énorme.
Mon quartier de Paris n’a fait « que » 28%;
Sans doute qu’à l’époque, tu as bien acheté et actuellement, tu revends bien, ce qui explique une partie de cette hausse spectaculaire.
Je ne sais pas pour ton quartier mais Paris a bien pris 40% entre mi 2015 et aujourd'hui en tout cas de ce que je vois, avec des endroits qui ont plus monté que d'autres. J'ai regardé les prix un peu partout à cette époque donc je peux comparer grossièrement. Et ce n'est pas forcément à Paris que les prix montent le plus. Il y a des endroits qui augmentent davantage sur certaines périodes pour des raisons spécifiques. Bien acheté et bien vendu, je ne sais pas. Je pense qu'on peut éventuellement bien acheter (sous entendu un peu en dessous du marché). C'est plus compliqué de "bien" vendre.
Ceci dit, tu as raison qu'une partie peut éventuellement et probablement aussi s'expliquer par la transaction elle-même, en dehors de la hausse du marché.

jobserve75
Messages : 1001
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#26 Message par jobserve75 » 03 août 2020, 18:54

Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 16:42
jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 16:34
58% de hausse en 5 ans; c’est énorme.
Mon quartier de Paris n’a fait « que » 28%;
Sans doute qu’à l’époque, tu as bien acheté et actuellement, tu revends bien, ce qui explique une partie de cette hausse spectaculaire.
Je ne sais pas pour ton quartier mais Paris a bien pris 40% entre mi 2015 et aujourd'hui en tout cas de ce que je vois, avec des endroits qui ont plus monté que d'autres. J'ai regardé les prix un peu partout à cette époque donc je peux comparer grossièrement. Et ce n'est pas forcément à Paris que les prix montent le plus. Il y a des endroits qui augmentent davantage sur certaines périodes pour des raisons spécifiques. Bien acheté et bien vendu, je ne sais pas. Je pense qu'on peut éventuellement bien acheter (sous entendu un peu en dessous du marché). C'est plus compliqué de "bien" vendre.
Ceci dit, tu as raison qu'une partie peut éventuellement et probablement aussi s'expliquer par la transaction elle-même, en dehors de la hausse du marché.
Je suis dans le quartier Necker. Selon la chambre des notaires, il a fait 28% en 5 ans Selon meilleurs agent, le 15ème n’a fait « que » +26% en 5 ans et +41% en 10 ans.
Sur 10 ans, ça ne fait que du +3,5%/an. Et dans mon quartier et mon immeuble, c’est moins. Je dirai +30% « seulement » en 10 ans par rapport à des historiques de vente
En fait, ce sont surtout la proche banlieue, les arrondissements de l’est et les immeubles de moindre standing qui ont le plus augmentés.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#27 Message par Vincent92 » 03 août 2020, 19:22

jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 18:54
Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 16:42
jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 16:34
58% de hausse en 5 ans; c’est énorme.
Mon quartier de Paris n’a fait « que » 28%;
Sans doute qu’à l’époque, tu as bien acheté et actuellement, tu revends bien, ce qui explique une partie de cette hausse spectaculaire.
Je ne sais pas pour ton quartier mais Paris a bien pris 40% entre mi 2015 et aujourd'hui en tout cas de ce que je vois, avec des endroits qui ont plus monté que d'autres. J'ai regardé les prix un peu partout à cette époque donc je peux comparer grossièrement. Et ce n'est pas forcément à Paris que les prix montent le plus. Il y a des endroits qui augmentent davantage sur certaines périodes pour des raisons spécifiques. Bien acheté et bien vendu, je ne sais pas. Je pense qu'on peut éventuellement bien acheter (sous entendu un peu en dessous du marché). C'est plus compliqué de "bien" vendre.
Ceci dit, tu as raison qu'une partie peut éventuellement et probablement aussi s'expliquer par la transaction elle-même, en dehors de la hausse du marché.
Je suis dans le quartier Necker. Selon la chambre des notaires, il a fait 28% en 5 ans Selon meilleurs agent, le 15ème n’a fait « que » +26% en 5 ans et +41% en 10 ans.
Sur 10 ans, ça ne fait que du +3,5%/an. Et dans mon quartier et mon immeuble, c’est moins. Je dirai +30% « seulement » en 10 ans par rapport à des historiques de vente
En fait, ce sont surtout la proche banlieue, les arrondissements de l’est et les immeubles de moindre standing qui ont le plus augmentés.
D’après meilleursagents, mon bien n’a fait que +21% ces 5 dernières années. Remarque, c’est bien pratique de changer l’estimation de 2015 en rajoutant 50k€ à posteriori (*), comme ça, sans rien dire.
Les notaires disaient que les prix à Pairs étaient vers 7800€ quand j’ai acheté. Aujourd’hui, ils disent 10700€. Est ce que ça fait plutôt 25% ou plutôt 40%? Je crois que « la question elle est vite répondue » 8)

(*) : En janvier 2016 :
Image

Par contre, quand on regarde aujourd'hui : En Janvier 2016 on était soi-disant à 275k€ :
Image

Et il n'y a pas qu'eux. Fait une recherche google par date en cherchant mi 2015. Tu verras que les prix n'ont rien à voir. Exemple : https://www.latribune.fr/vos-finances/i ... 68615.html
Et, de toute façon, rien ne vaut sa propre expérience. J'ai observé le marché aux deux moments, je sais bien ce qu'il en est.

La vérité est que les prix ont explosé depuis mi 2015 à Paris et dans certains endroits sympa sans que le fondamental l'explique vraiment totalement. On peut juste dire que ce n'était pas assez cher avant (pourquoi pas, on était quand même à des niveaux beaucoup plus abordables/finançable qu'en 2012) ou que c'est trop cher maintenant.
Contrairement à ce que je lis beaucoup ici, les professionnels ont eu plutôt tendance à minorer la hausse de ces 5 dernières années.
Faut il continuer à acheter dans ces zones alors que d'autres zones ont moins augmenté et sont donc plus compétitives? Ca dépend ce qu'on cherche mais cela vaut le coup de se poser la question si l'achat n'est pas que spéculatif.
Modifié en dernier par Vincent92 le 03 août 2020, 20:30, modifié 1 fois.

jobserve75
Messages : 1001
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#28 Message par jobserve75 » 03 août 2020, 20:29

Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 19:22
jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 18:54
Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 16:42
jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 16:34
58% de hausse en 5 ans; c’est énorme.
Mon quartier de Paris n’a fait « que » 28%;
Sans doute qu’à l’époque, tu as bien acheté et actuellement, tu revends bien, ce qui explique une partie de cette hausse spectaculaire.
Je ne sais pas pour ton quartier mais Paris a bien pris 40% entre mi 2015 et aujourd'hui en tout cas de ce que je vois, avec des endroits qui ont plus monté que d'autres. J'ai regardé les prix un peu partout à cette époque donc je peux comparer grossièrement. Et ce n'est pas forcément à Paris que les prix montent le plus. Il y a des endroits qui augmentent davantage sur certaines périodes pour des raisons spécifiques. Bien acheté et bien vendu, je ne sais pas. Je pense qu'on peut éventuellement bien acheter (sous entendu un peu en dessous du marché). C'est plus compliqué de "bien" vendre.
Ceci dit, tu as raison qu'une partie peut éventuellement et probablement aussi s'expliquer par la transaction elle-même, en dehors de la hausse du marché.
Je suis dans le quartier Necker. Selon la chambre des notaires, il a fait 28% en 5 ans Selon meilleurs agent, le 15ème n’a fait « que » +26% en 5 ans et +41% en 10 ans.
Sur 10 ans, ça ne fait que du +3,5%/an. Et dans mon quartier et mon immeuble, c’est moins. Je dirai +30% « seulement » en 10 ans par rapport à des historiques de vente
En fait, ce sont surtout la proche banlieue, les arrondissements de l’est et les immeubles de moindre standing qui ont le plus augmentés.
D’après meilleursagents, mon bien n’a fait que +21% ces 5 dernières années. Remarque, c’est bien pratique de changer l’estimation de 2015 en rajoutant 50k€ à posteriori (*), comme ça, sans rien dire.
Les notaires disaient que les prix à Pairs étaient vers 7800€ quand j’ai acheté. Aujourd’hui, ils disent 10700€. Est ce que ça fait plutôt 25% ou plutôt 40%? Je crois que « la question elle est vite répondue » 8)

(*) : En janvier 2016 :
Image

Par contre, quand on regarde aujourd'hui : En Janvier 2016 on était soi-disant à 275k€ :
Image

Et il n'y a pas qu'eux. Fait une recherche google par date en cherchant mi 2015. Tu verras que les prix n'ont rien à voir. Exemple : https://www.latribune.fr/vos-finances/i ... 68615.html

La vérité est que les prix ont explosé depuis mi 2015 à Paris et dans certains endroits sympa sans que le fondamental l'explique vraiment totalement. On peut juste dire que ce n'était pas assez cher avant (pourquoi pas, on était quand même à des niveaux beaucoup plus abordables/finançable qu'en 2012) ou que c'est trop cher maintenant.
Contrairement à ce que je lis beaucoup ici, les professionnels ont eu plutôt tendance à minorer la hausse de ces 5 dernières années.
Faut il continuer à acheter dans ces zones alors que d'autres zones ont moins augmenté et sont donc plus compétitives? Ca dépend ce qu'on cherche mais cela vaut le coup de se poser la question si l'achat n'est pas que spéculatif.
Sur la base bien des notaires d’île-de-france, le 15ème a augmenté de 25% du t3-2015 à 2020.
Il y a certainement des quartiers qui ont plus augmenté mais le 15ème a été relativement épargné.
En fait, j’aurai plutôt tendance à croire que les arrondissements les plus chers ont moins augmenté que les moins chers. Ces derniers ont également moins augmenté que des communes limitrophes boostées par de nouveaux transports

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#29 Message par Vincent92 » 03 août 2020, 20:35

jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 20:29
Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 19:22
jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 18:54
Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 16:42
Je ne sais pas pour ton quartier mais Paris a bien pris 40% entre mi 2015 et aujourd'hui en tout cas de ce que je vois, avec des endroits qui ont plus monté que d'autres. J'ai regardé les prix un peu partout à cette époque donc je peux comparer grossièrement. Et ce n'est pas forcément à Paris que les prix montent le plus. Il y a des endroits qui augmentent davantage sur certaines périodes pour des raisons spécifiques. Bien acheté et bien vendu, je ne sais pas. Je pense qu'on peut éventuellement bien acheter (sous entendu un peu en dessous du marché). C'est plus compliqué de "bien" vendre.
Ceci dit, tu as raison qu'une partie peut éventuellement et probablement aussi s'expliquer par la transaction elle-même, en dehors de la hausse du marché.
Je suis dans le quartier Necker. Selon la chambre des notaires, il a fait 28% en 5 ans Selon meilleurs agent, le 15ème n’a fait « que » +26% en 5 ans et +41% en 10 ans.
Sur 10 ans, ça ne fait que du +3,5%/an. Et dans mon quartier et mon immeuble, c’est moins. Je dirai +30% « seulement » en 10 ans par rapport à des historiques de vente
En fait, ce sont surtout la proche banlieue, les arrondissements de l’est et les immeubles de moindre standing qui ont le plus augmentés.
D’après meilleursagents, mon bien n’a fait que +21% ces 5 dernières années. Remarque, c’est bien pratique de changer l’estimation de 2015 en rajoutant 50k€ à posteriori (*), comme ça, sans rien dire.
Les notaires disaient que les prix à Pairs étaient vers 7800€ quand j’ai acheté. Aujourd’hui, ils disent 10700€. Est ce que ça fait plutôt 25% ou plutôt 40%? Je crois que « la question elle est vite répondue » 8)

(*) : En janvier 2016 :
Image

Par contre, quand on regarde aujourd'hui : En Janvier 2016 on était soi-disant à 275k€ :
Image

Et il n'y a pas qu'eux. Fait une recherche google par date en cherchant mi 2015. Tu verras que les prix n'ont rien à voir. Exemple : https://www.latribune.fr/vos-finances/i ... 68615.html

La vérité est que les prix ont explosé depuis mi 2015 à Paris et dans certains endroits sympa sans que le fondamental l'explique vraiment totalement. On peut juste dire que ce n'était pas assez cher avant (pourquoi pas, on était quand même à des niveaux beaucoup plus abordables/finançable qu'en 2012) ou que c'est trop cher maintenant.
Contrairement à ce que je lis beaucoup ici, les professionnels ont eu plutôt tendance à minorer la hausse de ces 5 dernières années.
Faut il continuer à acheter dans ces zones alors que d'autres zones ont moins augmenté et sont donc plus compétitives? Ca dépend ce qu'on cherche mais cela vaut le coup de se poser la question si l'achat n'est pas que spéculatif.
Sur la base bien des notaires d’île-de-france, le 15ème a augmenté de 25% du t3-2015 à 2020.
Il y a certainement des quartiers qui ont plus augmenté mais le 15ème a été relativement épargné.
En fait, j’aurai plutôt tendance à croire que les arrondissements les plus chers ont moins augmenté que les moins chers. Ces derniers ont également moins augmenté que des communes limitrophes boostées par de nouveaux transports
On est déjà à 28,5% entre T3 2015 et T1 2020. Quand ils publieront le T3 (les compromis actuels), on sera probablement à ~30-32% : https://basebien.com/PNSPublic/DocPubli ... rarrdt.pdf
Mais tu as raison que le 15 et le 16ième c'est "has been" et vieillissant pour beaucoup d'acheteurs. Ce n'est pas vraiment une question de "plus cher" ou "moins cher", c'est juste démodé. En 20 ans, le 16ième est passé d'un des arrondissements les plus chers et un arrondissement avec un prix moyen. C'est logique cela s'est dégradé (transport vieillissant par exemple) et tout repose sur ces acquis et sur la population "premium"/"l'entre soi" quand d'autres quartiers sont plus attrayants.
Mais cette logique ne se limite pas à Paris.
C'est pareil entre BB (qui est finalement un peu le prolongement du 16ième) vis à vis d'autres villes de proche banlieue par exemple à mon avis. Les dynamiques changent.
Je rajouterais même que le sud du 15ième s'est vraiment dégradé. Ce n'est pas vraiment un quartier que je conseillerais à une femme seule. C'est donc à mon avis assez logique que cela sous performe.
Modifié en dernier par Vincent92 le 03 août 2020, 20:47, modifié 1 fois.

jobserve75
Messages : 1001
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#30 Message par jobserve75 » 03 août 2020, 20:47

Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 20:35
jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 20:29
Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 19:22
jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 18:54


Je suis dans le quartier Necker. Selon la chambre des notaires, il a fait 28% en 5 ans Selon meilleurs agent, le 15ème n’a fait « que » +26% en 5 ans et +41% en 10 ans.
Sur 10 ans, ça ne fait que du +3,5%/an. Et dans mon quartier et mon immeuble, c’est moins. Je dirai +30% « seulement » en 10 ans par rapport à des historiques de vente
En fait, ce sont surtout la proche banlieue, les arrondissements de l’est et les immeubles de moindre standing qui ont le plus augmentés.
D’après meilleursagents, mon bien n’a fait que +21% ces 5 dernières années. Remarque, c’est bien pratique de changer l’estimation de 2015 en rajoutant 50k€ à posteriori (*), comme ça, sans rien dire.
Les notaires disaient que les prix à Pairs étaient vers 7800€ quand j’ai acheté. Aujourd’hui, ils disent 10700€. Est ce que ça fait plutôt 25% ou plutôt 40%? Je crois que « la question elle est vite répondue » 8)

(*) : En janvier 2016 :
Image

Par contre, quand on regarde aujourd'hui : En Janvier 2016 on était soi-disant à 275k€ :
Image

Et il n'y a pas qu'eux. Fait une recherche google par date en cherchant mi 2015. Tu verras que les prix n'ont rien à voir. Exemple : https://www.latribune.fr/vos-finances/i ... 68615.html

La vérité est que les prix ont explosé depuis mi 2015 à Paris et dans certains endroits sympa sans que le fondamental l'explique vraiment totalement. On peut juste dire que ce n'était pas assez cher avant (pourquoi pas, on était quand même à des niveaux beaucoup plus abordables/finançable qu'en 2012) ou que c'est trop cher maintenant.
Contrairement à ce que je lis beaucoup ici, les professionnels ont eu plutôt tendance à minorer la hausse de ces 5 dernières années.
Faut il continuer à acheter dans ces zones alors que d'autres zones ont moins augmenté et sont donc plus compétitives? Ca dépend ce qu'on cherche mais cela vaut le coup de se poser la question si l'achat n'est pas que spéculatif.
Sur la base bien des notaires d’île-de-france, le 15ème a augmenté de 25% du t3-2015 à 2020.
Il y a certainement des quartiers qui ont plus augmenté mais le 15ème a été relativement épargné.
En fait, j’aurai plutôt tendance à croire que les arrondissements les plus chers ont moins augmenté que les moins chers. Ces derniers ont également moins augmenté que des communes limitrophes boostées par de nouveaux transports
On est déjà à 28,5% entre T3 2015 et T1 2020. Quand ils publieront le T3 (les compromis actuels), on sera probablement à ~32% : https://basebien.com/PNSPublic/DocPubli ... rarrdt.pdf
Mais tu as raison que le 15 et le 16ième c'est "has been" et vieillissant pour beaucoup d'acheteurs. Ce n'est pas vraiment une question de "plus cher" ou "moins cher", c'est juste démodé. En 20 ans, le 16ième est passé d'un des arrondissements les plus chers et un arrondissement avec un prix moyen. C'est logique cela s'est dégradé (transport vieillissant par exemple) et tout repose sur ces acquis et sur la population "premium" et "l'entre soi" quand d'autres quartiers sont plus attrayants.
Mais cette logique ne se limite pas à Paris.
C'est pareil entre BB (qui est finalement un peu le prolongement du 16ième) vis à vis d'autres villes de proche banlieue par exemple à mon avis. Les dynamiques changent.
Je rajouterais même que le sud du 15ième s'est vraiment dégradé. Ce n'est pas vraiment un quartier que je conseillerais à une femme seule.
Il y a peut-être un manque d’intérêt pour certains quartiers parisiens mais pas que. Par exemple, le 8ème a faiblement augmenté par rapport aux autres.
Quant aux fondamentaux du 16ème, je les trouve plutôt bons mais ce n’est que moi : larges avenues, beaux immeubles...
Par ailleurs, mon quartier plutôt bien desservi par les transports et avec des commerces a aussi augmenté de seulement 28%, beaucoup moins que Bécon.
Je pense surtout à un lissage des prix.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10819
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: CR : Achat/vente quartier de bécon les bruyères à Asnières sur Seine

#31 Message par Vincent92 » 03 août 2020, 21:02

jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 20:47
Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 20:35
jobserve75 a écrit :
03 août 2020, 20:29
Vincent92 a écrit :
03 août 2020, 19:22
D’après meilleursagents, mon bien n’a fait que +21% ces 5 dernières années. Remarque, c’est bien pratique de changer l’estimation de 2015 en rajoutant 50k€ à posteriori (*), comme ça, sans rien dire.
Les notaires disaient que les prix à Pairs étaient vers 7800€ quand j’ai acheté. Aujourd’hui, ils disent 10700€. Est ce que ça fait plutôt 25% ou plutôt 40%? Je crois que « la question elle est vite répondue » 8)

(*) : En janvier 2016 :
Image

Par contre, quand on regarde aujourd'hui : En Janvier 2016 on était soi-disant à 275k€ :
Image

Et il n'y a pas qu'eux. Fait une recherche google par date en cherchant mi 2015. Tu verras que les prix n'ont rien à voir. Exemple : https://www.latribune.fr/vos-finances/i ... 68615.html

La vérité est que les prix ont explosé depuis mi 2015 à Paris et dans certains endroits sympa sans que le fondamental l'explique vraiment totalement. On peut juste dire que ce n'était pas assez cher avant (pourquoi pas, on était quand même à des niveaux beaucoup plus abordables/finançable qu'en 2012) ou que c'est trop cher maintenant.
Contrairement à ce que je lis beaucoup ici, les professionnels ont eu plutôt tendance à minorer la hausse de ces 5 dernières années.
Faut il continuer à acheter dans ces zones alors que d'autres zones ont moins augmenté et sont donc plus compétitives? Ca dépend ce qu'on cherche mais cela vaut le coup de se poser la question si l'achat n'est pas que spéculatif.
Sur la base bien des notaires d’île-de-france, le 15ème a augmenté de 25% du t3-2015 à 2020.
Il y a certainement des quartiers qui ont plus augmenté mais le 15ème a été relativement épargné.
En fait, j’aurai plutôt tendance à croire que les arrondissements les plus chers ont moins augmenté que les moins chers. Ces derniers ont également moins augmenté que des communes limitrophes boostées par de nouveaux transports
On est déjà à 28,5% entre T3 2015 et T1 2020. Quand ils publieront le T3 (les compromis actuels), on sera probablement à ~32% : https://basebien.com/PNSPublic/DocPubli ... rarrdt.pdf
Mais tu as raison que le 15 et le 16ième c'est "has been" et vieillissant pour beaucoup d'acheteurs. Ce n'est pas vraiment une question de "plus cher" ou "moins cher", c'est juste démodé. En 20 ans, le 16ième est passé d'un des arrondissements les plus chers et un arrondissement avec un prix moyen. C'est logique cela s'est dégradé (transport vieillissant par exemple) et tout repose sur ces acquis et sur la population "premium" et "l'entre soi" quand d'autres quartiers sont plus attrayants.
Mais cette logique ne se limite pas à Paris.
C'est pareil entre BB (qui est finalement un peu le prolongement du 16ième) vis à vis d'autres villes de proche banlieue par exemple à mon avis. Les dynamiques changent.
Je rajouterais même que le sud du 15ième s'est vraiment dégradé. Ce n'est pas vraiment un quartier que je conseillerais à une femme seule.
Il y a peut-être un manque d’intérêt pour certains quartiers parisiens mais pas que. Par exemple, le 8ème a faiblement augmenté par rapport aux autres.
Quant aux fondamentaux du 16ème, je les trouve plutôt bons mais ce n’est que moi : larges avenues, beaux immeubles...
Par ailleurs, mon quartier plutôt bien desservi par les transports et avec des commerces a aussi augmenté de seulement 28%, beaucoup moins que Bécon.
Je pense surtout à un lissage des prix.
C'est ce que je dis, c'était déjà le cas avant. L'arrondissement vit sur ses acquis et à plutôt tendance à se détériorer (infrastructure vieillissante par exemple). Quand d'autres sont dans une dynamique d'amélioration forte (les halles étaient un lieu très mal famé il n'y a pas tant de temps que cela). C'est ce qui explique qu'il n'y a pas un rattrapage mais un dépassement du 16ième par une bonne partie des autres arrondissements.
Mais tu as raison qu'il y a sûrement dans tous les cas une certaine uniformisation des prix quand on arrive au bout de la logique (c'est à dire que les prix sont tellement élevés que les gens préfèrent habiter ailleurs pour avoir un logement un minimum correct).
Et, il n'est pas idiot de penser qu'en cas de correction des prix, les bons quartiers (qui ne sont pas forcément ceux d'hier) résistent mieux.

Répondre