Négociation maison après refus

Compte rendus de visites et témoignages des membres du forum. Pas de revue de presse.
Répondre
Message
Auteur
PierreClem
Messages : 3
Enregistré le : 18 mars 2018, 21:22

Négociation maison après refus

#1 Message par PierreClem » 19 mars 2018, 09:48

Bonjour,

Ma femme et moi avons eu un coup de cœur pour une maison dans laquelle on se projette bien, pour un premier achat.
Après visite de sa part avec l'agence et contre-visite ensemble, nous avons posé une offre, qui a été refusée.

Petit historique :
Via des sites comme Castorus, nous avons repéré que la maison est en vente depuis début octobre dernier, soit un peu plus de 6 mois. Elle avait été mise à 260 000 €. 3 mois plus tard, elle a été baissée à 240 000. Puis 2 mois plus tard à 215 000. Puis il y a un mois ou deux, à 199 000. L'agence nous a affirmé que le propriétaire n'avait reçu aucune offre jusque là malgré pas mal de visites.
L'annonce est présente dans 3 agences depuis peu, le vendeur multiplie donc ses chances et accélère.
La maison était occupée par du locatif jusque novembre dernier.
Elle est vendue suite à héritage, les vendeurs sont les 4 enfants ("enfants", c'est un grand mot, ils sont nouveaux retraités).

Nous avons évalué les travaux, les annonces alentours, et décidé de faire une offre agressive par rapport à celle du vendeur, mais réaliste par rapport au marché. Nous avons proposé 140 000 €, prêts à négocier. Les travaux sont estimés à la louche à 60 000 € (mais avec de la famille dans le bâtiment et en faisant une bonne partie nous-même - voire en retirant ce qui n'est pas urgent, on peut aisément baisser grandement cette facture).

L'offre est donc envoyée, papier signé de notre part, avec condition suspensive d'évaluation de travaux de maçonnerie (non compris dans notre estimation) relatifs à une possible infiltration d'humidité dans les murs (maison en terre...).
Le propriétaire a indiqué à l'agence un refus sans plus d'explication qu'il trouverait mieux, ni retour de lettre pour nous, en précisant qu'en dessous de 180 000, ce n'était pas possible.
Nous demandons oralement à l'agence de négocier pour nous en montant à 150 000, voire 160 000 grand max.
La réponse arrive dans la journée, le propriétaire refuse toujours en précisant à l'agence qu'il ne descendrait pas en dessous de 189 000 €...
L'agence nous précise qu'il aurait des contre-visites dans la semaine d'autres agences, mais elle semble peu convaincu et pense qu'il grossit un peu le tableau.

Nous sommes donc un peu dépités de ces retours qui sont assez fermés à la discussion. Nous aurions aimé un vrai contact, voire une contre-offre, même haute, pour que l'on puisse commencer à discuter. Notre offre est certes basse, mais réaliste quand à la valeur de la maison.

Nous aimerions donc avoir quelques conseils sur la stratégie à adopter. Cette maison nous plait vraiment, et nous sommes prêts à monter jusque 170 000 en rognant sur les travaux (il y a pas mal de second œuvre mais pas de gros œuvre).
Mais bon, je ne voudrais pas paraître trop "pressé" et prêt à monter. J'aimerais qu'il propose quelquechose, obtenir une contre-offre, un début de discussion de la part du vendeur pour entamer une réelle négociation.
J'aimerais par exemple le convaincre de notre intérêt, que l'on est prêt à monter, mais je n'ai pas envie de trop lâcher sur notre prix de départ, en voyant sa fermeté, pour garder une marge de négociation.

À noter que depuis ce week-end, les annonces se multiplient : 5 sur SeLoger via 5 agences différentes, plus 1 sur LeBonCoin sans agence (donc nous avons son numéro de téléphone direct et cette annonce est à 2000 € de moins, sans les frais d'agence j'imagine).

J'ai plusieurs idées sans savoir par où m'orienter :
- Contacter directement le propriétaire et essayer de le rencontrer pour en discuter en direct ;
- Le relancer avec une nouvelle offre écrite (155, 160 ?) en espérant atteindre le prix à partir duquel il est prêt à commencer réellement négocier, sans bouffer direct notre marge de manœuvre ;
- Poser carte sur table, 170 000, non négociable, à prendre ou à laisser.
- Autre chose ?

Merci beaucoup d'avance, si vous avez des idées, des conseils, des retours d'expérience... !

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 10198
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Négociation maison après refus

#2 Message par clairette2 » 19 mars 2018, 10:54

Met toi à la place des vendeurs.
Tu leur proposes un prix très inférieur à leurs attentes. Et en plus avec condition suspensive. C est presque insultant et ça ne fait pas sérieux .
Cette maison a peut-être une importance affective pour eux, cela ne peut pas être négligé.
Tu as mal présenté les choses...
Ils relancent la vente, attends que du temps passe. Si elle n'est toujours vendue au début de l'été,et qu' elle vous plaît vraiment, refait une offre à un prix acceptable.
Modifié en dernier par clairette2 le 19 mars 2018, 11:01, modifié 3 fois.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27526
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Négociation maison après refus

#3 Message par Gpzzzz » 19 mars 2018, 10:58

T'as recu une contre offre elle était a 180k€ !!

Beone
Messages : 107
Enregistré le : 03 juil. 2015, 17:23

Re: Négociation maison après refus

#4 Message par Beone » 19 mars 2018, 11:27

Bonjour,

Votre offre était réaliste...
... de votre point de vue ! Les vendeurs en espéraient initialement 240 000. Ils acceptent de descendre à 199 000 en quelques mois. Ils ne sont pas prêt pour baisser de plus que ce qu'ils ont déjà fait et ça peut se comprendre.
Vous avez proposé trop bas pour le moment et vous êtes grillés auprès des vendeurs. Même en remontant à 180 000, ce n'est pas sûr qu'ils acceptent votre offre maintenant.
La meilleure solution c'est celle proposée par Clairette2: faire le mort pendant quelques mois et revenir avec une meilleure offre si ce n'est pas vendu. Essayer de continuer la négociation maintenant c'est risquer de bloquer plus la situation.

a+
Beone

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Négociation maison après refus

#5 Message par ddv » 19 mars 2018, 11:29

Personnellement, j'ai du mal à croire qu'une maison initialement affichée à 260K puisse se vendre 150K, hormis dans le cas d'une énorme surévaluation. Cela dit, s'il y a vraiment beaucoup de travaux, pourquoi pas.
Que dit une pseudo estimation via meilleurs agents ?
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 2325
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Négociation maison après refus

#6 Message par m.enfin » 19 mars 2018, 11:55

ici la phrase importante
PierreClem a écrit :Elle est vendue suite à héritage, les vendeurs sont les 4 enfants ("enfants", c'est un grand mot, ils sont nouveaux retraités)
260 000 / 4 = 65 k€ / indivis
170 000 / 4 = 42,5 k€ / indivi

dans le premier cas, ils rêvent de ca
Image
66322 €

dans le second, ils ont ca
Image
Zoe star wars @ 35900 €
+
Image
8 jours / 7 nuits De Papeete à bord du Paul Gauguin

dit, précédemment, ils ne sont pas mure
- attache familiale
- on va pas brader
- pas de frais de succession pour le moment

ils leurs faudra entre 2 et 3 ans pour atterrir (sauf si un anglais, un rêveur, un pigeon vient a porté de tir)
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Crapaud
Messages : 496
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: Négociation maison après refus

#7 Message par Crapaud » 19 mars 2018, 13:41

À mon avis, il n'y a pas grand chose à faire, à part attendre : c'est une succession, donc les vendeurs ne sont pas pris à la gorge (vente de confort).

En plus, vous revenez à la charge tout de suite après avoir fait une offre basse, donc ils savent que vous avez eu le courage de cœur et que vous êtes plus enclins à lâcher du lest. Du coup, ils n'ont aucun intérêt à être conciliants avec vous : tant qu'ils refusent et que vous rehaussez votre offre, ils sont gagnants. Je pense qu'ils attendent le moment où vous arrêtez de surenchérir pour commencer éventuellement à discuter.

En plus ils vous mettent la pression en évoquant des contre-visites (réelles ou non, tout est possible...).

La meilleure stratégie pour moi est de laisser tomber, sauf si vous êtes prêts à aligner le plus demandé par le vendeur. À mon avis, même s'ils étaient prêts à négocier le prix, après avoir dit à l'argent que vous mettiez au maximum 160k€, vous ne l'aurez pas à moins de 165/170: tous ont flairé le coup de cœur, donc en vous travaillant un peu, vous aller finir par céder...
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

Avatar du membre
roi.de.trefle
Messages : 1245
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Négociation maison après refus

#8 Message par roi.de.trefle » 19 mars 2018, 14:04

+1

Succession = vente de confort, donc tenter une énorme négociation dans ce contexte, c'était une erreur de débutant
Sursum corda

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Négociation maison après refus

#9 Message par ddv » 19 mars 2018, 14:06

roi.de.trefle a écrit :+1

Succession = vente de confort, donc tenter une énorme négociation dans ce contexte, c'était une erreur de débutant
Ca dépend. Il peut y avoir des engueulades entre les héritiers, certains ayant besoin d'argent, d'autres pas, certains voulant rapidement vendre pour récupérer un peu de pognon et se débarasser d'un bien qui ne les intéresse pas et d'autres gardant une valeur sentimentale de la maison.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18453
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Négociation maison après refus

#10 Message par EmileZola » 19 mars 2018, 14:08

Y'a trop d'écart là. Ca semble difficile.

vpl
~~+
~~+
Messages : 11665
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Négociation maison après refus

#11 Message par vpl » 19 mars 2018, 14:25

le truc de bas c'est que vous semblez partir des 200 000 proposés, desquels vous soustrayez les travaux que vous avez prévu. Quelle est la logique que peut entendre un vendeur là-dedans ?
Ça vient d'où vos 140 000 ? Comparaison d'autres ventes dans le coin ?

Si ils ont des visites évidemment qu'ils espèrent avoir une offre pas trop loin de leur prix.... Si elle vaut effectivement 140 000, ne vous fâchez pas avec eux, et attendez...

Avatar du membre
sim_v
Messages : 1219
Enregistré le : 22 oct. 2012, 13:59
Localisation : Bretagne

Re: Négociation maison après refus

#12 Message par sim_v » 19 mars 2018, 15:53

En tant que vendeur, il ne regarde que le prix. Les travaux pour la cuisine "beau-frère" et la salle de bain avec douche italienne "Beau-papa", il s'en tape et, pire, il ne souhaite pas la financer.
Vous avez tenté, vous avez perdu mais c'était prévisible. Vous avez juste préparé le terrain pour les suivants à 180kEUR !
Alors soit vous répétez votre erreur à 170kEUR, soit vous voulez cette maison et vous lâchez les 180kEUR.

Mais premier achat avec clause suspensive, c'est moyen comme dossier en plus !

rascasse76
Messages : 60
Enregistré le : 26 janv. 2013, 22:52

Re: Négociation maison après refus

#13 Message par rascasse76 » 19 mars 2018, 16:29

demander 30% de baisse + close suspensive a la ***.
Ou, comment braquer un vendeur a tout jamais
tant pis pour le coup de cœur.

lescargot
+
+
Messages : 2589
Enregistré le : 24 juin 2008, 16:40

Re: Négociation maison après refus

#14 Message par lescargot » 19 mars 2018, 17:44

bof, je pense que certains des héritiers poussent peut-etre ou probablement à la vente, et que l'AI a envie de toucher sa comm. Donc, l'histoire de la clause suspensive assez vague et sujette à interprétation était probablement un peu trop pour les vendeurs, mais si vous laissez tomber ce truc et que vous laissez faire l'AI, il arrivera peut-etre a convaincre les vendeurs de céder à 170k€ dans 3 mois, s'ils n'ont pas eu de meilleure offre entre temps.
A votre place je reviendrais à la charge auprès de l'AI en lui passant le message que vous laissez tomber les clauses suspensives et que vous comprenez que çà ne sera pas évident de convaincre les vendeurs, mais que s'il y arrive avant un certain temps à convenir avec lui, vous ne lui ferez pas faux-bon et qu'il aura sa comm. bien méritée dans ces conditions.
Lucius Cassius ille quem populus Romanus verissimum et sapientissimum iudicem putabat identidem in causis quaerere solebat 'cui bono' fuisset
ignorés : toto78

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Négociation maison après refus

#15 Message par ddv » 19 mars 2018, 18:27

Cette histoire donne l'impression que la maison a été estimée à 180k par les proprios qui se sont dits, on va essayer de vendre 260k, sait-on jamais.
Ça se vend pas -> on baisse par palier jusqu'à 200k.
Et 180k, je pense vraiment que c'est leur prix plancher, au cas où vraiment aucun acheteur ne serait intéressé par cette maison merveilleuse :mrgreen:
Alors, si quelqu'un réussit à la prendre en-dessous, chapeau 8)
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

dams13
Messages : 1123
Enregistré le : 25 nov. 2016, 16:51

Re: Négociation maison après refus

#16 Message par dams13 » 20 mars 2018, 16:12

roi.de.trefle a écrit :+1

Succession = vente de confort, donc tenter une énorme négociation dans ce contexte, c'était une erreur de débutant
Ca dépend, j'ai fait un coup de fusil sur une succession (3 héritiers aucun dans la région), achat d'un t5 avec parking cave garage a 180k alors que les cinq derniers t4 dans la résidence qui se sont vendus sont partis à 250k (sans le garage) les deux dernier t5 se sont vendu à 300k+ mais avec 2 place de parking.

PierreClem
Messages : 3
Enregistré le : 18 mars 2018, 21:22

Re: Négociation maison après refus

#17 Message par PierreClem » 21 mars 2018, 21:22

Merci à tous pour vos réponses.
C'est bien parce que nous sommes débutants en la matière et ne savons par encore bien nous positionner ni négocier que je demandais des conseils :wink:

L'agence n'a pas été surprise du tout par notre offre basse, au contraire, elle essaie de convaincre le propriétaire que son prix est surévalué. À la base, il l'était énormément. Pas pour rien que la maison est en vente depuis 6 mois dans un secteur où habituellement ça vend bien.
Nous avons bien entendu étudié le prix des maisons autour : avec travaux équivalents, ça ne se vend pas au dessus de 1000 €/m². Nous en proposons 1200 €/m² avec notre offre agressive. L'agence estime que le bien, s'il n'y avait rien à faire, ne devrait pas dépasser les 210 000 €. Hors il y a quand même pas mal à faire.

Mais, comme vous le dites, le vendeur ne le voit pas comme ça. Je le comprends tout à fait et ne souhaite pas l'insulter. D'ailleurs, je n'ai pas précisé mais j'avais joint à mon offre une lettre à son égard, avec exemples d'annonces alentour et estimation des travaux (seulement ceux nécessaires, bien sûr !) pour lui faire par d'une justification respectueuse de mon offre basse (par exemple, le bilan énergétique fait apparaître que l'électricité est à changer impérativement car dangereuse).

Ce qui ne m'avait pas enchanté, c'est qu'après notre offre écrite, l'agence nous a fait part de sa discussion avec lui mettant un plancher à 180 (dans la discussion ; ce n'est pas une contre-offre), puis remontant ce plancher lorsque nous proposons de négocier le prix.

Le conseil serait donc d'attendre un certain temps et de revenir vers lui avec une offre plus respectueuse.
Toute la question est dans le temps à laisser passer...
Ces 4 derniers jours, il a ré-actualisé son annonce en tant que particulier 2 fois sur LeBonCoin, en y ajoutant des visites à 360, etc. Le prix y est de 197 000, baissé donc de 2000 € par rapport aux annonces des agences (qui eux doivent plutôt approcher les 8-10 000). On a compté entre 5 et 8 agences sur le coup via SeLoger.

Il semble donc vraiment pressé même si peu enclin à se rendre compte de la vraie valeur de son bien, cela me paraît extrêmement long de laisser passer 3 mois, non ?
Comment estimer le temps à attendre avant de le recontacter sans le brusquer et tout bloquer ?
Nous sommes prêt, après pas mal de réflexion, à monter à 170 000 €. Mais ce sera notre extrême plafond au vue des travaux et de la valeur de la maison. Quel montant proposer raisonnablement pour l'inciter à revoir son prix à la baisse ?

Encore merci :)

Avatar du membre
Elowen
Messages : 373
Enregistré le : 17 juin 2013, 10:53

Re: Négociation maison après refus

#18 Message par Elowen » 22 mars 2018, 10:08

A ta place, j'attendrais fin avril, et proposerais 160.000.
D'expérience, ça ne sert à rien d'essayer de convaincre le vendeur, il ne t'écoutera pas car tu es acheteur, même si tu as la meilleure argumentation du monde.
Seul le temps peut jouer en ta faveur.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Négociation maison après refus

#19 Message par ddv » 22 mars 2018, 11:15

Il faut faire le mort, tout en ayant communiqué sur le fait que tu restes interessé par la maison, à un prix qui "reste à définir" et "raisonnable". Et attendre que le vendeur vienne manger dans ta main 8)
Ca peut marcher comme ça peut ne pas marcher 8)
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Crapaud
Messages : 496
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: Négociation maison après refus

#20 Message par Crapaud » 22 mars 2018, 12:16

Plus tu contactes le vendeur, plus tu lui montres que la maison t'intéresse ! Donc il est urgent de faire le mort.

À ta place, j'irais voir l'agent immobilier, et je lui dirais que vu l'attitude du vendeur, tu laisses tomber pour le moment la négo sur ce bien, et que l'AI te présente d'autres biens qu'il a en stock.

Parce qu'aujourd'hui, je ne suis pas sûr que l'AI est votre allié : lui aussi a senti le coup de cœur, et son intérêt et de vendre la maison. Il y arrivera d'autant mieux si le prix de vente est élevé, et vu votre comportement, vous n'êtes pas encore arrivés au bout des possibilités de financement.
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

canti
Messages : 603
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Négociation maison après refus

#21 Message par canti » 22 mars 2018, 14:45

Elowen a écrit :A ta place, j'attendrais fin avril, et proposerais 160.000.
D'expérience, ça ne sert à rien d'essayer de convaincre le vendeur, il ne t'écoutera pas car tu es acheteur, même si tu as la meilleure argumentation du monde.
Seul le temps peut jouer en ta faveur.

Entre 160 et 197k€, ça fait 20% de baisse. Cela ne me semble pas réalisable pour le moment. Dans cette tranche, il y aura, peut être, un acheteur qui pourrait faire une offre...

Avatar du membre
Elowen
Messages : 373
Enregistré le : 17 juin 2013, 10:53

Re: Négociation maison après refus

#22 Message par Elowen » 22 mars 2018, 21:31

canti a écrit :
Elowen a écrit :A ta place, j'attendrais fin avril, et proposerais 160.000.
D'expérience, ça ne sert à rien d'essayer de convaincre le vendeur, il ne t'écoutera pas car tu es acheteur, même si tu as la meilleure argumentation du monde.
Seul le temps peut jouer en ta faveur.

Entre 160 et 197k€, ça fait 20% de baisse. Cela ne me semble pas réalisable pour le moment. Dans cette tranche, il y aura, peut être, un acheteur qui pourrait faire une offre...
Je proposerais 160k pour obtenir une contre-offre, puisque Pierreclem est prêt à aller jusqu'à 170k...

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30113
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Négociation maison après refus

#23 Message par ignatius » 22 mars 2018, 22:07

Je ne comprends pas comment on peut avoir un coup de coeur, et proposer une offre si basse avec une clause suspensive.
Le coup de coeur était pour la maison, ou pour le prix que vous proposiez ?
Par ailleurs quand un vendeur est buté, il faut passer à autre chose.
Dans 2 semaines vous aurez un nouveau coup de coeur (on connait les primos), pensez y au moment de faire une offre raisonnable qui convienne aux deux parties.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

PierreClem
Messages : 3
Enregistré le : 18 mars 2018, 21:22

Re: Négociation maison après refus

#24 Message par PierreClem » 23 mars 2018, 07:22

Merci pour les conseils. Nous attendrons un mois ou deux ou une baisse de prix de l'annonce avant de revenir avec un prix plus raisonnable pour le vendeur.

ignatius, merci pour le dédain et mille excuses d'avoir ce si terrible status, que personne n'a jamais eu ici, de primo-accédant. Avec toutes les erreurs de débutants que cela implique. Effectivement, comme nous ne sommes pas des gens très réfléchis par définition : nous sommes prêts à nous ruiner sur un coup de cœur hebdomadaire et acheter une maison bien au delà du prix qu'elle vaut (ironie, bien entendu :roll: ).

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3918
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: Négociation maison après refus

#25 Message par flipper le dauphin » 23 mars 2018, 08:32

Il y a un trop grand ecart entre ce que vous etes prêt à proposer et ce que le vendeur est prêt à accepter.

Le conseil du jour, perdez pas votre temps et changez de maison.

Hickson49
Messages : 293
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Négociation maison après refus

#26 Message par Hickson49 » 23 mars 2018, 09:14

Vu les taux d'interets en ce moment, si les biens alentours sont a 1K euros le m2, c'est qu'il sont tous deja trop cher et que la region est a fuire.
Ton bien va continuer a perdre de la valeur a coup sur.

Tu a bien fait de faire ton offre a prix raisonnable. Dis toi bien que si ils avaientr trouve un autre moyen de faire plus d'argent avec ce bien, ca fait longtemps qu'ils l'auraient fait (mise en location, travaux de rafraichissement, etc...), tu es donc deja dans la pire des situations, celle de la vente de confort, avec des retraites.

Cette categorie de personne est la pour faire un max de ble, et a defaut de priver les autres d'en faire une bonne affaire, ils prefereront rester jusqu'a leur mort dans le denie plutot qu'offrir a l'economie nationale la moindre chance d'amelioration.

Imagine, toi en plus tu es un primo, de la vermine faineante et desargentee, tu ne vaut rien pour eux.

Dans leur cas, comme ce n'est pas une RP, ils vont payer des taxes sur la PV, donc en gros, ils ne vont pas s'emmerder pour faire un quelconque effort sur des travaux hypothetiques, et comme souligne ils ne desirent pas rogner sur la croisiere a tahiti, l'appart a nice ou le camping car de marcel.

Avec le coup de la csg, tu imagines bien que ca ne va pas arranger les choses.

Ta meilleure arme: vote aux elections locales pour le maire qui augmentera le plus les impots locaux (TF) et residence secondaire.
Hippopotameuuu a écrit :Pour un croûtard il n'y a pas de petite économie, il y a juste des économies, et toutes sont bonnes a prendre. La recherche d'économies ne s’arrête que quand commence la gratuité.

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 2325
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Négociation maison après refus

#27 Message par m.enfin » 23 mars 2018, 11:33

Yoppy, membre du forum avait bien expliqué la psycho des vendeurs suivant le marché (haussier / baissier)
j'ai retrouvé çà Qui compte acheter en 2010 ? et Les sites immobiliers enregistrent des audiences records
il y a des choses interessantes a lire,

si tu reviens dans 1 mois, ce sera pareil pour les vendeurs (tu es le seul intéressé, tu cherches à les enfler)
il leur faudra plusieurs propositions de personne différentes dans le même prix pour commencer a comprendre
si le prix proposé initialement (confirmé par les AI) est celui du marché, cette maison sera un "bien mort" dans 2 ou 3 ans
alors les vendeurs comprendront que LEUR prix n'est pas le bon
avant cela, c est peine perdu (y compris a cout de devis + découpage de petites annonces de bien équivalents)

reprend l'integrale de pl@zza,
souvent les émissions sont avec des vendeurs contraints (prêt relai, mutation, projet de demenagement proche des enfants, donc cout final bien cadré)
et même là, il a du mal a faire comprendre ce qu'est le prix du marché

alors pour une succession avec des vendeurs de confort, c'est peine perdu (avant plusieurs années)

ignatius t'as fait la version courte et désagréable,
nous sommes tous passé par là
Cocu : il vaut mieux être plusieurs sur une bonne affaire que seul sur une mauvaise.
:wink:
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2527
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Négociation maison après refus

#28 Message par Marie 94 » 23 mars 2018, 13:52

Cette maison vous plaît et vous avez envie de l’acheter. Sinon, vous ne serez pas là à demander conseil à des inconnus sur un forum. :wink:

Vous être prêt à faire une offre ferme à 170K. La question est : quand ? et comment ? Pour ma part, j’avais fait une offre osée comme vous sachant pertinemment qu’elle n’avait aucune chance d’aboutir. Ensuite, j’ai laissé couler 2 semaines en visitant d’autres maisons et j’avais refait une offre en rajoutant 10K à mon offre initiale. C’était une offre écrite valable 8 jours.

Vous rajoutez une 2ème mention sur le contrat avant-vente : Si le vendeur accepte cette proposition d’achat, un contrat avant vente devra être signé chez le notaire avant le JJ/MM/AAAA. A l’expiration de ce délai, la présente offre sera considérée comme nulle et non avenue.
Vous passez pour un acquéreur sérieux auprès de l’agent immo et des vendeurs. La 1ère offre n'est pas sérieuse ni sur le fond, ni sur la forme (je comprends que vous avez fait une offre orale).
Si les vendeurs acceptent votre offre à 170K, tant mieux. S’ils la refusent, tant pis. Au moins, vous aurez tenté. Qui ne tente rien, n’a rien.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30113
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Négociation maison après refus

#29 Message par ignatius » 23 mars 2018, 23:39

Tu es prêt à l'avoir pour 170 k€, tu as un coup de coeur et tu proposes 140 avec une clause suspensive. Y a quelque chose qui ne va pas.
Un primo c'est quelqu'un qui achète un bien.
Je crois que tu n'es prêt qu'à acheter un prix.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Crapaud
Messages : 496
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: Négociation maison après refus

#30 Message par Crapaud » 24 mars 2018, 00:57

ignatius a écrit :Tu es prêt à l'avoir pour 170 k€, tu as un coup de coeur et tu proposes 140 avec une clause suspensive. Y a quelque chose qui ne va pas.
Un primo c'est quelqu'un qui achète un bien.
Je crois que tu n'es prêt qu'à acheter un prix.
Pour le prix, y a la baraque avec ? :mrgreen:
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

IMMOLOLO
Messages : 347
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Négociation maison après refus

#31 Message par IMMOLOLO » 25 mars 2018, 21:20

@PierreClem

Après tout, rien ne t'empêche de faire une nouvelle proposition à 170 K€ . Au diable les principes à la c...
En tout cas tu ne risques rien à la faire et au moins aucun regret si ça ne passe pas !!!
c'est d'ailleurs ca le plus important.

Répondre