[La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

[La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#1 Message par Jack Palmer » 31 août 2009, 10:41

Note:
edit du 18/11
le titre initial de cette file :
[La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte
a été modifié afin de suivre dans une file unique les news relatives à cette industrie

----
Il ne s'agit pas d'un arrticle concernant l'immobilier, mais plutot l'économie en générale et celle de la Champagne en particulier. Il permet aussi de se faire une idée du contexte eco, c'est cette partie que je met en avant

Source: la tribune le 31/8 (pas vu d'auteur)
Vranken-Pommery accentue sa perte semestrielle

http://www.latribune.fr/entreprises/ind ... ielle.html
Perte semestrielle de 2,9 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année
...
Son chiffre d'affaires ne recule que de 8,9% ... contre une baisse de 30% environ pour le marché

:shock: 30% de baisse sur le marché du champagne... gloups

Jack
Modifié en dernier par Jack Palmer le 18 nov. 2009, 11:05, modifié 1 fois.
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
mikachu
~~+
~~+
Messages : 5089
Enregistré le : 14 mai 2009, 14:54

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#2 Message par mikachu » 31 août 2009, 10:44

moins de bonnes nouvelles = moins de consommation de champagne? :oops: :arrow:

Avatar du membre
Goose92
+
+
Messages : 2879
Enregistré le : 02 sept. 2006, 18:43
Localisation : 69

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#3 Message par Goose92 » 31 août 2009, 11:10

Moins de bateaux construits, donc moins de bouteilles fracassées.
Moins de logements construit, donc moins de crémaillères :)
Quelle surprise ! alors là les bras m'en tombent... (copyright inside)

Avatar du membre
immodijon
+
+
Messages : 2590
Enregistré le : 08 juin 2008, 22:24
Localisation : Dijon

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#4 Message par immodijon » 31 août 2009, 12:24

Ne rions pas: les ventes de Champagne sont l'un des meilleurs marqueurs de l'ambiance dans le milieu des affaires à l'échelon planétaire. J'avais lu un article là-dessus il y a qqs années. Une baisse de 30% est signe d'une très grande morosité.
re-propriétaire depuis 2009, désolé!

Avatar du membre
Immo-olé !
+
+
Messages : 2769
Enregistré le : 28 août 2008, 21:03

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#5 Message par Immo-olé ! » 31 août 2009, 13:29

immodijon a écrit :Ne rions pas: les ventes de Champagne sont l'un des meilleurs marqueurs de l'ambiance dans le milieu des affaires à l'échelon planétaire. J'avais lu un article là-dessus il y a qqs années. Une baisse de 30% est signe d'une très grande morosité.
Mais non, mais non, c'est la reprise, tout le monde le dit. :roll:
Le nouveau mot à la mode des AI : le frémissement. Ils l'appliquent à toutes les sauces, et ça va durer des années.
Avant la difficulté, c'était d'y croire. Maintenant la difficulté, c'est de patienter.

Satch
Messages : 263
Enregistré le : 16 janv. 2009, 13:30
Localisation : SO de Toulouse

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#6 Message par Satch » 31 août 2009, 14:45

De toute façon le champagne ce n'est que du mauvais vin blanc avec des bulles.

Mieux vaut un vrais bon vin.

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#7 Message par Jack Palmer » 31 août 2009, 16:12

Je lie ce post avec cet article du monde de decembre 08
viewtopic.php?f=4&t=49103&hilit=champagne
"champagne la fin des années fastes"....
En octobre, mois du gros des achats de Noël, ils sont catastrophiques : - 16,5 %, dont - 20,9 % pour les maisons de champagne et - 17,5 % pour les coopératives. Avec + 3,3 %, les champagnes de vignerons continuent d'augmenter. Sur dix mois, le repli s'élève à 4,9 % et on s'accorde à prévoir l'année 2008 dans le rouge, après deux décennies de croissance. La fête serait-elle finie
cela se confirme :|


La fin du post rejoint d'ailleurs le point évoqué par Satch
Satch a écrit :De toute façon le champagne ce n'est que du mauvais vin blanc avec des bulles.

Mieux vaut un vrais bon vin.
je ne change à rien à ma réponse de l'époque 8)

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
immodijon
+
+
Messages : 2590
Enregistré le : 08 juin 2008, 22:24
Localisation : Dijon

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#8 Message par immodijon » 31 août 2009, 19:38

Satch a écrit :De toute façon le champagne ce n'est que du mauvais vin blanc avec des bulles.

Mieux vaut un vrais bon vin.
Ça c'est encore plus vrai que le fait qu'il existe une bulle immobilière.
re-propriétaire depuis 2009, désolé!

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#9 Message par Jack Palmer » 02 sept. 2009, 14:12

http://www.lunion.presse.fr/index.php/c ... e_vignoble

L’union Epernay 02/09/08
Les vignerons attendent les rendements 2009 : Anxiété dans le vignoble
Par JGA et RH

Note : Il s’agit ici d'un article sur la négo du rendement (nb de kilo par hectare de vigne), pour les vignerons qui vendent du raison aux maisons de champagne, pas ceux qui "élèvent" leur vin.

Le sujet :
CELA fait plus d'un mois que le vignoble retient son souffle. Mais il faudra encore patienter quelques heures avant de connaître le niveau de rendement de la vendange 2009. Depuis hier déjà, les trois acteurs de l'interprofession - négoce, vignerons et coopératives - négocient âprement pour parvenir à un accord qui satisfasse tout le monde. Il faut dire que les enjeux sont de taille : baisse directe des revenus, manque de stock à venir pour les récoltants-manipulants, difficultés à amortir des investissements lourds si le rendement est trop bas
« Moi, j'ai fait le même travail qu'avant dans les vignes. Alors si les maisons vendent moins, c'est leur problème, pas le mien ! », témoigne ce petit propriétaire de vignes qui possède quelques ares dans la vallée de la Marne.
Mais la majorité des viticulteurs s'accorde aujourd'hui à penser que le niveau de rendement à 7 500 ha/kg, proposé lors de la première réunion du 22 juillet, ne sera jamais retenu. « Si c'était le cas, les petits vignerons qui vendent au kilo ne se relèveraient pas », entend-on dans le vignoble.
Problèmes de trésorerie
« Tout le monde sait qu'on sera sous les 10 000 kg/ha, et probablement autour de 9 500 kg/ha », avance Laurent Etienne, chef de cave chez Esterlin, à Mancy. Un rendement qui représenterait déjà une baisse de revenu de 30 % pour les vignerons.
Ah oui… 30% de revenu en moins pour les vignerons (non éleveur)… l’onde de choc se propage… je vous dit pas l'impact sur l'économie locale :( , quand à l'immobilier... :mrgreen:

jack
PS: edit. C en'est pas indiqué mais je pense qu'il n'y aura pas que le volume de raisin qui sera négocié mais également le tarif...
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#10 Message par Jack Palmer » 02 sept. 2009, 14:45

http://www.lunion.presse.fr/index.php/c ... nfidentiel

Toujours l'union... 8)
le 01/09/09
Vendanges 2009, le dossier confidentiel
http://www.lunion.presse.fr/index.php/c ... nfidentiel
La situation
La crise mondiale a entraîné une baisse des expéditions de champagne non anticipée en 2008 (-5 % en volume) et en 2009 (-23 % en volume sur les cinq premiers mois).
- Un déstockage important dans la chaîne de distribution aval, à hauteur d'au moins 30 millions de bouteilles, peut-être jusqu'à 60 millions de bouteilles d'ici à la fin de l'année.
- Le niveau des prix est en baisse sensible : apparition de premiers prix en grandes surfaces françaises en dessous de 10 €, parfois à 8,30 €.
Pour certains opérateurs qui n'ont plus la possibilité de recourir à l'endettement, les déstockages sont indispensables pour sauvegarder leur trésorerie, affectée par la baisse des expéditions.
Pour d'autres, ce n'est pas encore une obligation mais, dans l'intérêt de leur entreprise, ce sera une opportunité à ne pas laisser échapper.
Risque de "vidage" des stocks afin de récupérer la tresorerie... attention, le risque de baisse des prix sera alors tres fort, avec la spirale que vous imaginer facielment...
l'union en parle d'ailleurs:
La spirale déflationniste
Pour l'interprofession, il est impossible d'interdire le déstockage et de contrôler les prix de vente.
La seule manière de rompre la spirale déflationniste est de prendre des décisions qui améliorent les problèmes de trésorerie des vendeurs.
Une baisse du rendement aurait un effet positif sur la trésorerie des vendeurs, et donnerait un signal de rareté de l'offre sur le marché.
Les déstockages anticipés cesseraient et les potentiels déstockeurs conserveraient leurs volumes en attendant la remontée des prix. Selon l'étude, plus le rendement sera faible, meilleur sera l'impact sur les prix des expéditions
La spirale déflationniste.... carrement... quand à la mesure proposée elle ferait le bonheur des vendeurs de champagne, pas des producteurs de raisins
Le compromis
Les contraintes des « 10 000 kg/ha minimum » du vignoble et des « 8 000 kg/ha maximum » du négoce semblent inconciliables.
Seule une solution de compromis semble envisageable, qui consisterait à choisir un rendement 2009 entre : le plancher de 10 000 kg/ha du vignoble et le plafond de 8 000 kg/ha du négoce.
Une telle approche mènerait donc naturellement vers un accord de rendement 2009 tirable de l'ordre de 9 000 kg/ha. Mais pour la mission Erec, ce compromis, trop bas pour les vignerons, trop élevé pour les négociants, n'est pas bon.
cf l'article precedent : à 10 000kg:ha les vignerons (non-éleveur) perdent déjà 30% de revenu...

Jack
PS: Pour rappel dans mon bilan annuel j'avais déjà tiré la sonette d'alarme sur la filliale champagne...
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#11 Message par Jack Palmer » 02 sept. 2009, 14:49

Et pour finir, un lien vers l'article lié au précedent:
http://www.lunion.presse.fr/index.php/c ... le/345568/

L'avis du banquier
Force est de constater que les maisons qui ont tout placé sur les marchés à l'export et sur les cuvées haut de gamme sont touchées. Mais ce sont les livreurs de raisins qui risquent de souffrir. « Leur excédent brut d'exploitation (EBE) va diminuer de 50 %. Quant aux récoltants manipulanst ou coopérateurs, le phénomène pourrait être amplifié par la baisse des ventes et l'augmentation des stocks. Il faut également tenir compte des cotisations de la MSA, des annuités d'emprunts et des impôts. Environ 50 % des exploitations pourraient être confrontées à des difficultés. Bien sûr, les banques vont accompagner les moins autonomes. Cela fait un siècle qu'on s'occupe du champagne dans les bons et les mauvais jours. Donc on continue. »
no comment :|

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
Groumf
Messages : 1524
Enregistré le : 20 sept. 2007, 12:16
Localisation : Diffuse

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#12 Message par Groumf » 02 sept. 2009, 15:57

Le vin aussi

Les exportations de vins de Bordeaux s'effondrent
Le Point, 02/09/2009
Du 1er juillet 2008 au 30 juin 2009, les exportations de vins de Bordeaux ont chuté de 16 %. Un "retournement brutal de la situation s'est opéré sur le dernier trimestre 2008

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#13 Message par Jack Palmer » 02 sept. 2009, 16:18

yes le vin est touché les spiritueux aussi...

les echos 27/8/09 sur base AFP
http://www.lesechos.fr/info/agro/afp_00 ... mestre.htm
Vins et spiritueux : les exportations ont chuté de près de 25% au premier semestre
Les exportations françaises de vins et spiritueux ont chuté de près de 25% au premier semestre 2009 par rapport à la même période 2008 en raison de la crise mondiale, selon un communiqué de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS) publié jeudi.
Tous les types de vins et de spiritueux sont touchés par cette dégringolade qui a atteint 24,6% à 3,28 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année.
Ce résultat "laisse présager une année 2009 en fort recul" pour atteindre un résultat proche de celui de 2004 (7,6 milliards d'euros), selon la FEVS.
Cette dernière mise toutefois sur le second semestre, au cours duquel se font généralement l'essentiel des ventes, pour limiter la baisse sur l'année à environ 20%.
Produit haut de gamme, le champagne est particulièrement touché, en repli de 41,1% en volume et 45,2% en valeur.
Les vins reculent fortement, aussi bien en volume (10,5%) qu'en valeur (19%) à 1,8 milliard d'euros. Les vins AOC sont les plus touchés, en repli de 18,8% en volume et de 24,2% en valeur.
D'autres chiffres pour le champagne... 45% en valeur... (a prendre avec des pincettes tout de même... l'article ne dit pas exactement sur quelle période) en tous cas la pente est clairement à la baisse et violement!

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

J.P
Messages : 966
Enregistré le : 01 mars 2007, 04:55
Localisation : 92

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#14 Message par J.P » 02 sept. 2009, 16:23

le vranken est bien trop vert, je vous conseille le vesselle un bon rapport qualité/prix,
pour les grands crus ils ont perdu leurs terroirs en jouant avec les pesticides
qui asphyxient les sols et font remonter les racines, tant pis pour eux

http://www.equipages-en-bourgogne.com/i ... ide_fr.pdf

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5749
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#15 Message par goinfrimmo » 03 sept. 2009, 14:18

Juste retour des choses: ils se sont sucrés à mort pendant la période d'exubérance irrationnelle des marchés (moult reportages M6esques à l'appui). :evil:
Témoignage perso. Ma moitié organise un apéro sympa. Elle va chez le caviste très connu qui lui propose 3 bouteilles pour 90€. Ecoeurée, je lui ai conseillé de se rabattre sur le Vouvray. Au moins ça ne donne pas mal à la tête. :lol:

jojo45
Messages : 11
Enregistré le : 31 août 2009, 13:15

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#16 Message par jojo45 » 04 sept. 2009, 07:02

Un bon blanc (style Sancerre) peut très bien faire l'affaire !

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#17 Message par Jack Palmer » 21 oct. 2009, 09:25

Je complete cette file (devenue avec le temps le suivi de l'actualité economique de l'industrie viticole)

http://www.lunion.presse.fr/index.php/c ... s_connexes
L'union le 21/10 pas d'auteur vu

Champagne / L'optimisme très relatif des entreprises connexes
MARNE. La CCI de Reims-Épernay vient de sortir sa première lettre concernant les activités des entreprises connexes au champagne, désormais surnommées les « Connexes ». Cette lettre a permis de faire un point de conjoncture.
Celle-ci est jugée « mauvaise » par près d'un chef d'entreprise sur deux (48 %) et « bonne » par seulement 2 %. Comparé à l'ensemble des chefs d'entreprise locaux, les entreprises connexes jugent la conjoncture de façon plus modérée. En effet, ils sont 53 % dans la Marne et 58 % en Champagne- Ardenne à la juger « mauvaise », et 7 % (Marne et Champagne-Ardenne) à la trouver « bonne ». Avec 60 % des chefs d'entreprise déclarant la conjoncture « mauvaise », c'est le secteur des consommables qui perçoit la situation le plus négativement.
sans appel...
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#18 Message par Jack Palmer » 05 nov. 2009, 13:54

La bouteille de champagne à moins de dix euros affole les producteurs

Liberation ce jour sur base AFP

http://www.liberation.fr/economie/01016 ... cteurs?y=1
Les professionnels du champagne craignent que de nombreux opérateurs, touchés par la crise, acceptent de brader leur produit à la grande distribution pour renflouer leur trésorerie. «Il y a dans la profession des personnes extrêmement endettées, alors la tentation de casser les prix est forte, mais vendre en deçà du seuil de rentabilité n'a aucun intérêt, d'autant que cela risque à terme d'atteindre également la valeur symbolique du champagne», estime Dominique Pierre, le PDG du centre vinicole Nicolas Feuillatte, la plus grande coopérative de la Champagne. Les viticulteurs ont, en effet, subi une chute des ventes de 19% au premier semestre et leurs stocks ont gonflé à près d'1,2 milliard de bouteilles en 2009.
Ventes de bouteilles à 10 euros.. produits bradés... personnes extrêmement endettées... tentation de casser les prix est forte... une chute des ventes de 19%... ont gonflé à près d'1,2 milliard de bouteilles en 2009

ouahhhhhh!!!!! si c'est pas une crise ça!
Paul-François Wranken, le PDG du groupe Wranken-Pommery, a de son côté expliqué : «La crise que nous traversons est conjoncturelle. Elle n'est pas liée à la consommation mais bien un à un problème de déstockage».
ben voyons... la crise n'est pas liée à la consommation... avec une baisse des ventes de 19%?

jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Cedric1973

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#19 Message par Cedric1973 » 05 nov. 2009, 14:01

L'intérêt du vin comme le Champagne, c'est que ça peut se vendre plus tard, plus cher...

Je ne me fais pas de soucis pour le secteur.

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#20 Message par Gei » 05 nov. 2009, 14:11

Je compte sur toi pour renforcer, Cédric, et puis je suis sûr que tu as une cave assez grande pour contenir 1.2 milliards de bouteilles... :mrgreen:

Cedric1973

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#21 Message par Cedric1973 » 05 nov. 2009, 14:13

Acheter au son du canon, vendre au son du violon.
Celui qui a compris ça...

fleurette
Messages : 49
Enregistré le : 07 sept. 2008, 19:50

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#22 Message par fleurette » 05 nov. 2009, 14:30

les vignerons ont profité comme beaucoup de plusieurs années de pléthore, ils se sont remplis les poches, ont achetés voiture de luxe, bateau, appartement, maison ..... jen passe . S'ils ont été aussi prévoyants que dépensiers, on n'a pas besoin de les plaindre.

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#23 Message par Jack Palmer » 05 nov. 2009, 14:33

Cedric1973 a écrit :L'intérêt du vin comme le Champagne, c'est que ça peut se vendre plus tard, plus cher...

Je ne me fais pas de soucis pour le secteur.
Si les acteurs peuvent attendre oui. le produit en lui même étant facilement stockable (pas indefiniment non-plus, mais bon suffisament pour laisser passer une crise de 5 ans)

S'il ne peuvent pas on referra une 5° crise du champagne, avec le classique :
destockage massif et baisse des prix, disparitions d'acteurs...

Regarde l'article du premier septembre de l'union baptisé "La spirale déflationniste
" ainsi que les articles sur les producteurs endettés

Suivant de pres ce marché je me fais beaucoup de soucis. Un peu comme les acteurs de ce marché -que je cotoie- et qui s'en font pour eux même

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#24 Message par Jack Palmer » 05 nov. 2009, 14:35

fleurette a écrit :les vignerons ont profité comme beaucoup de plusieurs années de pléthore, ils se sont remplis les poches, ont achetés voiture de luxe, bateau, appartement, maison ..... jen passe . S'ils ont été aussi prévoyants que dépensiers, on n'a pas besoin de les plaindre.
Pas trop les bateaux du coté de Reims... en tout cas pas ammarés sur le canal 8) par contre les 4X4, grosses maisons, depenses de "frime"... clairement.
Et souvent à crédit pour les plus petits!
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5749
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#25 Message par goinfrimmo » 06 nov. 2009, 13:13

Il faut combien d'employés pour gérer un sur-stock d'1,2 milliards de bouteilles. :!: :shock:
Wikipedia a écrit :La production annuelle s'établit autour de 2,5 millions d'hectolitres, soit à peu près 350 millions de bouteilles par an. Elle avait baissé lors de la campagne 2001/2002 pour remonter à 2,4 Mhl en 2002/2003.

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#26 Message par Jack Palmer » 06 nov. 2009, 13:26

goinfrimmo a écrit :Il faut combien d'employés pour gérer un sur-stock d'1,2 milliards de bouteilles. :!: :shock:
Wikipedia a écrit :La production annuelle s'établit autour de 2,5 millions d'hectolitres, soit à peu près 350 millions de bouteilles par an. Elle avait baissé lors de la campagne 2001/2002 pour remonter à 2,4 Mhl en 2002/2003.
Si ta question concerne le stockage la réponse est : très peu.
les caves champenoises sont grandes, le cout de stockage en cave est marginale. Une fois la bouteille entreposée elle peux y rester des années sans problème. Il n'y a pas de manip (même si quelqu'un doit regulièrement passer verifier qu'il n'y a pas de problème)

Au besoin les coopératives font construirent de nouveaux entrepots (les coop n'ont pas forcement acces aux caves creusées dans les crayeres). Pour elles c'ets peut-être plus génant.

Ce qui coute cher c'est le cout de production qui n'est pas transformé en revenu...

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5749
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#27 Message par goinfrimmo » 09 nov. 2009, 13:05

Ici, j'ai trouvé ça:
4 765 récoltants expéditeurs
STOCK (au 31/07/2008) 1 215 millions de bouteilles (réserve individuelle incluse)
CHIFFRES D'AFFAIRES 2008 4,4 milliards d’euros dont 2,2 à l’export
Soit 923K€/récoltant ou 251.000 bouteilles / récoltant.
Bon, j'arrive pas à me rendre compte en fait. :|

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#28 Message par Jack Palmer » 09 nov. 2009, 13:18

goinfrimmo a écrit :Ici, j'ai trouvé ça:
4 765 récoltants expéditeurs
STOCK (au 31/07/2008) 1 215 millions de bouteilles (réserve individuelle incluse)
CHIFFRES D'AFFAIRES 2008 4,4 milliards d’euros dont 2,2 à l’export
Soit 923K€/récoltant ou 251.000 bouteilles / récoltant.
Bon, j'arrive pas à me rendre compte en fait. :|
te rendres compte de quoi? je ne comprends pas trop ton post.
Cherches tu à avoir une idée du volume des stocks rapportés à la vente annuelle?

la recolte annuelle (d'apres le meme site) est de :
405 millions de bouteilles
En gros 3 ans de stocks

C'est tres variable car dans ces 4 765 recoltants il y a quelques grandes maisons et beaucoup de petits producteurs + les coopératives. Pas facile de repartir les stocks entre eux... je connais des petites coop avec 7 ans de stock

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Zorgus
Messages : 1071
Enregistré le : 10 sept. 2007, 11:09
Localisation : sans

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#29 Message par Zorgus » 09 nov. 2009, 13:48

Ma mère travaille dans une maison de champagne et elle a augmenté ses tarifs de 30% en 2009. Donc en même temps ca compense les :
30% de baisse sur le marché du champagne
NO FUTURE

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5749
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#30 Message par goinfrimmo » 09 nov. 2009, 14:19

Jack Palmer a écrit :te rendres compte de quoi? je ne comprends pas trop ton post.
Ben, je travaille dans l'industrie consumer, mais on n'a pas du tout ces ordres de grandeur, en particulier le rapport "nb d'articles géré par employé". Ceux-là sont proprement hallucinants. Ou alors il y a beaucoup de petites mains qui sont cachées dans des trous. :lol:

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Champagne - Vranken accentue perte

#31 Message par Jack Palmer » 09 nov. 2009, 14:27

goinfrimmo a écrit :
Jack Palmer a écrit :te rendres compte de quoi? je ne comprends pas trop ton post.
Ben, je travaille dans l'industrie consumer, mais on n'a pas du tout ces ordres de grandeur, en particulier le rapport "nb d'articles géré par employé". Ceux-là sont proprement hallucinants. Ou alors il y a beaucoup de petites mains qui sont cachées dans des trous. :lol:
attention "recoltant" signifie "vigneron"... ou "proprietaire recoltant"si tu préfères, on a jamais dit qu'il était seul!!

Pour revenir à l'aspect "nb d'articles géré par employé". C'est une production de masse, un peu comme si tu calculais le nombre de betrave par agriculteur...

les "petites mains", servent pour :
l'entretien de la vigne (en gros le recoltant, parfois un ou deux ouvriers)
les vendanges (il y en a beaucoup, mais elles n'apparaissent pas dans ces stats)
pour la vinification il n'y a pas tellement de main d'oeuvre, soit c'est une coop, soit c'est une maison et dans les deux cas rapporté au volume cela n'a pas tellement d'incidence
Quand à la manipulation des bouteilles afin de le champeniser (on tourne d'un quart tous les jours pendant plusieurs mois, en inclinant la bouteille), l'immense majorité est faite par des machines

la viticulture est une industrie, n'oublies pas cela

jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#32 Message par Jack Palmer » 18 nov. 2009, 11:06

http://www.lunion.presse.fr/index.php/c ... 10_et_2011

Raisin pas cher payé / Une crise en 2010 et 2011
L’union le 17/11/09 par J.-F.SCHERPEREEL

Mais le sujet du jour concerne les vignerons. Telle cette propriétaire de vignes qui avoue perdre « 70 000 € » à la dernière vendange. Finis les travaux prévus dans la maison. Ou cet autre qui produit du champagne et vend une partie de sa récolte : moins 30 % de revenus. Etc.
Au comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC), on confirme. Sur les 15 000 vignerons répertoriés et 20 000 déclarants, plus de 10 000 vendent leur raisin. Quelques centaines d'autres possèdent des vignes mais exercent une autre activité. Le raisin est donc une source de revenus complémentaires.
L'an dernier, les vignerons avaient récolté 12 400 kg, plus 1 200 kg de « déblocage ». Soit 13 600 kg. Cette année, non seulement le volume a baissé à 9 700 kg, mais en plus, le prix a baissé de 4 %. Autrement dit, la baisse de revenus atteint les 40 %.
ce qui correspond bien au articles precedement postés dans cette file sur la baisse du prix du raison pour les viticulteurs qui ne sont pas "éleveurs" (et donc vendent à des coopératives / maisins qui elles font le vin)
Effet « dominos » dès l'an prochain

Cela dit, 4 fois par an, un beau chèque arrivait dans les boîtes aux lettres. Dès le lendemain, les concessionnaires de berlines allemandes et les horlogers-bijoutiers voyaient arriver leurs clients. Mais aussi les fournisseurs d'utilitaires, le bâtiment, etc.
L'effet « dominos » risque donc de se produire à partir de 2010, et, pronostiquent les spécialistes, sans doute pour deux ans.
L'an prochain, on s'attend aussi à de nombreuses « mutations » de petites parcelles de vignes. En revanche, précise un notaire, l'immobilier local ne devrait pas souffrir trop : les immeubles rémois seraient plutôt prisés par les agriculteurs des Ardennes et de l'Aisne. Les vignerons rémois seraient davantage attirés par Paris et les Dom-Tom pour la défiscalisation.
Pfff… excusez moi c’est nerveux… :mrgreen: :lol: :lol: :lol: les revenus des viticulteurs vont baisser de 40% et il n’y aura pas d’impact sur l’immobilier local en pleine deconfiture… Merci aux notaires du coin pour cette brillante analyse… :mrgreen: et l’argent des familles de vignerons qui allaient chez les vendeurs de berlines de luxe il finissait où ? et les cheques aux enfants ? et les locations « locales » ? (tous les vignerons ne defisclisent pas dans les DOM)
Hormis les retombées sur le commerce local, le grand danger est de tuer la poule aux œufs d'or. Les plus coincés des vignerons ou des négociants seront tentés de vendre le champagne moins cher… Et de tirer toute la filière vers le bas. Ça risque de chauffer dans l'interprofession.
Ah…. Risque de déstockage en masse et d’effondrement des prix… sans blague ?

une cinquimee crise du chamapgne ? (qui ont TOUTES commencées ainsi)?

jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#33 Message par Jack Palmer » 18 nov. 2009, 11:10

http://www.lunion.presse.fr/index.php/c ... _100_euros
Le Dom-Pérignon à moins de 100 euros
L’union epernay, pas vu d’auteur
Moins de dix euros, moins de neuf euros, moins de huit euros, on pinaille, on pinaille… Si Auchan (à Béthune et à Maubeuge dans le Nord) a sorti sa bouteille de champagne à sept euros, il s'agit là encore de quelques palettes de vins sur lattes.

Champagne à 7 euros… meme en faible quantité j’ai bien l’impression que le destockage commence de plus en plus fort… (a mon avis c'est une daube... :x )
voici la Dom-Pérignon (groupe LVMH) à moins de cent euros. Un millésime 1999 à 85,10 euros au lieu de 129 euros. 34 % de ristourne. Voilà la crise du champagne réellement concrétisée.
Exemple tres symbolique, mais revelateur, le haut de gamme chute…
Et pourtant qui jettera la première pierre. On critique son voisin car il a baissé le prix de sa bouteille de quelques euros. Mais comment faire face à un stock qui n'en finit pas de gonfler, une trésorerie qui baisse et des paiements de kilos de raisins toujours et encore à payer.
Une légere pression fiancière ? A lier à l’article precedent, des revenus en baisse de 40%
La vraie question, c'est de savoir à partir de quand ces prix vont remonter.
Ah oui ? Quand la crise sera finie… Bon courage les gars…

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Zorgus
Messages : 1071
Enregistré le : 10 sept. 2007, 11:09
Localisation : sans

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#34 Message par Zorgus » 18 nov. 2009, 11:15

Je le dis et je le répète Jack, ma mère a augmenté ses tarifs de 30% cette année, alors il est facile d'encaisser ces -34% dans ce cas !

Elle ne travaille pas chez Moet mais dans une grande maison de champagne. Tu habites Rilly je crois ? Elle est non loin de toi, juste derrière la montagne de reims.
NO FUTURE

claudicus
Messages : 669
Enregistré le : 23 juin 2005, 19:31
Localisation : Rennes

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#35 Message par claudicus » 18 nov. 2009, 11:29

Et dire qu'en Mars 2008,

http://www.wineatlas.net/fr/2008/03/14/ ... ation.html
Quarante nouvelles communes vont pouvoir être intégrées à la très convoitée aire d'appellation champagne, après le "feu vert" donné jeudi par l'INAO, une mesure destinée à satisfaire la demande grandissante de cette boisson dans le monde.

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#36 Message par Jack Palmer » 18 nov. 2009, 11:42

Zorgus a écrit :Je le dis et je le répète Jack, ma mère a augmenté ses tarifs de 30% cette année, alors il est facile d'encaisser ces -34% dans ce cas !

Elle ne travaille pas chez Moet mais dans une grande maison de champagne. Tu habites Rilly je crois ? Elle est non loin de toi, juste derrière la montagne de reims.
salut,

on ne parle pas de la même cible : ici on parle des viticulteurs non eleveurs, les retours directs que j'ai me confirment cette info

Quand aux grandes maisons je ne sais pas si elles se portent si bien que ça (même s'il y a des variations d'une maison à une autre), entre la baisse des ventes et celles des prix, il n'est pas sur que la météo soit au beau fixe

PS: non je n'habite pas rilly, en fait je n'habite nulle part, je suis virtuel 8) c'est l'avantage d'être un detective privé de BD
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

denz

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#37 Message par denz » 18 nov. 2009, 12:01

Ca fait plus de 10 ans que les prix augmentent d'une maniere totalement délirante. Z'ont meme poussé le vice jusqu'a planté de la vigne dans les chemins de passage pour augmenter la production.
En plus pour faire du Champagne ils font pisser la vigne.

Bref z'avaient qu'a mettre des sous de coté ces bonnes années et arrêté de faire nainwak.

Idem pour les producteurs de foie gras.

Greed is good mais in fine ça fait boum et c'est sain.

yazman
Messages : 825
Enregistré le : 01 oct. 2009, 17:53

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#38 Message par yazman » 18 nov. 2009, 15:55

Je vais pouvoir vous confimer ou vous infirmer après noël.

Mon beau-père est un petit producteur de champagne...
Comme il a un clientèle de proximité assez fidèle et que il vend aussi des bouteilles son chiffre devrait moins souffrir. Avoir...

Il m'a glissé que pour l'instant il était exactement pareil que 2008 tout en disant on verra après noel...


yaz

Frigitt (T3-2011) - [Sommet bulle] : France : 1.82, Province : 1.7, IDF : 2.11, Paris : 2.53
Frigitt (T3-2013) : France : 1.7, Province : 1.6, IDF : 1.85, Paris : 2.4

Avatar du membre
JohnLord
-++
-++
Messages : 4870
Enregistré le : 21 avr. 2009, 15:11
Localisation : Au sommet

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#39 Message par JohnLord » 18 nov. 2009, 16:04

yazman a écrit :Je vais pouvoir vous confimer ou vous infirmer après noël.

Mon beau-père est un petit producteur de champagne...
Comme il a un clientèle de proximité assez fidèle et que il vend aussi des bouteilles son chiffre devrait moins souffrir. Avoir...

Il m'a glissé que pour l'instant il était exactement pareil que 2008 tout en disant on verra après noel...


yaz
Aube ou Marne (Reims ou Epernay)?
116233

Avatar du membre
essapapote
Messages : 174
Enregistré le : 04 déc. 2007, 17:46
Localisation : Martineaubry Land

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#40 Message par essapapote » 18 nov. 2009, 16:53

Du champagne Duval Leroy à -50 %, du caviar d'Aquitaine à -30 %, a part ca tout va très bien. La situation économique est très saine. Tous les clignotants de l'économie sont au vert (à mon avis nos dirigeants sont daltoniens)

http://www.bestmarques.com/NET/categori ... /index.htm

yazman
Messages : 825
Enregistré le : 01 oct. 2009, 17:53

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#41 Message par yazman » 18 nov. 2009, 16:57

JohnLord a écrit :
yazman a écrit :Je vais pouvoir vous confimer ou vous infirmer après noël.

Mon beau-père est un petit producteur de champagne...
Comme il a un clientèle de proximité assez fidèle et que il vend aussi des bouteilles son chiffre devrait moins souffrir. Avoir...

Il m'a glissé que pour l'instant il était exactement pareil que 2008 tout en disant on verra après noel...


yaz
Aube ou Marne (Reims ou Epernay)?
Reims

Frigitt (T3-2011) - [Sommet bulle] : France : 1.82, Province : 1.7, IDF : 2.11, Paris : 2.53
Frigitt (T3-2013) : France : 1.7, Province : 1.6, IDF : 1.85, Paris : 2.4

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8376
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#42 Message par neron » 18 nov. 2009, 22:23

essapapote a écrit :Du champagne Duval Leroy à -50 %
http://www.bestmarques.com/NET/categori ... /index.htm
Ils sont hyper cher. C'est de la daube se site :

Du Duval au prix de la Veuve Cliquot avant reduc: 200 francs/ 75 cl. :lol: :lol:
- http://www.auchandirect.fr/frontoffice/index/recherche/
- http://www.ooshop.com/ContentNavigation ... RS_INDEX=7

Allez zou poubelle. En 2002 une bouteille de bon c"était 120 frs

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 12991
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#43 Message par fabriceb » 18 nov. 2009, 22:32

Oui, c'est vrai que le prix de départ est gonflé (25/bt); par contre, le prix d'arrivée pouvait interesser (ca fait 13 la bouteille).
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#44 Message par Jack Palmer » 24 nov. 2009, 15:16

http://www.lunion.presse.fr/index.php/c ... nc_d_essai

Les champagnes à moins de dix euros au banc d'essai

L’union, ce jour par Sophie Claeys-Pergament


Je passe sur la partie du début,
Si ces champagnes n'ont pas de défauts, il ne faut pas rêver, la bonne affaire n'est pas synonyme de très bons vins.
Cette partie m’intéresse plus :
D'abord un petit rappel pour relativiser :
On trouvait déjà des bouteilles à dix euros au mois de décembre 2007
...
Alors qu'est-ce qui a vraiment changé
Avec ces quelques mots, la messe était dite. « En fait, ce sont des transactions qui se font rapidement sans délai de paiement. Une palette contre un chèque. » Avec la chute des expéditions (-13, %), la situation ne s'est pas arrangée. Loin de là. Le besoin de cash se fait sentir. Le paiement du raisin et les cotisations MSA n'attendent pas. « Certains négociants possèdent des stocks énormes et ont besoin d'argent rapidement. Au lieu d'aller à la banque, ils vendent 5 000 à 10 000 bouteilles à bas prix. Cela permet d'engendrer efficacement de la trésorerie. Le marché des premiers prix descend. C'est normal, c'est la loi de l'offre et de la demande. »
...
D'autres moins plus petits et plus discrets entrent également dans cette bataille des prix. À cette guerre de la bulle, on arrive ainsi à 7 euros la bouteille de champagne à Auchan Maubeuge début du mois de novembre. La bouteille à moins de cinquante francs. Le cauchemar de la crise des années 90 est bien réel.
...
"Le cauchemar de la crise des années 90 est bien réel"
...
va on tranquillement vers une nouvelle crise du champagne? j'en ai bien l'impression...

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#45 Message par Gei » 24 nov. 2009, 17:48

Juste avant les fêtes : si c'est pas du timing, ça ! ;)

Vous m'en mettrez deux palettes, avec un ruban, c'est pour offrir ! :mrgreen:

Avatar du membre
GuGus54
-++
-++
Messages : 3954
Enregistré le : 21 sept. 2009, 11:29

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#46 Message par GuGus54 » 24 nov. 2009, 17:52

neron a écrit :
essapapote a écrit :Du champagne Duval Leroy à -50 %
http://www.bestmarques.com/NET/categori ... /index.htm
Ils sont hyper cher. C'est de la daube se site :

Du Duval au prix de la Veuve Cliquot avant reduc: 200 francs/ 75 cl. :lol: :lol:
- http://www.auchandirect.fr/frontoffice/index/recherche/
- http://www.ooshop.com/ContentNavigation ... RS_INDEX=7

Allez zou poubelle. En 2002 une bouteille de bon c"était 120 frs
Si vous avez des bons plans pour les emplettes de champagnes, je suis tout ouï
defrance69 a écrit :Quand on fait un mauvais usage de sa liberté, il ne faut pas s'étonner ensuite de s'en voir priver...

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#47 Message par Jack Palmer » 02 déc. 2009, 10:20

Debut d'article visible sur les echos (editions abonnées donc non visible)

Mais l'intro donne à mon avis une bonne idée...

http://www.lesechos.fr/info/analyses/02 ... a-brut.htm

Source les echos (30/11 ou 1/12?) pas vu d'auteur
ultra-brut
La réalité est comme une bulle de champagne : elle éclate en remontant à la surface. Un an et demi déjà que les résultats de Laurent-Perrier , la quatrième maison champenoise, pétillent de moins en moins, mais les six derniers mois, marqués par une chute de 84,5 % du bénéfice net, presque quatre... ...
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

lebouru
-++
-++
Messages : 4383
Enregistré le : 04 déc. 2005, 01:42
Localisation : chateau la valliere

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#48 Message par lebouru » 02 déc. 2009, 10:29

bon chers contribuables il faut se preparer psycologiquement a voir des batiments public mis a sac par les corporatismes et syndicats de vignerons...l'economie du vin francais devra de toute facon s'adapter a la concurrence et demolir un mythe et un paradigme: "la france n'a pas comme sainte mission d'abreuver le monde en vin,champagne ,etc" ,"il existe de tres grands vins ailleurs", tout ca sera d'autant plus difficile que les viticulteurs sont confrontes:
- a la baisse de consommation interieur de vin
- a la concurrence d'autres pays sur les vins d'entree et de moyenne gamme.
et comme il veulent pas faire de bio c'est mal barre!
va on tranquillement vers une nouvelle crise du champagne? j'en ai bien l'impression...
sauf que les crises ne pourront aller qu'en s'empirant puisque la production monte en france (modif des appellations pour inclure plus de terrains) et ailleurs (implantations de vignes a champagne en angleterre, etc,...)
La decroissance n'est pas le retour au moyen age. La sainte croissance perpetuelle basee sur le consumerisme productviste est une escroquerie esclavagiste qui ne profite d'abord et surtout qu'aux rentiers , aux banksters et a une caste!

Zorgus
Messages : 1071
Enregistré le : 10 sept. 2007, 11:09
Localisation : sans

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#49 Message par Zorgus » 03 déc. 2009, 14:33

[quote="lebouru"]l'economie du vin francais devra de toute facon s'adapter a la concurrence et demolir un mythe et un paradigme: "la france n'a pas comme sainte mission d'abreuver le monde en vin,champagne ,etc" ,"il existe de tres grands vins ailleurs"quote]

Oui sauf que les champenois ont été très fort et ont déposé leur label : n'est champagne qu'en Champagne ! Autrement dit, où qu'il soit fait ailleurs, et de quelques manières que ce soit, ce ne sera jamais que du mousseux ou autre technique champenoise.

Et pour certains, ca peut compter...
NO FUTURE

Avatar du membre
Franck14
Messages : 1367
Enregistré le : 24 août 2009, 14:07
Localisation : Calvados

Re: [La tribune] ECONOMIE - Viticulture & Champagne

#50 Message par Franck14 » 03 déc. 2009, 15:07

lebouru a écrit :bon chers contribuables il faut se preparer psycologiquement a voir des batiments public mis a sac par les corporatismes et syndicats de vignerons...l'economie du vin francais devra de toute facon s'adapter a la concurrence et demolir un mythe et un paradigme: "la france n'a pas comme sainte mission d'abreuver le monde en vin,champagne ,etc" ,"il existe de tres grands vins ailleurs", tout ca sera d'autant plus difficile que les viticulteurs sont confrontes:
- a la baisse de consommation interieur de vin
- a la concurrence d'autres pays sur les vins d'entree et de moyenne gamme.
et comme il veulent pas faire de bio c'est mal barre!
va on tranquillement vers une nouvelle crise du champagne? j'en ai bien l'impression...
sauf que les crises ne pourront aller qu'en s'empirant puisque la production monte en france (modif des appellations pour inclure plus de terrains) et ailleurs (implantations de vignes a champagne en angleterre, etc,...)
C'est la faute à deftro :cry:

Répondre