Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
xavophonic
Messages : 849
Enregistré le : 24 oct. 2008, 15:03

Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#1 Message par xavophonic » 17 janv. 2014, 14:57

Lien : Pourquoi l'hydrogène revient dans la course
Date : 07/01/2014
Auteur : Franck Niedercorn
Editeur : Les Echos
La promesse d'une énergie propre et abondante ne s'est pas encore concrétisée. Mais l'automobile commence à y croire, et l'hydrogène serait très pertinent pour le stockage.
C'était l'un des matchs du dernier Salon automobile de Tokyo : la voiture électrique contre celle à hydrogène. Toyota, pionnier des véhicules verts avec sa Prius, présentait son prototype à hydrogène, FCV, qu'il estime pouvoir lancer d'ici à deux ans. La plupart des autres grands constructeurs, à l'exception de Renault et de PSA, sont dans les starting-blocks. Certains sont même déjà partis, comme Honda, avec la FCX Clarity, ou Huyndai.
Dans ce face-à-face, la voiture à hydrogène a de sérieux atouts : une autonomie d'au moins 600 kilomètres et un passage à la pompe aussi rapide qu'avec une auto à essence. Encore faut-il, justement, accéder à une station fournissant de l'hydrogène.
Est-ce l'avènement de l'économie de l'hydrogène, annoncée par l'économiste américain Jeremy Rifkin en 2002 ? « Les briques technologiques sont désormais disponibles », affirme François Le Naour, responsable du département biomasse énergie au Liten, un laboratoire du CEA.
Un autre phénomène joue pourtant en faveur de l'hydrogène : le déploiement massif des énergies renouvelables. En effet, l'éolien et le solaire photovoltaïque fournissent une énergie certes propre, mais décentralisée, intermittente et imprévisible. « Dès que la part des énergies renouvelables dépasse un certain seuil (par exemple 20 %), qui dépend du mix énergétique et notamment de sa flexibilité, la situation devient critique du fait des périodes de surproduction qui se multiplient et s'allongent », estime Marc Florette, directeur recherche et innovation de GDF Suez. C'est là qu'intervient l'hydrogène, en raison de sa forte densité énergétique (lire ci-contre). Plutôt que d'arrêter les éoliennes ou « de revendre cette électricité à perte », explique Thierry Alleau, président d'honneur de l'Association française pour l'hydrogène et les piles à combustible (Afhypac), cette énergie serait consacrée à produire de l'hydrogène par électrolyse.
Le principe est déjà testé en Corse depuis début 2012, avec le démonstrateur Myrte, qui associe Helion (groupe Areva), le CEA et l'université de Corse. Le courant d'une centrale solaire de 500 kW est transformé en hydrogène par un électrolyseur, puis stocké. L'énergie est ensuite restituée via une pile à combustible pendant les heures de forte consommation.
Il reste pourtant à accomplir de gros progrès techniques. D'abord sur les électrolyseurs, qui permettent de fabriquer l'hydrogène avec l'électricité. La technologie alcaline, la plus connue et bien maîtrisée, « apporte trop peu de souplesse pour être compatible avec les énergies renouvelables », estime Vincent Artero, qui dirige un groupe du laboratoire de chimie et biologie des métaux dans une unité mixte CEA-CNRS-université de Grenoble. Plus performant, l'électrolyseur à membrane est, lui, handicapé par le coût du platine indispensable à sa fabrication.
A plus long terme, la recherche réserve encore sans doute des surprises, par exemple avec la photosynthèse artificielle.

olmostoline
-++
-++
Messages : 4353
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#2 Message par olmostoline » 17 janv. 2014, 15:51

Pour de la production d'énergie domestique, je n'y crois pas trop. Mais comme carburant automobile, ca me parait beaucoup plus crédible que les batteries. Et cela présente un intérêt non négligeable pour nos gouvernements : ils peuvent taxer l'hydrogène au meme titre que tous les carburants, et donc ne pas perdre la manne que représente les taxes sur eux.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#3 Message par zaz.1 » 17 janv. 2014, 15:55

olmostoline a écrit :Pour de la production d'énergie domestique, je n'y crois pas trop. Mais comme carburant automobile, ca me parait beaucoup plus crédible que les batteries. Et cela présente un intérêt non négligeable pour nos gouvernements : ils peuvent taxer l'hydrogène au meme titre que tous les carburants, et donc ne pas perdre la manne que représente les taxes sur eux.
Taxer : jusqu’à un certain point seulement. ça me semble pas très dur de produire de l'hydrogène par électrolyse. Certes le rendement sera probablement mauvais, et le coût de compression assez important. Mais le montant des éventuelles taxes ne pourront dépasser le surcoût d'une production individuelle.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32972
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#4 Message par Pi-r2 » 17 janv. 2014, 15:56

hum, le problème est surtout la compression, on ne parle pas d'hydrogène gazeux pour les voitures
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#5 Message par zaz.1 » 17 janv. 2014, 16:06

Pi-r2 a écrit :hum, le problème est surtout la compression, on ne parle pas d'hydrogène gazeux pour les voitures
D'après ce que je vois sur wikipedia, on serait sur du gazeux à 350 bars à 700 bars (y'a pas intérêt à ce que ça pète). En regardant les compresseurs de plongée, on atteint 300 bars avec des produits à 2000 €. Ce serait donc pas totalement délirant (même si probablement économiquement absurde).

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32972
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#6 Message par Pi-r2 » 17 janv. 2014, 16:09

H2 à 700 bars qui se balade dans les rues ... :roll:

Au moins al quaida n'aura pas à chercher le matos trop loin.

Je pense que je préfère une voiture à alcool.


(en plus l'H2 ça fuit de tout par effet tunnel)

Le cout de compression à 300 ou 700 bar est loin d'être négligeable.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6469
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#7 Message par crispus » 17 janv. 2014, 16:22

On peut facilement lier l'hydrogène à du carbone, et ça ne changera pas trop nos habitudes... :mrgreen:

Par exemple en l'ajoutant à du gaz naturel 8)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#8 Message par moinsdewatt » 17 janv. 2014, 18:02

Air Liquide s'associe à Toyota pour fournir de l'hydrogène pour voitures électriques au Japon

Usine Nouvelle le 28 octobre 2013

Le producteur français de gaz industriels Air Liquide a annoncé la création d'une coentreprise avec Toyota Tsusho Corporation (TTC), société de négoce et de distribution du constructeur japonais. Cette nouvelle société est le fruit de l'accord de collaboration signé par les deux sociétés pour la fourniture d'hydrogène destiné à "des véhicules électriques à pile à combustible" au Japon.

Air Liquide se positionne sur le marché porteur de la fourniture d'hydrogène pour des véhicules électriques au Japon. Le producteur français de gaz industriels a annoncé ce lundi 28 octobre la création d'une coentreprise avec Toyota Tsusho Corporation (TTC).

La nouvelle coentreprise, qui disposera d'un capital de 3,7 millions d'euros, sera détenue à 51% par la société de négoce et de distribution du constructeur japonais et à 49% par Air Liquide Japon, explique le groupe français dans un communiqué. La société, qui portera le nom de Toyota Tsusho Air Liquide Hydrogen Energy Corporation, est le fruit de l'accord de collaboration signé par les deux sociétés pour la fourniture d'hydrogène destiné à "des véhicules électriques à pile à combustible" au Japon, précise-t-il.

Dans un premier temps, la coentreprise devra installer deux stations de distribution d'hydrogène dans la région de Aichi, au Japon. Elles seront opérationnelles dès 2014. Selon Air Liquide, la création d'infrastructures de distribution d'hydrogène est "un des enjeux majeurs avant le déploiement commercial des véhicules électriques à hydrogène" à partir de 2015.

"L'objectif au Japon est d'installer 100 stations de distribution d'hydrogène d'ici 2015 dans quatre grandes villes (Tokyo, Nagoya, Osaka et Fukuoka) et le long des autoroutes les reliant", souligne Air Liquide, qui a déjà conçu "plus de 60 stations de distribution d'hydrogène dans le monde".
http://www.usinenouvelle.com/article/ai ... on.N212824

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6469
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#9 Message par crispus » 17 janv. 2014, 21:03

Ca me rappelle quelque chose. Ah oui, ça me revient :mrgreen:
Dmitry Orlov a écrit : Alors, si quelqu'un vient vous dire : "je veux faire un scoubidou qui marche à l'hydrogène" — encouragez-le par tous les moyens ! Ce n'est pas un aussi bon scoubidou que de brûler l'argent directement, mais c'est un pas dans la bonne direction.

Avatar du membre
maryd'oc
Messages : 343
Enregistré le : 21 juil. 2009, 07:44

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#10 Message par maryd'oc » 17 janv. 2014, 21:19

La couche d'ozone n'aime pas l'hydrogène
Source liberation.fr 17 juin 2003 à 23:24 auteur liberation.fr
http://www.liberation.fr/sciences/2003/ ... ene_436915
Dans une étude publiée vendredi dans Science, une équipe du California Institute of Technology (Etats-Unis) estime qu'en cas de généralisation des piles à combustible, qui fabriquent de l'électricité à partir d'hydrogène et d'oxygène, il faudrait sans doute tabler sur un taux de fuite de 10 %.....
......Très léger, le gaz gagne rapidement la stratosphère où il réagit avec l'oxygène de l'ozone pour reformer de l'eau, en creusant le trou... Avis aux industriels qui misent sur la voiture à hydrogène, la pile à combustible sera antifuite ou ne sera pas.
Fais en sorte que tes rêves soient le plus grand possible, afin que, si tu t'en éloignes, tu ne les perdes pas de vue. Auteur inconnu

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#11 Message par Hippopotameuuu » 17 janv. 2014, 22:08

olmostoline a écrit :ils peuvent taxer l'hydrogène au meme titre que tous les carburants, et donc ne pas perdre la manne que représente les taxes sur eux.
A voir, si comme il est probable le litre d'hydrogène coûte à la production HT plus cher que le prix d'un litre de carburant pétrolier TTC, il ne peut ni se faire un marché de consommation, ni être taxable.

Il y a des solutions, mais aucune ne sera aussi bon marché HT et facile d'usage que le pétrole.

Et puis si on veut fabriquer cet hydrogène par électrolyse il faut énormément d'électricité.
Autre problème, les piles à combustible coûte très cher et utilisent des matériaux rares.

Et sur les transformations successives la thermodynamique est implacable, et incontournable.

Image

Comme toujours, la bonne question c'est : qui va payer ?
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#12 Message par moinsdewatt » 18 janv. 2014, 12:24

Toyota vise 10 000 ventes annuelles pour sa voiture à hydrogène

12 dec 2013

Toyota présentait le mois dernier au salon de Tokyo le concept FCV qui annonce une prochaine berline à hydrogène, commercialisée normalement dès 2015 à un tarif qui pourrait être situé sous les 36 000 euros. On est donc ici loin des 750 000 euros de la pile à combustible développée par Toyota en 2007 sur un véhicule servant de démonstrateur. Les coûts ont donc drastiquement diminué et cela devrait permettre à Toyota de lancer son auto plus sereinement.

Mais contrairement à d'autres, Toyota ne se lance pas dans l'hydrogène juste pour prouver qu'ils peuvent le faire. Le constructeur japonais rappelle en effet que l'hydrogène est un véritable projet à long terme qui doit aboutir sur de gros volumes. Et dès la première année de commercialisation de sa berline à hydrogène, le constructeur japonais s'est fixé entre 5000 et 10000 ventes annuelles mondiales. Un chiffre tout de même élevé pour une technologie en manque d'infrastructure. Mais qui sait, Toyota participera peut-être également au développement de pompes à hydrogène ?
http://www.caradisiac.com/Toyota-vise-1 ... -91077.htm

Mais je dois dire que je ne comprend pas le modèle économique et énergétique de la fabrication et distribution de l' H2.

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#13 Message par Hippopotameuuu » 18 janv. 2014, 16:28

moinsdewatt a écrit :Mais je dois dire que je ne comprend pas le modèle économique et énergétique de la fabrication et distribution de l' H2.
C'est juste une fuite en avant face au pic de pétrole. On envisage de produire de l'H2 par reformatage du gaz naturel avec force pertes thermodynamiques, pour permettre aux plus riches de ne pas utiliser les TEC comme les pécores.

C'est modèle économique et énergétique du Concorde, sauf qu'on est plus dans les années 60..
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
alleluia22
+
+
Messages : 2535
Enregistré le : 27 mai 2010, 21:30

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#14 Message par alleluia22 » 18 janv. 2014, 18:34

Hippopotameuuu a écrit :
moinsdewatt a écrit :Mais je dois dire que je ne comprend pas le modèle économique et énergétique de la fabrication et distribution de l' H2.
C'est juste une fuite en avant face au pic de pétrole. On envisage de produire de l'H2 par reformatage du gaz naturel avec force pertes thermodynamiques, pour permettre aux plus riches de ne pas utiliser les TEC comme les pécores.

C'est modèle économique et énergétique du Concorde, sauf qu'on est plus dans les années 60..
tu racontes n'importe quoi encore une fois de plus ,l'hydrogene fabriqué par éléctrolyse , c'est une façon de stocker l'energie des eoliennes ou autres panneaux solaires, bref de stocker de l'energie quand on en a pas besoin

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#15 Message par Hippopotameuuu » 18 janv. 2014, 18:51

95% de l'H2 produite dans le monde, l'est par reformatage du gaz naturel.

Stocker l’énergie des éoliennes ou panneaux solaires quand on en a pas besoin ?
C'est pas demain la veille. :lol: :lol:



Image
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
alleluia22
+
+
Messages : 2535
Enregistré le : 27 mai 2010, 21:30

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#16 Message par alleluia22 » 18 janv. 2014, 19:17

peut etre mais c'est ce qui est prévu pour 2030 et sinon ton peak petrolier , la fin du monde toussa , c'est pour demain ?

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#17 Message par Hippopotameuuu » 18 janv. 2014, 19:23

Pour fabriquer des éoliennes ou des panneaux solaires, il faut utiliser du pétrole et du charbon.

C'est pas demain la veille qu'on fabriquera des éoliennes ou des panneaux solaires avec juste de l'électricité.
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
alleluia22
+
+
Messages : 2535
Enregistré le : 27 mai 2010, 21:30

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#18 Message par alleluia22 » 18 janv. 2014, 19:35

ok mais répond a ma question , c'est quand qu'on revient au 18 ieme siecle ? demain, dans 10 ans , 20 ans 100 ans ?

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#19 Message par muddyfox » 18 janv. 2014, 21:59

La réponse m'intéresse car notre époque manque singulièrement de Lumières.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#20 Message par Hippopotameuuu » 18 janv. 2014, 22:44

alleluia22 a écrit :ok mais répond a ma question , c'est quand qu'on revient au 18 ieme siecle ? demain, dans 10 ans , 20 ans 100 ans ?
Personne ne connait l'échéance de cette certitude.
Pour le 18 ème siècle, 100 ans semble un timing possible amha .
La civilisation thermo-industrielle à environs 200 ans, l'effet de Sénèque prescrit que le déclin est plus rapide que la croissance : les augmentations sont de faible croissance, mais le moyen de ruiner est rapide, c'est le principe du Seneca cliff.

Image
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
alleluia22
+
+
Messages : 2535
Enregistré le : 27 mai 2010, 21:30

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#21 Message par alleluia22 » 18 janv. 2014, 23:06

ah ouai quand meme !! fais chier je serais plus la pour voir ça
et l'incertitude de tes croyances, tu les estimes a combien ? plus ou moins 2 ans , 10 ans , 20 ans ?

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#22 Message par Hippopotameuuu » 18 janv. 2014, 23:28

alleluia22 a écrit :ah ouai quand meme !! fais chier je serais plus la pour voir ça
et l'incertitude de tes croyances, tu les estimes a combien ? plus ou moins 2 ans , 10 ans , 20 ans ?
Gaffes quand même, les croissantistes rigolards comme vous seront les premiers emportés par le peak, qui lui a commencé pour le crude en 2006.
La crise actuelle en est la conséquence. Le peak tout liquides c'est dans 2/3 ans, là vous allez manger grave mon lapin c****n.
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#23 Message par zaz.1 » 20 janv. 2014, 09:54

Hippopotameuuu a écrit :
alleluia22 a écrit :ok mais répond a ma question , c'est quand qu'on revient au 18 ieme siecle ? demain, dans 10 ans , 20 ans 100 ans ?
Personne ne connait l'échéance de cette certitude.
Pour le 18 ème siècle, 100 ans semble un timing possible amha .
La civilisation thermo-industrielle à environs 200 ans, l'effet de Sénèque prescrit que le déclin est plus rapide que la croissance : les augmentations sont de faible croissance, mais le moyen de ruiner est rapide, c'est le principe du Seneca cliff.
Marrant, je connaissais pas la falaise de Sénèque. J'ai découvert sur un autre site une description assez savoureuse : "Attention ; l'histoire nous montre que l'effondrement des civilisations intervient peu après leur apogée, et que celui-ci peut être très rapide."

Lapalisse n'aurait pas dit mieux, puisque par définition, on ne sait que l'on était à l'apogée qu'une fois que l'on à chuté. Mais ça permet tout de même de faire dire aux anxieux et autres valétudinaires que chaque jour de croissance qui passe nous rapproche de la chute (ce qui est forcément vrai, bien évidement, mais la seule question qui compte, c'est "quand").

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#24 Message par Hourvari » 20 janv. 2014, 10:58


Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#25 Message par Hippopotameuuu » 20 janv. 2014, 11:01

zaz.1 a écrit : chaque jour de croissance qui passe nous rapproche de la chute (ce qui est forcément vrai, bien évidement, mais la seule question qui compte, c'est "quand").
Mais il est évident que ça à déjà commencé, pour qui veut bien se donner la peine de regarder la réalité.

Un exemple historique de Seneca cliff :

Image
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#26 Message par zaz.1 » 20 janv. 2014, 13:14

Hippopotameuuu a écrit :
zaz.1 a écrit : chaque jour de croissance qui passe nous rapproche de la chute (ce qui est forcément vrai, bien évidement, mais la seule question qui compte, c'est "quand").
Mais il est évident que ça à déjà commencé, pour qui veut bien se donner la peine de regarder la réalité.
Le fait que ça ait déjà commencé, c'est une chose. Mais une estimation chiffrée, année par année, de la vitesse de chute, du point d'impact final, c'est encore plus intéressant.

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#27 Message par Hippopotameuuu » 20 janv. 2014, 13:18

zaz.1 a écrit :Le fait que ça ait déjà commencé, c'est une chose. Mais une estimation chiffrée, année par année, de la vitesse de chute, du point d'impact final, c'est encore plus intéressant.
A l'impossible nul n'est tenu. Vous voulez que je vous fasse ça pour un effondrement systémique tout seul, alors que des milliers ici se sont plantés juste sur l'immobilier. Vous trouvez pas que vous poussez pas un peu ?

Serait ce une manœuvre indigne pour discréditer ma démarche décroissante ?
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#28 Message par zaz.1 » 20 janv. 2014, 13:27

Hippopotameuuu a écrit :
zaz.1 a écrit :Le fait que ça ait déjà commencé, c'est une chose. Mais une estimation chiffrée, année par année, de la vitesse de chute, du point d'impact final, c'est encore plus intéressant.
A l'impossible nul n'est tenu. Vous voulez que je vous fasse ça pour un effondrement systémique tout seul, alors que des milliers ici se sont plantés juste sur l'immobilier. Vous trouvez pas que vous poussez pas un peu ?

Serait ce une manœuvre indigne pour discréditer ma démarche décroissante ?
Point mon cher. Je cherche juste à mettre en relief la difficulté de prédire une chute.
Mais sur le fond, je suis tout à fait favorable à travailler moins, consommer moins, et vivre beaucoup mieux.

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#29 Message par Hippopotameuuu » 20 janv. 2014, 13:38

zaz.1 a écrit :Point mon cher. Je cherche juste à mettre en relief la difficulté de prédire une chute
Le plus dur a prédire c'est le comment. Le pourquoi est beaucoup plus facile, il en existe même une abondant littérature, dont certaine basée sur les effondrements systémiques antérieurs.

Si on peut discuter longuement du : "comment", le : "pourquoi" devrait suscité beaucoup moins de controverse, vu son coté inéluctable.
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#30 Message par moinsdewatt » 20 janv. 2014, 19:16

Hourvari a écrit : Berliet 1938:
Image
3 pov troncs d' arbres quand le matériel d' aujourdhui en met au moins 5 fois plus :

Image

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#31 Message par muddyfox » 20 janv. 2014, 19:48

à vue de nez y'a plus de poids sur le 1er camion (chêne) que sur le second (épicéa)
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#32 Message par Hippopotameuuu » 20 janv. 2014, 19:58

muddyfox a écrit :à vue de nez y'a plus de poids sur le 1er camion (chêne) que sur le second (épicéa)
On est en droit aussi de supposer que le premier camion des années 50' ira moins loin faute de devoir alléger sa cargaison très vite.
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#33 Message par zaz.1 » 20 janv. 2014, 20:09

Hippopotameuuu a écrit :
muddyfox a écrit :à vue de nez y'a plus de poids sur le 1er camion (chêne) que sur le second (épicéa)
On est en droit aussi de supposer que le premier camion des années 50' ira moins loin faute de devoir alléger sa cargaison très vite.
Une question en passant : comment est-ce qu'ils chargeaient les billes de chène à l'époque ??? Un genre de grue ?

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8854
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#34 Message par Hippopotameuuu » 20 janv. 2014, 20:18

zaz.1 a écrit :Une question en passant : comment est-ce qu'ils chargeaient les billes de chène à l'époque ??? Un genre de grue ?
Ben oui, ça marche sans pétrole une grue, ça marche moins bien, mais ça marche tout de même.

http://ruedeslumieres.morkitu.org/appre ... ement.html
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#35 Message par muddyfox » 20 janv. 2014, 21:25

zaz.1 a écrit : Une question en passant : comment est-ce qu'ils chargeaient les billes de chène à l'époque ??? Un genre de grue ?
Latéralement par bascule avec des cordes + perches + cheval/tracteur de débardage ou tirefort, c'est pour ça qu'on pouvait difficilement charger "haut" et que les ranchers sont courts.
edit photo :

Image
Modifié en dernier par muddyfox le 20 janv. 2014, 21:59, modifié 3 fois.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32972
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#36 Message par Pi-r2 » 20 janv. 2014, 21:54

zaz.1 a écrit : Une question en passant : comment est-ce qu'ils chargeaient les billes de chène à l'époque ??? Un genre de grue ?
mon arrière grand père en prenait une sous chaque bras
Mais avec toute cette pollution chimique et les 35 heures et la retraite à 60 ans pas pour nous, on est devenus mollassons
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
henryG
-++
-++
Messages : 4804
Enregistré le : 07 nov. 2011, 11:46
Localisation : SUPER SOLEM EST
Contact :

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#37 Message par henryG » 20 janv. 2014, 22:21

Pour ce qui est des aéronefs, il me semble que les utilisateurs de dirigeables sont réprimés en France au motif d'apologie de crime contre l'humanité.

Quenelle de 25 000
L2L a écrit :Niquer leur nièce de 13 ans, battre leur femme pour ensuite tuer leur voisin d'un coup de machette parce qu'il est soupçonné de sorcellerie....C'est la tout le charme de l'Afrique.

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#38 Message par Hourvari » 21 janv. 2014, 10:50

Hippopotameuuu, faux décrosisant, se moque, mais:

-un camion à essence ne chargeait pas plus, alors, et le gazogène peut progresser aussi, ainsi que le moteur utilisé
-le poids n'était pas le facteur limitant:

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#39 Message par zaz.1 » 21 janv. 2014, 11:11

La première image est impressionnante. Je me demande combien il fallait de temps pour couper un arbre comme ça.
Et ensuite, c'est les scieurs de long qui le découpent en tranches ? A l'époque des boeufs, j'imagine qu'il n'y avait pas de scierie mobiles.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#40 Message par moinsdewatt » 14 déc. 2014, 14:20

Ah, voila du nouveau trés prometteur !
Produire de l'hydrogène à partir de vapeur et d'électricité

10 Dec 2014

Le CEA Liten annonce avoir validé un système de production d'hydrogène par électrolyse de la vapeur d'eau à haute température de performances exceptionnelles, ouvrant de nouvelles voies aux marchés de l'hydrogène industriel et de l'hydrogène énergie.

Conçu par le CEA pour limiter les coûts d'investissement et d'opération, ce système présente un rendement supérieur à 90%.

L'hydrogène est utilisé dans de nombreux secteurs industriels (chimie, agroalimentaire, transformation du verre, sidérurgie, microélectronique). L'électrolyse est également un procédé prometteur pouvant servir dans la chaîne de conversion et de stockage des énergies renouvelables intermittentes.

Mais sa production est aujourd'hui très majoritairement réalisée par reformage de méthane/gaz naturel. Le CEA développe un procédé alternatif par électrolyse de l'eau alimentée par de l'électricité. Si la source électrique est décarbonée cela permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre et d'économiser les énergies fossiles.

Les différents procédés d'électrolyse de l'eau se distinguent essentiellement par leur température de fonctionnement qui conditionne la quantité d'électricité à apporter pour dissocier la molécule d'eau. Une étape importante vient d'être franchie par le laboratoire de production d'hydrogène du CEA Liten : un système électrolyseur à haute température (700°C) produisant de l'hydrogène à partir de vapeur à 150°C et d'électricité avec une consommation électrique de 3,9 kWh/Nm3 (1) d'hydrogène. Ce prototype démontre qu'il est possible de produire de l'hydrogène en partant de chaleur à basse température avec des rendements inégalés grâce à une valorisation maximale de la chaleur dans le système.

Ce système conçu par le CEA intègre un « stack » (empilement de cellules, cœur de la réaction de production d'hydrogène) performant et optimisé en terme de coût, ainsi que les composants auxiliaires nécessaires à la gestion fluidique, thermique et électrique du système, de manière à le rendre autonome. Le système complet est compact, approximativement de la taille d'un réfrigérateur. Il permet de produire entre 1 et 2,5 Nm3/h d'hydrogène. La chaleur des gaz de sortie est récupérée pour préchauffer les gaz d'entrée grâce à des échangeurs thermiques haute température performants lorsque le système fonctionne en mode légèrement exothermique. Le rendement de ce système a été mesuré et excède les 90 %, confirmant ainsi le potentiel de cette technologie.

Florence Lambert, directrice du CEA Liten : « Nous sommes convaincus que l'hydrogène vecteur d'énergie va jouer un rôle majeur dans la transition énergétique. Ces résultats à l'échelle du système nous confirment que l'électrolyse haute température est une alternative crédible pour produire de façon économiquement viable de l'hydrogène sans faire appel aux ressources fossiles. Notre expérience de plusieurs années sur les convertisseurs électrochimiques et l'optimisation thermique de procédés nous amènent aujourd'hui à un niveau de maturité jamais atteint. »

(1) Unité Nm3 : Il s'agit de ‘normaux mètres-cube'. Les gaz étant compressibles le volume de matière peut changer en fonction de la température et de la pression. ‘10 normaux mètres-cube' correspondent à 10 m3 de gaz à 0°C et à une pression de 1 bar (pression atmosphérique).

** Le prototype de production d'hydrogène par électrolyse à haute performance de la vapeur d'eau à haute température conçu par le CEA - photo D. Guillaudin / CEA

Image
http://www.enerzine.com/14/17943+produi ... ture+.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#41 Message par moinsdewatt » 30 déc. 2014, 16:48

JX Holdings prévoit d'installer 2.000 stations à hydrogène au Japon (presse)

AFP paru le 22 déc. 2014

Le plus important fournisseur d'essence nippon, JX Holdings, prévoit d'installer 2.000 stations à hydrogène pour véhicules à pile à combustible au Japon d'ici à 2020, a affirmé lundi en une le quotidien économique Nikkei.

JX produirait l'hydrogène dans 10 centres répartis dans l'archipel.

La première station doit être mise en place dès ce mois-ci dans la préfecture de Kanagawa (banlieue de Tokyo), et 40 dans la région de la capitale courant 2015.

"Par la suite, tout en observant l'évolution de l'adoption des véhicules à pile à combustible, JX prévoit d'équiper jusqu'à 2.000 points de vente de réservoirs et pompes à hydrogène", a précisé le journal, sans citer de source.

JX envisage un plan de cette ampleur en tablant sur de nouvelles technologies pour réduire de moitié environ les coûts d'approvisionnement et d'acheminement de l'hydrogène, explique encore le Nikkei.

Le Japon mise sur l'hydrogène comme ressource énergétique d'avenir, notamment pour les automobiles à pile à combustible qui, à l'usage, ne rejettent pas de dioxyde de carbone - CO2.

Le premier constructeur nippon, Toyota, a officiellement lancé il y a exactement une semaine au Japon la "Mirai", première berline roulant à l'hydrogène.

La Mirai ("futur" en japonais), qui peut parcourir 650 km avec un seul plein effectué en trois minutes, fonctionne sur le principe de l'électrolyse inversée : de l'électricité est générée en faisant passer dans un circuit des électrons extirpés d'atomes d'hydrogène. Ces derniers se combinent ensuite avec l'oxygène de l'air pour former de l'eau, seule substance rejetée par le véhicule.

Pour accompagner le lancement de ce type de véhicules, le gouvernement japonais a prévu de faciliter l'installation de stations à hydrogène en assouplissant la réglementation et en apportant des aides.

L'objectif : atteindre 100 bornes de ravitaillement d'ici à mars 2016, contre une quarantaine actuellement, et diviser leur coût par deux avant 2020. Il faut aujourd'hui débourser 400 à 500 millions de yens (2,7 à 3,4 millions d'euros) pour construire une telle station, selon le Nikkei.

La démarche de JX, si elle est confirmée, devrait donner un grand élan à ce nouveau commerce, pas seulement dans les mégapoles (Tokyo, Osaka, Nagoya), mais aussi dans les villes moins populeuses.

Des rumeurs courent selon lesquelles le groupe pétrolier Idemitsu Kosan a l'intention d'acheter son concurrent plus petit Showa Shell Sekiyu pour concurrencer davantage JX, lequel se sentirait encore plus forcé de se démarquer alors que la demande de produits pétroliers diminue dans l'archipel.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... sse-141222

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#42 Message par moinsdewatt » 28 févr. 2015, 21:07

Vidéos : la production de la Toyota Mirai, premier véhicule à hydrogène de série

Mirai, mon beau Mirai, toi qui as des émissions parfaites et pures... Dans une série de vidéos, Toyota dévoile les coulisses de l'assemblage de sa berline, parmi les premiers véhicules à hydrogène à être produits en série pour être vendus au grand public. La fabrication a débuté en décembre 2014 dans l'usine de Motochami située à "Toyota City", sur l'île japonaise de Nagoya.

.............


http://www.usinenouvelle.com/article/vi ... ie.N316118

xavophonic
Messages : 849
Enregistré le : 24 oct. 2008, 15:03

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#43 Message par xavophonic » 07 avr. 2015, 11:25

Lien : Un procédé pour produire de l'hydrogène bon marché et écologique
Date : 07 avril 2015
Auteur : Jean Pierre Genet
Des chercheurs de l'Institut de Technologie de Virginie (Virginia Tech) ont en effet élaboré un processus biologique qui utilise des enzymes permettant de produire de l'hydrogène rapidement avec de hauts rendements à partir du glucose et du xylose, des sucres que l'on trouve en abondance dans les tiges, les épis et les cosses de maïs.
Pour obtenir ces sucres, les auteurs utilisent un cocktail d'enzymes commerciaux.

Grâce à un modèle informatique ils ont pu déterminer les enzymes --molécule permettant d'accélérer jusqu'à des millions de fois les réactions chimiques du métabolisme-- celles qui permettaient d'obtenir le plus d'hydrogène à partir de cette biomasse.

Ce qui a permis de tripler le taux de production d'hydrogène comparativement aux taux obtenus en utilisant des concentrations standard
Cette avancée, publiée dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS), pourrait contribuer à accélérer l'arrivée à grande échelle de véhicules fonctionnant à l'hydrogène, plus économiques et ne produisant pas de dioxyde de carbone (CO2).

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#44 Message par moinsdewatt » 04 juil. 2015, 13:39

Trouvé sur forum Econologie.
Maximus Leo a écrit :Cinq taxis Toyota Mirai, donc électriques à PAC hydrogène, sont maintenant en service à Kitakyushu (sud du Japon) :
Image

Image

Source : http://www.47news.jp/CN/201503/CN2015032501001491.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#45 Message par moinsdewatt » 26 juil. 2015, 12:07

Lancement de la commercialisation de la Tyota Mirai en Californie cet automne.

On va voir comment ça va se frotter à la Tesla.
Toyota Mirai, championne du monde de la sobriété

Les stations-service ne lui disent pas merci
La Toyota Mirai est une voiture fonctionnant à l'hydrogène (pile à combustible) qui ne produit que de la vapeur d'eau, et donc zéro émission de CO2. C'est également un chameau de la route.

Toyota-Mirai-USA-WEB.jpg(Crédits photo Toyota)

Lors du dernier Aspen Ideas Festival, dans la célèbre station de ski éponyme située dans le Colorado, la Toyota Mirai, véhicule à pile à combustible, était le centre d'intérêt, du fait de sa prochaine commercialisation cet automne en Californie. Le président de Toyota USA, Jim Lentz, a profité de l'événement pour faire une comparaison avec une voiture à moteur thermique. Sur un trajet mixte (autoroute/ville), la Mirai consomme l'équivalent de 3,50 litres d'essence pour 100 kilomètres. Avec un plein d'hydrogène (deux réservoirs d'une contenance totale de 5 kg de combustible compressé), la Mirai est capable de parcourir environ 502 kilomètres. Des performances équivalentes à des voitures thermiques, mais le tout sans polluer, et en produisant même de l'électricité via la pile à combustible. Les Californiens, champions du monde de l'écologie, apprécieront.

Pour Jim Lentz, "la Mirai est maintenant prête à entrer dans une nouvelle ère de transport à base d'hydrogène, tout comme l'était la Prius hybride il y a 20 ans (…)."

En Californie notamment, la Toyota Mirai sera commercialisée à partir de 57 500 dollars U.S (51 910 euros) avec possibilité de bénéficier d'un bonus écologique de 5 000 dollars (4 500 euros).

Reste une inconnue de taille, le prix de l'hydrogène. En août dernier lors d'une conférence sur l'automobile organisée par JP Morgan à New-York, Bob Carter, vice-président de Toyota U.S.A avait déclaré que le Département de l'énergie avait estimé qu'un plein d'hydrogène coûterait environ 50 dollars (45 euros) pour tomber par la suite à 30 dollars (27 euros). En comparaison, un Américain roulant avec une voiture thermique dépense 44,50 dollars (40 euros) pour faire 480 kilomètres tandis que les propriétaires de Toyota Prius ne paient que 21 dollars (19 euros) pour la même distance. Mais la grande championne toute catégorie reste la Tesla Model S avec un plein d'électricité à 9,60 dollars (8,64 euros). Certes, la Tesla utilise les heures creuses pour arriver à une facture si basse.

Pour séduire la future clientèle de la Mirai, Toyota offre une batterie de services, comme 3 ans de combustible ou l'équivalent de 15 000 $, un service client accessible 24h/24 sur 7 jours pendant 3 ans, 7 jours de location par an pendant 3 ans, l'entretien pendant 3 ans ou 55 000 km, l'assistance routière pendant 3 ans (sans restriction de kilométrage) ainsi que 500 $/jour (durant 5 jours au maximum) de dédommagement en cas de panne et enfin une garantie de 8 ans ou 160 000 kilomètres sur les tous les composants ainsi que les réservoirs liés au fonctionnement de la pile à combustible.
http://www.lesnumeriques.com/voiture/to ... 43617.html

Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#46 Message par moinsdewatt » 12 août 2015, 12:23

Toyota: la Mirai à hydrogène débarque en Europe

12 Aout 2015

Tout juste 15 ans après l’arrivée de la première Prius hybride en Europe, c’est maintenant la Toyota Mirai à hydrogène qui débarque sur notre continent.

Image

Les cinq premiers exemplaires de la Mirai sont arrivés en Europe par bateau. Ils ont débarqué dans les ports de Bristol (en Grande-Bretagne) et de Zeebrugge (sur la côte belge), respectivement ces 8 et 10 août.

La Mirai sera commercialisée en Europe en septembre, d’abord en Grande-Bretagne, au Danemark et en Allemagne, des pays qui, contrairement à la Belgique, ont déjà commencé à développer leur réseau de distribution d’hydrogène.

Le prix de la Mirai sera de 66.000 € hors taxes.
http://www.lesoir.be/960225/article/vic ... -en-europe

seb-seb
-+
-+
Messages : 1849
Enregistré le : 25 avr. 2008, 08:50

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#47 Message par seb-seb » 12 août 2015, 12:28

Y a un problème de refroidissement des moteurs à hydrogène ? C'est quoi ces aérations énormes ?? Le capot est même ouvert sur tout le tour.

Edit :

https://www.toyota.fr/world-of-toyota/a ... mirai.json
Une nouvelle technique a été employée pour la face avant afin d’implanter de chaque côté les larges entrées d’air qui assurent l’alimentation en oxygène et le refroidissement de la pile à combustible.

oléobulle
Messages : 1228
Enregistré le : 09 févr. 2008, 00:32
Localisation : Colombes

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#48 Message par oléobulle » 12 août 2015, 13:20

seb-seb a écrit :Y a un problème de refroidissement des moteurs à hydrogène ? C'est quoi ces aérations énormes ?? Le capot est même ouvert sur tout le tour.

Edit :

https://www.toyota.fr/world-of-toyota/a ... mirai.json
Une nouvelle technique a été employée pour la face avant afin d’implanter de chaque côté les larges entrées d’air qui assurent l’alimentation en oxygène et le refroidissement de la pile à combustible.
Le moteur sans doute pas mais la pile produit de la chaleur en plus de l'electricité. J'imagine qu'une plus grande surface d'échange permet de la refroidir plus efficacement.

Par contre, je me demande s'ils sont parvenus à limiter raisonnablement le rythme d'évaporation de l'hydrogène dans le réservoir parce que c'est tout de même le plus gros problème pour cette technologie...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10756
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#49 Message par moinsdewatt » 12 août 2015, 13:38

oléobulle a écrit :.....
Le moteur sans doute pas mais la pile produit de la chaleur en plus de l'electricité. J'imagine qu'une plus grande surface d'échange permet de la refroidir plus efficacement.....
Le refroidissement à air comme sur la 2 CV ! :lol:

Par contre, je me demande s'ils sont parvenus à limiter raisonnablement le rythme d'évaporation de l'hydrogène dans le réservoir parce que c'est tout de même le plus gros problème pour cette technologie...
L' Hydrogéne n'est pas liquide refroidi mais contenu sous une pression de 700 bars.

http://www.auto-moto.com/essais/prises- ... 19984.html

seb-seb
-+
-+
Messages : 1849
Enregistré le : 25 avr. 2008, 08:50

Re: Pourquoi l'hydrogène revient dans la course

#50 Message par seb-seb » 12 août 2015, 13:43

Du coup, peut se poser la question concernant une utilisation exclusive en ville, où les vitesses restent limitées et donc apport et refroidissement moindre.
Sauf à ce qu'il y ait un "aspirateur" à air, le moteur risque l'asphyxie dans un bouchon !

Répondre