Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#251 Message par moinsdewatt » 30 août 2017, 22:29

Total veut distribuer de l'électricité d'ici la fin de l'année

Reuters le 30/08/2017

Total prévoit de concrétiser son projet de distribuer de l'électricité et du gaz en France d'ici la fin de l'année, a déclaré mercredi son PDG Patrick Pouyanné qui ambitionne de séduire deux millions de clients.

Le géant pétrolier s'est donné pour ambition de devenir à terme un acteur majeur de la production et de la distribution d'électricité et a créé une nouvelle division pour y regrouper ses activités dans l'électricité, le gaz et les énergies nouvelles.

En se lançant dans ce nouveau métier, Total, qui a racheté l'an dernier le distributeur belge Lampiris, viendra concurrencer EDF et Engie.

"L'idée, c'est d'aborder les clients français (...) en leur proposant d'acheter du gaz et de l'électricité à Total avec des systèmes très modernes, par internet", a expliqué le dirigeant sur BFM Business.

"On va s'engager dans ce marché dans les prochaines semaines, dans les prochains mois", a-t-il ajouté, en précisant que l'offre serait "low-cost" et digitale.

Total, qui compte déjà 500.000 clients en France depuis le rachat de Lampiris, se donne pour ambition de séduire 2 millions de consommateurs en misant sur la notoriété de sa marque, a poursuivi le PDG.
http://www.boursorama.com/actualites/to ... da5e7b6009

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#252 Message par moinsdewatt » 01 sept. 2017, 15:26

en 1er post du fil :
Delambre a écrit :Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017
Par Cyrille Pluyette
Publié le 17/10/2014 à 16:09
VIVENDI veut faire en plus ambitieux :
Vivendi réclame au fisc 422 millions d'euros

AFP le 01/09/2017
Le géant des médias Vivendi réclame au fisc français des remboursements pour un total de 422 millions d'euros, selon des informations contenues dans son rapport financier semestriel et révélées vendredi par le site BFMTV.
...............
http://www.boursorama.com/actualites/vi ... f1d539665a

Aussi gros que ce que l' état réclame à B.Tapie.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#253 Message par moinsdewatt » 22 sept. 2017, 21:05

Le géant pétrolier Total fait ses premiers pas dans l’éolien grâce à EREN Renewable Energy

Agence Ecofin 19 sept 2017

Total participera, à hauteur de 237,5 millions €, à l’augmentation de capital réalisée par EREN Renewable Energy.

L’accord signé par les deux parties stipule que cette contribution alloue au géant pétrolier 23% de participation indirecte dans EREN dont il devrait d’ailleurs prendre le contrôle au bout de 5 années. La compagnie s’appellera alors Total Eren, et marquera l’entrée de Total dans le secteur éolien. L’effectuation de ces différentes opérations devra cependant être d’abord autorisée par les autorités de la concurrence compétentes en la matière, affirment les deux compagnies dans un communiqué.

Fondée en 2012, EREN RE dispose d’un portefeuille de 650 MW de centrales éoliennes, solaires et hydrauliques déjà en exploitation ou en construction. Elle s’est donné pour objectif de faire passer la capacité de ce portefeuille à 3 GW, d’ici 5 ans. La nouvelle augmentation de capital lui permettra d’ailleurs d’accélérer son développement afin de tendre vers la réalisation de cet objectif.

« Dans le cadre de cet accord, EREN RE conservera son autonomie managériale et ce qui a fait son succès depuis sa création, à savoir son agilité, sa flexibilité et sa rapidité dans ses choix stratégiques et leur mise en œuvre. Grâce à nos actionnaires, la société qui était déjà un des acteurs les mieux capitalisés sur le marché des renouvelables, bénéficie de capacités financières renforcées à la hauteur de nos ambitions. Cette alliance s’inscrit pleinement dans notre vision de long terme qui est de transformer un projet entrepreneurial en un groupe industriel leader du secteur à l’international.», s’est réjoui David Corchia, le directeur général d’EREN RE.

Total qui est l’une des principales compagnies pétrolières et gazières au plan mondial, s’investit dans les énergies renouvelables depuis le début de cette décennie. En 2011, il a en effet pris le contrôle de SunPower, un fabricant de panneaux solaires mondialement reconnu pour la qualité de sa production. En 2017, Total a, en outre, créé sa propre filiale de solaire, Total Solar, grâce à laquelle il ambitionne de développer des installations solaires dans les pays développés, mais également pour ses clients industriels ou commerciaux.

« Conformément à la stratégie d’intégration de chaines de valeur du groupe dans le pétrole et dans le gaz, nous rééquilibrons ainsi notre portefeuille dans les renouvelables entre l’amont manufacturier de SunPower et l’aval producteur d’électricité de EREN RE. Aujourd’hui, nous voulons donner à cette société au fort potentiel les moyens de passer un nouveau cap et soutenir ses ambitions de développement à l’international.», a commenté Philippe Sauquet, directeur exécutif à Total.
http://www.agenceecofin.com/energies-re ... ble-energy

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 3786
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#254 Message par Delambre » 23 sept. 2017, 00:45

Sinon, détachement du dividende trimestriel ce lundi 25/09... Dividende optionnel, encore une fois, avec pour le dividende en actions un prix de 41,12 € et la possibilité d'en avoir à l'entier supérieur... Cette fois et contrairement aux deux fois précédentes, c'est cette option que je vais choisir... Miam... Total deviendra ainsi (ou plutôt redeviendra) la première ligne de mon portefeuille devant Air Liquide.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#255 Message par moinsdewatt » 23 sept. 2017, 11:27

Delambre a écrit :Sinon, détachement du dividende trimestriel ce lundi 25/09... Dividende optionnel, encore une fois, avec pour le dividende en actions un prix de 41,12 € et la possibilité d'en avoir à l'entier supérieur... Cette fois et contrairement aux deux fois précédentes, c'est cette option que je vais choisir... Miam...

.
Je vais opter aussi pour ça. 41,12 € c'est un peu moins que le mini de cet été.

Comme lors du trimestre précédent, le prix des nouveaux titres est fixé avec une décote de 5% seulement par rapport à la moyenne des cours enregistrée lors des vingt séances précédant le 20 septembre, soit 41,12 euros.
http://www.lerevenu.com/bourse/valeurs- ... en-actions

olmostoline
-++
-++
Messages : 4267
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#256 Message par olmostoline » 23 sept. 2017, 20:38

Le dividende en action avec décote ça masque vraiment la performance de l'action. Pour les détenteurs total performe plus que la perf officielle.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#257 Message par moinsdewatt » 07 oct. 2017, 12:46

Il y a une file sur Total dans ce forum : https://www.devenir-rentier.fr/t223-21

quelqu' un connait ce forum ? ça a l'air très actif

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#258 Message par moinsdewatt » 18 oct. 2017, 21:22

Total va créer des emplois en France grâce aux renouvelables, selon son PDG

Reuters le 18/10/2017

Total va créer des emplois en France au cours des cinq prochaines années grâce en particulier aux énergies renouvelables, a déclaré mercredi son PDG, Patrick Pouyanné.


Le groupe pétrolier a accéléré ces derniers mois sa stratégie de diversification dans les énergies renouvelables, initiée en 2011 avec la prise de contrôle du spécialiste américain des panneaux solaires SunPower et poursuivie l'an dernier avec celle du fabricant français de batteries Saft.

"On sera 1.000 de plus (en France) dans cinq ans, toutes les créations d'emplois venant du secteur des nouvelles énergies", a dit Patrick Pouyanné lors d'une conférence organisée par l'association Evolen, qui regroupe les industriels français spécialisés dans les hydrocarbures.

"On arrive à peu près à stabiliser nos métiers traditionnels, (...) mais en France on va créer des emplois - il y a longtemps qu'on n'a pas fait ça dans le groupe - notamment par notre engagement dans les nouvelles énergies, que ce soit les renouvelables, le stockage de l'énergie ou l'efficacité énergétique", a-t-il ajouté.

Total a annoncé en septembre un accord pour prendre une participation dans EREN Renewable Energy, fondée en 2012 par deux anciens responsables d'EDF Energies Nouvelles et spécialisée dans l'éolien, le solaire et l'hydraulique, ainsi que l'acquisition de GreenFlex, un spécialiste français de l'efficacité énergétique.

Le groupe a aussi officiellement lancé début octobre une nouvelle offre de fourniture de gaz et d'électricité aux particuliers en France, avec l'ambition de décrocher la place de numéro trois du marché derrière les anciens monopoles EDF et Engie.

Le PDG de Total a cependant de nouveau mis en garde mercredi contre les risques encourus par les fabricants de panneaux solaires.

"Pour être nous-mêmes producteurs de cellules solaires, je ne connais pas encore aujourd'hui un seul fabricant (...) qui gagne de l'argent ; c'est une industrie étrange (avec) des surproductions massives à cause de la Chine qui font que tout le monde casse les prix, mais ce n'est pas un système durable", a-t-il dit.

"Les gens qui (...) font des fermes solaires sont heureux et proposent d'ailleurs à leurs clients des prix de plus en plus bas de l'électricité ; malheureusement la chaîne complète n'est pas équilibrée. Donc à un moment, quand les Chinois auront éliminé à peu près tous les concurrents occidentaux, on verra peut-être les prix remonter."
http://www.boursorama.com/actualites/to ... b58f6de4c6

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#259 Message par moinsdewatt » 27 oct. 2017, 20:11

Total: Hausse de la production et économies dopent le 3e trimestre

Publié le 27/10/2017 Infos Reuters PARIS

Total annonce vendredi un résultat net ajusté en hausse de 29% au troisième trimestre, en phase avec les attentes, soutenu par une augmentation de la production et des marges de raffinage, tandis que les économies de coûts dépasseront l'objectif annuel.

La production d’hydrocarbures a augmenté de 6% - à 2,581 millions de barils par jour - et le résultat opérationnel net ajusté de l’Exploration-Production a bondi de 84% par rapport au troisième trimestre de 2016, aidé par une hausse de 14% du Brent.

"Le groupe tire pleinement parti d’un environnement plus favorable grâce à la performance de son modèle intégré et à sa stratégie de baisse du point mort", déclare le PDG de Total Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué de résultats.

Le point mort organique du groupe avant dividende (hors acquisitions-cessions) sera inférieur à 30 dollars par baril en 2017 et devrait continuer de baisser pour atteindre 20 dollars par baril en 2019, précise le groupe pétrolier et gazier.

Quant aux marges de raffinage, elles sont en forte hausse de 89% sur un an, à 48,2 dollars la tonne au troisième trimestre, "du fait de la demande élevée en produits pétroliers, l’offre ayant été limitée pendant cette période par de nombreux arrêts dont ceux dus à l’ouragan Harvey", explique Total.

A la faveur de la contribution de l’Exploration-Production et de la baisse continue du point mort du groupe, le résultat net ajusté part du groupe de Total s’est établi à 2,674 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 29%, et la marge brute d'autofinancement dégagée a atteint de 5,2 milliards de dollars (+14%).

Le cash-flow net, également renforcé par la baisse des investissements nets, ressort du coup à 1,786 milliard de dollars au troisième trimestre, contre -594 millions un an plus tôt.

Selon un consensus Inquiry Financial réalisé pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne un résultat net ajusté de 2,667 milliards de dollars et une production d’hydrocarbures de 2,591 millions bpj.

Total a fait savoir qu'il dépasserait son objectif d’économies de coûts pour l'année, qui devraient atteindre plus de 3,6 milliards de dollars contre 3,5 milliards visés précédemment, et qu'il maintiendrait sa discipline en matière de dépenses.

Les coûts de production sont passés sous les 5 dollars par baril au troisième trimestre, dépassant l'objectif de 5,5 dollars par baril fixé pour l'année.

Le groupe a en outre indiqué que ses investissements organiques s’établissaient à 10,0 milliards de dollars sur neuf mois, en ligne avec le budget de 14 milliards de dollars pour l’année.

Total estime que les marchés pétroliers devraient rester volatils étant donné les incertitudes sur l’évolution de l’offre, tandis que les stocks restent élevés, bien qu'en baisse.

Dans ce contexte, il s'est donné un objectif d’économie de 5 milliards de dollars à l’horizon 2020 et vise une augmentation de sa production de 5% par an jusqu’à 2022.

Total propose un acompte sur dividende de 0,62 euro par action au titre du troisième trimestre, comme au deuxième trimestre.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... re.N606668

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#260 Message par moinsdewatt » 08 nov. 2017, 19:38

Total va racheter les actifs amont de GNL d'Engie pour 1,5 milliard de dollars

Reuters le 08/11/2017 PARIS

Total a annoncé mercredi un accord en vue de racheter le portefeuille d'actifs amont de gaz naturel liquéfié (GNL) d'Engie pour une valeur d'entreprise de 1,49 milliard de dollars (1,29 milliard d'euros environ), une opération qui lui permet de devenir le n°2 mondial du GNL.

Le portefeuille concerné inclut des participations dans des usines de liquéfaction, et notamment la participation dans le projet Cameron LNG aux États- Unis, des contrats d'achat et de vente à long terme de GNL, une flotte de méthaniers ainsi que des droits de passage dans des terminaux de regazéification en Europe, a précisé le groupe pétrolier dans un communiqué.

Des compléments de prix pouvant aller jusqu'à 550 millions de dollars seraient versés par Total en cas d'amélioration des marchés pétroliers dans les prochaines années.

Total a précisé que la finalisation de la transaction devrait avoir lieu mi 2018 et aurait une date effective au 1er janvier 2018.

A l'issue de l'opération, Total reprendra les équipes en charge des activités GNL d'Engie, soit environ 180 personnes.

En parallèle à cette transaction, Total et Engie ont convenu de coopérer pour promouvoir l'usage du biogaz et de l'hydrogène renouvelable, Engie devenant le fournisseur prioritaire de Total en la matière.

Engie a de son côté fait savoir dans un communiqué que la vente à Total de ses activités dans l'amont du GNL achevait sa sortie des activités amont dans le domaine du pétrole et du gaz, après l'annonce de la cession de sa filiale Engie Exploration & Production International en mai dernier.
http://www.boursorama.com/actualites/to ... 6dd82143be

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#261 Message par moinsdewatt » 11 nov. 2017, 13:15

Le français Total devient le numéro 2 mondial de la liquéfaction de gaz naturel

Agence Ecofin 10 Nov 2017

Comme pressenti depuis fin octobre, Total vient d’acter l’acquisition des parts dans l’amont du gaz naturel liquéfié (GNL) d’Engie. Une opération qui le propulse au deuxième rang dans la hiérarchie des plus grandes compagnies opérant dans la liquéfaction du gaz naturel au monde.

La valeur de la transaction est de 1,49 milliard de dollars. Selon les termes de l’accord signé entre les deux entreprises françaises, Total versera à Engie, jusqu’à 550 millions de dollars en cas d’amélioration des cours du pétrole dans les prochains années. Un communiqué de Total a, par ailleurs, précisé que ce portefeuille comprend des participations dans des usines de liquéfaction, et notamment la participation dans le vaste projet Cameron LNG aux États-Unis. Il comporte aussi des contrats d'achat et de vente à long terme de GNL, une flotte de méthaniers ainsi que des droits de passage dans des terminaux de regazéification en Europe.

Toutefois, l’accord reste soumis à l’approbation des autorités compétentes et des partenaires sur certains contrats et soumis au processus légal d’information et de consultation des instances représentatives du personnel concerné. Quoiqu’il en soit, la transaction sera finalisée dès le second semestre de l’année prochaine avec pour date de prise d’effet, le 1er janvier 2018.

« L’acquisition du business amont GNL d’Engie donne l’opportunité à Total d’accélérer le déploiement de sa stratégie intégrée sur la chaîne gazière, sur un marché du GNL offrant une forte croissance de l’ordre de 5 à 6% par an. La combinaison des deux portefeuilles est très complémentaire et va permettre au Groupe, de gérer un volume de GNL de près de 40 MT dès 2020, faisant de Total le deuxième acteur mondial du secteur parmi les Majors avec 10% du marché mondial.», a déclaré Patrick Pouyanné, Président directeur général de Total. Et de rajouter qu’« avec la participation dans le projet Cameron LNG, Total deviendra également un acteur intégré sur le marché de GNL américain, où le Groupe est déjà producteur gazier ».

De son côté, Engie pourra se concentrer sur ses efforts visant à devenir le mastodonte mondial de la transition énergétique.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... az-naturel

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#262 Message par moinsdewatt » 28 nov. 2017, 20:41

Total: S&P relève la perspective à "stable", confirme la note A+

Publié le 27/11/2017 Infos Reuters PARIS

Standard & Poor's a annoncé lundi avoir relevé la perspective attachée à la note de Total, de "négative" à "stable", en vue d'un renforcement de la génération de trésorerie, tout en confirmant la note de crédit long terme A+ du groupe pétrolier.

L'agence de notation a précisé dans un communiqué que ce renforcement de la capacité de génération de "cash flow" reflétait "de bonnes performances en aval, une modération des dépenses d'investissement et la poursuite de la maîtrise des coûts dans un contexte de prix du pétrole plafonnés".

En conséquence, elle prévoit un cash flow libre opérationnel de 5 à 7 milliards de dollars en 2017 (4,2-5,9 milliards d'euros), après dépenses d'investissement, en hausse de plus de six milliards de dollars par rapport à 2016. Pour l'année en cours, S&P prévoit un ratio de fonds tirés de l'exploitation (FFO) ajusté/dette de 40% à 45% (contre 30,6% en 2016).

"Cela reste inférieur à notre objectif autour de 45% que nous estimons sur plusieurs années, mais nous pensons que Total est clairement sur une tendance au renforcement", dit l'agence.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... a-.N619508

cours fini la journée à 47.51 €

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#263 Message par moinsdewatt » 16 déc. 2017, 13:47

Dividende de Total : n’optez plus pour le paiement en actions

Le géant pétrolier propose toujours à ses actionnaires de recevoir leurs dividendes en actions mais, contrairement aux précédents versements, aucune décote ne sera dorénavant proposée. Une décision qui avait été annoncée il y a quelques mois et qui réduit l’intérêt d’opter pour un paiement en titres du coupon trimestriel de Total.
.......................

Lors de l’annonce du rachat de Maersk Oil, en août dernier, le PDG, Patrick Pouyanné, avait indiqué que la décote serait supprimée à compter du premier trimestre 2018.

Le deuxième acompte du dividende, stable à 0,62 euro par action, sera détaché le 19 décembre 2017 et mis en paiement à compter du 11 janvier 2018.

Dans le cadre du paiement en actions, le prix d’émission des nouveaux titres est fixé à 46,55 euros, affichant une décote de «seulement» 1,7% sur le cours actuel de Total.
http://www.lerevenu.com/bourse/valeurs- ... en-actions

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#264 Message par moinsdewatt » 19 déc. 2017, 18:52

TOTAL : lance le développement à grande échelle du champ géant de Libra au Brésil

18/12/2017

Total a pris la décision d'investissement portant sur la première phase de développement à grande échelle du projet Libra, situé en eaux profondes à 180 kilomètres au large des côtes de Rio de Janeiro, dans le bassin pré-salifère de Santos au Brésil. Cette phase, qui comprend une unité flottante de production et de stockage (FPSO) d'une capacité de 150 000 barils de pétrole par jour et 17 puits, sera déployée dans la partie nord-ouest du bloc.

“La décision de lancer le développement à grande échelle du champ de Libra est une étape majeure pour Total au Brésil. Nous sommes parvenus avec Petrobras, l'opérateur, et nos partenaires à atteindre des coûts techniques inférieurs à 20 dollars par baril. Cela démontre que nous sommes capables de développer des projets compétitifs en eaux profondes", a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total.

"Après le démarrage d'une phase initiale de production en novembre, cette décision d'investissement renforce notre portefeuille de projets en construction et vient soutenir la croissance de notre production après 2020."

Le champ de Libra a démarré en novembre avec la phase initiale de production assurée par le FPSO Pioneiro de Libra d'une capacité de 50 000 barils par jour, destinée à poursuivre l'évaluation du champ et à générer rapidement des revenus. Le nouveau FPSO baptisé " Mero 1 " constitue l'étape suivante de développement du champ avec un démarrage prévu en 2021.

Dans les années à venir, ce développement se poursuivra avec l'ajout d'au moins trois autres FPSO qui permettront d'exploiter le potentiel du champ dans son ensemble avec une production qui devrait atteindre plus de 600 000 barils par jour.

Le consortium de Libra est opéré par Petrobras (40%), en partenariat avec Total (20%), Shell (20%), CNOOC Limited (10%) et CNPC (10%). Pré-Sal Petróleo (PPSA) gère le Contrat de Partage de Production (PSA).
http://www.zonebourse.com/TOTAL-4717/ac ... -25684373/

Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#265 Message par moinsdewatt » 27 janv. 2018, 15:16

Total: Des achats d'envergure pas exclus mais pas prioritaires, selon PDG

Reuters le 25/01/2018

Total a les moyens de réaliser de nouvelles acquisitions d'envergure mais l'année 2018 sera plutôt consacrée à l'intégration des opérations récentes, a déclaré jeudi son PDG Patrick Pouyanné sur BFM Business.

Total a notamment annoncé en août dernier le rachat du groupe pétrolier danois Maersk Oil pour un montant de 7,45 milliards de dollars, ce qui lui permettra de renforcer nettement ses réserves et d'accroître sa production en mer du Nord. Le groupe français prévoit de finaliser cette opération dans deux mois.

Prié de dire si Total envisageait d'autres acquisitions de cette taille, Patrick Pouyanné a déclaré lors d'une interview sur BFM Business : "On a les moyens si on le souhaite (mais) ce n'est pas ma priorité (...), il y a quand même beaucoup d'opérations qu'il faut absorber, donc 2018 sera plutôt le temps d'une digestion."

"S'il y a de belles opportunités (...) pourquoi pas", a-t-il toutefois ajouté.

Patrick Pouyanné a en outre estimé que la politique économique des Etats-Unis était "clairement attractive" et que les réserves de cash des entreprises américaines pourraient générer une "activité intense" en matière de fusions-acquisitions.

"En même temps, le prix du pétrole ayant remonté, dans mon secteur, je pense que les sociétés vont être un peu prudentes avant de payer trop cher des sociétés pétrolières", a-t-il dit.

Interrogé sur le niveau des bénéfices de Total au titre de 2017, le PDG a évoqué un chiffre "au-dessus de 10 milliards", sans plus de précisions.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendent en moyenne un résultat net de 10,5 milliards de dollars.

En Bourse, l'action Total gagne 0,78% à 47,92 euros à 14h25, à comparer à un gain de 0,49% pour l'indice CAC 40.
http://www.boursorama.com/actualites/to ... 706e22e8f1

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#266 Message par moinsdewatt » 06 févr. 2018, 14:08

Total: Résultat net en hausse de près de 30% en 2017

Reuters le 06/02/2018

Le résultat net de Total au titre de 2017 "sera de près de 30% supérieur" à celui de 2016, a déclaré son PDG, Patrick Pouyanné, lors d'un entretien au journal Le Monde publié mardi.

Le résultat net ajusté de Total, qui présentera ses résultats annuels jeudi, s'était établi à 8.287 millions de dollars au titre de 2016 tandis que son résultat net part du groupe avait atteint 6.196 millions.

Patrick Pouyanné avait déjà déclaré le 25 janvier, sur BFM Business, que les bénéfices de Total au titre de 2017 s'étaient établis "au-dessus de 10 milliards", sans plus de précisions.

"Ces bons résultats sont le fruit de trois éléments : discipline sur les dépenses, croissance de la production et hausse des prix du brut", dit au Monde le PDG du groupe, rappelant également l'ambition de Total de faire croître sa production de 5% par an en moyenne jusqu'en 2022.

"Après avoir beaucoup investi, le groupe verra son cash-flow augmenter tout en conservant sa discipline d'investissement, parce qu'on ne maîtrise pas les prix du pétrole", a poursuivi Patrick Pouyanné.

Soulignant que les "grands investissements" du secteur n'avaient pas encore repris, il a en outre estimé que le monde risquait de "manquer de pétrole" après 2020.

"Notre projet en Iran, 'South Pars 11', progresse bien, sans retard, et nous continuons à travailler, même si la situation au Congrès américain est assez floue", a également dit le PDG de Total en référence aux menaces de nouvelles sanctions américaines à l'encontre de Téhéran.

"Si les Américains décident de sortir du traité nucléaire et que les sanctions secondaires se remettent en place, cela nous posera une vraie question. C'est encore de la politique-fiction, mais à un moment donné, il faudra quand même éclaircir l'horizon des sociétés européennes travaillant en Iran", a-t-il ajouté.

Patrick Pouyanné a également redit que Total réfléchissait avec les autorités françaises et européennes "aux moyens de protéger les investissements déjà lancés en Iran, même en cas de retour des sanctions".
http://www.boursorama.com/actualites/to ... 4b85d84321

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#267 Message par moinsdewatt » 08 févr. 2018, 21:05

Total: les bénéfices 2017 bondissent, portés par les cours et la production


Par AFP , publié le 08/02/2018

Total a réalisé des bénéfices pour 2017 en forte hausse, grâce à la remontée des cours du brut ainsi qu'à la progression de sa production, et en profite pour choyer ses actionnaires.

"Nos résultats sont bons, même très bons", s'est félicité le PDG du groupe pétrolier et gazier Patrick Pouyanné, à l'occasion d'une conférence de presse.

Le bénéfice net annuel a ainsi bondi de 39% à 8,6 milliards de dollars. Son bénéfice net ajusté - un indicateur scruté de près, qui exclut des éléments volatils et exceptionnels - a progressé pour sa part de 28% à 10,6 milliards de dollars, a indiqué Total.

L'an dernier, les cours du pétrole se sont en effet établis à 54 dollars le baril en moyenne contre 44 dollars en 2016.

Après leur chute en 2014, ils se sont en effet repris dernièrement, aidés par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et d'autres pays partenaires, dont la Russie, de réduire leurs extractions pour limiter l'offre sur le marché mondial. Le Brent de la mer du Nord est ainsi repassé au-dessus de la barre des 70 dollars en janvier, pour la première fois en trois ans.

Total a aussi augmenté sa production d'hydrocarbures de 5% en 2017, avec notamment le démarrage et la montée en puissance de nouveaux projets comme Moho-Nord au Congo.

Fort de ces solides résultats et signe de son optimisme, Total a annoncé son intention de procéder jusqu'à 5 milliards de dollars de rachat d'actions sur la période 2018-2020 pour "partager avec les actionnaires les bénéfices de la hausse des cours".

Le groupe veut aussi augmenter son dividende de 10% sur les trois prochaines années.

Mais "la priorité du groupe c'est la mise en oeuvre de notre stratégie industrielle", a précisé Patrick Pouyanné.

Il a aussi tenu à souligner que les salariés de Total profiteront aussi des bénéfices: en France, la masse salariale doit progresser de 3,4%. Et après avoir quasiment gelé les embauches durant la chute des cours, "nous revenons à un niveau normal de recrutement en France et dans le monde", a indiqué Patrick Pouyanné, à la tête d'une entreprise de 98.000 personnes.

- discipline -

Pour 2018, Total prévoit encore d'augmenter sa production d'hydrocarbures de 6% avec le démarrage de plusieurs projets, en Angola, en Australie, en Italie ou encore au Nigeria. Le groupe devrait aussi intégrer à fin mars le groupe danois Maersk Oil, dont le rachat avait été annoncé l'an dernier.

Patrick Pouyanné a aussi assuré que son énorme projet gazier en Iran "progresse conformément au planning". Le groupe français avait pris la tête d'un consortium international pour signer en juillet un accord de 4,8 milliards de dollars avec Téhéran.

Mais les Etats-Unis menacent désormais de dénoncer l'accord nucléaire iranien, laissant planer un retour des sanctions. "Nous devons trouver un moyen, au cas où le pire arrive... de protéger les sociétés européennes et leurs investissements", a fait valoir Patrick Pouyanné.

Sur le plan financier, Total veut par ailleurs maintenir sa discipline en dépit de l'amélioration de l'environnement et vise plus de 4 milliards d'économies cette année.

"On maintient tous ces programmes d'économies malgré la montée des cours du brut", a confirmé Patrick Pouyanné.

Comme toutes les grandes majors du secteur, Total avait en effet taillé dans ses dépenses et limité ses investissements lorsque les cours ont plongé il y a trois ans et demi.

"Les résultats de Total sont impressionnants", ont salué dans une note les analystes de Bernstein. "Pas étonnant que Total ait la confiance d'être audacieux et de faire un vrai cadeau aux actionnaires aujourd'hui".
https://lexpansion.lexpress.fr/actualit ... 83222.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#268 Message par moinsdewatt » 12 févr. 2018, 20:05

Le PDG de Total exhorte Trump à conserver l'accord avec l'Iran

Publié le 12/02/2018 Infos Reuters PARIS

Le PDG du groupe pétrolier Total Patrick Pouyanné a exhorté le président américain Donald Trump à garder foi dans l'accord sur le nucléaire iranien, faisant valoir que les investissements occidentaux pouvaient soutenir les réformateurs locaux, rapporte lundi le Financial Times.

Selon le quotidien économique, le PDG du géant pétrolier a tenu ces propos lors d'un dîner organisé le mois dernier à Davos, en Suisse, réunissant le chef d'Etat américain et plusieurs autres dirigeants d'entreprises européens.

"Quand j'ai eu la chance de dîner avec le président des Etats-Unis, j'ai posé la question (sur l'Iran)", a dit Patrick Pouyanné, cité par le FT.

Le PDG du groupe français a souligné que, selon lui, l'enjeu principal consistait à laisser suffisamment de temps aux réformateurs pour que puissent aboutir leurs efforts en faveur de "davantage de démocratie" dans le pays.

"Je pense que Donald Trump a écouté; cela ne veut pas dire qu'il est d'accord", a ajouté le dirigeant, toujours selon des propos rapportés par le FT.

Donald Trump a accepté, pour la "dernière fois", en janvier de prolonger la suspension des sanctions économiques contre l'Iran levées en vertu de l'accord de 2015 qui encadre les activités nucléaires de la République islamique.

Mais le président américain a fixé un ultime délai, de 120 jours, pour permettre aux Etats-Unis et à leurs partenaires européens de corriger, a-t-il dit, les "terribles défauts" dont souffre, à ses yeux, cet accord signé à Vienne le 14 juillet 2015.

Total a engagé des investissements en Iran où il a signé en juillet dernier un accord en vue de développer la phase 11 de South Pars, le plus grand gisement de gaz naturel au monde.

Le groupe français reste "pleinement engagé" dans ce projet évalué dans sa première étape à quelque deux milliards de dollars, a dit Patrick Pouyanné, mais Total aurait "plusieurs façons de se désengager" si des sanctions étaient de nouveau imposées.

Aux termes de l'accord, Total est l'opérateur du projet et son actionnaire à 50,1%, aux côtés de Petropars, filiale de la compagnie nationale iranienne NIOC (19,9%) et de la compagnie nationale chinoise CNPC (30%).

"Si le cadre, les règles du jeu changent, bien sur nous devrons réévaluer", a poursuivi le PDG de Total, qui compte également un certain nombre d'actifs aux Etats-Unis.

L'une des options pourrait consister pour Total à revendre ses parts à CNPC, a-t-il dit au sujet de South Pars, évoquant aussi le scénario possible d'un arrêt du projet.

Des sources industrielles ont dit à Reuters en décembre que le pétrolier et gazier chinois CNPC envisageait de reprendre les parts de Total si le pétrolier français se retirait.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... an.N651934

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#269 Message par moinsdewatt » 16 févr. 2018, 17:04

L’État bloque (sans ajourner) le projet du futur siège de Total à La Défense.

16 fev 2018

C’est en 2021 que “The Link”, projet de futur siège social du groupe Total doit voir le jour. Mais le préfet de Paris a adressé une lettre à la mairie de Puteaux (Hauts-de-Seine), qui doit l’accueillir, pour s’y opposer.

Le bâtiment, double et culminant à 244 mètres pour sa partie la plus haute, doit accueillir 10.000 personnes sur 120.000 mètres carrés pour devenir la plus haute tour de France.

Un quartier saturé selon le préfet

Dans son courrier daté du 3 janvier dernier, et que Les Echos s’est procuré, Michel Cadot avance que d’ici 5 ans, le quartier d’affaires devrait intégrer 73% de bureaux contre seulement 27% de logements. “The Link” viendrait intensifier ce déséquilibre selon le préfet.

Groupama Immobilier, porteur du projet, ainsi que le PDG de Total Patrick Pouyanné ont aussi été prévenus le 25 janvier. Pour autant Groupama, que Le Figaro a contacté, indique que l’obtention d’agrément, précédant le dépôt de construction, “a été ajourné mais pas rejeté par la préfecture d’Ile-de-France”. Il ajoute que “L’ajournement n’est nullement lié à la qualité du projet dont la pertinence et le caractère d’utilité publique ne sont pas remis en cause. Il est motivé par le souhait du préfet de voir aboutir des échanges en cours avec les collectivités locales sur l’équilibre logements-bureaux, la rénovation de la ligne 1 du métro et la restructuration de la station Esplanade de La Défense. Le dépôt du permis de construire n’est pas possible tant que nous n’avons pas obtenu l’agrément du préfet”.
https://www.24matins.fr/letat-bloque-pr ... nse-712383

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12667
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#270 Message par cashisking » 16 févr. 2018, 18:12

Et en quoi ça regarde le préfet ?
Une nouvelle tour au milieu des tours...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#271 Message par moinsdewatt » 14 avr. 2018, 13:47

Le préfet d’Ile-de-France accorde (enfin) son agrément pour le projet The Link à la Défense

A.F. et N.M. - LE MONITEUR.FR - Publié le 13/04/18

Groupama Immobilier va pouvoir déposer le permis de construire du futur siège social de Total à La Défense. Le projet The Link a reçu son agrément, le préfet de région ayant obtenu des avancées sur l’amélioration de l’accessibilité de la station de métro Esplanade de La Défense et sur la programmation de logements autour du quartier d’affaires.
...................
https://www.lemoniteur.fr/article/le-pr ... e-35470850

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#272 Message par moinsdewatt » 18 avr. 2018, 13:18

Total va mettre la main sur Direct Energie qui bondit en Bourse

le 18/04/2018 Le Revenu

Quelques mois après avoir lancé son offre de distribution d’électricité en France, le géant pétrolier accélère dans le domaine en rachetant le numéro trois du secteur. Son offre représente une prime de 30% sur le cours de Direct Energie, qui s’était néanmoins fortement replié au cours des derniers mois.

Après le rachat du belge Lampiris en 2016 puis le lancement en octobre dernier de son offre «Total Spring» en France, le groupe de Patrick Pouyanné franchit une nouvelle étape dans son projet de devenir un acteur important de la distribution d’électricité et de gaz en France.

Total vient en effet d’annoncer un projet d’acquisition de Direct Energie, numéro trois français du secteur derrière EDF et Engie.

Dans le détail, le pétrolier fait une offre portant sur 74,33% du capital détenu par plusieurs actionnaires, dont le PDG de l’entreprise, Xavier Caïtucoli. La major propose 42 euros par action (coupon de 0,35 euro détaché), valorisant cette participation environ 1,4 milliard d’euros.

Ce prix représente une prime de 30% sur le cours de clôture du 17 avril. Une fois cette première opération réalisée, Total lancera une OPA, dans les mêmes conditions, sur le solde du capital.

Le conseil d’administration de Direct Energie a approuvé le projet à l’unanimité. Un expert indépendant doit toutefois encore confirmer le caractère «équitable» de l’offre.

L'action Direct Energie a perdu 40% depuis septembre

Du point de vue des actionnaires de Direct Energie, le prix proposé semble intéressant. Toutefois, le cours de l’action s’est fortement replié ces derniers mois, abandonnant 40% entre septembre 2017 et le 17 avril dernier.

En cause : des résultats décevants au premier semestre 2017, des prévisions 2018 inférieures aux attentes, un rappel à l’ordre de la CNIL mais aussi, probablement, les craintes liées au lancement de Total Spring.

En octobre dernier, dans Le Revenu Hebdo n°1450, nous écrivions : «La conquête de parts de marché va donc devenir plus difficile [pour Direct Energie] en raison de cette nouvelle pression concurrentielle. Les prochaines publications permettront de mesurer l’impact de Total sur les comptes des différents acteurs d’un marché promis à la concentration. Le jour venu, Direct Energie sera une cible idéale.»

Retrouvez notre conseil sur l’action dans Le Revenu Hebdo à paraître vendredi 20 avril.

Une opération accessible pour Total

Concernant Total, nous voyons cette opération d’un bon œil. Elle confirme la stratégie de diversification du groupe en dehors des marchés strictement pétrolier.

Elle va surtout lui permettre de devenir un solide acteur du marché de la distribution de gaz et d’électricité, avec 4,1 millions de clients en France et en Belgique (dont 2,6 millions issus de Direct Energie).

D’ici 2022 le géant des hydrocarbures vise 6 millions de clients en France et 1 million en Belgique.

L’opération nous semble en outre parfaitement gérable pour Total.

Le montant déboursé pour racheter la totalité des actions Direct Energie devrait avoisiner les 1,9 milliard d’euros.

En 2017, le pétrolier a déboursé plus de 14 milliards de dollars en investissements organiques et généré 9,5 milliards de flux de trésorerie nets. Sa dette nette a fondu de 12 milliards de dollars l’an dernier et elle ne représente plus que 14% des fonds propres.
http://www.lerevenu.com/bourse/total-va ... -en-bourse

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#273 Message par moinsdewatt » 24 avr. 2018, 20:33

Total s'allie à Google Cloud dans l'intelligence artificielle

Publié le 24/04/2018 Infos Reuters PARIS

Total a annoncé mardi un accord de partenariat avec Google Cloud pour développer des solutions d'intelligence artificielle appliquées à l'exploration et à la production d'hydrocarbures.

Les experts en géosciences de Total travailleront aux côtés de ceux de Google Cloud dans le laboratoire de celui-ci en Californie sur des programmes d'intelligence artificielle permettant d'interpréter des images du sous-sol et d'automatiser l'analyse de documents techniques, détaille le groupe français dans un communiqué.

"Ces programmes permettront aux ingénieurs en géosciences de Total (géologues, géophysiciens, ingénieurs réservoir et géo-information) d'accélérer et d'améliorer la qualité de leurs travaux d'exploration et d'évaluation des gisements de pétrole et de gaz."

Total précise qu'il a commencé à appliquer l’intelligence artificielle dès les années 1990 pour caractériser les gisements de pétrole et de gaz en utilisant des algorithmes d’apprentissage automatique (Machine Learning).
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... le.N684949

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#274 Message par moinsdewatt » 26 avr. 2018, 15:09

Total: les résultats tirés par les cours du pétrole et une production record

Paris 26 Avril 2018

Total a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse au premier trimestre en raison d'éléments exceptionnels, mais son bénéfice ajusté, très suivi par les investisseurs, a progressé grâce à la hausse des cours du pétrole et une production record.

Le bénéfice net du producteur de pétrole et de gaz a reculé de 7% à 2,64 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année.


Il a souffert d'une base de comparaison défavorable après la vente au fonds d'investissement américain Carlyle, finalisée l'an dernier, de sa filiale allemande de chimie de métallisation Atotech, pour un montant de 3,2 milliards de dollars.

Le bénéfice net ajusté, un indicateur très suivi par le marché qui exclut des éléments volatils et exceptionnels, a en revanche progressé de 13% à 2,88 milliards de dollars, en ligne avec les attentes des analystes.

Total a profité de la remontée des cours du pétrole. Le Brent a atteint une moyenne de 67 dollars le baril sur le trimestre contre près de 54 dollars un an plus tôt, "porté par une demande soutenue, le respect des quotas OPEP-non OPEP et les tensions géopolitiques", a rappelé le PDG de Total, Patrick Pouyanné, cité dans un communiqué.

La production d'hydrocarbures a aussi atteint un niveau record au premier trimestre, augmentant de plus de 5% à 2,703 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Elle a bénéficié de la montée en puissance de nouveaux projets (comme Yamal LNG en Russie) ainsi que de la contribution de nouveaux actifs (notamment ceux du danois Maersk Oil, dont l'acquisition vient d'être finalisée) qui ont compensé l'expiration d'un important permis en Indonésie.

Seule ombre au tableau, les résultats de l'activité Raffinage-Chimie ont décliné, avec des volumes raffinés en baisse et des marges en chute en raison de la hausse des prix du pétrole et d'une demande saisonnière réduite.
https://www.romandie.com/news/Total-les ... 912282.rom

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#275 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2018, 13:52

Total (Pouyanné) dit vouloir rester au Venezuela malgré les difficultés.
Ils ont un gisement en partenariat avec PVDSA qui a chuté de 120000 à 80000 barils/j sous utilisé parce que PVDSA manque d'argent et de main d'oeuvre qualifiée

Oil major Total's CEO says will not give up on Venezuela

Bate Felix PARIS (Reuters)

The head of Total said on Thursday that the French oil major would not give up on Venezuela as the OPEC nation grapples with major social and economic unrest.

Venezuela has tumbled into an economic and social crisis, with millions suffering food and medicine shortages. Since last year, dozens of oil executives, including the former energy minister and state-owned company Petroleos de Venezuela (PDVSA) president have been arrested.

“Despite all the difficulties, Total remains in Venezuela. I can tell you it is difficult for our people because of lack of power, lack of water. We were obliged to take out families,” Total’s Chief Executive Officer Patrick Pouyanne said.

Pouyanne told an oil summit in Paris that his company’s staff were encountering difficulties in terms of working in the country, but added he was keen to stay there.

Total still has staff on the ground to run the business, including a limited number of expatriates, he said.

“It is important to stay in a country even in difficult times because people will remember it,” he added.

Pouyanne said production had declined at one of its Venezuela fields to around 80,000 barrels-per-day (bpd) compared with 120,000 bpd because of the lack of staff and money from partner PDVSA.

“It is a pity because there is a huge potential, but there are not enough people to connect wells that have been drilled,” Pouyanne said, adding that there was a potential to recover quickly to 120,000 bpd if the situation normalised.

Total is still producing gas in Venezuela although output was declining and the firm was not receiving any money for its production in some fields, he said, adding that it was receiving proceeds at its Orinoco belt project.

Economic collapse in Venezuela has driven an estimated three million people from the country.

“Unfortunately, human resources, which were very strong in Venezuela, are leaving the country,” Pouyanne said.

Earlier this month, Chevron Corp said two of its executives had been arrested in Venezuela - a rare move likely to spook foreign energy firms still operating in the country stricken by hyperinflation, shortages and crime.
https://www.reuters.com/article/us-vene ... SKBN1HQ109

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#276 Message par moinsdewatt » 09 mai 2018, 11:54

.....................
Le projet South Pars de Total a du plomb dans l’aile

Autre projet compromis, celui Total, qui prévoyait un investissement de plusieurs milliards de dollars dans le plus grand gisement de gaz naturel au monde. Total a signé en juillet 2017 un accord avec l’Iran en vue de développer la phase 11 de South Pars, avec un investissement initial de l’ordre d’un milliard de dollars, devenant alors la première des majors pétrolières à signer un contrat en Iran depuis l’accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015.

Le projet du pétrolier français semble compromis à moins qu’il ne parvienne à obtenir une dérogation à ce régime d’embargo. Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a déclaré dans le passé qu’il chercherait à en obtenir une.

Total estime la capacité de production du projet à deux milliards de pieds cube par jour, soit 400 000 barils équivalent pétrole par jour en incluant les condensats. Le gaz produit est destiné à alimenter le marché domestique iranien à partir de 2021.

Par ailleurs, Total achète du pétrole iranien pour ses raffineries européennes, réalise des transactions en dollars et a investi des milliards de dollars aux États-Unis, notamment dans sa raffinerie de Port Arthur.
extrait de https://www.ouest-france.fr/economie/en ... es-5749379

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#277 Message par moinsdewatt » 10 mai 2018, 11:27

Total acquiert 25% de la société américaine Clean Energy pour 83,4 mlns de dollars

DOW JONES | LE 10/05/18

Le groupe français Total a annoncé jeudi l'acquisition d'une participation de 25% dans le spécialiste américain du gaz naturel pour poids lourds Clean Energy, dont il deviendra le premier actionnaire, pour un montant de 83,4 millions de dollars.

Dans le cadre de leur partenariat stratégique, Total apportera également à Clean Energy des garanties pouvant aller jusqu'à 100 millions de dollars afin de soutenir un programme de leasing qui sera lancé cette année par Clean Energy. Ce programme permettra aux entreprises de transport américaines d'acquérir des poids lourds équipés d'un moteur au gaz naturel plus propre, sans surcoût par rapport à un moteur diesel. Il offrira aussi la garantie d'un prix du gaz naturel carburant inférieur à celui du diesel, ont précisé les deux groupes dans un communiqué.

"Total est convaincu des fortes opportunités de développement dans le gaz naturel destiné au secteur du transport, notamment aux Etats-Unis qui bénéficient de vastes réserves de gaz naturel à faible coût. Nous sommes ravis d'avoir l'opportunité de nous associer à Clean Energy pour accélérer cette transition grâce aux remarquables capacités d'innovation de cette société qui a construit un large réseau de stations à travers les États-Unis", a commenté Patrick Pouyanné, le PDG de Total, cité dans le communiqué.

L'opération est soumise à l'approbation de l'assemblée générale des actionnaires de Clean Energy, qui se tiendra le 8 juin.
https://investir.lesechos.fr/actions/ac ... 763814.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#278 Message par moinsdewatt » 16 mai 2018, 19:01

Iran: Total va chercher une dérogation pour le projet South Pars

Publié le 16/05/2018 Infos Reuters PARIS

Total a confirmé mercredi qu'il ne pourrait poursuivre son projet de développement du plus grand gisement de gaz naturel au monde, en Iran, qu'à la condition d'obtenir une dérogation le protégeant contre toute sanction "secondaire" de la part des Etats-Unis.

Le groupe pétrolier français a signé en juillet 2017 un accord avec l'Iran en vue de développer la phase 11 de South Pars (SP11), avec un investissement initial d'environ un milliard de dollars, devenant alors la première des majors pétrolières à signer un contrat en Iran depuis l'accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015.

L'annonce du retrait des Etats-Unis de cet accord et le rétablissement de leurs sanctions contre l'Iran, le 8 mai, compromet toutefois sérieusement cet accord.

Total "ne pourra pas continuer le projet SP11 et devra mettre fin à toutes les opérations qui y sont liées avant le 4 novembre 2018, à moins qu'une dérogation propre au projet ne soit accordée par les autorités américaines, avec le soutien des autorités françaises et européennes", a souligné le groupe dans un communiqué publié mercredi.

Cette dérogation "devra comprendre une protection de la société contre toute sanction secondaire applicable en vertu du droit américain", a-t-il ajouté, rappelant que ces sanctions pourraient inclure "la perte des financements en dollars par des banques américaines – qui sont impliquées dans plus de 90% des opérations de financement de Total - pour ses opérations globales".

Le groupe a également souligné qu'il risquait, en cas de sanctions secondaires de la part des Etats-Unis, de perdre ses actionnaires américains - qui représentent plus de 30% de son actionnariat - ou de ne pas pouvoir poursuivre ses activités américaines, qui représentent plus de 10 milliards de dollars de ses capitaux employés.

Dans ces conditions, Total "ne prendra pas de nouvel engagement lié au projet SP11 et, conformément à ses engagements contractuels vis-à-vis des autorités iraniennes, se rapproche des autorités françaises et américaines pour examiner la possibilité d'obtenir une dérogation propre au projet".

Le groupe a cependant souligné que ses dépenses engagées à ce jour au titre du projet SP11 ne dépassaient pas 40 millions d'euros et qu'un retrait du projet n'aurait pas d'impact sur son objectif de croissance de production de 5% en moyenne par an entre 2016 et 2022.
https://www.usinenouvelle.com/article/i ... rs.N694279

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#279 Message par moinsdewatt » 24 mai 2018, 21:23

Total va prendre 10% du projet gazier russe Arctic LNG-2

publié le 24/05/2018

Total a signé jeudi un accord avec Novatek en vue de prendre une prise de participation directe de 10% dans Arctic LNG 2, le nouveau projet géant de gaz naturel liquéfié promu par le groupe russe, situé sur la péninsule de Gydan dans le nord de la Sibérie.

Le groupe pétrolier français détenant environ 19% du capital de Novatek et ce dernier souhaitant conserver 60% du projet, la participation économique globale de Total dans Arctic LNG 2 s'élèvera à environ 21,5%.

Selon une source au fait de l'accord, Arctic LNG 2 devrait représenter un investissement de 25 milliards de dollars.

Au cas où Novatek déciderait d'abaisser sa participation en dessous de 60%, Total pourrait augmenter sa participation directe jusqu'à 15%, a indiqué le groupe français dans un communiqué.

D'une capacité de production de 19,8 millions de tonnes par an, soit 535.000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), Arctic LNG 2 permettra de valoriser plus de 7 milliards de bep de ressources d'hydrocarbures.

Comme pour Yamal LNG, le transport de la production d'Arctic LNG 2 vers les marchés internationaux sera assuré par une flotte de méthaniers brise-glace qui pourra emprunter la route du Nord pour les cargaisons à destination de l'Asie.

Total aura en outre la possibilité d'acquérir une participation directe entre 10% et 15% dans tous les futurs projets GNL de Novatek, situés sur les péninsules de Yamal et de Gydan.

La décision finale d'investissement est prévue en 2019 et le démarrage du premier train est envisagé d'ici fin 2023.

La signature de l'accord entre Total et Novatek a eu lieu en présence de Vladimir Poutine et d'Emmanuel Macron à l'occasion d'une visite du président français en Russie.
https://www.boursier.com/actualites/reu ... 19950.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#280 Message par moinsdewatt » 30 mai 2018, 17:24

Sanctions américaines : l’Iran donne deux mois à Total

Publié le 30/05/2018 lemarin.fr

Total dispose de deux mois pour obtenir une dérogation l’exemptant de sanctions américaines, faute de quoi le groupe chinois CNPC le remplacera sur le gisement South Pars, a déclaré le mercredi 30 mai le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh.

Image

South Pars est la partie iranienne d’un gigantesque gisement gazier offshore que se partagent le Qatar et l’Iran. (Carte : S&P Global Platts)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... mois-total

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#281 Message par moinsdewatt » 28 juin 2018, 21:39

Solaire: Total veut installer 10 gigawatts d'ici dix ans en France

Paris 28 juin 2018

Le PDG du géant pétrolier Total Patrick Pouyanné a annoncé jeudi que son groupe avait l'objectif d'installer 10 gigawatts (GW) de capacités d'énergie solaire en France d'ici dix ans.

Le groupe compte notamment installer des panneaux solaires sur certaines de ses stations-service ainsi que sur l'ensemble de ses sites en France, a détaillé M. Pouyanné qui s'exprimait au ministère de la Transition écologique et solidaire à l'occasion de l'annonce du plan du gouvernement de soutien au solaire.

"Nous nous sommes fixés un objectif de 10 GW à dix ans", a déclaré le PDG de Total, estimant que 100 GW devraient être mis en service en France dans les 15 prochaines années si le pays veut atteindre ses objectifs de transition énergétique. Un gigawatt représente 1.000 mégawatts.

"On a des sites industriels (...) qui représentent près de 600 MW à installer chez nous et donc nous allons installer ces sites. Tous nos sites vont être solarisés," a-t-il détaillé, ajoutant que le groupe a aussi "engagé la solarisation de 800 stations (service) dans le pays".

Total souhaiterait également exploiter certaines de ses friches industrielles et a plaidé pour un soutien public particulier pour ces sites, situés essentiellement dans le nord de la France.

"Il faudrait trouver un moyen de les favoriser", a plaidé M. Pouyanné, expliquant qu'actuellement les procédures d'urbanisme sur les friches "sont plus compliquées" que sur des terrains vierges.

Total est présent dans le solaire depuis 2011, surtout à l'étranger, lorsqu'il a pris une participation majoritaire dans la société américaine SunPower.

Récemment, le groupe a également mis la main sur un portefeuille solaire en France, via le rachat du fournisseur d'énergie Direct Energie, qui avait lui-même acquis l'an dernier le producteur d'énergies renouvelables Quadran. Ce dernier exploitait fin 2017 près de 200 mégawatts solaires en France.

Total a également lancé une filiale dédiée, Total Solar, qui a remporté fin 2017 pour 32 MW de projets lors du deuxième appel d'offres national pour les bâtiments et petites ombrières.
https://www.romandie.com/news/Solaire-T ... 931883.rom

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#282 Message par moinsdewatt » 30 juin 2018, 15:49

Les actionnaires de Total pouvaient opter pour un paiement en titres de leur dividende trimestriel. Faute de décote et compte tenu de la baisse du cours de Bourse entre le 11 et le 20 juin, ce choix a été largement délaissé.
https://www.lerevenu.com/bourse/valeurs ... s-le-plein

Effectivement j'ai pas choisi non plus le paiement en actions.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#283 Message par moinsdewatt » 03 juil. 2018, 18:10

Bruxelles autorise le rachat de Direct Energie par Total

Jean-Baptiste André, publié le 03/07/2018 Boursier.com

Bruxelles a donné son feu vert au rachat de Direct Energie par Total. La Commission Européenne a conclu que la concentration envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence en raison de chevauchements horizontaux et de relations verticales très limités entre les activités des deux entreprises en France et en Belgique. L'opération a été examinée en vertu de la procédure simplifiée de contrôle des concentrations.

La major pétrolière avait annoncé au printemps la reprise du producteur et distributeur d'énergie sur la base d'un prix de 42 euros par action, soit un prix global d'acquisition d'environ 1,4 milliard d'euros
https://www.boursier.com/actions/actual ... 69525.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#284 Message par moinsdewatt » 07 juil. 2018, 12:11

Total boucle l'acquisition de 73% de Direct Energie, vise le solde

DOW JONES | LE 06/07/18

Total a annoncé avoir finalisé vendredi l'acquisition de 73,04% du capital de Direct Energie pour un montant d'environ 1,4 milliard d'euros.

Cette acquisition fait suite à la levée de l'ensemble des conditions suspensives relatives aux accords signés le 17 avril 2018 avec les principaux actionnaires de Direct Énergie, a précisé le groupe dans un communiqué.

Total a par ailleurs déposé vendredi un projet d'offre publique obligatoire portant sur les actions Direct Energie qu'il ne détient pas encore, au même prix par action de 42 euros.

Le conseil d'administration de Direct Energie a recommandé "à l'unanimité" aux actionnaires d'apporter leurs titres à l'offre, qui sera lancée après son approbation par l'Autorité des marchés financiers.

"Cette opération nous permet d'accélérer notre intégration aval dans la chaine gazière et électrique et d'atteindre la taille critique sur les marchés français et belge où nous sommes en forte croissance", a déclaré le PDG de Total Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué.
https://investir.lesechos.fr/actions/ac ... 777651.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#285 Message par moinsdewatt » 13 juil. 2018, 11:33

Total boucle son rachat d'activités d'Engie dans le gaz naturel liquéfié

13 juillet 2018

Le géant pétrolier français Total a annoncé vendredi la finalisation de son acquisition d'activités amont de gaz naturel liquéfié (GNL) de son compatriote Engie, une opération annoncée en novembre dernier et qui propulse Total au rang de n°2 mondial du GNL.

Cette transaction a été conclue pour une valeur d'entreprise de 1,5 milliard de dollars. Mais des compléments de prix pouvant aller jusqu'à 550 millions de dollars pourraient être versés ultérieurement par Total à Engie, en cas d'amélioration des marchés pétroliers dans les prochaines années, a rappelé vendredi le groupe pétrolier.

Le portefeuille repris comprend des participations d'Engie dans des usines de liquéfaction du gaz naturel (notamment une part dans le gros projet Cameron LNG aux Etats-Unis), des contrats d'achats et de vente à long terme de GNL, une flotte de 10 bateaux méthaniers ainsi que des réservations de capacités dans des terminaux de regazéification en Europe.

C'est "une étape majeure pour Total car cela lui permet de tirer parti de la taille et de la flexibilité sur un marché du GNL en forte croissance et qui se transforme de plus en plus en marché de commodité" (matière première, NDLR), a souligné le PDG du groupe, Patrick Pouyanné, cité dans un communiqué.

"Cette transaction fait de Total le deuxième acteur mondial du GNL parmi les majors avec 10% du marché mondial", et lui permet de prendre position dans ce segment aux Etats-Unis avec 16,6% des parts du projet Cameron LNG, a ajouté M. Pouyanné.

De son côté, Engie a rappelé vendredi dans une déclaration à l'AFP que cette cession s'inscrivait dans sa stratégie visant "à concentrer ses investissements sur la production d'électricité bas carbone, les infrastructures et les solutions clients, et à réduire son exposition" à l'évolution des prix du pétrole et du gaz.

Les activités aval dans le GNL restent par ailleurs "au cœur de la stratégie" d'Engie, notamment la vente de détail aux clients finaux, sa filiale GTT et ses terminaux de regazéification en France et au Chili, a souligné l'ex-GDF-Suez.

En novembre dernier, la décision de céder les activités amont GNL avait été mal perçue par les syndicats CGT et CFE-CGC d'Engie, qui l'avait considérée comme un "dépeçage" du groupe, à des fins "d'optimisation financière sans cohérence industrielle".
https://www.romandie.com/news/Total-bou ... 936214.rom

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#286 Message par moinsdewatt » 26 juil. 2018, 17:43

Electricté: Total rachète deux centrales à gaz en France

Paris 26 juillet 2018

Le groupe pétrolier et gazier Total a annoncé jeudi le rachat de deux centrales à gaz en France afin de se renforcer dans la production d'électricité.


Total a signé un accord avec KKR-Energas pour acquérir ses deux centrales à cycle combiné au gaz naturel dans le Nord et l'Est de la France, d'une capacité d'environ 825 mégawatt (MW), a-t-il indiqué dans un communiqué. Le montant de la transaction n'a pas été précisé.

Les deux centrales, situées à Toul (Meurthe-et-Moselle) et Pont-sur-Sambre (Nord) avaient été vendues par l'autrichien Verbund au fonds américain KKR en 2014.

Total possède déjà des capacités de production électrique via le rachat récent de Direct Energie. Ce dernier possède deux centrales de 400 MW chacune en France et en Belgique et prévoit d'en construire une autre de même capacité en Bretagne.

"Cette acquisition permet à Total de poursuivre son intégration sur la chaine de valeur du gaz et de l'électricité, de la production à la commercialisation", a expliqué dans un communiqué Philippe Sauquet, directeur général de la branche "Gas, Renewables & Power" de Total.

Total pourra générer plus du tiers de la consommation de ses clients particuliers et professionnels, a-t-il souligné.
https://www.romandie.com/news/Electrict ... 939954.rom

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#287 Message par moinsdewatt » 26 juil. 2018, 18:03

Total veut garder sa rentabilité quel que soit l'état du marché

Usine Nouvelle le 26/07/2018

Dans un communiqué, Total a annoncé que son objectif pour 2018 : une hausse supérieure à 7%, plus élevée que prévu.


Total qui tablait précédemment sur une croissance de sa production de 6% en 2018, a précisé dans un communiqué qu'elle visait désormais une hausse supérieure à 7%.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière a relevé jeudi ses objectifs annuels en matière de production et d'économies. Ses résultats ont bondi au deuxième trimestre 2018, une nouvelle fois tirés par le rebond des prix du pétrole.

Le groupe a également ajusté à la hausse son objectif d'économies, à 4,2 milliards de dollars sur la période 2014-2018 contre "plus de 4 milliards" annoncés précédemment.

Total a souligné que le Brent, soutenu par la baisse des stocks et les tensions géopolitiques, continuait de se négocier autour de 70 dollars le baril depuis le début du troisième trimestre malgré la hausse annoncée de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

"Le groupe poursuit résolument la mise en oeuvre de ses programmes visant à améliorer son efficacité opérationnelle et baisser son point mort afin de rester rentable quel que soit le contexte de marché", a-t-il toutefois souligné.

Alors qu'il vise un point mort organique avant dividende de 25 dollars par baril cette année, cet objectif a été dépassé au deuxième trimestre.

Ces annonces interviennent alors que l'Opep prévoit une baisse de la demande pour son pétrole brut l'année prochaine en raison d'un ralentissement de la croissance de la consommation et d'une hausse des extractions de ses concurrents, laissant présager le retour d'une offre excédentaire malgré l'encadrement de la production.

Total a en outre confirmé jeudi sa prévision d'investissements (organiques et acquisitions nettes de cessions) pour 2018, qui devraient s'établir entre 16 et 17 milliards de dollars, ainsi que sa nouvelle politique de retour aux actionnaires.

Bénéficiant d'une hausse des prix du Brent, le groupe a vu son résultat net ajusté bondir de 44% au deuxième trimestre, à 3.553 millions de dollars, alors que les analystes attendaient en moyenne 3.453 millions selon un consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters.

Sa production d'hydrocarbures s'est établie à 2,717 millions de barils au deuxième trimestre (le consensus tablait sur 2,693 millions), enregistrant une hausse de 8,7% grâce à la montée en puissance des nouveaux projets (comme Yamal LNG en Russie et Moho Nord au Congo) et la contribution de nouveaux actifs (notamment Maersk Oil et Al Shaheen).

Total propose comme prévu un acompte trimestriel sur dividende de 0,64 euro, en hausse de 3,2%.

Conformément à ses annonces de février, il a racheté au premier semestre 28,4 millions d'actions en vue de leur annulation, des opérations qui intègrent les rachats de titres émis pour paiement du dividende en actions et des rachats additionnels pour un montant de 589 millions de dollars.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... e-.N724659

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#288 Message par moinsdewatt » 20 août 2018, 17:18

Total notifie à l'Iran son retrait du projet South Pars

publié le 20/08/2018 Reuters

Total a confirmé lundi avoir notifié aux autorités iraniennes son retrait du contrat du projet South Pars, en Iran, à la suite des menaces de Washington visant les entreprises qui continueraient de commercer avec Téhéran.

"Le processus contractuel suit son cours et Total a notifié aux autorités iraniennes son retrait du contrat au bout du délai de 60 jours prévu pour obtenir un éventuel 'waiver' des autorités américaines qui n’a pas pu être obtenu malgré le soutien des autorités françaises et européennes", explique Total dans une déclaration transmise à Reuters.
.......................
https://www.boursier.com/actualites/reu ... 23321.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#289 Message par moinsdewatt » 24 sept. 2018, 20:20

moinsdewatt a écrit :
07 juil. 2018, 12:11
Total boucle l'acquisition de 73% de Direct Energie, vise le solde

DOW JONES | LE 06/07/18
..................

Voila c'est fait, Total a fini de mettre la main dessus.
Total a plus de 95% de Direct Energie, retrait de la cote le 27/09

Publié le 24/09/2018 PARIS Reuters

Total détient 95,37% du capital et 95,33% des droits de vote de Direct Energie à l'issue de son offre publique simplifiée sur les minoritaires du fournisseur alternatif de gaz et d'électricité, selon un avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF) diffusé lundi.


L'AMF a par la suite fait savoir que le retrait obligatoire de la cote de Direct Energie interviendrait le 27 septembre.

La suspension de la cotation des actions Direct Energie est maintenue jusqu'à la mise en oeuvre du retrait.

Total avait annoncé début juillet son projet d'acquérir le solde du capital de Direct Energie, dont il a pris le contrôle en avril.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... 09.N745894

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#290 Message par moinsdewatt » 25 sept. 2018, 22:06

Total va racheter 1,5 milliard de dollars d'actions sur l'ensemble de 2018

25 sept 2018
Total a annoncé mardi son intention de racheter pour 1,5 milliard de dollars (1,27 milliard d'euros) d'actions sur l'ensemble de 2018 dans le cadre de son programme de 5 milliards de dollars sur la période 2018-2020 et il a confirmé ses principaux objectifs pour les années à venir.
......
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... b92105711c

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 3786
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#291 Message par Delambre » 25 sept. 2018, 22:38

L'un des plus beaux fleurons de l'économie française, dont je suis très satisfait de détenir des actions et d'augmenter progressivement ma position ("b & h" donc, cela va de soi) depuis maintenant quelques années. Détachement du dividende trimestriel ce matin... miam.

Par contre, je ne comprends plus très bien pourquoi ils maintiennent le dividende optionnel (avec donc la possibilité d'opter pour le dividende en actions). Si quelqu'un ici peut m'éclairer là-dessus...
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#292 Message par moinsdewatt » 10 oct. 2018, 01:28

Total renonce à ses achats de pétrole à l'Iran en prévision des sanctions américaines

DOWJONES LE 09/10/2018

Total a interrompu ses achats de pétrole à l'Iran, a indiqué mardi son PDG, Patrick Pouyanné, alors que le groupe pétrolier français se prépare au rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran.

Lors d'une conférence à Londres, Patrick Pouyanné a affirmé que les achats de pétrole iranien avaient cessé en juillet. L'an dernier, le groupe a acheté à l'Iran 158.00 barils de brut par jour, soit l'équivalent de 10% des exportations actuelles du pays.

L'administration Trump a fixé au 4 novembre la date-butoir pour mettre un terme aux achats de pétrole iranien dans le cadre du rétablissement des sanctions de Washington contre le République islamique.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 97330.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#293 Message par moinsdewatt » 26 oct. 2018, 22:08

Total: Le prix du baril dope le 3e trimestre, objectif de production relevé

Publié le 26/10/2018 PARIS Reuters

Total a relevé vendredi sa prévision de production pour 2018 après avoir vu ses résultats bondir et dépasser les attentes au troisième trimestre, portés par la hausse des prix du pétrole.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière a précisé dans un communiqué qu'elle visait désormais une croissance de sa production proche de 8%, contre une hausse supérieure à 7% prévue précédemment.

Le groupe a aussi ajusté sa prévision d'investissements nets, qui devraient s'établir autour de 16 milliards de dollars cette année - contre 16 à 17 milliards prévus précédemment - et a confirmé sa politique de retour aux actionnaires en réaffirmant son intention de racheter pour 1,5 milliard de dollars d'actions sur 2018 (un milliard à fin septembre).

Bien que le prix du pétrole continue d'évoluer autour de 80 dollars du fait de tensions sur l'offre et du contexte géopolitique, Total fait savoir qu'il "maintient résolument ses programmes d'efficacité opérationnelle et de baisse du point mort afin de rester rentable quel que soit l'environnement".

Le groupe continue ainsi de viser des réductions de coûts de 4,2 milliards de dollars pour la période 2014-2018 et de 5 milliards en 2020.

Bénéficiant d'une hausse des prix du Brent, Total a vu son résultat net ajusté bondir de 48% au troisième trimestre, à 3.958 millions de dollars, alors que les analystes attendaient en moyenne 3.751 millions selon un consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters.

La production d'hydrocarbures du groupe s'est établie à 2,804 millions de barils équivalent pétrole par jour (le consensus tablait sur 2,756 millions), enregistrant une hausse de 8,6% et un nouveau record trimestriel grâce au démarrage et à la montée en puissance des nouveaux projets comme Yamal LNG en Russie, Fort Hills au Canada, Kaombo Norte en Angola et Kashagan au Kazakhstan.

Total propose comme prévu un acompte trimestriel sur dividende de 0,64 euro, en hausse de 3,2%.

Le groupe continue de prévoir une hausse de sa production de 6% à 7% par an entre 2017 et 2020 et un montant de 15 à 17 milliards de dollars d'investissements nets annuels sur 2019-2020.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... ve.N761139

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#294 Message par moinsdewatt » 13 déc. 2018, 20:24

+3.1 % d' augmentation des salariés, et prime exceptionelle de 1500 €.

https://www.usinenouvelle.com/article/d ... ne.N783109

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#295 Message par moinsdewatt » 21 janv. 2019, 08:43

Total lance la vente de ses champs gaziers aux Pays-Bas

Reuters 15/01/2019

Total a lancé la vente de ses gisements gaziers en mer aux Pays-Bas, où la compagnie française va ainsi cesser sa production après 55 ans de présence, a-t-on appris de sources sectorielles et bancaires.

Le groupe français a mandaté en décembre la banque Jefferies pour diriger cette opération qui pourrait s'élever entre 300 et 400 millions de dollars (262 et 349 millions d'euros), selon ces sources.

Total n'a pas commenté ces informations dans l'immédiat et Jefferies a refusé de s'exprimer sur le sujet.

Les plates-formes de Total aux Pays-Bas approchent de leur fin de vie avec le tarissement de leurs réserves en gaz.

La plupart d'entre elles devront être démantelées, ce qui pourrait fournir des avantages fiscaux à leurs propriétaires, ont dit les sources.

La production de Total aux Pays-Bas a baissé d'environ 20% en 2017, à 20.000 barils équivalent pétrole par jour (bepj), en raison du déclin naturel des gisements, montre son rapport financier annuel de 2017.

Total, qui a lancé ses activités aux Pays-Bas en 1964, détient des intérêts dans 24 permis de production offshore dans ce pays, dont 20 dont il assure l'exploitation.

Parallèlement à cette production, le groupe français possède une participation de 55% dans la raffinerie de Flessingue, dans la province néerlandaise de Zélande. Elle dispose aussi d'une activité de gros dans l'électricité et le gaz aux Pays-Bas.

Comme nombre de ses concurrents, Total s'est progressivement séparé de ses actifs vieillissants en mer du Nord pour se développer dans de nouveaux projets de développement. Ces actifs sont généralement repris par des entreprises non cotées de plus petite taille.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 1875d71e18

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#296 Message par moinsdewatt » 28 févr. 2019, 23:01

Forages en Guyane : Total n'a pas trouvé de pétrole et abandonne les recherches

LCI 28 fev 2019

La compagnie pétrolière française a annoncé la fin "des opérations de forage" exploratoires débutées mi-décembre au large de la Guyane, faute de résultat. Les autorisations de forage accordées par les autorités avaient créé la controverse, après le vote de la loi Hulot censée interdire l'exploitation des hydrocarbures.

Après des mois de débats sur l'opportunité ou non d'exploiter du pétrole au large de la Guyane, le débat est clos faute de... pétrole. Total a annoncé mercredi soir la fin "des opérations de forage" exploratoires débutées mi-décembre au large de la Guyane, faute de résultat. "Nous n'avons pas trouvé d'hydrocarbures en effectuant ce forage et nous avons arrêté les opérations en début de semaine. Nous sommes très déçus par ce résultat", a déclaré Olivier Wattez, le directeur général de TEPGF.

Le groupe pétrolier français avait reçu l'autorisation du préfet de Guyane le 22 octobre pour chercher du pétrole dans une zone située à 150 km des côtes guyanaises et à 2.000 mètres de profondeur. "Nous avions un arrêté préfectoral pour réaliser cinq forages mais le premier forage devait être concluant pour pouvoir ensuite en réaliser un second, un troisième, un quatrième puis un cinquième afin de confirmer la découverte", a expliqué M. Wattez. Si du pétrole avait été découvert, Total aurait "passer d'un permis d'exploration à une concession d'exploitation", a-t-il précisé.

"Je pense même qu'il s'agissait du dernier puits d'exploration en France", a affirmé le directeur général de TEPGF. "Notre permis d'exploration s'éteint le 1er juin. Demander une extension de ce permis ou un autre permis d'exploration, ce n'est plus possible depuis la loi Hulot de décembre 2017. Pour pouvoir prétendre à une concession, il aurait fallu faire une découverte."

La loi Hulot prévoit en effet un arrêt progressif de la recherche et de l'exploitation des hydrocarbures en France à l'horizon 2040. Mais Total avait bénéficié, trois mois et demi avant son vote, d'un arrêté par lequel le gouvernement prolongeait à titre exceptionnel son permis exclusif de recherche de mines hydrocarbures "Guyane maritime", transféré à la société TEPGF, ce jusqu'au 1er juin 2019.

Si Total cherchait du pétrole dans cette zone, c'est parce qu'une première campagne d'exploration menée en 2011 en partenariat avec Shell et Tullow Oil avait suscité beaucoup d'espoir pour les compagnies pétrolières. Du pétrole avait été trouvé par un premier forage, mais les suivants avaient échoué, ce qui a conduit au retrait des deux partenaires de Total. Le pétrolier français aurait investi 100 millions dans ces recherches infructueuses, selon Guyane 1ère.

Fin octobre 2018, le préfet de Guyane de fin octobre 2018 avait donc autorisé les travaux de forage exploratoire pour une ultime tentative. Plusieurs associations écologistes, dont Greenpeace et les Amis de la Terre, s'étaient alors soulevé contre cette décision, mais leurs deux recours en justice ont été rejetés par le tribunal administratif de Cergy Pontoise début 2019.

L'abandon des recherches sonne donc comme une victoire sur tapis vert pour les opposants au forage. "C'est une bonne nouvelle pour l'environnement. Il y avait un risque fort, avec la biodiversité remarquable, d'une marée noire et à plus long terme d'une exploitation intensive", a réagi François Chartier, chargé de campagne Océans à Greenpeace, dans Les Échos.
https://www.lci.fr/planete/forages-en-g ... 14256.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#297 Message par moinsdewatt » 10 mars 2019, 11:34

Pétrole : non, le fonds norvégien ne se désengagera pas de Total

08 mars 2010

.......
Il faut dire que le fonds norvégien possédait, à fin 2018, des participations loin d'être négligeables dans ces entreprises : 2,02% de Total, 2,45% de Shell, 2,4% de TechnipFMC, 2,16% de CGG, 1,06% de Vallourec.
.......
https://www.lerevenu.com/bourse/petrole ... s-de-total

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#298 Message par moinsdewatt » 14 avr. 2019, 15:16

Total défie EDF et Engie dans l’électricité et le gaz
Par Journaliste Figaro Frédéric de Monicault le 10/04/2019

Le groupe pétrolier s’offre une campagne de pub pour promouvoir sa nouvelle marque de fournisseur alternatif.

Avec Total Direct Énergie, le groupe pétrolier français veut s’imposer dans la distribution de gaz et d’électricité. Un an tout juste après l’annonce du rachat (bouclé fin 2018) du fournisseur alternatif de gaz et d’électricité Direct Énergie, Total, qui disposait avec Spring de sa propre filiale dédiée à cette activité, accélère la cadence. Le groupe, qui a regroupé les deux entités sous la marque Total Direct Énergie, lance jeudi une campagne de publicité de plusieurs semaines.

Pas question d’une timide montée en puissance: Total Direct Énergie veut rapidement devenir un vrai challenger pour EDF et Engie. Patrick Pouyanné, PDG de Total, a prévenu: la marque, qui emmène déjà le peloton des fournisseurs alternatifs, vise 15 % de parts de marché d’ici à 2022.
http://www.lefigaro.fr/societes/total-d ... z-20190410

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#299 Message par moinsdewatt » 16 avr. 2019, 21:20

Total fait un don de 100 millions d'euros pour Notre-Dame de Paris

Par Le Figaro avec Reuters Publié le 16/04/2019

Total a annoncé mardi «un don spécial» de 100 millions d'euros pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, au lendemain de l'incendie qui a en partie ravagé l'édifice gothique.

Le PDG du groupe pétrolier, Patrick Pouyanné, a fait cette annonce sur Twitter en soulignant que Total était depuis plusieurs années le premier mécène de la Fondation du patrimoine.

Celle-ci a annoncé dès lundi soir l'ouverture d'une collecte pour rebâtir Notre-Dame de Paris, symbole français dont la construction remonte au XIIe siècle.

La famille de l'homme d'affaires Bernard Arnault et sa société LVMH ont pour leur part dit vouloir débloquer 200 millions d'euros tandis que François Pinault et son fils François-Henri (groupe Kering) avaient auparavant annoncé le déblocage de 100 millions.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/france ... s-20190416

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10539
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#300 Message par moinsdewatt » 26 avr. 2019, 20:39

Total voit son bénéfice reculer au 1er trimestre avec le brut

le 26/04/2019 PARIS Reuters

Total a publié vendredi des résultats en légère baisse au titre du premier trimestre 2019, sous le coup du recul aussi bien des cours du Brent que de ceux du gaz, ce qui n'empêche pas le groupe français de confirmer une nouvelle fois sa politique de retour aux actionnaires.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell, a noté dans un communiqué que malgré le recul de 4% de son bénéfice, sa rentabilité des capitaux propres s'était maintenue à 12%.

Avec un prix du Brent qui s'est établi en moyenne à 63 dollars le baril au premier trimestre, en baisse de 6% par rapport à l'an dernier, et un prix de gaz en retrait de 11% en Europe et de 30% en Asie, le bénéfice net ajusté est revenu à 2,759 milliards de dollars sur la période, contre 2,884 milliards il y a un an alors que le consensus réalisé par Infront Data pour Reuters était de 2,773 milliards.

Il s'agit du premier recul trimestriel du groupe depuis les trois derniers mois de 2016.

La production trimestrielle d'hydrocarbures du groupe s'est établie au niveau record de 2,946 millions de barils équivalent pétrole par jour (le consensus tablait sur 2,948 millions), enregistrant une hausse de 9%.

Sur l'ensemble de l'année, Total voit la croissance de la production "dépasser les 9% (...) grâce à la montée en puissance de projets démarrés en 2018 et aux démarrages cette année de Kaombo Sul en Angola, Iara 1 au Brésil, Culzean au Royaume-Uni et Johan Sverdrup en Norvège".

Le groupe ajoute que depuis le début du deuxième trimestre 2019, le Brent évolue autour de 70 dollars le baril en raison du respect des quotas OPEP, d'une réduction de la production au Venezuela et des incertitudes en Libye.

"L'environnement reste néanmoins volatil avec une incertitude sur l'évolution de l'offre mondiale non-OPEP ainsi que sur la demande compte tenu des incertitudes sur la croissance économique mondiale", poursuit Total

"Dans ce contexte, le groupe poursuit la mise en oeuvre de sa politique de retour aux actionnaires", ajoute Total, précisant avoir augmenté son premier acompte sur dividende de 3,1% à 0,66 euro par action et racheté au cours des trois premiers mois de l'année pour 350 millions d'euros de ses propres actions.

Le groupe a réaffirmé son intention d'augmenter le dividende de 3,1% en 2019, en ligne avec son objectif de hausse de 10% sur 2018-2020, et de racheter 1,5 milliard de dollars d'actions cette année (comme en 2018), dans un environnement à 60 dollars le baril, conformément à son programme de 5 milliards sur la même période.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... ut.N836025

Répondre