Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9091
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#801 Message par Jeffrey » 19 févr. 2020, 12:14

clairette2 a écrit :
19 févr. 2020, 12:13
La question du diplôme c'est très français je crois. Il y a des pays où ton expérience compte plus que le diplôme.
Un diplôme, on l’obtient en sortie des études, l’expérience...
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19820
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#802 Message par kamoulox » 19 févr. 2020, 12:20

Manfred a écrit :
19 févr. 2020, 12:00
kamoulox a écrit :
19 févr. 2020, 11:49
Manfred a écrit :
19 févr. 2020, 11:48
kamoulox a écrit :
19 févr. 2020, 11:43
Le plus dur c’est de rentrer, une fois à l’intérieur et qu’on fait ses preuves j’ai l’impression que c’est tapis rouge
J'adore cette phrase :mrgreen:
Mais sinon oui, une fois que tu es accepté dans le sérail, tu n'en sors plus, sauf maladresse.
Oui c’est valable aussi avec les femmes (si c’était ton sous entendu même pas fait exprès d’ailleurs, ça m’arrive d’être sérieux!)

Et c’est là que mon niveau d’études fait que j’arrive à un plafond de verre. Car je ne peux grimper plus haut conventionnellement. Alors qu’un bac +5 ou plus, pourra saisir des opportunités de part ses compétences (si compétences il y a évidemment)
Dans le monde du salariat, effectivement le diplôme (et son absence) devient vite un obstacle à la promotion. Il faut aligner un sacré CV pro pour pouvoir prétendre à quelque chose. Ma solution (j'avais un diplôme cela dit, mais qui ne me permettait pas de satisfaire mes ambitions pro), ça a été de monter ma boite. La personne ne te demande de diplômes. Aujourd'hui, si je devais chercher un boulot dans mon domaine, mon CV serait probablement bien plus remarqué que si j'étais resté salarié.
C’est pour ça que j’ai quitté mon job et que je m’entoure de professionnels pour préparer mon étude de marché pour créer mon emploi (et aussi d’autres j’espère). J’estime que tout les feux sont au vert pour moi, et qu’il est temps de sortir une longue idée de plusieurs années mise en stand by de part les finances et la situation perso.

lescargot
+
+
Messages : 2698
Enregistré le : 24 juin 2008, 16:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#803 Message par lescargot » 19 févr. 2020, 12:21

ProfGrincheux a écrit :
19 févr. 2020, 09:14
Intéressant. Mais est ce que ce concept de stratification éducative permet bien une description adéquate de la réalité? C'est une hypothèse crédible mais la justification en est un peu légère sur le plan factuel. J'aurais besoin de plus pour accepter que la hiérarchie éducative (qui existe) structure aussi profondément la société.

On comprend sans doute mieux comment fonctionne la stratification économique. Or, ces deux stratifications ne sont pas complètement corrélées.

L'idée que les études supérieures ne sont pas forcément rentables me semble de plus en plus prégnante. Je n'ai pas de preuve, mais dans le monde anglo saxon la question de la dette étudiante à mis en évidence qu'une forte minorité de diplômés ferait défaut sur sa dette étudiante faute d'atteindre la rémunération plancher qui déclenche les remboursements.
L' idée qu'il y ait eu au cours de la période que Todd évoque un déclassement des enseignants (une fraction non négligeable des diplômés) est maintenant communément admise.
Or ces deux idées ne s'emboitent pas si bien que ça avec l'hypothèse de Todd. Disons qu'il y a du travail pour le faire.

Sous réserve d'enquêtes sociologiques factuellement plus riches, l'hypothèse plus classique que la hiérarchie éducative se superpose à la hiérarchie économique en s'y subordonnant comme facteur de la structuration des inegalites sociales ne me parait pas moins réaliste.
en clair, le problème, selon Todd est que le système éducatif français n'est ou ne serait pas, ou plus, assez isolé du reste de la société, et notamment de l'économie et de la hiérarchie économique ("tour d'ivoire"...), et qu'à cause de çà, elle aurait perdu une partie de sa légitimité et de son efficacité. Sauf que, les "symptômes" qui amènent ce diagnostic peuvent aussi bien correspondre à une trop grande isolation du reste de la société, qui aurait amené le système éducatif français à "tourner à vide" par et pour lui-mème et les avantages particuliers de ses participants, d'où problèmes de pertinence et/ou de "rentabilité" des études, au sens économique et/ou social.

Gilles C a écrit :
18 févr. 2020, 19:52
Vous savez pourquoi les fils de profs réussissent mieux ?

(...) ils valorisent l'enseignement et respectent les acteurs. Ce faisant, ils donnent implicitement confiance à leur progéniture et développent chez elle de l'empathie envers le système.(...)
https://www.lepoint.fr/education/les-ra ... 8_3584.php

:D

..en clair, quand un journaliste français essaie d'étudier les statistiques étonnantes de réussite scolaires et universitaire des enfants d'enseignant français, il conclut directement et sans débats possibles, que c'est entièrement du aux "vertus" réputées de ces enseignants et bien évidemment pas à des vices éventuels du système d'enseignement français, qui considérerait comme des "qualités" des trucs qui sont ou seraient en fait des marqueurs culturels de la classe sociale des enseignants, et non pas des qualités réelle ayant lieu d’être appréciées en dehors de cette classe sociale.

---> Comme d'hab, les enseignant français jugent les enseignants français et décident qu'ils ont tout bon. L'hypothèse selon laquelle le référentiel des enseignants français aurait dérivé subtilement depuis #70 ans dans un sens propre à avantager la "classe sociale" des enseignants, mais en fait assez peu pertinent pour adresser les problèmes de l'économie et/ou de la société en général ne les effleure apparemment pas :roll: ......
Lucius Cassius ille quem populus Romanus verissimum et sapientissimum iudicem putabat identidem in causis quaerere solebat 'cui bono' fuisset
ignorés : toto78

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9633
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#804 Message par WolfgangK » 19 févr. 2020, 12:35

clairette2 a écrit :
19 févr. 2020, 12:13
La question du diplôme c'est très français je crois. Il y a des pays où ton expérience compte plus que le diplôme.
Ça dépend à quel âge…
En tous cas aux USA, le diplôme ne compte pas toujours en tant que certificat de compétences sur les matières étudiées, mais souvent sur la sélection par un établissement prestigieux.
On trouvera un boulot en sortant d'une Ivy League même si l'on y a étudié n'importe quoi sans rapport avec le job (enfin, j'espère pour mon épouse qui a étudié la littérature Française et Proust ☺).
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9633
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#805 Message par WolfgangK » 19 févr. 2020, 13:15

Le niveau monte !
Image
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19820
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#806 Message par kamoulox » 19 févr. 2020, 13:17

WolfgangK a écrit :
19 févr. 2020, 13:15
Le niveau monte !
Image
Les gens sont plus intelligents ou le niveau est plus faible?

Manfred
~~+
~~+
Messages : 13211
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#807 Message par Manfred » 19 févr. 2020, 13:19

kamoulox a écrit :
19 févr. 2020, 13:17
Les gens sont plus intelligents ou le niveau est plus faible?
un mystère bien vaste que voila ! on se le demande vraiment !
Moi je fais confiance à Wolfgang : réponse 1 !!!
:mrgreen:

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 2827
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#808 Message par m.enfin » 19 févr. 2020, 13:35

En prenant l'hypothèse que ce sont les mêmes étudiants qui embrassent un cursus scientifique,
Perso j'en déduis que le haut du classement (enfin à supposer que ce fut tout le temps le cas) est maintenant surclassé avec le même billet d'origine
Et à partir de là en déduire le niveau du 80% de la classe d'âge

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19820
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#809 Message par kamoulox » 19 févr. 2020, 13:39

C’est peut être l’arrivée des futurs scientifiques et ingénieurs africains :lol:

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 2827
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#810 Message par m.enfin » 19 févr. 2020, 13:46

Ils n'ont pas encore passé le bac, juste le radeau pour le moment
Mention ONG :shock:

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11156
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#811 Message par clairette2 » 19 févr. 2020, 13:47

D'où sort le tableau ?
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Gilles C
Messages : 495
Enregistré le : 20 nov. 2018, 14:54

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#812 Message par Gilles C » 19 févr. 2020, 19:13

pangloss a écrit :
19 févr. 2020, 10:17
Sur les écrans (TV, Ordis, Smartphones...) et les conséquences de leur utilisation sur le QI et les parcours scolaire et académique (des chiffres, des stats, des expériences). Fondamental.
J ai lu la fabrique du cretin digital.
On va avoir des pbs.
Les gilets jaunes type fly rider c est la première vague, les précurseurs.
Soit ils continuent à se faire "dominer" par une certaine élite ( cad des gosses qui auront eu une meilleure éducation,qui ont mieux réussi), soit ils font une révolution et/ou prennent le pouvoir via des outsiders ( vu qu ils risquent d etre tres nombreux voire majoritaire - à court terme on est en train de fabriquer une génération d addict aux écrans et les effets sont dévastateurs- c est pas exclu).

Bon son livre est un tantinet alarmiste. Faut reconnaître. Comme on en a lu qqsun sur les tv, les consoles.

Mais la petite différence c est que la pénétration des écrans est bien supérieure à la TV/console d il y a 30 ans( temps passé/jour, contrôle parental presque absent, utilisation dans sa chambre/lit). Et que l utilisation est extrêmement récréative/passive ( Netflix, Instagram, selfies vidéos...) si on compare aux geeks programmateurs/bricoleurs des 90's, voire meme blogs/forum/création de sites du début d internet .

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9091
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#813 Message par Jeffrey » 19 févr. 2020, 19:41

ProfGrincheux a écrit :
19 févr. 2020, 09:14
Intéressant. Mais est ce que ce concept de stratification éducative permet bien une description adéquate de la réalité? C'est une hypothèse crédible mais la justification en est un peu légère sur le plan factuel. J'aurais besoin de plus pour accepter que la hiérarchie éducative (qui existe) structure aussi profondément la société.

On comprend sans doute mieux comment fonctionne la stratification économique. Or, ces deux stratifications ne sont pas complètement corrélées.

L'idée que les études supérieures ne sont pas forcément rentables me semble de plus en plus prégnante. Je n'ai pas de preuve, mais dans le monde anglo saxon la question de la dette étudiante à mis en évidence qu'une forte minorité de diplômés ferait défaut sur sa dette étudiante faute d'atteindre la rémunération plancher qui déclenche les remboursements.
L' idée qu'il y ait eu au cours de la période que Todd évoque un déclassement des enseignants (une fraction non négligeable des diplômés) est maintenant communément admise.
Or ces deux idées ne s'emboitent pas si bien que ça avec l'hypothèse de Todd. Disons qu'il y a du travail pour le faire.

Sous réserve d'enquêtes sociologiques factuellement plus riches, l'hypothèse plus classique que la hiérarchie éducative se superpose à la hiérarchie économique en s'y subordonnant comme facteur de la structuration des inegalites sociales ne me parait pas moins réaliste.
Je pense que ce n'est pas tant une question de stratification que de clivage. Je pense l'analyse de Todd très médiocre concernant la chute du niveau scolaire. Montrer un taux de réussite ou de mentions n'a strictement aucune signification en termes de vérification du niveau des acquis.
Pour répondre d'ailleurs à Wolfgang dans cette réponse, je dirais qu'il est étonnant d'imaginer qu'un système de validation des études secondaires attribue une mention bien à seulement 5% des admis. Or c'est le chiffre de 1987. De toute manière, l'étalonnage des accessits n'a strictement rien à voir avec la solidité des savoirs. Je suis extrêmement critique à l'égard du système éducatif secondaire, et du supérieur également.
N'importe comment, n'importe quelle analyse qui ne distingue pas les performances du système éducatif en fonction des champs disciplinaires n'a à mon avis aucune pertinence. En particulier, une des failles majeures de la formation actuelle est la faible représentativité des profils scientifiques parmi les enseignants du primaire. Todd n'en parle pas, car il semble amalgamer tout le système en un large mouvement de manche.

De toute manière, ce que dit Todd n'est pas exactement une hypothèse de dissociation des strates économiques et culturelles. Il en parle certes, mais la chose intéressante est l'apparition d'un entre soi possible. Pour s'en rendre compte, il faut sortir du bocal. Il est donc nécessaire d'examiner ses fréquentations à la lumière du niveau d'études pour réaliser ce qu'il dit. Faites le point autour de vous, combien de non bacheliers fréquentez vous ? Quelle position en tirez vous en matière d'analyse des couches sociales ?
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9633
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#814 Message par WolfgangK » 19 févr. 2020, 21:55

Comme je l'ai déjà dit ailleurs, je pense que la massification de l'enseignement supérieur a changé la donne sur ce qui est en théorie une sélection au mérite. En termes de classification ("élite" lol managériale), on a beaucoup de moins de faux négatifs et beaucoup plus de faux positifs.
Les faux négatifs étaient des gens qui commençaient en bas de l'échelle et avaient le potentiel pour progresser en responsabilités en entreprise, dans des syndicats et partis politiques (de gauche ☺). Je suis contre l'idée qu'on devrait être représenter par des gens "qui nous ressemblent", mais statistiquement on peut s'attendre à des corrélations entre le vécu des représentants et leur empathie et leurs priorités .
Les faux négatifs positifs (←EDIT: merci Funambulle) sont tout un tas d'incapables dont il est de plus en plus manifeste qu'ils ont usurpé leur poste à responsabilités.
Modifié en dernier par WolfgangK le 20 févr. 2020, 10:13, modifié 1 fois.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9633
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#815 Message par WolfgangK » 19 févr. 2020, 21:57

clairette2 a écrit :
19 févr. 2020, 13:47
D'où sort le tableau ?
J'ai pas retrouvé la source, mais https://www.orientation-education.com/a ... s-le-temps en 2012
Mais l'augmentation est encore plus marquante pour les mentions "très bien", puisque 8,9 % des candidats au bac général l'ont obtenu cette année, contre seulement 0,3 % en 1967 ! Attention cependant, ce graphique ne présente uniquement que les mentions obtenues par les bacheliers des séries générales.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 2827
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#816 Message par m.enfin » 19 févr. 2020, 22:19

clairette2 a écrit :
19 févr. 2020, 13:47
D'où sort le tableau ?
Une trace sur Twitter, quelqu'un compulse les données
https://mobile.twitter.com/tonio_logiqu ... 0195880960

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2554
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#817 Message par FunamBulle » 20 févr. 2020, 07:41

WolfgangK a écrit :
19 févr. 2020, 21:55
Les faux négatifs positifs sont tout un tas d'incapables dont il est de plus en plus manifeste qu'ils ont usurpé leur poste à responsabilités.

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11156
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#818 Message par clairette2 » 20 févr. 2020, 08:34

WolfgangK a écrit :
19 févr. 2020, 21:57
clairette2 a écrit :
19 févr. 2020, 13:47
D'où sort le tableau ?
J'ai pas retrouvé la source, mais https://www.orientation-education.com/a ... s-le-temps en 2012
Mais l'augmentation est encore plus marquante pour les mentions "très bien", puisque 8,9 % des candidats au bac général l'ont obtenu cette année, contre seulement 0,3 % en 1967 ! Attention cependant, ce graphique ne présente uniquement que les mentions obtenues par les bacheliers des séries générales.
Merci.
Sur le fond, et comme l a souligné Jeffrey, il y avait une anomalie à ce que si peu de bacheliers aient la mention bien.
Dans d'autres pays, un élève qui sait sa leçon a forcément une très bonne note. En France, pendant longtemps, les profs ont noté " sévèrement ", ne mettant un 18 qu'à celui qui aura su faire mieux que le niveau attendu. Quant à un 20/20, il ne fallait pas y compter, surtout en sciences humaines...

Mes enfants ont été scolarisés dans un lycée français à l'étranger. À leur sortie en terminale, le lycée leur donnait deux livrets : celui pour se présenter à des formations en France, et celui, où toutes les notes étaient relevées de deux points, pour les facs du pays local. Les notes françaises auraient été inadmissibles pour intégrer une quelconque formation localement.
Bref, tout ça pour dire qu'on a juste changé le référentiel des notes du bac...
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9633
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#819 Message par WolfgangK » 20 févr. 2020, 10:27

Dans l'ensignement sup' :
Image
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11156
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#820 Message par clairette2 » 20 févr. 2020, 10:45

Comment en est on arrivés là ?

Parce qu'on est une génération qui n'a pas connu la guerre, on doit s' inventer des ennemis et des dangers ?

Atterrant !
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Manfred
~~+
~~+
Messages : 13211
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#821 Message par Manfred » 20 févr. 2020, 11:10

sur la politisation dans les universités, et pour faire écho à l'article précédent évoquant le coté binaire et manichéen que peuvent avoir les jeunes.
https://twitter.com/i/status/1230148685201321992

d'un coté le Mal : une youtubeuse pro trump toute seule
de l'autre, le Bien : des dizaines de SJW.

alexlyon
+
+
Messages : 2902
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#822 Message par alexlyon » 20 févr. 2020, 11:21

Manfred a écrit :
20 févr. 2020, 11:10
sur la politisation dans les universités, et pour faire écho à l'article précédent évoquant le coté binaire et manichéen que peuvent avoir les jeunes.
https://twitter.com/i/status/1230148685201321992

d'un coté le Mal : une youtubeuse pro trump toute seule
de l'autre, le Bien : des dizaines de SJW.
Elle a plus d'avenir que tous ces endettés mal nés qui la conspuent.

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11156
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#823 Message par clairette2 » 20 févr. 2020, 11:37

Manfred a écrit :
20 févr. 2020, 11:10
sur la politisation dans les universités, et pour faire écho à l'article précédent évoquant le coté binaire et manichéen que peuvent avoir les jeunes.
https://twitter.com/i/status/1230148685201321992

d'un coté le Mal : une youtubeuse pro trump toute seule
de l'autre, le Bien : des dizaines de SJW.
L université française est noyautée par la gauche gauche depuis au moins les années 60.
Nominations, promotions... Faut être du bon côté, sinon ca ne passe bizarrement pas...
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Manfred
~~+
~~+
Messages : 13211
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#824 Message par Manfred » 20 févr. 2020, 11:41

j'en avais parlé avec un doctorant : à partir d'un certain niveau, c'est du résautage, du copinage (voire plus) avec les profs bien placés, et des jurys de thèses qui jugent en fonction des recommandations et des appuis du prof. (en gros, tu peux être excellent, et avoir un prof mal vu, tu seras moins bien classé que l'étudiant moins bon mais qui est appuyé par les "bons" profs)

Avatar du membre
Pepelsky
-+
-+
Messages : 2232
Enregistré le : 23 août 2012, 14:46
Localisation : Blois

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#825 Message par Pepelsky » 20 févr. 2020, 14:40

m.enfin a écrit :
19 févr. 2020, 22:19
clairette2 a écrit :
19 févr. 2020, 13:47
D'où sort le tableau ?
Une trace sur Twitter, quelqu'un compulse les données
https://mobile.twitter.com/tonio_logiqu ... 0195880960
Cool, mon bac S de 2003 (épreuve de maths vachement difficile!) a une certaine valeur...la dernière promo avant l'envolée délirante qui suit...
Je fais le constat que trop d'élèves de collège ont plus de 17 de moyenne et les 18 très courants, alors que je trouve pas les enfants très futés...contrairement à ma génération de vieux c0ns née dans les années 80... :mrgreen:
Si tu n'as pas encore traversé la rivière, ne te moque pas de celui qui se noie.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7351
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#826 Message par crispus » 20 févr. 2020, 15:38

Manfred a écrit :
20 févr. 2020, 11:41
en gros, tu peux être excellent, et avoir un prof mal vu, tu seras moins bien classé que l'étudiant moins bon mais qui est appuyé par les "bons" profs
Et c'est le deuxième qui sera choisi comme "conseiller scientifique" par le gouvernement. :evil:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19820
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#827 Message par kamoulox » 20 févr. 2020, 18:23

clairette2 a écrit :
20 févr. 2020, 11:37
Manfred a écrit :
20 févr. 2020, 11:10
sur la politisation dans les universités, et pour faire écho à l'article précédent évoquant le coté binaire et manichéen que peuvent avoir les jeunes.
https://twitter.com/i/status/1230148685201321992

d'un coté le Mal : une youtubeuse pro trump toute seule
de l'autre, le Bien : des dizaines de SJW.
L université française est noyautée par la gauche gauche depuis au moins les années 60.
Nominations, promotions... Faut être du bon côté, sinon ca ne passe bizarrement pas...
Ma femme lors de sa première année en France avait certaines moyennes autour de 6. Impensable vu son niveau. Elle était traumatisé! Et Devait partir à Moscou après son année. Avant de Tomber sur moi 8)
C’est juste qu’elle contredisait ses profs et que ça allait au delà de leur croyance et donc ont catalogué la future madame kamou en pro Poutine ou facho ou je ne sais quoi. Heureusement certains profs bienveillants (j’aime pas ce terme très gauchiste actuellement) lui ont dit de prendre sur elle et d’éviter de contredire comme ça à l’université sinon elle allait se mettre à dos une partie du corps enseignant. Au final elle a changé de cursus et d’université et ici c’est plutôt macron même si une partie reste très à gauche. Mais pas suffisamment pour bloquer la fac par exemple. Et master major de promo.

Un exemple flagrant dana la première fac dans le Nord c’était que les étrangers étaient démarchés à la fac pour rejoindre des réunions (d’ou qu’ils venaient) et il y avait une sorte d’endoctrinement elle n’a pas vraiment su m’expliquer mais elel était mal à l’aise. Par exemple ho tu viens d’une dictature ça doit être difficile, hey les gars elle viens de la dernière dictature d’Europe wouah!!
Et genre limite ils la faisait immédiatement passer pour une victime d’un régime alors qu’elle disait que ba non, jusqu’à s’énerver et elle n’a plus jamais été invitée à ces sortes de réunions/goûter de gauche.
Je ne sais pas si ça se fait ailleurs mais en tout cas en gros tu est étranger venant d’un pays classé du mauvais côté tu es forcément une victime en souffrance, pauvre, et eux sont les samaritains qui vont t’aider. C’est assez malfaisant comme système.
Ma femme viens d’un système totalement opposé à la France. Ça mets en compétition les élèves depuis la primaire avec un classement des élèves, des sélections drastiques pour un nombre de places limitées à l’université, je vais pas revenir dessus j’avais déjà détaillé il y a quelques temps cela. Donc elle bien plus individualiste à l’opposé de ces étudiants qui crie l’injustice à toute heure de la journée. Elle a été formée pour être la meilleure, et ne supporte pas la médiocrité ou les gens sans ambitions.

Mais Je comprends aisément qu’un étranger par exemple africain qui débarque solo pour ses études et athée politiquement se retrouve à gauche voir très à gauche car ils le font passer pour une victime immédiatement, sont cool, et le font rentrer dans la famille. L’étudiant qui arrive solo se retrouve entouré uniquement de gens de cette mentalité la, il ne peut même pas choisir par lui même et se retrouve engagé sinon il perds ses « amis ». Le côté influençable quand tu arrives dans un pays étranger y joue pour beaucoup. Ils feront passer les autres pour des fachos.

Ça a un côté très sectaire je trouve. Et c’est vraiment contre productif alors que peut être cet étudiant en a rien a foutre à la base de la politique ou ne se sent pas « victime » à proprement parler.
C’est très grave.
Heureusement beaucoup de profs respectent la neutralité et ouvrent le débat peu importe leurs idées politiques privées, certains par contre prennent des largesses assez hallucinantes

Avatar du membre
Twinlover
Messages : 236
Enregistré le : 02 juil. 2014, 07:38

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#828 Message par Twinlover » 20 févr. 2020, 20:39

Dans les filièreS scientifique que j’ai côtoyées je n’ai jamais vu ce type de comportement . C est dans quels domaines ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19820
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#829 Message par kamoulox » 20 févr. 2020, 20:49

Twinlover a écrit :
20 févr. 2020, 20:39
Dans les filièreS scientifique que j’ai côtoyées je n’ai jamais vu ce type de comportement . C est dans quels domaines ?
C’était en licence de communication. Mais c’était pas uniquement sa classe, qui était peu touchée hormis 2 profs mais plutôt dans la fac, mais j’ignore de quelles spécialités ces mecs de gauche étaient

Dans la fac où elle a fait son master il n’y avait pas ce phénomène par ex.

En filière scientifique j’ai du mal à imaginer ce genre de comportement. C’est plutôt ou il y a des classes fourre tout aux formations bouchées et prises d’assaut par ces glandus

Genre les science po, arts du spectacle, littéraire, langues , psycho , socio là ça doit être sarouel et antifa a gogo

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2674
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#830 Message par Marie 94 » 24 févr. 2020, 14:06

Pepelsky a écrit :
20 févr. 2020, 14:40
m.enfin a écrit :
19 févr. 2020, 22:19
clairette2 a écrit :
19 févr. 2020, 13:47
D'où sort le tableau ?
Une trace sur Twitter, quelqu'un compulse les données
https://mobile.twitter.com/tonio_logiqu ... 0195880960
Cool, mon bac S de 2003 (épreuve de maths vachement difficile!) a une certaine valeur...la dernière promo avant l'envolée délirante qui suit...
Je fais le constat que trop d'élèves de collège ont plus de 17 de moyenne et les 18 très courants, alors que je trouve pas les enfants très futés...contrairement à ma génération de vieux c0ns née dans les années 80... :mrgreen:
Il y avait une enquête en 2018 qui avait révélé que derrière le chiffre officiel de 87% de réussite au brevet, à peine 42% des élèves réussissaient les épreuves écrites finales, les élèves étant surnotés au contrôle continu.
Dans le détail:
- 57,5 % de réussite dans les territoires parisiens et banlieue très favorisée
- 24,3 % dans les territoires cumulant le plus de difficultés socio-économiques (16,4% dans les territoires perdus des Yvelines!)

http://www.cnesco.fr/fr/inegalites-terr ... scolaires/
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

supercastor
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 02 juin 2008, 10:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#831 Message par supercastor » 25 févr. 2020, 17:06

Mais l'augmentation est encore plus marquante pour les mentions "très bien", puisque 8,9 % des candidats au bac général l'ont obtenu cette année, contre seulement 0,3 % en 1967 ! Attention cependant, ce graphique ne présente uniquement que les mentions obtenues par les bacheliers des séries générales.
Bon, en même temps, si on part du principe que 2% de la population à un QI supérieur à 130 en 1967 comme en 2020, les 0.3% de mention très bien de 1967 sont aussi trompeurs que les 8.9% actuel.

En 1967, 15% d'une classe d'âge avait le bac, donc 0.045% de jeunes avait une mention très bien. En 2020, 40% d'une classe d'âge a le bac général, soit 3,5% des jeunes qui ont une mention très bien.

Les mentions très bien actuelles me semblent plus être en mesure de détecter des forts QI que celles de 1967, qui sont certaines d'en laisser beaucoup sur le côté : on gaspillait du patrimoine génétique.

(Bon, mon petit raisonnement, qui ne cherche qu'à donner des ordres de grandeur suppose que le QI est le facteur explicatif clef des mentions très bien, ce qui est bien sûr discutable.)

lisa
Messages : 815
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#832 Message par lisa » 26 févr. 2020, 22:28

Un prof, ça démissionne ou ça ferme sa gueule :

https://www.unbruitblanc.com/societe/un ... sa-gueule/
Au quotidien, faire cours c’est tenter de capter l’attention d’une trentaine d’élèves qui parlent, ricanent, manipulent leur téléphone portable, bâillent, dessinent, se font des couettes, etc. La vérité est que les enseignants, sauf cas particulier, n’ont pas peur d’aller au travail. En revanche, ils savent qu’une très grande partie de leur temps de travail va être consacrée à des « activités » qui n’ont rien à voir avec l’enseignement et pour lesquelles ils ne sont pas formés. Ils vont devoir expliquer pour la 44ème fois à tel élève de lycée qu’il n’a pas le droit de se servir de son portable en cours. Ils vont devoir interrompre leur cours toutes les dix minutes pour réclamer, non pas le silence, mais un bruit de fond un peu moins important.
En réalité, l’appel à « l’autorité » du professeur est un moyen commode de balayer la poussière sous le tapis. Prétendre que tout dépend de l’autorité du professeur, c’est affirmer que quand une classe n’est pas studieuse, c’est uniquement et intégralement la faute de l’enseignant. Ce n’est pas parce que les effectifs sont trop nombreux. Ce n’est pas parce qu’on laisse des élèves qui ont 5 de moyenne passer au niveau supérieur, ce n’est pas parce que des filières entières sont des voies de garage où on envoie les élèves dont on pense qu’ils n’arriveront de toute façon à rien (absolument tout le monde le sait et le dit en interne mais il est entendu que, publiquement, on doit impérativement dire le contraire, à savoir que tout le monde peut réussir dans n’importe quelle voie et que toutes ces voies ont une égale “dignité”).
La machine Education nationale continue de fonctionner. Pourquoi ? Parce que les enseignants baissent la tête et continuent sagement de faire leur travail. Parce que les élèves consciencieux qui n’arrivent pas à travailler correctement baissent la tête et essaient de s’en sortir quand même. Parce que les chefs d’établissement continuent à faire des rapports à leur hiérarchie où ils jurent, main sur le cœur, que leur établissement fonctionne à merveille et que les choses iront d’ailleurs de mieux en mieux grâce à une série de projets pédagogiques élaborés par la communauté éducative dans la joie et l’exaltation. Mais tout ne va pas bien et les choses ne s’amélioreront jamais si nous persistons à arrondir les angles.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7351
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#833 Message par crispus » 26 févr. 2020, 23:45

Bien représentatif de la situation ubuesque du prof, chargé de faire tourner le lycée Potemkine sous le regard bienveillant du proviseur. :lol: :evil:

Mais après tout, un prof ça ne sert à rien, un logiciel fait mieux. :lol:

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8180
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#834 Message par stchong » 27 févr. 2020, 00:29

lisa a écrit :
26 févr. 2020, 22:28
Un prof, ça démissionne ou ça ferme sa gueule :

https://www.unbruitblanc.com/societe/un ... sa-gueule/
Au quotidien, faire cours c’est tenter de capter l’attention d’une trentaine d’élèves qui parlent, ricanent, manipulent leur téléphone portable, bâillent, dessinent, se font des couettes, etc. La vérité est que les enseignants, sauf cas particulier, n’ont pas peur d’aller au travail. En revanche, ils savent qu’une très grande partie de leur temps de travail va être consacrée à des « activités » qui n’ont rien à voir avec l’enseignement et pour lesquelles ils ne sont pas formés. Ils vont devoir expliquer pour la 44ème fois à tel élève de lycée qu’il n’a pas le droit de se servir de son portable en cours. Ils vont devoir interrompre leur cours toutes les dix minutes pour réclamer, non pas le silence, mais un bruit de fond un peu moins important.
En réalité, l’appel à « l’autorité » du professeur est un moyen commode de balayer la poussière sous le tapis. Prétendre que tout dépend de l’autorité du professeur, c’est affirmer que quand une classe n’est pas studieuse, c’est uniquement et intégralement la faute de l’enseignant. Ce n’est pas parce que les effectifs sont trop nombreux. Ce n’est pas parce qu’on laisse des élèves qui ont 5 de moyenne passer au niveau supérieur, ce n’est pas parce que des filières entières sont des voies de garage où on envoie les élèves dont on pense qu’ils n’arriveront de toute façon à rien (absolument tout le monde le sait et le dit en interne mais il est entendu que, publiquement, on doit impérativement dire le contraire, à savoir que tout le monde peut réussir dans n’importe quelle voie et que toutes ces voies ont une égale “dignité”).
La machine Education nationale continue de fonctionner. Pourquoi ? Parce que les enseignants baissent la tête et continuent sagement de faire leur travail. Parce que les élèves consciencieux qui n’arrivent pas à travailler correctement baissent la tête et essaient de s’en sortir quand même. Parce que les chefs d’établissement continuent à faire des rapports à leur hiérarchie où ils jurent, main sur le cœur, que leur établissement fonctionne à merveille et que les choses iront d’ailleurs de mieux en mieux grâce à une série de projets pédagogiques élaborés par la communauté éducative dans la joie et l’exaltation. Mais tout ne va pas bien et les choses ne s’amélioreront jamais si nous persistons à arrondir les angles.
Ouais je trouve les enseignants assez chochottes quand même.
On le sait depuis des lustres que les élèves ne sont capables que de 20 minutes d'attention par heure, donc faire un cours consiste à doser ce que tu peux faire passer passer en 20 minutes en captant leur attention.
Le reste du temps doivent être dans le sujet mais sous forme de jeux , de compét, de prise de paroles etc....
Et ne jamais oublier de leur dire que c'est ton travail et que tu dois le faire pour avoir un salaire. Sont pas si idiots ils le comprennent bien les élèves.

J'ai tellement eu de cours chiants dans ma scolarité que je me suis toujours fait un devoir de rendre des cours attractifs, avec des choses qui peuvent leur servir dans la vie, mais avec des explications et des exemples qui leurs parlent.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9633
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#835 Message par WolfgangK » 09 mars 2020, 12:00

https://cincivox.wordpress.com/2020/03/ ... er-lecole/
Les lectures de Cinci : comment on laisse sombrer l’école

La désinstruction nationale, René Chiche, Les Éditions Ovadia, 2019.
Le professeur de philosophie René Chiche a livré fin 2019 un livre important à propos de l’école et de l’état lamentable dans lequel elle se trouve. Les aveugles volontaires et les idéologues pédagogistes se récrieront immédiatement : encore un livre « passéiste », « nostalgique » (en quoi, d’ailleurs, la nostalgie serait-elle un sentiment dont on devrait avoir honte ?), etc. etc. en un mot : « réactionnaire » ! Qu’ils s’étouffent donc dans leur venin, ils sont responsables de la situation que décrit René Chiche avec justesse et précision.

Il ne faut chercher dans ce livre ni joie noire ni moquerie facile devant des « perles de copies » risibles [1] ; aucune condescendance, non plus, envers les jeunes générations avant tout victimes de cette histoire, pas plus que de « c’était mieux avant » sans fondement. Rappelons-le, l’auteur est professeur de philosophie, tout ce qui est avancé est donc justifié, démontré, appuyé sur des faits avec une rigueur impeccable. Et s’il déplore l’état actuel de l’école, ce n’est pas par idéologie mais par expérience.

René Chiche fait ici ce qu’il fait avec passion et raison depuis plusieurs décennies : il instruit. Sauf qu’au lieu d’instruire une classe de ce qu’est le monde, il instruit le monde de ce qu’est une classe. Et puis, comme il est cohérent et généreux, il ne se limite pas à la classe mais démonte tout le système « éducation nationale », rouage par rouage. C’est édifiant, dans tous les sens du terme. L’histoire qu’il nous raconte est celle d’un système défaillant de bout en bout qui a pour résultat la fabrication en masse de quasi-illettrés.[…]
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

lisa
Messages : 815
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#836 Message par lisa » 12 mars 2020, 11:56

stchong a écrit :
27 févr. 2020, 00:29
lisa a écrit :
26 févr. 2020, 22:28
Un prof, ça démissionne ou ça ferme sa gueule :

https://www.unbruitblanc.com/societe/un ... sa-gueule/
Au quotidien, faire cours c’est tenter de capter l’attention d’une trentaine d’élèves qui parlent, ricanent, manipulent leur téléphone portable, bâillent, dessinent, se font des couettes, etc. La vérité est que les enseignants, sauf cas particulier, n’ont pas peur d’aller au travail. En revanche, ils savent qu’une très grande partie de leur temps de travail va être consacrée à des « activités » qui n’ont rien à voir avec l’enseignement et pour lesquelles ils ne sont pas formés. Ils vont devoir expliquer pour la 44ème fois à tel élève de lycée qu’il n’a pas le droit de se servir de son portable en cours. Ils vont devoir interrompre leur cours toutes les dix minutes pour réclamer, non pas le silence, mais un bruit de fond un peu moins important.
En réalité, l’appel à « l’autorité » du professeur est un moyen commode de balayer la poussière sous le tapis. Prétendre que tout dépend de l’autorité du professeur, c’est affirmer que quand une classe n’est pas studieuse, c’est uniquement et intégralement la faute de l’enseignant. Ce n’est pas parce que les effectifs sont trop nombreux. Ce n’est pas parce qu’on laisse des élèves qui ont 5 de moyenne passer au niveau supérieur, ce n’est pas parce que des filières entières sont des voies de garage où on envoie les élèves dont on pense qu’ils n’arriveront de toute façon à rien (absolument tout le monde le sait et le dit en interne mais il est entendu que, publiquement, on doit impérativement dire le contraire, à savoir que tout le monde peut réussir dans n’importe quelle voie et que toutes ces voies ont une égale “dignité”).
La machine Education nationale continue de fonctionner. Pourquoi ? Parce que les enseignants baissent la tête et continuent sagement de faire leur travail. Parce que les élèves consciencieux qui n’arrivent pas à travailler correctement baissent la tête et essaient de s’en sortir quand même. Parce que les chefs d’établissement continuent à faire des rapports à leur hiérarchie où ils jurent, main sur le cœur, que leur établissement fonctionne à merveille et que les choses iront d’ailleurs de mieux en mieux grâce à une série de projets pédagogiques élaborés par la communauté éducative dans la joie et l’exaltation. Mais tout ne va pas bien et les choses ne s’amélioreront jamais si nous persistons à arrondir les angles.
Ouais je trouve les enseignants assez chochottes quand même.
Une petite pensée pour toutes les chochottes qui vont bosser dans les écoles et qui ont eu il n'y a pas si longtemps un cancer du sein...

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8180
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#837 Message par stchong » 12 mars 2020, 13:47

lisa a écrit :
12 mars 2020, 11:56
stchong a écrit :
27 févr. 2020, 00:29
lisa a écrit :
26 févr. 2020, 22:28
Un prof, ça démissionne ou ça ferme sa gueule :

https://www.unbruitblanc.com/societe/un ... sa-gueule/
Au quotidien, faire cours c’est tenter de capter l’attention d’une trentaine d’élèves qui parlent, ricanent, manipulent leur téléphone portable, bâillent, dessinent, se font des couettes, etc. La vérité est que les enseignants, sauf cas particulier, n’ont pas peur d’aller au travail. En revanche, ils savent qu’une très grande partie de leur temps de travail va être consacrée à des « activités » qui n’ont rien à voir avec l’enseignement et pour lesquelles ils ne sont pas formés. Ils vont devoir expliquer pour la 44ème fois à tel élève de lycée qu’il n’a pas le droit de se servir de son portable en cours. Ils vont devoir interrompre leur cours toutes les dix minutes pour réclamer, non pas le silence, mais un bruit de fond un peu moins important.
En réalité, l’appel à « l’autorité » du professeur est un moyen commode de balayer la poussière sous le tapis. Prétendre que tout dépend de l’autorité du professeur, c’est affirmer que quand une classe n’est pas studieuse, c’est uniquement et intégralement la faute de l’enseignant. Ce n’est pas parce que les effectifs sont trop nombreux. Ce n’est pas parce qu’on laisse des élèves qui ont 5 de moyenne passer au niveau supérieur, ce n’est pas parce que des filières entières sont des voies de garage où on envoie les élèves dont on pense qu’ils n’arriveront de toute façon à rien (absolument tout le monde le sait et le dit en interne mais il est entendu que, publiquement, on doit impérativement dire le contraire, à savoir que tout le monde peut réussir dans n’importe quelle voie et que toutes ces voies ont une égale “dignité”).
La machine Education nationale continue de fonctionner. Pourquoi ? Parce que les enseignants baissent la tête et continuent sagement de faire leur travail. Parce que les élèves consciencieux qui n’arrivent pas à travailler correctement baissent la tête et essaient de s’en sortir quand même. Parce que les chefs d’établissement continuent à faire des rapports à leur hiérarchie où ils jurent, main sur le cœur, que leur établissement fonctionne à merveille et que les choses iront d’ailleurs de mieux en mieux grâce à une série de projets pédagogiques élaborés par la communauté éducative dans la joie et l’exaltation. Mais tout ne va pas bien et les choses ne s’amélioreront jamais si nous persistons à arrondir les angles.
Ouais je trouve les enseignants assez chochottes quand même.
Une petite pensée pour toutes les chochottes qui vont bosser dans les écoles et qui ont eu il n'y a pas si longtemps un cancer du sein...
Si elles peuvent bosser et tant mieux pour elles, c'est qu'elles n'ont pas eu des complications invalidantes, ce qui est mon cas. A choisir j'aurai préféré travailler, ce qui veut dire avoir une vie normale et ce qui va avec, loisirs, sports vie sociale etc....
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9091
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#838 Message par Jeffrey » 12 mars 2020, 14:18

stchong a écrit :
12 mars 2020, 13:47


Si elles peuvent bosser et tant mieux pour elles, c'est qu'elles n'ont pas eu des complications invalidantes, ce qui est mon cas. A choisir j'aurai préféré travailler, ce qui veut dire avoir une vie normale et ce qui va avec, loisirs, sports vie sociale etc....
Peut être que Lisa fait référence aux enseignants exposés à des risques d'infection par le coronavirus supérieurs à la moyenne des gens, de par leur exposition à des groupes d'enfants en collectivité, et qui présentent des risques de comorbidité supérieurs à la moyenne pour des raisons comme un cancer récent.
Je ne trouve pas que balayer cela d'un revers de parole soit bien vu, étant donné toutes les précautions que tu nous dis prendre dans ton cas personnel.
Il y a un problème de cohérence ou une maladresse.
Quis custodiet ipsos custodes?

lisa
Messages : 815
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#839 Message par lisa » 12 mars 2020, 14:28

Jeffrey a écrit :
12 mars 2020, 14:18
stchong a écrit :
12 mars 2020, 13:47


Si elles peuvent bosser et tant mieux pour elles, c'est qu'elles n'ont pas eu des complications invalidantes, ce qui est mon cas. A choisir j'aurai préféré travailler, ce qui veut dire avoir une vie normale et ce qui va avec, loisirs, sports vie sociale etc....
Peut être que Lisa fait référence aux enseignants exposés à des risques d'infection par le coronavirus supérieurs à la moyenne des gens, de par leur exposition à des groupes d'enfants en collectivité, et qui présentent des risques de comorbidité supérieurs à la moyenne pour des raisons comme un cancer récent.
Je ne trouve pas que balayer cela d'un revers de parole soit bien vu, étant donné toutes les précautions que tu nous dis prendre dans ton cas personnel.
Il y a un problème de cohérence ou une maladresse.
Merci, c'est exactement cela. Tout le monde n'a pas les moyens d'arrêter de travailler après avoir été malade.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9809
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#840 Message par optimus maximus » 12 mars 2020, 15:11

À un moment, si l'état ne veut pas prendre ses responsabilités, c'est aux individus de le faire.
Le droit de retrait ne doit pas être une menace en l'air.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8180
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#841 Message par stchong » 12 mars 2020, 15:54

Jeffrey a écrit :
12 mars 2020, 14:18
stchong a écrit :
12 mars 2020, 13:47


Si elles peuvent bosser et tant mieux pour elles, c'est qu'elles n'ont pas eu des complications invalidantes, ce qui est mon cas. A choisir j'aurai préféré travailler, ce qui veut dire avoir une vie normale et ce qui va avec, loisirs, sports vie sociale etc....
Peut être que Lisa fait référence aux enseignants exposés à des risques d'infection par le coronavirus supérieurs à la moyenne des gens, de par leur exposition à des groupes d'enfants en collectivité, et qui présentent des risques de comorbidité supérieurs à la moyenne pour des raisons comme un cancer récent.
Je ne trouve pas que balayer cela d'un revers de parole soit bien vu, étant donné toutes les précautions que tu nous dis prendre dans ton cas personnel.
Il y a un problème de cohérence ou une maladresse.
Je parlais des enseignants en général, je n'ai fait aucune allusion à des cas particuliers. Lisa répond en parlant cancer du sein. Si les enseignants ayant un problème immunitaire par suites des traitements d'un cancer, rien de les empêche d'aller chez un médecin demander un arrêt de maladie car personne à risque.
J'ai bien précisé "et tant mieux pour elles" sous entendu je suis contente pour elle.
Moi tout ce que je lis ici c'est Sifar qui chouine.

Pour le reste, pratiquement tous les métiers sont à risques en ce moment, sauf ceux qui peuvent faire du télétravail.

Pas de ma faute si je suis pragmatique et d'avoir éloigné mon mari vu son boulot qui est lui ,par essence à risque (sang) et ma fille toute la journée à l'hôpital .
Je crois avoir été la première à dire, sur ce forum, que 50 millions de Chinois sous cloche c'était pas pour rigoler. L'épidémie de Sida j'étais aussi en avance, par mes connaissances étant pour la majorité dans le médical et la recherche.
Et si il n'y avait que moi, j'aurais tout stoppé en France il y a 3 semaines, y compris les frontières (Français ou pas, ils restent où ils sont) . Que le personnel médical nécessaire sur le pont (même mon mari en arrêt) et distribution de médicaments et drive pour tout le monde, stoppage des remboursements, juste les intérêts. Peut être que j'aurai eu tort parce qu'eux ceux qui sont infectés ont maintenant des anti corps, et encore je crois que ce n'est pas sûr. Économiquement on va perdre plus que deux, trois ou quatre mois d'arrêt total.

En France ils sont capables de faire des programmes pas possible pour les enseignements ( c'est pour correspondre à la file), mais incapable de prévoir une grande crise, alors que beaucoup de scientifiques avaient prévu et qu'il y en aura d'autres,ils ont déjà prévenu.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8180
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#842 Message par stchong » 12 mars 2020, 16:08

lisa a écrit :
12 mars 2020, 14:28
Jeffrey a écrit :
12 mars 2020, 14:18
stchong a écrit :
12 mars 2020, 13:47


Si elles peuvent bosser et tant mieux pour elles, c'est qu'elles n'ont pas eu des complications invalidantes, ce qui est mon cas. A choisir j'aurai préféré travailler, ce qui veut dire avoir une vie normale et ce qui va avec, loisirs, sports vie sociale etc....
Peut être que Lisa fait référence aux enseignants exposés à des risques d'infection par le coronavirus supérieurs à la moyenne des gens, de par leur exposition à des groupes d'enfants en collectivité, et qui présentent des risques de comorbidité supérieurs à la moyenne pour des raisons comme un cancer récent.
Je ne trouve pas que balayer cela d'un revers de parole soit bien vu, étant donné toutes les précautions que tu nous dis prendre dans ton cas personnel.
Il y a un problème de cohérence ou une maladresse.
Merci, c'est exactement cela. Tout le monde n'a pas les moyens d'arrêter de travailler après avoir été malade.
Tu me visais épicétou car comme partout y'a plein de personnes avec des déficiences immunitaires et qui ne sont pas que suite à des cancers.
Avoue !!!
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

lisa
Messages : 815
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#843 Message par lisa » 12 mars 2020, 17:41

stchong a écrit :
12 mars 2020, 16:08
lisa a écrit :
12 mars 2020, 14:28
Jeffrey a écrit :
12 mars 2020, 14:18
stchong a écrit :
12 mars 2020, 13:47


Si elles peuvent bosser et tant mieux pour elles, c'est qu'elles n'ont pas eu des complications invalidantes, ce qui est mon cas. A choisir j'aurai préféré travailler, ce qui veut dire avoir une vie normale et ce qui va avec, loisirs, sports vie sociale etc....
Peut être que Lisa fait référence aux enseignants exposés à des risques d'infection par le coronavirus supérieurs à la moyenne des gens, de par leur exposition à des groupes d'enfants en collectivité, et qui présentent des risques de comorbidité supérieurs à la moyenne pour des raisons comme un cancer récent.
Je ne trouve pas que balayer cela d'un revers de parole soit bien vu, étant donné toutes les précautions que tu nous dis prendre dans ton cas personnel.
Il y a un problème de cohérence ou une maladresse.
Merci, c'est exactement cela. Tout le monde n'a pas les moyens d'arrêter de travailler après avoir été malade.
Tu me visais épicétou car comme partout y'a plein de personnes avec des déficiences immunitaires et qui ne sont pas que suite à des cancers.
Avoue !!!
Sans problème :D
Mais , bon il fallait bien répondre au "chochotte" d'une manière ou d'une autre.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8180
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#844 Message par stchong » 12 mars 2020, 18:04

lisa a écrit :
12 mars 2020, 17:41
stchong a écrit :
12 mars 2020, 16:08
lisa a écrit :
12 mars 2020, 14:28
Jeffrey a écrit :
12 mars 2020, 14:18

Peut être que Lisa fait référence aux enseignants exposés à des risques d'infection par le coronavirus supérieurs à la moyenne des gens, de par leur exposition à des groupes d'enfants en collectivité, et qui présentent des risques de comorbidité supérieurs à la moyenne pour des raisons comme un cancer récent.
Je ne trouve pas que balayer cela d'un revers de parole soit bien vu, étant donné toutes les précautions que tu nous dis prendre dans ton cas personnel.
Il y a un problème de cohérence ou une maladresse.
Merci, c'est exactement cela. Tout le monde n'a pas les moyens d'arrêter de travailler après avoir été malade.
Tu me visais épicétou car comme partout y'a plein de personnes avec des déficiences immunitaires et qui ne sont pas que suite à des cancers.
Avoue !!!
Sans problème :D
Mais , bon il fallait bien répondre au "chochotte" d'une manière ou d'une autre.
C'est bien connu, ceux sont les mecs "les chochottes" les femmes accouchent :wink:
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19820
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#845 Message par kamoulox » 13 mars 2020, 10:33

Attention chochotte c’est une insulte à la communauté lgbt+q(c’est quoi la suite 😂)

Je te fais un signalement au modo

Non je rigole, on est pas sur le monde.fr :mrgreen:

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6613
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#846 Message par Sifar » 16 mars 2020, 15:03

Je me connecte pour envoyer du boulot..ça ne marche pas.
Priorité aux enseignants, indisponibilité momentanée pour les élèves et parents

Désolé, vous ne pouvez pas vous connecter pour l’instant. Face à un nombre de connexions sans précédent et des infrastructures nationales saturées, le réseau éducatif est momentanément indisponible pour les élèves et leurs parents.

L’accès des enseignants est privilégié, pour leur permettre de créer des activités pédagogiques et mettre en place l’enseignement à distance. Le réseau éducatif vous sera à nouveau accessible demain au plus tard. Les temps de sessions seront toutefois limités pour permettre à chacun de se rendre sur son espace.

Notre équipe met tout en oeuvre pour augmenter la capacité d’accueil des plateformes et résoudre ces perturbations le plus rapidement possible.

Merci de votre compréhension.
Open Digital Education​
Mais je n'arrive pas non plus à me connecter.
Bon, je vais réunir mes élèves sur un salon Discord de League Of Legends, ou sur le teamspeak de Warthunder, autant s'adresser à de vrais professionnels. :twisted:
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

lisa
Messages : 815
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#847 Message par lisa » 16 mars 2020, 16:09

Sifar a écrit :
16 mars 2020, 15:03
Je me connecte pour envoyer du boulot..ça ne marche pas.
Priorité aux enseignants, indisponibilité momentanée pour les élèves et parents

Désolé, vous ne pouvez pas vous connecter pour l’instant. Face à un nombre de connexions sans précédent et des infrastructures nationales saturées, le réseau éducatif est momentanément indisponible pour les élèves et leurs parents.

L’accès des enseignants est privilégié, pour leur permettre de créer des activités pédagogiques et mettre en place l’enseignement à distance. Le réseau éducatif vous sera à nouveau accessible demain au plus tard. Les temps de sessions seront toutefois limités pour permettre à chacun de se rendre sur son espace.

Notre équipe met tout en oeuvre pour augmenter la capacité d’accueil des plateformes et résoudre ces perturbations le plus rapidement possible.

Merci de votre compréhension.
Open Digital Education​
Mais je n'arrive pas non plus à me connecter.
Bon, je vais réunir mes élèves sur un salon Discord de League Of Legends, ou sur le teamspeak de Warthunder, autant s'adresser à de vrais professionnels. :twisted:
C'était prévisible...
https://actu.fr/societe/coronavirus/cor ... 89806.html
Cela dit, on aurait fait comment il y a 30 ans....

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 1911
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#848 Message par squamata » 16 mars 2020, 18:00

Sifar a écrit :
16 mars 2020, 15:03
Mais je n'arrive pas non plus à me connecter.
Bon, je vais réunir mes élèves sur un salon Discord de League Of Legends, ou sur le teamspeak de Warthunder, autant s'adresser à de vrais professionnels. :twisted:
On est sur whatapp pour le taf :roll:

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9091
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#849 Message par Jeffrey » 17 mars 2020, 00:16

Sifar a écrit :
16 mars 2020, 15:03
Je me connecte pour envoyer du boulot..ça ne marche pas.
Priorité aux enseignants, indisponibilité momentanée pour les élèves et parents

Désolé, vous ne pouvez pas vous connecter pour l’instant. Face à un nombre de connexions sans précédent et des infrastructures nationales saturées, le réseau éducatif est momentanément indisponible pour les élèves et leurs parents.

L’accès des enseignants est privilégié, pour leur permettre de créer des activités pédagogiques et mettre en place l’enseignement à distance. Le réseau éducatif vous sera à nouveau accessible demain au plus tard. Les temps de sessions seront toutefois limités pour permettre à chacun de se rendre sur son espace.

Notre équipe met tout en oeuvre pour augmenter la capacité d’accueil des plateformes et résoudre ces perturbations le plus rapidement possible.

Merci de votre compréhension.
Open Digital Education​
Mais je n'arrive pas non plus à me connecter.
Bon, je vais réunir mes élèves sur un salon Discord de League Of Legends, ou sur le teamspeak de Warthunder, autant s'adresser à de vrais professionnels. :twisted:
Te bile pas, côté parents et élèves, on ne peut pas se connecter. Donc ça ne sert à rien de donner du travail, mes enfants ne peuvent pas le lire. :mrgreen:
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6613
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#850 Message par Sifar » 17 mars 2020, 00:24

Jeffrey a écrit : Te bile pas, côté parents et élèves, on ne peut pas se connecter. Donc ça ne sert à rien de donner du travail, mes enfants ne peuvent pas le lire. :mrgreen:
J'ai envoyé en parallèle un courriel au groupe des Secondes, un de mes élèves de TS a créé un salon sur Discord, et les secondes ont confirmé qu'ils avaient bien reçu le boulot.
( Je lui avais dit le dernier jour de faire ça sur le ton de la plaisanterie, résultat, il a organisé un truc vraiment pas mal, pour tout le lycée, par classe/matière. Je crois qu'il y a déjà 400 élèves. Bon Discord, ce sont des pros. )
Mais il est clair qu'il va falloir que j'adapte au support.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Répondre