[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15 %..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#201 Message par Cagou780 » 02 avr. 2020, 09:44

Je ne parlais que des Américains. Il doit bien avoir des bailleurs non endettés mais aussi des bailleurs qui vont aussi perdre leur boulot endettés ou pas.
Pour la France c'est sûr que la situation n'est pas la même. Ceci dit il y a certains qui ont pris des emprunts pour faire du airbnb. Bah là pas de rentrée d'argent pendant x temps et je les vois mal aller pleurer pour toucher du fric.

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2229
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#202 Message par parisien » 02 avr. 2020, 10:08

La mondialisation, c'est fini.
Le virus a mis un coup d'arrêt au processus.
On ne reverra pas avant des années les trafics de transport de marchandises et de personnes de 2019...

Les compagnies aériennes vont mettre des années à s'en remettre.
Pareil pour l'industrie du tourisme.
Beaucoup d'industries essentielles vont être relocalisées.

Les villes-monde vont redevenir des capitales nationales.

Du coup, les marchés immobiliers vont redevenir contraints par l'offre et la demande locale. Uniquement locale.

tomtom
Messages : 858
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#203 Message par tomtom » 02 avr. 2020, 10:18

oui enfin pour moi le marché de l'étranger qui achète à tour de bras les appartements que les pauvres parisiens de souche ne peuvent plus se payer est un mythe, largement relayé par les agents pour justifier les prix délirants de certains appartements quelconques dans des quartiers quelconques.
Cette concurrence a lieu sur le micro-marché de niche du haut de gamme.

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1247
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#204 Message par Raoul Duke » 02 avr. 2020, 10:22

tomtom a écrit :
02 avr. 2020, 10:18
oui enfin pour moi le marché de l'étranger qui achète à tour de bras les appartements que les pauvres parisiens de souche ne peuvent plus se payer est un mythe, largement relayé par les agents pour justifier les prix délirants de certains appartements quelconques dans des quartiers quelconques.
Cette concurrence a lieu sur le micro-marché de niche du haut de gamme.
Certes, mais une ville comme Paris et tous ses AirBnb (combien au fait ?) va être fortement impactée par un très très net ralentissement (et dans un premier temps un effondrement total) du tourisme international. Les investisseurs sont bien français on est d''accord mais sans touristes le résultat sera le même....

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12067
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#205 Message par Vincent92 » 02 avr. 2020, 10:29

tomtom a écrit :
02 avr. 2020, 10:18
oui enfin pour moi le marché de l'étranger qui achète à tour de bras les appartements que les pauvres parisiens de souche ne peuvent plus se payer est un mythe, largement relayé par les agents pour justifier les prix délirants de certains appartements quelconques dans des quartiers quelconques.
Cette concurrence a lieu sur le micro-marché de niche du haut de gamme.
C'est clairement sur-représenté dans l’imaginaire collectif (si bien que certains s'imaginent que Ben92 pourrait vendre son F1 à BB à un Américain ou à un Italien). Ils représentaient 4,1 % des transactions en 2018 (1.370 ventes sur 28.370), contre 3,8 % en 2017 (1420 ventes sur 37.310) et seulement 2,8 % en 2013 (801 ventes sur 28.370), selon les chiffres des Notaires d'Ile-de-France.
Il y a aussi tout une économie dépendante de la mondialisation (hôtels, locations courte durée, emplois dans le secteur du luxe,...).
C'est faible mais pas tout à fait négligeable non plus.
Je suis plutôt de ton avis sur l'impact éventuel. Pour moi, s'il se concrétise, il risque d'être plus répercuté sur le marché "haut de gamme" et certains quartiers particulièrement touristiques.
Je m'attendrais à ce qu'il y ait davantage d'impacts dans certaines stations de ski qu'à Paris par exemple.
Ceci dit, je demande à voir "la fin de la mondialisation"/"démondialisation". Cela ne me parait pas du tout être une évidence à moyen terme.

Pazuzu
+
+
Messages : 2816
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#206 Message par Pazuzu » 02 avr. 2020, 12:20

D'ailleurs on parle toujours des achats des étrangers, chiffres facile à trouver, mais jamais des ventes.


Si y'a 4% des achats mais 6% des ventes, c'est pas la même chose...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 24187
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#207 Message par kamoulox » 02 avr. 2020, 12:30

J’attend de voir ce que ça va donner à Lisbonne :mrgreen:

Les portugais pourront enfin récupérer les logements de leur ville à leurs niveau de revenus. Ça va faire mal pour certains.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11807
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#208 Message par optimus maximus » 02 avr. 2020, 12:33

L'immobilier parisien est un bon moyen de blanchiment d'argent de la drogue ou plus généralement de la corruption et de l'évasion fiscale.

Ce sont des gens qui sont prêts à payer plus cher pour en quelque sorte légaliser leur fortune mal acquise.

Ben92
-++
-++
Messages : 4982
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#209 Message par Ben92 » 02 avr. 2020, 16:24

parisien a écrit :
02 avr. 2020, 10:08
La mondialisation, c'est fini.
Le virus a mis un coup d'arrêt au processus.
On ne reverra pas avant des années les trafics de transport de marchandises et de personnes de 2019...
Les compagnies aériennes vont mettre des années à s'en remettre.
Pareil pour l'industrie du tourisme.
Beaucoup d'industries essentielles vont être relocalisées.
Les villes-monde vont redevenir des capitales nationales.
Du coup, les marchés immobiliers vont redevenir contraints par l'offre et la demande locale. Uniquement locale.
Les acheteurs étrangers sont anecdotiques à Paris hors segment du luxe.
Les investisseurs AirBnB ne vont évidemment pas revendre à perte (ce sont des investisseurs hein :mrgreen: ). ils passeront en LMNP avec amortissement, et s'apercevront que c'est aussi rentable avec moins d'emmerdes.
L'impact de tout ça sera quasi-nul sur le marché de résidence principale, et c'est celui qui nous intéresse ici.

Pazuzu
+
+
Messages : 2816
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#210 Message par Pazuzu » 02 avr. 2020, 17:02

La solvabilité et l'apport de beaucoup va quand même en prendre un sacré coup.

Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.

Pazuzu
+
+
Messages : 2816
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#211 Message par Pazuzu » 02 avr. 2020, 17:03

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 16:24
Les investisseurs AirBnB ne vont évidemment pas revendre à perte (ce sont des investisseurs hein :mrgreen: ).
Aux ench_res c'est pas les vendeurs qui fixent le prix ! :mrgreen:

Ben92
-++
-++
Messages : 4982
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#212 Message par Ben92 » 02 avr. 2020, 17:18

Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:03
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 16:24
Les investisseurs AirBnB ne vont évidemment pas revendre à perte (ce sont des investisseurs hein :mrgreen: ).
Aux ench_res c'est pas les vendeurs qui fixent le prix ! :mrgreen:
Ils ne revendront pas, si tu avais lu la phrase qui suit.

Ben92
-++
-++
Messages : 4982
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#213 Message par Ben92 » 02 avr. 2020, 17:23

Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.

Pazuzu
+
+
Messages : 2816
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#214 Message par Pazuzu » 02 avr. 2020, 17:24

S'ils ne peuvent plus rembourser, c'est pas eux qui décident ! :mrgreen:

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 22216
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#215 Message par EmileZola » 02 avr. 2020, 17:26

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Dans ma COGIP, les RH disent que ça augmente la productivité. Et poussent à en faire (avant la crise).

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 8993
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#216 Message par crispus » 02 avr. 2020, 17:27

Seules des transactions forcées ont lieu en marché baissier, vu que les vendeurs "ne veulent pas brader". Et ajustent leur prix trop tard. :lol:

Pazuzu
+
+
Messages : 2816
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#217 Message par Pazuzu » 02 avr. 2020, 17:35

C'est dommage, la baisse serait la chance de leur vie, sans doute unique, pour certains qui sont confinés dans 25 m2 en banlieue !

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35178
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#218 Message par Pi-r2 » 02 avr. 2020, 17:39

EmileZola a écrit :
02 avr. 2020, 17:26
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Dans ma COGIP, les RH disent que ça augmente la productivité. Et poussent à en faire (avant la crise).
ça dépend surtout des gens en fait. Certains sont très adaptés au télétravail et vont être effectivement nettement plus productifs, surtout dans les domaines où la créativité ou le raisonnement sont importants.
D'autres profils ont vraiment besoin de management à la Ben92 pour avancer mais en général ne sont pas cadres. Les boites américaines performantes ont toutes favorisé le télétravail, mais elles sont très scrupuleuses sur les recrutements.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32565
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#219 Message par Gpzzzz » 02 avr. 2020, 17:44

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:18
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:03
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 16:24
Les investisseurs AirBnB ne vont évidemment pas revendre à perte (ce sont des investisseurs hein :mrgreen: ).
Aux ench_res c'est pas les vendeurs qui fixent le prix ! :mrgreen:
Ils ne revendront pas, si tu avais lu la phrase qui suit.
Pourtant savoir vendre a perte avant de tout perdre c est la base de l investisseur !
Récupérer des billes pour les mettre ailleurs oui tu peux récupérer ta mise !

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32565
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#220 Message par Gpzzzz » 02 avr. 2020, 17:45

EmileZola a écrit :
02 avr. 2020, 17:26
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Dans ma COGIP, les RH disent que ça augmente la productivité. Et poussent à en faire (avant la crise).
Chez moi aussi ça l augmente !
Et c est a mettre en parallèle des économies monstres faites sur les loyer (rip les foncières !) Et en plus t as besoin de bcp moins de petit chef vu qu'ils servent plus a rien !

L avenir ce sera la relocalisation et le télétravail ! Le covid va accélérer le processus !

Les autres qui vont morfler ce sont les RH ! Ça sent les diminutions de postes.. les patrons vont se rendre compte que plein d agents ne servent a rien.. ils auront rencontré ni recruté personne pendant 3mois.. on fera sans eux, euhh sans elles plutot :mrgreen:
Modifié en dernier par Gpzzzz le 02 avr. 2020, 17:52, modifié 1 fois.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 8993
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#221 Message par crispus » 02 avr. 2020, 17:49

Et le coworking alors ? :shock:
:mrgreen:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 24187
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#222 Message par kamoulox » 02 avr. 2020, 18:08

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Lol
Ou ma femme bosse la productivité augmente au télétravail. Car au boulot y’a les apéros, les parties de mario kart laprem, ou de billard, ils sortent sur le balcon fumer... horaires en gros 10-18 avec coupure midi.

La plutôt du 9 21, 30-40 min de pause au midi avec des soirs ou ma femme pousse jusqu’à minuit voir un peu plus... dou ma forte presence ici. Ça croule sous les contrats et le boulot la crise oui, mais pas pour tout le monde.

Du coup ils ont le droit en plus à des RTT et j’espère une belle prime au trimestre.

Si les gens ne savent pas bosser en télétravail ce sont des branques et puis c’est tout.

Puis cest agréable de bosser avec la musique, la bière a côté ou le thé, dans le canap le bureau le lit avec le bruit des oiseaux qui chantent

Korn
-+
-+
Messages : 2453
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#223 Message par Korn » 02 avr. 2020, 18:25

Raoul Duke a écrit :
02 avr. 2020, 10:22
tomtom a écrit :
02 avr. 2020, 10:18
oui enfin pour moi le marché de l'étranger qui achète à tour de bras les appartements que les pauvres parisiens de souche ne peuvent plus se payer est un mythe, largement relayé par les agents pour justifier les prix délirants de certains appartements quelconques dans des quartiers quelconques.
Cette concurrence a lieu sur le micro-marché de niche du haut de gamme.
Certes, mais une ville comme Paris et tous ses AirBnb (combien au fait ?) va être fortement impactée par un très très net ralentissement (et dans un premier temps un effondrement total) du tourisme international. Les investisseurs sont bien français on est d''accord mais sans touristes le résultat sera le même....
Rien que sur cette plateforme, j'ai lu qu'il y avait 70 000 appartements à Paris. Tout le monde ne passe pas par Airbnbn, ca laisse imaginer l'ampleur du phénomène. J'imagine la panique :lol:

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 4630
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#224 Message par m.enfin » 02 avr. 2020, 18:27

Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 17:45
Les autres qui vont morfler ce sont les RH ! Ça sent les diminutions de postes.. les patrons vont se rendre compte que plein d agents ne servent a rien.. ils auront rencontré ni recruté personne pendant 3mois.. on fera sans eux, euhh sans elles plutot :mrgreen:
pas très sympa pour mappy94,
elle qui doit être la seule à trimer, il paraîtrait qu’il y a un grippage sur le recrutement de profils asymptomatiques atypiques :mrgreen: :arrow:

Korn
-+
-+
Messages : 2453
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#225 Message par Korn » 02 avr. 2020, 18:40

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Plutôt d'accord
Quand le chat n'est pas là, les souris dansent et il n'y a plus de référentiel très rapidement. Certains ont aussi besoin qu'on leur explique et rappelle ce qui est attendu régulièrement. Et ce n'est pas de la mauvaise volonté de leur part, c'est comme ça et il n'y a rien à faire. C'est aussi ça aussi le management, rabâcher et réexpliquer.
Je veux bien croire que pour certains métiers très qualifiés les choses soient bien différentes, mais pour la majorité des métiers, le télétravail n'engendre pas des gains de productivité. Il faut ne jamais avoir managé pour le croire ou alors n'avoir managé que des ingénieurs ou cadres confirmés.

La révolution du télétravail, c'est une blague.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 8776
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#226 Message par henda » 02 avr. 2020, 18:45

Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 17:45
EmileZola a écrit :
02 avr. 2020, 17:26
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Dans ma COGIP, les RH disent que ça augmente la productivité. Et poussent à en faire (avant la crise).
Chez moi aussi ça l augmente !
Pareil, depuis le début du confinement je dois être à au moins 130% de productivité effective par rapport à d'habitude. Et sans compter les interruptions moins nombreuses.

Ben92
-++
-++
Messages : 4982
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#227 Message par Ben92 » 02 avr. 2020, 18:46

Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:25
Raoul Duke a écrit :
02 avr. 2020, 10:22
Certes, mais une ville comme Paris et tous ses AirBnb (combien au fait ?) va être fortement impactée par un très très net ralentissement (et dans un premier temps un effondrement total) du tourisme international. Les investisseurs sont bien français on est d''accord mais sans touristes le résultat sera le même....
Rien que sur cette plateforme, j'ai lu qu'il y avait 70 000 appartements à Paris. Tout le monde ne passe pas par Airbnbn, ca laisse imaginer l'ampleur du phénomène. J'imagine la panique :lol:
Combien de fois faudra-t-il vous répéter qu'ils ne vendront pas ? Un acteur économique rationnel ne revend son actif à perte que contraint et forcé. Ils pourront toujours mettre en location meublée classique pour payer leur crédit (la demande pour de petits apparts au centre de Paris ne manquera pas même en cas de ralentissement de l'activité).

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 699
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#228 Message par Gray_Mouser » 02 avr. 2020, 18:47

EmileZola a écrit :
02 avr. 2020, 17:26
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Dans ma COGIP, les RH disent que ça augmente la productivité. Et poussent à en faire (avant la crise).
Et comment ils mesurent ça ? Toutes les études dont j'ai entendu parler se basent sur les déclarations des employés... Tu m'étonnes que les tire-au-flanc déclarent être plus productifs chez eux.

Moi je n'y crois pas une seconde. C'est vrai qu'un boulet sera plus productif à ne rien faire chez lui, plutôt que de ne rien faire au boulot car au moins il ne perturbera personne. Mais quand même... Ca ne doit pas avoir un effet positif sur la motivation des autres (ceux qui sont productifs). Généralement, ce n'est d'ailleurs pas eux qui demandent le télétravail.

On est une vieille grosse boîte par contre, avec une moyenne d'âge relativement élevée. Peut-être que ça joue.

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 12053
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#229 Message par neron » 02 avr. 2020, 18:47

Oui jamais il ne vendra "à perte" à un particulier, car il aurait l'impression de perdre la face, mais dans l'alcôve les professionnels notaire assureur banquier oui.
Modifié en dernier par neron le 02 avr. 2020, 18:49, modifié 1 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 24187
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#230 Message par kamoulox » 02 avr. 2020, 18:49

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 18:46
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:25
Raoul Duke a écrit :
02 avr. 2020, 10:22
Certes, mais une ville comme Paris et tous ses AirBnb (combien au fait ?) va être fortement impactée par un très très net ralentissement (et dans un premier temps un effondrement total) du tourisme international. Les investisseurs sont bien français on est d''accord mais sans touristes le résultat sera le même....
Rien que sur cette plateforme, j'ai lu qu'il y avait 70 000 appartements à Paris. Tout le monde ne passe pas par Airbnbn, ca laisse imaginer l'ampleur du phénomène. J'imagine la panique :lol:
Combien de fois faudra-t-il vous répéter qu'ils ne vendront pas ? Un acteur économique rationnel ne revend son actif à perte que contraint et forcé. Ils pourront toujours mettre en location meublée classique pour payer leur crédit (la demande pour de petits apparts au centre de Paris ne manquera pas même en cas de ralentissement de l'activité).
Entre choper 100 euros la nuit et 1000 euros par mois pour un crédit de beaucoup plus ça va vendre quand même pour eux qui n’ont pas les reins solides...

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 699
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#231 Message par Gray_Mouser » 02 avr. 2020, 18:49

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 18:46
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:25
Raoul Duke a écrit :
02 avr. 2020, 10:22
Certes, mais une ville comme Paris et tous ses AirBnb (combien au fait ?) va être fortement impactée par un très très net ralentissement (et dans un premier temps un effondrement total) du tourisme international. Les investisseurs sont bien français on est d''accord mais sans touristes le résultat sera le même....
Rien que sur cette plateforme, j'ai lu qu'il y avait 70 000 appartements à Paris. Tout le monde ne passe pas par Airbnbn, ca laisse imaginer l'ampleur du phénomène. J'imagine la panique :lol:
Combien de fois faudra-t-il vous répéter qu'ils ne vendront pas ? Un acteur économique rationnel ne revend son actif à perte que contraint et forcé. Ils pourront toujours mettre en location meublée classique pour payer leur crédit (la demande pour de petits apparts au centre de Paris ne manquera pas même en cas de ralentissement de l'activité).
Ok, donc les actifs ne baissent jamais en fait. L'immobilier n'a par conséquent jamais baissé à Paris, on nous a menti.

Korn
-+
-+
Messages : 2453
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#232 Message par Korn » 02 avr. 2020, 18:55

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 18:46
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:25
Raoul Duke a écrit :
02 avr. 2020, 10:22
Certes, mais une ville comme Paris et tous ses AirBnb (combien au fait ?) va être fortement impactée par un très très net ralentissement (et dans un premier temps un effondrement total) du tourisme international. Les investisseurs sont bien français on est d''accord mais sans touristes le résultat sera le même....
Rien que sur cette plateforme, j'ai lu qu'il y avait 70 000 appartements à Paris. Tout le monde ne passe pas par Airbnbn, ca laisse imaginer l'ampleur du phénomène. J'imagine la panique :lol:
Combien de fois faudra-t-il vous répéter qu'ils ne vendront pas ? Un acteur économique rationnel ne revend son actif à perte que contraint et forcé. Ils pourront toujours mettre en location meublée classique pour payer leur crédit (la demande pour de petits apparts au centre de Paris ne manquera pas même en cas de ralentissement de l'activité).
Pas du tout. Un investisseur rationnel et performant, il est prêt à perdre 10% pour pour en gagner beaucoup plus ailleurs très rapidement et ne pas attendre la saint Glinglin pour récupérer sa mise
C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la plupart des particuliers se font rincer en bourse. Ceux qui savent sont prêt à vendre à perte pour mieux se placer derrière.

Ce qui arrive là, dans tous les cas, c'est une partie de la demande qui s'écroule. Après, on peut toujours considérer que ça n'aura pas d'impact. C'est un point de vue...

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 8993
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#233 Message par crispus » 02 avr. 2020, 18:57

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 18:46
Ils pourront toujours mettre en location meublée classique pour payer leur crédit (la demande pour de petits apparts au centre de Paris ne manquera pas même en cas de ralentissement de l'activité).
Si 70.000 apparts vides arrivent d'un coup, les loyers auront du mal à se maintenir. Surtout avec des revenus dégradés pour une grande part des candidats. :roll:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 24187
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#234 Message par kamoulox » 02 avr. 2020, 18:59

crispus a écrit :
02 avr. 2020, 18:57
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 18:46
Ils pourront toujours mettre en location meublée classique pour payer leur crédit (la demande pour de petits apparts au centre de Paris ne manquera pas même en cas de ralentissement de l'activité).
Si 70.000 apparts vides arrivent d'un coup, les loyers auront du mal à se maintenir. Surtout avec des revenus dégradés pour une grande part des candidats. :roll:
Le seul point positif sera la qualité de ces logements en location qui trouveront preneur. Tant pis pour les fouffes!!!

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32565
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#235 Message par Gpzzzz » 02 avr. 2020, 19:32

Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:40
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Plutôt d'accord
Quand le chat n'est pas là, les souris dansent et il n'y a plus de référentiel très rapidement. Certains ont aussi besoin qu'on leur explique et rappelle ce qui est attendu régulièrement. Et ce n'est pas de la mauvaise volonté de leur part, c'est comme ça et il n'y a rien à faire. C'est aussi ça aussi le management, rabâcher et réexpliquer.
Je veux bien croire que pour certains métiers très qualifiés les choses soient bien différentes, mais pour la majorité des métiers, le télétravail n'engendre pas des gains de productivité. Il faut ne jamais avoir managé pour le croire ou alors n'avoir managé que des ingénieurs ou cadres confirmés.

La révolution du télétravail, c'est une blague.
Ah on a trouvé un autre petit chef je crois ! :lol:
T inquiète les patrons n en sont plus a ce niveau là, ils s en tapent de ton avis de petit chef, eux ils ont des stats des vrais et c est largement rentable pour eux !
Eux ils sont déjà en train de calculer le nombre de bureaux qu'ils peuvent supprimer grâce au télétravail !
Chez nous ce sera 20% en 2022 avec nos nouveaux locaux ! Au prix du M2 je te laisse faire le calcul sur un immeuble de 2500 personnes ! :mrgreen:
Tu rajoutes a ça l économie de chauffage, de lumière, d eau, de cantine.. bref carton plein pour l employeur et pour l employé ! Même pour le petit chef une fois qu'il a compris.. mais pour certains ça met du temps, t'inquiète on a eu des gens comme vous au boulot, ils ont fini par rentrer dans le moule :lol:

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1247
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#236 Message par Raoul Duke » 02 avr. 2020, 19:39

crispus a écrit :
02 avr. 2020, 18:57
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 18:46
Ils pourront toujours mettre en location meublée classique pour payer leur crédit (la demande pour de petits apparts au centre de Paris ne manquera pas même en cas de ralentissement de l'activité).
Si 70.000 apparts vides arrivent d'un coup, les loyers auront du mal à se maintenir. Surtout avec des revenus dégradés pour une grande part des candidats. :roll:
On te dit que NON c'est fou ça ! Combien de fois vais-je devoir le répéter ???!!
Pas de vente + reconversion + aucune conséquence...
CIRCULEZ
:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12067
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#237 Message par Vincent92 » 02 avr. 2020, 19:42

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 18:46
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:25
Raoul Duke a écrit :
02 avr. 2020, 10:22
Certes, mais une ville comme Paris et tous ses AirBnb (combien au fait ?) va être fortement impactée par un très très net ralentissement (et dans un premier temps un effondrement total) du tourisme international. Les investisseurs sont bien français on est d''accord mais sans touristes le résultat sera le même....
Rien que sur cette plateforme, j'ai lu qu'il y avait 70 000 appartements à Paris. Tout le monde ne passe pas par Airbnbn, ca laisse imaginer l'ampleur du phénomène. J'imagine la panique :lol:
Combien de fois faudra-t-il vous répéter qu'ils ne vendront pas ? Un acteur économique rationnel ne revend son actif à perte que contraint et forcé. Ils pourront toujours mettre en location meublée classique pour payer leur crédit (la demande pour de petits apparts au centre de Paris ne manquera pas même en cas de ralentissement de l'activité).
Quand bien même ça serait vrai, tous les propriétaires n’ont pas acheté début 2020 (ou même acheté tout court d’ailleurs). Même si cela baisse un peu à Paris, un propriétaire peut vendre plus cher que son achat fait en 2015-2016 par exemple.
Du coup, je ne comprends pas bien ce que tu dis. Bien sûr que le vendeur a son mot à dire et c’est pour cela qu’avant une baisse on voit surtout un nombre de transactions plus faible. La baise se concrétise vraiment (ou pas) après. Tout le monde n’a pas le même prix minimum de vente.

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5359
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#238 Message par alpha2 » 02 avr. 2020, 19:58

C'est parce que Ben92 pense que le prix du m2 à 10.000€ est une sorte d'acquis social qui ne peut être remis en cause.
Il ne comprend pas que celui qui a acheté à 8.000€ le m2 est tout à fait prêt à vendre à 9.000€ aujourd'hui.

Il ne comprend même pas que celui qui vend à 9.000€ est gagnant s'il rachète plus grand à 9.000€.
Lui, il pense que le droit de vendre à 10.000€ est sacré, et il préfèrera attendre 15 ans pour vendre son studio plutôt que d'adapter son prix.

Korn
-+
-+
Messages : 2453
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#239 Message par Korn » 02 avr. 2020, 20:09

Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 19:32
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:40
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23
Pazuzu a écrit :
02 avr. 2020, 17:02
Le télétravail va se répandre et beaucoup - dont je ne fais pas partie - iront s'installer plus loin qui à avoir juste un pied à terre ou bien à faire un ou deux A/R par semaine.
Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Plutôt d'accord
Quand le chat n'est pas là, les souris dansent et il n'y a plus de référentiel très rapidement. Certains ont aussi besoin qu'on leur explique et rappelle ce qui est attendu régulièrement. Et ce n'est pas de la mauvaise volonté de leur part, c'est comme ça et il n'y a rien à faire. C'est aussi ça aussi le management, rabâcher et réexpliquer.
Je veux bien croire que pour certains métiers très qualifiés les choses soient bien différentes, mais pour la majorité des métiers, le télétravail n'engendre pas des gains de productivité. Il faut ne jamais avoir managé pour le croire ou alors n'avoir managé que des ingénieurs ou cadres confirmés.

La révolution du télétravail, c'est une blague.
Ah on a trouvé un autre petit chef je crois ! :lol:
T inquiète les patrons n en sont plus a ce niveau là, ils s en tapent de ton avis de petit chef, eux ils ont des stats des vrais et c est largement rentable pour eux !
Eux ils sont déjà en train de calculer le nombre de bureaux qu'ils peuvent supprimer grâce au télétravail !
Chez nous ce sera 20% en 2022 avec nos nouveaux locaux ! Au prix du M2 je te laisse faire le calcul sur un immeuble de 2500 personnes ! :mrgreen:
Tu rajoutes a ça l économie de chauffage, de lumière, d eau, de cantine.. bref carton plein pour l employeur et pour l employé ! Même pour le petit chef une fois qu'il a compris.. mais pour certains ça met du temps, t'inquiète on a eu des gens comme vous au boulot, ils ont fini par rentrer dans le moule :lol:
:lol:
Je doute qu'on travaille dans le même environnement. Chez moi c'est l'inverse, ce sont les gens comme toi qui finissent par rentrer dans le cadre :mrgreen:

Si tout ce que tu disais était vrai, cela ferait longtemps que ce serait applique. Fin de débat, je sens que cela ne va pas être très interessant. Le terme petit-chef dénotant une certaine frustration chez toi.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32565
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#240 Message par Gpzzzz » 02 avr. 2020, 20:16

Korn a écrit :
02 avr. 2020, 20:09
Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 19:32
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:40
Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 17:23

Moi je crois qu'on va se rendre compte des pertes de productivité énormes dues au télétravail.
Plutôt d'accord
Quand le chat n'est pas là, les souris dansent et il n'y a plus de référentiel très rapidement. Certains ont aussi besoin qu'on leur explique et rappelle ce qui est attendu régulièrement. Et ce n'est pas de la mauvaise volonté de leur part, c'est comme ça et il n'y a rien à faire. C'est aussi ça aussi le management, rabâcher et réexpliquer.
Je veux bien croire que pour certains métiers très qualifiés les choses soient bien différentes, mais pour la majorité des métiers, le télétravail n'engendre pas des gains de productivité. Il faut ne jamais avoir managé pour le croire ou alors n'avoir managé que des ingénieurs ou cadres confirmés.

La révolution du télétravail, c'est une blague.
Ah on a trouvé un autre petit chef je crois ! :lol:
T inquiète les patrons n en sont plus a ce niveau là, ils s en tapent de ton avis de petit chef, eux ils ont des stats des vrais et c est largement rentable pour eux !
Eux ils sont déjà en train de calculer le nombre de bureaux qu'ils peuvent supprimer grâce au télétravail !
Chez nous ce sera 20% en 2022 avec nos nouveaux locaux ! Au prix du M2 je te laisse faire le calcul sur un immeuble de 2500 personnes ! :mrgreen:
Tu rajoutes a ça l économie de chauffage, de lumière, d eau, de cantine.. bref carton plein pour l employeur et pour l employé ! Même pour le petit chef une fois qu'il a compris.. mais pour certains ça met du temps, t'inquiète on a eu des gens comme vous au boulot, ils ont fini par rentrer dans le moule :lol:
:lol:
Je doute qu'on travaille dans le même environnement. Chez moi c'est l'inverse, ce sont les gens comme toi qui finissent par rentrer dans le cadre :mrgreen:

Si tout ce que tu disais était vrai, cela ferait longtemps que ce serait applique. Fin de débat, je sens que cela ne va pas être très interessant. Le terme petit-chef dénotant une certaine frustration chez toi.
Quel est ton secteur d activité ?
Le télétravail est en place depuis 4 ou 5ans chez moi mais s est vraiment développé il y a 2ans et l ensemble des employés n a été équipé en pc portable que depuis 1an environ.. avant ça c était que de cas par cas..

Concernant le terme petit chef rien de péjoratif la dedans, c est le manager de proximité, aucune frustration non plus vu que j en fais aussi parti..
c est juste pour signaler que c'est a ce niveau là du management que le télétravail a le plus de mal a passer.. mais que en général on rentre dans le rang !
Toi et Ben finiront pas vous y faire ! Et ça changera rien a vos primes hein :lol:

Korn
-+
-+
Messages : 2453
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#241 Message par Korn » 02 avr. 2020, 20:27

Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 20:16
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 20:09
Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 19:32
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:40


Plutôt d'accord
Quand le chat n'est pas là, les souris dansent et il n'y a plus de référentiel très rapidement. Certains ont aussi besoin qu'on leur explique et rappelle ce qui est attendu régulièrement. Et ce n'est pas de la mauvaise volonté de leur part, c'est comme ça et il n'y a rien à faire. C'est aussi ça aussi le management, rabâcher et réexpliquer.
Je veux bien croire que pour certains métiers très qualifiés les choses soient bien différentes, mais pour la majorité des métiers, le télétravail n'engendre pas des gains de productivité. Il faut ne jamais avoir managé pour le croire ou alors n'avoir managé que des ingénieurs ou cadres confirmés.

La révolution du télétravail, c'est une blague.
Ah on a trouvé un autre petit chef je crois ! :lol:
T inquiète les patrons n en sont plus a ce niveau là, ils s en tapent de ton avis de petit chef, eux ils ont des stats des vrais et c est largement rentable pour eux !
Eux ils sont déjà en train de calculer le nombre de bureaux qu'ils peuvent supprimer grâce au télétravail !
Chez nous ce sera 20% en 2022 avec nos nouveaux locaux ! Au prix du M2 je te laisse faire le calcul sur un immeuble de 2500 personnes ! :mrgreen:
Tu rajoutes a ça l économie de chauffage, de lumière, d eau, de cantine.. bref carton plein pour l employeur et pour l employé ! Même pour le petit chef une fois qu'il a compris.. mais pour certains ça met du temps, t'inquiète on a eu des gens comme vous au boulot, ils ont fini par rentrer dans le moule :lol:
:lol:
Je doute qu'on travaille dans le même environnement. Chez moi c'est l'inverse, ce sont les gens comme toi qui finissent par rentrer dans le cadre :mrgreen:

Si tout ce que tu disais était vrai, cela ferait longtemps que ce serait applique. Fin de débat, je sens que cela ne va pas être très interessant. Le terme petit-chef dénotant une certaine frustration chez toi.
Quel est ton secteur d activité ?
Collectivité territoriale :mrgreen:

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32565
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#242 Message par Gpzzzz » 02 avr. 2020, 20:36

Korn a écrit :
02 avr. 2020, 20:27
Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 20:16
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 20:09
Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 19:32


Ah on a trouvé un autre petit chef je crois ! :lol:
T inquiète les patrons n en sont plus a ce niveau là, ils s en tapent de ton avis de petit chef, eux ils ont des stats des vrais et c est largement rentable pour eux !
Eux ils sont déjà en train de calculer le nombre de bureaux qu'ils peuvent supprimer grâce au télétravail !
Chez nous ce sera 20% en 2022 avec nos nouveaux locaux ! Au prix du M2 je te laisse faire le calcul sur un immeuble de 2500 personnes ! :mrgreen:
Tu rajoutes a ça l économie de chauffage, de lumière, d eau, de cantine.. bref carton plein pour l employeur et pour l employé ! Même pour le petit chef une fois qu'il a compris.. mais pour certains ça met du temps, t'inquiète on a eu des gens comme vous au boulot, ils ont fini par rentrer dans le moule :lol:
:lol:
Je doute qu'on travaille dans le même environnement. Chez moi c'est l'inverse, ce sont les gens comme toi qui finissent par rentrer dans le cadre :mrgreen:

Si tout ce que tu disais était vrai, cela ferait longtemps que ce serait applique. Fin de débat, je sens que cela ne va pas être très interessant. Le terme petit-chef dénotant une certaine frustration chez toi.
Quel est ton secteur d activité ?
Collectivité territoriale :mrgreen:
Ouais les branleurs quoi :mrgreen:
Bref moi je kiffe mon télétravail, j en fais autant qu'au boulot même si ma journée est différente. Je suis connecté sur une plage horaire bcp plus large mais je fais des pauses.. l un dans le autre ça revient au même !
Fait comme moi, fais confiance aux gens tu verras c est du gagnant gagnant, tout va bien se passer !

Ben92
-++
-++
Messages : 4982
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#243 Message par Ben92 » 02 avr. 2020, 20:54

Korn a écrit :
02 avr. 2020, 18:40
Plutôt d'accord
Quand le chat n'est pas là, les souris dansent et il n'y a plus de référentiel très rapidement. Certains ont aussi besoin qu'on leur explique et rappelle ce qui est attendu régulièrement. Et ce n'est pas de la mauvaise volonté de leur part, c'est comme ça et il n'y a rien à faire. C'est aussi ça aussi le management, rabâcher et réexpliquer.
Je veux bien croire que pour certains métiers très qualifiés les choses soient bien différentes, mais pour la majorité des métiers, le télétravail n'engendre pas des gains de productivité. Il faut ne jamais avoir managé pour le croire ou alors n'avoir managé que des ingénieurs ou cadres confirmés.
La révolution du télétravail, c'est une blague.
+1
Les grouillots adorent le télétravail parce qu'ils voient ça comme une sorte de semi-vacances. (la remarque de kamoulox avec sa bière illustre ça à merveille). D'autres confondent télétravail et garde des gosses (vécu et bien avant le confinement).
Moi en tant que manager et responsable du chiffre d'affaire de mes projets, je suis de l'autre côté du miroir.
Finalement cette vision du télétravail différente selon sa position hiérarchique est logique, ce n'est que la bonne vieille lutte des classes. :|

Korn
-+
-+
Messages : 2453
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#244 Message par Korn » 02 avr. 2020, 21:01

Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 20:36
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 20:27
Gpzzzz a écrit :
02 avr. 2020, 20:16
Korn a écrit :
02 avr. 2020, 20:09


:lol:
Je doute qu'on travaille dans le même environnement. Chez moi c'est l'inverse, ce sont les gens comme toi qui finissent par rentrer dans le cadre :mrgreen:

Si tout ce que tu disais était vrai, cela ferait longtemps que ce serait applique. Fin de débat, je sens que cela ne va pas être très interessant. Le terme petit-chef dénotant une certaine frustration chez toi.
Quel est ton secteur d activité ?
Collectivité territoriale :mrgreen:
Ouais les branleurs quoi :mrgreen:
Bref moi je kiffe mon télétravail, j en fais autant qu'au boulot même si ma journée est différente. Je suis connecté sur une plage horaire bcp plus large mais je fais des pauses.. l un dans le autre ça revient au même !
Fait comme moi, fais confiance aux gens tu verras c est du gagnant gagnant, tout va bien se passer !
Je fais confiance très facilement. Malheureusement, c'est impossible de généraliser cela sous peine de se faire .... Dans une dizaine d'années, ce sera déjà différent.

Ben92
-++
-++
Messages : 4982
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#245 Message par Ben92 » 02 avr. 2020, 21:07

alpha2 a écrit :
02 avr. 2020, 19:58
C'est parce que Ben92 pense que le prix du m2 à 10.000€ est une sorte d'acquis social qui ne peut être remis en cause.
Il ne comprend pas que celui qui a acheté à 8.000€ le m2 est tout à fait prêt à vendre à 9.000€ aujourd'hui.
Il ne comprend même pas que celui qui vend à 9.000€ est gagnant s'il rachète plus grand à 9.000€.
Lui, il pense que le droit de vendre à 10.000€ est sacré, et il préfèrera attendre 15 ans pour vendre son studio plutôt que d'adapter son prix.
Je ne pense à moi personnellement, mais tout le monde sait qu'une baisse des prix immobiliers n'a lieu que dans un environnement économique dégradé, avec une augmentation du chômage et de la misère. L'évolution des prix de l'immobilier est un indicateur, tout comme le taux de chômage.
Souhaiter la baisse des prix immobiliers est aussi cynique que des souhaiter une augmentation du chômage et de la pauvreté.

Moi si je veux augmenter mon pouvoir d'achat immobilier je pense d'abord à augmenter mes revenus et mon patrimoine. Parce que j'ai confiance en moi et que je veux être maître de mon destin.
Certains ici espèrent une augmentation de leur pouvoir d'achat immobilier par une baisse des prix. C'est bien triste, ça traduit une absence totale d' ambition et d'estime de soi.

Avatar du membre
Fluctuat
+
+
Messages : 2550
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#246 Message par Fluctuat » 02 avr. 2020, 21:17

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 21:07
alpha2 a écrit :
02 avr. 2020, 19:58
C'est parce que Ben92 pense que le prix du m2 à 10.000€ est une sorte d'acquis social qui ne peut être remis en cause.
Il ne comprend pas que celui qui a acheté à 8.000€ le m2 est tout à fait prêt à vendre à 9.000€ aujourd'hui.
Il ne comprend même pas que celui qui vend à 9.000€ est gagnant s'il rachète plus grand à 9.000€.
Lui, il pense que le droit de vendre à 10.000€ est sacré, et il préfèrera attendre 15 ans pour vendre son studio plutôt que d'adapter son prix.
Je ne pense à moi personnellement, mais tout le monde sait qu'une baisse des prix immobiliers n'a lieu que dans un environnement économique dégradé, avec une augmentation du chômage et de la misère. L'évolution des prix de l'immobilier est un indicateur, tout comme le taux de chômage.
Souhaiter la baisse des prix immobiliers est aussi cynique que des souhaiter une augmentation du chômage et de la misère.
Et c'est sûr que là, l'environnement économique n'est pas du tout dégradé avec des pans entiers de l'économie qui risquent de souffrir même après la fin du confinement - tourisme en particulier.

En 1960, un reportage sur les grands ensembles de Sarcelles montrait des Français offusqués parce que leur loyer représentait...1/5 de leurs revenus.
L'augmentation du prix de l'immobilier (location et achat) vient en partie de la baisse de la part de la nourriture dans les dépenses mensuelles: les gens avaient plus d'argent disponible, entre autres parce que le rendement agricole a augmenté, que les frais de transport ont baissé pour faire venir la nourriture de plus loin à bas coût grâce à une main d'oeuvre moins chère, et parce que les grandes surfaces ont - au début au moins- cassé les prix. Si nous revenons à un système où la nourriture est plus rare - spoiler, il nous faut 200 000 personnes pour ne pas que la récolte de cette année pourrisse sur pied, nous risquons de devoir payer plus cher notre nourriture et de réévaluer la part réservée au logement.
Maintenant, je suis comme tout le monde: j'espère que nous n'en arriverons pas là.

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5359
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#247 Message par alpha2 » 02 avr. 2020, 21:21

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 21:07
alpha2 a écrit :
02 avr. 2020, 19:58
C'est parce que Ben92 pense que le prix du m2 à 10.000€ est une sorte d'acquis social qui ne peut être remis en cause.
Il ne comprend pas que celui qui a acheté à 8.000€ le m2 est tout à fait prêt à vendre à 9.000€ aujourd'hui.
Il ne comprend même pas que celui qui vend à 9.000€ est gagnant s'il rachète plus grand à 9.000€.
Lui, il pense que le droit de vendre à 10.000€ est sacré, et il préfèrera attendre 15 ans pour vendre son studio plutôt que d'adapter son prix.
Je ne pense à moi personnellement, mais tout le monde sait qu'une baisse des prix immobiliers n'a lieu que dans un environnement économique dégradé, avec une augmentation du chômage et de la misère. L'évolution des prix de l'immobilier est un indicateur, tout comme le taux de chômage.
Souhaiter la baisse des prix immobiliers est aussi cynique que des souhaiter une augmentation du chômage et de la misère.

L'IDF est une des régions où le taux de pauvreté est le plus important... Et pourtant les prix de l'immobilier y sont les plus élevés. Donc le prix du m2 n'est aucun cas un indicateur du chômage et de la misère.

Ben92
-++
-++
Messages : 4982
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#248 Message par Ben92 » 02 avr. 2020, 22:01

alpha2 a écrit :
02 avr. 2020, 21:21
L'IDF est une des régions où le taux de pauvreté est le plus important... Et pourtant les prix de l'immobilier y sont les plus élevés. Donc le prix du m2 n'est aucun cas un indicateur du chômage et de la misère.
Bien sûr que si. Les prix de l'immobilier en IDF varient d'un facteur de 1 à 10, et la densité locale de racaille est un des deux critères principaux qui influent sur les prix, l'autre étant la rapidité d'accès au centre de Paris.
On peut cependant trouver des racailles même au cœur de Paris à cause de la prolifération de logements sociaux dans certains quartiers. Mais il y a un seuil critique de "taux de racaille", que je situe à la louche entre 40 et 50%, qui ferait fuir même les bobos les plus gauchistes.

Et quand tu regardes en province, les villes où l'immobilier est le moins cher sont… Mulhouse et Saint-Etienne. No comment.

Nouveau stephanois
+
+
Messages : 2509
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#249 Message par Nouveau stephanois » 02 avr. 2020, 22:20

Il est vrai qu'à Saint-Étienne on est servi ! Et quand tu atteins 80%, le critère "rapidité d'accès" tombe à l'eau. Une baraque à 300k en petite couronne n'est pas normal, mais c'est le cas à Saint-Denis.

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5359
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#250 Message par alpha2 » 02 avr. 2020, 22:27

Ben92 a écrit :
02 avr. 2020, 22:01
alpha2 a écrit :
02 avr. 2020, 21:21
L'IDF est une des régions où le taux de pauvreté est le plus important... Et pourtant les prix de l'immobilier y sont les plus élevés. Donc le prix du m2 n'est aucun cas un indicateur du chômage et de la misère.
Bien sûr que si. Les prix de l'immobilier en IDF varient d'un facteur de 1 à 10, et la densité locale de racaille est un des deux critères principaux qui influent sur les prix, l'autre étant la rapidité d'accès au centre de Paris.
On peut cependant trouver des racailles même au cœur de Paris à cause de la prolifération de logements sociaux dans certains quartiers. Mais il y a un seuil critique de "taux de racaille", que je situe à la louche entre 40 et 50%, qui ferait fuir même les bobos les plus gauchistes.

Et quand tu regardes en province, les villes où l'immobilier est le moins cher sont… Mulhouse et Saint-Etienne. No comment.

Je vois pas pourquoi tu me parles de Mulhouse ou Saint-Etienne pour les comparer à Paris. Tu est toujours aussi caricatural. :lol:


Le fait est que quand les prix de l'immobilier augmentent, c'est souvent complètement déconnecté de l'augmentation du niveau de vie des habitants. Et quand le prix de l'immobilier chute, c'est souvent aussi déconnecté du niveau de vie.
Je ne crois pas que Paris ait connu une augmentation sensible du chômage et de la misère en 2015, lorsque les prix ont baissé.