Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
jobserve75
Messages : 1143
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5001 Message par jobserve75 » 24 mars 2020, 14:17

lecriminel a écrit :
24 mars 2020, 14:05
PACA a écrit :
24 mars 2020, 13:50
lecriminel a écrit :
24 mars 2020, 13:20
, il fallait vraiment être très riche pour s'acheter ce genre de bien.
Avoir des revenus confortables pouvait être suffisant.
87.000/mois soit 1.050.000 FF/an, sans apport (c'est un calcul théorique, encore qu'à l'époque il ne devait pas y avoir beaucoup d'apport provenant d'une fraiche PV)
ce qui veut dire qu'il fallait plus que le revenu moyen du dernier centile qui était de 996.000 FF https://www.lesechos.fr/2001/09/les-hau ... le-1053913 et qui est de 298.000 euros aujourd'hui
Je confirme qu’en 1998, j’avais aussi fait une moins-value d’un petit T3 (55m2) acheté en 1989.

1998 était le point bas du marché à Paris. A l’époque, les taux était effectivement de l’ordre de 6% avec un PEL et même sans PEL mais sur des durées de 180 mois environ.

PACA
+
+
Messages : 2510
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5002 Message par PACA » 24 mars 2020, 14:21

ok, je me suis planté ! .... j'ai "mal" comparé avec une de mes manips d'un autre gabarit.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31011
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5003 Message par Gpzzzz » 24 mars 2020, 21:06

Pazuzu a écrit :
24 mars 2020, 11:57
jobserve75 a écrit :
24 mars 2020, 11:46
Appartement acheté sur plan par le vendeur en 1998, à 3,7M de francs, soit 570K€ environ.
Ca fait donc 4% par an sur 22 ans. C'est pas si énorme que ça.
+1 a peine *3 depuis 98 c est pas terrible..c était le creux des prix immo.
c est la qu'on voit que l achat dans le neuf est bien moins rentable que dans l ancien.. ça a fait *5 dans l ancien sur la même période !

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22765
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5004 Message par lecriminel » 24 mars 2020, 21:09

Gpzzzz a écrit :
24 mars 2020, 21:06
Pazuzu a écrit :
24 mars 2020, 11:57
jobserve75 a écrit :
24 mars 2020, 11:46
Appartement acheté sur plan par le vendeur en 1998, à 3,7M de francs, soit 570K€ environ.
Ca fait donc 4% par an sur 22 ans. C'est pas si énorme que ça.
+1 a peine *3 depuis 98 c est pas terrible..c était le creux des prix immo.
c est la qu'on voit que l achat dans le neuf est bien moins rentable que dans l ancien.. ça a fait *5 dans l ancien sur la même période !
meilleursagents dit un poil plus que x3 sur Paris 75015
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31011
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5005 Message par Gpzzzz » 24 mars 2020, 21:16

lecriminel a écrit :
24 mars 2020, 21:09
Gpzzzz a écrit :
24 mars 2020, 21:06
Pazuzu a écrit :
24 mars 2020, 11:57
jobserve75 a écrit :
24 mars 2020, 11:46
Appartement acheté sur plan par le vendeur en 1998, à 3,7M de francs, soit 570K€ environ.
Ca fait donc 4% par an sur 22 ans. C'est pas si énorme que ça.
+1 a peine *3 depuis 98 c est pas terrible..c était le creux des prix immo.
c est la qu'on voit que l achat dans le neuf est bien moins rentable que dans l ancien.. ça a fait *5 dans l ancien sur la même période !
meilleursagents dit un poil plus que x3 sur Paris 75015
Ah bon seulement ? C était 3.5ke dans le 15eme en 1998.
Pensais que c était moins..

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5006 Message par Ben92 » 24 mars 2020, 21:30

Gpzzzz a écrit :
24 mars 2020, 21:16
Ah bon seulement ? C était 3.5ke dans le 15eme en 1998.
Pensais que c était moins..
Le 10e a fait x5 par contre.

alexlyon
+
+
Messages : 3393
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5007 Message par alexlyon » 24 mars 2020, 21:37

lecriminel a écrit :
24 mars 2020, 13:40
580k sur 20 ans, ça fait une mensualité de 4.450 euros,
il fallait gagner le triple soit 13.350 euros,
le couple devait donc gagner 87.500 FF par mois,
donc avec 30k, tu pouvais acheter 3 fois moins cher que cet appart.
Depuis toujours on n'achète pas uniquement avec ses revenus, mais aussi avec son patrimoine familial (hérité ou acquis), relire Balzac.

Seule la middle class pense l'inverse.
Ce qui est une de ses fautes de goût et de raisonnement.

alexlyon
+
+
Messages : 3393
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5008 Message par alexlyon » 24 mars 2020, 21:41

ddv a écrit :
19 mars 2020, 23:02
Pour les défenseurs du laisser faire, pourquoi dans ce cas ne pas faire la même chose pour le sida ? Il y a des personnes qui ont développé une défense immunitaire contre cette maladie, donc arrêtons de fabriquer des préservatifs et laissons faire la nature pour éradiquer les personnes qui ne développent pas de défense immunitaire ... :roll:
Il y aurait alors moins de drogués et moins d'homos ?
C'est ce que voudrait la nature (et donc les écolos :mrgreen: , comme l'extrême droâte) ?

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5009 Message par Ben92 » 24 mars 2020, 21:49

alexlyon a écrit :
24 mars 2020, 21:41
ddv a écrit :
19 mars 2020, 23:02
Pour les défenseurs du laisser faire, pourquoi dans ce cas ne pas faire la même chose pour le sida ? Il y a des personnes qui ont développé une défense immunitaire contre cette maladie, donc arrêtons de fabriquer des préservatifs et laissons faire la nature pour éradiquer les personnes qui ne développent pas de défense immunitaire ... :roll:
Il y aurait alors moins de drogués et moins d'homos ?
C'est ce que voudrait la nature (et donc les écolos :mrgreen: , comme l'extrême droâte) ?
Jusqu'à preuve du contraire, ça ne fout pas l'économie à plat de mettre des capotes. Même si c'est plus agréable sans, on est d'accord.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5010 Message par Ave » 07 juin 2020, 19:40

Ave a écrit :
29 oct. 2019, 20:11
castralroc a écrit :
30 août 2019, 03:11
Alors Ave ?
Ca donne quoi ton investissement locatif à paris 12?
Tu t'es fait retoqué le montant de ton loyer? :D
Quelques nouvelles, nous avons signé chez le notaire vendredi et sommes en train de refaire les peintures.
On le meublera ensuite puis on compte mettre l'annonce d'ici 15 jours. Objectif : loué au plus tard début 2020.
Il n'y a pas de raison que je me fasses rétorquer le montant du loyer car je compte le mettre au max du prix autorisé.
On verra bien si ça part vite.
Un petit retour d'expérience. Finalement, nous n'avons pas mis l'appart en location car ma nièce devait venir finir ses études à Paris et faire un stage. Elle est effectivement venue, mais elle s'est retrouvé confinée. Elle est repartie en mai car son stage a été annulé. Du coup, j'ai mis l'appart en location meublée 1200€ CC. Dès l'annonce en ligne, j'ai eu une quarantaine de messages puis ensuite 3/4 tous les jours. J'ai sélectionné quelques dossiers et j'ai organisé des visites cette semaine. Sur les 7 visites, j'ai eu quand même 2 couples qui semblaient plutôt faire du tourisme, un mec qui m'a baratiné sur son dossier et 4 dossiers très sérieux et motivés avec des bons garants. Du coup, maintenant je dois trancher, pas facile... Sinon, j'ai trouvé que la demande était très forte. Un des candidats me disait que tout le monde s'était rué sur les annonces dès le confinement levé.
Fluctuat Nec Mergitur

jobserve75
Messages : 1143
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5011 Message par jobserve75 » 08 juin 2020, 00:04

Ave a écrit :
07 juin 2020, 19:40
Ave a écrit :
29 oct. 2019, 20:11
castralroc a écrit :
30 août 2019, 03:11
Alors Ave ?
Ca donne quoi ton investissement locatif à paris 12?
Tu t'es fait retoqué le montant de ton loyer? :D
Quelques nouvelles, nous avons signé chez le notaire vendredi et sommes en train de refaire les peintures.
On le meublera ensuite puis on compte mettre l'annonce d'ici 15 jours. Objectif : loué au plus tard début 2020.
Il n'y a pas de raison que je me fasses rétorquer le montant du loyer car je compte le mettre au max du prix autorisé.
On verra bien si ça part vite.
Un petit retour d'expérience. Finalement, nous n'avons pas mis l'appart en location car ma nièce devait venir finir ses études à Paris et faire un stage. Elle est effectivement venue, mais elle s'est retrouvé confinée. Elle est repartie en mai car son stage a été annulé. Du coup, j'ai mis l'appart en location meublée 1200€ CC. Dès l'annonce en ligne, j'ai eu une quarantaine de messages puis ensuite 3/4 tous les jours. J'ai sélectionné quelques dossiers et j'ai organisé des visites cette semaine. Sur les 7 visites, j'ai eu quand même 2 couples qui semblaient plutôt faire du tourisme, un mec qui m'a baratiné sur son dossier et 4 dossiers très sérieux et motivés avec des bons garants. Du coup, maintenant je dois trancher, pas facile... Sinon, j'ai trouvé que la demande était très forte. Un des candidats me disait que tout le monde s'était rué sur les annonces dès le confinement levé.
Un petit conseil que je te donne.
Je possède un bien mis en location en province. J’avais aussi sélectionné un « bon » dossier. Mais à y regarder de plus près, l’avis d’imposition me semblait bizarre car l’impôt dû comportait des centimes.
J’ai donc vérifié sur le site des impôts et les personnes avaient 0€ de revenus contre plus de 70000€ déclarés.
Toutes les pièces du dossier étaient fausses : bulletin de paie, avis d’imposition, quittances...

Il faut bien vérifier l’avis d’imposition, c’est primordial.

Sinon, prendre des locataires avec la garantie Visale n’est pas mal non plus.

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5012 Message par Ben92 » 08 juin 2020, 10:45

Ave a écrit :
07 juin 2020, 19:40
(...) Du coup, j'ai mis l'appart en location meublée 1200€ CC. Dès l'annonce en ligne, j'ai eu une quarantaine de messages puis ensuite 3/4 tous les jours. J'ai sélectionné quelques dossiers et j'ai organisé des visites cette semaine.(...)
Je te l'avais dit 1200€ ce n'était pas assez cher. Le prix optimal est celui qui génère 5 à 10 appels en 2-3 jours, ce qui est suffisant pour avoir le choix d'un profil solide. Mais si tu n'as pas encore donné de réponse tu peux voir avec ceux que tu as présélectionnés s'ils sont toujours intéressé à 1250 ou 1300 €. Tu joues franc jeu tu leur dis que tu n'es pas une pro et que tu as mal estimé le prix, ils comprendront. L’optimal est de faire monter les enchères jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus qu'un seul d’intéressé. Ce ne serait pas du tout immoral au contraire : ainsi les candidats non retenus seraient moins frustrés car ils auraient renoncé de leur propre chef.

FrenchRigolade
Messages : 382
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5013 Message par FrenchRigolade » 08 juin 2020, 10:53

Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 10:45
Ave a écrit :
07 juin 2020, 19:40
(...) Du coup, j'ai mis l'appart en location meublée 1200€ CC. Dès l'annonce en ligne, j'ai eu une quarantaine de messages puis ensuite 3/4 tous les jours. J'ai sélectionné quelques dossiers et j'ai organisé des visites cette semaine.(...)
Je te l'avais dit 1200€ ce n'était pas assez cher. Le prix optimal est celui qui génère 5 à 10 appels en 2-3 jours, ce qui est suffisant pour avoir le choix d'un profil solide. Mais si tu n'as pas encore donné de réponse tu peux voir avec ceux que tu as présélectionnés s'ils sont toujours intéressé à 1250 ou 1300 €. Tu joues franc jeu tu leur dis que tu n'es pas une pro et que tu as mal estimé le prix, ils comprendront. L’optimal est de faire monter les enchères jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus qu'un seul d’intéressé. Ce ne serait pas du tout immoral au contraire : ainsi les candidats non retenus seraient moins frustrés car ils auraient renoncé de leur propre chef.
il y a pas un encadrement des loyers ? Après il faut juste faire plus de tri mais pourquoi augmenter le loyer ? Ca ne fera pas venir de meilleurs profils, surtout s'ils truquent leurs pièces justificatives
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5014 Message par Ben92 » 08 juin 2020, 11:05

FrenchRigolade a écrit :
08 juin 2020, 10:53
il y a pas un encadrement des loyers ? Après il faut juste faire plus de tri mais pourquoi augmenter le loyer ? Ca ne fera pas venir de meilleurs profils, surtout s'ils truquent leurs pièces justificatives
C'est très facilement contournable, en décomposant le loyer en loyer plafond + complément de loyer pour une raison quelconque. Tu vas voir les forums de bailleurs ils font tous ça. Ainsi c'est parfaitement légal. Le locataire peut saisir un conciliateur pour contester la bonne raison du surloyer, mais en aucun cas le bailleur ne sera hors la loi au pire il devra renoncer au surloyer. En pratique ces cas de contestations sont rarissimes et même quasi-inexistants.
Quant au trucage des pièces justificatives, une vérification auprès d'une société spécialisée est possible.
Modifié en dernier par Ben92 le 08 juin 2020, 13:03, modifié 1 fois.

FrenchRigolade
Messages : 382
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5015 Message par FrenchRigolade » 08 juin 2020, 12:18

C'est pas en hlm, les surloyers ?
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5016 Message par Ben92 » 08 juin 2020, 13:03

FrenchRigolade a écrit :
08 juin 2020, 12:18
C'est pas en hlm, les surloyers ?
En effet le terme exact est "complément de loyer", j'édite mon message précédent.

jobserve75
Messages : 1143
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5017 Message par jobserve75 » 08 juin 2020, 16:45

Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 10:45
Ave a écrit :
07 juin 2020, 19:40
(...) Du coup, j'ai mis l'appart en location meublée 1200€ CC. Dès l'annonce en ligne, j'ai eu une quarantaine de messages puis ensuite 3/4 tous les jours. J'ai sélectionné quelques dossiers et j'ai organisé des visites cette semaine.(...)
Je te l'avais dit 1200€ ce n'était pas assez cher. Le prix optimal est celui qui génère 5 à 10 appels en 2-3 jours, ce qui est suffisant pour avoir le choix d'un profil solide. Mais si tu n'as pas encore donné de réponse tu peux voir avec ceux que tu as présélectionnés s'ils sont toujours intéressé à 1250 ou 1300 €. Tu joues franc jeu tu leur dis que tu n'es pas une pro et que tu as mal estimé le prix, ils comprendront. L’optimal est de faire monter les enchères jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus qu'un seul d’intéressé. Ce ne serait pas du tout immoral au contraire : ainsi les candidats non retenus seraient moins frustrés car ils auraient renoncé de leur propre chef.
Mauvaise stratégie à mon sens.
Il est préférable d'avoir un loyer raisonnable afin de sélectionner un locataire avec un bon profil que l'on fidélise.
Cela évite la rotation des locataires (surtout quand ce sont de petites surfaces meublées) avec des risques de vacance locative.

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5018 Message par Ben92 » 08 juin 2020, 17:13

jobserve75 a écrit :
08 juin 2020, 16:45
Mauvaise stratégie à mon sens.
Il est préférable d'avoir un loyer raisonnable afin de sélectionner un locataire avec un bon profil que l'on fidélise.
Cela évite la rotation des locataires (surtout quand ce sont de petites surfaces meublées) avec des risques de vacance locative.
Ce que tu dis est vrai si tu loues au-dessus du prix du marché.
Ave loue au-dessous du prix du marché. Ce n'est pas nécessaire pour avoir de bons profils. Louer au juste prix suffit, ce que je préconise.
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial. A Paris une petite surface c'est 9 m² hein...

canti
Messages : 760
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5019 Message par canti » 08 juin 2020, 18:33

Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13

Il est préférable d'avoir un loyer raisonnable afin de sélectionner un locataire avec un bon profil que l'on fidélise.
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial. A Paris une petite surface c'est 9 m² hein...
Je ne connais pas de famille à Paris qui vit dans un appartement de 36m2. Ou alors peut être une famille de sans papiers.... :mrgreen:

Avatar du membre
roi.de.trefle
+
+
Messages : 3228
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5020 Message par roi.de.trefle » 08 juin 2020, 19:15

canti a écrit :
08 juin 2020, 18:33
Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13

Il est préférable d'avoir un loyer raisonnable afin de sélectionner un locataire avec un bon profil que l'on fidélise.
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial. A Paris une petite surface c'est 9 m² hein...
Je ne connais pas de famille à Paris qui vit dans un appartement de 36m2. Ou alors peut être une famille de sans papiers.... :mrgreen:
Peut être l'une de ses conquêtes, son mari et leurs deux enfants (du coup elle vient se détendre dans le grand studio de ben)
Ignorés : Pimono - Pazuzu

canti
Messages : 760
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5021 Message par canti » 08 juin 2020, 19:20

roi.de.trefle a écrit :
08 juin 2020, 19:15
canti a écrit :
08 juin 2020, 18:33
Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13

Il est préférable d'avoir un loyer raisonnable afin de sélectionner un locataire avec un bon profil que l'on fidélise.
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial. A Paris une petite surface c'est 9 m² hein...
Je ne connais pas de famille à Paris qui vit dans un appartement de 36m2. Ou alors peut être une famille de sans papiers.... :mrgreen:
Peut être l'une de ses conquêtes, son mari et leurs deux enfants (du coup elle vient se détendre dans le grand studio de ben)
Effectivement si 36m2 est un appartement limite familial. Avec son balcon de 3m2, l'appartement de Ben92 est un Rooftop :mrgreen:

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5022 Message par Ave » 09 juin 2020, 08:13

Je ne souahaite pas jouer les enchères. Je trouve que 1200€ est un prix "juste" par rapport au marché et par rapport à mon appart. Ce que je cherche est un locataire qui reste 2/3 ans minimum, qui paye et qui prenne soin de l'appartement, plutôt que gratter 50€ de plus par mois. Vous me direz, l'un n'exclut pas l'autre, mais bon. Je suis dans la limite de l'encadrement de loyers et je ne souhaite pas "truquer" sur le complément de loyer qui ne se justifie pas car l'appartement n'a rien de plus (pas de terrasse ni balcon, pas de vu sur monument, pour tout dire il n'y a même pas de cave).
Je n'ai pas encore choisi le locataire. J'ai le choix entre :
- un jeune couple en CDI avec garants qui télétravaille à la maison et n'en peuvent plus de vivre dans 20m2
- une étudiante en dernière année dont les parents payent l'appart. Les parents gagnent bien leur vie. Elle est pressée car son proprio a vendu l'appart et doit quitter les lieux fin juin. Elle m'a donné le tél des 2 derniers proprios pour que je vérifie ses références.
- un jeune actif célibataire et fonctionnaire qui est en IDF depuis 2 ans et a marre de la banlieue. Il avait demandé la garantie Visale mais est en attente mais sinon son père pourrait être garant.
- Un interne en médecine dont les parents payent le loyer (parents cadre dirigeant, ils sont tous venus à la visite et j'ai vérifié le profil)
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5023 Message par Ave » 09 juin 2020, 08:15

jobserve75 a écrit :
08 juin 2020, 00:04
Ave a écrit :
07 juin 2020, 19:40
Ave a écrit :
29 oct. 2019, 20:11
castralroc a écrit :
30 août 2019, 03:11
Alors Ave ?
Ca donne quoi ton investissement locatif à paris 12?
Tu t'es fait retoqué le montant de ton loyer? :D
Quelques nouvelles, nous avons signé chez le notaire vendredi et sommes en train de refaire les peintures.
On le meublera ensuite puis on compte mettre l'annonce d'ici 15 jours. Objectif : loué au plus tard début 2020.
Il n'y a pas de raison que je me fasses rétorquer le montant du loyer car je compte le mettre au max du prix autorisé.
On verra bien si ça part vite.
Un petit retour d'expérience. Finalement, nous n'avons pas mis l'appart en location car ma nièce devait venir finir ses études à Paris et faire un stage. Elle est effectivement venue, mais elle s'est retrouvé confinée. Elle est repartie en mai car son stage a été annulé. Du coup, j'ai mis l'appart en location meublée 1200€ CC. Dès l'annonce en ligne, j'ai eu une quarantaine de messages puis ensuite 3/4 tous les jours. J'ai sélectionné quelques dossiers et j'ai organisé des visites cette semaine. Sur les 7 visites, j'ai eu quand même 2 couples qui semblaient plutôt faire du tourisme, un mec qui m'a baratiné sur son dossier et 4 dossiers très sérieux et motivés avec des bons garants. Du coup, maintenant je dois trancher, pas facile... Sinon, j'ai trouvé que la demande était très forte. Un des candidats me disait que tout le monde s'était rué sur les annonces dès le confinement levé.
Un petit conseil que je te donne.
Je possède un bien mis en location en province. J’avais aussi sélectionné un « bon » dossier. Mais à y regarder de plus près, l’avis d’imposition me semblait bizarre car l’impôt dû comportait des centimes.
J’ai donc vérifié sur le site des impôts et les personnes avaient 0€ de revenus contre plus de 70000€ déclarés.
Toutes les pièces du dossier étaient fausses : bulletin de paie, avis d’imposition, quittances...

Il faut bien vérifier l’avis d’imposition, c’est primordial.

Sinon, prendre des locataires avec la garantie Visale n’est pas mal non plus.
J'ai demandé la garantie VISALE mais personne ne connaissait. Du coup, ils ont fait des demandes mais visiblement le service est saturé car personne a obtenu un numéro de visa. Donc, la plupart passent par des garants classiques (parents). Peut on vérifier les avis d'imposition sur le site des impôts comme ça?
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
topido
+
+
Messages : 2801
Enregistré le : 15 mars 2007, 15:08
Localisation : Nantes

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5024 Message par topido » 09 juin 2020, 08:53

Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13
jobserve75 a écrit :
08 juin 2020, 16:45
Mauvaise stratégie à mon sens.
Il est préférable d'avoir un loyer raisonnable afin de sélectionner un locataire avec un bon profil que l'on fidélise.
Cela évite la rotation des locataires (surtout quand ce sont de petites surfaces meublées) avec des risques de vacance locative.
Ce que tu dis est vrai si tu loues au-dessus du prix du marché.
Ave loue au-dessous du prix du marché. Ce n'est pas nécessaire pour avoir de bons profils. Louer au juste prix suffit, ce que je préconise.
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial. A Paris une petite surface c'est 9 m² hein...
:shock: :shock: :shock: :lol: :lol: :lol:

Tu as vécu en famille dans ton enfance? Vous étiez dans 36m²?

EDIT: en 14 ans sur ce forum, c'est la première fois que je prends une quote pour ma signature.
Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5025 Message par Cagou780 » 09 juin 2020, 08:59

:roll:
Est ce que c'est possible pour une même personne d'être plusieurs fois sur le podium du "post d'or 2020" ?
Parce que il y en a un qui vise l'or, l'argent et le bronze :lol: C'est festival...

rapha
Messages : 109
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5026 Message par rapha » 09 juin 2020, 09:26

canti a écrit :
08 juin 2020, 18:33
Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13

Il est préférable d'avoir un loyer raisonnable afin de sélectionner un locataire avec un bon profil que l'on fidélise.
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial. A Paris une petite surface c'est 9 m² hein...
Je ne connais pas de famille à Paris qui vit dans un appartement de 36m2. Ou alors peut être une famille de sans papiers.... :mrgreen:
ça me fait mal de défendre Ben92 mais si l'on compte un couple avec un enfant en bas âge comme étant une famille alors oui je connais des parisiens qui vivent (location) dans un 2 pièces de 35-40m2 avec un petit d'un an. Après ils savent très bien que cela ne pourra pas durer éternellement et le confinement/télétravail n'a pas arrangé les choses. A noter qu'ils ont généralement des projets d'achat surement en dehors de Paris car trop cher.

Avatar du membre
roi.de.trefle
+
+
Messages : 3228
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5027 Message par roi.de.trefle » 09 juin 2020, 09:28

topido a écrit :
09 juin 2020, 08:53

Tu as vécu en famille dans ton enfance? Vous étiez dans 36m²?
Idem, sans trop défendre Ben92, mes grand parents paternels, ils étaient 6 dans 60m2 (mais dans le 5ème :mrgreen: ) bon c'était une autre époque (années 60).
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5028 Message par Ave » 09 juin 2020, 09:56

Pendant le confinement il y avait eu un article sur une famille confinée à 5 dans un tout petit appart, je ne me rappelle plus de la surface mais c'était moins de 40m2.
Ceci dit, ce n'est clairement pas la vocation d'un 2P de vivre avec des enfants mais disons que tant que l'enfant dort avec les parents et ne marche pas (donc jusqu'à un an) c'est jouable en attendant d'acheter ou louer plus grand.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
topido
+
+
Messages : 2801
Enregistré le : 15 mars 2007, 15:08
Localisation : Nantes

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5029 Message par topido » 09 juin 2020, 10:03

rapha a écrit :
09 juin 2020, 09:26
canti a écrit :
08 juin 2020, 18:33
Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13

Il est préférable d'avoir un loyer raisonnable afin de sélectionner un locataire avec un bon profil que l'on fidélise.
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial. A Paris une petite surface c'est 9 m² hein...
Je ne connais pas de famille à Paris qui vit dans un appartement de 36m2. Ou alors peut être une famille de sans papiers.... :mrgreen:
ça me fait mal de défendre Ben92 mais si l'on compte un couple avec un enfant en bas âge comme étant une famille alors oui je connais des parisiens qui vivent (location) dans un 2 pièces de 35-40m2 avec un petit d'un an. Après ils savent très bien que cela ne pourra pas durer éternellement et le confinement/télétravail n'a pas arrangé les choses. A noter qu'ils ont généralement des projets d'achat surement en dehors de Paris car trop cher.
Ca marche... 1 an. Après, l'enfant marche et 36m² c'est mort.
Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22765
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5030 Message par lecriminel » 09 juin 2020, 10:31

Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial. A Paris une petite surface c'est 9 m² hein...
plutôt que de sortir dans des boîtes branchées à Paris,
tu devrais plutôt te rapprocher du milieu malien,
vous avez des valeurs communes. Enfin, je crois, ils te trouveront peut-être trop pauvre.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

jobserve75
Messages : 1143
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5031 Message par jobserve75 » 09 juin 2020, 11:06

Ave a écrit :
09 juin 2020, 08:15
jobserve75 a écrit :
08 juin 2020, 00:04
Ave a écrit :
07 juin 2020, 19:40
Ave a écrit :
29 oct. 2019, 20:11


Quelques nouvelles, nous avons signé chez le notaire vendredi et sommes en train de refaire les peintures.
On le meublera ensuite puis on compte mettre l'annonce d'ici 15 jours. Objectif : loué au plus tard début 2020.
Il n'y a pas de raison que je me fasses rétorquer le montant du loyer car je compte le mettre au max du prix autorisé.
On verra bien si ça part vite.
Un petit retour d'expérience. Finalement, nous n'avons pas mis l'appart en location car ma nièce devait venir finir ses études à Paris et faire un stage. Elle est effectivement venue, mais elle s'est retrouvé confinée. Elle est repartie en mai car son stage a été annulé. Du coup, j'ai mis l'appart en location meublée 1200€ CC. Dès l'annonce en ligne, j'ai eu une quarantaine de messages puis ensuite 3/4 tous les jours. J'ai sélectionné quelques dossiers et j'ai organisé des visites cette semaine. Sur les 7 visites, j'ai eu quand même 2 couples qui semblaient plutôt faire du tourisme, un mec qui m'a baratiné sur son dossier et 4 dossiers très sérieux et motivés avec des bons garants. Du coup, maintenant je dois trancher, pas facile... Sinon, j'ai trouvé que la demande était très forte. Un des candidats me disait que tout le monde s'était rué sur les annonces dès le confinement levé.
Un petit conseil que je te donne.
Je possède un bien mis en location en province. J’avais aussi sélectionné un « bon » dossier. Mais à y regarder de plus près, l’avis d’imposition me semblait bizarre car l’impôt dû comportait des centimes.
J’ai donc vérifié sur le site des impôts et les personnes avaient 0€ de revenus contre plus de 70000€ déclarés.
Toutes les pièces du dossier étaient fausses : bulletin de paie, avis d’imposition, quittances...

Il faut bien vérifier l’avis d’imposition, c’est primordial.

Sinon, prendre des locataires avec la garantie Visale n’est pas mal non plus.
J'ai demandé la garantie VISALE mais personne ne connaissait. Du coup, ils ont fait des demandes mais visiblement le service est saturé car personne a obtenu un numéro de visa. Donc, la plupart passent par des garants classiques (parents). Peut on vérifier les avis d'imposition sur le site des impôts comme ça?
La vérification peut se faire à partir de ce lien :
https://cfsmsp.impots.gouv.fr/secavis/

C’est indispensable pour s’assurer que les documents produits n’ont pas été truqués.

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5032 Message par Ben92 » 09 juin 2020, 15:24

Ave a écrit :
09 juin 2020, 08:13
Je n'ai pas encore choisi le locataire. J'ai le choix entre :
- un jeune couple en CDI avec garants qui télétravaille à la maison et n'en peuvent plus de vivre dans 20m2
- une étudiante en dernière année dont les parents payent l'appart. Les parents gagnent bien leur vie. Elle est pressée car son proprio a vendu l'appart et doit quitter les lieux fin juin. Elle m'a donné le tél des 2 derniers proprios pour que je vérifie ses références.
- un jeune actif célibataire et fonctionnaire qui est en IDF depuis 2 ans et a marre de la banlieue. Il avait demandé la garantie Visale mais est en attente mais sinon son père pourrait être garant.
- Un interne en médecine dont les parents payent le loyer (parents cadre dirigeant, ils sont tous venus à la visite et j'ai vérifié le profil)
Mon classement :
1/ le jeune fonctionnaire (à condition qu'il gagne au moins 2700€/mois quand même). Il me semble le plus stable pour rester > 3 ans.
2/ l'interne en médecine. Risque de vouloir plus grand bientôt (à voir en quelle année il est).
3/ l'étudiante en dernière année. Elle se barrera dans un an probablement. Même si elle trouve du boulot son premier salaire sera insuffisant. Et puis quand on est étudiant on squatte pas un 36m2 à Paris. On laisse ça à ceux qui bossent.
4/ le jeune couple en CDI. Sans doute des semi-cassos pour vivre à deux dans 20m2. Et puis à deux ils t'useront deux fois plus l'appart. A fuir comme la peste.
Mais les 3 premiers choix t'auras pas de problème je pense.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5998
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5033 Message par goinfrimmo » 09 juin 2020, 15:57

Image
:arrow:

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5034 Message par Ave » 09 juin 2020, 16:53

Ben92 a écrit :
09 juin 2020, 15:24
Ave a écrit :
09 juin 2020, 08:13
Je n'ai pas encore choisi le locataire. J'ai le choix entre :
- un jeune couple en CDI avec garants qui télétravaille à la maison et n'en peuvent plus de vivre dans 20m2
- une étudiante en dernière année dont les parents payent l'appart. Les parents gagnent bien leur vie. Elle est pressée car son proprio a vendu l'appart et doit quitter les lieux fin juin. Elle m'a donné le tél des 2 derniers proprios pour que je vérifie ses références.
- un jeune actif célibataire et fonctionnaire qui est en IDF depuis 2 ans et a marre de la banlieue. Il avait demandé la garantie Visale mais est en attente mais sinon son père pourrait être garant.
- Un interne en médecine dont les parents payent le loyer (parents cadre dirigeant, ils sont tous venus à la visite et j'ai vérifié le profil)
Mon classement :
1/ le jeune fonctionnaire (à condition qu'il gagne au moins 2700€/mois quand même). Il me semble le plus stable pour rester > 3 ans.
2/ l'interne en médecine. Risque de vouloir plus grand bientôt (à voir en quelle année il est).
3/ l'étudiante en dernière année. Elle se barrera dans un an probablement. Même si elle trouve du boulot son premier salaire sera insuffisant. Et puis quand on est étudiant on squatte pas un 36m2 à Paris. On laisse ça à ceux qui bossent.
4/ le jeune couple en CDI. Sans doute des semi-cassos pour vivre à deux dans 20m2. Et puis à deux ils t'useront deux fois plus l'appart. A fuir comme la peste.
Mais les 3 premiers choix t'auras pas de problème je pense.
Je pense aussi prendre plutôt une personne seule par rapport à un couple, moins d'usure,surtout s'ils télétravaillent.
Le médecin s'est finalement désisté car il voulait une cave / garage à vélo.
Je penche pour le fonctionnaire (il gagne 3800€ net) du coup ou l'étudiante. L'étudiante m'a dit vouloir rester à Paris pour démarrer sa vie pro. Visiblement elle compte sur ses parents pour continuer à l'aider financièrement.
Fluctuat Nec Mergitur

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5035 Message par Ben92 » 09 juin 2020, 17:03

Ave a écrit :
09 juin 2020, 16:53
Je penche pour le fonctionnaire (il gagne 3800€ net)
Pourquoi avoir besoin de garants s'il gagne plus de 3 fois le loyer ? C'est pas interdit d'ailleurs de demander des garants dans ce cas ?

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5036 Message par Ave » 09 juin 2020, 17:04

jobserve75 a écrit :
09 juin 2020, 11:06
[

La vérification peut se faire à partir de ce lien :
https://cfsmsp.impots.gouv.fr/secavis/

C’est indispensable pour s’assurer que les documents produits n’ont pas été truqués.
J'ai fait la vérification et les avis sont conformes . Ouff
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5037 Message par Ave » 09 juin 2020, 17:08

Ben92 a écrit :
09 juin 2020, 17:03
Ave a écrit :
09 juin 2020, 16:53
Je penche pour le fonctionnaire (il gagne 3800€ net)
Pourquoi avoir besoin de garants s'il gagne plus de 3 fois le loyer ? C'est pas interdit d'ailleurs de demander des garants dans ce cas ?
une chose est la capacité de payer (solvabilité) et l'autre le fait de vouloir le faire. Il y a des gens solvables qui ne payent pas ou qui dégradent. J'ai des amis qui avaient loué à quelqu'un qui gagnait bien sa vie et qui n'a payé que les 4 premiers mois. Ensuite ils ont passé 2 ans à la virer.
C'est pourquoi indépendamment de revenus je demandais Visale. Mais visiblement le service 'Mot2Cambronne'. Ils sont censés répondre en 48h et là a fait plus d'une semaine. Il n'y a rien d'illégal à demander des garanties.
Fluctuat Nec Mergitur

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5038 Message par Ben92 » 09 juin 2020, 17:11

jobserve75 a écrit :
09 juin 2020, 11:06
La vérification peut se faire à partir de ce lien :
https://cfsmsp.impots.gouv.fr/secavis/
C’est indispensable pour s’assurer que les documents produits n’ont pas été truqués.
Je ne comprends pas à quoi sert ce truc. Ca vérifie la concordance entre le numéro fiscal et la référence de l'avis. Ca ne se verra pas si le montant de revenu imposable (la seule donnée qui intéresse le bailleur) est modifié sous photoshop. Quel intérêt aurait le faussaire a modifier son numéro fiscal ou référence de l'avis ? :? Ou alors j'ai manqué un truc.

Ben92
-++
-++
Messages : 4363
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5039 Message par Ben92 » 09 juin 2020, 17:22

Ben92 a écrit :
09 juin 2020, 17:11
Je ne comprends pas à quoi sert ce truc. Ca vérifie la concordance entre le numéro fiscal et la référence de l'avis. Ca ne se verra pas si le montant de revenu imposable (la seule donnée qui intéresse le bailleur) est modifié sous photoshop. Quel intérêt aurait le faussaire a modifier son numéro fiscal ou référence de l'avis ? :? Ou alors j'ai manqué un truc.
Ah oui ok ca donne le montant de l'impôt. Intéressant en effet mais je ne sais pas si beaucoup de bailleurs connaissent.

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2210
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5040 Message par Pazuzu » 09 juin 2020, 17:37

Ave a écrit :
09 juin 2020, 17:08
Ben92 a écrit :
09 juin 2020, 17:03
Ave a écrit :
09 juin 2020, 16:53
Je penche pour le fonctionnaire (il gagne 3800€ net)
Pourquoi avoir besoin de garants s'il gagne plus de 3 fois le loyer ? C'est pas interdit d'ailleurs de demander des garants dans ce cas ?
une chose est la capacité de payer (solvabilité) et l'autre le fait de vouloir le faire. Il y a des gens solvables qui ne payent pas ou qui dégradent. J'ai des amis qui avaient loué à quelqu'un qui gagnait bien sa vie et qui n'a payé que les 4 premiers mois. Ensuite ils ont passé 2 ans à la virer.
C'est pourquoi indépendamment de revenus je demandais Visale. Mais visiblement le service 'Mot2Cambronne'. Ils sont censés répondre en 48h et là a fait plus d'une semaine. Il n'y a rien d'illégal à demander des garanties.
Par contre tu peux pas demander des garants ET visale. Il faut choisir.
J'ai pas réussi à tester Visale encore, qui m'a l'air bien. Mes locs sont trop vieux.

jobserve75
Messages : 1143
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5041 Message par jobserve75 » 09 juin 2020, 17:44

Pazuzu a écrit :
09 juin 2020, 17:37
Ave a écrit :
09 juin 2020, 17:08
Ben92 a écrit :
09 juin 2020, 17:03
Ave a écrit :
09 juin 2020, 16:53
Je penche pour le fonctionnaire (il gagne 3800€ net)
Pourquoi avoir besoin de garants s'il gagne plus de 3 fois le loyer ? C'est pas interdit d'ailleurs de demander des garants dans ce cas ?
une chose est la capacité de payer (solvabilité) et l'autre le fait de vouloir le faire. Il y a des gens solvables qui ne payent pas ou qui dégradent. J'ai des amis qui avaient loué à quelqu'un qui gagnait bien sa vie et qui n'a payé que les 4 premiers mois. Ensuite ils ont passé 2 ans à la virer.
C'est pourquoi indépendamment de revenus je demandais Visale. Mais visiblement le service 'Mot2Cambronne'. Ils sont censés répondre en 48h et là a fait plus d'une semaine. Il n'y a rien d'illégal à demander des garanties.
Par contre tu peux pas demander des garants ET visale. Il faut choisir.
J'ai pas réussi à tester Visale encore, qui m'a l'air bien. Mes locs sont trop vieux.
Visale peut marcher pour des personnes en mutation

ParisIDF92
Messages : 574
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5042 Message par ParisIDF92 » 09 juin 2020, 17:47

Ave a écrit :
09 juin 2020, 08:13
Je n'ai pas encore choisi le locataire. J'ai le choix entre :
- un jeune couple en CDI avec garants qui télétravaille à la maison et n'en peuvent plus de vivre dans 20m2
- une étudiante en dernière année dont les parents payent l'appart. Les parents gagnent bien leur vie. Elle est pressée car son proprio a vendu l'appart et doit quitter les lieux fin juin. Elle m'a donné le tél des 2 derniers proprios pour que je vérifie ses références.
- un jeune actif célibataire et fonctionnaire qui est en IDF depuis 2 ans et a marre de la banlieue. Il avait demandé la garantie Visale mais est en attente mais sinon son père pourrait être garant.
- Un interne en médecine dont les parents payent le loyer (parents cadre dirigeant, ils sont tous venus à la visite et j'ai vérifié le profil)
Si ce sont les 4 meilleurs profils sur tes 40 e-mails, ton pool de locataires potentiels ne sont pas si impressionnants, à part le fonctionnaire à 3800 balles. La demande infinie à Paris est un autre fantasme.

ParisIDF92
Messages : 574
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5043 Message par ParisIDF92 » 09 juin 2020, 17:56

Ben92 a écrit :
09 juin 2020, 15:24
Mon classement :
1/ le jeune fonctionnaire (à condition qu'il gagne au moins 2700€/mois quand même). Il me semble le plus stable pour rester > 3 ans.
2/ l'interne en médecine. Risque de vouloir plus grand bientôt (à voir en quelle année il est).
3/ l'étudiante en dernière année. Elle se barrera dans un an probablement. Même si elle trouve du boulot son premier salaire sera insuffisant. Et puis quand on est étudiant on squatte pas un 36m2 à Paris. On laisse ça à ceux qui bossent.
4/ le jeune couple en CDI. Sans doute des semi-cassos pour vivre à deux dans 20m2. Et puis à deux ils t'useront deux fois plus l'appart. A fuir comme la peste.
Mais les 3 premiers choix t'auras pas de problème je pense.
C'est clair que le fonctionnaire est le meilleur profil. Perso la jeune couple en CDI je dirais le 2ème meilleur en fonction de leur situation. Peut-être qu'ils vivent à 20m2 parce que lorsqu'ils sont arrivés à Paris, ils étaient en CDD, ou avaient des salaires plus bas, etc. si leur situation a bien évolué (CDI, progression professionelle/salaire), c'est un bon profil. Peut-être n'ont-ils pas changé avant pour quelque chose de mieux par paresse (et pour faire des économies), mais l'enfermement les a fait changer d'avis.

Les étudiants dont les parents sont "riches" je trouve un mauvais profil en général. Mes parents avaient plusieurs appartements à louer en Espagne (généralement à des étudiants) et plus ils étaient riches, plus la situation était pire. Très souvent, les jeunes qui ont l'argent de leur papa pensent qu'ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent : faire la fête (problèmes avec le voisinage), détruire ou mal entretenir l'appart (ou ne pas le nettoyer en 1 an parce qu'ils n'ont jamais rien fait chez leur parents...donc ils ne savent pas ce qu'est un balai), partir de l'appart quand ils en ont envie d'une mauvais manière... et comme ses parents sont riches, ils ne seront pas intimidés par un propriétaire non plus.

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2210
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5044 Message par Pazuzu » 09 juin 2020, 17:59

ParisIDF92 a écrit :
09 juin 2020, 17:47
Ave a écrit :
09 juin 2020, 08:13
Je n'ai pas encore choisi le locataire. J'ai le choix entre :
- un jeune couple en CDI avec garants qui télétravaille à la maison et n'en peuvent plus de vivre dans 20m2
- une étudiante en dernière année dont les parents payent l'appart. Les parents gagnent bien leur vie. Elle est pressée car son proprio a vendu l'appart et doit quitter les lieux fin juin. Elle m'a donné le tél des 2 derniers proprios pour que je vérifie ses références.
- un jeune actif célibataire et fonctionnaire qui est en IDF depuis 2 ans et a marre de la banlieue. Il avait demandé la garantie Visale mais est en attente mais sinon son père pourrait être garant.
- Un interne en médecine dont les parents payent le loyer (parents cadre dirigeant, ils sont tous venus à la visite et j'ai vérifié le profil)
Si ce sont les 4 meilleurs profils sur tes 40 e-mails, ton pool de locataires potentiels ne sont pas si impressionnants, à part le fonctionnaire à 3800 balles. La demande infinie à Paris est un autre fantasme.
Tu penses qu'il y a des milliardaires qui vont chercher une loc de 36 m2 dans un quartier moyen ?

Franchement le fonctionnaire à 3800 c'est parfait.

ParisIDF92
Messages : 574
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5045 Message par ParisIDF92 » 09 juin 2020, 18:01

Pazuzu a écrit :
09 juin 2020, 17:59
Tu penses qu'il y a des milliardaires qui vont chercher une loc de 36 m2 dans un quartier moyen ?

Franchement le fonctionnaire à 3800 c'est parfait.
C'est Ben92 (ou Vincent92) qui fantasme sur des couples de CSP+++ vivant à 6 dans un T3 à Paris. :mrgreen:

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5046 Message par Ave » 09 juin 2020, 19:17

ParisIDF92 a écrit :
09 juin 2020, 17:47
Ave a écrit :
09 juin 2020, 08:13
Je n'ai pas encore choisi le locataire. J'ai le choix entre :
- un jeune couple en CDI avec garants qui télétravaille à la maison et n'en peuvent plus de vivre dans 20m2
- une étudiante en dernière année dont les parents payent l'appart. Les parents gagnent bien leur vie. Elle est pressée car son proprio a vendu l'appart et doit quitter les lieux fin juin. Elle m'a donné le tél des 2 derniers proprios pour que je vérifie ses références.
- un jeune actif célibataire et fonctionnaire qui est en IDF depuis 2 ans et a marre de la banlieue. Il avait demandé la garantie Visale mais est en attente mais sinon son père pourrait être garant.
- Un interne en médecine dont les parents payent le loyer (parents cadre dirigeant, ils sont tous venus à la visite et j'ai vérifié le profil)
Si ce sont les 4 meilleurs profils sur tes 40 e-mails, ton pool de locataires potentiels ne sont pas si impressionnants, à part le fonctionnaire à 3800 balles. La demande infinie à Paris est un autre fantasme.
Franchement je n'ai pas étudié en profondeur les 40 dossiers.
J'ai sélectionné pour les visites des jeunes actifs en CDI à + de 3 fois le loyer éligibles à la garantie Visale (moins de 30 ans donc) et j'ai fait une exception pour l'étudiante et l'interne qui avaient des garants ultra bétons. Et il y en avait énormément sauf qu'au bout de 6 visites je me suis dit que je m'arrêtait là.
Au final je me dis que je préfère un célibataire plutôt qu'un couple et un actif plutôt qu'un étudiant donc je pense choisir le fonctionnaire.
Le couple dont je parlais était loin d'être des cassos. Ils étaient tout jeunes (24 ans) det gagnaient dans les 5000€ net. S'ils étaient en 20 m2 c'était parce que c'était l'appart étudiant du mec et que la nana l'a rejoint en février juste avant le confinement donc là ils cherchent forcemment à déménager au plus vite.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5047 Message par Ave » 09 juin 2020, 19:20

Pazuzu a écrit :
09 juin 2020, 17:59
ParisIDF92 a écrit :
09 juin 2020, 17:47
Ave a écrit :
09 juin 2020, 08:13
Je n'ai pas encore choisi le locataire. J'ai le choix entre :
- un jeune couple en CDI avec garants qui télétravaille à la maison et n'en peuvent plus de vivre dans 20m2
- une étudiante en dernière année dont les parents payent l'appart. Les parents gagnent bien leur vie. Elle est pressée car son proprio a vendu l'appart et doit quitter les lieux fin juin. Elle m'a donné le tél des 2 derniers proprios pour que je vérifie ses références.
- un jeune actif célibataire et fonctionnaire qui est en IDF depuis 2 ans et a marre de la banlieue. Il avait demandé la garantie Visale mais est en attente mais sinon son père pourrait être garant.
- Un interne en médecine dont les parents payent le loyer (parents cadre dirigeant, ils sont tous venus à la visite et j'ai vérifié le profil)
Si ce sont les 4 meilleurs profils sur tes 40 e-mails, ton pool de locataires potentiels ne sont pas si impressionnants, à part le fonctionnaire à 3800 balles. La demande infinie à Paris est un autre fantasme.
Tu penses qu'il y a des milliardaires qui vont chercher une loc de 36 m2 dans un quartier moyen ?

Franchement le fonctionnaire à 3800 c'est parfait.
D'où j'ai dit que des milliardaires vont venir habiter chez moi? Du moment qu'ils gagnent plus de 3600€ seuls ou à deux et qui ont un emploi stable, moi ça me convient. Mais justement, des gens qui remplissent ces critères il y en a des tonnes donc, maintenant le choix se porte plus sur la confiance qui nous inspire la personne, le feeling. Est ce qu'il va être casse couille, est ce qu'il va dégrader l'appart?
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8707
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5048 Message par stchong » 09 juin 2020, 19:27

Ave a écrit :
09 juin 2020, 19:20
Pazuzu a écrit :
09 juin 2020, 17:59
ParisIDF92 a écrit :
09 juin 2020, 17:47
Ave a écrit :
09 juin 2020, 08:13
Je n'ai pas encore choisi le locataire. J'ai le choix entre :
- un jeune couple en CDI avec garants qui télétravaille à la maison et n'en peuvent plus de vivre dans 20m2
- une étudiante en dernière année dont les parents payent l'appart. Les parents gagnent bien leur vie. Elle est pressée car son proprio a vendu l'appart et doit quitter les lieux fin juin. Elle m'a donné le tél des 2 derniers proprios pour que je vérifie ses références.
- un jeune actif célibataire et fonctionnaire qui est en IDF depuis 2 ans et a marre de la banlieue. Il avait demandé la garantie Visale mais est en attente mais sinon son père pourrait être garant.
- Un interne en médecine dont les parents payent le loyer (parents cadre dirigeant, ils sont tous venus à la visite et j'ai vérifié le profil)
Si ce sont les 4 meilleurs profils sur tes 40 e-mails, ton pool de locataires potentiels ne sont pas si impressionnants, à part le fonctionnaire à 3800 balles. La demande infinie à Paris est un autre fantasme.
Tu penses qu'il y a des milliardaires qui vont chercher une loc de 36 m2 dans un quartier moyen ?

Franchement le fonctionnaire à 3800 c'est parfait.
D'où j'ai dit que des milliardaires vont venir habiter chez moi? Du moment qu'ils gagnent plus de 3600€ seuls ou à deux et qui ont un emploi stable, moi ça me convient. Mais justement, des gens qui remplissent ces critères il y en a des tonnes donc, maintenant le choix se porte plus sur la confiance qui nous inspire la personne, le feeling. Est ce qu'il va être casse couille, est ce qu'il va dégrader l'appart?
Les internes en médecine n'ont pas le temps d'être chiant
Ignoré : Pimono

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5570
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5049 Message par Ave » 09 juin 2020, 19:32

stchong a écrit :
09 juin 2020, 19:27

Les internes en médecine n'ont pas le temps d'être chiant
C'est ce que je me suis dit mais lui finalement a décliné car il voulait un local vélo. Par contre, ses parents avaient l'air de le couver grave. Le mec qui a passé 6 mois d'internant en réa à la Salpétrière et se fait accompagner par ses parents aux visites... D'ailleurs, c'est les parents qui on tout géré au niveau dossier, appels, contacts etc. :shock:
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8707
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#5050 Message par stchong » 09 juin 2020, 19:37

Ave a écrit :
09 juin 2020, 19:32
stchong a écrit :
09 juin 2020, 19:27

Les internes en médecine n'ont pas le temps d'être chiant
C'est ce que je me suis dit mais lui finalement a décliné car il voulait un local vélo. Par contre, ses parents avaient l'air de le couver grave. Le mec qui a passé 6 mois d'internant en réa à la Salpétrière et se fait accompagner par ses parents aux visites... D'ailleurs, c'est les parents qui on tout géré au niveau dossier, appels, contacts etc. :shock:
A vrai dire les études de médecines sont chronophages, je le fais aussi pour ma fille, ou il faut que je l' houspille pour qu'elle prenne le temps de faire les démarches, même acheter des vêtement elle n'a pas le temps, le coiffeur c'est 2 fois par an. Je ne sais pas si ils sont tous pareils mais les sérieux n'ont pas beaucoup de temps.
6 mois en réa c'est évident qu'il a la tête ailleurs que la recherche d'un appart qui est sûrement pour lui secondaire, mais pour lequel il est exigeant,ici local à vélo.
Ignoré : Pimono