[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22455
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3951 Message par lecriminel » 30 juil. 2020, 10:08

Suricate a écrit :
30 juil. 2020, 09:54
lecriminel a écrit :
30 juil. 2020, 09:48
Les bailleurs français étant "les plus protégés du monde" (où tu peux louer à quelqu'un 2 fois ce qu'il gagne, payé et garanti par l'Etat ad vitam ???), ils ont tout intérêt à gémir pour garder leurs avantages extravagants (en partie bouffés aujourd'hui par le niveau des prix, certes)
2 fois ce qu'il gagne ? Ça doit être une exception.

Par contre dire que les APL ont un effet inflationniste c'est plutôt évident.
ça monte jusqu'à l'infini (pour ceux qui gagnent 0, soit tous ceux qui n'ont dans leur foyer ni retraité, ni salarié, ni chomeur avec des droits, ça fait un bon petit % age)
L'aide à la branche est de ...20 milliards chaque année !!!!!!!!!!!!!
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3952 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 10:34

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 09:55
kamoulox a écrit :
30 juil. 2020, 09:38
Un couple a 5000 par mois à paris c’est faible à paris... si ils ont ou prévoient d’avoir des gosses soit ils restent en loc soit ils partent en banlieue.
Si tu es celib ou en couple à la limite l’achat d’un tout petit appartement peut être posé si vivre comme un étudiant ne dérange pas.
Tu n'as rien compris. À Paris:

25m2 appartement CSP+++ célibataire (voir Ben92 (ou Vincent92)).

35m2 appartement familial.
Il me semble que tu n'as pas saisie mon point de vue.
Personnellement, je n'ai vécu que 5 ans dans ce genre de surface. Quand j'étais plus jeune (~25-30 ans) et au centre de Paris (entre Concorde et Madeleine). Je sortais énormément et j'attachais peu d'importance à mon logement. Je trouve que c'est totalement inadapté sinon. Il faut au moins un 2 pièces de 45m2 avec une vraie chambre, un vrai séjour, une vraie cuisine,etc... quand on passe un certain temps chez soi.
Par exemple, 6m2 de cuisine, c'est pour moi standard. J'ai du mal à comprendre pourquoi tu trouves cela dingue. Preuve que tu es plus proche de ce que pense Ben92 que moi.
Mais, chacun fait comme il veut. Celui qui passe son temps dehors (quand il n'y a pas les grèves, des manif, les GJ, le covid, les attentats, etc...) dans des bars ou dans les musées/expos/théâtres/etc... pourquoi pas. C'est des choix de vie. Mais, il faut vraiment les vivre et pas juste se rassurer en disant qu'on peut le faire en théorie.
Il me semble avoir dit plusieurs fois d'ailleurs et encore récemment que les prix à Paris était de plus en plus en décalage avec d'autres zones d'IDF et qu'à part par l'effet de Veblen, cela se justifiait de moins en moins.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3953 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 10:58

Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter facile la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec un tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5483
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3954 Message par Ave » 30 juil. 2020, 11:15

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
Fluctuat Nec Mergitur

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3955 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 11:25

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter facile la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Les différences de prix (achat) entre Paris et la banlieue sont absolument brutales. Surtout quand lorsqu'il s'agit de prix de location (comme dans cet exemple), les différences ne sont pas du tout aussi élevées.

Par exemple, si je pense à un appartement similaire à la banlieue de Madrid dans une zone similaire à celle de l'Essonne, je ne pense pas qu'un appart là-bas serait moins cher à acheter que celui dans l'annonce. Cependant, dans une zone centrale de Madrid, le prix de achat peut être entre 1/2 et 2/3 moins cher qu'à Paris (75) - genre 3000-6000 euros/m2 -. Donc le rapport location/achat en centre ville / banlieue est plus cohérent.

L'effet Veblen à Paris intramuros est complètement irrationnel. Les prix absurdes de Paris pour l'achat ne sont maintenus que par croire que 1) le logement à Paris est une rareté 2) les prix ne peuvent pas jamais baisser. Donc on s'en fout du prix d'achat; Ave aurait pu acheter son 2P pour 1 million d'euros si en 2025 il vaut 2 millions; elle serait toujours gagnante que c'est qui compte. La définition d'une bulle. Le logement à Paris fonctionne plus comme le bitcoin que comme la marché immobilier d'une ville de province en France.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5483
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3956 Message par Ave » 30 juil. 2020, 11:38

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 11:25
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter facile la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Les différences de prix (achat) entre Paris et la banlieue sont absolument brutales. Surtout quand lorsqu'il s'agit de prix de location (comme dans cet exemple), les différences ne sont pas du tout aussi élevées.

Par exemple, si je pense à un appartement similaire à la banlieue de Madrid dans une zone similaire à celle de l'Essonne, je ne pense pas qu'un appart là-bas serait moins cher à acheter que celui dans l'annonce. Cependant, dans une zone centrale de Madrid, le prix de achat peut être entre 1/2 et 2/3 moins cher qu'à Paris (75) - genre 3000-6000 euros/m2 -. Donc le rapport location/achat en centre ville / banlieue est plus cohérent.

L'effet Veblen à Paris intramuros est complètement irrationnel. Les prix absurdes de Paris pour l'achat ne sont maintenus que par croire que 1) le logement à Paris est une rareté 2) les prix ne peuvent pas jamais baisser. Donc on s'en fout du prix d'achat; Ave aurait pu acheter son 2P pour 1 million d'euros si en 2025 il vaut 2 millions; elle serait toujours gagnante que c'est qui compte. La définition d'une bulle. Le logement à Paris fonctionne plus comme le bitcoin que comme la marché immobilier d'une ville de province en France.
Non, je n’aurais pas pu acheter un appart à 1M€, la banque n’aurait pas suivi tout simplement. J’ai acheté dans une fourchette de prix qui me permettait d’assumer sans me priver même en absence de locataire. Mon seuil psychologique pour un 2P était inférieur à 370k€. Je n’aurais pas suivi au delà , je me serais rabattu vers une résidence secondaire pour me faire plaisir. D’ailleurs, c’est ce qui me tente en ce moment. J’aimerais trouver quelque chose sur la côte Atlantique entre le sud de la Bretagne et le Pays Basque.
Fluctuat Nec Mergitur

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3957 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 11:51

J'ai peut-être mal compris.

Je veux dire que le prix du logement à Paris (car il est totalement déconnecté de la réalité) est devenu une bulle où les prix sont dans une certaine mesure sans importance. La seule chose qui les maintient, ce sont les attentes de croissance infinies.

C'est comme celui qui a acheté bitcoin à 5000 dollars... l'avait acheté en pensant qu'il pourrait se vendre à 10 000. Et ainsi de suite. Donc finalement c'est sans importance si ton 2P t'a couté 365k ou 730k... tant que les prix montent, tout va bien.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1790
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3958 Message par ProfGrincheux » 30 juil. 2020, 11:54

Il parait qu'on peut trouver des biens qui s'autofinancent sur 25 ans sans avoir recours à des moyens illégaux. Mais il faut se positionner sur des marchés très décotés et donc apriori compliqués. Il y a plusieurs intervenants sur le forum devenir rentier qui expliquent comment faire. Les risques pris sont importants, se traduisant par un fort niveau d'emmerdements prévisible, mais il n'est pas possible d'avoir à la fois rendement fort et risque faible.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3959 Message par Suricate » 30 juil. 2020, 11:54

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 11:51
Je veux dire que le prix du logement à Paris (car il est totalement déconnecté de la réalité) est devenu une bulle où les prix sont dans une certaine mesure sans importance. La seule chose qui les maintient, ce sont les attentes de croissance infinies.
C'est aussi et surtout l'environnement financier qui maintient les prix. Il y a trop de POGNON qui circule sans lien avec le réel, POGNON qu'il faut bien injecter quelque part. La bourse, les métaux précieux, la pierre...

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3960 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 12:02

Suricate a écrit :
30 juil. 2020, 11:54
C'est aussi et surtout l'environnement financier qui maintient les prix. Il y a trop de POGNON qui circule sans lien avec le réel, POGNON qu'il faut bien injecter quelque part. La bourse, les métaux précieux, la pierre...
Mais les investisseurs (au moins les institutionnels) ne veulent pas investir pour perdre de l'argent. Faut pas déconner.

Je pense qu'à Paris, nous verrons prochainement que "Le roi est nu".

Les gens étaient prêts à payer 3x, 4x ou 5x plus pour un logement similaire à Paris qua dans une capitale de province ou en banlieue à cause de l'effet Paris (demande infinie, prix toujours vers l'haut, ville la plus visitée au monde, AirBNB, plein emploi cadres...). Le monde post-coronavirus va remettre en question "ces vérités".

Korn
-+
-+
Messages : 1743
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3961 Message par Korn » 30 juil. 2020, 12:09

Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5483
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3962 Message par Ave » 30 juil. 2020, 12:10

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 11:51
J'ai peut-être mal compris.

Je veux dire que le prix du logement à Paris (car il est totalement déconnecté de la réalité) est devenu une bulle où les prix sont dans une certaine mesure sans importance. La seule chose qui les maintient, ce sont les attentes de croissance infinies.

C'est comme celui qui a acheté bitcoin à 5000 dollars... l'avait acheté en pensant qu'il pourrait se vendre à 10 000. Et ainsi de suite. Donc finalement c'est sans importance si ton 2P t'a couté 365k ou 730k... tant que les prix montent, tout va bien.
J’ai bien compris ton raisonnement mais je ne suis pas d’accord. Ce n’est pas du tout pareil acheter à 365 k€ ou à 730 k€. Le risque n’est pas du tout le même. Dans le deuxième cas, en supposant que la banque suive, on est dans le pur spéculatif et on serre les miches pour que ça continue à monter. Dans mon cas, je n’ai pas besoin que les prix montent pour être gagnante sur 20 ans et le niveau d’endettement est assumable même en cas de vacance locative. J’ai fait juste le pari que la rentabilité su le long terme serait meilleure que celle d’une AV. Je peux aussi me tromper mais cela ne sera pas dramatique pour mes finances. Donc non, ce n’est pas encore des niveaux spéculatifs , il y ade la marge pour en arriver là.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5483
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3963 Message par Ave » 30 juil. 2020, 12:14

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE qui sont bloqués.
Fluctuat Nec Mergitur

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3964 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 12:15

Ave a écrit :
30 juil. 2020, 12:14
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE que ne peux pas vider.
Si par fond € tu veux dire garanti en capital, il y a quand même pas mal d'AV qui n'ont pas que des obligations mais qui garantissent le capital et qui font encore ~1,5% avec 0 frais d'entrée (mais dont le rendement peut encore baisser).

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3965 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 12:33

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
2% net sur un fonds en euros c'est-à-dire du 2,5% brut. C'est quoi votre contrat magique?

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3966 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 12:35

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 12:15
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 12:14
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15


J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE que ne peux pas vider.
Si par fond € tu veux dire garanti en capital, il y a quand même pas mal d'AV qui n'ont pas que des obligations mais qui garantissent le capital et qui font encore ~1,5% avec 0 frais d'entrée (mais dont le rendement peut encore baisser).
1,5% net, soit presque 2% brut : donnez-moi ne serait-ce que 5 contrats.
Je ne veux pas des contrats ou le rendement est conditionné à un investissement à 40 ou même 30% en UC mais du 100% en fonds en euros.

Et de toute façon, même si ces contrats existent, ils disparaitront dans 3 ans car l'AV placée à 100% sur des fonds en euros ne rapportera plus rien. L'OAT 10 ans est 0 et les assureurs prennent des frais. Les rendements sont donc condamnés. C'est comme renouveler l'eau d'une baignoire chaude qui fuit avec de l'eau froide. A force, l'eau devient complètement froide.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3967 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 12:54

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 12:35
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 12:15
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 12:14
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09


On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE que ne peux pas vider.
Si par fond € tu veux dire garanti en capital, il y a quand même pas mal d'AV qui n'ont pas que des obligations mais qui garantissent le capital et qui font encore ~1,5% avec 0 frais d'entrée (mais dont le rendement peut encore baisser).
1,5% net, soit presque 2% brut : donnez-moi ne serait-ce que 5 contrats.
Je ne veux pas des contrats ou le rendement est conditionné à un investissement à 40 ou même 30% en UC mais du 100% en fonds en euros.
Je ne les connais pas tous mais il y a Linxea (Avenir, Spirit), Suravenir, boursorama (Euro Exclusif),...
Je ne sais pas comment tu passes de 2% à 1,5%, il n'y a pas tant de fiscalité que ca sur une AV.
Et, à mon avis, ce qui est important est la garanti en capital par l'assureur. Pas que cela soit forcément des obligations.
Nous sommes d'accord que tout porte à croire aujourd'hui que les rendements vont baisser dans les années qui viennent.
Modifié en dernier par Vincent92 le 30 juil. 2020, 12:58, modifié 2 fois.

FrenchRigolade
Messages : 377
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3968 Message par FrenchRigolade » 30 juil. 2020, 12:56

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 12:35
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 12:15
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 12:14
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09


On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE que ne peux pas vider.
Si par fond € tu veux dire garanti en capital, il y a quand même pas mal d'AV qui n'ont pas que des obligations mais qui garantissent le capital et qui font encore ~1,5% avec 0 frais d'entrée (mais dont le rendement peut encore baisser).
1,5% net, soit presque 2% brut : donnez-moi ne serait-ce que 5 contrats.
Je ne veux pas des contrats ou le rendement est conditionné à un investissement à 40 ou même 30% en UC mais du 100% en fonds en euros.

Et de toute façon, même si ces contrats existent, ils disparaitront dans 3 ans car l'AV placée à 100% sur des fonds en euros ne rapportera plus rien. L'OAT 10 ans est 0 et les assureurs prennent des frais. Les rendements sont donc condamnés. C'est comme renouveler l'eau d'une baignoire chaude qui fuit avec de l'eau froide. A force, l'eau devient complètement froide.
J'aime bien l'image de la piscine ou de la baignoire. Pour être plus rigoureux, on peut parler d'évaporation pour les taux négatifs mais je n'ai pas de phénomène pour les taux positifs.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

FrenchRigolade
Messages : 377
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3969 Message par FrenchRigolade » 30 juil. 2020, 12:57

condensation ? ? :roll:
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Korn
-+
-+
Messages : 1743
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3970 Message par Korn » 30 juil. 2020, 13:21

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 12:33
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
2% net sur un fonds en euros c'est-à-dire du 2,5% brut. C'est quoi votre contrat magique?
2% net
Sur Linxea et MPL on les trouve.

https://www.francetransactions.com/assu ... nites.html

Suravenir opportunité également.

Par contre, pour pourvoir en profiter, il est évident qu'il fallait songer à se placer avant, comme le PEL que j'ai ouvert en été 2014.

Tout ça pour dire que jusqu'à 2019, mon épargne de précaution était toujours rémunérée à 2% net.

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3971 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 13:27

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 12:54
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 12:35
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 12:15
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 12:14

J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE que ne peux pas vider.
Si par fond € tu veux dire garanti en capital, il y a quand même pas mal d'AV qui n'ont pas que des obligations mais qui garantissent le capital et qui font encore ~1,5% avec 0 frais d'entrée (mais dont le rendement peut encore baisser).
1,5% net, soit presque 2% brut : donnez-moi ne serait-ce que 5 contrats.
Je ne veux pas des contrats ou le rendement est conditionné à un investissement à 40 ou même 30% en UC mais du 100% en fonds en euros.
Je ne les connais pas tous mais il y a Linxea (Avenir, Spirit), Suravenir, boursorama (Euro Exclusif),...
Je ne sais pas comment tu passes de 2% à 1,5%, il n'y a pas tant de fiscalité que ca sur une AV.
Et, à mon avis, ce qui est important est la garanti en capital par l'assureur. Pas que cela soit forcément des obligations.
Nous sommes d'accord que tout porte à croire aujourd'hui que les rendements vont baisser dans les années qui viennent.
j'ai un contrat Linxea justement. Il donne du 2%, à condition de verser 30% en UC; Du coup, avec la baisse des marchés, je suis en négatif sur 3 ans et en légère hausse sur 5 ans.
J'ai ING : 1,3% brut soit 1% net en 2019. Boursorama, c'est kif kif.

Suravenir est pareil que Linxea.

A part quelques vieux contrats du début des années 90 qui sont encore à 3%, les AV ne couvrent plus l'inflation.

Sur la fiscalité des AV, je ne vais pas tout détailler mais il y a le PFL à 30% ou les seuls prélèvements sociaux pour les contrats de + de 8 ans et de - de 150000€.
Après, il existe d'autres spécificités avec des abattements (4600€ pour une personne seule) et des versements après ou avant septembre 2017 avec un plafond de 150000€.
Mais en gros perdre 0,5 point sur un rendement de 2,5% est la norme, voire plus pour certaines situations.

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3972 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 13:30

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:21
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 12:33
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15


J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
2% net sur un fonds en euros c'est-à-dire du 2,5% brut. C'est quoi votre contrat magique?
2% net
Sur Linxea et MPL on les trouve.

https://www.francetransactions.com/assu ... nites.html

Suravenir opportunité également.

Par contre, pour pourvoir en profiter, il est évident qu'il fallait songer à se placer avant, comme le PEL que j'ai ouvert en été 2014.

Tout ça pour dire que jusqu'à 2019, mon épargne de précaution était toujours rémunérée à 2% net.
OK mais à présent la condition pour avoir du 2% en 2019 (et sans doute du 1,5% en 2020), c'est ca : "Depuis le 2 décembre 2019, accessible par nouveau versement uniquement, à hauteur de 50% maximum, les 50% restants pouvant être investis librement."

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3973 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 13:33

Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30743
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3974 Message par Gpzzzz » 30 juil. 2020, 13:40

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent
…!
C'est un peu le but recherché par cette politique monétaire hein !
Que les banques prêtent et que les gens claquent leur pognon 8)

Korn
-+
-+
Messages : 1743
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3975 Message par Korn » 30 juil. 2020, 13:42

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:30
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:21
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 12:33
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09


On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
2% net sur un fonds en euros c'est-à-dire du 2,5% brut. C'est quoi votre contrat magique?
2% net
Sur Linxea et MPL on les trouve.

https://www.francetransactions.com/assu ... nites.html

Suravenir opportunité également.

Par contre, pour pourvoir en profiter, il est évident qu'il fallait songer à se placer avant, comme le PEL que j'ai ouvert en été 2014.

Tout ça pour dire que jusqu'à 2019, mon épargne de précaution était toujours rémunérée à 2% net.
OK mais à présent la condition pour avoir du 2% en 2019 (et sans doute du 1,5% en 2020), c'est ca : "Depuis le 2 décembre 2019, accessible par nouveau versement uniquement, à hauteur de 50% maximum, les 50% restants pouvant être investis librement."
C'est bien la raison pour laquelle je dis qu'il fallait songer à se placer avant. En gros, il fallait prendre ses dispositions il y 5 ou 6 ans D'où mon propos" Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser. "

Aujourd'hui, mon épargne de précaution part directement sur PEL et non-plus sur une AV. Jusqu'à l'an denier, j'y avais mis le minimum syndical.
Modifié en dernier par Korn le 30 juil. 2020, 13:43, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3976 Message par Suricate » 30 juil. 2020, 13:43

Gpzzzz a écrit :
30 juil. 2020, 13:40
C'est un peu le but recherché par cette politique monétaire hein !
Que les banques prêtent et que les gens claquent leur pognon 8)
Encore faudrait il que ça ruisselle. Parce que je sais pas toi mais moi j'ai pas l'impression que le Français moyen bénéficie beaucoup de la montagne de POGNON déversée depuis 2008.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3977 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 13:44

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR avec éventuellement certains abattements) dont tu assumes la perte possible en capital avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux avec éventuellement certains abattements).
Si tu es prêt à prendre des risques en perte de capital, il y a des rendements historiques bien meilleurs.
Vu qu'il y a des arbitrages qui sont fait et que certains achètent pour des rendements brut à 3% et probablement au mieux (sans vacance locatif, sans problème de paiement, sans un TMI trop élevé, sans travaux exceptionnels, etc...) de 1,5% net la plupart du temps c'est bien que certains trouvent cela intéressant.
A mon avis, c'est surtout qu'ils estiment que l'immobilier parisien voudra plus cher.
Modifié en dernier par Vincent92 le 30 juil. 2020, 13:52, modifié 2 fois.

Korn
-+
-+
Messages : 1743
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3978 Message par Korn » 30 juil. 2020, 13:48

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR) dont tu assumes la perte possible en capitale dans le temps avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux).
Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3979 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 13:54

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:48
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR) dont tu assumes la perte possible en capitale dans le temps avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux).
Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.

Korn
-+
-+
Messages : 1743
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3980 Message par Korn » 30 juil. 2020, 14:01

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:48
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR) dont tu assumes la perte possible en capitale dans le temps avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux).
Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement.
C'est clair.
De mon point de vue, c'est plutôt ça qui pousse les gens vers l'immobilier. Placement considéré comme non risqué car plus-value au bout. Maintenant, pour que la fête continue, la baisse des taux étant impossible (ou marginale), il va falloir que les liquidités tombe dans la poche de mme Michu.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30743
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3981 Message par Gpzzzz » 30 juil. 2020, 14:07

Suricate a écrit :
30 juil. 2020, 13:43
Gpzzzz a écrit :
30 juil. 2020, 13:40
C'est un peu le but recherché par cette politique monétaire hein !
Que les banques prêtent et que les gens claquent leur pognon 8)
Encore faudrait il que ça ruisselle. Parce que je sais pas toi mais moi j'ai pas l'impression que le Français moyen bénéficie beaucoup de la montagne de POGNON déversée depuis 2008.
Personne n a dit que ça devait ruisseler !!
Faut juste que le gens claquent leur POGNON pour maintenir la croissance des dividendes hein ! :lol:

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8430
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3982 Message par Indécis » 30 juil. 2020, 14:09

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:48
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR) dont tu assumes la perte possible en capitale dans le temps avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux).
Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.
Faut pas non plus oublier l’effet de levier...
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3983 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 14:11

Indécis a écrit :
30 juil. 2020, 14:09
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:48
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR) dont tu assumes la perte possible en capitale dans le temps avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux).
Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.
Faut pas non plus oublier l’effet de levier...
L'effet de levier fonctionne uniquement quand le rendement économique est supérieur au TAEG. Avec des rendements à 1,5% net à Paris quand tout va bien (pas de vacance locative, pas de remise en état, pas de travaux exceptionnels, pas d'impayé, pas de dégradation, etc...) et un taux d'emprunt à 1% TAEG (assurances et frais divers comme par exemple la caution bancaire compris?), il n'est pas énorme.
Encore une fois, il suffit de prendre le cas de Ave (dont l'appartement doit surement valoir encore plus cher aujourd'hui) :
1000 (1200-TF-Charges) x 12 / 365*1,08 = 3% en archi brut.
Modifié en dernier par Vincent92 le 30 juil. 2020, 14:17, modifié 1 fois.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30743
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3984 Message par Gpzzzz » 30 juil. 2020, 14:16

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:48
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR) dont tu assumes la perte possible en capitale dans le temps avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux).
Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.
Les achats de clapiers a Paris ne sont pas des placements financiers.. ce sont des achats patrimoniaux.. Ave en est le meilleur exemple..
L objectif n est pas le rendement c est juste de l accumulation .. c est de la rat race.. elle l'explique très bien d ailleurs, elle a fait d abord le choix du 2p sur Paris plutôt que de la résidence secondaire.. accumulation passe avant plaisir.. c est un peu la norme actuellement..

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30743
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3985 Message par Gpzzzz » 30 juil. 2020, 14:20

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 14:11
Indécis a écrit :
30 juil. 2020, 14:09
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:48


Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.
Faut pas non plus oublier l’effet de levier...
L'effet de levier fonctionne uniquement quand le rendement économique est supérieur au TAEG. Avec des rendements à 1,5% net à Paris quand tout va bien (pas de vacance locative, pas de remise en état, pas de travaux exceptionnels, pas d'impayé, pas de dégradation, etc...) et un taux d'emprunt à 1% TAEG (assurances et frais divers comme par exemple la caution bancaire compris?), il n'est pas énorme.
Encore une fois, il suffit de prendre le cas de Ave (dont l'appartement doit surement valoir encore plus cher aujourd'hui) :
1000 (1200-TF-Charges) x 12 / 365*1,08 = 3% en archi brut.
Nan l effet de levier c est surtout l emprunt tu nous la assez vendu comme ca depuis des années !
Mais je pense pas que ce soit le plus représentatif des achats de petite surface sur Paris ou ailleurs d ailleurs..
Le but c est de profiter des taux bas et de placer une partie de son cash plutôt que de le consommer...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3986 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 14:21

Gpzzzz a écrit :
30 juil. 2020, 14:20
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 14:11
Indécis a écrit :
30 juil. 2020, 14:09
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.
Faut pas non plus oublier l’effet de levier...
L'effet de levier fonctionne uniquement quand le rendement économique est supérieur au TAEG. Avec des rendements à 1,5% net à Paris quand tout va bien (pas de vacance locative, pas de remise en état, pas de travaux exceptionnels, pas d'impayé, pas de dégradation, etc...) et un taux d'emprunt à 1% TAEG (assurances et frais divers comme par exemple la caution bancaire compris?), il n'est pas énorme.
Encore une fois, il suffit de prendre le cas de Ave (dont l'appartement doit surement valoir encore plus cher aujourd'hui) :
1000 (1200-TF-Charges) x 12 / 365*1,08 = 3% en archi brut.
Nan l effet de levier c est surtout l emprunt tu nous la assez vendu comme ca depuis des années !
Mais je pense pas que ce soit le plus représentatif des achats de petite surface sur Paris ou ailleurs d ailleurs..
Le but c est de profiter des taux bas et de placer une partie de son cash plutôt que de le consommer...
Je continue a croire que l'effet de levier est un formidable outil d'enrichissement. Mais pas quand le taux d'emprunt est proche du rendement économique théorique max. Dans ce cas, c'est surtout la valeur du bien dans le temps ou alors la hausse des loyers vis à vis des autres charges qui fera la qualité ou non du placement.

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3987 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 14:23

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 14:01
De mon point de vue, c'est plutôt ça qui pousse les gens vers l'immobilier. Placement considéré comme non risqué car plus-value au bout. Maintenant, pour que la fête continue, la baisse des taux étant impossible (ou marginale), il va falloir que les liquidités tombe dans la poche de mme Michu.
Le problème est que les gens ont oublié (du moins en France) que le prix du logement peut s'effondrer. Donc c'est tout fait. :mrgreen:

C'est hilarant de lire qu'elle investit dans le logement parce qu'elle a peur d'un krach bancaire (!).

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8430
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3988 Message par Indécis » 30 juil. 2020, 14:35

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 14:23
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 14:01
De mon point de vue, c'est plutôt ça qui pousse les gens vers l'immobilier. Placement considéré comme non risqué car plus-value au bout. Maintenant, pour que la fête continue, la baisse des taux étant impossible (ou marginale), il va falloir que les liquidités tombe dans la poche de mme Michu.
Le problème est que les gens ont oublié (du moins en France) que le prix du logement peut s'effondrer. Donc c'est tout fait. :mrgreen:

C'est hilarant de lire qu'elle investit dans le logement parce qu'elle a peur d'un krach bancaire (!).
S'il y a un krach bancaire, je ne sais pas s'il vaut mieux avoir un compte bancaire ou un logement...
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3989 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 14:40

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR avec éventuellement certains abattements) dont tu assumes la perte possible en capital avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux avec éventuellement certains abattements).
Si tu es prêt à prendre des risques en perte de capital, il y a des rendements historiques bien meilleurs.
Vu qu'il y a des arbitrages qui sont fait et que certains achètent pour des rendements brut à 3% et probablement au mieux (sans vacance locatif, sans problème de paiement, sans un TMI trop élevé, sans travaux exceptionnels, etc...) de 1,5% net la plupart du temps c'est bien que certains trouvent cela intéressant.
A mon avis, c'est surtout qu'ils estiment que l'immobilier parisien voudra plus cher.
OK pour affirmer que les acheteurs de pierre parisienne anticipe une hausse ou du moins, une stabilité du marché. C'est peut-être un biais
En revanche, quels sont les autres alternatives en matière de placement actuellement :
- La bourse? Avec un CAC encore à 5000 points, je ne m'y risquerai pas
- certaines valeurs refuge comme l'or : c'est encore plus spéculatif
- La pierre papier (comme les scpi) : c'est certainement pire que l'immobilier résidentiel parisien.
Etc.
Je ne dis pas que l'immobilier parisien n'est pas sans risque. Je dis simplement qu'il y a un risque de perte mais que certains pourraient assumer au regard d'un rendement positif.
La comparaison avec d'autres placements m'intéresse car je pense que ces injections de liquidité sont la principale source des bulles.

Korn
-+
-+
Messages : 1743
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3990 Message par Korn » 30 juil. 2020, 14:44

Indécis a écrit :
30 juil. 2020, 14:35
ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 14:23
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 14:01
De mon point de vue, c'est plutôt ça qui pousse les gens vers l'immobilier. Placement considéré comme non risqué car plus-value au bout. Maintenant, pour que la fête continue, la baisse des taux étant impossible (ou marginale), il va falloir que les liquidités tombe dans la poche de mme Michu.
Le problème est que les gens ont oublié (du moins en France) que le prix du logement peut s'effondrer. Donc c'est tout fait. :mrgreen:

C'est hilarant de lire qu'elle investit dans le logement parce qu'elle a peur d'un krach bancaire (!).
S'il y a un krach bancaire, je ne sais pas s'il vaut mieux avoir un compte bancaire ou un logement...
Entre un compte bancaire bien garni ou un logement en location, je prends le compte bancaire sans hésitation.
A moins de raisonner dans au siècle dernier, il est assez facile d'anticiper celui qui morflera le plus. On parle d'hélicopter money et il y en a encore pour imaginer que les méchants communistes vont puiser dans leur épargne :lol: :lol: :lol:

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3991 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 14:48

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:42
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:30
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:21
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 12:33


2% net sur un fonds en euros c'est-à-dire du 2,5% brut. C'est quoi votre contrat magique?
2% net
Sur Linxea et MPL on les trouve.

https://www.francetransactions.com/assu ... nites.html

Suravenir opportunité également.

Par contre, pour pourvoir en profiter, il est évident qu'il fallait songer à se placer avant, comme le PEL que j'ai ouvert en été 2014.

Tout ça pour dire que jusqu'à 2019, mon épargne de précaution était toujours rémunérée à 2% net.
OK mais à présent la condition pour avoir du 2% en 2019 (et sans doute du 1,5% en 2020), c'est ca : "Depuis le 2 décembre 2019, accessible par nouveau versement uniquement, à hauteur de 50% maximum, les 50% restants pouvant être investis librement."
C'est bien la raison pour laquelle je dis qu'il fallait songer à se placer avant. En gros, il fallait prendre ses dispositions il y 5 ou 6 ans D'où mon propos" Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser. "

Aujourd'hui, mon épargne de précaution part directement sur PEL et non-plus sur une AV. Jusqu'à l'an denier, j'y avais mis le minimum syndical.
Je suis d'accord.
mais à présent les AV ne rapportent plus rien
Et le taux des nouveaux PEL n'ont plus.
De plus, le plafond des PEL est limité et il est impossible de placer après 10 ans.

Une personne qui veut placer des liquidités aura donc 2 choix :
- Sécuriser ses fonds et avoir un rendement nul avec une érosion liée à l'inflation
- Prendre des risques (le marché immobilier par exemple) et avoir un rendement positif

C'est ce que dénoncent de nombreux économistes. Les rachats des banques centrales poussent à prendre des risques et à la formation de bulles.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5483
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3992 Message par Ave » 30 juil. 2020, 14:53

Gpzzzz a écrit :
30 juil. 2020, 14:16
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:48
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR) dont tu assumes la perte possible en capitale dans le temps avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux).
Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.
Les achats de clapiers a Paris ne sont pas des placements financiers.. ce sont des achats patrimoniaux.. Ave en est le meilleur exemple..
L objectif n est pas le rendement c est juste de l accumulation .. c est de la rat race.. elle l'explique très bien d ailleurs, elle a fait d abord le choix du 2p sur Paris plutôt que de la résidence secondaire.. accumulation passe avant plaisir.. c est un peu la norme actuellement..
L’objectif est d’avoir un épargne forcé sur un support qui perde moins de la valeur que l’argent dans une AV et avoir un complément de retraite dans 20 ans.
Sinon, cela ne m’empêche pas de vivre et de partir en vacances. Mais j’aimerais á terme avoir un lieu où passer une partie de l’année . Je ne me vois pas 100% du temps à Paris.
Fluctuat Nec Mergitur

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1790
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3993 Message par ProfGrincheux » 30 juil. 2020, 14:58

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
Certes, certes. Et je fais comme vous.

- Les PEL à 2.5% ont une durée de vie limitée et des plafonds. C'est une épargne illiquide.
Ceci dit ce sont les meilleurs supports sécurisés pour le particulier et de très loin, simplement ils ne sont plus disponibles. M'en faire ouvrir un en Janvier 2015 est la meilleure chose qu'un conseiller bancaire m'ait jamais fait faire.
Cela n'est rien par rapport aux PEL anciens. J'en ai eu 2 mais les ai utilisés. Je ne sais pas si ce sera le cas avec les PEL à 1% avec PFU=30% qu'on ouvre aujourd'hui mais le PEL a été pour moi un placement sécurisé au moins aussi bon que le fonds euros (que j'utilise depuis plus de 20 ans).

- Les "fonds euros" dopés comme Spirica ALT2 se ferment ou sont soumis à des contraintes d'investissement.

- Les rendements des fonds euros sont structurellement bas et en décroissance pour des années sauf modifications spectaculaires de l'environnement économique et politique.

Ca vaut presque toujours le coup d'ouvrir des contrats AV (ou des PEL) pour prendre date, fiscalement, réglementairement et contractuellement. Même avec de petites sommes. Pour le PER qui est une variante de l'AV. je ne suis toutefois pas convaincu, peut être à tort.

Cela dit, le livret A ou le LDDS ne sont pas totalement inutiles. Je préfère toujours vider mon livret A à prendre un crédit à la consommation ou à être en découvert.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3994 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 14:58

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 14:40
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:44
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 13:33
Bref cette comparaison avec le rendement des AV pour indiquer que les rendements faibles de l'immobilier à 3% brut ne seront pas si déconnants et peuvent être à l'origine d'une poursuite de la bulle.
Il suffit de voir l'arbitrage typique d'AVE par rapport à son épargne.

Personnellement, je préfère claquer mon argent à présent…!
Tu compares du brut immobilier (avec 8-9% de frais d'entrée et taxé au prélèvement sociaux + IR avec éventuellement certains abattements) dont tu assumes la perte possible en capital avec des placements garantis (avec 0% de frais d'entrée et taxés uniquement aux prélèvements sociaux avec éventuellement certains abattements).
Si tu es prêt à prendre des risques en perte de capital, il y a des rendements historiques bien meilleurs.
Vu qu'il y a des arbitrages qui sont fait et que certains achètent pour des rendements brut à 3% et probablement au mieux (sans vacance locatif, sans problème de paiement, sans un TMI trop élevé, sans travaux exceptionnels, etc...) de 1,5% net la plupart du temps c'est bien que certains trouvent cela intéressant.
A mon avis, c'est surtout qu'ils estiment que l'immobilier parisien voudra plus cher.
OK pour affirmer que les acheteurs de pierre parisienne anticipe une hausse ou du moins, une stabilité du marché. C'est peut-être un biais
En revanche, quels sont les autres alternatives en matière de placement actuellement :
- La bourse? Avec un CAC encore à 5000 points, je ne m'y risquerai pas
- certaines valeurs refuge comme l'or : c'est encore plus spéculatif
- La pierre papier (comme les scpi) : c'est certainement pire que l'immobilier résidentiel parisien.
Etc.
Je ne dis pas que l'immobilier parisien n'est pas sans risque. Je dis simplement qu'il y a un risque de perte mais que certains pourraient assumer au regard d'un rendement positif.
La comparaison avec d'autres placements m'intéresse car je pense que ces injections de liquidité sont la principale source des bulles.
Je ne suis pas conseiller financier et je ne sais pas quels seront les meilleurs placements futurs. Je ne garderais bien de dire ce qui est pertinent ou non.
Par contre, je note que Ave n'a pas acheter pour y mettre des liquidités excédentaires puisqu'elle à presque tout emprunté (elle a mis 40k€ sur ~400k€). Et je ne pense pas que c'est la seule.
Modifié en dernier par Vincent92 le 30 juil. 2020, 15:06, modifié 3 fois.

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3995 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 15:00

Ave a écrit :
30 juil. 2020, 14:53
Gpzzzz a écrit :
30 juil. 2020, 14:16
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 13:48


Sans oublier les potentiels emmerdements avec l'immo. S'il y en a qui veulent encore y aller à 3% brut, grand bien leur fasse.
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.
Les achats de clapiers a Paris ne sont pas des placements financiers.. ce sont des achats patrimoniaux.. Ave en est le meilleur exemple..
L objectif n est pas le rendement c est juste de l accumulation .. c est de la rat race.. elle l'explique très bien d ailleurs, elle a fait d abord le choix du 2p sur Paris plutôt que de la résidence secondaire.. accumulation passe avant plaisir.. c est un peu la norme actuellement..
L’objectif est d’avoir un épargne forcé sur un support qui perde moins de la valeur que l’argent dans une AV et avoir un complément de retraite dans 20 ans.
Sinon, cela ne m’empêche pas de vivre et de partir en vacances. Mais j’aimerais á terme avoir un lieu où passer une partie de l’année . Je ne me vois pas 100% du temps à Paris.
Si j'ai bien suivi, le 2P a coûté 365K€ donc environ 400K€ avec les frais.
Financé sur 20 ans par emprunt, cela donne une mensualité de 2000€.
Déduction faite du loyer, cela donne un effort de 800€/mois, soit 192000€ sur 20 ans.
En tenant compte de la fiscalité (douce en LMNP et avec la déduction des intérêts) et de diverses charges, vous aurez mis de "votre poche" environ 250K€ sur 20 ans (à la louche).

En supposant un scénario noir d'une baisse de 20% de l'immobilier sur 20 ans à Paris, l'appartement vaudra 292K€, ce qui donne un taux de rendement interne de +0,77%/an.
C'est effectivement mieux que la prévision d'une AV.

Voilà un exemple qui explique la formation d'une bulle.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3996 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 15:01

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 15:00
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 14:53
Gpzzzz a écrit :
30 juil. 2020, 14:16
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 13:54
Il ne faut pas oublier non plus que le loyer n'est qu'une partie du rendement. Si on pense que son appartement voudra beaucoup plus cher quand on va revendre, cela peut être un bon placement. Si les prix baissent ou augmente moins que l'inflation, cela sera par contre un mauvais placement.
Les achats de clapiers a Paris ne sont pas des placements financiers.. ce sont des achats patrimoniaux.. Ave en est le meilleur exemple..
L objectif n est pas le rendement c est juste de l accumulation .. c est de la rat race.. elle l'explique très bien d ailleurs, elle a fait d abord le choix du 2p sur Paris plutôt que de la résidence secondaire.. accumulation passe avant plaisir.. c est un peu la norme actuellement..
L’objectif est d’avoir un épargne forcé sur un support qui perde moins de la valeur que l’argent dans une AV et avoir un complément de retraite dans 20 ans.
Sinon, cela ne m’empêche pas de vivre et de partir en vacances. Mais j’aimerais á terme avoir un lieu où passer une partie de l’année . Je ne me vois pas 100% du temps à Paris.
Si j'ai bien suivi, le 2P a coûté 365K€ donc environ 400K€ avec les frais.
Financé sur 20 ans par emprunt, cela donne une mensualité de 2000€.
Déduction faite du loyer, cela donne un effort de 800€/mois, soit 192000€ sur 20 ans.
En tenant compte de la fiscalité (douce en LMNP et avec la déduction des intérêts) et de diverses charges, vous aurez mis de "votre poche" environ 250K€ sur 20 ans (à la louche).

En supposant un scénario noir d'une baisse de 20% de l'immobilier sur 20 ans à Paris, l'appartement vaudra 292K€, ce qui donne un taux de rendement interne de +0,77%/an.
C'est effectivement mieux que la prévision d'une AV.

Voilà un exemple qui explique la formation d'une bulle.
N'importe quoi. C'est incroyable de se dire que tu as acheté plusieurs fois. Peut être que pour des résidences principales. Mais même dans ce cas, tu devrais comprendre que ce que tu dis est aberrant.

Korn
-+
-+
Messages : 1743
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3997 Message par Korn » 30 juil. 2020, 15:08

Du coup, la banque prête 400 000€ ou 192 000€? :lol: :lol: :lol:

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3998 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 15:12

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 15:01
jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 15:00
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 14:53
Gpzzzz a écrit :
30 juil. 2020, 14:16


Les achats de clapiers a Paris ne sont pas des placements financiers.. ce sont des achats patrimoniaux.. Ave en est le meilleur exemple..
L objectif n est pas le rendement c est juste de l accumulation .. c est de la rat race.. elle l'explique très bien d ailleurs, elle a fait d abord le choix du 2p sur Paris plutôt que de la résidence secondaire.. accumulation passe avant plaisir.. c est un peu la norme actuellement..
L’objectif est d’avoir un épargne forcé sur un support qui perde moins de la valeur que l’argent dans une AV et avoir un complément de retraite dans 20 ans.
Sinon, cela ne m’empêche pas de vivre et de partir en vacances. Mais j’aimerais á terme avoir un lieu où passer une partie de l’année . Je ne me vois pas 100% du temps à Paris.
Si j'ai bien suivi, le 2P a coûté 365K€ donc environ 400K€ avec les frais.
Financé sur 20 ans par emprunt, cela donne une mensualité de 2000€.
Déduction faite du loyer, cela donne un effort de 800€/mois, soit 192000€ sur 20 ans.
En tenant compte de la fiscalité (douce en LMNP et avec la déduction des intérêts) et de diverses charges, vous aurez mis de "votre poche" environ 250K€ sur 20 ans (à la louche).

En supposant un scénario noir d'une baisse de 20% de l'immobilier sur 20 ans à Paris, l'appartement vaudra 292K€, ce qui donne un taux de rendement interne de +0,77%/an.
C'est effectivement mieux que la prévision d'une AV.

Voilà un exemple qui explique la formation d'une bulle.
N'importe quoi. C'est incroyable de se dire que tu as acheté plusieurs fois. Peut être que pour des résidences principales. Mais même dans ce cas, tu devrais comprendre que ce que tu dis est aberrant.
C'est moi qui n'ai pas compris ta réflexion. Tu peux expliquer STP?

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3999 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 15:13

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 15:08
Du coup, la banque prête 400 000€ ou 192 000€? :lol: :lol: :lol:
400K€. Sur 20 ans avec les taux actuels, cela donne une mensualité de 2000€ environ.
le loyer étant de 1200€. L'effort est donc de 800€.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5483
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4000 Message par Ave » 30 juil. 2020, 15:15

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 15:13
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 15:08
Du coup, la banque prête 400 000€ ou 192 000€? :lol: :lol: :lol:
400K€. Sur 20 ans avec les taux actuels, cela donne une mensualité de 2000€ environ.
le loyer étant de 1200€. L'effort est donc de 800€.
J’ai emprunté 350k€, j’ai mis 15 k€ d’apport + 25 k€ de frais de ma poche
Fluctuat Nec Mergitur

Répondre