Le crépuscule des voitures thermiques

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 5365
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#101 Message par Osef » 31 mars 2021, 14:17

Starway366 a écrit :
31 mars 2021, 14:00
Nounou a écrit :
31 mars 2021, 13:57
Ca fait du bien de lire ici des echanges sur les BMs, sans qu'un ecolo de service vienne y mettre y semer sa morale.
Bah les BM c'est des autos de dealers, les écolos ne vont rien dire pour ne pas stigmatiser :mrgreen:
Strike :lol:

**

Même constat que toi Nounou sur les évolutions de la marque et l'effet qu'elles me font. Au fond, je crois que BM n'est pas seulement la marque de dealers ( :D ), c'est aussi la marque des conservateurs (en matière automobile, entre autre, j'ai fini par comprendre que je le suis...)
Cet intérieur austère et sans guère d'évolution depuis ma 130i de 2006 me convient parfaitement. Il y a une rupture sur la toute dernière génération (Gxx) que je n'aime pas. Je ne veux ni chromes, ni compteurs numériques, ni machins qui clignotent. Je veux juste garder le sourire au volant...
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
Nounou
-+
-+
Messages : 2465
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#102 Message par Nounou » 31 mars 2021, 14:25

copain :D
Image

Avatar du membre
Nounou
-+
-+
Messages : 2465
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#103 Message par Nounou » 31 mars 2021, 14:28

titano a écrit :
31 mars 2021, 14:10
Nounou a écrit :
31 mars 2021, 13:57
Ca fait du bien de lire ici des echanges sur les BMs, sans qu'un ecolo de service vienne y mettre y semer sa morale
Toi, ce que tu as besoin c'est ça :

Image
5 cm.
C'est grave, docteur :?: :arrow:
Image

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 17894
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#104 Message par Goldorak2 » 01 avr. 2021, 10:19

Mince alors ! Le prix serait il important ?

https://www.lepoint.fr/automobile/le-pa ... 27_646.php
Le parc automobile français frôle les 11 ans d’âge moyen
Crise oblige, la remise en circulation de véhicules très anciens explique le vieillissement inéluctable du parc, mais les Français ont pu rouler à bon compte.
[...]
Réservistes sorties des housses

Elles ont le mérite d'exister et d'aider les ménages à faire face à des besoins augmentés de mobilité du fait de la pandémie et de la crainte d'emprunter les transports en commun.
[...]
La reprise du service par ces réservistes a eu un effet immédiat sur l'âge moyen du parc général, peu glorieux jusque-là avec ses 10,6 ans au 1er janvier 2020. Il est passé à 10,8 ans un an plus tard. Un coup de vieux loin, très loin des vœux gouvernementaux et écologistes en faveur des voitures vertes, voire électriques, et par conséquent neuves et hors de prix pour beaucoup de Français.

Le réalisme de la population et la nécessité budgétaire les ont plutôt précipités dans des guimbardes largement amorties et dotées d'une sécurité d'un autre âge.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky, immodium, pazuzu

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 9439
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#105 Message par crispus » 01 avr. 2021, 15:45

Des voitures de 10 ans d'âge. Sorties vers 2010, donc qui polluent déjà 50 fois moins que celles des années 1990. Sisi je l'ai lu dans un article trrrrès sérieux il y a 5 ans environ. :mrgreen:

En considérant que le nombre de voitures a doublé entre 1990 et 2010, ça revient à dire qu'à cette époque l'atmosphère en France était 50 fois plus mortelle qu'à présent.
...d'autant que parallèlement, l'industrie lourde a quasiment disparu.
C'est curieux qu'on ne parle que maintenant de maladies respiratoires liées au CO2 à la pollution. :roll:


https://www.airparif.asso.fr/surveiller ... -pollution
En examinant l'évolution de la pollution depuis 2007, on ne constate pas de variation exponentielle qui justifierait subitement de retirer de la circulation les français pauvres, n'ayant pas les moyens de s'offrir la vignette hypocrit'air de la bonne couleur. :evil:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 13313
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#106 Message par moinsdewatt » 05 avr. 2021, 15:41

Malus écologique 2021. Le barème et les montants par tranche

Vous trouviez le barème du malus 2020 corsé ? Attendez de voir ce que vous réserve le gouvernement pour les trois années à venir. Le seuil d'application de la taxe va être abaissé et le plafond rehaussé. A la clé : un plus grand nombre d'autos pénalisées et une hausse des tranches de 50 à 10 000 €.

[Mis à jour le 17/12/2020] Le malus écologique pour 2021 est scellé. Le Parlement a voté le projet de Loi de Finances et les barèmes associés. Pour faire simple, le seuil d’entrée est abaissé de 5 g par an à partir de 2021 : soit 133 g/ km de CO2 l'an prochain, 128 g/km en 2022 puis 123 g/km l'année suivante. Le plafond de la taxe, lui, va être augmenté de 10 000 euros par an, pour atteindre 30 000 euros en 2021 et jusqu'à 50 000 euros pour les modèles les plus énergivores en 2023. La taxe sur le poids des véhicules évoquée n'entrera en vigueur qu'en 2022.

Dès le 1er janvier 2021, vous écoperez d'un malus de 50 euros dès lors que votre auto neuve rejettera 133 g de CO2 / km, soit 5 grammes de moins que le barème 2020. Quant au plafond de la taxe, il ne sera plus de 20 000 euros, mais de 30 000 euros ! Il touchera les véhicules émettant dès 219 g de CO2 par km, contre 213 g de CO2 / km en 2020. On constate une hausse significative des malus dans toutes les tranches : il est multiplié par 3,4 pour un véhicule affichant des émissions de CO2 de 138 g / km, par exemple.

Si le gouvernement annonçait des hausses des recettes théoriques du malus automobile de 980 millions d’euros en 2021 et 520 millions d’euros en 2020, il n'a pas réajusté ses prévisions après la publication de ces nouveaux barèmes.

La mort du moteur à essence
................
https://www.largus.fr/actualite-automob ... 26403.html

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 5365
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#107 Message par Osef » 22 avr. 2021, 09:47

(Ceci ne concerne pas uniquement les voitures thermiques, mais je ne retrouve pas le topic généraliste "bagnoles". Il existe ? J'ai rêvé ?)

https://www.automobile-magazine.fr/tout ... -ou-coyote

Le signalement des radars bientôt interdit sur Waze ou Coyote
Un nouveau décret paru ce jour au Journal Officiel va interdire à partir du 1er novembre prochain aux applis comme Waze ou Coyote de signaler les contrôles de vitesse.
Un décret donc. C'est vrai que c'est plus discret que l'assemblée nationale pour imposer un truc à portée gilléjaunesque.

Enfin, ça ne fait jamais que la 3ème fois qu'ils essayent de pousser ça.
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 25981
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#108 Message par kamoulox » 22 avr. 2021, 10:05

Il suffira de mettre « zone dangereuse » ou autre pour contourner la loi :lol:

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 5365
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#109 Message par Osef » 22 avr. 2021, 10:14

C'est déjà le cas depuis 2014 il me semble. Cette fois, ils veulent aller plus loin ('sont pas cons/dupes)
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 27018
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#110 Message par wasabi » 22 avr. 2021, 10:24

Osef a écrit :
22 avr. 2021, 09:47
(Ceci ne concerne pas uniquement les voitures thermiques, mais je ne retrouve pas le topic généraliste "bagnoles". Il existe ? J'ai rêvé ?)

https://www.automobile-magazine.fr/tout ... -ou-coyote

Le signalement des radars bientôt interdit sur Waze ou Coyote
Un nouveau décret paru ce jour au Journal Officiel va interdire à partir du 1er novembre prochain aux applis comme Waze ou Coyote de signaler les contrôles de vitesse.
Un décret donc. C'est vrai que c'est plus discret que l'assemblée nationale pour imposer un truc à portée gilléjaunesque.

Enfin, ça ne fait jamais que la 3ème fois qu'ils essayent de pousser ça.
et comment tout ça s'insère dans leur propagande selon laquelle les radars sont là pour diminuer la vitesse, pour l'écologie et la sécurité routière ?
Parce que des radars annoncés ça diminue bien plus la vitesse au moment du contrôle que des radars non annoncés.

Ou alors officiellement ils reconnaissent que c'est pour se faire du fric ?

Je ne crois pas une minute à la théorie du "radars non annoncés = vigilance permanente anti radar et donc vitesse contrôlée tout le temps", d'une part parce qu'il n'y a pas assez de contrôles radars non annoncés pour engendrer cette peur, et d'autre part parce que si jamais c'était le cas, fixer en permanence son compteur, ainsi que l'insécurité sur la connaissance de la vitesse limite qui sera retenue (signalisation pas claire), est contre productive au niveau de la sécurité routière.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 33866
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#111 Message par Gpzzzz » 22 avr. 2021, 10:25

Comme dit Kamou, sur l'appli t'es pas obligé de mettre "radar", tout le monde mettra par exemple "nid de poule" et le tour est joué !
la seule solution ce serait d'interdire complément des informations entre utilisateurs, ca me parait compliqué ^^

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 17894
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#112 Message par Goldorak2 » 22 avr. 2021, 10:27

wasabi a écrit :
22 avr. 2021, 10:24
et comment tout ça s'insère dans leur propagande selon laquelle les radars sont là pour diminuer la vitesse, pour l'écologie et la sécurité routière ?
Parce que des radars annoncés ça diminue bien plus la vitesse au moment du contrôle que des radars non annoncés.

Ou alors officiellement ils reconnaissent que c'est pour se faire du fric ?

Je ne crois pas une minute à la théorie du "radars non annoncés = vigilance permanente anti radar et donc vitesse contrôlée tout le temps", d'une part parce qu'il n'y a pas assez de contrôles radars non annoncés pour engendrer cette peur, et d'autre part parce que si jamais c'était le cas, fixer en permanence son compteur, ainsi que l'insécurité sur la connaissance de la vitesse limite qui sera retenue (signalisation pas claire), est contre productive au niveau de la sécurité routière.
Il s'agit de prendre du fric aux automobilistes (provinciaux) pour financer les besoins des métropoles boboisée et des banlieues islamisées. Exactement comme les taxes sur le gasoil.
Macron ne craint plus les gilets jaunes et les incendies de radars. Ou alors il a trop besoin d'argent.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky, immodium, pazuzu

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 27018
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#113 Message par wasabi » 22 avr. 2021, 10:31

Goldorak2 a écrit :
22 avr. 2021, 10:27
wasabi a écrit :
22 avr. 2021, 10:24
et comment tout ça s'insère dans leur propagande selon laquelle les radars sont là pour diminuer la vitesse, pour l'écologie et la sécurité routière ?
Parce que des radars annoncés ça diminue bien plus la vitesse au moment du contrôle que des radars non annoncés.

Ou alors officiellement ils reconnaissent que c'est pour se faire du fric ?

Je ne crois pas une minute à la théorie du "radars non annoncés = vigilance permanente anti radar et donc vitesse contrôlée tout le temps", d'une part parce qu'il n'y a pas assez de contrôles radars non annoncés pour engendrer cette peur, et d'autre part parce que si jamais c'était le cas, fixer en permanence son compteur, ainsi que l'insécurité sur la connaissance de la vitesse limite qui sera retenue (signalisation pas claire), est contre productive au niveau de la sécurité routière.
Il s'agit de prendre du fric aux automobilistes (provinciaux) pour financer les besoins des métropoles boboisée et des banlieues islamisées. Exactement comme les taxes sur le gasoil.
Macron ne craint plus les gilets jaunes et les incendies de radars. Ou alors il a trop besoin d'argent.
oui je sais que c'est pour ça, mais ma question c'est qu'ils n'essayent même plus de se donner une porte de sortie, un quiproquo, un déni plausible, un but autre...
On est à l'époque de l'open data et les cocos décident de l'avenir de la liberté de déplacement des français en conseil de guerre secret défense, des interdictions d'échanges d'informations arbitraires entre français... L'hiver prochain on interdira les sites internet qui donnent le niveau d'enneigement pour ne pas compromettre la saison des stations de ski françaises après deux saisons bousillées par les politiques ? On interdira les sites d'avis (tropadvisor, l'internaute, la fourchette...) sur des restaurants pour ne pas compromettre le CA des mauvais ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5502
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#114 Message par alpha2 » 22 avr. 2021, 11:37

Il suffit d'aller lire le décret en question (et le code de la route) pour se rendre compte qu'il ne dit pas la même chose que l'article de presse...

Ce sont seulement les contrôles pour motifs suivants qui ne pourront plus être signalés :
- contrôle d'alcoolémie (art 234-9 code de la route)
- contrôle de stupéfiants (art. 235-2 code de la route)
Tout ça à la demande du préfet qui devra préciser les horaires et lieux concernés.

Pour tout autre motif décrit dans le code de la route (personnes recherchées), c'est le ministre de l'intérieur qui doit faire la demande.

Les contrôles de vitesse ne sont en aucun cas concernés, ni dans le décret d'application, ni dans l'article L130-11 du code de la route.



Décret n° 2021-468 du 19 avril 2021 portant application de l'article L. 130-11 du code de la route
L'interdiction de rediffusion de tout message ou de toute indication émis par les utilisateurs d'un service électronique d'aide à la conduite ou à la navigation par géolocalisation mentionnée à l'article L. 130-11 est prise par le préfet, sur proposition des officiers ou agents de police judiciaire et des agents de police judiciaire adjoints de la gendarmerie et de la police nationales.
Le cas échéant, pour les contrôles routiers mentionnés à l'article L. 130-11 autres que ceux visant à procéder aux opérations prévues aux articles L. 234-9 ou L. 235-2, cette interdiction peut être prise par le ministre de l'intérieur.
La décision d'interdiction de rediffusion précise les voies ou portions de voies concernées et définit la date et les heures de commencement et de fin de cette interdiction.
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/ ... 0043391233

Article L130-11 du Code de la route
Lorsqu'est réalisé sur une voie ouverte ou non à la circulation publique un contrôle routier impliquant l'interception des véhicules et destiné soit à procéder aux opérations prévues aux articles L. 234-9 ou L. 235-2 du présent code ou aux articles 78-2-2 ou 78-2-4 du code de procédure pénale, soit à vérifier que les conducteurs ou passagers ne font pas l'objet de recherches ordonnées par les autorités judiciaires pour des crimes ou délits punis d'au moins trois ans d'emprisonnement ou ne sont pas inscrits dans le fichier mentionné à l'article 230-19 du même code à raison de la menace qu'ils constituent pour l'ordre ou la sécurité publics ou parce qu'ils font l'objet d'une décision de placement d'office en établissement psychiatrique ou se sont évadés d'un tel établissement, il peut être interdit par l'autorité administrative à tout exploitant d'un service électronique d'aide à la conduite ou à la navigation par géolocalisation de rediffuser au moyen de ce service tout message ou toute indication émis par les utilisateurs de ce service dès lors que cette rediffusion est susceptible de permettre aux autres utilisateurs de se soustraire au contrôle.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/ar ... 2019-12-27

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 25981
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#115 Message par kamoulox » 22 avr. 2021, 12:07

Je l’ai pas vu passer ici mais j’ai lu je sais plus ou que ça y est les véhicules banalisés équipés de caméras sont sur les routes. Elles vont rouler sana cesse et capter votre plaque et vitesse, et vous recevez une jolie amende. Elles vont tourner et vous prendrez importe ou.

Explosion des gilets jaunes phase 2 lancée

Tout est bon pour nous soutirer du pognon

Édit : Le Parisien


Image

sanglier78
Messages : 1581
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#116 Message par sanglier78 » 22 avr. 2021, 12:53

alpha2 a écrit :
22 avr. 2021, 11:37

Les contrôles de vitesse ne sont en aucun cas concernés, ni dans le décret d'application, ni dans l'article L130-11 du code de la route.
PAS ENCORE CONCERNES

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 9439
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#117 Message par crispus » 22 avr. 2021, 12:54

Je ne reteouve plus l'article disant que l'état compte acheter les données de waze & co pour faire circuler les voitures radar là où la majorité des conducteurs dépassent de peu la limite. Il faut bien renvoyer l'ascenseur à E.Philippe.
Le 27 octobre 2020, avec 99,9 % de voix en sa faveur, il intègre le conseil d’administration d’Atos, à l'instar de Thierry Breton, un autre homme politique français de premier plan
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_Philippe

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5502
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#118 Message par alpha2 » 22 avr. 2021, 15:45

Ah bah c'est clair que ces voitures vont tourner au max sur les nationales et grandes départementales à 80 km/h. :lol:

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 9439
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#119 Message par crispus » 22 avr. 2021, 20:00

Le jackpot c'est aux entrées et sorties d'agglo, quand le panneau d'entrée est placé à 2km de la première habitation. Des membres de ma famille pourtant pas du genre rapide, se sont fait choper de cette manière.

Pendant la "phase d'expérimentation" un journaliste (?) dont la mère s'est pris une prune dans ces conditions. Inquiète, elle a payé de suite sans contester. Surpris, Il a tout de même demandé le cliché : la voiture piège circulait en face, encore en zone 50... et flashait à 70 les voitures en approche du panneau, donc en zone 80. :twisted:

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 5577
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#120 Message par krachboom » 22 avr. 2021, 20:03

Osef a écrit :
22 avr. 2021, 09:47
(Ceci ne concerne pas uniquement les voitures thermiques, mais je ne retrouve pas le topic généraliste "bagnoles". Il existe ? J'ai rêvé ?)
Non c'est clair qu'il y était ce topic ! Le titre était du genre "le topic où on parle bagnoles"

Introuvable ! :evil:

ab86
Messages : 1073
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#121 Message par ab86 » 22 avr. 2021, 20:49

crispus a écrit :
22 avr. 2021, 20:00
Le jackpot c'est aux entrées et sorties d'agglo, quand le panneau d'entrée est placé à 2km de la première habitation. Des membres de ma famille pourtant pas du genre rapide, se sont fait choper de cette manière.
C'est la config de pas mal de villages des Landes. des pins à gauche, des pins à droite, une ligne droite de 5 kilomètres, et limité à 50, alors que cela fait une borne qu'on est sorti de l'agglomération... Quand ils ont besoin d'aligner, c'est facile. Pas une personne sur 100 ne respecte les limitations à ces endroits, pas même les donneurs de leçons.
14.11.17.32.44. vivement une grange

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 13313
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#122 Message par moinsdewatt » 23 avr. 2021, 10:35

Honda vise 100% de ventes de véhicules électriques en 2040 sur ses principaux marchés

AFP parue le 23 avr. 2021

Le groupe automobile japonais Honda a annoncé vendredi un objectif de 100% de ventes de véhicules électriques sur ses principaux marchés (Amérique du Nord, Chine et Japon) d'ici 2040, et des investissements colossaux en recherche-développement sur les six prochaines années.

Honda veut porter la part de ses véhicules électriques (fonctionnant avec des batteries électriques ou à l'hydrogène) à 40% d'ici 2030, 80% d'ici 2035 et 100% d'ici 2040 en Amérique du Nord et en Chine, selon un communiqué.

Au Japon, il visera d'abord un niveau de 20% d'ici 2030, avant de les porter à 80% cinq ans plus tard et à 100% d'ici 2040, comme sur ses deux autres principaux marchés mondiaux.

"Ce sont des objectifs ambitieux, et pour les atteindre nous devrons mener un effort collectif sur l'ensemble de notre chaîne de valeur", a déclaré le nouveau directeur général de Honda, Toshihiro Mibe, dont c'était la conférence de presse inaugurale.

Avec Toyota et le sud-coréen Hyundai, Honda est l'un des pionniers mondiaux des véhicules à pile à combustible. Par ailleurs, il est partenaire stratégique dans la recherche-développement avec le géant américain General Motors.

Le numéro deux japonais de l'automobile compte investir environ 5.000 milliards de yens (38 milliards d'euros) dans sa recherche-développement au cours des six prochaines années, "quelles que soient les fluctuations des ventes" du groupe sur la période.
https://www.connaissancedesenergies.org ... hes-210423

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 11761
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#123 Message par Jeffrey » 23 avr. 2021, 12:44

moinsdewatt a écrit :
23 avr. 2021, 10:35
Honda vise 100% de ventes de véhicules électriques en 2040 sur ses principaux marchés

AFP parue le 23 avr. 2021

Le groupe automobile japonais Honda a annoncé vendredi un objectif de 100% de ventes de véhicules électriques sur ses principaux marchés (Amérique du Nord, Chine et Japon) d'ici 2040, et des investissements colossaux en recherche-développement sur les six prochaines années.

Honda veut porter la part de ses véhicules électriques (fonctionnant avec des batteries électriques ou à l'hydrogène) à 40% d'ici 2030, 80% d'ici 2035 et 100% d'ici 2040 en Amérique du Nord et en Chine, selon un communiqué.

Au Japon, il visera d'abord un niveau de 20% d'ici 2030, avant de les porter à 80% cinq ans plus tard et à 100% d'ici 2040, comme sur ses deux autres principaux marchés mondiaux.

"Ce sont des objectifs ambitieux, et pour les atteindre nous devrons mener un effort collectif sur l'ensemble de notre chaîne de valeur", a déclaré le nouveau directeur général de Honda, Toshihiro Mibe, dont c'était la conférence de presse inaugurale.

Avec Toyota et le sud-coréen Hyundai, Honda est l'un des pionniers mondiaux des véhicules à pile à combustible. Par ailleurs, il est partenaire stratégique dans la recherche-développement avec le géant américain General Motors.

Le numéro deux japonais de l'automobile compte investir environ 5.000 milliards de yens (38 milliards d'euros) dans sa recherche-développement au cours des six prochaines années, "quelles que soient les fluctuations des ventes" du groupe sur la période.
https://www.connaissancedesenergies.org ... hes-210423
Bah, tout ça c'est des foutaises. Examinons un instant l'horizon 2030
- En imaginant qu'on revienne 20 ans en arrière en termes du nombre de kilomètres parcourus en France,
- En imaginant qu'on fasse passer la moitié du parc automobile à l'électrique
- il faudrait ouvrir à peu près ouvrir 6 réacteurs nuke en plus pour produire l'électricité nécessaire. :mrgreen:
à dans neuf ans :lol:
Quis custodiet ipsos custodes?

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 13313
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#124 Message par moinsdewatt » 23 avr. 2021, 13:20

Jeffrey a écrit :
23 avr. 2021, 12:44

Bah, tout ça c'est des foutaises.
C'est juste le ressenti du forumeur Jeffrey.

car ailleurs :
Selon RTE, la France pourra alimenter sans problème 15 millions de voitures électriques en 2035

Nathan Mann Usine Nouvelle le 23/05/2019

Selon RTE, gestionnaire du réseau électrique français, la France pourra répondre aux besoins énergétiques de plus de 15 millions de véhicules électriques en 2035 au prix de quelques dispositifs de pilotage simples. Cela pourrait même être une opportunité pour le système électrique .

La généralisation des voitures électriques pose-t-elle un risque pour le réseau électrique français ? Pas vraiment, si on en croit le gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension dans l’hexagone. Alors que seules 31 000 voitures électriques ont été vendues en France en 2018 selon les chiffres de l’AVERE (52 000 en comptant les utilitaires et les véhicules hybrides), RTE publie un rapport rassurant sur les capacités du réseau français à supporter l’électromobilité. Il pourrait supporter plus 15 millions de véhicules électriques sur le réseau en 2035 “sans difficulté majeure“, et en tirer profit si les bonnes directions sont prises.

Une hausse de la consommation modérée

Quel que soit le scénario, RTE estime que la consommation d’énergie liée aux véhicules électriques et hybrides en France ne devrait pas excéder 45 TWh, soit moins de 10% de la consommation française. Et ce avec une projection pourtant en haut de la fourchette : 15,6 millions de voitures hybrides ou rechargeables roulant intensivement sur le bitume français. Une hausse de puissance qui n’est pas anodine (à titre de comparaison, l’EPR de Flamanville doit produire 13 TWh annuellement), mais à laquelle la production française pourra largement répondre selon les prévisions de la dernière programmation pluriannuelle de l'énergie.

Image
Quel que soit le scénario, la consommation électrique des transports terrestres ne représentera qu'une petite partie de la production électrique française [© RTE]

Mais l’étude va plus loin. Partant du constat que l’enjeu des recharges des voitures électriques n’est pas la production globale, mais “l’adéquation à chaque instant entre la puissance soutirée par les véhicules électriques et la puissance produite par le parc de production“ le rapport se concentre sur les manières dont pourra être traité ce second point. Au lieu de jouer seulement sur le nombre de voitures en circulation, RTE s’intéresse aux caractéristiques de celles-ci, à l’utilisation qui en sera faite, ainsi qu’aux manières dont il sera ou non possible de piloter les recharges.

Privilégier le pilotage des recharges

Pour limiter les appels de puissance, particulièrement élevés en début de soirée quand toutes les voitures sont rebranchées de concert, le "pilotage" de la recharge des véhicules est la solution privilégiée. Même un système simple, comme une distinction entre heures pleines et heures creuses, permet d’éviter des demandes de puissance plus élevées que ce que le réseau pourrait fournir à un instant donné.

Comme 85% des recharges s’effectueront sans contraintes de temps et pourront s’étaler au cours de la nuit et de la semaine, la solution est aisée à mettre en œuvre. En moyenne, un véhicule particulier n'est utilisé que 4% du temps, et les trajets quotidiens sont de l’ordre de quelques dizaines de kilomètres, donc les batteries ne s'épuisent pas en un jour. Les courses de longues distances sont elles bien moins nombreuses et ne poseront pas de problème particulier. D’autant qu’à l’exception notable des vacances de Noël, les grands chassés-croisés ont lieu durant les vacances d’été ou les week-ends, soit à des moments où le système énergétique possède des marges abondantes.

Développer le "Vehicle to Grid"

Pour éviter les pics et économiser l’énergie, il sera donc possible de planifier les recharges en fonction des besoins de l’utilisateur, mais aussi de la production. Un bon point pour la synergie entre mobilité électrique et énergies renouvelables : des systèmes de gestion intelligents pouvant profiter de l'électricité produite lors de périodes venteuses ou d’ensoleillement pour recharger les voitures au garage.

Avec des systèmes de "vehicle to grid" (V2G), permettant aux voitures de réinjecter l’électricité que leurs batteries contiennent dans le réseau électrique, un parc électrique important pourrait même réduire les appels de puissance. Mobiliser 20% des batteries des véhicules électriques en 2035 permettrait ainsi de fournir au système électrique une puissance "au moins égale à celle des systèmes de transfert d'énergie par pompage (STEP)" - ces lacs artificiels utilisés comme réserves électriques de dernier recours - et ainsi fournir d'importantes quantités d'électricité lors des pointes de demandes. En cas de vague de froid par exemple.

Produire en France des batteries plus petites

En termes d’émissions de gaz à effet de serre, RTE corrobore les conclusions positives de l’ADEME selon lesquelles les voitures électriques ont de meilleurs résultats que les véhicules thermiques, et bénéficient du mix électrique français très peu carboné. Un constat qui l'engage aussi à préconiser la construction des batteries en France.

Le gestionnaire de l'électricité pointe néanmoins que contrairement à la tendance, développer l'autonomie des batteries peut être inutile pour des usages quotidiens faits de trajets courts, et contreproductif d'un point de vue environnemental. D'autant que la question des impacts environnementaux des batteries dus à l'extraction des matériaux nécessaires à leur construction reste entière, et que le recyclage est encore peu développé. Pour limiter les émissions de dioxyde de carbone, les transports en commun et les mobilités douces restent des solutions très complémentaires au développement de l'électromobilité. De là à dire que l'avenir de la voiture électrique sera le vélo ?
https://www.usinenouvelle.com/article/s ... 35.N846400

Cela dit il en reste pas moins vrai que le parc nucléaire vieillissant demande le lancement sans tarder de nouveaux réacteurs, et on en voit pas le commencement. (sauf l' EPR de Flamanville qui aurait du démarrer depuis longtemps, et qui ne fera que remplacer les capacité de Fessenheim arrêté)

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 11761
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#125 Message par Jeffrey » 23 avr. 2021, 21:36

moinsdewatt a écrit :
23 avr. 2021, 13:20
Jeffrey a écrit :
23 avr. 2021, 12:44

Bah, tout ça c'est des foutaises.
C'est juste le ressenti du forumeur Jeffrey.
Non, c'est un petit calcul d'ordre de grandeur. Je n'ai aucun ressenti, je te l'ai écrit, je m'en fous. Je ne me sens pas concerné.
D'ailleurs, apparemment, RTE fait le même calcul.
moinsdewatt a écrit : car ailleurs :
Selon RTE, la France pourra alimenter sans problème 15 millions de voitures électriques en 2035

Nathan Mann Usine Nouvelle le 23/05/2019

Selon RTE, gestionnaire du réseau électrique français, la France pourra répondre aux besoins énergétiques de plus de 15 millions de véhicules électriques en 2035 au prix de quelques dispositifs de pilotage simples. Cela pourrait même être une opportunité pour le système électrique .

La généralisation des voitures électriques pose-t-elle un risque pour le réseau électrique français ? Pas vraiment, si on en croit le gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension dans l’hexagone. Alors que seules 31 000 voitures électriques ont été vendues en France en 2018 selon les chiffres de l’AVERE (52 000 en comptant les utilitaires et les véhicules hybrides), RTE publie un rapport rassurant sur les capacités du réseau français à supporter l’électromobilité. Il pourrait supporter plus 15 millions de véhicules électriques sur le réseau en 2035 “sans difficulté majeure“, et en tirer profit si les bonnes directions sont prises.

Une hausse de la consommation modérée

Quel que soit le scénario, RTE estime que la consommation d’énergie liée aux véhicules électriques et hybrides en France ne devrait pas excéder 45 TWh, soit moins de 10% de la consommation française. Et ce avec une projection pourtant en haut de la fourchette : 15,6 millions de voitures hybrides ou rechargeables roulant intensivement sur le bitume français. Une hausse de puissance qui n’est pas anodine (à titre de comparaison, l’EPR de Flamanville doit produire 13 TWh annuellement), mais à laquelle la production française pourra largement répondre selon les prévisions de la dernière programmation pluriannuelle de l'énergie.
C'est à peu de choses près ce que j'ai en tête. J'avais calculé que les centrales nuke produisaient environ 400 TWh, et que la consommation énergétique de la moitié des véhicules roulant en 2010 représentait environ 55 TWh. J'ai arrondi à un dixième. Ce qui fait 5 à 6 réacteurs nucléaires puisque il y a 56 réacteurs actuellement en France. C'est exactement ce que j'ai écrit. Sauf que moi, comme je ne travaille pas pour la propagande, ça ne me viendrait pas à l'esprit d'annoncer qu'une seule centrale située à Pétaouchnok pourrait alimenter en électricité l'ensemble du parc automobile situé sur le territoire national.
Je crois qu'il y a un truc qui s'appelle la loi d'Ohm. Peut être que les gens qui travaillent chez RTE (enfin les cadres) ils connaissent pas. Donc je serai (futur, pas conditionnel) curieux de voir le truc à l'oeuvre. Parce qu'en gros, les cinq ou six réacteurs nucléaires, faudra quand même bien les mettre quelque part. :mrgreen:
moinsdewatt a écrit :
Quel que soit le scénario, la consommation électrique des transports terrestres ne représentera qu'une petite partie de la production électrique française [© RTE]
Ouais ouais. C'est comme une gripounette, qui avec 5000 personnes hospitalisées en France provoque une saturation des moyens hospitaliers. Je sens que ça va me faire rire.
moinsdewatt a écrit : Mais l’étude va plus loin. Partant du constat que l’enjeu des recharges des voitures électriques n’est pas la production globale, mais “l’adéquation à chaque instant entre la puissance soutirée par les véhicules électriques et la puissance produite par le parc de production“ le rapport se concentre sur les manières dont pourra être traité ce second point. Au lieu de jouer seulement sur le nombre de voitures en circulation, RTE s’intéresse aux caractéristiques de celles-ci, à l’utilisation qui en sera faite, ainsi qu’aux manières dont il sera ou non possible de piloter les recharges.
c'est ça pour eux aller plus loin ?
C'est marrant. Parce que par exemple, le soir, en rentrant du taf, les gens mettront en route le chauffage de l'appart (électrique puisque maintenant on n'a plus le droit de construire au gaz) + ils mettront la bagnole en charge.
ça me parait très réfléchi tout ça.
moinsdewatt a écrit : Privilégier le pilotage des recharges

Pour limiter les appels de puissance, particulièrement élevés en début de soirée quand toutes les voitures sont rebranchées de concert, le "pilotage" de la recharge des véhicules est la solution privilégiée. Même un système simple, comme une distinction entre heures pleines et heures creuses, permet d’éviter des demandes de puissance plus élevées que ce que le réseau pourrait fournir à un instant donné.

Comme 85% des recharges s’effectueront sans contraintes de temps et pourront s’étaler au cours de la nuit et de la semaine, la solution est aisée à mettre en œuvre. En moyenne, un véhicule particulier n'est utilisé que 4% du temps, et les trajets quotidiens sont de l’ordre de quelques dizaines de kilomètres, donc les batteries ne s'épuisent pas en un jour. Les courses de longues distances sont elles bien moins nombreuses et ne poseront pas de problème particulier. D’autant qu’à l’exception notable des vacances de Noël, les grands chassés-croisés ont lieu durant les vacances d’été ou les week-ends, soit à des moments où le système énergétique possède des marges abondantes.
voui voui
En moyenne, les français roulent 400 km par semaine. ça fait... ah non, ça fait pas :lol: :mrgreen:
ça va être très drôle au moment des déplacements de Noël. Là où il fait en plus froid. Enfin, peut être qu'ils comptent sur le réchauffement climatique ? 8)
Et puis, sans contrainte de temps. Quand on fait 200 bornes avec une électrique, la batterie est vide. Donc on doit recharger 55 KWh. Avec une ptite prise domestique, ça doit prendre... 12 h ? Je vois bien monsieur ou madame Michu commencer à charger la bagnole à 22h30, voire 23h, et la reprendre le lendemain à 7h :lol:
Tout est prévu.
le pire, c'est que j'ai un pote directeur de centrale nuke. Il m'a sorti les mêmes conneries. Comme on discutait à l'apéro et qu'il est pas complètement débile, quand j'ai commencé à poser les chiffres proprement, on a finalement dévié sur un sujet genre "tu pars où pendant les vacances ?"

moinsdewatt a écrit : Développer le "Vehicle to Grid"

Pour éviter les pics et économiser l’énergie, il sera donc possible de planifier les recharges en fonction des besoins de l’utilisateur, mais aussi de la production. Un bon point pour la synergie entre mobilité électrique et énergies renouvelables : des systèmes de gestion intelligents pouvant profiter de l'électricité produite lors de périodes venteuses ou d’ensoleillement pour recharger les voitures au garage.

Avec des systèmes de "vehicle to grid" (V2G), permettant aux voitures de réinjecter l’électricité que leurs batteries contiennent dans le réseau électrique, un parc électrique important pourrait même réduire les appels de puissance. Mobiliser 20% des batteries des véhicules électriques en 2035 permettrait ainsi de fournir au système électrique une puissance "au moins égale à celle des systèmes de transfert d'énergie par pompage (STEP)" - ces lacs artificiels utilisés comme réserves électriques de dernier recours - et ainsi fournir d'importantes quantités d'électricité lors des pointes de demandes. En cas de vague de froid par exemple.

Produire en France des batteries plus petites

En termes d’émissions de gaz à effet de serre, RTE corrobore les conclusions positives de l’ADEME selon lesquelles les voitures électriques ont de meilleurs résultats que les véhicules thermiques, et bénéficient du mix électrique français très peu carboné. Un constat qui l'engage aussi à préconiser la construction des batteries en France.

Le gestionnaire de l'électricité pointe néanmoins que contrairement à la tendance, développer l'autonomie des batteries peut être inutile pour des usages quotidiens faits de trajets courts, et contreproductif d'un point de vue environnemental. D'autant que la question des impacts environnementaux des batteries dus à l'extraction des matériaux nécessaires à leur construction reste entière, et que le recyclage est encore peu développé. Pour limiter les émissions de dioxyde de carbone, les transports en commun et les mobilités douces restent des solutions très complémentaires au développement de l'électromobilité. De là à dire que l'avenir de la voiture électrique sera le vélo ?
https://www.usinenouvelle.com/article/s ... 35.N846400
[/quote]
Voui, on a évoqué tout cela, c'est dans la malette des arguments tous prêts.
Bon, évidemment, quand il m'a dit que la bagnole de monsieur tout le monde pourrait être pompée si monsieur tout le monde prévoir de pas utiliser sa bagnole le lendemain, il y a eu comme un silence. Parce qu'en gros, quand on n'est pas trop couillon, on se demande quelle incitation pourrait conduire quelqu'un à décharger une électricité qu'il a payé une première fois pour charger sa caisse. Mais après on a discuté de nos vacances, c'était cool. 8)
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
dams33
Messages : 313
Enregistré le : 09 mai 2010, 16:04

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#126 Message par dams33 » 26 avr. 2021, 06:26

C est sur que le commercial aura du mal à participer à la smart City.
Toutefois la personne (et il y en a beaucoup)
Qui arrive avec la voiture pleine à son parking (idéalement parking de centre commerciale PV) et qui va rester comme tout les jours de la semaine de (disons 9:00 a 16:00 mini)
Peux être sera elle intéressée moyennant rémunération de décharger sa voiture de 9 à 12 pour ensuite l avoir pleine car recharge PV de 12 à 16.
Par contre y a pas nuke dans la configuration.
Reste à savoir si la capacité nuke en a sous la ceinture et qu il est peut être possible de l utiliser à pleine puissance nuit et jour à partir du moment où nous savons que chaque kw produit sera au pire stocke pour revente dans des batteries, soit à domicile soit dans les voitures.
Et la je ne sais pas, le papier et l Excel c est jolie...
Je sais par contre que la zoe est très agréable à conduire, je reparlerais de l entretien dans x année après m être fait mon idée.
L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente.

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 5634
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#127 Message par m.enfin » 26 avr. 2021, 09:25

moinsdewatt a écrit :
23 avr. 2021, 13:20
car ailleurs :
Selon RTE, la France pourra alimenter sans problème 15 millions de voitures électriques en 2035

Nathan Mann Usine Nouvelle le 23/05/2019

Selon RTE, gestionnaire du réseau électrique français, la France pourra répondre aux besoins énergétiques de plus de 15 millions de véhicules électriques en 2035 au prix de quelques dispositifs de pilotage simples. Cela pourrait même être une opportunité pour le système électrique .
le déploiement de linky a commencé fin 2015, il est loin d'être terminé, et des zones ne sont pas communicantes quand bien même le compteur intelligent est posé et là on nous sort du pilotage fin de recharge de VE ?
l'hypothèse du remplacement de la box murale et la mise à jour du soft de la Zoé (gratos ?) est elle implicite si on veut réellement un truc qui tienne la route sans avoir a demander au conducteur de planifier ses trajets/charges/décharges ?
comme dit Jeffrey, nous frôlons le blackout électrique en hiver tous les ans (merci les pompes à chaleur qu'il faut réchauffer en dessous de 5°), en été, la maintenance du parc de réacteurs nucléaires fragilise le réseau dans les épisodes de canicule (merci la clim), et là, par miracle, quand on sait que les 40 millions de véhicule du parc ont 11 ans d'âge moyen, 15 millions seront raccordable d'ici 14 ans sans qu'il n'y ait un seul problème de production ?
de deux chose l'une, soit on nous ment chaque année par une communication alarmiste (histoire de faire passer d'autres vaccins pilules), soit nous avons une surcapacité de pointe cachée prête a être activée et le problème est déjà pris en compte : des EPR vont pleuvoir à l'horizon fixé
visiblement, plus personne n'apprend de ses erreurs, le pptx du calendrier prévisionnel, le cout, on va voir ce qu'on va voir, nousommezenguerre koikilencoute

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 17894
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#128 Message par Goldorak2 » 26 avr. 2021, 09:29

m.enfin a écrit :
26 avr. 2021, 09:25
comme dit Jeffrey, nous frôlons le blackout électrique en hiver tous les ans (merci les pompes à chaleur qu'il faut réchauffer en dessous de 5°), en été, la maintenance du parc de réacteurs nucléaires fragilise le réseau dans les épisodes de canicule (merci la clim), et là, par miracle, quand on sait que les 40 millions de véhicule du parc ont 11 ans d'âge moyen, 15 millions seront raccordable d'ici 14 ans sans qu'il n'y ait un seul problème de production ?
de deux chose l'une, soit on nous ment chaque année par une communication alarmiste (histoire de faire passer d'autres vaccins pilules), soit nous avons une surcapacité de pointe cachée prête a être activée et le problème est déjà pris en compte : des EPR vont pleuvoir à l'horizon fixé
Soit, troisième hypothèse, ça va être un magnifique plantage et la France va subir des black out électriques réguliers comme un pays du tiers monde mal dirigé.
Les voitures éléctriques vont rester au garage faute de "carburant". Les français vont se cailler avec leur chauffage électrique intermittent et hors de prix. Et on rallumera les cheminées comme au 19ème siècle.
Les écolos, l'UE et les macronnards auront réussi à nous mener à la décroissance.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky, immodium, pazuzu

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 5634
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#129 Message par m.enfin » 26 avr. 2021, 09:39

Goldorak2 a écrit :
26 avr. 2021, 09:29
m.enfin a écrit :
26 avr. 2021, 09:25
comme dit Jeffrey, nous frôlons le blackout électrique en hiver tous les ans (merci les pompes à chaleur qu'il faut réchauffer en dessous de 5°), en été, la maintenance du parc de réacteurs nucléaires fragilise le réseau dans les épisodes de canicule (merci la clim), et là, par miracle, quand on sait que les 40 millions de véhicule du parc ont 11 ans d'âge moyen, 15 millions seront raccordable d'ici 14 ans sans qu'il n'y ait un seul problème de production ?
de deux chose l'une, soit on nous ment chaque année par une communication alarmiste (histoire de faire passer d'autres vaccins pilules), soit nous avons une surcapacité de pointe cachée prête a être activée et le problème est déjà pris en compte : des EPR vont pleuvoir à l'horizon fixé
Soit, troisième hypothèse, ça va être un magnifique plantage et la France va subir des black out électriques réguliers comme un pays du tiers monde mal dirigé.
possible, mais les véhicules électriques n'auront pas grand chose à voir vu la dynamique
ce sera la bonne excuse, celle d'activer une bascule TIPP (le P de pétrolier) entre temps renommée TICPE (le E de énergétique) vers le carburant "électrique", histoire de financer EPR, panneau photovoltaïque, production d'hydrogène, etc. (enfin financer quelques groupes/amis bien positionnés pour faire la blague)

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 9439
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#130 Message par crispus » 26 avr. 2021, 10:42

Goldorak2 a écrit :
26 avr. 2021, 09:29
Et on rallumera les cheminées comme au 19ème siècle.
Impossible, sauf lourde amende. Réchauffement climatique, particules fines, toussa. :twisted:

Expérimentation déjà en cours en Pologne : des drones pistent les pauvres qui manquent de civisme et polluent les bobos. :shock:
https://www.courrierinternational.com/a ... -pollueurs

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 11761
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#131 Message par Jeffrey » 26 avr. 2021, 10:54

De toute manière, le délai de construction et mise en œuvre d’une centrale nucléaire à partir de sa décision de planification est au moins de dix ans. Comme en plus ce n’est pas compatible avec la loi cadre sur la transition énergétique, on peut s’attendre à plus.
Si on voulait simplement sur un plan opérationnel technique (production électrique supérieure à demande en 2035) faire que le transport auto dans treize ans et demi soit assuré par de l’énergie électrique, il faudrait annoncer demain matin l’ouverture de cinq ou six tranches de réacteurs nucléaires.
2035, c’est dans treize ans et 8 mois.
Ce qui va se produire, c’est une réduction drastique des possibilités de déplacement. Une perte de liberté individuelle pour les moins aisés. Aller voir la famille en juillet août pour passer ses vacances au camping sur le littoral girondin ( :wink: ) avec la caravane ou simplement la scenic chargée à bloc avec les gamins à l’arrière, ce sera impossible, parce que la bagnole, une fois qu’elle aura fait 300 bornes, il faudra attendre six heures pour qu’elle recharge. Ça va être marrant les aires d’autoroute le 1 août.
Actuellement, les bobos moralisateurs et les ecolos de service font un travail de fond et d’endormissement. Pour le « bien de la planète », on prend le chemin d’une société où les différences de niveau de vie et surtout de capacité de liberté vont être amplifiées.
Dormez tranquilles bonnes gens, les politiques vous protègent.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 8480
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#132 Message par Sifar » 26 avr. 2021, 11:08

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 10:54
De toute manière, le délai de construction et mise en œuvre d’une centrale nucléaire à partir de sa décision de planification est au moins de dix ans. Comme en plus ce n’est pas compatible avec la loi cadre sur la transition énergétique, on peut s’attendre à plus.
Si on voulait simplement sur un plan opérationnel technique (production électrique supérieure à demande en 2035) faire que le transport auto dans treize ans et demi soit assuré par de l’énergie électrique, il faudrait annoncer demain matin l’ouverture de cinq ou six tranches de réacteurs nucléaires.
2035, c’est dans treize ans et 8 mois.
il faudra aussi penser à tenir compte du temps nécessaire pour former les ingénieurs et techniciens capables de construire et gérer ces centrales nucléaires.
Si la pointe existe toujours ( les futurs ENS et chercheurs ), vous risquez d'être surpris par le niveau des 'seconds rangs.'
En s'y prenant tout de suite, au niveau de la Sixième peut-être, on peut espérer avoir dans 15 ans des gens qui ne tombent pas en pâmoison quand on leur parle de la composée de deux rotations ou de la somme de deux fractions.
Je suis sérieux.
We will fight in the cities! We will fight in the kindergartens and the churches. We will fight behind the civilians! We will fight in the malls and hospitals! We will fight to the last American Dollar! We shall never surrender!

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 11761
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#133 Message par Jeffrey » 26 avr. 2021, 11:14

moinsdewatt a écrit :
23 avr. 2021, 13:20
[
Image
Quel que soit le scénario, la consommation électrique des transports terrestres ne représentera qu'une petite partie de la production électrique française [© RTE]
Tiens, en revenant au post de moinsdewatt, y a pas un truc bizarre sur le graphique ? :mrgreen:
Quis custodiet ipsos custodes?

ab86
Messages : 1073
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#134 Message par ab86 » 26 avr. 2021, 11:17

Sifar a écrit :
26 avr. 2021, 11:08
Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 10:54
De toute manière, le délai de construction et mise en œuvre d’une centrale nucléaire à partir de sa décision de planification est au moins de dix ans. Comme en plus ce n’est pas compatible avec la loi cadre sur la transition énergétique, on peut s’attendre à plus.
Si on voulait simplement sur un plan opérationnel technique (production électrique supérieure à demande en 2035) faire que le transport auto dans treize ans et demi soit assuré par de l’énergie électrique, il faudrait annoncer demain matin l’ouverture de cinq ou six tranches de réacteurs nucléaires.
2035, c’est dans treize ans et 8 mois.
il faudra aussi penser à tenir compte du temps nécessaire pour former les ingénieurs et techniciens capables de construire et gérer ces centrales nucléaires.
Si la pointe existe toujours ( les futurs ENS et chercheurs ), vous risquez d'être surpris par le niveau des 'seconds rangs.'
En s'y prenant tout de suite, au niveau de la Sixième peut-être, on peut espérer avoir dans 15 ans des gens qui ne tombent pas en pâmoison quand on leur parle de la composée de deux rotations ou de la somme de deux fractions.
Je suis sérieux.
Mais non, mais non, l'approche par compétences, et une feuille de calcul qui montre qu'il suffit de diminuer les heures de matière scientifique par semaine pour ne plus avoir besoin d'enseignants dans ces matières, ça va nous sauver !
De toute matière, les maths, la physique, l'informatique, la chimie, ça ne sert à rien, il suffit d'acheter en Chine quand on a besoin d'un truc, les usines et leurs ouvriers, ça pollue, c'est sale, et c'est inculte pour les macronistes.
14.11.17.32.44. vivement une grange

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5959
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Pays des droits du vacciné

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#135 Message par ddv » 26 avr. 2021, 11:35

kamoulox a écrit :
22 avr. 2021, 12:07
Je l’ai pas vu passer ici mais j’ai lu je sais plus ou que ça y est les véhicules banalisés équipés de caméras sont sur les routes. Elles vont rouler sana cesse et capter votre plaque et vitesse, et vous recevez une jolie amende. Elles vont tourner et vous prendrez importe ou.

Explosion des gilets jaunes phase 2 lancée

Tout est bon pour nous soutirer du pognon

Édit : Le Parisien

J'étais en train de me demander: est-ce que ces voiture lisent les panneaux de limitation pour identifier la vitesse limite ? Et dans ce cas, si on peint à la bombe un "90" sur un panneau "80", elle va le prendre en compte ?
Répétez un mensonge suffisamment longtemps, et les gens finiront par le croire.
Joseph Goebbels

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47065
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#136 Message par slash33 » 26 avr. 2021, 11:48

Batteries et métaux rares: l'Europe risque une "double dépendance" vis-à-vis de la Chine (Pdg Eramet)
AFP, le 26/04/2021
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e90029da15
"L'Europe doit faire attention de ne pas se retrouver avec une double dépendance chinoise: à la fois sur l'extraction et sur la raffinerie" des métaux comme le manganèse, le cobalt, le nickel ou le lithium, utilisés dans la fabrication des batteries électriques, a déclaré Mme Bories sur BFM Business
La réalité présentée crûment par les gens de terrain.

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 5634
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#137 Message par m.enfin » 26 avr. 2021, 11:50

ddv a écrit :
26 avr. 2021, 11:35
kamoulox a écrit :
22 avr. 2021, 12:07
Je l’ai pas vu passer ici mais j’ai lu je sais plus ou que ça y est les véhicules banalisés équipés de caméras sont sur les routes. Elles vont rouler sana cesse et capter votre plaque et vitesse, et vous recevez une jolie amende. Elles vont tourner et vous prendrez importe ou.

Explosion des gilets jaunes phase 2 lancée

Tout est bon pour nous soutirer du pognon

Édit : Le Parisien

J'étais en train de me demander: est-ce que ces voiture lisent les panneaux de limitation pour identifier la vitesse limite ? Et dans ce cas, si on peint à la bombe un "90" sur un panneau "80", elle va le prendre en compte ?
a ma connaissance le système se base sur les limitations de vitesse des cartes du GPS embarqué
il y a déjà eu quelques souci en sortie d'agglomération : le véhicule radar avant de passer quitter la zone 50 ou 30 flashouille ceux qui n'ont pas encore la limitation en sens contraire, tolérance zéro, même si la voiture fume (des substances prohibées)

funkymonk
Messages : 497
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#138 Message par funkymonk » 26 avr. 2021, 11:58

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 11:14
moinsdewatt a écrit :
23 avr. 2021, 13:20
[
Image
Quel que soit le scénario, la consommation électrique des transports terrestres ne représentera qu'une petite partie de la production électrique française [© RTE]
Tiens, en revenant au post de moinsdewatt, y a pas un truc bizarre sur le graphique ? :mrgreen:
éclaire nous !
Mois je vois ce que je suppose l'eolien pas légendé, le fait que la conso dépasse de loin la base de ce qui est pilotable (productible vs produit), mais je peut louper autre chose.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47065
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#139 Message par slash33 » 26 avr. 2021, 12:02

La France va élargir ses aides à l'achat aux grands fourgons électriques
Reuters, le 26/04/2021
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 5be85750c6

Plus rien ne l'arrêtera (enfin normalement :mrgreen: )

funkymonk
Messages : 497
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#140 Message par funkymonk » 26 avr. 2021, 12:09

Tiens, ça me fait penser... ça fait plusieurs taxis (ruraux, donc) que je vois rouler en tesla.
Pour avoir discuter avec un gars qui songeait à convertir son énorme Audi, l'autonomie est suffisante et le prix du km et l'entretien sont très favorables.

Par contre, le commercial qui m'a dit avoir fait > 10 000 borne le mois dernier, je vois pas bien comment il gère ça avec une électrique.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 11761
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#141 Message par Jeffrey » 26 avr. 2021, 12:14

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 11:14
moinsdewatt a écrit :
23 avr. 2021, 13:20
[
Image
Quel que soit le scénario, la consommation électrique des transports terrestres ne représentera qu'une petite partie de la production électrique française [© RTE]
Tiens, en revenant au post de moinsdewatt, y a pas un truc bizarre sur le graphique ? :mrgreen:
allez, je vais me quoter et répondre.
La partie gauche du graphique représente les parts d'énergie décarbonée produite en prévision 2035.
1° dans la légende, il n'y a pas de bleu turquoise. C'est ennuyeux, vu que ça représente environ 140TWh sur le graphique.
(Mais c'est pas grave, c'est un graphique produit par RTE pour raconter des comptes/des contes à dormir debout, alors pas la peine d'être rigoureux...)

2° on se dit que c'est l'éolien. Bah oui, ils ont oublié l'éolien dans la légende. Ils sont forts tout de même :mrgreen:

3° le orange ? Le solaire évidemment . ça doit faire à vue de nez dans les 80/90 Twh

On va regarder un peu si ça tient la route ?
L'éolien :
http://www.journal-eolien.org/tout-sur- ... en-france/
depuis 2004, soit 16 ans, l'augmentation du parc éolien est à peu près constant : environ 1,1 TWh par an.
Donc dans 13 ans, ça fait ... 14 ou 15TWh en plus . Ajoutés aux 17 TWh actuels, ça fait ... 32 TWh.
Va manquer des watts pour arriver à 140TWh.

Si on veut coller au graphique prévisionnel, il faudrait à partir d'aujourd'hui augmenter la capacité d'installation d'éoliennes de 800% par an par rapport aux 16 dernières années ( (140-17)/13 /1.1)
Ok

Le solaire :
https://www.les-energies-renouvelables. ... juin-2018/
Depuis 2012, soit 8 ans, l'augmentation du parc solaire est systématiquement inférieur à 1TWh/an.
Soyons généreux, comptons 1TWh/an en plus.
On part aujourd'hui de 10Twh. Ce qui fera donc dans 13 ans ... 23 TWh
Va encore manquer des watts pour arriver à 80 ou 90 TWh sur le graphique.

Si on veut coller au graphique, il faudrait à partir de cette année, augmenter la capacité d'installation solaire par an de 600 % ((90-10)/13 )
Ok ok
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 5634
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#142 Message par m.enfin » 26 avr. 2021, 12:19

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 11:14
moinsdewatt a écrit :
23 avr. 2021, 13:20
[
Image
Quel que soit le scénario, la consommation électrique des transports terrestres ne représentera qu'une petite partie de la production électrique française [© RTE]
Tiens, en revenant au post de moinsdewatt, y a pas un truc bizarre sur le graphique ? :mrgreen:
le nucléaire représente à peine moins des 400 TWh aujourd'hui produits
on est bien à 50% du mix, mais les autres énergies décarbonées ne se substituent pas .. effet rebond, le monde d'après qui disait
et à fond le bio (gaz? l'éolien c'est bio?) et le solaire. allons nous avoir réellement 300 TWh de raccordé en 2035 ?
au moins en hivers nous aurons des moments conviviaux lors des pointes du matin et du soir (lissé par la zoe de papy qui moisi dans l'annexe)

l'autre truc, 20 TWh en rouge sur le graphe de gauche concernant les VE en 2035, a droite cela oscille entre 40 et 60 TWh,
on va dire 50 TWh à partager avec 15 millions de véhicule attendus par Edf soit 3000 et quelques watts sur une année

il est possible que je me sois trompé dans tous les zéros, sinon on va pas rouler beaucoup (entre 12 et 20 kWh/100 km pour un VE), ce qui serait cohérent avec l'analyse de jeffrey

EDIT
zut, le prof a déjà ramassé les copies
Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 12:14
allez, je vais me quoter et répondre.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 11761
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#143 Message par Jeffrey » 26 avr. 2021, 12:25

funkymonk a écrit :
26 avr. 2021, 12:09
Tiens, ça me fait penser... ça fait plusieurs taxis (ruraux, donc) que je vois rouler en tesla.
Pour avoir discuter avec un gars qui songeait à convertir son énorme Audi, l'autonomie est suffisante et le prix du km et l'entretien sont très favorables.

Par contre, le commercial qui m'a dit avoir fait > 10 000 borne le mois dernier, je vois pas bien comment il gère ça avec une électrique.
Facile:
une tesla ça consomme 18 KWh/100 km
il doit donc consommer 1800 KWh. S'il la charge chez lui le soir, avec une borne standard à disons 4 KWh, ça lui prendra 450 h, soit 19 jours de 24h.
S'il est en déplacement... je sais pas.

Autre calcul. 10000 km/mois, ça fait 450 km par jour ouvré.
Le site de Tesla indique qu'on recharge environ 35 km par heure, à condition de pomper 6 KWh (la totalité du contrat de base EDF). Ce qui fait un temps de recharge de 13h par jour.
Ajoutés au temps de déplacement de 450 km, soit en étant généreux de 5 h par jour (90 kmh quand même).
Bon, mais de toute manière, l'autonomie de la Tesla ne permet pas de faire 400 bornes tous les jours.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 5634
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#144 Message par m.enfin » 26 avr. 2021, 12:27

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 12:14
1° dans la légende, il n'y a pas de bleu turquoise. C'est ennuyeux, vu que ça représente environ 140TWh sur le graphique.
(Mais c'est pas grave, c'est un graphique produit par RTE pour raconter des comptes/des contes à dormir debout, alors pas la peine d'être rigoureux...)

2° on se dit que c'est l'éolien. Bah oui, ils ont oublié l'éolien dans la légende. Ils sont forts tout de même :mrgreen:
effectivement, le biogaz est ridicule en haut, du coup l'éolien est énormissime (ce que j'avais pris pour un mix des deux), heureusement le changement climatique s'annonce venteux

funkymonk
Messages : 497
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#145 Message par funkymonk » 26 avr. 2021, 12:33

m.enfin a écrit :
26 avr. 2021, 12:19
l'autre truc, 20 TWh en rouge sur le graphe de gauche concernant les VE en 2035, a droite cela oscille entre 40 et 60 TWh,
on va dire 50 TWh à partager avec 15 millions de véhicule attendus par Edf soit 3000 et quelques kilowatts (?)sur une année

il est possible que je me sois trompé dans tous les zéros, sinon on va pas rouler beaucoup (entre 12 et 20 kWh/100 km pour un VE), ce qui serait cohérent avec l'analyse de jeffrey
50 TWh = 50.10^12 Wh = 50.10^9 KWh , divisé par 15.10^6 VL (parc actuel de VL : 39 millions) = 3 330 kWh/an soit 3,33.10^3 x 100/12= 27 800 km/an, non ?
C'est déjà une bonne moyenne...

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 11761
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#146 Message par Jeffrey » 26 avr. 2021, 12:42

funkymonk a écrit :
26 avr. 2021, 12:33
m.enfin a écrit :
26 avr. 2021, 12:19
l'autre truc, 20 TWh en rouge sur le graphe de gauche concernant les VE en 2035, a droite cela oscille entre 40 et 60 TWh,
on va dire 50 TWh à partager avec 15 millions de véhicule attendus par Edf soit 3000 et quelques kilowatts (?)sur une année

il est possible que je me sois trompé dans tous les zéros, sinon on va pas rouler beaucoup (entre 12 et 20 kWh/100 km pour un VE), ce qui serait cohérent avec l'analyse de jeffrey
50 TWh = 50.10^12 Wh = 50.10^9 KWh , divisé par 15.10^6 VL (parc actuel de VL : 39 millions) = 3 330 kWh/an soit 3,33.10^3 x 100/12= 27 800 km/an, non ?
C'est déjà une bonne moyenne...
c'est le calcul que j'ai fait plus haut dans le fil :
- la consommation moyenne d'un VE est de 17KWh (pas 12)
- 19 millions de Vh = la moitié du parc
en repartant de 50 TWh, le même calcul aboutit à 15000 km/an, ce qui est l'ordre de grandeur de l'usage moyen des voitures actuellement.
J'avais pris une hypothèse plus modeste : 40 TWh, soit 20% de marge.
Ce qui compte, c'est l'ordre de grandeur.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 5634
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#147 Message par m.enfin » 26 avr. 2021, 12:44

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 12:25
Bon, mais de toute manière, l'autonomie de la Tesla ne permet pas de faire 400 bornes tous les jours.
il y a quand même 100 kWh de chimie là-dedans, puis le taxi il est pas en spéciale au monte-carlo
d'autant qu'avec un appoint à l'aéroport ou via des super chargeurs en ville, si de plus en plus de taxi s'équipent en VE, c'est qu'il doit y avoir moyen de se faire plus de blé (sans oublier les réduc à l'achat et une revente facilité)

funkymonk
Messages : 497
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#148 Message par funkymonk » 26 avr. 2021, 12:44

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 12:42
funkymonk a écrit :
26 avr. 2021, 12:33
m.enfin a écrit :
26 avr. 2021, 12:19
l'autre truc, 20 TWh en rouge sur le graphe de gauche concernant les VE en 2035, a droite cela oscille entre 40 et 60 TWh,
on va dire 50 TWh à partager avec 15 millions de véhicule attendus par Edf soit 3000 et quelques kilowatts (?)sur une année

il est possible que je me sois trompé dans tous les zéros, sinon on va pas rouler beaucoup (entre 12 et 20 kWh/100 km pour un VE), ce qui serait cohérent avec l'analyse de jeffrey
50 TWh = 50.10^12 Wh = 50.10^9 KWh , divisé par 15.10^6 VL (parc actuel de VL : 39 millions) = 3 330 kWh/an soit 3,33.10^3 x 100/12= 27 800 km/an, non ?
C'est déjà une bonne moyenne...
c'est le calcul que j'ai fait plus haut dans le fil :
- la consommation moyenne d'un VE est de 17KWh (pas 12)
- 19 millions de Vh = la moitié du parc
en repartant de 50 TWh, le même calcul aboutit à 15000 km/an, ce qui est l'ordre de grandeur de l'usage moyen des voitures actuellement.
J'avais pris une hypothèse plus modeste : 40 TWh, soit 20% de marge.
Ce qui compte, c'est l'ordre de grandeur.
Mon calcul se voulait "optimiste", en effet. On tombe peu ou prou d'accord.

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 5634
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#149 Message par m.enfin » 26 avr. 2021, 12:55

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 10:54
Ce qui va se produire, c’est une réduction drastique des possibilités de déplacement.
D'où la nécessité de réduire la vitesse sur autoroute, l'optimum vitesse/distance doit bien être quelque part autour de 80km/h :mrgreen:

pdf sur le VE - Culture Sciences de l’Ingénieur / ens paris saclay
État de l’art et perspectives des batteries de voitures électriques
quelques chiffres également sur le lithium
Le Lithium pour les nuls
Jeffrey a écrit :Une perte de liberté individuelle pour les moins aisés. Aller voir la famille en juillet août pour passer ses vacances au camping sur le littoral girondin ( :wink: ) avec la caravane ou simplement la scenic chargée à bloc avec les gamins à l’arrière, ce sera impossible, parce que la bagnole, une fois qu’elle aura fait 300 bornes, il faudra attendre six heures pour qu’elle recharge. Ça va être marrant les aires d’autoroute le 1 août.
les campings non plus ne sont pas taillés pour la recharge des VE, enfin, en charge rapide, un branchement classique sur la prise de courant permet selon tesla d'avoir entre 13 et 18 km d'autonomie par heure de charge, couplé au fait que tout le monde fait ca en rentrant de la plage, la encore, on va avoir quelques coupures, et de courant, et sur l'itinéraire de visite du lendemain :roll:
heureusement, je pourrais aller au grand crohot en vélo et sans avoir a me taper la A10 au mois de juillet ou aout 8)

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 17894
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Le crépuscule des voitures thermiques

#150 Message par Goldorak2 » 26 avr. 2021, 13:00

Jeffrey a écrit :
26 avr. 2021, 10:54
Ce qui va se produire, c’est une réduction drastique des possibilités de déplacement. Une perte de liberté individuelle pour les moins aisés. Aller voir la famille en juillet août pour passer ses vacances au camping sur le littoral girondin ( :wink: ) avec la caravane ou simplement la scenic chargée à bloc avec les gamins à l’arrière, ce sera impossible, parce que la bagnole, une fois qu’elle aura fait 300 bornes, il faudra attendre six heures pour qu’elle recharge. Ça va être marrant les aires d’autoroute le 1 août.
Quel manque de foi !
Il suffira, solution des bobos qui passent à l’électrique pour leur usage quotidien, de louer un scénic thermique pour les 15 jours de vacances sur le littoral. Comment ça il n'y en aura pas de véhicule thermique à louer pour tout le monde au mois d'aout ou à Noël ? Il suffira d'étaler les vacances d'été de mai à octobre et étaler Noel de novembre à avril !
Et pareil pour le chauffage. Les gens n'auront qu'à allumer leur chauffage électrique en été, pas en hiver où la production électrique solaire stagne.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky, immodium, pazuzu