Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Ben92
-++
-++
Messages : 4907
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#1 Message par Ben92 » 09 sept. 2021, 10:41

Le détail des chiffes avec graphes :
Conférence de presse Notaires du Grand Paris Jeudi 9 septembre 2021
L'analyse :
Communiqué de presse 9 septembre 2021
Les incertitudes liées à la sortie de la crise sanitaire n’empêchent pas le marché immobilier résidentiel de résister. Dans la continuité des mois précédents, la demande est restée soutenue et les volumes de ventes élevés au 2e trimestre 2021, 13% au-dessus de la moyenne des 2es trimestres de ces 10 dernières années. Les moteurs de l’activité n’ont pas changé. La crise sanitaire et le télétravail continuent de recentrer les ménages sur leur logement, à la recherche de davantage de qualité de vie et de sécurité, dans un contexte encore fluctuant. Les taux des crédits immobiliers, toujours très attractifs, poussent à la concrétisation des projets d’achat.

Au 2ème trimestre 2021, la hausse annuelle des prix de vente s’est modérée en Ile-de-France, autour de 2% pour les appartements et 5% pour les maisons. Ce ralentissement pourrait n’être que provisoire. Seul le marché de la Capitale, un peu moins dynamique, conserverait des prix légèrement orientés à la baisse par rapport à octobre 2020. Cette érosion annuelle du prix à Paris ne doit cependant pas masquer une légère reprise depuis le mois de juin.

D’ici la fin de l’année, les perspectives semblent encore bien orientées. A plus long terme, on ne peut s’empêcher de redouter les conséquences éventuelles de la fin des politiques monétaires et budgétaires expansionnistes actuellement à l’œuvre.
Dans Paris, depuis un an, les prix ont fait une pause et oscillent dans une fourchette comprise entre 10 600 € et 10 800 €. Au 2e trimestre 2021, le prix au m² ressort à 10 650 €, à un niveau équivalent à celui qui était observé un an auparavant (-0,2%).

Dans le détail, les prix ont atteint un sommet en novembre 2020 (10 860 € le m²) puis se sont légèrement érodés pendant 6 mois, cédant au total 260 € et 2,4% par rapport au point culminant. Depuis le point bas de mai 2021 (10 600 € le m²) et au fil des mois, les prix sont désormais très légèrement orientés à la hausse, confirmant les atouts et la capacité d’attraction dont dispose malgré tout la Capitale.

On attend un prix au m² de 10 770 € en octobre 2021 qui s’approcherait de nouveau (à 90€ près) du record de prix atteint en novembre 2020. Cependant, par rapport à octobre 2020, le prix dans la Capitale reculerait de 0,8%.

Pour le reste de l’Ile-de-France, la situation est très différente avec une prolongation de la tendance haussière, même si la hausse des prix a été plus modérée au printemps.

La maison, toujours très demandée, affiche toujours les hausses de prix les plus importantes de la région (+5,1% en un an) au 2e trimestre 2021, en très léger ralentissement par rapport aux hausses annuelles précédentes (6,8% au 4e trimestre 2020 et 7,3% au 1er trimestre 2021). Mais dès l’automne, la hausse annuelle des prix pourrait de nouveau s’accentuer (7% en octobre 2021).

En un an, le prix des appartements a augmenté d’environ 4% en Petite comme en Grande Couronne au 2e trimestre 2021. La hausse annuelle des prix s’accentuerait à l’horizon d’octobre en Grande Couronne (+5,9%) et ralentirait encore en Petite Couronne (+3,3%).
Bon voilà c'est fini, la baisse à paris est de l'histoire ancienne. Les 11000€ pour bientôt.
Quant au reste de l'IDF, vers l'infini et au-delà !
On vit une époque formidable.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#2 Message par kamoulox » 09 sept. 2021, 10:52

Et oui, on a de la compassion pour ceux qui ne pourront revendre pour plus grand…

Ladyday
Messages : 226
Enregistré le : 06 sept. 2008, 13:04

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#3 Message par Ladyday » 09 sept. 2021, 10:58

Epoque formidable je sais pas, mais intéressante en tout cas.

Paris est toujours flat voire en légère baisse tandis que la grande couronne augmente. Quand on pense que les prix stratosphériques parisiens ont été possibles en grande partie grâce à l'espoir de plus value et à l'effet valeur refuge, je m'interroge sur l'impact que cela va avoir sur les acheteurs et le marché parisiens.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12067
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#4 Message par Vincent92 » 09 sept. 2021, 12:50

Ladyday a écrit :
09 sept. 2021, 10:58
Epoque formidable je sais pas, mais intéressante en tout cas.

Paris est toujours flat voire en légère baisse tandis que la grande couronne augmente. Quand on pense que les prix stratosphériques parisiens ont été possibles en grande partie grâce à l'espoir de plus value et à l'effet valeur refuge, je m'interroge sur l'impact que cela va avoir sur les acheteurs et le marché parisiens.
Le fait qu'on pense que l'immobilier augmente à long terme et que c'est une valeur refuge joue.
Même si je pense que c'est la demande qui est le premier moteur/responsable des prix. C'est d'ailleurs pour cette raison que les prix ont évolué différemment depuis la covid. Les envies/besoins ayant légèrement évolué avec une partie de la demande qui s'est reportée sur d'autres marchés.
Modifié en dernier par Vincent92 le 09 sept. 2021, 13:03, modifié 1 fois.

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 831
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#5 Message par IMMOLOLO » 09 sept. 2021, 13:00

Tu devrais écrire un bouquin :D

Ben92
-++
-++
Messages : 4907
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#6 Message par Ben92 » 09 sept. 2021, 13:10

Ladyday a écrit :
09 sept. 2021, 10:58
Quand on pense que les prix stratosphériques parisiens ont été possibles en grande partie grâce à l'espoir de plus value et à l'effet valeur refuge, je m'interroge sur l'impact que cela va avoir sur les acheteurs et le marché parisiens.
Justement, le fait que Paris n'est baissé que de 2.4% depuis le point culminant de 2020 malgré les forts vents contraires (confinements et couvre-feu à répétition, disparation de la "vie parisienne", mort du tourisme, envie d'espace et de verdure, télétravail, etc) prouve la valeur refuge de la pierre parisienne. Et ça remonte, puisque la baisse depuis le point culminant n'est plus que de 0.8% désormais.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32394
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#7 Message par Gpzzzz » 09 sept. 2021, 13:14

Ben92 a écrit :
09 sept. 2021, 13:10
Ladyday a écrit :
09 sept. 2021, 10:58
Quand on pense que les prix stratosphériques parisiens ont été possibles en grande partie grâce à l'espoir de plus value et à l'effet valeur refuge, je m'interroge sur l'impact que cela va avoir sur les acheteurs et le marché parisiens.
Justement, le fait que Paris n'est baissé que de 2.4% depuis le point culminant de 2020 malgré les forts vents contraires (confinements et couvre-feu à répétition, disparation de la "vie parisienne", mort du tourisme, envie d'espace et de verdure, télétravail, etc) prouve la valeur refuge de la pierre parisienne. Et ça remonte, puisque la baisse depuis le point culminant n'est plus que de 0.8% désormais.
La comparaison des prix de vente au m2 n'est pas indiciel il me semble. ta théorie de fin de la baisse n'est pas valable car il est logique que les chiffres T2 et T3 remonte par rapport au T4 et T1 qui sont les trimestres hivernaux, comme chaque année en fait..
ce qui compte c'est le trend sur plusieurs années.
Ici on voit que les prix de la saison haute 2021 sont plus bas qu'en 2020, il est largement possible que ceux de cet hiver soit aussi en dessous de ceux de l'hiver dernier !

Ben92
-++
-++
Messages : 4907
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#8 Message par Ben92 » 09 sept. 2021, 13:18

Gpzzzz a écrit :
09 sept. 2021, 13:14
La comparaison des prix de vente au m2 n'est pas indiciel il me semble.
donc logique que les chiffres T2 et T3 remonte par rapport au T4 et T1, comme chaque année en fait.. ce qui compte c'est le trend sur plusieurs années.
Ici on voit que prix de la saison haute 2021 sont plus bas qu'en 2020, il est largement possible que ceux de cet hiver soit aussi en dessous de ceux de l'hiver dernier !
Le point culminant était novembre 2020 à 10860€/m², et il est prévu un retour à 10770€ en octobre 2021 d'après les promesses de vente de l'été. On a donc bien une comparaison sur un an glissant (à un mois près) qui permet de s'affranchir de la saisonnalité. Oui c'est possible que les prix de cet hiver soient ~1% plus bas que ceux de l'hiver denier. Quel krach ! 8)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32394
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#9 Message par Gpzzzz » 09 sept. 2021, 13:30

Ben92 a écrit :
09 sept. 2021, 13:18
Gpzzzz a écrit :
09 sept. 2021, 13:14
La comparaison des prix de vente au m2 n'est pas indiciel il me semble.
donc logique que les chiffres T2 et T3 remonte par rapport au T4 et T1, comme chaque année en fait.. ce qui compte c'est le trend sur plusieurs années.
Ici on voit que prix de la saison haute 2021 sont plus bas qu'en 2020, il est largement possible que ceux de cet hiver soit aussi en dessous de ceux de l'hiver dernier !
Le point culminant était novembre 2020 à 10860€/m², et il est prévu un retour à 10770€ en octobre 2021 d'après les promesses de vente de l'été. On a donc bien une comparaison sur un an glissant (à un mois près) qui permet de s'affranchir de la saisonnalité. Oui c'est possible que les prix de cet hiver soient ~1% plus bas que ceux de l'hiver denier. Quel krach ! 8)
Ton post laisse penser que la baisse est dernière nous car les prix remontent..
je rappelle juste qu'il faut aussi tenir compte de la saisonnalité. la baisse trimestriel des prix au m2 n'est jamais linéaire.. pour cela il faut utiliser l'indice INSEE CSV. donc comme tu dis si l'hiver prochain on est 1% en dessous de l'hiver dernier, c'est que le marché continue de chuter (malgré le rebond lié à la saisonnalité cet été)..

Ben92
-++
-++
Messages : 4907
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#10 Message par Ben92 » 09 sept. 2021, 13:43

Gpzzzz a écrit :
09 sept. 2021, 13:30
Ton post laisse penser que la baisse est dernière nous car les prix remontent..
je rappelle juste qu'il faut aussi tenir compte de la saisonnalité. la baisse trimestriel des prix au m2 n'est jamais linéaire.. pour cela il faut utiliser l'indice INSEE CSV. donc comme tu dis si l'hiver prochain on est 1% en dessous de l'hiver dernier, c'est que le marché continue de chuter (malgré le rebond lié à la saisonnalité cet été)..
Et bien justement su un petit encart à droite en page 12 du rapport ils parlent de l'évolution CVS sur 3 mois en octobre 2021. On est à +1.1% brut et à +0.8% CVS. Ca ne change pas grand chose. Donc tu vois le marché n'est pas du tout en train de chuter. (La variation CVS sur un an glissant n'est pas donnée parce qu'elle n'a pas de sens évidemment).

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11692
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#11 Message par optimus maximus » 09 sept. 2021, 14:12

Le marché immobilier ne tient que parce qu'on a ouvert les vannes de l'endettement (pubic, ménages, entreprises). Sans ça, on aurait connu une très forte correction. Les vannes devront être refermées, parce qu'il y a des risques inflationnistes marqués, voire stagflationniste. Et ça ne devrait pas être bon pour le marché immobilier.

Ben92
-++
-++
Messages : 4907
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#12 Message par Ben92 » 09 sept. 2021, 15:21

optimus maximus a écrit :
09 sept. 2021, 14:12
Le marché immobilier ne tient que parce qu'on a ouvert les vannes de l'endettement (pubic, ménages, entreprises). Sans ça, on aurait connu une très forte correction.
Le marché immobilier fait mieux que tenir : en (très) gros, ça stagne à Paris, fait +5 à 10% en IDF hors Paris et province.
Que la hausse eut été moins forte sans la monnaie hélicoptère, oui probablement. Forte correction, pas jusque là.
optimus maximus a écrit :
09 sept. 2021, 14:12
Les vannes devront être refermées, parce qu'il y a des risques inflationnistes marqués, voire stagflationniste. Et ça ne devrait pas être bon pour le marché immobilier.
Les vannes sont déjà presque refermées sauf pour certains secteurs particuliers. Ca n'empêche pas l'économie de redémarrer fortement. Il y aura de l'inflation, c'est comme ça, car il faudra bien passer à la caisse pour tout cet argent distribué grâce à l'endettement. Qui dit inflation dit augmentation de tous les actifs.

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#13 Message par _lavocre31_ » 09 sept. 2021, 18:31

Ben92 a écrit :
09 sept. 2021, 15:21
optimus maximus a écrit :
09 sept. 2021, 14:12
Le marché immobilier ne tient que parce qu'on a ouvert les vannes de l'endettement (pubic, ménages, entreprises). Sans ça, on aurait connu une très forte correction.
Le marché immobilier fait mieux que tenir : en (très) gros, ça stagne à Paris, fait +5 à 10% en IDF hors Paris et province.
Que la hausse eut été moins forte sans la monnaie hélicoptère, oui probablement. Forte correction, pas jusque là.
optimus maximus a écrit :
09 sept. 2021, 14:12
Les vannes devront être refermées, parce qu'il y a des risques inflationnistes marqués, voire stagflationniste. Et ça ne devrait pas être bon pour le marché immobilier.
Les vannes sont déjà presque refermées sauf pour certains secteurs particuliers. Ca n'empêche pas l'économie de redémarrer fortement. Il y aura de l'inflation, c'est comme ça, car il faudra bien passer à la caisse pour tout cet argent distribué grâce à l'endettement. Qui dit inflation dit augmentation de tous les actifs.
Le quoi qu'il en coute se termine, j'attends 3 à 6 mois pour en voir l'impact.
Et en avril ne te découvre pas d'une seule promesse de vote.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24332
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#14 Message par lecriminel » 09 sept. 2021, 18:35

Ben92 a écrit :
09 sept. 2021, 15:21
Qui dit inflation dit augmentation de tous les actifs.
augmentation en monnaie courante (constat sans intérêt), stable en monnaie constante.
C'est la baisse des taux qui augmente leur valeur.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#15 Message par _lavocre31_ » 09 sept. 2021, 19:32

Immobilier en Ile-de-France : les prix des maisons flambent, et ça va s’accélérer
https://www.capital.fr/immobilier/immob ... er-1413917
Pour l'instant j'ai quand même l'impression que les appartements n'ont plus la cote.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44542
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#16 Message par slash33 » 09 sept. 2021, 19:37

J'aimerais bien qu'ils m'expliquent pourquoi les chiffres des années passées du communiqué de presse ne correspondent en aucun cas aux publications passées:

https://paris.notaires.fr/sites/default ... 2020_0.pdf
https://paris.notaires.fr/sites/default ... 2_2019.pdf

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32394
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#17 Message par Gpzzzz » 09 sept. 2021, 19:40

slash33 a écrit :
09 sept. 2021, 19:37
J'aimerais bien qu'ils m'expliquent pourquoi les chiffres des années passées du communiqué de presse ne correspondent en aucun cas aux publications passées:

https://paris.notaires.fr/sites/default ... 2020_0.pdf
https://paris.notaires.fr/sites/default ... 2_2019.pdf
Parce qu'ils sont réévalués 2fois avant de devenir définitif
.. tjrs dans le même sens si tu vois ce que je veux dire ! :|

jobserve75
Messages : 1273
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#18 Message par jobserve75 » 10 sept. 2021, 12:33

Sans vouloir me la ramener, j’avais prédit ce phénomène de bulle dans l’immobilier et dans les actifs financiers.
Certains sur ce forum me raillaient et prédisaient tout le contraire en avançant des arguments tout-à-fait fondés au demeurant.
Mais le bazooka monétaire produit de tels effets.

Cette flambée immobilière ne concerne pas uniquement l’Ile-de-France (où elle est assez modérée) mais tous les pays ayant usé du bazooka monétaire.
Paris est restée stable en raison de puissants vents contraires. Mais au sein de cette stabilité, des variations sont néanmoins constatées en plus ou en moins entre les quartiers et entre le type de logements. En gros, les studios et 2P n’ont pas trop souffert dans le 12ème par exemple, à l’inverse des T4-T5 du 20ème.
Mais la dichotomie entre Paris et sa banlieue ne durera qu’un temps et d’ailleurs, le m2 moyen repart en hausse.

Autre phénomène que j’avais prédit : un retour en force de l’inflation.
En septembre, elle est de 3% dans la zone euro et plus aux states. Certains diront qu’elle n’est que conjoncturelle (flambée de l’énergie…). Je n’en suis pas si sûr avec la pénurie d’offre et bientôt le plein emploi pour certaines catégories de postes.

Ben92
-++
-++
Messages : 4907
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#19 Message par Ben92 » 10 sept. 2021, 13:33

jobserve75 a écrit :
10 sept. 2021, 12:33
Sans vouloir me la ramener, j’avais prédit ce phénomène de bulle dans l’immobilier et dans les actifs financiers.
Certains sur ce forum me raillaient et prédisaient tout le contraire en avançant des arguments tout-à-fait fondés au demeurant.
Mais le bazooka monétaire produit de tels effets.

Cette flambée immobilière ne concerne pas uniquement l’Ile-de-France (où elle est assez modérée) mais tous les pays ayant usé du bazooka monétaire.
Paris est restée stable en raison de puissants vents contraires. Mais au sein de cette stabilité, des variations sont néanmoins constatées en plus ou en moins entre les quartiers et entre le type de logements. En gros, les studios et 2P n’ont pas trop souffert dans le 12ème par exemple, à l’inverse des T4-T5 du 20ème.
Mais la dichotomie entre Paris et sa banlieue ne durera qu’un temps et d’ailleurs, le m2 moyen repart en hausse.

Autre phénomène que j’avais prédit : un retour en force de l’inflation.
En septembre, elle est de 3% dans la zone euro et plus aux states. Certains diront qu’elle n’est que conjoncturelle (flambée de l’énergie…). Je n’en suis pas si sûr avec la pénurie d’offre et bientôt le plein emploi pour certaines catégories de postes.
+1000
Et tu n'es pas le seul à le penser loin delà. La seule évocation du mot "inflation" fait flipper tous ceux qui ont du pognon.
Et comme par ailleurs les taux sont encore très bas, pas mal de péquins entendent profiter de l'aubaine en investissant dans l'immobilier locatif.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#20 Message par kamoulox » 10 sept. 2021, 13:38

On est pas au Venezuela un peu d’inflation ne va tuer personne

J’ai vu la bas +250% entre janvier et mai :shock:

Alors nous avec quelques % tout va bien

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 831
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#21 Message par IMMOLOLO » 10 sept. 2021, 14:20

Et d'ailleurs c'est bien connu dans le business Cash is King

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24332
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#22 Message par lecriminel » 10 sept. 2021, 14:25

Ben92 a écrit :
10 sept. 2021, 13:33
La seule évocation du mot "inflation" fait flipper tous ceux qui ont du pognon.
au contraire, les bénéficiaires de PV théorigues (réduite à néant inflation comprise) ont le bonheur inconscient.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 16507
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#23 Message par Suricate » 10 sept. 2021, 14:41

jobserve75 a écrit :
10 sept. 2021, 12:33
J’avais prédit ce phénomène de bulle dans l’immobilier et dans les actifs financiers.

[...]

Autre phénomène que j’avais prédit : un retour en force de l’inflation.
Tu aurais le prochain vainqueur de la Champions League ? C'est pour un ami. :mrgreen:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#24 Message par kamoulox » 10 sept. 2021, 15:47

Suricate a écrit :
10 sept. 2021, 14:41
jobserve75 a écrit :
10 sept. 2021, 12:33
J’avais prédit ce phénomène de bulle dans l’immobilier et dans les actifs financiers.

[...]

Autre phénomène que j’avais prédit : un retour en force de l’inflation.
Tu aurais le prochain vainqueur de la Champions League ? C'est pour un ami. :mrgreen:
Paris

Non jdeconne

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44542
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#25 Message par slash33 » 10 sept. 2021, 18:11

Ben92 a écrit :
10 sept. 2021, 13:33
Et tu n'es pas le seul à le penser loin delà. La seule évocation du mot "inflation" fait flipper tous ceux qui ont du pognon.
Et comme par ailleurs les taux sont encore très bas, pas mal de péquins entendent profiter de l'aubaine en investissant dans l'immobilier locatif.
Tu as retenu quoi concrètement de cette parution? Moi ça se résume à: "bon en fait on est dans un marché au volume stagnant. En effet ce sont juste les volumes d'avant crise. Ajouter à cela qu'on est sur un très faible taux de renouvellement des propriétaires. Autrement dit c'est un marché captif. Peu d'élus, de la comm. et surtout beaucoup de vent."

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#26 Message par _lavocre31_ » 10 sept. 2021, 19:48

Ben92 a écrit :
10 sept. 2021, 13:33
jobserve75 a écrit :
10 sept. 2021, 12:33
Sans vouloir me la ramener, j’avais prédit ce phénomène de bulle dans l’immobilier et dans les actifs financiers.
Certains sur ce forum me raillaient et prédisaient tout le contraire en avançant des arguments tout-à-fait fondés au demeurant.
Mais le bazooka monétaire produit de tels effets.

Cette flambée immobilière ne concerne pas uniquement l’Ile-de-France (où elle est assez modérée) mais tous les pays ayant usé du bazooka monétaire.
Paris est restée stable en raison de puissants vents contraires. Mais au sein de cette stabilité, des variations sont néanmoins constatées en plus ou en moins entre les quartiers et entre le type de logements. En gros, les studios et 2P n’ont pas trop souffert dans le 12ème par exemple, à l’inverse des T4-T5 du 20ème.
Mais la dichotomie entre Paris et sa banlieue ne durera qu’un temps et d’ailleurs, le m2 moyen repart en hausse.

Autre phénomène que j’avais prédit : un retour en force de l’inflation.
En septembre, elle est de 3% dans la zone euro et plus aux states. Certains diront qu’elle n’est que conjoncturelle (flambée de l’énergie…). Je n’en suis pas si sûr avec la pénurie d’offre et bientôt le plein emploi pour certaines catégories de postes.
+1000
Et tu n'es pas le seul à le penser loin delà. La seule évocation du mot "inflation" fait flipper tous ceux qui ont du pognon.
Et comme par ailleurs les taux sont encore très bas, pas mal de péquins entendent profiter de l'aubaine en investissant dans l'immobilier locatif.
Pas moi car je le calque à tout va juste au cas ou un virus viendrait écourter mon passage sur terre.
(mais il y a tant de manière de partir sans le vouloir...)

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#27 Message par _lavocre31_ » 10 sept. 2021, 19:49

IMMOLOLO a écrit :
10 sept. 2021, 14:20
Et d'ailleurs c'est bien connu dans le business Cash is King
Aujourd'hui plus qu'avant: donne un pourboire de seulement 5 euros dans un bon restaurant sans prétentions, et tu vas comprendre.

jobserve75
Messages : 1273
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#28 Message par jobserve75 » 11 sept. 2021, 00:18

Suricate a écrit :
10 sept. 2021, 14:41
jobserve75 a écrit :
10 sept. 2021, 12:33
J’avais prédit ce phénomène de bulle dans l’immobilier et dans les actifs financiers.

[...]

Autre phénomène que j’avais prédit : un retour en force de l’inflation.
Tu aurais le prochain vainqueur de la Champions League ? C'est pour un ami. :mrgreen:
Désolé, je n’aime pas trop le sport à la télé et encore moins le foot.

Je n’ai pas les pouvoirs de Nostradamus mais j’ai simplement repris des théories économiques que certains ont avancées et dans lesquelles je croyais.
C’était pour moi une évidence que les 1850 milliards injectés de la BCE combinés à une réduction de l’offre allait se matérialiser dans des bulles et de l’inflation;

jobserve75
Messages : 1273
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#29 Message par jobserve75 » 11 sept. 2021, 00:21

slash33 a écrit :
10 sept. 2021, 18:11
Ben92 a écrit :
10 sept. 2021, 13:33
Et tu n'es pas le seul à le penser loin delà. La seule évocation du mot "inflation" fait flipper tous ceux qui ont du pognon.
Et comme par ailleurs les taux sont encore très bas, pas mal de péquins entendent profiter de l'aubaine en investissant dans l'immobilier locatif.
Tu as retenu quoi concrètement de cette parution? Moi ça se résume à: "bon en fait on est dans un marché au volume stagnant. En effet ce sont juste les volumes d'avant crise. Ajouter à cela qu'on est sur un très faible taux de renouvellement des propriétaires. Autrement dit c'est un marché captif. Peu d'élus, de la comm. et surtout beaucoup de vent."
Oui, tu as raison. Ce sont des volumes d’avant crise quoique un peu plus haut et selon leurs dires limités par l’offre. Mais ces volumes sont dans les plus hauts de ces 20 dernières années.
Et certains chiffres en province explosent sensiblement.

Donc, pour moi, il y a un vrai engouement pour l’achat générant de belles bulles. Quand éclateront-elles par contre?

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 34053
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#30 Message par ignatius » 11 sept. 2021, 06:33

Suricate a écrit :
10 sept. 2021, 14:41
jobserve75 a écrit :
10 sept. 2021, 12:33
J’avais prédit ce phénomène de bulle dans l’immobilier et dans les actifs financiers.

[...]

Autre phénomène que j’avais prédit : un retour en force de l’inflation.
Tu aurais le prochain vainqueur de la Champions League ? C'est pour un ami. :mrgreen:
Tu n avais pas prédit un risque d éclatement de la zone euro et un taux de chômage à 17 %?
Mais je confonds peut être avec un autre forumeur.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#31 Message par kamoulox » 11 sept. 2021, 08:03

jobserve75 a écrit :
11 sept. 2021, 00:21
slash33 a écrit :
10 sept. 2021, 18:11
Ben92 a écrit :
10 sept. 2021, 13:33
Et tu n'es pas le seul à le penser loin delà. La seule évocation du mot "inflation" fait flipper tous ceux qui ont du pognon.
Et comme par ailleurs les taux sont encore très bas, pas mal de péquins entendent profiter de l'aubaine en investissant dans l'immobilier locatif.
Tu as retenu quoi concrètement de cette parution? Moi ça se résume à: "bon en fait on est dans un marché au volume stagnant. En effet ce sont juste les volumes d'avant crise. Ajouter à cela qu'on est sur un très faible taux de renouvellement des propriétaires. Autrement dit c'est un marché captif. Peu d'élus, de la comm. et surtout beaucoup de vent."
Oui, tu as raison. Ce sont des volumes d’avant crise quoique un peu plus haut et selon leurs dires limités par l’offre. Mais ces volumes sont dans les plus hauts de ces 20 dernières années.
Et certains chiffres en province explosent sensiblement.

Donc, pour moi, il y a un vrai engouement pour l’achat générant de belles bulles. Quand éclateront-elles par contre?
Jamais. Car on s’est tous planté. Il n’y a pas de bulle en France.

Il y a une redistribution des cartes à l’échelle nationale accentuée par le télétravail mais pas que.
Bien sûr dans la presse la bien-pensance fait qu’on dira toujours que ceux qui quittent les grandes villes c’est pour une maison, de la verdure et lié aux télétravail, mais personne ne dit que c’est aussi lié à la violence grandissante suite à l’arrivée d’ingénieurs nucléaires sans papiers. Quand tu vois des villes faire des augmentations de prix sur un an à 2 chiffres c’est impressionnant.
Le phénomène va continuer car il est européen, du moins en Europe de l’ouest. Ce n’est pas juste une tendance française l’exode urbain. Même si je n’aime pas ce mot exode qui est exagéré, je vois ça plutôt comme un ruissellement humain, le periurbain a de magnifiques jours devant lui.

Ben92
-++
-++
Messages : 4907
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#32 Message par Ben92 » 11 sept. 2021, 08:48

kamoulox a écrit :
11 sept. 2021, 08:03
Il y a une redistribution des cartes à l’échelle nationale accentuée par le télétravail mais pas que.
Bien sûr dans la presse la bien-pensance fait qu’on dira toujours que ceux qui quittent les grandes villes c’est pour une maison, de la verdure et lié aux télétravail, mais personne ne dit que c’est aussi lié à la violence grandissante suite à l’arrivée d’ingénieurs nucléaires sans papiers. Quand tu vois des villes faire des augmentations de prix sur un an à 2 chiffres c’est impressionnant.
C'est vrai, bizarrement le télétravail n'a fait pas monter les prix à Creil, pourtant c'est pas cher et a une demi-heure de train de Paris. :D
J'ai lu que les prix a Angers ont fait +16% en un an. Ca ne m'étonne pas.
Ca ne date pas de la crise sanitaire, et si l'ouest de la France, la Bretagne, la façade atlantique sont si attractives ce n'est pas pour ce le surf ou le pêche aux crabes. C'est parce que ces régions sont encore relativement préservées de l'invasion. Mais ça ne durera pas, Nantes et Rennes sont déjà presque au "niveau" d'invasion des autres métropoles (hors Marseille of course :D ).
C'est vrai aussi a l'échelle de l'île de France. Les villes assez loin de Paris mais relativement préservées ont pas mal augmenté, moins qu'en province cependant.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#33 Message par kamoulox » 11 sept. 2021, 08:53

Oui mais en île de France même assez loin de paris les prix restent plus élevés qu’en province de base.

Un parisien qui arrive dans une ville à 1500 du m2 les prix vont exploser par ex à 2000 (c’est combien à la base Angers?)

Alors que en idf si c’est déjà 2500 peut être ça montera pareil en valeur mais moins en % vu que ça part de plus haut

J’ai aucune certitude je le sens comme ça.

La majorité de ceux qui se barrent de paris vont en idf et pas en Bretagne

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24332
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#34 Message par lecriminel » 11 sept. 2021, 09:06

ignatius a écrit :
11 sept. 2021, 06:33
Tu n avais pas prédit un risque d éclatement de la zone euro et un taux de chômage à 17 %?
si le fait de catégoriser n'était pas suffisant pour décrédibiliser les chiffres officiels, tu verras ici quelques méthodes supplémentaires pour atteindre le bon chiffre.
https://www.politologue.com/chomage/
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

jobserve75
Messages : 1273
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#35 Message par jobserve75 » 11 sept. 2021, 15:54

ignatius a écrit :
11 sept. 2021, 06:33
Suricate a écrit :
10 sept. 2021, 14:41
jobserve75 a écrit :
10 sept. 2021, 12:33
J’avais prédit ce phénomène de bulle dans l’immobilier et dans les actifs financiers.

[...]

Autre phénomène que j’avais prédit : un retour en force de l’inflation.
Tu aurais le prochain vainqueur de la Champions League ? C'est pour un ami. :mrgreen:
Tu n avais pas prédit un risque d éclatement de la zone euro et un taux de chômage à 17 %?
Mais je confonds peut être avec un autre forumeur.
Exact. Tu as bonne mémoire.
Au début de la crise sanitaire, je pensais que les pays de la zone euro allaient se déchirer. Je ne pensais pas que les pays du Nord allait faire preuve de solidarité vis-à-vis des pays du Sud. Quand on voit le pataquès que cela avait fait il y a 10 ans avec les PIGS et notamment la Grèce, je m’étais dit que c’était foutu.
Mais avec la mutualisation des dettes, l’adoption d’un plan de relance européen avec pour principaux bénéficiaires les pays du Sud et surtout la levée de certains verrous dans le rachat de dettes souveraines, ça a tenu et j’ai revu ma position.
Sincèrement, au début, je ne pensais pas que toutes ces mesures allaient être adoptées. Pour tout te dire, je pensais même que mes OPCI de mon AV allaient s’effondrer. Je me suis empressé de les vendre et j’ai souhaité sécuriser les fonds à l’étranger (en déclarant bien sûr). J’avais aussi moyennement confiance dans le système bancaire européen.

Mais j’ai revu ma position avec l’adoption de ces mesures. Mais j’étais aussi convaincu que cela allait entraîner des effets sur la création de bulles. J’en ai donc profité pour acheter 2 appartements mais en nue-propriété pour éviter d’augmenter mon IFI.

Cela dit, jamais la BCE ne parviendra à apurer son bilan et elle pourrait très bien effacer les 2 lignes de son actif et de son passif, ce qui officialiserait le recours à la planche à billets.
Je crois donc à une inflation qui impactera l’ensemble des pays de la zone euro mais avec des ajustements de salaires différenciés selon leur richesse et leur niveau d’endettement. Les pays du Nord augmenteront les salaires (pas beaucoup en France) mais pas ceux du Sud. D’ailleurs, je pense que les SMICS espagnol et portugais ont trop augmenté ces derniers temps au regard de l’attractivité de ces pays.

Te concernant, on pourra assister à un dégel du point d’indice mais très mesuré et il ne suivra pas l’inflation.

Mais entendons-nous bien. Je ne crois pas à une inflation de 10%, mais 2 à 4%; Sur 10 ans, c’est beaucoup en cumulé. Cela permettra d’éponger une partie des dettes créées au détriment des épargnants et d’ajuster les salaires en zone euro au regard de la productivité de ces pays.
Modifié en dernier par jobserve75 le 11 sept. 2021, 16:04, modifié 1 fois.

jobserve75
Messages : 1273
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#36 Message par jobserve75 » 11 sept. 2021, 16:01

En parlant de point d’indice, je fais une digression sur un autre sujet.
J’ai rencontré un ami d’enfance au parcours brillant (science po, Ena…) et qui est cadre dirigeant dans ton administration.
En raison notamment (mais pas que) d’une baisse relative des salaires des fonctionnaires, les concours n’attiraient plus et en 25 ans, le nombre de candidats se présentant chaque année aux concours de la fonction publique de l’Etat a été divisé par 3 en passant de 600000 à 200000;
Il m’a dit peiner à recruter des cadres de valeur et la licence ne sera plus exigée pour présenter un concours de cadre À afin d’attirer des candidats.

Même son de cloche d’un ami directeur d’hôpital. Le concours de directeur n’attire plus et encore moins celui de cadre A payés 1700€/mois en sortie d’école. Du coup, lui, il recrute des cadres À contractuels à 2300 minimum mais ayant 3 ou 4 ans d’expérience.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#37 Message par kamoulox » 11 sept. 2021, 16:17

Rassure moi c’est en net les montants annoncés?

jobserve75
Messages : 1273
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#38 Message par jobserve75 » 11 sept. 2021, 16:39

kamoulox a écrit :
11 sept. 2021, 16:17
Rassure moi c’est en net les montants annoncés?
Oui en net mais avant PAS.

Donc, tu imagines bien qu’un attaché (bac + 5), s’il a fait des études qui tiennent la route, peut trouver mieux ailleurs.

Mais le secteur privé recrute aussi beaucoup plus qu’il y a 25 ans. Les postes de cadres proposés chaque année était de 70000 au milieu des 90s’; on atteindrait les 300000 désormais. Donc, même avec plus d’étudiants formés à Bac+5, on ne parvient pas à satisfaire la demande dans des grands centres urbains.

Autre phénomène cité par mon ami d’enfance : auparavant, on rentrait dans la fonction publique pour la vie. Désormais, beaucoup de jeunes de moins de 35 ans démissionne et empoche au passage une prime de départ. Cette prime avait été instaurée initialement pour « dégraisser » la fonction publique.

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#39 Message par _lavocre31_ » 11 sept. 2021, 20:25

jobserve75 a écrit :
11 sept. 2021, 16:39
kamoulox a écrit :
11 sept. 2021, 16:17
Rassure moi c’est en net les montants annoncés?
Oui en net mais avant PAS.

Donc, tu imagines bien qu’un attaché (bac + 5), s’il a fait des études qui tiennent la route, peut trouver mieux ailleurs.

Mais le secteur privé recrute aussi beaucoup plus qu’il y a 25 ans. Les postes de cadres proposés chaque année était de 70000 au milieu des 90s’; on atteindrait les 300000 désormais. Donc, même avec plus d’étudiants formés à Bac+5, on ne parvient pas à satisfaire la demande dans des grands centres urbains.

Autre phénomène cité par mon ami d’enfance : auparavant, on rentrait dans la fonction publique pour la vie. Désormais, beaucoup de jeunes de moins de 35 ans démissionne et empoche au passage une prime de départ. Cette prime avait été instaurée initialement pour « dégraisser » la fonction publique.
Je confirme: difficile de trouver un technique jeune qui tient la route aujourd’hui.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 34053
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#40 Message par ignatius » 11 sept. 2021, 20:45

jobserve75 a écrit :
11 sept. 2021, 16:01
En parlant de point d’indice, je fais une digression sur un autre sujet.
J’ai rencontré un ami d’enfance au parcours brillant (science po, Ena…) et qui est cadre dirigeant dans ton administration.
En raison notamment (mais pas que) d’une baisse relative des salaires des fonctionnaires, les concours n’attiraient plus et en 25 ans, le nombre de candidats se présentant chaque année aux concours de la fonction publique de l’Etat a été divisé par 3 en passant de 600000 à 200000;
Il m’a dit peiner à recruter des cadres de valeur et la licence ne sera plus exigée pour présenter un concours de cadre À afin d’attirer des candidats.

Même son de cloche d’un ami directeur d’hôpital. Le concours de directeur n’attire plus et encore moins celui de cadre A payés 1700€/mois en sortie d’école. Du coup, lui, il recrute des cadres À contractuels à 2300 minimum mais ayant 3 ou 4 ans d’expérience.
On recrute aussi beaucoup de contractuels.
3 à 4 fois plus qu'avant.
Le concours A n'est plus très sélectif.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#41 Message par _lavocre31_ » 11 sept. 2021, 20:49

ignatius a écrit :
11 sept. 2021, 20:45
jobserve75 a écrit :
11 sept. 2021, 16:01
En parlant de point d’indice, je fais une digression sur un autre sujet.
J’ai rencontré un ami d’enfance au parcours brillant (science po, Ena…) et qui est cadre dirigeant dans ton administration.
En raison notamment (mais pas que) d’une baisse relative des salaires des fonctionnaires, les concours n’attiraient plus et en 25 ans, le nombre de candidats se présentant chaque année aux concours de la fonction publique de l’Etat a été divisé par 3 en passant de 600000 à 200000;
Il m’a dit peiner à recruter des cadres de valeur et la licence ne sera plus exigée pour présenter un concours de cadre À afin d’attirer des candidats.

Même son de cloche d’un ami directeur d’hôpital. Le concours de directeur n’attire plus et encore moins celui de cadre A payés 1700€/mois en sortie d’école. Du coup, lui, il recrute des cadres À contractuels à 2300 minimum mais ayant 3 ou 4 ans d’expérience.
On recrute aussi beaucoup de contractuels.
3 à 4 fois plus qu'avant.
Le concours A n'est plus très sélectif.
J'ai un fils qui a une licence d'histoire.
Il peut venir chez vous?
Le pire c'est qu'il a un bon niveau d'anglais si ça sert encore...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#42 Message par kamoulox » 11 sept. 2021, 20:51

jobserve75 a écrit :
11 sept. 2021, 16:39
kamoulox a écrit :
11 sept. 2021, 16:17
Rassure moi c’est en net les montants annoncés?
Oui en net mais avant PAS.

Donc, tu imagines bien qu’un attaché (bac + 5), s’il a fait des études qui tiennent la route, peut trouver mieux ailleurs.

Mais le secteur privé recrute aussi beaucoup plus qu’il y a 25 ans. Les postes de cadres proposés chaque année était de 70000 au milieu des 90s’; on atteindrait les 300000 désormais. Donc, même avec plus d’étudiants formés à Bac+5, on ne parvient pas à satisfaire la demande dans des grands centres urbains.

Autre phénomène cité par mon ami d’enfance : auparavant, on rentrait dans la fonction publique pour la vie. Désormais, beaucoup de jeunes de moins de 35 ans démissionne et empoche au passage une prime de départ. Cette prime avait été instaurée initialement pour « dégraisser » la fonction publique.
Ok j’ignorais pour la prime. Merci pour la précision. C’est vraiment pas lourd pour des bac +5

Bon après il y a les avantages du fonctionnaire qu’ils faut prendre en compte. Ou alors s’ils veulent gagner plus et prendre du risque partie dans le privé.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#43 Message par kamoulox » 11 sept. 2021, 21:00

lavocre31 a écrit :
11 sept. 2021, 20:49
ignatius a écrit :
11 sept. 2021, 20:45
jobserve75 a écrit :
11 sept. 2021, 16:01
En parlant de point d’indice, je fais une digression sur un autre sujet.
J’ai rencontré un ami d’enfance au parcours brillant (science po, Ena…) et qui est cadre dirigeant dans ton administration.
En raison notamment (mais pas que) d’une baisse relative des salaires des fonctionnaires, les concours n’attiraient plus et en 25 ans, le nombre de candidats se présentant chaque année aux concours de la fonction publique de l’Etat a été divisé par 3 en passant de 600000 à 200000;
Il m’a dit peiner à recruter des cadres de valeur et la licence ne sera plus exigée pour présenter un concours de cadre À afin d’attirer des candidats.

Même son de cloche d’un ami directeur d’hôpital. Le concours de directeur n’attire plus et encore moins celui de cadre A payés 1700€/mois en sortie d’école. Du coup, lui, il recrute des cadres À contractuels à 2300 minimum mais ayant 3 ou 4 ans d’expérience.
On recrute aussi beaucoup de contractuels.
3 à 4 fois plus qu'avant.
Le concours A n'est plus très sélectif.
J'ai un fils qui a une licence d'histoire.
Il peut venir chez vous?
Le pire c'est qu'il a un bon niveau d'anglais si ça sert encore...
Il peut être bibliothécaire ou passer les concours pour faire prof.

J’ai un ami de longue date qui a claqué un bore out violent. Il a demandé à passer à 80% ça a été refusé. Il a bien passé des concours, réussi pour monter en grade et en salaire. Il n’a pas trouvé de poste après x années. Il est bon à repasser. Du coup il taff dans une médiathèque de 'Mot2Cambronne' au milieu de cassos à 50km de chez lui car il ne trouve pas de poste intéressant. Et là il n’a plus le courage de repasser des concours

C’est le genre de personne à prendre 0 risque dans sa vie. Quitte à avoir une vdm. Il ne quittera jamais la FP

Sinon l’anglais ne sert à rien. Sauf à haut niveau, anglais technique lu et parlé tout les jours. N’importe quel bac +5 doit parler Correctement anglais. (Sauf en France mais passons) Perso ma femme sur paris à été prise pour le russe, l’allemand, un peu pour le néerlandais et… le français. L’anglais viens après, c’est un petit plus quoi..
Des russophones parlant anglais c’est courant. Mais tout ça réuni non. Elle a des collègues d’Amérique latine aussi qui parlent français couramment et anglais aussi.

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#44 Message par _lavocre31_ » 11 sept. 2021, 21:06

kamoulox a écrit :
11 sept. 2021, 21:00
lavocre31 a écrit :
11 sept. 2021, 20:49
ignatius a écrit :
11 sept. 2021, 20:45
jobserve75 a écrit :
11 sept. 2021, 16:01
En parlant de point d’indice, je fais une digression sur un autre sujet.
J’ai rencontré un ami d’enfance au parcours brillant (science po, Ena…) et qui est cadre dirigeant dans ton administration.
En raison notamment (mais pas que) d’une baisse relative des salaires des fonctionnaires, les concours n’attiraient plus et en 25 ans, le nombre de candidats se présentant chaque année aux concours de la fonction publique de l’Etat a été divisé par 3 en passant de 600000 à 200000;
Il m’a dit peiner à recruter des cadres de valeur et la licence ne sera plus exigée pour présenter un concours de cadre À afin d’attirer des candidats.

Même son de cloche d’un ami directeur d’hôpital. Le concours de directeur n’attire plus et encore moins celui de cadre A payés 1700€/mois en sortie d’école. Du coup, lui, il recrute des cadres À contractuels à 2300 minimum mais ayant 3 ou 4 ans d’expérience.
On recrute aussi beaucoup de contractuels.
3 à 4 fois plus qu'avant.
Le concours A n'est plus très sélectif.
J'ai un fils qui a une licence d'histoire.
Il peut venir chez vous?
Le pire c'est qu'il a un bon niveau d'anglais si ça sert encore...
Il peut être bibliothécaire ou passer les concours pour faire prof.

J’ai un ami de longue date qui a claqué un bore out violent. Il a demandé à passer à 80% ça a été refusé. Il a bien passé des concours, réussi pour monter en grade et en salaire. Il n’a pas trouvé de poste après x années. Il est bon à repasser. Du coup il taff dans une médiathèque de 'Mot2Cambronne' au milieu de cassos à 50km de chez lui car il ne trouve pas de poste intéressant. Et là il n’a plus le courage de repasser des concours

C’est le genre de personne à prendre 0 risque dans sa vie. Quitte à avoir une vdm. Il ne quittera jamais la FP

Sinon l’anglais ne sert à rien. Sauf à haut niveau, anglais technique lu et parlé tout les jours. N’importe quel bac +5 doit parler Correctement anglais. (Sauf en France mais passons) Perso ma femme sur paris à été prise pour le russe, l’allemand, un peu pour le néerlandais et… le français. L’anglais viens après, c’est un petit plus quoi..
Des russophones parlant anglais c’est courant. Mais tout ça réuni non. Elle a des collègues d’Amérique latine aussi qui parlent français couramment et anglais aussi.
Je m'en doutais un peu.
Mais ça montre juste à quel point la vie est devenue difficile aujourd’hui.
Alors les prix délirants de l'immo qui pourra encore les payer ?
Modifié en dernier par _lavocre31_ le 11 sept. 2021, 23:08, modifié 1 fois.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#45 Message par kamoulox » 11 sept. 2021, 21:19

J’ai oublié de précisé qu’il a une licence d’histoire il est calé mais ça ne sert… à rien. Il a voulu faire un truc qui lui plaisait à la fac sans se renseigner si c’était bouché. Certains avec lui on fait prof pour les meilleurs, ou par dépit. D’autres sont vendeurs a celio ou dans le genre. C’est pas méchant mais quand tu as fait une licence d’histoire c’est triste. Je pense que c’est ça qui le freine de partir. Au moins là il est fonctionnaire.

De lui même ou il est on peut diviser par 2 le personnel vu le travail… il fait le taff de 3 personnes en plus pour éviter de retourner en bore out

Ça passe sa journée à papoter et à la machine à café

Ou à être en arrêt ou absent parce que le petit il a fait caca mou

Il peut pas blairer ses collègues du coup il est un peu seul dans son coin. Seul son supérieur a tout fait pour qu’il puisse évoluer mais il n’y a rien. Y’a beaucoup de pistonnage

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 34053
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#46 Message par ignatius » 11 sept. 2021, 22:49

lavocre31 a écrit :
11 sept. 2021, 20:49
J'ai un fils qui a une licence d'histoire.
Il peut venir chez vous?
Le pire c'est qu'il a un bon niveau d'anglais si ça sert encore...
Il peut tenter mais un concours ça se prépare.
Il peut passer par un IPAG ou s'il est plutôt pas mauvais par un IEP pour préparer les concours A.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#47 Message par _lavocre31_ » 11 sept. 2021, 23:10

kamoulox a écrit :
11 sept. 2021, 21:19
J’ai oublié de précisé qu’il a une licence d’histoire il est calé mais ça ne sert… à rien. Il a voulu faire un truc qui lui plaisait à la fac sans se renseigner si c’était bouché. Certains avec lui on fait prof pour les meilleurs, ou par dépit. D’autres sont vendeurs a celio ou dans le genre. C’est pas méchant mais quand tu as fait une licence d’histoire c’est triste. Je pense que c’est ça qui le freine de partir. Au moins là il est fonctionnaire.

De lui même ou il est on peut diviser par 2 le personnel vu le travail… il fait le taff de 3 personnes en plus pour éviter de retourner en bore out

Ça passe sa journée à papoter et à la machine à café

Ou à être en arrêt ou absent parce que le petit il a fait caca mou

Il peut pas blairer ses collègues du coup il est un peu seul dans son coin. Seul son supérieur a tout fait pour qu’il puisse évoluer mais il n’y a rien. Y’a beaucoup de pistonnage
Merci ce fut constructif.
Pas grave, il participera au côté constructif lui aussi: je peux payer pour...
Modifié en dernier par _lavocre31_ le 11 sept. 2021, 23:14, modifié 1 fois.

_lavocre31_
Messages : 791
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#48 Message par _lavocre31_ » 11 sept. 2021, 23:12

ignatius a écrit :
11 sept. 2021, 22:49
lavocre31 a écrit :
11 sept. 2021, 20:49
J'ai un fils qui a une licence d'histoire.
Il peut venir chez vous?
Le pire c'est qu'il a un bon niveau d'anglais si ça sert encore...
Il peut tenter mais un concours ça se prépare.
Il peut passer par un IPAG ou s'il est plutôt pas mauvais par un IEP pour préparer les concours A.
Il a essayé mais à la dernière minute ils ont changé les règles grace à Covid.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23946
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#49 Message par kamoulox » 12 sept. 2021, 00:21

ignatius a écrit :
11 sept. 2021, 22:49
lavocre31 a écrit :
11 sept. 2021, 20:49
J'ai un fils qui a une licence d'histoire.
Il peut venir chez vous?
Le pire c'est qu'il a un bon niveau d'anglais si ça sert encore...
Il peut tenter mais un concours ça se prépare.
Il peut passer par un IPAG ou s'il est plutôt pas mauvais par un IEP pour préparer les concours A.
Mon pote a eu le concours À. Pas de poste. Case départ sans toucher 20000 euros

Quanx tu as ça comme diplôme (histoire) c’est mega bouché derrière. Un homme intelligent, cassé et sans fibre entrepreneuriale ou carriériste. Maintenant il veut glander le plus possible chez lui. Pour arriver le moins cassé possible à la retraite. 37 ans.

Merveilleux

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 34053
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Notaires de Paris - Conférence de presse du 09/09/2021

#50 Message par ignatius » 12 sept. 2021, 06:56

kamoulox a écrit :
12 sept. 2021, 00:21
ignatius a écrit :
11 sept. 2021, 22:49
lavocre31 a écrit :
11 sept. 2021, 20:49
J'ai un fils qui a une licence d'histoire.
Il peut venir chez vous?
Le pire c'est qu'il a un bon niveau d'anglais si ça sert encore...
Il peut tenter mais un concours ça se prépare.
Il peut passer par un IPAG ou s'il est plutôt pas mauvais par un IEP pour préparer les concours A.
Mon pote a eu le concours À. Pas de poste. Case départ sans toucher 20000 euros

Quanx tu as ça comme diplôme (histoire) c’est mega bouché derrière. Un homme intelligent, cassé et sans fibre entrepreneuriale ou carriériste. Maintenant il veut glander le plus possible chez lui. Pour arriver le moins cassé possible à la retraite. 37 ans.

Merveilleux
Impossible pour la fonction publique d'état.
C'est un concours de la territoriale qu'il a dû avoir.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal