Tendances du marché immobilier début 2023

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 14801
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1051 Message par optimus maximus » 30 mai 2023, 09:19

Romario a écrit :
30 mai 2023, 09:01
Immobilier: baisse des prix dans l'ancien au T1, inédite depuis 2015 (Notaires-Insee)
lefigaro.fr
Les prix de l'immobilier ancien ont reculé de 0,2% au 1er trimestre
Sur un an, les prix ont augmenté de 2,7%, une très nette décélération par rapport à fin 2022 (4,6%), notamment portée par les maisons. Celles-ci continuent de progresser plus vite que les appartements (+3,1% contre +2,2%)
sur le seul premier trimestre 2023, la tendance s'est inversée: le prix des maisons baisse plus que celui des appartements (-0,3% contre -0,1%)
Les prix sur un an sont désormais en baisse en Ile-de-France (-0,6%), alors qu'ils progressent encore en province (+3,9%)
Le nombre de transactions sur 12 mois est estimé à 1,07 million, en net recul par rapport au trimestre précédent (1,12 million) mais toujours très au-dessus de la moyenne historique.
La baisse en glissement annuel dépasserait en juillet les 5% pour Paris et sa petite couronne. Avec une baisse de 6,3% pour les Hauts-de-Seine. (publication des Notaires du Grand Paris)
https://notairesdugrandparis.fr/fr/pres ... -mars-2023

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8579
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1052 Message par Romario » 30 mai 2023, 09:36

Même si la tendance semble être la même sur la plupart des indices, et même si'l y a des effets de timing, il y a de fortes variations dans ceux-ci.
Entre les chiffres de l'observatoire du crédit, ceux de la BDF, ceux de l'INSEE, ceux des notaires, ceux des notaires de Paris, tout n'est pas cohérent.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 14801
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1053 Message par optimus maximus » 30 mai 2023, 09:45

Romario a écrit :
30 mai 2023, 09:36
Même si la tendance semble être la même sur la plupart des indices, et même si'l y a des effets de timing, il y a de fortes variations dans ceux-ci.
Entre les chiffres de l'observatoire du crédit, ceux de la BDF, ceux de l'INSEE, ceux des notaires, ceux des notaires de Paris, tout n'est pas cohérent.
Les Notaires tiennent compte des transactions sans crédit. C'est au moins 15% du marché. Et ça devrait augmenter ces prochains temps.
L'insee et les notaires doivent être en phase mais les Notaires font des focus territoriaux plus poussés.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8579
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1054 Message par Romario » 30 mai 2023, 10:01

optimus maximus a écrit :
30 mai 2023, 09:45
Romario a écrit :
30 mai 2023, 09:36
Même si la tendance semble être la même sur la plupart des indices, et même si'l y a des effets de timing, il y a de fortes variations dans ceux-ci.
Entre les chiffres de l'observatoire du crédit, ceux de la BDF, ceux de l'INSEE, ceux des notaires, ceux des notaires de Paris, tout n'est pas cohérent.
Les Notaires tiennent compte des transactions sans crédit. C'est au moins 15% du marché. Et ça devrait augmenter ces prochains temps.
Mettons que 15% des transactions se faisaient sans crédit, et que ces transactions augmentent, disons de 20%.
Les 85% restant subissant une baisse de 40%, ont devrait observer un repli des transactions d'au moins 30%
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 14801
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1055 Message par optimus maximus » 30 mai 2023, 10:25

Romario a écrit :
30 mai 2023, 10:01
optimus maximus a écrit :
30 mai 2023, 09:45
Romario a écrit :
30 mai 2023, 09:36
Même si la tendance semble être la même sur la plupart des indices, et même si'l y a des effets de timing, il y a de fortes variations dans ceux-ci.
Entre les chiffres de l'observatoire du crédit, ceux de la BDF, ceux de l'INSEE, ceux des notaires, ceux des notaires de Paris, tout n'est pas cohérent.
Les Notaires tiennent compte des transactions sans crédit. C'est au moins 15% du marché. Et ça devrait augmenter ces prochains temps.
Mettons que 15% des transactions se faisaient sans crédit, et que ces transactions augmentent, disons de 20%.
Les 85% restant subissant une baisse de 40%, ont devrait observer un repli des transactions d'au moins 30%
On peut imaginer que la baisse des prix déclenche parmi ceux qui ont plein de cash la décision d'acheter.
Pour un bien proposé à 200 000 euros, une personne qui propose 180 000 en disposant du cash a plus de chance de convaincre le vendeur que celui qui est obligé d'acheter à crédit.
Les arbitrages peuvent changer avec la hausse des taux parmi certains acquéreurs détenteurs de beaucoup de cash et qui n'hésitaient pas à s'endetter à taux très bas auparavant.
Peut-être qu'on va se maintenir à 900 000 ventes au lieu de 1,2 million de vente car on sera passé de 200 000 à 250 000 ventes sans crédit. Mais on passerait de 1M de ventes adossées à des crédits à 650 000 ventes.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 6839
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1056 Message par alexlyon » 30 mai 2023, 11:15

https://tnova.fr/economie-social/logeme ... ant-mieux/
Leur rapport sur l'immo est téléchargeable en bas de page.

Pour mémoire, Terra Nova fait partie de ceux qui ont fait Macron.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Terra_Nova_(think_tank)

https://www.valeursactuelles.com/societ ... pro-macron

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 15855
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1057 Message par WolfgangK » 30 mai 2023, 14:16

Retour d'expérience anecdotique sur le locatif en France profonde.
Parmi les apparts en location (ou en tentative de location :roll: ), il y a un 150m² plus dépendances loué dans les 550€ par mois.
La gestionnaire de l'agence ayant la gestion locative a fait l'augmentation réglementaire, mais le locataire a demandé de ne pas la faire.
La gestionnaire conseille de ne pas la faire car ce serait difficile de retrouver un locataire, alors j'ai suivi son conseil.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

DIGOU
-+
-+
Messages : 2033
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1058 Message par DIGOU » 30 mai 2023, 15:01

WolfgangK a écrit :
30 mai 2023, 14:16
Retour d'expérience anecdotique sur le locatif en France profonde.
Parmi les apparts en location (ou en tentative de location :roll: ), il y a un 150m² plus dépendances loué dans les 550€ par mois.
La gestionnaire de l'agence ayant la gestion locative a fait l'augmentation réglementaire, mais le locataire a demandé de ne pas la faire.
La gestionnaire conseille de ne pas la faire car ce serait difficile de retrouver un locataire, alors j'ai suivi son conseil.
Un bien classé F?

Avatar du membre
lemiamat13
Messages : 826
Enregistré le : 01 juil. 2010, 07:54
Localisation : Fribourg (Suisse)

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1059 Message par lemiamat13 » 30 mai 2023, 15:31

DIGOU a écrit :
30 mai 2023, 15:01
WolfgangK a écrit :
30 mai 2023, 14:16
Retour d'expérience anecdotique sur le locatif en France profonde.
Parmi les apparts en location (ou en tentative de location :roll: ), il y a un 150m² plus dépendances loué dans les 550€ par mois.
La gestionnaire de l'agence ayant la gestion locative a fait l'augmentation réglementaire, mais le locataire a demandé de ne pas la faire.
La gestionnaire conseille de ne pas la faire car ce serait difficile de retrouver un locataire, alors j'ai suivi son conseil.
Un bien classé F?
N'est il pas possible qu'un locataire en place puisse faire du chantage au logement F lorsque ceux ci seront interdits à la relocation ?
"L'État c'est un ténia qui se fait passer pour un rémora"
-Pajala-

Qqun_de_Passage
Messages : 1234
Enregistré le : 23 janv. 2020, 17:07

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1060 Message par Qqun_de_Passage » 30 mai 2023, 16:34

L’idée est astucieuse mais en ce moment pour faire ce chantage faut avoir la possibilité de louer ailleurs.
Or plus que jamais, en ce moment, mieux vaut tenir que courir.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8579
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1061 Message par Romario » 30 mai 2023, 17:24

L'info de la baisse des prix de ce matin est reprise un peu de partout.


Et sinon, le lobby qui accentue son travail auprès des vendeurs, en reprenant l'étude de Terra Nova :

Propriétaires, attention, les prix de l'immobilier pourraient rapidement chuter de 20% !
moneyvox.fr
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

supermascotte
Messages : 1550
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1062 Message par supermascotte » 30 mai 2023, 19:08

Je vous poste cette vidéo qui est très très intéressante. C'est une interview d'un marchand de bien qui donne un tour d'horizon approfondi du marché immobilier en 2023. La vidéo est longue mais ça vaut vraiment le détour.


Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 9646
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1063 Message par ProfGrincheux » 30 mai 2023, 19:13

Terra Nova dit aussi qu'il faut que ce soit le foncier qui absorbe la baisse et espère un retour des zinzins. Ils font aussi un tres instructif calcul de rentabilité nette avant impôt de l'immobilier locatif pour un propriétaire-bailleur. C'est juste très mauvais. Mais ils devraient le faire pour un institutionnel qu'on rigole.
Ignorés: Manfred, titano.

supermascotte
Messages : 1550
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1064 Message par supermascotte » 30 mai 2023, 19:27

https://notairesdugrandparis.fr/fr/pres ... -mars-2023

Les chiffres des notaires du grand paris qui viennent de sortir sont intéressants car ils nous donnent quelques indications utiles sur le T1 2023.
Les volumes de ventes de logements anciens ont baissé de 22% au 1er trimestre 2023 par rapport au 1er trimestre 2022, soit une perte de 9 400 ventes en Ile-de-France. La comparaison par rapport à 2022, où l’activité était exceptionnelle et la plus forte jamais enregistrée pour un premier trimestre, accentue cependant la baisse. Mais les volumes des ventes se situent désormais 6% en dessous d’un 1er trimestre moyen de ces 10 dernières années, confirmant la morosité et l’atonie du marché. De premières données sur avril ne permettent pas à ce stade d’anticiper de rebond.
Paris, qui a connu une activité exceptionnelle en 2022, est désormais en baisse de 18% au 1er trimestre, avec seulement 8 000 ventes. Ce niveau permet toutefois de conserver un volume de ventes proche de la moyenne des 1ers trimestres de ces 10 dernières années.
Avec un marché de l'immobilier neuf qui a chuté de plus de 40%, on doit se situé à une baisse de l'ordre de 30% du volume de transactions. Parallèlement je note effectivement une explosion du stock de biens à vendre à Paris de l'ordre de 10-15% en 2 mois seulement (alors qu'on est en plein dans la saison propice à l'immobilier).

Je ne résiste pas au plaisir de citer les notaires qui reconnaissent enfin :
La baisse des prix qui s’est amorcée semble être devenue la seule variable d’ajustement permettant de limiter la baisse de la solvabilité des ménages qui se prolonge. Nos simulations mettent en avant une augmentation en juillet 2023 de 19% de la mensualité pour l’achat d’un appartement ancien et de 23% pour celle d’une maison par rapport à la situation en janvier 2022.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 6536
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Pays des droits du vacciné

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1065 Message par ddv » 30 mai 2023, 19:35

supermascotte a écrit :
30 mai 2023, 19:27
Je ne résiste pas au plaisir de citer les notaires qui reconnaissent enfin :
La baisse des prix qui s’est amorcée semble être devenue la seule variable d’ajustement permettant de limiter la baisse de la solvabilité des ménages qui se prolonge. Nos simulations mettent en avant une augmentation en juillet 2023 de 19% de la mensualité pour l’achat d’un appartement ancien et de 23% pour celle d’une maison par rapport à la situation en janvier 2022.
Je ne suis pas d'accord sur "la seule variable d’ajustement". On pourrait très bien imaginer un "hélicoptère monétaire" spécial primo-accédant: chaque primo-accédant recevrait gratuitement 50 000€ de l'Etat pour financer l'achat de leur premier bien immobilier. On peut imaginer une restriction dans ce cas précis: le terrain appartiendrait à l'Etat, alors que les murs appartiendrait au ménage :mrgreen: Voilà ! Si les énarques de l'Etat m'écoutent, voici une petite usine à gaz bien sympathique à mettre en place :mrgreen:
Sous le pont de Pierga, les trolleurs prospèrent. Rejoignez la révolution du rire !

Ben92
~~+
~~+
Messages : 7736
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1066 Message par Ben92 » 30 mai 2023, 19:47

Notaires du Gand Paris a écrit : Une alternative pourrait également être que les prétendants à l’achat immobilier revoient leur projet, la localisation de leur achat, le type ou la surface du bien acheté.
C'est l'évidence même. Je vais finir par croire que les notaires s'inspirent de mes posts pour étayer leur rapport mensuel ! :oops:
Quant à ton idée de 50000€ de cadeau pour les primos, ça prendra plutôt la forme d'un PTZ+++ à mon avis, peut être entièrement différé (à rembourser à la revente du bien ou à la fin de l'emprunt bancaire)
Modifié en dernier par Ben92 le 30 mai 2023, 19:51, modifié 2 fois.

supermascotte
Messages : 1550
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1067 Message par supermascotte » 30 mai 2023, 19:48

ddv a écrit :
30 mai 2023, 19:35
supermascotte a écrit :
30 mai 2023, 19:27
Je ne résiste pas au plaisir de citer les notaires qui reconnaissent enfin :
La baisse des prix qui s’est amorcée semble être devenue la seule variable d’ajustement permettant de limiter la baisse de la solvabilité des ménages qui se prolonge. Nos simulations mettent en avant une augmentation en juillet 2023 de 19% de la mensualité pour l’achat d’un appartement ancien et de 23% pour celle d’une maison par rapport à la situation en janvier 2022.
Je ne suis pas d'accord sur "la seule variable d’ajustement". On pourrait très bien imaginer un "hélicoptère monétaire" spécial primo-accédant: chaque primo-accédant recevrait gratuitement 50 000€ de l'Etat pour financer l'achat de leur premier bien immobilier. On peut imaginer une restriction dans ce cas précis: le terrain appartiendrait à l'Etat, alors que les murs appartiendrait au ménage :mrgreen: Voilà ! Si les énarques de l'Etat m'écoutent, voici une petite usine à gaz bien sympathique à mettre en place :mrgreen:
Ben92 sors de ce corps. On te répète que c'est fini le quoi qu'il en coûte.

Hickson49
Messages : 927
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1068 Message par Hickson49 » 30 mai 2023, 20:16

C'est tellement risqué politiquement de tuer la poule aux oeufs d'or immobilière.
C'est littéralement du suicide pour un personnage politique (qui s'en tape probablement car déjà fait ses 2 mandats), et pour son parti.

Il y a tellement d'intérêts particuliers de gens puissants qui y sont liés je ne peux pas imaginer une seconde que le moindre centime d'argent de contribuable n'y passe pas pour satisfaire l'appétit gargantuesque de la mafia immo.

On aura des vagues de rachats de fin de programmes immo aux promoteurs comme c'est déjà le cas, des PTZ, des défisc' en veux tu en voilà, c'est sur et certain.
Mark m'y words

Dans le cas contraire, ça se sera la guerre civile en mode farc guérilla.
Vous imaginez tous ces gens inutiles qui gagnaient des centaines de KEuros par ans se laisser faire sans rien dire ?
A votre avis ils vont se laisser retirer leur rente sans rien faire ?
wef a écrit :You'll own nothing. And you'll be happy

achillemo
~~+
~~+
Messages : 17622
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1069 Message par achillemo » 30 mai 2023, 20:22

A la bourse les gros font régulièrement chuter le marché pour racheter à vil prix et tondre les petits.

Le marché immo a besoin d'une correction.

Les gros qui veulent entrer sur le marché ont peut-être intérêt à faire chuter les prix avant d'acheter de l'immo.

D'autant que la bourse est horriblement chère.
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

berliner59
+
+
Messages : 3076
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1070 Message par berliner59 » 30 mai 2023, 20:32

achillemo a écrit :
30 mai 2023, 20:22
A la bourse les gros font régulièrement chuter le marché pour racheter à vil prix et tondre les petits.

Le marché immo a besoin d'une correction.

Les gros qui veulent entrer sur le marché ont peut-être intérêt à faire chuter les prix avant d'acheter de l'immo.

D'autant que la bourse est horriblement chère.
relatif le "horriblement" tu as pléthore d'actions qui font du dividende à 5% et plus, il faut prendre en compte les super profits liés à l'inflation.

Avatar du membre
Fluctuat
+
+
Messages : 3060
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1071 Message par Fluctuat » 30 mai 2023, 21:06

achillemo a écrit :
30 mai 2023, 20:22
A la bourse les gros font régulièrement chuter le marché pour racheter à vil prix et tondre les petits.

Le marché immo a besoin d'une correction.

Les gros qui veulent entrer sur le marché ont peut-être intérêt à faire chuter les prix avant d'acheter de l'immo.

D'autant que la bourse est horriblement chère.
Et les institutionnels se sont beaucoup dégagés du marché immobilier ces 15 dernières années... L'hypothèse ne ma paraît pas absurde, connaissant les relations du Président avec le monde de la banque par exemple...

DIGOU
-+
-+
Messages : 2033
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1072 Message par DIGOU » 30 mai 2023, 21:08

lemiamat13 a écrit :
30 mai 2023, 15:31
DIGOU a écrit :
30 mai 2023, 15:01
WolfgangK a écrit :
30 mai 2023, 14:16
Retour d'expérience anecdotique sur le locatif en France profonde.
Parmi les apparts en location (ou en tentative de location :roll: ), il y a un 150m² plus dépendances loué dans les 550€ par mois.
La gestionnaire de l'agence ayant la gestion locative a fait l'augmentation réglementaire, mais le locataire a demandé de ne pas la faire.
La gestionnaire conseille de ne pas la faire car ce serait difficile de retrouver un locataire, alors j'ai suivi son conseil.
Un bien classé F?
N'est il pas possible qu'un locataire en place puisse faire du chantage au logement F lorsque ceux ci seront interdits à la relocation ?
C'est ce à quoi je pensais.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 15855
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1073 Message par WolfgangK » 30 mai 2023, 21:09

DIGOU a écrit :
30 mai 2023, 15:01
WolfgangK a écrit :
30 mai 2023, 14:16
Retour d'expérience anecdotique sur le locatif en France profonde.
Parmi les apparts en location (ou en tentative de location :roll: ), il y a un 150m² plus dépendances loué dans les 550€ par mois.
La gestionnaire de l'agence ayant la gestion locative a fait l'augmentation réglementaire, mais le locataire a demandé de ne pas la faire.
La gestionnaire conseille de ne pas la faire car ce serait difficile de retrouver un locataire, alors j'ai suivi son conseil.
Un bien classé F?
J'en sais ren :oops: , mais sans doute. C'est une baraque de 500 m² datant d'avant 1900 subdivisée en appartements. Les huisseries sont récentes et sans doutes de qualité, mais pour le reste…
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

DIGOU
-+
-+
Messages : 2033
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1074 Message par DIGOU » 30 mai 2023, 21:23

WolfgangK a écrit :
30 mai 2023, 21:09
DIGOU a écrit :
30 mai 2023, 15:01
WolfgangK a écrit :
30 mai 2023, 14:16
Retour d'expérience anecdotique sur le locatif en France profonde.
Parmi les apparts en location (ou en tentative de location :roll: ), il y a un 150m² plus dépendances loué dans les 550€ par mois.
La gestionnaire de l'agence ayant la gestion locative a fait l'augmentation réglementaire, mais le locataire a demandé de ne pas la faire.
La gestionnaire conseille de ne pas la faire car ce serait difficile de retrouver un locataire, alors j'ai suivi son conseil.
Un bien classé F?
J'en sais ren :oops: , mais sans doute. C'est une baraque de 500 m² datant d'avant 1900 subdivisée en appartements. Les huisseries sont récentes et sans doutes de qualité, mais pour le reste…
Merci pour la précision, je me souvenais que c'était une maison à la base.

Korn
~~+
~~+
Messages : 5553
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1075 Message par Korn » 31 mai 2023, 11:54

Hickson49 a écrit :
30 mai 2023, 20:16
C'est tellement risqué politiquement de tuer la poule aux oeufs d'or immobilière.
C'est littéralement du suicide pour un personnage politique (qui s'en tape probablement car déjà fait ses 2 mandats), et pour son parti.

Il y a tellement d'intérêts particuliers de gens puissants qui y sont liés je ne peux pas imaginer une seconde que le moindre centime d'argent de contribuable n'y passe pas pour satisfaire l'appétit gargantuesque de la mafia immo.

On aura des vagues de rachats de fin de programmes immo aux promoteurs comme c'est déjà le cas, des PTZ, des défisc' en veux tu en voilà, c'est sur et certain.
Mark m'y words

Dans le cas contraire, ça se sera la guerre civile en mode farc guérilla.
Vous imaginez tous ces gens inutiles qui gagnaient des centaines de KEuros par ans se laisser faire sans rien dire ?
A votre avis ils vont se laisser retirer leur rente sans rien faire ?
:lol: :lol:

Don't fight BCE qui veut LA BAISSE des prix et de l'activite.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47643
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1076 Message par slash33 » 31 mai 2023, 12:12

Zone euro: Les prix de l'immobilier pourraient chuter, prévient la BCE
REUTERS, le 31/05/2023
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... f82499bbd0

Ils ne sont pas plus clairvoyants que les autres mais si même eux en parlent...

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47643
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1077 Message par slash33 » 31 mai 2023, 12:49

Crédit immobilier : vers un changement de calcul du taux d’endettement ?
31/05/2023
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 605ea85f47
Afin de fluidifier la production de crédits immobiliers alors que le marché du neuf est en baisse, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) pourrait décider le 13 juin prochain de changer le mode de calcul du taux d'endettement. A l'heure actuelle, la méthode qui est obligatoirement adoptée par les banques pénalise les petits investisseurs locatifs. Or, un autre mode de calcul existe.
La dernière charge des pros pour ne pas (trop) perdre la face.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8579
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1078 Message par Romario » 31 mai 2023, 13:12

Cela pénaliserait encore + les primos
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 35625
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1079 Message par Gpzzzz » 31 mai 2023, 13:22

supermascotte a écrit :
30 mai 2023, 19:27
https://notairesdugrandparis.fr/fr/pres ... -mars-2023

Les chiffres des notaires du grand paris qui viennent de sortir sont intéressants car ils nous donnent quelques indications utiles sur le T1 2023.
Les volumes de ventes de logements anciens ont baissé de 22% au 1er trimestre 2023 par rapport au 1er trimestre 2022, soit une perte de 9 400 ventes en Ile-de-France. La comparaison par rapport à 2022, où l’activité était exceptionnelle et la plus forte jamais enregistrée pour un premier trimestre, accentue cependant la baisse. Mais les volumes des ventes se situent désormais 6% en dessous d’un 1er trimestre moyen de ces 10 dernières années, confirmant la morosité et l’atonie du marché. De premières données sur avril ne permettent pas à ce stade d’anticiper de rebond.
Paris, qui a connu une activité exceptionnelle en 2022, est désormais en baisse de 18% au 1er trimestre, avec seulement 8 000 ventes. Ce niveau permet toutefois de conserver un volume de ventes proche de la moyenne des 1ers trimestres de ces 10 dernières années.
Avec un marché de l'immobilier neuf qui a chuté de plus de 40%, on doit se situé à une baisse de l'ordre de 30% du volume de transactions. Parallèlement je note effectivement une explosion du stock de biens à vendre à Paris de l'ordre de 10-15% en 2 mois seulement (alors qu'on est en plein dans la saison propice à l'immobilier).

Je ne résiste pas au plaisir de citer les notaires qui reconnaissent enfin :
La baisse des prix qui s’est amorcée semble être devenue la seule variable d’ajustement permettant de limiter la baisse de la solvabilité des ménages qui se prolonge. Nos simulations mettent en avant une augmentation en juillet 2023 de 19% de la mensualité pour l’achat d’un appartement ancien et de 23% pour celle d’une maison par rapport à la situation en janvier 2022.
Le chiffre qui va compter c est celui du Q2.. mais avec
Seulement 20% de baisse par rapport à un trimestre record.. 6% de moins que la moyenne des 10 dernières années, on est clairement dans l epaisseur du trait..
Je pensais qu'on allait faire du -35% cette année et passer sous les 800k.. on en prend pas le chemin..

Korn
~~+
~~+
Messages : 5553
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1080 Message par Korn » 31 mai 2023, 13:32

Il faudrait savoir de quels chiffres on parle avec ces margoulins.

En nombre de prêts octroyés, le crédit fait -40% (et plus) depuis plus de 6 mois maintenant, il suffit de lire les rapports de l'observatoire du crédit. Sauf à ce que les achats en cash aient quadruplé et nous en aurions entendu parler, le marché fait minimum -30% de transactions depuis longtemps. Mais nous sommes habitués au décalage en matière de statistiques immobilières.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8579
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1081 Message par Romario » 31 mai 2023, 13:36

Il y a sans doute un écart de plusieurs mois entre les chiffres de l'observatoire du crédit, et les chiffres des notaires.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Korn
~~+
~~+
Messages : 5553
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1082 Message par Korn » 31 mai 2023, 13:38

Romario a écrit :
31 mai 2023, 13:36
Il y a sans doute un écart de plusieurs mois entre les chiffres de l'observatoire du crédit, et les chiffres des notaires.
Il y a un écart de plusieurs mois entre les chiffres de l'observatoire du crédit, et les chiffres des notaires.

C'est ce qu'il y a de bien avec la violence de ce mouvement, il est aisé de pointer les anomalies des chiffres de ces philanthropes.
Modifié en dernier par Korn le 31 mai 2023, 13:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8579
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1083 Message par Romario » 31 mai 2023, 13:39

Korn a écrit :
31 mai 2023, 13:38
Romario a écrit :
31 mai 2023, 13:36
Il y a sans doute un écart de plusieurs mois entre les chiffres de l'observatoire du crédit, et les chiffres des notaires.
Il y a un écart de plusieurs mois entre les chiffres de l'observatoire du crédit, et les chiffres des notaires.
Et en terme de publication, il semble.
Autant l'observatoire communique une semaine après la fin du mois présenté, les notaires communiquent plusieurs semaines après.
Donc les prochaines publications des notaires seront saignantes.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 14801
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1084 Message par optimus maximus » 31 mai 2023, 17:23

Korn a écrit :
31 mai 2023, 13:32
Il faudrait savoir de quels chiffres on parle avec ces margoulins.

En nombre de prêts octroyés, le crédit fait -40% (et plus) depuis plus de 6 mois maintenant, il suffit de lire les rapports de l'observatoire du crédit. Sauf à ce que les achats en cash aient quadruplé et nous en aurions entendu parler, le marché fait minimum -30% de transactions depuis longtemps. Mais nous sommes habitués au décalage en matière de statistiques immobilières.
-40% en nombre ou en valeur ?

Ben92
~~+
~~+
Messages : 7736
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1085 Message par Ben92 » 31 mai 2023, 17:33

optimus maximus a écrit :
31 mai 2023, 17:23
Korn a écrit :
31 mai 2023, 13:32
Il faudrait savoir de quels chiffres on parle avec ces margoulins.

En nombre de prêts octroyés, le crédit fait -40% (et plus) depuis plus de 6 mois maintenant, il suffit de lire les rapports de l'observatoire du crédit. Sauf à ce que les achats en cash aient quadruplé et nous en aurions entendu parler, le marché fait minimum -30% de transactions depuis longtemps. Mais nous sommes habitués au décalage en matière de statistiques immobilières.
-40% en nombre ou en valeur ?
On me souffle dans l'oreillette que les taux à 1% créeaient un effet d'aubaine qui poussait les français à emprunter le plus possible sans forcément mobiliser tout leur apport. Voilà donc pourquoi le volume des prêts a beaucoup plus baissé que le volume des transactions.

berliner59
+
+
Messages : 3076
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1086 Message par berliner59 » 31 mai 2023, 17:41

Ben92 a écrit :
31 mai 2023, 17:33
optimus maximus a écrit :
31 mai 2023, 17:23
Korn a écrit :
31 mai 2023, 13:32
Il faudrait savoir de quels chiffres on parle avec ces margoulins.

En nombre de prêts octroyés, le crédit fait -40% (et plus) depuis plus de 6 mois maintenant, il suffit de lire les rapports de l'observatoire du crédit. Sauf à ce que les achats en cash aient quadruplé et nous en aurions entendu parler, le marché fait minimum -30% de transactions depuis longtemps. Mais nous sommes habitués au décalage en matière de statistiques immobilières.
-40% en nombre ou en valeur ?
On me souffle dans l'oreillette que les taux à 1% créeaient un effet d'aubaine qui poussait les français à emprunter le plus possible sans forcément mobiliser tout leur apport. Voilà donc pourquoi le volume des prêts a beaucoup plus baissé que le volume des transactions.
Ils ont gardés du cash pour faire les soldes quand ça aura baissé de 80 % ? Une maison achetée, une offerte !

supermascotte
Messages : 1550
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1087 Message par supermascotte » 31 mai 2023, 21:15

Gpzzzz a écrit :
31 mai 2023, 13:22
supermascotte a écrit :
30 mai 2023, 19:27
https://notairesdugrandparis.fr/fr/pres ... -mars-2023

Les chiffres des notaires du grand paris qui viennent de sortir sont intéressants car ils nous donnent quelques indications utiles sur le T1 2023.
Les volumes de ventes de logements anciens ont baissé de 22% au 1er trimestre 2023 par rapport au 1er trimestre 2022, soit une perte de 9 400 ventes en Ile-de-France. La comparaison par rapport à 2022, où l’activité était exceptionnelle et la plus forte jamais enregistrée pour un premier trimestre, accentue cependant la baisse. Mais les volumes des ventes se situent désormais 6% en dessous d’un 1er trimestre moyen de ces 10 dernières années, confirmant la morosité et l’atonie du marché. De premières données sur avril ne permettent pas à ce stade d’anticiper de rebond.
Paris, qui a connu une activité exceptionnelle en 2022, est désormais en baisse de 18% au 1er trimestre, avec seulement 8 000 ventes. Ce niveau permet toutefois de conserver un volume de ventes proche de la moyenne des 1ers trimestres de ces 10 dernières années.
Avec un marché de l'immobilier neuf qui a chuté de plus de 40%, on doit se situé à une baisse de l'ordre de 30% du volume de transactions. Parallèlement je note effectivement une explosion du stock de biens à vendre à Paris de l'ordre de 10-15% en 2 mois seulement (alors qu'on est en plein dans la saison propice à l'immobilier).

Je ne résiste pas au plaisir de citer les notaires qui reconnaissent enfin :
La baisse des prix qui s’est amorcée semble être devenue la seule variable d’ajustement permettant de limiter la baisse de la solvabilité des ménages qui se prolonge. Nos simulations mettent en avant une augmentation en juillet 2023 de 19% de la mensualité pour l’achat d’un appartement ancien et de 23% pour celle d’une maison par rapport à la situation en janvier 2022.
Le chiffre qui va compter c est celui du Q2.. mais avec
Seulement 20% de baisse par rapport à un trimestre record.. 6% de moins que la moyenne des 10 dernières années, on est clairement dans l epaisseur du trait..
Je pensais qu'on allait faire du -35% cette année et passer sous les 800k.. on en prend pas le chemin..
Les chiffres des notaires sont non exhaustifs, en retard par rapport aux marchés (3-6 mois de retard par rapport à la tendance actuelle) et surtout ne tiennent pas compte des ventes dans le neuf qui représentent environ 1/3 des transactions immobilières. Donc si tu as une baisse de 22% sur le Q1 2023 dans l'ancien cumulé à une baisse de 50% dans le neuf, tu tournes aux alentours de 30-35% de baisse du volume de transaction.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 23616
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1088 Message par pimono » 31 mai 2023, 21:40

ddv a écrit :
30 mai 2023, 19:35
supermascotte a écrit :
30 mai 2023, 19:27
Je ne résiste pas au plaisir de citer les notaires qui reconnaissent enfin :
La baisse des prix qui s’est amorcée semble être devenue la seule variable d’ajustement permettant de limiter la baisse de la solvabilité des ménages qui se prolonge. Nos simulations mettent en avant une augmentation en juillet 2023 de 19% de la mensualité pour l’achat d’un appartement ancien et de 23% pour celle d’une maison par rapport à la situation en janvier 2022.
Je ne suis pas d'accord sur "la seule variable d’ajustement". On pourrait très bien imaginer un "hélicoptère monétaire" spécial primo-accédant: chaque primo-accédant recevrait gratuitement 50 000€ de l'Etat pour financer l'achat de leur premier bien immobilier. On peut imaginer une restriction dans ce cas précis: le terrain appartiendrait à l'Etat, alors que les murs appartiendrait au ménage :mrgreen: Voilà ! Si les énarques de l'Etat m'écoutent, voici une petite usine à gaz bien sympathique à mettre en place :mrgreen:
Bravo ddv,
Toi, tu as lu et parfaitement compris le programme des mondialistes ! :mrgreen:

Pour les notaires, qui cherchent absolument le plus simple variable pour assurer la continuité de leur train de vie, leur avis ne vaut pas grand chose, ils vont se faire fumer par le système à moyen terme. Il ne faut plus se fier à leurs informations prévisionnistes.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 35625
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1089 Message par Gpzzzz » 31 mai 2023, 21:41

supermascotte a écrit :
31 mai 2023, 21:15
Gpzzzz a écrit :
31 mai 2023, 13:22
supermascotte a écrit :
30 mai 2023, 19:27
https://notairesdugrandparis.fr/fr/pres ... -mars-2023

Les chiffres des notaires du grand paris qui viennent de sortir sont intéressants car ils nous donnent quelques indications utiles sur le T1 2023.
Les volumes de ventes de logements anciens ont baissé de 22% au 1er trimestre 2023 par rapport au 1er trimestre 2022, soit une perte de 9 400 ventes en Ile-de-France. La comparaison par rapport à 2022, où l’activité était exceptionnelle et la plus forte jamais enregistrée pour un premier trimestre, accentue cependant la baisse. Mais les volumes des ventes se situent désormais 6% en dessous d’un 1er trimestre moyen de ces 10 dernières années, confirmant la morosité et l’atonie du marché. De premières données sur avril ne permettent pas à ce stade d’anticiper de rebond.
Paris, qui a connu une activité exceptionnelle en 2022, est désormais en baisse de 18% au 1er trimestre, avec seulement 8 000 ventes. Ce niveau permet toutefois de conserver un volume de ventes proche de la moyenne des 1ers trimestres de ces 10 dernières années.
Avec un marché de l'immobilier neuf qui a chuté de plus de 40%, on doit se situé à une baisse de l'ordre de 30% du volume de transactions. Parallèlement je note effectivement une explosion du stock de biens à vendre à Paris de l'ordre de 10-15% en 2 mois seulement (alors qu'on est en plein dans la saison propice à l'immobilier).

Je ne résiste pas au plaisir de citer les notaires qui reconnaissent enfin :
La baisse des prix qui s’est amorcée semble être devenue la seule variable d’ajustement permettant de limiter la baisse de la solvabilité des ménages qui se prolonge. Nos simulations mettent en avant une augmentation en juillet 2023 de 19% de la mensualité pour l’achat d’un appartement ancien et de 23% pour celle d’une maison par rapport à la situation en janvier 2022.
Le chiffre qui va compter c est celui du Q2.. mais avec
Seulement 20% de baisse par rapport à un trimestre record.. 6% de moins que la moyenne des 10 dernières années, on est clairement dans l epaisseur du trait..
Je pensais qu'on allait faire du -35% cette année et passer sous les 800k.. on en prend pas le chemin..
Les chiffres des notaires sont non exhaustifs, en retard par rapport aux marchés (3-6 mois de retard par rapport à la tendance actuelle) et surtout ne tiennent pas compte des ventes dans le neuf qui représentent environ 1/3 des transactions immobilières. Donc si tu as une baisse de 22% sur le Q1 2023 dans l'ancien cumulé à une baisse de 50% dans le neuf, tu tournes aux alentours de 30-35% de baisse du volume de transaction.
Je crois que tu te trompes.. les 1 100 000 de ventes en 2022 c est que pour l ancien !

Qqun_de_Passage
Messages : 1234
Enregistré le : 23 janv. 2020, 17:07

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1090 Message par Qqun_de_Passage » 31 mai 2023, 22:40

Romario a écrit :
31 mai 2023, 13:12
Cela pénaliserait encore + les primos
C pas les primos qui pleurnichent sur les plateaux ou dans les journaux. Mais les intermédiaires (agents, courtiers, notaires, promoteurs)…
Donc voilà 😉

Korn
~~+
~~+
Messages : 5553
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1091 Message par Korn » 31 mai 2023, 22:48

optimus maximus a écrit :
31 mai 2023, 17:23
Korn a écrit :
31 mai 2023, 13:32
Il faudrait savoir de quels chiffres on parle avec ces margoulins.

En nombre de prêts octroyés, le crédit fait -40% (et plus) depuis plus de 6 mois maintenant, il suffit de lire les rapports de l'observatoire du crédit. Sauf à ce que les achats en cash aient quadruplé et nous en aurions entendu parler, le marché fait minimum -30% de transactions depuis longtemps. Mais nous sommes habitués au décalage en matière de statistiques immobilières.
-40% en nombre ou en valeur ?
Les 2 sont quasiment au même niveau.

https://www.lobservatoirecreditlogement ... ublication

Production: -39, 7%
Nombre de prêts : -40, 1%

Et c'est comme ça depuis... 6 mois.
Même en annuel glissant, on a dépassé les -30% sur les volumes et le nombre de prets.mogique, vu que la chute est nette depuis la rentrée 2022.
Modifié en dernier par Korn le 31 mai 2023, 22:57, modifié 3 fois.

Korn
~~+
~~+
Messages : 5553
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1092 Message par Korn » 31 mai 2023, 22:54

Ben92 a écrit :
31 mai 2023, 17:33
optimus maximus a écrit :
31 mai 2023, 17:23
Korn a écrit :
31 mai 2023, 13:32
Il faudrait savoir de quels chiffres on parle avec ces margoulins.

En nombre de prêts octroyés, le crédit fait -40% (et plus) depuis plus de 6 mois maintenant, il suffit de lire les rapports de l'observatoire du crédit. Sauf à ce que les achats en cash aient quadruplé et nous en aurions entendu parler, le marché fait minimum -30% de transactions depuis longtemps. Mais nous sommes habitués au décalage en matière de statistiques immobilières.
-40% en nombre ou en valeur ?
On me souffle dans l'oreillette que les taux à 1% créeaient un effet d'aubaine qui poussait les français à emprunter le plus possible sans forcément mobiliser tout leur apport. Voilà donc pourquoi le volume des prêts a beaucoup plus baissé que le volume des transactions.
Ah

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 23616
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1093 Message par pimono » 31 mai 2023, 23:21

Qqun_de_Passage a écrit :
31 mai 2023, 22:40
Romario a écrit :
31 mai 2023, 13:12
Cela pénaliserait encore + les primos
C pas les primos qui pleurnichent sur les plateaux ou dans les journaux. Mais les intermédiaires (agents, courtiers, notaires, promoteurs)…
Donc voilà 😉
C'est parce qu'ils ont encore des larmes eux, les primos sont tout secs depuis longtemps tant la situation est calamiteuse !
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 35625
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1094 Message par Gpzzzz » 01 juin 2023, 05:51

Korn a écrit :
31 mai 2023, 22:54
Ben92 a écrit :
31 mai 2023, 17:33
optimus maximus a écrit :
31 mai 2023, 17:23
Korn a écrit :
31 mai 2023, 13:32
Il faudrait savoir de quels chiffres on parle avec ces margoulins.

En nombre de prêts octroyés, le crédit fait -40% (et plus) depuis plus de 6 mois maintenant, il suffit de lire les rapports de l'observatoire du crédit. Sauf à ce que les achats en cash aient quadruplé et nous en aurions entendu parler, le marché fait minimum -30% de transactions depuis longtemps. Mais nous sommes habitués au décalage en matière de statistiques immobilières.
-40% en nombre ou en valeur ?
On me souffle dans l'oreillette que les taux à 1% créeaient un effet d'aubaine qui poussait les français à emprunter le plus possible sans forcément mobiliser tout leur apport. Voilà donc pourquoi le volume des prêts a beaucoup plus baissé que le volume des transactions.
Ah
Le montant moyen de l apport a augmenté de +12% en 2022..

supermascotte
Messages : 1550
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1095 Message par supermascotte » 01 juin 2023, 07:40

Gpzzzz a écrit :
31 mai 2023, 21:41
supermascotte a écrit :
31 mai 2023, 21:15
Gpzzzz a écrit :
31 mai 2023, 13:22
supermascotte a écrit :
30 mai 2023, 19:27
https://notairesdugrandparis.fr/fr/pres ... -mars-2023

Les chiffres des notaires du grand paris qui viennent de sortir sont intéressants car ils nous donnent quelques indications utiles sur le T1 2023.





Avec un marché de l'immobilier neuf qui a chuté de plus de 40%, on doit se situé à une baisse de l'ordre de 30% du volume de transactions. Parallèlement je note effectivement une explosion du stock de biens à vendre à Paris de l'ordre de 10-15% en 2 mois seulement (alors qu'on est en plein dans la saison propice à l'immobilier).

Je ne résiste pas au plaisir de citer les notaires qui reconnaissent enfin :

Le chiffre qui va compter c est celui du Q2.. mais avec
Seulement 20% de baisse par rapport à un trimestre record.. 6% de moins que la moyenne des 10 dernières années, on est clairement dans l epaisseur du trait..
Je pensais qu'on allait faire du -35% cette année et passer sous les 800k.. on en prend pas le chemin..
Les chiffres des notaires sont non exhaustifs, en retard par rapport aux marchés (3-6 mois de retard par rapport à la tendance actuelle) et surtout ne tiennent pas compte des ventes dans le neuf qui représentent environ 1/3 des transactions immobilières. Donc si tu as une baisse de 22% sur le Q1 2023 dans l'ancien cumulé à une baisse de 50% dans le neuf, tu tournes aux alentours de 30-35% de baisse du volume de transaction.
Je crois que tu te trompes.. les 1 100 000 de ventes en 2022 c est que pour l ancien !
Effectivement, il semble que tu ais raison. Quand on y repense, avec de tels volumes de ventes sur une seule année, ça souligne à quel point le marché immobilier a atteint des niveaux d'exubérance extrême...

Korn
~~+
~~+
Messages : 5553
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1096 Message par Korn » 01 juin 2023, 09:11

Gpzzzz a écrit :
01 juin 2023, 05:51
Korn a écrit :
31 mai 2023, 22:54
Ben92 a écrit :
31 mai 2023, 17:33
optimus maximus a écrit :
31 mai 2023, 17:23


-40% en nombre ou en valeur ?
On me souffle dans l'oreillette que les taux à 1% créeaient un effet d'aubaine qui poussait les français à emprunter le plus possible sans forcément mobiliser tout leur apport. Voilà donc pourquoi le volume des prêts a beaucoup plus baissé que le volume des transactions.
Ah
Le montant moyen de l apport a augmenté de +12% en 2022..
Logique, c'est même une exigence des banques, sinon pas de prêt

Je réagissais sur cette affirmation de Bot92 :

"Voilà donc pourquoi le volume des prêts a beaucoup plus baissé que le volume des transactions"

La réalité, c'est nous serions au courant si le volume d'achat en cash avait explosé pour le marché ancien. Il faudrait qu''il ait triplé, quadruplé pour compenser la baisse du nombre de prêts accordés. Quelque chose me dit que ceux qui ont (vraiment) le pognon ne sont pas assez stupides pour ça.

La réponse à la question se trouve donc une nouvelle fois dans le décalage important des statistiques du lobby.
Notons que, pour le neuf, les promoteurs sont moins cons et annoncent les vrais baisses de volume à l'instant t.
Et, si on est attentif et je le suis, dans les publications de l'observatoire du crédit, on note qu'il y a peu de différence entre les chiffres annoncés pour le neuf et l'ancien, que ce soit en volume et nombre de prêts accordés. Ils font la distinction, c'est très intéressant tout ça.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 23616
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1097 Message par pimono » 01 juin 2023, 09:25

Korn a écrit :
01 juin 2023, 09:11

La réalité, c'est nous serions au courant si le volume d'achat en cash avait explosé pour le marché ancien. Il faudrait qu''il ait triplé, quadruplé pour compenser la baisse du nombre de prêts accordés. Quelque chose me dit que ceux qui ont (vraiment) le pognon ne sont pas assez stupides pour ça.

Le scénario du moment de frilosité, s'est déjà présenté plusieurs fois depuis ses 30-40 dernières années et quel est le résultat du jour ?
=>Les prix ont toujours repris le dessus et se sont rapidement envolés après la "crise" où l'on a toujours vu que les prix se sont plus stabilisés que baissés pendant le gel des transactions.

Il ne sert à rien de traiter les "haussiers" de troll ou de bot, et les accuser sous prétexte que la réalité nous convient pas. C'est juste ridicule.
L'immobilier est un loobie puissant fabriqué et constamment entretenu pour esclavagiser la masse. C'est un fait.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 14657
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1098 Message par Vincent92 » 01 juin 2023, 09:46

C'est surtout qu'un prix ne veut pas dire grand chose.
J'ai personnellement du mal à voir ce qui a changé. Il n'a jamais été aussi difficile d'acheter pour l'acheteur moyen qu'aujourd'hui.
S'il y a bien un impact (important) vis à vis des conditions de financement qui se dégradent, il n'y a pas du tout de règle de 3 entre taux et prix. Ni aujourd'hui, ni il y a 5 ans, ni il y a 10 ans, ni il y a 20 ans, ni il y a 100 ans.

Malgré un apport en très net hausse, les acheteurs empruntent sur plus longtemps (et en plus avec des intérêts plus élevés), quand ils ne sont pas juste tout simplement exclus du marché :


Image

Libre à vous ensuite de vous autocongratuler parce que les prix sont 5-10-15% moins élevés quand ca coute 30-40% plus cher de financer.
C'est un peu comme un commerçant qui passerait son prix de 100 à 150 puis qui barrerait 150 pour mettre 130, tout cela dans la même journée.
"on ne saurait faire boire un âne qui n'a pas soif"
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Korn
~~+
~~+
Messages : 5553
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1099 Message par Korn » 01 juin 2023, 10:31

https://www.huffingtonpost.fr/politique ... 18601.html


L’Assemblée nationale vote pour prolonger le plafonnement des hausses des loyers

Ce dispositif de « bouclier » tarifaire sur les loyers devait prendre fin à la fin du mois de juin. Le Sénat est appelé à se prononcer dessus dans les plus brefs délais

darkslitter
Messages : 48
Enregistré le : 26 août 2016, 00:29

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1100 Message par darkslitter » 01 juin 2023, 12:14

il va être intéressant de voir comment le marché va se comporter dans les mois et années à venir.
Dans une majorité des têtes (habitant,agence, promoteur, BFM, BCE, entreprise ect.. sauf quelques uns de BI), ce n'est plus le bon moment pour acheter et à force d'en parler il va y avoir une certaine emprise psychologique qui va se mettre en place sur le long terme. Ça va être difficile d'inverser la tendance car malgré un ralentissement de l'inflation, il y a TOUJOURS de l'inflation. La prudence est mère de sureté comme on dit.