La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
BulleDog
~~+
~~+
Messages : 16755
Enregistré le : 24 juin 2006, 15:43

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#101 Message par BulleDog » 01 mars 2009, 19:49

slash33 a écrit :Quel était l'objectif pour l'association de participer à ce débat?

Concernant les intervenants, il suffisait de les mettre face à leurs contradictions. Par exemple, Guérin de Particulier à Particulier avait pronostiqué en 2006 une baisse de 40% qui avait fait grand bruit sur le forum à cette date là. Certains responsables d'Or** craignaient déjà pour leur situation dès 2006. Une réponse qui aurait dû les clouer face à leur "les prix ne peuvent pas baisser". Pour pareil argument, je conseille d'éviter de faire référence au krach parisien des années 1990. La riposte est connue d'avance et le débat est perdu à partir de ce point.

En ce qui concerne la préparation de ce type d'événement, s'agissant généralement du même type d'intervenants, voir des mêmes personnes, leurs arguments sont connus d'avance et ne se renouvellent pas. Autrement dit, il est possible de monter un contre-argumentaire à resservir à loisir.
Exact.
Qui est le BulleDog ? http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 52#p263252 voir les ** New **

aquafiestas

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#102 Message par aquafiestas » 01 mars 2009, 20:28

durand a écrit :
donc voila, il faudrait avoir l'opinion ou la validation du maestro afin de s'en servir de façon fiable.

parce que le plus emmerdant serait qu'il soit cité en faveur d'une argumentation en terme de pourcentage de baisse et qu'il n'ai pas donné son aval la dessus (il ne faudrait pas qu'il dise ensuite qu'il a été mal compris ou mal interpreté ou cité à tord avec des variables erronnées ou non prises en compte). c'est une source d'argumentation à valider, donc.

qu'en pensez vous?
J'en pense que Friggit fait son étude de façon instantanée..Il aligne ses points mais ne regarde pas dans une boule de cristal.

alleluia

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#103 Message par alleluia » 01 mars 2009, 21:28

aquafiestas a écrit :
durand a écrit :
donc voila, il faudrait avoir l'opinion ou la validation du maestro afin de s'en servir de façon fiable.

parce que le plus emmerdant serait qu'il soit cité en faveur d'une argumentation en terme de pourcentage de baisse et qu'il n'ai pas donné son aval la dessus (il ne faudrait pas qu'il dise ensuite qu'il a été mal compris ou mal interpreté ou cité à tord avec des variables erronnées ou non prises en compte). c'est une source d'argumentation à valider, donc.

qu'en pensez vous?
J'en pense que Friggit fait son étude de façon instantanée..Il aligne ses points mais ne regarde pas dans une boule de cristal.
faudrait peut etre arreter de deshumaniser les gens
il en a quand meme une petite idée,sinon il ferait pas ce boulot comme un robot et il ecrirait pas ce genre de bouquin : "Prix des logements, produits financiers immobiliers et gestion des risques"

durand
Messages : 1324
Enregistré le : 09 sept. 2006, 17:40
Localisation : Sud Est

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#104 Message par durand » 02 mars 2009, 00:34

Harty Cho a écrit :1 - il s'agit de mon avis.
(après tout, nous sommes sur un forum d'idées :lol: )

2 - il s'agit d'un ordre de grandeur, à peu près démontrable :

- en 1995 avec un taux de 6% sur 15 ans et une mensualité de 1000€, on pouvait emprunter 120 K€
- en 2005 avec un taux de 3% sur 25 ans et une mensualité de 1000€, on pouvait emprunter 210 K€

Soit une augmentation "expliquée" de 80%

Aujourd'hui, les taux sont bas et les emprunts sont longs.

Aucune raison de revenir dans le tunnel de Friggit, qui ne prend pas en compte ni les taux ni les durées.

Je me corrigerai en disant que la baisse "théorique" (comme dit michoko44) serait de 0%


En revanche, il y aura une forte baisse psychologique, déjà enclenchée.

- de 10% par an comme en 1991
- mais pas un krack de 40%

Ca ne reste que mon avis à 2 cts
en 95 je confirme que c'etait des taux à 6% (TEG à 7 je crois) sur 15 ans (j'avais acheté a ces conditions)
en 2005 au plus bas des taux c'etait sans doute 3% sur 20 ans (hors assurance)

sur le tunnel de friggit qui a tord ou raison? il tient pas compte des taux et des durées???
il aurait pas un autre graphe qui en tienne compte pour comparer correctement?

sinon impact psycho baissier evident
et aussi impact crise qui tetanise les acheteurs donc produit de la baisse

mais le reste c'est du wishful thinking dans le sens qu'on espere : baissier ou stagnassier

j'entends de tout en ce moment. meme que les acheteurs attendent la sortie de crise pour se precipiter alors que les vendeurs sortent leurs produits de la vente pour louer

rarement on me dit que les vendeurs capitulent sauf pris à la gorge.

baisses oui mais reduites pour le moment dans mon coin (maxi -20% par rapport au plus hautes estimations raisonnables). prix de 2004-2005 quoi...
(villeneuve les avignon)

Avatar du membre
Kerozen
Messages : 418
Enregistré le : 14 mai 2008, 18:16
Localisation : paris

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#105 Message par Kerozen » 02 mars 2009, 02:44

aquafiestas a écrit :
durand a écrit :
donc voila, il faudrait avoir l'opinion ou la validation du maestro afin de s'en servir de façon fiable.

parce que le plus emmerdant serait qu'il soit cité en faveur d'une argumentation en terme de pourcentage de baisse et qu'il n'ai pas donné son aval la dessus (il ne faudrait pas qu'il dise ensuite qu'il a été mal compris ou mal interpreté ou cité à tord avec des variables erronnées ou non prises en compte). c'est une source d'argumentation à valider, donc.

qu'en pensez vous?
J'en pense que Friggit fait son étude de façon instantanée..Il aligne ses points mais ne regarde pas dans une boule de cristal.
si si , cela lui arrive de donner son avis :D
je cite Jacques Friggit dans les echos le 7/11/2008 :

Un retour à la crise immobilière aiguë du début des années 1990 ? Le scénario n'aurait rien de surprenant du point de vue d'un économiste, car le prix d'un logement s'apprécie rapporté au revenu des ménages et ce rapport, qui varie peu sur le long terme, n'est plus reflété par le marché actuel. " Aujourd'hui, le prix de l'immobilier en France est supérieur de 70 % à sa tendance à long terme compte tenu du revenu des ménages, souligne Jacques Friggit, économiste spécialisé dans l'immobilier, chargé de mission au Conseil général de l'environnement. Sur la période 1965 à 2000, l'augmentation du prix des logements apparaît en phase avec celle des revenus. Depuis 2000, le prix de l'immobilier a augmenté plus vite, pour passer d'une moyenne de trois ans de revenus par ménage à environ cinq ans aujourd'hui. "

Dans d'autres pays, les économistes trouvent une meilleure corrélation à long terme du prix des logements au taux de l'inflation, dont l'évolution est encore plus lente que celle des revenus. Aujourd'hui, " je ne vois pas pourquoi le prix des logements ne rejoindrait pas sa tendance longue, ce qui implique une baisse de 40 % du prix de l'immobilier à revenu constant ", poursuit Jacques Friggit.



http://www.lesechos.fr/patrimoine/immob ... ancien.htm

toi
Messages : 93
Enregistré le : 07 nov. 2008, 13:16

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#106 Message par toi » 02 mars 2009, 19:49

Bravo pour ton intervention.

C'est quand même assez dur de faire face à 2 professionnel ainsi qu'un journaliste que je n'ai pas trouvé très partial avec un temps de parole aussi court.
Je me demande comment tu as fait pour retenir tes nerfs devant tant d'ânerie.

Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#107 Message par jmpoure » 02 mars 2009, 21:39

Je lis beaucoup de réactions concernant le journaliste. En fait, je l'ai trouvé impartial. Par exemple, il a cité les opinions des auditeurs. Concernant d'auters propos, il allait dans le sens des professionnels.

Accuser un journaliste, c'est un peu comme accuser l'arbitre d'un match de foot. :mrgreen:

Martigan
Messages : 1491
Enregistré le : 11 sept. 2007, 17:02

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#108 Message par Martigan » 02 mars 2009, 21:39

Je viens juste d'avoir une idée pour les débats face à des contradicteurs si surs d'eux: pourquoi ne pas leur proposer d'assurer, sur leurs biens personnels, les personnes qui achèteraient suite à leur intervention rassurante, dans le cas où le marché, dans les 5/6 ans à venir, baisse plus que la limite qu'ils viennent eux même de donner?
Je sais que c'est un argument un peu "facile", mais eux mêmes ne se gênent pas pour brandir des lieux communs, des chiffres déformés et des arguments d'épicier ou de comptoir pour remporter l'adhésion.

Istyrl
Messages : 80
Enregistré le : 23 févr. 2009, 10:33

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#109 Message par Istyrl » 03 mars 2009, 08:47

Pour commencer, bonojours à toutes et a tous, nouveau venu sur ce forum, je dois avouer que la qualité du débat est à la hauteur de mes attentes. :D

Jmp (et les autres j'imagine) juste bravo pour avoir fait de votre assoc ce qu'elle est devenue...

Vous n'avez jamais pensé inviter Friggit sur le site pour un débat?

Avatar du membre
la cigale75
-+
-+
Messages : 1793
Enregistré le : 24 oct. 2005, 12:55
Localisation : paris 17

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#110 Message par la cigale75 » 03 mars 2009, 09:09

si je me souviens bien, JMP a essaye de faire une entretient video de Mr Friggit comme il a fait a Mr touadi , mais celui-ci a refuse.
La cigale
"Connaitre l'art d'impressionner l'imaginaire des foules c'est connaitre l'art de les gouverner."
Psychologie des foules de Gustave Le Bon

Eh bien aujourd'hui, on dirait qu'il y a un mur au milieu de la piste d'atterrissage.

Avatar du membre
flopimmo
Messages : 1188
Enregistré le : 11 avr. 2006, 10:57
Localisation : marseille

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#111 Message par flopimmo » 03 mars 2009, 09:47

BulleDog a écrit :
slash33 a écrit :Quel était l'objectif pour l'association de participer à ce débat?

Concernant les intervenants, il suffisait de les mettre face à leurs contradictions. Par exemple, Guérin de Particulier à Particulier avait pronostiqué en 2006 une baisse de 40% qui avait fait grand bruit sur le forum à cette date là. Certains responsables d'Or** craignaient déjà pour leur situation dès 2006. Une réponse qui aurait dû les clouer face à leur "les prix ne peuvent pas baisser". Pour pareil argument, je conseille d'éviter de faire référence au krach parisien des années 1990. La riposte est connue d'avance et le débat est perdu à partir de ce point.

En ce qui concerne la préparation de ce type d'événement, s'agissant généralement du même type d'intervenants, voir des mêmes personnes, leurs arguments sont connus d'avance et ne se renouvellent pas. Autrement dit, il est possible de monter un contre-argumentaire à resservir à loisir.
Exact.
Tout à fait d'accord j'allais saisir le même commentaire , en tant que Mr lambda les arguments étaient trop flous et pesaient peu en votre faveur. Il est visible qu'il est difficile d'argumenter face à eux car ils ont frocément des réponses , connaissent nos arguments et même si ils disent des betises (nombre d'année pour l'achat d'un logement, logements manquants etc ) ils prennent le dessus car vous ne pouvez pas renchérir. Les questions sont nombreuses dans le débats et le droit de re-réponse faible.
Comme l'a dit slash il faut les mettre en face de leurs contradictions passées (Pour JM guerin lui demander pourquoi il annoncait il y a 3 ans dans une emission la baisse des prix de 40 pc en s'appuyant d'ailleurs sur friggit, au deux pourquoi en 2003 ils annoncaient tous le krach et on changé d'avis, comment expliquent il le fait que l'on construisait moins en 1991 alors que les besoins étaient du même ordre et pourtant il y a eu krach etc ... comment expliquent il s que les arguments des tgv et rattrapages censés être locaux aient été utilisés partout ... pourquoi ne font il plus référence aux prix des US , RU en leur sortant d'ailleurs la comparaison erevenu / prix qui donne la france plus chère que ses pays voisin etc ...) et de faits en posant des questions précises et suffisamment bien formulée pour qu'ils ne psuisent pas rebondir...

Il y a énormément de voie de sortie même si il doit être très difficile d'être à l'aise sur le plateau ...

Bravo néanmoins pour votr courage en espérant que ces remarques puissent vous faire avancer .

bastos80
Messages : 243
Enregistré le : 26 nov. 2008, 13:32

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#112 Message par bastos80 » 03 mars 2009, 10:59

Bonjour,
Sur le fond on peut toujours améliorer l'argumentaire certainement mais c'était déjà bien.

Par contre, ce qui plombe dès le départ c'est la présentation, la carte de visite en quelque sorte : d'un côté des professionnels portés par la notoriété de la marque qu'ils représentent et de l'autre le nom d'un forum/assoce qui est seulement descriptif (bulle-immo).
Peut être ça suffisait quand la bulle était niée mais maintenant plus personne en doute.

Du coup, en creux dans la présentation l'auditeur entend "amateur" face à "professionnel" alors qu'il faudrait être positionné plutôt comme un observatoire de ladite bulle.
Je suis assez d'accord avec kosmo qu'il manque un slogan (forcément réducteur) ou du moins une identité forte en présentation qui permette de positionner le discours par rapport aux professionnels. S'agit pas d'être présenté comme professionnel de l'immo (au contraire, pas d'intérêts liés aux ventes) mais comme professionnel de l'observation, de l'analyse, de l'expertise… être présenté comme un interlocuteur sérieux et pas comme un amateur ou plaisantin fut-il éclairé.
Quant au journaliste animateur c'est gonflé de lui attribuer trop de partialité alors qu'il n'a visiblement pas filtré les témoignages des auditeurs qui sont venus au final donner raison et valider les propos de JMP.

Avatar du membre
Thocan
Messages : 223
Enregistré le : 28 févr. 2006, 21:06

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#113 Message par Thocan » 05 mars 2009, 01:42

Bonjour,

Pour ma part, je suis globalement déçu de la manière dont JMP est intervenu dans un débat qui aurait pu générer de très bonnes réparties :
En substance :
- Un discours de JMP beaucoup trop théorique et parfois à côté du sujet (notamment la première intervention)
- A la fin, une présentation négative du forum de la bulle-immobilière (mais que vient foutre dans la conversation le coup du téléphone ?)
- Un manque de répartie assez fréquente : comment peut-on laisser comparer l'évolution des prix du pétrole (ressource naturelle limitée) à ceux de l'immobilier ? Comment ne pas bondir sur l'occasion quand un des professionnels prétendait que personne n'avait vu venir la crise financière et immobilière ? Comment peut-on laisser dire que les changements de vie ne peuvent se traduire que par la propriété ? En quoi la location ne peut-elle pas subvenir à l'arrivée d'une naissance, à la perte d'un emploi ou que sais-je ?

Bref, celui que j'ai finalement trouvé le meilleur, c'est le présentateur qui diffusait avec bonheur les commentaires pertinents des auditeurs (payés par la bulle ? :P ).

Voilà pour les critiques, toujours faciles après coup. Mais il en faut pour progresser... 8)
Je finirai pas de sincères félicitations tout de même pour ta prestation que peu auraient pu néanmoins égaler. :D

Cedric1973

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#114 Message par Cedric1973 » 05 mars 2009, 09:38

Toufigue a écrit :
Cedric1973 a écrit : Un crédit à 3 ou 4% avec une inflation à 2% comme c'était le cas dans les années passées, c'est pas cher du tout !
et vous les voyez où ces 2% d'inflation .... car je subis plutôt la stagflation depuis quelques années (Et je suis pas le seul ) !!!

Et puis sur les durées .... rajouter 10 ans de plus c'est pas cher non plus ??? combien de forumeurs ont fais de beaux graphes en expliquant qu'en rajoutant de la durée, on augmente plus les intêrets que le capital dispo.....
Je parlais de la situation de ces dernières années, où l'écart entre le taux du crédit et l'inflation était faible.
Aujourd'hui il s'est agrandi avec une inflation à aux alentour de 0,50 %.

La durée du crédit, bien sûr qu'il ne faut pas l'augmenter !

Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#115 Message par jmpoure » 06 mars 2009, 08:54

Merci pour vos remarques et conseils.
Je ne peux que vous encourager à adhérer à l'association pour participer au débat.

Avatar du membre
mister_do
-++
-++
Messages : 3818
Enregistré le : 29 mai 2006, 10:07
Localisation : Metz (57)

Re: La Bulle aux Grands Débats BFM : podcast et réactions

#116 Message par mister_do » 06 mars 2009, 09:21

jmpoure a écrit :Merci pour vos remarques et conseils.
Je ne peux que vous encourager à adhérer à l'association pour participer au débat.
Lettre envoyée la semaine dernière, y'a plus qu'à attendre le dépouillement.
LCD Philips 42PFL9632D | Lecteur PS3 40->320Go |Ampli Yamaha RXV-457 Enceintes NSP116 |Consoles Wii PS3| Source TV NeufTVHD | 107 Blu-ray dont 77 vus euh mince c'est pas le bon forum