Bulle Immobilière

Forum de discussion concernant l'immobilier
Nous sommes actuellement le 30 Mai 2017, 14:12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 21 Avr 2006, 11:47 
Hors-ligne
Presse
Presse
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 31 Oct 2005, 11:32
Message(s) : 572
Localisation : 77
Les cycles immobiliers, un mécanisme totalement méconnu ... du particulier !

Comme je l'ai indiqué dans un précédent post, sur la période 1970-2005, sur 18 pays de l'OCDE il y a eu en cumulé sur le marché :
:arrow: 50 phases de hausse
:arrow: 48 phases de baisse

[source : Perspectives de l'OCDE - version préliminaire http://www.oecd.org/dataoecd/51/58/35760487.pdf (page 30) ]

---- Pour les phases de hausse ----

Image

---- Pour les phases de baisse (et oui ... c'est possible) ----

Image

---- Les grands cycles immobiliers ----

Image
Image

Et comme d'habitude ... on va nous sortir que cette fois c'est différent ... et blablabla ... que çà ne baissera parce que et blablabla ....

... le mythe des divorcés, des étrangers, de la pénurie .... et blabla ...
... que les prix ralentissent ... mais qu'ils ne peuvent pas baisser .... et blabla ... .... et blabla ....... et blabla ....... et blabla ....... et blabla ....... et blabla ....... et blabla ....... et blabla ....... et blabla ....... et blabla ...


En bref : la duperie immobilière !

... et pendant ce temps là les jeunes ... continuent à achèter !
... et dans quelques années on trouvera ce type de lettre ouverte des victimes de la précédente crise : http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... re+ouverte

_________________
Image ... finalement, rien ne vaut une simulation achat/location pour bien comprendre :
Simulateur v1.3 - 11/4/2008


Dernière édition par asi77 le 29 Avr 2006, 16:29, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 11:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 16 Mars 2006, 16:00
Message(s) : 701
Localisation : Paris
On peut remarquer qu'à une hausse de +XX% succède grosso merdo une baisse légèrement supérieure à XX%/2

donc pour la France, +74% -> ~30 à 40%

M. PAP avait du lire ces chiffres avant de faire son estimation

_________________
...mais le chemin est long.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 11:59 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 10 Jan 2006, 12:32
Message(s) : 11097
Attention, une baisse de 50% qui suit une hausse de 100% ramène les prix au même niveau...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 12:01 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 07 Fév 2006, 14:51
Message(s) : 7388
jvlabas a écrit:
On peut remarquer qu'à une hausse de +XX% succède grosso merdo une baisse légèrement supérieure à XX%/2

donc pour la France, +74% -> ~30 à 40%

M. PAP avait du lire ces chiffres avant de faire son estimation


Et...

ET46 a écrit:
Attention, une baisse de 50% qui suit une hausse de 100% ramène les prix au même niveau...


Ben voilà :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 12:06 
Hors-ligne
Presse
Presse
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 31 Oct 2005, 11:32
Message(s) : 572
Localisation : 77
pour mémoire la hausse en France au T4 2005 était de +108% en moyenne sur toute la France selon l'INSEE (par rapport à 97).

A noter que par rapport au période de hausse connu en France ... cela ne s'est jamais vu au niveau national ... !!!!

_________________
Image ... finalement, rien ne vaut une simulation achat/location pour bien comprendre :
Simulateur v1.3 - 11/4/2008


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 13:36 
Hors-ligne
Presse
Presse
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 31 Oct 2005, 11:32
Message(s) : 572
Localisation : 77
çà mérite pas un post-it ? :cry:

asi77 : "alors FNAIM mon analyse sur les cycles immo"
FNAIM : "Tais toi asi77, tu vas faire chuter l'immo !
asi77 : "Heureusement sur bulle immo on n'est pas Image ...
FNAIM : suffit asi77 ! Laisse moi dans mon bateau ... c'est du solide Image
asi77 : "allez les jeunes n'acheter plus sinon vous allez aimer votre F2 à vie : Image !!

_________________
Image ... finalement, rien ne vaut une simulation achat/location pour bien comprendre :
Simulateur v1.3 - 11/4/2008


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 14:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 25 Oct 2005, 12:08
Message(s) : 643
Localisation : BP
Ceci me rappelle ce qu'un député à l'assemblé nationale avait dit il y a quelques années : celui ci prétendait qu'il y avait plus de montée que de descentes dans son secteur et que du coup il aurait été normal que son secteur bénéficie de plus de subventions pour construire des routes.

C'est un peu la même chose pour l'immobilier pas de hausse sans baisse. :)

_________________
"Je ne suis qu'un banquier faisant le travail de Dieu" L. Blankfein (PdG de Goldman Sachs)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 14:57 
Hors-ligne
-++
-++
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 16:50
Message(s) : 3530
Localisation : 92 - Puteaux
ET46 a écrit:
Attention, une baisse de 50% qui suit une hausse de 100% ramène les prix au même niveau...

Pour etre 100% correct, apres une hausse de 100%, c'est une baisse de 33,333% qui ramene les prix au meme niveau. Une baisse de 50% ramene les prix a 75% du prix d'origine.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 15:13 
Hors-ligne
Presse
Presse
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 31 Oct 2005, 11:32
Message(s) : 572
Localisation : 77
euh raf, t'es sûr de ton calcul ?

Indice de départ : 100

- Augmentation de 100 % : l'indice passe à 200
- Baisse de 50% : l'indice repasse à 100

_________________
Image ... finalement, rien ne vaut une simulation achat/location pour bien comprendre :
Simulateur v1.3 - 11/4/2008


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 15:15 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 15 Mars 2006, 10:30
Message(s) : 403
Localisation : Toulouse
L'indice de raf marche pour une hausse de 50% -> 33.333% de baisse pour revenir au prix précédent la hausse...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006, 15:25 
Hors-ligne
-++
-++
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 16:50
Message(s) : 3530
Localisation : 92 - Puteaux
Gabe_ a écrit:
L'indice de raf marche pour une hausse de 50% -> 33.333% de baisse pour revenir au prix précédent la hausse...

Effectivement, pour une hausse de 100% on multiplie par deux, pas par 1.5 :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 22 Avr 2006, 10:34 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 21 Mai 2005, 12:37
Message(s) : 39050
ET46 a écrit:
Attention, une baisse de 50% qui suit une hausse de 100% ramène les prix au même niveau...


Question ouverte à tous:

En partant du principe que les prix immobiliers évoluent selon des cycles réguliers et qu'à une hausse de X% correspond une baisse de X/2% ; qui remène au niveau initial de prix donc aucune fluctuation du prix nominal au cours des années, expliquer comment cela est compatible avec l'inflation constatée ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Durée et amplitude des cycles
MessagePublié: 22 Avr 2006, 11:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 11 Fév 2006, 11:21
Message(s) : 82
Localisation : Yvelines
Durée moyenne de phase de hausse = 23.7 trimestres (env. 5.9 ans)
Durée moyenne de phase de baisse = 21.4 trimestres (env 5.4 ans)

Le dernière hausse de 75-100% en France a pris 8 ans (1998-2005) donc on pourrait s'attendre à une baisse de 40% en 7 ans en euros constants ou 30% en euros courants si on se base sur une inflation de 2% sur la période 2006-2013.(l'hiver de Kondratieff pourrait même nous mettre sur une déflation de -1/-2%). Donc rendez-vous en 2013.

_________________
Le marasme japonais http://japanhousing.canalblog.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 22 Avr 2006, 12:41 
Hors-ligne
-+
-+

Inscrit(e) le : 08 Juin 2005, 09:48
Message(s) : 1894
Localisation : lyon
ET46 a écrit:
Attention, une baisse de 50% qui suit une hausse de 100% ramène les prix au même niveau...


Ce n'est pas trop cela qui compte, l'évaluation n'est pas en euros (ou franc constant). Début des année 80, l'immobilier continuait a monter de 10% par an (a peu près comme aujourd'hui), oui mais l'inflation, avec les salaires qui suivainet était de 15%, donc on était en fait en recul immobilier.
De même entre 91 et 97, la perte est plutôt de 45% ramené en euros constant. Or seul compte le constant.

_________________
potentiellement acheteur;


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 22 Avr 2006, 15:46 
lolo69 a écrit:
Ce n'est pas trop cela qui compte, l'évaluation n'est pas en euros (ou franc constant). Début des année 80, l'immobilier continuait a monter de 10% par an (a peu près comme aujourd'hui), oui mais l'inflation, avec les salaires qui suivainet était de 15%, donc on était en fait en recul immobilier.
Non, dés le début des années 80, il y a eu décrochage entre inflation et salaire. Cette indexation était vraie dans les années 70, c'est ce qui a permis aux gens qui ont acheté à cette époque de rembourser en "monnaie de singe".

La modération salariale en France depuis le début des années 1980
Citer:
Une moindre indexation des salaires aux prix ?
Les conclusions des travaux effectués à partir
des différentes équations de salaires convergent
sur l’existence d’une rupture dans l’indexation
des salaires sur les prix. Cette rupture, que l’on
peut dater au début des années 1980, peut
s’expliquer par des choix de politique économique


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 22 Avr 2006, 16:43 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 05 Fév 2006, 20:46
Message(s) : 277
Localisation : Aux pointes d'un triangle équilatéral-France
ph75 a écrit:
Cette indexation était vraie dans les années 70, c'est ce qui a permis aux gens qui ont acheté à cette époque de rembourser en "monnaie de singe".



Vrai en partie. Les salaires augmentaient de l'inflation + 1 ou 2% (mérite).
L'inflation a fluctué de + 7% environ à + 14 ou 15 % .
Mais ne pas oublier que les taux des prêts étaient compris entre 11 et 15 % TEG en 1970 et plus vers les années 1974/1976.

Stewin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Avr 2006, 08:40 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 20:46
Message(s) : 114
Allez, les calculs :

jrz@pelle.jardinage.dom: ~ $>bc -l
180000*1.36*.82
200736.0000
=> montée de 36% puis baisse de 18% : le prix à monté de 20 000¤

180000*2*.5
180000.0
=> montée de 100% puis baisse de 50% : on revient au départ

180000*2*0.67
241200.00
=> montée de 100% puis baisse de 33% : le prix a monté de 61 000¤

1/1.36
.73529411764705882352
=> pour contrer une hausse de 36%, il faut une baisse de 27%

180000*1.36*0.74
181152.0000
=> montée de 36% puis baisse de 26% : on revient quasiment au départ

_________________
Jr'Z


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Mai 2006, 07:29 
Sous l'hypothèse d'avoir acheté au début de la hausse !
Car avoir acheté il y a peu ou acheter aujourd'hui rend vraisemblable de connaître un cycle de hausse (très) partiel mais un cycle de baisse complet (à moins de vendre au milieu). :lol:
Evidemment, on peut toujours attendre le cycle de hausse suivant. :lol: :lol:
S'il y a en a un !


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Juin 2006, 11:39 
Les baisses sont elles mesurées en termes rées ou nominaux?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Juin 2006, 22:26 
Hors-ligne
Presse
Presse
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 31 Oct 2005, 11:32
Message(s) : 572
Localisation : 77
réponse : en monnaie constante

_________________
Image ... finalement, rien ne vaut une simulation achat/location pour bien comprendre :
Simulateur v1.3 - 11/4/2008


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: remarques
MessagePublié: 04 Août 2006, 07:46 
des remarques
-les baisses et hausses ne sont pas constantes, ( en 94 pour mon premier achat la baisse n'était pas sensible-connu à Marne La Vallée )
-nous avont quitté les 30 glorieuses, l'économie occidentale, le marché du travail ne sont plus les mêmes
-l'information circule plus vite
-l'inflation forte peut revenir malgré le discours officiel et malgré ces moyens d'action, l'argument étant : planche à billets = inflation ( non pas argument mais causalité )


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 11 Jan 2007, 10:40 
Hors-ligne
Presse
Presse
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 31 Oct 2005, 11:32
Message(s) : 572
Localisation : 77
up

_________________
Image ... finalement, rien ne vaut une simulation achat/location pour bien comprendre :
Simulateur v1.3 - 11/4/2008


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Juin 2007, 17:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 05 Avr 2006, 20:17
Message(s) : 861
Localisation : Lyon 3ème
Bonjour Asi77, je n'arrive plus à retrouver ton post sur ton graph du nombre d'annonces sur PaP, pour te signaler que depuis quelques jours je n'arrive plus à accéder à ce graphique, ni à ton site d'ailleurs, est ce que ça fonctionne toujours ?

Merci !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePublié: 01 Mars 2008, 11:09 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 01 Jan 2008, 09:46
Message(s) : 424
Localisation : Lardy (Essonne)
Kara a écrit:
Bonjour Asi77, je n'arrive plus à retrouver ton post sur ton graph du nombre d'annonces sur PaP, pour te signaler que depuis quelques jours je n'arrive plus à accéder à ce graphique, ni à ton site d'ailleurs, est ce que ça fonctionne toujours ?

Merci !


Même requête


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 01 Mars 2008, 13:09 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 21 Mai 2005, 12:37
Message(s) : 39050
viewtopic.php?f=3&t=24185&hilit=Pap


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 02 Mars 2008, 17:35 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 01 Jan 2008, 09:46
Message(s) : 424
Localisation : Lardy (Essonne)
Merci Slash.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Ne pas nous contacter à cette adresse, il s'agit d'un piège pour spammeurs: piege-a-pourriel-ne-pas-utiliser@poure.com
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr
Piège à pourriel, ne pas suivre.