marché immo français: le plus surévalué mais peu fragile

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Avatar du membre
Gandalf_barbones
gold member
Messages : 3628
Enregistré le : 20 mai 2005, 19:35

marché immo français: le plus surévalué mais peu fragile

#1 Message par Gandalf_barbones » 28 août 2007, 13:01

d'après la bbc
Image

D'après ce graphique, on voit que la France est le pays où les prix sont les plus délirants

par contre, le risque pris au niveau des crédit reste limité... pour que la bulle pete chez nous, il donc un autre déclencheur.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7932
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

#2 Message par Romario » 28 août 2007, 13:04

Bizarre de voir l'Espagne et l'Italie aussi peu vulnérables.
Modifié en dernier par Romario le 28 août 2007, 13:05, modifié 1 fois.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 4677
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

#3 Message par flipper le dauphin » 28 août 2007, 13:06

Oui comme les USA, pas exposés du tout, comme le montre la situation actuelle :lol:

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7932
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

#4 Message par Romario » 28 août 2007, 13:12

cocole a écrit :De manière assez logique, Japon et Allemagne sont en queue de vulnérabilité.
Non, ils sont en queue de surévaluation. Ceci dit, ils sont dans le même temps très peu vulnérables, surtout le Japon.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
immobolizor
Messages : 301
Enregistré le : 12 janv. 2007, 12:21
Localisation : Bruxelles

#5 Message par immobolizor » 28 août 2007, 13:27

Pourquoi il n'y a pas la Belgique ?

Avatar du membre
biboups30
~~+
~~+
Messages : 5800
Enregistré le : 17 janv. 2007, 12:01

#6 Message par biboups30 » 28 août 2007, 13:55

l'Espagne et ses prêts variables non-capés (ici) n'est donc pas exposée?? :?:

opcvm1234

#7 Message par opcvm1234 » 28 août 2007, 14:08

warf en même temps c'est fitch qui donne ce type de chiffre... :)

qui plus est qu'on nous ressort peut être ce graph d'une étude qu'ils avaient faites y a qqs mois histoire de justifier la notation de certains ABS...

Avatar du membre
Dezirito
Messages : 1158
Enregistré le : 26 mai 2006, 12:16

#8 Message par Dezirito » 28 août 2007, 15:00

Comment est-ce calculé ? J'ai du mal à croire dans les coordonnées de l'Espagne.

jeannot76
Messages : 715
Enregistré le : 06 août 2007, 11:56
Localisation : Rouen (76)

#9 Message par jeannot76 » 28 août 2007, 15:02

Dezirito a écrit :Comment est-ce calculé ? J'ai du mal à croire dans les coordonnées de l'Espagne.
ben c'est pas compliqué ! tu prends un dé 20 et puis après ... :lol: :lol:

Avatar du membre
biboups30
~~+
~~+
Messages : 5800
Enregistré le : 17 janv. 2007, 12:01

#10 Message par biboups30 » 28 août 2007, 15:23

opcvm1234 a écrit :warf en même temps c'est fitch qui donne ce type de chiffre... :)

qui plus est qu'on nous ressort peut être ce graph d'une étude qu'ils avaient faites y a qqs mois histoire de justifier la notation de certains ABS...
pour les ignares, des précisions sur fitch? tout du moins une rapide synthèse résumée de ton opinion sur cette boite, opinion dont on devine aisément le caractère :wink: :mrgreen:

Avatar du membre
Groquik
Messages : 1125
Enregistré le : 10 juin 2006, 23:57

#11 Message par Groquik » 28 août 2007, 15:29

Ce sujet a déjà été posté et il y avait davantage de graphes.

Un des soucis, c'est que la représentation est fausse.
Les pays sont classés par ordre numérique et la position des points n'est pas proportionnelle aux gradeurs évaluées.

Avatar du membre
pangloss
~~+
~~+
Messages : 16617
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

#12 Message par pangloss » 28 août 2007, 15:38

biboups30 a écrit : pour les ignares, des précisions sur fitch?
Qui note les agences de notations? 8)

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7932
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

#13 Message par Romario » 28 août 2007, 15:39

Groquik a écrit :Ce sujet a déjà été posté et il y avait davantage de graphes.

Un des soucis, c'est que la représentation est fausse.
Les pays sont classés par ordre numérique et la position des points n'est pas proportionnelle aux gradeurs évaluées.
ah oui, bonne remarque 8)
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
biboups30
~~+
~~+
Messages : 5800
Enregistré le : 17 janv. 2007, 12:01

#14 Message par biboups30 » 28 août 2007, 16:05

Groquik a écrit :Ce sujet a déjà été posté et il y avait davantage de graphes.

Un des soucis, c'est que la représentation est fausse.
Les pays sont classés par ordre numérique et la position des points n'est pas proportionnelle aux gradeurs évaluées.
ah faut toute l'étude alors? y'a l'originale expliquée qq part? :?:
pangloss a écrit : Qui note les agences de notations? 8)
ah ok :wink: mais ce n'est pas de leur faute, insu de leur plein gré toussa... :mrgreen:

deuns

#15 Message par deuns » 28 août 2007, 16:40

si on considere que la crise US est bien une crise de l'immobilier (cad des prix) et non pas une crise des credits (qui n'est qu'une consequence), alors :

ON EST LES PREMIERS!

jeannot76
Messages : 715
Enregistré le : 06 août 2007, 11:56
Localisation : Rouen (76)

#16 Message par jeannot76 » 28 août 2007, 16:49

deuns a écrit :si on considere que la crise US est bien une crise de l'immobilier (cad des prix) et non pas une crise des credits (qui n'est qu'une consequence), alors :

ON EST LES PREMIERS!
et 1 ... et 2... et 3 zéro :oops: :oops: :oops:

plus sérieusement, la structure du crédit en France est telle que le risque est plus limité que les US ... Donc à priori pas de krach, une baisse oui j'y crois mais un krach ... naaaaan
à la rigueur y aura ptet qq "gros" coups à faire avec des gens pressés de vendre (divorce, prêt relais, héritage ...) mais sinon faut plutot attendre une baisse régulière

ADL

#17 Message par ADL » 28 août 2007, 16:51

J'ai compris du graphique, la chose suivante:

1. Le marché français est le plus surévalué
2. La dette des ménages n'est pas vulnérable, comprenez même si ça baisse ceux qui ont contracté un credit sont solvables et pourront quand même payer leur traite. En même temps ils n'auront pas le choix. Cela signifie que les banques ont mieux fait leur boulot qu'au USA (crédits à tout va).

Ces deux points ne sont pas en opposition, si les prix chutent les crédits seront payés.

Avatar du membre
mat49
~~+
~~+
Messages : 12345
Enregistré le : 07 juil. 2005, 09:43

#18 Message par mat49 » 28 août 2007, 18:18

Corolaire, le long supplice Japonais pour les acheteurs de 2 pièces en RP? (negative equity monstrueuse sans pour autant être en défaut de paiement)
On commence la guerre quand on veut, on la termine quand on peut ;) (Machiavel)
Là ou le balai ne passe pas, la poussière ne s'en va pas d'elle même (Mao)
ABCDEFUCK

Rampa

#19 Message par Rampa » 29 août 2007, 08:09

On avait déjà posté cette étude en juillet 2007 : "House Prices and Household Debt – Where are the Risks?" (29 July 2007)

... j'ai le pdf sur mon bureau mais je me rappel plus de la fil où on en avait discuter...

Buzz buzz

#20 Message par Buzz buzz » 29 août 2007, 09:28

immobolizor a écrit :Pourquoi il n'y a pas la Belgique ?
Comme d'habitude, elle est oubliée... :(

Candide
Messages : 878
Enregistré le : 11 sept. 2006, 20:04

#21 Message par Candide » 29 août 2007, 12:41

Buzz buzz a écrit :
immobolizor a écrit :Pourquoi il n'y a pas la Belgique ?
Comme d'habitude, elle est oubliée... :(
pour les Anglais ( qui ont fait l'article ), c'est un département français :D

jobalouma
Messages : 22
Enregistré le : 04 mai 2006, 03:05
Localisation : Aix en Provence

#22 Message par jobalouma » 29 août 2007, 12:51

Je pense qu'ils ont pris en compte le risque d'augmentation du coût du crédit. Les pays de la zone Euro et les etats-unis gràce à leurs banques centrales puissantes sont plus protégés que la NZ, l'Australie ou la Norvége.

opcvm1234

Re: marché immo français: le plus surévalué mais peu fragile

#23 Message par opcvm1234 » 31 août 2007, 16:26

Gandalf_barbones a écrit :d'après la bbc
Image

D'après ce graphique, on voit que la France est le pays où les prix sont les plus délirants

par contre, le risque pris au niveau des crédit reste limité... pour que la bulle pete chez nous, il donc un autre déclencheur.
pour info j'ai retrouvé l'étude dont est issu ce graph: viewtopic.php?p=349418&highlight=#349418

Avatar du membre
immobolizor
Messages : 301
Enregistré le : 12 janv. 2007, 12:21
Localisation : Bruxelles

#24 Message par immobolizor » 31 août 2007, 17:16

Candide a écrit :
Buzz buzz a écrit :
immobolizor a écrit :Pourquoi il n'y a pas la Belgique ?
Comme d'habitude, elle est oubliée... :(
pour les Anglais ( qui ont fait l'article ), c'est un département français :D

Tu sais avec les problèmes à former un gouvernement, peut être que bientôt ce sera en partie vrai ! En tout cas si ça se passe on verra si l'immo wallon se met aux prix français !

deuns

#25 Message par deuns » 01 sept. 2007, 18:47

comparatif FRANCE/US http://storage.canalblog.com/17/02/102430/15630393.pdf

:arrow:Housing overvaluation FRANCE 1ere / US 9e :shock:
:arrow:Household debt vulnerability FRANCE 14e / US 10e
:arrow:Overall risk rank FRANCE 8e / US 10e

:arrow:Prices/Long-Term Trend FRANCE 1ere / US 9e :shock:
:arrow:Price/Income Ratio FRANCE 1ere / US 7e :shock:
:arrow:Price/Rent Ratio FRANCE 4e / US 6e
:arrow:10yr Price Growth FRANCE 4e / US 12e :shock:

mais ne vous inquietez pas, la bulle immobilière, c'est comme le nuage de tchernobyl, ça NE PASSERA PAS! 8)

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44698
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#26 Message par slash33 » 01 sept. 2007, 18:55

Ben si la règle de comparaison nous "avantage" le résultat n'est pas étonnant.

Bon les US en bon centre ça laisse songeur quand même.

Coïcidence ou non, les pays nordiques figurent en tête de file des deux axes. Le modèle aurait il ses propres failles? :roll:

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44698
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#27 Message par slash33 » 01 sept. 2007, 19:04

Following persistent periods of positive house price inflation in both real and nominal terms, expectations of continued rises over the future have become entrenched. Inevitably, these same expectations have likely fuelled a rise in demand for purely speculative purposes. Rental yields have been squeezed, making the profitability of many buy-to-let investments dependent on ever increasing capital gains. So while a rise in house price levels can be somewhat justified by economic fundamentals, there are signs that the process has overshot in many economies. To assess the extent of overvaluation, it is useful to look at two ratios: house prices to rents (p/r) and house prices to income per capita (p/i).
Voilà en quoi la France est classée numéro un. On peut appeler cette métrique niveau de spéculation. Ca met un coup à l'affirmation que le marché n'est pas spéculatif.

Marrant, de ce que j'en lis l'avis de l'étude, le cas présent peut se résumer en une phrase : il vaut mieux louer qu'acheter dans les conditions de frénésie actuelles car cela ne peut durer.

La France est numéro un de l'excès concernant:
Prices/Long-Term Trend (cf Friggit)
Price/Income Term Trend

4ème concernant Price/Rent Ratio : rendement locatif dénoncé régulièrement ici.

Donc au final deux schémas explicatifs possibles :
- spéculation,
- sélectivité et accroissement des inégalités.

Pas facile de trancher, du moins pas sans avoir poursuivi la lecture. Donc voyons voir la suite de l'étude. Elle indique que la France a peu de dette immobilière et que sa finance est très réglementée. Le risque côté financement est jugé très faible. De cela, on peut statuer que le marché n'est pas spéculatif ou s'il l'est, il est sous contrôle par les organismes de crédit. Comment interpréter le faible montant de la dette en regard du formidable écart de prix à la tendance longue? Là aussi j'aurais tendance à penser comme BulleDog à savoir que l'immobilier est devenu une affaire de nantis et que par conséquent l'écart à la tendance longue dérive par rapport à la médiane. Mais ça peut aussi être le signe d'investissement mal engagés qui se retourneront contre le marché tôt ou tard (faiblesse du rendement locatif, robien et co en sous-main). Reste que l'avènement des inégalités s'il produit une explosion sociale fera aussi voler en éclats ce business plan immobilier. A rapprocher au plus près de l'actualité politique... :roll:

Cette étude contient quantité d'informations permettant de caractériser les marchés immobiliers.

Avatar du membre
flopimmo
Messages : 1188
Enregistré le : 11 avr. 2006, 10:57
Localisation : marseille

#28 Message par flopimmo » 11 sept. 2007, 17:21

A titre informatif j'ai trouvé dans cette étude mes réponses au fait que l'on mette en avant les crédits à risques pour justifier que c'est différent en france. Il s'avère qu'à la page 7 du rapport de Fitch Ratings il y a un tableau dans lequel sont répartis les divers pays en fonctions du type majoritaire de crédit accordé.

La france et comme vous vous en doutez dans les crédits à taux fixes en revanche , l'éléments important et qui démonte l'argumentation en cours concernant les US : on les retrouve dans la même colonne que la france !

Predominant Type of Mortgage
Fixed :
Canada, Denmark, France, Germany, Netherlands, US

Mixed :
Italy, Japan

Floating :
Australia, Finland, Ireland, New Zealand, Norway, Spain, Sweden, UK

Et pour les dernier rien n'est dit sur les cap éventuels.
Voilà il me semblait important de le noter pour détruire un nouveau mythe.